UV Commande numérique. Transformée en Z. Limites du continu, besoin du discret. Plan du cours

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UV Commande numérique. Transformée en Z. Limites du continu, besoin du discret. Plan du cours"

Transcription

1 UV cours sur l trnsformé n Z (E. Chnthry) Ds sur l trnsformé n Z (L. Hdji) 8 cours/ds sur MALAB (V. Mhout) cours d présnttion ds Ps (V. Mhout) 5 Ps vc MALAB t XPC rgt xmn rnsformé n Z 3 èm nné MIC E. Chnthry V. Mhout Pln du cours Limits du continu, bsoin du discrt. Introduction. rnsformé n Z. Définition, condition d convrgnc b. Rltion ntr l trnsformé d Lplc t l Z 3. Propriétés 4. Méthods d clcul d l Z 5. L trnsformé invrs. Méthods nlytiqus b. Méthods numériqus 3 4

2 Systèm discrt : modélistion Signl nlogiqu & gnl numériqu Mond du continu commnd u(t) Procédé sorti y(t) Signl nlogiqu : gnl à tmps continu mis qui n'st ps forcémnt un fonction continu u sns mthémtiqu Convrtissur sorti cpté Convrtissur Signl nlogiqu continu Numériqu/Anlogiqu CNA Anlogiqu/Numériqu CAN u Mond du discrt Procssur y Signl nlogiqu non continu 5 6 Signl continu & gnl numériqu Echntillonng Signl numériqu: gnl défini pr ds points distincts, distnts d un périod d échntillonng. On prl us d gnl discrt. x Échntillonng : opértion mthémtiqu qui, à un gnl à tmps continu x(t), fit corrspondr l suit discrèt d vlurs qu prnd c gnl à ds instnts privilégiés t vc ntir rltif : x()x(t), t x() noté x() ou x t 6 t 7 t -3 t - t - t t t t 3 t 4 t 5 t 8 t 9 7 8

3 Echntillonng: illustrtion Signl discrt On not Imp() l impulon discrèt Imp() pour Imp() non out fonction discrèt st un somm infini d impulons pondérés + x(n) x Imp(n ) x st l vlur d x n t : périod d'échntillonng f / : fréqunc d'échntillonng 9 Systèm discrt : CNA Bloquurs d ordr Mond du continu commnd u(t) Convrtissur Numériqu/Anlogiqu CNA u Mond du discrt Procédé Procssur sorti y(t) sorti cpté Convrtissur Anlogiqu/Numériqu CAN On fit ppl à ds BLOQUEURS qui vont mintnir l vlur d gnl pndnt un périod d échntillonng y Grd l vlur pndnt l duré Objctif : l xprson B (p) x b(t) u(t) u(t B (p) p B(p) p t ) p p p ( ) Répons à un Dirc : somm d fonctions échlon p p ( ) x t

4 Bloquurs d ordr Pln du cours Prnd l pnt précédnt pndnt l duré x. Introduction. rnsformé n Z. Définition, condition d convrgnc b. Rltion ntr l trnsformé d Lplc t l Z 3. Propriétés 4. Méthods d clcul d l Z t 5. L trnsformé invrs. Méthods nlytiqus b. Méthods numériqus 3 4 L trnsformé n Condition d convrgnc - Rmrqu En continu : étud t nlys ds gnux t systèms utilis un modélistion à prtir d l trnsformé d Lplc En discrt : utilistion d l trnsformé n Z L trnsformé n Z s ppliqu sur ds gnux discrts du typ x(n) + x Imp(n ) Soit un vribl complx, r On ppll trnsformé n d x(n) l somm d l séri: jθ Si l séri convrg, X() st un fonction complx d L domin d convrgnc st un couronn cntré sur l origin Rmrqu: Pour un gnl à tmps continu x(t) échntillonné, on utilisr pr bus d lngg : X() Z[x(t)] X () x ; > R Nottion : X() ou Z [x(n)] ou Z(x) 5 6

5 Exmpls Exmpls (corrction) Qu vut X()? Impulon discrèt x() δ() Qu vut X()? Impulon discrèt x() δ() Echlon discrt x() On utilis l définition d X(): x() Γ() < X() δ() 7 8 Exmpls (corrction) Exmpls Qu vut X()? Echlon discrt x() Γ() < x() Qu vut X()? rmp x() Γ() < x() On utilis l définition d X() : X() Γ() puissnc Dns l domin où > X() l séri convrg vrs: x() Γ() < 9

6 Exmpls (corrction) Qu vut X()? rmp x() Γ() < En ppliqunt l définition: d d X() d d x() d d X() ( ) d d ( ) ( ) ( ) Rmrqu: Dns l cs où l rmp provint d un échntillonng à l périod lors x() Γ() X() ( ) < Qu vut X()? Exmpls Rltion ntr pln d Lplc t rnsformé n puissnc x() Γ() En ppliqunt l définition: < X() R Im R Im Ctt séri convrg > Et dns c cs X() Pln n Pln d Lplc L dmi-pln rél négtif dvint l disqu cntré n t d ryon : { p } L { } 3 4

7 Rltion ntr pln d Lplc t rnsformé n Rltion ntr pln d Lplc t rnsformé n R R R R Im Im Im Im Pln d Lplc Pln n Pln d Lplc Pln n Un droit vrticl dvint un crcl cntré n Un pôl dns Lplc rst un pôl 5 6 Pln du cours 3- Propriétés. Introduction. rnsformé n Z. Définition, condition d convrgnc b. Rltion ntr l trnsformé d Lplc t l Z 3. Propriétés 4. Méthods d clcul d l Z 5. L trnsformé invrs. Méthods nlytiqus b. Méthods numériqus Linérité : Z(f+bg) Z(f) + b Z(g) Rtrd: Z(f(- )) - Z(f) Ex: à x(n) on fit corrspondr y(n) tl qu y x - lors Y() - X() rnsform l convolution n produit : g(n) x(n) * y(n) c-à-d g Alors Z(g) Z(x). Z(y) Multipliction pr : Z( f()) F(/) n x y n 7 8

8 héorèms Pln du cours héorèm d l vlur initil lim X() héorèm d l vlur finl x x lim( )X() Ls pôls d X() doivnt êtr strictmnt plus ptits qu. Introduction. rnsformé n Z. Définition, condition d convrgnc b. Rltion ntr l trnsformé d Lplc t l Z 3. Propriétés 4. Méthods d clcul d l Z 5. L trnsformé invrs. Méthods nlytiqus b. Méthods numériqus 9 3 Clcul d l Z n fonction d l suit x() Résumé d qulqus trnsformés usulls Utilistion d l définition X () x ; > R Exmpl : (voir slids précédnts) ou x pout tout < t pour tout > x x() Z(δ()) Z( Γ()) p + t t x - x Z(rmp) ( ) (p + ) t t ( t ) X() +.5 Z( ) 3 3

