Evaluation de la qualité de la prise en charge des patients atteints de cancers colorectaux dans les régions Aquitaine et Midi-Pyrénées

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Evaluation de la qualité de la prise en charge des patients atteints de cancers colorectaux dans les régions Aquitaine et Midi-Pyrénées"

Transcription

1 20-24 rue du pont Saint-Pierre Toulouse Tél: Fax: Courriel: Site: cours de l'argonne Bordeaux cedex Tél : Fax : Courriel: Site: Evaluation de la qualité de la prise en charge des patients atteints de cancers colorectaux dans les régions Aquitaine et Midi-Pyrénées Procédure de validation des indicateurs de qualité par une méthode de type Delphi

2 Principe de la méthode Delphi Méthode d analyse Les experts sélectionnés Cliquez pour modifier le style du titre Plan Les indicateurs soumis à validation Les résultats du premier tour Les résultats du second tour Synthèse des résultats et conclusion 2

3 Principe Principe de la méthode Delphi Méthode qualitative de détermination d un standard de référence Méthode de consensus = manière de synthétiser l information et de confronter des avis contradictoires, dans le but de définir le degré d accord au sein d un groupe d individus sélectionnés La question est posée par écrit à chaque expert, leur réponse permettant d établir un nouveau questionnaire, tenant compte des remarques et mettant en évidence les divergences entre les opinions des participants. Ce dernier est ensuite transmis à l ensemble des experts jusqu à ce qu un accord intervienne. Objectif principal Formaliser le degré d accord entre experts, en identifiant et en sélectionnant, par une cotation itérative avec retour d information, les points de convergence et les points de divergence ou d indécision entre experts 3

4 Méthode Groupe de cotation: experts chirurgiens digestifs, gastro-entérologues, anatomopathologistes, oncologues médicaux, oncologues radiothérapeutes, radiologues Une démarche en 2 tours : envoi de 2 courriers successifs (mail et courrier) But = retenir les indicateurs les plus pertinents pour une majorité d experts Premier tour Cotation de la pertinence/utilité de chaque indicateur proposé sur une échelle numérique discrète graduée de 1 (pas du tout utile/pertinent) à 9 (très utile/pertinent) Remarques et propositions éventuelles Accords forts au 1er tour acceptés tels quels Second tour Nouvelle grille tenant compte des remarques Cotation de la pertinence/utilité de chaque indicateur proposé sur échelle numérique discrète graduée de 1 (pas du tout utile/pertinent) à 9 (très utile/pertinent) Réponses de l expert et aperçu des différentes opinions du groupe agrégées et anonymisées Etape de synthèse à l issue de ces 2 tours 4

5 Méthode d analyse (1) Accord entre experts quand les cotations prises en compte sont toutes 5 ou toutes 5 Caractère approprié ou non de la proposition soumise au vote défini par le positionnement de la médiane et la distribution des réponses sur l échelle de 1 à 9 HAS- Méthode «Recommandations par consensus formalisé» (RCF) 5

6 Méthode d analyse (2) En l absence de valeur manquante, une des réponses peut être exclue de l analyse du degré d accord selon les règles suivantes La valeur minimale est exclue si la médiane > 5 La valeur maximale est exclue si la médiane 5 Lorsque le groupe de cotation comprend 16 membres ou plus, les règles peuvent être adaptées : il est proposé d exclure au maximum une valeur extrême, en l absence de valeur manquante, par tranche de 15 membres. Ceci correspond à accepter de ne pas prendre en compte si 9 à 15 cotateurs, une valeur manquante ou une valeur exclue (valeur minimale si médiane > 5 ou valeur maximale si médiane 5) si 16 à 30 cotateurs, 2 valeurs manquantes, ou 2 valeurs exclues, ou 1 valeur manquante et 1 exclue 6

7 33 experts retenus pour l analyse Cliquez pour modifier le style du titre 17 en Aquitaine et 16 en Midi-Pyrénées Exclusion 1 expert ayant donné son accord préalable et n ayant pas donné suite 2 experts n ayant pas participé au second tour Les experts sélectionnés Tous les secteurs d activité représentés (public, privé, autre) Région Spécialité A MP Total Anapath Chir Gastro Oncomed Oncorad Radiologue Total

8 Les indicateurs soumis à cotation Indicateurs soumis à cotation sélectionnés à partir des référentiels régionaux et nationaux, de la littérature internationale et du Programme Hospitalier de Recherche Clinique aquitain 2003/2007 Prise en charge Indicateurs soumis à cotation Total Colon Rectum Bilan Anapath Traitement Complications RCP Total

9 Commentaires indicateurs reformulés pour le second tour Indicateurs de proportion Indicateurs de traitement Indicateurs de RCP Données collectées dans la grille de recueil mais ne faisant pas l objet d indicateurs en tant que tels Valeurs manquantes nombreuses Résultats du premier tour (1) 9

10 Résultats du premier tour (2) 4 indicateurs avec accord fort (et sans valeur manquante) : acceptés au 1er tour et non resoumis au second tour Bilan anatomopathologie Tous les patients ont dans leur dossier un CR anatomopathologique mentionnant le stade pathologique (ptpn) ET le type histologique Colon: Médiane 8; [8-9]; n=33 Approprié Rectum: Médiane 8; [8-9]; n=33 Approprié Tous les patients ont dans leur dossier un CR anatomopathologique mentionnant les nombres de ganglions prélevés et envahis Colon: Médiane 8; [8-9]; n=33 Approprié Rectum: Médiane 8; [8-9]; n=33 Approprié 10

11 Résultats du premier tour (3) Prise en charge Indicateurs soumis à cotation Total Colon Rectum Bilan Anapath Traitement Complications RCP Total indicateurs retenus au premier tour concernant le bilan anatomopathologique (2 pour le côlon et 2 pour le rectum) non soumis au second tour 44 autres indicateurs soumis au second tour 11

12 44 indicateurs soumis au second tour 43 indicateurs appropriés Cliquez pour modifier le style du titre Résultats du premier tour (4) Avec 1 valeur exclue (ou 1 VM) pour 16 indicateurs; et 1 valeur exclue + 1 VM pour 2 indicateurs 1 indicateur incertain à discuter Pas d indicateur inapproprié Peu de valeur manquante (n=4; 0,3%) 12

13 Résultats du second Cliquez tour : BILAN pour modifier DIAGNOSTIQUE le style du titre (1) Tous les patients ont eu une biopsie par endoscopie Colon: Médiane 9; [7-9]; n=33 Approprié Rectum: Médiane 9; [7-9]; n=33 Approprié Tous les patients ont eu une coloscopie complète avant traitement opératoire si la tumeur est franchissable Colon: Médiane 9; [5-9]; n=33 Approprié Rectum: Médiane 9; [5-9]; n=33 Approprié 13

