ENATHEC. Le traitement acoustique d un bâtiment : Exemples pratiques et solutions techniques. Laurent WOITIER

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ENATHEC. Le traitement acoustique d un bâtiment : Exemples pratiques et solutions techniques. Laurent WOITIER"

Transcription

1 INDUSTRIE PARCS EOLIENS ENVIRONNEMENT ARCHITECTURE AEROPORT Le traitement acoustique d un bâtiment : Exemples pratiques et solutions techniques Laurent WOITIER Bureau d étude VENATHEC Chargé d affaires, responsable agence Alsace/Franche Comté Dole, le 12 mai 2016

2 INDUSTRIE PARCS EOLIENS ENVIRONNEMENT ARCHITECTURE AEROPORT A chaque type de bâtiment, sa réglementation acoustique. A chaque type de bruit, ses solutions de traitement appropriées. A chaque certification ou label ou exigence des MOA, ses points particuliers. 2

3 INDUSTRIE PARCS EOLIENS ENVIRONNEMENT ARCHITECTURE AEROPORT Réglementation pour les bâtiments d habitation 3

4 INDUSTRIE PARCS EOLIENS ENVIRONNEMENT ARCHITECTURE AEROPORT Réglementation pour les hôtels 4

5 INDUSTRIE PARCS EOLIENS ENVIRONNEMENT ARCHITECTURE AEROPORT Réglementation pour les maternelles 5

6 INDUSTRIE PARCS EOLIENS ENVIRONNEMENT ARCHITECTURE AEROPORT Réglementation pour les établissements scolaires 6

7 INDUSTRIE PARCS EOLIENS ENVIRONNEMENT ARCHITECTURE AEROPORT Réglementation pour les établissements de santé Les performances acoustiques pour : les bâtiments de bureaux - les bâtiments de commerces - les locaux sociaux les salles sportives les Open Space 7

8 INDUSTRIE PARCS EOLIENS ENVIRONNEMENT ARCHITECTURE AEROPORT Sans oublier les impacts sonores générés par le «bâtiment» vis-à-vis des voisins 8

9 Objectifs acoustiques : Incidences sur : 30dB<DnT,A,Tr<45dB Parois opaques Menuiseries Entrées d air Coffres de volets roulants Les points faibles au niveau d'un mur de façade se situent principalement au droit des ouvertures (portes, fenêtres, caisson de volet, grille de ventilation), 9

10 Façades et objectifs acoustiques 30dB<DnT,A,Tr<35dB 35dB<DnT,A,Tr<38dB DnT,A,Tr>38dB Parois opaques Maçonnerie, ossature bois etc.. Attention à l isolant thermique Maçonnerie, ossature bois etc.. Attention à l isolant thermique Maçonnerie+doublage intérieur Ossature bois (au cas par cas) Attention à l isolant thermique Menuiseries Double vitrage «standard» ou feuilleté une face Double vitrage feuilleté deux faces Etude spécifique (menuiseries très performantes, double châssis pour DnT,A,Tr>40dB ) voir impossible Entrées d airs En menuiserie Intégré au coffre de volet roulant En traversée de maçonnerie ou système double flux Coffres de volets roulants Traversant Traversant ou derrière linteau A l extérieur 10

11 Exemple des points sensibles : Constitution des parois opaques 11

12 Exemple des points sensibles : Constitution des parois opaques Attention le type de doublage des façades peut améliorer ou réduire l efficacité d isolement acoustique (Isolation Thermique Extérieure et IIsolation Thermique Intérieure) 12

13 Exemple des points sensibles : Menuiseries 13

14 Exemple des points sensibles : Vitrage L isolation acoustique ne conduit pas nécessairement à l utilisation de double vitrage. Les performances d un double vitrage thermique standard sont inférieures à celles d un simple vitrage à cause de la correspondance des fréquences critiques (mise en résonance). 14

15 Exemple des points sensibles : Volets roulants Préférer un caisson extérieur avec commande électrique. 15

16 Isolements acoustiques intérieurs réglementaires : 25/30dB < DnT,A < 58dB Isolements dépendants : performances du séparatifs transmissions latérales performances des différents éléments (portes, vitrage etc ) 16

17 Propagation des bruits aériens dans les bâtiments : les transmissions latérales 17

18 Exemple d objectifs acoustiques g DnT,A<50dB 50dB<DnT,A<58dB DnT,A>58dB Parois opaques Paroi plâtre Béton creux Béton plein Ossature bois Etc.. Paroi plâtre (double ossature) Béton creux +doublage Béton plein Ossature bois (double ossature) Paroi plâtre (double ossature) Béton plein Ossature bois (double ossature) Gestion des transmissions latérales Etanchéité et remontées de cloisons Doublage des parois latérales si séparatif léger (plâtre, ossature bois) Remontées de cloisons Nécessite une étude Eléments composites OK OK si DnT,A<40dB Blocs portes proscrits ou mise en place de SAS Vitrage proscrit ou double châssis Blocs portes proscrits ou mise en place de SAS Vitrage proscrit ou cas par cas 18

19 Exemples de valeurs d affaiblissements de séparatifs Béton armée 20cm : Rw+C=60dB vs Cloison plâtre de «180» : Rw+C=64 Bardage métallique: Rw+Ctr=31dB Façade à ossature bois: Rw+Ctr~35dB 19

20 Exemple de bonne pratique lors d un chantier en présence d une cloison séparative légère Jonction entre cloison séparative légère et façade lourde isolée par l intérieur Jonction entre cloison séparative légère et façade légère à ossature bois 20

21 Bruits d'impacts (bruits de choc, de contact) Se transmettent dans toute la structure du bâtiment. Difficile à éliminer si on ne peut agir à la source du bruit 21

22 Machine à chocs 22

23 Exemple Lw - Isolement des bruits de choc 23

24 Bruits de chocs - support Béton armée : Très bonnes performances liées à l épaisseur de la dalle Dalle alvéolaire, hourdis etc.. : performances < béton armée, nécessité de revêtements performants ou chape ou faux plafond Planchers bois : peu performant, nécessité de chape sèche ou liquide et plafond lourd 24