9 Clcul d l Z à prtir d l fonction d trnsfrt Condition d pplicbilité : il fut vérifir qu ls x soint n nombr fini, i- lim X(p) p Méthod : décompotion n élémnts mpls Décompotion n élémnts mpls d X(p) Utilistion d l tbl ds trnsformés Clcul d l Z à prtir d l fonction d trnsfrt Condition d pplicbilité : ls x sont n nombr fini, i- lim H(p) p Méthod : Décompotion n élémnts mpls d X(p) H(p) p(p p + ) p + p +.5 p Exmpl: Clcul d l Z d H(p) p(p + 3p + ) Utilistion d l tbl ds trnsformés H() Clcul d l Z à prtir d l fonction d trnsfrt Clcul d l Z à prtir d l fonction d trnsfrt Méthod : Méthod ds rédus X() pôls pi d X(p) X(p) Rédup i - - p Méthod : Méthod ds rédus X() X(p) Rédup i - pôls p d X(p) - i Exmpl pour : H(p) p(p + 3p + ) p Rédu X() Clcul ds rédus: st un pôl d ordr d X(p), on not X (p)(p-)x(p) Rédu X() st un pôl d ordr d X(p), on not X (p)(p-)²x(p) Rédu X(p)'( ( p ) + X ) (p) p Pôls : p; p-; p- Rédu Rédu H() + Rédu

10 Clcul d l Z à prtir d l fonction d trnsfrt Méthod : Méthod ds rédus X() X(p) Rédup i - pôls p d X(p) - i p Rédu X() Clcul d l Z à prtir d l fonction d trnsfrt Méthod : Méthod ds rédus X() X(p) Rédup i - pôls p d X(p) - i p Rédu X() Exmpl pour : H(p) p(p + ) Exmpl pour : H(p) p(p + ) Pôls : p; p- Rédu. Rédu H() Pln du cours. Introduction. rnsformé n Z. Définition, condition d convrgnc b. Rltion ntr l trnsformé d Lplc t l Z 3. Propriétés 4. Méthods d clcul d l Z 5. L trnsformé invrs. Méthods nlytiqus b. Méthods numériqus L trnsformé invrs Méthod : méthod ds rédus x Clcul ds rédus: Dns l cs générl Rédu - pôls i d X() i [ X() ] Si st un pôl d ordr d - X() : Rédu X() ( ) X() Si st un pôl d ordr d - ' X() : Rédu (( ) X( ) X() Attntion pour X() Si st un pôl d ordr d X() X() lors c st un pôl d ordr d ) 39 4

11 Méthod : méthod ds rédus L trnsformé invrs x Rédu i - pôls i d X() [ X() ] X() Méthod : méthod ds rédus L trnsformé invrs x Rédu i - pôls i d X() [ X() ] X() Exmpl pour X() Pour : on chrch ls pôls d X() ( ) L pôl st - t Rédu ( ). x Pour > : on chrch ls pôls d Exmpl pour X() ( ) L pôl st t Rédu x, x ( ) 4 4 Méthod : méthod ds rédus x pôls Exmpl pour i L trnsformé invrs d Rédu i - X() X() [ X() ] ( ) X() Pour : on chrch ls pôls d ( ) Ls pôls sont (doubl) t (mpl) Rédu. Rédu ( ). ( ) ( ) x Pour > : on chrch ls pôls d ( ) L pôl st Rédu ( ). ( ) >, x X() ( ) ( ) Méthod : L trnsformé invrs X() décompotion n élémnts mpls d X() t utilistion d l tbl d trnsformés Exmpl pour X() ( )(.5) 43 44

12 L trnsformé invrs X() L trnsformé invrs X() Méthod : décompotion n élémnts mpls d X() t utilistion d l tbl d trnsformés Méthod 3: divion polynomil Exmpl pour X() ( )(.5) X() 4 4 ( )(.5).5 X() x 4Γ() 4(.5) On chrch à rtrouvr ls cofficints x pr l définition X () x ; > R Exmpl pour X() L trnsformé invrs X() L trnsformé invrs X() Méthod 3: divion polynomil Méthod 4: méthods ds récurrncs On chrch à rtrouvr ls cofficints x pr l définition X () x ; > R Exmpl pour X() Donc x ; x ; x 4, 8 - b N( X() D( ) b ) + b + + b b m m d d Rppl: à x(n) on fit corrspondr y(n) tl qu y x - lors Y() - X() X() + + b + b X() b X() m m d d X() x + x + x dx d b Imp() + b Imp( ) + b Imp( ) b m Imp( m) 47 48

13 L trnsformé invrs X() Fonctions d trnsfrt discrèts Méthod 4: méthods ds récurrncs Exmpl pour X() ( ) X() ( ) X() X() + + X() + Déf: un systèm numériqu st défini pr un rltion d récurrnc ntr son ntré () t s sorti y() Ctt éqution st d l form: y( + n) + n y( + n ) y( + ) + y() b () + b ( + ) b ( + m) Comm ctt éqution st cusl, l sorti à +n n put dépndr qu d l ntré ux instnts d vnt m n m x x x + Imp( ) On ppll fonction d trnsfrt G() du systèm l rpport ntr l trnsformé n d l sorti Y() t cll d l ntré E() G() Y() E() b + b m + bm n n n Fonction d trnsfrt vc bloquur Méthods d numéristion x(t) x* x* B (p) (p) F() Z[B F() ( F() (p)(p)] Z ( (p) )Z p p ) (p) p Méthods pprochés qui constnt à trouvr un pproximtion d pf() n pproximnt un dérivé èr méthod d Eulr : u& u(t + ) u(t) lim èm méthod d Eulr: u& u(t) u(t ) lim p p (+) 5 5

14 53 Méthods d numéristion () Intégrtion pr l méthod ds trpès: L ir sous l courb d x&(t) st pproximé pr l ir du trpè On not : x& ( + ) x(t)dt & + + donc x x ( + )Z() On pss n Z :( )X() Z() Z(x) & X() + + p + donc : Rmrqu: l pproximtion d ustin st l plus fin ds 3 pproximtions proposés + + x&(t) (+) Approximtion d ustin 54 Pour un PI: R g(p) Appliction èr méthod d Eulr : èm méthod d Eulr : ustin : + p i p i i R g() R g() + i i i R g()

1. Nombres complexes en électrotechnique

1. Nombres complexes en électrotechnique MAHE E(F. Nombrs complxs n élctrotchniqu. Nombrs complxs n élctrotchniqu. ntroduction condition pour pouvoir résoudr un problèm dns un circuit étit usqu à présnt d pouvoir trcz un digrmm vctoril (dut.:

Plus en détail

Calculs d aires, encadrements

Calculs d aires, encadrements Clculs d irs, ncdrmnts pg d 5 Clculs d irs, ncdrmnts I Clculs d irs. Soit f( = t g( =. On not A l ir d l région R du pln compris ntr l courb d f t l ds bscisss sur [; ]. Clculr g( d n fonction d A. On

