Sommaire. Les Montagnes du Silence 2 Qu est ce que la migration? 2. Page 1/9

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sommaire. Les Montagnes du Silence 2 Qu est ce que la migration? 2. Page 1/9"

Transcription

1 Sommaire Les Montagnes du Silence 2 Qu est ce que la migration? 2 Page 1/9

2 Qu est ce que la migration? La migration est le nom donné aux déplacements cycliques de certains animaux sur des distances plus ou moins longues. Les migrations sont périodiques et coïncident le plus souvent avec les changements de saisons. Au cours de la migration, l animal qui migre se déplace entre une zone d hivernage où il passe l hiver et une zone d estive où a lieu la reproduction. Tu as déjà dû apercevoir des nuées d oiseaux dans le ciel à l automne Tu as peut-être vu des reportages sur les saumons qui remontent les rivières. Ce sont là des animaux en train d effectuer leur migration! Essaye de dresser la liste des animaux migrateurs que tu connais. Parmi eux, compte le nombre d oiseaux, de poissons et d animaux terrestres. Normalement, tu devrais trouver beaucoup plus d oiseaux et de poissons! Quand les migrations se produisent-elles? Comme tu l as sûrement observé, les animaux partent en migration lorsque les conditions climatiques changent (à l automne ou au début du printemps par exemple). Mais le véritable motif du départ est avant tout alimentaire. C est quand la nourriture manque que les animaux se mettent en route. Ainsi, les migrateurs ne partent pas pour chercher le soleil mais pour trouver de quoi manger! Page 2/9

3 C est l exemple des baleines à bosse qui quittent les mers arctiques dès que le plancton dont elles se nourrissent se fait rare. Pourquoi les oiseaux et les poissons migrent-ils plus que les animaux terrestres? Si les animaux migrent, c est qu ils y trouvent des avantages pour leur survie. La migration doit faciliter la recherche de nourriture, mais elle ne doit pas occuper trop de temps ni être trop fatigante. Comme il est beaucoup plus facile de se déplacer dans l eau ou dans l air, notamment grâce aux courants, les espèces migratrices se rencontrent davantage chez les espèces aquatiques et aériennes que chez les espèces terrestres. Page 3/9

4 En effet, sur la terre ferme, les déplacements sont plus lents et ils demandent beaucoup plus d énergie! Voici les différents trajets qu emprunte la baleine à bosses lors de sa migration entre ses zones d estive dans l Arctique et ses zones d hivernage près de l équateur. Page 4/9

5 Comment les animaux font-ils pour s orienter? La méthode d orientation dépend beaucoup de l espèce et reste encore un mystère dans de nombreux cas. Certains oiseaux s'orientent grâce au soleil et en particulier grâce à ses rayons ultraviolets : ils peuvent ainsi continuer à se diriger même par temps couvert. Les animaux qui ont déjà effectué plusieurs migrations ont sans doute des points de repères dans le paysage. D autres oiseaux s'orientent plutôt avec la lune et les étoiles, d autres encore grâce au champ magnétique terrestre : c'est le cas des pigeons qui semblent posséder une boussole interne. De plus, chez certaines espèces d'oiseaux ou de mammifères, les jeunes apprennent à s orienter lors de leurs premières migrations. Certaines espèces utilisent les odeurs ou les infrasons pour se diriger. Page 5/9

6 L expérience et l apprentissage sont donc deux moyens supplémentaires de réussir. Le cas du monarque Le monarque est un papillon d'amérique du Nord qui migre entre<br />le Québec et le Mexique. La durée de vie d un papillon est trop courte pour effectuer ce trajet. Cela signifie que les individus qui se lancent dans le voyage n ont jamais connu l endroit où ils se rendent! Le plus remarquable est que les monarques reviennent toujours au même endroit! Les capacités d'orientation semblent donc se transmettre de générations en générations. Pour certains biologistes, la route de la migration pourrait être inscrite dans les gènes. Page 6/9

7 Les routes migratoires Le suivi des animaux par satellite a permis de retracer certaines routes migratoires. Ces études ont aussi prouvé que le voyage aller diffère souvent du voyage retour. De plus, au sein d'une même espèce, des groupes peuvent suivre des itinéraires très différents pour rejoindre un même site. Sur cette carte, on distingue nettement les différentes routes empruntées par la sterne arctique pour rejoindre le pôle Sud. Comment choisissent-ils leur route? Les migrateurs suivent la plupart du temps des routes bien définies, souvent déterminées par des repères géographiques comme les fleuves ou les côtes maritimes. Les conditions météorologiques ont également une très grande importance, les oiseaux pouvant modifier leur itinéraire en fonction de la direction et de la force du vent. De jour ou de nuit? Certains oiseaux migrent de jour comme les pélicans, les cigognes, les rapaces et les hirondelles. D'autres migrent la nuit comme les coucous. Page 7/9

8 Toujours en groupe? Eh bien oui! Les migrations se font toujours en groupe même chez les animaux qui ont un comportement très individuel en temps normal. Et pour la pause déjeuner en route? Les oiseaux migrateurs partent généralement après avoir fait le plein d'énergie, car leur trajet ne leur laissera pas l'occasion de trouver assez de nourriture, notamment lors du survol des déserts, des régions montagneuses ou des mers. Page 8/9

9 Cette énergie est stockée sous forme de graisse qui sera consommée en cours de route. Le voyage est très éprouvant et les animaux arrivent le plus souvent épuisés et affamés! Il arrive d ailleurs que certains individus meurent en plein voyage faute de réserves suffisantes. A retenir Les migrateurs les plus nombreux se trouvent chez les oiseaux et les espèces aquatiques. Les distances parcourues peuvent atteindre plusieurs milliers de kilomètres! Les animaux migrent avant tout pour trouver de la nourriture! On ne sait toujours pas précisément comment les animaux font pour s orienter! Page 9/9 Powered by TCPDF (

LA MIGRATION. Diversité du phénomène de migration

LA MIGRATION. Diversité du phénomène de migration LA MIGRATION La migration fait appel à la notion de périodicité. Généralement, ces déplacements sont annuels et réguliers. Si les déplacements que l on observe se produisent uniquement certaines années

Plus en détail

Après le petit-déjeuner, vol retour pour la France.