25 Bruits de chocs revêtement de sol Performances et résultats dépendants du supports et du matériau Généralement testés sur dalle béton armée 14cm Sols souples Sols durs Chape flottante Bonnes performances en réduction des bruits de chocs et performances en absorption Présence d une sous couche pour de bonnes performances acoustiques Sous couche sous carrelage, attention réduction des performances en affaiblissement du support Sous couche sous parquet, attention réduction des performances en affaiblissement du support Bonnes performances en réduction des bruits de chocs, amélioration des performances en affaiblissement acoustique 25

26 Exemples de mise en œuvre pour une dalle, afin de limiter les bruits d impacts, 26

27 Exemple des points sensibles 27

28 Exemple des points sensibles 28

29 Exemple des points sensibles 29

30 Exemple des points sensibles 30

31 Traitements absorbants et temps de réverbération Objectifs en temps de réverbération (s) Objectifs selon la nature du local Objectifs selon le volume du local Critères complémentaires (Intelligibilité STI) Nécessite un calcul/simulation acoustique car dépendant de la volumétrie Objectifs en aire d absorption acoustique En général pour les circulations (logement, scolaire, hôtel et santé) Bureaux dans le cas du HQE par exemple Rapport entre la surface au sol et la performance du traitement absorbant 31

32 Traitements absorbants et temps de réverbération Limitation de la réverbération - Pour limiter la sensation de «cathédrale» dans les locaux. - Pour diminuer le niveau de bruit (voix, pas ). 32

33 Exemple de matériaux absorbants 33

34 Exemple de modélisation pour valider le temps de réverbération Exemple amphithéâtre Objectif 0,6 < Tr < 1,2s si >250m 3 34

35 Limitation du bruit des équipements techniques par rapport aux voisinages Décret n du 31 août 2006, relatif à la lutte contre les bruits de voisinage Critère d émergence sonore : 35

36 INDUSTRIE PARCS EOLIENS ENVIRONNEMENT ARCHITECTURE AEROPORT Quelques supports pour vous accompagner: mples_de_solutions_acoustiques_janvier_2014.pdf

PERFORMANCE ACOUSTIQUE ET MATERIAUX ISOLANTS DANS LE BATIMENT

PERFORMANCE ACOUSTIQUE ET MATERIAUX ISOLANTS DANS LE BATIMENT PERFORMANCE ACOUSTIQUE ET MATERIAUX ISOLANTS DANS LE BATIMENT M. Villot C. Guigou-Carter C.S.T.B. Centre Scientifique et Technique du Bâtiment 24 Rue Joseph Fourier 38400 St Martin d Hères, France Contexte

Plus en détail

MURS. Isolation des murs par l intérieur sous ossature 10. métallique SYSTÈME OPTIMA MURS. Isolation acoustique mince des murs SYSTÈME OPTIMA MURS 8

MURS. Isolation des murs par l intérieur sous ossature 10. métallique SYSTÈME OPTIMA MURS. Isolation acoustique mince des murs SYSTÈME OPTIMA MURS 8 Isolation des murs par l intérieur sous ossature 6 métallique SYSTÈME OPTIMA Isolation acoustique mince des murs SYSTÈME OPTIMA 8 Isolation des murs par l intérieur sous ossature 10 métallique SYSTÈME

Plus en détail

Aspects Confort Acoustique

Aspects Confort Acoustique Journée d étude Les Nœuds Constructifs Aspects Confort Acoustique M. Van Damme CSTC Division Communication et Formations Namur, Moulins de Beez 23 octobre 2012 Journée d étude Les Nœuds Constructifs Aspects

Plus en détail

Aspects Confort Acoustique

Aspects Confort Acoustique Session d information Les Nœuds Constructifs Aspects Confort Acoustique M. Van Damme CSTC Division Communication et Formations Bruxelles, Confédération Construction 07 février 2013 Plan de l exposé Parois

Plus en détail

F.E.S.T. AE-AI-TH/PE-01

F.E.S.T. AE-AI-TH/PE-01 F.E.S.T. AE-AI-TH/PE-0 Fiche d exemples de solutions techniques aux référentiels Qualitel et Habitat & Environnement Objet : Rubriques AE-AI-TH/PE Acoustique e & e, Thermique Hiver et Performance Energétique

Plus en détail

Acoustique et mise en œuvre - Fiches à destination des professionnels de la mise en œuvre dans le bâtiment - Fiche n 1 : maçons - page 1

Acoustique et mise en œuvre - Fiches à destination des professionnels de la mise en œuvre dans le bâtiment - Fiche n 1 : maçons - page 1 Acoustique et mise en œuvre - Fiches à destination des professionnels de la mise en œuvre dans le bâtiment - Fiche n 1 : maçons - page 1 1.- Fiche «maçons» Le maçon contribue largement à la réussite de

Plus en détail

ISOLATION DES SOLS KNAUF ISOLCHOC FORMATION. Fiche produit. Plancher Juillet 2005

ISOLATION DES SOLS KNAUF ISOLCHOC FORMATION. Fiche produit. Plancher Juillet 2005 Fiche produit Plancher Juillet 2005 24 db aux bruits de choc 6 db aux bruits aériens 0,55 m 2.K/W de résistance thermique Diminution des ponts thermiques FORMATION ISOLATION DES SOLS KNAUF ISOLCHOC Description

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ACOUSTIQUE DU BÂTIMENT

Formation Bâtiment Durable : ACOUSTIQUE DU BÂTIMENT Formation Bâtiment Durable : ACOUSTIQUE DU BÂTIMENT Bruxelles Environnement Isolement aux bruits aériens en pratique Manuel VAN DAMME Acoustical Expert VK Group Objectif(s) de la présentation Solutions

Plus en détail

L isolation acoustique

L isolation acoustique L isolation acoustique Gabriel Bérubé Ricardo Atienza/ Suzel Balez/ Nicolas Rémy CRESSON École Nationale Supérieure d Architecture de Grenoble L5C/ 2011-2012 Typologie des bruits On distingue 2 familles

Plus en détail

Isolation phonique des parois en terre cuite

Isolation phonique des parois en terre cuite Isolation phonique des parois en terre cuite Réglementation acoustique Les informations sont données à titre indicatif. Dans tous les cas, il y a lieu de se référer aux textes et réglementations en vigueur.

