Réf. : Date : Cadre stratégique pour le champ d activités Santé Introduction

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Réf. : 811.1 Date : 07 09 10 Cadre stratégique pour le champ d activités Santé Introduction"

Transcription

1 Bureau de la coopération suisse au Bénin Réf. : Date : Cadre stratégique pour le champ d activités Santé Introduction Selon l Organisation Mondiale de la Santé «la santé est un état complet de bien être physique, mental, moral ne consistant pas seulement en une absence de maladie ou d infirmité». Le droit à la santé est clairement reconnu par la Constitution béninoise du 11 décembre 1991 en ce sens que la Charte Africaine des droits de l homme et des peuples, qui en fait partie intégrante, déclare que «toute personne a le droit de jouir du meilleur état de santé physique et mentale qu elle soit capable d atteindre. Les Etats parties prenantes à la Charte s engagent à prendre les mesures nécessaires en vue de protéger la santé de leurs populations et de leur assurer l assistance médicale en cas de maladie». De même, la Constitution, en son article 26 relatif aux droits et devoirs stipule que «l Etat protège la famille et particulièrement la mère et l enfant. Il veille sur les handicapés et les personnes âgées». Outre cette disposition constitutionnelle, une Déclaration de Politique de Population (DEPOLIPO) a été adoptée en 1996 qui vise l amélioration continue des conditions de vie des populations. De nombreuses autres décisions ont été prises par le Gouvernement qui consacrent son engagement à l amélioration de la santé des populations. Le Ministère de la santé s est donné pour mission «d améliorer les conditions socio-sanitaires des familles sur la base d un système intégrant les populations pauvres et indigentes». Pour ce faire, des objectifs intégrant ceux du millénaire pour le développement ont été définis : - améliorer la qualité et l accessibilité des prestations de soins et des services de santé ; - améliorer la participation communautaire et l utilisation des services de santé ; - améliorer la prise en charge des populations pauvres et indigentes. Pour la Section Afrique de l Ouest (SAO), la Santé inclut non seulement le système de santé publique mais également les aspects alimentation et nutrition. Elle préconise de recentrer les priorités de ce champ sur la prévention (santé maternelle et infantile, VIH-SIDA), la participation communautaire pour un ancrage local et la qualité des soins et des services. Pour élaborer le présent cadre, nous nous sommes inspirés de la lettre de politique de développement du Gouvernement (juillet 2006) qui après avoir analysé les problèmes du secteur a dégagé les principaux défis qui sont : - l identification et la mise en œuvre des interventions en faveur des plus pauvres ; - l amélioration des ressources humaines en quantité et en qualité ; - la pérennité des acquis du secteur ; - le fonctionnement des comités de gestion des centres de santé ; - la lutte contre les principales maladies : le paludisme, la tuberculose, le VIH-SIDA ; - la lutte contre la malnutrition chez les enfants de 0 à 5 ans ; - la mise en œuvre de la stratégie de réduction de la mortalité maternelle et néonatale ; - la qualité des soins et une meilleure utilisation des services ; - l amélioration de l accès à l eau potable en milieu rural ; - l hygiène et l assainissement du cadre de vie ;

2 - l amélioration et le renforcement de la gouvernance. Un nouveau Document de Politique du Secteur de la Santé (période ainsi que le Plan National de Développement Sanitaire (PNDS) sont en cours d élaboration. La vision spécifique du Ministère de la Santé est que chaque citoyen-ne béninois-e bénéficie d une assurance maladie et dispose, à moins d une heure de marche, d une structure sanitaire capable de prendre en charge son besoin de santé de façon adéquate. La DDC s investira dans les principaux axes suivants: - l amélioration de la qualité des soins et des services de santé ; - l amélioration de l accessibilité financière aux soins et services de santé ; - la promotion de la santé par les populations - la valorisation des compétences endogènes en médecine «traditionnelle». En effet, si la qualité est améliorée et que l accessibilité financière est favorisée ; alors, il s ensuivra la fréquentation. De même, la médecine traditionnelle étant le premier recours des populations, il est nécessaire de chercher les voies et moyens pour la valoriser et trouver une plate-forme de collaboration entre les deux types de médecine. Par ailleurs, des appuis institutionnel et budgétaire seront pris en compte respectivement au niveau des structures locales et des hôpitaux sans oublier la pérennisation de nos actions. Enfin, la gouvernance, l égalité hommes et femmes et la gestion du savoir sont transversales à toutes nos interventions. 2/7

3 Synopsis de la stratégie DDC Santé (en transition) La Coopération suisse fera des appuis aux structures locales pour la mise en œuvre de sa politique et stratégie dans le domaine de la santé axées sur : le renforcement du capital humain en santé,, l empowerment des populations, amélioration de la qualité des soins et des services de santé l amélioration de l accessibilité financière aux soins et services de santé la promotion de la santé par les populations la valorisation des compétences endogènes en médecine «traditionnelle» la capitalisation et partage du savoir le développement du multi partenariat) Le dialogue politique. 3/7

4 Axes d intervention Etat des lieux Propositions d actions pour la DDC 1. Appui à l amélioration de la qualité des soins et des services de santé - La DDC a contribué à l amélioration de la qualité des soins et des services à travers la référence et la contre référence, le programme de lutte contre les infections nosocomiales, le renforcement des compétences, la médiation sociale, les infrastructures et équipements médico techniques, l amélioration de la disponibilité des médicaments essentiels ; - un service d assurance qualité existe à la Direction des Hôpitaux au Ministère de la santé ; - un audit diagnostic de la qualité est fait et le rapport est disponible au niveau du Ministère de la santé ; - un comité d assurance de la qualité est créé et travaille à l élaboration d une politique d assurance qualité dans le secteur de la santé ; - une expérience de la démarche qualité est en cours sur financement propre et de l UEMOA à l Hôpital de la Mère et de l Enfant Lagune (HOMEL) ; - l appui au développement du secteur de la santé de la Coopération Belge intègre un volet qualité des soins dans la zone sanitaire de Bassila (département de la Donga) et dans la zone sanitaire de Klouékanmè-Toviklin-Lalo (département du Couffo) ; - le projet de Santé Familiale (PROSAF) financé par l USAID dans le Borgou a eu un volet assurance qualité globale. Ce volet est poursuivi par le Projet Intégré de Santé Familiale (PISAF) sous le même financement dans le Zou ; - Appuyer la promotion des soins préventifs : l hygiène et l assainissement du cadre de vie. - appuyer la lutte contre les principales maladies (VIH-SIDA, la tuberculose, le paludisme) et la malnutrition - appuyer le renforcement de la qualité des soins curatifs aux niveau secondaire et tertiaire de la pyramide sanitaire Accent sera mis sur : o La surveillance et la prévention des infections nosocomiales ; o la réduction de la mortalité maternelle, néonatale et infantojuvenile o le changements des comportements (coaching, «médiation sociale», suivi) en milieu hospitalier - appuyer l amélioration de la gestion et du pilotage - Contribuer à la valorisation des savoir faire médicaux endogènes pour renforcer la promotion des soins préventifs et pour lutter contre les principales maladies. 4/7

