Chapitre 3. Filtrage analogique.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 3. Filtrage analogique."

Transcription

1 Chapitre 3 Filtrage analogique. 1. Introduction. Un filtre est un système électronique linéaire, caractérisé par une fonction de transfert, dont le but est de modifier le spectre de puissance, ou la phase (ou les deux) du signal électrique appliqué à son entrée. Les filtres représentent un outil essentiel en traitement de signal. Un filtre peut être de type : passe-bas, passe-haut, passe-bande ou coupe-bande. On distingue les catégories suivantes : Filtres analogiques o Filtres passifs RLC Ces filtres sont utilisés en HF et, de manière générale, lorsque la bande passante requise est hors de portée des amplificateurs opérationnels. o Filtres actifs Ces filtres sont généralement sous forme de cellules en cascade. La fonction de transfert du filtre est fractionnée en une multiplication de fonctions de transfert d'ordre 1 ou 2. Par exemple, un filtre d'ordre 7 est fractionné en 4 cellules (trois d'ordre 2 et une d'ordre 1). Chaque cellule est réalisée à l'aide d'un amplificateur opérationnel. Plusieurs montages sont possibles pour la même cascade (cellule 'multiple feedback', etc.) Filtres numériques o Filtres à capacités commutées : ces filtres sont un mélange de numérique et d'analogique. o Filtres numériques avec unité de calcul (dsp, FPGA, etc.) 1

2 2. Rappel théorique. Un filtre est essentiellement décrit par une fonction de transfert H(p), H(jf) ou H(jω)) selon que l'on considère le domaine de Laplace ou de Fourier. La transformée de Laplace inverse est appelée h(t), c est la réponse impulsionnelle du filtre. La Figure 1 illustre un filtre qui reçoit un signal d'entrée x(t) et qui délivre un signal de sortie y(t). X(p) x(t) Filtre H(p) h(t) Y(p) y(t) On a les relations suivantes : La représentation dans Fourier permet de visualiser les effets fréquentiels d'un filtre. On passe de Laplace à Fourier par la simple transformation suivante : 2

3 Dans le domaine de Fourier, on peut affiner de la manière suivante : Et donc, 3. Diagramme de Bode. Partons d'une fonction de transfert en régime harmonique, H(jω), liant deux tensions. Comment représenter cette fonction de la fréquence? Pour des raisons de commodité, on est amené à écarter toute représentation tridimensionnelle (par exemple, en x la fréquence, en y la partie réelle et en z la partie imaginaire de la fonction). Par ailleurs, on est plus intéressé par la manière dont le filtre amplifie le signal à une fréquence donnée, et de combien il le déphase, plutôt que par la partie réelle et la partie imaginaire de la fonction de transfert, dont la signification physique pour un signal quelconque est moins évidente. On est donc amené à décrire la fonction de transfert sous la forme de deux diagrammes : un diagramme présentant son module en fonction de la fréquence ; un deuxième diagramme présentant sa phase. Pour que le diagramme recouvre plus facilement la totalité du spectre, et qu'il soit également plus lisible en ordonnée, on utilise en abscisse et en ordonnée des coordonnées logarithmiques, et on définit le gain en décibels. G db = 20log10 H(jω) 3

4 Types de Filtres : 3. Diagrammes de Bode asymptotiques des filtres réels. Passe-bas : Passe-haut : Passe-bande : Coupe-bande : (ou réjecteur de bande ou bouchon) 4

5 4. Quelques caractéristiques. Pente : La pente détermine la sélectivité du filtre. Elle est visible sur le côté de la courbe caractéristique du filtre. Plus cette pente sera raide, plus le filtre sera sélectif. Dans l'étude d'une courbe caractéristique, nous lisons les informations de la gauche vers la droite. Il est donc aisé de constater que pour les filtres passebas la pente va descendre, et que pour les filtres passe-haut, la pente va monter. Il faudra être attentif au fait qu'un filtre passe-bas ou un filtre passe-haut peuvent avoir une pente de même inclinaison. Nous allons donc devoir les différencier d'une façon sûre en plaçant simplement un signe devant la valeur de la pente. Suivant les composants qui le constituent, nous aurons des filtres passe-bas, passe-bas, passe-bande ou bouchon avec des pentes de -1 ou -2 ou encore des valeurs plus élevées. La pente peut également se qualifier d'une autre façon. Les courbes de réponse des filtres indiquent en général l'évolution du rapport de la tension d'entrée par rapport à la tension de sortie, en fonction de la fréquence présente à l'entrée du filtre. Pour faciliter la comparaison des filtres entre-eux, le rapport entrée/sortie est calculé et tracé en [db]. Cela nous permet de comparer des circuits qui ne fonctionnent pas avec les même tensions. Comme nous venons de le voir, la pente se détermine sur la partie montante ou descendante de la courbe. Nous pouvons alors déterminer cette pente en fonction d'une certaine variation de fréquence. Pentes!"# $%"&% '!"# $%"&%( ' ) ""*&& &+,&$%-%"&." &%" / &%% $% "%""*&" -" &% 01 &$%2"( "*"& ( %3 "&%3 "&"&" 5

6 "#4) /4,/,)'/"%&( ""&%"%&% "$%&"56 7#4) /4,'/& 7#,)/4,)'0 8 "(" &&%& &&%39"*&/%&%39*&0 4 &+%%"""&% "&"&"&% %" %%"( ( " "&"&""&% %",&%( &$%2"&"" -"% *&" "&"& "&"-"% 0 4. Exemples de filtres passifs Filtres du premier ordre. 6

7 4.2. Filtres du deuxième ordre Filtres passe-bande. Filtres peu sélectifs Filtres très sélectifs 7

