Rapport d Activités

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport d Activités 2007-08"

Transcription

1 Rapport d Activités cours dr Long Lyon

2 Chiffres clés Budget réalisé : ( : / : ) Partenaires financiers: 33 ( :21 / :6 ) Flyers: ( : / :60 000) Nombre d'événements: 143 ( :111 / :51 ) Jours de présence sur site: 220 ( :180 / :98) Adhésions cumulées : 608 ( :378) Adhérents année : 230 ( : 181) Fréquentation moyenne du site Internet : 2500 p/sem. ( :1500 pers. /semaine) Personnes sensibilisées directement sur le stand cette année: ( : / : ) Jours de présence terrain février 07 : 48 ( : 32, : 21) Actions de ramassage: 49 ( :41/ :20) Inscrits à la newsletter : 1200 ( :800) Stations signataires de la Charte du DD : cours Dr Long Lyon

3 En résumé ++ Une croissance qui ne fléchit pas depuis trois ans. Un volume d activités en augmentation continue. Un secteur d expertise Recherche/Etudes qui a provoqué et soutenu le développement. Une croissance financière dans la logique des deux années précédentes Pédagogie : Des campagnes et des outils pédagogiques de qualités et efficaces. Médias : Une présence média qui se confirme et se renforce en lien avec l occupation continue du terrain. Antennes : Une dizaine d antennes qui ont permis un soutien et un développement local. 10 antennes en contre 6 en Un travail de structuration de l association qui porte ses fruits : bureau exécutif deux salariés, comptabilité, campagnes pédagogiques, recherche, communication Une légitimité acquise auprès des professionnels des stations qui valide le choix de développer un travail de fond de recherche et de développement d outils spécifiques : charte, guide vert, guide éco évent, bilan carbone, campagnes pédagogiques. -Une structuration encore insuffisante en rapport au volume d activités Un manque de permanents salariés pour assurer une réponse à la demande et au volume d activités Lié à un manque de temps de travail consacré à la recherche de subventions et partenaires financiers. Un système de décision déséquilibré: Bureau d association, Bureau exécutif, Conseil d Administration (en cause histoire association, éclatement géographique). Une trésorerie encore insuffisante pour assurer deux trimestres de charges. Une mauvaise gestion du renouvellement matériel : stand, achat, voiture, création supports extérieurs dû à un manque de temps et de suivi par un permanent. Manque de suivi commercial des outils et actions. Des dysfonctionnements dans le système de délégation et d actions des antennes. 41 cours Dr Long Lyon

4 ASSOCIATION : VIE INTERNE Adhésions Le nombre des adhérents est en augmentation continue : 230 cette année (181 en 2006) pour un cumulé de 608. Les multiples supports: flys, stickers, web et les deux tarifs très accessibles ont permis d enregistrer de nouvelles adhésions. Montant Support Internet Stickers Fly 42 Total 3475 Total adh 230 Les adhésions sont de différentes origines géographiques et pas seulement de la montagne mais aussi des grands centres urbains ce qui est positif quand à la démarche de sensibilisation des touristes l hiver sur les pistes. La démarche de collecte des adhésions n est pas systématisé, ni organisé (hormis les relances) mais libre de choix. Il est nécessaire d augmenter le nombre des adhésions comme : - force financière pour l association - force politique dans le rôle de contre pouvoir et de lobbying Pistes d actions : - système clair et incitatif sur le stand (yéti?) - relai local antennes - incitation sur supports de communication Deux Permanents et demi! 2 CDI : coordination et Recherche 1 CDD 6 mois sur le Respect festival Tour Le poste de permanent créé sur le domaine de la recherche a permis de développer de la richesse, les compétences et rayons d actions de l association, de crédibiliser le discours et les actions de l association. Le prochain poste de coordination de la Charte du DD créé est le fruit de ce travail de développement. 41 cours Dr Long Lyon

5 Le poste de coordination permanent a permis de continuer le travail de structuration interne des activités et de gestion interne, de développer les activités, le nombre de partenaires et le volume financier global. Se pose la question aujourd hui de l avenir du poste car la subvention «Emploi Environnement» de la Région Rhône Alpes arrive à terme en avril Solutions envisagées : - renouvellement mais nécessité d un appui politique fort car le dispositif «Emploi environnement» de la Région est en voie d abandon - partenariats privés. Aux vues du volume d activités généré se pose aussi la question du manque de permanents salariés. Il est urgent de combler ce décalage volume d activités / nombre de permanent. Pistes d actions : - La recherche soutien financier pour la création de postes permanents - La création de Services Civil Volontaire (en cours d étude avec la Fondation NH) - La création d emplois aidés 18 stagiaires soit 884 jours de travail Dont 14 stagiaires non rémunérés soit 544 jours de travail. Valorisation financière bénévolat: (taux : smic) Ils ont permis clairement de soutenir le développement des projets et actions, ainsi que les présences événements. Et palier le manque de permanents. De l avis de tous, la contrepartie pour les stagiaires est d avoir des missions responsabilisantes, intéressantes et motivantes. Et des rapports de stage très bien évalués et accueillis par les professeurs. Pas des «stages café»! Répartition Jours stagiaires : Evénementiel Recherche Communication RFT Niveau scolaire des stagiaires : Bac +2 Bac Bac +4 6 Bac +5 6 Pédagogie 115 Total 18 Le niveau scolaire des stagiaires est élevé (12 de niveau Master) ce qui amène une plus value forte et le signe d un travail de fond, et pointu de l association. 41 cours Dr Long Lyon

6 Se pose la question de la rémunération depuis la loi du 31 janvier 2008 qui impose une rémunération minimum de 30% du smic au delà d un stage de 3 mois. Le budget rémunération stagiaires sera donc plus élevé cette année et/ou le nombre de stagiaires forcément inférieur à cette année. Antennes et bénévoles 9 antennes : Savoie, Alpes maritimes, Hautes Alpes, Vosges, Pyrénées, Dont 4 nouvelles cette année: Haute Savoie, Isère, Toulouse, Espagne. Les antennes bénévoles ont permis de : - soutenir le développement des présences du stand de sensibilisation sur événements - développer les ramassages des déchets - assurer un appui et suivi local, de mobiliser des adhérents dans chaque départements. Des dysfonctionnements sont à noter dans le fonctionnement dus en grand partie à l arrivée des 4 nouvelles : dispersion des actions, confusion entre le rôle du bureau et des antennes. Pistes d action : - Séminaires de rentrée en septembre ou octobre pour créer un temps de coordination et travail commun - Clarification des missions de chacun pour efficacité d action (charte des antennes à construire ensemble) Fonctionnement bureau Le système de décision de l association est déséquilibré entre le Bureau, le Bureau exécutif et le Conseil d Administration. Sont en cause : - La professionnalisation des activités - L éclatement géographique des décideurs qui rend très compliqué le travail de concertation. Le résultat est aujourd hui une concentration de la décision par les permanents. Il est nécessaire de rééquilibrer les trois organes par : - un système de visioconférence - des réunions plus régulières - la constitution d un Conseil d Administration composé d acteurs clés du mon de la montagne (fonction : réseau, appui politique.) 41 cours Dr Long Lyon

7 PÉDAGOGIE Outils de sensibilisation Les outils et les logiques de cibles/messages/supports se sont développés en 3 campagnes pédagogiques ciblées : - Campagne «Agir chaque jour» sur l empreinte écologique Elle se développe en expo, fly, Dvd billy et wily 1 et calcul en ligne de l impact écologique. Une réussite depuis deux ans. Axée sur les éco-gestes, elle s adresse à tous les publics et permet la sensibilisation sur les notions de base du développement durable. Le Dvd a été diffusé via de nombreux vecteurs de com., lieux et événements : festival, Remontées mécaniques, shop, établissements scolaires, web Il continue de faire l unanimité et de permettre la sensibilisation de tous les publics. (Vente d expositions ERA : une dizaine) - Campagne «Sauvons Robert» sur le réchauffement climatique. Support expo et Fly et le calcul de l impact Carbone personnel en ligne Très bon retour presse car l exposition a fonctionné comme vecteur d information et donc de rédactionnel presse. Très bon support pour les professionnels stations Lacunes : les supports sur papier A1 sont difficiles à exploiter par les antennes. (Nombre de Vente : 12) - Campagne «Activités» ciblées sur les sports en montagne. Partenariat avec la fondation Nicolas Hulot. Kit comprenant un fly et un dvd Billy et Willy 2. Bon support d entrée sur les activités autres que le ski. A permis de toucher un public spécialisé pas connu jusque là et d entrer sur des événements printemps-été. Le module éducatif sur les déchets continue de remplir son rôle de premier contact et de sensibilisation visuelle. (Cubes déchets, mégotiers ). Le Swallow a été acheté en nombre par les remontées mécaniques surtout. (Nombre de vente : 20). Deux campagnes ont été cette année trop peu utilisées : la montagne alternative et le module faune flore. En cause le besoin d un responsable pédagogique pour assurer la vente, le suivi et bilans des animations, locations de ces modules et expos. Le potentiel d autofinancement est très important sur les animations pédagogiques scolaires et de formation d adultes. 41 cours Dr Long Lyon

