Résultats enquête en ligne auprès Génération Y 07/2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Résultats enquête en ligne auprès Génération Y 07/2013"

Transcription

1 Résultats enquête en ligne auprès Génération Y 07/2013

2 Méthodologie Enquête génération Y Méthodologie Enquête en ligne menée à la demande d ERGO Insurance SA par le bureau d étude ivox, entre mai et juin Au total, 35 questions ont été envoyées à un panel en ligne ivox (omnibus). Les questions ont été posées en français et en néerlandais, à certaines questions, une seule réponse était possible, à d autres, plusieurs réponses étaient possibles. Le panel en ligne est représentatif de la population belge âgée entre 18 et 29 ans. Au total, 634 jeunes ont répondu au questionnaire, les résultats de l enquête sont cependant basés sur 467 réponses (durée minimale de 5 minutes pour remplir l enquête). Vous trouverez au verso du présent document plus de réponses sociodémographiques à cette enquête. 2

3 Pour financer votre pension, travailleriez-vous plus longtemps ou préféreriez-vous commencer à épargner plus tôt? Travailler plus longtemps 12 % Commencer à épargner plus tôt 88 % N = Question 1 choix 3

4 Pour assurer ma pension, je pense surtout à? 50% 18% 8% 7% 1% 2% 3% 1% 1% 8% livret d'épargne traditionnel épargne à long terme épargne-pension investissement en bourse assurance-vie acquisition d'un bien immobilier pension légale mes parents employeur je ne m'en occupe pas N = 467 Question 1 choix 4

5 Pensez-vous que la pension légale sera suffisante pour garantir votre niveau de vie? Oui 17 % Non 83 % N = Question 1 choix 5

6 A quel âge pensez-vous pouvoir prendre votre pension? ans 43 % ans 42% >70 ans 5 % ans 7 % < 55 ans 3 % N = 467 Question 1 choix 6

7 Qui, selon vous, est responsable de la communication et de l'information sur la problématique de la pension? 85% 31% 37% 27% 21% 6% école autorités entreprises moi-même parents autre N = 467 Question choix multiples 7

8 Avez-vous déjà ces produits? 83% 36% 15% 9% 16% 17% 4% livret d'épargne traditionnel épargne à long terme épargne-pension investissement en bourse assurance-vie immobilier aucun de ceux-ci N = 467 Question choix multiples 8

9 Etes-vous actuellement intéressé(e) par ces produits? 34% 35% 34% 16% 22% 12% 13% livret d'épargne traditionnel épargne à long terme épargne-pension investissement en bourse assurance-vie immobilier pas intéressé N = 467 Question choix multiples 9

10 A partir de quand voulez-vous commencer à épargner pour votre pension? 42% 24% 10% 2% 1% 15% 6% Maintenant A partir de mon premier travail A partir de l'acquisition de mon premier logement A partir de mon premier enfant Absolument pas Je ne sais pas autre N = 467 Question 1 choix 10

11 Quel montant épargnez-vous actuellement tous les mois? 29% 20% 15% 12% 16% 7% rien moins de 30 entre 30 et 50 entre 50 et 80 entre 80 et 100 plus de 100 N = 467 Question 1 choix 11

12 Etes-vous actuellement prêt(e) à épargner tous les mois pour votre pension? 33% 24% 12% 12% 17% 2% rien moins de 30 entre 30 et 50 entre 50 et 80 entre 80 et 100 plus de 100 N = 467 Question 1 choix 12

13 Quelle proportion de risque êtes-vous prêt(e) à prendre dans votre plan épargne-pension? 60% garantis et 40% en fonction d'un fonds (probabilité de rendement plus élevé) 11% Autre pourcentage de répartition 5 % 100% rendement garanti (rendement plus faible) 45 % 70% garantis et 30% en fonction d'un fonds (probabilité de rendement plus élevé) 39 % N = Question 1 choix 13

14 Quelle proportion de risque êtes-vous prêt(e) à prendre dans votre plan d'épargne ciblée? 100% rendement garanti (rendement plus faible) 46% Autre pourcentage de répartition 7% 60% garantis et 40% en fonction d'un fonds (probabilité de rendement plus élevé) 11 % 70% garantis et 30% en fonction d'un fonds (probabilité de rendement plus élevé) 36 % N = 467 Question 1 choix 14

15 Trouvez-vous important/sensé d'avoir une assurance supplémentaire dans votre plan d'épargnepension? Car une perte de revenu peut mettre en péril votre niveau de vie. 57% 54% 48% 23% couverture décès couverture accidents couverture invalidité pas intéressé N = 467 Question choix multiples 15

16 Dans quel but épargnez-vous actuellement? (un objectif précis) 53% 10% 15% 25% 15% 5% 12% 20% mariage enfant logement voyage pension ma propre affaire voiture rien N = 467 Question choix multiples 16

17 Pourriez-vous immobiliser votre épargne pendant 5 ans? Non 38 % Oui 62 % N = Question 1 choix ERGO Enquête en ligne génération Y 7/

18 Que pensez-vous de l'investissement en bourse? Je n'y suis pas favorable 47 % Autre 12 % J'y suis favorable 41 % N = Question 1 choix 18

19 Comment évaluez-vous vos connaissances financières à propos de ces trois produits? épargne-pension épargne ciblée assurances accidents quelques notions à beaucoup de connaissances neutre peu à pas de connaissances N = 467 Données en % - Question 1 choix 19

20 Comment vous informez-vous avant de procéder à l'achat de produits financiers? 66% 70% 36% 37% 20% 12% 4% 3% test-achats site de comparaison médias sociaux conseil d'amis et de la famille site internet société blog contact personnel assureur/ banquier autre N = 467 Question choix multiples 20

