DOSSIER : La Validation des Acquis de l Expérience (VAE) ou comment transformer son expérience en un diplôme

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIER : La Validation des Acquis de l Expérience (VAE) ou comment transformer son expérience en un diplôme"

Transcription

1 magazin du résau ds Grta d orrain n 28 - sptmbr 2009 Info Continu a passion d formr DOSSIER : a Validation ds Acquis d l Expérinc (VAE) ou commnt transformr son xpérinc n un diplôm A votr srvic, à votr msur Auchan : la VAE aussi fait parti du plan d formation du group! Fich pratiqu a prstation accompagnmnt à la VAE : l atout réussit Visit guidé a VAE dans un Grta

2 Sommair Point d vu : Un plan d'action régional pour la VAE n orrain... p. 3 Edito par Hrvé Marchi, Délégué Académiqu à la Formation Continu Dossir : a Validation ds Acquis d l'expérinc (VAE) ou commnt transformr son xpérinc n un diplôm p A votr srvic, à votr msur Auchan : la VAE aussi fait parti du plan d formation du group... p. 12 Visit guidé a VAE dans un Grta... p. 13 Fich pratiqu a prstation accompagnmnt à la VAE : "l'atout réussit"... p. 14 Quoi d nuf? 'actualité du résau ds Grta... p. 15 Réalisation INFO CONTINUE : Magazin trimstril d la Délégation Académiqu à la Formation Continu 28 ru d Saurupt - BP Nancy Cdx Tél Télécopi édité par l ycé Arthur Varoquaux - ru Jan Moulin Tomblain Dirctur d la publication : Hrvé Marchi - Scrétariat d Rédaction : Sylvi Martin Concption t réalisation : Sylvi Martin - Imprssion : Imprimri Thorax - Nancy Crédit photos : Résau ds Grta - Comité d rédaction : Francis Brssan - Hélèn Cabut - François Dcq - Vanssa Mazoyr - François Marqut - Sylvi Martin - Rédaction : François Dcq - Michl Jan - Vanssa Mazoyr - Mari-Charlott Sand ISSN : numéro dépôt légal 1407 numéro 28-3 trimstr Très durmnt frappés par la cris, l accès à l mploi pour ls juns orrains st plus difficil t d nombrux salariés voint lur situation profssionnll fragilisé. C st dans c contxt qu l Consil Régional d orrain a arrêté son plan orrain d accès aux compétncs pour l mploi n région (PACER) t lanc égalmnt un larg consultation pour l élaboration du prochain PRDF. Parallèlmnt, l Rctorat d Nancy-Mtz s apprêt à fixr ls orintations d son projt académiqu pour , qui dvra prndr n compt l nvironnmnt socio-économiqu. Cs orintations s imposront à l nsmbl ds acturs du résau d la formation continu. En fft, l srvic public d formation continu doit apportr un répons concrèt, aux dmandurs d mploi bin sûr, afin qu ils puissnt rtrouvr un mploi, mais aussi aux salariés inquits d lur avnir t aux juns sans qualifications rconnus. C sont autant d appls urgnts à s focalisr sur ls parcours profssionnls ds individus quls qu soint lurs statuts actuls. Outil ssntil d la construction t d la sécurisation ds parcours, t pourtant ncor trop méconnu, la validation ds acquis d l xpérinc (VAE) doit êtr placé au cœur d cs njux nouvaux t assurr ls fondations succssivs indispnsabls à la construction d nouvlls compétncs qui s appuiront sur ds acquis bin idntifiés. Ouvrt à tous ls publics, qu ils soint salariés ou dmandurs d mploi, l srvic public d VAE st égalmnt au srvic ds politiqus d gstion ds rssourcs humains (GPEC) auxqulls il apport un répons concrèt t fficac. C numéro d Info continu st largmnt consacré à la VAE. Il a pour objctif d éclairr l usagr sur ls différnts factts d la VAE t, d autr part, d affirmr l xignc nouvll du résau ds Grta dans l dévloppmnt d c dispositif. Un crtain nombr d réponss stratégiqus, tchniqus t pratiqus lèvront, nous l spérons, ls réticncs ncor vivs à rcourir à ct outil particulièrmnt bin adapté aujourd hui à l élévation nécssair ds nivaux d qualification t à la construction d parcours profssionnalisants.

3 Point d vu Un plan d action régional pour la VAE n orrain aurnc DEMONET Vic-présidnt à la formation ds salariés t d dmandurs d mploi Info Continu partag avc vous qulqus morcaux choisis d l ntrtin avc aurnc Dmont, Vic-présidnt à la formation ds salariés t ds dmandurs d mploi au Consil Régional d orrain, qui a accpté d apportr d préciux éclairags sur la situation d la VAE dans notr Région. Info Continu : Parlz-nous d la plac d la VAE n orrain aurnc Dmont : a VAE, dpuis qulqus annés déjà, fait parti ds axs prioritairs t stratégiqus d la Région orrain. Etat a transféré aux régions, n 2006, l animation t l pilotag du résau d information t d consil. a Région orrain assum plinmnt sa rsponsabilité dans c domain t particip égalmnt au financmnt d l accompagnmnt ds candidats à la VAE. Par aillurs, t à l initiativ d la sous-commission spécifiqu VAE du Comité Régional d Coordination d l Emploi t d la Formation Profssionnll (CREFP), un plan d action régional d dévloppmnt d la VAE a été élaboré n Ctt réflxion fait suit au bilan après 5 ans d mis n plac d la VAE t au constat d un stagnation ds dmands d VAE. Il a bin ntndu été mné avc l nsmbl ds acturs concrnés. IC : Pouvz-vous nous dévoilr un pu c plan d action régional? D : Bin ntndu, surtout qu il n st n rin confidntil, bin au contrair ls orrains doivnt n êtr informés. D aillurs, c plan nous conduit à multiplir ls actions d communication à dstination du grand public t à crér ds outils à dstination ds profssionnls. Car il s agit bin là d nos dux cibls, qui corrspondnt aux axs d dévloppmnt du plan d action : dévloppr t améliorr l accès individul ds publics à la VAE afin d limitr ls abandons t d facilitr l aboutissmnt d la démarch VAE, mais aussi dévloppr la VAE n ntrpris par la mis n plac d un platform d srvics aux ntrpriss. IC : Concrètmnt, commnt cla s traduit-il? D : S agissant d l accès individul, il st indispnsabl d améliorr la qualité ds parcours VAE. Quatr points sont concrnés, à savoir l information, l consil, l accompagnmnt ainsi qu la validation t ls parcours complémntairs. En c qui concrn ls ntrpriss, l objctif st d simplifir t facilitr l accès à la VAE pour clls qui souhaitnt s ngagr dans un démarch collctiv, n lur proposant un point d ntré uniqu t un répons adapté à travrs la platform d srvics. IC : Ds actions vont-lls êtr miss n plac? D : Tout à fait. Crtains sont réalisés, d autrs n cours. Par xmpl, la Région n co-financmnt avc l Etat mobilis ls 10 Points Rlais Consil (ndlr : voir articl du dossir n pag 6) pour qu tout au long d l anné 2009 soint conduits ds réunions d information à dstination du grand public, sur l nsmbl du trritoir. D mêm, nous faisons n sort d intégrr la VAE au ORFOIO (ndlr : voir articl du dossir n pag 11) car nous somms convaincus qu c sra un outil intérssant pour facilitr, d un part l analys du parcours du candidat lors d la phas d consil t d autr part, l articulation ntr l consil t ls étaps suivants d la démarch VAE. Enfin, pour n n citr ncor qu un sul, j pux vous dir qu nous travaillons actullmnt à la finalisation d un chart d qualité ds validurs, qui portra non pas uniqumnt sur l accompagnmnt mais bin sur l nsmbl d la démarch, d la rcvabilité d la dmand jusqu à l étap d validation t l parcours complémntair n cas d validation partill ou d non validation. IC : Avz-vous qulqus donnés chiffrés pour qu nos lcturs puissnt apprécir la situation d la VAE n orrain? D : Pêl-mêl : sur l profil ds dmandurs, un majorité d fmms à hautur d 66% t un majorité d prsonns ayant un activité (salarié, non salarié ) pour 74% d ntr lls. Concrnant l nombr d candidaturs déposés, l chiffr pour 2008 avoisin ls 2860 candidaturs nrgistrés. Au total, 1035 crtifications ont été délivrés (58% d validations totals), t 736 candidats ont rçu un validation partill. Au final, c sont 1771 candidats qui ont validé totalmnt ou partillmnt lur xpérinc. Plus d 250 crtifications différnts sont délivrés, mais ls résultats sont concntrés sur qulqus crtifications (notammnt dans l domain sanitair t social), avc 65% d nivaux V t IV. IC : Votr conclusion? D : Comm nous vnons d l évoqur, l dévloppmnt d la VAE st vraimnt nécssair. a VAE prmt la sécurisation ds parcours profssionnls, c st un lvir d mobilité social t profssionnll t un outil d gstion ds compétncs pour ls ntrpriss. a Région t l Etat sont conscints d l nju qu rprésnt la VAE t ouvrnt nsmbl pour lui donnr un nouvl élan. Contact : Région orrain Tél magazin du résau ds Grta d orrain n 27 - juin

4 Dossir : a Validation ds Acquis VAE, mod d mploi a Validation ds Acquis d l Expérinc st un droit individul inscrit dans l Cod du Travail t dans l Cod d l Education. a VAE st un msur prmttant à tout prsonn, quls qu soint son âg, son nivau d étuds, son statut (dmandur d mploi, salarié, bénévol ) d fair validr ls acquis d son xpérinc profssionnll pour obtnir un diplôm, un titr ou un crtificat d qualification profssionnll. a sul condition rquis st d avoir xrcé un activité d un duré d trois ans au minimum n rapport avc l contnu du diplôm visé. Si l on souhait obtnir un diplôm du CAP au BTS, c st l Dispositif Académiqu d Validation d l Education National (DAVEN) qu il faut contactr pour obtnir d l aid dans la démarch. Si l on vis un diplôm au-dlà du BTS, il faut s adrssr au srvic d formation continu ds univrsités. u VAE, ksako? a Validation ds Acquis d l Expérinc prmt d obtnir tout ou parti du diplôm qui corrspond à l xpérinc t à la qualification. C diplôm st l mêm t a la mêm valur qu un diplôm obtnu d un autr façon. a mntion VAE n apparaît d'aillurs pas sur l diplôm. upour qui? Qu l on soit dmandur d mploi ou n activité, il st possibl d fair un dmand d validation. Pour cla, il faut avoir xrcé un ou ds activités (n Franc ou à l étrangr) pndant au moins trois ans : n rapport avc l diplôm visé, n continu ou n discontinu, à tmps plin ou à tmps partil. u Combin ça coût? a validation ds acquis d l xpérinc st gratuit. Sul la prstation d aid prsonnalisé (accompagnmnt) st payant. Toutfois, il xist plusiurs possibilités d pris n charg (qui couvrnt très souvnt l intégralité ds frais). Ds consillèrs validation sont à la disposition ds candidats pour ls aidr à trouvr un financmnt. ucommnt procédr? candidat à la VAE st guidé par un consillr dans l'élaboration d son dossir. Pour rtirr l dossir d candidatur, plusiurs possibilités : téléchargr l dossir dans la rubriqu "Démarchs t téléchargmnt" du sit Intrnt : assistr à un réunion d informations (consultr l calndrir sur l sit Intrnt), s rndr dirctmnt dans l un ds Grta d orrain. s chiffrs d la VAE Education national Chaqu anné, la VAE compt près d 800 candidats inscrits t 500 diplôms Education national délivrés. Parmi ls candidats, 50% d ntr ux tntnt d obtnir un diplôm d nivau 3 (BTS). Pour ls autrs, il st qustion du nivau 5 (CAP BEP) à hautur d 26% t d nivau 4 (Bac pro) pour 24%. C sont ls scturs du trtiair t du sanitair t social qui sont ls plus rprésntés avc rspctivmnt 41% t 27%, loin dvant l industri, l BTP ou ncor l tourism. Enfin, s agissant ds financurs, ls principaux sont ls ntrpriss (26%), l Fongcif (21%) t Pôl Emploi (20.7%). Ensuit vinnnt ls OPCA t la Région orrain (11% t 10%). 4 magazin du résau ds Grta d orrain n 28 - sptmbr 2009