Plus en détail

Introduction à la fonction exponentielle

Introduction à la fonction exponentielle CHAPITRE 6 FONCTIONS EXPONENTIELLES ET PUISSANCES Introduction à l fonction ponntill. Éqution différntill On ppll éqution différntill un églité dns lqull figurnt un fonction t ss dérivés succssivs. Ls

Plus en détail

TS1 - Contrôle n 7 de mathématiques

TS1 - Contrôle n 7 de mathématiques Ercic TS - Contrôl n 7 d mthémtiqus Un réprtur d vélos chté 0 % d son stock d pnus à un prmir fournissur, 0 % à un duièm t l rst à un troisièm. L prmir fournissur produit 80 % d pnus sns défut, l duièm

Plus en détail

Chapitre 5 La fonction exponentielle

Chapitre 5 La fonction exponentielle Cours d Mthémtiqus Trminl STI Chpitr 5 - L fonction ponntill Chpitr 5 L fonction ponntill A) Définition ) Rppl t définition L fonction logrithm népérin ln() st un fonction strictmnt croissnt, défini sur

Plus en détail

Chapitre 2 : Equilibres acido-basiques en solution aqueuse.

Chapitre 2 : Equilibres acido-basiques en solution aqueuse. Chpitr Equilibrs cido-bsiqus n solution quus Trminl S Chpitr Equilibrs cido-bsiqus n solution quus. Objctifs Svoir qu st l constnt d uilibr ssocié à l ution d l réction d utoprotolys d l u. Connissnt l

Plus en détail

Chapitre 7 La fonction exponentielle

Chapitre 7 La fonction exponentielle Cours d Mthémtiqus Trminl STI Chpitr 7 - L fonction ponntill Chpitr 7 L fonction ponntill A) Définition ) Rppl t définition L fonction logrithm népérin ln() st un fonction strictmnt croissnt, défini sur

Plus en détail

INTÉGRALES. I Définition. Définition. Remarques. Exemple. Exercice 01

INTÉGRALES. I Définition. Définition. Remarques. Exemple. Exercice 01 INTÉGRALES I Définition Définition Soit f un fonction continu t positiv sur un intrvll [ ; ]. Soit (C) s cour rprésnttiv dns un rpèr orthogonl (O ; i, j). On ppll intégrl d à d l fonction f, t on not l'ir,

Plus en détail

Les systèmes asservis linéaires. échantillonnés. Mohamed AKKARI

Les systèmes asservis linéaires. échantillonnés. Mohamed AKKARI Ministèr d l Ensignmnt Supériur, d la Rchrch Scintifiqu Univrsité Virtull d Tunis Ls systèms assrvis linéairs échantillonnés Echantillonnag instantané d un signal Mohamd AKKARI Attntion! C produit pédagogiqu

Plus en détail

Fiche N 7 : Fonctions usuelles

Fiche N 7 : Fonctions usuelles Lycé Pul Guguin CPGE-EC Anné 04/05 Fich N 7 : Fonctions usulls Fonction ponntill : p Fich7p.ggb Définition : En trminl, on prolongé à l nsmbl fich7c.sqn l suit géométriqu d trm générl un. n q vc q 0 L

Plus en détail

Polynésie 2012 BAC S Correction

Polynésie 2012 BAC S Correction Polynési 1 BAC S Corrction 1 / 6 Exrcic 1 1. a. L point B appartint à la courb Γ donc f() c'st-à-dir a + b Par conséqunt a + b 1 t donc a + b L point C appartint à la courb Γ donc f(5) 5 c st-à-dir 5 +

Plus en détail

Correction du bac blanc de mathématiques

Correction du bac blanc de mathématiques Corrction du bac blanc d mathématiqus Exrcic (commun à tous ls candidats, point) Rstitution organisé d connaissancs :. Démontrr par récurrnc l inégalité d Brnoulli : pour tout x >, pour n N, (+x) n +nx.

Plus en détail

LOIS DE PROBABILITÉS CONTINUES. Dans ce chapitre, on va s'intéresser aux variables aléatoires X qui prennent leurs valeurs dans un intervalle.

LOIS DE PROBABILITÉS CONTINUES. Dans ce chapitre, on va s'intéresser aux variables aléatoires X qui prennent leurs valeurs dans un intervalle. LOS DE PROBABLTÉS CONTNUES Dns c chpitr, on v s'intérssr u vrils létoirs X qui prnnnt lurs vlurs dns un intrvll.. Dnsité t loi d proilité.. Définition Dnsité d proilité Soit un intrvll. On ppll dnsité

Plus en détail

TD n 6 : Fourier - Correction

TD n 6 : Fourier - Correction D n : Fourier- Correction - Pge sur D n : Fourier - Correction Séries de Fourier Coefficient de Fourier On considère une fonction f continue pr morceux et -périodique. c n f f t e in n Z n f [] f t cos

Plus en détail

TD 1 Rappels mathématiques et expressions rationnelles

TD 1 Rappels mathématiques et expressions rationnelles L Informtiqu Lyon- 0 08 LifLF Théori ds lnggs formls Exrcics d TD TD Rppls mthémtiqus t xprssions rtionnlls A. Notions mthémtiqus d s. Prouvz l prmièr loi d D Morgn : A (B C) = (A B) (A C). Ls nsmls suivnts

Plus en détail

Corrigé - Baccalauréat blanc TS

Corrigé - Baccalauréat blanc TS Corrigé - Baccalauréat blanc TS - 00 EXERCICE 5 points Commun à tous ls candidats Parti A : Étud d un fonction On considèr la fonction f défini sur ]0 ; + [ par f = + ln On not C la courb rprésntativ d

Plus en détail

Chapitre 6 : Calcul littéral

Chapitre 6 : Calcul littéral Chpitr 6 : Clul littérl 1. Propriétés d l ddition t d l soustrtion Définition. L ddition st l opértion qui fit orrspondr à dux nomrs t lur somm +. t sont ls trms d tt somm. Définition. L soustrtion st

Plus en détail

Baccalauréat S Polynésie juin 2012

Baccalauréat S Polynésie juin 2012 Baccalauréat S Polynési juin 1 EXERCICE 1 L plan st rapporté à un rpèr orthonormal On considèr ls points B 1 ; 1 t C 5 ; O ; i ; j. 5 t la droit D d équation y = x. On not f la fonction défini sur R dont

Plus en détail

Intégration Primitives

Intégration Primitives Intégrtion Primitives Christophe ROSSIGNOL Année scolire 2015/2016 Tble des mtières 1 Rppels et compléments 3 1.1 Rppels de dérivtion.......................................... 3 1.1.1 Dérivtion en un point......................................

