Fiche pratique sur le Réseau des Urgences Genevois

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fiche pratique sur le Réseau des Urgences Genevois"

Transcription

1 Fiche pratique sur le Réseau des Urgences Genevois Cinq membres fondateurs Clinique de Carouge - Tél. service des urgences: Avenue Cardinal Mermillod Carouge Horaires d ouverture du service des urgences: 24h/24 7j/7 Clinique des Grangettes - Tél. service des urgences: Chemin des Grangettes 7 - Chêne-Bougeries 1224 Genève Horaires d ouverture du service des urgences: lundi au vendredi de 7h à 23h, les weekends et jours fériés de 8h à 23h Groupe Médical d Onex - Tél. service des urgences: Route de Loëx Onex Horaires d ouverture du service des urgences: 24h/24 7j/7 Hôpitaux Universitaires de Genève - Tél. service des urgences: Rue Gabrielle-Perret-Gentil Genève 14 Horaires d ouverture du service des urgences: 24h/24 7j/7 Consultations semi-urgentes: 8h-23h tous les jours (voie orange et voie verte) Hôpital de la Tour - Tél. service des urgences: Avenue J.D. Maillard Meyrin Horaires d ouverture du service des urgences: 24h/24h 7j/7 Un chiffre-clé (2008) consultations adultes urgentes prises en charge par les fondateurs du RUG Quatre degrés d urgence Le degré d'urgence, et non l'ordre d'arrivée, détermine le lieu et la durée de la prise en charge imposé par l'état de santé de la personne. Degré 1 Urgence vitale - situation aiguë pouvant entraîner la mort, la perte d un membre ou d un organe si la prise en charge n est pas immédiate Degré 2 Situation urgente n engageant pas le pronostic vital mais susceptible de s aggraver dans l immédiat (norme : prise en charge dans les 20 minutes) Degré 3 Situation où le temps ne constitue pas un facteur critique et où l état de santé du patient à son arrivée est jugé stable (norme : prise en charge dans les 2 heures) Degré 4 Situation non urgente : il s agit de situations pour lesquelles la personne aurait dû consulter un médecin privé au lieu de se rendre à l hôpital (pas de délai pour ce type d urgence) La répartition des urgences au sein des RUG concerne surtout les urgences 3 et 4. AR / CJ juin 2009

2 Une plateforme commune myhug portail sécurisé clinique accessible à partir du site des HUG En avril 2008, les HUG ont lancé une plateforme sécurisée clinique MyHUG qui met à disposition des médecins traitants des données avec l accord des patients. Après s être identifié dans le réseau sécurisé en ligne, le médecin de ville accède aux informations mises à sa disposition telles que résultats de laboratoire, images de radiographies ou d IRM, rapports opératoires ou lettres de sortie. Les échanges vont dans les deux sens puisque les praticiens peuvent également envoyer des documents aux médecins des HUG. AR / CJ juin 2009

3 Sur MyHUG, le Réseau des Urgences Genevois (RUG) bénéficie d un espace dédié sur lequel figurent en temps réel le nombre de places disponibles et la durée de l attente dans chacun des cinq services des urgences des membres fondateurs. Exemple MyHUG constitue un réel espace de partage de données entre les acteurs du monde médical genevois et même frontalier. En effet, cette plateforme offre aux Hôpitaux de France voisine la possibilité d envoyer les images de patients présentant des traumatismes neurologiques devant être transférés aux HUG. C est l embryon du futur réseau communautaire d informatique médicale e-toile qui a fait l objet d un projet de loi, voté en 2008, par le Grand Conseil. AR / CJ juin 2009

4 SERVICE DES URGENCES DE LA CLINIQUE DE CAROUGE Adresse Avenue Cardinal-Mermillod Carouge Tél. service des urgences: h/24 7j/7 Total urgences adultes en patients Délai moyen d attente pour les urgences Le tri des patients à leur arrivée est effectué par une infirmière des urgences Nombre de médecins dans le service 3 médecins seniors FMH + 8 médecins assistants Equipement du service - laboratoire externalisé 24h/24 (Unilabs Champel) - radiologie complète sur place (7h-21h) - salle d opération - consultation par spécialités de garde Capacité d accueil: - 1 salle d urgence - réanimation - 4 box de consultation - 1 salle de suture - 1 salle de surveillance - 2 box de suite de soins - 1 salle de plâtre

5 SERVICE DES URGENCES DE LA CLINIQUE DES GRANGETTES Adresse Chemin des Grangettes 7 - Chêne-Bougeries 1224 Genève Tél. service des urgences: Lundi au vendredi de 7h à 23h, les weekends et jours fériés de 8h à 23h Total urgences adultes en patients dont 1/3 de traumatologie et 2/3 de non traumatologie Délai moyen d attente pour les urgences Prise en charge si possible dans les 60 minutes suivant leur arrivée Tri infirmier rapide, réalisé dans les 10 minutes après l'arrivée du patient. Nombre de médecins dans le service Entre 1 et 4 médecins en fonction des jours de la semaine et des heures. Equipement du service - cinq boxes de consultations dont un de réanimation - une salle de traitement pour suivi des traumatismes et plaies cutanées, réfection de pansements, confection de plâtres et sutures. - radiologie complète sur place de 8h à 18h puis sur appel en dehors de ces heures - laboratoire sur place ou externalisé durant les heures d'ouverture - accès aux spécialistes durant les heures d'ouverture Capacité d accueil - environ 50 patients par jour

6 SERVICE DES URGENCES DU GROUPE MEDICAL D ONEX Adresse: Route de Loëx Onex Tél. service des urgences: h/24 7j/7 Total urgences adultes et enfants en patients (10 à 20% des urgences concernent des enfants) Délai moyen d attente pour les urgences Tri infirmier à l arrivée du patient Urgences 1 et 2: prise en charge médicale immédiate Urgences 3 et 4: prise en charge médicale selon affluence (de 15 minutes à 1h30, en moyenne 45 minutes) Nombre de médecins dans le service - 25 médecins participent au service d urgence, 3 à 4 travaillent la journée (dont un senior superviseur) et 1 la nuit (supervisé par un senior de piquet à domicile) - 30 spécialistes joignables en tout temps pour des situations complexes (chirurgie orthopédique, chirurgie de la main, chirurgie générale, ORL, urologie, cardiologie, pédiatrie, dermatologie, rhumatologie, oncohématologie, psychiatrie, néphrologie et dialyse, pneumologie, gastroentérologie, angiologie, allergologie, ophtalmologie, gynécologie) Equipement du service - 4 salles d urgence - 2 cabinets de généralistes en proximité immédiate - 1 laboratoire de jour - imagerie médicale: 2 salles conventionnelles, 1 scanner de jour, plusieurs échographes de jour uniquement selon la spécialité - salle de plâtre Capacité d accueil - une centaine de personnes par jour (entre 70 et 120) - 10 à 15 personnes par heure si nécessaire selon degrés d urgence