Après le petit-déjeuner, vol retour pour la France. Ref : Islande ITIS2 Le lac Mývatn est situé au nord du pays, au cœur d'une zone volcanique particulièrement active. Ce beau lac est un sanctuaire pour les anatidés (canards, cygnes et oies) et offre un

Plus en détail

Amis des bois Visite autoguidée Maternelle 1ère année

Amis des bois Visite autoguidée Maternelle 1ère année Amis des bois Visite autoguidée Maternelle 1ère année École/Groupe: Heure de la visite du centre d interprétation: Heure du dîner et endroit: Information pertinente Le programme en bref: Ce programme a

Plus en détail

INFLUENCE DE LA METEOROLOGIE SUR LA MIGRATION DE LA BECASSE

INFLUENCE DE LA METEOROLOGIE SUR LA MIGRATION DE LA BECASSE INFLUENCE DE LA METEOROLOGIE SUR LA MIGRATION DE LA BECASSE En ce tout début de période migratoire, la commission météo du CNB propose un court résumé de l influence de différents facteurs météo sur la

Plus en détail

L occupation d un milieu par les êtres vivants varie au cours des saisons

L occupation d un milieu par les êtres vivants varie au cours des saisons CHAPITRE 3 L occupation d un milieu par les êtres vivants varie au cours des saisons Classe de sixième Programmes officiels Notions et contenus L occupation d un milieu par les êtres vivants varie au cours

Plus en détail

Etudes d impact des projets éoliens sur les oiseaux et les chiroptères

Etudes d impact des projets éoliens sur les oiseaux et les chiroptères Etudes d impact des projets éoliens sur les oiseaux et les chiroptères Arnaud Govaere Directeur Biotope Nord-Ouest agovaere@biotope.fr Tuesday, December 17, 2013 Présentation M2 USTL déc 2009 1 Cadre réglementaire

Plus en détail

S'orienter et se repérer sur le terrain avec une carte

S'orienter et se repérer sur le terrain avec une carte www.ign.fr > Espace éducatif > Les fiches thématiques > Lecture de la carte S'orienter et se repérer sur le terrain avec une carte Il s'agit d'effectuer une correspondance entre le lieu où l'on se trouve

Plus en détail

C est l histoire de Coco, une femelle zèbre, qui porte dans son ventre un petit. Dans son pays, la chaleur est si intense et si insupportable depuis

C est l histoire de Coco, une femelle zèbre, qui porte dans son ventre un petit. Dans son pays, la chaleur est si intense et si insupportable depuis 1 C est l histoire de Coco, une femelle zèbre, qui porte dans son ventre un petit. Dans son pays, la chaleur est si intense et si insupportable depuis quelques temps, qu elle a déjà épuisé toutes les réserves

Plus en détail

DICTEES Période 4. Semaine du 4 mars : révision présent + pluriel

DICTEES Période 4. Semaine du 4 mars : révision présent + pluriel DICTEES Période 4 Semaine du 4 mars : révision présent + pluriel Le chat dort dans son panier et le chien est allongé sur son coussin. Nadia et Julie sont dans le jardin. La maison est tranquille et silencieuse.

Plus en détail

NATAL Emotions d Afrique en terre brésilienne Magnifique et... Quand on admire la côte de NATAL depuis l avion, on a l impression de survoler l Afrique : d énormes dunes de sable blanc dominent le paysage

Plus en détail

Histoire de monarques et de phasmes

Histoire de monarques et de phasmes QUE SAIS-TU SUR L ADAPTATION DES ÊTRES VIVANTS? 4 L adaptation des êtres vivants à leur milieu Sur ton cahier de sciences, essaie de répondre par VRAI ou FAUX aux phrases ou expressions qui suivent. A.

Plus en détail

Info lettre Vélo Passe-Sport Plein Air

Info lettre Vélo Passe-Sport Plein Air Info lettre Vélo Passe-Sport Plein Air Conférences & soirées thématiques Pour agrémenter votre saison d automne, hiver, printemps Dans un ambiance chaleureuse, conviviale, vue sur le fleuve en plein coeur

Plus en détail

Les habitudes alimentaires des Français changent

Les habitudes alimentaires des Français changent ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΠΑΙ ΕΙΑΣ ΚΑΙ ΠΟΛΙΤΙΣΜΟΥ ΙΕΥΘΥΝΣΗ ΜΕΣΗΣ ΕΚΠΑΙ ΕΥΣΗΣ ΚΡΑΤΙΚΑ ΙΝΣΤΙΤΟΥΤΑ ΕΠΙΜΟΡΦΩΣΗΣ ΤΕΛΙΚΕΣ ΕΝΙΑΙΕΣ ΓΡΑΠΤΕΣ ΕΞΕΤΑΣΕΙΣ ΣΧΟΛΙΚΗ ΧΡΟΝΙΑ 2013-2014 Μάθημα: Γαλλικά Επίπεδο: 4 ιάρκεια: 2.30 Ημερομηνία:

Plus en détail

Renard polaire. Un dossier conférence du WWF Suisse. WWF Suisse

Renard polaire. Un dossier conférence du WWF Suisse. WWF Suisse WWF Suisse Avenue Dickens 6 Tel.: +41 (0)21 966 73 73 1006 Lausanne pandaclub@wwf.ch www.pandaclub.ch Renard polaire Un dossier conférence du WWF Suisse Klein & Hubert / WWF Fiche d'identité Taille: Poids:

