DIFFERENTES FORMES DE DYSLEXIE ET SIGNES D ALERTE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DIFFERENTES FORMES DE DYSLEXIE ET SIGNES D ALERTE"

Transcription

1 DIFFERENTES FORMES DE DYSLEXIE ET SIGNES D ALERTE - TABLEAU RECAPITULATIF, p. 2 à 5 «Les différentes formes de dyslexie» - LES TROUBLES SPECIFIQUES DU LANGAGE ECRIT, p. 6 à 7 «Les signes d alerte» 1

2 TABLEAU RECAPITULATIF «Les différentes formes de dyslexie» DYSLEXIE PHONOLOGIQUE ou Dyslexie dysphonétique DYSLEXIE DE SURFACE Dyslexie lexicale Dyslexie dyséidétique DYSLEXIE MIXTE Voie(s) atteinte(s) Voie phonologique, d assemblage ou indirecte. Voie lexicale, d adressage ou directe. Voies phonologique et lexicale. Difficultés en lecture Non automatisation des conversions graphèmes-phonèmes donc grande difficulté à déchiffrer les mots nouveaux et les logatomes. D où l utilisation de la stratégie par adressage, mais les mots reconnus à partir d indices visuels sont souvent incomplets. paralexies verbales : bergerie lu berger, écolier lu école paralexies sémantiques : ruisseau lu rivière Incapacité à automatiser la lecture à partir de la forme visuelle des mots, incapacité à récupérer en mémoire la prononciation associée au mot. Erreurs de lecture des mots irréguliers (doigt, oignon, femme ). On repère, comme erreurs-types, des confusions sur l image de la lettre : au niveau de l orientation (b/d, u/n, p/q ) ou au niveau de la place des lettres dans le mot (prati pour parti). Lecture des mots nouveaux, logatomes et mots irréguliers compliquée. Lecture très laborieuse. Accès au sens compromis. D autres erreurs observées relèvent de confusions phonémiques (f/v, t/d, s/ch ), d omissions dans la lecture Perturbation de l accès à la signification du texte lu. Lecture lente et très syllabée. Chaque mot est 2

3 (arbe), d adjonctions (plaquet pour paquet) ou d inversions (labavo). La faiblesse du décodage est palliée par une utilisation massive de la voie sémantique. déchiffré comme si c était la première fois qu il était rencontré (en utilisant la voie d assemblage) et ce par défaut de stockage dans le lexique interne. Perturbation de l accès à la signification du texte lu, à la représentation mentale, au raisonnement inférentiel. Difficultés en écriture Des erreurs non phonologiquement plausibles (le mot écrit ne correspond pas à la forme sonore annoncée). Exemples : globule -> cloble soucoupe -> sucoupe gourdin -> courtin Exemple *: le professeur idéal «c est un professeur qui nous comprent a no tifilcuté. Met qui et céfaire quand quil le fot. met il fot qui note tout au tateau. et quand on conprenpae il viens nous expier» (collège). Des erreurs phonologiquement plausibles (le mot écrit est mal orthographié mais correct d'un point de vue phonétique). Impossibilité de se constituer un lexique orthographique. Exemples : monsieur -> meussieu, haricot -> aricau paon -> pan Exemple : «un lion a vala la téte d un meuscieu et l enfant preunai sé moustache i bat des ailes et il sen vole» (primaire). Difficultés en copie (lettre à lettre). Erreurs non phonologiquement plausibles et erreurs liées à la fragilité du lexique interne. Exemple *: le professeur idéal c est : «un professeur il fait tout les longe il fait troit remarceu et il pronntre garné de bore et au bout de la 4 ième il vage le dirèdere» (collège). «il voulu travaié alor son papa lui disé de travai pour ganié de larga pour fair le mariach de sa sere» (collège). Des difficultés en copie et des erreurs phonologiques se retrouvent. 3

4 Dysorthographie associée Dysorthographie phonologique (orthographe phonétique) Dysorthographie de surface. (orthographe d usage) Dysorthographie mixte. (erreurs phonologiques, d usage et grammaticales) Lexique orthographique Faible. Faible. Orthographe d usage très déficitaire. Un même mot peut être écrit dans le même texte de façon différente à chaque fois avec une phonologie correcte. Certaines erreurs reflètent des difficultés de mémorisation des règles. C peut faire [k] ou [s] d où utilisation de graphèmes plus surs : corbeau écrit quorbo, korbeau, qorbau Faible. Les erreurs ne tiennent pas toujours compte des occurrences en français (exemple : terrminer on ne rencontre jamais deux r avant une autre consonne). Trouble cognitif à l'origine de la dyslexie Trouble phonologique. Déficit de l analyse segmentale de la parole, dans la discrimination phonémique. Trouble de la perception auditive (surtout phonèmes dont l articulation est courte <40 millisecondes : p/b). Outre son impact sur la lecture et Trouble visuo-attentionnel. Difficulté à distribuer de façon homogène son attention visuelle sur l ensemble de la séquence de lettres que constitue un mot. Ainsi, certaines lettres apparaissent comme plus saillantes que d autres et l identification ne peut aboutir. Exemple : MaisON mais quelquefois ce sera MaISon Troubles phonologique et visuoattentionnel. 4

5 l écriture, le trouble phonologique va entraîner des difficultés au niveau : du langage oral (répétition d un mot, langage spontané, dénomination et aussi apprentissage de nouvelles formes sonores telles que LV) de la MCT : un empan faible provoque une gêne dans de nombreuses tâches cognitives (compréhension orale et écrite, calcul mental ) des capacités métaphonologiques Le mot n est jamais traité comme une entité mais par unités. Aucune représentation stable du mot ne peut être mémorisée. La lecture en devient coûteuse en énergie cognitive et attentionnelle. * Ces exemples sont extraits de Dominique CRUNELLE (eds) (2006) : Dyslexie ou difficultés scolaires au collège : quelles pédagogie, quelles remédiations? Scérén 5

