magazine le trimestriel de la Bourse Janvier N 33

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "magazine le trimestriel de la Bourse Janvier 2014 - N 33"

Transcription

1 performances magazine le trimestriel de la Bourse Janvier N 33 DOSSIER SPéCIAL CERTIFICAT P.8 Nouveau Certificat 100% Investir 10 Grandes Valeurs DOSSIER SPéCIAL TURBOs P.20 Nouvelle génération de Turbos : les Turbos Jour économie P.6 Quels thèmes d investissement pour 2014? LEVERAGE x15 P.22 Les Certificats Leverage & Short sur l Indice CAC 40 intégrant un levier de 15 Société Générale émet une offre complète de produits de Bourse en France (Turbos, Warrants, Leverage & Short,...). Complétés par les ETF, ces produits couvrent ainsi toutes les classes d actifs avec une large palette de sous-jacents (actions, indices, taux, devises, Matières Premières) et diverses stratégies d investissement (diversification, rendement et effet de levier). Ces produits présentent un risque de perte en capital. sgbourse.fr

2 ÉDITO SéBASTIEN DAVID Relation Investisseurs Produits de Bourse Société Générale Une année de hausse sur les marchés et d innovations sur les produits de Bourse Tout d abord, nous vous remercions vivement pour votre confiance et votre fidélité. Société Générale est restée encore en 2013 numéro 1 sur les produits de Bourse en termes de volumes échangés avec 35,4 % de part de marché*. Dans ce premier numéro de l année, nous vous proposons de faire un bilan rapide de 2013 tout en se portant sur 2014 et ses perspectives. Ainsi, 2013 aura été marquée par une relative amélioration économique notamment aux États- Unis mais aussi plus généralement en Europe. La réaction des investisseurs ne s est pas faite attendre avec un net regain d intérêt pour les produits actions. On en veut pour preuve les belles performances des indices actions : citons celle du Nikkei 225 avec plus de 56 % de hausse, le S&P 500 qui a atteint son plus haut historique ou encore l indice phare parisien, le CAC 40, qui a gagné près de 18 %. Pour vous aider à bénéficier de cette tendance, l équipe des Produits de Bourse Société Générale vous a proposé tout au long de l année de nombreuses innovations : - En exclusivité, les Turbos Jour qui offrent une nouvelle gamme quotidienne avec des leviers maximaux adaptés aux investisseurs avertis en Bourse, - Les Warrants thématiques sur l Automobile, les Médias, les Portails Internet, Jeux Vidéos, etc. - Les nouveaux produits à effets de leviers x12 et x15 sur les Leverage & Short CAC 40 et x5 sur actions. - Les produits de réplication n ont pas été en reste, avec le lancement des Certificats Investir 10 Grandes Valeurs, CAC Next 20 ou encore CAC Low Risk. Aussi nous espérons que vous avez pu apprécier notre nouveau site internet qui offre un nouveau design, de nouvelles rubriques et encore plus de services pour vous accompagner au quotidien dans vos investissements. Enfin, pour bien démarrer l année et comme le veut la tradition, voici nos 3 résolutions : une offre de produits encore plus étoffée, notre gamme va ainsi s élargir significativement très prochainement ; plus de formations avec des programmes pédagogiques en plusieurs étapes, et enfin plus d innovations à découvrir tout au long de l année et dès à présent dans ce numéro. Toute l équipe se joint à moi pour vous souhaiter une très bonne année boursière 2014! * Source : Euronext, volumes réalisés du 1 er janvier au 31 décembre 2013 Tous émetteurs confondus sur Warrants, Turbos et Certificats. 2

3 SoMMAIRE 4 TENDANCES MARCHé Actions européennes : un potentiel de revalorisation encore important 6 économie Quels thèmes d investissement pour 2014? 8 Dossier spécial Certificat NOUVEAU CERTIFICAT 100 % : INVESTIR 10 GRANDES VALEURS 9 INTERVIEW Investir 10 Grandes Valeurs 10 Dossier spécial Certificat 12 Dossier spécial Certificat NOUVEAU CERTIFICAT 100 % : EURONEXT VIGEO FRANCE 20 certificat CAC Next 20 et CAC Low risk 14 analyses secteur Bourse : sortie d eaux troubles 16 Analyse Technique Un trimestre de trading 18 ANALYSE TECHNIQUE VOLATILITÉ EN VUE 20 dossier special turbo 22 leverage & short X 15 NOUVELLE GéNéRATION DE TURBOS : LES TURBOS JOUR les Certificats Leverage & Short sur l indice CAC 40 intégrant un levier de Matières premières or et pétrole 24 PLACEMENT Notre sélection d ETF pour bien commencer l année Tous NOS SERVICES 3

4 tendances marché Actions européennes : un potentiel de revalorisation encore important Yohann Hendrice Consultant, Agence Fargo Après un millésime boursier exceptionnel en 2013, qui a érigé les actions des marchés développés au rang de classe d actifs la plus prolifique, l indice MSCI World s est apprécié de 24 %, les investisseurs ont encore de bonnes raisons d être optimistes dans les mois à venir. S il sera difficile pour les actifs risqués de réitérer de telles performances, plusieurs catalyseurs fondamentaux devraient néanmoins jouer en leur faveur. Le plus significatif d entre eux est le rebond attendu de la croissance des résultats des entreprises. Une adaptation en douceur au «tapering» 1 de la Banque Centrale américaine L orientation des politiques monétaires va continuer à influencer le comportement des marchés boursiers. En décembre dernier, la Réserve Fédérale américaine (la FED) a officialisé le ralentissement de ses achats d actifs obligataires. Longtemps redoutée par les investisseurs, la réduction des liquidités injectées dans le circuit financier devrait finalement peu pénaliser les marchés actions. D une part, parce que l évolution des mesures monétaires est maintenant bien intégrée par les marchés et donc prise en compte dans le cours des titres. Il s agit d une étape de normalisation monétaire légitime, en phase avec le retour d une croissance soutenue aux États-Unis. Ensuite, parce que la banque centrale américaine (la FED) continuera malgré tout à piloter une politique très accommodante, ajustée aux perspectives de l économie américaine. La FED a clairement indiqué qu elle ne relèvera pas ses taux directeurs avant plusieurs trimestres et qu elle adapterait sa politique monétaire au gré des indicateurs économiques sur le front de l inflation et de l emploi. C est-à-dire qu en cas d éventuel coup de frein économique ou de trop vive remontée des taux d emprunt américains, la Banque centrale n exclut pas de relancer ses mesures d expansion monétaire. En Zone Euro, où la croissance économique est plus modeste, la BCE reste attentive au risque déflationniste. Après avoir abaissé il y a peu ses taux directeurs, la BCE conserve une marge de manœuvre importante pour déployer davantage d instruments monétaires. Surtout si l inflation s installait durablement à un niveau très inférieur à l objectif de 2 % ou si la croissance du Produit Intérieur Brut (PIB) européen venait à s enrayer. De quoi rassurer les investisseurs sur le maintien d un environnement monétaire très favorable aux actions. Les entreprises vont améliorer leurs marges bénéficiaires En 2013, la flambée des marchés européens s est surtout caractérisée par une forte progression des multiples de valorisation des entreprises (les actions européennes se paient aujourd hui environ 14 fois les bénéfices attendus, contre près de 10 fois en fin d année 2011). Mais sans vigueur du côté de la croissance des bénéfices, puisque les sociétés de la Zone Euro ont continué à subir le long cycle de révisions baissières sur leurs résultats, un mouvement initié au début de l année Aujourd hui, une inflexion se matérialise dans certains secteurs microéconomiques, comme l industrie financière ou d autres secteurs cycliques (automobile, construction, distribution, chimie) avec de plus en plus de révisions haussières de la part des analystes et donc des anticipations de résultats plus encourageantes. Les efforts de restructuration et de reconstitution des cash-flows (ou flux de trésorerie) consentis par bon nombre d entreprises au cours des dernières années sont en train de porter leurs fruits. 4

5 Cela devrait permettre de libérer de la croissance bénéficiaire, si bien que les analystes attendent une progression des profits des sociétés autour de +11 % à l échelle mondiale cette année, et même supérieure à 15 % pour les entreprises de la Zone Euro. Le potentiel de redressement des résultats est conséquent, puisqu à leurs niveaux actuels, les profits des entreprises européennes sont encore un tiers inférieurs à leurs points hauts historiques pré-crise. Des actions à très bon prix dans les marchés d Europe du Sud Même après deux années successives de hausse, les marchés européens conservent un profil décoté, non seulement au regard de leurs moyennes historiques mais aussi par rapport au prix des actifs des autres zones géographiques, Asie et Amérique du nord en tête. Les valeurs des pays européens dits «périphériques» se distinguent tout particulièrement, avec des cours encore très attrayants. Si le Dax allemand a pulvérisé des records historiques ces derniers mois, les indices espagnol et italien sont encore bien loin de leurs sommets de À Madrid, l Ibex 35 dispose par exemple d une marge de progression de 60 % pour renouer avec ses points hauts, tandis qu à Milan, le FTSE MIB devra plus que doubler pour atteindre cet objectif. Alors qu en pleine crise de la dette, le «risque pays» était un élément moteur dans la chute brutale de ces marchés en 2011 et en 2012, la stabilisation observée depuis dix-huit mois offre désormais des perspectives de rattrapage pour les indices boursiers du sud de l Europe. Un mouvement de convergence déjà perceptible sur les marchés obligataires, où les coûts de financement des États sud-européens se rapprochent petit à petit de ceux de l Allemagne et de la France. L écart entre le taux à dix ans allemand et le taux à dix ans espagnol est passé de plus de 600 points de base à seulement 200 points de base, entre juillet 2012 et janvier 2014, signe de l embellie sur les marchés obligataires périphériques. Les profils «value» et cycliques à l honneur Dans ce contexte de rattrapage boursier, les actions au profil «value» (valeurs sous-évaluées) recèlent le potentiel de progression le plus significatif. Depuis un an, la rotation sectorielle profite à cette catégorie d actions et plus particulièrement aux titres du secteur bancaire, sous-valorisés. Les banques se négocient actuellement à seulement 0,7 fois leur valeur comptable. Autrement dit à un prix très bon marché, qui ne se justifie plus au regard de l évaporation des risques de crise systémique en Zone Euro et de la dynamique de consolidation des fonds propres des établissements bancaires. Selon l Autorité Bancaire Européenne, le ratio de solvabilité Core Tier 1 (exigé dans le cadre de la réglementation Bâle III ) des soixante-quatre plus grandes banques de l Union Européenne est passé de 10 % en 2011, à 11,7 % à fin juin D autres valeurs de secteurs particulièrement pénalisés par la crise, comme l automobile (Peugeot, Renault, Fiat), la construction (Bouygues, Vinci) ou les matériaux (Saint-Gobain), sont en train d engager un mouvement de revalorisation après avoir été envoyées au tapis. La cyclicité de ces industries leur autorise aujourd hui des perspectives prometteuses, au moment où l économie européenne redémarre! 1 L e terme Tapering est utilisé pour désigner la réduction du programme d achats («quantitative easing») de la Réserve Fédérale américaine (FED) Source : Fargo, 2014 Sélection de Warrants sur Actions Françaises Prix d'exercice Échéance Cours* Parité (Warrant/ ss-jacent) Delta* Call sept. 14 0,54 2/1 Call sept. 14 1,40 5/1 Bouygues Call sept. 14 0,89 Vinci Call sept. 14 Saint-Gobain Call sept. 14 Sous-jacent Type Peugeot Renault Effet de Levier* Mnémo ISIN 38 % S FR % 4,8 1476S FR /1 52 % 4,6 8693S FR ,66 5/1 44 % 6,5 8843S FR ,58 4/1 35 % 6,2 1224S FR * Cours indicatifs au 17/01/14 à 14h40 - Source : Société Générale 5