21 Veuillez indiquer dans quelle mesure l'information de ces sources est-elle claire? test-achats médias sociaux sites internet société site de comparaison conseil amis / famille blogs 71 contact personnel assureur / banquier pas/peu clair neutre très/assez clair N = 467 Données en % - Question 1 choix 21

22 Si vous vouliez acheter les trois produits précédents, comment préféreriez-vous le faire? 78% 15% 1% 6% via internet via un contact personnel assureur / banquier via un call center via un direct mail (courrier) N = 467 Question 1 choix 22

23 Sociodémographiques : Quel est votre sexe? Homme 42 % Femme 58 % N = Question 1 choix 23

24 Sociodémographiques : Quel âge avez-vous? ans 28 % ans 31 % ans 13 % ans 28 % N = Question 1 choix 24

25 Sociodémographiques : Quelle est votre situation familiale? 31% 29% 23% 18% 9% isolé en couple cohabitant marié autre N = Question 1 choix 25

26 Sociodémographiques : Etudiez-vous ou travaillez-vous actuellement? 58% 16% 21% 3% 7% enseignement secondaire enseignement supérieur formation universitaire activité professionnelle autre N = 467 Question 1 choix 26

27 Sociodémographiques : Dans quelle région habitez-vous? 15% 13% 12% 11% 11% 12% 9% 7% 5% 3% 3% Anvers Bruxelles Hainaut Namur FlandreLuxembourgLimbourg Liège Brabant Flandre Brabant orientale flamandoccidentale wallon N = 467 Question 1 choix 27

LA GRANDE ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L I.P.I. (Institut Professionnel des Agents Immobiliers)

LA GRANDE ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L I.P.I. (Institut Professionnel des Agents Immobiliers) LA GRANDE ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L I.P.I. (Institut Professionnel des Agents Immobiliers) INTRODUCTION Le CNIC lance une enquête chez les copropriétaires d appartements et les syndics professionnels au

Plus en détail

Résultats pour la Communauté Française Analyse Vaccination (chez les adultes) Enquête Santé, Belgique, 1997

Résultats pour la Communauté Française Analyse Vaccination (chez les adultes) Enquête Santé, Belgique, 1997 6.4.1. Introduction L importance des programmes de vaccination a été largement démontrée. Les questions n ont été posée qu aux personnes âgées de 15 ans et plus parce que la couverture vaccinale chez les

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE ASSET MANAGEMENT Les jeunes actifs et la retraite

CREDIT AGRICOLE ASSET MANAGEMENT Les jeunes actifs et la retraite CREDIT AGRICOLE ASSET MANAGEMENT Les jeunes actifs et la retraite 1er juillet 2008 Présentation F. Chassagne Résultats Enquête TNS Sofres FICHE TECHNIQUE Étude réalisée pour CREDIT AGRICOLE ASSET MANAGEMENT

Plus en détail

JACIS. Partie I : Vos exigences et besoins pour l'épargne ou l'investissement par le biais d'une assurance-vie

JACIS. Partie I : Vos exigences et besoins pour l'épargne ou l'investissement par le biais d'une assurance-vie 083/232430 - - @ info@jacis.be www.jacis.be N d inscription FSMA 111917A en tant que courtier en assurances, numéro d entreprise 448.129.211 Par le biais du présent document, notre bureau agit conformément

Plus en détail

Bourse ZA. Agenda 27/02/2015. Document confidentiel destiné uniquement aux professionnels partenaires du Crédit Foncier 1. > Le Crédit Foncier en bref

Bourse ZA. Agenda 27/02/2015. Document confidentiel destiné uniquement aux professionnels partenaires du Crédit Foncier 1. > Le Crédit Foncier en bref Bourse ZA février 2015 1 partenaires du Crédit Foncier Agenda > Le Crédit Foncier en bref > Règles générales d acceptation > Nos formules spécifiques > Nos points forts > Contacts 2 2 partenaires du Crédit

Plus en détail

Les Français et la Retraite

Les Français et la Retraite Sondage -IFOP Echantillon de 1005 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Enquête conduite par téléphone du 3 au 6 mars 2006 Le Cercle des Epargnants, partenaire du

Plus en détail

L observatoire LCL en ville

L observatoire LCL en ville L observatoire LCL en ville «LA RETRAITE» Résultats de l étude quantitative réalisée par OpinionWay Le 10 janvier 2014 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris Tél : 01 78 94 90 00 Méthodologie

Plus en détail

Comment vous constituer un capital pension le plus élevé possible en profitant au mieux des avantages fiscaux?

Comment vous constituer un capital pension le plus élevé possible en profitant au mieux des avantages fiscaux? Dossier Pension Libre Complémentaire Association d assurances mutuelles Un regard prévoyant sur votre avenir Comment vous constituer un capital pension le plus élevé possible en profitant au mieux des

Plus en détail

Amundi Epargne Salariale et Retraite. Baromètre «Les jeunes actifs et la retraite» Vague 6 2013. Extraits de rapport TNS

Amundi Epargne Salariale et Retraite. Baromètre «Les jeunes actifs et la retraite» Vague 6 2013. Extraits de rapport TNS Amundi Epargne Salariale et Retraite Baromètre «Les jeunes actifs et la retraite» Vague 6 2013 Extraits de rapport Contenu 1 La méthodologie 04 2 En toile de fond : les jeunes et l épargne 06 3 Perception

Plus en détail

VOTRE PLANIFICATION FINANCIÈRE PERSONNELLE

VOTRE PLANIFICATION FINANCIÈRE PERSONNELLE VOTRE PLANIFICATION FINANCIÈRE PERSONNELLE Cher (chère) client(e), ING Personal Banking est une approche basée sur le Financial Planning. Votre Personal Banker est votre partenaire privilégié: il établit