5 d l'expérinc u Commnt s fair aidr pour miux réussir? DAVEN propos un prstation d accompagnmnt pour élaborr l dossir VAE, qui s traduit par un soutin individualisé t ds consils prsonnalisés. Dans un démarch VAE, la motivation prsonnll st primordial. Ell st l prmir gag d réussit. Néanmoins, il arriv qu ls candidats rncontrnt ds difficultés durant lur parcours, l DAVEN aid à transformr ls contraints n opportunités. Il st égalmnt possibl d bénéficir d un aid pour rchrchr l financmnt d la prstation. S fair accompagnr, c st donc mttr touts ls chancs d son côté. accompagnmnt prmt ainsi : d vérifir qu l diplôm visé st l plus approprié à l xpérinc du candidat, d valorisr ls atouts d l xpérinc, d guidr l candidat dans l choix ds activités à présntr dans l livrt 2, n rapport avc l diplôm choisi, d aidr à décrir ls activités, d préparr l ntrtin avc l jury. u Quls diplôms? Plus d 700 diplôms, du CAP au BTS, d l nsignmnt tchnologiqu t profssionnl sont accssibls par la VAE. Cs diplôms sont classés n nivaux auxquls corrspondnt ds mplois : Emploi Diplôm Nivau Employé, ouvrir... Employé t ouvrir hautmnt qualifiés, chf d équip, tchnicin Contrmaîtr, rsponsabl... CAP BEP Bac Tchnologiqu Bac Profssionnl Brvt Profssionnl Brvt d Tchnicin Brvt Ds Métirs D art Brvt d Tchnicin Supériur Diplôm Ds Métirs D art Nivau 5 Nivau 4 Nivau 3 u Commnt ça fonctionn? ivrt d'inscription ivrt 2 Entrtin avc l jury VAE Résultat Analys d la rcvabilité (2 à 8 smains) Accompagnmnt à l'écritur du livrt 2 10 jours nviron Tout au long d l'anné Au printmps à l'automn s périods indiqués ci-dssus sont valabls pour l Académi d Nancy-Mtz. Coordonnés du DAVEN Dispositif Académiqu d Validation d l Education National 28 ru d Saurupt - BP Nancy Cdx Tél fax mail : magazin du résau ds Grta d orrain n 28 - sptmbr

6 Dossir : a Validation ds Acquis d l'expérinc i VAE : opération information! s Points rlais consil : plus d 3800 prsonns accuillis chaqu anné Pour facilitr l accès à c droit individul qu st la VAE, la Région orrain financ un résau d 10 Points Rlais Consil (PRC) t d 25 antnns, prmttant à tout candidat qui l souhait d bénéficir gratuitmnt d un consil. Point Rlais Consil apport un aid pour : w S informr w Réfléchir à l intérêt d un VAE au rgard du projt w Choisir la crtification adapté w S mttr n rlation avc l organism validur concrné w Idntifir ls crtifications (diplôm, titr) adaptés aux activités xrcés t au projt w S informr sur ls mods d validation, étaps t financmnts, pour la crtification choisi w Déposr un candidatur (formulair d rcvabilité) w Écrir l dossir d présntation d son xpérinc w Êtr évalué par l jury (dossir, ntrtin, mis n situation évntull) C Pourquoi s adrssr à un point rlais consil? Parc qu la VAE n st pas toujours la bonn solution : un consillr aidra l public à savoir si la démarch st bin adapté à la situation t à c qui st rchrché. Il consillra dans l cas contrair un autr orintation ;... la VAE st un démarch qui dmandra du tmps t un implication prsonnll : il st préférabl d êtr bin informé avant d s ngagr ;... il put y avoir dans un mêm domain t au mêm nivau plusiurs diplôms ou titrs possibls : un profssionnl put aidr l public à y voir clair pour choisir clui qui répondra l miux à l xpérinc t au projt ;... la VAE st un parcours individul, au cours duqul, d manièr autonom, plusiurs acturs sont contactés : l consillr donnra au candidat ds rpèrs sur ls étaps t ls acturs. Contact : Cntr régional d rssourcs VAE N Vrt : / Projctur sur Projctur sur Projctur sur Projctur sur Projctur sur Projctur sur Projctur sur Projctur sur Projctur sur Projctur sur Projctur sur l Réprtoir national ds crtifications profssionnlls (RNCP) réprtoir national ds crtifications profssionnlls a pour objctif d rcnsr t mttr à disposition d tout public ls diplôms, titrs t crtificats figurant sur ls lists établis par la commission national d la crtification profssionnll. s ministèrs qui délivrnt ds crtifications ls voint nrgistrés d droit au RNCP. s crtifications nrgistrés dans l RNCP sont rconnus sur l nsmbl du trritoir national. Ainsi, ls crtifications figurant au RNCP sont définis par ls compétncs à maitrisr t non par ds contnus d formation, t lls sont touts accssibls par la VAE. A travrs l information disponibl, l RNCP contribu à facilitr l accès à l mploi, la gstion ds rssourcs humains t la mobilité profssionnll. Plus d informations sur Contact pour la orrain : Michl JEAN Corrspondant régional CNCP Courril : / Tl. : magazin du résau ds Grta d orrain n 28 - sptmbr 2009

7 ds 5 nouvlls tchnologis 5 3 A VAE s mt à l hur Un vitrin sur l nt pour la VAE équip du DAVEN vill n prmannc à rndr plus accssibl son sit Intrnt. En fft, l résau Intrnt st particulièrmnt bin adapté à l information sur la VAE. Chaqu intrnaut put trouvr touts ls informations utils à chacun ds étaps d sa progrssion. Grâc à crtains d ss rubriqus dotés d onglts prmttant un prsonnalisation d la dmand, l sit va au-dlà d un simpl information t propos un découvrt à la cart. D un rchrch sur ls diplôms possibls ou sur l calndrir ds réunions d information jusqu à sa pré-inscription, n passant par ls financmnts possibls n fonction d chaqu situation, l candidat à la VAE pourra à son rythm t sans s déplacr ntamr sa démarch d validation. Enfin, un «spac candidat» st mis à la disposition ds prsonns inscrits. Clls-ci disposnt d un mot d pass lur donnant accès, à distanc, à un crtain nombr d documnts téléchargabls t d informations prsonnalisés. Néanmoins, pour clls t cux qui préfèrnt un contact dirct, ds réunions d information plus traditionnlls continunt d'êtr organisés régulièrmnt. S inscrir n lign, c st consillé! Dpuis pu, ls intrnauts disposnt d un possibilité d préinscription n lign. Mêm si ll n dispns pas ncor du dossir papir, ctt inscription n lign facilit l édition du dossir t n accélèr considérablmnt l traitmnt. Dstiné à rndr plus accssibl ncor la VAE, ctt nouvll fonctionnalité a déjà séduit un tirs ds candidats. Zoom sur ls borns intractivs VAE lls sont au nombr d 5, sont disposés à E l accuil ds Grta ou voyagnt au gré ds salons d l mploi, d la formation t ds journés ports ouvrts dans ls établissmnts scolairs d l Académi. Cs borns intractivs sont consacrés ntièrmnt à la VAE. s visiturs puvnt, n naviguant comm sur un ordinatur, découvrir tout c qu il faut savoir sur la VAE. Et pour ls convaincr un pu plus ncor d s lancr dans la démarch, ds témoignags d candidats VAE sous form d ptits saynèts filmés sont diffusés n continu. magazin du résau ds Grta d orrain n 28 - sptmbr

8 Dossir : a Validation ds Acquis d l'expérinc C st nouvau Découvrz ls drnirs diplôms accssibls par la VAE BTS Assistant d Managr Prmièr sssion d xamn n 2010! BTS Assistant d Managr (rmplac l BTS Assistant d Dirction t l BTS Assistant Scrétair Trilingu). titulair du diplôm xrc ss fonctions auprès d un rsponsabl, d un cadr, ou d un équip. Son activité st d natur rlationnll, organisationnll t administrativ, comprnant ds activités d soutin qui contribunt à l fficacité du rsponsabl : soutin à la communication n dux langus étrangèrs, soutin à l information, aid à la décision, ; ds activités délégués : gstion administrativ ds rssourcs humains, gstion ds rssourcs matérills, organisation d manifstations BTS Srvics t prstations ds scturs sanitair t social Prmièr sssion d xamn n 2009! titulair du diplôm st mployé dans ds structurs publiqus t privés : organisms d protction social, établissmnts t srvics sociaux t sanitairs, socio-éducatifs, médico-sociaux. Il travaill n proximité avc ls profssionnls d la santé, ls travaillurs sociaux, ls partnairs institutionnls. Grâc à un connaissanc précis ds offrs d srvic t ds publics, il procèd à l analys ds bsoins, il prmt l accès aux droits, il propos ds srvics t prstations, il organis t gèr lur mis n œuvr, il contribu au systèm d l information. a VAE dans l parcours profssionnl a VAE put êtr mobilisé à différnts étaps d la vi profssionnll. 'opportunité d'y rcourir put notammnt s'étudir à l'occasion ds ntrtins profssionnls. Dans crtains cas, par xmpl un projt individul d formation diplômant, l rcours préalabl à la VAE prmt d réduir ls durés d formation t donc d facilitr l'obtntion d'un congé d formation. Parols d'usagrs Sami, 31 ans, obtint un BTS Profssions Immobilièrs «Grâc à l obtntion du BTS Profssions Immobilièrs par la VAE, j ai pu crér mon agnc immobilièr à Mtz. Alors qu j n avais au départ qu un CAP d vnt, j ai obtnu un BTS n valorisant ms 8 annés d xpérinc d agnt immobilir.» 8 sans VAE Formation complèt Projt d formation diplômant Bilan d compétnc Entrtin profssionnl Bilan d'étap profssionnl... Obtntion du diplôm complt sans formation avc VAE Obtntion du diplôm complt Qualification non qualifiant Obtntion partil du diplôm Formation allégé magazin du résau ds Grta d orrain n 28 - sptmbr 2009 Dominiqu, 38 ans, obtint un Bac Pro Bâtimnt «j ai quitté l collèg à la fin d la 3èm t j ai commncé à travaillr comm ouvrir spécialisé. Après qulqus annés, j ai pu dvnir chf d équip. Mais ma boît a frmé t j n trouvais pas d mploi aussi intérssant. J n ai profité pour fair rconnaîtr mon xpérinc d chf d équip par un diplôm. Et, n plus, ça n m a rin coûté.» Martin, 47 ans, obtint un CAP Conduit d Systèms industrils «J m suis occupé d ms nfants jusqu à l âg d 35 ans. Ensuit, pndant plusiurs annés, j ai travaillé n intérim. Grâc à la VAE, sans allr n formation, j ai pu obtnir un diplôm avc c qu j ai appris lors d ms différnts missions. Maintnant, j ai un bon job.»

9 a VAE n ntrpris DAVEN propos d nombruss prstations a VAE, un outil d gstion ds compétncs t d managmnt ds salariés Dans l cadr d la divrsification d ss prstations n dirction ds ntrpriss, l DAVEN propos ds moduls d formation VAE visant à nrichir ls outils ds acturs ds rssourcs humains dans la gstion ds compétncs t l managmnt ds salariés. Un action d formation d dux jours à dstination principalmnt ds rsponsabls formation d la fonction publiqu s st ainsi déroulé n décmbr drnir à l Institut Régional d Administration d Mtz. action s inscrivait dans l contxt d la loi d modrnisation d Articulé autour d un réflxion sur la VAE, ss njux pour l organisation t l individu, sa plac par rapport à la rconnaissanc d l xpérinc profssionnll, ll avait pour objctif d prmttr aux participants d acquérir un capacité d xprtis suffisant pour apportr un consil optimum t avisé dans la construction ds parcours profssionnls ds agnts sous lur rsponsabilité. «POST VAE» : c st nouvau : Afin d répondr aux attnts d candidats qui ont obtnu un validation partill ou un absnc d validation, l DAVEN propos un nouvll prstation : «POST VAE». Prnant la form d ntrtins individuls, c consil post VAE s déclin sous dux aspcts. D abord, un analys concrnant la décision du jury st mné avc l candidat. Ainsi, à travrs l référntil du diplôm, il st possibl d xplicitr ds moduls non validés, d détrminr ls compétncs t connaissancs à acquérir. Puis, avc l candidat, il s'agit d'invntorir ls moyns à mttr n œuvr : rchrch ds organisms d formation t ds financmnt adaptés. A notr qu pour l momnt, sul la Région orrain financ ctt prstation, mais d autrs financurs sont déjà intérssés. Affair à suivr - l'xpérinc validation ds acquis d l'xpérinc - validation ds acquis d «POST VAE» t Gstion Prévisionnll ds Emplois t Compétncs : la VAE st un solution Qu il s agiss d ntrpriss, d collctivités ou d associations, ls organisations sont aujourd hui confrontés à un multiplication d msurs aussi divrss qu l droit individul ou l ntrtin profssionnl. Cs évolutions convrgnt vrs l'individu t sa trajctoir profssionnll. oin d constitur un solution miracl, la VAE prmt d fair l point sur ls parcours, d'n validr ls élémnts significatifs t d pouvoir nsuit rbondir vrs ds acquisitions t xpérincs nouvlls. Afin d répondr aux divrss sollicitations, l DAVEN a mis n plac, dpuis fin 2008, un programm d formation constitué d 4 moduls indépndants : 1 - a VAE, outil d gstion ds compétncs t ds parcours, 2 - Idntification ds acquis t conduit d ntrtins profssionnls, 3 - Analys d la faisabilité d un projt VAE (idntification d un crtification), 4 - Contribution à la démarch VAE d un salarié. Cs drnirs visnt à outillr ls acturs d la RH n lur apportant ls élémnts d définition d un stratégi d gstion ds compétncs n lin avc ls notions d rconnaissanc t d validation ds acquis d l xpérinc. Contact : François Dcq - Davn Tél magazin du résau ds Grta d orrain n 28 - sptmbr