14 Résultats du second Cliquez tour : BILAN pour modifier DIAGNOSTIQUE le style du titre (2) Tous les patients ont eu un scanner abdomino pelvien Colon: Médiane 9; [5-9]; n=33 Approprié Rectum: Médiane 9; [5-9]; n=32 (1 VM) Approprié Tous les patients ont eu un scanner thoracique Colon: Médiane 9; [5-9]; n=33 Approprié Rectum: Médiane 9; [5-9]; n=32 (1VM) Approprié 14

15 Résultats du second Cliquez tour : BILAN pour modifier DIAGNOSTIQUE le style du titre (3) Tous les patients ont eu une rectoscopie rigide Rectum: Médiane 5; [1-5]; n=33 Incertain (cf 4 valeurs endessous de 5, majorité des réponses à 5 et pas de valeurs manquantes) I5R Freq. Percent Total Tous les patients ont eu une écho-endoscopie rectale Rectum: Médiane 8; [5-9]; n=33 Approprié Tous les patients avec une tumeur localement évoluée à partir de T3 doivent avoir une IRM pelvienne Rectum: Médiane 8; [5-9]; n=33 Approprié 15

16 Résultats du second tour Cliquez : ANATOMOPATHOLOGIE pour modifier le style du titre (1) Proportion de patients dont le nombre de ganglions analysés est 12 Colon: Médiane 9; [6-9]; n=33 Approprié Rectum: Médiane 9; [5-9]; n=32 (1 VE==4) Approprié Tous les patients ont dans leur dossier un CR anatomopathologique mentionnant la mesure quantitative de la marge la plus proche (distale ou proximale) Colon: Médiane 9; [6-9]; n=32 (1 VE==1) Approprié Tous les patients ont dans leur dossier un CR anatomopathologique mentionnant la mesure quantitative des marges distales et latérales (circonférentielles) Rectum: Médiane 9; [7-9]; n=33 Approprié 16

17 Résultats du second tour Cliquez : ANATOMOPATHOLOGIE pour modifier le style du titre (2) Tous les patients métastatiques d'emblée ont eu une recherche d'une mutation du gène K-RAS Colon: Médiane 9; [5-9]; n=32 (1 VE==2) Approprié Rectum: Médiane 9; [5-9]; n=32 (1 VE==2) Approprié Tous les patients ont dans leur dossier un CR anatomopathologique mentionnant l'exérèse totale et intègre du mésorectum (fascia recti intègre) Rectum: Médiane 9; [7-9]; n=33 Approprié Proportion de patients opérés ayant une marge circonférentielle inférieure ou égale à 1 mm Rectum: Médiane 9; [5-9]; n=32 (1 VE==4) Approprié 17

18 Résultats du second tour : TRAITEMENT Proportion de patients de stade II ayant reçu une chimiothérapie post-opératoire Colon: Médiane 9; [5-9]; n=32 (1 VE==4) Approprié Proportion de patients de stade III ayant reçu une chimiothérapie post-opératoire Colon: Médiane 9; [5-9]; n=33 Approprié Proportion de patients de stade III ayant reçu une chimiothérapie dans les 8 semaines post-opératoires Colon: Médiane 9; [5-9]; n=32 (1 VE==3) Approprié Proportion de patients de stade T3 ou T4 ou N>0 ayant reçu un traitement néoadjuvant préopératoire (radiothérapie +/- chimiothérapie) Rectum: Médiane 9; [5-9]; n=33 Approprié 18

19 Résultats du second tour : COMPLICATIONS Proportion de patients ayant eu une fistule anastomotique symptomatique Colon: Médiane 9; [5-9]; n=32 (1 VE==1) Approprié Rectum: Médiane 9; [5-9]; n=32 (1 VE==1) Approprié Proportion de patients décédés dans les 30 jours postopératoires Colon: Médiane 9; [5-9]; n=32 (1 VE==1) Approprié Rectum: Médiane 9; [5-9]; n=32 (1 VE==1) Approprié 19

20 Résultats du second tour : RCP (1) Proportion de patients opérés d'un cancer du côlon dont le dossier a été discuté en RCP après chirurgie Colon: Médiane 9; [8-9]; n=33 Approprié Proportion de patients opérés d'un cancer du rectum dont le dossier a été discuté en RCP avant chirurgie Rectum: Médiane 9; [9-9]; n=33 Approprié 20

21 Résultats du second tour : RCP (2) Tous les patients ont eu leur dossier discuté en RCP avec au moins 3 spécialités différentes Colon: Médiane 9; [5-9]; n=32 (1 VE==4) Approprié Rectum: Médiane 9; [5-9]; n=32 (1 VE==4) Approprié Tous les patients ont eu leur dossier discuté en RCP avec au moins un chirurgien digestif ou à orientation digestive Colon: Médiane 9; [5-9]; n=33 Approprié Rectum: Médiane 9; [7-9]; n=33 Approprié Tous les patients ont eu leur dossier discuté en RCP avec au moins un oncologue (médical ou radiothérapeute ou un médecin spécialiste d organe qualifié pour prescrire une chimiothérapie) Colon: Médiane 9; [5-9]; n=33 Approprié Rectum: Médiane 9; [8-9]; n=33 Approprié Tous les patients ont eu leur dossier discuté en RCP avec au moins un oncologue radiothérapeute Rectum: Médiane 9; [6-9]; n=32 (1 VE==2) Approprié 21

22 Résultats du second tour : RCP (3) Le score OMS est renseigné dans toutes les fiches RCP Colon: Médiane 9; [1-9]; n=31 (2 VM) Approprié Rectum: Médiane 9; [1-9]; n=31 (2 VM) Approprié 22

23 Résultats du second tour : RCP (4) Le stade T (clinique ou radiologique) ou pt (pathologique après chirurgie) est renseigné dans toutes les fiches RCP Colon: Médiane 9; [5-9]; n=33 Approprié Rectum: Médiane 9; [5-9]; n=33 Approprié Le stade N (clinique ou radiologique) ou pn (pathologique après chirurgie) est renseigné dans toutes les fiches RCP Colon: Médiane 9; [5-9]; n=33 Approprié Rectum: Médiane 9; [5-9]; n=33 Approprié Tous les patients bénéficient d une adéquation entre le traitement proposé en RCP et le traitement réellement effectué (si écart à la proposition, justification présente) Colon: Médiane 9; [5-9]; n=33 Approprié Rectum: Médiane 9; [5-9]; n=33 Approprié 23

24 Synthèse des résultats Prise en charge Indicateurs soumis à cotation Total Colon Rectum Bilan Anapath Traitement Complications RCP Total Prise en charge Indicateurs retenus Total Colon Rectum Bilan Anapath Traitement Complications RCP Total indicateurs soumis 47 indicateurs retenus 24