Plus en détail

L isolation acoustique partie 1

L isolation acoustique partie 1 L isolation acoustique partie 1 Nicolas REMY CREON école Nationale upérieure d architecture de Grenoble Nicolas REMY - L5C - ENAG Typologie des bruits On distingue 2 familles de bruits - les bruits aériens

Plus en détail

P I E R R E P A S Q U I N I ARCHITECTE DUG ACOUSTICIEN CINOV EXPERT PRES LA COUR D APPEL

P I E R R E P A S Q U I N I ARCHITECTE DUG ACOUSTICIEN CINOV EXPERT PRES LA COUR D APPEL P I E R R E P A S Q U I N I ARCHITECTE DUG ACOUSTICIEN CINOV EXPERT PRES LA COUR D APPEL Notre réf. : 60774 restructuration de la Mairie de Veigy-Foncenex Etude acoustique NOTICE ACOUSTIQUE N 5 le 18 mai

Plus en détail

REHABILITATION Amélioration du confort 5

REHABILITATION Amélioration du confort 5 REHABILITATION Amélioration du confort 5 LE CLOISONNEMENT LES CHASSIS LES SOLS L ISOLATION DES MURS LA VENTILATION INSTALLATION ELECTRIQUE LA RT «EXISTANT» S9- JF QUELDERIE - 2012 1 LE CLOISONNEMENT 2

Plus en détail

Acoustique du bâtiment

Acoustique du bâtiment Acoustique du bâtiment Etienne MATTHIEU Chargé de contrôle des règles de construction 24 janvier 2013 Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Gravure de Athanasius Kircher ISOLATION ACOUSTIQUE

Gravure de Athanasius Kircher ISOLATION ACOUSTIQUE Gravure de Athanasius Kircher ISOLATION ACOUSTIQUE ISOLATION ACOUSTIQUE Principe: Créer un obstacle entre une source sonore et le récepteur (auditeur). On distingue deux sortes de propagation: Les bruits

Plus en détail

ACOUSTIQUE EXTÉRIEURE OUTILS

ACOUSTIQUE EXTÉRIEURE OUTILS ACOUSTIQUE EXTÉRIEURE OUTILS Sommaire Définitions... 3 AE 1 Détermination des isolements requis D nt,a,tr requis... 4 AE 2 Détermination des isolements calculés D nt,a,tr calculé... 5 AE 2.1 Transmissions

Plus en détail

Construction de 197 logements collectifs et d un groupe scolaire Canal de l Ourcq BOBIGNY

Construction de 197 logements collectifs et d un groupe scolaire Canal de l Ourcq BOBIGNY Notice acoustique de façade Construction de 197 logements collectifs et d un groupe scolaire Canal de l Ourcq 93000 BOBIGNY Donneur d ordre : SCCV BOBIGNY PARIS 8 Avenue Declassé 75008 PARIS Affaire 111

Plus en détail

Impact de la règlementation thermique sur les performances acoustiques

Impact de la règlementation thermique sur les performances acoustiques CSTB Direction Santé Confort Impact de la règlementation thermique sur les performances acoustiques Quelques exemples PAGE 1 Introduction Ø Règlementation thermique : diminution des dépenses énergétiques,

Plus en détail

SOLS & PLANCHERS. Isolation acoustique de plancher béton 58 sous chape DOMISOL LR. Isolation acoustique de plancher béton 60 sous chape DOMISOL LV

SOLS & PLANCHERS. Isolation acoustique de plancher béton 58 sous chape DOMISOL LR. Isolation acoustique de plancher béton 60 sous chape DOMISOL LV Isolation acoustique de plancher béton 58 sous chape DOMISOL LR Isolation acoustique de plancher béton sous chape DOMISOL LV Isolation thermo-acoustique et protection feu 62 des planchers par le dessous

Plus en détail

Pourquoi changer ses fenêtres? Les performances thermiques des fenêtres

Pourquoi changer ses fenêtres? Les performances thermiques des fenêtres Les menuiseries isolantes 18 mars 2014 changer ses fenêtres? Les performances des fenêtres La réglementation : Thermique Fenêtres : un peu de vocabulaire Glossaire La menuiserie : la partie opaque (le

Plus en détail

Conférence de presse. Analyse économique des systèmes constructifs béton et bois. Jeudi 19 mai 2016

Conférence de presse. Analyse économique des systèmes constructifs béton et bois. Jeudi 19 mai 2016 Conférence de presse Analyse économique des systèmes constructifs béton et bois Jeudi 19 mai 2016 Sommaire Une étude du Bureau Michel Forgue (bmf) pour Cimbéton 1 étude 2 objectifs Les conditions de l

Plus en détail

22 PROPAGATION DU SON

22 PROPAGATION DU SON 22 PROPAGATION DU SON Compléments scientifiques et techniques 1. L isolation acoustique Elle consiste à diminuer les bruits provenant de l extérieur. Pour les bruits aériens L isolation dépend des matériaux.