Plus en détail

Fidelity International

Fidelity International Fidelity International Les Français et l assurance-vie 9 novembre 2006 Département Finance FICHE TECHNIQUE Méthodologie : Enquête téléphonique auprès de 2 échantillons représentatifs: Echantillon maître

Plus en détail

Baromètre 2013 du Club de l Épargne Salariale Octobre 2013. Baromètre 2013. Club de l Epargne Salariale / Harris interactive. Harris Interactive

Baromètre 2013 du Club de l Épargne Salariale Octobre 2013. Baromètre 2013. Club de l Epargne Salariale / Harris interactive. Harris Interactive Baromètre 2013 Club de l Epargne Salariale / Harris interactive Toute diffusion de résultats tirés de cette étude doit être accompagnée de la mention suivante : "Baromètre 2013 du Club de l'epargne Salariale

Plus en détail

Le «mariage» homosexuel Les chiffres

Le «mariage» homosexuel Les chiffres Le «mariage» homosexuel Les chiffres Le présent article s appui sur l expérience de quatre pays proches de la France ayant légalisé le «mariage» homosexuel et pour lesquels nous disposons de données chiffrées.

Plus en détail

Montréal Québec Toronto Ottawa Calgary Edmonton Philadelphie Denver Tampa. www.legermarketing.com

Montréal Québec Toronto Ottawa Calgary Edmonton Philadelphie Denver Tampa. www.legermarketing.com Montréal Québec Toronto Ottawa Calgary Edmonton Philadelphie Denver Tampa www.legermarketing.com Table des matières 3 4 6 7 8 9 10 11 12 14 17 18 21 Présentation et méthodologie Principaux constats Résultats

Plus en détail

Planification de votre avenir financier

Planification de votre avenir financier Planification de votre avenir financier Pour bien préparer votre avenir financier, il faut suivre un processus discipliné qui identifie vos objectifs et explore des stratégies financières. Les six étapes

Plus en détail

Baromètre des notaires Immobilier - famille - sociétés

Baromètre des notaires Immobilier - famille - sociétés Baromètre des notaires Immobilier - famille - sociétés T/4 n 27 Octobre - décembre www.notaire.be ACTIVITE IMMOBILIERE EN BELGIQUE 101 102,1 102,6 106,4 106,8 101,7 103,4 105,9 94,9 102,8 98,9 101,4 99,2

Plus en détail

ÉPARGNE-PENSION COMMENT S Y PRENDRE?

ÉPARGNE-PENSION COMMENT S Y PRENDRE? COMMENT S Y PRENDRE? 1. L'ÉPARGNE-PENSION, C EST QUOI? L'épargne-pension vous permet de vous constituer une pension complémentaire à votre initiative individuelle. Au passage, vous pouvez déduire ce que

Plus en détail

Les Français, l épargne et la retraite

Les Français, l épargne et la retraite Les Français, l épargne et la retraite 2015 Rapport d étude de l institut CSA Vos contacts chez CSA : Estelle Thomas -Directrice du département Banque Assurance Finance -01 57 00 58 83 Matthieu Guimbert

Plus en détail

SECTION 1 : Connaissances et expérience

SECTION 1 : Connaissances et expérience SECTION 1 : Connaissances et expérience Question 1 : Vos connaissances en matière d investissements sont o plutôt faibles 0,0 o moyennes 5,0 o très bonnes 10,0 Question 2 : ACTIONS : Connaissez-vous ce

Plus en détail

INFORMATIONS GÉNÉRALES RÉSUMÉ MÉTHODOLOGIQUE

INFORMATIONS GÉNÉRALES RÉSUMÉ MÉTHODOLOGIQUE Prêts complémentaires en vue de l achat / la construction / la réalisation de travaux visant à augmenter l efficacité énergétique d un logement / l installation d un système d épuration individuelle /

Plus en détail

DÉCLARATION DE SURENDETTEMENT

DÉCLARATION DE SURENDETTEMENT COMMISSION DE SURENDETTEMENT DES PARTICULIERS Code de la consommation - Livre III - Titre III DÉCLARATION DE SURENDETTEMENT Cachet du secrétariat de la commission compétente AVEZ-VOUS DÉJÀ DÉPOSÉ UN DOSSIER?

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE DOSSIER DE CANDIDATURE PROFIL Code (Réservé à Synapse) : Nom :.... Prénom : Date de naissance :.... Sexe : Homme Femme Région:.. Lieu d habitation :.. Adresse personnelle :..... Boite postale :.. Ville

Plus en détail

QUESTIONNAIRE ENQUETE AUPRES DES CONSOMMATEURS

QUESTIONNAIRE ENQUETE AUPRES DES CONSOMMATEURS QUESTIONNAIRE ENQUETE AUPRES DES CONSOMMATEURS Questions mensuelles Q1 Au cours des 12 derniers mois, la situation financière de votre ménage : + + 1 s'est nettement améliorée; + 2 s'est un peu améliorée;

Plus en détail

Enquête sur Salaire et Emploi

Enquête sur Salaire et Emploi Enquête sur Salaire et Emploi Description Enquête sur salaire et emploi au Togo Survey code 768-1203.11 IDNR L'information sur l'entretien L'enquêteur (les initiaux) Date de l'entretien Lieu de l'entretien

Plus en détail

INFORMATIONS GENERALES

INFORMATIONS GENERALES Pour utiliser au mieux les informations récoltées au travers des questions des 4 thèmes proposés (1-habitat, 2-revenus et statut, 3-vie sociale et activités, 4-défense sociale), nous avons besoin de quelques

Plus en détail

Enquête 2013. Immobilier - santé - famille Les besoins en France des expatriés français. http://www.myexpat.fr/

Enquête 2013. Immobilier - santé - famille Les besoins en France des expatriés français. http://www.myexpat.fr/ Immobilier - santé - famille Les besoins en France des expatriés français http://www.myexpat.fr/ Sommaire My Expat... Résumé de l étude... Qui sont les Français de l étranger?... Où les Français partent-ils

Plus en détail

UCL DEMANDE D AIDE SOCIALE 2011 2012 ÉTUDIANT MARIÉ OU COHABITANT. Nom de votre assistant(e) social(e)... NOM... Tél... gsm...