25 Une grande majorité des indicateurs appropriés Indicateur de la rectoscopie rigide pour tous les patients atteints du cancer du rectum incertain et non retenu comme indicateur de qualité de prise en charge Facteurs de variabilité individuels tels l âge, le sexe, la localisation, le stade, les comorbidités et l IRIS à un niveau écologique à prendre en compte au moment de l analyse des indicateurs Données intégrées dans la grille de recueil mais ne constituant pas des indicateurs en tant que tels Conclusion 25

Cliquez pour modifier le style du titre

Cliquez pour modifier le style du titre Réseau de Cancérologie de Midi-Pyrénées Cliquez pour modifier le style du titre PROJET D EVALUATION DE LA QUALITE DE LA PRISE EN CHARGE DES CANCERS COLORECTAUX EN AQUITAINE ET MIDI-PYRENEES (EVACCOR):

Plus en détail

Prise en charge initiale du cancer colorectal en Aquitaine

Prise en charge initiale du cancer colorectal en Aquitaine Prise en charge initiale du cancer colorectal en Aquitaine Résultats de l étude 17 mars 2006 version finale 1 Introduction Un des objectifs du RCA est de contribuer à l amélioration de la qualité des soins,

Plus en détail

Le Réseau de Cancérologie de Midi-Pyrénées

Le Réseau de Cancérologie de Midi-Pyrénées METHODOLOGIE COMMUNE D EVALUATION DES RCP Objectif de l étude Evaluer la qualité du passage en RCP afin de garantir une amélioration continue de leur qualité et in fine du service rendu aux patients. L

Plus en détail

Actualités du Réseau de Cancérologie d Aquitaine. 13 ème Journée Régionale RCA Vendredi 28 novembre 2014 Dr Véronique Bousser

Actualités du Réseau de Cancérologie d Aquitaine. 13 ème Journée Régionale RCA Vendredi 28 novembre 2014 Dr Véronique Bousser Actualités du Réseau de Cancérologie d Aquitaine 13 ème Journée Régionale RCA Vendredi 28 novembre 2014 Dr Véronique Bousser Dispositif CaPLA Prise en charge multidisciplinaire des personnes prédisposées

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre

Cliquez pour modifier le style du titre Cliquez pour modifier le style du titre CANCER DE LA PROSTATE: ÉVALUATION DE LA PRISE EN CHARGE EN MIDI-PYRÉNÉES EN 2011 Jérôme Goddard, Laetitia Daubisse-Marliac, Christophe Lagadic, Pierre Lunardi, Edvie

Plus en détail

Réseau de Ca ancérologie de Midi-Pyrénées

Réseau de Ca ancérologie de Midi-Pyrénées Réseau de Ca ancérologie de Midi-Pyrénées Sarcome des tissus mous de l adulte Dr. Richard Aziza Radiologue Institut Claudius Regaud, Toulouse Dr. Christine Chevreau Oncologue Institut Claudius Regaud,

Plus en détail

REFERENTIEL D AUTO-EVALUATION DES PRATIQUES EN CHIRURGIE VISCERALE ET DIGESTIVE

REFERENTIEL D AUTO-EVALUATION DES PRATIQUES EN CHIRURGIE VISCERALE ET DIGESTIVE REFERETIEL D AUT-EVALUATI DES PRATIQUES E CHIRURGIE VISCERALE ET DIGESTIVE Audit clinique : Prise en charge chirurgicale de la tumeur primitive (cancer du rectum) ovembre 2010 1 I/ PRMTEUR La Fédération

Plus en détail

ETUDE DE LA QUALITE ET DE LA PLURIDISCIPLINARITE DE LA PRISE EN CHARGE INITIALE DES PATIENTS ATTEINTS DE CANCER PROSTATIQUE EN MIDI-PYRENEES Date de remplissage du questionnaire : /_/_/ /_/_/_/_/ INFORMATIONS

Plus en détail

Résultats Enquête RCP 2006 Nombre total d enregistrements dans le questionnaire: 233

Résultats Enquête RCP 2006 Nombre total d enregistrements dans le questionnaire: 233 s Enquête RCP 2006 Nombre total d enregistrements dans le questionnaire: 233 Question n 004 Type de RCP : Libéral 92 39.48% Hospitalier 55 23.61% Mixte 84 36.05% Autre 2 0.86% Question n 006 Fréquence

Plus en détail

Caecum 14 % Colon ascendant 10 % colon transverse 12 % colon Descendant 7 % Sigmoide 25 % Rectosigmoide 9 % Rectum 23 %

Caecum 14 % Colon ascendant 10 % colon transverse 12 % colon Descendant 7 % Sigmoide 25 % Rectosigmoide 9 % Rectum 23 % Adénocarcinome du rectum: prise en charge Caecum 14 % Colon ascendant 10 % colon transverse 12 % colon Descendant 7 % Sigmoide 25 % Rectosigmoide 9 % Rectum 23 % Séminaire de formation IRFC/Oncolie Christophe

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre

Cliquez pour modifier le style du titre Cliquez pour modifier le style du titre Prise en charge des cancers du côlon et du haut rectum de stade I et II: critères de choix de la réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) Marce-Amara Kpoghomou,

Plus en détail

Réseau de Cancérologie de Midi-Pyrénées

Réseau de Cancérologie de Midi-Pyrénées Réseau de Cancérologie de Midi-Pyrénées Oncomip : Outil d Evaluation de la qualité de la prise en charge centrée sur la RCP Visioconférence 26 mai 2010 20-24, rue du pont Saint-Pierre 31052 Toulouse Tél:

Plus en détail

ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT D'UNE REUNION DE CONCERTATION PLURIDISCIPLINAIRE

ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT D'UNE REUNION DE CONCERTATION PLURIDISCIPLINAIRE PROCEDURE n 01 ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT D'UNE REUNION DE CONCERTATION PLURIDISCIPLINAIRE Rédigé le : 05 janvier 2009 par : Gilles NALLET Modifié le : 13 janvier 2010 Validé le : 13 janvier 2010 par

Plus en détail

Recommandations régionales Prise en charge des cancers du poumon non à petites cellules

Recommandations régionales Prise en charge des cancers du poumon non à petites cellules Recommandations régionales Prise en charge des cancers du poumon non à petites cellules - avril 2009 - Réunions de Concertation Pluridisciplinaires (RCP) Tout nouveau patient ayant un cancer bronchique

Plus en détail

Indications de la radiothérapie

Indications de la radiothérapie traitements, soins et innovation MAI 2009 Indications de la radiothérapie CANCER DU rectum COLLECTION recommandations & référentiels OUTIL D AIDE À LA DÉCISION CONSENSUS D EXPERTS À PARTIR DE RECOMMANDATIONS

Plus en détail

Analyse de la prise en charge des cancers colorectaux dans le Réseau de Cancérologie d Aquitaine

Analyse de la prise en charge des cancers colorectaux dans le Réseau de Cancérologie d Aquitaine nalyse de la prise en charge des cancers colorectaux dans le Réseau de ancérologie d quitaine roupe Régional quitain des ancers olorectaux E. Rullier,. elleannée,. uby, Y. écouarn,.l. Renaud-Salis, S.