6 LES TROUBLES SPECIFIQUES DU LANGAGE ECRIT - Les signes d alerte - CYCLE I CYCLE II CYCLE III Grande section : - mots déformés (suppressions de sons, inversions, ajouts, tous les sons de la langue ne sont pas maîtrisés), - difficulté en conscience phonologique, - lexique pauvre, - trouble de l évocation, - dysyntaxie et agrammatisme, - difficultés de compréhension, - difficultés d attention et de concentration, - troubles de la mémorisation - difficulté pour ranger, classer, ordonner, - difficulté d organisation spatiotemporelle, - problème de coordination motrice, mauvaise latéralisation - absence totale de langage, - difficulté à communiquer avec les autres, - expression linguistique pauvre (mais peut être compensée par des moyens de communication non verbale), - langage inintelligible, parfois seules les voyelles sont prononcées, - langage peu informatif, - dialogue peu initié par l enfant, - peu de questions posées, - mots employés à la place d autres, ou impossible à retrouver (dysnomie, anomie), - mots inadéquats mais proches phonologiquement (rire/lire), - mot à la place d un autre, proche sémantiquement (chaise/fauteuil), - mots rares mieux mémorisés que mots courants, - syntaxe et grammaire perturbées (dysyntaxie, agrammatisme), - mots utilisés isolément, - verbes à l infinitif, - absence d articles ou de mots de liaison, - adjectifs non accordés, - difficultés de mémorisation, - difficultés dans la construction du Cours préparatoire : - persistance des troubles à l oral, - difficulté d entrée dans la combinatoire, - difficulté en conscience phonologique et graphémique, - lenteur, fatigabilité, - mauvaise tenue du crayon, graphisme maladroit, Tout au long du cycle et dans les différentes disciplines : - persistance des troubles à l oral, - erreurs phonologiques et/ou visuelles en lecture et orthographe, - lecture et écriture phonétiques après le CE2, - difficulté à transcrire ses idées à l écrit, - sauts de ligne en lecture, - difficultés d orientation spatiotemporelles. - persistance d une grande lenteur, de fatigabilité et de troubles de l attention, - difficultés de mémoire (tables de multiplication, poésie ) En orthographe : - mauvaise segmentation entre les mots, - erreurs d usage fréquentes, - pas de stock lexical (mots invariables), - difficulté pour appliquer les règles grammaticales, - difficulté dans la copie et la prise de notes, - mauvaise tenue du crayon, 6

7 schéma corporel, - difficulté de coordination, maladresse, - troubles de l attention NB : l expression est souvent plus touchée que la compréhension. - problèmes de mémorisation - difficulté de repérage spatiotemporel, - difficulté en numération, dans l acquisition du nombre CE1 : - persistance des troubles à l oral, - vitesse de lecture inchangée au cours de l année, - difficulté à mémoriser les motsoutils en global, - sauts de lignes en lecture, - erreurs phonologiques oral/écrit, - difficulté de copie, retour au modèle incessant - nombreuses ratures, manque de soin En lecture : - difficulté de compréhension des textes lus, - différence entre le compréhension et l expression à l oral et entre la compréhension et l expression à l écrit En mathématiques : - trouble de l acquisition du nombre, - difficulté de manipulation des grands nombres en lecture et en écriture, - difficulté de mémorisation des tables de multiplication, - difficulté de positionnement dans les opérations, - difficulté en géométrie (repérage, manipulations), - persistance des difficultés pour classer, organiser, ranger, - difficulté dans la résolution de problèmes 7

LA DYSLEXIE (http://www.meoevoli.it/logo/slides_dyslexie.pdf)

LA DYSLEXIE (http://www.meoevoli.it/logo/slides_dyslexie.pdf) LA DYSLEXIE (http://www.meoevoli.it/logo/slides_dyslexie.pdf) Anne Revol-Meo Evoli (tel : +39.063332009 e-mail : anne@meoevoli.it) Institut Saint Dominique Rome 9 avril 2003 Anne Revol-Meo Evoli La dyslexie

Plus en détail

LA DYSLEXIE- DYSORTHOGRAPHIE

LA DYSLEXIE- DYSORTHOGRAPHIE LA DYSLEXIE- DYSORTHOGRAPHIE PLAN 1. Le développement du langage écrit 2. Les Dyslexies :définition 3.Troubles associés: a. la Dysorthographie b. autres troubles 4. Tableau récapitulatif 5. répercussions

Plus en détail

Suivi de l aide personnalisée C I R C O N S C R I P T I O N A J A C C I O I I -

Suivi de l aide personnalisée C I R C O N S C R I P T I O N A J A C C I O I I - Suivi de l aide personnalisée C I R C O N S C R I P T I O N A J A C C I O I I - A S H Les modalités de repérage Ajaccio II - ASH Trois grands types de repérage pour mettre en œuvre l aide personnalisée

Plus en détail

OURA LEC/CP ROC Stage PMQC - Mardi 12 novembre 2013

OURA LEC/CP ROC Stage PMQC - Mardi 12 novembre 2013 OURA LEC/CP ROC Stage PMQC - Mardi 12 novembre 2013 La compréhension de texte repose sur 5 ensembles de compétence Compétences de décodage : fluence Compétences linguistiques : lexique, syntaxe Compétences

Plus en détail

APPRENDRE À LIRE Compétences linguistiques Compétences perceptives : Faire le lien entre oral et écrit :

APPRENDRE À LIRE Compétences linguistiques Compétences perceptives : Faire le lien entre oral et écrit : APPRENDRE À LIRE Compétences linguistiques : - articulation - parole - langage (vocabulaire et syntaxe) Compétences perceptives : - visuelles - auditives Faire le lien entre oral et écrit : - conscience

Plus en détail

SIGNES D APPEL LES DIFFICULTES DE L ÉLÈVE DYSLEXIQUE DIFFICULTES EN LECTURE DIFFICULTES EN ECRITURE

SIGNES D APPEL LES DIFFICULTES DE L ÉLÈVE DYSLEXIQUE DIFFICULTES EN LECTURE DIFFICULTES EN ECRITURE LES DIFFICULTES DE L ÉLÈVE DYSLEXIQUE DIFFICULTES EN LECTURE Il ne parvient pas à lire comme les élèves de son âge Il est très lent Il se fatigue très vite SIGNES D APPEL 1 Il est en difficulté lorsque