Plus en détail

Performances acoustiques des systèmes constructifs à ossature bois

Performances acoustiques des systèmes constructifs à ossature bois Performances acoustiques des systèmes de construction bois M. Villenave 1 Performances acoustiques des systèmes constructifs à ossature bois Madeleine Villenave Institut Technologique FCBA FR-Bordeaux

Plus en détail

DESS Acoustique Architecturale & Urbaine ISOLATION ACOUSTIQUE

DESS Acoustique Architecturale & Urbaine ISOLATION ACOUSTIQUE DESS Acoustique Architecturale & Urbaine ISOLATION ACOUSTIQUE Durée 2h - documents autorisés 1 ère Partie : théorie appliquée (7 points) Incidence de la diffusion sur les mesures acoustiques Pour l absorption

Plus en détail

Le son. Animation : propagation d'une onde sonore plane

Le son. Animation : propagation d'une onde sonore plane LES SONS Le son Le son est du à la vibration d'un objet ( cordes vocales, membrane d'un haut parleur...). Cette vibration fait osciller les molécules de l'air en contact avec l'objet, qui vont transmettre

Plus en détail

POMPE A CHALEUR ET ENVIRONNEMENT ACOUSTIQUE

POMPE A CHALEUR ET ENVIRONNEMENT ACOUSTIQUE Version 0.0 Systèmes de chauffage par pompe à chaleur POMPE A CHALEUR ET ENVIRONNEMENT ACOUSTIQUE Acoustique www.gteo.fr Recommandations d installation 1) Puissance et pression acoustique Il existe deux

Plus en détail

Insulation technology. planchers en bois 23/03/2016 1

Insulation technology. planchers en bois 23/03/2016 1 Insulation technology isolation phonique planchers en bois 23/03/2016 1 12/01/2016 2 isolation phonique des planchers en bois introduction Atteindre un confort acoustique satisfaisant nécessite un sol

Plus en détail

Réglementation acoustique LES CHANGEMENTS DE L AN 2000

Réglementation acoustique LES CHANGEMENTS DE L AN 2000 Réglementation LES CHANGEMENTS DE L AN 2000 1.. 2.. 3.. 4.. La réglementation La prescription Les produits Le contrôle Direction Générale de l Urbanisme, de l Habitat et de la Construction La réglementation

Plus en détail

BARDAGES MÉTALLIQUES. Bardage double peau traditionnel 30 PANOLÈNE BARDAGE / FEUTRE BARDAGE

BARDAGES MÉTALLIQUES. Bardage double peau traditionnel 30 PANOLÈNE BARDAGE / FEUTRE BARDAGE Bardage double peau traditionnel PANOLÈNE BARDAGE / FEUTRE BARDAGE Bardage double peau avec plateaux perforés 31 PANOLÈNE BARDAGE / FEUTRAL Bardages double peau SYSTÈME CLADISOL 32 Bardages double peau

Plus en détail

77 PRESLES EN BRIE 1. GENERALITES. La construction se conformera :

77 PRESLES EN BRIE 1. GENERALITES. La construction se conformera : Les caractéristiques techniques détaillées seront définies dans une notice descriptive conforme à l arrêté du 10 mai 1968 au stade de l acte authentique. 1. GENERALITES La construction se conformera :

Plus en détail

EFFICACITE ENERGETIQUE, CONFORT ACOUSTIQUE, QUALITE DE L'AIR INTERIEUR

EFFICACITE ENERGETIQUE, CONFORT ACOUSTIQUE, QUALITE DE L'AIR INTERIEUR Colloque du 14 février 2012 EFFICACITE ENERGETIQUE, CONFORT ACOUSTIQUE, QUALITE DE L'AIR INTERIEUR : le juste équilibre La problématique vue par... Hugues BOUTFOL Centre d Études Techniques de l Équipement

Plus en détail

La reproduction ou la traduction, même partielles, des textes et illustrations de cette. consentement écrit de l'éditeur responsable

La reproduction ou la traduction, même partielles, des textes et illustrations de cette. consentement écrit de l'éditeur responsable 08 juin 2010 JOURNÉE THÉMATIQUE Impact des constructions basse énergie sur le gros œuvre Détails de construction acoustiques intégrés - Implications techniques des nouvelles normes et réglementations VAN

Plus en détail

Solutions ultra-minces

Solutions ultra-minces Solutions ultra-minces 1 Solutions ultra-minces = Solutions adhésives C est une solution d amélioration qui peut apporter un gain maximum de 3 à 14dB suivant le support et la matière utilisée. Cette matière

Plus en détail

Parois opaques (isolation thermique extérieure, intérieure, répartie lourde ou légère)

Parois opaques (isolation thermique extérieure, intérieure, répartie lourde ou légère) Parois opaques (isolation thermique extérieure, intérieure, répartie lourde ou légère) Durée du thème : 30 minutes FEEBAT Module 1+2 - Isolation thermique 1 Pour réduire les consommations d énergie Pour

Plus en détail

Ville de Gonesse - Réhabilitations

Ville de Gonesse - Réhabilitations Ville de Gonesse - Réhabilitations La Fauconnière Bâtiments C1 et C2 N 1 au 58 Square du Nord 570 logements Construction réalisée entre 1963 et 1965 2500 LOGEMENTS en coffrage tunnel avec nez de dalles

Plus en détail

01 ST GENIS POUILLY 1. GENERALITES. La construction se conformera :

01 ST GENIS POUILLY 1. GENERALITES. La construction se conformera : Les caractéristiques techniques détaillées seront définies dans une notice descriptive conforme à l arrêté du 10 mai 1968 au stade de l acte authentique. 1. GENERALITES La construction se conformera :

Plus en détail

Réglementation Acoustique applicable lors du remplacement de fenêtre et porte extérieure en zone de bruit

Réglementation Acoustique applicable lors du remplacement de fenêtre et porte extérieure en zone de bruit NOTE D'INFORMATION TECHNIQUE Réglementation Acoustique applicable lors du remplacement de fenêtre et porte extérieure en zone de bruit Publication de l Arrêté du 13 avril 2017 relatif aux caractéristiques

Plus en détail

RESIDENCE LES BRUYERES

RESIDENCE LES BRUYERES MAITRE D'OUVRAGE : SOLLAR (Groupe Logement français) 28 Rue Garibaldi BP 6064 69 412 LYON cedex Tel : 04 72 82 39 41 Fax : 04 78 93 83 13 Construction de 14 logements cœur de village RESIDENCE LES BRUYERES

