10 TRUCS ET ASTUCES DOSSIER. pour bien investir sur les Produits de Bourse LE MAGAZINE DES PRODUITS DE BOURSE COMMERZBANK

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "10 TRUCS ET ASTUCES DOSSIER. pour bien investir sur les Produits de Bourse LE MAGAZINE DES PRODUITS DE BOURSE COMMERZBANK"

Transcription

1 LE MAGAZINE DES PRODUITS DE BOURSE COMMERZBANK N septembre 2013 DOSSIER 10 TRUCS ET ASTUCES pour bien investir sur les Produits de Bourse Retrouvez ce mois-ci tous les Produits de Bourse et toutes leurs caractéristiques sur le site ou au

2 Commerzbank, émetteur numéro 1* de produits de Bourse sur NYSE Euronext Paris! ÉDITO Produits présentant des risques de perte en capital Produits à effet de levier, qui intègrent un effet de levier qui amplifie les mouvements de cours du sous-jacent, à la hausse comme à la baisse : Warrants, Turbos, Leverage et Short Produits d investissement : Bonus Cappés, Reverse Convertibles, Discounts Produits d indexation : 100% Illimités, Comstage ETFs Une équipe de spécialistes est à votre écoute au numéro vert : * : En terme de nombre de produits émis depuis 2008 et de transactions depuis Source : NYSE Euronext Paris

3 ÉDITO C EST LA RENTRÉE! Les chiffres économiques attestent d une situation en Europe qui s améliore et les résultats d entreprises sont définitivement encourageants Thibaud RENOULT Si la canicule a fait souffrir nombre d entre vous cet été, les marchés financiers ont été eux plutôt cléments au cours de ces deux derniers mois avec un CAC40 qui a aisément passé les points tant espérés. La tendance a été à la hausse, une hausse modérée et progressive avec peu de volatilité. Les chiffres économiques attestent d une situation en Europe qui s améliore et les résultats d entreprises sont définitivement encourageants. Mais que nous réserve la rentrée? En attendant d avoir la réponse, Commerzbank produits de Bourse continue d innover et vous propose une nouvelle version de Strike plus moderne et plus lisible pour son 139ème numéro! Vous y retrouvez bien sûr vos rubriques favorites telles que le success story, les analyses de ZoneBourse, les news, le dossier spécial Mais aussi une nouvelle rubrique Dates importantes en page 4 qui vous présentera chaque mois tous les évènements et formations proposés par Commerzbank à noter dans vos agendas d écoliers! Rangez vos maillots et sortez vos stylos car cette rentrée sera particulièrement studieuse! Commerzbank produits de Bourse vous propose pas moins de 3 conférences gratuites en partenariat avec Dagher Trading, NYSE Euronext Paris, ZoneBourse ou Cortal Consors sur des thématiques très différentes : analyse technique, utilisation des Turbos, scénarios d investissement sur les actions Pour avoir plus de détails sur le programme et les modalités d inscription rendez-vous en page 4. Toute la rédaction de Strike vous souhaite une bonne lecture et une bonne rentrée! Mag strike Cote strike n REPÈRES News, Nouveaux Produits, Success Story, Agenda... p04-06 n DOSSIER 10 trucs et astuces pour bien investir dans les produits de Bourse p07-09 n ANALYSE Zone Bourse, Indices, Euro/dollar, Brent, EADS, Safran p11-15 Retrouvez ce mois-ci dans la cote LES 1371 NOUVEAUX PRODUITS de Bourse Commerzbank ainsi que les 891 produits arrivant à maturité. COMMERZBANK PRODUITS DE BOURSE - 23, rue de la Paix PARIS - Marketing produits de Bourse France : Thibaud Renoult Comité de rédaction : Thibaud Renoult, Arnaud Courtois, Léa Miquel et Bastien Lambert Photos : Michael Tieck, Vladitto, Rido- Fotolia.com, Gregory Favre. STRIKE SEPTEMBRE