Plus en détail

Fiche didactique Le climat et les coraux

Fiche didactique Le climat et les coraux Fiche didactique Le climat et les coraux Thème: Changement climatique Niveau: Ecole primaire Durée: 45 minutes Matériel: Texte d introduction Fiche de travail Crayons de couleur Objectifs : Apprendre à

Plus en détail

Annexe 1 : Évaluation de départ : lecture du Batelem-R (CE1)

Annexe 1 : Évaluation de départ : lecture du Batelem-R (CE1) Annexe 1 : Évaluation de départ : lecture du Batelem-R (CE1) 1 Annexe 2 : Évaluation de départ : lecture de logatomes 2 Annexe 3 : Évaluation de départ : dictée du Batelem-R - Dictée de Kahina - Dictée

Plus en détail

Questions. Le système Soleil-Terre-Lune. I] Les mouvements dans le système Soleil Terre Lune

Questions. Le système Soleil-Terre-Lune. I] Les mouvements dans le système Soleil Terre Lune Chapitre III Le système Soleil-Terre-Lune I] Les mouvements dans le système Soleil Terre Lune Questions 1) Quel est le mouvement de la Terre sur elle-même et autour du soleil? Que représente la Terre pour

Plus en détail

RALLYE LECTURE 2014/2015 CIRCONSCRIPTION 15C CYCLE 2 L'Afrique de Zigomar, Philippe Corentin Corrigé et résultats Classe de CP de l école DOMBASLE

RALLYE LECTURE 2014/2015 CIRCONSCRIPTION 15C CYCLE 2 L'Afrique de Zigomar, Philippe Corentin Corrigé et résultats Classe de CP de l école DOMBASLE RALLYE LECTURE 2014/2015 CIRCONSCRIPTION 15C CYCLE 2 L'Afrique de Zigomar, Philippe Corentin Corrigé et résultats Classe de CP de l école DOMBASLE Chers lecteurs, chers élèves, Vous avez brillamment participé

Plus en détail

DECOUVERTE DE L ISLANDE

DECOUVERTE DE L ISLANDE Pour que le voyage des uns fasse le bonheur des hôtes DECOUVERTE DE L ISLANDE Autotour 9 jours Paris / Paris 8 nuits sur place Mai à octobre 2016 DECOUVERTE DE L ISLANDE Autotour 9 jours Paris / Paris

Plus en détail

Lake Tahoe plaisir du ski sous le soleil de Californie Saison 2010/2011

Lake Tahoe plaisir du ski sous le soleil de Californie Saison 2010/2011 Lake Tahoe plaisir du ski sous le soleil de Californie Saison 2010/2011 Skier au lac Tahoe est une aventure exceptionnelle à la découverte d une nature grandiose. Le Lac Tahoe, de couleur bleue foncée,

Plus en détail

NEIGE MOUILLÉE, RAFALES DE VENT, VERGLAS

NEIGE MOUILLÉE, RAFALES DE VENT, VERGLAS NEIGE MOUILLÉE, RAFALES DE VENT, VERGLAS Un réseau électrique sous pression MAÎTRISER LA VÉGÉTATION POUR RÉDUIRE LA FRÉQUENCE ET LA DURÉE DES INTERRUPTIONS Près de 40 % des pannes d électricité sont causées

Plus en détail

Date d entrée en vigueur : printemps 2013.

Date d entrée en vigueur : printemps 2013. Q0227/2013 Fleuve Saint-Laurent - Région Centre et Arctique - Carte aucune Transit des navires de fort gabarit et de forte longueur dans le tronçon Québec-Montréal. Définitions : Dans le tronçon Québec-Montréal

Plus en détail

LA ROUTE DES VINS D ALSACE A VELO

LA ROUTE DES VINS D ALSACE A VELO LA ROUTE DES VINS D ALSACE A VELO DEPART: STRASBOURG ARRIVEE: COLMAR DUREE: 3 JOURS, 2 NUITS 2 NUITS SUPPLEMENTAIRES POSSIBLES NIVEAU: 2/5 (FACILE) DISTANCE PARCOURUE: 101 KM, soit 34km/jour DENIVELE:

Plus en détail

LES REQUINS DU SAINT-LAURENT

LES REQUINS DU SAINT-LAURENT LES REQUINS DU SAINT-LAURENT Daphné Laurier Montpetit, biologiste à Espace pour la vie (EPLV) et communicatrice scientifique sur le Sedna IV Aiguillat commun Squalus acanthias L aiguillat commun est un

Plus en détail

Quebec. Notions d habitat AM É NAG E M E N T D E S B O I S É S E T GUIDES TECHNIQUES T E R R E S P R I V É S P O U R L A F AU N E INTRODUCTION

Quebec. Notions d habitat AM É NAG E M E N T D E S B O I S É S E T GUIDES TECHNIQUES T E R R E S P R I V É S P O U R L A F AU N E INTRODUCTION GUIDES TECHNIQUES AM É NAG E M E N T D E S B O I S É S E T T E R R E S P R I V É S P O U R L A F AU N E 1 Notions d habitat INTRODUCTION Qu est-ce qu un habitat? L habitat n est nul autre que le milieu

Plus en détail

L ÉNERGIE C EST QUOI?

L ÉNERGIE C EST QUOI? L ÉNERGIE C EST QUOI? L énergie c est la vie! Pourquoi à chaque fois qu on fait quelque chose on dit qu on a besoin d énergie? Parce que l énergie est à l origine de tout! Rien ne peut se faire sans elle.

Plus en détail

Informations générales. Massif du Saint Gothard / Cristallina. Andermatt Airollo

Informations générales. Massif du Saint Gothard / Cristallina. Andermatt Airollo MASSIF DU SAINT GOTHARD / CRISTALLINA ANDERMATT AIROLLO Ou comment allier randonnée à ski, paysages de haute montagne et étapes quasi gastronomiques dans des refuges soignés. Allons au bout de la Suisse!

Plus en détail

QCM sur la reproduction animale Prénom :... Date :...

