Les grands moments de l industrie financière du Québec de 1999 à 2004

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les grands moments de l industrie financière du Québec de 1999 à 2004"

Transcription

1 de 1999 à Création de la Chambre de la sécurité financière (CSF), qui devient un organisme d autoréglementation ; elle succède à l Association des intermédiaires en assurance de personnes du Québec. Publication du premier numéro de Finance et Investissement (FI). Industrielle Alliance devient une société à capital-actions à la suite d un processus de démutualisation. Elle fait son entrée à la Bourse de Toronto. La valeur mensuelle des négociations au TSX atteint 100 G$ pour la première fois. First Asset Management paie 106 M$ pour acquérir Montrusco Bolton. Desjardins célèbre ses 100 ans d existence. L actif de la Caisse de dépôt et placement du Québec atteint 100 G$. FI rapporte le taux alarmant de l endettement des ménages américains, le déficit de la balance commerciale des États-Unis et la pyramide de dettes représentée par les produits dérivés. Nouveau Code de déontologie pour la CSF, calqué sur celui de l Institut canadien des valeurs mobilières (ICVM). La Bourse de Montréal crée un Institut des dérivés. La ministre des Finances, Pauline Marois, annonce la fondation du Groupe de travail sur l encadrement du secteur financier qui mènera à la création de l Autorité des marchés financiers (AMF) en février Fin de la criée à la Bourse de Montréal. Nasdaq Canada s installe à Montréal. La Banque CIBC achète TAL Gestion d actifs. Creux historique ; le huard vaut 62,37 cents. Desjardins achète les Caisses d épargne de l Ontario, qui deviennent Desjardins Credit Union, pour 50 M$ (actif de 2,2 G$). Elles comptent 75 employés et clients. SSQ Groupe financier vend Gestion de placement Valorem à Natcan. iforum achète Diversifolio. La Banque Nationale achète Altamira. La Caisse de dépôt et placement vend Strategic Nova (2,4 G$ d actif) à Dundee Wealth Management (DWM). La Caisse investit 15 M$ en échange de 18,3 % du capital de DWM, la société mère de Dundee. FI lance son site Internet. Le Bureau des services financiers (BSF) et la Mutual Fund Dealers Association (MFDA) enterrent la hache de guerre : les cabinets québécois en épargne collective membres de la MFDA seront supervisés par le BSF. Cependant, la création de l AMF remet tout en question. Début des activités du bureau québécois de l Association canadienne des courtiers en valeurs mobilières (ACCOVAM), dirigé par l ancienne dirigeante de la Commission des valeurs mobilières du Québec (CVMQ), Carmen Crépin. La Commission des valeurs mobilières de l Ontario (CVMO) suscite la controverse en proposant une réforme de la relation client-conseiller, avec le Fair Dealing Model. Le ministre des Finances, Yves Séguin, annonce un moratoire sur le REA. Ottawa dépose un avant-projet de loi qui redéfinit la notion de mariage afin de l étendre aux conjoints de même sexe. Les conséquences fiscales et financières seront nombreuses pour des centaines de milliers de Canadiens. FI révèle que la Caisse de dépôt et placement entend se défaire du secteur des FCP, dont Capital Teraxis et Groupe Partenaires Cartier. La transaction se fera finalement en janvier 2004 à Dundee Wealth Management. Jean-Guy Desjardins et le Mouvement Desjardins s associent pour créer Fiera Capital, qui intègre l actif de Placements Elantis. Norshield annonce qu elle a franchi le cap du milliard de dollars d actif sous gestion. Mise en place du Bureau de décision et de révision en valeurs mobilières (BDRVM), mais l industrie attend de connaître les règles de ce tribunal administratif. La Bourse de Montréal lance les activités de BOX, une Bourse électronique d options créée en association avec le Boston Stock Exchange. Création de l Autorité des marchés financiers (AMF). Jean St-Gelais en prend la tête. La CIBC vend TAL Gestion Globale d actifs, la filiale de gestion des caisses de retraite, mais conserve les fonds communs de Talvest. Manuvie achète John Hancock et devient la compagnie d assurance la plus importante en Amérique du Nord. FI publie un reportage intitulé «Le mystère Norbourg» et son encadré «L énigmatique Vincent Lacroix». L article incitera Desjardins à retirer une trentaine de millions de dollars de fonds sous gestion chez Norbourg et révélera le scandale. La TD devient une banque continentale grâce à l achat de Banknorth. L AMF lance son enquête dans l affaire Norbourg. Louis Vachon succède à Jean Turmel à titre de président de Groupe Financière Banque Nationale. Industrielle Alliance achète BLC-Edmond de Rothschild pour 69 M$, l actif sous gestion passe de 96 M$ à 1,1 G$.

