La filière fertilisation et les bilans énergie GES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La filière fertilisation et les bilans énergie GES"

Transcription

1 La filière fertilisation et les bilans énergie GES Union des Industries de la Fertilisation Philippe EVEILLARD Responsable Agriculture Environnement

2 Les missions de l UNIFA: Promouvoir les fertilisants et la fertilisation raisonnée Affirmer le rôle fondamental de cette industrie pour une agriculture productive et durable L UNIFA, un syndicat professionnel représentant - 49 adhérents, producteurs d engrais (minéraux et organo-minéraux) et d amendements minéraux - 92% de la production française de ces fertilisants - 78% des livraisons sur le marché français Philippe EVEILLARD- UNIFA

3 L industrie de la fertilisation : acteur clé de la chaîne alimentaire Agriculteurs 71.4 milliards d de CA en 2011 (+6.7% /2010) emplois (eq temps plein) dans exploitations professionnelles Industries agro-alimentaires 119 milliards d de produits commercialisés en 2011 (+6.5% /2010) emplois dans entreprises 1 er rang de l industrie en France Excédent du commerce extérieur agricole et agro-alimentaire 11.1 milliards d en 2011 ( +44% /2010) Industries de la fertilisation 2,8 milliards d de CA en 2011 (vente en France de fertilisants par les adhérents) 3850 emplois directs (temps plein) et environ emplois indirects Sources: UNIFA, INSEE-comptes de l agriculture 2011, Ministère de l agriculture-rga 2010, Graphagri, Prodcom IAA

4 Avec : Résultats campagne ,6 millions de tonnes d engrais (- 13%/ ) 2,1 millions de tonnes d amendements minéraux basiques (+ 8.4 %/ ) hors écumes de sucrerie et carbonates de papeterie Ces 10,7 millions de tonnes de fertilisants correspondent à : Campagne 2011/2012 Quantités d éléments fertilisants (en kt) % / %/Moy 3 dern. Camp * Azote (N) 2012 kt - 14 % - 7 % Phosphore (P 2 O 5 ) 427 kt - 15 % + 7 % Potassium (K 2 O) 478 kt - 20 % + 2 % Magnésium (MgO) 150 kt - 4 % + 3 % Soufre (SO 3 ) 550 kt -1 % + 3 % Correction de l acidité des sols (VN) 1239 kt + 8 % + 12% * : Campagnes , ,

5 Fertilisation et enjeux de durabilité Bilan énergétique Stockage carbone dans les sols Occupation des sols Protection des ressources naturelles: eau, air, sol Recyclage des produits résiduaires organiques 5 décembre

6 Industrie et changement climatique Pour mesurer les émissions de la filière fertilisation, Bilan Carbone, approche sectorielle Outil de calcul FertiGES pour faire le Bilan des émissions de Gaz à effet de serre d un site. Le guide méthodologique ADEME-UNIFA est disponible. 10 sites industriels sur 70 ont déjà été analysés et nous prévoyons : 80% du secteur en décembre

7 Agriculture et sécurité alimentaire Utiliser moins de ressources, mais de façon plus efficace Moins de surfaces agricoles, d eau, d intrants mais Plus de productions végétales pour l ensemble de nos besoins La fertilisation raisonnée répond à cet objectif en tenant compte de toutes les fournitures (sol, résidus de cultures, apports organiques et engrais minéraux) le raisonnement de la fertilisation comprend La forme de l élément (solubilité, pertes réduites) La quantité à apporter: méthodes COMIFER Le moment pour apporter: fractionnement La localisation: en plein, dans la ligne de semis, en foliaire 5 décembre

8 Agriculture et sécurité alimentaire (2) + 50% d efficacité des apports azotés minéraux grâce à la fertilisation raisonnée L azote apporté se retrouve à 75 % dans la protéine du grain de blé. 8

9 Fertilisation, nutrition et santé des plantes La nutrition Agit sur la croissance, la reproduction, la vigueur et le rendement Facilite l absorption racinaire et régule le développement végétatif Renforce les défenses structurelles non spécifiques et la résistance aux stress Améliore la qualité technologique, la conservation des productions et leur profil nutritionnel Philippe EVEILLARD- UNIFA

10 Recherche et innovations en fertilisation L utilisation optimale des éléments nutritifs (libération progressive et contrôlée, protection des éléments, formulation) Les techniques d apport et l agriculture de précision (microfertilisation, modulation intra-parcellaire, voie foliaire) Les nouveaux produits: phytostimulants, préparations microbiennes favorisant la nutrition et la croissance des plantes Philippe EVEILLARD- UNIFA

11 En conclusion Produire mieux en utilisant les ressources en surfaces agricoles et en fertilisants organiques et minéraux plus efficacement Comprendre l écosystème complexe sol-plante-fertilisants dans ses interactions multiples (intensification écologique) Introduire de l innovation en s appuyant sur l expérimentation, les réseaux de conseil et les agriculteurs Philippe EVEILLARD- UNIFA Philippe EVEILLARD- UNIFA

Améliorer la nutrition des plantes. Produire mieux ET produire plus. Philippe EVEILLARD- UNIFA

Améliorer la nutrition des plantes. Produire mieux ET produire plus. Philippe EVEILLARD- UNIFA Améliorer la nutrition des plantes Produire mieux ET produire plus Union des industries de la fertilisation Les missions de l UNIFA: Promouvoir les fertilisants et la fertilisation raisonnée Affirmer le

Plus en détail

Point presse. 22 octobre Thierry LOYER - Président Gilles POIDEVIN - Délégué général