5 Défi : L institutionnalisation de la qualité des soins est un processus continu à consolider. 2. Appui à l amélioration de l accessibilité financière des populations, notamment les groupes les plus vulnérables (femmes, enfants et pauvres), aux soins et services de santé - Un programme de mutuelles de santé est financé par la DDC depuis 1994 ; - une politique nationale de développement des mutuelles de santé existe ; - un plan stratégique de développement des mutuelles de santé est élaboré et reste à valider ; - un mécanisme de prise en charge des indigents existe et est fonctionnel ; - plusieurs bailleurs (la BAD, l USAID, la Belgique) financent la mise en place et le développement des mutuelles de santé dans plusieurs départements (Collines, Borgou, Mono-Couffo) pour de courtes durées. Il se pose le problème de la pérennisation de ces mutuelles ; - la Commission Européenne a financé des mutuelles de santé dans le sud du Bénin à travers le 8ème FED (Cotonou, Sakété, Klouékanmé) ; - le Ministère de la Fonction Publique et du travail met en place des mutuelles sur financement du budget national (Cotonou, Porto-Novo, Parakou) ; - la Coopération française appuie le renforcement des capacités des promoteurs des mutuelles de santé dans les Collines ; - plusieurs ONG et autres promoteurs privés interviennent dans les mutuelles et l assurance-maladie. Les défis : - la validation du plan stratégique de développement des mutuelles de santé et sa mise en œuvre effective ; - Consolider les acquis de l appui Suisse à la santé avec un accent particulier sur la contractualisation entre les formations sanitaires et les mutuelles de santé - accompagner le Ministère de la Santé dans la mise en œuvre du plan national de développement des mutuelles de santé ; - appuyer l Etat dans l élaboration d une politique nationale de protection sociale (volet mutualité ; le volet vieillesse interviendra ultérieurement) ; - appuyer la mise en place d un mécanisme de maîtrise et de réduction des coûts des prestations de soins et des services de santé. 5/7

6 3. Appui au cadre institutionnel, budgétaire et à la politique nationale en matière de santé - la détermination d un mode de paiement des soins et services de santé pour soulager les populations. - La DDC accorde des appuis budgétaires aux hôpitaux de zones de ses zones de concentration à la DDS/B-A et au Ministère de la santé. - les programmes sont automnes et gérés par des structures locales notamment BEST-SD Pour l Appui Suisse à la Santé(ASSan) Appui Suisse aux Mutuelles de Santé (ASMuS) par deux structures le Réseau Alliance Santé (RAS) et le Centre d études et d Appui techniques aux Institutions de Micro assurances ;( AIMS) - les communes ont des responsabilités dans le secteur de la santé au regard des textes sur la décentralisation. - Accorder des appuis budgétaires à des hôpitaux selon l approche par la demande ; - contribuer à l amélioration du fonctionnement des formations sanitaires ; - appuyer l Etat dans la mise en œuvre de la décentralisation du secteur ; - contribuer au renforcement des capacités des ressources humaines du secteur ; - renforcer le pouvoir et l autonomie des populations et de la société civile ; - favoriser l ancrage des actions du programme au niveau du Ministère en charge de la santé ; - encourager la participation des élus locaux et des populations aux actions du programme ; - renforcer le dialogue politique autour des problèmes de santé. 4. Promotion de la gouvernance - Des audits sont faits au niveau des hôpitaux et les rapports sont disponibles ; - Les hôpitaux disposent de plans directeurs ; - Les expériences en médiation sociale ont été capitalisées 5. Egalité femmes et hommes - Il existe toujours des inégalités importantes entre h/f ; - Les programmes ne tiennent pas assez compte de ces inégalités - Contribuer au renforcement de la gouvernance à tous les niveaux de la pyramide sanitaire (coaching, médiation institutionnelle) - Appui au renforcement de la collaboration intraet intersectorielle - Appui à la promotion de la responsabilité - Appui au renforcement du dispositif d audit et de contrôle - Promouvoir l iintégration d outils pour l égalité h/f; - Appuyer la mise en œuvre d actions spécifiques pour rétablir des équilibres 6/7

7 - Manque de compétences suffisantes pour appliquer l approche genre dans la planification, la mise en œuvre et le suivi/évaluation des programmes, malgré les formations des partenaires 6. Gestion du Savoir - Le processus de capitalisation au niveau de l Appui Suisse à la Santé est en cours et achevée pour l Appui Suisse à la Santé - Plusieurs documents de capitalisations ont été élaborés entre h/f ; - Suivre et évaluer la mise en œuvre de l approche égalité femmes/hommes dans les actions du programme - Promouvoir les approches sensibles à l égalité femmes/hommes pour la réduction des inégalités (promotion santé maternelle et infantile, lutte contre les maladies sexuellement transmissibles, droit à la santé pour les femmes et les hommes) - Accompagner la gestion du savoir (la capitalisation et le partage des expériences y compris) et l apprentissage aux différents niveaux d intervention (y compris le Réseau Santé Sud et le groupe de travail santé de la Centrale). 7/7

Kigali 5 décembre 2006 REPUBLIQUE DU RWANDA PROVINCE DE L OUEST DISTRICTS DE KARONGI & RUTSIRO

Kigali 5 décembre 2006 REPUBLIQUE DU RWANDA PROVINCE DE L OUEST DISTRICTS DE KARONGI & RUTSIRO REPUBLIQUE DU RWANDA Districts de Karongi et Rutsiro Province de l Ouest/Rwanda PROVINCE DE L OUEST DISTRICTS DE KARONGI & RUTSIRO Présentation synthétique du document de Programme de renforcement de la

Plus en détail

AGENCE BELGE DE DÉVELOPPEMENT LE PARTENARIAT BÉNIN-BELGIQUE

AGENCE BELGE DE DÉVELOPPEMENT LE PARTENARIAT BÉNIN-BELGIQUE AGENCE BELGE DE DÉVELOPPEMENT LE PARTENARIAT BÉNIN-BELGIQUE FAITS ET CHIFFRES 1 NOMBRE D HABITANTS : 9,2 millions (estimation World Gazetteer) 2 POURCENTAGE DE LA POPULATION VIVANT AVEC MOINS DE 1,25 $