4 REPÈRES NEWS LE POINT Nouveaux records pour les indices POINT VOLUME TYPE LES PLUS TRAITÉS DU MOIS MNÉMONIQUE SOUS-JACENT VOLUME ( ) Malgré des résultats encourageants de part et d autre de l Atlantique et un rebond des principaux indices, une question reste suspendue à toutes les lèvres : quand la FED va-t-elle cesser son programme de rachats d actifs? Accélérant la possibilité d une fin de la politique de soutien à l économie, les signes de l amélioration de la conjoncture économique sont mal accueillis par les investisseurs. En revanche, les bons résultats des entreprises de l Hexagone sont venus soutenir l indice parisien. En particulier, les deux bancaires Société Générale et Crédit Agricole ont annoncé des résultats meilleurs que prévus. On les retrouve logiquement dans notre Point Performance avec une mention spéciale pour le Turbo 5E71Z qui affiche une performance de 1350%. L autre excellente performance concerne Facebook. L annonce des résultats de la firme américaine a en effet fait bondir le titre de 25% propulsant le Warrant 7K87Z en première position avec une performance exceptionnelle de 1650%. Sur la dernière marche du podium, on retrouve Bouygues porté par l annonce de négociations avec SFR. Avec un record annuel atteint très récemment, le CAC 40 est une nouvelle fois la vedette de notre Point Volume. Loin devant, le Certificat Leverage LV15Z affiche des volumes de plus de 20 millions d euros. Côté actions, le 1H63Z de sous-jacent Technip est le Turbo illimité le plus traité. NOUVEAUX PRODUITS 1371 nouveaux produits Depuis le début de l été, de nouveaux produits ont rejoint notre gamme pour vous offrir la diversité nécessaire à la mise en place de vos stratégies. Des Stability Warrants, des Warrants sur indices et sur actions ou encore de toutes nouvelles Reverse Convertibles ont été créés pour répondre à vos attentes. Du côté des sous-jacents, des Turbos à échéance sur l Euro Stoxx 50 viennent d être émis avec un spread (écart entre le prix d achat et le prix de vente) de seulement 1 centime, le plus bas du marché. Des Turbos à échéance sur Nexans et des Turbos Illimités sur CNP Assurances sont également venus élargir notre gamme de Turbos sur actions. Pour être informé régulièrement des émissions de nouveaux produits et des Webinaires (conférences en ligne) à venir, n hésitez pas à vous abonner pour recevoir, un mercredi sur deux, un présentant l ensemble de l actualité Commerzbank. Pour plus d informations, ou pour faire la demande d abonnement à ce service gratuit, n hésitez pas à nous appeler au ou à nous envoyer un à : Leverage/Short LV15Z CAC Turbo Illimité 1H63Z Technip Warrant 7K16Z CAC Bonus Cappé 3M31Z Sanofi SA Turbo Classique 7K38Z CAC Cappé 4D75Z CAC Flooré + 3E73Z CAC Turbo Illimité BEST 9J12Z CAC Stability 4M48Z CAC Cappé + 7L96Z CAC Flooré 6L71Z CAC Discount 4T64Z Société Générale Reverse Convertible 2L59Z ArcelorMittal Certificats 100% 3301Z CAC 40 Leverage POINT PERF. TYPE MNÉMONIQUE DATES IMPORTANTES LES PLUS FORTES HAUSSES DU MOIS SOUS-JACENT PUT/CALL PRIX D EXERCICE MATURITÉ 6 septembre n Webinaire en partenariat avec Dagher Trading sur les overlaps en Analyse Technique et leur utilisation dans le cadre des produits de Bourse. 17 septembre n Conférence à Paris en partenariat avec NYSE Euronext et ZoneBourse pour déterminer sur quelles actions investir aujourd hui et comment? 26 septembre n Webinaire en partenariat avec Cortal Consors sur les stratégies d investissement à mettre en place avec les Turbos. 26 et 27 septembre n Le salon des professionnels du patrimoine à Lyon : Patrimonia. Venez rencontrez nos experts sur notre stand! PERF. PRODUIT PERF. SS-JCT Warrant 7K87Z Facebook Inc Call 33,00 19-Sep % 42% Turbo 5E71Z Societe Generale Call 34,00 18-Sep % 29% Warrant 3Y63Z Bouygues Call 25,00 18-Sep % 21% Turbo 2Y64Z Apple Inc. Call 500,00 19-Sep % 18% Turbo 8X97Z Credit Agricole Call 8,00 18-Sep % 25% Warrant 4Y77Z ING Call 8,00 18-Sep % 18% Turbo 4N75Z CAC 40 Call 3810,00 16-Oct % 7% Warrant 7D55Z Peugeot Call 8,00 18-Sep % 41% Warrant 6J24Z CNP Assurances Call 13,00 18-Sep % 19% Warrant 2N29Z Alcatel-Lucent Call 1,70 18-Sep % 42% 4 STRIKE SEPTEMBRE 2013