2 Finance et investissement de 2005 à Le Barreau lance un REER réellement insaisissable. Le Régime d épargne-actions (REA) disparaît. Le ministre des Finances, Michel Audet, le transforme en Régime Actions- Croissance PME (ACCRO). Le nouveau régime sera un échec. Scandale Norshield : l AMF et la CVMQ bloquent les transactions des fonds Olympus. Le jugement de la Cour d appel du Québec (Pierre Roy & associés inc. c. Bagnoud) établit l insaisissabilité d un REER constitué en fiducie. Affiliated Managers Group (AMG), firme de Boston, achète Montrusco Bolton de First Asset Management. L AMF et la GRC perquisitionnent chez Norbourg le 24 août. Raymond J. Protti, président et chef de la direction de l Association des banquiers canadiens, dénonce le fait que les Canadiens puissent acheter de l assurance chez Costco, et non dans une succursale bancaire. Scandale des Fonds Zénith, où un détournement de 5,5 M$ est mis au jour. Le torchon brûle entre l Institut québécois de planification financière (IQPF) et l Ordre des administrateurs agréés du Québec (OAAQ) au sujet du projet d Ordre professionnel des Pl. Fin. Éclatement du scandale Mount Real. L AMF proscrit l usage du titre de Gestionnaire de patrimoine privée (GPP) délivré par l OAAQ, parce qu il s apparente trop à celui des Pl. Fin. Promutuel achète Tandem, une partie du réseau de Norbourg, ce qui ajoute 700 M$ à son actif sous gestion. Industrielle Alliance achète les Fonds Clarington. Son actif passe de 5,8 G$ à 10,2 G$. Industrielle Alliance gestion de fonds devient IA Clarington. Après avoir acquis YMG Gestion de Capitaux, Fiera Capital devient Fiera YMG Capital. Le Regroupement indépendant des conseillers financiers du Québec (RICIFQ) voit le jour. Son mandat est de promouvoir et de défendre l éthique professionnelle chez les conseillers financiers. Standard Life se démutualise et fait son entrée à la Bourse de Londres. L AMF dépose un projet de réglementation des produits dérivés qui confirmerait l avance nord-américaine de la Bourse de Montréal. Recours collectif intenté au nom des investisseurs floués de Norbourg contre les sociétés KPMG, Concentra Trust, Northern Trust et contre l AMF. Entrée en vigueur du Règlement sur la formation continue obligatoire en épargne collective, qui prévoit notamment 10 unités de formation (UFC) en conformité et une période de qualification de deux ans. Le cabinet d assurance vie Tri-Global et l agent en assurance vie Groupe CMA fusionnent. La nouvelle Triglobal-CMA affiche 2,7 G$ d actif sous gestion. FI annonce la scission de l ACCOVAM : le lobby sera désormais indépendant de l OAR. FI révèle en exclusivité que Gaétan Plante, président d Industrielle Alliance Valeurs mobilières, est impliqué dans un scandale en Suisse. Le projet de règlement , qui mise sur l harmonisation pancanadienne de la réglementation des valeurs mobilières et qui est piloté par l AMF et les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM), divise l industrie au Québec. Le projet prévoit que la MFDA assumera les pouvoirs d OAR dévolus à la CSF. Jim Flaherty, ministre des Finances du Canada, indique qu Ottawa n a pas l intention de permettre aux banques de vendre de l assurance en succursales. Le Fonds d indemnisation des services financiers affiche un déficit de 31 M$, dû essentiellement au dossier Norbourg : les conseillers québécois devront le renflouer en trois ans. Un recours de 21 M$ des investisseurs floués par Norbourg est autorisé contre KPMG. Peak achète Axa Services financiers, ce qui ajoute 1 G$ à son actif sous gestion. Les ACVM lancent des consultations sur le projet portant sur la divulgation d information au point de vente (de fonds communs). Les propositions des régulateurs sèment rapidement la controverse. À l issue des consultations, l AMF est sommée de remanier le projet de règlement controversé Coventree Capital Group, l émetteur le plus important de papier commercial non bancaire canadien (PCAA), est incapable de trouver des acheteurs pour 399 M$ de titres de dettes venus à échéance. La firme implosera. À la suite de cet événement, la Banque Nationale et Industrielle Alliance rachètent des centaines de millions de dollars de PCAA de leurs clients individuels ; Henri-Paul Rousseau, président du Conseil et directeur général de la Caisse de dépôt et placement, négocie la Proposition de Montréal. Règlement : la CSF mobilise ses membres pour bloquer le passage de la MFDA au Québec. Henri-Paul Rousseau confirme devant la Commission des finances publiques que la Caisse détient 13,2 G$ de papier commercial, dont 1 G$ dans des hypothèques à risque aux États-Unis. Vincent Lacroix est reconnu coupable de 51 chefs d accusation portés contre lui, c est-à-dire d avoir fraudé plus de actionnaires de la société Norbourg. Condamné à 12 ans de prison, il sera libéré le 21 juillet Accords de Montréal (Comité Crawford) ; entente de principe sur la restructuration du PCAA au Canada. Bourse de Montréal inc. et Groupe TSX inc. annoncent leur fusion et créent le Groupe TMX inc.

3 de 2008 à Promutuel achète Gestion de capital Triglobal. Industrielle Alliance acquiert l Excellence. La Financière Banque Nationale achète l agent général québécois Groupe Everest et le gestionnaire de fortune torontois Aquilon. Ottawa crée le Compte d épargne libre d impôt (CELI). Monique F. Leroux prend la tête du Mouvement Desjardins. Fin de la fusion entre Groupe TSX et la Bourse de Montréal. Standard Life célèbre ses 175 ans au Canada. L Office des professions du Québec recommande au ministre de ne pas créer un Ordre des planificateurs financiers. FI révèle que l AMF fournit des renseignements confidentiels au fisc sans motifs raisonnables. Industrielle Alliance acquiert Sarbit Asset Management. Le Fonds de Solidarité FTQ investit 30 M$ dans Montrusco Bolton, permettant à la direction de reprendre le contrôle de l entreprise qui appartenait à Affiliated Managers Group (AMG), de Boston, depuis L ACCOVAM devient l Organisme canadien de réglementation des valeurs mobilières (OCRCVM). Industrielle Alliance achète le réseau québécois de distribution des produits financiers de Patrimoine Dundee. La maison de courtage montréalaise MacDougall, MacDougall et MacTier célèbre ses 150 ans. Desjardins lance les premiers fonds éthiques au pays. Selon le gouverneur de la Banque du Canada, Mark Carney, le Canada est entré en récession, mais celle-ci devrait être de courte durée. La ministre Monique Jérôme-Forget ramène le REA à l avant-scène avec un REA II. Elle quittera la politique une semaine après l adoption de son budget. La Banque Nationale célèbre ses 150 ans. L IQPF et le Financial Planners Standards Council (FPSC) signent un accord de reconnaissance mutuelle des titres de Pl. Fin. et de CFP. Earl Jones, accusé d avoir fraudé une centaine d investisseurs, se rend à la police. FI publie en primeur la preuve présentée contre l AMF dans le recours collectif intenté contre elle par les investisseurs floués de Norbourg. Des conseillers s organisent pour intenter leur propre recours collectif contre l AMF. Le règlement entre en vigueur au Québec : les nouveaux titres professionnels suscitent la controverse. Vincent Lacroix est condamné à 13 ans de prison au criminel. Le juge rabroue aussi l AMF pour avoir poursuivi Lacroix avant que la GRC ne dépose ses propres accusations : «Il y a confusion des genres». Ottawa interdit aux banques de vendre de l assurance sur Internet : les sites Web doivent fermer. Peak achète Promutuel Capital. Earl Jones est condamné à 11 ans de prison. L IQPF prend un tournant majeur. Tous les Pl. fin. profiteront désormais des mêmes services à titre d affiliés. Jim Flaherty va de l avant et propose la création d une commission canadienne des valeurs mobilières. Martin Dupras est élu président du conseil d administration de l IQPF. La Banque du Canada augmente le taux directeur, qui passe de 0,25 % à 0,5 %. Force financière Excel acquiert l Agence Gilles Gadoua. Excel ajoute ainsi 440 conseillers à son réseau. Demers Valeurs mobilières et Valeurs Mobilières Investpro fusionnent et prennent le nom de FIN-XO Valeurs Mobilières. Fusion de Fiera Capital et Sceptre Investment Counsel. La nouvelle entité, Fiera Sceptre, est dirigée par Jean-Guy Desjardins et gère un actif de 30 G$. Industrielle Alliance fait l acquisition de la texane American-Amicable Holding. Manuvie annonce des pertes de 2,4 G$ au 2e trimestre. Les chutes boursières et les taux d intérêt seraient en cause. Luc Bachand remplace L. Jacques Ménard à titre de chef des opérations québécoises de BMO Marchés des capitaux. La Banque du Canada augmente le taux directeur à 1 %. La CSF met sur pied un comité de travail pour évaluer la possibilité de demander le pouvoir d effectuer des inspections. La Banque Scotia achète Patrimoine Dundee dans une transaction qui s élève à 2,3 G$.