8 5. Filtres actifs. Les filtres précédents sont tous composés d'éléments passifs. Cela signifie qu'ils sont réalisés au moyen de condensateurs, de bobines et de résistances. Lorsqu'ils sont insérés dans un circuit, ils provoquent souvent une atténuation non désirée du signal. En outre, lors de l'utilisation de filtres passifs pour des fréquences basses, la valeur des inductances est grande et leurs dimensions mécaniques sont importantes. Cela ne pose pas de problème particulier lorsque l encombrement n est pas important. Mais si on désire concevoir un tel filtre pour l'incorporer dans un Walkman, l'encombrement mécanique devient une condition impérative. Les nouveaux appareils, avec leurs caractéristiques, nécessitent des circuits complexes, prenant peu de place et techniquement très précis et stables. C'est pour cela que les ingénieurs se sont penchés sur le développement de filtres ayant des caractéristiques identiques aux filtres passifs, mais présentant un plus faible encombrement. L'arrivée des étages amplificateurs et plus particulièrement des amplificateurs opérationnels (OP), à permis de mettre au point une nouvelle catégorie de circuits et de filtres. Ces filtres sont appelés filtres actifs car les cellules de filtrage (RC) sont montées conjointement à un étage amplificateur. L'utilisation d'un tel étage signifie également une alimentation en tension continue qui n'est pas à négliger. Il existe plusieurs types de filtres actifs possédant chacun des caractéristiques spécifiques. 6. Exemples de filtres actifs du premier ordre. 8

9 7. Exemples de filtres actifs du deuxième ordre. 9

10 10

TP Cours : Diagrammes de Bode du premier ordre

TP Cours : Diagrammes de Bode du premier ordre TP Cours : Diagrammes de Bode du premier ordre Dans ce polycopié, on passe en revue les méthodes et définitions à maîtriser pour l étude des filtres du premier ordre. Toutes ont été étudiées lors des séances

Plus en détail

TP CPGE T.P. numéro 2 : système du premier ordre : réponse fréquentielle.

TP CPGE T.P. numéro 2 : système du premier ordre : réponse fréquentielle. T.P. numéro 2 : système du premier ordre : réponse fréquentielle. Buts du TP : le but du TP n 2 est l étude générale des systèmes du premier ordre alimentés par un signal sinusoïdal (réponse fréquentielle).

Plus en détail

Les équations du premier degré

Les équations du premier degré TABLE DES MATIÈRES 1 Les équations du premier degré Paul Milan LMA Seconde le 10 septembre 2010 Table des matières 1 Définition 1 2 Résolution d une équation du premier degré 2 2.1 Règles de base................................

Plus en détail

ET222 : Introduction à la notion temps/fréquence pour les signaux électriques

ET222 : Introduction à la notion temps/fréquence pour les signaux électriques ET222 : Introduction à la notion temps/fréquence pour les signaux électriques COURS Table des matières 1 INTRODUCTION 3 2 ASPECT TEMPOREL 3 2.1 DIFFERENTS TYPES DE SIGNAUX RENCONTRES EN GENIE ELECTRIQUE

Plus en détail

Cours de radioamateur en vue de l'obtention de la licence complète (HAREC +) Les composants

Cours de radioamateur en vue de l'obtention de la licence complète (HAREC +) Les composants 4. Les transformateurs Les composants 4.1. Généralités Si nous branchons une bobine sur une source de courant alternatif, il y aura un courant alternatif dans la bobine et un champ magnétique alternatif.

Plus en détail

10. Convertisseur Sigma-Delta 10.1 MODULATION DELTA. CHAPITRE 10 : CONVERTISSEUR SIGMA-DELTA Page 10-1

10. Convertisseur Sigma-Delta 10.1 MODULATION DELTA. CHAPITRE 10 : CONVERTISSEUR SIGMA-DELTA Page 10-1 CHAPITRE : CONVERTISSEUR SIGMA-DELTA Page -. Convertisseur Sigma-Delta. MODULATION DELTA.. Principe Considérons la structure de la modulation Delta pour le processus de conversion A/N. La Figure - montre

Plus en détail

LA DÉRIVÉE SECONDE. Même si la dérivée première donne beaucoup d'information à propos d'une fonction, elle ne la caractérise pas complètement.

LA DÉRIVÉE SECONDE. Même si la dérivée première donne beaucoup d'information à propos d'une fonction, elle ne la caractérise pas complètement. LA DÉRIVÉE SECONDE Sommaire 1. Courbure Concavité et convexité... 2 2. Détermination de la nature d'un point stationnaire à l'aide de la dérivée seconde... 6 3. Optima absolus... 8 La rubrique précédente

Plus en détail

Analyse des diagrammes de Bode d'un filtre passe-bande:

Analyse des diagrammes de Bode d'un filtre passe-bande: TD N 3: Filtrage, fonction de transfert et diagrammes de Bode. M1107 : Initiation à la mesure du signal Le but de ce TD est de vous permettre d'appréhender les notions indispensables à la compréhension

Plus en détail

On verra ensuite le concept de fonction de transfert, et comment on peut s en servir pour l analyse de circuits.

On verra ensuite le concept de fonction de transfert, et comment on peut s en servir pour l analyse de circuits. Chapitre 2 Analyse de circuits La transformée de Laplace a deux caractéristiques qui la rende intéressante pour l analyse de circuits. En premier, elle permet de transformer une série d équations linéaires

Plus en détail

LP25. Traitement analogique d un signal électrique. Étude spectrale. Exemples et applications.