Plus en détail

CEREMONIE D OUVERTURE DE L ATELIER DE CAPITALISATION DES INTERVENTIONS BENINO- BELGE DANS LE SECTEUR DE LA SANTE

CEREMONIE D OUVERTURE DE L ATELIER DE CAPITALISATION DES INTERVENTIONS BENINO- BELGE DANS LE SECTEUR DE LA SANTE M i n i s t è r e d e l a S a n t é CEREMONIE D OUVERTURE DE L ATELIER DE CAPITALISATION DES INTERVENTIONS BENINO- BELGE DANS LE SECTEUR DE LA SANTE *-*-*-* Cotonou, Hotel du Lac le 11 novembre 2014 Discours

Plus en détail

Budget Participatif, Décentralisation et Démocratie locale : de l expérience africaine

Budget Participatif, Décentralisation et Démocratie locale : de l expérience africaine Journée «Promotion d une économie territoriale coopérante pour lutter contre la pauvreté et l exclusion sociale.» Vers des P Actes européens. Réunion accueillie par le Comité des Régions européennes Bruxelles,

Plus en détail

ÉVÉNEMENTS PRÉ-SOMMET

ÉVÉNEMENTS PRÉ-SOMMET AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Ababa, ETHIOPIA P. O. Box 3243 Telephone : +251-115- 517 700 Fax : +251-115- 517844 website : www. africa-union.org ÉVÉNEMENTS PRÉ-SOMMET FORUM DE LA

Plus en détail

Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement

Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement L accès et le contrôle des ressources par les femmes : un défi pour la sécurité alimentaire Recommandations Vers

Plus en détail

Evaluation de base sur les vulnérabilités socio-économiques et sanitaires des migrants pour un accès effectif aux services de santé en Tunisie

Evaluation de base sur les vulnérabilités socio-économiques et sanitaires des migrants pour un accès effectif aux services de santé en Tunisie Evaluation de base sur les vulnérabilités socio-économiques et sanitaires des migrants pour un accès effectif aux services de santé en Tunisie Termes de référence Contexte et justification : Dans le cadre

Plus en détail

Ministère de la Famille et de la Solidarité Nationale ****

Ministère de la Famille et de la Solidarité Nationale **** Ministère de la Famille et de la Solidarité Nationale **** 1 «DONNER AUX FEMMES LES MOYENS DE VIVRE EN MEILLEURE SANTE» 2 Introduction 1. Etat des lieux de la santé des femmes au Bénin 2.Causes essentielles

Plus en détail

Couverture Maladie Universelle au Sénégal : Etat de mise en oeuvre et perspectives

Couverture Maladie Universelle au Sénégal : Etat de mise en oeuvre et perspectives République du Sénégal Un Peuple- Un But- Une Foi Ministère de la Santé et de l Action Sociale Couverture Maladie Universelle au Sénégal : Etat de mise en oeuvre et perspectives Symposium sur la Protection

Plus en détail

POLITIQUE SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION DE LA CEDEAO (ECOPOST)

POLITIQUE SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION DE LA CEDEAO (ECOPOST) POLITIQUE SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION DE LA CEDEAO Présenté par: Prof. Dr. Djénéba TRAORE Directrice Générale Institut de l Afrique de l Ouest Email: Djeneba.Traore@iao.gov.cv Site web: www.westafricainstitute.org

Plus en détail

Expert(e) International(e) en santé publique Délégué(e) à la co-gestion de la composante «Appui à la demande de soins» Sénégal

Expert(e) International(e) en santé publique Délégué(e) à la co-gestion de la composante «Appui à la demande de soins» Sénégal Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 1 ÉNONCÉE DE LA PROBLÉMATIQUE ET MOTIVATION Dans certains

Plus en détail

Appui de l OMS aux pays dans le cadre de la Déclaration de Muskoka

Appui de l OMS aux pays dans le cadre de la Déclaration de Muskoka Table ronde ReMed «Améliorer l acc accès aux soins des Femmes et des Enfants» Paris, 4 novembre 2011 Appui de l OMS aux pays dans le cadre de la Déclaration de Muskoka Jean-Marie Trapsida Coordonnateur,

Plus en détail

SYSTEME SANITAIRE SENEGALAIS FORUM DES STAGES INTERNATIONAUX RENNES 1

SYSTEME SANITAIRE SENEGALAIS FORUM DES STAGES INTERNATIONAUX RENNES 1 SYSTEME SANITAIRE SENEGALAIS INTERNATIONAUX RENNES 1 INTRODUCTION (1) LA POLITIQUE SANITAIRE DE NOTRE PAYS REPOSE SUR: L'ARTICLE 14 DE LA CONSTITUTION, QUI STIPULE "QUE L'ÉTAT ET LES COLLECTIVITÉS S PUBLIQUES

Plus en détail

EVALUATION FINALE MLI/016. Programme d Appui à la Santé de Base

EVALUATION FINALE MLI/016. Programme d Appui à la Santé de Base EVALUATION FINALE MLI/016 Programme d Appui à la Santé de Base FICHE SYNTHETIQUE Pays Titre long du projet Titre court du projet Code LuxDev Mali Programme d Appui à la Santé de Base PASAB MLI/016 Version

Plus en détail

PLAN D ACTION CSRP GROUPES VULNERABLES

PLAN D ACTION CSRP GROUPES VULNERABLES PLAN D ACTION CSRP GROUPES VULNERABLES Objectifs clés CSRP 1 Actions préalables en gras CSRP II Déclencheurs en gras CSRP III Déclencheurs en gras CSRP IV Résultats de moyen terme/indicateurs Global :

Plus en détail

ATELIER APPRECIATION

ATELIER APPRECIATION ATELIER APPRECIATION COMPTE-RENDU DE LA SESSION DU 22/03/2012: «SECTEUR SANTE» RAPPORTEUR : Dr. René PARE CTB, Agence belge de développement 1/7 POINTS DEBATTUS Les points suivants ont été débattus lors

Plus en détail

COOPERATION BELGIQUE - BURUNDI Programme 2012 de bourses d études et de stage hors-projet

COOPERATION BELGIQUE - BURUNDI Programme 2012 de bourses d études et de stage hors-projet COOPERATION BELGIQUE - BURUNDI Programme 2012 de bourses d études et de stage hors-projet Les bourses d études ou de stages sont financées par la coopération belge dans le cadre d un accord de coopération

Plus en détail

QUELLE PROTECTION SOCIALE POUR MADAGASCAR? SYSTÈMES DE PROTECTION SOCIALE ET DE SÉCURITÉ SOCIALE A MADAGASCAR

QUELLE PROTECTION SOCIALE POUR MADAGASCAR? SYSTÈMES DE PROTECTION SOCIALE ET DE SÉCURITÉ SOCIALE A MADAGASCAR QUELLE PROTECTION SOCIALE POUR MADAGASCAR? SYSTÈMES DE PROTECTION SOCIALE ET DE SÉCURITÉ SOCIALE A MADAGASCAR Rencontre des experts en protection sociale à Madagascar 18 et 19 Août 2015 Hôtel COLBERT Antaninarenina