UCL DEMANDE D AIDE SOCIALE 2011 2012 ÉTUDIANT MARIÉ OU COHABITANT. Nom de votre assistant(e) social(e)... NOM... Tél... gsm... Université catholique de Louvain UCL DEMANDE D AIDE SOCIALE 2011 2012 ÉTUDIANT MARIÉ OU COHABITANT Nom de votre assistant(e) social(e)........................................... Le demandeur NOM..............................................................

Plus en détail

Baromètre des notaires Immobilier - famille - sociétés

Baromètre des notaires Immobilier - famille - sociétés Editeur responsable : Erik Van Tricht, Fédération Royale du Notariat belge asbl, Rue de la Montagne, 30-34 - 1000 Bruxelles Baromètre des notaires Immobilier - famille - sociétés ACTIVITE IMMOBILIERE EN

Plus en détail

Guide de planification testamentaire

Guide de planification testamentaire Servez-vous de ce guide de planification testamentaire avant de rencontrer votre avocat ou notaire pour rédiger votre testament. L information qu il renferme vous sera utile pendant vos entretiens avec

Plus en détail

Résultats de l Enquête nationale sur les Pensions 2014

Résultats de l Enquête nationale sur les Pensions 2014 Delta Lloyd Life présente : Résultats de l Enquête nationale sur les Pensions 4 Delta Lloyd Life félicite les indépendants : ils sont mieux préparés à leur pension et sont prêts à travailler plus longtemps.

Plus en détail

1 ANALYSE STATISTIQUE

1 ANALYSE STATISTIQUE 1 ANALYSE STATISTIQUE Les chiffres ci-dessous exposent une partie de l activité de Respect Seniors au cours de l année 2014. Ils ne représentent donc pas un état des lieux des maltraitances commises en

Plus en détail

CONNAÎTRE SON CLIENT. Renseignements personnels et situation familiale LES QUESTIONS À POSER. Page 1 de 6

CONNAÎTRE SON CLIENT. Renseignements personnels et situation familiale LES QUESTIONS À POSER. Page 1 de 6 La Chambre de la sécurité financière a préparé le présent aide-mémoire afin de soutenir ses membres dans l exercice de leur profession. Ce document ne vise pas à remplacer les formulaires internes des

Plus en détail

Déterminez votre profil d'investisseur. épargner et placer

Déterminez votre profil d'investisseur. épargner et placer Déterminez votre profil d'investisseur épargner et placer Du profil d'investisseur Au conseil en placements Lorsque votre banque vous donne un conseil en investissement, elle doit tenir compte de votre

Plus en détail

8 èmes Rencontres de l Épargne Salariale

8 èmes Rencontres de l Épargne Salariale Palais du Luxembourg 8 èmes Rencontres de l Épargne Salariale 18 octobre 2010 8 èmes Rencontres de l Épargne Salariale Palais du Luxembourg 18 octobre 2010 1 Palais du Luxembourg 8 èmes Rencontres de l

Plus en détail

LES QUESTIONS À POSER À SON CLIENT POUR S ASSURER DE BIEN LE CONNAÎTRE

LES QUESTIONS À POSER À SON CLIENT POUR S ASSURER DE BIEN LE CONNAÎTRE La Chambre de la sécurité financière a conçu le présent aide-mémoire afin de soutenir ses membres dans l exercice de leur profession. Ce document ne vise pas à remplacer les formulaires internes des divers

Plus en détail

CECOP LES FRANÇAIS, L EPARGNE ET LA RETRAITE. N 1301649 Janvier 2014

CECOP LES FRANÇAIS, L EPARGNE ET LA RETRAITE. N 1301649 Janvier 2014 CECOP LES FRANÇAIS, L EPARGNE ET LA RETRAITE N 1301649 Contacts CSA Pôle Opinion Corporate: Yves-Marie CANN Directeur adjoint du Pôle (yves-marie.cann@csa.eu) Julie GAILLOT Directrice d études (julie.gaillot@csa.eu)

Plus en détail

L ASSURANCE EN LIGNE. Etat des lieux et prospective

L ASSURANCE EN LIGNE. Etat des lieux et prospective L ASSURANCE EN LIGNE Etat des lieux et prospective www.audirep.fr Restitution des résultats d une étude menée par Internet sur un échantillon de 908 ménages représentatifs de la population française AUDIREP

Plus en détail

que faire? Siège social Rue de l Etuve 12-1000 Bruxelles - Belgique Tél. 02 509 04 11- Fax 02 509 04 00 www.federale.be

que faire? Siège social Rue de l Etuve 12-1000 Bruxelles - Belgique Tél. 02 509 04 11- Fax 02 509 04 00 www.federale.be Siège social Rue de l Etuve 12-1000 Bruxelles - Belgique Tél. 02 509 04 11- Fax 02 509 04 00 www.federale.be Société Coopérative d Assurances contre les Accidents, l Incendie, la Responsabilité Civile

Plus en détail

ENQUETE CLIENTS RIVALIS

ENQUETE CLIENTS RIVALIS ENQUETE CLIENTS RIVALIS (octobre-décembre 2013) Introduction Rivalis effectue fréquemment des enquêtes auprès de ses clients utilisateurs de la méthode (la précédente a été réalisée en 2008). Cette année,