LP25. Traitement analogique d un signal électrique. Étude spectrale. Exemples et applications. LP5. Traitement analogique d un signal électrique. Étude spectrale. Exemples et applications. Antoine Bérut, David Lopes Cardozo Bibliographie Physique tout en 1 première année, M.-N. Sanz, DUNOD Électronique

Plus en détail

EXERCICES SUR LE COURS DE TRANSMISSIONS NUMERIQUES

EXERCICES SUR LE COURS DE TRANSMISSIONS NUMERIQUES EXERCICES SUR LE COURS DE TRANSMISSIONS NUMERIQUES Première année télécommunications et réseaux 204 205 I. EXERCICE : SIGNAL BIPHASE On veut générer un signal de type biphase dans lequel les bits à seront

Plus en détail

SYSTEMES LINEAIRES CONTINUS INVARIANTS

SYSTEMES LINEAIRES CONTINUS INVARIANTS SYSTEMES LINEAIRES CONTINUS INVARIANTS (Partie 1 & 2) L étude détaillée se limite aux systèmes de bases, c est à dire aux systèmes du premier ordre et du second ordre. En effet l étude des autres systèmes

Plus en détail

Filtres passifs.doc FILTRES PASSIFS

Filtres passifs.doc FILTRES PASSIFS Filtres passis.doc FIES PASSIFS Un iltre limite le spectre du signal qui le trarse; on distingue quatre types de iltres : passe-bas passe-haut passe-bande coupe-bande. On caractérise un iltre par sa onction

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR SYSTEMES ELECTRONIQUES

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR SYSTEMES ELECTRONIQUES BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR SYSTEMES ELECTRONIQUES EPREUVE E4 Etude d un Système Technique Unité U4.2 PHYSIQUE APPLIQUEE Durée : 4 heures coefficient : 4 Systèmes électroniques embarqués dans la C6

Plus en détail

TP HF Manipulation 1 INTRODUCTION AUX FIBRES OPTIQUES

TP HF Manipulation 1 INTRODUCTION AUX FIBRES OPTIQUES TP HF Manipulation 1 INTRODUCTION AUX FIBRES OPTIQUES I. Introduction La fibre optique est un guide de lumière, régi par la loi de Snell-Descartes, constituée d un cœur dans lequel se propage l onde lumineuse

Plus en détail

Didier Pietquin 2008 - Mise à jour Août 2013

Didier Pietquin 2008 - Mise à jour Août 2013 Didier Pietquin 2008 - Mise à jour Août 2013 Diffusion sonore, visualisations des ondes sonores La notion de phase est généralement une notion assez abstraite et difficile à comprendre. C est pourquoi

Plus en détail

Cours d électrocinétique EC2-Bobine et condensateur

Cours d électrocinétique EC2-Bobine et condensateur Cours d électrocinétique EC2-Bobine et condensateur Table des matières 1 Introduction 2 2 Le condensateur 2 2.1 Constitution et symbole... 2 2.2 Relation tension-intensité... 2 2.3 Condensateur et régimes...

Plus en détail

AUTOTEST ELECTRICITE

AUTOTEST ELECTRICITE ISUPFERE AUTOTEST ELECTRICITE Physique appliquée dans la série Schaum Arthur Beiser Sur internet, le site : http://perso.wanadoo.fr/physique.chimie/ deux parties sont intéressantes: - 1ère S: électrodynamique

Plus en détail

Dossier Positionnement Pneumatique

Dossier Positionnement Pneumatique Dossier Positionnement Pneumatique La plupart des vérins pneumatiques servent à positionner des pièces à usiner ou à actionner des pièces mécaniques. Le nombre de positions à atteindre avec exactitude

Plus en détail

Série 7 : circuits en R.S.F.

Série 7 : circuits en R.S.F. Série 7 : circuits en R.S.F. 1 Documents du chapitre Action d un circuit du 1er ordre sur un échelon de tension et sur une entrée sinusoïdale : Déphasage de grandeurs sinusoïdales et représentation de

Plus en détail

Séance de TP n 3 : L amplificateur opérationnel (AOp)

Séance de TP n 3 : L amplificateur opérationnel (AOp) LSM 2 - Mesures physiques - Instrumentation Séance de TP n 3 : L amplificateur opérationnel (AOp) Les circuits étudiés jusqu'ici sont des circuits passifs constitués de résistances, condensateurs inductances

Plus en détail

Université Paris-7 Introduction à la Photonique (M1) UFR de Physique TRAVAUX PRATIQUES

Université Paris-7 Introduction à la Photonique (M1) UFR de Physique TRAVAUX PRATIQUES TRAVAUX PRATIQUES FIBRES OPTIQUES Dans cette séance de travaux pratiques, une optique en silice multimode est étudiée avec un laser continu pour examiner la question du couplage laser-, et déterminer l

Plus en détail

LE TRANSFORMATEUR MONOPHASE

LE TRANSFORMATEUR MONOPHASE LE TRASFORMATER MOOPHASE I. PRESETATIO n transformateur est constitué d un circuit magnétique ( composé de feuilles en acier accolées ) sur lequel sont disposés deux bobinages en cuivre : le primaire et

Plus en détail

FLSI202 Diagrammes de Bode

FLSI202 Diagrammes de Bode Diagrammes de Bode Yves Bertrand (bertrand@lirmm.fr) 1 Définition Le diagramme de Bode permet de représenter de façon graphique le comportement en fréquence f (ou en pulsation ωπf) d'un système. Il comporte

Plus en détail

ALIMENTATION A DECOUPAGE

ALIMENTATION A DECOUPAGE Il est rappelé aux candidats que la qualité de la rédaction, la clarté et la précision des explications entreront pour une part importante dans l appréciation des copies. Toute réponse devra être justifiée.

Plus en détail

OSCILLOSCOPE CATHODIQUE A- UTILISATION D UN OSCILLOSCOPE : GENERALITES.

OSCILLOSCOPE CATHODIQUE A- UTILISATION D UN OSCILLOSCOPE : GENERALITES. III- 1 OSCILLOSCOPE CATHODIQUE VISUALISATION DE SIGNAUX ELECTRIQUES A- UTILISATION D UN OSCILLOSCOPE : GENERALITES. I-CONSTITUTION D UN OSCILLOSCOPE Un oscilloscope comporte comme éléments essentiels :

Plus en détail

Université de Brest UFR Droit, Economie, Gestion, AES. Cours de mathématiques S2 Licence AES 2015-2016

Université de Brest UFR Droit, Economie, Gestion, AES. Cours de mathématiques S2 Licence AES 2015-2016 Université de Brest UFR Droit, Economie, Gestion, AES Cours de mathématiques S2 Licence AES 2015-2016 Chapitre 4 - Quelques notions de mathématiques financières 1 Ce chapitre vise à présenter quelques

Plus en détail

Electronique 2ème année BUREAU D ETUDES PSIM. PEPITONE Kévin

Electronique 2ème année BUREAU D ETUDES PSIM. PEPITONE Kévin Electronique 2ème année BUREAU D ETUDES PSIM PEPITONE Kévin Table des matières A Stabilité d un convertisseur Buck... 4 Etude par la simulation en mode temporel... 4 Figure 1 : Convertisseur Buck en temporel....