10 Dossir : a Validation ds Acquis d l'expérinc Zoom sur a plat-form d srvics VAE aux ntrpriss «Avc la VAE, l ntrpris aussi st gagnant!» Intrviw réalisé par Info Continu auprès d Cathrin Touly-Michl, inspctric du travail, n charg ds dossirs APP t FOAD à la Dirction Régional du Travail, d l Emploi t d la Formation Profssionnll (DRTEFP) t Philipp Vatl, chf d projt VAE-Inffolor. V A I D A T I O N D E S A C Q U I S D E E X P É R I E N C E Résau lorrain d information consil sur la VAE a VAE n ntrpris, tous gagnants! Édito a Validation ds Acquis d l Expérinc (VAE) prmt d acquérir un diplôm ou un titr sur la bas ds aptituds t ds connaissancs acquiss à travrs l xpérinc. Pour l candidat, c st l opportunité d valorisr t crtifir ss compétncs, favorisr sa mobilité, son mployabilité t sécurisr son parcours profssionnl. Si ll st d abord un droit individul, la VAE constitu pour l ntrpris un opportunité d valorisr son imag, d augmntr son profssionnalism t d dévloppr sa compétitivité pour assurr sa pérnnité. Malgré tous cs avantags, pu d ntrpriss ont intégré la VAE dans lurs pratiqus d gstion ds rssourcs humains. a mis n œuvr d'un VAE rst ncor majoritairmnt un démarch individull, dont l'mployur n'a parfois pas connaissanc. C st pourtant par la complémntarité ntr cs dux dimnsions d la valorisation t d la rconnaissanc ds compétncs qu naîtra un vrai sécurisation ds parcours profssionnls t ds projts répondant à la fois aux intérêts t aux njux d l ntrpris t ds salariés concrnés. Etat t la Région orrain, n concrtation avc ls partnairs sociaux, font d la VAE un priorité fort. plan d action régional mis n œuvr vis à fair d la VAE un démarch connu du plus grand nombr t intégré dans ls politiqus d gstion ds rssourcs humains t d qualification ds salariés d très nombruss ntrpriss, d branchs profssionnlls t d trritoirs. aurnc Dmont, Vic Présidnt d la Région orrain - Srg roy, Dirctur régional du travail, d l mploi, t d la formation profssionnll d orrain Témoignag «Un démarch d valorisation, qui dynamis ls mobilités intrns» Témoignag «a VAE, c st très rich, ça donn du tonus, on ouvr conti- Didir David off, coordinatur 8 atlirs pratiqus d un dmi ls ntrtins. Maintnant j suis très Pouvz-vous, n qulqus mots, nullmnt nous ds présntr ports» l formation, Group Fnac - Patricia journé, pour aidr à la réalisation du sûr d moi. Ca n a jamais été aussi Boullt, rsponsabl RH, Fnac d dossir, préparr l ntrtin, t clair qu dpuis qu j ai fait mon Pascal Hosatt, vndur n librairi à satisfaction st à la hautur ds dispositif Nancy.? dévloppr un émulation, un dossir d VAE». Si aucun promotion la Fnac Nancy. A obtnu par VAE n fforts consntis. a VAE s'inscrit parfaitmnt dans notr projt d'ntrpris. En lin avc nos objctifs commrciaux, automatiqu n st prévu, plusiurs 2008 un BAC PRO Commrc. C qui st difficil, c st d mttr ds mots sur sa pratiqu. Il faut s rgardr travaillr. Il faut aussi savoir accptr ls rmiss n qustion, ambianc collctiv d travail. C st nécssair, car la VAE dmand un fort invs- c st un moyn d valorisr nos tissmnt d la part du collaboraturs, t d améliorr candidat. Pour y arrivr, il surtout quand on a un longu Cathrin l imag du métir d vndur à Touly-Michl faut êtr convaincu au : Nous avions, dpuis xpérinc. métir, c st un qulqu l xtériur d l ntrpris. C'st la départ, il faut croir à chos d un pu scrt qu on n arriv raison pour laqull la Fnac a décidé son projt. pas à saisir. a VAE prmt d mttr crtain d'ngagr ds moyns pour tmps aidr ss s candidats ont déjà, manifsté la volonté d proposr à plat son métir t un sa propr collaboraturs qui désirnt s lancr un rél nthousiasm, t xpérinc. C qu l on fait dans l dans la VAE, démarch avant tout ont été motivés à l idé métir boug baucoup, mais on n offr prsonnll. A la Fnac d Nancy, srvics sur d pouvoir obtnir un concrté aux ntrpriss l voit pas dans l quotidin. pour a VAE un ffctif d 83, cinq salariés ont véritabl diplôm d'etat. prmt d miux s n rndr compt. obtnu dpuis trois ans un diplôm Nous constatons qu la C st très rich, ça donn du tonus. lur par VAE. Cs facilitr réussits ont grmé démarch l accès ll-mêm st à la VAE t dévloppr orsqu on fait son dossir, son ouvr dans la têt d'autrs salariés, actullmnt n cours d VAE. bilan st qui apport baucoup c st un lign d plus sur CV, c un procssus formatur continullmnt ds ports. Et puis usag d 273 diplômés par par VAE, au nivau ls aux candidats, ntrpriss. d mêm a rncontr n st régional pas négligabl. du group. qu à l ntrpris qui C qui st dit dans ls atlirs n sort prmir point a été d idntifir ls gagn n rtour un pas du group. J ai été agréablmnt sur diplôms la adaptés à VAE nos métirs t millur organisé motivation ds par l Consil Régional surpris par l fonctionnmnt n ds suscptibls d répondr aux projts salariés au quotidin. Ils atlirs collctifs :ls accompagnaturs, Pascal Hosatt t Patricia Boullt, Fnac Nancy. a proposition d VAE st vnu d l ntrpris d nos collaboraturs. évolunt dans lur mais aussi l group, ont fait pruv octobr 2007 nous a confortés dans l utilité d un Principalmnt : BAC PRO Commrc manièr d voir lur métir, ls salariés ont dpuis évolué dans J suis ntré à la Fnac il y a plus d d un grand écout t d rspct à pour ls vndurs, t BAC PRO rlations avc lurs collègus ou la l ntrpris, vrs d autrs mplois. 20 ans, sans l BAC, après avoir suivi l égard ds difficultés d chacun. Srvics pour ls hôtsss d caiss, hiérarchi. Ils prnnnt conscinc a rmis ds diplôms s fait n un formation d bibliothécair. J ai été frappé l sériux du jury, tl srvic. Nous avons n fft ntndu ls partnairs par la mis n plac à d un la solidtabl un offr intrn d rond changmnt qui montr dir l intérêt d lur l ntrpris. pur. Mais n fait, la VAE apport un par mon xpérinc. J n ai pas u srvic après vnt d lurs capacités, s sntnt plus présnc du Présidnt d la Fnac, a proposition d VAE st vnu d dont ls mmbrs s sont montrés a réussit d l opération s xpliqu fort pour nvisagr répondr à tous ls ans.c st un momnt important, l ntrpris. Au départ, ça m a fait très rspctuux t très intérssés intérêt pour la VAE accompagnmnt collctif, basé sur post : «Avant, j loupais toujours fort gratification prsonnll. a l imprssion d un diplôm au rabais. t l intérêt qu puvnt n tirr ls ntrpriss t a VAE, un réalité : plus d diplômés par an n orrain lurs Plus d salariés. diplôms, titrs, CQP* ont été Mais délivrés n totalité nous par VAE n orrain, avons dpuis la mis n plac aussi du dispositif. a VAE ntndu n st pas résrvé à qulqus diplôms lur : ls dmands ont porté sur plus d 250 diplôms, titrs ou CQP* différnts, dans tous ls scturs d activité. Parmi ls candidats qui vont au bout d la démarch, 60% obtinnnt l diplôm n totalité dès l 1 craint d êtr confrontés à ds procédurs longus r jury. Mêm si baucoup rst à fair pour qu ls publics ls moins qualifiés accèdnt au dispositif, ls plus faibls nivaux sont très présnts : 65% ds crtifications délivrés sont d nivau V (CAP) ou IV (BAC PRO). *CQP : crtificat d qualification profssionnll t Documnt complxs. téléchargabl sur > ntrpriss Cntr régional d rssourcs VAE - INFFOOR - Juin 2009 idé a donc été d mttr n plac un organisation qui prmtt à la fois : - d apportr un information clair sur la VAE, adapté aux problématiqus d l ntrpris ; commnt la VAE, à un momnt donné, put-ll êtr un outil prtinnt dans un projt plus global d l ntrpris, 1 - d constitur un résau régional d acturs idntifiés t formés, capabls dans l cadr d lurs contacts avc ls ntrpriss, d parlr à bon scint d la VAE, - d mttr n plac un organisation collégial ds crtificaturs capabl d apportr un répons concrté à l ntrpris, n chrchant à proposr ds srvics adaptés, ls assurancs d faisabilité, l appui t l suivi nécssair. Quls sont ls partnairs associés au projt? Cathrin Touly-Michl : Un group projt s st mis n plac n 2008, composé du DAVEN, ds univrsités, d l AFPA (ls validurs disposant d un offr d crtification dans tous ls scturs d activité), du cntr régional d rssourcs VAE, d l ARACT, du Consil Régional d orrain t d la DRTEFP. projt a été monté n concrtation avc ls partnairs sociaux. Il fait parti du plan d action régional d dévloppmnt d la VAE mis n plac t suivi dans l cadr d la «sous-commission VAE» du CCREFP. partnariat a maintnant été élargi aux autrs crtificaturs publics t consulairs. Concrètmnt, qul st l objctif poursuivi par un tll plat-form? Cathrin Touly-Michl : Très concrètmnt, il s agit d miux fair connaîtr la VAE aux ntrpriss, lur montrr qu il s agit là d un véritabl outil d travail qui trouv plinmnt sa plac dans lurs projts t lurs stratégis d dévloppmnt RH. Il s agit aussi t put êtr surtout, d lur simplifir l accès n lur proposant un point d ntré uniqu t un intrlocutur privilégié qui va orchstrr l traitmnt d la dmand d bout n bout. 10 magazin du résau ds Grta d orrain n 28 - sptmbr 2009