8 Scolaires Le secteur pédagogique a été le grand perdant. Peu de temps ont été consacré à l animation : - 13 interventions seulement cette année en milieu scolaire de tout âge (primaire, collège, lycée) - 2 en FAC à Grenoble et Lyon. Une stagiaire BEATEP sur 6 mois n a permis d avancer que partiellement sur la question. Alors que le potentiel est immense ainsi que les besoins! Nécessité de structurer le poste : - Ecriture du projet éducatif - recherche subventions - Ateliers pédagogique à thème : empreinte, réchauffement, écosystème etc - démarches commerciales de vente d animation - obtention Agrément EN et JS Conférences 2 Types de conférence cette année en milieu professionnel, sur événement et Salons. - Guide Vert et charte environnementale: un référentiel de développement durable en station de montagne. - Réchauffement climatique et Bilan carbone des stations: état des lieux, perspectives. Lieux de présentation : Professionnels : Salon Tourisme et Environnement ADEME, oct 2007, Table ronde Chambery : nov 2008 Forum de Loudenvielle : nov 2007, Les Ateliers de la Terre, Courchevel : déc 2007, Rencontres Météo Alpe d Huez : déc 2007, Forum international d Avoriaz : janv 2008, Rencontres Grand Ski, Chambery : jan 2008, Forum Transport, Alpe d Huez : jan 2008, Conférence La Bresse : fev 2008, Colloque Transport MEDAD, Chambéry le Haut : mars 2008, Salon, Tourisme durable Alpes du Sud : Auron, Avril 2008, SAM, Alpexpo Grenoble : avril 2008 Grand Public : Rencontres Alpine, Sallanches : nov 2007, ISPO Munich (All), jan 2008, Chamonix Conférence fév 2008, Val Thorens Conférence : fév 2008, Festival Planet ere Valence : mars 2008, Salon Ecorismo Arles : mars cours Dr Long Lyon

9 RECHERCHE Bilan Guide des stations Le deuxième Guide des stations de montagne à été accueilli favorablement par les stations, les professionnels, les médias et le grand public, un contenu plus riche, un travail plus approfondi. Ses objectifs restent de mettre en valeur les actions positives des stations pour permettre leur généralisation et pour inviter les vacanciers à eux aussi adopter des comportements écocitoyens. A_ Les évolutions depuis 2006 Pour la deuxième édition, l ensemble des stations françaises ont été invitées à répondre aux questionnaires pour figurer dans le guide. 55 stations françaises 3 stations étrangères ont remplis complètement les 3 questionnaires transmis (Mairie, Office de Tourisme et Remontées mécaniques) Nombre Stations Nombre Critères Evaluation Nombre exemplaires Diffusion station 1er Guide OT 2ème Guide OT B_ Le référentiel d évaluation du Guide Précision des données et du système d évaluation grâce à plusieurs stagiaires : Alexandra Blandin et Julien Meresse en 2007, Stewart Sheppard en La définition du référentiel en 2008 a été menée en concertation avec : ANMSM, et des maires en particulier, SNTF, et des responsable environnement des remontées mécaniques, ADEME et plusieurs points info énergie, Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l Homme, les Conseils Généraux 05, 38, 73, 74, les régions RA et PACA, des ONG, et associations locales, des Parcs naturels ou gestionnaires d espaces protégés et des particuliers C_ Les médias L intérêt croissant que porte le grand public au développement durable à permis de développer la diffusion média du guide : 41 cours Dr Long Lyon

10 TV (environ 20 minutes) sur France 3 National et Régional, Direct 8, TV 8 Mont Blanc, TV Web Presse 10 pages dans Le Guide de l hiver, Dauphiné libéré ( exemplaires diffusion nationale) articles dans Le Progrès, Dauphiné Libéré, SnowTime, SkiTime, Escape Radio (environ 2h30) France Inter, Radio France National, Virgin Radio National France Bleu Savoie France Bleu Isère, Radio Le Mouv Midi, ODS Internet Newsletter Défi pour la Terre : Article et lien dans la newsletter de février 08, envoyée à plus de personnes. Lien sur le portail de la Fondation Nicolas Hulot Skipass.com, Snow-fr.com, Econo-ecolo.org, développementdurablejournal.fr, développement-durable.consomacteur.com, Skifrance.fr, mountain-riders.org D_ Les conférences La nouveauté et la pertinence des résultats du guide permettent de faire un état des lieux précis pour réfléchir aux alternatives futures et aux actions concrètes à entreprendre. Ce travail a été présenté à plusieurs conférences : Professionnels : Salon Tourisme et Environnement ADEME, oct 2007, Table ronde Chambery : nov 2008 Forum de Loudenvielle : nov 2007, Les Ateliers de la Terre, Courchevel : déc 2007, Rencontres Météo Alpe d Huez : déc 2007, Forum international d Avoriaz : janv 2008, Rencontres Grand Ski, Chambery : jan 2008, Forum Transport, Alpe d Huez : jan 2008, Conférence La Bresse : fev 2008, Colloque Transport MEDAD, Chambéry le Haut : mars 2008, Salon, Tourisme durable Alpes du Sud : Auron, Avril 2008, SAM, Alpexpo Grenoble : avril 2008 Grand Public : Rencontres Alpine, Sallanches : nov 2007, ISPO Munich (All), jan 2008, Chamonix Conférence fév 2008, Val Thorens Conférence : fév 2008, Festival Planet ere Valence : mars 2008, Salon Ecorismo Arles : mars 2008 E_ Les perspectives du guide des stations La troisième édition du guide : L Eco Guide des stations de montagne cours Dr Long Lyon

11 Objectifs : réunir plus de 65 stations françaises proposer le guide en Français et en Anglais (sur le WEB) développer la vérification des données augmenter la proportion des pages pédagogiques : Changement climatique, développement durable, bilan carbone, charte, ecocitoyenneté développer l évaluation des stations étrangères (au moins 10) intégrer les magazines spécialisés et la presse développer la diffusion du guide, papier et Internet (référencement en html de chaque page station sur le site MR) Charte environnement des stations ANMSM A_ Historique 18 mois pour écrire fonctionnement de la charte : et définir le Ecriture : 10 réunions de travail : ANMSM, ADEME et Définition du fonctionnement : 2 mois de d étude, recensement des chartes mondiales : Gabriel Bessy stage 2007 Développement des outils d aide à la mise en œuvre de la charte : 6 mois, travail avec 7 stations pilote : Louis-Marie Vivant stage 2008 B_ Fonctionnement 130 engagements concrets, répartis en 7 plans d action - l aménagement et l habitat - les espaces naturels - l eau, l énergie, les transports - la sensibilisation à l environnement Un système de mise en œuvre transparent : 41 cours Dr Long Lyon

12 - diagnostic initial de la station - création d un organe local et national de gouvernance équilibré - définition d un plan d action à 3 et 10 ans - communication régulière des résultats auprès des locaux La communication sur les engagement des stations se fera sur leur avancement dans le programme de la charte, au moyen d étapes qualifiantes : diagnostic, gouvernance, plan d action, communication «Pour que cette charte ne soit pas qu une signature, mais qu elle permette la mise en œuvre d actions concrètes réfléchies, qui vont dans le sens d un tourisme responsable» C_ Etat des Lieux La présentation de la charte en octobre 2007 à Paris a suscité de nombreux intérêts, des remarques et des débats autour du développement durable en station de montagne. Décliner localement les Grenelles! et mettre les stations sur les rails d un développement harmonieux, voilà ses objectifs. De nombreuses stations se montrent intéressées, à nous de traduire cet intérêt par des actes. Quelques chiffres (mai 2008): 40 communes signataires de la charte 9 coordinateurs désignés Journée d information/formation des référents locaux : 14 mai 08 à Lyon 35 participants 21 stations représentées (Alpes, Pyrénées, Vosges) 5 coordinateurs présents Prise en compte des documents par les services de l état : MEEDDAT, DIACT, ADEME, mobilisation des maires et des citoyens lors des élections et après. D_ Perspectives Information et aide à la mise en œuvre de la charte Développement d un guide méthodologique d aide à la mise en œuvre d actions concrètes : Romain Simond stage 2008 : 3 mois Développement d un poste de référent national, chargé de mission Charte environnement des stations (début oct/nov 2008) Présentation de l avancement de la charte lors de la prochaine Table Ronde : 19 nov 08 Gaz à Effet de Serre en station de montagne A_ Bilan GES et Bilan Carbone 41 cours Dr Long Lyon