Plus en détail

Cancer du rectum : traitement préopératoire

Cancer du rectum : traitement préopératoire SAHGEED Cancer du rectum : traitement préopératoire Cours Intensif de Cancérologie Digestive FFCD - SAHGEED 16 &17 Septembre 2016 Palais de la Culture MOUFDI Zakaria Pr. Nicolas Magné, MD, PhD nicolas.magne@icloire.fr

Plus en détail

REFERENTIEL D AUTO-EVALUATION DES PRATIQUES EN CHIRURGIE VISCERALE ET DIGESTIVE

REFERENTIEL D AUTO-EVALUATION DES PRATIQUES EN CHIRURGIE VISCERALE ET DIGESTIVE REFERETIEL D AUT-EVALUATI DES PRATIQUES E CHIRURGIE VISCERALE ET DIGESTIVE Audit clinique : Prise en charge chirurgicale des cancers de l estomac (cancer du cardia exclu) ovembre 2010 1 I/ PRMTEUR La Fédération

Plus en détail

Deuxième itération : Enquête des délais de mise en route du premier traitement adjuvant chez les femmes opérées d un cancer du sein invasif

Deuxième itération : Enquête des délais de mise en route du premier traitement adjuvant chez les femmes opérées d un cancer du sein invasif Groupe Régional Evaluation Bretagne Deuxième itération : Enquête des délais de mise en route du premier traitement adjuvant chez les femmes opérées d un cancer du sein invasif Rapport PUBLIC Version définitive

Plus en détail

26/05/2010. Critères d agrément spécifique. Seuil d activité minimale. Mesures transversales de qualité

26/05/2010. Critères d agrément spécifique. Seuil d activité minimale. Mesures transversales de qualité valuation des RCP de la carcinologie digestive du CHU et de la carcinologie gynécologique des Cliniques de la Haute-Vienne De Juillet à Décembre 29 Décret n 27-388 du 21 mars 27 relatif aux conditions

Plus en détail

Equipe ORL Clinique ORL et chirurgie CF, EPH Batna

Equipe ORL Clinique ORL et chirurgie CF, EPH Batna 1 CO-AUTEURS / STRUCTURES Equipe ORL Clinique ORL et chirurgie CF, EPH Batna Equipe Oncologie CAC Batna Equipe Radiothérapie CAC Batna INTRODUCTION MATERIEL ET METHODES RESULTATS / DISCUSSION CONCLUSION

Plus en détail

Etude d homogénéité des propositions de RCP. -Cancer du sein-

Etude d homogénéité des propositions de RCP. -Cancer du sein- Groupe Régional Evaluation Bretagne Etude d homogénéité des propositions de RCP -Cancer du sein- Rapport régional mars 2017 Homogénéité des propositions de RCP- Cancer du sein 1 Introduction Le Groupe

Plus en détail

Prise en charge des cancers du colon

Prise en charge des cancers du colon Prise en charge des cancers du colon Pr B. HEYD Service de Chirurgie Viscérale, Digestive et Cancérologique Unité de transplantation Hépatique CHU Besançon Cancers colo rectaux 34 000 nouveaux cas 65 %

Plus en détail

EVACCOR - Etude transversale des cas de cancers colorectaux

EVACCOR - Etude transversale des cas de cancers colorectaux EVACCOR - Etude transversale des cas de cancers colorectaux en Aquitaine et Midi-Pyrénées Responsable(s) : Edvie Oum Sack Galvin Angéline Date de modification : 02/04/2015 Version : 1 ID : 38998 Général

Plus en détail

Etude EFFECT. Formulaire d enregistrement prospectif

Etude EFFECT. Formulaire d enregistrement prospectif Etude EFFECT Formulaire d enregistrement prospectif Les variables marquées d un REQ en exposant sont des variables à remplir obligatoirement. Les variables avec sont des variables single-select ; on ne

Plus en détail

De l évaluation de la prise en charge du cancer du colon à un chemin clinique

De l évaluation de la prise en charge du cancer du colon à un chemin clinique De l évaluation la prise en charge du cancer du colon à un chemin clinique Jean-Marc BEREDER, Nadia ARAB, Jean-François QUARANTA 1 CHOIX DE LA PATHOLOGIE Le cancer du colon est au premier rang s cancers

Plus en détail

AUDIT REGIONAL DES PRATIQUES EN CANCEROLOGIE NORD PAS DE CALAIS 2013

AUDIT REGIONAL DES PRATIQUES EN CANCEROLOGIE NORD PAS DE CALAIS 2013 AUDIT REGIONAL DES PRATIQUES EN CANCEROLOGIE NORD PAS DE CALAIS 2013 SOMMAIRE METHODOLOGIE... 1 DONNEES REGIONALES ANNEE 2013... 4 1. Caractéristiques du séjour patient... 5 2. Réunion de Concertation

Plus en détail

Dr Laurence Digue. Réseau de Cancérologie d Aquitaine. 37 es journées de la Société Française de Sénologie et Pathologie Mammaire

Dr Laurence Digue. Réseau de Cancérologie d Aquitaine. 37 es journées de la Société Française de Sénologie et Pathologie Mammaire Dr Laurence Digue Réseau de Cancérologie d Aquitaine 37 es journées de la Société Française de Sénologie et Pathologie Mammaire Bordeaux 11 Novembre 2015 RCP Réunion de Concertation Pluridisciplinaire

Plus en détail

Recommandations régionales Prise en charge des sarcomes des tissus mous non métastatiques

Recommandations régionales Prise en charge des sarcomes des tissus mous non métastatiques Recommandations régionales Prise en charge des sarcomes des tissus mous non métastatiques - janvier 2006 - Diagnostic clinique Examen clinique (standard) : anamnèse examen de la région tumorale : localisation

Plus en détail

Réseau régional de cancérologie du Limousin

Réseau régional de cancérologie du Limousin Réseau régional de cancérologie du Limousin Rapport d évaluation des RCP Année 2015 ROHLim Réseau financé par le FIR 12 rue Robert Schuman 87170 ISLE Tél : 05.55.50.51.81 Réseau reconnu par l INCa Fax

Plus en détail

SARCOMES DES TISSUS MOUS. Prise en charge des adolescents et jeunes adultes

SARCOMES DES TISSUS MOUS. Prise en charge des adolescents et jeunes adultes SARCOMES DES TISSUS MOUS Prise en charge des adolescents et jeunes adultes Avril 2014 Sarcomes des tissus mous Version validée : avril 2014 Cible(s) Spécialités de la pathologie concernée. Rédacteur(s)