Plus en détail

L évolution du langage chez les jeunes enfants

L évolution du langage chez les jeunes enfants L évolution du langage chez les jeunes enfants De la difficulté au trouble Animation pédagogique-brigitte Lavallée 1 Avant-propos La maîtrise du langage, élément fondamental de la réussite scolaire de

Plus en détail

TROUBLES DES APPRENTISSAGES

TROUBLES DES APPRENTISSAGES TROUBLES DES APPRENTISSAGES Quels indices prendre en compte pour un repérage étayé? Observer les jeunes enfants dans leur comportement, dans leurs apprentissages, à l aide de critères précis et pertinents

Plus en détail

Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française

Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française Présentation des programmes 2007: nouveautés par rapport à 2002 Objectif prioritaire: savoir lire, écrire et s exprimer oralement dans toutes

Plus en détail

Plan. Introduction à la Neuropsychologie Langage et Aphasies. Christine Moroni http://nca.recherche.univ-lille3.fr/

Plan. Introduction à la Neuropsychologie Langage et Aphasies. Christine Moroni http://nca.recherche.univ-lille3.fr/ Plan Introduction à la Neuropsychologie Langage et Aphasies Christine Moroni http://nca.recherche.univ-lille3.fr/ - Conception classique - Conception actuelle II Troubles acquis de la communication A.

Plus en détail

Les troubles spécifiques du développement de la parole et du langage. ASH/Document Béatrice DDEC Gard

Les troubles spécifiques du développement de la parole et du langage. ASH/Document Béatrice DDEC Gard Les troubles spécifiques du développement de la parole et du langage ASH/Document Béatrice DDEC Gard 1 Quelques précisions 3 à 5 % des enfants en âge scolaire souffrent de troubles du langage de type expressif

Plus en détail

«L évolution du langage chez l enfant. l De la difficulté au trouble.»

«L évolution du langage chez l enfant. l De la difficulté au trouble.» «L évolution du langage chez l enfant. l De la difficulté au trouble.» (Marc Delahaie,, médecin m phoniatre, chercheur et formateur) Synthèse Donatien ROUX Chargé de mission «Maîtrise de la langue Prévention

Plus en détail

MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007)

MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007) MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007) Ces tableaux reprennent les compétences des programmes 2007. Ils servent de référentiel commun à tous les enseignants du cycle

Plus en détail

Le langage à l école maternelle Scéren. Les difficultés d apprentissage du langage

Le langage à l école maternelle Scéren. Les difficultés d apprentissage du langage Le langage à l école maternelle Scéren Les difficultés d apprentissage du langage Le rôle premier de l enseignant est de suivre les progrès de ses élèves et de créer les conditions pour les susciter. Ce

Plus en détail

Ce qu est la neuropsychologie

Ce qu est la neuropsychologie Neuropsychologie et troubles d apprentissage Francine Lussier Ph.D., neuropsychologue CÉNOP-FL et CRAN 858-6484 cenopfl@cenopfl.com Ce qu est la neuropsychologie La neuropsychologie est l étude de la relation

Plus en détail

DYSLEXIE ET DYSORTHOGR APHIE Informations et recommandations à l usage des enseignants

DYSLEXIE ET DYSORTHOGR APHIE Informations et recommandations à l usage des enseignants 1 DYSLEXIE ET DYSORTHOGR APHIE Informations et recommandations à l usage des enseignants Département de la formation de la jeunesse et de la culture 2 3 Chères enseignantes, chers enseignants, Dans le

Plus en détail

Service de la jeunesse. Centres d orthophonie du canton de Neuchâtel

Service de la jeunesse. Centres d orthophonie du canton de Neuchâtel Service de la jeunesse Centres d orthophonie du canton de Neuchâtel INTRODUCTION La dyslexie-dysorthographie (D-D) est un trouble caractérisé par une difficulté durable d apprentissage de la lecture et

Plus en détail

Troubles de lecture au collégial Compte-rendu d un projet PARÉA

Troubles de lecture au collégial Compte-rendu d un projet PARÉA Troubles de lecture au collégial Compte-rendu d un projet PARÉA Zohra Mimouni, Collège Montmorency Laura King, Cégep André-Laurendeau Chantal Courtemanche, Collège Montmorency Troubles de lecture? Distinguer

Plus en détail

Propositions d aménagements pour l enfant concerné par des difficultés praxiques.

Propositions d aménagements pour l enfant concerné par des difficultés praxiques. Propositions d aménagements pour l enfant concerné par des difficultés praxiques. En noir : des pistes. En bleu : des composantes pour ces pistes. En vert : des exemples. En général : Créer un climat de

Plus en détail

LA DYSLEXIE A L ÉCOLE PRIMAIRE. Information pour une meilleure connaissance de la dyslexie et de ses conséquences sur le vécu scolaire de l enfant

LA DYSLEXIE A L ÉCOLE PRIMAIRE. Information pour une meilleure connaissance de la dyslexie et de ses conséquences sur le vécu scolaire de l enfant LA DYSLEXIE A L ÉCOLE PRIMAIRE Information pour une meilleure connaissance de la dyslexie et de ses conséquences sur le vécu scolaire de l enfant Ce livret d information est proposé par : Claire NADOLSKI

Plus en détail

Dyslexie chez l adolescent et l adulte: la décision de compensation à l aide d EVALAD

Dyslexie chez l adolescent et l adulte: la décision de compensation à l aide d EVALAD Dyslexie chez l adolescent et l adulte: la décision de compensation à l aide d EVALAD Catherine Pech-Georgel, Médecin phoniatre Florence Poracchia-George Orthophoniste CERTA - IDEC TROUBLES D APPRENTISSAGE

Plus en détail

La dyspraxie visuo-spatiale

La dyspraxie visuo-spatiale 1 La dyspraxie visuo-spatiale 2 Définition Dyspraxie visuo-spatiale Introduction La plus fréquente des dyspraxies Association d un trouble du geste de nature dyspraxique et d un trouble visuo-spatial Pathologie

Plus en détail

UNE QUESTION DE SANTE PUBLIQUE

UNE QUESTION DE SANTE PUBLIQUE UNE QUESTION DE SANTE PUBLIQUE Les troubles des apprentissages du langage concernent 5% des enfants d une tranche d âge,1% sont atteints de troubles sévères Février 2000 : rapport Jean-Charles RINGARD