Plus en détail

DEMANDE DE BOURSE D ÉTUDES POUR ÉTUDIANTS Fonds de bourse de la Fondation de l Hôpital régional Chaleur

DEMANDE DE BOURSE D ÉTUDES POUR ÉTUDIANTS Fonds de bourse de la Fondation de l Hôpital régional Chaleur DEMANDE DE BOURSE D ÉTUDES POUR ÉTUDIANTS Fonds de bourse de la Fondation de l Hôpital régional Chaleur La Fondation de l Hôpital régional a comme mission de recueillir des fonds auprès de la collectivité

Plus en détail

Memopharma. A qui le gant? NEWS. Périodique d assurances pour pharmaciens. Mai 2002

Memopharma. A qui le gant? NEWS. Périodique d assurances pour pharmaciens. Mai 2002 23 Memopharma Périodique d assurances pour pharmaciens Mai 2002 Tous les membres de la Caisse de Prévoyance des Pharmaciens sont invités aux Assemblées Générales Extraordinaire et Ordinaire dont voici

Plus en détail

Revenu Garanti Brochure

Revenu Garanti Brochure AMMA ASSURANCES Revenu Garanti Brochure assurances médicales depuis 1944 entreprise d assurance mutuelle agréée par l Office de Contrôle des Assurances sous le code 0126 (A.R. 04 et 13.07.1979 M.B. 14.07.1979)

Plus en détail

Moins d accidents et moins de victimes en 2009

Moins d accidents et moins de victimes en 2009 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUE DE PRESSE 12 avril 2011 Moins d accidents et moins de victimes en 2009 Les chiffres des accidents de la route portant sur 2009 viennent

Plus en détail

Le Belge et les investissements durables.

Le Belge et les investissements durables. Le Belge et les investissements durables. BANQUE & ASSURANCES Le Belge préfère les placements durables même s il ne sait pas précisément ce que cela signifie Préface Investir de manière socialement responsable,

Plus en détail

NOTE METHODOLOGIQUE CONCERNANT L'ENQUETE AUPRES DES CONSOMMATEURS

NOTE METHODOLOGIQUE CONCERNANT L'ENQUETE AUPRES DES CONSOMMATEURS NOTE METHODOLOGIQUE CONCERNANT L'ENQUETE AUPRES DES CONSOMMATEURS 1. Introduction 2. L'échantillon des participants Depuis plus de quarante ans, la Banque organise auprès des entreprises des enquêtes de

Plus en détail

Sommaire. 5 Épargner... Comment faire? 6 Les atouts de la gamme isave. 8 Quel genre d'investisseur êtes-vous?

Sommaire. 5 Épargner... Comment faire? 6 Les atouts de la gamme isave. 8 Quel genre d'investisseur êtes-vous? Sommaire 5 Épargner... Comment faire? 6 Les atouts de la gamme isave 8 Quel genre d'investisseur êtes-vous? 9 Quels produits pouvons-nous vous proposer? 10 Épargner pour votre pension 11 Épargner pour

Plus en détail

Satisfaction comparée des acheteurs de lunettes sur internet vs en magasin

Satisfaction comparée des acheteurs de lunettes sur internet vs en magasin Satisfaction comparée des acheteurs de lunettes sur internet vs en magasin Association Française des Opticiens sur Internet Date : 3 Octobre 2011 De : Nadia AUZANNEAU et Stéphanie CHARDRON A : Association

Plus en détail

Les FRANCAIS. l EPARGNE ENQUETE 2012. Le Cercle des Epargnants, partenaire du Groupe Generali

Les FRANCAIS. l EPARGNE ENQUETE 2012. Le Cercle des Epargnants, partenaire du Groupe Generali ( Les FRANCAIS l EPARGNE & la RETRAITE ENQUETE Le Cercle des Epargnants, partenaire du Groupe Generali Jérôme JAFFRÉ Directeur du Centre d Etudes et de Connaissances sur l Opinion Publique Jean-Pierre

Plus en détail

FAQ PRECAD PARCELLES

FAQ PRECAD PARCELLES FAQ PRECAD PARCELLES Qu entendons-nous par «arrêtés Precad»?... 2 Dans quel cas faut-il introduire une demande d identifiant(s) parcellaire(s) réservé(s)?... 2 L arrêté est-il d application pour un acte

Plus en détail

Le Belge veut arrêter de travailler à 62 ans

Le Belge veut arrêter de travailler à 62 ans DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUE DE PRESSE 4 février 2008 Le Belge veut arrêter de travailler à 62 ans Résultats d une enquête unique sur le passage de la vie active

Plus en détail

L évolution du marché du travail de 1986 à 2006

L évolution du marché du travail de 1986 à 2006 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 26 avril 2007 L évolution du marché du travail de 1986 à 2006 Ces 20 dernières années, 740.000 travailleurs sont venus grossir

Plus en détail

Dans les hôtels, campings, villages de vacances et hébergements de tourisme social

Dans les hôtels, campings, villages de vacances et hébergements de tourisme social 1. Arrivées des Néerlandais selon la région de 21 à 29 Dans les hôtels, campings, villages de vacances et hébergements de tourisme social Evolution des arrivées du marché néerlandais à Bruxelles de 21

Plus en détail

La dure réalité! SE PRÉPARER FINANCIÈREMENT À LA RETRAITE Un article qui valait 1,00 $ en 1972, coûte maintenant 3,78 $ En tenant compte d un taux d inflation moyen, le prix présentement payé pour un article

Plus en détail

Mon argent pour la vie

Mon argent pour la vie Mon argent pour la vie Bâtir son épargne. Protéger ses avoirs. Prendre sa retraite en toute confiance. QUESTIONNAIRE SUR LE STYLE DE VIE À LA RETRAITE NAME DATE CURRENT AGE AGE YOU HOPE TO RETIRE La vie

Plus en détail

Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014

Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014 Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014 Table des matières Contexte et objectifs... 6 Méthodologie... 8 Résultats détaillés 1. Perception

Plus en détail

Toutes les rubriques doivent être renseignées. Si vous n'êtes pas concerné, portez la mention «néant».