7 SERVICE DES URGENCES DES HUG Adresse Rue Gabrielle-Perret-Gentil Genève 14 Tél. service des urgences: h/24 (zones des boxes, patients couchés) - 8h-23h tous les jours pour les consultations ambulatoires semi-urgentes (voie orange et voie verte) Total urgences adultes en patients, dont 27,6% restent hospitalisés Répartition selon le degré d urgence: 4,5% pour les urgences 1 20,5% pour les urgences 2 62,5% pour les urgences 3 12,5% pour les urgences 4 (en hausse) Délai moyen d attente pour les urgences Tri infirmier à l arrivée du patient Prise en charge médicale pour les urgences 3 dans les 120 minutes (norme internationale) après l enregistrement de l admission: 70% des urgences de degré 3 reçues dans ce délai en 2008 Objectif 2009 : prendre en charge 75% des urgences de degré 3 dans les 120 minutes Médecin cadre - Appelable et disponible 24h/24 Chef de clinique - Présent 24h/24-5 durant les heures diurnes (jusqu à 23h), 3 durant les heures nocturnes (après la fermeture des secteurs ambulatoires) Internes - 12 de 7h30 à 23h, 4 de 23h à 7h30 (les secteurs ambulatoires sont fermés) Consultants - Disponibles 24h/24 (toutes disciplines) selon besoins Equipement du service / plateau technique - radiographies conventionnelles - CT - radiographies interventionnelles - IRM - salle de cathétérisme - bloc opératoire Capacité d accueil à 210 patients par jour

8 SERVICE DES URGENCES DE L HOPITAL DE LA TOUR Adresse Av. J.D. Maillard Meyrin Tél. service des urgences: h/24 7j/7 Total urgences adultes en patients, soit environ 63 patients/jour Délai moyen d attente Tri infirmier dans les 5 minutes suivant l arrivée du patient Délai pour les urgences degrés 3 et 4 : 49 minutes en moyenne Nombre de médecins dans le service 1 cadre et, en fonction des horaires, entre 1 et 4 médecins internes Equipement du service - Laboratoire 24h/24 - Radiographie conventionnelle 24h/24 - Salle de cathétérisme cardiaque 24h/24 - Bloc opératoire 24h/24 - Soins intensifs 24h/24 - Scanner/échographie: heures ouvrables (radiologue appelable pendant les heures non ouvrables) - Radiographie interventionnelle sur rendez-vous - IRM sur rendez-vous - Consultation pédiatrique sur rendez-vous Capacité d accueil - 80 à 100 patients par jour - 10 lits dont 2 chambres doubles et 1 salle de réanimation

CLINIQUE AMBROISE PARE

CLINIQUE AMBROISE PARE 1 COORDONNEES DE L ETABLISSEMENT Raison sociale SA CLINIQUE AMBOISE PARE Adresse 387, route de Saint-Simon Code postal 31082 Commune Toulouse cedex 1 N FINESS 310 780 382 N SIRET 300 379 765 00021 Représentant

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL ET D ENCADREMENT: BLOCS OPERATOIRES POLYVALENTS

LIVRET D ACCUEIL ET D ENCADREMENT: BLOCS OPERATOIRES POLYVALENTS LIVRET D ACCUEIL ET D ENCADREMENT: BLOCS OPERATOIRES POLYVALENTS I- IDENTIFICATION ET DESCRIPTION DU SERVICE Centre Hospitalier de Saint-Quentin Pôle 3 : «Chirurgie et spécialités chirurgicales» Blocs

Plus en détail

Pasteur 2. Construit pour la vie, paré pour l avenir. Guide d orientation

Pasteur 2. Construit pour la vie, paré pour l avenir. Guide d orientation Pasteur 2 Construit pour la vie, paré pour l avenir Guide d orientation Faciliter votre orientation dans l hôpital Pasteur 2 Bienvenue dans le nouvel hôpital Pasteur 2. Le CHU de Nice a conçu ce guide

Plus en détail

ANAM Proposition de Tarification National de Référence. 02 Juin 2006

ANAM Proposition de Tarification National de Référence. 02 Juin 2006 ANAM Proposition de Tarification National de Référence 02 Juin 2006 GRILLE N 1 : TARIFS DES LETTRES CLES ACTES MEDICAUX Désignation Lettres clés Proposition ANAM CONSULTATION DE GENERALISTE C1 80,00 CONSULTATION

Plus en détail

CRITERES DE REMPLACEMENT

CRITERES DE REMPLACEMENT ANATOMIE ET CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES - 7 semestres dans des services agréés pour le DES d anatomie et cytologie pathologiques, dont au moins 5 doivent être accomplis dans des services hospitalouniversitaires

Plus en détail

RÉDUCTION DE L ATTENTE AUX URGENCES : OÙ EN EST-ON? Dossier de presse 30 octobre 2015

RÉDUCTION DE L ATTENTE AUX URGENCES : OÙ EN EST-ON? Dossier de presse 30 octobre 2015 RÉDUCTION DE L ATTENTE AUX URGENCES : OÙ EN EST-ON? Dossier de presse 30 octobre 2015 Table des matières L engagement des HUG : réduire par deux le délai de prise en charge aux urgences... 3 Contexte général

Plus en détail

Regroupement des URGENCES sur la Timone 2 et restructuration des filières de soins du secteur Centre

Regroupement des URGENCES sur la Timone 2 et restructuration des filières de soins du secteur Centre De l excellence des soins à notre ambition de demain : un grand pas pour l AP-HM et nos patients Regroupement des URGENCES sur la Timone 2 et restructuration des filières de soins du secteur Centre Dossier

Plus en détail

A LA DÉCOUVERTE DES ÉTABLISSEMENTS. du Groupement des Hôpitaux de l'institut Catholique de Lille

A LA DÉCOUVERTE DES ÉTABLISSEMENTS. du Groupement des Hôpitaux de l'institut Catholique de Lille A LA DÉCOUVERTE DES ÉTABLISSEMENTS du Groupement des Hôpitaux de l'institut Catholique de Lille Nous sommes un ensemble universitaire d hôpitaux, de cliniques et d établissements médico-sociaux, d inspiration

Plus en détail

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE www.ch-toulon.fr Sommaire 2 Hôpital Sainte Musse L essentiel... 4 Services de soins... 5 Services médico-techniques...