Plus en détail

Critères de qualité d une RCP

Critères de qualité d une RCP Critères de qualité d une RCP Denis Grasset Service d hépato-gastroentérologie et d oncologie digestive Centre Hospitalier Bretagne Atlantique, Vannes CONFLITS D INTÉRÊT Aucun conflit d intérêt Réunion

Plus en détail

Élaboration de recommandations de bonne pratique

Élaboration de recommandations de bonne pratique GUIDE MÉTHODOLOGIQUE Élaboration de recommandations de bonne pratique Méthode «Recommandations par consensus formalisé» Décembre 2010-1 - Ce document a été validé par le Collège de la Haute Autorité de

Plus en détail

SANTÉ ETABLISSEMENTS DE SANTÉ. Avis du 20 juin 2008 relatif aux critères d agrément des établissements pratiquant la cancérologie NOR : SJSH V

SANTÉ ETABLISSEMENTS DE SANTÉ. Avis du 20 juin 2008 relatif aux critères d agrément des établissements pratiquant la cancérologie NOR : SJSH V MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE Direction de l hospitalisation et de l organisation des soins Sous-direction de l organisation du système de soins Bureau des

Plus en détail

Prise en charge des patients atteints de métastases hépatiques synchrones du cancer colorectal

Prise en charge des patients atteints de métastases hépatiques synchrones du cancer colorectal Mesure 19 soins et vie des malades Mars 2011 recommandations professionnelles Prise en charge des patients atteints de métastases hépatiques synchrones COLLECTION recommandations & référentiels Recommandations

Plus en détail

BILAN DU CANCER RECTAL. L BEDENNE Cours intensif de cancérologie digestive

BILAN DU CANCER RECTAL. L BEDENNE Cours intensif de cancérologie digestive BILAN DU CANCER RECTAL L BEDENNE Cours intensif de cancérologie digestive ALGER 6-5-2009 THESAURUS NATIONAL DE CANCEROLOGIE DIGESTIVE 2009 (tncd.org) Explorations pré-thérapeutiques : TR : distance, mobilité,

Plus en détail

Base régionale RCP : Exploitation (+) de fiches. Dr. Gilles HERENGT, Zeina ASBATI, Dr. Isabelle KLEIN

Base régionale RCP : Exploitation (+) de fiches. Dr. Gilles HERENGT, Zeina ASBATI, Dr. Isabelle KLEIN Base régionale RCP : Exploitation (+) de 100 000 fiches Dr. Gilles HERENGT, Zeina ASBATI, Dr. Isabelle KLEIN 7e congrès national des réseaux de cancérologie Nantes 29 & 30 septembre 2016 Contexte Lorraine

Plus en détail

Thésaurus du Cancer du Pancréas

Thésaurus du Cancer du Pancréas Thésaurus du Cancer du Pancréas 1 Classification TNM TX T0 Tis T1 T2 T3 T4 Renseignements insuffisants pour classer la tumeur primitive. Pas de signe de tumeur primitive. Carcinome in situ. Tumeur limitée

Plus en détail

Principes de la chirurgie carcinologique

Principes de la chirurgie carcinologique Principes de la chirurgie carcinologique Chirurgie carcinologique Introduction: Pendant longtemps, la chirurgie a représenté LE SEUL TRAITEMENT des tumeurs solides Aujourd hui, la chirurgie RESTE le traitement

Plus en détail

Cancer du rectum avec métastases synchrones

Cancer du rectum avec métastases synchrones Cancer du rectum avec métastases synchrones Jean-Baptiste Bachet Philippe Rougier Fédération des Spécialités Digestives Hôpital Ambroise Paré, Boulogne, France Épidémiologie 36 000 cancer colorectaux /

Plus en détail

LES RÉUNIONS DE CONCERTATION PLURIDISCIPLINAIRE (RCP)

LES RÉUNIONS DE CONCERTATION PLURIDISCIPLINAIRE (RCP) LES RÉUNIONS DE CONCERTATION PLURIDISCIPLINAIRE (RCP) QU EST CE QUE LA RCP La RCP est une des missions du 3C, celle de s assurer de la mise en œuvre de la pluridisciplinarité. La Réunion de Concertation

Plus en détail

Prise en charge chirurgicale des cancers digestifs au CH de Manosque

Prise en charge chirurgicale des cancers digestifs au CH de Manosque Prise en charge chirurgicale des cancers digestifs au CH de Manosque !! Unités d hospitalisations! Service de chirurgie digestive! Unité de soins continue!! Equipe médicale! Chirurgiens digestif (2)! Anesthésistes

Plus en détail

TUMEURS OSSEUSES. Prise en charge des adolescents et jeunes adultes

TUMEURS OSSEUSES. Prise en charge des adolescents et jeunes adultes TUMEURS OSSEUSES Prise en charge des adolescents et jeunes adultes Avril 2014 Tumeurs osseuses Version validée : avril 2014 Cible(s) Spécialités de la pathologie concernée. Rédacteur(s) Jean-Yves Blay,

Plus en détail

Quorum des RCP en région Centre (qualité des RCP) Mise à jour 6 juillet 2011

Quorum des RCP en région Centre (qualité des RCP) Mise à jour 6 juillet 2011 Quorum des RCP en région Centre (qualité des RCP) Mise à jour 6 juillet 2011 Le quorum des Réunions de Concertation Pluridisciplinaire (RCP) définit les spécialités médicales qui doivent être présentes

Plus en détail

Informations générales

Informations générales Traitement du cancer de prostate. Enquête OPEPS Cette enquête de pratiques est réalisée dans le cadre de l évaluation OPEPS (Office Parlementaire d Evaluation des Politiques de Santé). Son objectif est

Plus en détail

Référentiels Marocains de Chirurgie Cancérologique Digestive

Référentiels Marocains de Chirurgie Cancérologique Digestive Référentiels Marocains de Chirurgie Cancérologique Digestive Chirurgie des métastases hépatiques des cancers colorectaux Pr Belkouchi - Pr Chihab - Pr Zentar - Pr Benkabbou 1. Introduction La présence

Plus en détail

FICHE DE RÉUNION DE CONCERTATION PLURIDISCIPLINAIRE Données minimales administratives, organisationnelles et médicales

FICHE DE RÉUNION DE CONCERTATION PLURIDISCIPLINAIRE Données minimales administratives, organisationnelles et médicales FICHE DE RÉUNION DE CONCERTATION PLURIDISCIPLINAIRE Données minimales administratives, organisationnelles et médicales Le présent document réunit les informations minimales requises et traçables dans le

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre

Cliquez pour modifier le style du titre Réseau de Cancérologie de Midi-Pyrénées Cliquez pour modifier le style du titre La prescription des examens de biologie moléculaire en Midi-Pyrénées : Bilan à 2 ans du projet ORPAMIP Karine Gordien, Eric