4 Finance et investissement de 2011 à Les investisseurs floués dans le scandale financier de Norbourg obtiennent 55 M$ dans le cadre d une entente. De ce montant, 20 M$ proviennent de l AMF. Le Groupe TMX et la Bourse de Londres annoncent leur fusion. Le Groupe Financier Multi Courtage fait la fusion-acquisition de Services Financiers Triathlon. La firme ajoute ainsi 90 M$ à son actif sous gestion. À la suite du départ de Jean St-Gelais à la tête de l AMF, Mario Albert est nommé président-directeur général du régulateur. Le budget Bachand créé un nouveau régime complémentaire de retraites. Le Régime volontaire d épargne-retraite (RVER) voit ainsi le jour. La Banque Nationale achète Wellington West pour la somme de 333 M$. Neuf firmes canadiennes, dont trois québécoises, veulent mettre la main sur le Groupe TMX. Regroupés sous l enseigne de la société Maple Groupe Acquisition, ils offrent 3,6 G$. Intact Corporation financière acquiert AXA Canada pour 2,6 G$. SSQ Groupe financier achète les activités d assurance vie d AXA Canada. La transaction s élève à 300 M$. La Banque Nationale met la main sur la division des services-conseils en placement de plein exercice de Valeurs mobilières HSBC pour 206 M$. La Banque Nationale acquiert Wellington West. La Caisse de dépôt et placement du Québec devient le principal actionnaire d Industrielle Alliance en achetant un bloc de 6 M$ d actions ordinaires. Valeurs mobilières Desjardins (VMD) congédie neuf conseillers. Du nombre, Marc Dalpé et Jean-Marc Milette affirment qu il n y a aucun motif justifiant la décision de VMD. Ils commenceront à solliciter leurs ex-clients, et VMD répliquera en obtenant une ordonnance interdisant aux conseillers de solliciter les clients qui leur ont été recommandés par le réseau des caisses Desjardins. Charles Guay remplace Joseph Iannicelli à titre de président et chef de la direction de la Standard Life. Marc Dalpé, en entrevue à FI, admet une erreur administrative pour expliquer son congédiement de la VMD. Cependant, il soutient toujours avoir été injustement congédié. Monique Leroux est réélue à la tête du Mouvement des caisses Desjardins pour un deuxième mandat de quatre ans. FI révèle en primeur que Fiera Sceptre acquiert Gestion de portefeuille Natcan pour la somme de 309,5 M$. Fiera gère désormais un actif de 54 G$. Force financière Excel est acheté par l agent général ontarien Groupe financier Horizons. La nouvelle entité détiendra 3,5 G$ en actif de fonds distincts. Dans son budget, le gouvernement du Québec ajoute un crédit d impôt pour le développement de services financiers indépendants. B2B Trust annonce l acquisition de la Compagnie de Fiducie AGF pour un montant de 242 M$. Grâce à cette acquisition, la banque obtient 3 G$ en actif et ajoute conseillers à son réseau d affaires. Lors de son congrès annuel, l IQPF élit Yves Giroux à titre de président du conseil d administration. Micheline Martin, présidente de la direction du Québec de RBC Banque Royale, prend sa retraite. Martin Thibodeau lui succédera. Les conseillers australiens disent au revoir à leurs commissions. À compter de juillet, ils devront facturer des frais de conseil ou des taux horaires. La Banque Scotia fait l acquisition d ING Direct, ajoutant 40 G$ en actif et près de deux millions de clients à ses activités canadiennes. L OCRCVM lance une consultation sur la conformité des différentes structures de tarifs proposées aux clients des courtiers. À la suite de l élection provinciale, Nicolas Marceau est nommé ministre des Finances du gouvernement de Pauline Marois. Le premier budget Marceau hausse le fardeau fiscal des institutions financières, dont les cabinets de services financiers. En rachetant 50 % du capital-actions qui lui manquait, La Capitale acquiert Promutuel Vie. Mark J. Carney, gouverneur de la Banque du Canada, est nommé gouverneur de la Banque d Angleterre. Il entrera en fonction en juillet 2013.

5 de 2013 à Investissements Excel et Groupe CMA s unissent pour créer une nouvelle entité ; l actif sous administration de fonds communs de celle-ci s élève à 1,6 G$. Ottawa indique dans son budget que les cotisants des fonds de travailleurs ne pourront plus réclamer de crédit d impôt à partir de La loi anti-pourriel annoncée par le gouvernement fédéral est adoptée et sera mise en application à l été Dans le cadre de son 75e anniversaire, la mutuelle de Saint-Hyacinthe, la Survivance devient Humania Assurance. Rapport d Amour : le comité recommande la mise en place du RVER avec un contrôle des coûts. Le rapport d Amour propose d ajouter un pilier au système de retraite québécois, la rente longévité. Si le gouvernement du Québec y donnait suite, la rente serait accessible à tous les travailleurs québécois dès leur 75 e anniversaire pour s ajouter aux autres revenus de retraite. Le Groupe Financier Multi Courtage fait l acquisition de la majorité des actions de contrôle de Gestion Tanguay Raîche, qui opère la bannière immobilière Royal LePage Multi-Services Québec annonce la nomination de Louis Morisset au poste de président-directeur général de l AMF. Mario Albert prend la tête d Investissement Québec. Les ACVM exigent désormais que les conseillers transmettent un aperçu de fonds au client, au lieu du prospectus simplifié. Selon les nouvelles règles de l ACVM, des estimations de la valeur monétaire des commissions de suivi versées par les sociétés de fonds aux courtiers devront être dévoilées chaque année aux investisseurs. Industrielle Alliance achète le gestionnaire de patrimoine canadien Jovian Capital pour 94 M$. La CSF lance son premier cours obligatoire sur la conformité intitulé Regard pratique sur la déontologie : défis et solutions. Bras de fer entre la CSF et les grandes banques canadiennes. Ces dernières refusent que la Chambre enquête sur la probité de conseillers qu elles ont congédiés, invoquant l absence de juridiction. Brian Porter est nommé président et chef de la direction de la Banque Scotia. Il succède à Rick Waugh, qui part à la retraite. ING Direct change de nom et devient Tangerine. Québec adopte la Loi sur les RVER. Les régimes seront implantés progressivement à compter de juillet Earl Jones : 125 victimes du fraudeur partagent un dédommagement de 17 M$. Les pertes encourues par les investisseurs étaient évaluées à 150 M$. Le gouvernement du Québec propose de modifier la Loi sur les valeurs mobilières afin de permettre aux conseillers de s incorporer Budget fédéral 2014 : le gouvernement va de l avant et élimine les avantages fiscaux découlant de l imposition à des taux progressifs du revenu des fiducies testamentaires et des fiducies non testamentaires bénéficiant de droits acquis. Joe Oliver, ministre des Ressources naturelles du Canada, succède à Jim Flaherty à titre de ministre des Finances. L ancien ministre des Finances du Canada, Jim Flaherty, décède. Il avait démissionné de son poste en mars. Carlos Leitao, économiste en chef de Valeurs mobilières Banque Laurentienne, devient ministre des Finances du Québec, à la suite de l élection d un gouvernement majoritaire libéral. Heartbleed : une faille dans un logiciel force l Agence du revenu du Canada à fermer son site Internet en raison d un possible problème de sécurité. Ottawa fait l annonce d un nouveau type de régime de retraite : un régime à prestation cible. Ce régime de pension à risque partagé s appliquerait aux sociétés d État, 2014 L Association canadienne des fonds négociés en Bourse (ACFNB) planche sur un projet qui permettrait aux représentants de courtiers en épargne collective d offrir des FNB. Ces derniers croient que le processus pourrait être amorcé d ici un an. Budget du Québec 2014 : le ministre des Finances annonce que l âge d admissibilité au fractionnement de revenu sera désormais établi à 65 ans. Budget du Québec 2014 : création d une commission d examen sur la fiscalité québécoise qui sera présidée par Luc Godbout. À partir du 13 juin, les investisseurs qui souscrivent des titres de fonds communs de placement recevront une copie de l aperçu du fonds. Création de la Corporation des professionnels en services financiers (CDPSF). Elle voit le jour à la suite de la défusion des sections régionales de la CSF. Entrée en vigueur du RVER. Ottawa annonce qu il ira de l avant avec la création d une commission nationale des valeurs mobilières. Le projet est vivement critiqué par le Québec et l Alberta.