QCM sur la reproduction animale Prénom :... Date :... Pour chaque question, coche la bonne réponse a) Qu'est-ce que la fécondation? Un animal ovipare. La rencontre entre un ovule et un spermatozoïde. Un animal vivipare. c) Quel animal est ovipare? Le criquet.

Plus en détail

Les énergies renouvelables

Les énergies renouvelables Rubrique : Découverte Page : 12-13 Fiche pédagogique Magazine Les Explorateurs Décembre 2015 Titre : Les changements climatiques, parlons-en! Rubrique : BD Mini-Jean Page : 10-11 Titre : Énergie verte

Plus en détail

KENYA Le Roi Lion 9 JOURS / 7 NUITS PARIS / PARIS

KENYA Le Roi Lion 9 JOURS / 7 NUITS PARIS / PARIS KENYA Le Roi Lion 9 JOURS / 7 NUITS PARIS / PARIS Le Kenya détient tous les records des superlatifs : berceau de l'humanité et du dieu des montagnes africaines avec le Kilimandjaro, il accueille la plus

Plus en détail

Voici donc un exemple expliquant notre méthode de calcul.

Voici donc un exemple expliquant notre méthode de calcul. Rubriques du conseiller provincial en apiculture Printemps 2013 Bonjour à vous tous et bon début de saison 2013. Au cours des lignes qui suivent, nous vous présenterons certains résultats de notre enquête

Plus en détail

Le soin de la copie et la qualité de la rédaction seront pris en compte dans l attribution de la note

Le soin de la copie et la qualité de la rédaction seront pris en compte dans l attribution de la note Nom :..... Prénom :...... Date : Lu 26/09/2015 35mn Sujet : Lecture graphique DS MATHS n 2 Classe : 6 ème Note Devoir : / 28 Soin :../ 2 Coeff :../ 2 Appréciation :........ / 20 Le soin de la copie et

Plus en détail

Localiser S orienter «Le local»

Localiser S orienter «Le local» «Le local» 5-11 Niveau 1 Entraînement 1 Objectifs - Etre capable de repérer en fonction des points cardinaux. - Etre capable de se repérer en fonction des points cardinaux. Applications En classe : orienter

Plus en détail

TOURS-AMBOISE-CHENONCEAUX A VELO

TOURS-AMBOISE-CHENONCEAUX A VELO TOURS-AMBOISE-CHENONCEAUX A VELO DEPART: TOURS ARRIVEE: CHENONCEAU DUREE: 2 JOURS, 1 NUIT 2 NUITS SUPPLEMENTAIRES POSSIBLES NIVEAU: 1/5 (FACILE) DISTANCE PARCOURUE: 44 KM, soit 22km/jour DENIVELE: FAIBLE

Plus en détail

Présenté par : Carmen Pelletier, géog., M. Env., VEA Le Groupe S.M. International inc.

Présenté par : Carmen Pelletier, géog., M. Env., VEA Le Groupe S.M. International inc. Suivi environnemental sur la structure du territoire et le paysage Ligne à 735 kv des Cantons-Hertel Tronçon Hertel point Saint-Césaire Conférence internationale Québec 2008 SIFÉE AQEI 8 septembre 2008

Plus en détail

Documentaire animalier

Documentaire animalier Documentaire animalier Caractéristiques générales : 1. Les animaux : leurs noms, leurs cris, leurs habitats. 2. L environnement naturel, les paysages, le climat. 3. La bande sonore et le commentaire en

Plus en détail

ANGLETERRE PIGEONS DIRECTEMENT AVEC L ORGANISATEUR BRITANNIQUE

ANGLETERRE PIGEONS DIRECTEMENT AVEC L ORGANISATEUR BRITANNIQUE ANGLETERRE PIGEONS DIRECTEMENT AVEC L ORGANISATEUR BRITANNIQUE La au pigeon en Angleterre se fait au poste avec des formes et tourniquets placés sur les zones de cultures de type blé, colza ou pois. Chaque

Plus en détail

Organisez votre sortie scolaire au Parc du Petit Prince

Organisez votre sortie scolaire au Parc du Petit Prince Nouveauté 2015 Sortie scolaire Le Parc du Petit Prince Ungersheim entre Colmar et Mulhouse (ALSACE) Premier parc aérien au monde Organisez votre sortie scolaire au Parc du Petit Prince Partez à la découverte

Plus en détail

À la rencontre d espaces plus lointains

À la rencontre d espaces plus lointains séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Paysages de ville Habiter une ville séance 1 Voici les cinq plus grandes villes françaises. Compare-les. À ton avis, pourquoi ces villes se sont-elles développées à ces endroits

Plus en détail

Synthèse Cible Senior. Le Tourisme Senior. Les pratiques touristiques des seniors et internet

Synthèse Cible Senior. Le Tourisme Senior. Les pratiques touristiques des seniors et internet Synthèse Cible Senior Le Tourisme Senior Les pratiques touristiques des seniors et internet 1 Sommaire I. Les seniors et leurs pratique de tourisme... A. Vue d ensemble du tourisme senior.... B. Les attentes

Plus en détail

Localiser S orienter «Le local»

Localiser S orienter «Le local» «Le local» 5-11 Niveau 1 Entraînement 1 Objectifs - Etre capable de repérer en fonction des points cardinaux. - Etre capable de se repérer en fonction des points cardinaux. Applications En classe : orienter

Plus en détail

L étude d impact des parcs éoliens, volets milieux naturels et paysage : Évolutions réglementaires et développements techniques

L étude d impact des parcs éoliens, volets milieux naturels et paysage : Évolutions réglementaires et développements techniques étude d impact des parcs éoliens, volets milieux naturels et paysage : Évolutions réglementaires et développements techniques ise Pignon Dr. Claire Poinsot cpoinsot@biotope.fr Plan de la présentation éolien

Plus en détail

L étude de paysage en géographie

L étude de paysage en géographie L étude de paysage en géographie Par Stéphane Chauvin, Christophe Desquesnes INTRODUCTION : RESITUER L ÉTUDE DU PAYSAGE DANS LA DISCIPLINE L étude de paysage constitue un des thèmes majeurs à développer

Plus en détail

ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES

ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES www.centrenaturemontagnarde.org Centre de la Nature Montagnarde Château des Rubins - 74700 Sallanches 04 50 58 32 13 contact@centrenaturemontagnarde.org ECOSYSTEMES Cycle 1 et 2

Plus en détail

LAPLAND HOTEL BEAR S LODGE SAFARIS HIVER 2015-2016 Venez juste comme vous êtes, nous nous occupons du reste!