Plus en détail

Baccalauréat S Antilles-Guyane 22 juin 2015 Corrigé

Baccalauréat S Antilles-Guyane 22 juin 2015 Corrigé Baccalauréat S Antills-Guyan juin 05 Corrigé A. P. M. E. P. EXERCICE Commun à tous ls candidats 6 POINTS. On put calculr par xmpl ls ordonnés ds points d absciss d cs différnts courbs : f ()=ln =0< g 0,05

Plus en détail

5. Intégration complexe

5. Intégration complexe 49 5. Intégrtion complexe 1. Intégrles définies d une fonction complexe d une vrible réelle Les intégrles sont extrêmement importntes dns l étude des fonctions d une vrible complexe. Nous étblirons l équivlence

Plus en détail

CONCOURS COMMUN POLYTECHNIQUE EPREUVE SPECIFIQUE-FILIERE PSI MATHEMATIQUES 1. n N, α n N.

CONCOURS COMMUN POLYTECHNIQUE EPREUVE SPECIFIQUE-FILIERE PSI MATHEMATIQUES 1. n N, α n N. SESSION 7 CONCOURS COMMUN POLYTECHNIQUE EPREUVE SPECIFIQUE-FILIERE PSI MATHEMATIQUES I Ls suits α t β I. Etud d la suit α I.. α =, α = α =, α = α + =, α 3 = 3α = t α 4 = 4α 3 + = 9. α =, α =, α = α 3 =

Plus en détail

Lycée Municipal d Adultes de la ville de Paris Mardi 25 février 2014 BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES. correction SÉRIE S

Lycée Municipal d Adultes de la ville de Paris Mardi 25 février 2014 BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES. correction SÉRIE S Lycé Municipal d Adults d la vill d Paris Mardi 5 févrir 04 BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES SÉRIE S Duré d l épruv : 4 HEURES Ls calculatrics sont AUTORISÉES corrction obligatoir t spé L candidat doit

Plus en détail

Exercice n 1 Déterminer des primitives des fonctions suivantes sur l'intervalle indiqué : 5 a) f (x)= (2 x+1) 3 sur I =] 1

Exercice n 1 Déterminer des primitives des fonctions suivantes sur l'intervalle indiqué : 5 a) f (x)= (2 x+1) 3 sur I =] 1 Fich Bac S n 0 Trminal S Intégration - Calcul ds primitivs Exrcic n Détrminr ds primitivs ds fonctions suivants sur l'intrvall indiqué : 5 a) f (x)= (2 x+) 3 sur I =] 2 [ ;+ b) g ( x)= ln x sur I =]0 ;+

Plus en détail

IMPÉDANCES D ENTRÉE ET DE SORTIE

IMPÉDANCES D ENTRÉE ET DE SORTIE MPÉDNCE D ENTÉE ET DE OTE. DÉFNTON On s plac n régim sinusoïdal forcé. oit Q un quadripôl. Nous allons modélisr c quadripôl n utilisant ls impédancs d ntré t d sorti. quadripôl Q V V. Point d vu du génératur

Plus en détail

CALCULS DE PRIMITIVES ET D INTÉGRALES

CALCULS DE PRIMITIVES ET D INTÉGRALES Christoph Brtult Mthémtiqus n MPSI CALCULS DE PRIMITIVES ET D INTÉGRALES C chpitr vis à rnforcr votr prtiqu du clcul intégrl u moyn d révisions ciblés t grâc à du nouvutés, l intégrtion pr prtis t l chngmnt

Plus en détail

CHAUDIERE A BOIS. Échangeur m e, θ e, c e. Chambre de combustion m a, θ a, c a. Bâti de la chaudière m b, θ b, c b

CHAUDIERE A BOIS. Échangeur m e, θ e, c e. Chambre de combustion m a, θ a, c a. Bâti de la chaudière m b, θ b, c b CPGE / Sins Industrills pour l Ingéniur TD34_ CHAUDIERE A BOIS L étud port sur l monté n tmpértur d l u qui srt à huffr ls piès u trvrs d rditurs Ctt tmpértur st otnu à prtir d un puissn lorifiqu fourni

Plus en détail

MODÉLISATION TEMPORELLE DES SYSTÈMES LINÉAIRES

MODÉLISATION TEMPORELLE DES SYSTÈMES LINÉAIRES MODÉLISATION TEMPORELLE DES SYSTÈMES LINÉAIRES Mis n équation ds systèms linéairs. systèms du prmir ordr équation d la maill: u (t) = u R (t) + u C (t) mpl élctriqu: R i(t) = C du C u R (t) = RC du C u

Plus en détail

CHAPITRE IV EQUATIONS DIFFERENTIELLES

CHAPITRE IV EQUATIONS DIFFERENTIELLES CHAPITRE IV EQUATIONS DIFFERENTIELLES Objctifs Un équation différntill st un équation dans laqull l inconnu st un fonction f. D plus, ctt équation fait intrvnir la fonction f ainsi qu ss dérivés, d où

Plus en détail

Correction du baccalauréat S (obligatoire) Polynésie 10 juin 2011

Correction du baccalauréat S (obligatoire) Polynésie 10 juin 2011 Corrction du baccalauréat S (obligatoir Polynési 0 juin 0 Exrcic Commun à tous ls candidats points Méthod : L dssin suggèr d considérr la rotation d cntr A t d angl π Son écritur complx st : z z A = i

Plus en détail

Fonction exponentielle

Fonction exponentielle Foctio potill I. Crctéristios d l foctio potill., Défiitios. Déf : Il ist u uiqu foctio dérivl sur R qui st égl à s dérivé t qui prd l vlur 0 : ctt foctio st oté p t vérifi : pour tout ЄR, p (p( t p(0).

Plus en détail

2.4 Logarithme Népérien et fonction exponentielle

2.4 Logarithme Népérien et fonction exponentielle 6 2.4 Logarithm Népérin t fonction ponntill Définition 20 (Logarithm Népérin). On appll Logarithm Népérin, noté ln, l uniqu fonction défini sur R + = ]0, + [ qui vaut 0 n = t dont la dérivé sur ]0, + [

Plus en détail

Contenus Capacités attendues Commentaires. Déterminer des primitives des fonctions usuelles par lecture inverse du tableau des dérivées.