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Le Centre hospitalier de Valence se classe parmi les meilleurs hôpitaux et cliniques de France selon le Palmarès 2014 du Point. Infarctus du myocarde = 20ème/635 hôpitaux AVC = 28ème/788

Plus en détail

Conférence de presse 3 juin 2013 11h00 Caf du Doubs Besançon 2 rue Denis Papin Salle Mimosa La Caf du Doubs accueille sur rendez-vous

Conférence de presse 3 juin 2013 11h00 Caf du Doubs Besançon 2 rue Denis Papin Salle Mimosa La Caf du Doubs accueille sur rendez-vous Document de travail version 1 A valider par Direction RGirard- 24-05-2013 Dossier presse. Accueil sur rendez-vous. Juin 2013 Conférence de presse 3 juin 2013 11h00 Caf du Doubs Besançon 2 rue Denis Papin

Plus en détail

Le traitement du cancer. dans les établissements de santé en France en 2010

Le traitement du cancer. dans les établissements de santé en France en 2010 2009 2013 Mesure 19 SOINS ET vie des malades Le traitement du cancer mars 2010 dans les établissements de santé en France en 2010 868 établissements de santé sont désormais autorisés à traiter les malades

Plus en détail

tram ENVOL, la ligne est branchée N 18 septembre 2013 Connexion : sur le fil 7 Transition : montage en vue

tram ENVOL, la ligne est branchée N 18 septembre 2013 Connexion : sur le fil 7 Transition : montage en vue tram N 18 septembre 2013 4 Connexion : sur le fil 7 Transition : montage en vue 9 Progression : réseaux, plate-forme et voies ENVOL, la ligne est branchée 2 tisséo tram Avec en objectif l ouverture début

Plus en détail

Salle hybride Projet institutionnel au service de la population namuroise.

Salle hybride Projet institutionnel au service de la population namuroise. Projet institutionnel au service de la population namuroise. CHR de Namur 29/04/2014 Dr Demelenne J. - Concept Le concept d une salle hybride est de réunir dans un même lieu les exigences d efficience

Plus en détail

Projet de coopération entre les hôpitaux Max Fourestier (CASH) et Louis Mourier (HUPNVS) Commission médicale d établissement 8 janvier 2013

Projet de coopération entre les hôpitaux Max Fourestier (CASH) et Louis Mourier (HUPNVS) Commission médicale d établissement 8 janvier 2013 Projet de coopération entre les hôpitaux Max Fourestier (CASH) et Louis Mourier (HUPNVS) Commission médicale d établissement 8 janvier 2013 Rappel du contexte Objectif: rapprochement des hôpitaux Max Fourestier

Plus en détail

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE www.ch-toulon.fr Sommaire Hôpital Sainte Musse L essentiel... 4 Services de soins... 5 Services médico-techniques...

Plus en détail

Unité Anesthésie Chirurgie Ambulatoire. Chirurgie Ambulatoire. 15 décembre 2011. Facteurs culturels Perspectives de développement à l hôpital Nord

Unité Anesthésie Chirurgie Ambulatoire. Chirurgie Ambulatoire. 15 décembre 2011. Facteurs culturels Perspectives de développement à l hôpital Nord Unité 15 décembre 2011 Facteurs culturels Perspectives de développement à l hôpital Nord 1 Unité 2009 En 2009, le Pôle Tête et Cou NORD disposait de 3 services d hospitalisation complète de 56 lits sur

Plus en détail

Continuité de la prise en charge médicamenteuse du patient diabétique sortant : expérience du service de diabétologie.

Continuité de la prise en charge médicamenteuse du patient diabétique sortant : expérience du service de diabétologie. Mme Nathalie GROUAS, IDE service de Diabétologie Dr SANGUIN, Médecin Diabétologue Dr Anne-Marie CAMINONDO, Pharmacien Dr Annie ATHOUEL, Pharmacien Continuité de la prise en charge médicamenteuse du patient

Plus en détail

I. LE REVE D UN JEUNE DIPLOME II. LES DATES A RETENIR III. UNE NOTORIETE NATIONALE ET INTERNATIONALE IV. LA POLITIQUE QUALITE ET GESTION DES RISQUES

I. LE REVE D UN JEUNE DIPLOME II. LES DATES A RETENIR III. UNE NOTORIETE NATIONALE ET INTERNATIONALE IV. LA POLITIQUE QUALITE ET GESTION DES RISQUES I. LE REVE D UN JEUNE DIPLOME II. LES DATES A RETENIR III. UNE NOTORIETE NATIONALE ET INTERNATIONALE IV. LA POLITIQUE QUALITE ET GESTION DES RISQUES V. LE PLATEAU TECHNIQUE VI. LES ACTIVITES DE LA CLINIQUE

Plus en détail

Vacancy summary / Résumé de poste Praticien Hospitalier médecin Anesthésiste Description :

Vacancy summary / Résumé de poste Praticien Hospitalier médecin Anesthésiste Description : Titre : Vacancy summary / Résumé de poste Praticien Hospitalier médecin Anesthésiste Description : Le Centre Hospitalier dans la région Poitou-Charentes recrute un médecin spécialisé en ANESTHESIE dans

Plus en détail

PROGRAMME D ANESTHÉSIOLOGIE. OBJECTIFS DE FORMATION CanMEDS

PROGRAMME D ANESTHÉSIOLOGIE. OBJECTIFS DE FORMATION CanMEDS PROGRAMME D ANESTHÉSIOLOGIE OBJECTIFS DE FORMATION CanMEDS Février 2011 127 Professionnalisme Se montre intègre et honnête; reconnaît ses limites Applique des principes éthiques et son code de déontologie

Plus en détail

Support technique aux Éditeurs de service et procédures de gestion des incidents

Support technique aux Éditeurs de service et procédures de gestion des incidents Orange Réunion Annexe n 9 Contrat Gallery Support technique aux Éditeurs de service et procédures de gestion des incidents Version 1.0 Novembre 2008 Orange Réunion Société Anonyme au capital de 7 661 115

Plus en détail

Pasteur 2. Construit pour la vie, paré pour l avenir. Guide d orientation

Pasteur 2. Construit pour la vie, paré pour l avenir. Guide d orientation Pasteur 2 Construit pour la vie, paré pour l avenir Guide d orientation Faciliter votre orientation dans l hôpital Pasteur 2 Bienvenue dans le nouvel hôpital Pasteur 2. Le CHU de Nice a conçu ce guide