Le salon des résidents Les 6 & 13 juillet 2012 Sherbrooke

Le salon des résidents Les 6 & 13 juillet 2012 Sherbrooke Le salon des résidents Les 6 & 13 juillet 2012 Sherbrooke Démystifier l industrie financière Par : Martin Roy, BAA, CIM md, Conseiller en gestion de patrimoine Marie-Eve Tanguay, BAA, Associée Principale

Plus en détail

Notice annuelle en date du 23 octobre 2015

Notice annuelle en date du 23 octobre 2015 Titres de la Série Investisseurs à moins d indication contraire (et titres de Série Conseillers, Série F, Série Institutionnelle, Série M, Série O, Série R, Série F5, Série T5, Série T, Série E, Série

Plus en détail

DÉCISION (art. 115, Loi sur la distribution de produits et services financiers, L.R.Q., c. D-9.2)

DÉCISION (art. 115, Loi sur la distribution de produits et services financiers, L.R.Q., c. D-9.2) Décision n 2005-PDG-0281 GESTION DU PATRIMOINE TANDEM INC. ayant sa principale place d affaires au 615, boul. René-Lévesque Ouest, bureau 510, Montréal, Québec, H3B 1P5 DÉCISION (art. 115, Loi sur la distribution

Plus en détail

Information Le système financier canadien

Information Le système financier canadien Information Le système financier canadien Juin 2 Le secteur canadien des valeurs mobilières Aperçu Le secteur canadien des valeurs mobilières joue un rôle clé au sein du secteur canadien des services financiers,

Plus en détail

Tendances de l insolvabilité au Canada

Tendances de l insolvabilité au Canada Tendances de l insolvabilité au Canada Ginette Trahan Directeur général, Services des relations externes Bureau du surintendant des faillites Le 16 novembre 2011 Association canadienne de la gestion de

Plus en détail

GROUPE D OPC AGF. FONDS ÉQUILIBRÉS ET DE RÉPARTITION DE L ACTIF Fonds canadiens 1, 2, 3, 5, 7, 8. FONDS D ACTIONS Fonds canadiens *1, 3, 5, 7, 8

GROUPE D OPC AGF. FONDS ÉQUILIBRÉS ET DE RÉPARTITION DE L ACTIF Fonds canadiens 1, 2, 3, 5, 7, 8. FONDS D ACTIONS Fonds canadiens *1, 3, 5, 7, 8 GROUPE D OPC AGF offrant des titres de la série OPC, de série D, de série F, de série J, de série O, de série Q, de série T, de série V, de série W et de la série Classique (selon les indications) Notice

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

FIGURE 14.1 Les organismes de contrôle qui relèvent du Bureau des services financiers (BSF) Syndic Cosyndic Bureau des services financiers (BSF)

FIGURE 14.1 Les organismes de contrôle qui relèvent du Bureau des services financiers (BSF) Syndic Cosyndic Bureau des services financiers (BSF) FIGURE 14.1 Les organismes de contrôle qui relèvent du Bureau des services financiers (BSF) Chambre de la sécurité financière (CSF) Chambre de l assurance de dommages (ChAD) Comité de discipline Syndic

Plus en détail

L Industrielle Alliance en un coup d œil Bref historique Envergure de l Industrielle Alliance aujourd hui Notre offre de produits et de services

L Industrielle Alliance en un coup d œil Bref historique Envergure de l Industrielle Alliance aujourd hui Notre offre de produits et de services L'Industrielle Alliance Yvon Charest Président et chef de la direction Industrielle Alliance 1 Ordre du jour L Industrielle Alliance en un coup d œil Bref historique Envergure de l Industrielle Alliance

Plus en détail

FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS

FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS Financement d entreprise et fusions et acquisitions 27 FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS Le Canada est doté de marchés financiers bien développés et très évolués. Les principales sources

Plus en détail

Généralités. Concepts importants à retenir à la lecture de la présente déclaration. Divulgation requise

Généralités. Concepts importants à retenir à la lecture de la présente déclaration. Divulgation requise Déclaration de principes Industrielle Alliance Valeurs mobilières inc. Déclaration de principes concernant les conflits d intérêts avec les émetteurs reliés et les émetteurs associés au 1 er avril 2014

Plus en détail

Maintenir notre focus

Maintenir notre focus Maintenir notre focus Raymond McManus Président et chef de la direction Banque Laurentienne du Canada Janvier 2006 La Banque Laurentienne : un bref aperçu Fondée en 1846 3 e plus importante institution

Plus en détail

NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS

NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS NEUF DES PLUS GRANDES INSTITUTIONS FINANCIÈRES ET CAISSES DE RETRAITE CANADIENNES PRÉSENTENT

Plus en détail

Bulletin fiscal. Novembre 2012

Bulletin fiscal. Novembre 2012 Bulletin fiscal Novembre 2012 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l

Plus en détail

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Bulletin fiscal Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Les versements à un REER effectués au plus tard le 1 er mars 2011 sont déductibles en 2010.