Plus en détail

Fluctuations électroniques et constantes fondamentales

Fluctuations électroniques et constantes fondamentales Fluctuations électroniques et constantes fondamentales Les mesures de fluctuations sont actuellement en fort développement dans les équipes de recherche et ont conduit à des résultats fondamentaux pour

Plus en détail

TD1 Signaux, énergie et puissance, signaux aléatoires

TD1 Signaux, énergie et puissance, signaux aléatoires TD1 Signaux, énergie et puissance, signaux aléatoires I ) Ecrire l'expression analytique des signaux représentés sur les figures suivantes à l'aide de signaux particuliers. Dans le cas du signal y(t) trouver

Plus en détail

5)44 P.30 SECTEUR DE LA NORMALISATION DES TÉLÉCOMMUNICATIONS DE L'UIT

5)44 P.30 SECTEUR DE LA NORMALISATION DES TÉLÉCOMMUNICATIONS DE L'UIT UNION INTERNATIONALE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS 5)44 P.30 SECTEUR DE LA NORMALISATION DES TÉLÉCOMMUNICATIONS DE L'UIT 15!,)4 $%,! 42!.3-)33)/. 4, 0(/.)15%,)'.%3 %4 0/34%3 $!"/.. 3 #!2!#4 2)34)15%3 $% 42!.3-)33)/.!00,)#!",%3!58

Plus en détail

TP n 4 : applications d'une PLL de type 4046 ( démodulation de fréquence FM, modulation FM.

TP n 4 : applications d'une PLL de type 4046 ( démodulation de fréquence FM, modulation FM. TP n 4 : applications d'une PLL de type 4046 ( démodulation de fréquence FM, modulation FM. But du TP : le but de ce quatrième TP de seconde année est l'utilisation de la boucle à verrouillage de phase

Plus en détail

«Etude et réalisation d un télémètre laser par temps de vol»

«Etude et réalisation d un télémètre laser par temps de vol» Titre 1 THESE pour obtenir le grade de Docteur de l INPG Spécialité : Optique, Optoélectronique et Micro-ondes Préparée au Département Systèmes du LETI - CEA Grenoble Titre : «Etude et réalisation d un

Plus en détail

PROTEUS V7 module ISIS

PROTEUS V7 module ISIS Ce document et bien d autres sont téléchargeables sur le site : http://stielec.ac-aix-marseille.fr Logiciel de CAO électronique PROTEUS V7 module ISIS Prise en main du module ISIS (Intelligent Schematic

Plus en détail

Excel 2013 Maîtrisez les fonctions avancées du tableur de MicrosoftMicrosoft

Excel 2013 Maîtrisez les fonctions avancées du tableur de MicrosoftMicrosoft Affichage Afficher un classeur dans deux fenêtres différentes 9 Réorganiser l affichage des fenêtres 9 Masquer/afficher une fenêtre 10 Fractionner une fenêtre en plusieurs volets 10 Classeurs Créer un

Plus en détail

Système Embarqué de transmission de données

Système Embarqué de transmission de données Système Embarqué de transmission de données 1 Présentation du système 1.1 Fonction remplie par le système Transmission unidirectionnelle de données physiques entre un mobile et une station fixe par voie

Plus en détail

Chapitre 8 Montages électriques

Chapitre 8 Montages électriques Chapitre 8 Montages électriques OBJECTIFS Réaliser un circuit série à partir d un schéma. Faire le schéma normalisé d un circuit en série. Réaliser un circuit en dérivation à partir d un schéma Faire le

Plus en détail

Chelly Nizar. Travaux Dirigés Électricité Générale

Chelly Nizar. Travaux Dirigés Électricité Générale Chelly Nizar Travaux Dirigés Électricité Générale ISET Zaghouan 2011/2012 Table des matières 1 TD 1 Lois générales de l'électricité en régime continu 1/2 2 1.1 Exercice 1 : loi des n uds......................

Plus en détail

Influence des charges non linéaires dans les réseaux de bord: application aux réseaux d'avion

Influence des charges non linéaires dans les réseaux de bord: application aux réseaux d'avion Influence des charges non linéaires dans les réseaux de bord: application aux réseaux d'avion F. Barruel, J-L. Schanen, N. Retiere, J. Roudet Le Master "CSEE" Comportement dynamique des machines électriques

Plus en détail

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Filtres linéaires. (1 er ordre - 2 ème ordre) Olivier GRANIER

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Filtres linéaires. (1 er ordre - 2 ème ordre) Olivier GRANIER PCSI - Physique ycée Clemenceau PCSI (O.Granier Filtres linéaires ( er ordre - ème ordre Oliier GANIE PCSI - Physique I - Intérêt de l étude ; définitions générales : Contraintes extérieures Système linéaire

Plus en détail

XIII. ANALYSE DES FONCTIONS DE TRANSFERT EN REGIME HARMONIQUE LE DIAGRAMMME DE BODE

XIII. ANALYSE DES FONCTIONS DE TRANSFERT EN REGIME HARMONIQUE LE DIAGRAMMME DE BODE XIII. ANALYSE DES FONCTIONS DE TRANSFERT EN REGIME HARMONIQUE LE DIAGRAMMME DE BODE A. ANALYSE D'UNE FONCTION DE TRANSFERT Forme canonique ; Exemple ; Limites ; Fréquence de Coupure ; Bande Passante ;

Plus en détail

COURS DE FONDATIONS FONDATIONS SUPERFICIELLES

COURS DE FONDATIONS FONDATIONS SUPERFICIELLES COURS DE FONDATIONS FONDATIONS SUPERFICIELLES 2010 Sommaire -1- SOMMAIRE AVANT PROPOS... 2 FONDATIONS SUPERFICIELLES... 3 1.1 Définitions... 3 1.1.1 Types de fondations superficielles... 3 1.1.2 Capacité

Plus en détail

L'aire du domaine limité par la courbe, l'axe des abscisses et les droites d'équations 4 et 16 est d'environ 0,95 unités d'aire.