6 ÉCONOMIE Quels thèmes d investissement pour 2014? Records historiques en 2013 pour les principaux indices boursiers américains avec le S&P 500 au dessus de points, très bonne performance des indices européens et performances mitigées sur les marchés émergents, tels sont les résultats des marchés financiers en consentir pour améliorer leur compétitivité (baisse des coûts salariaux dans le secteur privé, réforme de l État). Aujourd hui, nous voyons que le différentiel de taux long entre l Allemagne et les pays d Europe du sud est revenu à un niveau d avant la crise de la Zone Euro. Daniel Fermon Stratégiste, Société Générale Au niveau économique, la crise des subprimes (forme de crédit hypothécaire) aux États-Unis qui a commencé en 2007/2008 s est finalement terminée en La reprise de l économie américaine a surpris par sa vigueur tout au long de l année Les craintes liées aux différends entre républicains et démocrates en octobre dernier n ont eu aucun impact économique significatif. Et tous les indicateurs sont passés au vert avec une reprise immobilière limitée mais bien réelle, une baisse du chômage en dessous de 7 % et une confiance des consommateurs américains au plus haut depuis Ces éléments qui confirment la solidité de l économie américaine expliquent la décision de la Réserve Fédérale américaine prise en décembre dernier de réduire graduellement son soutien à l économie (diminution des injections de liquidité de la banque centrale des États-Unis, FED). En ce qui concerne la Zone Euro, l engagement des états européens s est affirmé et les contours d une union bancaire se précisent. En 2013, les états les plus touchés par la crise (Grèce, Irlande, Espagne et Portugal) ont réaffirmé leur attachement à l Euro malgré les sacrifices que ces pays ont dû Dans ce contexte, l année 2014 s annonce plus favorable sur le plan économique avec une reprise qui devrait se confirmer aux États-Unis et une légère amélioration de la conjoncture en Zone Euro, les pays d Europe du Sud sortant progressivement de la récession. Dès lors, après les bonnes performances des marchés actions en 2013, est-il encore temps de se positionner sur les actifs risqués et notamment sur les actions? Les ratios de valorisation sont aujourd hui élevés mais nous restons positifs pour ce début d année. Cependant, il faudra surveiller avec attention les discours et actions de la nouvelle présidente de la FED Janet Yellen afin de déceler toute inflexion dans la politique monétaire. En effet, amplement commenté depuis mai dernier par les économistes de marchés, le changement de la politique de la Réserve Fédérale américaine avec l arrêt programmé pour 2014 d injections de liquidité dans l économie peut être analysé comme un risque pour les marchés financiers. Ce risque semble particulièrement important pour les économies des pays émergents qui pourraient souffrir d une baisse des investissements internationaux. Et de fait, en août 2013, certains pays émergents ont été sanctionnés avec une baisse de leurs monnaies et de leurs marchés financiers. Les comptes courants de ces pays s étant détériorés et les pays développés apportant une meilleure visibilité, il semblait intéressant de procéder à un arbitrage. Pour notre part, nous pensons que la FED agira avec beaucoup de prudence sans déstabiliser les économies d autant que les risques d inflation semblent contenus pour

7 Et d autre part, il faudra être particulièrement vigilant aux évolutions des indicateurs économiques en provenance de la Chine. En effet, malgré les réformes attendues dès cette année, les dernières données en provenance de la deuxième économie mondiale nous semblent plus inquiétantes. Et certains secteurs y sont particulièrement exposés tel le secteur minier ou celui du luxe par exemple. D ores et déjà, ce ralentissement économique est perçu comme une menace pour certaines multinationales dont les valorisations boursières prennent en compte des perspectives de croissance élevées en Chine. Nous prenons très au sérieux ce risque et conservons une vision plutôt pessimiste du marché chinois et plus généralement des marchés émergents en ce début d année. Si l on résume l environnement des marchés financiers, nous avons une économie américaine dynamique, des marchés européens qui sortent de récession et des risques croissants sur les marchés émergents. Reste une inquiétude majeure à ne pas négliger, le maintien d un euro fort qui renforcerait la menace de déflation et freinerait le retour de la croissance. En conclusion, il nous semble opportun de bâtir sa stratégie d investissement 2014 sur une analyse géographique. À ce titre, et compte tenu de nos inquiétudes sur certains marchés émergents, nous pensons qu il est trop tôt pour revenir sur ces marchés bien que ceux-ci puissent paraître peu chers. Le marché américain reste incontournable mais il devrait marquer une pause après la hausse de Reste la Zone Euro ou malgré la faiblesse de la reprise en Europe, les valeurs européennes offrent de bonnes opportunités et notamment les valeurs d Europe du Sud. Ainsi, malgré de nombreuses inconnues qui pèsent encore sur la Zone Euro, tel l union bancaire ou les conséquences des élections européennes, nous pensons que la Zone Euro devrait finalement sortir par le haut de ses problèmes et consolider ses acquis. Si l année 2013 se présentait comme une année de consécration pour les actifs risqués et notamment pour les actions américaines, l année 2014 devrait permettre à la Zone Euro de renouer avec un optimisme mesuré. La rotation des investissements vers la Zone Euro devrait donc continuer. 7

8 Dossier spécial Certificat Investir 10 PRODUIT À EFFET DE LEVIER PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL NOUVEAU CERTIFICAT 100 % INVESTIR 10 GRANDES VALEURS Le Certificat 100 % Investir 10 Grandes Valeurs permet de bénéficier en une seule transaction et à moindres frais, de la performance boursière de 10 sociétés françaises majeures sélectionnées par Investir. Négociable en continu en Bourse de Paris, le but du Certificat est de répliquer parfaitement, à la hausse comme à la baisse, et sans effet de levier, les variations de l Indice Investir 10 Grandes Valeurs. Certificat 100 % Investir 10 - Grandes Valeurs Indice sous-jacent Investir 10 Grandes Valeurs Échéance Ouverte Mnémo I10GS ISIN FR Commission annuelle 1,50 % Au titre de l utilisation de la marque et des données «Investir 10», Investir percevra une rémunération de 0,75 % sur le montant des Certificats placés. L indice en détail Date de lancement de l indice : 5 novembre 2013 Agent de calcul indépendant : Solactive A.G. Promoteur de l Indice : Société Générale La méthodologie détaillée est disponible sur le site https://www.sgindex.fr/index.php?id=122&bbg=sgixi10 Performances simulées de l Indice Investir 10 - Grandes Valeurs comparées à celles de l Indice CAC 40 Dividendes Nets Réinvestis Les avantages du Certificat 100 % Investir 10 Grandes Valeurs Coté en continu, il s achète et se revend en Bourse, comme une action, depuis sa banque ou son courtier en ligne. Suit pas à pas l indice Investir 10 Grandes Valeurs, hors frais de gestion, composé d actions sélectionnées par Investir. Les inconvénients du Certificat 100 % Investir 10 Grandes Valeurs Produit présentant un risque de perte du capital dont la performance dépend directement de la sélection de valeurs d Investir et donc de l opinion d Investir. L investissement est exposé intégralement à la baisse des cours de l Indice sous-jacent. L Indice est rebalancé le lundi sur la base de la sélection Investir 10 Grandes Valeurs diffusée par Investir-Les Echos le vendredi via une alerte courriel aux abonnés et le samedi via le journal papier disponible au public. L entrée ou la sortie d un titre de la sélection Investir 10 Grandes Valeurs peut avoir une influence sur son cours de bourse et les investisseurs du Certificat «Investir 10 Grandes Valeurs» peuvent ainsi être désavantagés par rapport à un investisseur qui achète ou vend en direct les titres de la sélection le vendredi Indice Investir 10 - Grandes Valeurs CAC 40 Net Total Return Sur préavis de 30 jours minimum, l émetteur pourra procéder au remboursement anticipé du Certificat (1) Jan-06 Jul-06 Jan-07 Jul-07 Jan-08 Jui-08 Jan-09 Jui-09 Jan-10 Jui-10 Jan-11 Jui-11 Jan-12 Jui-12 Jan-13 Jui-13 Jan-14 8 (1) Il existe une possibilité de remboursement au gré de l émetteur et d exercice au gré du porteur avec un préavis de 30 jours. Les modalités sont détaillées dans le prospectus. Source : Société Générale Index, au 20 janvier LES DONNÉES RELATIVES AUX PERFORMANCES PASSÉES ET SIMULATIONS DE PERFORMANCES PASSÉES ONT TRAIT OU SE RÉFÉRENT À DES PÉRIODES PASSÉES ET NE SONT PAS UN INDICATEUR FIABLE DES RÉSULTATS FUTURS. CECI EST VALABLE ÉGALEMENT POUR CE QUI EST DES DONNÉES HISTORIQUES DE MARCHÉ.

9 Dossier spécial Certificat INTERVIEW Investir 10 Grandes Valeurs Pour plus d informations sur le certificat 100 % Investir 10 - Grandes Valeurs, retrouvez notre brochure dédiée au seinde la rubrique «100 %» sur sgbourse.fr François Monnier Créateur de la sélection et Directeur de la rédaction d Investir. Sur quels critères repose votre sélection Investir 10 - Grandes Valeurs? Ma méthode de sélection est assez simple. Ne sont retenues que des sociétés jugées capables d afficher une croissance bénéficiaire et disposant d un modèle économique solide. On peut noter que ces critères ont permis à l «Investir 10 - Grandes Valeurs» de traverser toute la crise des subprimes*, de 2007 à 2010, sans détenir de valeur bancaire. J ai en effet sorti les financières de l «Investir 10» un an avant que n éclate la faillite de Lehman Brothers, c est-à-dire dès que BNP Paribas a suspendu, pendant quelques jours, la cotation de trois de ses fonds, mettant en évidence le danger que représentait, à l époque, ce secteur. Cette vigilance aide à bien traverser les krachs, d où les bonnes performances depuis la création de l «Investir 10» et sa faible volatilité. Le bêta (ou le rendement identique à la performance du marché) de la sélection est en effet moins élevé que celui du CAC 40, malgré un nombre de titres plus restreint. Toutefois, j attire votre attention sur le fait que les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Quel est votre horizon d investissement sur chaque titre composant l Indice? Il n est pas recherché ici de performance à très court terme avec des valeurs dites spéculatives, mais des gains réguliers. Les dix actions choisies sont des titres que je recommande fortement à l achat à partir d un premier travail de recherche de la rédaction d Investir car ils offrent, selon mon analyse, le meilleur compromis entre potentiel de gain et risque modéré. Chaque semaine, je me pose la question suivante pour chacune des dix valeurs : «Ai-je envie de l acheter au cours actuel?» Si la réponse est positive, le titre reste dans la sélection. Si ce n est pas le cas ou s il existe une meilleure opportunité parmi les plus grandes sociétés cotées à la Bourse de Paris, il en sort. Les arbitrages se révèlent néanmoins peu nombreux. La sélection en a comptabilisé seize en 2011 et quatorze en 2012, traduisant bien la philosophie d une gestion de moyen terme. Parlez-nous de vos convictions pour 2014 Dans l «Investir 10», trois thèmes d investissement sont actuellement privilégiés, avec d abord et toujours une préférence pour les «incontournables», ces titres souvent bien valorisés en Bourse mais offrant une forte visibilité sur les perspectives d amélioration des profits. Cette thématique peut représenter plus de la moitié de la sélection. La piste des «recoveries»** industrielles est également attrayante. Dans un contexte où la croissance mondiale est un peu moins forte que prévu, les prévisions des entreprises seront rarement revues à la hausse, sauf celles des sociétés en retournement si elles parviennent effectivement à se redresser. Enfin, je m intéresse de nouveau au secteur des banques, cinq ans après la faillite de Lehman Brothers : elles ont amélioré considérablement la solidité de leur bilan tout en offrant encore d importantes décotes par rapport à leur actif net. * Désigne les prêts immobiliers accordés au début des années 2000 à des ménages américains peu solvables. ** recoveries : sociétés en phase de retournement. Au titre de l utilisation de la marque et des données «Investir 10», Investir percevra une rémunération de 0,75 % sur le montant des Certificats placés. Conférences Retrouvez François Monnier lors de la Conférence sur l Investir 10 Grandes Valeurs le 13 Mars 2014 à Paris. u Pour plus d informations, consultez notre site internet sgbourse. fr 9