Plus en détail

La Collection Tirelire

La Collection Tirelire La Collection Tirelire Les logiciels de la Collection Tirelire sont des logiciels pédagogiques pour l entrée dans l écrit des adultes non-lecteurs et non-scripteurs. Ils sont destinés à être utilisés par

Plus en détail

2/ DIFFICULTES A L ECRIT

2/ DIFFICULTES A L ECRIT Adaptations Primaire Difficultés repérées Adaptations et aménagements possibles (non exhaustifs) 1/ DIFFICULTES EN LECTURE - Lenteur en lecture - Erreurs de lecture - Compréhension difficile du texte lu

Plus en détail

Compensation informatique et troubles des apprentissages

Compensation informatique et troubles des apprentissages Compensation informatique et troubles des apprentissages Pourquoi? Libérer les ressources de l enfant afin de le rendre disponible pour acquérir de nouvelles connaissances, les restituer, raisonner, argumenter

Plus en détail

Etude de la langue Situations courtes au Cycle 2 et mise en lien avec les compétences des 3 cycles

Etude de la langue Situations courtes au Cycle 2 et mise en lien avec les compétences des 3 cycles Etude de la langue Situations courtes au Cycle 2 et mise en lien avec les compétences des 3 cycles NB : Pour chaque niveau, les connaissances et compétences acquises dans la classe antérieure sont à consolider.

Plus en détail

EVALAD évaluation du langage écrit et des compétences transversales Adolescents de 1ère et de terminale ou Adultes.

EVALAD évaluation du langage écrit et des compétences transversales Adolescents de 1ère et de terminale ou Adultes. EVALAD évaluation du langage écrit et des compétences transversales Adolescents de 1ère et de terminale ou Adultes. Catherine Pech-Georgel, Florence George évaluation du langage écrit et justification

Plus en détail

ECU E45SL Semestre 2 Préparation aux études d orthophonie

ECU E45SL Semestre 2 Préparation aux études d orthophonie ECU E45SL Semestre 2 Préparation aux études d orthophonie Christelle Dodane Tel. 04-67-14-26-37 Courriel : christelle.dodane@univ-montp3.fr Plan général de l enseignement 1) L orthophonie : présentation

Plus en détail

Acquisition et développement du langage

Acquisition et développement du langage Acquisition et développement du langage I- Introduction In utero le bébé grandit dans un bain sonore. Dès 5 mois de grossesse les bruits extérieurs lui parviennent. Le fœtus peut mémoriser des sons. La

Plus en détail

ADAPTATIONS SPECIFIQUES

ADAPTATIONS SPECIFIQUES ADAPTATIONS SPECIFIQUES Béatrice Domoison CP ASH 2 conférence Aubagne Dyslexie : rappel! La dyslexie-dysorthographie # perturbe l apprentissage des mécanismes de l écrit # atteinte spécifique en reconnaissance

Plus en détail

Ressources pour l école élémentaire

Ressources pour l école élémentaire Ressources pour l école élémentaire Français éduscol Progressions pour le cours préparatoire et le cours élémentaire première année Ces documents peuvent être utilisés et modifiés librement dans le cadre

Plus en détail

Adaptations Collège. Adaptations et aménagements possibles (non exhaustif) 1/ DIFFICULTES EN LECTURE

Adaptations Collège. Adaptations et aménagements possibles (non exhaustif) 1/ DIFFICULTES EN LECTURE Adaptations Collège Difficultés repérées Adaptations et aménagements possibles (non exhaustif) 1/ DIFFICULTES EN LECTURE - Lenteur en lecture - Erreurs de lecture - Compréhension difficile du texte lu

Plus en détail

Signes de la DYSLEXIE de SURFACE & aménagements

Signes de la DYSLEXIE de SURFACE & aménagements Signes de la DYSLEXIE de SURFACE & aménagements 1 Troubles Signes Aménagements pédagogiques Aider l élève à se créer des images Mémoire logographique (calepin visuo-spatial) D i f fi c u l t é d e reconnaissance

Plus en détail

Fiche pratique «Adaptation de tests» L2MA C. CHEVRIE-MULLER, A.M. SIMON, S. FOURNIER, 1997 LANGAGE ORAL

Fiche pratique «Adaptation de tests» L2MA C. CHEVRIE-MULLER, A.M. SIMON, S. FOURNIER, 1997 LANGAGE ORAL Fiche pratique «Adaptation de tests» C. CHEVRIE-MULLER, A.M. SIMON, S. FOURNIER, 1997 LANGAGE ORAL 1. 2. et 8. FLUENCES PHONETIQUES ET SEMANTIQUES, ANTONYMES Objectifs Evaluer le stock phonologique de

Plus en détail

Langage oral, langage écrit...

Langage oral, langage écrit... Langage oral, langage écrit... De la difficulté... Aux troubles C Billard Kremlin Bicêtre Paris santé réussite www.arta.fr le concept de Troubles Spécifiques du Langage : les questions? Quand s inquiéter

Plus en détail

Service de l enseignement obligatoire. Centres d orthophonie du canton de Neuchâtel

Service de l enseignement obligatoire. Centres d orthophonie du canton de Neuchâtel Service de l enseignement obligatoire Centres d orthophonie du canton de Neuchâtel Edition 2008 INTRODUC TION Touchant 5 à 10% de la population scolaire, la dyslexie-dysorthographie est un trouble sérieux.