Toutes les rubriques doivent être renseignées. Si vous n'êtes pas concerné, portez la mention «néant». Poste diplomatique ou consulaire F O R M U L A I R E D E D E M A N D E D E B O U R S E S S C O L A I R E S au bénéfice d'enfants français résidant avec leur famille à l'étranger. (en application des articles

Plus en détail

1. Information Personnelle

1. Information Personnelle Q U E S T I O N N A I R E I M P O T D E S P E R S O N N E S P H Y S I Q U E S R E S I D E N T A N N E E D E R E V E N U S 2 0 1 0 A V E N U E D U D I R I G E A B L E 8 1 1 7 0 B R U X E L L E S W W W.

Plus en détail

Indications : Quelques éléments de définition:

Indications : Quelques éléments de définition: ENQUETE NATIONALE DE L ALLIANCE MALADIES RARES RELATIVE A LA PRISE EN CHARGE DES FRAIS DE TRANSPORT POUR LES PERSONNES ATTEINTES DE MALADIES RARES JANVIER- FEVRIER 2013 Indications : Pour chaque question,

Plus en détail

QUESTIONNAIRE N O I PROFIL DE LA SITUATION PERSONNELLE ET FAMILIALE

QUESTIONNAIRE N O I PROFIL DE LA SITUATION PERSONNELLE ET FAMILIALE QUESTIONNAIRE N O 1 1 QUESTIONNAIRE N O I PROFIL DE LA SITUATION PERSONNELLE ET FAMILIALE 1. Renseignements généraux Nom(s) et prénom(s) État civil Date de naissance (âge) Occupation(s) Adresse Résidence

Plus en détail

Taxes de circulation. Taxes de mise en circulation. Bruxelles Capitale / Région wallonne

Taxes de circulation. Taxes de mise en circulation. Bruxelles Capitale / Région wallonne Indices et montants Suite aux récentes mesures gouvernementales, certains indices et montants mentionnés dans ces rubriques pourraient ne plus être d actualité au moment où vous les consultez. Les indices

Plus en détail

Les chiens et les chats des Belges

Les chiens et les chats des Belges DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 13 juillet 2010 Les chiens et les chats des Belges Quelques conclusions En 2008, notre pays comptait 1.167.000 chiens et 1.974.000

Plus en détail

A PLUS FINANCE. Les épargnants sont-ils prêts à investir dans les PME? Quel impact pour les mesures «Breton»? 27 septembre 2005. Département Finance

A PLUS FINANCE. Les épargnants sont-ils prêts à investir dans les PME? Quel impact pour les mesures «Breton»? 27 septembre 2005. Département Finance Les épargnants sont-ils prêts à investir dans les PME? Quel impact pour les mesures «Breton»? 27 septembre 2005 Philippe TABOUIS / Niels COURT-PAYEN Contacts TNS Sofres Frédéric CHASSAGNE / Gaspard VERDIER

Plus en détail

Les Français et la banque en ligne

Les Français et la banque en ligne Les Français et la banque en ligne 11 Objectifs et Méthodologie Objectifs : Analyse du profil sociodémographique des clients des banques en ligne Historique et détention de produits financiers dans des

Plus en détail

Taxes de circulation. Taxes de mise en circulation. Bruxelles Capitale / Région wallonne

Taxes de circulation. Taxes de mise en circulation. Bruxelles Capitale / Région wallonne Indices et montants Suite aux récentes mesures gouvernementales, certains indices et montants mentionnés dans ces rubriques pourraient ne plus être d actualité au moment où vous les consultez. Les indices

Plus en détail

Internet modifie la relation des Français. ais à leurs banques. Présentation du 12 janvier 2010

Internet modifie la relation des Français. ais à leurs banques. Présentation du 12 janvier 2010 Internet modifie la relation des Français ais à leurs banques Présentation du 12 janvier 2010 1 Objectif et méthodologie Objectif Mesurer le type de services bancaires possédé par les Français Analyser

Plus en détail

Les Français et la banque en ligne

Les Français et la banque en ligne Les Français et la banque en ligne Rapport d étude réalisé pour monabanq. Décembre 2010 CREDOC / 17 mai 2011 1 Synthèse 1 Internet a modifié la relation des Français avec leurs banques en s imposant comme

Plus en détail

Fiche info-financière Assurance-vie pour une combinaison des branches 21 et 23. Top Rendement 1. Type d assurance-vie

Fiche info-financière Assurance-vie pour une combinaison des branches 21 et 23. Top Rendement 1. Type d assurance-vie Fiche info-financière Assurance-vie pour une combinaison des branches 21 et 23 Top Rendement 1 Type d assurance-vie Assurance-vie individuelle avec taux d intérêt garanti (branche 21). En ce qui concerne

Plus en détail

Analyse 2012/17 31 octobre 2012

Analyse 2012/17 31 octobre 2012 Analyse 2012/17 31 octobre 2012 État des lieux des "pensions complémentaires" dans un état critique! À découvrir dans cette analyse «Épargne pension. Épargnez-vous un job d étudiant à la retraire!». On

Plus en détail

DÉCLARATION DU DEMANDEUR INDEMNITÉS POUR INVALIDITÉ

DÉCLARATION DU DEMANDEUR INDEMNITÉS POUR INVALIDITÉ DÉCLARATION DU DEMANDEUR INDEMNITÉS POUR INVALIDITÉ Vous trouverez les directives pour remplir ce formulaire et de l espace supplémentaire au verso de la page 4. Nom : Adresse : Prénom rue Nom de famille