5 SUCCESS STORY Une bouffée d oxygène pour Peugeot 2ème plus forte baisse du CAC40 en 2011 (-57%), plus forte baisse du SBF120 en 2012 (-55%), les actionnaires de Peugeot ont connu deux dernières années noires. DANS LES MÉDIAS LES PRODUITS DE BOURSE RECOMMANDÉS En mars, les spécialistes produits de Bourse de la presse financière ont recommandé quarante sept produits Commerzbank.* Publication Sous-jacent Achat/ Vente Type Le groupe qui concentre 2/3 de ses ventes en Europe a payé son manque d internationalisation en subissant de plein fouet la chute des livraisons sur le vieux continent. En 2012, Peugeot a écoulé 3 millions de véhicules, de moins qu un an plus tôt. Depuis 3 mois, le titre a fortement rebondi, s adjugeant même plus de 100% par rapport à son point bas, porté notamment par des perspectives commerciales et financières rassurantes Les Warrants Call sur Peugeot ont fortement profité de ce rebond. Ainsi le 7D55Z de maturité 18/09/2013 et de prix d exercice 8 a vu sa valeur multipliée par plus de 4 depuis 1 mois alors que l action progressait de 50%. Les investisseurs ayant acheté plus tôt auront même réussi à réaliser plus de 20 fois leur mise. Ce produit ayant désormais une maturité très proche, il n est plus adapté. Les investisseurs souhaitant se positionner à la hausse avec un effet de levier pourront soit opter pour un Warrant de maturité plus lointaine soit pour un Turbo. A cet effet le Turbo Illimité 4Q38Z de barrière 8,7 pourra convenir à certains investisseurs haussiers. Les baissiers pourront eux se placer sur le 4Q43Z de barrière 13. Cours de Peugeot ( ) Cours du 7D55Z ( ) 7D55Z Peugeot 02/05/13 22/05/13 11/06/13 01/07/13 21/07/13 10/08/13 0,5 0 Zonebourse.com le 24 juillet 2013 Crédit Agricole Achat Turbo Put 1D94Z Zonebourse.com le 25 juillet 2013 EUR/USD Achat Turbo Put 9D45Z Zonebourse.com le 26 juillet 2013 CAC 40 Achat Turbo Put 1L42Z Zonebourse.com le 26 juillet 2013 CAC 40 Vente Turbo Put 1L42Z Zonebourse.com le 29 juillet 2013 CAC 40 Achat Turbo Put 1L42Z Zonebourse.com le 31 juillet 2013 CAC 40 Achat Turbo Put 1L42Z Zonebourse.com le 31 juillet 2013 Vallourec Vente Turbo Put 6W93Z Zonebourse.com le 5 août 2013 CAC 40 Achat Turbo Put 1L42Z Zonebourse.com le 5 août 2013 CAC 40 Achat Turbo Put 1L42Z Zonebourse.com le 6 août 2013 Michelin Achat Turbo Call 1Q99Z Zonebourse.com le 7 août 2013 Michelin Vente Turbo Call 1Q99Z Zonebourse.com le 16 août 2013 CAC 40 Achat Turbo Put 5Q42Z MonFinancier.com le 23 juillet 2013 Carrefour Vente Turbo Call 6U76Z MonFinancier.com le 23 juillet 2013 Alcatel Lucent Achat Turbo Put 7M37Z MonFinancier.com le 25 juillet 2013 Pernod Ricard Achat Bonus cappé 2K63Z MonFinancier.com le 5 août 2013 Saint Gobain Vente Bonus cappé 5W89Z MonFinancier.com le 8 août 2013 Lafarge Achat Turbo Put 7X29Z MonFinancier.com le 9 août 2013 Legrand Achat Turbo Put 7N25Z Investir.com le 22 juillet 2013 Technip Achat Turbo Call 1H63Z Investir.com le 25 juillet 2013 Technip Vente Turbo Call 1H63Z Investir.com le 8 août 2013 Société Générale Vente Bonus cappé 5W92Z Investir.com le 9 août 2013 Essilor Vente Bonus cappé 5R98Z Agora le 25 juillet 2013 WTI Crude Vente Turbo Put 1A23Z Agora le 26 juillet 2013 Saint Gobain Achat Turbo Put 5L89Z Agora le 31 juillet 2013 Saint Gobain Vente Turbo Put 5L89Z Investir le 29 juillet 2013 CAC 40 Achat Bonus cappé 8L62Z Investir le 29 juillet 2013 CAC 40 Vente Bonus cappé 2T64Z Investir le 29 juillet 2013 Bourbon Vente Bonus cappé 6W18Z Investir le 5 août 2013 CAC 40 Achat Stability Warrant 4M49Z Investir le 5 août 2013 CAC 40 Achat Stability Warrant 4M48Z Investir le 5 août 2013 Suez Environnement Achat Bonus cappé 2K92Z Investir le 5 août 2013 Vallourec Vente Bonus cappé 6R81Z Investir le 5 août 2013 EADS Vente Bonus cappé 6Y98Z Investir le 5 août 2013 Société Générale Vente Bonus cappé 5W92Z Investir le 5 août 2013 Peugeot Vente Bonus cappé 7Y51Z Investir le 19 août 2013 CAC 40 Achat Stability Warrant 4M48Z Investir le 19 août 2013 CAC 40 Achat Bonus Cappé 8L58Z Investir le 19 août 2013 Alstom Achat Bonus Cappé 5R68Z Investir le 19 août 2013 EADS Achat Turbo Call 5K55Z Investir le 19 août 2013 Total Achat Bonus Cappé 2M36Z * Attention aux dates de publication indiquées à côté des supports STRIKE SEPTEMBRE