LAPLAND HOTEL BEAR S LODGE SAFARIS HIVER 2015-2016 Venez juste comme vous êtes, nous nous occupons du reste! LAPLAND HOTEL BEAR S LODGE SAFARIS HIVER 2015-2016 Venez juste comme vous êtes, nous nous occupons du reste! 1. SAFARI MOTONEIGE DANS LES ESPACES SAUVAGES (15:00 17:00) Lundi, Mardi (9:00 11:00) Dimanche,

Plus en détail

Ressources pour l école élémentaire

Ressources pour l école élémentaire Ressources pour l école élémentaire éduscol Découverte du monde Progressions pour le cours préparatoire et le cours élémentaire première année Ces documents peuvent être utilisés et modifiés librement

Plus en détail

territoire paysage ville de nice Cou lée Promenade du Paillon à Nice 38 avril mai 2014

territoire paysage ville de nice Cou lée Promenade du Paillon à Nice 38 avril mai 2014 territoire paysage 40 Cou lée douce Promenade du Paillon à Nice 38 avril mai 2014 paysage territoire 41 avril mai 2014 38 territoire paysage 42 À Nice, l agence Péna & Peña reverdit le cours d un fleuve

Plus en détail

la conception d un habitat pour papillons

la conception d un habitat pour papillons la conception d un habitat pour papillons Sciences et technologie/mathématiques - 2 à 4 e année Source : Adaptée à partir des activités d apprentissage créées par l équipe de rédaction d ÉcoÉcoles de Peel

Plus en détail

Introduction. Déroulement

Introduction. Déroulement 2012 2013 Introduction Le camp se déroulera au Sénégal, dans un pays de l Afrique de l ouest. Il se préparera à la fois pendant le 1er semestre de l année 2012-2013 (août en janvier) et pendant le deuxième

Plus en détail

Vos 3 soirées : nuits au Boston Yacht Haven***, sur la Marina 10 chambres (ou équivalent).

Vos 3 soirées : nuits au Boston Yacht Haven***, sur la Marina 10 chambres (ou équivalent). Ref : Etats-Unis, côte Est ITUS1 La côte Est américaine offre de nombreux contrastes. Du côté de Boston, il y a cette «petite» ville américaine, si on la compare à sa voisine New Yorkaise, où les traces

Plus en détail

PARIS / Départs en vacances : Les drives sont de plus en plus plébiscités en période de grandes vacances

PARIS / Départs en vacances : Les drives sont de plus en plus plébiscités en période de grandes vacances PARIS / Départs en vacances : Les drives sont de plus en plus plébiscités en période de grandes vacances PARIS / Les courses représentent 15,5 % [1] du budget vacances des 63% des Français qui partent

Plus en détail

Localiser S orienter «Plan d immeuble»

Localiser S orienter «Plan d immeuble» «Plan d immeuble» 5-41 Niveau 4 Entraînement 1 Objectifs - S entraîner à localiser sur un plan un point précisé par une consigne. - Se décentrer de manière à pouvoir s orienter sur ce plan. Applications

Plus en détail

pour conforter la fréquentation de ces deux saisons?

pour conforter la fréquentation de ces deux saisons? Alpes du Sud, quelles synergies pour les clientèles été et hiver? Domaine Domaine de Charance de Charance Gap Gap 28 avril (05) 2010 Pascal Ferrero Enov Research Comment capitaliser sur les clientèles

Plus en détail

DIRECTION DU TOURISME

DIRECTION DU TOURISME LA CLIENTELE TOURISTIQUE SUISSE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON DIRECTION DU TOURISME Données économiques et touristiques : Population globale : 7,7 millions d habitants Densité de population : 186 habitants/km2

Plus en détail

La citadelle de Sisteron : l émergence d une approche innovante de la mise en lumière. Paul VERNY CEREMA/DTER Med

La citadelle de Sisteron : l émergence d une approche innovante de la mise en lumière. Paul VERNY CEREMA/DTER Med La citadelle de Sisteron : l émergence d une approche innovante de la mise en lumière Paul VERNY CEREMA/DTER Med Le projet de la citadelle de Sisteron Les objectifs du projet - Valorisation nocturne du

Plus en détail

S8 : les milieux de vie

S8 : les milieux de vie Animal Qui? Nourriture Milieu Milieu Savoir compléter le tableau pour 1 animal (autre qu un oiseau) cm1 ; 2 cm2 Autres renseignements Le crocodile Thomas Des animaux Dans les fleuves et les marais des

Plus en détail

béton (dalle rez-de-chaussée) / laine bois (isolation) dispositif énergétique récupération des eaux de

béton (dalle rez-de-chaussée) / laine bois (isolation) dispositif énergétique récupération des eaux de AMÉNAGEMENT INTÉRIEURS Briques Toujours au premier étage, la nouvelle cuisine, logée dans l extension, s appuie sur le mur en briques originel, laissé apparent. fiche technique architectes Alexandre Hordé

Plus en détail

Offre d'emploi : Garde nature Description de l'offre Vous serez en charge de surveiller une contrée lointaine, préserver l'environnement.