Plus en détail

ATELIER Les mutuelles de santé comme acteur et partenaire de la couverture santé universelle

ATELIER Les mutuelles de santé comme acteur et partenaire de la couverture santé universelle FORMATION SUR LE DEVELOPPEMENT DE L ASSURANCE MALADIE UNIVERSELLE www.coopami.org ATELIER Les mutuelles de santé comme acteur et partenaire de la couverture santé universelle Projet d Appui Institutionnel

Plus en détail

Déclaration des Parlementaires africains sur les Objectifs du Millénaire pour le développement et l'ordre du jour du développement post 2015

Déclaration des Parlementaires africains sur les Objectifs du Millénaire pour le développement et l'ordre du jour du développement post 2015 Déclaration des Parlementaires africains sur les Objectifs du Millénaire pour le développement et l'ordre du jour du développement post 2015 Les parlementaires africains Reconnaissant que les parlements

Plus en détail

EUROPAID/119860/C/SV/multi. Identification et formulation du projet d'appui à la politique de santé à financer sur les ressources du PIN 10 ème FED

EUROPAID/119860/C/SV/multi. Identification et formulation du projet d'appui à la politique de santé à financer sur les ressources du PIN 10 ème FED EUROPAID/119860/C/SV/multi Identification et formulation du projet d'appui à la politique de santé à financer sur les ressources du PIN 10 ème FED LOT N 8 DEMANDE N 2009/201619/1 TERMES DE REFERENCE SPECIFIQUES

Plus en détail

CONCEPTUELLES DE LA MEO DU PARZDS. d'appui/projets. AIMS Institutionnel. Appui au SYLOS PARZDS SYLOS. Amélioration du B-E Populations

CONCEPTUELLES DE LA MEO DU PARZDS. d'appui/projets. AIMS Institutionnel. Appui au SYLOS PARZDS SYLOS. Amélioration du B-E Populations CADRE CONCEPTUEL DE LA MEO DU PASS Pyramide sanitaire Production Niveaux Central Structures Ministère + Autres acteurs Type d'appui/projets AIMS Institutionnel PNDS Politiques de santé Orientations stratégiques

Plus en détail

A/MTSP/2008-2013 PB/2008-2009. Original : Anglais PLAN STRATÉGIQUE À MOYEN TERME 2008-2013 PROJET DE BUDGET PROGRAMME 2008-2009

A/MTSP/2008-2013 PB/2008-2009. Original : Anglais PLAN STRATÉGIQUE À MOYEN TERME 2008-2013 PROJET DE BUDGET PROGRAMME 2008-2009 A/MTSP/2008-2013 PB/2008-2009 Original : Anglais PLAN STRATÉGIQUE À MOYEN TERME 2008-2013 ET PROJET DE BUDGET PROGRAMME 2008-2009 Les appellations employées dans ce document et la présentation des données

Plus en détail

EXTRAIT DU : CAHIER SPÉCIAL DES CHARGES BTC/CTB CTB/SEN/2012/33 DU 09/03/2012

EXTRAIT DU : CAHIER SPÉCIAL DES CHARGES BTC/CTB CTB/SEN/2012/33 DU 09/03/2012 EXTRAIT DU : CAHIER SPÉCIAL DES CHARGES BTC/CTB CTB/SEN/2012/33 DU 09/03/2012 MARCHÉ DE SERVICES POUR LE PROGRAMME DES BOURSES HORS PROJET CRÉATION ET MISE EN ŒUVRE DE DEUX MODULES D UNE FORMATION POUR

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2011 Date limite d'envoi des dossiers : 31 mars 2011

APPEL A PROJETS 2011 Date limite d'envoi des dossiers : 31 mars 2011 APPEL A PROJETS 2011 Date limite d'envoi des dossiers : 31 mars 2011 Dans le cadre de cet appel à projets 2011, la Fondation GlaxoSmithKline soutiendra des programmes en direction d équipes soignantes

Plus en détail

EVALUATION FINALE CVE/071. Projet d appui au Programme national d Emploi et de Formation professionnelle

EVALUATION FINALE CVE/071. Projet d appui au Programme national d Emploi et de Formation professionnelle EVALUATION FINALE CVE/071 Projet d appui au Programme national d Emploi et de Formation professionnelle FICHE SYNTHÉTIQUE Pays Titre long du projet Titre court du projet Code LuxDev Cap-Vert Projet d appui

Plus en détail

TCHAD - Coordinateur Logistique H/F N Djamena

TCHAD - Coordinateur Logistique H/F N Djamena TCHAD - Coordinateur Logistique H/F N Djamena L ASSOCIATION ALIMA The Alliance for International Medical Action (ALIMA) est une organisation médicale internationale fondée en 2009. ALIMA a pour objectif

Plus en détail

Assistant Technique International pour la Communication MAROC

Assistant Technique International pour la Communication MAROC Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

Swiss Working Paper sur la santé dans l agenda post-2015

Swiss Working Paper sur la santé dans l agenda post-2015 Document de travail 20.02.2014 Swiss Working Paper sur la santé dans l agenda post-2015 20.02.2014 Les questions liées à la santé sont des éléments clés dans le cadre des objectifs actuels du Millénaire

Plus en détail

1981-1982 : Maîtrise en gestion des entreprises de l université d Abidjan. 1980-1981 : Licence en gestion des entreprises de l université d Abidjan

1981-1982 : Maîtrise en gestion des entreprises de l université d Abidjan. 1980-1981 : Licence en gestion des entreprises de l université d Abidjan NOM : APPIA PRENOM : KOUACHI Jean-Baptiste Nationalité: Ivoirienne FONCTION : Economiste, Conseiller Technique ADRESSE ACTUELLE : 01 BP 945 Abidjan 01 Email : appiajb@yahoo.fr MOBILE : 225 07-92- 78-95//02

Plus en détail

UNION DES COMORES Unité solidarité - développement

UNION DES COMORES Unité solidarité - développement UNION DES COMORES Unité solidarité - développement PROJET DE CREATION D UNE ASSURANCE MALADIE OBLIGATOIRE POUR LES FONCTIONNAIRES EN UNION DES COMORES - Ministère de la Santé Publique et de la Solidarité

Plus en détail

Expert International en Marketing et Commercialisation MAROC

Expert International en Marketing et Commercialisation MAROC Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