6 REPÈRES À LA LOUPE AGENDA 02 septembre n 10:00 : PMI Manufacturier Les indices PMI (Purchasing Managers Index) Ces statistiques mensuelles publiées par la société Markit le 3ème jour ouvré après la fin de chaque mois ont pour objectif de répondre à cette question : Comment évolue le volume d activité des entreprises? Il est calculé pour des pays comme la France ou l Allemagne mais aussi pour des groupes de pays comme la zone euro. Le PMI des services est à distinguer du PMI manufacturier qui a habituellement un plus grand impact sur les marchés financiers. Ces indices sont calculés à partir de sondages auprès de directeurs d achats dans des entreprises de services ou industrielles. Pour l indice PMI des services de la zone euro par exemple, c est plus de 2000 entreprises et 400 directeurs d achats qui sont pris en compte pour établir le niveau de l indice. Le but de ces sondages est de qualifier le volume d activité du mois par rapport à celui du mois précédent en fonction de 5 critères : la production, le carnet de commandes, les stocks, les prix des produits fabriqués et le nombre d employés. L indice est calculé sur une base de 50 et prend en compte entre 85 et 90% des réponses des entreprises sondées. Si l indice est supérieur à 50 on considère que le secteur est en expansion, sinon qu il régresse. Ces indices PMI ont une forte influence sur les marchés et sont très surveillés car les personnes sondées ont des informations privilégiées sur la santé de leur entreprise. La somme de ces informations peut donc représenter un très bon indicateur de l état de l économie globale. Ces statistiques permettent aussi d anticiper la conjoncture économique à venir car elles prennent en compte le carnet de commandes et donc l activité future. 03 septembre n 11:00 : PPI Zone Euro n 16:00 : Dépenses de construction, ISM Manufacturier, ISM Prix payés, IBD/TIPP Optimisme dans l éco. 04 septembre n 11:00 : PIB Zone Euro, Consommation des ménages, Ventes au détail n 13:00 : MBA Demandes de prêts hypothécaires n 14:30 : Balance commerciale n 15:45 : ISM New York n 23:00 : Total ventes de véhicules 05 septembre n 13:45 : Annonce taux d intérêt de BCE n 14:15 : ADP Variation de l emploi n 14:30 : Nouvelles demandes allocations chômage, Demandes continues n 16:00 : Commandes industrielles, ISM non manufacturier composite 06 septembre n 14:30 : Taux de chômage 09 septembre n 21:00 : Crédit à la consommation 10 septembre n 13:30 : NFIB Optimisme petites entreprises 11 septembre n 13:00 : MBA Demandes de prêts hypothécaires 12 septembre n 11:00 : Production industrielle n 14:30 : Nouvelles demandes allocations chômage, Demandes continues n 20:00 : Rapport budget mensuel 13 septembre n 11:00 : Balance commerciale Zone Euro n 14:30 : Indice Prix Production, PPI hors alim. & énergie n 15:55 : Confiance U. of Michigan 16 septembre n 11:00 : Sondage ZEW (Sentiment éco) n 14:30 : Empire Manufacturing n 15:15 : Production industrielle, Utilisation des capacités 17 septembre n 14:30 : Indice des prix à la consommation, IPC hors alim. & énergie n 16:00 : NAHB Housing Market Index 18 septembre n 13:00 : MBA Demandes de prêts hypothécaires n 14:30 : Mises en chantier, Permis de construire n 20:00 : FOMC Décision de la Fed 19 septembre n 14:30 : Nouvelles demandes allocations chômage, Demandes continues n 16:00 : Fed. Philadelphie, Indicateurs avancés 20 septembre n 16:00 : Confiance du consommateur Zone Euro 23 septembre n 10:00 : PMI Manufacturier n 14:30 : Chicago Fed Indice Activité nationale 24 septembre n 15:00 : S&P/CaseShiller Indice Prix Maisons, Indice Prix Maisons n 16:00 : Indice manufacturier Fed Richmond, Confiance du consommateur 25 septembre n 13:00 : MBA Demandes de prêts hypothécaires n 16:00 : Ventes logements neufs 26 septembre n 14:30 : PIB GT (annualisé), Consommation personnelle, Consommation de base des ménages, Nouvelles demandes allocations chômage, Demandes continues n 16:00 : Reventes logements en cours GM 27 septembre n 11:00 : Confiance du consommateur Zone Euro n 14:30 : Consommation des ménages n 15:55 : Confiance U. of Michigan 30 septembre n 15:45 : Directeurs d achat de Chicago n 16:30 : Activité manufacturière Fed Dallas PMI zone Euro PMI des services en France PMI manufacturier en France 30 Apr-06 Oct-06 Apr-08 Oct-08 Apr-10 Oct-10 Apr-12 Oct-12 Apr-13 6 STRIKE SEPTEMBRE 2013

7 DOSSIER LES 10 TRUCS ET ASTUCES POUR BIEN INVESTIR SUR LES PRODUITS DE BOURSE Les produits de Bourse sont des valeurs mobilières listés sur Nyse Euronext. Ils s échangent aussi facilement qu une action, via un compte titre, chez votre intermédiaire financier habituel (banque, courtier). Ils sont accessibles en bourse de 8h à 18h30 et sont émis dans le cadre d un document de référence approuvé par les autorités de tutelle (BaFin, AMF). 1 - Comprendre les différentes familles de Produits de Bourse Les Produits de Bourse regroupent trois grandes familles très différentes: La première, les produits à effet de levier comprend les Leverage et Short, les Turbos ou encore les Warrants. Ces produits de bourse, très réactifs, sont les plus connus. Ils permettent d amplifier les variations d un sous-jacent (action, indice, matière première, devise ) à la hausse ou à la baisse. La deuxième famille, les produits de rendement, réunit les Bonus, les Discounts ou les Reverse Convertibles. Ils sont moins risqués et se rapprochent d un investissement direct en actions ou sur un indice à la différence près qu ils offrent un rendement attractif en cas de stabilité ou de mouvements modérés du marché. Enfin, la troisième famille rassemble les produits d indexation appelés aussi trackers comme les ETF ou certificats 100% par exemple. Ils répliquent simplement l évolution d un indice ou d un panier d actions. n STRIKE SEPTEMBRE