Offre d'emploi : Garde nature Description de l'offre Vous serez en charge de surveiller une contrée lointaine, préserver l'environnement. Offre d'emploi : Garde nature Description de l'offre Vous serez en charge de surveiller une contrée lointaine, préserver l'environnement.par un concept innovant, votre objectif est de communiquer avec

Plus en détail

TOUR DE PROVENCE A VELO

TOUR DE PROVENCE A VELO TOUR DE PROVENCE A VELO DEPART: AVIGNON ARRIVEE: AVIGNON DUREE: 7 JOURS, 6 NUITS 4 NUITS SUPPLEMENTAIRES POSSIBLES NIVEAU: 4/5 (SPORTIF) DISTANCE PARCOURUE: 296 KM, soit 42km/jour DENIVELE: SIGNIFICATIF

Plus en détail

Les sept jours de la création Activité d éducation chrétienne inspirée du récit en Genèse, chapitre 1

Les sept jours de la création Activité d éducation chrétienne inspirée du récit en Genèse, chapitre 1 Objectifs ACTIVITÉ D ÉDUCATION CHRÉTIENNE Les sept jours de la création Activité d éducation chrétienne inspirée du récit en Genèse, chapitre 1 Après cette activité, le jeune sera capable de : Raconter

Plus en détail

C- Navigation. Pour effectuer un trajet, vous mesurez une route sur la carte au 1/500.000 O.C.A.I. R : Ce sera une route vraie

C- Navigation. Pour effectuer un trajet, vous mesurez une route sur la carte au 1/500.000 O.C.A.I. R : Ce sera une route vraie Carte C- Navigation Pour effectuer un trajet, vous mesurez une route sur la carte au 1/500.000 O.C.A.I. R : Ce sera une route vraie Sur une carte dont l'échelle est de 1/250.000, 4 centimètres représentent

Plus en détail

UN VOYAGE DE CLASSE RESPONSABLE

UN VOYAGE DE CLASSE RESPONSABLE CORRIgé fiche élève ce2 - cm1 - cm2 UN VOYAGE DE CLASSE RESPONSABLE J'APPROFONDIS J OBSERVE Observe la vidéo puis réponds aux questions ECJS SÉANCE 2 - VOYAGER = POLLUER SCIENCES J'OBSERVE a) Que rejettent

Plus en détail

Je ne suis pas un. touriste. (extrait) éditions terrenoire

Je ne suis pas un. touriste. (extrait) éditions terrenoire Je ne suis pas un touriste (extrait) éditions terrenoire «Nous garderons un merveilleux souvenirs de ce pays, de l'accueil des communautés, de la beauté des paysages, de la découverte des micro-entreprises

Plus en détail

ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014. Pays de Fougères. Octobre 2014 - NB

ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014. Pays de Fougères. Octobre 2014 - NB ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014 Pays de Fougères Octobre 2014 - NB METHODOLOGIE Enquête adressée par mail auprès de 2 445 commerces Envoyée le 9 septembre 2014, après la saison estivale

Plus en détail

COMPRÉHENSION ÉCRITE : L ENVIRONNEMENT. Les gaz à effet de serre

COMPRÉHENSION ÉCRITE : L ENVIRONNEMENT. Les gaz à effet de serre 1 COMPRÉHENSION ÉCRITE : L ENVIRONNEMENT Que fait-on en France? Gaz à effets de serre En France, il est possible de diviser par 4 les gaz à effet de serre avant 2050. Mais ça ne sera pas facile Les gaz

Plus en détail

Guide pratique Données scientifiques relatives au «Vol libre & Faune sauvage»

Guide pratique Données scientifiques relatives au «Vol libre & Faune sauvage» Guide pratique Données scientifiques relatives au «Vol libre & Faune sauvage» Public cible Toute personne impliquée dans un projet de mise en œuvre, que ce soit en tant que conseiller professionnel et

Plus en détail

LES MIGRATIONS DE DEMAIN : que peut-on objectivement et statistiquement espérer?

LES MIGRATIONS DE DEMAIN : que peut-on objectivement et statistiquement espérer? LES MIGRATIONS DE DEMAIN : que peut-on objectivement et statistiquement espérer? Désormais les médias ont largement vulgarisé ce qu il est commun d appeler «le changement climatique». Sans entrer dans

Plus en détail

Le temps d'une vie. Ma vie depuis ma naissance Petite enquête sur ma famille Les générations

Le temps d'une vie. Ma vie depuis ma naissance Petite enquête sur ma famille Les générations DECOUVERTE DU TEMPS CE1 Le temps qui se mesure La journée d'un écolier Une journée complète Le temps passe Le jour et la nuit Les jours de la semaine Le calendrier Les mois de l'année Une année, c'est

Plus en détail

LES FleuveS. definition. Le Fleuve Loire, un fleuve vivant

LES FleuveS. definition. Le Fleuve Loire, un fleuve vivant LES FleuveS definition Un fleuve est un cours d eau qui se jette dans une mer ou un océan. Il prend sa source des montagnes ou d un lac et est alimenté par des ruisseaux ou rivières. On dit qu il coule

Plus en détail

L ours blanc ou ours polaire, menacé d extinction

L ours blanc ou ours polaire, menacé d extinction 15022006 L ours blanc ou ours polaire, menacé d extinction Les ours polaires sont menacés par la destruction de leur habitat. En hiver, ils utilisent la glace de mer comme plate-forme pour capturer les

Plus en détail

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS.

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. MAIS UN JOUR IL PARTIT PLUS AU NORD POUR DÉCOUVRIR LE MONDE. IL MARCHAIT, MARCHAIT, MARCHAIT SANS S ARRÊTER.IL COMMENÇA

Plus en détail

8 Le Feng Shui... ça marche! Dans ce livre je ne parlerai donc ni de «La Porte Fantôme», ni «du Yi-King

8 Le Feng Shui... ça marche! Dans ce livre je ne parlerai donc ni de «La Porte Fantôme», ni «du Yi-King NOTE DE L AUTEUR Habitant Paris depuis 4 ans, j ai eu l occasion de lire nombre d ouvrages consacrés au Feng Shui et édités en France. Certains font un large usage de termes spécialisés, d anciens signes

Plus en détail

Objectivation des mesures à prendre en faveur de la biodiversité dans le cadre du développement de projets éoliens en Wallonie.