EVOLUTION DU CHAMP DE LA FORMATION EN TRAVAIL SOCIAL AU MALI

EVOLUTION DU CHAMP DE LA FORMATION EN TRAVAIL SOCIAL AU MALI EVOLUTION DU CHAMP DE LA FORMATION EN TRAVAIL SOCIAL AU MALI Sidiki TRAORE Professeur Directeur Général de l Institut National de Formation des Travailleurs Sociaux INFTS Bamako,Mali INTRODUCTION Deux

Plus en détail

Termes de références Consultant National. Elaboration du plan opérationnel budgétisé du plan stratégique National 2014-2017

Termes de références Consultant National. Elaboration du plan opérationnel budgétisé du plan stratégique National 2014-2017 Termes de références Consultant National Elaboration du plan opérationnel budgétisé du plan stratégique National 2014-2017 I. Cadre et justification : Le Programme National de Lutte contre le Sida (PNLS),

Plus en détail

Projet : 00061946 Plateformes Solaires Multifonctionnelles pour la lutte contre la pauvreté en Mauritanie : Phase II.

Projet : 00061946 Plateformes Solaires Multifonctionnelles pour la lutte contre la pauvreté en Mauritanie : Phase II. Projet : 00061946 Plateformes Solaires Multifonctionnelles pour la lutte contre la pauvreté en Mauritanie : Phase II. 1. L objectif du projet : Le programme s inscrit dans le programme pays du PNUD, dans

Plus en détail

Commission de l Union Economique et Monétaire Ouest Africaine

Commission de l Union Economique et Monétaire Ouest Africaine CAS D'EXPÉRIENCE Commission de l Union Economique et Monétaire Ouest Africaine Présentation du cas d expérience de la Commission de l UEMOA relatif au Projet de renforcement des capacités en matière de

Plus en détail

MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWI- AFRIQUE DE L OUEST :

MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWI- AFRIQUE DE L OUEST : MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWIAFRIQUE DE L OUEST : Projet GWIAfrique de l Ouest: BurkinaFaso, Ghana, Mali, Niger et Sénégal Expérience réussie de Gestion Intégrée des Ressources en

Plus en détail

MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD

MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD 1 MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE SECRETRARIAT PERMANENT DU CONSEIL NATIONAL POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD

Plus en détail

TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE)

TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE) TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE) PAYS ET REGION DE MISE EN ŒUVRE DU PROJET Ce projet sera mise en

Plus en détail

Notre approche de développement local

Notre approche de développement local Notre approche de développement local Renforcer le pouvoir d agir des personnes et des collectivités La grande marche de la démocratie La Déclaration universelle des droits de l homme adoptée en 1948 affirme

Plus en détail

Tableau récapitulatif 1. Projet de budget programme par objectif stratégique

Tableau récapitulatif 1. Projet de budget programme par objectif stratégique 66 Tableau récapitulatif 1. Projet de budget programme par objectif stratégique US $ millions Afrique Amériques Asie du Sud-Est aux maladies transmissibles 624,9 37,2 212,4 2. Combattre le VIH/sida, la

Plus en détail

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement Agence de Développement Social Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement SOMMAIRE 1. vision 2. Mission de l ADS dans le domaine de la Protection de l Environnement,

Plus en détail

CONTRIBUTION DE L ADLR AU DEVELOPPEMENT LOCAL

CONTRIBUTION DE L ADLR AU DEVELOPPEMENT LOCAL ASSOCIATION POUR LE DEVELOPPEMENT LOCAL ADL- Rabat CONTRIBUTION DE L ADLR AU DEVELOPPEMENT LOCAL Octobre 2006 ADL, B.P. 6447, Rabat-Madinat Al Irfane 10.100, Al Massira III, Avenue Al Majd, Imb 14, Apt

Plus en détail

Projet de prise en charge globale du VIH et de la tuberculose dans les prisons en Côte d Ivoire

Projet de prise en charge globale du VIH et de la tuberculose dans les prisons en Côte d Ivoire Projet de prise en charge globale du VIH et de la tuberculose dans les prisons en Côte d Ivoire Nathalie Cartier, Program manager 27/10/2015 1 Présentation d Expertise France Opérateur publiquede référence

Plus en détail

Les relations entre les Normes minimales de l INEE et les Normes minimales de SPHERE

Les relations entre les Normes minimales de l INEE et les Normes minimales de SPHERE Les relations entre les Normes minimales de l INEE et les Normes minimales de SPHERE PARTICIPATION COMMUNAUTAIRE Norme INEE #1 sur la Participation communautaire : la participation Les membres des communautés

Plus en détail

la notation financière et sociale, la formation professionnelle ou le renforcement de capacités, le coaching (l encadrement) et le conseil.

la notation financière et sociale, la formation professionnelle ou le renforcement de capacités, le coaching (l encadrement) et le conseil. 1. PRÉSENTATION DE CECA RATING SARL CECA Rating est une société à responsabilité limitée (SARL) créée en décembre 2012 avec un capital de FCFA 1.000.000. La création de CECA Rating est le fruit d une réflexion

Plus en détail

Stratégie de la couverture maladie universelle au Sénégal Etat des lieux et Perspectives

Stratégie de la couverture maladie universelle au Sénégal Etat des lieux et Perspectives REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ----------------------------------------------------------------------------------------- Stratégie de la couverture maladie universelle au Sénégal Etat des

Plus en détail

STAGE DE FORMATION SOUS REGIONALE SUR LE «MODALITES DE MISE EN ŒUVRE DE L APPROCHE SECTORIELLE»

STAGE DE FORMATION SOUS REGIONALE SUR LE «MODALITES DE MISE EN ŒUVRE DE L APPROCHE SECTORIELLE» Contact et information Cesar Goudon Initiatives Conseil International (ICI) 40 avenue Kwame Nkrumah 01 BP 6490 Ouagadougou 01 Burkina Faso, Tél : 00226 50310553/50310580 cesar.goudon@ici-partenaire-entreprises.com

Plus en détail

PROJET DE MANAGEMENT DE CONNAISSANCES

PROJET DE MANAGEMENT DE CONNAISSANCES Centre de Recherche-action pour l Environnement et le Développement Intégré CREDI PROJET DE MANAGEMENT DE CONNAISSANCES BP : 80450 Lomé TOGO Tél. /Fax (228) 22.25.37.60 Email : credi@laposte.tg Site web:

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN128

TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN128 TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN128 I. Informations générales Intitulé de la mission Composante Thématique(s) Bénéficiaire(s) Pays Subventions FM concernées Elaborer le paquet minimum d'activités