8 DOSSIER 2 - Se construire un scénario d investissement Les Produits de Bourse offrent de nombreuses opportunités aux investisseurs disposant d une conviction claire de l évolution du marché permettant d établir un scénario d investissement. On n utilise pas le même produit de bourse pour jouer une hausse très court terme, à la suite d une publication de résultat par exemple, que pour couvrir son portefeuille sur 1 an Il faut se poser plusieurs questions fondamentales : Sur quel sous-jacent je souhaite investir? Va-t-il monter, descendre ou rester stable? Dans quelles proportions, et sur quel horizon de temps? Chacune des réponses à ces questions réduira le spectre des produits adaptés à votre stratégie. De nombreux sites ou magazines financiers proposent des analyses fondamentales et techniques sur de multiples valeurs qui constituent des outils intéressants d aide à la décision. Notre partenaire ZoneBourse. com propose gratuitement des conseils boursiers sur les produits Commerzbank pour les investisseurs désireux de suivre leurs recommandations de marché. 3 - Déterminer son profil de risque Les différents Produits de Bourse n ont pas tous le même profil de risque. Sur les produits à effet de levier, le risque supporté par l investisseur est plus important que sur une action par exemple. En revanche il est équivalent sur les produits d indexation et comparable voire plus faible dans certains cas sur les produits de rendement. Au sein même de chaque LES PRODUITS D INVESTISSEMENT SONT ENCORE PLUS AISÉS À APPRÉHENDER CAR MOINS RISQUÉS catégorie de produits de bourse il faut être attentifs à l effet de levier / élasticité par exemple qui définit la vitesse de variation du produit par rapport à son support. Un Turbo avec une élasticité de 20 est bien entendu beaucoup plus risqué qu un Turbo avec une élasticité de 3. Le risque pris ira de pair avec la performance éventuelle du produit. Plus un produit sera risqué plus le rendement potentiel sera important si vous avez raison sur votre anticipation de mouvement. 4 - Identifier les paramètres qui influencent le prix de chaque produit Afin de bien comprendre l évolution de son produit et éviter les erreurs de débutants, il est essentiel de savoir ce qui va faire évoluer son prix et la sensibilité du produit à ses paramètres. Sur les warrants par exemple, produit de bourse le plus ardu, l élasticité déterminera la vitesse d évolution du produit mais d autres indicateurs techniques comme le Thêta indiqueront comment le produit évoluera au fil du temps. D autres produits de Bourse comme les Turbos n évoluent qu en fonction de leur effet de levier mais disposent d un seuil de désactivation (knock-out en anglais) qui peut surprendre si on en n a pas connaissance. Les nouveaux Leverage et Short sont encore plus simples et ne disposent que d un effet de levier fixe par rapport au sous-jacent (pas de Thêta ni de KO). Les produits d investissement sont encore plus aisés à appréhender car moins risqués mais il faut tout de même prendre connaissance de leur rendement maximum et connaitre leur barrière éventuelle. 5 - Surveiller ses positions Les Produits de Bourse, en particulier les produits à effet de levier, peuvent voir leurs prix changer assez rapidement. Il est donc important de surveiller régulièrement si le produit choisi est toujours adapté à vos objectifs, notamment en termes de risque. Pour connaitre avec exactitude le prix du produit il convient parfois de prendre connaissance de l état du carnet d ordre ou de la fourchette de prix. Si l investisseur regarde uniquement la dernière transaction et que cette dernière a eu lieu il quelques heures il risque d être induit en erreur car les prix des produits bougent très vite! Certains sites Internet utilisent parfois la dernière transaction comme prix de référence ce qui peut donc s avérer inexact. 6 - Se servir des outils pédagogiques pour avoir une bonne connaissance de son produit Commerzbank met à disposition en libre accès sur son site commerzbank.com de nombreux outils tels que des guides pédagogiques, des vidéos explicatives, des conférences en ligne, un magazine mensuel et des simulateurs de prix. Ces différents supports permettent d avoir à disposition une information claire en libre accès ainsi que des exemples pratiques pour assimiler le fonctionnement des produits. 7 - Tirer avantage des différents types d ordres proposés par les courtiers Pour acheter ou vendre des produits de Bourse Commerzbank, vous pouvez utiliser les mêmes ordres que ceux proposés pour négocier des actions : Ordre au prix du marché, ordre à cours limité 8 STRIKE SEPTEMBRE 2013