Point presse. 22 octobre Thierry LOYER - Président Gilles POIDEVIN - Délégué général Point presse 22 octobre 2013 Thierry LOYER - Président Gilles POIDEVIN - Délégué général 1 L industrie de la fertilisation : acteur clé de la chaîne alimentaire Agriculteurs 70.4 milliards d de CA en 2011

Plus en détail

Point presse. 21 octobre Thierry LOYER Président Gilles POIDEVIN Délégué général

Point presse. 21 octobre Thierry LOYER Président Gilles POIDEVIN Délégué général Point presse Thierry LOYER Président Gilles POIDEVIN Délégué général 1 L industrie de la fertilisation : acteur clé de la chaîne alimentaire Sources: UNIFA, INSEE comptes de l agriculture, Ministère de

Plus en détail

FERTI-pratiques. Engrais azotés. Réduire les pertes Augmenter leur efficacité FICHE N 32

FERTI-pratiques. Engrais azotés. Réduire les pertes Augmenter leur efficacité FICHE N 32 FERTI-pratiques Engrais azotés Réduire les pertes Augmenter leur efficacité FICHE N 32 L azote, promoteur de la croissance L azote est un élément nutritif qui entre dans la composition des protéines. Il

Plus en détail

ferti-pratiques Magnésium De la plante à l animal fiche n 19

ferti-pratiques Magnésium De la plante à l animal fiche n 19 ferti-pratiques Magnésium De la plante à l animal fiche n 19 Magnésium de la plante à l animal M a g n é s i u m e t s a n t é Le magnésium chez l homme joue un rôle important dans de nombreuses réactions

Plus en détail

amendement minéral basique avec l ndice de ositionnement gronomique

amendement minéral basique avec l ndice de ositionnement gronomique ferti-pratiques Choisir son amendement minéral basique avec l ndice de ositionnement gronomique de à, pour faire le bon choix fiche n 15 Pour un choix plus simple Les principes d action des amendements

Plus en détail

ferti-pratiques Autonomie fourragère Fertilisation en système herbager fiche n 23

ferti-pratiques Autonomie fourragère Fertilisation en système herbager fiche n 23 ferti-pratiques Autonomie fourragère Fertilisation en système herbager fiche n 23 Produire plus d herbe Pour sécuriser les marges Produire plus d herbe revient moins cher que d acheter des fourrages et

Plus en détail

FERTI-pratiques FICHE N

FERTI-pratiques FICHE N FERTI-pratiques FICHE N Les plantes absorbent le soufre par leurs racines sous forme de sulfate SO 4 --. Elles en ont besoin très tôt car cet élément est indispensable à la synthèse des protéines et notamment

Plus en détail

Quelles ressources en fertilisants pour l avenir? Philippe EVEILLARD UNIFA Union des Industries de la Fertilisation

Quelles ressources en fertilisants pour l avenir? Philippe EVEILLARD UNIFA Union des Industries de la Fertilisation Quelles ressources en fertilisants pour l avenir? Philippe EVEILLARD peveillard@unifa.fr UNIFA Union des Industries de la Fertilisation PLAN Les engrais dans la crise économique L avenir des engrais azotés

Plus en détail

ferti-pratiques Choisir son amendement minéral basique Avec l ndice de ositionnement gronomique Mise à jour : février 2013 fiche n 15

ferti-pratiques Choisir son amendement minéral basique Avec l ndice de ositionnement gronomique Mise à jour : février 2013 fiche n 15 ferti-pratiques Choisir son amendement minéral basique Avec l ndice de ositionnement gronomique Mise à jour : février 2013 fiche n 15 Pour un choix plus simple Les principes d action des amendements L

Plus en détail

Bien nourrir les plantes pour mieux nourrir les hommes

Bien nourrir les plantes pour mieux nourrir les hommes Les éléments nutritifs indispensables Pour se développer, les plantes prélèvent dans le milieu qui les entoure air, eau, sol les éléments nécessaires à leur vie. Les éléments plastiques : Carbone, Oxygène,

Plus en détail

Contribution de l agriculture au changement climatique et à son atténuation

Contribution de l agriculture au changement climatique et à son atténuation Contribution de l agriculture au changement climatique et à son atténuation Audrey Trévisiol Service Agriculture et Forêts - ADEME Melle, 6 décembre 2011 Plan de la présentation Changement climatique :

Plus en détail

FERTI-pratiques FICHE N

FERTI-pratiques FICHE N FERTI-pratiques FICHE N Une fertilisation raisonnée améliore la flore des prairies naturelles et soutient la production d une quantité d herbe suffisante sur toute la saison. Les prairies se différencient

Plus en détail

FERTI-pratiques FICHE N

FERTI-pratiques FICHE N FERTI-pratiques FICHE N Les engrais azotés sont fabriqués à partir d azote, principal constituant de l air (78% de notre atmosphère. Le gaz naturel fournit à la fois l hydrogène et l énergie nécessaire

Plus en détail

AG PAILLE + Objectif : améliorer la croissance, le rendement et la qualité des céréales

AG PAILLE + Objectif : améliorer la croissance, le rendement et la qualité des céréales La nutrition complète, équilibrée et formulée pour les céréales N, Mg0, SO 3, Cu, Mn AG PAILLE + Objectif : améliorer la croissance, le rendement et la qualité des céréales AG PAILLE+ : Composition AG

Plus en détail

ferti-pratiques Le potassium Élément le plus mobilisé par les plantes fiche n 28

ferti-pratiques Le potassium Élément le plus mobilisé par les plantes fiche n 28 ferti-pratiques Le potassium Élément le plus mobilisé par les plantes fiche n 28 Le potassium, régulateur et anti-stress des plantes Le potassium circule dans la plante sous la forme du cation + tel qu

Plus en détail

Nutrition foliaire Une voie complémentaire

Nutrition foliaire Une voie complémentaire ferti-pratiques Nutrition foliaire Une voie complémentaire fiche n 27 Une voie d absorption complémentaire de la racine Les racines absorbent l eau et les éléments minéraux solubles en grande quantité.