10 Dossier spécial Certificat Vigeo NOUVEAU CERTIFICAT 100 % : EURONEXT VIGEO FRANCE 20 Les défis écologiques et sociétaux du 21 ème siècle présagent d évolutions fondamentales de nos modèles économiques de développement. Ces enjeux confèrent aux entreprises et à leurs actionnaires de nouvelles responsabilités et les appellent à prendre en compte de nouveaux territoires de risques et d opportunités. Les investisseurs prennent de plus en plus conscience de leur responsabilité dans le financement d une économie durable et de l influence des risques environnementaux, sociaux et de gouvernance («ESG») sur la valorisation de leurs investissements. Les opportunités d investissement Vigeo Fondé en 2002 par Nicole Notat, Vigeo s est imposé comme le premier expert européen de l analyse, de la notation et de l audit conseil des organisations, s agissant de leurs démarches, pratiques et résultats liés aux enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance «ESG». C est donc fort d une expérience de plus de 12 ans que Vigeo rating mesure les performances environnementales, sociales et de gouvernance des entreprises, des états et des institutions. Il apporte ainsi un éclairage expert sur des facteurs clés de risques ou d avantages compétitifs ainsi qu une appréciation plus fine de la valeur immatérielle des entreprises et de leur potentiel de création de valeur durable. Vigeo rating se base sur près de 38 critères regroupés en 6 domaines. Ces critères d analyse se réfèrent à un corpus d objectifs universellement reconnus émanant d organisations internationales (i.e. ONU, OIT et OCDE )*. Ils sont pondérés en fonction des spécificités sectorielles. Vigeo évalue la pertinence des engagements (politique), l efficience de leur mise en oeuvre (déploiement) et la performance obtenue (résultat). Il s appuie sur une collecte multi sources de plus de 330 indicateurs, avec une consultation systématique des entreprises et de leurs parties prenantes. * onu : Organisation des Nations unies OIT : Organisation Internationale du Travail OCDE : Organisation de Coopération et de Développement Économiques 10

11 L indice Euronext Vigeo France 20 Les entreprises composant l indice Euronext Vigeo France 20 sont sélectionnées en fonction de la notation Vigeo. Cette notation repose sur la performance des entreprises suivant 38 critères regroupés en 6 domaines : Environnement Droits humains Ressources humaines Comportements sur les marchés Engagement sociétal Gouvernance d entreprise Lancé en mai 2013, sa composition est révisée chaque semestre. La méthodologie de l indice prévoit une révision des composants si les entreprises voient leur niveau se dégrader dans l un des six domaines clés examinés par Vigeo. De plus, elles seront exclues si elles sont soumises à de graves controverses récurrentes et avérées, si elles font face à des condamnations dans lesquelles l entreprise ne parvient pas à fournir des mesures correctives, ou adopte une attitude de déni. L indice Vigeo France 20 se compose actuellement de leaders Français dans leurs domaines respectifs qui offrent donc un vrai potentiel de création de valeur durable. L indice Euronext Vigeo France 20 Net Total Return tient compte des dividendes versés par les composants de l indice retraités des retenues fiscales à la source (Withholding Tax disponible sur le site internet d Euronext). Source : Vigeo Les caractéristiques du Certificat 100 % Vigeo France 20 Avec le Certificat 100 % Vigeo France 20, Société Générale vous permet de bénéficier, en une seule transaction et à moindres frais, de la performance boursière de 20 sociétés françaises majeures, cotées et labélisées Vigeo en termes de performance en matière de responsabilité d entreprise, vous permettant de déployer ainsi votre propre démarche d investisseur responsable. Négociable en continu en Bourse de Paris, ce Certificat réplique parfaitement, à la hausse comme à la baisse, et sans effet de levier, les variations de l indice Euronext Vigeo France 20. La commission annuelle est de 1 %. Société Générale propose en permanence une fourchette de cours achat / vente pour assurer la valorisation et la liquidité du Certificat. Composition de l indice Euronext Vigeo France 20 Nom de l entreprise ISIN Pondération Alcatel-Lucent FR ,93 % PSA Peugeot Citroën FR ,83 % BNP Paribas FR ,26 % EDF FR ,24 % Crédit Agricole FR ,04 % Air France - KLM FR ,01 % Vivendi FR ,01 % Axa FR ,94 % GDF SUEZ FR ,89 % Suez Environnement FR ,78 % Michelin FR ,67 % Vallourec FR ,67 % Orange FR ,55 % Saint-Gobain FR ,53 % Schneider Electric FR ,49 % Danone FR ,48 % L'Oréal FR ,41 % Bic FR ,26 % Lafarge FR ,25 % Sanofi FR ,47 % Source : Euronext, 18 septembre 2013 Les avantages du Certificat 100 % Vigeo France 20 Cote en continu, il s achète et se revend en Bourse, comme une action, depuis sa banque ou son courtier en ligne. Suit pas à pas un panier diversifié composé d actions responsables. Les inconvénients Produit présentant un risque de perte en capital. L investissement est exposé intégralement à la baisse des cours de l indice sous-jacent. Sur préavis de 30 jours minimum, l émetteur pourra procéder au remboursement anticipé du Certificat*. Caractéristiques du Certificat 100 % Vigeo France 20 Type de produit 100% Sous-jacent Euronext Vigeo France 20 Commission annuelle Devise de cotation du produit Devise du sous-jacent Mnémo 1,00 % EUR EUR EVFRS FR * Il existe une possibilité de remboursement au gré de l Émetteur et d exercice au gré du porteur avec un préavis de 30 jours. Les modalités sont détaillées dans le prospectus. ISIN 11

12 Dossier spécial Certificat CAC Next 20 Dans l antichambre du CAC 40 : 20 valeurs à redécouvrir! Valeurs déchues ou, au contraire, étoiles montantes, les vingt capitalisations au seuil du sacro-saint CAC 40 ne sont pas dénuées d intérêt. Moins médiatiques, un peu moins prisées par l ensemble des investisseurs que leurs grandes sœurs, les entreprises du CAC Next 20 affichent fréquemment de meilleures performances que celles de l indice phare parisien. La réussite de l indice peut s expliquer par diverses caractéristiques liées à sa composition. Il semble mieux résister pendant les cycles baissiers. Depuis sa création, sa proportion relativement faible en valeurs bancaires et cycliques lui a permis de traverser les crises avec un peu moins de volatilité et de secousses. Aujourd hui, il ne compte qu un titre du secteur bancaire, Natixis (un ex du CAC 40), quand le CAC 40 en compte trois (Société Générale, Crédit Agricole, BNP Paribas). Un atout ces dernières années, lorsqu on sait que le secteur financier a régulièrement fait figure de driver baissier pour les places boursières européennes, au gré des pics de stress sur la solvabilité des États et du système bancaire. Gage de stabilité, cet aspect «décorrélant» pourrait provoquer l effet inverse dans les prochains trimestres, puisque la purge des titres bancaires paraît bel et bien terminée, ouvrant la voie à un cycle de rattrapage boursier. Reste que le CAC Next 20 dispose aussi d autres atouts. Comme celui de comporter quelques belles valeurs de croissance fortement exposées à l international et enviées par de nombreuses places boursières, comme Hermès, dont il n est plus nécessaire de présenter la formidable ascension boursière, Dassault Systèmes ou encore Zodiac Aerospace. Des exemples typiques d entreprises capables d imposer du «pricing power», c est-à-dire à pérenniser une forte croissance de leur marge grâce aux prix élevés qu ils sont en mesure d imposer. Elles évoluent dans des secteurs de niche, peu concurrentiels, où leur savoir-faire en fait des incontournables et elles disposent d une forte visibilité sur l évolution future de leurs bénéfices. Aussi, le comportement même des valeurs passant du CAC Next 20 au CAC 40, ou inversement, joue en faveur du premier indice. La liste des soixante premières valeurs boursières de la cote française est définie chaque trimestre en fonction de trois critères, que sont la taille de capitalisation, le flottant et les volumes de capital échangés chaque jour en bourse. Il est fréquent de voir un titre afficher de moins bonnes performances boursières après avoir quitté le CAC Next 20 pour rejoindre le CAC 40. Cela peut s expliquer. Car c est souvent un rally haussier durable, gonflant mécaniquement la capitalisation d une valeur, qui lui permet d intégrer le CAC 40. L essentiel de la hausse boursière ayant déjà eu lieu, le titre offre légitimement moins de potentiel de progression au sein du CAC 40. La trajectoire peut être symétrique pour une valeur «reléguée» dans le CAC Next 20, après une longue tendance baissière. C est notamment le cas d Alcatel- Lucent, qui reprend des couleurs depuis qu il a rejoint le CAC Next 20. Source : Fargo, 2014 Caractéristiques du Certificat 100 % CAC NEXT 20 Type de produit Sous-jacent Commission annuelle Devise de cotation du produit Devise du sous-jacent Mnémo Certificat 100 % CAC Next 20 1 % EUR EUR CN20S FR ISIN 12