13 Première étude Bilan GES en station de montagne : Claire Duprez stage mois Définition des origines et proportions des gaz à effet de serre en station de montagne : Lancement de 9 Bilans CarboneTM en avril 2008 (18 mois d étude): le comité de pilotage étant composé de l ANMSM, l ADEME et - La Bresse - Vosges (88) Morzine - Haute Savoie (74) Le Corbier - Savoie (73) Courchevel - Savoie (73) Saint Martin de Belleville - Savoie (73) Les 2 Alpes - Isère (38) Les Orres - Hautes Alpes (05) Valberg - Alpes Maritimes (06) Saint Lary - Hautes Pyrénées (65) B_ Perspectives Suivi de la formation Bilan Carbone Développement, proposition de diagnostic pour les stations 41 cours Dr Long Lyon

14 EVÉNEMENT : 143 événements 220 jours de présence personnes sensibilisées sur le stand en direct Le nombre d événement est en croissance cette année : 111 évents et 180 jours de présence en Lié à la notoriété de l association et le relai des antennes plus important. Types d événement : Ramassages Ski Snow Sport montagne Divers : Scolaires, clsh Foire, Salon, Festivals Cette présence terrain relève de plusieurs intérêts : - sensibilisation d un nombre considérable de personnes - double cible : grand public et acteurs professionnels - faire connaître l association et ses actions - création d un réseau efficace, utile pour la Charte, le Guide vert - rentrée financière animation (28000 ) en autofinancement. Ces présences sont le fruit d aucune prospection mais uniquement réponse à la demande. Problème aujourd hui : la capacité à répondre à cette demande. Nous refusons aujourd hui certaines présences en raison du manque de disponibilité Contraintes : temps de travail énorme pour assurer Se pose aujourd hui la question de la stratégie a adopté pour l avenir : continuer sur une présence tout azimut ou sélectionner les présences? Evénement : TABLE RONDE 2007 : DU DÉVELOPPEMENT DURABLE EN STATION Thème : Bilan Carbone Fréquentation : 240 personnes (malgré la grève et la tempête ) Profil : Acteurs décideurs des stations (OT, RM, Syndicat, SA, Evénement d une grande valeur ajoutée car permet de : - crédibiliser les actions de l association 41 cours Dr Long Lyon

15 - réunir le réseau à l aube de la saison d informer les professionnels sur les notions de développement durable retour presse important avant la saison lancement des outils et de la saison La table ronde devient un moment des professionnels reconnu et en passe de devenir incontournable. RAMASSAGES Chiffres clés? 41 stations des Alpes du Nord, Sud, des Pyrénées et des Vosges soit 10% des stations françaises! 20 tonnes de déchets 2500 ramasseurs volontaires Quels retours des stations? Les acteurs des différentes stations ont dans l ensemble très bien accueilli ces journées de nettoyage. Les différents acteurs professionnels, Remontées mécaniques, Office de tourisme, Mairies, hébergeurs, commerçants et surtout vacanciers ont été sollicités pour être partie prenante dans la majeure partie des cas pour accompagner le projet et soutenir l organisation. Ce qui a eu lieu en règle générale, en lien avec une prise de conscience grandissante de chacun sur l urgence environnementale actuelle. Quels déchets? On constate globalement encore cette année un recul des déchets provenant les touristes : canettes, emballages, bouteilles plastiques, mégots etc Sans doute lié aux nettoyages successifs, la prise de conscience personnelle en cours dans notre société aujourd hui. 80% du volume de déchets ramassés concerne l aménagement et l exploitation de la station : remontées mécaniques et construction immobilière. D où la nécessité de mise en place d une certification environnementale de ces entreprises pour une prise en compte de cette problématique. Sur quelques sites ont été mis à jour des décharges sauvages : voitures, ferrailles diverses, plastiques, roues malgré une déchetterie sur la commune dédiée à ce type de déchets. Stations : Savoie : Les Ménuires et St Martin debelleville (Mairie, Demain Vivre Aux Belleville), Val Thorens (Agence to Ride, Office de tourisme, Mairie), Val d'isère (Vievaldis, Chantons la terre changeons la vie), Méribel (Intruzion ), Les Arcs (Antenne Mountain riders 73, L esprit des Arcs, office de tourisme), Tignes (EcoTignes & Co), La Rosière (D.S.R). Isère : Alpes du Grand Serres (Fend la Bise, Office de tourisme ), Sept Laux (GMB Crew), Les Deux Alpes (Montagne Propre ), Collet d'allevard (Lycée Meylan, remontées mécaniques), Col de Porte (Point Relais Mountain riders), Villard de Lans (Com de Com du Vercors). Haute-Savoie : Chamonix (Collectif saisonnier), Les Gets (Remontées mécaniques, office de tourisme), La Clusaz (Mairie, Team de base, Diver Cité Meticé), Châtel (Kultur Montagne), Morillon (Office de tourisme), Praz de lys (Office de tourisme, Mairie, RM, Point Relais Mountain riders), Grand Bornand (Mairie, Point relai 41 cours Dr Long Lyon

16 ), Les Houches (SA SEPP), Les Carroz (SOREMAC), Mont-Saxonnex (Mairie ), Avoriaz (association 2602), Haute Alpes : Serre chevalier (El Nino), Vars, Orcières (Office de Tourisme, Com de Com du Champsaur), Risoul (Ski club Nanterre, Snowpark) Pyrénées : Font-Romeu (AltiService), Beille (R.M), Barrèges-la-Mongie (N-PY), Ax 3 domaines (Snowboard Club, SAVASEM), Le Tourmalet, Peyragudes, Gourette, Luz, La Pierre St Martin (LPSM), St Lary (Brown Bears Snowboard Club) Vosges : Le Lac Blanc (Antenne Mountain riders 68), La Bresse (Mairie) Alpes Maritimes : St Martin de Vésubie (Antenne MR 06, office de tourisme) RESPECT FESTIVAL TOUR Budget: Fréquentation Village : 400 personnes Banked Slalom : 170 Concert : 1100 Cette année le festival s est décliné en 4 dates en Savoie et Haute Savoie. Sur un concept de Village pédagogique, concert et contest Banked slalom. Retour très positif dans les médias mobilisés et la fédération bénévole autour d un but et action communs en fin de saison. La tournée a représenté un risque financier majeure pour l association et nécessité un travail d organisation et une mobilisation très importante. Pour un retour relatif quand aux fréquentations sur site et la pédagogie de l écoévénement. Le bilan est donc relatif et pose la question des limites de l objet de l association : information/sensibilisation pédagogie et non organisation de spectacle. Pour , il est envisagé de revenir à une formule d une date, moins lourde à gérer et plus axé sur notre rôle premier : la sensibilisation et l éducation au développement durable. Eco événement Le guide Eco évent : 3ème édition Le développe d un outil d évaluation à l intention des organisateurs d événements en station : Office de tourisme, société d événementiel, marques privées porte ses fruits cette année avec un retour de terrain et une demande collective importante. 41 cours Dr Long Lyon

17 Durant trois années de recherche empirique et théorique, le Guide se perfectionne et se développe pour devenir une référence d analyse et d application concrète des alternatives de développement durable dans un contexte événementiel. Evénements suivis : - Open free ride (500 personnes en 2 jours) - Candide Invitationnal , contest snowboard (2000 pers. en 3 jours) - Passport du soleil, contest VTT (3200 pers. en 3 jours) - Raid spect Ufolep, Hautevilles Lompnes (1200 pers.en 2 jours) - Reggae Sun Ska Festival 06, 07, Cissac (33) ( pers. en 3 jours) - Marathon d Annecy 08 (5000 personnes en 2 jours) - Coupe de France de Big Air 2008 (5dates, 2000 pers.) La charte collective nationale Aujourd hui a mobilisé et fédéré un Collectif National autour de l éco événement composé de : - l ADEME Paris La Fondation Nicolas Hulot Pour la Nature et l Homme L ANAE (Association Nationale des Agences d événement) L UFOLEP Paris Le Reggae Sun Ska Festival (33) L association Méduli Nature (33) Les Eco Games L objectif de ce collectif est de rassembler les connaissances acquises par chacun en un écrit commun au niveau national basé sur : - le Guide éco évent de - le guide de l éco communication de l ADEME - le Guide de l ANAE Chaque outil apporte des connaissances et savoir-faire spécifiques pour approfondir chaque question. Il est possible à ce jour de développer une fonction Audit-conseil au sein de l association sur la dimension éco événement. 41 cours Dr Long Lyon

18 PARTENARIAT 27 partenaires financiers 8 partenaires médias majeurs 40 stations signataires de la Charte du DD 9 stations engagées dans un Bilan carbone Le nombre de partenaires financiers n a pas augmenté suffisamment au regard de la croissance enregistrée : 27 partenaires financiers cet année contre 21 en Elle a surtout été boostée par un financement massif de la Région RA et un autofinancement considérable (34%). Les fonctions sont diverses: soutien financier, réseau, relai presse, Les origines sont aussi diverses, ce qui garantie l indépendance de ton et d action : 6 PARTENAIRES MAJEURS La région Rhône Alpes a soutenu largement le développement de l association en finançant les deux postes salariés et deux projets : le guide vert et l exposition Sauvons Robert La Fondation Nicolas Hulot : soutien financier et important réseau de communication par an sur 3 ans. L ADEME soutien financier et technique sur les études (Charte, Bilan Carbone ) Rip Curl : soutien financier et technique (Impression outils pédagogique) en mécénat et en sponsoring sur le Respect Festival tour. L ANMSM : soutien financier et réseau (Charte du DD et Bilan Carbone ) 5900 en mécénat, 4200 en études. 41 cours Dr Long Lyon