Plus en détail

Observatoire national de la fertilisation minérale et organique. Résultats 2010 à 2013

Observatoire national de la fertilisation minérale et organique. Résultats 2010 à 2013 Observatoire national de la fertilisation minérale et organique Résultats 2010 à 2013 1 Résumé : L observatoire national de la fertilisation minérale et organique est un projet commun des organisations

Plus en détail

Gestion raisonnée des engrais minéraux. Colloque Protection & entretien des sols» Comice agricole d Arlon - Attert

Gestion raisonnée des engrais minéraux. Colloque Protection & entretien des sols» Comice agricole d Arlon - Attert Gestion raisonnée des engrais minéraux Colloque Protection & entretien des sols» Comice agricole d Arlon - Attert Mission "BELFertil représente son secteur auprès des autorités publiques, des organisations

Plus en détail

France. CSFR Alimentaire 21 Janvier France 1

France. CSFR Alimentaire 21 Janvier France 1 France CSFR Alimentaire 21 Janvier 2014 France 1 East Balt France 2 sites en France, à Fleury-Mérogis (91), depuis 1991, et Aixen-Provence (13), depuis 2010 : - Plus de 210 salariés - Capacité journalière

Plus en détail

La potasse Plus! K+S KALI France. + d éléments fertilisants + de solubilité + de rendement et de qualité pour vos cultures

La potasse Plus! K+S KALI France. + d éléments fertilisants + de solubilité + de rendement et de qualité pour vos cultures La potasse Plus! + d éléments fertilisants + de solubilité + de rendement et de qualité pour vos cultures Korn-Kali 40% K 2 O 6% MgO 12% SO 3 4% Na 2 O Groupe K+S ENGRAIS CE Chlorure de potassium contenant

Plus en détail

LE CARBONE DES CÉRÉALES AU SERVICE DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE, DU CLIMAT ET DE L EMPLOI DANS LES TERRITOIRES

LE CARBONE DES CÉRÉALES AU SERVICE DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE, DU CLIMAT ET DE L EMPLOI DANS LES TERRITOIRES LE CARBONE DES CÉRÉALES AU SERVICE DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE, DU CLIMAT ET DE L EMPLOI DANS LES TERRITOIRES édito Alimentation, emplois, climat : la bioéconomie céréalière, une solution d avenir La société

Plus en détail

LE CARBONE DES CÉRÉALES AU SERVICE DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE, DU CLIMAT ET DE L EMPLOI DANS LES TERRITOIRES

LE CARBONE DES CÉRÉALES AU SERVICE DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE, DU CLIMAT ET DE L EMPLOI DANS LES TERRITOIRES LE CARBONE DES CÉRÉALES AU SERVICE DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE, DU CLIMAT ET DE L EMPLOI DANS LES TERRITOIRES édito Alimentation, emplois, climat : la bioéconomie céréalière, une solution d avenir La société

Plus en détail

Fertiliser en agriculture biologique

Fertiliser en agriculture biologique FERTI-pratiques Fertiliser en agriculture biologique Raisonnement et cadre réglementaire européen FICHE N 31 L importance de la fertilit du sol en AB Le sol vivant nourrit les plantes C est sur ce principe

Plus en détail

VALeur Optimale des Digestats Issus de la Méthanisation

VALeur Optimale des Digestats Issus de la Méthanisation VALeur Optimale des Digestats Issus de la Méthanisation 15/10/2015 LISBP Laboratoire d Ingénierie des Systèmes Biologiques et des Procédés Page 1 Contexte Chaleur, électricité, biocarburant Méthanisation

Plus en détail

Localisation d engrais en ligne

Localisation d engrais en ligne ferti-pratiques Localisation d engrais en ligne Au semis ou en cours de culture fiche n 30 Localiser L engrais près des racines Très vite après la levée, les plantules épuisent la graine et doivent trouver

Plus en détail

FERTILISATION DE LA TOMATE D INDUSTRIE EN ALGERIE

FERTILISATION DE LA TOMATE D INDUSTRIE EN ALGERIE FERTILISATION DE LA TOMATE D INDUSTRIE EN ALGERIE Campagne 2013-2014 La fertilisation de la tomate d industrie Trois règles primordiales à observer 1. Tenir compte des exigences nutritives particulières

Plus en détail

ferti-pratiques Phosphore Elément nutritif indispensable fiche n 25

ferti-pratiques Phosphore Elément nutritif indispensable fiche n 25 ferti-pratiques Phosphore Elément nutritif indispensable fiche n 25 Nourrir les plantes Le phosphore, indispensable au monde vivant Le phosphore entre dans la composition de nombreuses molécules essentielles

Plus en détail

Explorer les champs du futur. Animer l innovation au sein du réseau InVivo Agro

Explorer les champs du futur. Animer l innovation au sein du réseau InVivo Agro Explorer les champs du futur Animer l innovation au sein du réseau InVivo Agro PROUESSE / COMPTER 08 02 2011 2 Le groupe InVivo Explorer les champs du futur - Comment? Animer le réseau LE GROUPE INVIVO

Plus en détail

Formation Ingénieur Conseil Pelouse Sportive Ecologique

Formation Ingénieur Conseil Pelouse Sportive Ecologique Formation Ingénieur Conseil Pelouse Sportive Ecologique Les surfaces sportives engazonnées ou un entretien régulier est réalisé représentent une superficie totale de 23000ha répartis comme suit (données