L'aire du domaine limité par la courbe, l'axe des abscisses et les droites d'équations 4 et 16 est d'environ 0,95 unités d'aire. T ES/L DEVOIR SURVEILLE 6 24 MAI 2013 Durée : 3h Calculatrice autorisée NOM : Prénom : «Le candidat est invité à faire figurer sur la copie toute trace de recherche, même incomplète ou non fructueuse,

Plus en détail

PARTIE 3 RÉSEAU TRIPHASÉ

PARTIE 3 RÉSEAU TRIPHASÉ PARTIE 3 RÉSEAU TRIPHASÉ Organisation de la Partie 3 16 Réseau triphasé TP 16 Mesurage des tensions d un réseau triphasé Synthèse 16 17 Récepteurs en triphasé Montages équilibrés TP 17 Récepteurs en triphasé

Plus en détail

PRÉPARATION DU BACCALAURÉAT MATHÉMATIQUES. SÉRIE ES Obligatoire et Spécialité

PRÉPARATION DU BACCALAURÉAT MATHÉMATIQUES. SÉRIE ES Obligatoire et Spécialité PRÉPRTION DU BCCLURÉT MTHÉMTIQUES SÉRIE ES Obligatoire et Spécialité 8 Janvier Durée de l épreuve : heures Coefficient : 5 ou 7 L usage d une calculatrice électronique de poche à alimentation autonome,

Plus en détail

APPLICATION AUX POUTRES

APPLICATION AUX POUTRES APPLICATION AU POUTRE 1 Cinématique 1.1 Géométrie Une poutre est un solide engendré par une aire plane qui est déplacée dans l espace de manière que durant son mouvement, le centre de gravité G de la section

Plus en détail

5 Analyse de Fourier. 5.1 Aspects théoriques. 5.1.1 Analyse de Fourier

5 Analyse de Fourier. 5.1 Aspects théoriques. 5.1.1 Analyse de Fourier Responsable : J.Roussel Objectif Ce TP est une initiation à l analyse de Fourier. Nous verrons notamment comment une analyse spectrale permet de remonter à la courbe de réponse d un filtre électrique.

Plus en détail

Dans ce chapitre nous présentons comment développer les classes et créer les objets.

Dans ce chapitre nous présentons comment développer les classes et créer les objets. Chapitre 2 La programmation orientée objet est une technique très puissante permettant d exploiter d énormes ressources stockées sous forme de classes et accessibles librement sur Internet. L appellation

Plus en détail

COPROPRIETE LE CONSEIL SYNDICAL

COPROPRIETE LE CONSEIL SYNDICAL COPROPRIETE LE CONSEIL SYNDICAL LE CONSEILLER SYNDICAL COLLECTION CE QUE TOUT PROPRIÉTAIRE OU COPROPRIÉTAIRE DOIT CONNAÎTRE C.S.A.B LE CONSEIL SYNDICAL 2 Exposé La loi du 10 juillet 1965 et son décret

Plus en détail

Notice d installation et de branchement IM 5000. (Portail aluminium 2 Vantaux) Pose en tableau sur poteaux existants

Notice d installation et de branchement IM 5000. (Portail aluminium 2 Vantaux) Pose en tableau sur poteaux existants Notice d installation et de branchement N 9810 N 7380 N 9410 09/15 IM 5000 (Portail aluminium 2 Vantaux) Pose en tableau sur poteaux existants (Document réservé aux installateurs) Sommaire Matériel nécessaire

Plus en détail

5 Analyse de Fourier. 5.1 Aspects théoriques. 5.1.1 Analyse de Fourier

5 Analyse de Fourier. 5.1 Aspects théoriques. 5.1.1 Analyse de Fourier Responsable : J.Roussel Objectif Ce TP est une initiation à l analyse de Fourier. Nous verrons notamment comment une analyse spectrale permet de remonter à la courbe de réponse d un filtre électrique.

Plus en détail

UTILISATION. Sur une source d eau la série LGP est utilisée comme pompe à chaleur pendant la période hivernale.

UTILISATION. Sur une source d eau la série LGP est utilisée comme pompe à chaleur pendant la période hivernale. UTILISATION Les groupes de production d eau glacée à condensation par eau CIATCOOLER série permettent de résoudre les problèmes de refroidissement rencontrés dans les bâtiments du collectif ou du tertiaire,

Plus en détail

Le refroidissement des composants informatiques

Le refroidissement des composants informatiques Le refroidissement des composants informatiques???????????? &???????????? Thème choisit : Avancées scientifiques et réalisations techniques. Problématique : Pourquoi le refroidissement des composants informatiques

Plus en détail

CONTROLEURS DE PROCEDES INDUSTRIELS

CONTROLEURS DE PROCEDES INDUSTRIELS italtec PCS-400 ISO 9001-2000 CONTROLEURS DE PROCEDES INDUSTRIELS Le le système de controle PCS-400 vous propose une série de solutions absolument innovantes pour l étude des techniques de réglage des

Plus en détail

Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques

Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques Savoir-faire théoriques (T) : Écrire l équation différentielle associée à un système physique ; Faire apparaître la constante de temps ; Tracer

Plus en détail

I/ Un semi-conducteur «lumineux» : la LED

I/ Un semi-conducteur «lumineux» : la LED 1/7 Thème : Matériaux Domaine : Propriétés électriques des matériaux CHAP 10-ACT DOC/EXP semi-conducteurs-diodes-cellules photovoltaïques : comment expliquer leur fonctionnement? Mots clés : Semi-conducteurs-cellules

Plus en détail

Tableau de bord pour le projet de mobilier en carton.