19 La région PACA : soutien financier de subvention sur le Guide Vert. MAIS AUSSI ET SURTOUT QUICKSILVER: FONDATION SOMFY: SKISHOP: ALTISERVICE: SKIPASS: REVERSIBLE: 1294 DECATHLON: LE HERISSON BAVARD: DUPRAZ SPORT: 950 DECATHLON: 822 PRESSE Soutien sous forme de valorisation spots radios, insertion de visuels, relai du guide vert et des news de l association. COMMUNICATION Supports de communication Augmentation du nombre de supports imprimés : ex Fly «Respecte la montagne Fly «Sauvons Robert» Guide Vert des stations stickers «Respecte la montagne» plaquettes «Activités» plaquettes «Respecte Festival» plaquettes «Présentation association» 41 cours Dr Long Lyon

20 affiches Association et 3000 affiches Respect Festival DVD Billy et Willy 2 Les supports ont été utilisés principalement sur le stand lors des événements et posés aux endroits stratégiques : shop, OT, Mairie, RM Bon relai des antennes qui ont une fonction de présence locale. RETOMBÉES MÉDIAS, PRESSE Le travail depuis trois ans sur les bases de données interne et le réseau porte ses fruits. Chaque action et campagne ont été relayées par des communiqués de presse et dossiers de presse envoyés à la base de presse : Les retombées ont été importantes principalement sur : - le Guide Vert - les ramassages - La charte environnement - Le bilan carbone - La table ronde - l exposition Sauvons Robert - le Respect Festival Tour Plusieurs articles ont sortis par semaine en pleine saison. A noter dans les faits les plus marquants - 10 minutes dans l émission «Chroniques d en haut» de France 3 : spect - plusieurs JT sur TF1 (5 millions de spect.), France 3 (2,5 millions de spect.) et Euronews - Alpes Loisirs : 10 pages dans le hors série Guide de l hiver distribué à ex. dans le blister du dimanche sur l Est de la France dans Le Figaro, l Est républicain, les nouvelles d alsace, le Dauphiné libéré et le Progrès. - un très bon relai radio : France Inter : «CO2 mon amour», Virgin 18 spots de 1 minute en Rdv régulier, Le mouv plusieurs émissions, France Bleu émissions du matin, Nostalgie, R la radio spot respect festival etc - Parution dans la presse spé : Skitime ( ex.), snowtime ( ex.), skimag ( ex.), skieur mag ( ex.),, Quéchua mag ( ex ; en France, ex ; en Europe), etc - Web : très bon référencement du Guide Vert, la Charte du DD et du Respect Festival Tour suite à un bon travail de Sophie, stagiaire communication. La Fonction Communication au sein de l asso doit être porté par une personne à mi temps au moins voire plein temps. LE SITE WEB 41 cours Dr Long Lyon

21 Inscrits à la newsletter : 1200 ( :800) Fréquentation moyenne du site Internet : 2500 p/sem. ( :1500 pers. /semaine) Un gros travail de fond sur le site est en cours depuis 1an et demi : - contenu plus complet pour en faire un site d information portail - nombre de page et de dossiers complets - travail de structuration du rédactionnel news. Le problème rencontré est le référencement du site en flash très limité. Les nouvelles pages HTML sont en cours de création pour des liens rapides et une utilisation envers les partenaires plus simples. 41 cours Dr Long Lyon

22 RAPPORT FINANCIER Compte de résultat Le résultat est positif de après provisionnement. Les comptes sont donc sains et la gestion financière des activités sérieuse et anticipatrice. Cependant le résultat ne permet pas d envisager le financement des projets à venir de manière efficace, ni de travailler sereinement. Ce constat est à mettre en lien avec la trésorerie trop faible, en moyenne à et un fond de roulement La nécessité de démarcher de nouveaux partenaires privés et publics apparaît fondamentale. CHARGES PRODUITS ACHATS VENTES ET SERVICES AUTRES ACHATS ET CHARGES EXTERNES SUBVENTIONS ET CONVENTIONS CHARGES DE PERSONNEL + I et T DONS ET LEGS AUTRES CHARGES DE GESTION COURANTE AUTRES PRODUITS DE GESTION COURANTE DOTATIONS AUX AMORTISSEMENTS ET PROVISIONS CHARGES EXCEPTIONNELLES Résultat de l'exercice (excédent) TOTAL CHARGES HORS CONTRIBUTIONS VOLONTAIRES CONTRIBUTIONS VOLONTAIRES TOTAL CHARGES AVEC CONTRIBUTIONS VOLONTAIRES PRODUITS FINANCIERS TOTAL PRODUITS HORS CONTRIBUTIONS VOLONTAIRES CONTRIBUTIONS VOLONTAIRES TOTAL PRODUITS AVEC CONTRIBUTIONS VOLONTAIRES cours Dr Long Lyon

23 Evolution des dernières 4 années L évolution sur les quatre dernières années est en lien avec : - le développement soutenu des activités et des projets pédagogiques et de recherche. - la professionnalisation de l association - la multiplication des partenaires - la multiplication des champs d intervention : information, éducation, recherche, études, événements, conférences Exercice réalisé en Evolution budget MR Compte de résultat Répartition des charges La répartition est conforme à l objet de l association qui est l information et l éducation au développement durable. Les achats correspondent en effet aux charges de personnel, aux prestations d impression (44890 ) et de création d outils (graphisme, vidéos). Résultat 6% Autres charges 3% Charges de personnel et I&T 34% Achats 18% Autres achats et charges externes 39% 1/3 = charges de personnel = = 2,4 ETP 1/5ème = achats, notamment achats de prestations de services 2/5ème = autres achats et charges externes, dont la moitié = travaux d imprimerie 41 cours Dr Long Lyon

24 Compte de résultat Répartition des produits Résultat 6% Autres charges 3% Achats 18% Charges de personnel et I&T 34% Autres achats et charges externes 39% 1/3 = ventes et services. La ventes de marchandises, billeterie, buvette, prestations de services = 50 K, question de la fiscalité peut se poser en cas d augmentation si elle devient supérieur à 60 K. 2/3 = subventions, conventions et dons. 40% de ces 2/3 = financements privés, 60% financements publics Compte de résultat Origine des produits L équilibre des 3 tiers est sain pour l indépendance : - d actions, de ton : aucune obligation lié à un financeur quel qu il soit - de financement : pas de souci en cas de retrait d un partenaire, hormis la région à ce jour. Ajouter à cela le grand nombre de financeurs (33 partenaires). La capacité d autofinancement est importante et est en lien avec les possibilités de prestation d animation, de recherche, de vente d outils pédagogiques Autres produits = droits d auteur et adhésions (2.300 = particuliers, = organismes) Le constat des adhésions trop faibles se vérifie. Financements privés 25% Autofinancement 34% Financements publics 41% 41 cours Dr Long Lyon

Assemblée Générale Mountain Bikers Foundation 9/12/13 à Voiron (38)

Assemblée Générale Mountain Bikers Foundation 9/12/13 à Voiron (38) Assemblée Générale Mountain Bikers Foundation 9/12/13 à Voiron (38) Bilan Moral 2013 L année 2013 était une année de transition, liée aux évolutions entre deux Conseils d Administrations. Les points important

Plus en détail

Montée d Orelle 18 août 2013. Dossier de Partenariat

Montée d Orelle 18 août 2013. Dossier de Partenariat Montée d Orelle 18 août 2013 Dossier de Partenariat 1 Sommaire Qui sommes-nous 3 Présentation du Projet 4/5 Budget prévisionnel 6 Devenez Partenaire 7/9 Plan de Communication 11 Contact 12 2 Qui sommes-nous?