Plus en détail

Conférence de presse annuelle. Philippe Gœbel Président de l UIC

Conférence de presse annuelle. Philippe Gœbel Président de l UIC Conférence de presse annuelle Philippe Gœbel Président de l UIC 1 CONFERENCE DE PRESSE - 24 MARS 2015 Conférence de presse - 24 mars 2015 2014 : une croissance plus affirmée et plus équilibrée 2015 : un

Plus en détail

Partie 6 : Fertilisation organique

Partie 6 : Fertilisation organique Partie 6 : Fertilisation organique I. Composition des engrais organiques A. Généralités et définitions On regroupe sous l appellation engrais organiques : - Les engrais de ferme : fumiers, lisiers, purins

Plus en détail

Le recyclage des éléments nutritifs sa part dans la fertilisation

Le recyclage des éléments nutritifs sa part dans la fertilisation Le recyclage des éléments nutritifs sa part dans la fertilisation Philippe EVEILLARD Agronomie & Environnement -UNIFA 15 décembre 2011 -XVIII ème rencontre RITTMO à Colmar 1 Bilan de fertilisation et part

Plus en détail

Energie et changement climatique : impact pour l agriculture 19 novembre 2014 CCVD Le Campus Ecosite du Val de Drôme

Energie et changement climatique : impact pour l agriculture 19 novembre 2014 CCVD Le Campus Ecosite du Val de Drôme ENERGIE CLIMAT ENVIRONNEMENT Face aux nouveaux enjeux : une agriculture porteuse de solutions Energie et changement climatique : impact pour l agriculture 19 novembre 2014 CCVD Le Campus Ecosite du Val

Plus en détail

Epandage des boues et fertilisation raisonnée

Epandage des boues et fertilisation raisonnée Epandage des boues et fertilisation raisonnée 4èmes rencontres nationales de l organique Calais Mai 2011 Antoine Tricaud antoine.tricaud@terralys.fr SYPREA (SYndicat des Professionnels du Recyclage En

Plus en détail

Plan Climat Energie Territorial du Parc naturel régional Périgord- Limousin. Retour d'expérience sur la démarche "climagri"

Plan Climat Energie Territorial du Parc naturel régional Périgord- Limousin. Retour d'expérience sur la démarche climagri Plan Climat Energie Territorial du Parc naturel régional Périgord- Limousin Retour d'expérience sur la démarche "climagri" Parc naturel régional Périgord-Limousin : un projet territorial de développement

Plus en détail

La durabilité dans la filière laitière : des opportunités à saisir

La durabilité dans la filière laitière : des opportunités à saisir La durabilité dans la filière laitière : des opportunités à saisir 16ième Carrefour des Productions Animales 2.03.2011 Renaat Debergh Confédération Belge de l industrie Laitière (CBL) BCZ-CBL 16 Carrefour

Plus en détail

Les légumineuses, des cultures au cœur de l agroécologie

Les légumineuses, des cultures au cœur de l agroécologie Workshop «Produire, transformer, commercialiser, distribuer, consommer autrement» Département Agronomie, Agroéquipement, Elevage et Environnement Les légumineuses, des cultures au cœur de l agroécologie

Plus en détail

Premiers résultats d un réseau d essais

Premiers résultats d un réseau d essais Activateurs de la vie biologique des sols Premiers résultats d un réseau d essais Avril 2017 De nombreux produits revendiquant une stimulation de l activité biologique des sols sont présents sur le marché,

Plus en détail

ALIMENTATION INTELLIGENTE

ALIMENTATION INTELLIGENTE ALIMENTATION INTELLIGENTE POUR UNE ALIMENTATION SÛRE ET DURABLE 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 L AGROALIMENTAIRE, UN SECTEUR PHARE DE L ÉCONOMIE FRANÇAISE L agroalimentaire constitue le 1 er secteur industriel

Plus en détail

AUREA est le fruit de la fusion des 3 acteurs de l analyse agro- environnementale :

AUREA est le fruit de la fusion des 3 acteurs de l analyse agro- environnementale : AUREA est le fruit de la fusion des 3 acteurs de l analyse agro- environnementale : Nos implantations SERVICES : Service clients Télévente, prélèvements Service commercial Informatique clients LABORATOIRE

Plus en détail

ferti-pratiques L activité biologique des sols Une clé de la fertilité fiche n 26

ferti-pratiques L activité biologique des sols Une clé de la fertilité fiche n 26 ferti-pratiques L activité biologique des sols Une clé de la fertilité fiche n 26 La vie dans les sols cultivés Qu y trouve-t-on? Une multitude d organismes vivants peuplent le sol, jusqu à 10 milliards

Plus en détail

Fertilisation localisée liquide Starter. À base de P2O5 AG START. Pour activer et stimuler le développement racinaire

Fertilisation localisée liquide Starter. À base de P2O5 AG START. Pour activer et stimuler le développement racinaire Fertilisation localisée liquide Starter À base de P2O5 AG START Pour activer et stimuler le développement racinaire AG START : 3 formules AG START est une gamme d engrais liquides pour des applications

Plus en détail

Changement climatique : Contribution de l élevage et mesures d atténuation

Changement climatique : Contribution de l élevage et mesures d atténuation Changement climatique : Contribution de l élevage et mesures d atténuation Jean-Baptiste Dollé Jean-baptiste.dolle@idele.fr 1 Plan de la présentation Le double rôle joué par l élevage de ruminants sur

Plus en détail

Christian Bockstaller INRA UMR LAE Nancy-Colmar XXVIIe journée Rittmo, Colmar

Christian Bockstaller INRA UMR LAE Nancy-Colmar XXVIIe journée Rittmo, Colmar STOCKAGE DU CARBONE ET AGRO- ÉCOLOGIE : QUELLE COMPATIBILITÉ? Christian Bockstaller INRA UMR LAE Nancy-Colmar XXVIIe journée Rittmo, Colmar 13.06.17 Plan de l exposé Introduction Qu est-ce que l agro-écologie?