Contenus Capacités attendues Commentaires. Déterminer des primitives des fonctions usuelles par lecture inverse du tableau des dérivées. Chpitre 7 Intégrtion Contenus Cpcités ttendues Commentires Intégrtion Définition de l intégrle d une fonction continue et positive sur [;] comme ire sous l coure. Nottion f(x) dx. Théorème : si f est une

Plus en détail

[Scilab] Les matrices. [Scilab] Les matrices S. ANDRES. Lycée des Eaux Claires S. ANDRES, Lycée des Eaux Claires 1/34

[Scilab] Les matrices. [Scilab] Les matrices S. ANDRES. Lycée des Eaux Claires S. ANDRES, Lycée des Eaux Claires 1/34 [Scilb] Les mtrices S. ANDRES Lycée des Eux Clires 2015-2016 S. ANDRES, Lycée des Eux Clires 1/34 Dns ce cours 1) Mtrices : générlités 2) Mtrices prticulières 3) Extrction 4) Opértions sur les mtrices

Plus en détail

Quantification et échantillonnage

Quantification et échantillonnage De l numérique à l De l et échntillonnge Signl physique (onde lumineuse, onde sonore) : vrition d une grndeur physique (éclirement, pression) en temps et/ou espce De l et échntillonnge Contrintes de l

Plus en détail

J AUVRAY Traitement du Signal SIGNAUX ET SYSTEMES

J AUVRAY Traitement du Signal SIGNAUX ET SYSTEMES J AUVRAY Tritmnt du ignl IGNAU ET YTEME Dns l mjorité ds ouvrgs on dmt toujours implicitmnt qu l bruit b(t s jout u signl util s(t, l signl rçu étnt lors x(ts(t+b(t. st l plus souvnt vri mis il xist ds

Plus en détail

Cours de Terminale S /Intégration. E. Dostal

Cours de Terminale S /Intégration. E. Dostal Cours de Terminle S /Intégrtion E. Dostl Février 26 Tble des mtières 9 Intégrtion 2 9. Intégrles............................................. 2 9.. Aire sous une courbe...................................

Plus en détail

Loi exponentielle. Rappels sur le chapitre précédent :

Loi exponentielle. Rappels sur le chapitre précédent : TS Loi ponntill Rappls sur l chapitr précédnt : On st parti d la loi uniform sur l intrvall [ ; ] puis sur un intrvall [a ; b] qulconqu (formul donnant la probabilité d un intrvall [ ; ] inclus dans [a

Plus en détail

Outils Mathématiques 4

Outils Mathématiques 4 Université de Rennes1 Année 5/6 1 Courbes prmétrées Outils Mthémtiques 4 Intégrtion résumé éfinition 1.1 Une courbe plne est un ensemble de couples (f(t), g(t)) où f et g sont des fonctions continues sur

Plus en détail

TS Bac blanc n 5 Mai 2016

TS Bac blanc n 5 Mai 2016 TS Bac blanc n 5 Mai 6 Ls raisonnmnts doivnt êtr justifiés t ls calculs détaillés. L barèm st indicatif. La calculatric st autorisé mais ls échangs ntr élèvs sont intrdits. Exrcic 5 pts Parti A : Conditionnmnt

Plus en détail

III. Fonctions exponentielles.

III. Fonctions exponentielles. . Empls introductifs. III. Fonctions ponntills. Empl Un popultion d bctéris évolu dns un miliu homogèn (spc ilité, nourritur suffisnt, ucun mldi). L comptg ds bctéris qui s fit pr échntillonng, à ds intrvlls

Plus en détail

Fonctionnement et Stratégies de commande des Machines à courant continu

Fonctionnement et Stratégies de commande des Machines à courant continu Fonctionnmnt t Strtégis d commnd Pln du cours L motur à cournt continu Trction : Fonctionnmnt motur n xcittion séri Fring : Fonctionnmnt n génértur Couplg multimchins Assoction rdrssur Mcc Assoction hchur

Plus en détail

Traitement du Signal - Travaux Dirigés - Sujet n 3 : "Echantillonnage, Transformée de Fourier d un signal échantillonné"

Traitement du Signal - Travaux Dirigés - Sujet n 3 : Echantillonnage, Transformée de Fourier d un signal échantillonné raitmnt du Signal - ravaux Dirigés - Sujt n 3 : "Echantillonnag, ransormé d Fourir d un signal échantillonné" Exrcic : Sur-échantillonnag L objcti d ct xrcic st d mttr n évidnc l intérêt qu il put y avoir

Plus en détail

Baccalauréat S (obligatoire) Antilles-Guyane septembre 2010

Baccalauréat S (obligatoire) Antilles-Guyane septembre 2010 Baccalauréat S obligatoir) Antills-Guyan sptmbr 00 EXERCICE Commun à tous ls candidats 7 points PARIE A - Rstitution organisé ds connaissancs Soit > 0. Considérons la fonction [ p) ] =. En dérivant cs

Plus en détail

Outils Mathématiques 3

Outils Mathématiques 3 Université de Rennes1 Année 2010/2011 Outils Mthémtiques 3 Chpitre 4: Intégrtion curviligne résumé 1 Courbes prmétrées Définition 1.1 Une courbe plne est un ensemble de couples (f(t), g(t)) où f et g sont

Plus en détail

Loi Gamma, loi du 2 et loi de Student

Loi Gamma, loi du 2 et loi de Student Loi Gmm, loi du t loi d Studt A. Foctio Gmm A.. Défiitio L foctio Gmm st défii pour ls réls positifs pr l itégrl : () t t dt pour A. Rltio d récurrc Cosidéros (+) : ( ) t t dt E itégrt pr prti ous otos

Plus en détail

TP HF Manipulation 6 CARACTERISATION D UN AMPLIFICATEUR MICRO ONDE

TP HF Manipulation 6 CARACTERISATION D UN AMPLIFICATEUR MICRO ONDE TP HF Manipulation 6 CARACTERIATION D UN AMPLIFICATEUR MICRO ONDE I. Introduction Ls amplificaturs micro onds sont aujourd hui utilisés dans ls chaîns d transmission ds systèms d télécommunications. Il

Plus en détail

Transmission de l énergie thermique

Transmission de l énergie thermique Dossir délivré pour /9/8 Trnsmission d l énrgi thrmiqu Conduction pr Alin DEGIOVANNI Ingéniur d l Institut ntionl ds scincs ppliqués d Lyon Dirctur d l Écol uropénn d ingéniurs n Géni ds mtériux (EEIGM)

Plus en détail

Fonctions Numériques, fonctions usuelles.

Fonctions Numériques, fonctions usuelles. Fonctions Numériqus, fonctions usulls.. Fonction constant : Soit b un rél fié. Définition : La fonction constant st la fonction qui à tout rél associ l rél b. la fonction constant st donc la fonction f

Plus en détail

Fiche 3 : Exponentielles, logarithmes, puissances

Fiche 3 : Exponentielles, logarithmes, puissances Tous droits résrvés Studyrama 00 En partnariat avc : Fich téléchargé sur wwwstudyramacom Séri S Nº : 00 Fich Corrigés Fich : Eponntills, logarithms, puissancs Opérations élémntairs t fonction ponntill

Plus en détail

CHAUDIERE A BOIS. L étude porte sur la chaudière HSV 30, alimentée en bois déchiqueté, qui développe une puissance de chauffe de 25 à 35 kw.