Plus en détail

Les FLOCONS VERTS du développement durable

Les FLOCONS VERTS du développement durable Les FLOCONS VERTS du développement durable «Mieux vaut allumer une petite lumière que de se plaindre de l obscurité» Confucius Historique et état des lieux 2011 2 Objectifs 4 Fonctionnement 7 Méthodologie

Plus en détail

Choisir son matériel de façon responsable. Etat des lieux de la prise en compte du développement durable par les marques

Choisir son matériel de façon responsable. Etat des lieux de la prise en compte du développement durable par les marques Choisir son matériel de façon responsable Glisser en montagne et ne laisser aucune autre trace que les quelques S dont on vient de marquer la neige : difficile car aujourd hui le ski vert n existe pas

Plus en détail

OBSERVATION DU DISPOSITIF DES «MAISONS DES SAISONNIERS» EN FRANCE

OBSERVATION DU DISPOSITIF DES «MAISONS DES SAISONNIERS» EN FRANCE OBSERVATION DU DISPOSITIF DES «MAISONS DES SAISONNIERS» EN FRANCE ENQUETE 2010-2011 Action menée avec le soutien de la Direction Générale de la Compétitivité, de l Industrie et des Services (Ministère

Plus en détail

MONTAGNE D ECO GESTES HEBERGEURS

MONTAGNE D ECO GESTES HEBERGEURS MONTAGNE D ECO GESTES HEBERGEURS Projet de sensibilisation & d accompagnement des hébergeurs des stations de Montagne souhaitant s engager en faveur du Développement Durable et sensibiliser leurs clients.

Plus en détail

Mountain Riders 41 cours Dr Long 69003 Lyon-09 54 66 86 83- www.mountain-riders.org

Mountain Riders 41 cours Dr Long 69003 Lyon-09 54 66 86 83- www.mountain-riders.org Rapport d Activités 2009-10 Mountain Riders 41 cours Dr Long 69003 Lyon-09 54 66 86 83- www.mountain-riders.org "Ne laissons pas le temps décider à notre place". Nicolas Hulot 2 Chiffres clés Budget réalisé

Plus en détail

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Fiche E8 Démarche d'exemplarité des agents, services et communes COMMUNAUTE URBAINE DE STRASBOURG Monographie complète Communauté Urbaine de

Plus en détail

Or, les étudiants semblent rencontrer des difficultés dans leurs démarches de recherche de stage en entreprise. étude et la formation prépar

Or, les étudiants semblent rencontrer des difficultés dans leurs démarches de recherche de stage en entreprise. étude et la formation prépar En région Rhône-Alpes, les établissements préparant au BTS GPN rythment leur formation par des périodes de stages. Or, les étudiants semblent rencontrer des difficultés dans leurs démarches de recherche

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE SBC OOH MONTAGNE

COMMUNIQUE DE PRESSE SBC OOH MONTAGNE Janvier 2012 COMMUNIQUE DE PRESSE SBC OOH MONTAGNE La montagne est un support media OUTDOOR puissant : les cibles à toucher sont plus souvent dehors que dedans! SBC MEDIA crée SBC OOH MONTAGNE (juillet

Plus en détail

Cap France et le label Chouette Nature. Le label, une solution au développement durable du tourisme?

Cap France et le label Chouette Nature. Le label, une solution au développement durable du tourisme? Cap France et le label Chouette Nature Le label, une solution au développement durable du tourisme? Historique de Cap France En 1949, naît la Fédération des Maisons Familiales regroupant des structures

Plus en détail

I. Le Forum mondial de l eau

I. Le Forum mondial de l eau Evénements soutenus par le 6 ème Forum Mondial de l Eau I. Le Forum mondial de l eau Historique Co-organisé tous les trois ans par le Conseil Mondial de l Eau d une part, un pays et une ville hôte d autre

Plus en détail

Communiqué de presse 30 juillet 2014

Communiqué de presse 30 juillet 2014 1 er Salon du Véhicule Electrique Val d Isère du 16 au 19 juillet 2015 Retour sur le teasing presse de juillet 2014 photos et vidéos libres de droits à disposition Communiqué de presse 30 juillet 2014

Plus en détail

19 e Edition du Salon de la Maîtrise de l Energie en Milieu Alpin

19 e Edition du Salon de la Maîtrise de l Energie en Milieu Alpin Association à vocation pédagogique organise le Salon Espace Mont-Blanc Saint-Gervais (74) 19 e Edition du Salon de la Maîtrise de l Energie en Milieu Alpin Samedi 28 février, Dimanche 1 er et Lundi 2 Mars

Plus en détail

Les actions de Chartreuse Tourisme à votre service. Journée des acteurs Mardi 4 novembre 2014 / Le Désert d Entremont

Les actions de Chartreuse Tourisme à votre service. Journée des acteurs Mardi 4 novembre 2014 / Le Désert d Entremont Les actions de Chartreuse Tourisme à votre service Journée des acteurs Mardi 4 novembre 2014 / Le Désert d Entremont Le tourisme en Chartreuse Le Parc Développement Structuration de l offre Chartreuse

Plus en détail

ENTREPRISES, REJOIGNEZ L INTELLIGENCE PROFESSIONNELLE. Ecole reconnue par l Etat

ENTREPRISES, REJOIGNEZ L INTELLIGENCE PROFESSIONNELLE. Ecole reconnue par l Etat Ecole Supérieure de Commerce et de Marketing ENTREPRISES, REJOIGNEZ L INTELLIGENCE PROFESSIONNELLE Ecole reconnue par l Etat Choisissez l ISTEC L ISTEC en chiffres 930 étudiants 50 ans d expérience 3 000

Plus en détail

SPORTS DE NEIGE ET MONTAGNE 2040

SPORTS DE NEIGE ET MONTAGNE 2040 SPORTS DE NEIGE ET MONTAGNE 2040 SOMMAIRE OBJECTIFS PRESENTATION DES OPERATIONS BILAN PROBLEMATIQUE PROJET DE DEVELOPPEMENT OBJECTIFS Organiser la découverte des sports de neige pour les rhônalpins afin

Plus en détail

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES achat animation fidèlisation shopping CENTRES COMMERCIAUX & DE MARQUES VILLAGES trafic Partenaire des Centres Commerciaux La promesse d un centre de vie Aujourd hui, les centres commerciaux évoluent dans

Plus en détail

www.familleplus.fr Un engagement sur six points

www.familleplus.fr Un engagement sur six points www.familleplus.fr UN LABEL NATIONAL Créé en 2006, Famille Plus est un label national géré par trois associations d élus : l Association Nationale des Maires des Stations de Montagne (ANMSM), l Association

Plus en détail

Rétrospective 2014. Le programme des courses. PRESENTATION Presentation

Rétrospective 2014. Le programme des courses. PRESENTATION Presentation DOSSIER MARKETING PARTENAIRES 3&4 Octobre 2015 1 1 PRESENTATION Presentation Rétrospective 2014 L Elite du triathlon mondial et 1 700 athlètes amateurs se sont donnés rendez-vous dans la capitale française

Plus en détail

Educ Tour Flocon Vert - 15/10/2014 Vallée Chamonix Mont-Blanc Synthèse des échanges

Educ Tour Flocon Vert - 15/10/2014 Vallée Chamonix Mont-Blanc Synthèse des échanges Educ Tour Flocon Vert - 15/10/2014 Vallée Chamonix Mont-Blanc Synthèse des échanges Organisée par l association Mountain Riders, l Educ Tour Flocon Vert 2014 s est tenu aux Houches (74) le 15 octobre 2014.

Plus en détail

SPPPI PACA 26 septembre 2012. Accompagnement des mesures PPRT relatives aux prescriptions de travaux de protection dans le bâti

SPPPI PACA 26 septembre 2012. Accompagnement des mesures PPRT relatives aux prescriptions de travaux de protection dans le bâti SPPPI PACA Accompagnement des mesures PPRT relatives aux prescriptions de travaux de protection dans le bâti Constat : des obstacles à la mise en œuvre des mesures PPRT - des aspects sociaux et habitat

Plus en détail

IMPACT REGIONAL DES EMPLOIS STAPS AU SEIN DE LA FEDERATION FRANCAISE DU SPORT ADAPTE Etape 1 Etat des lieux. Région ALSACE.

IMPACT REGIONAL DES EMPLOIS STAPS AU SEIN DE LA FEDERATION FRANCAISE DU SPORT ADAPTE Etape 1 Etat des lieux. Région ALSACE. IMPACT REGIONAL DES EMPLOIS STAPS AU SEIN DE LA FEDERATION FRANCAISE DU SPORT ADAPTE Etape 1 Etat des lieux Région ALSACE (2 départements) 1. Profil des emplois 5 Emplois 1 coordinateur 4 agents Jennifer

Plus en détail

Démarche Bilan Carbone Commune de Saint-Martin-de-Belleville

Démarche Bilan Carbone Commune de Saint-Martin-de-Belleville Mairie de Saint-Martin-de-Belleville Démarche Bilan Carbone Commune de Saint-Martin-de-Belleville André Plaisance, Maire de Saint-Martin-de-Belleville Maria Opelz, responsable environnement, Mairie de

Plus en détail

[LES FORMATIONS PROFESSIONNELLES]

[LES FORMATIONS PROFESSIONNELLES] 2015 [LES FORMATIONS PROFESSIONNELLES] Programme de formations du 2ème semestre 2015 pour les acteurs de l Economie Sociale et Solidaire [SOMMAIRE] LA CO-OPERATIVE... 3 Nos formations professionnelles

Plus en détail

Le kit EcoStation. Un outil au service des démarches environnementales des stations de montagne

Le kit EcoStation. Un outil au service des démarches environnementales des stations de montagne Le kit EcoStation Un outil au service des démarches environnementales des stations de montagne DEROULE 1. Présentation de la démarche. Savoie Mont Blanc / Prioriterre 2. Le kit EcoStation. BG 21 3. Mountain

Plus en détail

Séminaire d accompagnement marketing (Co-animé par Enov et Connivence) Page 109

Séminaire d accompagnement marketing (Co-animé par Enov et Connivence) Page 109 Du diagnostic à l action Séminaire d accompagnement marketing (Co-animé par Enov et Connivence) Page 109 Contexte du Séminaire Le CRT Provence Alpes Côte d azur ainsi que ses partenaires ont le souci que

Plus en détail

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com DOSSIER DE PRESSE La Ville d ANGERS, Angers Loire Métropole, Angers Loire Tourisme, Angers Expo Congrès et la Chambre de Commerce et d Industrie de Maine et Loire ont décidé de créer à ANGERS un BUREAU

Plus en détail

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale Lille du 24 au 26 septembre 2013 74 e Congrès de l Union sociale pour l habitat le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale La préparation et l organisation du

Plus en détail

ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE

ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE Charte du réseau «boutique métiers d art» PREAMBULE La FNAA, soutenue par des institutionnels publics, a lancé un réseau de

Plus en détail

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible.