Plus en détail

La fertilisation des légumineuses fourragères

La fertilisation des légumineuses fourragères La fertilisation des légumineuses fourragères Conseils pour une gestion efficace Sébastien Crémer Michamps, le 01 juillet 2016 0. Le Centre de Michamps Centre de recherche en agriculture et environnement

Plus en détail

Consommations d énergie et émissions de GES du secteur agricole Communauté d Agglomération de Niort

Consommations d énergie et émissions de GES du secteur agricole Communauté d Agglomération de Niort Les synthèses de l AREC Consommations d énergie et émissions de GES du secteur agricole Communauté d Agglomération de Niort Sources de données et méthodologie L état des lieux des consommations d énergie

Plus en détail

Engrais enrobés Fertilisation des gazons sportifs

Engrais enrobés Fertilisation des gazons sportifs Engrais enrobés Fertilisation des gazons sportifs Une fertilisation des gazons sportifs doit permettre d'obtenir un tapis végétal dense, homogène et vert, tout au long de l'année. Dans ce cadre, il est

Plus en détail

«Les gisements de biomasse» La matière organique, seule ressource 100 % renouvelable qu il s agit de produire

«Les gisements de biomasse» La matière organique, seule ressource 100 % renouvelable qu il s agit de produire 1 Le 16 juin 2011 «Les gisements de biomasse» La matière organique, seule ressource 100 % renouvelable qu il s agit de produire Présentation par Konrad Schreiber Membre des associations APAD et BASE Membre

Plus en détail

NOTE DES AUTORITES FRANÇAISES

NOTE DES AUTORITES FRANÇAISES NOTE DES AUTORITES FRANÇAISES OBJET : Biocarburants : rapport listant les zones de niveau NUTS 2, au titre de l article 19-2 de la directive 2009/28/CE du Parlement européen et du Conseil du 23 avril 2009

Plus en détail

La Méthanisation agricole L agriculteur, producteur d énergie

La Méthanisation agricole L agriculteur, producteur d énergie La Méthanisation agricole L agriculteur, producteur d énergie 7 avril 2016 Sommaire du document 1. Présentation de la société Naskeo 2. Qu est ce que la méthanisation 3. La méthanisation agricole Présentation

Plus en détail

SoCoProject. «Agriculture de Conservation : Une Réponse aux Besoins Européens» Konrad Schreiber Ingénieur Développement Le 22 mai 2008

SoCoProject. «Agriculture de Conservation : Une Réponse aux Besoins Européens» Konrad Schreiber Ingénieur Développement Le 22 mai 2008 SoCoProject «Agriculture de Conservation : Une Réponse aux Besoins Européens» Konrad Schreiber Ingénieur Développement Le 22 mai 2008 UE : «Nouveaux» Challenges Participer à l effort de production alimentaire

Plus en détail

L agriculture française face à une forte augmentation du coût de l énergie

L agriculture française face à une forte augmentation du coût de l énergie Académie d Agriculture de France Résultats des travaux du groupe «énergie»réalisés en 2007 L agriculture française face à une forte augmentation du coût de l énergie Présentation de G. Bazin Professeur

Plus en détail

La fertilisation des prairies

La fertilisation des prairies La fertilisation des prairies 48 La fertilisation des prairies Phosphore Azote Azote Sol humide + + Phosphore Azote?? PH Phosphore Potassium Azote Type de sol Pour avoir une prairie fertile, il faut bien

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE BIOGAZPLUS : UNE OPERATION EXEMPLAIRE DE METHANISATION!

DOSSIER DE PRESSE BIOGAZPLUS : UNE OPERATION EXEMPLAIRE DE METHANISATION! HORIZON PUBLIC CONSEILS DOSSIER DE PRESSE BIOGAZPLUS : UNE OPERATION EXEMPLAIRE DE METHANISATION!! L ADEME en Aquitaine Limousin Poitou-Charentes o L ADEME en bref o La Direction régionale de l ADEME en

Plus en détail

EDITORIAL. AGRICOMPOST Bulletin d information Juillet 2014 SOMMAIRE. Editorial. 1

EDITORIAL. AGRICOMPOST Bulletin d information Juillet 2014 SOMMAIRE. Editorial. 1 AGRICOMPOST Bulletin d information Juillet 2014 SOMMAIRE Editorial. 1 News 2 Gamme de produits 2014 5 L agriculture écologiquement intensive ou comment produire plus et mieux avec moins.... 7 Foire agricole

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulière

Cahier des Clauses Techniques Particulière MAIRIE DE LORMONT Rue André Dupin BP N 33305 LORMONT CEDEX Cahier des Clauses Techniques Particulière LES AMENDEMENTS Un amendement est une substance qui, apporte judicieusement au sol, engendre une modification

Plus en détail

Vers la sobriété alimentaire. 19 octobre 2012 Université NegaWatt

Vers la sobriété alimentaire. 19 octobre 2012 Université NegaWatt Vers la sobriété alimentaire 19 octobre 2012 Université NegaWatt Plan Définition Quelques chiffres Le gaspillage du champs à l assiette Les liens entre gaspillage et énergie Directs : la consommation énergétique