Plus en détail

OUTILS D ÉVALUATION DES T.A.C. ET DYSPRAXIE

OUTILS D ÉVALUATION DES T.A.C. ET DYSPRAXIE OUTILS D ÉVALUATION DES T.A.C. ET DYSPRAXIE Dépistage 4 ans 9 ans B.R.E.V : Batterie rapide d évaluation fonctions cognitives (C. Billard) Evaluation fonctions cognitives en«écart-type», langagières et

Plus en détail

DISPOSITIF TSA (Troubles Spécifiques des Apprentissages) DYSLEXIE - DYSORTHOGRAPHIE

DISPOSITIF TSA (Troubles Spécifiques des Apprentissages) DYSLEXIE - DYSORTHOGRAPHIE DISPOSITIF TSA (Troubles Spécifiques des Apprentissages) DYSLEXIE - DYSORTHOGRAPHIE Définition : La dyslexie est un trouble structurel de la mise en place des mécanismes d analyse et de reconnaissance

Plus en détail

Le bilan multidisciplinaire : contenu. M.C. Nassogne Service de Neurologie Pédiatrique Cliniques universitaires Saint-Luc

Le bilan multidisciplinaire : contenu. M.C. Nassogne Service de Neurologie Pédiatrique Cliniques universitaires Saint-Luc Le bilan multidisciplinaire : contenu M.C. Nassogne Service de Neurologie Pédiatrique Cliniques universitaires Saint-Luc Bilan multidisciplinaire Evaluation par différents intervenants du développement

Plus en détail

1. Qu est-ce que la conscience phonologique?

1. Qu est-ce que la conscience phonologique? 1. Qu est-ce que la conscience phonologique? Définition La conscience phonologique est définie comme la connaissance consciente et explicite que les mots du langage sont formés d unités plus petites, à

Plus en détail

Lecture et écriture au cycle 2 (2002) Techniques d apprentissages en vigueur au Lycée Saint Louis de Stockholm

Lecture et écriture au cycle 2 (2002) Techniques d apprentissages en vigueur au Lycée Saint Louis de Stockholm Lecture et écriture au cycle 2 (2002) Techniques d apprentissages en vigueur au Lycée Saint Louis de Stockholm Les apprentissages sont centrés sur la maîtrise de la langue (oral + écrit). - Ils impliquent

Plus en détail

TROUBLES SPECIFIQUES DES APPRENTISSAGES DEMARCHES DE REPERAGE ET AMENAGEMENTS PEDAGOGIQUES AU COLLEGE

TROUBLES SPECIFIQUES DES APPRENTISSAGES DEMARCHES DE REPERAGE ET AMENAGEMENTS PEDAGOGIQUES AU COLLEGE TROUBLES SPECIFIQUES DES APPRENTISSAGES DEMARCHES DE REPERAGE ET AMENAGEMENTS PEDAGOGIQUES AU COLLEGE GROUPE DEPARTEMENTAL «TROUBLES SPECIFIQUES DES APPRENTISSAGES» 2008-2009 2 SOMMAIRE Introduction de

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie )

PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie ) PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie ) Références : - Loi n 2005-380 du 23 avril 2005 d orientation sur l éducation.

Plus en détail

Langage et Aphasies. Paul Broca (1824-1880)

Langage et Aphasies. Paul Broca (1824-1880) Langage et Aphasies Paul Broca (1824-1880) I- Le langage et son évaluation Donnez le nom d un objet servant à mesurer les angles. Langage : quelques erreurs «Une table, non..une chaise, non.» «Un tatu..tabuba..non

Plus en détail

INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE

INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE Il est très important de comprendre l élève dans ses différences et ses défis; N hésitez pas à discuter avec l élève. Il pourra vous informer

Plus en détail

COMPETENCES FIN ECOLE MATERNELLE ET OUTILS D EVALUATIONS Le langage au cœur des apprentissages

COMPETENCES FIN ECOLE MATERNELLE ET OUTILS D EVALUATIONS Le langage au cœur des apprentissages COMPETENCES FIN ECOLE MATERNELLE ET OUTILS D EVALUATIONS Le langage au cœur des apprentissages Le langage au cœur des apprentissages ( voir IO 2002) 1. Compétences de communication - répondre aux sollicitations

Plus en détail

LES DIFFERENTS STADES DE L APPRENTISSAGE DE LA LECTURE

LES DIFFERENTS STADES DE L APPRENTISSAGE DE LA LECTURE LES DIFFERENTS STADES DE L APPRENTISSAGE DE LA LECTURE Stade logographique Stade alphabétique Stade orthographique Compétences nécessaires à la conscience phonologique Discrimination auditive Rimes Segmentation,

Plus en détail

PRÉVENTION DE LA DYSLEXIE A L ÉCOLE MATERNELLE L ÉLÈVE DYSLEXIQUE DANS LE PRIMAIRE ET AU COLLÈGE (Document APEDYS)

PRÉVENTION DE LA DYSLEXIE A L ÉCOLE MATERNELLE L ÉLÈVE DYSLEXIQUE DANS LE PRIMAIRE ET AU COLLÈGE (Document APEDYS) PRÉVENTION DE LA DYSLEXIE A L ÉCOLE MATERNELLE L ÉLÈVE DYSLEXIQUE DANS LE PRIMAIRE ET AU COLLÈGE (Document APEDYS) PRÉVENTION DE LA DYSLEXIE A L ÉCOLE MATERNELLE Si vous remarquez chez des élèves plusieurs

Plus en détail

CPC Mauriac Avril 2012. Cycle 3

CPC Mauriac Avril 2012. Cycle 3 CPC Mauriac Avril 2012 Cycle 3 La dictée, cet exercice scolaire qui reste indubitablement en mémoire de tous, peut-elle rendre les élèves plus autonomes et développer leur capacité de raisonnement? I -

Plus en détail

Pistes pédagogiques pour aider un enfant dyslexique

Pistes pédagogiques pour aider un enfant dyslexique Pistes pédagogiques pour aider un enfant dyslexique Le dyslexique est un élève qui va devoir, sans arrêt, compenser, parfois à son insu, parfois en recherchant activement des moyens, afin d avoir le même

Plus en détail

Français: langue d enseignement Compétences: Écrire des textes variés

Français: langue d enseignement Compétences: Écrire des textes variés L élève le fait lui-même à la fin de la deuxième année. En orthographe: Connaitre l orthographe d environ 500 mots Identifier les différents signes: accents: aigu, grave, circonflexe, tréma, cédille, trait

Plus en détail

FRANÇAIS Langage oral. Lecture - écriture. Vocabulaire. Grammaire. Orthographe. MATHÉMATIQUES Nombres et calcul. Géométrie. Grandeurs et mesures