11 Pourquoi avoir choisi d travaillr un produit à dstination ds ntrpriss? Y a-t-il un bsoin rpéré? Cathrin Touly-Michl : a dmand d VAE rst ncor très majoritairmnt un démarch individull. A titr d illustration, n 2008 n orrain, si on xclut l sctur d l aid à domicil où ls dmands collctivs sont dominants, près d 75 % ds dossirs déposés étaint ds projts individuls émanant d un public salarié. Nous avons voulu, au travrs d la création d la platform, mttr n plac ls moyns d complétr ctt dmand social par un appropriation par ls ntrpriss d l outil VAE. Dans l contxt actul d viillissmnt d notr population activ, d mutation économiqu, d compétitivité accru, d évolution tchnologiqu, l anticipation t la maîtris d la gstion ds mplois t ds compétncs st capital dans l ntrpris. Aujourd hui, où n st la mis n œuvr d la plat-form? Philipp Vatl : Dux sssions d formation ont été miss n plac, afin d constitur c résau d consillrs RH rlais d la plat-form auprès ds ntrpriss. 26 consillrs ont participé à cs sssions vnant d 20 structurs, dont 13 Organisms Paritairs Collcturs Agréés (OPCA). Un nouvau group st programmé pour l scond smstr Plusiurs OPCA ont pris ds initiativs régionals ou nationals, pour miux informr lurs adhérnts. Par aillurs, un lttr a été diffusé n juin à plus d ntrpriss lorrains, afin d communiqur sur l rôl d la VAE n tant qu outil RH, à partir d témoignags d actions collctivs conduits n orrain, t d présntr ls srvics d la platform. Contacts : Cathrin Touly-Michl, DRTEFP - Tél Philipp Vatl, Inffolor - Tél orfolio, un bll cart à jour pour la Région orrain Vous n l savz put-êtr pas ncor, mais la Région orrain s st lancé dans un chantir ds plus ambitiux : fair n sort qu chaqu orrain puiss bénéficir d un outil lui prmttant d idntifir t d capitalisr ss compétncs. Ct outil, il s appll ORFOIO. Explications l origin du projt, l constat qu ls orrains sont malhurusmnt A plus qu d autrs confrontés aux rstructurations prmannts t aux rconvrsions à répétition. Dans c contxt économiqu particulir, il était donc nécssair d chrchr un solution durabl. Et qul autr actur qu la Région aurait pu miux s n chargr? C st alors, insufflé par ds xpérincs similairs concluants dans ds pays voisins, qu l idé d un -portfolio* s st progrssivmnt imposé. Aidé par Inffolor, t n collaboration avc d nombrux partnairs, parmi lsquls figurnt l Rctorat t l résau ds Grta, la Région a débuté la création d ctt application «fil roug». En d autrs trms, il s'st agi d crér un outil (un passport d compétncs numériqu), proposé, à trm, à chaqu actif lorrain tout au long d sa vi t dans lqul c drnir pourra, n tout confidntialité grâc à un accès sécurisé, inscrir tout c qui concrn son apprntissag, sa vi profssionnll ou ncor sa vi social. C nouvau srvic doit prmttr aux usagrs d miux idntifir t valorisr lur parcours t lurs compétncs. ORFOIO sra n phas d xpérimntation auprès d un panl d potntils utilisaturs, dès sptmbr Et c st n janvir 2010, après avoir subi qulqus ajustmnts qui auront été rpérés lors d la phas d tst, qu l outil sra officillmnt lancé. En attndant, un prmièr démonstration sra fait au grand public lors du villag d la formation à Mtz ls 17 t 18 octobr prochains (sur l stand d la Région orrain). lin avc la VAE? Dans l cadr du plan d action régional pour la VAE, orfolio sra xpérimnté comm outil d aid à la capitalisation d xpérinc dans l consil, n rmplacmnt d la fich d liaison. intrfac participrait au dévloppmnt d la traçabilité ds compétncs : s fforcr d mttr par écrit c qu l on a appris. a démarch VAE apparaîtrait ainsi plus logiqu t plus naturll. Ell s inscrirait dans la continuité d un démarch prsonnll régulièr, véritabl VAE parcours. *E-portfolio : dossir individul numériqu, progrssivmnt constitué d documnts d natur varié, prmttant à un prsonn d attstr ds compétncs acquiss par la formation ou l xpérinc. Contacts : Josph Bruno, Dirctur d l insrtion profssionnll à la Mission apprntissag, formation, insrtion, transition profssionnll t éducation (MAFITE) - Région orrain Emmanul Journot, Chf d projt - Inffolor magazin du résau ds Grta d orrain n 28 - sptmbr

12 A votr srvic, à votr msur Auchan : la VAE aussi fait parti du plan d formation du group! s ntrpriss qui ont intégré la VAE à lur plan d formation sont ncor minoritairs. Info Continu n a malgré tout trouvé un t st allé à sa rncontr. Il s agit d'auchan, parmi ls prmièrs a avoir misé sur la VAE. Vous vous dmandz crtainmnt pourquoi ils ont opéré un tl choix. Voici qulqus élémnts d répons émanant d Patrick Pysson, rsponsabl d la formation pour la Région Est Auchan, qui a accpté d nous mttr sur la pist Assurr la promotion d tous ls dispositifs d formation Un convntion datant d 2007 a été conclu ntr l Education national t l Group Auchan. Ell intrvint dans l cadr d l accord d branch commrc/distribution régissant ls droits ds salariés n matièr d formation. objctif étant d assurr la promotion d un offr élargi pour prmttr aux salariés d utilisr lur DIF n burautiqu, n langus t n nvironnmnt commrcial. Mais, n plus ds dispositifs d formation habituls, la convntion d partnariat prévoyait la promotion d la VAE. Concrètmnt, il s agissait d informr ls salariés, d ls snsibilisr à l intérêt d la démarch puis d accompagnr ls volontairs tout au long d lur parcours VAE. Un grand bsoin d rconnaissanc Axr un parti du plan d formation sur la VAE put smblr assz inhabitul t pourtant, c st bin sur c dispositif qu Auchan a souhaité mttr un accnt tout particulir, comm nous l xpliqu Patrick Pysson : «Traditionnllmnt, la grand distribution st un sctur d insrtion. s mployés sont pu ou n sont pas du tout diplômés. En c qui concrn lur parcours, il st souvnt ntièrmnt réalisé dans l domain d la distribution t ils capitalisnt par conséqunt plusiurs annés d xpérinc. Autant d raisons qui nous ont poussés à ls aidr à s lancr dans un démarch VAE qui pourrait n fft lur êtr ds plus bénéfiqus. D autant qu cs salariés ont un grand bsoin d rconnaissanc. Ils s sntnt n compétition avc la nouvll génération qui, ll, st diplômé t ont parfois du mal à trouvr lur plac. a VAE smbl pouvoir répondr à lurs attnts. Nous avons donc tout intérêt à ls ncouragr dans ctt voi.» Améliorr l mployabilité d nos collaboraturs Augmntr la considération ds collaboraturs, favorisr la progrssion ds salariés dans l ntrpris, rconnaîtr ds compétncs acquiss sur l trrain, autant d motifs qui légitimnt aujourd hui la création d parcours VAE. Car l nju st grand : améliorr l mployabilité actull t futur ds collaboraturs Auchan. «Nous n somms prsuadés, nous confi Patrick Pysson, plus l travail d nos collaboraturs sra rconnu, plus ils s sntiront bin t plus ils sront motivés. Et nous avons tout intérêt à c qu ctt situation prdur. Un salarié motivé st plus prformant t srvira (n princip) miux notr clintèl. D la mêm manièr, si l salarié s snt bin, il y a fort à parir qu il rstra parmi nous. Alors qu la grand distribution nrgistr partout un turn-ovr ds ffctifs important, c st appréciabl d pouvoir constatr qu à l invrs, nous parvnons à fidélisr nos équips. Car il faut bin avour qu si la démarch a vocation à srvir n tout prmir liu l salarié, il n n dmur pas moins qu nous n attndons aussi un rtour sur invstissmnt. C st un mod d valorisation d l ntrpris qu d êtr génératur d rconnaissanc t d fidélisation. Nous somms firs d ntndr crtains d nos collaboraturs dir qu c st grâc à Auchan qu ils ont pu évolur. C st un procssus gagnant - gagnant.» Contact : François Dcq - Davn Tél magazin du résau ds Grta d orrain n 28 - sptmbr 2009

13 Visit guidé a VAE dans un Grta Ann Donnur t son accompagnatric Vanssa Bsnard (à gauch) Témoignag d candidat Ann Donnur, ancinn préparatric n pharmaci rconvrti dans l sthétiqu, s st ngagé dans un démarch VAE pour validr un BTS. Etr ou n pas êtr accompagné, son choix st fait! Après avoir travaillé pndant 7 ans comm préparatric n pharmaci, j m suis réorinté vrs l domain d l sthétiqu. J ai obtnu mon CAP t mon BP Esthétiqu. J avais n têt d poursuivr vrs l obtntion d un BTS mais ça n s st pas fait. Dpuis 1990, j ai donc xrcé l métir d sthéticinn, n tant qu salarié puis à mon propr compt. En parallèl, j nsign la parti pratiqu d l sthétiqu dans différnts écols du sctur (il faut êtr titulair du BTS pour nsignr ls matièrs théoriqus). Il y a quatr ans, j ai découvrt la VAE, dans l cadr d un Point Rlais Consil, qui m a présnté la démarch VAE t m a prmis d vérifir la cohérnc avc mon parcours. J pnsais maîtrisr suffisammnt mon sujt pour décrir ms activités profssionnlls. J n ai donc pas souhaité bénéficir d un accompagnmnt. J ai déposé mon dossir n sptmbr 2007, l jury réuni n févrir 2008 n a validé qu la parti «profssionnll». Il m manquait donc tout la parti «théoriqu» (français, anglais, méthodologi, organisation). J ai nsuit rlancé la procédur, dmandant ctt fois l accompagnmnt auprès du DAVEN. Mon accompagnmnt a démarré courant avril 2009 avc Vanssa Bsnard du Grta Mosll Nord t j vais déposr mon dossir à la rntré J m rnds compt à présnt qu j n avais pas suffisammnt approfondi chaqu activité lors du prmir dépôt. accompagnmnt m prmt d fair un dscription plus détaillé ds étaps, d miux comprndr crtains qustions, d fair rssortir touts ls connaissancs théoriqus, n m appuyant sur ma pratiqu profssionnll. Cla m aid à miux rédigr aussi. J aurais aimé êtr miux informé sur l objctif t l déroulmnt d l accompagnmnt lors d mon tout prmir ntrtin au Point Rlais Consil, j aurais alors dmandé à êtr accompagné. Un fois n st pas coutum, la visit guidé n a pas u liu dans un établissmnt scolair d l académi mais dans un Grta! Info Continu st donc allé à la rncontr ds acturs qui officint pour la VAE, particulièrmnt ls consillèrs du Pôl insrtion du Grta Mosll Nord. Suivz ls guids a VAE ou l accompagnmnt individul dans un Grta Sur dmand du DAVEN, par lttr d command, la consillèr VAE prnd contact avc l candidat, afin d convnir d un calndrir ds ntrtins. Ensuit, la consillèr nvoi un convocation au candidat, pour 4 ntrtins individuls qui s déclinnt d la manièr suivant : - l prmir ntrtin prmt au consillr d présntr l livrt 2, dscriptif ds activités profssionnlls du candidat, au rgard du référntil du diplôm ciblé. Il a égalmnt pour vocation d familiarisr l candidat avc la méthodologi d dscription t d rédaction d ss activités. Ds xrcics lui sont proposés, visant à décrir son parcours : l un ds ntrpriss dans laqull il a xrcé, l un ds posts d travail qu il a occupés t nfin l un ds activités qu il a mnés. A la fin d l ntrtin, l consillr lui pass command d un écritur à fournir au scond ntrtin. C prmir ntrtin dur 2 hurs. - l duxièm t l troisièm ntrtin ont pour vocation d répondr aux qustions qu l candidat s pos concrnant l livrt 2 t d rprndr t ajustr sa production écrit. Chacun ds ntrtins st prévu sur un duré d 1 hur ½. - l quatrièm ntrtin st un ntrtin d finalisation du livrt 2 t d snsibilisation au passag dvant l jury. Il y st abordé égalmnt la qustion d la validation (total, partill ou null) t ds suits à donnr si nécssair. Par aillurs, la consillèr dmur toujours disponibl, par téléphon, pour répondr aux qustions posés par ls candidats. A notr qu l accompagnmnt à la VAE. st toujours assuré par ds consillèrs formés, accompagnés t habilités par l GIP Formation. a VAE ou l importanc d êtr accompagné dans la démarch a démarch d VAE n st pas un démarch simpl. Ell nécssit un bonn maîtris d la méthodologi, un bonn organisation, un grand précision dans la dscription ds activités profssionnlls, ainsi qu ds capacités rédactionnlls. Etr accompagné prmt d s sntir moins livré à soi-mêm. Cla prmt d ajustr ls élémnts apportés au fil du tmps, d ls complétr t d ls finalisr. Etr accompagné, c st aussi n pas s préparr tout sul à affrontr l jury qui va décidr d l attribution du diplôm ou non. Contact : Mari-Charlott Sand, Coordonnatric du Pôl Insrtion du Grta Mosll Nord Tél magazin du résau ds Grta d orrain n 28 - sptmbr