Plus en détail

Production de camerises: améliorez vos pratiques pour optimiser vos rendements

Production de camerises: améliorez vos pratiques pour optimiser vos rendements Production de camerises: améliorez vos pratiques pour optimiser vos rendements Par : Pierre-Olivier Martel, agronome, conseiller en horticulture Direction régionale du Saguenay Lac-Saint-Jean 13 mars 2014

Plus en détail

Profil agricole et forestier

Profil agricole et forestier Les synthèses de l AREC Consommations d énergie et émissions de GES du secteur agricole Région Sources de données et méthodologie L état des lieux des consommations d énergie et des émissions de gaz à

Plus en détail

CLIMAT ÉNERGIE BIOMASSE. Développez des actions au service de votre territoire

CLIMAT ÉNERGIE BIOMASSE. Développez des actions au service de votre territoire CLIMAT ÉNERGIE BIOMASSE Développez des actions au service de votre territoire RÉPONDRE AUX ENJEUX ÉNERGÉTIQUES ET CLIMATIQUES Notre mission est de vous aider à y parvenir! Vous souhaitez Elaborer la stratégie

Plus en détail

Situation de la fertilisation et de gestion de la fertilité des sols au Burkina Faso

Situation de la fertilisation et de gestion de la fertilité des sols au Burkina Faso Situation de la fertilisation et de gestion de la fertilité des sols au Burkina Faso Dr B. KOULIBALY, INERA, BURKINA FASO Communication à la 7è réunion bilan du PR-PICA du 16 au 18 Avril 2014, Dakar 1

Plus en détail

LES CHAMBRES D AGRICULTURE ENGAGÉES POUR LA FORÊT LES ARBRES LE BOIS

LES CHAMBRES D AGRICULTURE ENGAGÉES POUR LA FORÊT LES ARBRES LE BOIS LES CHAMBRES D AGRICULTURE ENGAGÉES POUR LA FORÊT LES ARBRES LE BOIS Quelles sont les missions des Chambres d agriculture? L action des Chambres d agriculture pour la forêt et l arbre hors forêt s inscrit

Plus en détail

La gestion des oligo-éléments sur les légumes en terres minérales

La gestion des oligo-éléments sur les légumes en terres minérales FERTILISEZ DIFFÉREMMENT La gestion des oligo-éléments sur les légumes en terres minérales Denis Lévesque, technologue, Expert en sols et fertilisants AGENDA 1. Définition et rôles des oligo-éléments 2.

Plus en détail

CATALOGUE DES PRODUITS

CATALOGUE DES PRODUITS CATALOGUE DES PRODUITS Engrais organiques organo-minéraux liquides Les informations fournies dans ce catalogue sont purement indicatives. Pour une utilisation correcte des produits, lire attentivement

Plus en détail

La recherche agronomique: historique et prospective

La recherche agronomique: historique et prospective La recherche agronomique: historique et prospective C. Huyghe INRA, Directeur Scientifique Adjoint «Agriculture» Plan La recherche agronomique dans le monde et en France Les grandes transitions de la recherche

Plus en détail

Une mobilisation de grande ampleur de la filière céréalière pour améliorer la teneur en protéines du blé tendre français

Une mobilisation de grande ampleur de la filière céréalière pour améliorer la teneur en protéines du blé tendre français Une mobilisation de grande ampleur de la filière céréalière pour améliorer la teneur en protéines du blé tendre français Accroître la compétitivité et renforcer la position du blé français sur les marchés

Plus en détail

Prof P. van de Weghe

Prof P. van de Weghe SORTIR DU TOUT PETROLE DE NOUVEAUX DEFIS POUR LE CHIMISTE Prof P. van de Weghe pierre.van-de-weghe@univ-rennes1.fr http://blogperso.univ-rennes1.fr/pierre.van-de-weghe/index.php/ Le pétrole, état des lieux.

Plus en détail

Les protéines : pilier d une offre plus durable en alimentation humaine et animale Jeudi 26 février 2015

Les protéines : pilier d une offre plus durable en alimentation humaine et animale Jeudi 26 février 2015 Les protéines : pilier d une offre plus durable en alimentation humaine et animale Jeudi 26 février 2015 D Chéreau IMPROVE L usage des ressources agricoles est dominé par l alimentation animale Les enjeux

Plus en détail

La chaîne de valeur du Bois Energie

La chaîne de valeur du Bois Energie La chaîne de valeur du Bois Energie Faciliter la gestion durable du Bois Energie pour optimiser le stock de Carbone dans le cadre de la REDD+ APEDJAGBO Koffi, ProREDD/ GIZ-Togo ECOWAS Capacity Building

Plus en détail

LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU BAS-RHIN AU DE VOS VIES LES MATIÈRES ORGANIQUES. Le gisement de Produits Résiduaires Organiques dans le Bas-Rhin

LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU BAS-RHIN AU DE VOS VIES LES MATIÈRES ORGANIQUES. Le gisement de Produits Résiduaires Organiques dans le Bas-Rhin LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU BAS-RHIN AU DE VOS VIES LES MATIÈRES ORGANIQUES Le gisement de Produits Résiduaires Organiques dans le Bas-Rhin Le terme Produits résiduaires organiques (PRO) désigne l ensemble

Plus en détail

qualité en quantité. L accès à l eau est donc un facteur indispensable à la production de semences.

qualité en quantité. L accès à l eau est donc un facteur indispensable à la production de semences. La filière semencière française est une filière d excellence qui place la France au 1 er rang européen des pays producteurs de semences et au 1 er rang mondial des pays exportateurs de semences. Cette