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible. Mars 2010 Synthèse de l étude de faisabilité sur la mise en place d une offre structurée de formation continue en matière de design, répondant aux besoins des entreprises I- L état des lieux fait le constat

Plus en détail

Association «je porte 1 casque» 4 rue Jean Jaurès 11130 Sigean Tél l 06 64 471 740 04 68 401 569 Mail laurent@jeporte1casque.com : W113000985 N N

Association «je porte 1 casque» 4 rue Jean Jaurès 11130 Sigean Tél l 06 64 471 740 04 68 401 569 Mail laurent@jeporte1casque.com : W113000985 N N Association «je porte 1 casque» 4 rue Jean Jaurès 11130 Sigean Tél l 06 64 471 740 04 68 401 569 Mail laurent@jeporte1casque.com N de l association l : W113000985 N N Insee 510048598 Organisme reconnu

Plus en détail

AVEC OZACT, PILOTEZ ET ANIMEZ LE DÉPLOIEMENT DE VOTRE STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE.

AVEC OZACT, PILOTEZ ET ANIMEZ LE DÉPLOIEMENT DE VOTRE STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE. AVEC OZACT, PILOTEZ ET ANIMEZ LE DÉPLOIEMENT DE VOTRE STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE. POUR OBTENIR DES RÉSULTATS MASSIFS, LA MOBILISATION ET L ANIMATION PÉRENNES DE TOUS LES SALARIÉS CONSTITUENT AUJOURD

Plus en détail

Recommandations pour MS event!

Recommandations pour MS event! Recommandations pour MS event! I) BILAN ET DIAGNOSTIC A- BILAN MS com!, agence de communication spécialisée dans l édition et la communication globale, souhaite mettre en place une stratégie de communication

Plus en détail

Guide pratique. Sensibiliser ses prestataires à la démarche qualité : Organiser un événement de type «Tous accueillants»

Guide pratique. Sensibiliser ses prestataires à la démarche qualité : Organiser un événement de type «Tous accueillants» Guide pratique Sensibiliser ses prestataires à la démarche qualité : Organiser un événement de type «Tous accueillants» Sensibiliser ses prestataires à la démarche qualité Rencontre «Tous accueillants»

Plus en détail

Tableau de Bord du Réseau Graine Midi Pyrénées

Tableau de Bord du Réseau Graine Midi Pyrénées Tableau de Bord du Réseau Graine Midi Pyrénées Un outil de connaissance et de suivi du réseau EE de Midi Pyrénées Contexte / Enjeux : Le contexte actuel, dans lequel, l environnement prend une place de

Plus en détail

Opération Balle Jaune

Opération Balle Jaune Opération Balle Jaune Bilan des 3 éditions 5 000 «cartons club» distribués, 30 containers «gris» utilisés dans les ligues et comités, 1 600 000 balles collectées et broyées, 2 ème édition du TOUR DE FRANCE

Plus en détail

Consultations du public sur l eau en 2008

Consultations du public sur l eau en 2008 Consultations du public sur l eau en 2008 Journée d informations et d échanges 14 décembre 2007- Orléans Informations et échanges sur les consultations sur l eau en 2008, 14 décembre 2007 1 Qui était présent?

Plus en détail

La marque media de référence de L ÉQUIPEMENT DES COLLECTIVITÉS LOCALES

La marque media de référence de L ÉQUIPEMENT DES COLLECTIVITÉS LOCALES CONTEXTE LRDCL PRINT WEB NLT PRIX EXPERTISE DÉCISION ÉQUIPEMENT La marque media de référence de L ÉQUIPEMENT DES COLLECTIVITÉS LOCALES Analyser les enjeux, faire les bons choix, anticiper l avenir. Accompagner

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des licences professionnelles de l Université de la Polynésie Française

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des licences professionnelles de l Université de la Polynésie Française Section des Formations et des diplômes Evaluation des licences professionnelles de l Université de la Polynésie Française 2011 Section des Formations et des diplômes Evaluation des licences professionnelles

Plus en détail

«Pour un développement citoyen et durable» Actions 2015

«Pour un développement citoyen et durable» Actions 2015 «Pour un développement citoyen et durable» Actions 2015 Edition 2015 de l Eco-Tour 1 SPORT ET SOCIETE Confirmer notre positionnement et les pratiques citoyennes sur les problèmes de société Coordination

Plus en détail

SATISFACTION INTERROGATION ENQUÊTE SUJET CROISée DéVELOPPEMENT employeurs SENIOR / salariés VIE D ENTREPRISE SALAIRe SERVICE

SATISFACTION INTERROGATION ENQUÊTE SUJET CROISée DéVELOPPEMENT employeurs SENIOR / salariés VIE D ENTREPRISE SALAIRe SERVICE OBSERVATOIRE ENQUÊTE ANALYSE ENTREPRISE CADRE EMPLOYéS PME ACTIVITé FORMATION EMPLOI CHEF D ENTREPRISE QUESTION SATISFACTION INTERROGATION SUJET DéVELOPPEMENT SENIOR VIE D ENTREPRISE évolution ACTIon FEMMES

Plus en détail

Semaine du Microcrédit de l Adie Du 2 au 6 février 2015 11 e édition

Semaine du Microcrédit de l Adie Du 2 au 6 février 2015 11 e édition Semaine du Microcrédit de l Adie Du 2 au 6 février 2015 11 e édition La Semaine du Microcrédit en quelques mots Créée en 2005 à l occasion de l Année Internationale du Microcrédit Une opération de proximité

Plus en détail

DOSSIERDEPRESSE2014 Campagne Eco Attitude, le jeu interactif pour un tourisme durable. Une campagne du

DOSSIERDEPRESSE2014 Campagne Eco Attitude, le jeu interactif pour un tourisme durable. Une campagne du DOSSIERDEPRESSE2014 Campagne Eco Attitude, le jeu interactif pour un tourisme durable Une campagne du Une campagne répondant aux enjeux régionaux La Région Provence-Alpes-Côte d Azur : première région

Plus en détail

Le front populaire des photographes, Montpellier, 2007

Le front populaire des photographes, Montpellier, 2007 Le front populaire des photographes, Montpellier, 2007 terrebleue conçoit, produit et installe des expositions événementielles. Une exposition pour tracer le territoire, ou présenter l entreprise à partir

Plus en détail

ASSISES REGIONALES DU TOURISME

ASSISES REGIONALES DU TOURISME DOSSIER DE PRESSE ASSISES REGIONALES DU TOURISME Hôtel de Région, Toulouse, lundi 10 février 2014 Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées, a accueilli Sylvia Pinel, ministre de l artisanat,

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENT. Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION

CHARTE D ENGAGEMENT. Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION CHARTE D ENGAGEMENT Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION Le SYCOPARC s engage à mettre en œuvre la programmation via son service de médiation culturelle. Il veille à la cohérence et à la pertinence des

Plus en détail

La Compagnie Des Alpes (CDA)

La Compagnie Des Alpes (CDA) La Compagnie Des Alpes (CDA) Délégation de service public, privatisation des bénéfices et stratégie hasardeuse (publié avril 2016) La CDA a été créée en 1984 par des capitaux publics, pour assurer l exploitation

Plus en détail

Fiche action 1. Information des jeunes sur les métiers de la mutualité

Fiche action 1. Information des jeunes sur les métiers de la mutualité Fiche action 1 Titre de l action: Information des jeunes sur les métiers de la mutualité - Faire connaître et promouvoir les métiers de la mutualité - Répondre aux besoins d embauche futurs - Améliorer