Plus en détail

TYPES D'UO Etat à la date du 03/01/2013

TYPES D'UO Etat à la date du 03/01/2013 TYPES D'UO Etat à la date du 03/01/2013 - Accueil chirurgie de la main - Accueil chirurgie de la main SOS main - agrément FESUM - Accueil grande garde neurochirurgie - Accueil neurochirurgie hors grande

Plus en détail

HÔPITAL PRIVÉ SÉVIGNÉ INAUGURATION

HÔPITAL PRIVÉ SÉVIGNÉ INAUGURATION HÔPITAL PRIVÉ SÉVIGNÉ INAUGURATION DOSSIER DE PRESSE VENDREDI 2 OCTOBRE 2009 SOMMAIRE L INAUGURATION DU 2 OCTOBRE 2009 p 4 La nouvelle Maison des Consultations L extension du bloc opératoire L HÔPITAL

Plus en détail

Ahmed Khelili et Sylvie Drot/ Hôpital Marie Lannelongue CCLIN /ARLIN île de France 15/10/2015

Ahmed Khelili et Sylvie Drot/ Hôpital Marie Lannelongue CCLIN /ARLIN île de France 15/10/2015 Ahmed Khelili et Sylvie Drot/ Hôpital Marie Lannelongue CCLIN /ARLIN île de France 15/10/2015 Réunion des infirmiers(e) hygiéniste CCLIN Paris Nord 1 Certification V 2014 : Procédure d évaluation externe

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes.

DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes.fr DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES Crédit Photo : Nicolas MASSON Cannes, le 6 avril 2011

Plus en détail

Hôpital Riviera-Chablais Vaud-Valais. Conférence de presse 27 janvier 2012

Hôpital Riviera-Chablais Vaud-Valais. Conférence de presse 27 janvier 2012 Hôpital Riviera-Chablais Vaud-Valais Conférence de presse 27 janvier 2012 Hôpital Riviera-Chablais Vaud-Valais Les Conseils d'etat vaudois et valaisan soumettent le financement du nouvel hôpital à leur

Plus en détail

Enquête de satisfaction auprès des praticiens du canton de Genève. Rapport d analyse

Enquête de satisfaction auprès des praticiens du canton de Genève. Rapport d analyse Enquête de satisfaction auprès des praticiens du canton de Genève Rapport d analyse Dr. Philippe Vandeplas, Genève-médecins (GEMED) Matthias Brunner, DataDoxa Janvier 2008 v.8 Table des matières I. Introduction...

Plus en détail

BOXE ET URGENCE. Œil et boxe

BOXE ET URGENCE. Œil et boxe BOXE ET URGENCE Œil et boxe Le port du casque est recommandé chez les amateurs et une sélection rigoureuse est effectuée par la Fédération française de boxe. Un examen oculaire complet en début de carrière

Plus en détail

Un patrimoine hérité du passé mais tourné vers l avenir

Un patrimoine hérité du passé mais tourné vers l avenir chu-toulouse.fr Un patrimoine hérité du passé mais tourné vers l avenir Le CHU de Toulouse : les sites historiques L Hôtel-Dieu Saint-Jacques, né aux XII e et XIII e s. et l Hôpital Saint-Joseph de La

Plus en détail

Chaque candidat est laissé seul juge de ses capacités et aptitudes à s adapter au programme qu il aura choisi.

Chaque candidat est laissé seul juge de ses capacités et aptitudes à s adapter au programme qu il aura choisi. Rubrique Jobs et Stages du Contrat Qualité de L Office juin2009 RUBRIQUE «LES JOBS ET STAGES EN ENTREPRISE A L ETRANGER» DU CONTRAT QUALITE Jobs à l étranger Il s agit de programmes ayant pour but de se

Plus en détail

Direction Générale des Soins de Santé Primaires et Gestion de Crise Professions de Santé CARNET n. Médecine Aiguë et Médecine d Urgence

Direction Générale des Soins de Santé Primaires et Gestion de Crise Professions de Santé CARNET n. Médecine Aiguë et Médecine d Urgence Direction Générale des Soins de Santé Primaires et Gestion de Crise Professions de Santé CARNET n Médecine Aiguë et Médecine d Urgence Carnet de Stage Nom : Prénom : Année de promotion en médecine : Université

Plus en détail

L'alliance des cliniques indépendantes. 4 cliniques de Midi-Pyrénées s unissent pour créer «Clinavenir, l alliance des cliniques indépendantes»

L'alliance des cliniques indépendantes. 4 cliniques de Midi-Pyrénées s unissent pour créer «Clinavenir, l alliance des cliniques indépendantes» Communiqué de presse Mars 2012 4 cliniques de Midi-Pyrénées s unissent pour créer «Clinavenir, l alliance des cliniques indépendantes» Toulouse, le 7 mars 2012 Quatre cliniques de la région Midi-Pyrénées,

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION PRATIQUE POUR ETUDIANT-E-S EN SOINS INFIRMIERS

OFFRE DE FORMATION PRATIQUE POUR ETUDIANT-E-S EN SOINS INFIRMIERS OFFRE DE FORMATION PRATIQUE POUR ETUDIANT-E-S EN SOINS INFIRMIERS Ce document est destiné à l étudiant-e pour qu il puisse faire connaissance avec votre service avant d y arriver et se préparer à sa période

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS Date : 22/01/86 MM et MMES les Directeurs des Caisses Primaires d'assurance Maladie Origine : DGR Réf.

Plus en détail

Support technique aux Référenceurs et procédures de gestion des incidents

Support technique aux Référenceurs et procédures de gestion des incidents Bbbb Annexe n 10 Support technique aux Référenceurs et procédures de gestion des incidents Offre de référencement et d accès Gallery V3.1 Juillet 2010 Orange France, société anonyme au capital 2 096 517

Plus en détail

- COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 -

- COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - REGROUPEMENT DE LA CLINIQUE ADASSA ET DE LA CLINIQUE DU DIACONAT DE STRASBOURG --- NAISSANCE DE LA CLINIQUE ADASSA - DIACONAT --- Strasbourg (Bas-Rhin), le 06 janvier 2011 la clinique Adassa et la clinique

Plus en détail

Guide des garanties ExpatPlus Valide à partir du 1 er janvier 2008

Guide des garanties ExpatPlus Valide à partir du 1 er janvier 2008 Les tableaux ci-dessous récapitulent les garanties offertes par chaque module. Pour le détail des garanties et des définitions, veuillez vous référer au texte de la police d assurance. Toutes les garanties