Plus en détail

Ouvrir un compte personnel

Ouvrir un compte personnel www.iiroc.ca 1 877 442-4322 Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières Ouvrir un compte personnel Ce que votre société de courtage doit apprendre sur vous et pourquoi Investment

Plus en détail

La commission de la discorde

La commission de la discorde «Les investisseurs canadiens méritent mieux.» Rapportée dans les principaux médias nationaux, la citation choc du patron du FMI a dû plaire au ministre des Finances du Canada, Jim Flaherty, qui avait un

Plus en détail

OUVRIR UN COMPTE PERSONNEL

OUVRIR UN COMPTE PERSONNEL OUVRIR UN COMPTE PERSONNEL Renseignements et documents exigés Novembre 2008 Ouvrir un compte personnel TABLE DES MATIÈRES I. À PROPOS DE L OCRCVM 1 II. OUVERTURE D UN COMPTE 1 III. DEMANDE D OUVERTURE

Plus en détail

offre distinction pour les membres de l ajbm

offre distinction pour les membres de l ajbm offre distinction pour les membres de l ajbm L offre Distinction, à la hauteur de votre réussite Desjardins est fier de vous offrir, en tant que membre de l Association du Jeune Barreau de Montréal, des

Plus en détail

Faits saillants du budget 2015-2016 du Québec

Faits saillants du budget 2015-2016 du Québec Faits saillants du budget 2015-2016 du Québec Le 26 mars 2015 N o 2015-13 Aujourd hui, le ministre des Finances et de l Économie du Québec, M. Carlos Leitão, a déposé le budget 2015-2016. Ce budget indique

Plus en détail

DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES

DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES AFFAIRE INTÉRESSANT : LES RÈGLES POUR LES COURTIERS MEMBRES DE L ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES

Plus en détail

Nous sommes avec vous, au décès d un proche

Nous sommes avec vous, au décès d un proche Nous sommes avec vous, au décès d un proche Le décès d un proche peut bouleverser votre monde. Votre conseiller financier peut alléger votre fardeau. Nous savons que vous traversez une épreuve difficile

Plus en détail

Liste du surintendant pour fonds de revenu viager

Liste du surintendant pour fonds de revenu viager Commission Des Sevices Financiers Et Des Services Aux Consommateurs Page 1 Nota: autorisée à vendre les contrats respectifs en vertu de la Loi sur les prestations Assomption Compagnie Mutuelle d'assurance

Plus en détail

Bulletin Fonds d investissement

Bulletin Fonds d investissement Bulletin Fonds d investissement Mars 2008 Fasken Martineau DuMoulin S.E.N.C.R.L., s.r.l. LES AUTORITÉS CANADIENNES EN VALEURS MOBILIÈRES PROPOSENT UN NOUVEAU RÉGIME D INSCRIPTION POUR LES COURTIERS, LES

Plus en détail

««agence de notation désignée» : une agence de notation désignée au sens de la Norme canadienne 81-102 sur les fonds d investissement;

««agence de notation désignée» : une agence de notation désignée au sens de la Norme canadienne 81-102 sur les fonds d investissement; PROJET DE MODIFICATIONS À LA NORME CANADIENNE 31-103 SUR LES OBLIGATIONS ET DISPENSES D INSCRIPTION ET LES OBLIGATIONS CONTINUES DES PERSONNES INSCRITES 1. L article 1.1 de la Norme canadienne 31-103 sur

Plus en détail

Services financiers collectifs. Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant

Services financiers collectifs. Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant Services financiers collectifs Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant 1 Services financiers collectifs Régime de participation différée aux bénéfices RBC Votre employeur a

Plus en détail

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes Novembre 2008 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE...

RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... INTRODUCTION MODULE I HISTORIQUE 2 RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... 2 3 HISTORIQUE QUÉBÉCOIS... 3 4 LA LOI 188 ET LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... 4 4.1 Objectifs de la loi... 4 4.2 Le

Plus en détail

Un survol des marchés de valeurs de placement

Un survol des marchés de valeurs de placement 2 Chapitre2 Un survol des marchés de valeurs de placement D ans le présent chapitre, nous survolerons les principaux marchés offrant des produits d épargne et des valeurs de placement. Après avoir effectué

Plus en détail

REER. Spécial. Cette seconde partie de notre spécial. REER qui a débuté le mois dernier dresse un. portrait des sociétés de fonds communs de

REER. Spécial. Cette seconde partie de notre spécial. REER qui a débuté le mois dernier dresse un. portrait des sociétés de fonds communs de Cette seconde partie de notre spécial REER qui a débuté le mois dernier dresse un portrait des sociétés de fonds communs de placement (FCP) dont la direction est située au Québec et dont les produits peuvent

Plus en détail

RÈGLES FISCALES RELATIVES AUX AUTOMOBILES

RÈGLES FISCALES RELATIVES AUX AUTOMOBILES BULLETIN C+G Janvier 2012 Les renseignements et données contenus dans le présent bulletin ont été rédigés par l Ordre des comptables agréés du Québec sous la direction de Monsieur Gilles Chiasson. Ils

Plus en détail

Nous sommes là pour vous aider.

Nous sommes là pour vous aider. Processus de résolution des plaintes de BMO Groupe financier Nous sommes là pour vous aider. Chaque fois que vous aurez besoin de nous parler, nous tendrons l oreille et nous vous écouterons. Vous avez

Plus en détail

Services financiers collectifs. Comptes de placement collectifs Guide du participant

Services financiers collectifs. Comptes de placement collectifs Guide du participant Services financiers collectifs Comptes de placement collectifs Guide du participant 1 Services financiers collectifs Compte de placement collectif Choix Royal Votre employeur a mis en place un compte de

Plus en détail

Une offre à la hauteur de votre réussite

Une offre à la hauteur de votre réussite Offre Distinction Avantages pour les membres particuliers Transactions courantes Une offre à la hauteur de votre réussite Desjardins est fier d être partenaire de l Association du Jeune Barreau de Montréal

Plus en détail

Coût des opérations bancaires

Coût des opérations bancaires Bureau de la consommation Coût des opérations bancaires Coût des opérations bancaires On peut obtenir cette publication sur demande en médias substituts. Communiquer avec le Centre de diffusion de l information

Plus en détail

Liste du surintendant pour fonds de revenu viager

Liste du surintendant pour fonds de revenu viager Commission Des Sevices Financiers Et Des Services Aux Consommateurs Page 1 Nota: autorisée à vendre les contrats respectifs en vertu de la Loi sur les Assomption Compagnie Mutuelle d'assurance Vie Assomption

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008 RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008 Le présent Rapport annuel de la direction contient les faits saillants financiers, mais non les États financiers

Plus en détail

INVESTIR À propos de Banque Nationale Courtage direct. Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct

INVESTIR À propos de Banque Nationale Courtage direct. Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct 01 Au service des investisseurs canadiens depuis plus de 25 ans Filiale d une des plus grandes institutions financières au pays, offre aux investisseurs

Plus en détail

FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS

FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS Introduction 35 FINANCEMENT D ENTREPRISES ET Appels publics à l épargne et placements privés 37 Fusions et acquisitions 41 Par Ian Michael et Benjamin Silver INTRODUCTION Financement d entreprises et fusions