FRANÇAIS Langage oral. Lecture - écriture. Vocabulaire. Grammaire. Orthographe. MATHÉMATIQUES Nombres et calcul. Géométrie. Grandeurs et mesures FRANÇAIS Langage oral Demander des explications. Écouter et comprendre les textes lus par l enseignant. Restituer les principales idées d un texte lu par l enseignant. Dire un texte court appris par cœur,

Plus en détail

L évaluation de l orthographe

L évaluation de l orthographe L évaluation de l orthographe Carole VARIN Marie-Emmanuelle IDIART Orthophonistes - CHU Bicêtre Unité de Rééducation Neuropédiatrique carole.varin@bct.aphp.fr marie-emmanuelle.idiart@bct.aphp.fr 1 Qu entend-on

Plus en détail

Troubles d apprentissage scolaire

Troubles d apprentissage scolaire Troubles d apprentissage scolaire DCEM, Module III Pr Vincent des Portes Neuropédiatre Faculté de médecine Lyon Sud Université Claude Bernard, Lyon I Inhibition Psychique : «mauvaise utilisation des moyens»

Plus en détail

Les enfants dyslexiques.. Mieux les connaître, Mieux les aider

Les enfants dyslexiques.. Mieux les connaître, Mieux les aider Les enfants dyslexiques.. Mieux les connaître, Mieux les aider Document de travail élaboré par la commission TSL (Troubles Spécifiques du Langage) du groupe départemental Maîtrise de la langue de l Allier

Plus en détail

Equilibrer les 4 domaines d apprentissage. laetitia.seyfried@ac-strasbourg.fr

Equilibrer les 4 domaines d apprentissage. laetitia.seyfried@ac-strasbourg.fr Equilibrer les 4 domaines d apprentissage 4 domaines Identification et production de mots Compréhension de textes Production de textes Acculturation au monde de l écrit Vers un équilibre possible Acculturation

Plus en détail

Dysphasies : Aspects rééducatifs. Rééducation des Dysphasies. Principes de la rééducation des dysphasies. Grands axes de la rééducation

Dysphasies : Aspects rééducatifs. Rééducation des Dysphasies. Principes de la rééducation des dysphasies. Grands axes de la rééducation Dysphasies : Aspects rééducatifs des Dysphasies Florence George : Orthophoniste CERTA CHU Timone - Marseille Précoce préserver l appétence à la communication Intensive : au moins 3 fois par semaine Accompagnement

Plus en détail

Les troubles spécifiques des apprentissages

Les troubles spécifiques des apprentissages Les troubles spécifiques des apprentissages www.apedys78-meabilis.fr En collaboration avec L. Denariaz, psychologue cognitiviste Points clefs Définitions et repérage Quelle est l origine du trouble? Vers

Plus en détail

Différents accommodements ou services pour différentes limitations fonctionnelles

Différents accommodements ou services pour différentes limitations fonctionnelles Différents accommodements ou services pour différentes limitations fonctionnelles Appuyés sur un diagnostic médical (rapport médical) ou une évaluation (dyslexie, dysorthographie, dyscalculie) puis une

Plus en détail

Annexe I Tableaux dys

Annexe I Tableaux dys Annexe I Tableaux dys 1. L'élève dyslexique dans le primaire 1 A-FRANCAIS Lecture silencieuse Donner après lecture des renseignements sur le texte. Résumer un texte lu. Il lit lentement, inverse des sons,

Plus en détail

1 - Apprendre à lire : savoir implicite - savoir explicite, deux composantes complémentaires

1 - Apprendre à lire : savoir implicite - savoir explicite, deux composantes complémentaires Lire : savoirs, difficultés d apprentissage, pédagogie de la lecture Conférence de Jean Emile Gombert Jean Emile Gombert est chercheur en psychologie cognitive, premier vice-président de l université de

Plus en détail

LES TROUBLES DE LA PAROLE ET DU LANGAGE

LES TROUBLES DE LA PAROLE ET DU LANGAGE Document à destination des personnels de l enseignement supérieur. Mieux appréhender l arrivée d un(e) étudiant(e) en situation de handicap. LES TROUBLES DE LA PAROLE ET DU LANGAGE 1 Fiche pratique «Handicap»

Plus en détail

DYSPRAXIE. ACTIVITES NECESSITANT HABILETE MANUELLE Maladresse dans les jeux de cube, les légos, les puzzles, le découpage, le collage

DYSPRAXIE. ACTIVITES NECESSITANT HABILETE MANUELLE Maladresse dans les jeux de cube, les légos, les puzzles, le découpage, le collage DYSPRAXIE DIFFICULTES POSSIBLES ACTIVITES NECESSITANT HABILETE MANUELLE Maladresse dans les jeux de cube, les légos, les puzzles, le découpage, le collage Difficulté pour utiliser les instruments de géométrie

Plus en détail

Comprendre les troubles spécifiques du langage écrit

Comprendre les troubles spécifiques du langage écrit Livret de suivi de l élève l élève l é ve... né(e) le..... /..... /..... C o n t a c t s L inspection académique de votre département IA 22 6 et 8 place du Champs de Mars - BP 2369-22023 St-Brieuc IA 29

Plus en détail

Dyslexie, dysorthographie...

Dyslexie, dysorthographie... Dyslexie, dysorthographie...... que faire quand cela dysfonctionne? Evelyne 11 ans Un mémo du Canton du Valais à l intention des enseignants Dyslexie, dysorthographie... 1 2 Dyslexie, dysorthographie...