Objectivation des mesures à prendre en faveur de la biodiversité dans le cadre du développement de projets éoliens en Wallonie. Objectivation des mesures à prendre en faveur de la biodiversité dans le cadre du développement de projets éoliens en Wallonie Executive summary OBJECTIF DE L ETUDE Alain Peeters et Henri Robert, mai 2012

Plus en détail

Bien plus qu un zoo!

Bien plus qu un zoo! Page 1 Bien plus qu un zoo! Espaces uniques de rencontre et d observation d espèces devenues rares, les parcs zoologiques se doivent de faire découvrir et comprendre au public le monde animal. Notre équipe

Plus en détail

Aperçu itinéraire. Référence DOD0446 16/09/2014 DOD0446 CIRCUITS TO 2015 MASOALA. Référence Nom Tour

Aperçu itinéraire. Référence DOD0446 16/09/2014 DOD0446 CIRCUITS TO 2015 MASOALA. Référence Nom Tour Référence Nom Tour DOD0446 CIRCUITS TO 2015 MASOALA Aperçu itinéraire Jour Localité Prestataire Repas Activité 01/08 Antananarivo Hôtel BB Transfert 02/08 Maroantsetra Hôtel DBB Transfert 03/08 Masoala

Plus en détail

Ce cahier appartient à : Mon coéquipier est : Préparée dans le cadre d une subvention du programme NovaScience (Lévesque, etc.)

Ce cahier appartient à : Mon coéquipier est : Préparée dans le cadre d une subvention du programme NovaScience (Lévesque, etc.) DES DÉMARCHES QUI PORTENT FRUITS! UNE COMPILATION FRUCTUEUSE Ce cahier appartient à : Mon coéquipier est : Préparée dans le cadre d une subvention du programme NovaScience (Lévesque, etc.) Des démarches

Plus en détail

Le Haut Ellé. Station de pompage de Barréguan près D790 "Le Grand Pont" sous le Faouët. Département 56

Le Haut Ellé. Station de pompage de Barréguan près D790 Le Grand Pont sous le Faouët. Département 56 Le Haut Ellé Station de pompage de Barréguan près D790 "Le Grand Pont" sous le Faouët Département 56 Présentation L'Ellé regroupe tous les niveaux techniques, ainsi l'ellé peut être divisée en trois tronçons

Plus en détail

Savoir lire une carte, se situer et s orienter en randonnée

Savoir lire une carte, se situer et s orienter en randonnée Savoir lire une carte, se situer et s orienter en randonnée Le b.a.-ba du randonneur Fiche 2 Lire une carte topographique Mais c est où le nord? Quel Nord Le magnétisme terrestre attire systématiquement

Plus en détail

AFRIQUE DU SUD ZIMBABWE / BOTSWANA Extension 4 nuits. Chutes Victoria ZIMBABWE & Parc National de Chobe BOTSWANA A AJOUTER AUX PROGRAMMES 12 JOURS

AFRIQUE DU SUD ZIMBABWE / BOTSWANA Extension 4 nuits. Chutes Victoria ZIMBABWE & Parc National de Chobe BOTSWANA A AJOUTER AUX PROGRAMMES 12 JOURS AFRIQUE DU SUD ZIMBABWE / BOTSWANA Extension 4 nuits Chutes Victoria ZIMBABWE & Parc National de Chobe BOTSWANA A AJOUTER AUX PROGRAMMES 12 JOURS 26 mars 2015 au 31 mars 2015 AU DEPART DE JOHANNESBURG

Plus en détail

ÉNERGIES NON RENOUVELABLES

ÉNERGIES NON RENOUVELABLES ÉNERGIES FOSSILES ÉNERGIE FISSILE ÉNERGIES FOSSILES Les énergies fossiles proviennent, comme leur nom l indique, de la fossilisation de grandes quantités de matière organique, provenant de la décomposition

Plus en détail

Quatre principaux facteurs qui peuvent faire varier l oxygène dissous :

Quatre principaux facteurs qui peuvent faire varier l oxygène dissous : L oxygène dissous Pourquoi l'oxygène dissous est-il important? L air que nous respirons contient de l oxygène (O 2 ), c est bien connu. Il y en a aussi dans les cours d eau, suite au contact entre l air

Plus en détail

ACTIVITES INCENTIVES Printemps, été, automne

ACTIVITES INCENTIVES Printemps, été, automne ACTIVITES INCENTIVES Printemps, été, automne CONTACTEZ-NOUS POUR INFORMATIONS : Mail : ariane.schmidt@belfort-tourisme.com Folle course d orientation urbaine 50/100 L activité, Quelle stratégie adopterez-vous?

Plus en détail

Résultats du monitoring de la grippe aviaire au cours de l année 2013

Résultats du monitoring de la grippe aviaire au cours de l année 2013 Résultats du monitoring de la grippe aviaire au cours de l année 2013 Monitoring actif dans l avifaune sauvage En 2013, dans le cadre du monitoring actif, 3.181 oiseaux sauvages ont été échantillonnés.