Plus en détail

Centre Hospitalier de Tourcoing. Service d' Imagerie médicale

Centre Hospitalier de Tourcoing. Service d' Imagerie médicale Centre Hospitalier de Tourcoing Service d' Imagerie médicale SOMMAIRE CONTEXTE GEOGRAPHIQUE CONVENTIONS ET PARTENARIAT PRESENTATION DU CH de TOURCOING PRESENTATION DU SERVICE D' IMAGERIE FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Provence Promotion. Cahier des charges V1 MAINTENANCE AUTOCOMMUTATEUR. Le 06/10/09

Provence Promotion. Cahier des charges V1 MAINTENANCE AUTOCOMMUTATEUR. Le 06/10/09 Provence Promotion MAINTENANCE AUTOCOMMUTATEUR Cahier des charges V1 Le 06/10/09 1 Sommaire 1 OBJET DU MARCHE... 3 2 DESCRIPTIF DE L EXISTANT... 3 2.1 EQUIPEMENT ACTUEL... 3 2.2 LIGNES ACTIVES... 4 3 LES

Plus en détail

Sommaire : GUIDE ADMINISTRATEUR CENTREX

Sommaire : GUIDE ADMINISTRATEUR CENTREX Sommaire : GUIDE ADMINISTRATEUR CENTREX 1/ ACCES A L INTERFACE.P2 Liste des sites déployés Liste des postes déployés 2/ CONFIGURATION AVANCEE D UN POSTE...P3 Informations générales Services Equipements

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION 1525, chemin du Lavarin 84083 Avignon cedex 2 Mai 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE COMMENT

Plus en détail

Le patient traceur. Une méthode d évaluation de la réalité de l activité des établissements de santé. Août 2014 ACC01_F205_B

Le patient traceur. Une méthode d évaluation de la réalité de l activité des établissements de santé. Août 2014 ACC01_F205_B Le patient traceur Une méthode d évaluation de la réalité de l activité des établissements de santé Août 2014 ACC01_F205_B 1 La méthode du patient traceur Définition Méthode d évaluation et d amélioration

Plus en détail

CONCOURS GENERAL SESSION 2009

CONCOURS GENERAL SESSION 2009 CONCOURS GENERAL SESSION 2009 Epreuve d admission Partie écrite : Durée : 2 heures Le Centre hospitalier du Val d Ariège (CHVA) est inscrit dans un réseau local de lutte contre les infections nosocomiales

Plus en détail

Conditions générales de fonctionnement de LA CLINIQUE EQUINE DE CONQUES Version 1 (24/03/2016)

Conditions générales de fonctionnement de LA CLINIQUE EQUINE DE CONQUES Version 1 (24/03/2016) Conditions générales de fonctionnement de LA CLINIQUE EQUINE DE CONQUES Version 1 (24/03/2016) Les présentes conditions peuvent vous être remises sous un format papier à la clinique ou peuvent être téléchargées

Plus en détail

Dossier de Presse. Inauguration de l Institut Toulousain de Simulation en Santé. Mercredi 4 novembre 2015. Pavillon U 2000 Hôpital PURPAN

Dossier de Presse. Inauguration de l Institut Toulousain de Simulation en Santé. Mercredi 4 novembre 2015. Pavillon U 2000 Hôpital PURPAN Dossier de Presse Inauguration de l Institut Toulousain de Simulation en Santé Pavillon U 2000 Hôpital PURPAN Mercredi 4 novembre 2015 1 Un centre à visée régionale, nationale, voire internationale L apprentissage

Plus en détail

interne générale (anamnèse, examen médical, diagnostic, traitement, consultation et prévention).

interne générale (anamnèse, examen médical, diagnostic, traitement, consultation et prévention). Instructions pour les organisateurs de sessions de formation continue essentielle spécifique crédits de formation continue SSMI/SSMG pour les manifestations 1. Base légale A compter du 1er janvier 2014

Plus en détail

Docteur DEBOFFLE. G.

Docteur DEBOFFLE. G. 1 SESSION INTER REGIONALE Les Coopérations : L Hôpital Public au cœur du mouvement. Journée du 11 janvier 2001, à l ENSP de Rennes. Docteur DEBOFFLE. G. 2 HOPITAL LOCAL : HOPITAL DE PROXIMITE Quelles Missions

Plus en détail

Activités s de recherche au CHU de Nice. Thématiques des pôles ORPHEME ET SCS

Activités s de recherche au CHU de Nice. Thématiques des pôles ORPHEME ET SCS Activités s de recherche au CHU de Nice Thématiques des pôles ORPHEME ET SCS 1. ORGANISATION DE LA RECHERCHE AU CHU Les chercheurs et le financement des projets Qui fait de la recherche en CHU : un investigateur,

Plus en détail

Comprendre la dématérialisation. Forum des collectivités Juin 2013

Comprendre la dématérialisation. Forum des collectivités Juin 2013 Comprendre la dématérialisation Forum des collectivités Juin 2013 La dématérialisation des Marchés Publics Objectifs : mise en ligne des AAPC et DCE Définition: sur un profil acheteur, permettre la réponse

Plus en détail

(mise à jour juillet 2014)

(mise à jour juillet 2014) Ecole de Formation For Drug Consulting Formation Attaché de Recherche Clinique (ARC) (mise à jour juillet 2014) 1. Mission L Attaché de Recherche Clinique met en place les essais cliniques des médicaments

Plus en détail

Résidence Maucoudinat

Résidence Maucoudinat Résidence Maucoudinat Plaquette de présentation. Modalités d accueil Décembre 2009 Association Asais 6 rue ausone 33000 Bordeaux www.asais-icare.org / asais.icare@free.fr Tél. 09 54 22 26 68 Fax 05.24.84.32.83

Plus en détail

MATERNITÉ INFOS PRATIQUES

MATERNITÉ INFOS PRATIQUES MATERNITÉ INFOS PRATIQUES Sages-femmes et puéricultrices de la Maternité vous souhaitent la bienvenue et vous remercient de votre confiance. «Vous accompagner dans votre projet de naissance» Une priorité

Plus en détail

Dossier de presse. Septembre 2015

Dossier de presse. Septembre 2015 Septembre 2015 Contact presse Emilie BALAGUER Responsable communication Mob: 06 18 900 901 Tel: 04 13 427 018 e.balaguer@hopitaleuropeen.fr Hôpital Européen Marseille 6, rue Désirée Clary - 13331 Marseille