9 (le plus utilisé). Les ordres à plages ou seuils de déclenchement utilisés sur le marché des actions ne sont pas appropriés sur le marché des produits de Bourse. Mais l ordre stop on quote réplique le fonctionnement de ces derniers. L ordre stop on quote utilise non pas la dernière transaction mais la fourchette de prix de l émetteur pour se mettre en exécution. 8 - Comprendre le fonctionnement d un carnet d ordres Les Produits de Bourse Commerzbank sont listés sur NYSE Euronext Paris et disposent d un code et d un code mnémonique. De 8h à 18h30, tous les jours de Bourse, Commerzbank assure la liquidité de ses produits en proposant un prix à la vente et à l achat pour une quantité donnée. Les ordres des investisseurs viennent se placer dans le carnet d ordre qui concentre à un instant donné l état de l offre et de la demande sur une valeur. La priorité est donnée au meilleur offrant puis au premier rentrant. 9 - Respecter le principe de diversification Les Produits de Bourse permettent de mettre en place de nombreuses stratégies de trading et représentent un outil de diversification de portefeuille facilement accessible et adapté à une clientèle de particuliers. Au même titre qu une action, ils présentent néanmoins un risque de perte en capital si votre scénario d investissement est invalidé. Il est donc primordial de n allouer qu une partie raisonnable de son épargne à ce type d investissement en gardant à l esprit qu une perte potentielle doit pouvoir être assumée Ne pas être trop gourmand et respecter son scénario d investissement surtout sur les produits à effet de levier. Si le sous-jacent évolue dans le sens attendu prenez vos gains une fois l objectif atteint. Si votre anticipation de mouvement n a pas lieu, il est préférable de déboucler sa position, c est-à-dire revendre son produit et concrétiser une moins value plutôt que de voir la totalité de son investissement disparaitre en attendant un hypothétique rebond. LES PRODUITS DE BOURSE PERMETTENT DE METTRE EN PLACE DE NOMBREUSES STRATÉGIES DE TRADING 10 bis - S informer, s informer et s informer Que ce soit au numéro vert, sur internet ou dans la presse, il existe de nombreuses informations disponibles et faciles d accès pour vous éviter de faire des erreurs de débutants. L émetteur reste une source d information privilégiée. En cas de doutes sur le prix ou n importe quelle donnée technique il pourra vous donner plus de détails et pourra vous guider dans la recherche de la bonne information. n Numéro vert Commerzbank STRIKE SEPTEMBRE

10 QUESTIONS... RÉPONSES VOUS AVEZ DES QUESTIONS? NOUS AVONS LES RÉPONSES, ENVOYEZ-LES NOUS PAR S OU PAR COURRIERS Les Produits de Bourse peuvent-ils être intégrés au PEA? COMMERZBANK : N entrent dans le cadre du PEA que les actions françaises ou européennes, les OPCVM constitués d une majorité de titres éligibles et les Trackers investis en actions avec un effet de levier maximum de 2. Dans ce cadre, les seuls Produits de Bourse Commerzbank éligibles au PEA sont les ComStage ETFs. Vous pouvez retrouver la liste de ces ETFs dans la cote de ce numéro. Tous les autres produits Commerzbank sont échangeables dans le cadre de votre compte titre. Vous pouvez donc accéder à tous les produits de bourse Commerzbank via votre banque ou votre courtier habituel. n Quels paramètres influent sur le prix d un Stability Warrant? COMMERZBANK : Les Stability Warrants vous permettent de profiter d une stagnation, d une légère hausse ou d une légère baisse du sous-jacent en vous proposant un remboursement de 10 à l échéance si ni la barrière haute, ni la barrière basse n ont été touchées durant l ensemble de la vie du produit. La distance aux barrières est donc un élément important à prendre en compte. La valeur du Stability Warrant sera d autant plus importante que la valeur du sous-jacent se rapproche du milieu des deux barrières. A l inverse, plus l une des deux barrières est proche et plus le produit est bon marché, la désactivation étant plus probable. La volatilité du sous-jacent a quant à elle une influence négative sur la valorisation du produit. En effet, plus la valeur de ce paramètre qui mesure l amplitude des variations du sous-jacent est importante et plus les barrières ont des chances d être touchées avant l échéance. Une hausse de la volatilité aura donc un effet négatif sur le prix du produit et une baisse de la volatilité, un effet positif. A l inverse, le temps est bénéfique au produit dans la mesure où, toutes choses égales par ailleurs, plus on se rapproche de la maturité et moins le sous-jacent a de chances de dépasser l une ou l autre des barrières. On remarque qu entre les Stability Warrants et les Warrants, le temps et la volatilité jouent des rôles exactement opposés. n 10 STRIKE SEPTEMBRE 2013