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

Objectifs stratégiques Pays d Auge

Objectifs stratégiques Pays d Auge TBP du Pays d Auge Modèle général de présentation des objectifs s s s Pays d Auge 16 Elargir et fidéliser le public 17 Sensibiliser à la conservation du patrimoine 14 Développer le réseau des CIAP du territoire

Plus en détail

Le Développement Durable. chez Europe Services Propreté. De la parole à l action

Le Développement Durable. chez Europe Services Propreté. De la parole à l action Le Développement Durable chez Europe Services Propreté De la parole à l action Le mot des Présidents EUROPE SERVICES GROUPE, acteur de référence dans les services liés à l environnement, a engagé ses trois

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Optimisation des trajets de véhicules de moins de 3,5 tonnes ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES

ACTIONS GLOBALES. Optimisation des trajets de véhicules de moins de 3,5 tonnes ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES FICHE ACTIONS Réseau Coursiers ACTIONS GLOBALES Optimisation des trajets de véhicules de moins de 3,5 tonnes ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des clients aux risques de pollution liés aux

Plus en détail

demande de financement Atelier pratique Mardi 11 décembre 2012 Présentation : Arnaldo Baltazar - Raphaël Mady

demande de financement Atelier pratique Mardi 11 décembre 2012 Présentation : Arnaldo Baltazar - Raphaël Mady Elaborer ses dossiers de demande de financement Atelier pratique Mardi 11 décembre 2012 Présentation : Arnaldo Baltazar - Raphaël Mady Objectifs Comprendre la logique d un dossier Comprendre les attentes

Plus en détail

CAMPAGNE DE COMMUNICATION 2014-2015

CAMPAGNE DE COMMUNICATION 2014-2015 CAMPAGNE DE COMMUNICATION 2014-2015 Développer la notoriété de l association en valorisant le rôle spécifique du papier au cœur des échanges sociétaux d aujourd hui et de demain. AVEC QUI AVEZ-VOUS PASSÉ

Plus en détail

La Validation des Acquis de l Expérience

La Validation des Acquis de l Expérience La Validation des Acquis de l Expérience Attention : Ces deux dispositifs s adressent uniquement aux salarié(e)s et aux bénévoles du réseau des MJC de Midi Pyrénées. L Institut de Formation à l Animation

Plus en détail

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE 103.5 La station Radio E2C AUVERGNE Communiqué de presse 15 mai 2012 Radio E2C : 103.5 Une semaine dans la peau des animateurs radio, c est le challenge que vont relever les stagiaires de l E2C Du 21 au

Plus en détail

Instance de Concertation

Instance de Concertation Instance de Concertation PAYS HORTE ET TARDOIRE Jeudi 03 février 2011 Instance de Concertation 03/02/2011 1 Le projet de développement culturel 2009 2010 Oct Nov Déc Janv Fév Mars Avr Mai Juin Juil Août

Plus en détail

Un projet inscrit dans le PRIPI Rhône-Alpes

Un projet inscrit dans le PRIPI Rhône-Alpes Un projet inscrit dans le PRIPI Rhône-Alpes Objectifs : Prévenir la discrimination par la professionnalisation des acteurs Permettre l accès à la qualification et ainsi favoriser l accès à l emploi durable

Plus en détail

Educ Tour Flocon Vert 15 octobre 2014

Educ Tour Flocon Vert 15 octobre 2014 Educ Tour Flocon Vert 15 octobre 2014 Accueil Xavier Roseren Maire des Houches Programme - Matin 9h Accueil Café 9h30 Ouverture de la journée - Démarche Flocon Vert Xavier Roseren Maire des Houches - Accueil

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION

MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (CCTP) DU MARCHE CONCEPTION, COORDINATION, COMMUNICATION DE LA JOURNÉE DU 21 NOVEMBRE 2009 Pouvoir adjudicateur : Ministère de la Culture et de la Communication

Plus en détail

Présentation du rapport de stage. d Aquitaine Février. Evaluation du Dispositif Aquitaine Nature. à Juillet 2013 GABRIELLE SAVIN COUAILLAC

Présentation du rapport de stage. d Aquitaine Février. Evaluation du Dispositif Aquitaine Nature. à Juillet 2013 GABRIELLE SAVIN COUAILLAC Présentation du rapport de stage effectué au Conseil Régional R d Aquitaine Février à Juillet 2013 Evaluation du Dispositif Aquitaine Nature GABRIELLE SAVIN COUAILLAC Master professionnel: Economie et

Plus en détail

Relations publiques, Relations presse

Relations publiques, Relations presse Relations publiques, Relations presse Objectifs du cours Comprendre ce que sont ces différents moyens, Identifier l intérêt de ces techniques dans le mix de communication, Connaitre les techniques et les

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion et édition de fonds photographiques et audiovisuels de l Université Lille 3 Sciences humaines et sociales

Plus en détail

Journée CRDTA du 26 juin LA COMMERCIALISATION

Journée CRDTA du 26 juin LA COMMERCIALISATION - Journée CRDTA du 26 juin LA COMMERCIALISATION OFFICE DE TOURISME INTERCOMMUNAUTAIRE «DES PAYS DE SAINT-FLOUR» 26 juin 2014 1 - Est Cantal - OTI «DES PAYS DE SAINT-FLOUR» - Importance de l AXE 75 - Des

Plus en détail

Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016

Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016 Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016 Projet de service AGBF 1 Préambule L élaboration du présent projet de service est le fruit d un travail collaboratif et de concertation

Plus en détail

Association sportive et communication

Association sportive et communication Association sportive et communication Dirigeants sportifs bénévoles Quelle communication pour mon asso? Janvier 2014 Module : communication Voir et revoir tout ce qui concerne la communication interne

Plus en détail

Kit d organisation des rencontres académiques

Kit d organisation des rencontres académiques Concertation nationale sur le numérique pour l éducation Kit d organisation des rencontres académiques Ce kit a été réalisé en coopération avec 1 Comment organiser une rencontre au sein de mon académie

Plus en détail

BILANS QUALITATIF DOCUMENT À RETOURNER : NOM DE L ASSOCIATION SOMMAIRE. Rubrique 1 : BILAN QUALITATIF P.2 P.5. Rubrique 2 : BILAN FINANCIER P.

BILANS QUALITATIF DOCUMENT À RETOURNER : NOM DE L ASSOCIATION SOMMAIRE. Rubrique 1 : BILAN QUALITATIF P.2 P.5. Rubrique 2 : BILAN FINANCIER P. BILANS QUALITATIF E T F I N A N C I E R DOCUMENT À RETOURNER : - dans les 3 mois qui suivent la fin de la manifestation (projet, investissement) ou - après votre Assemblée Générale (fonctionnement) à la

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

MAISON DE L EMPLOI PERIGORD NORD

MAISON DE L EMPLOI PERIGORD NORD MAISON DE L EMPLOI PERIGORD NORD 2015 1 ORDRE DU JOUR Rapport d activité 2014 Les comptes 2014 Orientations & Budget prévisionnel 2015 Questions diverses 2 LE TERRITOIRE DE COMPETENCES 3 RAPPORT D'ACTIVITE

Plus en détail

LES STATIONS DE MONTAGNE ENGAGEES POUR LA PRESERVATION DE L EAU

LES STATIONS DE MONTAGNE ENGAGEES POUR LA PRESERVATION DE L EAU COMMUNIQUE DE PRESSE LES STATIONS DE MONTAGNE ENGAGEES Le 29 septembre prochain, la journée nationale des coordinateurs locaux de la «Charte Nationale en faveur du développement durable dans les stations

Plus en détail

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION Organisation du Référentiel d Activités et de Compétences Le référentiel

Plus en détail

Saint-Brieuc Agglomération

Saint-Brieuc Agglomération Dossier de presse Saint-Brieuc Agglomération destination tourisme d affaires Création du bureau des congrès : l Office de tourisme devient Office de tourisme et des congrès de la Baie de Saint-Brieuc Contact

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION APPEL À PROJETS INTERRÉGIME 2014 DU LANGUEDOC-ROUSSILLON «Prévention des risques liés au vieillissement des seniors fragilisés» DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Le dossier de demande de subvention est

Plus en détail

OUVRIR LES PORTES DE LA BANQUE AUX JEUNES ENTREPRENEURS

OUVRIR LES PORTES DE LA BANQUE AUX JEUNES ENTREPRENEURS Contexte général de lancement de l expérimentation Pour des raisons indépendantes de notre volonté et de notre implication, la convention avec le Ministère a été signée à la fin du mois de décembre 2010.

Plus en détail

H2Open Kite United : L'ECO - événement du Kite!