13 Dossier spécial Certificat CAC Low risk Certificat 100 % CAC Low Risk Un portefeuille action moins risqué Les marchés actions ont enregistré une performance positive cette année. Un investisseur qui cherche du rendement via les actions est également sensible aux risques potentiels qu il prend. Il y a cependant moyen d investir dans le marché actions via des valeurs qui sont censées être plus stables que les autres. En effet, grâce aux avancées académiques de ces dernières décennies, certains gestionnaires de fonds spécialisés et reconnus ont montré qu historiquement les risques liés aux actions peuvent être réduits tout en offrant des rendements équivalents ou même supérieurs aux marchés de référence. Désormais, Société Générale propose un investissement utilisant certains de ces mêmes concepts et techniques. Via le Certificat 100 % CAC Low Risk, Société Générale offre ainsi la possibilité de participer à la performance des actions Françaises qui sont censées offrir plus de stabilité que le marché de référence. Recherche du portefeuille optimal dans un univers large d actions En investissant dans le CAC Low Risk, les investisseurs ont accès à un large univers de valeurs qui sont aussi présentes dans le SBF 120. Celui-ci est déterminé à partir des 40 actions du CAC 40, des 20 valeurs du Next 20 l antichambre du CAC 40 et des 60 valeurs du MID 60. Dans un but de protection de l investisseur, seules les valeurs qui ont démontré une liquidité moyenne minimale dans les derniers 6 mois sont considérées. Une composition revue tous les mois Le but principal de la sélection et de la pondération des actions dans l indice CAC Low Risk est d essayer d augmenter la stabilité de la performance. Pour réaliser une sélection basée sur des informations plus récentes, l indice est revu et recomposé tous les mois. Avant la recomposition de l indice, plusieurs types de risques sont analysés pour toute valeur qui a passé le filtre de liquidité, soit : les risques extrêmes observés dans le passé ; la volatilité de la valeur dans les périodes baissières ; et l effet diversifiant de cette valeur par rapport au marché de référence, la diversification étant un facteur potentiel de stabilité. À l issue de ces analyses, seules les valeurs censées être à moindre risque sont retenues. Enfin, un optimiseur de portefeuille dit «variance minimale» est utilisé pour retenir un portefeuille de 25 à 50 actions. Ces actions sont pondérées en fonction d une contribution estimée minimale au risque par rapport au portefeuille final. Elles doivent également respecter une pondération minimale de 1 % du portefeuille et une pondération maximale qui dépend de leur poids actuel dans l indice de marché de référence. Un indice à vocation plus stable à travers les cycles baissiers et haussiers La volatilité moyenne de l indice a été de 16,93 % par rapport à 24,11 % pour le CAC 40 (du 18 Janvier 2002 au 2 Décembre 2013). La stabilité des rendements a fait en sorte que le rendement moyen annualisé a été de 5,15 % par an par rapport à -0,29 % par an pour le CAC 40. Le CAC Low Risk a aussi connu moins de périodes baissières (de 1 mois) que le CAC 40 (36 % des mois par rapport à 43 %). Ces données historiques ne peuvent pas être interprétées comme une indication pour le risque ou le rendement futur. Source : FINVEX Les avantages du Certificat 100 % CAC Low Risk Cote en continu, il s achète et se revend en Bourse, comme une action, depuis sa banque ou son courtier en ligne. Suit pas à pas un panier diversifié composé d actions françaises. Les inconvénients Produit présentant un risque de perte en capital. L investissement est exposé intégralement à la baisse des cours de l indice sous-jacent. Sur préavis de 30 jours minimum, l émetteur pourra procéder au remboursement anticipé du Certificat (1). (1) Il existe une possibilité de remboursement au gré de l Émetteur et d exercice au gré du porteur avec un préavis de 30 jours. Les modalités sont détaillées dans le prospectus. Caractéristiques du Certificat 100% CAC LOW RISK Type de produit Sous-jacent Commission annuelle Devise de cotation du produit Devise du sous-jacent Mnémo 100% CAC Low Risk 1 % EUR EUR CALRS FR ISIN 13

14 analyses secteur Bourse Bourse : sortie d eaux troubles Après le bon millésime 2013, l heure est à la poursuite de la normalisation en Bourse. Les bénéfices des entreprises doivent prendre le relais de la remontée des ratios cours/bénéfice. En attendant, il faut bien sélectionner ses dossiers. Denis Lantoine Rédacteur en Chef, Investir.fr On attendait ça depuis des trimestres et cela pesait sur les marchés. C est fait, la FED a enfin engagé le processus de réduction de ses achats d actifs. L amélioration progressive du marché de l emploi a naturellement permis ce premier pas et la plupart des statistiques américaines confirment d ailleurs l embellie. De ce côté-ci de l Atlantique, on sort très péniblement de la crise et les investisseurs commencent à s inquiéter d une entrée en déflation. L objectif : éviter à tout prix une «japanisation» de la Zone Euro. Il n empêche, 2013 a été un bon cru pour l ensemble des grandes places boursières, Wall Street et Francfort signant, au passage, de nouveaux records. Cette année, l heure sera à la poursuite de la normalisation. Mais après la remontée des niveaux de valorisation observée en 2013, il faut maintenant que les résultats des entreprises prennent le relais. En ce début d année, il est encore un peu tôt pour en juger. Dans ce contexte, il faut savoir se montrer vigilant et bien choisir ses dossiers. On appelle ça du «stock-picking». Voici nos cinq pistes d investissement pour les prochains mois. Axa au sein des financières C est un secteur que nous recommandons depuis longtemps mais on peut encore s intéresser aux valeurs financières dans la perspective d une poursuite d une réduction de la décote qui est toujours observée par rapport aux actifs nets des grands établissements. C est notamment le cas pour Axa, toujours sous-valorisée de plus de 10 % malgré un rebond boursier de plus de 50 % en Le dossier conserve tous ses atouts, surtout si le redressement de l économie européenne se confirme. Attention cependant, c est traditionnellement un titre sensible aux soubresauts de la Bourse. Safran et Sanofi pour la hausse attendue du dollar C est notre deuxième piste. La politique monétaire moins accommodante de la Réserve Fédérale américaine (FED) va conduire à une augmentation progressive des taux à 10 ans des obligations américaines et, donc, à un raffermissement du billet vert. Ce, alors que la Zone Euro ne repart que mollement. Il est donc judicieux, contrairement à 2013, de sélectionner des sociétés exposées aux fluctuations du dollar. C est notamment le cas de Sanofi, que nous avons déjà fait figurer parmi nos favorites dans nos précédents scénarios. La «falaise brevetaire» franchie, le laboratoire devrait retrouver la croissance cette année et être en mesure d afficher une progression de 10 % par an de son bénéfice par action sur les deux prochains exercices. C est la plus forte hausse du secteur. Nous recommandons également Safran, qui réalise près d un tiers de son activité outre-atlantique. Le positionnement à presque 80 % de l équipementier dans l aéronautique civile et le spatial est par ailleurs très porteur. Une amélioration de la rentabilité est attendue jusqu en 2025, ce qui offre une excellente visibilité à ce dossier. Sans compter que le groupe se diversifie un peu, comme il le fait avec son moteur pour l aviation d affaires haut de gamme, le Silvercrest, qui équipera le futur Falcon 5X de Dassault aviation. La sécurité du rendement C est une tradition. Quand on y voit un peu moins clair à court terme, il faut savoir opter pour des placements un peu plus défensifs. Les valeurs de rendement en font partie. Et parmi celles-ci, il faut savoir s intéresser à des dossiers qui allient dividende et dynamisme. C est le cas de Suez Environnement et de Renault. Si le spécialiste des services à l environnement a rebondi de 43 % en 2013, nous estimons que le mouvement n est pas achevé. Les lueurs d amélioration perçues dans la division Déchets en Europe se confirment, surtout en France et au Royaume-Uni et la rentabilité continue de s améliorer. En attendant, le rendement, de 5 %, est très appréciable. Pour ce qui est de Renault, la rémunération de l actionnaire est inférieure à 4 % mais le potentiel du titre en Bourse est intact. Si l absence d un numéro deux au sein du groupe, depuis l éviction de Carlos Tavares, qui a depuis rejoint le concurrent Peugeot, constitue un élément négatif, les atouts du groupe, qui parvient notamment à se distinguer sur le difficile marché européen, sont nombreux : succès de la gamme «low cost», gestion de la trésorerie, bonne rentabilité de la filiale Nissan 14

15 Jouer le rétablissement d Aperam Après le dossier Carrefour, que nous avons recommandé à plusieurs reprises, nous nous concentrons cette fois sur Aperam, pour bénéficier du potentiel lié au redémarrage de la demande d acier inoxydable en Europe, dans le sillage de la reprise. L ex-filiale d ArcelorMittal, valeur fortement cyclique, a réalisé un important effort d optimisation des coûts depuis 2011, avec près de 350 millions de dollars d économies cumulées. Wal-Mart, une autre incontournable Enfin, après Air Liquide et Unibail-Rodamco dans les précédentes éditions, nous innovons un peu en nous intéressant à une valeur étrangère, incontournable dans son secteur, le numéro un mondial de la distribution Wal-Mart. Celui-ci engrange encore 60 % de son activité sur ses terres, aux États-Unis, où il couvre tous les États et tous les formats de magasins, un parfait maillage qui lui permet de profiter de la reprise de l économie américaine. L action est non loin de son plus haut historique, mais la valorisation est encore correcte. Et on n oubliera pas que le groupe a relevé son dividende tous les ans depuis 1975, et de 18 % en moyenne, chaque année, depuis dix ans. Nos recommandations Nous sommes acheteurs de toutes ces valeurs, avec des préférences pour Safran, Sanofi et Wal-Mart pour la parfaite gestion de ces affaires et leur exposition au dollar ou à l économie américaine. Le rendement offert par Suez Environnement est attractif. Aperam est plus spéculatif tandis que les parcours d Axa et de Renault pourraient être plus volatils. Source : Investir Le Journal des Finances, 2014 Notre sélection de valeurs en chiffres Chiffre d'affaires estimé 2014 Résultat net estimé 2013 Résultat net estimé 2014 PER* 2013 PER* 2014 Rendement estimé 2013 Les incontournables Axa ,4 9,7 3,9 % Les valeurs dollar Safran ,6 16,3 2,0 % Les valeurs de rendement Renault ,6 8,2 3,4 % Suez Environnement ,2 17,6 5,0 % Les recoveries Aperam ,6 NS 2,0 % Les incontournables Wal-Mart ** ** ** 14,8 13,5 2,6 % Sur la base des cours de clôture du 10/01/2014. Chiffre d affaires et résultat net en millions d euros. PER* en nombre de fois, rendement en %. Source : Investir * Price Earning Ratio ** En millions de dollars Sélection de Warrants sur Actions Sous-jacent Type Prix d'exercice Échéance Cours* Parité (Warrant/ ss-jacent) Delta* Effet de Levier* Mnémo Axa Call sept. 14 0,54 2/1 34 % 6,5 8684S FR Sanofi Call sept. 14 0,41 10/1 35 % 6,5 8807S FR Safran Call sept. 14 1,02 5/1 48 % S FR Suez Environnement Call sept. 14 0,33 2/1 32 % 6,8 3639S FR Renault Call sept. 14 1,38 5/1 48 % 4,8 1476S FR Aperam Call sept. 14 0,32 5/1 49,50 % 4,2 3614S FR Wal-Mart Call 80 $ 19 dec. 14 0,65 5/1 39 % S FR * Cours indicatifs au 17/01/14 à 15h20 - Source : Société Générale ISIN Conférences en ligne Le rédacteur en chef d Investir. fr analyse en direct sa sélection de valeurs du trimestre Réalisation? Invalidation? Tout comprendre sur l évolution des scénarios envisagés Posez vos questions à Denis Lantoine pendant ces Webinars u Consultez les prochaines dates et inscrivez-vous gratuitement dans la rubrique Conférences sur sgbourse.fr 15