Plus en détail

ANNEXE I POSTES OFFERTS AU TITRE DES DIPLOMES DE FORMATION MEDICALE SPECIALISEE Année universitaire 2010-2011

ANNEXE I POSTES OFFERTS AU TITRE DES DIPLOMES DE FORMATION MEDICALE SPECIALISEE Année universitaire 2010-2011 ANNEXE I POSTES OFFERTS AU TITRE DES DIPLOMES DE FORMATION MEDICALE SPECIALISEE ILE DE FRANCE INTERREGION NORD EST INTERREGION NORD-OUEST Strasbourg Dijon Reims Besançon Nancy Caen Rouen Lille Amiens 1)

Plus en détail

RÉVOLUTIONNER LE TRAVAIL DE L INFIRMIÈRE AU BLOC OPÉRATOIRE OUI, CELA EST POSSIBLE

RÉVOLUTIONNER LE TRAVAIL DE L INFIRMIÈRE AU BLOC OPÉRATOIRE OUI, CELA EST POSSIBLE RÉVOLUTIONNER LE TRAVAIL DE L INFIRMIÈRE AU BLOC OPÉRATOIRE OUI, CELA EST POSSIBLE M me Guylaine Marquis Conseillère en soins, évaluation de la qualité pour la direction des soins infirmiers CHUM M. Stéphane

Plus en détail

Analyse d un parcours patient par la méthode du «patient traceur» Dr M.C. Moll Coordonnateur GDR, délégué qualité

Analyse d un parcours patient par la méthode du «patient traceur» Dr M.C. Moll Coordonnateur GDR, délégué qualité Analyse d un parcours patient par la méthode du «patient traceur» Dr M.C. Moll Coordonnateur GDR, délégué qualité 1 Contexte : Certification V2014 Objectifs de la 4 ème itération de la certification V2014

Plus en détail

Médoc et Pédiatrie. SOMMAIRE Géographie/démographie Clinique de Lesparre Statistiques pédiatriques Législation Transports Problématique Solutions

Médoc et Pédiatrie. SOMMAIRE Géographie/démographie Clinique de Lesparre Statistiques pédiatriques Législation Transports Problématique Solutions Médoc et Pédiatrie SOMMAIRE Géographie/démographie Clinique de Lesparre Statistiques pédiatriques Législation Transports Problématique Solutions Géographie -2400 km² -100 km du Verdon à Bordeaux -Enclavé

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL C.S.A.P.A L ASTROLABE. Centre de Soins d'accompagnement et de Prévention en Addictologie. Tel : 02.98.62.64.02. Fax : 02.98.62.64.

LIVRET D ACCUEIL C.S.A.P.A L ASTROLABE. Centre de Soins d'accompagnement et de Prévention en Addictologie. Tel : 02.98.62.64.02. Fax : 02.98.62.64. LIVRET D ACCUEIL Centre de Soins d'accompagnement et de Prévention en Addictologie C.S.A.P.A L ASTROLABE 74, rue de Brest B.P. 97237 29 672 MORLAIX CEDEX Tel : 02.98.62.64.02 Fax : 02.98.62.64.77 Mail

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Groupement de coopération sanitaire entre l Hôpital d Instruction des Armées (HIA) Val-de-Grâce et le Groupe Hospitalier Cochin-Broca-Hôtel-Dieu de l AP-HP Le Groupement de coopération

Plus en détail

I 1 PRESENTATION DE L OFFRE DE FORMATION ET DES POSSIBILITES DE PARTICIPATION A UN

I 1 PRESENTATION DE L OFFRE DE FORMATION ET DES POSSIBILITES DE PARTICIPATION A UN A propos de l organisation de la structure que l université Panthéon Assas met à la disposition des programmes de mobilité (Erasmus, doubles diplômes, formations intégrées etc.) : Le bureau des programmes

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES 2013

CAHIER DES CHARGES 2013 Mairie de ROCBARON Place du Souvenir Français 83136 CAHIER DES CHARGES 2013 MAIRIE DE ROCBARON TELEPHONIE FIXE & MOBILE INTERNET SOMMAIRE 1 - IDENTIFICATION DE L'ORGANISME PASSANT LE MARCHE 2 - OBJET DU

Plus en détail

Cabinet privé : Visite principale 88,50. Consultation (incluant la visite principale et le supplément de consultation)

Cabinet privé : Visite principale 88,50. Consultation (incluant la visite principale et le supplément de consultation) TARIFICATION DES VISITES R = 1 ALLERGIE + 9127 + 15363 + ---- + 9165 + 15364 9137 + 9129 + 15365 Cabinet privé : Visite principale 88,50 patient de 10 ans et moins, supplément 10,00 Supplément de consultation

Plus en détail

Le Réseau de Psychiatrie Périnatale

Le Réseau de Psychiatrie Périnatale Juillet 2014 Le Réseau de Psychiatrie Périnatale Equipe du Réseau de Psychiatrie Périnatale Pôle Universitaire de Psychiatrie Adulte Centre Hospitalier Charles Perrens 121 Rue de la Béchade 33 076 Bordeaux

Plus en détail

D.F.M.S. et D.F.M.S.A. - MEDECINE (2013-2014) POSTES DE F.F.I. OUVERTS AU 1er NOVEMBRE 2013 (Arrêté du 15 novembre 2012) SPECIALITES MEDICALES

D.F.M.S. et D.F.M.S.A. - MEDECINE (2013-2014) POSTES DE F.F.I. OUVERTS AU 1er NOVEMBRE 2013 (Arrêté du 15 novembre 2012) SPECIALITES MEDICALES ANNEXES 2D - A D.F.M.S. et D.F.M.S.A. - (2013-2014) (Arrêté du 15 novembre 2012) SPECIALITES MEDICALES 1ère partie Anatomie et cytologie pathologiques Cardiologie et maladies vasculaires Dermatologie et

Plus en détail

Les urgences en médecine générale

Les urgences en médecine générale Direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques DREES SÉRIE STATISTIQUES DOCUMENT DE TRAVAIL Les urgences en médecine générale Marie Gouyon n 94 avril 2006 MINISTÈRE DE L EMPLOI,

Plus en détail

Protection de la vie privée des étudiants à l égard des traitements de données à caractère personnel

Protection de la vie privée des étudiants à l égard des traitements de données à caractère personnel U N I V E R S I T É L I B R E D E B R U X E L L E S, U N I V E R S I T É D ' E U R O P E Protection de la vie privée des étudiants à l égard des traitements de données à caractère personnel Texte approuvé

Plus en détail

Sites opératoires et salles d intervention

Sites opératoires et salles d intervention Sites opératoires et salles d intervention PRINCIPES DU BORDEREAU L évolution et le développement de la technicité des soins ont fait du bloc opératoire traditionnel un centre d activités en interaction