11 17,5 % C est la dépréciation de la Roupie indienne face au dollar depuis le début du mois de mai de milliards de Yens. C est le seuil symbolique que vient de franchir la dette japonnaise. 0,3 % C est la progression du PIB de la zone euro au 2 ème trimestre qui met un terme à la récession. Analyses ZONE BOURSE Le pétrole : la nouvelle donne mondiale PATRICK REJAUNIER Analyste Sénior L Agence Internationale de l Energie a présenté, en marge d un énième sommet sur le pétrole à Londres, un rapport sur la nouvelle donne du marché de l or noir. La quintessence de l argumentation de la fameuse organisation, mise en place 1974, réside essentiellement dans l évolution structurelle de l offre. En effet, la mutation majeure du marché réside dans la composante de l offre globale. Cette augmentation de la production de pétrole se concrétise par l exploitation de nouveaux gisements avec notamment le pétrole de schiste américain, certes très contesté, mais qui apporte de la souplesse au marché local ; l économie américaine a trouvé un germe dans sa reprise avec le soulagement de la facture énergétique. Toujours dans la même région nord-américaine, le pétrole de sable bitumineux des sols canadiens inonde les places de stockage nord-américaines et pourrait devenir le grand bénéficiaire du prochain oléoduc Keystone XL. Cette mega-infrastructure, qui fait l objet d un débat houleux pour des motifs politiques et environnementaux, est prévue pour traverser les Etats- Unis du nord au sud jusque dans le golfe du Mexique, lieu des raffineries. La thématique de l organisation peut surprendre car elle remet en cause la notion de déplétion : cette idée qu un jour le pétrole puisse manquer sur notre terre et qui se veut génératrice de nombreux conflits. La thématique a connu un point d excès en 2008 lorsque le pétrole a atteint son pic à 145 dollars le baril ; on parlait, alors, de troisième choc pétrolier. Ces éléments sont, en partie, remis en question par les extractions nouvelles du continent nord-américain. L AIE prévoit une croissance de prés de 4 millions de barils par jour jusqu en C est au total 8 millions de barils/jour qui vont être extraits de nos sols terrestres avec les autres gisements de l OPEP. En contrepartie, la demande va également progresser mais de manière moins exponentielle avec une hausse anticipée de 7 millions de barils/jour, avec pour la première fois, la consommation des pays hors OCDE qui passe devant celle des pays membres. La question déjà posée ; il y a une décennie, sur le moment du peak oil est plus que jamais débattue. Une telle perspective devrait détendre le marché du pétrole et par conséquent réduire la volatilité des cours. La stabilité des prix doit devenir un objectif majeur (cela n était-il pas une des raisons principales de la création de l OPEP?) Cet équilibre complexe du marché doit se réaliser en tenant compte des intérêts de toutes les parties concernées : les pays producteurs, les sociétés pétrolières superpuissantes, les pays consommateurs et, si possible, les organisations protectrices de l environnement au sujet du pétrole non conventionnel. n STRIKE SEPTEMBRE

12 ZONE BOURSE CAC 40 UNE RENTRÉE SOUS LE SIGNE DE LA PRUDENCE L été aura été l occasion pour les investisseurs de consolider leurs positions acheteuses. La rotation des actifs aura clairement été à la faveur des marchés actions et au détriment du compartiment obligataire L été aura été l occasion pour les investisseurs de consolider leurs positions acheteuses. La rotation des actifs aura clairement été à la faveur des marchés actions et au détriment du compartiment obligataire. Alors qu au mois de juillet, les marchés américains surperformaient largement les indices européens, la situation s est inversée au cours du mois d août avec clairement un regain d intérêt des investisseurs pour le vieux continent. La période estivale a débuté par une annonce de la Fed concernant une réduction pro- gressive du programme de rachat d actifs (QE3). Cependant, il faudra des signes tangibles de redressement : seront suivis de près l inflation et le taux de chômage. En effet, aucun ralentissement ne serait mis en place tant que ce dernier reste au delà des 6.5%. Par la suite, les membres de la Fed ont rassuré en indiquant que ce seuil n était pas en ligne de mire avant 2014, donc que le ralentissement du QE3 n était pas à l ordre du jour. La BCE a ensuite pris le pas de la Réserve fédérale, indiquant qu elle pourrait, si nécessaire, mettre en place des mesures exceptionnelles. De plus, Mario Draghi a annoncé que la Banque maintiendrait des taux directeurs faibles sur une période de temps très étendue. Les publications semestrielles furent également l occasion, pour les investisseurs, d effectuer des arbitrages au sein de leurs portefeuilles. Outre-Atlantique, les chiffres d affaires sont ressortis 0.46% au dessus des estimations et les bénéfices ont dépassé les attentes de 2.7%. En France, les valeurs du SBF 120 ont globalement mal publié, avec des chiffres trimestriels qui ressortent sous le consensus d environ 5%, aussi bien pour le chiffre d affaires que les bénéfices. Dans le même temps, les publications macroéconomiques de la trêve estivale permettent de tirer deux enseignements bien distincts sur les marchés américains et européens. Premièrement, le chômage diminue dans le pays de l oncle Sam ce que certains traduisent par un arrêt précipité du QE3. Deuxièmement, les DOW JONES Après ses récents records historiques, notamment en raison des bonnes publications trimestrielles, le DOW JONES montre actuellement des signes de faiblesse. Les opérateurs procèdent à quelques prises de bénéfices sur fond d anticipation d une réduction du quantitative easing de la Fed. En l état, on surveillera la zone des points dont l enfoncement suggèrerait une consolidation plus marquée en direction des points voire points. Le NASDAQ 100 est également en phase de consolidation horizontale après l enregistrement de récents records annuels mi-août. La dynamique haussière n est pour le moment pas remise en cause, l indice évoluant au-dessus de sa moyenne mobile à 20 semaines qui passe actuellement vers 3000 points. Seul l enfoncement de ce niveau militerait pour des prises de bénéfices plus marquées en direction des 2860 points, zone de cours qui constituerait une opportunité pour revenir à l achat. OPINION MOYEN TERME OPINION LONG TERME OPINION M 12 STRIKE SEPTEMBRE 2013