CHAUDIERE A BOIS. L étude porte sur la chaudière HSV 30, alimentée en bois déchiqueté, qui développe une puissance de chauffe de 25 à 35 kw. DM CHAUDIERE A BOIS A PRESENTATION GENERALE (Voir documnt figurs t 2 t documnt 2 figur 4) Dns l cdr du «Grnll d l nvironnmnt» t d l mis n plc d l «t crbon», l vnir du chuffg st conditionné u fit qu l biomss

Plus en détail

Numérisation. Capteurs avec conditionnement. Actionneurs avec conditionnement. Fig : Principe d un système numérique de contrôle-commande.

Numérisation. Capteurs avec conditionnement. Actionneurs avec conditionnement. Fig : Principe d un système numérique de contrôle-commande. Numérisation A. Définition La figur suivant illustr l princip d un systèm numériu d contrôl-command. Cluici, à gauch, st chargé d contrôlr crtains comportmnts, par xmpl la tmpératur, d un systèm physiu.

Plus en détail

UV Traitement du signal. Cours 6. Du signal continu au signal numérique ASI 3

UV Traitement du signal. Cours 6. Du signal continu au signal numérique ASI 3 UV Traitmnt du signal Cours 6 Du signal continu au signal numériqu Échantillonnag, rconstruction t quantification ASI 3 Contnu du cours Introduction Pourquoi numérisr? Chaîn d numérisation Echantillonnag

Plus en détail

EB - INTEGRALES DEPENDANT D UN PARAMETRE

EB - INTEGRALES DEPENDANT D UN PARAMETRE EB - INTEGRALES DEPENDANT D UN PARAMETRE Définition 1 Soit (f x ) x A une fmille de fonctions continues à vleurs dns C, définies sur un intervlle [, b[ de R. On considère l intégrle impropre g(x) = que

Plus en détail

TES- Correction BAC Blanc Février Mathématiques

TES- Correction BAC Blanc Février Mathématiques TES- Corrction BAC Blanc Févrir 0 - Mathématiqus EXERCICE 5 points Commun à tous ls candidats Un ntrpris pint ds jouts. Pour cla, ll utilis dux machins M t M. La machin M pint un quart d la production.

Plus en détail

Chapitre 1 Le Second Degré

Chapitre 1 Le Second Degré Cours de Mthémtiques Première STID Chpitre 1 : Le second degré Chpitre 1 Le Second Degré A) Résolution de l'éqution du second degré 1) Définitions On ppelle polynôme de second degré l expression x² x c

Plus en détail

Hachurer légèrement la zone délimitée par les quatre droites, (Ox), et (AB).

Hachurer légèrement la zone délimitée par les quatre droites, (Ox), et (AB). Vdouine Terminle S Cpitre 4 Intégrtion Définition Soit f une fonction continue et positive sur un intervlle I contennt et deu nomres tels que. L représenttion grpique est trcée dns un repère ortogonl O;;

Plus en détail

Compléments d intégration

Compléments d intégration ISA BTP, nnée ANNÉE UNIVERSITAIRE - CONTRÔLE CONTINU Compléments d intégrtion Durée : h Les clcultrices sont utorisées. Tous les exercices sont indépendnts. Il ser tenu compte de l rédction et de l présenttion.

Plus en détail

Fonction exponentielle

Fonction exponentielle Chapitr 7 Fonction ponntill Sommair 7. Activités......................................................... 04 7.. Eponntill................................................... 04 7.. Qulqus propriétés d

Plus en détail

EXERCICES SUR LES LOGARITHMES ET LES EXPONENTIELLES. 1 ln 1+ = 1. x x. x x. et sh x = e

EXERCICES SUR LES LOGARITHMES ET LES EXPONENTIELLES. 1 ln 1+ = 1. x x. x x. et sh x = e Ercic EXERCICES SUR LES LOGARITHMES ET LES EXPONENTIELLES. Démontrr qu : lim + ln + =. En déduir la limit suivant : lim + + [On pourra, par mpl, posr X = ] Ercic On considèr du fonctions, notés ch t sh,

Plus en détail

Initiation au. traitement du signal - Séance 5. F. Sur - ENSMN. 1 Théorie de l échantillonnage. Échantillonnage + quantification

Initiation au. traitement du signal - Séance 5. F. Sur - ENSMN. 1 Théorie de l échantillonnage. Échantillonnage + quantification Cours électif CET42 signl et pplictions Sénce 5: théorie de Frédéric Sur École des Mines de Nncy www.lori.fr/ sur/enseignement/signl/ Sénce 5 1 2 3 4 1/3 3/3 Exemple Exemple de Remrque : conversion Anlogique

Plus en détail

Correction du devoir de vacances Les suites dans plusieurs situations

Correction du devoir de vacances Les suites dans plusieurs situations L.E.G.T.A. L Chsnoy TB2 21-211 D. Blottièr Mathématiqus Corrction du dvoir d vacancs Ls suits dans plusiurs situations Exrcic 1 : Un pas vrs ls fractals On considèr un carré F 1 d côté d longuur 1. Au

Plus en détail

LES RADICAUX D INDICE n

LES RADICAUX D INDICE n Chpitre 1 LES RADICAUX D INDICE n 1 Nomres réels et puissnces (rppels) Exercice 1 Démontrer que l ddition et l multipliction confèrent à l ensemle des réels une structure de chmps ( corps commuttif) Exercice

Plus en détail

BONJOUR et BIENVENUE

BONJOUR et BIENVENUE BONJOUR t BIENVENUE Intrvnants : Eric DAVALLE, Dr Ingéniur civil EPFL Chf du Srvic d l élctricité d la Vill d Lausann avc ls assistants du LSS 1 Smains N Jour ardi Chapitrs 7.10 t suivants Titrs Propriétés

Plus en détail

EILCO : Analyse Numérique Chapitre 2 : Quadrature H. Sadok

EILCO : Analyse Numérique Chapitre 2 : Quadrature H. Sadok Introduction Construction de formules élémentires Formules Composites Méthode de Guss EILCO : Anlyse Numérique Chpitre : Qudrture H. Sdok Introduction Construction de formules élémentires Formules Composites

Plus en détail

1 Limite et continuité

1 Limite et continuité Limit t ontinuité. Préliminirs. Consiérons l fontion ont l grph st illustré issous.. Détrminr prmi ls rltions illustrés i-ssous lls qui rprésntnt s fontions. ) ) - - - - ) f) Détrminr, si lls istnt, ls

Plus en détail

MTS1 A 2014 Etude de fonctions Aleth Chevalley

MTS1 A 2014 Etude de fonctions Aleth Chevalley MTS A Etud d fonctions Alth Chvally. appls.. Plan d étud d un fonction f : E E f ( ) = y... Ensmbl d définition L nsmbl d définition ou domain d définition d un fonction corrspond à l nsmbl ds valurs d