14 $ Fich pratiqu a prstation accompagnmnt à la VAE : «l atout réussit» Mêm s il n a pas d caractèr obligatoir, l accompagnmnt à la VAE st jugé indispnsabl par la plupart ds candidats. s obstacls liés auparavant aux coûts sont à présnt lvés puisqu il xist désormais ds possibilités d financmnt pour la quasi totalité ds publics. DAVEN assur d aillurs un consil sur ls différnts mods d financmnt d la prstation accompagnmnt. A quoi ça srt? accompagnmnt prmt : d vérifir qu l diplôm visé st l plus approprié à l'xpérinc, d crnr ls attnts du jury VAE, d'aidr au choix ds activités à présntr dans l dossir, d facilitr l'écritur du dossir, d préparr l ntrtin avc l jury. saviz-vous? 80% ds candidats accompagnés vont au bout d la démarch VAE contr sulmnt 40 % pour ls non accompagnés! a prstation accompagnmnt garantit-ll l obtntion du diplôm? obtntion du diplôm st strictmnt lié à la qualité d l xpérinc. Pour autant, l accompagnmnt prmt d présntr au miux ctt xpérinc. On obsrv qu près d 70 % ds candidats accompagnés obtinnnt l intégralité du diplôm contr sulmnt 50 % pour cux qui n l sont pas. Combin ça coût? A l xcption ds fonctionnairs, ls coûts sont intégralmnt pris n charg soit par la Région orrain, soit par Pôl Emploi, soit par l FONGECIF, soit par ls OPCA voir, dans crtains cas, ls mployurs. DAVEN s charg d orintr vrs l financur corrspondant. Commnt ça s pass? Sous form d ntrtins individuls (3 ou 4) avc un consillr idntifié t d 2 atlirs collctifs. Où ça s pass? Dans la plupart ds vills d orrain (23 sits) pour ls ntrtins individuls. s atlirs collctifs quant à ux s déroulnt principalmnt à Famck, Mtz, Nancy, Rmirmont t Sarrgumins. Chaqu candidat choisit l liu qui lui convint l miux. Combin d tmps ça dur? a prstation s déroul sur plusiurs smains n fonction du rythm choisi par l candidat t ds conditions imposés par l financur. Quand faut-il s inscrir? Y-a-t-il ds délais? s inscriptions s font à n import qul momnt d l anné. Crtains financurs (OPCA) imposnt ds délais avant l début d la prstation (l DAVEN n tint compt dans la planification). Qui sont ls consillèrs qui assurnt ctt prstation? s consillèrs sont habilités par l Rctur d Académi t sont régulièrmnt contrôlés sur la qualité d lurs prstations. Ells sont choisis au sin du résau ds Grta d orrain afin d couvrir la majur parti du trritoir. A qui s adrssr? a solution la plus rapid st bin évidmmnt l sit Intrnt rubriqu «démarch t téléchargmnt». Ds rnsignmnts puvnt égalmnt êtr donnés par téléphon au ou au magazin du résau ds Grta d orrain n 28 - sptmbr 2009

15 Quoi d nuf? Nouvll formation confié au résau ds Grta Vous faits quoi ls 17 t 18 octobr prochains? P o r r a i n présnt l villag d la formation, ds métirs t d l mploi ls 17 t 18 octobr Parc ds Expositions d Mtz - Métropol (Hall B) ENTRÉE GRATUITE Tous ls métirs à porté d main d 9h à 18h : > offrs d mploi > démonstrations d métirs FRANCE JOURNA Plus d infos sur n 2005, l Union National ds Profssions ibérals (UNAP), avc l aid d l OPCA Profssions libérals, a créé la crtification d Scrétair Tchniqu ds Profssions ibérals (STP), nivau IV, avc dux options proposés : «santé» ou «cadr d vi». Après un xpérimntation réussi n Il-d-Franc, ll n confi aujourd hui l animation au résau ds GRETA pour déployr c dispositif sur l nsmbl du trritoir. Par c choix, l UNAP s donn ls moyns d réussir l objctif qu ll s st fixé : prmttr aux ntrpriss libérals d rcrutr ds juns qualifiés t pallir, dans ls annés à vnir, ls départs n rtrait d lurs salariés. Trois conditions ssntills sont ainsi réunis : l un offr d formation d proximité (l résau ds Grta dispos d liux d formation, répartis sur l nsmbl du trritoir) ; l un accès à l mploi au nivau du trritoir, au plus près d l ntrpris ; l un accompagnmnt rnforcé ds salariés, par un équip d formaturs qualifiés, dpuis l diagnostic d bsoins d qualification jusqu à l évaluation final. our la troisièm anné consécutiv, INFFOOR organis l Villag d la Formation, ds Métirs t d l Emploi, initiativ soutnu par la Région orrain. Pour 2009, ct événmnt régional poursuit toujours l mêm objctif : prmttr à chaqu orrain d s informr sur la réalité ds filièrs profssionnlls t d trouvr sa voi sur l chmin d l mploi. villag s tindra ls 17 t 18 octobr 2009, au Parc ds xpositions d Mtz Métropol Hall B d 9h à 18h (sans intrruption). 'ntré st libr. Bin ntndu, ls Grta d orrain sront présnts pour accuillir t rnsignr ls visiturs Du nouvau pour ls salariés du uxmbourg s Grta du Pays-Haut t d Mosll Nord, pionnirs dans uu l nsignmnt du luxmbourx mu gois, proposnt un nouvll x bmm offr d formation à dstination ds salariés du Grand Duché. b xob o ouuu C st dans l cadr d un loi inscrit au cod du travail luxmg r go rr bourgois instaurant un «congé g iii ox linguistiqu», qu ds travaillurs n post dpuis au moins six x u o mois dans un ntrpris luxmumxm bourgois auront la possibilité d b ob m s formr pour apprndr ls rudio u uu mnts d la langu du pays dans r xog r lqul ils xrcnt lur activité profssionnll. Ainsi, à raison g ii ob d dux sssions d 80 hurs, o ls stagiairs, qui rcvront par aillurs un indmnité compnsau gu toir durant l tmps d la formax mu s tion, auront l occasion d s familiarisr avc l luxmbourgois. m m prmirs groups (composés d 12 salariés) démarrront n r octobr. x D'autrs suivront tout au long d l anné b ob a crtification STP prmt à son titulair d xrcr au sin d un ntrpris libéral dans dux grands scturs d activité : la santé (cabint médical, cabint dntair, laboratoir d analyss d biologi médical ) t l cadr d vi (ntrpris d architctur, cabint d économists d la construction, cabint d géomètrs-xprts ). a formation s fait par la voi d l altrnanc, dans l cadr d un contrat d profssionnalisation pour ls juns bachlirs ou d un périod d profssionnalisation pour ls salariés déjà n activité. m u x u g Vous êts salarié au uxmbourg o b t vous souhaitz apprndr l luxmbourgois... r u m Optz pour l «congé linguistiqu» t formz-vouso avc ls Grtax d orrain! m u Pour qui? i u r b uo Pour tout information complémntair : ou A condition d xrcr un activité profssionnll dpuis au moins x du u 6 mois au Grand-Duché uxmbourg, tout salarié put bénéficir d un «congélinguistiqu» pour apprndr la langu u luxmbourgois. Dans qulls conditions? g o b g o b m u Durant la formation, l salarié prçoit un indmnité compnsatoir. ntrpris iquant à ll st r rmboursé par l Etat d ctt indmnité t ds cotisations socials s y rapportant.x r Qull offr? u o Contact : Ghislain Mathis-Gérard, Chargé d mission pour l Académi Nancy-Mtz i Grâc au «congé linguistiqu», l salarié intègr un formation composé d 2gsssions o b d apprntissag du luxmbourgois d 80 hurs chacun, o sous la form d cours n journé (modalités complèts au vrso). i r Qull validation? ST contrat m u d profssionnalisation o A l issu d ctt périod, un crtificat attstant ls compétncs acquiss lors d la formation st rmis à l apprnant. Commnt procédr? P x m u u Pour l salarié, il convint d téléchargr t d complétr documnts d dmand d xoctroi ls sur l sit du Ministèr du Travail : u Concrnant l ntrpris, ls documnts afférnt au rmboursmnt ds indmnités sont! " # téléchargabls dpuis c mêm sit. g g o b Ensuit, il suffit d prndr contact avc un consillr n formation du résau ds Grta pour o b i$! # programmr l ntré n formation. Dvnz! " # r % % &! ' # Pour tous vos bsoins d formation, vous trouvrz notrr offr sur l sit : o. ( % ) *% ) # + o x )))( " # ( u )))( $ $ ( g ( % ) *% ) # + o b )))( $ ( * r m u, - ) # + x $ % m u & ' $ ((( o ou gu r o r i m u x u * $ Contact : Fabric Matuszyk, / 0123* Consillr n formation n charg du transfrontalir GRETA d METZ Patricia03 Sallusti82 - Consillèr Formation 53 n26 60 Continu mail : r ycé Robrt Schuman - ru Monsignur Plt - BP Mtz - Tél Fax Scrétair tchniqu - plaqutt juns régions - Janvir Com. Réf Illustration : Agnc Exprssions a Région E magazin du résau ds Grta d orrain n 28 - sptmbr

16 Imagin! Un banqu mt nos intérêts n commun, pour qu chacun profit d avantags prsonnls! PROGRAMMER SON EPARGNE POUR MIEUX CONSOMMER Parc qu nous partagons ls mêms valurs, la CASDEN, banqu coopérativ, a créé pour nous l Programm 1,2,3 CASDEN. Un logiqu d épargn différnt, pour ds solutions d financmnt xclusivs. Chacun d ntr nous programm son épargn pour construir son taux d crédit. J épargn J gagn ds Points J mprunt aux conditions CASDEN grâc à cs Points Rnsignz-vous auprès d : > votr Délégation Départmntal CASDEN d Murth t Mosll 3 boulvard Rctur Snn, Nancy - Tél. : * > votr agnc Banqu Populair d orrain Champagn coordonnés disponibls sur lorrainchampagn.banqupopulair.fr ou sur Notr banqu, cll d l Education, d la Rchrch t d la Cultur * 0,09 TTC/Min n Franc métropolitain Pour protégr votr santé t plus ncor Frédériqu t Frédéric n ont pas l mêm âg, ni l mêm métir, ni la mêm vi, mais ils bénéficint tous ls dux d la mêm protction complèt MGEN. En plus d pouvoir comptr sur un Complémntair santé fficac, ils puvnt bénéficir d un Complémnt d rvnus n cas d arrêt d travail ou d invalidité, d Aids financièrs d solidarité n cas d coup dur, d Srvics mutualists t d Solutions logmnt au quotidin. a protction MGEN st aujourd hui la sul à rgroupr autant d garantis sans options, pour un sul cotisation. Frédériqu Agnt d rstauration Frédéric Profssur d lttrs Photos : J.P. Sall MGEN, Mutull Général d l Education national, n , MGEN Vi, n , MGEN Filia, n , mutulls soumiss aux dispositions du livr II du cod d la Mutualité - MGEN Action sanitair t social, n , MGEN Cntrs d santé, n , mutulls soumiss aux dispositions du livr III du cod d la Mutualité. mgn.fr

Dossier presse. à 18h00 - ENIM, Metz-T. de la Métallurgie -

Dossier presse. à 18h00 - ENIM, Metz-T. de la Métallurgie - Dossir prss 2 1 0 2 r b m c é d 6 i d Ju pôl chno à 18h00 - ENIM, Mtz-T fficill o is m r d i n o Cérém Paritair n o ti a c fi li a u Q d ds Crtificats 2012 d la Métallurgi - inin au fém ls i tr s u d in

Plus en détail

DROIT SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ

DROIT SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ DROIT SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair DROIT - SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ grâc à c bouton! rtour sommair Rtrouvz

Plus en détail

PROJET D ENTREPRISE 2017

PROJET D ENTREPRISE 2017 PROJET D ENTREPRISE 2017 PORTEUR DE PROJETS DEPUIS 1996 IEDV EST MEMBRE DE : Michl Cahn, présidnt SOUTENIR L ÉCONOMIE DE PROXIMITÉ Partant du constat qu la Drôm t l Ardèch ont bsoin d un économi d proximité

Plus en détail

Le guide du parraina

Le guide du parraina AGREMENT DU g L guid du parraina nsillr co t r g ra u co n r, Partag rs ls mini-ntrprnu alsac.ntrprndr-pour-apprndr.fr Crér nsmbl Ls 7 étaps d création d la Mini Entrpris-EPA La Mini Entrpris-EPA st un

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 18 JUIN 21 DELIBERATION N CR-1/6.111 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégi régional d'appui au dévloppmnt ds compétncs dans

Plus en détail

Une formation de qualité pour :

Une formation de qualité pour : Un formation d qualité pour : Gérr ds programms t srvics n loisir Animr ds activités t ds comités Organisr ds événmnts Réalisr ds intrvntions cliniqus Tchniqus d intrvntion n loisir www.cgprdl.ca loisir.cgp-rdl.qc.ca