Plus en détail

Fiche info-financière Assurance-vie pour une combinaison des branches 21 et 23. Top Rendement 1. Type d assurance-vie

Fiche info-financière Assurance-vie pour une combinaison des branches 21 et 23. Top Rendement 1. Type d assurance-vie Fiche info-financière Assurance-vie pour une combinaison des branches 21 et 23 Top Rendement 1 Type d assurance-vie Assurance-vie individuelle avec taux d intérêt garanti (branche 21). En ce qui concerne

Plus en détail

Baromètre Prévoyance. 2ème Vague Dépendance Novembre 2008. Département Finance. Contacts TNS Sofres. Département Finance

Baromètre Prévoyance. 2ème Vague Dépendance Novembre 2008. Département Finance. Contacts TNS Sofres. Département Finance Baromètre Prévoyance 2ème Vague Dépendance Novembre 2008 Contacts TNS Sofres Département Finance Frédéric CHASSAGNE / Michaël PERGAMENT / Marie FAITOT 01.40.92. 45.37 / 46.72 / 44.41 42MV13 Département

Plus en détail

Les actifs et la retraite. 17 septembre 2010

Les actifs et la retraite. 17 septembre 2010 Les actifs et la retraite 17 septembre 2010 Sommaire 1 - La méthodologie 3 2 - Les résultats de l'étude 5 A - Le niveau de préoccupation à l égard de la retraite 6 B - L évaluation des ressources et des

Plus en détail

Salaires et conditions de travail dans les services sociaux: WICARE

Salaires et conditions de travail dans les services sociaux: WICARE Salaires et conditions de travail dans les services sociaux: WICARE fr_be WICARE a pour but d'améliorer l'information syndicale sur les salaires et les conditions de travail dans le secteur des services

Plus en détail

Baromètre 2014 Club de l Epargne Salariale - Harris Interactive

Baromètre 2014 Club de l Epargne Salariale - Harris Interactive Baromètre 2014 Club de l Epargne Salariale - Harris Interactive La perception des salariés sur l épargne salariale Toute diffusion de résultats tirés de cette étude doit être accompagnée de la mention

Plus en détail

DEMANDE D AIDE SOCIALE 2015 2016

DEMANDE D AIDE SOCIALE 2015 2016 DEMANDE D AIDE SOCIALE 2015 2016 ÉTUDIANT célibataire votre assistant(e) social(e) Louvain-la-Neuve P S. Alaime P B. Dethy P F. Giozzet P Ch. Laureys P M-Ch. Nicaise P F. Simon P C. Mommaerts Bruxelles

Plus en détail

Merci de le compléter soigneusement en faisant particulièrement attention aux points suivants :

Merci de le compléter soigneusement en faisant particulièrement attention aux points suivants : Cher(e) étudiant(e), Vous souhaitez vous inscrire à l Université Saint-Louis pour l année académique 2013-2014 et venez de télécharger le formulaire de demande d inscription. Merci de le compléter soigneusement

Plus en détail

Votre situation personnelle/familiale a-t-elle changée en 2013? Yes No (Si vous avez cochez la case «non», passez directement à la question 2)

Votre situation personnelle/familiale a-t-elle changée en 2013? Yes No (Si vous avez cochez la case «non», passez directement à la question 2) D E C L A R A T I O N A L I M P O T D E S P E R S O N N E S P H Y S I Q U E S D O S S I E R C O N F I D E N T I E L A N N E E D E S R E V E N U S 2 0 1 3 E X E R C I C E D I M P O S I T I O N 2 0 1 4 C

Plus en détail

continuez à vivre pleinement vos vies même pendant votre pension

continuez à vivre pleinement vos vies même pendant votre pension many lives fiche technique commerciale pension plan fisc assurance épargne et placement - avec avantages fiscaux continuez à vivre pleinement vos vies même pendant votre pension C est une certitude : nous

Plus en détail

Qui sont les primo-accédants d aujourd hui et de demain?

Qui sont les primo-accédants d aujourd hui et de demain? Qui sont les primo-accédants d aujourd hui et de demain? Etude de l Institut CSA pour Guy Hoquet L immobilier Mars 2015 Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de 2000 personnes

Plus en détail

PHOTO SECTORIELLE 2014 SECTEUR DE LA CONSTRUCTION

PHOTO SECTORIELLE 2014 SECTEUR DE LA CONSTRUCTION SECTEUR DE LA CONSTRUCTION Description des activités du secteur Nace- Bel 2008 Description 41 Construction de bâtiments; promotion immobilière 41.1 Promotion immobilière 41.2 Construction de bâtiments

Plus en détail

1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel

1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel 6 Construction A Aperçu général du secteur 1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel Il s agit des sous-secteurs dans lesquels les employés ressortissant à la CPNAE exercent

Plus en détail

Bulletin d adhésion individuelle Salarié

Bulletin d adhésion individuelle Salarié Identification de l adhérent Bulletin d adhésion individuelle Salarié à remplir et à retourner à Groupe NOVALIS TAITBOUT - Délégation internationale 4 rue du Colonel Driant - 75040 Paris Cedex 01 M me

Plus en détail

BOURSES D ÉTUDES INTERNATIONALES

BOURSES D ÉTUDES INTERNATIONALES BOURSES D ÉTUDES INTERNATIONALES CHOSES À SAVOIR... Les ministères des Jeunes (YPM) ont créé le fonds international de bourses d études afin d aider financièrement les jeunes de l Eglise Méthodiste Unie