Plus en détail

Assise nationale de la santé Marrakech - Juillet 2013

Assise nationale de la santé Marrakech - Juillet 2013 Droit à la santé des groupes vulnérables Assise nationale de la santé Marrakech - Juillet 2013 INTRODUCTION Droit à la santé : élément fondamental des droits de l homme et de la conception d une vie dans

Plus en détail

République du Burundi

République du Burundi République du Burundi Ministère: Santé Publique et lutte contre le SIDA Agence nationale d exécution : Cellule Technique Nationale FBP Accès financier aux soins de santé pour la couverture universelle

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 25 septembre 2012 Français Original: anglais ECE/AC.30/2012/3 Commission économique pour l Europe Groupe de travail sur le vieillissement Conférence

Plus en détail

COOPERATION DECENTRALISEE. CESR 5 octobre 2007

COOPERATION DECENTRALISEE. CESR 5 octobre 2007 COOPERATION DECENTRALISEE CESR 5 octobre 2007 La coopération internationale et décentralisée S insère dans le cadre plus large de l action extérieure des collectivités Regroupe les actions de coopération

Plus en détail

OUTIL N 1 / GRILLE DE DIAGNOSTIC

OUTIL N 1 / GRILLE DE DIAGNOSTIC COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE ET ACCÈS AUX DROITS OUTIL N 1 / GRILLE DE DIAGNOSTIC Evaluer la prise en compte des droits, de la gouvernance démocratique et de l État de droit dans un projet de coopération

Plus en détail

SOLLICITATION DE MANIFESTATIONS D'INTERET c4 (Services de Consultation Individuelle)

SOLLICITATION DE MANIFESTATIONS D'INTERET c4 (Services de Consultation Individuelle) SOLLICITATION DE MANIFESTATIONS D'INTERET c4 (Services de Consultation Individuelle) Pour l'appui à la Gestion des Projet régional de renforcement des capacités de surveillance des maladies et de riposte

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

RAPPORT DES CONSULTATIONS DE LA RD CONGO SUR LA RECTUALISATION DE LA STRATEGIE DE LA BANQUE MONDIALE POUR L AFRIQUE. KINSHASA, 15 JUILLET 2010

RAPPORT DES CONSULTATIONS DE LA RD CONGO SUR LA RECTUALISATION DE LA STRATEGIE DE LA BANQUE MONDIALE POUR L AFRIQUE. KINSHASA, 15 JUILLET 2010 1 RAPPORT DES CONSULTATIONS DE LA RD CONGO SUR LA RECTUALISATION DE LA STRATEGIE DE LA BANQUE MONDIALE POUR L AFRIQUE. KINSHASA, 15 JUILLET 2010 Les consultations Régionales sur la Réactualisation de la

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2009-2013

PLAN STRATÉGIQUE 2009-2013 Plan Stratégique 2009-2013 Page 1 sur 40 ORGANISATION OUEST AFRICAINE DE LA SANTE (OOAS) ORGANIZACAO OESTE AFRICANA DA SAUDE (OOAS) WEST AFRICAN HEALTH ORGANISATION (WAHO) PLAN STRATÉGIQUE 2009-2013 Mars

Plus en détail

République du Sénégal Un peuple Un but Une foi INTEGRER LA PROTECTION SOCIALE DANS LA STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT HELSINKY 7-97 9 JUIN 2004 ------

République du Sénégal Un peuple Un but Une foi INTEGRER LA PROTECTION SOCIALE DANS LA STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT HELSINKY 7-97 9 JUIN 2004 ------ République du Sénégal Un peuple Un but Une foi INTEGRER LA PROTECTION SOCIALE DANS LA STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT HELSINKY 7-97 9 JUIN 2004 ------ PRÉPARATION DE LA STRATÉGIE DE PROTECTION SOCIALE AU SÉNÉGAL

Plus en détail

Le ministère a sollicité l appui du PNUD pour la mise a disposition d un Conseiller Technique international pour la mise en œuvre de cette stratégie :

Le ministère a sollicité l appui du PNUD pour la mise a disposition d un Conseiller Technique international pour la mise en œuvre de cette stratégie : Termes de référence du conseiller technique principal du Ministère de l Eau, de l Assainissement et de l Hydraulique Villageoise (MEAHV) 1. Contexte et justification Le principal défi du MEAHV réside dans

Plus en détail

Module 2 : Planification / Exécution / Contrôle / Intranets de gestion des projets Minimum requis par session

Module 2 : Planification / Exécution / Contrôle / Intranets de gestion des projets Minimum requis par session MANAGEMENT ET STRATEGIES D ENTREPRISES Module 2 : Planification / Exécution / Contrôle / Intranets de gestion des projets Minimum par Développer une démarche logique de planification de projet. Se perfectionner

Plus en détail

Programme d'aide au développement Jura - Cameroun SOINS DE SANTE PRIMAIRES

Programme d'aide au développement Jura - Cameroun SOINS DE SANTE PRIMAIRES Programme d'aide au développement Jura - Cameroun SOINS DE SANTE PRIMAIRES Cadre des projets L'action du Service de la coopération fonde sa légitimité dans la Constitution jurassienne à travers ses articles

Plus en détail

Projet de suivi et plaidoyer budgétaire des fonds alloués aux politiques de gratuité des soins de santé dans le cercle de Kati

Projet de suivi et plaidoyer budgétaire des fonds alloués aux politiques de gratuité des soins de santé dans le cercle de Kati Projet de suivi et plaidoyer budgétaire des fonds alloués aux politiques de gratuité des soins de santé dans le cercle de Kati Termes de référence de l étude sur la mobilisation, la gestion et l impact

Plus en détail

Ministère des Finances Projet Initiative Pauvreté-Environnement-phase 3

Ministère des Finances Projet Initiative Pauvreté-Environnement-phase 3 Ministère des Finances Projet Initiative Pauvreté-Environnement-phase 3 Termes de Référence Recrutement d un bureau d études Assistance technique pour la formulation et la prise en compte dans le Budget

Plus en détail

Coordinateur de Projet H/F - Zinder - NIGER

Coordinateur de Projet H/F - Zinder - NIGER Coordinateur de Projet H/F - Zinder - NIGER L association ALIMA The Alliance for International Medical Action (ALIMA) est une organisation médicale internationale, fondée en 2009. ALIMA a pour objectif

Plus en détail

ATELIER SUR L AGRICULTURE ET LA PROTECTION SOCIALE EXPERIENCE DU SENEGAL

ATELIER SUR L AGRICULTURE ET LA PROTECTION SOCIALE EXPERIENCE DU SENEGAL ATELIER SUR L AGRICULTURE ET LA PROTECTION SOCIALE EXPERIENCE DU SENEGAL Présenté par Mouhamadou Moustapha FALL Ingénieur agroéconomiste spécialiste assurance agricole Directeur Général Adjoint de la Compagnie