Plus en détail

La formule de Simpson avec reste intégral Jean-François Burnol, septembre 2016

La formule de Simpson avec reste intégral Jean-François Burnol, septembre 2016 L formule de Simpson vec reste intégrl Jen-Frnçois Burnol, septembre 1 On cherche à pprocher l intégrle b f (t)dt pr une combinison linéire λf () + µf ( + b ) + νf (b) On v tout d bord prendre = et b =

Plus en détail

Chapitre 1 Équations et Inéquations du 2nd degré

Chapitre 1 Équations et Inéquations du 2nd degré Cours de Mthémtiques Première S Chpitre 1 : équtions et inéqutions du second degré Chpitre 1 Équtions et Inéqutions du nd degré A) Les Polynômes 1) Définitions On ppelle monôme une expression de l forme

Plus en détail

Boubacar MANÉ. Série d exercices de Mathématiques : L Oasis Des Mathématiques. Étude de fonctions à variable réelle dansr : Énoncé des exercices

Boubacar MANÉ. Série d exercices de Mathématiques : L Oasis Des Mathématiques. Étude de fonctions à variable réelle dansr : Énoncé des exercices Séri d rcics d Mathématiqus : Étud d fonctions à variabl réll dansr : Énoncé ds rcics Ercic Soit la fonction numériqu f défini par : f )= 3+ 5 +. a) Détrminr l nsmbl d définition D f t ls its au borns.

Plus en détail

Chapitre 10 Intégration

Chapitre 10 Intégration Chpitre Intégrtion I. Intégrle d'une fonction continue et positive Définition : Dns un repère orthogonl (O ; OI, OJ), l'unité d'ire (notée u..) est l'ire du rectngle OIKJ où K est le point de coordonnées

Plus en détail

UV Traitement du signal. Cours n 3 : Synthèse des filtres numériques

UV Traitement du signal. Cours n 3 : Synthèse des filtres numériques UV Tritement du signl Cours n 3 : Synthèse des filtres numériques Filtre IF pr l méthode de l fenêtre ou rélistion recursive Filtre II pr une trnsformée ilinéire élistion du filtrge numérique Introduction

Plus en détail

2.a)Une représentation paramétrique de la droite (d) passant par O et dirigée par n est : y = -t avec t réel z = -t 1 ; 3 1 ) BH = t BC

2.a)Une représentation paramétrique de la droite (d) passant par O et dirigée par n est : y = -t avec t réel z = -t 1 ; 3 1 ) BH = t BC Corrigé baccalauréat S Amériqu du Nord 010 (raiatabac.blogspot.com) Exrcic 1 : On donn A(1 ; - ; ) t B( - ; -6 ; 5) t C(- ; 0 ; -3) 1.a) Ls vcturs AB ( -3 ; - ; 1) t AC ( -5 ; ; -) n sont clairmnt pas

Plus en détail

TS Exercices sur la fonction exponentielle (1)

TS Exercices sur la fonction exponentielle (1) TS Ercics sur la fonction ponntill () 4 a. 4 4 b. Simplifir ls prssions suivants : p( ) a. A = p () p () b. B = p () p ( ) c. C p( ) d. D p( ) 4 5 6 (on pourra posr X ) 4 Simplifir ls prssions suivants,

Plus en détail

LE FLAMBEMENT. 1) Description du phénomène :

LE FLAMBEMENT. 1) Description du phénomène : LE FLMBEMENT 1) Dscription du phénomèn : Un élémnt élancé, c st à dir aant un grand dimnsion par rapport à au moins un ds dux autrs, soumis à un ffort d comprssion axial, put s déplacr transvrsalmnt d

Plus en détail

Développements limités. Généralités. Définitions usuelles

Développements limités. Généralités. Définitions usuelles Développements limités I Générlités I.A Définitions usuelles.......................... I.B Formules de Tylor.......................... I.C Développements limités usuels.................... 4 I.D Eemples

Plus en détail

Le raccordement parabolique

Le raccordement parabolique Le rccordement prbolique. Définition de l prbole L prbole est une courbe à une brnche dont tous les points sont équidistnts d'un point fie F et d'une droite fie (D). Le point fie est le foyer et l droite

Plus en détail

Chapitre Premier exemple

Chapitre Premier exemple Cpitr 6 Prsptiv vlièr Un rprésnttion n prsptiv un soli l sp (à trois imnsions) sur un pln (ux imnsions) n st ps évint. Il xist plusiurs typs rprésnttions n prsptiv. Dns l suit, nous étuirons l prsptiv

Plus en détail

2 Taux de variation et dérivée

2 Taux de variation et dérivée Tu de vrition et dérivée.1 Tu de vrition et dérivée en un point Q..1 Clculer le tu de vrition moyen TVM [;] f) pour les fonctions suivntes. cm cm ) f) = 1 b) f) = c) f) = 5 d) f) = 1 e) f) = + 5 Q.. Soit

Plus en détail

REDRESSEMENT COMMANDE

REDRESSEMENT COMMANDE EDEEMENT COMMANDE I. INTODUCTION..Définition. i Un montag rdrssur commandé prmt d obtnir un tnsion continu réglabl (d valur moynn non null) à partir d un tnsion altrnativ sinusoïdal (d valur moynn null).

Plus en détail

Transformée de Fourier

Transformée de Fourier Trnsormé d Fourir. L produit d convolution Déinition : Soint x(t) t y(t) dux onctions déinis sur t à vlurs dns, on ppll produit d convolution d x(t) pr y(t), l onction, si ll xist déini pr (x * y)(t) x(t

Plus en détail

Les intégrales. C f. A = aire sous la courbe sur [0 ; 1] A = 1 3. II. Deux points de vue. 1 ) 1 er aspect : avec les suites

Les intégrales. C f. A = aire sous la courbe sur [0 ; 1] A = 1 3. II. Deux points de vue. 1 ) 1 er aspect : avec les suites TS I Introduction ) Prolème Les intégrles II eu points de vue ) er spect : vec les suites Méthode des rectngles (Pscl iemnn) f est une fonction définie, continue et positive sur un intervlle [, ] ( ) n

Plus en détail

CINÉTIQUE FORMELLE DES RÉACTIONS COMPOSÉES

CINÉTIQUE FORMELLE DES RÉACTIONS COMPOSÉES CINÉTIQUE FORMELLE DES RÉACTIONS COMPOSÉES I OBTENTION GÉNÉRALE DE L ÉQUATION DIFFÉRENTIELLE Dans un réactur, ont liu plusiurs réactions mttant n ju plusiurs spècs Soit A un spèc On va voir sur da un xmpl

Plus en détail

fonctions logarithme et exponentielle : propriétés analytiques

fonctions logarithme et exponentielle : propriétés analytiques Lycé Juls Sigfrid - L Hvr - Mrc Bizt - Clss d Trmil STID foctios logrithm t potill : propriétés lytiqus. Trsformr u produit u somm Cosidéros u foctio f tll qu pour tous réls strictmt positifs t b, f (