Tableau de bord pour le projet de mobilier en carton. Tableau de bord pour le projet de mobilier en carton. Chacune des activités énoncées ci-dessous devra figurer dans un dossier appartenant à ton groupe. Le dossier devra être remis au professeur à chaque

Plus en détail

Le multiplex numérique du RTC

Le multiplex numérique du RTC Communications Numériques et Théorie de l'information Contrôle de Connaissances avec documents Jeudi 28 juin - 10h15 à 11h045 I Le multiplex numérique du RTC On se propose d'étudier le fonctionnement du

Plus en détail

Lentilles minces. reconnaître la nature (convergente ou divergente) d'une lentille mince. de construire l'image d'un objet à travers cette lentille.

Lentilles minces. reconnaître la nature (convergente ou divergente) d'une lentille mince. de construire l'image d'un objet à travers cette lentille. Lentilles minces Le but du module est de décrire les propriétés fondamentales des lentilles minces en établissant une classification de celles-ci et en apprenant à construire la marche des rayons lumineux

Plus en détail

Deux activités intégrant l'utilisation du spectrophotomètre didactique SPID - HR

Deux activités intégrant l'utilisation du spectrophotomètre didactique SPID - HR Deux activités intégrant l'utilisation du spectrophotomètre didactique SPID - HR Pascal NOSS - Lycée International - STRASBOURG I - Afficher le spectre d'absorption d'une solution de chlorophylle brute

Plus en détail

Théorème de Thalès Exercices corrigés

Théorème de Thalès Exercices corrigés Théorème de Thalès Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : Exercices 1, 2 et 3 : calculs de longueurs Exercice 4 : partage d un segment sans règle graduée Exercice 5 : problème avec plusieurs

Plus en détail

Travaux pratiques supports de transmission en hyperfréquence : synthèse, réalisation et mesure d'un filtre passe-bas en technologie microruban

Travaux pratiques supports de transmission en hyperfréquence : synthèse, réalisation et mesure d'un filtre passe-bas en technologie microruban J3eA, Journal sur l enseignement des sciences et technologies de l information et des systèmes, Volume 4, Hors-Série 2, 21 (2005) DOI : http://dx.doi.org/10.1051/bib-j3ea:2005721 EDP Sciences, 2005 Travaux

Plus en détail

Les fonctions numériques

Les fonctions numériques Les fonctions numériques Introduction : analogie : Dans les fonctions numériques, la première difficulté est de distinguer les concepts en jeu. Pour illustrer ces fonctions, nous allons procéder à une

Plus en détail

Changement de bases. 2. Rôle de Reprenons l'exemple précédent. La matrice est inversible et l'on a :

Changement de bases. 2. Rôle de Reprenons l'exemple précédent. La matrice est inversible et l'on a : Changement de bases. Position du problème On considère un espace vectoriel de dimension, dont on connaît une base,,,. On considère une famille de vecteurs de cet espace vectoriel,,,. ppelle la matrice

Plus en détail

Exercice 1 : «un gars, une fille» (3 points)

Exercice 1 : «un gars, une fille» (3 points) Exercice 1 : «un gars, une fille» (3 points) Simulation : On a simulé la situation sur un tableur. Le graphique ci-dessous indique l évolution de la fréquence de l évènement M «Avoir un garçon et une fille»

Plus en détail

Dérivation, accroissement et calcul marginal

Dérivation, accroissement et calcul marginal Dérivation, accroissement et calcul marginal MATHEMATIQUES APPLIQUEES Licence 1 Administration Economique et Sociale Sébastien Pommier 2007-2008 Un exemple introductif Introduction Un exemple 1/2 Une bille

Plus en détail

Chapitre 9: Introduction aux tests statistiques

Chapitre 9: Introduction aux tests statistiques Chapitre 9: Introduction aux tests statistiques 1. Approche 2. Formalisme général d un test statistique 3. P-value 4. Intervalle de confiance 5. Test bilatéral et test unilatéral 1 1. Approche Procédé

Plus en détail

CORRIGE DE LA PARTIE PHYSIQUE

CORRIGE DE LA PARTIE PHYSIQUE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION SPECIALE D ENTRAINEMENT N 1 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE SÉRIE L Durée de l'épreuve : 1h30 - Usage de la calculatrice autorisé CORRIGE DE LA PARTIE PHYSIQUE PARTIE 1 : REPRÉSENTATION

Plus en détail

Jules Legros & Benoit Perruche 09/04/14. Projet CannonBall RC 1/9

Jules Legros & Benoit Perruche 09/04/14. Projet CannonBall RC 1/9 Projet CannonBall RC 1/9 Table des matières Contexte et domaine d'application ciblée...3 Cahier des charges résumé...3 Achitectures implémentées...4 Composants logiciels et matériels utilisés...5 Matériel

Plus en détail

Logiciel d'application Tebis

Logiciel d'application Tebis Logiciel d'application Tebis Application TL320A Chauffage Fonctions Thermostats et 3 Entrées du Thermostat T320 Référence produit Désignation produit T320 Thermostat d'ambiance T320 1 6T 7486a Sommaire

Plus en détail

Diagramme de classes. Diagramme de classes. Diagramme de classes 11/02/2011

Diagramme de classes. Diagramme de classes. Diagramme de classes 11/02/2011 Diagramme de classes Diagramme statique Concepts de base: Classe et Stéréotype Association entre classes et classe-association Cardinalités Concepts secondaires: Contraintes, rôles, qualificateurs, Diagramme

Plus en détail

Cours «Mesure des résultats et des impacts des processus de développement régional»

Cours «Mesure des résultats et des impacts des processus de développement régional» regiosuisse filière de formation en management régional (MR) Cours «Mesure des résultats et des impacts des processus de développement régional» Condensé des trois jours de cours du 22 au 24 novembre 2010,

Plus en détail

Saturne 0.3. Décompressez le fichier "Installation_de_Stimulation.zip" Dans le dossier "Volume", exécutez "Setup.exe". Suivez les instructions...