Plus en détail

La marque référence. des combles. de la surélévation et de l aménagement. Un réseau d entreprises tournées à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS

La marque référence. des combles. de la surélévation et de l aménagement. Un réseau d entreprises tournées à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS Un résau d ntrpriss tournés à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS «Dpuis plus d 3 décnnis, l résau d n Franc réalis partout n Franc plusiurs cntains d surélévations t aménagmnts d combls par an. Aujourd

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Opération Brioches 2015

DOSSIER DE PRESSE Opération Brioches 2015 Association d Parnts, d Prsonns Handicapés Mntals t d lurs Amis DOSSIER DE PRESSE Opération Briochs 2015 Dossir d prss d l Opération Briochs, Edition 2015 // PRÉSENTATION DE LA MANIFESTATION «L Opération

Plus en détail

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises u q i t u a Filièr n ion t n v é r p d h c r a m dé ls n n n o u i r s i s s s f o r Réu p s u q s i ds r La Brtagn st un région privilégié pour ls activités nautiqus : 2 700 km d côts, 600 ports t zons

Plus en détail

VALIDATION-CERTIFICATION

VALIDATION-CERTIFICATION Formz-vous tout au long d votr vi... FORMATIONS ACCOMPAGNEMENT VALIDATION-CERTIFICATION Spt. 2015 à juin 2016 L OMEP st mmbr actif d l Arofsp, st crtifié cntr d xamn TOEIC (ETS), st labllisé Cntr d bilans

Plus en détail

TRANSPORT LOGISTIQUE. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE

TRANSPORT LOGISTIQUE. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE TRANSPORT LOGISTIQUE Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair TRANSPORT LOGISTIQUE grâc à c bouton! rtour sommair Rtrouvz égalmnt touts ls fichs ds

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 19 JUILLET 2007 DELIBERATION N CR-07/06.127 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Formation profssionnll - PEFA - Promotion d l'emploi par la Formation ds Actifs LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON,

Plus en détail

pour seniors en 10 questions

pour seniors en 10 questions MINI-GUIDE DE L HÉBERGEMENT MINI-GUIDE DE L HÉBERGEMENT pour sniors 1 L AUTEUR Ecrit par Dominiqu Schmidt, c mini guid d l hébrgmnt st publié par Rtrait Plus pour assistr ls famills dans lur rchrch d structurs

Plus en détail

office dusport de développeent util ociale & de cohésion port & Concertation www.fnoms.org

office dusport de développeent util ociale & de cohésion port & Concertation www.fnoms.org offic dusport port & Concrtation util d dévloppnt & d cohésion ocial www.fnoms.org offic dusport port & Concrtation util d dévloppnt & d cohésion ocial sommair P.4 Au cour d la réalité sportiv P.6 Qu st-c

Plus en détail

2 e Vadrouille du patrimoine : les voitures anciennes empruntent les chemins de l histoire

2 e Vadrouille du patrimoine : les voitures anciennes empruntent les chemins de l histoire Mai 015 Départ d «La P tit» 014 du Domain d «La Résrv» à Vaumas. : ls voiturs ancinns mpruntnt ls chmins d l histoir > En rout! Forts du succès d sa prmièr édition, il y a maintnant dux ans, ls mmbrs du

Plus en détail

L équilibre entre réflexion et action est pour nous la clef de l efficacité

L équilibre entre réflexion et action est pour nous la clef de l efficacité L équilibr ntr réflxion t action st pour nous la clf d l fficacité 1, 2, 3 1,2 2 &&33ANNEES ANNÉES 1r, LE CURSUS 3 Stag étrangr 1r smstr SEPTEMBRE AOÛT JUILLET JUIN MAI AVRIL M AR S FÉVRIER JANVIER DÉCEMBRE

Plus en détail

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal.

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal. 7. Droit fiscal 7.1 Actualité fiscal 7.2 Contrôl t contntiux fiscal 7.3 Détrmination du résultat fiscal 7.4 Facturation : appréhndr ls règls juridiqus t fiscals, t maîtrisr l formalism 7.5 Gstion fiscal

Plus en détail

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon i d r c r m 3 1 0 2 r 9 octob s i a n n o c u? t è b a i d mon MISON D L RP 54, quai d la Râpé -189, ru d Brcy - 75012 Paris M Gar d Lyon È B I D L R U S N N O I C S L M R O D O F N I L D D N URdNlaÉRapé

Plus en détail

10. Informatique / jeux vidéos

10. Informatique / jeux vidéos 10. Informatiqu / jux vidéos 10.1 Ls contrats informatiqus : maîtrisr ls risqus juridiqus 10.2 Typologi t étud ds contrats informatiqus 10.3 Corrspondant CNIL : répondr à vos obligations légals 10.4 La

Plus en détail

Spécial INITIAL 2013 / 2014

Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mon guid étudiant Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mot d la dirction A l ESCG Paris, vous débutz votr carrièr profssionnll dès la 1r anné. L dispositif ainsi qu la pédagogi mis n ouvr à l ESCG Paris a fait

Plus en détail

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité.

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité. Sssion postr ECOMM Titr : Autur L auto-partag, chaînon manquant d l offr d mobilité. Jan-Baptist Schmidr, Rsponsabl d Franc AutoPartag, résau pour un nouvll mobilité, Dirctur Général d Auto trmnt Strasbourg.

Plus en détail

Projet de soutien CSFP/OFFT case management Formation professionnelle

Projet de soutien CSFP/OFFT case management Formation professionnelle Projt d soutin CSFP/OFFT cas managmnt Formation profssionnll Cas managmnt Formation profssionnll CM FP C documnt st conçu comm un aid pour la mis n plac du cas managmnt Formation profssionnll. Il a un

Plus en détail

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE univrsité jan moulin lyon iii faculté d droit Tax 5 1 0 2 g a s s i t n d Appr r u t c a z n v D nt d m p p lo v é d du DROIT la FACULTÉ DE 8.78.70.45 Info Tax : 04.7.fr yor@univ-lyon3 martin.balz-g Édito

Plus en détail

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient GO NEWSLETTER N 1/2015 19 janvir 2015 L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation ACTUALITÉ L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation Allianc pour la qualification profssionnll

Plus en détail

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015 st signé 11996 mars 2015 Mutull soumis au livr II du od d la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DO 007 B-06-18/02/2015 Édition 2015 Madam, Monsiur, Vous vnz d crér ou d rprndr un ntrpris artisanal ou commrcial

Plus en détail

Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 Mayotte. AXE PRIORITAIRE 10 - Allocation de compensation des surcouts

Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 Mayotte. AXE PRIORITAIRE 10 - Allocation de compensation des surcouts Programm Opérationnl FEDER-FSE 2014-2020 Mayott Vrsion final Mai 2014 AXE PRIORITAIRE 10 - Allocation compnsation s surcouts 1.1.1 Objctif spécifiqu 32 : Améliorr l accssibilité t ls usags s TIC par l

Plus en détail

AUDIT. cheque-energie-audi-nov2012.indd 1

AUDIT. cheque-energie-audi-nov2012.indd 1 d d n a m D s i g r n é u chèq AUDIT chqu-nrgi-audi-nov2012.indd 1 15/01/13 08:55 2 mod d'mploi pour qui? 1. Vous êts propriétair occupant d un maison individull situé n Haut-Normandi, construit dpuis

Plus en détail

Comment. maintenir. l'équilibre. Rencontres. Nationales. Dans les locaux du Conseil Régional du Centre

Comment. maintenir. l'équilibre. Rencontres. Nationales. Dans les locaux du Conseil Régional du Centre Commnt maintnir l'équilibr Judi 8 octobr : 14h00-18h00 - Séanc plénièr Vndrdi 9 octobr : 9h00-13h00 - Atlirs Dans ls locaux du Consil Régional du Cntr Chambrs d Métirs t d l Artisanat Programm du judi

Plus en détail

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie Ls maisons d santé pluridisciplinairs n Haut-Normandi tiq Guid pra u EDITO Dans 10 ans, l déficit d médcins sra réllmnt problématiqu si l on n y prnd pas gard. D nombrux généralists quinquagénairs n trouvront

Plus en détail

Campus France Maroc est un service de l Institut Français du Maroc, opérateur de coopération de l Ambassade de France au Maroc.

Campus France Maroc est un service de l Institut Français du Maroc, opérateur de coopération de l Ambassade de France au Maroc. w w w. m a r o c. c a m p u s f r a n c. o r g é r t n R 7 1 0 / 016 Campus Franc Maroc st un srvic d l Institut Français du Maroc, opératur d coopération d l Ambassad d Franc au Maroc. Campus Franc Maroc

Plus en détail

La rénovation urbaine à Angers

La rénovation urbaine à Angers ANGERrSno2s1 quartirs avc vouuispmnt Chang t > Aménagmn Urbanism > > > t ita ab H > > > > Éq La rénovation urbain à Angrs n o g i P d n a r G r i t r L qua g a s i v d chang Dossir d prss L quartir Grand-Pigon

Plus en détail

VAE et GPEC. Repères pour l action. Une expérimentation d accompagnement d acteurs en Haute-Normandie. Formanat

VAE et GPEC. Repères pour l action. Une expérimentation d accompagnement d acteurs en Haute-Normandie. Formanat VAE t GPEC Un xpérimntation d accompagnmnt d acturs n Haut-Normandi 2011 2012 Rpèrs pour l action Formanat VAE t GPEC Un xpérimntation d accompagnmnt d acturs n Haut-Normandi 2011 2012 Rpèrs pour l action

Plus en détail

SOLUTIONS DE l EXAMEN

SOLUTIONS DE l EXAMEN Univrsité d Aix-Marsill Faculté d économi t d gstion Sit Colbrt 1 èr anné d licnc, microéconomi Mardi l 30 avril 2013 Dirctivs Pédagogiqus : Ctt épruv comprnd 15 qustions. 10 sont à choix multipls t 5

Plus en détail

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié Exmpl d Plan d Assuranc Qualité Projt PAQP simplifié Vrsion : 1.0 Etat : Prmièr vrsion Rédigé par : Rsponsabl Qualité (RQ) Dat d drnièr mis à jour : 14 mars 2003 Diffusion : Equip Tchniqu, maîtris d œuvr,

Plus en détail

Entreprises Territoires. Développement Durable. Programme. Quel est l itinéraire le plus approprié à ma situation?

Entreprises Territoires. Développement Durable. Programme. Quel est l itinéraire le plus approprié à ma situation? Dévloppmnt Durabl Programm 13h30 14h00 14h30 Café d accuil Introduction ds Entrpriss-Trritoirs-Dévloppmnt Durabl Accuil par Jacqus DELAUME - Présidnt d la Commission Dévloppmnt Durabl t Environnmnt d la

Plus en détail

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP ADMINISTRATEURS DE BIENS ET AGENTS IMMOBILIERS Compagni Europénn d Garantis t Cautions 128 ru La Boéti 75378 Paris Cdx 08 - Tél. : +33 1 44 43 87 87 Société anonym

Plus en détail

Date de dépôt du dossier. Montant total des aides (3 500 maximum en zone d arrivée A et B1, 3 000 maximum en zone d arrivée B2 et C) Durée du prêt

Date de dépôt du dossier. Montant total des aides (3 500 maximum en zone d arrivée A et B1, 3 000 maximum en zone d arrivée B2 et C) Durée du prêt AIDE MOBILI-PASS Action Logmnt - Ls ntrpriss s ngagnt avc ls salariés Fich d dialogu établi conformémnt à l articl L311-10 du cod d la consommation t ls décrts n 2010-1461 t n 2020-1462 du 30 novmbr 2010.

Plus en détail

Imaginarium. Festival. Dossier partenariat

Imaginarium. Festival. Dossier partenariat Imaginarium Fstival Dossir partnariat ImaginariumFstival0DossirPartnariat L#mot#du#présidnt...3 L UTC#n#brf...4 Structur#d#la#manifstation...5 Résumé...5 Quand?...5 Où?...5 Pourquoicliu?...5 Notr#politiqu...7

Plus en détail

Fiche interprétative 010 Transfert de travailleurs

Fiche interprétative 010 Transfert de travailleurs Fich intrprétativ 00 Transfrt d travaillurs. Princip. A. Txt d loi. a. Décrt du 9//04 rlatif à l agrémnt t à l octroi d subvntions aux ntrpriss d insrtion. Art. 6. r. L Gouvrnmnt put dérogr à l articl

Plus en détail

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E.