Plus en détail

Terre cuite et construction 1/2014. Bâtiments de caractère

Terre cuite et construction 1/2014. Bâtiments de caractère Terre cuite et construction 1/2014 Bâtiments de caractère n 145 - revue trimestrielle - janvier-février-mars 2014 - bureau de dépôt 8000 Bruges 1-2 ème division 12 TERRE CUITE ET CONSTRUCTION TECHNIQUE

Plus en détail

CLOISONS. Cloisons distributives légères avec ossature 22 métallique PAR PRO. Cloisons séparatives légères avec ossature 24 métallique PAR PRO

CLOISONS. Cloisons distributives légères avec ossature 22 métallique PAR PRO. Cloisons séparatives légères avec ossature 24 métallique PAR PRO Cloisons distributives légères avec ossature 22 métallique PAR PRO Cloisons séparatives légères avec ossature 24 métallique PAR PRO Cloisons séparatives légères à ossature bois 25 ISOCONFORT Isolation

Plus en détail

Briques monolithes POUR BÂTIMENTS D ÉLEVAGE. Terreal, solutions pour une construction positive

Briques monolithes POUR BÂTIMENTS D ÉLEVAGE. Terreal, solutions pour une construction positive Briques monolithes POUR BÂTIMENTS D ÉLEVAGE Terreal, solutions pour une construction positive Briques monolithes POUR BÂTIMENTS D ÉLEVAGE Les Briques Monolithes pour bâtiments d élevage se composent de

Plus en détail

Matériaux durables : critères par catégorie 1

Matériaux durables : critères par catégorie 1 Matériaux durables : critères par catégorie 1 1. Maçonneries porteuses... 2 2. Ossature bois et charpente... 2 3. Cloisons et faux plafond... 2 4. Isolation thermique et acoustique... 2 5. Étanchéité à

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE et RESSOURCES

DOSSIER TECHNIQUE et RESSOURCES MENTION COMPLEMENTAIRE TECHNICIEN EN ENERGIES RENOUVELABLES EPREUVE E1 PREPARATION D UNE INTERVENTION SESSION 2017 DOSSIER TECHNIQUE et RESSOURCES «CONSTRUCTION D UNE MAISON INDIVIDUELLE, LOTISSEMENT GAUMET»

Plus en détail

Qualitel - Millésime Les principales évolutions

Qualitel - Millésime Les principales évolutions Qualitel - Millésime 2008 Les principales évolutions Le millésime 2008 intègrent les mises à jours de : septembre 2006 et juillet 2007 relatives à l application de la RT. janvier 2007 intégrant la réglementation

Plus en détail

SESSION 2014 EPREUVE E5 ETUDE DES CONSTRUCTIONS. Sous Epreuve U5.1 ETUDES TECHNIQUES. Durée : 4 heures Coefficient : 3 ELEMENTS DE CORRIGE

SESSION 2014 EPREUVE E5 ETUDE DES CONSTRUCTIONS. Sous Epreuve U5.1 ETUDES TECHNIQUES. Durée : 4 heures Coefficient : 3 ELEMENTS DE CORRIGE BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR ETUDES ET ECONOMIE DE LA CONSTRUCTION SESSION 2014 EPREUVE E5 ETUDE DES CONSTRUCTIONS Sous Epreuve U5.1 ETUDES TECHNIQUES Durée : 4 heures Coefficient : 3 ELEMENTS DE CORRIGE

Plus en détail

Logiciel de prédiction CASC

Logiciel de prédiction CASC Logiciel de prédiction CASC C. Guigou-Carter et M. Villot Département Acoustique et Eclairage Pôle Bruit et Vibrations dans le Bâtiment Performance des composants PAGE 1 Calcul Acoustique pour Structures

Plus en détail

Définition de l installation Définitions et choix du foyer Composants de conduits de fumée et de conduits de raccordement

Définition de l installation Définitions et choix du foyer Composants de conduits de fumée et de conduits de raccordement SOMMAIRE 7 Définition de l installation 9 Définitions et choix du foyer 9 1. Les âtres et les appareils à foyer ouvert 10 2. Les inserts 11 3. Les poêles à bûches 13 Composants de conduits de fumée et

Plus en détail

Sensibilisation aux interactions entre Acoustique et Thermique. 1 er avril 2016

Sensibilisation aux interactions entre Acoustique et Thermique. 1 er avril 2016 Sensibilisation aux interactions entre Acoustique et Thermique 1 er avril 2016 Conférence Coach Copro Nantes Métropole Division Acoustique Direction Santé-Confort Jean-Baptiste CHÉNÉ Introduction RT 2012

Plus en détail

Fondations superficielles. Dallages Conception, calcul et exécution. Travaux de cuvelage. Cloisons en maçonnerie de petits éléments

Fondations superficielles. Dallages Conception, calcul et exécution. Travaux de cuvelage. Cloisons en maçonnerie de petits éléments Liste des DTU Documents techniques unifiés DTU 13 - Fondations DTU 13.11 DTU 13.12 DTU 13.2 DTU 13.3 DTU 14 - Cuvelage DTU 14.1 DTU 20 - Maçonnerie DTU 20.1 Fondations superficielles Règles pour le calcul

Plus en détail

Généralités Entrées d'air autoréglables Entrées d'air hygroréglables Manchons ENTRÉES D'AIR

Généralités Entrées d'air autoréglables Entrées d'air hygroréglables Manchons ENTRÉES D'AIR Généralités Entrées d'air autoréglables Entrées d'air hygroréglables Manchons ENTRÉES D'AIR Sommaire GÉNÉRALITÉS p. 3 Rôle de l entrée d air p. 4 Environnement réglementaire p. 4 Définition p. 4 Dimensionnement

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE Version 7.0 1/8 Etabli le 13.07.1998 par B. Triverio Révision le 05.07.016 par S. Savoy Contrôlé et libéré le 15.09.016 par B. Chanez Semestre 1 Construction 30 périodes selon OrFo 1..1 Bases de la construction

Plus en détail

REHABILITATION DES IMMEUBLES SIS 19 rue des Plantes Paris Selon les objectifs du Plan Climat de la Ville de Paris