Plus en détail

Gestion de portefeuille Natcan

Gestion de portefeuille Natcan Le Fonds d investissement RÉA II Natcan Inc. www.natcan.com Mars 2012 Gestion de portefeuille Natcan Christian Cyr, CFA Premier vice-président actions de petite capitalisation ccyr@natcan.com Marc Lecavalier,

Plus en détail

Annexe : Renseignements comparatifs sur les institutions membres de la SADC

Annexe : Renseignements comparatifs sur les institutions membres de la SADC Annexe : Renseignements comparatifs sur les de la SADC EXCELLENCE Annexe : Renseignements comparatifs sur les de la SADC Le profil qui suit présente des renseignements comparatifs sur les de la SADC, mais

Plus en détail

ASSOCIATION DES BANQUIERS CANADIENS STATISTIQUES EN BREF 2009

ASSOCIATION DES BANQUIERS CANADIENS STATISTIQUES EN BREF 2009 ASSOCIATION DES BANQUIERS CANADIENS STATISTIQUES EN BREF AU CANADA SEULEMENT (sauf indication contraire) Période (au, sauf indication contraire) Institutions financières incluses Disponibles par province

Plus en détail

soyez informés soyez engagés soyez inspirés soyez motivés soyez prêts soyez investis

soyez informés soyez engagés soyez inspirés soyez motivés soyez prêts soyez investis soyez engagés soyez informés soyez inspirés soyez prêts soyez motivés soyez investis soyez investis S investir Mettre toute son énergie psychique dans (une activité, un objet). Aussi, s investir dans (une

Plus en détail

Le 8 mai 2015. Bonjour,

Le 8 mai 2015. Bonjour, Le 8 mai 2015 Bonjour, En janvier, La Compagnie d Assurance-Vie Manufacturers (Manuvie) a annoncé la conclusion de l acquisition des activités canadiennes de la Standard Life. Je souhaite vous informer

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2014

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2014 RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2014 Le présent Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds monétaire FMOQ (le «Fonds») contient les

Plus en détail

PROJET DE LOI N 39 LOI SUR LES RÉGIMES VOLONTAIRES D ÉPARGNE-RETRAITE

PROJET DE LOI N 39 LOI SUR LES RÉGIMES VOLONTAIRES D ÉPARGNE-RETRAITE Le 21 mai 2013 PROJET DE LOI N 39 LOI SUR LES RÉGIMES VOLONTAIRES D ÉPARGNE-RETRAITE Le gouvernement du Québec a déposé le projet de loi n 39 Loi sur les régimes volontaires d épargne-retraite (le «projet

Plus en détail

JEAN-PAUL JALBERT, A.V.C., Pl. Fin. jalbertjp@videotron.ca né le 10 juillet 1946

JEAN-PAUL JALBERT, A.V.C., Pl. Fin. jalbertjp@videotron.ca né le 10 juillet 1946 jalbertjp@videotron.ca né le 10 juillet 1946 546, Rue du Sous-bois Tél. domicile : (418) 836-2273 Lévis, Québec Cellulaire : (418) 657-0416 G7A 1C8 Télécopieur : (418) 836-3054 PROFIL DE CARRIÈRE Planificateur

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2013-131. Novembre 2013

BULLETIN FISCAL 2013-131. Novembre 2013 BULLETIN FISCAL 2013-131 Novembre 2013 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés

Plus en détail

LÀ OÙ INDÉPENDANCE ET INTÉGRITÉ MARCHENT MAIN DANS LA MAIN

LÀ OÙ INDÉPENDANCE ET INTÉGRITÉ MARCHENT MAIN DANS LA MAIN LÀ OÙ INDÉPENDANCE ET INTÉGRITÉ MARCHENT MAIN DANS LA MAIN CONSEIL INDÉPENDANT COURTIER MULTIDISCIPLINAIRE GESTION DE PATRIMOINE UNIVERSITY IMAGINEZ VOTRE PARTENAIRE D AFFAIRES À VOTRE IMAGE Présent d

Plus en détail

Novembre 2007 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Novembre 2007 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Novembre 2007 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

Liste du surintendant pour fonds de revenu viager

Liste du surintendant pour fonds de revenu viager Commission Des Sevices Financiers Et Des Services Aux Consommateurs Page 1 Nota: autorisée à vendre les contrats respectifs en vertu de la Loi sur les prestations Assomption Compagnie Mutuelle d'assurance

Plus en détail

CATÉGORIE DE VALEUR D ACTIONS CANADIENNES PHILLIPS, HAGER & NORTH

CATÉGORIE DE VALEUR D ACTIONS CANADIENNES PHILLIPS, HAGER & NORTH FONDS D ACTIONS CANADIENNES CATÉGORIE DE VALEUR D ACTIONS CANADIENNES Gestionnaire de portefeuille RBC Gestion mondiale d actifs Inc. («RBC GMA») Le conseil d administration de Catégorie de société RBC

Plus en détail

Liste du surintendant pour fonds de revenu viager

Liste du surintendant pour fonds de revenu viager Commission Des Sevices Financiers Et Des Services Aux Consommateurs Page 1 Nota: autorisée à vendre les contrats respectifs en vertu de la Loi sur les prestations Assomption Compagnie Mutuelle d'assurance

Plus en détail

Régime enregistré d épargne-invalidité, Bon canadien pour l épargne-invalidité et Subvention canadienne pour l épargneinvalidité

Régime enregistré d épargne-invalidité, Bon canadien pour l épargne-invalidité et Subvention canadienne pour l épargneinvalidité Régime enregistré d épargne-invalidité, Bon canadien pour l épargne-invalidité et Subvention canadienne pour l épargneinvalidité Présentation à la rencontre des Jeux Olympiques spéciaux Ottawa Le 2 octobre

Plus en détail

Liste du surintendant pour fonds de revenu viager

Liste du surintendant pour fonds de revenu viager Commission Des Sevices Financiers Et Des Services Aux Consommateurs Page 1 Nota: autorisée à vendre les contrats respectifs en vertu de la Loi sur les NBF0002 - Groupe Investors Groupe Investors Services

Plus en détail

régie par l Autorité des marchés financiers

régie par l Autorité des marchés financiers Exercer une profession régie par l Autorité des marchés financiers Sommaire n Attributions et conditions pour exercer 1 une profession régie par l AMF n Obtention du certificat de représentant 2 n Assurance

Plus en détail

Par courriel : ministre@mess.gouv.qc.ca

Par courriel : ministre@mess.gouv.qc.ca Le 8 juillet 2014 [TRADUCTION] Par courriel : ministre@mess.gouv.qc.ca L honorable François Blais Ministère de l'emploi et de la Solidarité sociale 425, rue Saint-Amable 4e étage Québec (Québec) G1R 4Z1

Plus en détail

Liste du surintendant pour fonds de revenu viager

Liste du surintendant pour fonds de revenu viager Commission Des Sevices Financiers Et Des Services Aux Consommateurs Page 1 Nota: autorisée à vendre les contrats respectifs en vertu de la Loi sur les Assomption Compagnie Mutuelle d'assurance Vie Assomption