16 Analyse Technique Actions Un trimestre de trading Julien Nebenzahl Président, DayByDay Notre sélection du dernier trimestre a donné pleine satisfaction sur LAGARDERE et SUEZ ENVIRONNEMENT, les deux titres ayant pulvérisé les objectifs assignés, progressant respectivement de 20% et 10 % environ. EUTELSAT a réalisé un bon début de parcours mais a faibli en fin d année : le titre n est pas risqué mais nous proposons de le sortir de la sélection. Ce trimestre, le secteur financier devrait faire un bon début d année et nous privilégions AXA (le secteur bancaire est tout aussi intéressant). Le secteur automobile devrait suivre ce mouvement et nous retenons RENAULT à court terme. Pourtant, le risque de retour de la volatilité nous incite à choisir la voie de la prudence avec un achat de SANOFI en repli. Risque de chute Notre analyse de marché indique un début d année plutôt sous de bons auspices mais le risque d assister à une correction intermédiaire nous semble maintenant élevé. Au sein de la sélection d Investir.fr, nous optons pour deux titres dynamiques : AXA pour participer à la très bonne tendance des services financiers en général et RENAULT dont la volatilité peut proposer des opportunités intéressantes. Ces deux choix sont relatifs à une approche de court terme. Sur une échéance de plusieurs mois, nous sommes donc plutôt prudents et nous optons pour un retour sur un titre fort mais délaissé de la cote : SANOFI. AXA Supports 19,63-18,40 Résistances 21,30-20,40 AXA Les cours d AXA sont en très forte tendance haussière depuis le début de l année Ils forment régulièrement de nouveaux sommets mais sont encore éloignés de leurs sommets historiques à plus de 25 euros. Cette dynamique peut se poursuivre sur l ensemble de l année même si une correction intermédiaire peut se produire. À court terme, le dépassement de 19,63 euros relance la dynamique en direction de 21,30 euros voire 21,84 euros. En cas d enfoncement de 19,63 euros, il conviendra de réduire voire de couper les positions pour attendre un repli dans la zone 18,40-17,70 euros. 16

17 RENAULT Supports Résistances SANOFI 59,10-56,90 65,80-68,60 RENAULT La tendance de RENAULT est haussière sur un an avec une succession de creux et de sommets ascendants. Celle-ci s est toutefois ralentie autour de 68 euros, ce que montre la moyenne mobile à 100 jours désormais plate. À court terme, une évolution latérale entre 59,10 euros et 68,60 euros se met en place. Il s agit donc d une opportunité intéressante d achat à court terme sur une des valeurs les plus dynamiques du secteur. En revanche, une rupture de 59,10 euros et surtout 56,90 euros déclencherait une correction plus profonde. Supports Résistances 71,90-67,80 77,50-78,80 SANOFI Depuis un sommet historique à 87 euros en début d année 2013, SANOFI, comme de nombreuses valeurs à caractère défensif, évolue sans tendance. Le support de 71,90 euros a été testé à trois reprises et semble contenir les replis. À l inverse, la zone comprise entre 77 et 80 euros contient d importantes résistances. À court terme, un test de 71,90 euros peut être mis à profit pour un achat sur repli. Cette hypothèse pourrait devenir pertinente si les marchés retrouvent globalement de la volatilité car dans cette configuration, SANOFI réalise souvent un bon parcours. Les cibles seraient alors 77,50 euros et 78,80 euros. Une rupture de 71,90 euros ralentirait le processus. Conférences en ligne Le Président de DayByDay analyse en direct les conseils Turbos et Warrants du mois Réalisation? Invalidation? Tout comprendre sur l évolution des scénarios envisagés Posez vos questions à Julien Nebenzahl pendant ces Webinars u Consultez Source : DayByDay, analyse rédigée le 10 janvier 2014, graphique en données quotidiennes, cours retraités des dividendes. LES DONNÉES RELATIVES AUX PERFORMANCES PASSÉES ONT TRAIT OU SE RÉFÉRENT À DES PÉRIODES PASSÉES ET NE SONT PAS UN INDICATEUR FIABLE DES RÉSULTATS FUTURS. CECI EST VALABLE ÉGALEMENT POUR CE QUI EST DES DONNÉES HISTORIQUES DE MARCHÉ. 17 les prochaines dates et inscrivez-vous gratuitement dans la rubrique Conférences sur sgbourse.fr

18 Analyse Technique CAC 40 Volatilité en vue La tendance haussière de l indice CAC 40 ne s est pas démentie au dernier trimestre même si la dynamique reste plutôt faible comme anticipé. Le début d année peut donner lieu à de nouveaux plus hauts dans cette tendance avec et points comme obstacles évidents. Il faudra néanmoins redoubler de prudence si ce rallye se produit car de nombreuses indications militent pour une correction significative par la suite. À l horizon d un semestre, nous estimons que les seuils de et surtout points sont propices à de nouveaux achats comme ce fut le cas au printemps Julien Nebenzahl Président, DayByDay CAC 40 Supports pts pts Résistances pts pts CAC 40 Source : DayByDay, analyse rédigée le 10 janvier 2014, graphique en données hebdomadaires. LES DONNÉES RELATIVES AUX PERFORMANCES PASSÉES ONT TRAIT OU SE RÉFÉRENT À DES PÉRIODES PASSÉES ET NE SONT PAS UN INDICATEUR FIABLE DES RÉSULTATS FUTURS. CECI EST VALABLE ÉGALEMENT POUR CE QUI EST DES DONNÉES HISTORIQUES DE MARCHÉ. Deux périodes distinctes depuis la crise financière Après un sommet en 2007 dans la région des points, l indice CAC 40 a subit la même sanction que l ensemble des indices actions dans le monde en reculant jusqu à environ points au début de l année 2009, soit près de 60 % de baisse. Cette crise séculaire prendra évidemment plusieurs années avant d être dépassée et l analyse technique constate que deux périodes apparaissent clairement. La première commence en 2009 et se prolonge jusqu en 2011 et la fameuse dégradation, en août, de la note de la dette souveraine des USA. La seconde période a commencé en 2012 : elle est toujours active. Cette séquence haussière avait un objectif évident que nous citions dès 2012 : le sommet de points. Nous attendions une pause légitime sur ce seuil et force est de constater que cette temporisation est limitée. Plus, l indice a réussi à former au dernier trimestre, un nouveau sommet. Le contexte est donc encore favorable. 18

19 Pas de long fleuve tranquille pour autant Opérations boursières dans ce contexte Le contexte pourrait prêter à un enthousiasme légitime pour cette année L analyse technique est bien plus mesurée pour plusieurs raisons. En premier, le dépassement de points ne déclenche pas d accélération car la dynamique de fond, si elle est haussière, n en est pas moins faible. En outre, les résistances de points et points sont tout aussi fortes que l était celle de points. Enfin, et surtout, la hausse depuis 2012 est inscrite dans un canal haussier qui semble quasiment complet à ce stade. Nous prévoyons donc une hausse limitée dès le début d année par la partie haute du canal et les deux résistances mentionnées. Le potentiel est donc inférieur à 10 %. L analyse des autres marchés internationaux et celle du cycle économique convergent pour indiquer que 2014 ne se profile pas comme une année baissière mais comme une année agitée. Nous proposons donc de rester investis en tout début d année mais de prendre des profits dans la zone points. Le scénario le plus probable est en effet un brusque repli des prix avant la fin du premier semestre vers points et même points. C est vraisemblablement dans ces zones de prix que de nouvelles positions acheteuses pourront être initiées à nouveau. Le semestre s annonce donc technique, volatile et finalement très intéressant pour des investisseurs attentifs. Sélection de Warrants sur CAC 40 Sous-jacent Type Prix d'exercice Échéance Cours Parité (Warrant/ ss-jacent) Delta Effet de Levier Mnémo ISIN CAC 40 Call Call Put pts pts pts 19 sept sept sept. 14 1,13 0,71 0,95 200/1 200/1 200/1 47,60 % 34,60 % -34,40 % 9 10,6 7,9 5380S 5384S 5409S FR FR FR * Cours indicatifs au 17/01/14 à 15h30 - Source : Société Générale 19

20 dossier spécial turbo Turbo Jour PRODUITS À EFFET DE LEVIER PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL NOUVELLE GÉNÉRATION DE TURBOS : LES TURBOS JOUR Les nouveaux Turbos Jour permettent de prendre position sur l indice CAC 40. Le sous-jacent correspond au premier contrat à terme sur l indice. Pour tout investissement sur un Turbo Jour Call ou Put, deux scénarios sont possibles : Les Turbos Jour cotent uniquement une journée (de 9h05 à 18h30) et intègrent un effet de levier maximal grâce à une parfaite adéquation avec les cours des marchés. L effet de levier va démultiplier à la hausse comme à la baisse la performance de l actif sous-jacent : par exemple un effet de levier de 25, signifie que lorsque le cours du sous-jacent varie de 1 %, le prix du Turbo varie 25 fois plus. Lorsque le cours de l actif sous-jacent du Turbo Jour atteint ou franchit le niveau fixé à l émission, c est-à-dire le prix d exercice (appelé aussi Barrière Désactivante) durant la journée de cotation (à la baisse pour un Turbo Call et à la hausse pour un Turbo Put), le Turbo Jour se désactive, sa valeur devient nulle et l investisseur perd la totalité de son investissement, jamais au-delà. Si le Turbo ne se désactive pas en cours de journée, l investisseur peut le revendre avant la fin de la période de négociation (jusqu à 18h30). S il n a pas clôturé sa position, l investisseur est remboursé selon le cours du sous- jacent constaté en fin de journée. Le remboursement est automatiquement versé sur son compte sous six à dix jours ouvrés après l échéance (se reporter au calcul du prix). Aussi simples à négocier que des actions, grâce à leur cotation en continu en Bourse de Paris, ces produits répondent aux exigences des investisseurs actifs à la recherche d un effet de levier efficace. En revanche, il va de soi que, de par leur fort effet de levier potentiel et leur cotation sur une seule journée (de 9h05 à 18h30), le risque de perte en capital des Turbos Jour est important. Ces produits sont donc exclusivement réservés à des investisseurs avertis capables de suivre ces produits en temps réel et de prendre des positions sur quelques heures voire quelques minutes. Fonctionnement 20 La gamme des Turbos Jour propose des prix d exercice très proches du niveau du sous-jacent. Par exemple, pour un cours du contrat future CAC 40 à points, les prix d exercice des Turbos Jour seront de points, points etc. Le faible écart entre le cours de l indice et le prix d exercice offre un effet de levier maximal. Lorsque le cours du sous-jacent varie de 1 %, le cours du Turbo peut varier 5, 10, 50, 100 fois plus vite Voire jusqu à 300 et au-delà.

LA SÉLECTION. Interview - «Investir 10 Grandes Valeurs», de François Monnier Créateur de la sélection et Directeur de la rédaction d Investir.

LA SÉLECTION. Interview - «Investir 10 Grandes Valeurs», de François Monnier Créateur de la sélection et Directeur de la rédaction d Investir. Certificat 100% Investir 10 Grandes Valeurs PRODUIT PRéSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL émis par S ociété G énérale Effek ten G mb H, véhic u le d émission dédié de droit allemand offrant u ne garantie

Plus en détail

TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 jusqu à x300!

TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 jusqu à x300! TURBOS Jour TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 jusqu à x300! PRODUITS À EFFET DE LEVIER PRéSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL Société Générale propose une nouvelle génération de Turbos,

Plus en détail

WEBINAIRE SG-ING : OPPORTUNITÉS D INVESTISSEMENT EN 2015

WEBINAIRE SG-ING : OPPORTUNITÉS D INVESTISSEMENT EN 2015 WEBINAIRE SG-ING : OPPORTUNITÉS D INVESTISSEMENT EN 2015 Les intervenants : Florent Dimitriou ING Direct Responsable produit Bourse et Fonds Sébastien David Société Générale Responsable Relations Investisseurs

Plus en détail

LES TURBOS INFINIS. Investir avec un levier adapté à votre stratégie!

LES TURBOS INFINIS. Investir avec un levier adapté à votre stratégie! LES TURBOS INFINIS Investir avec un levier adapté à votre stratégie! Produits présentant un risque de perte en capital, à destination d investisseurs avertis. Émetteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance

Plus en détail

Certificats TURBO. Bénéficiez d un effet de levier en investissant sur l indice CAC 40! Produits non garantis en capital.