Plus en détail

GRAND TOUR DU VERCORS

GRAND TOUR DU VERCORS GRAND TOUR DU VERCORS Vercors 8 jours / 7 nuits Vélo à assistance électrique Ou VTC Un circuit d envergure, aux paysages absolument magnifiques, qui vous fait découvrir toutes les facettes du massif :

Plus en détail

Une aventure animale au Québec

Une aventure animale au Québec 2 e ÉDITION Serge Gagnier Une aventure animale au Québec Collection J instruis mes parents PDF 2 PDF 3 Catalogage avant publication de la Bibliothèque nationale du Canada Gagnier, Serge, 1975- Qui hiberne,

Plus en détail

Schéma éolien de la Drôme Volume I : Méthode et résultats. page 29 sur 44

Schéma éolien de la Drôme Volume I : Méthode et résultats. page 29 sur 44 Pour les hivernants, l objectif a été de localiser les sites d hivernage majeurs. Ils concernent principalement les oiseaux d eau, mais aussi les rapaces diurnes et nocturnes sensibles au risque de collision.

Plus en détail

eau, où es-tu? Une activité aux Jardins du Muséum

eau, où es-tu? Une activité aux Jardins du Muséum Hé eau, où es-tu? Une activité aux Jardins du Muséum 1. DES TOITS VÉGÉTALISÉS En levant la tête, vous apercevrez quelques plantes pointant le bout de leurs fleurs. Mauvaises herbes? Que nenni! 2 Les toits

Plus en détail

LES ALPES VADÉMÉCUM. Hommes et défis en montagne : brefs instantanés SOMMAIRE CARTES

LES ALPES VADÉMÉCUM. Hommes et défis en montagne : brefs instantanés SOMMAIRE CARTES LES ALPES Hommes et défis en montagne : brefs instantanés VADÉMÉCUM SOMMAIRE Introduction Les Alpes en bref Les Alpes sans frontières L empreinte de l Homme La diversité alpine L évolution de la population

Plus en détail

La route du sud. de Nice à Aix en Provence. 228 km ou 284km. Randonnée à vélo non guidée Rien à porter 7 jours, 6 nuits ou 8 jours, 7 nuits

La route du sud. de Nice à Aix en Provence. 228 km ou 284km. Randonnée à vélo non guidée Rien à porter 7 jours, 6 nuits ou 8 jours, 7 nuits La route du sud de Nice à Aix en Provence 228 km ou 284km FRANCE Randonnée à vélo non guidée Rien à porter 7 jours, 6 nuits ou 8 jours, 7 nuits Le sud de la France, avec sa douceur climatique et ses paysages

Plus en détail

PRÉPARATION D UNE RANDONNÉE PÉDESTRE

PRÉPARATION D UNE RANDONNÉE PÉDESTRE Check-List du Carnet de Voyages Chris2neuX PRÉPARATION D UNE RANDONNÉE PÉDESTRE I. Appréciation des possibilités humaines II. Etude du terrain III. Etude prévisions météorologiques IV. Etude du terrain

Plus en détail

Une autre vue sur vos vacances...

Une autre vue sur vos vacances... Une autre vue sur vos vacances... Produits Nautiques LA MER POUR TOUS Produit nautique destiné aux personnes à mobilité réduite PRODUIT JOURNEE INDIVIDUEL VALIDITE PRINTEMPS - AUTOMNE 09h00 Rendez-vous

Plus en détail

LA VALLEE DE L UBAYE (Alpes du sud)

LA VALLEE DE L UBAYE (Alpes du sud) Bureau : 37, rue Manuel BP3 F- 04400 BARCELONNETTE Tél.04 92 81 33 91 contact@ecole-aventure.com www.ecole-aventure.com LA VALLEE DE L UBAYE (Alpes du sud) Randonnée raquettes en étoile 8 jours 7 nuits

Plus en détail

Àvous qui comptez utiliser

Àvous qui comptez utiliser Ma planète a de la fièvre! Àvous qui comptez utiliser cette fiche éducative avec les enfants de votre classe En collaboration avec le Comité central de l environnement de la Commission scolaire de Montréal,

Plus en détail

Expo sauvage. Crédits: photos non libres de droits 2009 www.duboaa.net Originaux disponibles pour impression. Me contacter: alex@duboaa.

Expo sauvage. Crédits: photos non libres de droits 2009 www.duboaa.net Originaux disponibles pour impression. Me contacter: alex@duboaa. Expo sauvage Crédits: photos non libres de droits 2009 www.duboaa.net Originaux disponibles pour impression. Me contacter: alex@duboaa.net Renard roux (Vulpes vulpes): Allongé dans l herbe, en cette fin

Plus en détail

L arbre et la forêt occupent une place importante dans l histoire de notre pays!

L arbre et la forêt occupent une place importante dans l histoire de notre pays! Histoire d arbres L arbre et la forêt occupent une place importante dans l histoire de notre pays! La forêt au 16 e siècle Dès son arrivée sur les côtes de la Nouvelle-France en 1534, Jacques Cartier est

Plus en détail

Protocole d observation

Protocole d observation Observatoire des Saisons ODS Protocole d observation Introduction Les plantes comme les animaux sont sensibles aux variations de température et à la durée du jour (photopériode). Leur cycle biologique

Plus en détail

Raid Kenya - Tanzanie Raid 4X4 / Moto 8 22 Février 2014

Raid Kenya - Tanzanie Raid 4X4 / Moto 8 22 Février 2014 Raid Kenya - Tanzanie Raid 4X4 / Moto 8 22 Février 2014 Raids AMONZEVO / MOTRIX Sarl Espace DMCI - 41, quai Fulchiron - 69005 LYON Tél. 04 72 41 73 86 - Fax 04 72 41 70 09 www AMONZEVO.COM (lic n 069.03.0007)

Plus en détail

Découverte de l'ouest Canadien Canada 10 JOURS / TRAIN PANORAMIQUE / CIRCUIT GUIDÉ

Découverte de l'ouest Canadien Canada 10 JOURS / TRAIN PANORAMIQUE / CIRCUIT GUIDÉ Découverte de l'ouest Canadien Canada 10 JOURS / TRAIN PANORAMIQUE / CIRCUIT GUIDÉ DATES DE DÉPART Juillet Août t À bord du Rocky Mountaineer, venez découvrir les beautés des Rocheuses Canadiennes. Les

Plus en détail