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E. Chubb du Canada Compagni d Assuranc Montréal Toronto Oakvill Calgary Vancouvr PROPOSITION POLICE POUR DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES Protction d l Actif Capital d Risqu A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 1. a. Nom

Plus en détail

Système de Management du Portefeuille de Projets

Système de Management du Portefeuille de Projets Systèm d Managmnt du Portfuill d Projts PROJETS : Initiativs, invstissmnts, décisions, améliorations prmttant d produir avc plus d Valur à Référntil d gstion dstiné aux ntrpriss qui souhaitnt dévloppr

Plus en détail

SPORTS ANIMATION. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE

SPORTS ANIMATION. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE SPORTS ANIMATION Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair SPORT ANIMATION grâc à c bouton! Rtrouvz égalmnt touts ls fichs ds autrs domains : AGRICULTURE

Plus en détail

ARRETE N 005/MINESUP/F120

ARRETE N 005/MINESUP/F120 ARRE N 005/MINESUP/F120 28 janvir 1993 Fixant ls Domains d Formation t ls Conditions d Admission à l Institut Univrsitair d Tchnologi d l Univrsité d Douala. LE MINSTRE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR VU la

Plus en détail

L audit : écouter, observer pour mieux maîtriser les risques

L audit : écouter, observer pour mieux maîtriser les risques Stratégi publiqu n 2 - avril 2014 L audit : écoutr, obsrvr pour miux maîtrisr ls risqus La maîtris ds risqus D irigr un administration trritorial t mttr n œuvr l projt d un mandatur impliqu d savoir prndr

Plus en détail

Provence-Alpes-Côte d Azur est la troisième région la plus touchée par la pauvreté

Provence-Alpes-Côte d Azur est la troisième région la plus touchée par la pauvreté Précarité, inégalités t cohésion social Provnc-Alps-Côt d Azur st la troisièm région la plus touché par la pauvrté E n 2012, 16,9 % ds habitants d Provnc-Alps-Côt d Azur vivnt sous l suil d pauvrté. La

Plus en détail

Conception du Projet «Sid Power»

Conception du Projet «Sid Power» Concption du Projt «Sid Powr» Sid Powr st un projt porté par l group d scond santé social du lycé ph. Dlorm accompagnés d lur profssur Mm Brt ainsi qu d l infirmièr scolair Mm Dauois. Il fait référnc dans

Plus en détail

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal L rôl d évaluation foncièr au srvic d un approch trritorial ciblé : l cas d Montréal Suzann Chantal st économist t consillèr n aménagmnt Stéphan Charbonnau st détntur d un maîtris n étud urbain Ls dux

Plus en détail

Marche à suivre relative à l annonce pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC)

Marche à suivre relative à l annonce pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) Pag 1 sur 8 March à suivr rlativ à l annonc pour la rétribution à prix coûtant courant injcté (RPC) Photovoltaïqu Vous trouvrz dans ls pags suivants ls informations dont vous avz bsoin pour annoncr vos

Plus en détail

PROJET D ENCADREMENT DU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX NOUVEAUX ENSEIGNANTS GRÂCE À L UTILISATION EFFICACE DES MÉDIAS SOCIAUX

PROJET D ENCADREMENT DU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX NOUVEAUX ENSEIGNANTS GRÂCE À L UTILISATION EFFICACE DES MÉDIAS SOCIAUX PROJET D ENCADREMENT DU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX NOUVEAUX ENSEIGNANTS GRÂCE À L UTILISATION EFFICACE DES MÉDIAS SOCIAUX Association canadinn ds profssurs d immrsion Canadian Association of Immrsion Tachrs

Plus en détail

Les hébergements dans les services hospitaliers : une pratique à risques

Les hébergements dans les services hospitaliers : une pratique à risques 6 Dossir Hébrgmnts Ls hébrgmnts d patints dans ds srvics hospitalirs dont n rlèv pas dirctmnt lur pathologi sont rlativmnt fréqunts, n raison d la pénuri d lits dans crtains spécialités. Cs situations

Plus en détail

Devenir partenaire Relayer nos actions dans les médias NOUS AVONS BESOIN DE VOUS! Devenir bénévole Association Tournesol, Artistes à l Hôpital

Devenir partenaire Relayer nos actions dans les médias NOUS AVONS BESOIN DE VOUS! Devenir bénévole Association Tournesol, Artistes à l Hôpital r t n o c n r a l s à t n i t a p s d AL H Ô P IT TES À L IS T A R R A É L ESOL, ÊT GÉN TOURN I N T É R D N IAT IO ASSOC notr projt UNE PRÉSENCE ARTISTIQUE DANS LES LIEUX DE SANTÉ. Ds artists d différnts

Plus en détail

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Q à su su in L pr (a so (r do n fis A 7 d 1 au ch co s co Il s L p tr d 1 di 3 C pa su 1 2 < Qu st-c qu la prim pour l mploi? La prim pour l mploi st un aid au rtour

Plus en détail

GÉRER LES DIFFÉRENCES

GÉRER LES DIFFÉRENCES COURSE DE DURÉE L'nsignmnt d la cours d duré n EPS rst problématiqu : commnt prndr n compt la divrsité ds élèvs n trm d possibilités physiqus, mais aussi d motivation, d'attituds, d'attnts t d nivaux d'ngagmnt,

Plus en détail

Imposition des rentes enrichies (ou sur risques aggravés) non agréées

Imposition des rentes enrichies (ou sur risques aggravés) non agréées Imposition ds rnts nrichis (ou sur risqus aggravés) non agréés Non sulmnt ls antécédnts médicaux d un prsonn puvnt-ils avoir un incidnc sur son spéranc d vi, mais ctt prsonn put aussi constitur un «risqu

Plus en détail

8. Propriété intellectuelle

8. Propriété intellectuelle 8. Propriété intllctull 8.1 Sécurisr ss contrats d 8.2 Valorisr t défndr ss droits d 8.3 Maîtrisr l cadr juridiqu du droit d autur 8.4 Commnt protégr ss marqus? Calndrir 2014 Paris Lyon Marsill Sécurisr

Plus en détail

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages IUT ds Pays d l Adour - RT2 Informatiqu - Modul IC2 - Algorithmiqu Avancé Contrôl d TP Dictionnair & Arbrs Binairs mrcrdi 20 mars 2013 duré : 3h 6 pags Ls programms d corrction orthographiqu ont bsoin

Plus en détail

Interview exclusive d Amélie P.

Interview exclusive d Amélie P. Intrviw xclusiv d Améli P. 3,00 Edition Spécial - Décmbr 2012 l r u s r i o av s z l u. o. v. s u g o a v m I Tout c qu rnalist Rportr d ou J d r i t é m Passion, nvi, t ncor passion. Voilà c qu vous pourrz

Plus en détail

GPMR - P. Boulen. Territoire projets. presse. Dossier de

GPMR - P. Boulen. Territoire projets. presse. Dossier de Eco n om i c d v l opm n t ag n c y GPMR - P. Bouln A g n c d d é v l opp m n t é co n om i q u Trritoir projts d Dossir d W W W. C a u x S i n D E v l o p p m n t. C O M prss L Agnc Créé n 2008, Caux

Plus en détail

Devenez ingénieur en Génie Informatique et Statistique par la voie de l apprentissage

Devenez ingénieur en Génie Informatique et Statistique par la voie de l apprentissage Dvnz ingéniur n Géni Informatiqu t Statistiqu par la voi d l apprntissag > Formation d ingéniur d 3 ans par altrnanc habilité par la Commission ds Titrs d Ingéniur (CTI) Rntré 2016 www.polytch-lill.fr

Plus en détail

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone!

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone! Sommair G-apps : Smart fun for your smartphon! Sommair Présntation G-apps Pourquoi choisir G-apps Sctorisation t sgmntation d marchés Votr accompagnmnt clints d A à Z ou à la cart Fonctionnalités G-apps

Plus en détail

logiquement, avec 147 000 m² (+ 4 500 m² en 5 ans), 74 % des surfaces commerciales du territoire contre 70 % en 2010.

logiquement, avec 147 000 m² (+ 4 500 m² en 5 ans), 74 % des surfaces commerciales du territoire contre 70 % en 2010. À LA UNE 199 484 m² d surfacs commrcials sont rcnsés sur l Pays d Morlaix 1. Avc 117 commrcs, la Grand distribution 2 rprésnt, logiqumnt, avc 147 000 m² (+ 4 500 m² n 5 ans), 74 % ds surfacs commrcials

Plus en détail

La Branche. des services de l'automobile. Dossier de presse 24 janvier 2012

La Branche. des services de l'automobile. Dossier de presse 24 janvier 2012 La Branch ds srvics d l'automobil Dossir d prss 24 janvir 2012 Contact prss : Mari-Joëll Dpardiu tél. : 01 41 14 13 41 dpardiumj@anfa-auto.fr Obsrvatoir d Branch ds Srvics d l Automobil Sit Intrnt dédié

Plus en détail

3. Droit économique 1DROIT ÉCONOMIQUE. www.lexformation.com contact@lexformation.com 1. f Formation mixte technico-juridique

3. Droit économique 1DROIT ÉCONOMIQUE. www.lexformation.com contact@lexformation.com 1. f Formation mixte technico-juridique 3. Droit économiqu 3.1 Tchniqus contractulls : optimisation d la rédaction d vos contrats, clauss ssntills 3.2 Dépndanc économiqu, déséquilibr d la rlation commrcial 3.3 L optimisation du rcouvrmnt, la

Plus en détail

ommune Les brèves de la vie locale! Chers Comblorans, n 7 L essentiel de l info municipale de Combloux Jean Bertoluzzi et l équipe municipale

ommune Les brèves de la vie locale! Chers Comblorans, n 7 L essentiel de l info municipale de Combloux Jean Bertoluzzi et l équipe municipale été 2013 n 7 passion ommun L ssntil d l info municipal d Combloux Chrs Comblorans, S il fallait résumr l action t la vi municipal n qulqus mots, j dirais qu c st : Un hivr formidabl pour tout l mond, un

Plus en détail

DOSSIER P. 6 Les démarches RH : présentation & retour sur expérience à la CCPR

DOSSIER P. 6 Les démarches RH : présentation & retour sur expérience à la CCPR N 8 Magazin d information du Cntr d Gstion d la fonction publiqu trritorial d la Haut Savoi DOSSIER P. 6 Ls démarchs RH : présntation & rtour sur xpérinc à la CCPR P.3 L CDG 74 présnt au forum ds collctivités

Plus en détail

Vincent I. Promo 2014. Une école qui révèle vos talents et vous accompagne dans votre projet professionnel ÉCOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE DE COMPIÈGNE

Vincent I. Promo 2014. Une école qui révèle vos talents et vous accompagne dans votre projet professionnel ÉCOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE DE COMPIÈGNE Vincnt I. Promo 2014 Un écol qui révèl vos talnts t vous accompagn dans votr projt profssionnl ÉCOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE DE COMPIÈGNE POSSIBILITÉ D ALTERNANCE ESCC CURSUS EN 5 ANS Admission sur dossir

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE PLOUARZEL DU 20 JUILLET 2015

COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE PLOUARZEL DU 20 JUILLET 2015 COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE PLOUARZEL DU 20 JUILLET 2015 L nsmbl du Consil Municipal était présnt à l xcption d Mm ELIES, absnt xcusé, d M. BATANY absnt xcusé t d Mm MADEC absnt

Plus en détail

Immobilier à NEW YORK. www.citystone.fr

Immobilier à NEW YORK. www.citystone.fr Immobilir à NEW YORK www.cityston.fr NEW YORK, UNE POSITION UNIQUE Nw York, t plus particulièrmnt sa mythiqu îl d Manhattan, fait parti ds principaux pôls économiqus, culturls t financirs d la planèt.