Saturne 0.3. Décompressez le fichier Installation_de_Stimulation.zip Dans le dossier Volume, exécutez Setup.exe. Suivez les instructions... Saturne 0.3 0 - Installation du logiciel... Décompressez le fichier "Installation_de_Stimulation.zip" Dans le dossier "Volume", exécutez "Setup.exe". Suivez les instructions... Une première boite de dialogue

Plus en détail

Alias et les occurrences entre tables

Alias et les occurrences entre tables Alias et les occurrences entre tables ANNÉE 2016, N 35 DATE DE PARUTION : MAI 2016 Ce mois-ci dans la newsletter, nous avons jugé utile, voire nécessaire, de prodiguer des rappels sur la création des relations

Plus en détail

DYNAMIC, logiciel intégré pour l étude des mouvements

DYNAMIC, logiciel intégré pour l étude des mouvements DYNAMIC, logiciel intégré pour l étude des mouvements Résumé : Le logiciel DYNAMIC peut être utilisé à la fois pour la simulation de mouvements et pour l étude d enregistrements vidéo de mouvements. Outre

Plus en détail

1.1. Remplacer le début des phrases suivantes par : «La tension aux bornes d un(e)» ou «L intensité du courant dans un(e)».

1.1. Remplacer le début des phrases suivantes par : «La tension aux bornes d un(e)» ou «L intensité du courant dans un(e)». BTS 2003 Le problème porte sur l impression de tickets de caisse du système de distribution de cartes d entrée de piscine. Dans la première partie, on étudiera l impression thermique de tickets de caisse,

Plus en détail

Didacticiel - Etudes de cas

Didacticiel - Etudes de cas Objectif Le travail du statisticien consiste souvent à calculer des statistiques descriptives comparatives à partir de tris à plat ou tris croisés. L intérêt de ces approches assez frustres est que la

Plus en détail

Les 7 conseils pour réussir son entrainement.

Les 7 conseils pour réussir son entrainement. Les 7 conseils pour réussir son entrainement. Ces conseils s'attachent plus à l'organisation de vos entraînements qu'à leur contenu et se limitent à l'aspect technique et biomécanique du tir. Si l'on voulait

Plus en détail

CH.1 ARBRES. 1.1 La terminologie 1.2 La représentation des arbres 1.3 Les arbres binaires. 1.1 La terminologie. Racine hauteur 3.

CH.1 ARBRES. 1.1 La terminologie 1.2 La représentation des arbres 1.3 Les arbres binaires. 1.1 La terminologie. Racine hauteur 3. CH. ARBRES. La terminologie.2 La représentation des arbres.3 Les arbres binaires Info S4 ch. La terminologie Livre Racine hauteur 3 CH CH2 CH3 S. S.2 S2. S2.2 S2.3 Nœud interne S2.2. S2.2.2 hauteur Nœud

Plus en détail

Compte rendu TP : Exploration des propriétés mécaniques musculaires. Méthode indirecte

Compte rendu TP : Exploration des propriétés mécaniques musculaires. Méthode indirecte Nicolas Rambier M1 S8 SPAPAS Compte rendu TP : Exploration des propriétés mécaniques musculaires Méthode indirecte F.Grappe Année 2011/2012 UFR STAPS Besançon Introduction : Lors de ce TP, nous allons

Plus en détail

Montant amortissable = coût historique - valeur résiduelle

Montant amortissable = coût historique - valeur résiduelle Chapitre 7. Les amortissements et les provisions 1. L amortissement des corporelles 1.1. Présentation générale 1.1.1. Définition L'amortissement est la diminution de la capacité de générer des avantages

Plus en détail

SMC-S6. Normes ISO 9001 Passage de la version 2000 à la version 2008. Pr. M. Mekkaoui. Pr. M. Mekkaoui

SMC-S6. Normes ISO 9001 Passage de la version 2000 à la version 2008. Pr. M. Mekkaoui. Pr. M. Mekkaoui SMC-S6 Normes ISO 9001 Passage de la version 2000 à la version 2008 Pr. M. Mekkaoui Pr. M. Mekkaoui La famille ISO 9000 La famille des normes relatives au Système de Management de la Qualité (SMQ) comprend

Plus en détail

Cours d Electronique. Le transistor JFET (Junction Field Effect Transistor) Fabrice Sincère ; version 1.1.0

Cours d Electronique. Le transistor JFET (Junction Field Effect Transistor) Fabrice Sincère ; version 1.1.0 Cours d Electronique Le transistor JFET (Junction Field Effect Transistor) Fabrice Sincère ; version 1.1.0 http://perso.orange.fr/fabrice.sincere 1 Sommaire 1- Transistor JFET canal N et canal P 2- Caractéristiques

Plus en détail

ETUDE D UN CIRCUIT SOUMIS A UN ECHELON DE TENSION (RC, RL, RLC série)

ETUDE D UN CIRCUIT SOUMIS A UN ECHELON DE TENSION (RC, RL, RLC série) ETUDE D UN CIRCUIT SOUMIS A UN ECHELON DE TENSION (RC, RL, RLC série) Cadre d étude : Dans ce chapitre, on étudie les circuits linéaires RC, RL et RLC série soumis à un échelon de tension, c est à dire

Plus en détail

Adapter ses déplacements à différents types d environnements

Adapter ses déplacements à différents types d environnements Un exemple d unité d apprentissage : ORIENTATION CP-CE1 Adapter ses déplacements à différents types d environnements activités d'orientation : retrouver quelques balises dans un milieu connu.bo juin 2008

Plus en détail

Module d Electronique

Module d Electronique Module d Electronique Electronique analogique Fabrice Sincère ; version 3.0.5 http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere 1 Sommaire du Chapitre 1 - Les semi-conducteurs 1- La diode 1-1- Symbole 1-2- Constitution