Plus en détail

HOPITAL MUTUALISTE des COTES D ARMOR

HOPITAL MUTUALISTE des COTES D ARMOR HOPITAL MUTUALISTE des COTES D ARMOR Présentation BINIC 2 octobre 2013 1 Le contexte briochin de l offre privée Centre hospitalier privé de Saint Brieuc 410 salariés et 105 Médecins Projet médical Polyclinique

Plus en détail

ACCORD RELATIF AUX CONDITIONS D EXERCICE DES FONCTIONS DE PERSONNEL ITINERANT

ACCORD RELATIF AUX CONDITIONS D EXERCICE DES FONCTIONS DE PERSONNEL ITINERANT ACCORD RELATIF AUX CONDITIONS D EXERCICE DES FONCTIONS DE PERSONNEL ITINERANT Le présent accord a été convenu entre les soussignés, La Caisse d Epargne de Midi-Pyrénées, dont le siège social est à Toulouse,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Création du premier Groupement de Coopération Sanitaire Etablissement de santé dans le Nord-Pas de Calais :

DOSSIER DE PRESSE. Création du premier Groupement de Coopération Sanitaire Etablissement de santé dans le Nord-Pas de Calais : DOSSIER DE PRESSE Création du premier Groupement de Coopération Sanitaire Etablissement de santé dans le Nord-Pas de Calais : Groupement des hôpitaux de l Institut Catholique de Lille Contact presse :

Plus en détail

Plan de mise en œuvre des options stratégiques. Conférence de presse, 25 septembre 2014

Plan de mise en œuvre des options stratégiques. Conférence de presse, 25 septembre 2014 Plan de mise en œuvre des options stratégiques Conférence de presse, 25 septembre 2014 Plan stratégique, concertation & consensus HNE, une (déjà) longue histoire au service de la population Concertation

Plus en détail

Guide de la rotation de gériatrie - Guide du stagiaire -

Guide de la rotation de gériatrie - Guide du stagiaire - Guide de la rotation de gériatrie - Guide du stagiaire - Attentes du stagiaire pour cette rotation 1- Travail interdisciplinaire L interdisciplinarité est la pierre angulaire des soins et services en gériatrie.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Clinique de Bonneveine : Bilan et perspectives six mois après la reprise par le groupe Docte Gestio

DOSSIER DE PRESSE. Clinique de Bonneveine : Bilan et perspectives six mois après la reprise par le groupe Docte Gestio DOSSIER DE PRESSE Clinique de Bonneveine : Bilan et perspectives six mois après la reprise par le groupe Docte Gestio 16 mai 2013 SOMMAIRE 1. La clinique en bref..p. 3 2. Bilan, 6 mois après la reprise

Plus en détail

DE LA POLYCLINIQUE REIMS-BEZANNES

DE LA POLYCLINIQUE REIMS-BEZANNES DOSSIER DE PRESSE PREMIÈRE PIERRE DE LA POLYCLINIQUE REIMS-BEZANNES 21 JANVIER 2016 COURLANCY SANTÉ ET ICADE SCELLENT UN PARTENARIAT IMMOBILIER AVEC LE LANCEMENT DE LA POLYCLINIQUE DE REIMS-BEZANNES BEZANNES,

Plus en détail

COM 5004 : Techniques et dynamique de la fonction «conseil» Présentation du cours. Objectifs

COM 5004 : Techniques et dynamique de la fonction «conseil» Présentation du cours. Objectifs COM 5004 : Techniques et dynamique de la fonction «conseil» Présentation du cours Le cours Techniques et dynamique de la fonction «conseil» s adresse à tous les étudiants et étudiantes intéressés par la

Plus en détail

UN STATUT SPÉCIFIQUE, FRUIT D UNE HISTOIRE

UN STATUT SPÉCIFIQUE, FRUIT D UNE HISTOIRE UN STATUT SPÉCIFIQUE, FRUIT D UNE HISTOIRE Le Groupe hospitalier Paris Saint-Joseph (GHPSJ) est un hôpital privé à but non lucratif, Etablissement de Santé Privé d'intérêt Collectif (ESPIC). Il est issu

Plus en détail

0 Indéterminée 1 Médecin de médecine générale 2 Médecin de médecine générale + ECG 75% 3 Médecin de médecine générale avec certificat de formation

0 Indéterminée 1 Médecin de médecine générale 2 Médecin de médecine générale + ECG 75% 3 Médecin de médecine générale avec certificat de formation INAMI SPECIALITE 0 Indéterminée 1 Médecin de médecine générale 2 Médecin de médecine générale + ECG 75% 3 Médecin de médecine générale avec certificat de formation complémentaire 4 Médecin de médecine

Plus en détail

Conseiller, Consultant, Responsable Formation. 180 h 192 h h h 420 h 372 h

Conseiller, Consultant, Responsable Formation. 180 h 192 h h h 420 h 372 h Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : Volume horaire étudiant : Formation dispensée en : Sciences Humaines et Sociales Education et Formation Conseiller, Consultant, Responsable Formation

Plus en détail

Construction du Nouveau CHU d Amiens

Construction du Nouveau CHU d Amiens Construction du Nouveau CHU d Amiens Historique et particularités du projet Thierry VELEINE ingénieur général - coordinateur du Pôle Investissements et Logistique Hopitech Amiens - 05 octobre 2012 - historique

Plus en détail

COMPTE-RENDU. 20/05/2016 CRIQ Sud-Est/Sud-Ouest/Centre

COMPTE-RENDU. 20/05/2016 CRIQ Sud-Est/Sud-Ouest/Centre COMPTE-RENDU 20/05/2016 CRIQ Sud-Est/Sud-Ouest/Centre Le Comité de Réflexion et d Initiatives des quartiers Sud-Est, Sud-Ouest et Centre, qui s est tenu le 20 Mai 2016 à 19H (salle Colindres) a porté sur

Plus en détail

Arrête royal du 27 avril 1998 fixant les normes auxquelles une fonction «soins urgents spécialisés» doit répondre pour être agréée

Arrête royal du 27 avril 1998 fixant les normes auxquelles une fonction «soins urgents spécialisés» doit répondre pour être agréée Arrête royal du 27 avril 1998 fixant les normes auxquelles une fonction «soins urgents spécialisés» doit répondre pour être agréée Publié : M.B. 19.06.1998 Modifié : A.R. 26.03.1999 M.B. 06.07.1999 Annulé