Plus en détail

Devenez ingénieur en Génie Informatique et Statistique par la voie de l apprentissage

Devenez ingénieur en Génie Informatique et Statistique par la voie de l apprentissage Dvnz ingéniur n Géni Informatiqu t Statistiqu par la voi d l apprntissag > Formation d ingéniur d 3 ans par altrnanc habilité par la Commission ds Titrs d Ingéniur (CTI) Rntré 2015 www.polytch-lill.fr

Plus en détail

Les allocations aux personnes handicapées

Les allocations aux personnes handicapées Ls allocations aux prsonns handicapés Dans quls scturs d la sécurité social ls prsonns bénéficiant d un allocation aux prsonns handicapés ont-lls aussi un dossir? Donnés du Datawarhous Marché du travail

Plus en détail

Présentation. Sommaire. Adventure Days 2011. Association Domaine Nature. Bravo à tous pour cette réussite. Mulhouse le 19/07/2011

Présentation. Sommaire. Adventure Days 2011. Association Domaine Nature. Bravo à tous pour cette réussite. Mulhouse le 19/07/2011 Mulhous l 19/07/2011 Association Domain Natur 145 ru d l Il Napoléon 68100 Mulhous Tél. 03 89 61 98 33 www.domainnatur.org Présidnt : Jacky Lchlitr info@domainnatur.fr Pour l partag Valid - Handicapé Bravo

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE GIVERNY

DOSSIER DE PRESSE GIVERNY U D N O S I MA E M S I R U O T E I D N A NORM DOSSIER DE PRESSE GIVERNY M A I S O N D U TO U R I S M E 1 Sommair 03 VENIR À GIVERNY 04 EXPLORER LE VILLAGE 05 LA MAISON DU TOURISME - VOTRE VOYAGE IMPRESSIONNISTE

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 3 JUILLET 1 DELIBERATION N CR-18.197 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégi régional pour l dévloppmnt ds filièrs agricols, forstièrs

Plus en détail

B-340 - Pavillon Marie Victorin

B-340 - Pavillon Marie Victorin Anné univrsitair : 2009-2010 Trimstr : Automn Sigl du cours : COM 1560 Titr du cours : Communication Infographiqu Crédits : 3 Jour : Mrcrdi Hur : 13h00-16h00 Ensignant : Tinl Ndlcu (t.ndlcu@umontral.ca)

Plus en détail

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs Solutions industrills Ds capturs aux srvurs Ds capturs aux srvurs Pour fair fac à la situation économiqu actull, ls ntrpriss t ls usins produisant ds bins manufacturés, du pétrol, du gaz, ds produits alimntairs

Plus en détail

Réunions des délégués

Réunions des délégués Réunions ds délégués Rapport d activité 2012 Prspctivs 2013 Saint Jan d'angly, Saujon, La Rochll, Montliu la Gard,Saint Gnis d Saintong, Saints Novmbr - Décmbr 2012 Programm 1. Rapport d activité 2012

Plus en détail

Vous souhaitez rénover votre logement? Les Villes de Lille, Lomme et Hellemmes accompagnent votre projet...

Vous souhaitez rénover votre logement? Les Villes de Lille, Lomme et Hellemmes accompagnent votre projet... Vous souhaitz rénovr votr logmnt? Ls Vills d Lill, Lomm t Hllmms accompagnnt votr projt... EDITION 2008 Sigls Sommair LA DÉMARCHE ET LES TYPES D AIDES...p.4 1. AIDE «SORTIE D INSALUBRITÉ»...p.5 2. AIDE

Plus en détail

Évaluer l impact social avec l approche SROI

Évaluer l impact social avec l approche SROI Évalur l impact social avc l approch SROI Ls Cahirs d l Institut d l Innovation t d l Entrprnuriat Social IIES Application au sctur d l Insrtion par l Activité Économiqu Collction Ouvrags & Xxxxxxxxxxxxxx

Plus en détail

LES ÉCOGESTES, UN JEU D'ENFANT. www.lausanne.ch/sil

LES ÉCOGESTES, UN JEU D'ENFANT. www.lausanne.ch/sil LES ÉCOGESTES, UN JEU D'ENFANT.lausann.ch/sil Il st vrt t il fait l bin autour d vous : l FEE Pour financr ds projts d économis d énrgi ou d dévloppmnt ds énrgis rnouvlabls, ls Srvics industrils d Lausann

Plus en détail

Relevé de décisions du CEVU. 5 juillet 2013. Le CEVU. Après en avoir délibéré, décide :

Relevé de décisions du CEVU. 5 juillet 2013. Le CEVU. Après en avoir délibéré, décide : Rlvé d décisions du CEVU 5 juillt 2013 L CEVU Vu l Cod d l Éducation modifié par la loi n 2007-1199 du 10 août 2007 Vu ls statuts d l univrsité adoptés l 4 mars 2008 t modifiés l 2 novmbr 2010 Après n

Plus en détail

DANS. Les éditions du CRIJ Centre

DANS. Les éditions du CRIJ Centre pl i n d in fo s s u o v d s r n u o u Aut ls j t... n s s i t s s invt vous?...! t r v L Li V n z fa ir l ÉS NGAG NES E ES U E J S DE ENN ITOY NAGE C G I S O N TÉM DES ACTIO DANS Ls éditions du CRIJ Cntr

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire L transistor bipolair L'objt d c documnt st d'apportr ls connaissancs t ls méthods nécssairs à la concption d'un étag amplificatur à bas d transistor. On s limitra à l'étud t à l'utilisation du transistor

Plus en détail

Une bourse pour toi? Pose ta candidature!

Une bourse pour toi? Pose ta candidature! Un bours pour toi? Pos ta candidatur! Pour ls bourss d xcllnc du Gala du mérit étudiant 2014 La Fondation du Cégp d Trois-Rivièrs, n collaboration avc la Dirction ds srvics aux étudiants du Cégp d Trois-

Plus en détail

Le patronat a obtenu depuis 2012 une forte baisse du

Le patronat a obtenu depuis 2012 une forte baisse du Ls dossirs d économi t Politiqu «Patrons, j vous aim» Frédéric Rauch C st un nouvll déclaration d amour au patronat. Après la baiss du coût du travail, l gouvrnmnt ntérin un baiss du coût d la ruptur du

Plus en détail

B!m(bwbou.hbsef!eft! ofshjft!ev!gvuvs

B!m(bwbou.hbsef!eft! ofshjft!ev!gvuvs Mb!Ibvuf.Tbjoupohf B!m(bwbou.hbsf!ft! ofshjft!v!gvuvs Edition 2011!!!!!!!!!!!!!!Qfstqfdujwft!!!!!!!S vttjuft!!!!!!!joopwbujpo Fofshjft www.haut-saintong.com Edito Au nivau mondial, il y a trois mois ncor,

Plus en détail

BTS DEES MASTERS BTS DEES MASTERS

BTS DEES MASTERS BTS DEES MASTERS BTS DEES MASTERS BTS DEES MASTERS Création : Décmbr 2012 Tous droits résrvés 2012 Group Médicis 5 ru ds Rcultts 75013 Paris T. 01 45 35 28 28 F. 01 45 35 28 47 www.mdicis-altrnanc.com binvnu à médicis

Plus en détail

partenaires de l'habitat

partenaires de l'habitat COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE Modalités du dispositif à l'usag ds partnairs d l'habitat + POUR LE PROPRIÉTAIRE + POUR LE LOCATAIRE + POUR LE PROPRIÈTAIRE + POUR LE LOCATAIRE ds aids

Plus en détail

e s p a c e AQUA sport détente Saint-Cyprien

e s p a c e AQUA sport détente Saint-Cyprien s p a c AQUA sport détnt & Saint-Cyprin ss p aac c s c n i op l ai si r c L spac Aquasud st und bassin ouvrtconcrn à l'anné.l apprntissag Ctt structur couvrt st accssibl à tous publics : La principal activité

Plus en détail

Une Bretagne plus diplômée que les autres régions de province

Une Bretagne plus diplômée que les autres régions de province Un Brtagn plus diplômé qu ls autrs régions d provinc Ls actifs brtons sont plus diplômés qu ls autrs actifs d provinc. Comm dans ls autrs régions, l st l diplôm l plus fréqunt, mais ls Brtons sont plus

Plus en détail

La réunion annuelle du Consortium des Filières

La réunion annuelle du Consortium des Filières La lttr du Burau Asi-Pacifiqu AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE ISSN 1606-0318 Dans c numéro : L mot du dirctur 1 Cart ds filièrs, méthodologis, rstructurations t fonctionnmnt ds consortiums multilatéraux

Plus en détail

2004 1 ère édition. 2009 6 ème édition. 2008 5 ème édition. 2010 7 ème édition. 2007 4 ème édition. 2005 2 ème édition. 2006 3 ème édition

2004 1 ère édition. 2009 6 ème édition. 2008 5 ème édition. 2010 7 ème édition. 2007 4 ème édition. 2005 2 ème édition. 2006 3 ème édition Edito d Elio Di Rupo Avantpropos Voici déjà la édition d un grand rassmblmnt qu ls passionnés d moto d la région t d bin audlà n manquraint pour rin au mond. Avc son lot d surpriss t d découvrts, l Fstival

Plus en détail

Une rencontre de la communauté Ressources humaines et management de Grenoble Ecobiz en partenariat avec l ANDRH

Une rencontre de la communauté Ressources humaines et management de Grenoble Ecobiz en partenariat avec l ANDRH Un rncontr d la communauté Rssourcs humains t managmnt d Grnobl Ecobiz n partnariat avc l ANDRH L agilité, nouvll postur managérial Confrontés aux turbulncs d un mond n mutation, ls ntrpriss chrchnt d

Plus en détail

Croissances du parc principal et de la propriété se confondent en Ile-de-France

Croissances du parc principal et de la propriété se confondent en Ile-de-France ILE-DE-FRANCE à la pag à la pag N 382 - Janvir 212 Trritoir Croissancs du parc principal t d la propriété s confondnt n Il-d-Franc La croissanc du nombr d résidncs principals s maintint dpuis 1999 grâc

Plus en détail

La difficulté scolaire

La difficulté scolaire La difficulté scolair Ls élèvs d l Écol, hir t aujourd hui Idntifir la difficulté Outils t dispositifs Différnts nivaux d aid L rôl du Dirctur Ls élèvs d l Écol, hir t aujourd hui Un pu d Histoir : 1883

Plus en détail

Programme GénieArts Î.-P.-É. 2009-2010. GénieArts

Programme GénieArts Î.-P.-É. 2009-2010. GénieArts Programm GéniArts Î.-P.-É. 2009-2010 GéniArts Allum l nthousiasm ds juns à l égard d l acquisition ds matièrs d bas par l truchmnt ds arts. Inspir la collaboration ntr ls artists, ls nsignants, ls écols

Plus en détail

ELECTRICITE. Chapitre 11 Tensions et courants dans les lignes triphasées. Montages étoile et triangle. Analyse des signaux et des circuits électriques

ELECTRICITE. Chapitre 11 Tensions et courants dans les lignes triphasées. Montages étoile et triangle. Analyse des signaux et des circuits électriques ELECTRICITE Analys ds signaux t ds circuits élctriqus Michl Piou Chapitr Tnsions t courants dans ls ligns triphasés Montags étoil t triangl Edition /0/04 Tabl ds matièrs POURQUOI ET COMMENT? DENOMINATION

Plus en détail

Un plan d actions articulé autour de 10 grands chantiers qui reflètent les défis majeurs à relever

Un plan d actions articulé autour de 10 grands chantiers qui reflètent les défis majeurs à relever Un plan d actions articulé autour d 10 grands chantirs qui rflètnt ls défis majurs à rlvr 1 Innovation t ntrprnuriat 2 Ensignmnt supériur 3 Dsign é r t i s i r r 10 9 8 7 6 5 4 Fidélisation ds ntrpriss

Plus en détail

EXIGENCES D INSCRIPTION DE L OPAO (POSSIBILITÉ DE RECONNAISSANCE DES DROITS ACQUIS) CRITÈRES DE SOUTIEN CCPA-ACCP AU TITRE DE CCC

EXIGENCES D INSCRIPTION DE L OPAO (POSSIBILITÉ DE RECONNAISSANCE DES DROITS ACQUIS) CRITÈRES DE SOUTIEN CCPA-ACCP AU TITRE DE CCC EXIGENCES D INSCRIPTION DE L OPAO (POSSIBILITÉ DE RECONNAISSANCE DES DROITS ACQUIS) t CRITÈRES DE SOUTIEN CCPA-ACCP AU TITRE DE CCC La rconnaissanc ds droits acquis st un autr voi d inscription possibl

Plus en détail

Guide de mise en place d une manifestation Téléthon S ENGAGER. Jean-Marie, organisateur pour le Téléthon, Mont-Saint-Éloi (62).

Guide de mise en place d une manifestation Téléthon S ENGAGER. Jean-Marie, organisateur pour le Téléthon, Mont-Saint-Éloi (62). S ENGAGER Alxandra, organisatric pour l Téléthon, Bourg-n-Brss (01). Guid d mis n plac d un manifstation Téléthon Jan-Mari, organisatur pour l Téléthon, Mont-Saint-Éloi (62). r t o v r t t m z l u o v

Plus en détail

Manuel d Approche systémique

Manuel d Approche systémique www.cclt.ca www.ccsa.ca Manul d Approch systémiqu Collaboration Avril 2014 À qui s adrss l présnt dossir? Ls dirigants t ls décidurs ds domains d la toxicomani t ds domains connxs, notammnt ls dircturs

Plus en détail