Plus en détail

QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE

QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Date d envoi : Date de réception : QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Demande d admission - Niveau secondaire Ce document doit être complété par le titulaire de classe ou par l orthopédagogue Nom de l élève :

Plus en détail

CE1. REPER-CE1 : Evaluation octobre. I. Discrimination phonémique. II. Domaine visuo-attentionnel. III. Séquentialité. IV. Lecture

CE1. REPER-CE1 : Evaluation octobre. I. Discrimination phonémique. II. Domaine visuo-attentionnel. III. Séquentialité. IV. Lecture REPER-CE1 : Evaluation octobre CE1 Nom : Prénom : Né(e) le : / / Etablissement : Compétences évaluées I. Discrimination phonémique II. Domaine visuo-attentionnel III. Séquentialité IV. Lecture V. Epreuves

Plus en détail

Démarche et outils d aide à la mise en œuvre des PPRE de Passage Ecole Collège (en complément de la note de présentation)

Démarche et outils d aide à la mise en œuvre des PPRE de Passage Ecole Collège (en complément de la note de présentation) 1 Démarche et outils d aide à la mise en œuvre des PPRE de Passage Ecole Collège (en complément de la note de présentation) Rappel : le calendrier indicatif Echéancier Action Janvier Evaluations nationales

Plus en détail

03/11/2009. Intérêts du bilan neuropsychologique. La demande, différentes situations

03/11/2009. Intérêts du bilan neuropsychologique. La demande, différentes situations Le cadre Bilan neuropsychologique auprès des étudiants dyslexiques du centre de santé inter universitaire de Grenoble Présentation du protocole utilisé Formation BALE - 27 octobre 2009 Travail en collaboration

Plus en détail

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire Date d envoi : Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Ce document doit être complété par le titulaire de classe et/ou par l orthopédagogue

Plus en détail

Les pathologies du langage écrit

Les pathologies du langage écrit Les pathologies du langage écrit Rochefort 19 novembre 2008 Anne LAMOTHE-CORNELOUP orthophoniste Vous êtes libres de reproduire, distribuer et communiquer cette création au public selon les conditions

Plus en détail

Plan. Contexte de la recherche

Plan. Contexte de la recherche Mise au point de stratégies éducatives pour le cycle 5-8 visant à améliorer les compétences en langage oral et à favoriser l apprentissage des mathématiques chez les enfants francophones Marie Van Reybroeck

Plus en détail

des progressions des apprentissages à l école maternelle

des progressions des apprentissages à l école maternelle Tableaux des progressions des apprentissages à l école maternelle À l école maternelle, les écarts d âges entre les enfants, donc de développement et de maturité, ont une importance très forte ; le fait

Plus en détail

La dysphasie. Signaux d alerte. Expression. Compréhension. Âge du repérage (indicatif) Troubles associés possibles

La dysphasie. Signaux d alerte. Expression. Compréhension. Âge du repérage (indicatif) Troubles associés possibles Définition Trouble structurel durable de l'acquisition du langage parlé chez une personne sans déficience intellectuelle, sans déficience sensorielle ni pathologie psychiatrique. Signaux d alerte Âge du

Plus en détail

Lara van der Horst Orthophoniste, Paris 13 Université P. et M. Curie, Paris 6

Lara van der Horst Orthophoniste, Paris 13 Université P. et M. Curie, Paris 6 Lara van der Horst Orthophoniste, Paris 13 Université P. et M. Curie, Paris 6 Principes généraux La rééducation s adapte au patient (ses motivations, sa personnalité, ses difficultés spécifiques) sur la

Plus en détail

Guide PPS TSLe (version oct. 2013) ASH 17 1

Guide PPS TSLe (version oct. 2013) ASH 17 1 ASH 17 1 Définition : La dyslexie est un trouble spécifique, durable et sévère de l acquisition puis de l utilisation du langage écrit. Spécifique : C est un trouble primaire, son origine est développementale

Plus en détail

Les troubles des apprentissages

Les troubles des apprentissages Les troubles des apprentissages (dyslexie, dysphasie, dyspraxie, dysorthographie, dysgraphie, dyscalculie) Avril 2009 ASH 04 1 Les différents troubles dys Dys.. lexie Trouble du langage écrit Dys. phasie

Plus en détail

Objectif 1 : Devenir un lecteur autonome et se forger une culture littéraire

Objectif 1 : Devenir un lecteur autonome et se forger une culture littéraire F référentiel, Béatrice Muller et Corinne Neuhart Référentiel Français Le référentiel est organisé autour de quatre objectifs conformes aux attentes du programme : 1. Devenir un lecteur autonome et se

Plus en détail

Ensemble d informations codées au sein d un système de manière à permettre leur conservation et leur rappel MÉMOIRE(S) Mémoire à Court Terme MCT

Ensemble d informations codées au sein d un système de manière à permettre leur conservation et leur rappel MÉMOIRE(S) Mémoire à Court Terme MCT Ensemble d informations codées au sein d un système de manière à permettre leur conservation et leur rappel Capacité à se rappeler ou à reconnaître une expérience antérieure MÉMOIRE(S) Mémoire (Sensorielle)

Plus en détail

Rencontre du CCED. Processus CIPR. le mardi 15 octobre 2013

Rencontre du CCED. Processus CIPR. le mardi 15 octobre 2013 Rencontre du CCED Processus CIPR le mardi 15 octobre 2013 000008 Processus du comité d identification, de placement et de révision (CIPR) et du comité d appel Les dispositions particulières au processus

Plus en détail

La copie au cycle 2 et au cycle 3

La copie au cycle 2 et au cycle 3 La copie au cycle 2 et au cycle 3 Aux côtés de la dictée, de la production d écrit et de la lecture, la copie joue un rôle essentiel dans l intégration de l orthographe lexicale et grammaticale, à condition

Plus en détail

MIND MAPPING STRATÉG I E DE CONTOURNEME N T DE LA D YSLEXIE I P P. HDH Septembre 2009 Idées ASH http://sites.google.

MIND MAPPING STRATÉG I E DE CONTOURNEME N T DE LA D YSLEXIE I P P. HDH Septembre 2009 Idées ASH http://sites.google. M STRATÉG I E DE CONTOURNEME N T DE LA D YSLEXIE G M N A I P P DOSSIER DYSLEXIE FICHE 1 QU EST-CE QUE LA DYSLEXIE? LA DYSLEXIE FAIT PARTIE DES TROUBLES SPÉCIFIQUES DES APPRENTISSAGES Il s agit de troubles

Plus en détail

Outils pour l enseignement spécialisé. Travail en groupe Outils individuels

Outils pour l enseignement spécialisé. Travail en groupe Outils individuels Outils pour l enseignement spécialisé Travail en groupe Outils individuels Claire Goulet septembre 2009 Entrées dans la lecture et phonologie : La planète des alphas Borel-Maisonny La clé des sons Ateliers

Plus en détail

Comment aider un enfant dysphasique? A l extérieur de l école. Motivation de l élève Estime de soi. Troubles du comportement

Comment aider un enfant dysphasique? A l extérieur de l école. Motivation de l élève Estime de soi. Troubles du comportement Comment aider un enfant dysphasique? Un document proposé par Christelle CHARRIER, conseillère pédagogique et Françoise VINCENT, formatrice à l' IUFM A l école mettre en place un programme d enrichissement

Plus en détail

Le travail phonétique en classe de FLE: à quel moment? Comment? Pourquoi?