Plus en détail

LES DIFFÉRENTS TYPES DE CANCERS

LES DIFFÉRENTS TYPES DE CANCERS DIAGNOSTIC ET IDENTIFICATION DU TYPE DE CANCER L EXAMEN ANATOMOPATHOLOGIQUE (1,2) Le diagnostic de cancer repose sur un examen anatomopathologique : Étude macroscopique et microscopique du tissu tumoral,

Plus en détail

REFERENTIEL D AUTO-EVALUATION DES PRATIQUES EN CHIRURGIE VISCERALE ET DIGESTIVE

REFERENTIEL D AUTO-EVALUATION DES PRATIQUES EN CHIRURGIE VISCERALE ET DIGESTIVE REFERETIEL D AUT-EVALUATI DES PRATIQUES E CHIRURGIE VISCERALE ET DIGESTIVE Audit clinique : Prise en charge des métastases hépatiques (cancer du colon, charnière recto sigmoïdienne et rectum) ovembre 2010

Plus en détail

Institut Universitaire de Santé Publique

Institut Universitaire de Santé Publique Définition de la prise en charge d un patient dans un réseau de soins par une méthode de consensus Delphi projet REPERES (Recherche Évaluative sur la Performance des REseaux de Santé) Comité de présentation

Plus en détail

Compte rendu-fiche standardisé en pathologie cancérologique : Tumeurs colorectales

Compte rendu-fiche standardisé en pathologie cancérologique : Tumeurs colorectales Compte rendu-fiche standardisé en pathologie cancérologique : Tumeurs colorectales Nom : Nom de jeune fille : Code postal domicile : Prénom : Né(e) le : / / Code postal commune de naissance : Nom établissement

Plus en détail

L implication des Hépato-GastroEntérologues en Cancérologie Digestive

L implication des Hépato-GastroEntérologues en Cancérologie Digestive L implication des Hépato-GastroEntérologues en Cancérologie Digestive Résultats de l enquête nationale 2007/2008 réalisée par la Fédération Francophone de Cancérologie Digestive (FFCD) pour la Fédération

Plus en détail

PROSTATE/AUTRES LOCALISATIONS

PROSTATE/AUTRES LOCALISATIONS PROSTATE/AUTRES LOCALISATIONS Les cancers les plus fréquents chez l homme - Prostate (25 %) - Poumon (14 %) - colo-rectal (12 %) - Voies aérodigestives supérieures (11 %) Nombre de nouveaux cas en 2010

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre

Cliquez pour modifier le style du titre Réseau de Cancérologie de Midi-Pyrénées Cliquez pour modifier le style du titre Cancérologie: le réseau de pathologistes de Midi-Pyrénées K.Gordien (1), M.Lacroix-Triki (2), L.Lamant (3), ML.Quintyn-Ranty

Plus en détail

Critères organisationnels

Critères organisationnels Critères organisationnels de la Chirurgie des Lésions Mammaires Kevin KRAFT Journées DESC-SCVO Poitiers - Juin 2007 Motivations Épidémiologiques : priorité de Santé Publique Cancer du sein = 1er cancer

Plus en détail

Cours Intensif de Cancérologie Digestive APPORT DE L IRM DANS LE BILAN PRE-THERAPEUTIQUE DES CANCERS DU RECTUM. FFCD Orléans-Tours 2-3 Octobre 2008

Cours Intensif de Cancérologie Digestive APPORT DE L IRM DANS LE BILAN PRE-THERAPEUTIQUE DES CANCERS DU RECTUM. FFCD Orléans-Tours 2-3 Octobre 2008 Cours Intensif de Cancérologie Digestive APPORT DE L IRM DANS LE BILAN PRE-THERAPEUTIQUE DES CANCERS DU RECTUM IRM DES TUMEURS RECTALES 15 000 nouveaux cas/an en France Amélioration du pronostic Evolutions

Plus en détail

Prise en charge des patients avec cancer du rectum et métastases hépatiques synchrones RESECABLES

Prise en charge des patients avec cancer du rectum et métastases hépatiques synchrones RESECABLES Prise en charge des patients avec cancer du rectum et métastases hépatiques synchrones RESECABLES Regimbeau JM Service de chirurgie digestive et Oncologique CHU Amiens Nord, université de Picardie Amiens

Plus en détail

Actes doubles : pourquoi les caisses réagissent-elles?

Actes doubles : pourquoi les caisses réagissent-elles? > 15 e Journée de Réflexion < sur l Endoscopie Digestive en France Samedi 26 janvier 2013 Paris, Eurosites Georges V Actes doubles : pourquoi les caisses réagissent-elles? Docteur Thierry Helbert, Marseille

Plus en détail

Le traitement du cancer. dans les établissements de santé en France en 2010

Le traitement du cancer. dans les établissements de santé en France en 2010 2009 2013 Mesure 19 SOINS ET vie des malades Le traitement du cancer mars 2010 dans les établissements de santé en France en 2010 868 établissements de santé sont désormais autorisés à traiter les malades

Plus en détail

REFERENTIEL DES SARCOMES DES TISSUS MOUS

REFERENTIEL DES SARCOMES DES TISSUS MOUS REFERENTIEL DES SARCOMES DES TISSUS MOUS Médecins responsables : Dr LEBRUN-LY, Dr FIORENZA, Dr WEINBRECK Membres du groupe de travail : Dr BOUVIER Stéphane Chirurgien digestif (CHU de Limoges chirurgie

Plus en détail

RECOMMANDATIONS HAS IDENTIFICATION ET PRISE EN CHARGE DES FEMMES A HAUT RISQUE DE CANCER DU SEIN EN RAISON D ANTECEDENTS DE CANCER

RECOMMANDATIONS HAS IDENTIFICATION ET PRISE EN CHARGE DES FEMMES A HAUT RISQUE DE CANCER DU SEIN EN RAISON D ANTECEDENTS DE CANCER RECOMMANDATIONS HAS IDENTIFICATION ET PRISE EN CHARGE DES FEMMES A HAUT RISQUE DE CANCER DU SEIN EN RAISON D ANTECEDENTS DE CANCER 19 MAI 20014 Note à l usage des oncogénéticiens Les recommandations «dépistage

Plus en détail

Document de travail - 24/11/2010. Les cancers primitifs du vagin sont rares et représentent moins de 1% des cancers gynécologiques.