Plus en détail

ELECTRONIQUE NUMERIQUE Les capteurs

ELECTRONIQUE NUMERIQUE Les capteurs Les Capteurs sont les éléments qui permettent de mettre en relation la partie Opérative (Chaîne d énergie) et la partie Commande (chaîne d information). Ils sont de plusieurs natures, logiques, numeriques,

Plus en détail

Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage

Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage PCSI - Stanislas - Electrocinétique - TP N 3 - Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage Prenez en note tout élément pouvant figurer dans un compte-rendu

Plus en détail

Premiers pas avec OFFICE EXCEL 2007

Premiers pas avec OFFICE EXCEL 2007 Premiers pas avec OFFICE EXCEL 2007 Présentation des formules avec Excel 2007 1 Table des matières : 1. UTILISATION DE CONSTANTES DANS LES FORMULES... 4 2. UTILISATION D OPERATEURS DE CALCUL DANS LES FORMULES...

Plus en détail

APPLICATIONS LINÉAIRES ET MATRICES. Résumé de cours d algèbre linéaire L1 de B. Calmès, Université d Artois (version du 1 er février 2016)

APPLICATIONS LINÉAIRES ET MATRICES. Résumé de cours d algèbre linéaire L1 de B. Calmès, Université d Artois (version du 1 er février 2016) APPLICATIONS LINÉAIRES ET MATRICES Résumé de cours d algèbre linéaire L de B. Calmès, Université d Artois (version du er février 206). Applications linéaires Soient E et F des espaces vectoriels sur K...

Plus en détail

V e TP OSCILLATEUR A PONT DE WIEN. I Etude de la chaîne directe en régime sinusoïdal : 11 Pont de Wien : étude rapide d un filtre passe bande :

V e TP OSCILLATEUR A PONT DE WIEN. I Etude de la chaîne directe en régime sinusoïdal : 11 Pont de Wien : étude rapide d un filtre passe bande : TP OSILLATE A PONT DE WIEN I Etude de la chaîne directe en régime sinusoïdal : 11 Pont de Wien : étude rapide d un filtre passe bande : = 10 kω; = 22 nf éaliser le montage a] Mesure de la fréquence centrale

Plus en détail

MICRO-DSE MODE D EMPLOI

MICRO-DSE MODE D EMPLOI MICRO-DSE Gestion et protection des pompes monophasées 20 V - 6 A max - SANS SONDE - MODE D EMPLOI 1 2 5 1 2 5 allumé fixe = appareil en service Voyant lumineux d état : clignote = manque d eau, arrêt

Plus en détail

UNIVERSITE MONTPELLIER II Sciences & Techniques du Languedoc

UNIVERSITE MONTPELLIER II Sciences & Techniques du Languedoc UNIVERSITE MONTPELLIER II Sciences & Techniques du Languedoc Licence Biologie des Organismes Travaux Pratiques de Physiologie Animale : Détermination du volume sanguin chez le rat Le but de cette séance

Plus en détail

Configuration de hautparleurs,

Configuration de hautparleurs, Configuration de hautparleurs, transformateur et DI Frédéric Lanteigne hiver 2014 1 Ordre du jour l Configuration des haut-parleurs l Transformateur l Direct box l Re-amp box l Xfo d isolation l Ground

Plus en détail

A. N(p) B + C p. + D p2

A. N(p) B + C p. + D p2 Polytech Nice ELEC3 T.P. d'electronique TP N 7 S ACTIFS DU SECOND ORDRE 1 - INTRODUCTION Un quadripôle est dit avoir une fonction de transfert en tension, du second ordre, lorsque le rapport tension de

Plus en détail

AUNEGE Campus Numérique en Economie Gestion Licence 2 Comptabilité analytique Leçon 6. Leçon n 6 : l imputation rationnelle

AUNEGE Campus Numérique en Economie Gestion Licence 2 Comptabilité analytique Leçon 6. Leçon n 6 : l imputation rationnelle Leçon n 6 : l imputation rationnelle PLAN DE LA LEÇON : 1! L imputation rationnelle des charges fixes : principes et fondements... 1! 1.1! Fondements théoriques et techniques de l imputation rationnelle...

Plus en détail

CAPTEUR DE PRESSION ET CINETIQUE CHIMIQUE

CAPTEUR DE PRESSION ET CINETIQUE CHIMIQUE CAPTEU DE PESSION ET CINETIQUE CHIMIQUE - Le capteur de pression Il s agit du capteur MPX 00 AP (Motorola) capteur piezorésistif qui mesure des pressions comprises entre 0 et.0 5 Pa. D après le constructeur

Plus en détail

Auto formation à Zelio logic

Auto formation à Zelio logic Auto formation à Zelio logic 1 Les Produits Félicitations, vous avez choisi l'un des produits Zelio 2 suivants : 2 Environnement Le Zelio Logic est programmable à l'aide du logiciel Zelio Soft ou en Saisie

Plus en détail

GRADATEUR. Cet appareil se comporte donc comme un interrupteur commandé, il établit ou interrompt la liaison entre la source et la charge.

GRADATEUR. Cet appareil se comporte donc comme un interrupteur commandé, il établit ou interrompt la liaison entre la source et la charge. GADATE 1) Définition : n gradateur est un appareil de commande qui permet de contrôler la puissance absorbée par un récepteur en régime alternatif 2) Structure d un gradateur monophasé Cet appareil se

Plus en détail

= K 1+ jω ω 1 1+ jω ω 2 ω 2 = R 1 + R 2 = 6880 rad /s. avec : K =

= K 1+ jω ω 1 1+ jω ω 2 ω 2 = R 1 + R 2 = 6880 rad /s. avec : K = Exercice : réponse harmonique de circuits passifs d'ordre Déterminer la fonction de transfert H(j) U 2 /U et tracer les asymptotes des diagrammes de Bode des circuits ci-dessous.! 60 nf 0 kω 50 nf U U

Plus en détail