Le travail phonétique en classe de FLE: à quel moment? Comment? Pourquoi? Le travail phonétique en classe de FLE: à quel moment? Comment? Pourquoi? Les métiers du FLE Accueil et scolarisation des primo-arrivants. Université de Mons, 12 décembre 2013 Marina Gioiella marina.gioiella@umons.ac.be

Plus en détail

Enfance en difficulté : Glossaire

Enfance en difficulté : Glossaire Enfance en difficulté : Glossaire Objectifs Vous fournir les définitions des termes relatifs à l enfance en difficulté qui sont utilisés dans le système de l Éducation en Ontario. Anomalie Une anomalie

Plus en détail

DIFFERENCIER EN FONCTION DES NIVEAUX. Domaine Typologie des différences Fonctions Modalités Volume Nature (support/document) Thème

DIFFERENCIER EN FONCTION DES NIVEAUX. Domaine Typologie des différences Fonctions Modalités Volume Nature (support/document) Thème contenus DIFFERENCIER EN FONCTION DES NIVEAUX Domaine Typologie des différences Fonctions Modalités Volume Nature (support/document) Thème Prendre en compte niveau des élèves motivation des élèves besoins

Plus en détail

LA PHONOLOGIE. (d après Enseigner la lecture au cycle 2 Nathan)

LA PHONOLOGIE. (d après Enseigner la lecture au cycle 2 Nathan) LA PHONOLOGIE (d après Enseigner la lecture au cycle 2 Nathan) Les programmes du cycle 2 demandent que les élèves soient capables de saisir les relations entre l oral et l écrit en identifiant de manière

Plus en détail

Propositions d aide aux enfants dyslexiques à l école primaire

Propositions d aide aux enfants dyslexiques à l école primaire Propositions d aide aux enfants dyslexiques à l école primaire Le dyslexique est un élève qui va devoir, sans arrêt, compenser, parfois à son insu, parfois en recherchant activement des moyens, afin d'avoir

Plus en détail

LES TROUBLES D APPRENTISSAGE

LES TROUBLES D APPRENTISSAGE LES TROUBLES D APPRENTISSAGE Guide pour les enseignants Emmanuelle Pelletier, psychologue scolaire Carole Léger, enseignante ressource Mars 2004 École Marguerite-Bourgeoys, Caraquet Table des matières

Plus en détail

majuscu lettres accent voyelles paragraphe L orthographe verbe >>>, mémoire préfixe et son enseignement singulier usage écrire temps copier mot

majuscu lettres accent voyelles paragraphe L orthographe verbe >>>, mémoire préfixe et son enseignement singulier usage écrire temps copier mot majuscu conjugaison >>>, L orthographe singulier syllabe virgule mémoire lettres et son enseignement graphie suffixe usage accent ; écrire féminin temps voyelles mot point Renforcer l enseignement de l

Plus en détail

Prévention, observation et repérage des difficultés en lecture

Prévention, observation et repérage des difficultés en lecture Prévention, observation et repérage des difficultés en lecture Si l esprit qui dit non sait pourquoi il dit non, il a déjà les moyens de définir son prochain oui.» Pierre Gréco Implications pédagogiques

Plus en détail

L ITALIEN EN SITUATIONS PROFESSIONNELLES

L ITALIEN EN SITUATIONS PROFESSIONNELLES L ITALIEN EN SITUATIONS PROFESSIONNELLES Durée : 120H Formateur : Animateur de langue maternelle italienne. Formation linguistique Objectifs : Maîtriser les outils linguistiques indispensables à une bonne

Plus en détail

Les troubles spécifiques du langage

Les troubles spécifiques du langage Troubles spécifiques des apprentissages Les troubles spécifiques du langage Mme Saltarelli, Orthophoniste Mme Burgevin, Orthophoniste Mme Masson, Dr en Sciences du Langage Formations financées par l ARS

Plus en détail

Jocatop : Lecthème lecture cycle 2

Jocatop : Lecthème lecture cycle 2 Jocatop : Lecthème lecture cycle 2 Logiciel de français permettant de différencier les parcours. PRESENTATION DE L OUTIL http://www.jocatop.fr Logiciel commercial : Prix 188 Configuration requise : Fonctionne

Plus en détail

Guide pratique. Avec le soutien de la Direction Générale de la Santé

Guide pratique. Avec le soutien de la Direction Générale de la Santé Guide pratique Avec le soutien de la Direction Générale de la Santé Pourquoi s intéresser aux troubles du langage chez l enfant? Parce que la maîtrise du langage est un élément fondamental du développement

Plus en détail

DYSPRAXIE ET TROULES VISUO-SPATIAUX

DYSPRAXIE ET TROULES VISUO-SPATIAUX DYSPRAXIE ET TROULES VISUO-SPATIAUX À l école c est dysfficile Journée des pédiatres de maternité 4 juin 2009 P DWORZAK (Centre Hospitalier de Courbevoie Neuilly-sur-Seine) DYSPRAXIE Trouble de la programmation,

Plus en détail

Neuropsychologie et troubles dʼapprentissage. Titre de la présentation

Neuropsychologie et troubles dʼapprentissage. Titre de la présentation Neuropsychologie et troubles dʼapprentissage Francine Lussier Ph.D., neuropsychologue Titre de la présentation CENOP FL cenopfl@cenopfl.com 1 Étude de cas: Julia 2 Mo,f de consulta,on: Mise au point sur

Plus en détail

UE11 Phonétique appliquée

UE11 Phonétique appliquée UE11 Phonétique appliquée Christelle DODANE Permanence : mercredi de 11h15 à 12h15, H211 Tel. : 04-67-14-26-37 Courriel : christelle.dodane@univ-montp3.fr Bibliographie succinte 1. GUIMBRETIERE E., Phonétique

Plus en détail