Certificats TURBO. Bénéficiez d un effet de levier en investissant sur l indice CAC 40! Produits non garantis en capital. Certificats TURBO Bénéficiez d un effet de levier en investissant sur l indice CAC 40! Produits non garantis en capital. www.produitsdebourse.bnpparibas.com Les Certificats Turbo Le Certificat Turbo est

Plus en détail

LES TURBOS. Investir avec du levier sur les indices et les actions!

LES TURBOS. Investir avec du levier sur les indices et les actions! LES TURBOS Investir avec du levier sur les indices et les actions! Produits présentant un risque de perte en capital, à destination d investisseurs avertis. Émetteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V.

Plus en détail

LES TURBOS INFINIS. Investir avec un levier adapté à votre stratégie!

LES TURBOS INFINIS. Investir avec un levier adapté à votre stratégie! LES TURBOS INFINIS Investir avec un levier adapté à votre stratégie! Produits présentant un risque de perte en capital à destination d investisseurs avertis. Émetteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V.

Plus en détail

Essentiel. Commerzbank Partners, vos solutions d investissements

Essentiel. Commerzbank Partners, vos solutions d investissements Essentiel Commerzbank Partners, vos solutions d investissements Instrument financier garanti en capital à échéance Un objectif de rendement de 8 % par an Une durée d investissement conseillée de 8 ans

Plus en détail

Certificats Cappés (+) et Floorés (+)

Certificats Cappés (+) et Floorés (+) Certificats Cappés (+) et Floorés (+) Produits présentant un risque de perte en capital, à destination d investisseurs avertis. Pour investir avec du Levier sur les indices CAC 40 ou DAX Même dans un contexte

Plus en détail

Essentiel. Commerzbank Partners, vos solutions d investissements

Essentiel. Commerzbank Partners, vos solutions d investissements Essentiel Commerzbank Partners, vos solutions d investissements Instrument financier 100% garanti en capital à l échéance Durée d investissement conseillée : 8 ans Moteur automobile à deux-temps 189 Karl

Plus en détail

TURBOS JOUR PRODUITS À EFFET DE LEVIER PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL. TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 JUSQU À x300!

TURBOS JOUR PRODUITS À EFFET DE LEVIER PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL. TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 JUSQU À x300! TURBOS JOUR PRODUITS À EFFET DE LEVIER PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 JUSQU À x300! Société Générale propose une nouvelle génération de Turbos,

Plus en détail

la force d un placement la certitude d un coupon élevé

la force d un placement la certitude d un coupon élevé placements la force d un placement la certitude d un élevé optinote multiwin brut de durant 5 ans protection du capital liée à l période de souscription du 9 mai 2011 au 8 juillet 2011 clôture anticipée

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les options Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre informatif. Vous êtes seul responsable

Plus en détail

GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN FONDS D INVESTISSEMENT

GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN FONDS D INVESTISSEMENT GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN FONDS D INVESTISSEMENT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN FONDS D INVESTISSEMENT La Banque de Luxembourg met à votre service son expertise en matière de gestion

Plus en détail

«Les marchés financiers, tirer les enseignements d une crise profonde».

«Les marchés financiers, tirer les enseignements d une crise profonde». «Les marchés financiers, tirer les enseignements d une crise profonde». Un contexte toujours difficile Conséquences pour les placements Conséquences pour la gestion des CARPA Reste-t-il des opportunités?

Plus en détail

Eclairage sur les PME et ETI

Eclairage sur les PME et ETI Avril 14 Eclairage sur les PME et ETI Un certain nombre d éléments semblent aujourd hui favorables aux Petites et Moyennes Entreprises (PME) et Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI). L amélioration

Plus en détail

Les entreprises du CAC 40 ont renforcé leur bilan malgré la crise

Les entreprises du CAC 40 ont renforcé leur bilan malgré la crise Communiqué de presse 28 juin 21 PRESENTATION DU 4 ème «PROFIL FINANCIER DU CAC 4» Les entreprises du CAC 4 ont renforcé leur bilan malgré la crise Paris, le 28 juin 21 Ricol Lasteyrie publie pour la quatrième

Plus en détail

Bonus Cappés et Reverse Bonus Cappés

Bonus Cappés et Reverse Bonus Cappés Bonus Cappés et Reverse Bonus Cappés Le prospectus d émission des certificats Bonus a été approuvé par la Bafin, régulateur Allemand, en date du 9 octobre 2009. Ce document à caractère promotionnel est

Plus en détail

Études. Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001

Études. Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001 Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001 La rentabilité des établissements de crédit français a continué de progresser en 2000 et, malgré un infléchissement, s est

Plus en détail

Reverse Convertibles

Reverse Convertibles Reverse Convertibles Le prospectus d émission du titre de créance complexe a été approuvé par la Bafin, régulateur Allemand, en date du 24 Novembre 2010. Ce document à caractère promotionnel est établi

Plus en détail

Couleurs Epargne 18 Interview de Romain Dion, Rédacteur en chef, Le Revenu. Les valeurs à dividende et comment les choisir

Couleurs Epargne 18 Interview de Romain Dion, Rédacteur en chef, Le Revenu. Les valeurs à dividende et comment les choisir Couleurs Epargne 18 Interview de Romain Dion, Rédacteur en chef, Le Revenu Les valeurs à dividende et comment les choisir Qu est-ce qu un dividende et comment une entreprise le verse-t-elle? Le dividende

Plus en détail

Développements. Internationaux

Développements. Internationaux Développements Internationaux Pétrole et matières premières Le cours de l or noir a baissé à nouveau Au quatrième trimestre 2015, le cours du Brent a fluctué autour de 45 $ par baril en moyenne. L offre

Plus en détail

STRATEGIE D INVESTISSEMENT 4ème trimestre 2014

STRATEGIE D INVESTISSEMENT 4ème trimestre 2014 STRATEGIE D INVESTISSEMENT 4ème trimestre 2014 Allocations d actifs Conseil en Investissements Financiers ORIAS 07 006 343 CIF E001949 1 Conjoncture déprimée en Europe, mais soutenue dans les zones US

Plus en détail

SINFONI Optima. «La grande stratégie est sans coup d éclat, la grande victoire ne se voit pas» François Jullien. 1er juin 2012

SINFONI Optima. «La grande stratégie est sans coup d éclat, la grande victoire ne se voit pas» François Jullien. 1er juin 2012 18 Bd Montmartre 75009 Paris - Tél : 01 42 68 86 00 SINFONI Optima Fonds diversifié de droit français 1er juin 2012 «La grande stratégie est sans coup d éclat, la grande victoire ne se voit pas» François

Plus en détail

Gabriel Croissance. Ensemble pour aller plus loin

Gabriel Croissance. Ensemble pour aller plus loin Gabriel Croissance Titre de créance présentant un risque de perte en capital Le prospectus d émission des titres de créances complexes proposés a été approuvé par la BaFin, régulateur Allemand, en date

Plus en détail

PERFORMANCE HISTORIQUE DÉFLATÉE DES MARCHÉS FINANCIERS

PERFORMANCE HISTORIQUE DÉFLATÉE DES MARCHÉS FINANCIERS PERFORMANCE HISTORIQUE DÉFLATÉE DES MARCHÉS FINANCIERS ACTIFS FRANCAIS CORRIGÉS DE L INFLATION DE JANVIER 1950 À JUIN 2011 PERFORMANCE ANNUALISÉE ACTIONS 5,9 % MONÉTAIRE 1,2 % IMMOBILIER 5,2 % OR 1,1 %

Plus en détail

ÉPARGNE BOURSIÈRE PEA-PME OFFREZ DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS À VOS INVESTISSEMENTS

ÉPARGNE BOURSIÈRE PEA-PME OFFREZ DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS À VOS INVESTISSEMENTS ÉPARGNE BOURSIÈRE PEA-PME OFFREZ DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS À VOS INVESTISSEMENTS À la Banque Privée du Crédit Agricole, nous accompagnons nos clients pour valoriser leur patrimoine et donner du sens à

Plus en détail

g e gamme 2 Les Turbos d investissements in mme d investissements intellig d i ti t i t lli t Que sont les Turbos?

g e gamme 2 Les Turbos d investissements in mme d investissements intellig d i ti t i t lli t Que sont les Turbos? Equity First une gamme d invest First une gamme d investisseme une gamme d investissements in ga d investissements intelligents Eq intelligents Equity First une gam Equity First une gamme d invest First

Plus en détail

LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie. DONNÉES au 30 juin 2014

LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie. DONNÉES au 30 juin 2014 LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie DONNÉES au 30 juin 2014 La garantie d un groupe solide AEP - Assurance épargne Pension AEP - Assurance épargne Pension, marque commerciale de BNP Paribas Cardif,

Plus en détail

Comment profiter à l échéance d opportunités pour mon épargne et d une garantie du capital*?

Comment profiter à l échéance d opportunités pour mon épargne et d une garantie du capital*? Épargne Comment profiter à l échéance d opportunités pour mon épargne et d une garantie du capital*? AXA Double Garantie 5 Votre capital net investi est garanti à l échéance* en cas de baisse des marchés

Plus en détail

La croissance mondiale (Croissance du PIB - Volume, en % ) Perspectives 2011 : la croissance contrainte par les politiques économiques

La croissance mondiale (Croissance du PIB - Volume, en % ) Perspectives 2011 : la croissance contrainte par les politiques économiques Economie et Marchés : Bilan 2010 et Perspectives 2011 Paris, le 27 décembre 2010 ECONOMIE Tendances 2010 : poursuite de la reprise dans les pays développés, signes de surchauffe dans certains pays émergents

Plus en détail

Le CVG (certificat de valeur garantie) comme actif patrimonial : une étude de cas Professeur Didier MAILLARD Janvier 2003

Le CVG (certificat de valeur garantie) comme actif patrimonial : une étude de cas Professeur Didier MAILLARD Janvier 2003 Conservatoire National des Arts et Métiers Chaire de BANQUE Document de recherche n 4 (GP) Le CVG (certificat de valeur garantie) comme actif patrimonial : une étude de cas Professeur Didier MAILLARD Janvier

Plus en détail

UNION INDICIEL CHINE. Exercice du 01/01/2014 au 31/12/2014. Commentaires de gestion. Rapport du Commissaire aux Comptes sur les comptes annuels

UNION INDICIEL CHINE. Exercice du 01/01/2014 au 31/12/2014. Commentaires de gestion. Rapport du Commissaire aux Comptes sur les comptes annuels Fonds commun de placement UNION INDICIEL CHINE Exercice du 01/01/2014 au 31/12/2014 Commentaires de gestion Rapport du Commissaire aux Comptes sur les comptes annuels 1 L'objectif de gestion L OPCVM a

Plus en détail

BAYARD FINANCE Les cycles économiques au service de votre patrimoine. Argumentaire d investissement sur les minières Or

BAYARD FINANCE Les cycles économiques au service de votre patrimoine. Argumentaire d investissement sur les minières Or Argumentaire d investissement sur les minières Or I/ Situation du marché de l or Physique 1/ Evolution sur les trois dernières années. Après avoir profité d une situation de stress importante sur l économie

Plus en détail

Rentabilité des actifs et allocation stratégique

Rentabilité des actifs et allocation stratégique Rentabilité des actifs et allocation stratégique LE CERCLE INVESCO : SESSION 2007 Eric Tazé-Bernard Directeur de la Gestion INVESCO Asset Management 2 Section 01 Section 02 Section 03 Un modèle de description