Plus en détail

Modifications Importantes des Renseignements Destinés aux Titulaires de compte

Modifications Importantes des Renseignements Destinés aux Titulaires de compte Modifications Importantes des Renseignements Destinés aux Titulaires de compte En vigueur le 1 er janvier 2014 TABLE DES MATIÈRES Avis de modification des Conventions de comptes et de services et Convention

Plus en détail

Avantage collectif RBC. Comptes de placement collectifs Guide du participant

Avantage collectif RBC. Comptes de placement collectifs Guide du participant Avantage collectif RBC Comptes de placement collectifs Guide du participant 1 Avantage collectif RBC Compte de placement collectif Choix Royal Votre employeur a mis en place un compte de placement collectif

Plus en détail

Régime d accession à la propriété (RAP)

Régime d accession à la propriété (RAP) Régime d accession à la propriété (RAP) Introduction Les fonds retirés d un REER sont habituellement imposables l année du retrait. Toutefois, dans le cadre de certains programmes, le retrait n entraîne

Plus en détail

LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS

LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS LAISSEZ VOTRE VIE GUIDER VOS CHOIX, PAS L IMPÔT Parce que la vie vous réserve encore bien des surprises, votre situation personnelle sera appelée à changer au fil du

Plus en détail

Services financiers collectifs RBC. REER collectif Guide du participant

Services financiers collectifs RBC. REER collectif Guide du participant Services financiers collectifs RBC REER collectif Guide du participant 1 Services financiers collectifs RBC Le REER collectif Choix Royal Votre employeur a mis en place un régime enregistré d épargne-retraite

Plus en détail

Commission des services financiers de l Ontario

Commission des services financiers de l Ontario Commission des services financiers de l Ontario Rapport mensuel sur la lutte contre le terrorisme (Formule 2007 - Version détaillée) (Rapport soumis en vertu de l article 83.11 du Code criminel, de l article

Plus en détail

Québec objectif emploi

Québec objectif emploi Québec objectif emploi Vers une économie d avant-garde Plan d action pour favoriser le développement du secteur financier Gouvernement du Québec Ministère des Finances Une stratégie de développement économique

Plus en détail

Manuel de référence Options sur devises

Manuel de référence Options sur devises Manuel de référence Options sur devises Groupe TMX Actions Bourse de Toronto Bourse de croissance TSX TMX Select Equicom Produits dérivés Bourse de Montréal CDCC Marché climatique de Montréal Titres à

Plus en détail

UN REVIREMENT IMPORTANT EN SEULEMENT SIX MOIS

UN REVIREMENT IMPORTANT EN SEULEMENT SIX MOIS Octobre 2009 Vol. 9 n o 3 Pascale Cantin, Pl. fin. pascale-cantin@lafond.ca Reneaud Cantin, C.A. reneaud-cantin@lafond.ca À LIRE DANS CE NUMÉRO : Un revirement important en seulement six mois Page 1 Le

Plus en détail

Les fonds de structure de capitaux L importance de la fiscalité

Les fonds de structure de capitaux L importance de la fiscalité Les fonds de structure de capitaux L importance de la fiscalité - 1 - Qu est-ce que les Fonds de catégorie de société Concept éprouvé: Fonds de catégorie de société créée en 1987 42 choix de part de Fonds

Plus en détail

Contexte de la présentation

Contexte de la présentation L épargne des ménages québécois au service de la démocratie actionnariale Une présentation du Contexte de la présentation «Le capital accumulé par les travailleurs, que ce soit dans les régimes de retraite

Plus en détail

L informateur. financier. Protection contre les créanciers offerte par l assurance-vie. mai 2002. Les choses changent. Vous devez savoir.

L informateur. financier. Protection contre les créanciers offerte par l assurance-vie. mai 2002. Les choses changent. Vous devez savoir. L informateur financier DU GROUPE-CONSEIL EN PROTECTION DU PATRIMOINE MD À LA FINANCIÈRE SUN LIFE Protection contre les créanciers offerte par l assurance-vie mai 2002 Les choses changent. Vous devez savoir.

Plus en détail

Crise financière mondiale après 10 ans à titre de société publique

Crise financière mondiale après 10 ans à titre de société publique Le modèle d affaire de l Industrielle Alliance : un atout durant la récente crise financière Yvon Charest Président et chef de la direction VOTRE PARTENAIRE DE CONFNCE. 10 ANS À LA BOURSE! 1 Crise financière

Plus en détail

MODIFICATION N o 1 datée du 1 er octobre 2009

MODIFICATION N o 1 datée du 1 er octobre 2009 MODIFICATION N o 1 datée du 1 er octobre 2009 à la notice annuelle datée du 19 juin 2009 relativement aux parts du FONDS FÉRIQUE REVENU COURT TERME FONDS FÉRIQUE OBLIGATIONS FONDS FÉRIQUE ÉQUILIBRÉ FONDS

Plus en détail

Avantage collectif RBC. REER collectif Guide du participant

Avantage collectif RBC. REER collectif Guide du participant Avantage collectif RBC REER collectif Guide du participant 1 Avantage collectif RBC Le REER collectif Choix Royal Votre employeur a mis en place un régime enregistré d épargne-retraite (REER) pour vous

Plus en détail

Fonds d investissement RÉA II Natcan Inc. Avril 2010

Fonds d investissement RÉA II Natcan Inc. Avril 2010 Fonds d investissement RÉA II Natcan Inc. Avril 2010 Christian Cyr, CFA Premier vice-président actions de petite capitalisation ccyr@natcan.com Marc Lecavalier, CFA, M.Sc. Vice-président adjoint actions

Plus en détail

Courtage de détail. en valeurs mobilières au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC. Quatrième trimestre 2013. ÉCONOMIE // Finance.

Courtage de détail. en valeurs mobilières au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC. Quatrième trimestre 2013. ÉCONOMIE // Finance. ÉCONOMIE // Finance INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Courtage de détail en valeurs mobilières au Québec Mars 14 Quatrième trimestre 13 L Enquête sur le courtage de détail en valeurs mobilières au Québec

Plus en détail

UNE D CENNIE DE SCANDALES FINANCIERS

UNE D CENNIE DE SCANDALES FINANCIERS UN RAPPORT SUR UNE D CENNIE DE SCANDALES FINANCIERS FAIR Canada demande un plan d action national pour faire cesser la fraude financière Février 2011 La fraude financière, un problème majeur Sommaire 1.