REHABILITATION DES IMMEUBLES SIS 19 rue des Plantes Paris Selon les objectifs du Plan Climat de la Ville de Paris REHABILITATION DES IMMEUBLES SIS 19 rue des Plantes Paris 75014 Selon les objectifs du Plan Climat de la Ville de Paris 1. Présentation de la résidence : 1 - Note de présentation VF L opération se situe

Plus en détail

Carnet de détails. Système d Isolation Thermique par l Extérieur avec enduit sur isolant KEIM XPor

Carnet de détails. Système d Isolation Thermique par l Extérieur avec enduit sur isolant KEIM XPor Carnet de détails Système d Isolation Thermique par l Extérieur avec enduit sur isolant KEIM XPor Septembre 2015 Carnet Carnet de détails de détails Sommaire F1 Généralités F1.1.1 3 F1.2.1 Principe de

Plus en détail

Bouwconcepten voor een akoestisch kwaliteitslabel in de woningbouw Concepts de construction pour un label de qualité acoustique dans les habitations

Bouwconcepten voor een akoestisch kwaliteitslabel in de woningbouw Concepts de construction pour un label de qualité acoustique dans les habitations 1 Bouwconcepten voor een akoestisch kwaliteitslabel in de woningbouw Concepts de construction pour un label de qualité acoustique dans les habitations Bart Ingelaere - bi@bbri.be I. INTRODUCTION NOTIONS

Plus en détail

Points de vigilance. 9 décembre 2015

Points de vigilance. 9 décembre 2015 RT 2012 - infiltrometrie Points de vigilance 9 décembre 2015 POINT SUR LA REGLEMENTATIO. LA PERMEABILITE A L AIR :POINT DE VIGILANCE EN CHANTIER RT 2005 BBC 2005 RT 2012 Performances: Cep

Plus en détail

Rupteurs. La référence RT 2012 LA PLUS ÉCONOMIQUE DU MARCHÉ. Gain 38% Gain 52%

Rupteurs. La référence RT 2012 LA PLUS ÉCONOMIQUE DU MARCHÉ. Gain 38% Gain 52% Rupteurs La référence RT 2012 LA PLUS ÉCONOMIQUE DU MARCHÉ LOGEMENTS COLLECTIFS Ψ 9 = 0,37 W/m.K Gain 38% MAISONS INDIVIDUELLES Ψ 9 = 0,29 W/m.K Gain 52% Évite la pose des rupteurs thermiques Exigence

Plus en détail

direction générale de l Urbanisme de l Habitat et de la Construction les outils Solution technique RT 2000 Maisons individuelles non climatisées

direction générale de l Urbanisme de l Habitat et de la Construction les outils Solution technique RT 2000 Maisons individuelles non climatisées direction générale de l Urbanisme de l Habitat et de la Construction les outils Solution technique RT 2000 Maisons individuelles non climatisées Une maison individuelle conçue et réalisée conformément

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Acoustique : conception et mise en oeuvre

Formation Bâtiment Durable : Acoustique : conception et mise en oeuvre Formation Bâtiment Durable : Acoustique : conception et mise en oeuvre Bruxelles Environnement Isolement aux bruits aériens en pratique Manuel VAN DAMME Acoustical Expert VK Group Objectif(s) de la présentation

Plus en détail

ANNEXE QUALITE ACOUSTIQUE ILE DE LA REUNION

ANNEXE QUALITE ACOUSTIQUE ILE DE LA REUNION Sommaire ANNEXE QUALITE ACOUSTIQUE ILE DE LA REUNION 1. Généralités... 2 1.1 Réglementation... 2 1.2 Limite des appréciations données... 2 1.3 Définition des types de construction... 3 1.4 Définition des

Plus en détail

6. Protections contre les bruits de chocs intérieurs

6. Protections contre les bruits de chocs intérieurs 6. Protections contre les bruits de chocs intérieurs Les chocs dans une construction se traduisent par une mise en vibration des structures. Ces vibrations peuvent se propager fort loin sans que parfois

Plus en détail

UNE REFLExION POUR L'AVENIR Architecture BOIS & dépendance

UNE REFLExION POUR L'AVENIR Architecture BOIS & dépendance UNE REFLExION POUR L'AVENIR... Sollicités de toutes parts, architectes, constructeurs et associations imaginent des solutions pour répondre aux nouvelles exigences en matière de développement durable.

Plus en détail

ETUDE THERMIQUE RT2012

ETUDE THERMIQUE RT2012 2014 ETUDE THERMIQUE RT2012 Ce document comporte : Une copie de l attestation de conformité qui a été jointe au permis de construire La synthèse de l étude thermique réalisée comprenant : - La composition

Plus en détail

Acoustique Intérieure EXIGENCES

Acoustique Intérieure EXIGENCES Acoustique Intérieure AI EXIGENCES ACOUSTIQUE INTÉRIEURE EXIGENCES Sommaire Introduction... 2 Principe de la rubrique... 2 Définition des catégories de locaux d un bâtiment... 3 AI 1 Bruit aérien dans

Plus en détail

KNAUF THERM CHAPE TH38 SOUS CHAPE HYDRAULIQUE

KNAUF THERM CHAPE TH38 SOUS CHAPE HYDRAULIQUE sous chape hydraulique Knauf Therm Chape Th38 est un panneau en polystyrène blanc, conforme à la norme NF EN 13163 Application Ouvrage d'isolation conforme au DTU 52.10 sous chape ou dalle limité au champ

Plus en détail

Qualité architecturale et solutions constructives pour un logement optimisé

Qualité architecturale et solutions constructives pour un logement optimisé Qualité architecturale et solutions constructives Logements optimisés CQFD : Coûts, Qualité, Fiabilité, Délais ANNEXES Troisième session 1 2 octobre 2009 Sommaire Annexes Annexe 1 : Benne de bétonnage