Plus en détail

MUTUALITE ET ASSURANCE MALADIE UNIVERSELLE AU BURKINA FASO : Enjeux et Défis

MUTUALITE ET ASSURANCE MALADIE UNIVERSELLE AU BURKINA FASO : Enjeux et Défis MUTUALITE ET ASSURANCE MALADIE UNIVERSELLE AU BURKINA FASO : Enjeux et Défis JUIN 2012 2 SOMMAIRE PREAMBULE L ONG ASMADE œuvre pour promouvoir l accès aux services sociaux de base (Education, Santé, Alimentation)

Plus en détail

SANTÉ DE LA MÈRE ET L ENFANT

SANTÉ DE LA MÈRE ET L ENFANT ALIBORI 57 ATACORA 37 SANTÉ DE LA MÈRE ET L ENFANT DONGA 53 BORGOU 36 Enquête Démographique et de Santé du Bénin 2011 2012 (EDSB-IV) COLLINES 53 ZOU 62 PLATEAU 29 Décès d enfants de moins d un an pour

Plus en détail

Présentation de. Dr Mustapha Mekideche

Présentation de. Dr Mustapha Mekideche P a g e 1 LES PERSPECTIVES DU MECANISME AFRICAIN D EVALUATION PAR LES PAIRS A LA LUMIERE DE DIX ANS D EXPERIENCE : RELEVER NEUF DEFIS MAJEURS Présentation de Dr Mustapha Mekideche Nations Unies, New York

Plus en détail

La FONGS : 30 ans d expériences paysannes

La FONGS : 30 ans d expériences paysannes Fédération des ONG du Sénégal FONGS Action Paysanne Quel rôle des organisations professionnelles agricoles dans la finance rurale : Expérience de la FONGS Paris, 05 décembre 2007 Nadjirou SALL (Secrétaire

Plus en détail

OFFRE DE CONSULTANCE Volet Gouvernance judiciaire à l Est de la RDC

OFFRE DE CONSULTANCE Volet Gouvernance judiciaire à l Est de la RDC OFFRE DE CONSULTANCE Volet Gouvernance judiciaire à l Est de la RDC «Consultant en suivi-évaluation et élaboration d outils de suivi-évaluation pour le programme PARJ-E «Uhaki Safi» Profil recherché: Objectif

Plus en détail

Appel à candidature Bourses AWARD

Appel à candidature Bourses AWARD Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Appel à candidature Bourses AWARD Ouverture de

Plus en détail

En concertation avec les différents acteurs concernés Partie 6.3: Gouvernance locale: Gestion communautaire et participative

En concertation avec les différents acteurs concernés Partie 6.3: Gouvernance locale: Gestion communautaire et participative 4. Chapitre Les solutions 6: Gouvernance du projet Partie 6.3: Gouvernance locale: Gestion communautaire et participative Comité scientifique-iepf Colloque francophone de Lyon Nathalie Rizzotti 4. Structure

Plus en détail

L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ

L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ 19 OCTOBRE 2010 Beatrice Falise Mirat Beatrice.falise-mirat@anap.fr Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux Agence

Plus en détail

Termes de Référence pour une Assistance Technique Internationale

Termes de Référence pour une Assistance Technique Internationale APPUI A L ELABORATION ET LA MISE EN OEUVRE D UN «CORPORATE PLAN» ET D UNE STRATEGIE DE PROMOTION DES INVESTISSEMENTS POUR L ECONOMIC DEVELOPMENT BOARD OF MADAGASCAR (EDBM) Termes de Référence pour une

Plus en détail

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Hôtel Teranga, Saly, Sénégal, du 18-19 Octobre 2011 Note de cadrage Contexte et justification L importance que revêt

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN127

TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN127 TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN127 I. Informations générales Intitulé de la mission Composante Thématique(s) Bénéficiaire(s) Pays Appuyer la réalisation d une étude de faisabilité sur la transformation

Plus en détail

Évaluation du Fonds international pour la diversité culturelle

Évaluation du Fonds international pour la diversité culturelle Évaluation du Fonds international pour la diversité culturelle 1 Contexte La Fédération pour la diversité culturelle regroupe 43 coalitions nationales, dont près du deux tiers se trouvent dans des pays

Plus en détail

Fòk pèp la jwenn! ÉNONCÉ DE POLITIQUE GÉNÉRALE DU PREMIER MINISTRE S.E.M. LAURENT SALVADOR LAMOTHE - CHAMBRE DES DÉPUTÉS LUNDI 14 MAI 2012

Fòk pèp la jwenn! ÉNONCÉ DE POLITIQUE GÉNÉRALE DU PREMIER MINISTRE S.E.M. LAURENT SALVADOR LAMOTHE - CHAMBRE DES DÉPUTÉS LUNDI 14 MAI 2012 Fòk pèp la jwenn! Les modèles de contractualisation relative à la gestion des maternités: Achats de services Atelier national de santé de la reproduction/ planification familiale, 12-14 décembre 2012 Plan

Plus en détail

RAPPORT DES PROGRES ANNUELS 2011

RAPPORT DES PROGRES ANNUELS 2011 MINISTERE DU PLAN, DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT PROGRAMME CONJOINT MARADI Niger RAPPORT DES PROGRES ANNUELS 2011 Janvier

Plus en détail

PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok

PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok OUTIL DE RÉFÉRENCE LA CHARTE D OTTAWA (1986) Une contribution à la réalisation de l objectif de la santé pour

Plus en détail

Secteur d activité : Santé Nombre de projets en cours : 47 Evolution : Stable

Secteur d activité : Santé Nombre de projets en cours : 47 Evolution : Stable Médecins du Monde http://www.medecinsdumonde.org/ Secteur d activité : Santé Nombre de projets en cours : 47 Evolution : Stable Nombre de projets de santé en cours : 100% Nombre de projets en cours portant

Plus en détail

NIGER - ZINDER - Logisticien Projet H/F

NIGER - ZINDER - Logisticien Projet H/F NIGER - ZINDER - Logisticien Projet H/F L association ALIMA The Alliance for International Medical Action (ALIMA) est une organisation médicale internationale, fondée en 2009. ALIMA a pour objectif de

Plus en détail

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1)

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) LIENS FONCTIONNELS : - Direction Outremer (DIROM) -

Plus en détail

FIDAFRIQUE, Réseau sur le développement rural et la lutte contre la pauvreté en Afrique de l Ouest et Centrale,

FIDAFRIQUE, Réseau sur le développement rural et la lutte contre la pauvreté en Afrique de l Ouest et Centrale, ATELIER MISE EN ŒUVRE PROJETS / PROGRAMMES FIDA ----- BAMAKO Avril 2005 1 / 5 FIDAFRIQUE, Réseau sur le développement rural et la lutte contre la pauvreté en Afrique de l Ouest et Centrale, Objectif principal