Plus en détail

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section Q Division 86

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section Q Division 86 Edition 2015 Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section Q Division 86 Section Q : SANTÉ HUMAINE ET ACTION SOCIALE Cette section comprend les activités liées à

Plus en détail

CONSEIL SCOLAIRE DE DISTRICT CATHOLIQUE CENTRE-SUD

CONSEIL SCOLAIRE DE DISTRICT CATHOLIQUE CENTRE-SUD CONSEIL SCOLAIRE DE DISTRICT CATHOLIQUE CENTRE-SUD DIRECTIVE ADMINISTRATIVE DOMAINE : PROGRAMMES ET SERVICES À L ÉLÈVE Politique : Excursions éducatives (abrogée) PSE.11.0 En vigueur le : 9 septembre 1998

Plus en détail

Gynécologie Obstétrique

Gynécologie Obstétrique Firma BRAINS CONSULTING RECRUTEAZA MEDICI SPECIALISTI PENTRU SPITALE PUBLICE SI PRIVATE DIN Franta! Gynécologie Obstétrique Spécialiste en Gynécologie Obstétrique Clinique Salaire : Clinique Praticien

Plus en détail

Master 2. Droit de l entreprise, juristes-conseils d affaires. Finalité

Master 2. Droit de l entreprise, juristes-conseils d affaires. Finalité Master 2 Droit de l entreprise, juristes-conseils d affaires Finalité Former des juristes de haut niveau dans le secteur du droit de l entreprise et des affaires Une formation juridique de haut niveau

Plus en détail

Concevoir, piloter et évaluer un projet

Concevoir, piloter et évaluer un projet Gestion de projet Concevoir, piloter et évaluer un projet Objectifs Acquérir des outils en méthodologie de projet afin de renforcer vos capacités à concevoir, piloter et évaluer un projet de solidarité

Plus en détail

Informatisation du Dossier Médical

Informatisation du Dossier Médical Santé Publique Informatique Médicale Informatisation du Dossier Médical Philippe MASSARI Médecin des Hôpitaux Responsable de l'unité d'informatique Médicale - CHU de ROUEN Courriel : Philippe.Massari@chu-rouen.fr

Plus en détail

SPF Intérieur. A Monsieur (Madame) le Gouverneur de la Province. Monsieur (Madame) le Gouverneur,

SPF Intérieur. A Monsieur (Madame) le Gouverneur de la Province. Monsieur (Madame) le Gouverneur, CIRCULAIRE MINISTERIELLE DU 9 AOUT 2007 RELATIVE A L'ORGANISATION DES SECOURS SELON LE PRINCIPE DE L'AIDE ADEQUATE LA PLUS RAPIDE DANS LA PROVINCE COMPLETEE PAR LA CIRCULAIRE MINISTERIELLE DU 1 er FEVRIER

Plus en détail

PRIORITE REGIONALE 2013 AUDITS

PRIORITE REGIONALE 2013 AUDITS PRIORITE REGIONALE 2013 AUDITS Version JANVIER 2013 1 Le respect des Précautions standard est un élément clé de la prévention de la transmission croisée dans les établissements de santé et les EHPAD. En

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. DES STRUCTURES D ACCUEIL PERISCOLAIRE ET EXTRA SCOLAIRE Annexé à la délibération n DE/31/3.5/13.06.2013-17

REGLEMENT INTERIEUR. DES STRUCTURES D ACCUEIL PERISCOLAIRE ET EXTRA SCOLAIRE Annexé à la délibération n DE/31/3.5/13.06.2013-17 REGLEMENT INTERIEUR DES STRUCTURES D ACCUEIL PERISCOLAIRE ET EXTRA SCOLAIRE Annexé à la délibération n DE/31/3.5/13.06.2013-17 Le présent règlement intérieur s applique aux enfants fréquentant les structures

Plus en détail

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours lat ransplantation hépatique p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s Contact presse Anne-Karen Nancey - Direction de la communication

Plus en détail

MAIRIE DE TERNAY RHÔNE SOMMAIRE

MAIRIE DE TERNAY RHÔNE SOMMAIRE RELAIS ASSISTANTS MATERNELS DE TERNAY REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT 41 grande rue 69360 TERNAY SOMMAIRE I PRESENTATION... 2 II HORAIRES D OUVERTURE DU RELAIS... 2 III OBJECTIFS ET MISSIONS DU RELAIS.....

Plus en détail

RENOVATION ET EXTENSION DES URGENCES

RENOVATION ET EXTENSION DES URGENCES DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE RENOVATION ET EXTENSION DES URGENCES Conférence de Presse JANVIER 2008 CONTACT PRESSE Anne-Laure Vautier Tel : 04 42 43 20 11 - E-mail

Plus en détail

DR = données ré actualisables. Surligné en jaune les modifications des révisions DONNEES DU PATIENT. NOM d usage: NOM de naissance:

DR = données ré actualisables. Surligné en jaune les modifications des révisions DONNEES DU PATIENT. NOM d usage: NOM de naissance: 1 = données fixes = données ré actualisables. Surligné en jaune les modifications des révisions Corpus d Information Maladie d Alzheimer CIMA DONNEES DU PATIENT NOM d usage: NOM de naissance: Pour les

Plus en détail

Imagerie. Janvier 2012

Imagerie. Janvier 2012 Janvier 2012 Cette lettre d information est diffusée par le CENTRE HOSPITALIER DE ROCHEFORT à destination des médecins généralistes et spécialistes du bassin rochefortais. Elle sert de support de communication

Plus en détail

Formation aux intervenants Durée: 3 jours (21 heures)

Formation aux intervenants Durée: 3 jours (21 heures) Formation aux intervenants Durée: 3 jours (21 heures) Reconnaissance OPQ : # RA00612-13 SOFÉDUC : 2 unités d éducation continue Intervenir auprès de la personne suicidaire à l aide de bonnes pratiques

Plus en détail

SSR ET TERRITOIRES :

SSR ET TERRITOIRES : SSR ET TERRITOIRES : OPTIMISER LES PARCOURS PATIENTS Dr Lawrence BORIES Gériatre Chef du pôle d activité clinique et médical 1 Projet médical de territoire et Soins de suite et réadaptation : Témoignage

Plus en détail

Ce module de formation fait partie des parcours courts des Formations Métier. Nombre de place limité.

Ce module de formation fait partie des parcours courts des Formations Métier. Nombre de place limité. Logistique Ce module de formation fait partie des parcours courts des Formations Métier. Nombre de place limité. Appréhender les compétences spécifiques du métier de logisticien : présenter et analyser

Plus en détail