Plus en détail

BONUS DE CONSTRUCTIBILITÉ

BONUS DE CONSTRUCTIBILITÉ BONUS DE CONSTRUCTIBILITÉ Des bâtiments exemplaires avec la brique 17 rue Letellier 75O15 Paris Email : fftb@fftb.org @_FFTB_ www.briques.org Quelle est la pertinence de la maçonnerie en briques terre

Plus en détail

Insulation technology. parquet sol stratifié - carrelage

Insulation technology. parquet sol stratifié - carrelage Insulation technology parquet sol stratifié - carrelage isolation aux bruits d impact sous revêtement de sol 10/06/2015 parquet/sol stratifié: bruits de réflexion bruits de réflexion Il y a deux types

Plus en détail

L ISOLATION THERMIQUE ET ACOUSTIQUE DES PAROIS OPAQUES PAR L EXTERIEUR :

L ISOLATION THERMIQUE ET ACOUSTIQUE DES PAROIS OPAQUES PAR L EXTERIEUR : L ISOLATION THERMIQUE ET ACOUSTIQUE DES PAROIS OPAQUES PAR L EXTERIEUR : Jean Baptiste Chéné CSTB - LABE AVANTAGES ET INCONVENIENTS Journée thématique CIDB «Isolation thermique, Isolation acoustique, ventilation:

Plus en détail

Programme RAGE: Utilisation des planchers mixtes bois-béton

Programme RAGE: Utilisation des planchers mixtes bois-béton 4 ème Forum International Bois Construction 2014 Programme RAGE: Utilisation des planchers mixtes bois-béton F. Lyon 1 Programme RAGE: Utilisation des planchers mixtes bois-béton Florent Lyon Centre scientifique

Plus en détail

STEICO solutions constructives PLANCHER SUR VIDE SANITAIRE STEICO construction

STEICO solutions constructives PLANCHER SUR VIDE SANITAIRE STEICO construction STEICO solutions constructives PLANCHER SUR VIDE SANITAIRE Solution de plancher avec matériaux à base de bois Isolants à base de fibre de bois Performance thermique et confort d utilisation Simple à mettre

Plus en détail

Réhabilitation, Rénovation, ITE Ecole de musique de Gérardmer

Réhabilitation, Rénovation, ITE Ecole de musique de Gérardmer 4 ème Forum International Bois Construction 2014 Ecole de musique de Gérardmer F. Lausecker 1 Réhabilitation, Rénovation, ITE Ecole de musique de Gérardmer François Lausecker Agence Lausecker architectes

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 12 DETAILS DE CONSTRUCTION Section 12.8 Les revêtements 12.8.1 Les revêtements de sol 12.8.2 Les revêtements de mur 12.8.3 Les revêtements de plafond 12.8.4 Les revêtements

Plus en détail

isolation aux bruits aériens doublage collé Insulation technology

isolation aux bruits aériens doublage collé Insulation technology isolation aux bruits aériens doublage collé Insulation technology is introduction Les doublages acoustiques Mustwall 33 B et Rewall 40 sont des solutions minces pour l améliorisation des performances phoniques

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE: TASNIME

MAITRE D OUVRAGE: TASNIME MAITRE D OUVRAGE: TASNIME PROJET TASNIME CALIFORNIE 1 CONSTRUCTION DE SIX IMMEUBLES SOUS SOL + RDCH +3 ETAGES BIM CONSULT BET-OPC RAPPORT N 3 1 I / - Rapport de l état d avancement des travaux : Depuis

Plus en détail

Les non conformités acoustiques

Les non conformités acoustiques Les non conformités acoustiques Retour d expérience des CRC Etienne MATTHIEU Cerema CE, DL Autun Dole, le Réglementation Habitation Arrêté du 30 juin 1999 relatif aux caractéristiques acoustiques des bâtiments

Plus en détail

deltarock Réaction au feu DELTAROCK et MB ROCK sont incombustibles ; ils ne contribuent donc pas au développement de l incendie (Euroclasse A1).

deltarock Réaction au feu DELTAROCK et MB ROCK sont incombustibles ; ils ne contribuent donc pas au développement de l incendie (Euroclasse A1). deltarock - MB ROCK Panneaux de laine de roche mono densité rigide, utilisés pour l isolation thermique entre éléments de structure (solives, poutrelles, etc.) avant la pose du plafond de finition. deltarock

Plus en détail

L isolation phonique. Pierre ADAM Conseiller INFO ÉNERGIE

L isolation phonique. Pierre ADAM Conseiller INFO ÉNERGIE L isolation L isolation phonique phonique Pierre ADAM Conseiller INFO ÉNERGIE pierre.adam@alec-nancy.fr Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr SOMMAIRE 1. Qu

Plus en détail

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT Chapitre 1 : NOTIONS DE BASE Chapitre 2 : LES SOURCES DE BRUIT Chapitre 3 : ISOLATION ACOUSTIQUE DES PAROIS Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE Chapitre

Plus en détail

Placo vous simplifie l isolation

Placo vous simplifie l isolation Placo vous simplifie l isolation www.placo.fr Placo vous simplifie l isolation L isolation est plus que jamais au cœur des défis du bâtiment dans la recherche d économies d énergie. Isoler les murs par

Plus en détail

Formation 2013 Bâtiment Durable

Formation 2013 Bâtiment Durable Formation 2013 Bâtiment Durable ACOUSTIQUE Bruxelles Environnement TECHNIQUES D ISOLEMENT CONTRE LES BRUITS DE CHOC ET ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOC DES PLANCHERS EN BOIS Manuel VAN DAMME, Ing. CSTC-WTCB

Plus en détail

Le contrôle du respect des règles de construction Les acteurs en région Pays de la Loire et leurs rôles

Le contrôle du respect des règles de construction Les acteurs en région Pays de la Loire et leurs rôles Le contrôle du respect des règles de construction Les acteurs en région Pays de la Loire et leurs rôles Direction Régionale de l Écologie, de l Aménagement et du Logement (DREAL) : fixe les objectifs quantitatifs