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Experts de la nutrition des jardins avec l UNIFA

DOSSIER DE PRESSE Experts de la nutrition des jardins avec l UNIFA DOSSIER DE PRESSE Experts de la nutrition des jardins avec l UNIFA Les experts de la nutrition des plantes au service de la beauté des jardins Mieux fertiliser vos jardins, la campagne d information de

Plus en détail

Fumure de fond P-K. Action d été. C est le moment de choisir. Rabais CHF 2. /100 kg en mai et juin «L assurance d être satisfait»

Fumure de fond P-K. Action d été. C est le moment de choisir. Rabais CHF 2. /100 kg en mai et juin «L assurance d être satisfait» Fumure de fond P-K C est le moment de choisir Action d été en mai et juin 2014 «L assurance d être satisfait» www.landor.ch Fumure de fond P-K 15 % de phosphate (PS) 30 % de potasse (KCI) 2 % de magnésium

Plus en détail

Energie de la biomasse. diversifiée et durable

Energie de la biomasse. diversifiée et durable Energie de la biomasse diversifiée et durable Qu ont en commun des pelures de bananes, des déchets de récoltes et des engrais de ferme? Tous sont de la biomasse qui recèle une précieuse énergie utilisable

Plus en détail

Analyses de sol et ph eau Le chaulage, quelle stratégie adopter?

Analyses de sol et ph eau Le chaulage, quelle stratégie adopter? FICHE N 88 Juillet 2016 L opération de conseil Agri Ouest 88, co-financée par l Agence de l Eau Rhin Meuse et le CASDAR, est destinée à vous apporter des informations et des conseils en faveur de la protection

Plus en détail

Réchauffement climatique:enjeux et impact pour l élevage bovin. Maxime Moncamp Thierry Berthaux

Réchauffement climatique:enjeux et impact pour l élevage bovin. Maxime Moncamp Thierry Berthaux Réchauffement climatique:enjeux et impact pour l élevage bovin Maxime Moncamp Thierry Berthaux Impact et contribution environnementale de l élevage en Basse-Normandie Caen 29 mars 2013 Plan Vue générale

Plus en détail

Introduction de couverts : La recherche de nouvelles interactions

Introduction de couverts : La recherche de nouvelles interactions Introduction de couverts : La recherche de nouvelles interactions Gilles Sauzet CETIOM L introduction de couverts végétaux dans les cultures et en interculture doit être une véritable opportunité agro

Plus en détail

Séquestration de carbone dans le sol : les enjeux du 4/1000

Séquestration de carbone dans le sol : les enjeux du 4/1000 Rencontres professionnelles de RITMO Séquestration de carbone dans le sol : les enjeux du 4/1000 Jean-François Soussana Directeur Scientifique Environnement, Inra, Paris Projet conduit avec Jean-Luc Chotte

Plus en détail

14 déc Agriculture biologique et environnement. pas si simple! Philippe Viaux

14 déc Agriculture biologique et environnement. pas si simple! Philippe Viaux Agriculture biologique et environnement pas si simple! Philippe Viaux 1 Impact de l agriculture l sur l environnement Utilisation de ressources naturelles: Energie Minières (P, K) Eau d irrigation Sol

Plus en détail

L agriculture biologique : un atout pour le climat

L agriculture biologique : un atout pour le climat L agriculture biologique : un atout pour le climat www.agencebio.org L agriculture biologique : naturellement respectueuse de l environnement Visant la protection de l environnement des sols, de l air,

Plus en détail

ÉNERGIE, AGRICULTURE ET CHANGEMENTS CLIMATIQUES

ÉNERGIE, AGRICULTURE ET CHANGEMENTS CLIMATIQUES L action de la FAO face au changement climatique Énergie ÉNERGIE, AGRICULTURE ET CHANGEMENTS CLIMATIQUES Vers une agriculture intelligente en matière d énergie L énergie, l agriculture et les changements

Plus en détail

Atténuation des gaz à effet de serre

Atténuation des gaz à effet de serre Atténuation des gaz à effet de serre par l agriculture Mercredi 4 juin 2014 Stocker du carbone dans les sols agricoles: évaluation de leviers d action pour la France Chenu Claire 1, Klumpp Katja 2, Bispo

Plus en détail

Consommations d énergie et émissions de GES du secteur agricole Communauté d Agglomération du Pays Châtelleraudais

Consommations d énergie et émissions de GES du secteur agricole Communauté d Agglomération du Pays Châtelleraudais Les synthèses de l AREC Consommations d énergie et émissions de GES du secteur agricole Communauté d Agglomération du Pays Sources de données et méthodologie L état des lieux des consommations d énergie

Plus en détail

Les émissions de Gaz à Effet de Serre en région Poitou-Charentes de 1990 à 2013

Les émissions de Gaz à Effet de Serre en région Poitou-Charentes de 1990 à 2013 Les synthèses de l AREC Les émissions de Gaz à Effet de Serre en région Poitou-Charentes de 1990 à 2013 Janvier 2016 PRÉAMBULE : Le rôle des acteurs locaux dans l animation territoriale des politiques

Plus en détail

Le bilan carbone de la France. Le contexte international Les émissions de GES en France

Le bilan carbone de la France. Le contexte international Les émissions de GES en France Le bilan carbone de la France Le contexte international Les émissions de GES en France Marie-Dominique Loÿe CERES avril 2016 Le bilan carbone de la France Le contexte international Les émissions de GES

Plus en détail

économe en eau et en intrants: pesticides et engrais

économe en eau et en intrants: pesticides et engrais Pour une agriculture re économe en eau et en intrants: pesticides et engrais Nouvelles approches IRSTEA UMR G-EAU, UMR ITAP Pour mieux affirmer ses missions, le Cemagref devient Irstea D. Rollin IRSTEA