Plus en détail

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 Regards sur la conjoncture internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 CONJONCTURE INTERNATIONALE & NATIONALE Reprise lente en ZONE EURO et à rythmes variables

Plus en détail

Comprendre les produits structurés

Comprendre les produits structurés Comprendre les produits structurés Sommaire Page 3 Introduction Page 4 Qu est-ce qu un produit structuré? Quels sont les avantages des produits structurés? Comment est construit un produit structuré? Page

Plus en détail

PARAMETRE DE MARCHE. Rapport au 30 mars 2012. Paramètres de marché au 30 mars 2012. 1 Marchés Actions

PARAMETRE DE MARCHE. Rapport au 30 mars 2012. Paramètres de marché au 30 mars 2012. 1 Marchés Actions PARAMETRE DE MARCHE Rapport au 30 mars 2012 Paramètres de marché au 30 mars 2012 Le premier trimestre de l année 2012 a été marqué par l apaisement des tensions sur les dettes souveraines et une nette

Plus en détail

GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN TITRES

GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN TITRES GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN TITRES NOS SOLUTIONS DE GESTION EN TITRES La Banque de Luxembourg met à votre service son expertise en matière de gestion de patrimoine. En choisissant

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS OBLIGATIONS CANADIENNES FMOQ AU 30 juin 2015

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS OBLIGATIONS CANADIENNES FMOQ AU 30 juin 2015 RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS OBLIGATIONS CANADIENNES FMOQ AU 30 juin 2015 Le présent Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds obligations canadiennes

Plus en détail

Les TURBOS. Division (12pt)

Les TURBOS. Division (12pt) Les TURBOS Division (12pt) Le prospectus d émission des certificats TURBOS a été approuvé par la Bafin, régulateur Allemand, en date du 3 mai 2010. Ce document à caractère promotionnel est établi sous

Plus en détail

Point Keren Finance. 15 avril 2015

Point Keren Finance. 15 avril 2015 Le contexte boursier actuel est particulièrement porteur pour les marchés actions européens, notamment français, qui affichent de très fortes progressions à la fin du premier trimestre de l année 2015.

Plus en détail

Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations. 12 Mai 2011

Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations. 12 Mai 2011 Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations 12 Mai 2011 Sommaire I Présentation du marché des ETF II Construction des ETF III Principales utilisations IV Les ETF dans le contexte

Plus en détail

Résultats annuels 2010

Résultats annuels 2010 Résultats annuels 2010 Une année charnière marquée par le succès de l offre bancaire * Plus value de dilution et dépréciation de goodwill 2009 / 2010 Croissance du produit net bancaire (PNB) : +2,0 % à

Plus en détail

Swiss Life lance sa huitième unité de compte structurée : Objectif Juillet 2011

Swiss Life lance sa huitième unité de compte structurée : Objectif Juillet 2011 Communiqué de presse 6 mai 2011 Swiss Life lance sa huitième unité de compte structurée : Objectif Juillet 2011 Cet instrument financier, qui est une alternative à un placement risqué en actions, n est

Plus en détail

Les produits de Bourse UniCredit sur le CAC Ext (Étendu).

Les produits de Bourse UniCredit sur le CAC Ext (Étendu). EXCLUSIVITÉ UNICREDIT! Les produits de Bourse UniCredit sur le CAC Ext (Étendu). De 8h00 à 18h30, le potentiel des prix et de la liquidité*. CES PRODUITS SONT DESTINÉS À DES INVESTISSEURS AVERTIS. PRODUITS

Plus en détail

Trimestro Europe 2015

Trimestro Europe 2015 Trimestro Europe 2015 Titre de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance Produit de placement risqué alternatif à un investissement dynamique risqué de type «actions»

Plus en détail

commentaires trimestriels

commentaires trimestriels commentaires trimestriels Sécuritaire boursier L Europe s est encore retrouvée à l avant plan de la scène économique et financière durant le dernier trimestre de 2011. Les problèmes reliés à la perte de

Plus en détail

ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 17/11/14 AU 23/11/14

ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 17/11/14 AU 23/11/14 ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 17/11/14 AU 23/11/14 1/ Contexte : En Europe, les marchés actions sont toujours aussi peu directionnels. L économie européenne et les risques géopolitiques soulèvent quelques

Plus en détail

D ici 2019, le rendement annuel moyen composé, y compris les dividendes, se situerait approximativement entre 6 et 14 %.

D ici 2019, le rendement annuel moyen composé, y compris les dividendes, se situerait approximativement entre 6 et 14 %. LE RAPPORTEUR PERSPECTIVES 2015 Le jeu des prévisions est inévitable et toujours très captivant. Toutefois, avec les années, nous avons appris à les mettre en perspective, particulièrement les prévisions

Plus en détail

La vie est faite de hauts et de bas. Nous sommes là dans les deux cas. 2587GS4_210x210BrochureTurbo-FR@1-8.indd 1. Bienvenue chez

La vie est faite de hauts et de bas. Nous sommes là dans les deux cas. 2587GS4_210x210BrochureTurbo-FR@1-8.indd 1. Bienvenue chez La vie est faite de hauts et de bas. Nous sommes là dans les deux cas. 2587GS4_210x210BrochureTurbo-FR@1-8.indd 1 Bienvenue chez 13/11/14 15:43 LES TURBOS DE UNICREDIT Investir avec les Certificats Turbos

Plus en détail

Disponible du 26 mai au 16 septembre 2014 (dans la limite de l enveloppe disponible, soit 5 millions d euros)

Disponible du 26 mai au 16 septembre 2014 (dans la limite de l enveloppe disponible, soit 5 millions d euros) Aréalys Support présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance Un objectif de gain de 6 % (nets de frais de gestion annuels)* par année écoulée grâce à l indice CAC 40 À l échéance

Plus en détail

Conjoncture économique et marchés financiers. Octobre 2015

Conjoncture économique et marchés financiers. Octobre 2015 Conjoncture économique et marchés financiers Octobre 215 Page 1 l 6/1/215 Une croissance mondiale pénalisée par les émergents Prévisions de croissance mondiale du FMI de 3,3% en 215 et 3,8% en 216 La croissance

Plus en détail

Moneta Multi Caps Codes ISIN parts C : FR0010298596 / parts D : FR0011495951

Moneta Multi Caps Codes ISIN parts C : FR0010298596 / parts D : FR0011495951 Moneta Multi Caps Codes ISIN parts C : FR0010298596 / parts D : FR0011495951 Lettre trimestrielle n 37 : T2 2015 Points saillants : Baisse de 2,1% de la part C sur le trimestre à 220,77. Encours de 2 274

Plus en détail

FLASH MARCHE - POINT SUR LA CHINE

FLASH MARCHE - POINT SUR LA CHINE FLASH MARCHE - POINT SUR LA CHINE RAPPEL DU CONTEXTE La baisse du marché actions chinois entamée depuis juin dernier a connu son plus violent épisode durant la journée de lundi et s est notamment propagée

Plus en détail

PRESENTATION DU 8 ème «PROFIL FINANCIER DU CAC 40»

PRESENTATION DU 8 ème «PROFIL FINANCIER DU CAC 40» Communiqué de presse 24 juin 2014 PRESENTATION DU 8 ème «PROFIL FINANCIER DU CAC 40» Les entreprises du CAC 40 ont souffert en 2013 de l euro fort Paris, le 24 juin 2014 Ricol Lasteyrie Corporate Finance

Plus en détail

Remarques d Ouverture par M. Mohammed Laksaci, Gouverneur de la Banque d Algérie, Président de l Association des Banques Centrales Africaines

Remarques d Ouverture par M. Mohammed Laksaci, Gouverneur de la Banque d Algérie, Président de l Association des Banques Centrales Africaines Remarques d Ouverture par M. Mohammed Laksaci, Gouverneur de la Banque d Algérie, Président de l Association des Banques Centrales Africaines Symposium des Gouverneurs sur le thème «Inclusion financière

Plus en détail

BILLET D HUMEUR BOURSIERE PAR JEAN-MARC DIEHL

BILLET D HUMEUR BOURSIERE PAR JEAN-MARC DIEHL BILLET D HUMEUR BOURSIERE PAR JEAN-MARC DIEHL LES PERFORMANCES L année 2013 va sans doute s achever par une performance boursière de l indice CAC 40 d environ 17,90% après un plus haut à 4356,28 pts et

Plus en détail

GLOBAL ANALYZER. Guide de l utilisateur du

GLOBAL ANALYZER. Guide de l utilisateur du Guide de l utilisateur du GLOBAL ANALYZER LES «RAPPORTS» 1 La partie «Signalétique» 1 La partie «Diagnostic» 1 La partie«conclusions» 1 Le profil de la société 2 Les autres mesures : 2 LA SECTION VALORISATION

Plus en détail

TURBOS Votre effet de levier sur mesure

TURBOS Votre effet de levier sur mesure TURBOS Votre effet de levier sur mesure Société Générale attire l attention du public sur le fait que ces produits, de par leur nature optionnelle, sont susceptibles de connaître de fortes fluctuations,

Plus en détail

L E PORTEFEUILLE IMMOBILIER

L E PORTEFEUILLE IMMOBILIER TRADING UPDATE INFORMATION REGLEMENTEE EMBARGO 17 FÉVRIER 2009 17H40 DECLARATION INTERMEDIAIRE DU GERANT COUVRANT LA PERIODE DU 01.10.2008 AU 31.12.2008 Baisse limitée de la valeur du portefeuille ( 2,41%)

Plus en détail

Les indices customisés

Les indices customisés Les indices customisés d IEM Finance Indices boursiers, l expertise spécialisée d IEM Finance 2 Les indices boursiers sont au cœur de l innovation financière car ils sont une synthèse d informations multiples.

Plus en détail

Informations aux porteurs d Equi-Actions Rendement

Informations aux porteurs d Equi-Actions Rendement Informations aux porteurs d Equi-Actions Rendement Paris, le 7 mars 2013 Monsieur, Vous êtes porteurs du FCP Equi-Actions Rendement (A-FR0010612234) (B-FR0010614628) et nous vous remercions de la confiance

Plus en détail

PRIVALTO OPPORTUNITÉ ALLEMAGNE Titre de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance

PRIVALTO OPPORTUNITÉ ALLEMAGNE Titre de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance PRIVALTO OPPORTUNITÉ ALLEMAGNE Titre de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance Produit de placement alternatif à un investissement dynamique risqué de type «actions»

Plus en détail

Exposition à 100 % de la prime nette investie via un dépôt auprès de BNP Paribas Fortis SA 1

Exposition à 100 % de la prime nette investie via un dépôt auprès de BNP Paribas Fortis SA 1 AG Protect+ Select Observation 1 Exposition à 100 % de la prime nette investie via un dépôt auprès de BNP Paribas Fortis SA 1 Obtenez le meilleur du potentiel des actions européennes 2! Les actions européennes

Plus en détail

La revalorisation des petites et moyennes foncières est en cours.