Plus en détail

ECOQUARTIER DE LA CARTOUCHERIE ILOT 1.5 A

ECOQUARTIER DE LA CARTOUCHERIE ILOT 1.5 A ECOQUARTIER DE LA CARTOUCHERIE ILOT 1.5 A 101, AVENUE DE GRANDE BRETAGNE 31 300 TOULOUSE NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE BATIMENT D E et F CARACTERISTIQUES GENERALES LABEL : Opération certifiée Habitat et

Plus en détail

Sonic. Isolation phonique hautes performances! Applications. Avantages

Sonic. Isolation phonique hautes performances! Applications. Avantages Sonic Isolation phonique hautes performances! L'isolation de l'intérieur des bâtiments contre le bruit est devenue un critère majeur de conception en raison de l'augmentation rapide du trafic tant routier

Plus en détail

Lycée des Eaux Claires - Grenoble -

Lycée des Eaux Claires - Grenoble - Lycée des Eaux Claires - Grenoble - Ossature bois, haute qualité environnementale et performances acoustiques Samuel TOCHON-DANGUY - LASA Jean Paul RODA - R2K Architectes Comment concilier isolation thermique,

Plus en détail

SOMMAIRE. Avant-propos Domaine d application du guide... 6

SOMMAIRE. Avant-propos Domaine d application du guide... 6 SOMMAIRE Avant-propos......................................... 4 Domaine d application du guide......................... 6 Système de bardage rapporté traditionnel, non traditionnel et certification associée.................................

Plus en détail

Description détaillée

Description détaillée Chape sèche en ciment Aquapanel Floor est une chape sèche destinée à la réalisation de tous les types de planchers. C'est une plaque moulée composée de ciment armé de fibres de 22 mm d épaisseur. Aquapanel

Plus en détail

LOT 2 : TRANSFORMATION BASSE ENERGIE BÂTIMENT C Gros Oeuvre et parachèvements Sanitaires Electricité HVAC. Cahier spécial des charges AABB 10110

LOT 2 : TRANSFORMATION BASSE ENERGIE BÂTIMENT C Gros Oeuvre et parachèvements Sanitaires Electricité HVAC. Cahier spécial des charges AABB 10110 LOT 2 : TRANSFORMATION BASSE ENERGIE BÂTIMENT C Gros Oeuvre et parachèvements Sanitaires Electricité HVAC Cahier spécial des charges AABB 10110 1 01 GROS-OEUVRE 2 01.00 REMARQUE PREALABLE 3 01.01 CLAUSES

Plus en détail

déterminer la puissance des émetteurs

déterminer la puissance des émetteurs page 1/7 1. Bilan thermique d'un bâtiment DEPERDITIONS APPORTS GRATUITS BESOINS DE CHAUFFAGE PERTES CONSOMMATION 1.1. Objet du calcul des déperditions vérifier la conformité du bâtiment La réglementation

Plus en détail

Cloisons de distribution Placopan

Cloisons de distribution Placopan 03 Cloisons hauteur d étage Placopan Cloisons de distribution Placopan Description La cloison Placopan est constituée de panneaux monoblocs, hauteur d étage, à parements en plaque de plâtre collés en usine

Plus en détail

Réduire le bruit dans les écoles et les crèches. Des solutions concrètes pour les collectivités territoriales

Réduire le bruit dans les écoles et les crèches. Des solutions concrètes pour les collectivités territoriales Guide pratique des collectivités territoriales pour l amélioration des conditions acoustiques dans les établissements d accueil des jeunes enfants Nervosité, agressivité, difficulté de concentration des

Plus en détail

Performante et Durable

Performante et Durable Thermique Acoustique Solutions Toiture Murs Cloisons Isolation Performante et Durable ouate Fabrication française ouate Isolation thermique performante Points forts Isolant écologique, sain et non irritant

Plus en détail

4 ACOUSTIQUE. Les blocs de maçonnerie en béton BELBLOCK quand le silence est de rigueur

4 ACOUSTIQUE. Les blocs de maçonnerie en béton BELBLOCK quand le silence est de rigueur ACOUSTIQUE 4 Le confort acoustique est un aspect essentiel de la qualité d une pièce. Face à un cadre de vie toujours plus bruyant, nous sommes de plus en plus exigeants et souhaitons éviter au maximum

Plus en détail

SWISS KRONO BOARD - UN LARGE CHOIX D OSB

SWISS KRONO BOARD - UN LARGE CHOIX D OSB - UN LARGE CHOIX D OSB Les OSB sont des panneaux ou dalles constitués de lamelles de bois orientées, utilisés majoritairement dans la construction de maisons individuelles, immeubles à ossature bois ou

Plus en détail

Isolation acoustique des cloisons

Isolation acoustique des cloisons GLASSWOOL TWIN Isolation acoustique des cloisons Domaines d application Neuf et rénovation. Résidentiel ou tertiaire Bâtiments : maisons individuelles, collectifs Isolation acoustique des cloisons sèches

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Société Civile Immobilière CARRE AUBE ROUGE 30 Appartements CASTELNAU LE LEZ ******* NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE ******* mise à jour du 05/08/16 1 1. GENERALITES Les caractéristiques techniques détaillées

Plus en détail

Coefficient de transmission surfacique en partie courante (Uc) 6. Coefficient de transmission surfacique global (Up) 7

Coefficient de transmission surfacique en partie courante (Uc) 6. Coefficient de transmission surfacique global (Up) 7 THERMIQUE Sommaire Sommaire 2 Récapitulatif général des valeurs 3 Introduction et hypothèses de calcul 4 Nature des matériaux, conductivité thermique et conditions aux limites 5 Performances Thermiques

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE: TASNIME

MAITRE D OUVRAGE: TASNIME MAITRE D OUVRAGE: TASNIME OPERATION: TASNIME CALIFORNIE 1 PROJET DE CONSTRUCTION DE SIX IMMEUBLES SOUS SOL + RDCH +3 ETAGES BIM CONSULT BET-OPC RAPPORT N 4 1 I / - Exécution et avancement des travaux :

Plus en détail