Plus en détail

Profil du touriste en gîte g et chambre d hôtes d France. Novembre 2010

Profil du touriste en gîte g et chambre d hôtes d France. Novembre 2010 Profil du touriste en gîte g et chambre d hôtes d 2010 France Novembre 2010 Sommaire 1. Introduction Page 3 2. Fiche technique Page 4 3. Touristes en gîtes g et en chambres d hôtesd Page 6 4. Non-usagers

Plus en détail

Département Finance. Contacts TNS Sofres. Département Finance

Département Finance. Contacts TNS Sofres. Département Finance Baromètre Prévoyance 2ème Vague Dépendance Novembre 2008 Contacts TNS Sofres Département Finance Frédéric CHASSAGNE / Michaël PERGAMENT / Marie FAITOT 01.40.92. 45.37 / 46.72 / 44.41 42MV13 Département

Plus en détail

Sondage sur l endettement chez les jeunes

Sondage sur l endettement chez les jeunes chez les jeunes Rapport préliminaire Présenté à Madame Caroline Toupin Agente de développement et des communications 13 octobre 2009 Réf. : 1666_200910/MO/jc (514) 282-0333 1-800-474-9493 www.observateur.qc.ca

Plus en détail

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite CECOP Centre d études et de connaissances sur l opinion publique Les Français, leur épargne et leur retraite FD/EP N 113015 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies

Plus en détail

PHoto sectorielle 2012 construction

PHoto sectorielle 2012 construction Description des activités du secteur Nace- Bel 2008 Description 41 Construction de bâtiments; promotion immobilière 41.1 Promotion immobilière 41.2 Construction de bâtiments résidentiels et non résidentiels

Plus en détail

Bienvenue Salon du crédit et de l assurance

Bienvenue Salon du crédit et de l assurance Bienvenue Salon du crédit et de l assurance 19 février 2013 Présentation Crédit hypothécaire 1. Elantis en 2013 2. Bienvenue ELZA 3. Avantages 4. Coming soon 5. Service 5 étoiles Crédit à la consommation

Plus en détail

Nobody s Unpredictable

Nobody s Unpredictable Connaissance qu a le public de la Banque du Canada (Comparaison des résultats de l enquête téléphonique et de l enquête en ligne) Enquête de décembre 2010 commandée par la Banque du Canada Nobody s Unpredictable

Plus en détail

Assurance invalidité de courte durée. Guide du salarié

Assurance invalidité de courte durée. Guide du salarié Assurance invalidité de courte durée Guide du salarié Assurance invalidité de courte durée Le présent guide contient les formulaires à remplir pour demander des prestations d invalidité et certains renseignements

Plus en détail

COMMISSION NATIONALE D ÉVALUATION DE LA LOI DU 3 AVRIL 1990 RELATIVE À L INTERRUPTION DE GROSSESSE (Loi du 13 août 1990)

COMMISSION NATIONALE D ÉVALUATION DE LA LOI DU 3 AVRIL 1990 RELATIVE À L INTERRUPTION DE GROSSESSE (Loi du 13 août 1990) COMMISSION NATIONALE D ÉVALUATION DE LA LOI DU 3 AVRIL 1990 RELATIVE À L INTERRUPTION DE GROSSESSE (Loi du 13 août 1990) RAPPORT À L ATTENTION DU PARLEMENT 1 janvier 2008 31 décembre 2009 Août 2010 TABLE

Plus en détail

Autolib étude clientèle réalisée à l occasion du premier anniversaire

Autolib étude clientèle réalisée à l occasion du premier anniversaire Autolib étude clientèle réalisée à l occasion du premier anniversaire 1201672 Novembre 2012 Sommaire Introduction Les résultats de l étude I. Bilan et perspectives de développement d Autolib 1. Satisfaction

Plus en détail

ETUDE EMPRUNTIS SUR LE CREDIT

ETUDE EMPRUNTIS SUR LE CREDIT ETUDE EMPRUNTIS SUR LE CREDIT A l'attention de Mael Rasch et Alain Cornu MARKET AUDIT 78 bd Leclerc Les Paraboles II BP 30515-59059 ROUBAIX cedex 1 Tél : 03 595 695 00 - Fax : 03 595 695 09 E-mail : Contact@Marketaudit.fr

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LES PLACEMENTS DES CLIENTS

INFORMATIONS SUR LES PLACEMENTS DES CLIENTS P R É P A R E R L A V E N I R F I N A N C I E R INFORMATIONS SUR LES PLACEMENTS DES CLIENTS C O N F I D E N T I E L Client Client Expert-conseil en gestion privée du patrimoine ou directeur, R et I, Individuelle

Plus en détail

Informations sur les allocations et prêts d études de la Fédération Wallonie Bruxelles

Informations sur les allocations et prêts d études de la Fédération Wallonie Bruxelles Informations sur les allocations et prêts d études de la Fédération Wallonie Bruxelles Année académique 2014-2015 Enseignement supérieur et universitaire CONDITIONS D OCTROI DES ALLOCATIONS D ETUDES 3

Plus en détail

DEMANDE DE RÈGLEMENT INVALIDITÉ (DEMANDE POUR LE PASSAGE DE L INVALIDITÉ DE COURTE DURÉE À L INVALIDITÉ DE LONGUE DURÉE)

DEMANDE DE RÈGLEMENT INVALIDITÉ (DEMANDE POUR LE PASSAGE DE L INVALIDITÉ DE COURTE DURÉE À L INVALIDITÉ DE LONGUE DURÉE) DEMANDE DE RÈGLEMENT INVALIDITÉ (DEMANDE POUR LE PASSAGE DE L INVALIDITÉ DE COURTE DURÉE À L INVALIDITÉ DE LONGUE DURÉE) Demande de règlement invalidité (demande pour le passage de l invalidité de courte

Plus en détail