La revalorisation des petites et moyennes foncières est en cours. La revalorisation des petites et moyennes foncières est en cours. Résumé / conclusion : La bonne performance du secteur immobilier coté en 2012 a principalement bénéficié aux grandes capitalisations du

Plus en détail

MYPROPTRADING.COM. Analyse de Marchés. 5 octobre 2015. Semaine 40. Du 05/10/15 au 11/10/15. 1/ Analyse Contextuelle et Graphique

MYPROPTRADING.COM. Analyse de Marchés. 5 octobre 2015. Semaine 40. Du 05/10/15 au 11/10/15. 1/ Analyse Contextuelle et Graphique 5 octobre 2015 fff Semaine 40 Bilan de la semaine précédente : Performance* Depuis le 01/12/14 Depuis le 01/01/15 MyPropTrading +45.42% +41.32% CAC 40 +1.56% +4.36% Variation hebdo Cours* CAC 40-0.49%

Plus en détail

Mardi 23 octobre 2007. Séminaire. Schumann-bourse

Mardi 23 octobre 2007. Séminaire. Schumann-bourse Mardi 23 octobre 2007 Séminaire Schumann-bourse La Bourse : environnement économique et monétaire Définition de la bourse et de son rôle dans l'économie Influence des taux d'intérêts Déterminer les cycles

Plus en détail

Le crédit investment grade : les opportunités d investissement dans le contexte de marché actuel

Le crédit investment grade : les opportunités d investissement dans le contexte de marché actuel Obligations Le crédit investment grade : les opportunités d investissement dans le contexte de marché actuel AUTEUR : LAETITIA TALAVERA-DAUSSE Tout au long de l année en Europe, plusieurs événements ont

Plus en détail

Bienvenue dans votre FIBENligne

Bienvenue dans votre FIBENligne Bienvenue dans votre FIBENligne Retrouvez dans votre FIBENligne toutes les nouveautés FIBEN et l ensemble des services que la Banque de France met à votre disposition pour vous aider dans votre maîtrise

Plus en détail

Chapitre 4 : construction de portefeuille (I)

Chapitre 4 : construction de portefeuille (I) Chapitre 4 : construction de portefeuille (I) 25.10.2013 Plan du cours Risque et rentabilité : un premier aperçu Mesures traditionnelles du risque et rentabilité Rentabilité historique des actifs financiers

Plus en détail

federal multi patrimoine

federal multi patrimoine federal multi patrimoine bâti POUR réussir. Federal multi Patrimoine : Processus de gestion L allocation Les modèles de suivi de tendances «multi classes d actifs» sont issus de la recherche Federal Finance,

Plus en détail

PUISSANCE 8 ASAC-FAPES. Titre de créance à capital intégralement remboursé à l échéance

PUISSANCE 8 ASAC-FAPES. Titre de créance à capital intégralement remboursé à l échéance ASAC-FAPES PUISSANCE 8 Titre de créance à capital intégralement remboursé à l échéance L investisseur supporte le risque de crédit de l émetteur BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V. et du garant BNP Paribas

Plus en détail

Certificats BONUS CAPPÉS

Certificats BONUS CAPPÉS Certificats BONUS CAPPÉS Investissez différemment sur les actions, les indices et les matières premières! Produits non garantis en capital, non éligibles au PEA www.produitsdebourse.bnpparibas.com Les

Plus en détail

MILLÉSIME ÉVOLUTION Investir au cœur de la gestion privée

MILLÉSIME ÉVOLUTION Investir au cœur de la gestion privée MILLÉSIME ÉVOLUTION Investir au cœur de la gestion privée Obligation de droit français à capital intégralement garanti à l échéance émise par Natixis * 8 ans et 4 mois jusqu au 8 septembre 2022 contrats

Plus en détail

CODE DE TRANSPARENCE du fonds FGF ACTIONS EURO ISR SOLIDAIRE au 30 Juin 2013

CODE DE TRANSPARENCE du fonds FGF ACTIONS EURO ISR SOLIDAIRE au 30 Juin 2013 CODE DE TRANSPARENCE du fonds FGF ACTIONS EURO ISR SOLIDAIRE au 30 Juin 2013 Date de publication : 31.07.2013 Code de transparence FGF ACTIONS EURO ISR SOLIDAIRE 1 L Investissement Socialement Responsable

Plus en détail

Stratégie de placement

Stratégie de placement Très défensif ingsstrategie Climat d investissement Taux directeur : évolution et prévisions États-Unis 1,5 UEM 0,5 10-2010 10-2011 10-2012 10-2013 10-2014 10-2015 Taux à dix ans : évolution et prévisions

Plus en détail

Objectif : surperformer les contrats d assurance-vie en euros jusqu à -50% de baisse du Panier de Référence

Objectif : surperformer les contrats d assurance-vie en euros jusqu à -50% de baisse du Panier de Référence Objectif : surperformer les contrats d assurance-vie en euros jusqu à -50% de baisse du Panier de Référence Obligation de droit français à capital non garanti Produit bénéficiant d'une surperformance assimilable

Plus en détail

Une opportunité de diversification et des coupons élevés en livre turque.

Une opportunité de diversification et des coupons élevés en livre turque. Crédit Agricole (A+ / Aa3) Une opportunité de diversification et des coupons élevés en livre turque. À QUOI VOUS ATTENDRE? P. Crédit Agricole CIB est une obligation émise en livre turque (TRY) par Crédit

Plus en détail

Qu est ce qui vous a amené à vous intéresser à cette technique?

Qu est ce qui vous a amené à vous intéresser à cette technique? INTERVIEW DE THIERRY CLEMENT Thierry CLEMENT (82) est l auteur du «Guide complet de l analyse technique pour la gestion de vos portefeuilles boursiers», publié aux Editions MAXIMA et parrainé par la revue

Plus en détail

Politique de placements

Politique de placements Politique de placements Le 7 octobre 2010 Politique de placements Table des matières 1. La mission de la Fondation pour le développement des coopératives en Outaouais 2. Les principes de la gouvernance

Plus en détail

La situation économique espagnole est très préoccupante et le

La situation économique espagnole est très préoccupante et le FICHE PAYS ESPAGNE : VERS UNE DÉCENNIE PERDUE? Danielle Schweisguth Département analyse et prévision La situation économique espagnole est très préoccupante et le spectre de la décennie perdue japonaise

Plus en détail

Cap sur les trackers négociés sur NextTrack

Cap sur les trackers négociés sur NextTrack Cap sur les trackers négociés sur NextTrack Cap sur les trackers négociés sur NextTrack 1 Cap sur la performance indicielle! 4 2 Que sont les trackers? 5 3 Les trackers, de nouveaux produits financiers?

Plus en détail

Qu en est-il du marché des actions en Europe, près de deux ans après «l effet Draghi» 03 juin 2014 - Spa

Qu en est-il du marché des actions en Europe, près de deux ans après «l effet Draghi» 03 juin 2014 - Spa Qu en est-il du marché des actions en Europe, près de deux ans après «l effet Draghi» 03 juin 2014 - Spa Petit rappel des faits Partie I : Marché des actions et banques centrales Mars - juillet 2012 :

Plus en détail

L évolution du marché des Fonds à fin Janvier

L évolution du marché des Fonds à fin Janvier L évolution du marché des Fonds à fin Janvier Le marché des fonds de droit français débute cette nouvelle année sur une formidable progression de +4,6% de son niveau d encours, l équivalent de 35,7 milliards

Plus en détail

Callable Global Select 90

Callable Global Select 90 BNP Paribas Arbitrage Issuance (NL) Callable Global Select 90 Une durée d investissement de 8 ans, en cas de non remboursement anticipé. Un droit au remboursement, à l échéance, de minimum 90% du capital

Plus en détail

VOTRE MANDAT DE GESTION

VOTRE MANDAT DE GESTION VOTRE MANDAT DE GESTION PRÉSENTATION DU MANDAT DE GESTION La souscription au capital d une PME offre 2 avantages fiscaux : / Une réduction d ISF à hauteur de 50% dans la limite de 45 000 Le souscripteur

Plus en détail

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en La production de crédits nouveaux à l habitat, en croissance quasi continue depuis 1996 1, a atteint un niveau historiquement élevé en, avec des taux de

Plus en détail

VISEZ PLUS HAUT FORTUNEO PORTFOLIO MANAGEMENT : GESTION SOUS MANDAT. C onfiez votre epargne a un professionnel. www.fortuneo.be

VISEZ PLUS HAUT FORTUNEO PORTFOLIO MANAGEMENT : GESTION SOUS MANDAT. C onfiez votre epargne a un professionnel. www.fortuneo.be VISEZ PLUS HAUT FORTUNEO PORTFOLIO MANAGEMENT : GESTION SOUS MANDAT C onfiez votre epargne a un professionnel www.fortuneo.be POURQUOI CHOISIR LA GESTION SOUS MANDAT? Vous souhaitez INVESTIR mais vous

Plus en détail

Le 4 ème trimestre 2014 et les tendances récentes

Le 4 ème trimestre 2014 et les tendances récentes Le 4 ème trimestre 2014 et les tendances récentes Le tableau de bord trimestriel Le bilan de l année 2014 Les taux des crédits immobiliers aux particuliers ENSEMBLE DES MARCHÉS - Prêts bancaires (taux

Plus en détail

L évolution du marché des OPCVM à fin novembre

L évolution du marché des OPCVM à fin novembre L évolution du marché des OPCVM à fin novembre Après avoir enregistré une belle progression en octobre, le marché des fonds de droit français voit son encours se replier de -0,2%, l équivalent de 1,6 milliard

Plus en détail

Perspective des marchés financiers en 2014

Perspective des marchés financiers en 2014 Perspective des marchés financiers en 2014 21/01/2014 13 ième édition 1 Outil d aide à la décision : The Screener OUTIL D AIDE À LA DÉCISION : THESCREENER Des analyses sur les valeurs boursières Disponible

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

LES FONDS D INVESTISSEMENT. La façon la plus accessible de diversifier vos placements

LES FONDS D INVESTISSEMENT. La façon la plus accessible de diversifier vos placements LES FONDS D INVESTISSEMENT La façon la plus accessible de diversifier vos placements Gestion professionnelle, diversification et liquidité De plus en plus de gens prennent conscience de la différence entre

Plus en détail

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE Septembre 2014 Note sur la Politique Monétaire Quatrième trimestre 2014 0 www.brh.net Avant-propos La Note sur la Politique Monétaire analyse les développements récents

Plus en détail

9certificat renaissance 9x9

9certificat renaissance 9x9 9 9certificat renaissance 9x9 Les objectifs de renaissance 9x9 Un gain potentiel de 9% accumulable tous les 9 mois pendant 9 ans Un objectif de rendement annuel brut compris entre 8,5% et 11,2% (pour un

Plus en détail

PORTEFEUILLES SÉLECT RBC Des solutions de placement savamment orchestrées

PORTEFEUILLES SÉLECT RBC Des solutions de placement savamment orchestrées PORTEFEUILLES SÉLECT RBC Des solutions de placement savamment orchestrées Grâce aux Portefeuilles sélect RBC, vous pouvez dormir en paix, en sachant que RBC Gestion mondiale d actifs gère vos placements

Plus en détail

Éligible PEA. La recherche de la performance passe par une approche différente

Éligible PEA. La recherche de la performance passe par une approche différente Éligible PEA La recherche de la performance passe par une approche différente FIDELITY EUROPE : UNE GESTION Sur la durée, on constate qu il est difficile pour les Sicav de battre les indices des grandes

Plus en détail

NEWSLETTER 1 er SEMESTRE 2014

NEWSLETTER 1 er SEMESTRE 2014 NEWSLETTER 1 er SEMESTRE 2014 ACTUALITE ECONOMIQUE L activité mondiale devrait poursuivre son affermissement. L impulsion est donnée par les pays avancés, bien que leurs redressements restent inégaux.

Plus en détail