Plus en détail

Initiative Return to care Cahier des charges et profil d un(e) coopérant(e)s pour lancer la réforme du programme Katana, Sud-Kivu

Initiative Return to care Cahier des charges et profil d un(e) coopérant(e)s pour lancer la réforme du programme Katana, Sud-Kivu Initiative Return to care Cahier des charges et profil d un(e) coopérant(e)s pour lancer la réforme du programme Katana, Sud-Kivu 20 juin 2008 Introduction Return to care (RTC) est une initiative spécifique

Plus en détail

Couverture du risque maladie dans les pays en développement: qui doit payer? (Paris, 7 mai 2008)

Couverture du risque maladie dans les pays en développement: qui doit payer? (Paris, 7 mai 2008) Couverture du risque maladie dans les pays en développement: qui doit payer? (Paris, 7 mai 2008) Excellences, Chers collègues, Mesdames et Messieurs, Chers amis, Quelles méthodes, quels instruments pour

Plus en détail

Séminaire régional de formation à l élaboration de systèmes communautaires d alerte précoce et de gestiondes risques climatiques et de catastrophes

Séminaire régional de formation à l élaboration de systèmes communautaires d alerte précoce et de gestiondes risques climatiques et de catastrophes 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs-bf.info Termes de Référence (TDR) Du Séminaire régional de formation

Plus en détail

FICHE SYNOPTIQUE DE PRESENTATION DU PROGRAMME TACC

FICHE SYNOPTIQUE DE PRESENTATION DU PROGRAMME TACC République du Sénégal Un Peuple Un But Une Foi Ministère de la Décentralisation et des Collectivités locales Direction de la Coopération Décentralisée Programme des Nations Unies pour le Développement

Plus en détail

UNIVERSAL HEALTH COVERAGE DAY JOURNEE MONDIALE DE LA COUVERTURE SANTE UNIVERSELLE 12 décembre 2014 Abidjan, INADES-Formation, Côte d Ivoire

UNIVERSAL HEALTH COVERAGE DAY JOURNEE MONDIALE DE LA COUVERTURE SANTE UNIVERSELLE 12 décembre 2014 Abidjan, INADES-Formation, Côte d Ivoire UNIVERSAL HEALTH COVERAGE DAY JOURNEE MONDIALE DE LA COUVERTURE SANTE UNIVERSELLE 12 décembre 2014 Abidjan, INADES-Formation, Côte d Ivoire Photos de famille des participants à la journée mondiale de la

Plus en détail

Conférence internationale sur la population et le développement

Conférence internationale sur la population et le développement Conférence internationale sur la population et le développement Conférence ministérielle Projet de Document d engagement Document d'engagement du troisième examen quinquennal de la mise en œuvre du Programme

Plus en détail

AIDER AU RENFORCEMENT DE LA COOPERATION MEDICALE A DISTANCE EN AFRIQUE : UN DEFI DU CLUB SANTE AFRIQUE

AIDER AU RENFORCEMENT DE LA COOPERATION MEDICALE A DISTANCE EN AFRIQUE : UN DEFI DU CLUB SANTE AFRIQUE LE PROGRAMME DE TELEMEDECINE AIDER AU RENFORCEMENT DE LA COOPERATION MEDICALE A DISTANCE EN AFRIQUE : UN DEFI DU CLUB SANTE AFRIQUE OBJECTIFS DU MILLENAIRE POUR LE DEVELOPPEMENT N 4-5-6-8 1 CFAO : Membre

Plus en détail

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement)

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Sommaire 1. Cadre de l étude...1 2. Objectif de l étude...2 3. Questionnements à étudier...2 4. Méthodologie...3

Plus en détail

PROGRAMME PANAFRICAIN DANS LE DOMMAINE COOPERATIF (PANACOOP)

PROGRAMME PANAFRICAIN DANS LE DOMMAINE COOPERATIF (PANACOOP) PROGRAMME PANAFRICAIN DANS LE DOMMAINE COOPERATIF (PANACOOP) Le projet d Intervention Panafricaine dans le domaine Coopératif (INPACOOP) est un projet qui émanait de la volonté du gouvernement du Canada

Plus en détail

FEUILLE DE ROUTE POUR LA MISE EN CONFORMITE DES LIEUX DE TRAVAIL AUX NORMES DU TRAVAIL DANS LES PAYS MEMBRES DE L UEMOA, DE LA GUINEE ET DU TCHAD

FEUILLE DE ROUTE POUR LA MISE EN CONFORMITE DES LIEUX DE TRAVAIL AUX NORMES DU TRAVAIL DANS LES PAYS MEMBRES DE L UEMOA, DE LA GUINEE ET DU TCHAD FEUILLE DE ROUTE POUR LA MISE EN CONFORMITE DES LIEUX DE TRAVAIL AUX NORMES DU TRAVAIL DANS LES PAYS MEMBRES DE L UEMOA, DE LA GUINEE ET DU TCHAD Plus de 50 ans après les Indépendances force est de constater

Plus en détail

LA SANTE POUR TOUS :

LA SANTE POUR TOUS : LA SANTE POUR TOUS : Stratégies pour faciliter l accès aux soins, Rôle des ONG dans les pays du Sud. Journée d échange Tours, le 17 mai 2003 Journée co-animée par : Mamadou TOURE, associations «UTILE»,

Plus en détail

EXPÉRIENCES PROGRAMME FEMMES ET ENTREPRENARIAT RESPONSABLE (FER) Mme Fatou NDOYE Juin 2010

EXPÉRIENCES PROGRAMME FEMMES ET ENTREPRENARIAT RESPONSABLE (FER) Mme Fatou NDOYE Juin 2010 EXPÉRIENCES PROGRAMME FEMMES ET ENTREPRENARIAT RESPONSABLE (FER) Mme Fatou NDOYE Juin 2010 I. Présentation d Enda Graf sahel 1.1 Bref exposé de l histoire d Enda Graf Sahel Créé en 1975 sous le nom de

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES POUR UNE ASSISTANCE TECHNIQUE A MI TEMPS SUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES DU CILSS SUR LE CLIMAT

TERMES DE REFERENCES POUR UNE ASSISTANCE TECHNIQUE A MI TEMPS SUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES DU CILSS SUR LE CLIMAT TERMES DE REFERENCES POUR UNE ASSISTANCE TECHNIQUE A MI TEMPS SUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES DU CILSS SUR LE CLIMAT (LE RECRUTEMENT D UNE FIRME) Appui à la mise en œuvre

Plus en détail