Document de travail - 24/11/2010. Les cancers primitifs du vagin sont rares et représentent moins de 1% des cancers gynécologiques. De OncologiK. Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la médecine, a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire

Plus en détail

Dépistage organisé du cancer colorectal : listing des indicateurs disponibles

Dépistage organisé du cancer colorectal : listing des indicateurs disponibles Dépistage organisé du cancer colorectal : listing des indicateurs disponibles L objectif du dépistage du cancer colorectal est de réduire la mortalité par ce cancer et d en diminuer l incidence. L annexe

Plus en détail

Stratégie thérapeutique loco-régionale des cancers oropharyngés

Stratégie thérapeutique loco-régionale des cancers oropharyngés Club des Oncologues Radiothérapeutes de Paris 13 février 2014 Stratégie thérapeutique loco-régionale des cancers oropharyngés Annabelle PICARD Sébastien ALBERT Chirurgie ORL et Cervico-Faciale Hôpital

Plus en détail

Chirurgie & pathologie rectale Accueil en un jour

Chirurgie & pathologie rectale Accueil en un jour Chirurgie & pathologie rectale Accueil en un jour BIENVENUE Madame, Monsieur Afin de vous faire bénéficier d un accueil personnalisé, de limiter vos déplacements à l Institut, d évaluer votre état général

Plus en détail

Personnalisation des soins : rôle réel de la réunion de concertation pluridisciplinaire. Dr Pierre Heudel Oncologie médicale Centre Léon Bérard, Lyon

Personnalisation des soins : rôle réel de la réunion de concertation pluridisciplinaire. Dr Pierre Heudel Oncologie médicale Centre Léon Bérard, Lyon Personnalisation des soins : rôle réel de la réunion de concertation pluridisciplinaire Dr Pierre Heudel Oncologie médicale Centre Léon Bérard, Lyon Aucun conflit d intéret relié à cet thématique Décision

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre LES ACTUALITÉS DU RÉSEAU ONCOMIP

Cliquez pour modifier le style du titre LES ACTUALITÉS DU RÉSEAU ONCOMIP Cliquez pour modifier le style du titre LES ACTUALITÉS DU RÉSEAU ONCOMIP 04 décembre 2015 1 Cliquez pour modifier ACTUALITÉS le style ONCOMIP du titre Le Plan cancer 3 Le DCC L évaluation des pratiques

Plus en détail

Le traitement du cancer. dans les établissements de santé en France en 2010

Le traitement du cancer. dans les établissements de santé en France en 2010 2009 2013 Mesure 19 SOINS ET vie des malades Le traitement du cancer JUIN 2010 m i s e à j o u r dans les établissements de santé en France en 2010 881 établissements de santé sont autorisés à traiter

Plus en détail

Grille de conformité Activités de soins du traitement du cancer

Grille de conformité Activités de soins du traitement du cancer Grille de conformité Activités de soins du traitement du cancer Références : Circulaires DHOS du 22 février 2005, Décrets 388 et 389 du 21 mars 2007, Arrêté du 29 mars 2007, Circulaire DHOS INCa 101 du

Plus en détail

L évaluation des pratiques au sein du Réseau de Cancérologie d Aquitaine

L évaluation des pratiques au sein du Réseau de Cancérologie d Aquitaine L évaluation des pratiques au sein du Réseau de Cancérologie d Aquitaine DESC de Cancérologie : Module national option 3 «Réseaux de Cancérologie» Toulouse, décembre 2011 3 décembre 2010 Simone Mathoulin-Pélissier

Plus en détail

LE CARCINOME CANALAIRE IN SITU (CCIS) DU SEIN ( = carcinome intra-canalaire) ( = carcinome intra-galactophorique)

LE CARCINOME CANALAIRE IN SITU (CCIS) DU SEIN ( = carcinome intra-canalaire) ( = carcinome intra-galactophorique) LE CARCINOME CANALAIRE IN SITU (CCIS) DU SEIN ( = carcinome intra-canalaire) ( = carcinome intra-galactophorique) Dr Loïc BOULANGER, Pr Denis VINATIER Service de chirurgie gynécologique et mammaire Hôpital

Plus en détail

Les cancers colorectaux (148) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003

Les cancers colorectaux (148) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Les cancers colorectaux (148) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Pré-Requis : Anatomie, vascularisation et drainage lymphatique du recto-colon Anatomie du pelvis Adénome du colon Anatomo-pathologie

Plus en détail

Traitement adjuvant des cancers du rectum : cette maison est pour!

Traitement adjuvant des cancers du rectum : cette maison est pour! Traitement adjuvant des cancers du rectum : cette maison est pour! et n a pas de conflits d intérêt Pr Thierry CONROY Chimiothérapie adjuvante des cancers du rectum : le point de la situation Cancers du

Plus en détail

FDRK: Feuille de route cancer du colon - Cohorte de patients atteints d'un cancer colorectal

FDRK: Feuille de route cancer du colon - Cohorte de patients atteints d'un cancer colorectal FDRK: Feuille de route cancer du colon - Cohorte de patients atteints d'un cancer colorectal Responsable(s) : Abenhaim Lucien, INSERM U657 Date de modification : 16/07/2013 Version : 2 ID : 6922 Général

Plus en détail

EVALUATION DE LA QUALITE DES RCP THORAX A LA CLINIQUE PASTEUR

EVALUATION DE LA QUALITE DES RCP THORAX A LA CLINIQUE PASTEUR EVALUATION DE LA QUALITE DES RCP THORAX A LA CLINIQUE PASTEUR Exemple de collaboration régionale 02 décembre 2009 Dr COURAU Dr VISENTIN PROJET Clinique PASTEUR Développement EPP pneumologie : V2010 - HAS

Plus en détail

COMPTES-RENDUS DE WEB RCP

COMPTES-RENDUS DE WEB RCP COMPTES-RENDUS DE WEB RCP 30.04.2009 La démarche et les CR des Web-RCP sont conformes aux critères des Staff-EPP de la Haute Autorité de Santé COORDINATEUR Dr. JM Vernejoux (Pneumologie, Bordeaux) INTERVENANTS

Plus en détail

Traitement adjuvant et modalités de surveillance après chirurgie à visée curative du cancer colorectal. DES hépato-gastro 14/11/2009 S.