Plus en détail

AAA High Level Advisory Panel Meeting

AAA High Level Advisory Panel Meeting AAA High Level Advisory Panel Meeting Le programme de recherche international de l initiative 4 Michel Eddi (CIRAD), pour l Inra, le Cgiar, l IRD et OSU. Marrakech, 29-30 Septembre 2016 LES DÉFIS POSÉS

Plus en détail

L agro-écologie dans les Chambres d agriculture de Haute-Normandie : une réponse aux enjeux climatiques

L agro-écologie dans les Chambres d agriculture de Haute-Normandie : une réponse aux enjeux climatiques L agro-écologie dans les Chambres d agriculture de Haute-Normandie : une réponse aux enjeux climatiques Samuel BOUQUET Elu de la Chambre d agriculture de la Seine- Maritime, Co-président de la commission

Plus en détail

La démarche d amélioration du bilan énergétique du colza. Rencontres Techniques Régionales CETIOM

La démarche d amélioration du bilan énergétique du colza. Rencontres Techniques Régionales CETIOM La démarche d amélioration du bilan énergétique du colza Rencontres Techniques Régionales CETIOM 2008-2009 Sommaire 1. Les enjeux / le contexte 2. La démarche de progrès (objectifs et méthode) 3. Programme

Plus en détail

COP21 LA BIO : UNE ALTERNATIVE QUI CONTRIBUE À LA LUTTE

COP21 LA BIO : UNE ALTERNATIVE QUI CONTRIBUE À LA LUTTE COP21 LA BIO : UNE ALTERNATIVE QUI CONTRIBUE À LA LUTTE CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE Dans le cadre de la COP 21, la Bio est présente sur le site Paris-Le Bourget jusqu au 11 décembre prochain. L agriculture

Plus en détail

Engrais soumis à l annonce obligatoire Engrais organiques et organo-minéraux Exigences concernant les divers types d engrais

Engrais soumis à l annonce obligatoire Engrais organiques et organo-minéraux Exigences concernant les divers types d engrais Engrais soumis à l annonce obligatoire Engrais organiques et organo-minéraux Exigences concernant les divers types d engrais Annexe 1, partie 3 Engrais organiques et organo-minéraux Annexe 1, partie 3

Plus en détail

UNE GAMME COMPLETE ET UNIQUE D ENGRAIS MINERAUX GRANULES

UNE GAMME COMPLETE ET UNIQUE D ENGRAIS MINERAUX GRANULES UNE GAMME COMPLETE ET UNIQUE D ENGRAIS MINERAUX GRANULES Engrais avec régulateur de nitrification ENTEC Engrais avec inhibiteur d uréase UTEC Engrais ternaires Nitrophoska S Engrais ternaires Nitrophoska

Plus en détail

Vision énergétique de l ADEME

Vision énergétique de l ADEME La biomasse dans le mix énergétique Vision énergétique 2030-2050 de l ADEME Fondation Tuck - 10 févier 2013 Pierre Douillard / Service économie prospective 1 Plan de la présentation La vision générale

Plus en détail

Engrais minéraux pour l agriculture

Engrais minéraux pour l agriculture Gamme de produits Engrais minéraux pour l agriculture Pour toute information complémentaire, contacter votre distributeur, ou K+S KALI France 03 26 84 22 35 K+S KALI Du Roure 04 75 49 17 17 K+S KALI Rodez

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE DE MAIA SAS

DOSSIER DE PRESSE DE MAIA SAS DOSSIER DE PRESSE DE MAIA SAS Conférence de presse à la Chambre d Agriculture Jeudi 26 Mars 2015 à 11h00 Ce projet est né de la rencontre deux acteurs économiques : - CHM représentée par son Président,

Plus en détail

AGRO-ÉCOLOGIE LE POSITIONNEMENT DES RECHERCHES DE L INRA ET DU CIRAD

AGRO-ÉCOLOGIE LE POSITIONNEMENT DES RECHERCHES DE L INRA ET DU CIRAD AGRO-ÉCOLOGIE LE POSITIONNEMENT DES RECHERCHES DE L INRA ET DU CIRAD AGRO-ÉCOLOGIE LE POSITIONNEMENT DES RECHERCHES DE L INRA ET DU CIRAD En tant que discipline scientifique, l agro-écologie est souvent

Plus en détail

L agriculture en Midi-Pyrénées

L agriculture en Midi-Pyrénées 1 L agriculture en Midi-Pyrénées Ktep 3 000 2 500 Consommation d énergie finale en Midi-Pyrénées Résidentiel/tertiaire 42% 2 000 1 500 Transport 36% 19% 1 000 500 Agriculture Industrie 4% 0 1990 1991 1992

Plus en détail

Introduction à l'agro-écologie

Introduction à l'agro-écologie Introduction à l'agro-écologie DRAAF Bourgogne-Franche-Comté Anélise TACONET - Référente agro-écologie Journée Alterre réseau Captages 12 octobre 2016 1 le concept d'agroécologie : une volonté politique

Plus en détail

Climat Schweizerischer Bauernverband Union Suisse des Paysans Unione Svizzera dei Contadini

Climat Schweizerischer Bauernverband Union Suisse des Paysans Unione Svizzera dei Contadini Climat Impact des gaz à effet de serre Sans gaz à effet de serre, il n y aurait pas de vie sur la Terre. Au XX e siècle, la température moyenne globale a augmenté de 0,6 o C. Les prévisions tablent sur

Plus en détail