H2Open Kite United : L'ECO - événement du Kite! Du snowkite au kitesurf, il n'y a qu'une seule différence, l'état de l'eau... Un sport en harmonie avec la nature : l eau, la neige, l air, le vent... L événement C est à l occasion de la «Semaine du Vent»

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION ACTIONS SPECIFIQUES EXERCICE N : ASSOCIATION :

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION ACTIONS SPECIFIQUES EXERCICE N : ASSOCIATION : Document n 2 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION ACTIONS SPECIFIQUES EXERCICE N : ASSOCIATION : Précisez sil s agit : D une première demande D un renouvellement INTITULE DE L ACTION Finalité d intérêt général

Plus en détail

www.ville-lepellerin.fr

www.ville-lepellerin.fr Pg n 1 / 10 Mairie de Le Pellerin, 44640 DOSSIER DE PRESSE Le Pellerin, le lundi 29 janvier 2007 lancement du site internet de la ville du Pellerin < mardi 6 février 2007 > sommaire Communiqué de presse

Plus en détail

Ville de Luxeuil-les-Bains. DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTIONS 2015 Associations Culturelles et Autres Associations

Ville de Luxeuil-les-Bains. DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTIONS 2015 Associations Culturelles et Autres Associations Ville de Luxeuil-les-Bains DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTIONS 2015 Associations Culturelles et Autres Associations Informations pratiques sur le dossier : Le dossier de demande de subvention est destiné

Plus en détail

FORUM STAGES JOBS EMPLOIS

FORUM STAGES JOBS EMPLOIS FORUM STAGES JOBS EMPLOIS 6 ème édition Mardi 29 Janvier 2013 DE BAC + 1 À BAC + 5 Objectifs Faciliter les contacts entre entreprises et étudiants Communiquer auprès de l ensemble des participants Faciliter

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION APPEL À PROJETS INTERRÉGIME 2013 LANGUEDOC-ROUSSILLON «Prévention des risques liés au vieillissement des seniors fragilisés» DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Le dossier de demande de subvention est à retourner

Plus en détail

Mme METRAL présente le déroulement de l atelier. Il sera constitué de 3 temps :

Mme METRAL présente le déroulement de l atelier. Il sera constitué de 3 temps : Atelier Projet Territorial Samedi 1er septembre 2012 Artigues Près bordeaux Thème : Développement/Communication Animateur : Aurélie METRAL MILHE Début de l Atelier à 11h30 Mme METRAL présente le déroulement

Plus en détail

Réseau Rural Français Groupe de travail «gestion de l espace»

Réseau Rural Français Groupe de travail «gestion de l espace» Réseau Rural Français Groupe de travail «gestion de l espace» Appel à contributions Fiche synthétique de recueil actions 2009-2010 Les propositions d'actions doivent comprendre dans la mesure du possible

Plus en détail

CONVENTION-CADRE MULTIPARTENARIALE. relative à l Education au Développement Durable 2009-2012

CONVENTION-CADRE MULTIPARTENARIALE. relative à l Education au Développement Durable 2009-2012 CONVENTION-CADRE MULTIPARTENARIALE relative à l Education au Développement Durable 2009-2012 novembre 2009 Les partenaires Rectorat de l Académie de la Guadeloupe Direction de l Agriculture et de la Forêt

Plus en détail

FORUM STAGE JOB EMPLOI 8 ème EDITION

FORUM STAGE JOB EMPLOI 8 ème EDITION FORUM STAGE JOB EMPLOI 8 ème EDITION Mercredi 15 janvier 2014 FORUM STAGE JOB EMPLOI 8 ème EDITION Objectifs Faciliter les contacts entre entreprises et étudiants Communiquer auprès de l ensemble des participants

Plus en détail

Licence professionnelle Commercialisation des produits touristiques

Licence professionnelle Commercialisation des produits touristiques Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Commercialisation des produits touristiques Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour

Plus en détail

Réunion Partenaires - Communication. Ils nous ont rejoints

Réunion Partenaires - Communication. Ils nous ont rejoints Réunion Partenaires - Communication Ils nous ont rejoints Ordre du jour Bilan des actions 2011 Axes 2012-2013 Projets des manifestations pour 2012 Plan média de l Ordre des Experts Comptables Supports

Plus en détail

CALENDRIER NATIONAL FORMATION DES CADRES STAGES DE FORMATIONS INITIALES ET CONTINUES HABILITES POUR LA SAISON 2014-2015

CALENDRIER NATIONAL FORMATION DES CADRES STAGES DE FORMATIONS INITIALES ET CONTINUES HABILITES POUR LA SAISON 2014-2015 FEDERATION FRANCAISE DE SKI SAISON 2014/2015 FORMATION DES CADRES mis à jour le 6/07/2015 lien vers Coordonnées Comités Régionaux : http://www.ffs.fr/federation/comites-regionaux CALENDRIER NATIONAL FORMATION

Plus en détail

formation 2012 Un Organisme de Formation à votre service Spécialisé «Logement des Jeunes»

formation 2012 Un Organisme de Formation à votre service Spécialisé «Logement des Jeunes» Un Organisme de Formation à votre service Spécialisé «Logement des Jeunes» FORMA-CLLAJ formation 2012 / /Directeurs // Responsables // Élus // Cadres administratifs // Agents de collectivités territoriales

Plus en détail

Plan d action partagé pour le développement de l alternance en Ile-de-France

Plan d action partagé pour le développement de l alternance en Ile-de-France Plan d action partagé pour le développement de l alternance en Ile-de-France 1 Un contexte de mobilisation partagée Un objectif partagé de porter à 500 000 au niveau national le nombre d apprentis à l

Plus en détail

Enseigner le développement durable

Enseigner le développement durable Les enjeux Enseigner le développement durable Catalogue de nos outils pédagogiques Édition : octobre 2014 DES RESSOURCES PÉDAGOGIQUES pour les enseignants, animateurs de centres de loisirs et associations.

Plus en détail

Lancement d une démarche de développement durable. Agenda 21 et Plan Climat Energie Territorial

Lancement d une démarche de développement durable. Agenda 21 et Plan Climat Energie Territorial Lancement d une démarche de développement durable Agenda 21 et Plan Climat Energie Territorial Le développement durable «Un développement qui répond aux besoins du présent sans comprome6re la capacité

Plus en détail

Whaller.com. Créez votre réseau associatif!

Whaller.com. Créez votre réseau associatif! Whaller.com Créez votre réseau! 14.01.2015 Réseau social 2 Sommaire 1. Principes généraux 2. Whaller au service des associations 3. Concrètement 4. Pour aller plus loin Réseau social 1. Principes généraux

Plus en détail

La Fondation Société Générale pour la solidarité

La Fondation Société Générale pour la solidarité La Fondation Société Générale pour la solidarité F O N D A T I O N P O U R L A S O L I D A R I T É La Fondation d entreprise Société Générale pour la Solidarité Elle intervient en faveur de l insertion

Plus en détail

BILAN ET PERSPECTIVES DU PROJET REGIONAL HANDICAP

BILAN ET PERSPECTIVES DU PROJET REGIONAL HANDICAP PROJET REGIONAL HANDICAP ANFH CHAMPAGNE-ARDENNE / FIPHFP BILAN ET PERSPECTIVES DU PROJET REGIONAL HANDICAP 26 septembre 2014 BILAN LE CONTENU DU PROJET Prestation de Conseil à destination de 20 établissements

Plus en détail

vers Auch vers Tarbes - Pau Bordeaux A 64 vers Toulouse Lannemezan Arreau Loudenvielle vers Luchon Peyragudes Val Louron vers Espagne

vers Auch vers Tarbes - Pau Bordeaux A 64 vers Toulouse Lannemezan Arreau Loudenvielle vers Luchon Peyragudes Val Louron vers Espagne Saint Lary-Soulan - Hautes-Pyrénées (65) Nous rejoindre à SAINT LARY-SOULAN vers Auch vers Tarbes - Pau Bordeaux A 64 vers Toulouse Lannemezan Arreau Saint-Lary-Soulan Piau Engaly vers Espagne classes

Plus en détail

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Le sens de notre action Les questions relatives à l amélioration du cadre de vie et au bien-être des hommes sont des préoccupations sociétales

Plus en détail

STATISTIQUES. Octobre 2010. HEC Ms Risques internationaux. Professeur : Xavier BOUTE

STATISTIQUES. Octobre 2010. HEC Ms Risques internationaux. Professeur : Xavier BOUTE STATISTIQUES HEC Ms Risques internationaux Octobre 2010 Professeur : Xavier BOUTE 1 Married, 2 daughters : Laurane (9 ans) Maëlle (7 ans) Military Officer in the Army Academic director STATISTICS Descriptive

Plus en détail

OUTILS DE PILOTAGE INTERVENANT A L ISSUE DE CE MODULE, TILS DE PILOTAGE OBJECTIFS METHODE. Arnaud MORIN, consultant Formateur, AMC

OUTILS DE PILOTAGE INTERVENANT A L ISSUE DE CE MODULE, TILS DE PILOTAGE OBJECTIFS METHODE. Arnaud MORIN, consultant Formateur, AMC TILS DE PILOTAGE OUTILS DE PILOTAGE OBJECTIFS Comprendre l importance de la gestion dans une association Comprendre que la comptabilité est un outil de gestion qui permet de gérer son association et non

Plus en détail