Plus en détail

Fonds Banque Nationale

Fonds Banque Nationale Fonds Titres de la Série Investisseurs (à moins d indication contraire) et titres de Série Conseillers, Série F, Série Institutionnelle, Série M, Série O, Série R, Série F5, Série T5, Série T, Série E

Plus en détail

BULLETIN D INFORMATION MAI 2005 MARCHÉS FINANCIERS LE RÉGIME ACTIONS-CROISSANCE PME QU EST-CE QUE LE RÉGIME ACTIONS-CROISSANCE PME

BULLETIN D INFORMATION MAI 2005 MARCHÉS FINANCIERS LE RÉGIME ACTIONS-CROISSANCE PME QU EST-CE QUE LE RÉGIME ACTIONS-CROISSANCE PME BULLETIN D INFORMATION MAI 2005 BULLETIN DE DROIT FISCAL ET MARCHÉS FINANCIERS LE RÉGIME ACTIONS-CROISSANCE PME INTRODUCTION Le 21 avril 2005, M. Michel Audet, le ministre des Finances, a présenté le budget

Plus en détail

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section K Division 64

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section K Division 64 Edition 2015 Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section K Division 64 Section K : ACTIVITÉS FINANCIÈRES ET D ASSURANCE Cette section comprend les activités des

Plus en détail

Dates limites pour les cotisations REER

Dates limites pour les cotisations REER La date limite de cotisation aux REER pour l année d imposition 2009 est le lundi 1 er mars 2010, à minuit. Les sections suivantes contiennent des renseignements détaillés sur la façon de soumettre vos

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Maryse Mc Mahon CA, CMA, Pl. fin., M. Fisc. SCF Fédération de l UPA du Centre-du-Québec Plan de la présentation Introduction Situation financière Situation fiscale Situation à la retraite Situation au

Plus en détail

Règlement de l ARMC 31-501 Obligations et dispenses d inscription et sujets connexes

Règlement de l ARMC 31-501 Obligations et dispenses d inscription et sujets connexes Règlement de l ARMC 31-501 Obligations et dispenses d inscription et sujets connexes PARTIE 1 DÉFINITIONS ET INTERPRÉTATION 1. Définitions 2. Interprétation PARTIE 2 OBLIGATIONS D INSCRIPTION 3. Auditeur

Plus en détail

OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE

OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE VISEZ PLUS HAUT AVEC VOTRE INVESTISSEMENT Votre vie est bien remplie. Votre carrière et votre vie personnelle vous nourrissent d une multitude de

Plus en détail

VOS RÊVES. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE.

VOS RÊVES. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. VOS RÊVES. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. Avant de mettre votre téléphone en mode silencieux pour votre rencontre, vous le déposez sur le bureau pour faire défiler

Plus en détail

trouvent; Le FERR est plus possible facteur assujetti

trouvent; Le FERR est plus possible facteur assujetti Fonds enregistrés de revenu de retraite Fonds enregistréss de revenu de retraite La plupart des Canadiens connaissent le régime enregistré d épargne-retraite (REER). Ils sont nombreux à s en servir pendant

Plus en détail

Offre Exclusive. Médecins. Fédération des médecins résidents du Québec

Offre Exclusive. Médecins. Fédération des médecins résidents du Québec Offre Exclusive Médecins Fédération des médecins résidents du Québec Volet transactionnel Une offre à la hauteur de votre réussite Desjardins est fier d être partenaire de la Fédération des médecins résidents

Plus en détail

Banque Royale du Canada

Banque Royale du Canada Supplément de prospectus se rapportant au prospectus simplifié préalable de base daté du 20 décembre 2013 Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité des titres offerts dans

Plus en détail

Le budget 2014 réserve bien peu de surprises

Le budget 2014 réserve bien peu de surprises Le budget 2014 réserve bien peu de surprises Février 2014 Introduction Le 11 février 2014, le ministre des Finances, Jim Flaherty, a déposé son dixième budget fédéral et celui-ci ne prévoit aucune hausse

Plus en détail

Foire aux questions sur le compte d épargne libre d impôt (CELI)

Foire aux questions sur le compte d épargne libre d impôt (CELI) PLANIFICATION FISCALE Foire aux questions sur le compte d épargne libre d impôt (CELI) Le compte d épargne libre d impôt (CELI) est un instrument d épargne lancé en 2009 permettant aux résidents canadiens

Plus en détail

TDb Split Corp. 100 000 000 $ (maximum) 5 000 000 d actions de participation prioritaires et 5 000 000 d actions de catégorie A

TDb Split Corp. 100 000 000 $ (maximum) 5 000 000 d actions de participation prioritaires et 5 000 000 d actions de catégorie A Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité des titres offerts dans le présent prospectus. Quiconque donne à entendre le contraire commet une infraction. Les titres décrits

Plus en détail

Pour bâtir votre avenir financier. Groupe Lavoie Bergeron Racette

Pour bâtir votre avenir financier. Groupe Lavoie Bergeron Racette Pour bâtir votre avenir financier Groupe Lavoie Bergeron Racette Notre équipe Martin Lavoie, B.A.A Conseiller en placement et directeur de succursale Compte une quinzaine d années dans le domaine du placement

Plus en détail

RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE

RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE Un seul investissement, tout le raffinement que vous recherchez Vous menez une vie active, riche de projets que vous souhaitez réaliser. Vous

Plus en détail

Investisseur avisé. Êtes-vous prêt à faire un pas vers l autonomie? 1 800 387-7800. avec BMO Ligne d action. Intéressé? Prenez vos placements en main

Investisseur avisé. Êtes-vous prêt à faire un pas vers l autonomie? 1 800 387-7800. avec BMO Ligne d action. Intéressé? Prenez vos placements en main Intéressé? Pour obtenir de plus amples renseignements sur BMO Ligne d action ou pour ouvrir un compte, visitez notre site Web au bmolignedaction.com Investisseur avisé Êtes-vous prêt à faire un pas vers

Plus en détail

Information Le secteur des services financiers canadien

Information Le secteur des services financiers canadien L industrie canadienne des valeurs mobilières Vue d ensemble L industrie canadienne des valeurs mobilières joue un rôle clé au sein du secteur canadien des services financiers. Elle permet aux entreprises

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 1

Table des matières. Chapitre 1 Table des matières Chapitre 1 Les objectifs de la planification financière et les objectifs de placement 1 Les objectifs de la planification financière personnelle 1 Premier objectif: atteindre un certain

Plus en détail

Le déficit structurel est colmaté

Le déficit structurel est colmaté Le déficit structurel est colmaté QUÉBEC BUDGET 2015 Groupe Économie et Stratégie 26 mars 2015 Faits saillants Pour l année financière en voie de se terminer, le déficit prévu est de 2,35 milliards $,

Plus en détail

Les points d appui des prêts-levier

Les points d appui des prêts-levier Les points d appui des prêts-levier Déductibilité des frais d intérêt et diversification rapide du portefeuille sont les deux grands piliers sur lesquels s appuie le prêt-levier. Étendant le concept de

Plus en détail

PORTEFEUILLES PRIVÉS BMO HARRIS

PORTEFEUILLES PRIVÉS BMO HARRIS NOTICE ANNUELLE PORTEFEUILLES PRIVÉS BMO HARRIS Portefeuille canadien du marché monétaire BMO Harris Portefeuille canadien de revenu d obligations BMO Harris Portefeuille canadien d obligations à rendement

Plus en détail