Traitement adjuvant et modalités de surveillance après chirurgie à visée curative du cancer colorectal. DES hépato-gastro 14/11/2009 S. Traitement adjuvant et modalités de surveillance après chirurgie à visée curative du cancer colorectal DES hépato-gastro 14/11/2009 S. Pernot Traitement adjuvant du cancer colique Stade (AJCC 6 th ) Survie

Plus en détail

Bilan d extension locale d une tumeur rectale. François Jausset, Radiologie Brabois Adultes

Bilan d extension locale d une tumeur rectale. François Jausset, Radiologie Brabois Adultes Bilan d extension locale d une tumeur rectale François Jausset, Radiologie Brabois Adultes Introduction - Déterminer l extension locale précise d une tumeur rectale est un enjeu majeur pour le radiologue

Plus en détail

LE CANCER DU COL UTERIN

LE CANCER DU COL UTERIN LE CANCER DU COL UTERIN Tout cancer infiltrant du col utérin diagnostiqué doit passer en RCP pré-thérapeutique. 1. BILAN INITIAL Examen gynécologique et examen clinique général A partir du stade IB le

Plus en détail

Membres du groupe de relecture : Pr MELLONI Boris Onco-pneumologue (CHU de Limoges pathologie respiratoire)

Membres du groupe de relecture : Pr MELLONI Boris Onco-pneumologue (CHU de Limoges pathologie respiratoire) REFERENTIEL «cancer bronchique à petites cellules» Mise à jour du 23/03/2011 Médecins responsables : Pr MELLONI Boris, Dr ZASADNY Xavier Membres du groupe de travail : Dr BAKELAND Daniel Anatomopathologiste

Plus en détail

Extrait de l argumentaire scientifique de la RBP : «Stratégie médicamenteuse du contrôle glycémique du diabète de type 2» Annexe Méthode de travail

Extrait de l argumentaire scientifique de la RBP : «Stratégie médicamenteuse du contrôle glycémique du diabète de type 2» Annexe Méthode de travail Extrait de l argumentaire scientifique de la RBP : «Stratégie médicamenteuse du contrôle glycémique du Table des matières 1. Méthode «Recommandations pour la pratique clinique»... 2 1.1 Choix du thème

Plus en détail

LE 3C Qu est-ce que c est?

LE 3C Qu est-ce que c est? LE 3C Qu est-ce que c est? La mesure 32 du premier Plan Cancer 2003-2007 oblige tous les établissements autorisés à prendre en charge des patients atteints de cancer à être rattachés à un Centre de Coordination

Plus en détail

PROGRAMME «CANCER DU POUMON»

PROGRAMME «CANCER DU POUMON» PROGRAMME «CANCER DU POUMON» PIETRO GIANELLA 1, CAROLINE JOLY 2, NICOLAS MACH 3, XAVIER MONTET 4, ANNE-LISE HACHULLA LEMAIRE 4, WOLFRAM KARENOVICS 5, FRÉDÉRIC TRIPONEZ 5, JEAN-PIERRE WILLI 6, JEAN-CLAUDE

Plus en détail

ETUDE MAPAM 01. Mastectomie thérapeutique avec conservation de l étui cutané et de la plaque aréolo-mamelonnaire.

ETUDE MAPAM 01. Mastectomie thérapeutique avec conservation de l étui cutané et de la plaque aréolo-mamelonnaire. Page 1 / 6 TITRE DE L ESSAI cutané et de la plaque aréolo-mamelonnaire. ACRONYME MAPAM 01 TYPE D ETUDE : Phase III CODE PROMOTEUR 14 SEIN 10 N ID-RCB 2014-A01028-39 PROMOTEUR INVESTIGATEUR COORDONNATEUR

Plus en détail

LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE

LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE 1. BILAN INITIAL... 2 2. METHODES THERAPEUTIQUES... 2 2.1. CHIRURGIE...2 2.2. HISTOLOGIE...3 2.3. CHIMIOTHERAPIE...3 2.3. RADIOTHERAPIE...3 2.4. HORMONOTHERAPIE...3 3.

Plus en détail

2 ème JOURNEE d ONCOLOGIE THORACIQUE MIDI-PYRENEES. TOULOUSE - Vendredi 08 Octobre Cas clinique. Sophie Laroumagne

2 ème JOURNEE d ONCOLOGIE THORACIQUE MIDI-PYRENEES. TOULOUSE - Vendredi 08 Octobre Cas clinique. Sophie Laroumagne 2 ème JOURNEE d ONCOLOGIE THORACIQUE MIDI-PYRENEES TOULOUSE - Vendredi 08 Octobre 2010 Cas clinique Sophie Laroumagne Me L. née le 16/02/1946 ( 64 ans) Poids 53 kg Taille: 170cm OMS: 1-2 Profession: pharmacienne

Plus en détail

Charte qualité Réunions de concertation pluridisciplinaire en cancérologie (RCP) de la région Rhône-Alpes

Charte qualité Réunions de concertation pluridisciplinaire en cancérologie (RCP) de la région Rhône-Alpes Charte qualité Réunions de concertation pluridisciplinaire en cancérologie (RCP) de la région Rhône-Alpes Reproduction Interdite (art. L122-6, 335-2 et 335-3 CPI). Copyright RRC-RA (GIP ONCORA) 2009. Tous

Plus en détail

Cancers digestifs Février 2011

Cancers digestifs Février 2011 Cancers digestifs Février 2011 CANCER DU RECTUM Version validée : 03/02/11 Cible(s) Rédacteur(s) Anatomopathologiste, chirurgien général, chirurgien digestif, chirurgien viscéral, gastroentérologue, généticien,,

Plus en détail

Stade I pt1-t2-n0. Stade II pt3-t4-n0. Stade III pt-n1-n2. Discussion RCP Folfox ou Xeloda? Standard Chirurgie seule. Chirurgie + FOLFOX 4 (12 cures)

Stade I pt1-t2-n0. Stade II pt3-t4-n0. Stade III pt-n1-n2. Discussion RCP Folfox ou Xeloda? Standard Chirurgie seule. Chirurgie + FOLFOX 4 (12 cures) Référentiel en Oncologie Digestive Réseau ONCO LR (mise à jour : 2007) Cancer du côlon non métastatique Stade I pt1-t2-n0 Stade II pt3-t4-n0 Stade III pt-n1-n2 Bon pronostic Mauvais pronostic Occlusion,

Plus en détail

REFERENTIEL D AUTO-EVALUATION DES PRATIQUES EN CHIRURGIE VISCERALE ET DIGESTIVE

REFERENTIEL D AUTO-EVALUATION DES PRATIQUES EN CHIRURGIE VISCERALE ET DIGESTIVE REFERETIEL D AUT-EVALUATI DES PRATIQUES E CHIRURGIE VISCERALE ET DIGESTIVE Audit clinique : Prise en charge chirurgicale de la tumeur primitive (cancer du colon et charnière recto sigmoïdienne) ovembre

Plus en détail

Alexandre GRYN. Le 6 Janvier 2017

Alexandre GRYN. Le 6 Janvier 2017 Chimiothérapie néoadjuvante pour carcinome urothélial de vessie infiltrant le muscle : complications post opératoires, résultats oncologiques et sélection des patients Alexandre GRYN Le 6 Janvier 2017

Plus en détail

Tumeurs rectales. Bilan d extension A.OLIVER F.JAUSSET 2013

Tumeurs rectales. Bilan d extension A.OLIVER F.JAUSSET 2013 Tumeurs rectales. Bilan d extension A.OLIVER F.JAUSSET 2013 Introduction - Déterminer l extension locale précise d une tumeur rectale est un enjeu majeur pour le radiologue - Le bilan local s associe à

Plus en détail