Plus en détail

Analyse numérique : Intégration numérique

Analyse numérique : Intégration numérique Anlyse numérique : Intégrtion numérique Pgor 1A Chpitre 4 8 février 11 mrs 2013 Anlyse numérique (Pgor 1A) Intégrtion numérique 8/02-11/03/2013 1 / 67 Pln 1 Introduction 2 Intégrtion pr méthode de Monte-Crlo

Plus en détail

THEOREME DES RESIDUS ET CALCUL D INTEGRALES

THEOREME DES RESIDUS ET CALCUL D INTEGRALES Unvrsté du Mn - Fculté ds Scncs tour ésdus THEOEME DES ESIDUS ET ALUL D INTEGALES I Défnton L coffcnt - du dévloppnt n sér d Lurnt d f n s ppll l résdu d f n On : s fu du S f st holoorph n c résdu st nul

Plus en détail

1. Intégrale de Riemann des fonctions réglées.

1. Intégrale de Riemann des fonctions réglées. Agrégtion de Mthémtiques 2012-2013 CMI Université d Aix-Mrseille Résumé du cours d Intégrtion 1. Intégrle de Riemnn des fonctions réglées. Fonctions réglées. f : [, b] C est dite réglée si et seulement

Plus en détail

Série d exercices n o 6/6 Équations différentielles

Série d exercices n o 6/6 Équations différentielles Université Clude Bernrd, Lyon Licence Sciences & Technologies 43, oulevrd du novemre 98 Spécilité : Mthémtiques 69622 Villeurnne cedex, Frnce Anlyse numérique L3- Automne 205 Série d exercices n o 6/6

Plus en détail

Calcul intégral. Mathématique. Sylvie Jancart. Octobre 2015

Calcul intégral. Mathématique. Sylvie Jancart. Octobre 2015 Mthémtique Sylvie Jncrt sylvie.jncrt@ulg.c.be Octobre 2015 Introduction L notion d intégrle répond à deux problèmes de nture différente: l une lgébrique, l utre géométrique. Une fonction étnt donnée, existe-t-il

Plus en détail

Examen ProTIS - QCM. Durée : 1h. Sans documents - Calculatrice non autorisée Réponses sur les feuilles d énoncé - 1 remise-copie.

Examen ProTIS - QCM. Durée : 1h. Sans documents - Calculatrice non autorisée Réponses sur les feuilles d énoncé - 1 remise-copie. Cycle Ingénieur - 2 ème nnée 2014/2015 Exmen ProTIS - QCM Durée : 1h. Sns documents - Clcultrice non utorisée sur les feuilles d énoncé - 1 remise-copie. mercredi 11 février 2015, 9h00-10h00 Pour chcune

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. Session Pondichéry (avril 2010) MATHÉMATIQUES (obligatoire) Correction. Série : S

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. Session Pondichéry (avril 2010) MATHÉMATIQUES (obligatoire) Correction. Série : S BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Session Pondichéry vril ) MATHÉMATIQUES obligtoire) Correction Série : S Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 EXERCICE PARTIE A Soient et b deux réels tels que < b. Soient

Plus en détail

Au rayon «image et son» d'un grand magasin, un téléviseur et un lecteur de DVD sont en promotion pendant une semaine.

Au rayon «image et son» d'un grand magasin, un téléviseur et un lecteur de DVD sont en promotion pendant une semaine. EXERCICE 5 points Commun tous ls candidats Au rayon «imag t son» d'un grand magasin, un télévisur t un lctur d DVD sont n promotion pndant un smain. Un prsonn s présnt : T st l'évènmnt : «la prsonn achèt

Plus en détail

Convergence dominée et conséquences.

Convergence dominée et conséquences. Chpitre 3 Convergence dominée et conséquences.. nterversion ite-intégrle............................................................2 / Le cs d une CU sur un segment..................................................

Plus en détail

Mémo de cours n 4. Intégrales

Mémo de cours n 4. Intégrales Mémo de cours n 4 Intégrles v.0 4. Primitive 4.. Définition Si l fonction f (x) est l dérivée de l fonction F(x), c est à dire que f (x) = df(x) dx, lors nous ppelons l fonction F une primitive de f. On

Plus en détail

CHAPITRE III. CONSTRUCTION DE L INTÉGRALE DE RIEMANN

CHAPITRE III. CONSTRUCTION DE L INTÉGRALE DE RIEMANN CHAPITRE III. CONSTRUCTION DE L INTÉGRALE DE RIEMANN 1. Fonctions en esclier. Le but de l construction de l intégrle d une fonction f : [, b] R étit, initilement, de définir rigoureusement l ire de l figure

Plus en détail

Mathématiques Bac Blanc TES du jeudi 28 mars 2013

Mathématiques Bac Blanc TES du jeudi 28 mars 2013 Mathématiqus Bac Blanc TES du judi 8 mars 03 (3 hurs) Ls calculatrics sont autorisés (mais aucun formulair prsonnl). La qualité d la rédaction, la clarté d la copi t la précision ds raisonnmnts ntrront

Plus en détail

Chapitre 4: Graphes connexes

Chapitre 4: Graphes connexes CHAPITRE 4 GRAPHES CONNEXES 23 Chpitr 4: Grphs onnxs Introution À qul momnt un résu inormtiqu stisit-il à l propriété qu tous ls orinturs u résu, pris ux à ux, puissnt prtgr l'inormtion? Ds mssgs puvnt-ils

Plus en détail

Exercice 1.sur 10 points Commun à tous les candidats

Exercice 1.sur 10 points Commun à tous les candidats Trminal S Bac Blanc d mathématiqus : duré 4 h Mardi 3 mars 205 Ls calculatrics sont autorisés (mais aucun formulair prsonnl). La qualité d la rédaction, la clarté d la copi,la précision ds raisonnmnts

Plus en détail

Exercice 4 Amérique du Sud. Novembre Le point B est un point d'intersection de la courbe de f et de l'axe des abscisses donc f x B

Exercice 4 Amérique du Sud. Novembre Le point B est un point d'intersection de la courbe de f et de l'axe des abscisses donc f x B Ercic 4 Amériqu du Sud. Novmbr 007 La fonction f st défini sur ]0 ; [ par f = ln ln. La figur ci-dssous donn la courb rprésntativ d f. _ Absciss d B. L point B st un point d'intrsction d la courb d f t

Plus en détail

Corrigé de CCP PC 2008 Mathématiques 2

Corrigé de CCP PC 2008 Mathématiques 2 Corrigé d CCP PC 8 Mathématiqus PARTIE I (E s ) st un équation di érntill linéair d ordr dux, à co cints continus sur l intrvall ] [ l co cint d y" n ayant. qas d racin. D arès l théorèm d Cauchy Lischitz,

Plus en détail