13 AVERTISSEMENT : la rubrique «Infos de marchés» comprend la diffusion sans aucune modification des articles rédactionnels (analyses techniques, analyses fondamentales, notes de recherche), des analyses graphiques et des recommandations d investissement à caractère général (ci-après designées collectivement «les informations») produites par la société Surperformance SAS, éditrice du site Internet Zonebourse.com. Les informations de cette rubrique représentent une communication à caractère promotionnel et n ont notamment pas été élaborées conformément à toutes les dispositions réglementaires visant à promouvoir l indépendance des analyses financières. La Commerzbank et ses employés ne sont pas soumis à l interdiction d effectuer des transactions sur les instruments financiers présentés dans cette rubrique avant la diffusion du magazine Strike. derniers chiffres montrent que l Europe sort de la récession et ce, malgré des politiques d austérité sévères dans la majorité des pays. D un point de vue technique, l indice parisien aura connu u n m o u v e m e n t haussier sans faille au cours des 2 mois estivaux. Profitant du soutien de la zone des 3600 points, il affiche près de 10% LES DERNIERS CHIFFRES MONTRENT QUE L EUROPE SORT DE LA RÉCESSION de performance sur la période alors que nombreux étaient ceux qui annonçaient un été difficile. Le mouvement a été particulièrement puissant sur l indice parisien, tandis que ses pairs n ont pas connu la même vigueur. Après cette euphorie estivale, le CAC 40 a rencontré une zone de résistance à 4125 points, entrainant quelques prises de bénéfices légitimes mais ne remettant pas en cause la dynamique haussière moyen terme à la date de publication de l analyse. A court terme, une phase de consolidation pourrait se mettre en place. Par conséquent, nous privilégions à moyen terme des achats sur repli dans la zone des 3785 / 3955 points. n Etienne VEBER Copyright (c) 2013 Zonebourse.com NASDAQ 100 NIKKEI Les anticipations d une réduction de programme de rachats d actifs de la Fed et la révision à la baisse de la croissance japonaise pèsent sur le NIKKEI qui poursuit son mouvement de consolidation depuis le début de l été. En l état, la zone des points, correspondant à un gap laissé ouvert le 28 juin dernier, devra contenir les velléités baissières sous peine d assister à une poursuite du mouvement en cours en direction des 12690/12450 points. OYEN TERME OPINION LONG TERME OPINION MOYEN TERME OPINION LONG TERME STRIKE SEPTEMBRE

14 ZONE BOURSE L EURO/DOLLAR LE BRENT OPINION MOYEN TERME OPINION LONG TERME OPINION MOYEN TERME OPINION LONG TERME RETOUR VERS LES POINTS HAUTS ANNUELS La zone Euro vient de sortir de récession et la BCE doit déjà affronter de nouveaux risques inflationnistes tandis que la réunion de la Réserve Fédérale de septembre s annonce cruciale pour l orientation prochaine du couple EUR/USD. Après six trimestres consécutifs de contraction, le PIB de l Union monétaire progresse enfin de +0.3% au deuxième trimestre, principalement grâce au moteur allemand (+0.7%). L ensemble de la macroéconomie s améliore dans la région, faisant désormais craindre de nouvelles tensions sur les prix, dont la BCE reste la garante de la stabilité. L influente Bundesbank rappelle par ailleurs dans son rapport mensuel que l institution monétaire européenne ne s est pas engagée sur un niveau de taux précis. Cela suggère ainsi la possibilité d une hausse, malgré les avertissements de Mario Draghi sur la fragilité de la reprise. Côté américain, la prochaine réunion de la Fed prévue les 17 et 18 septembre sera déterminante pour la tendance actuelle. Les investisseurs prendront connaissance de la décision des argentiers américains sur le niveau de leur soutien à l économie. Si le chômage, auquel l autorité monétaire est particulièrement sensible, recule à 7.4% en juillet, l état des embauches déçoit et l ensemble illustre la baisse de la population active. Surtout, les récents propos des différents responsables de la banque centrale américaine ne permettent pas l émergence d un consensus clair, alimentant le flou qui entoure la question des injections. Bien qu une réduction des rachats d actifs d ici la fin de l année soit quasiment certaine, un nouveau statu quo en septembre pourrait toutefois précipiter la chute du billet vert. Graphiquement, la monnaie unique profite donc de la bonne tenue des indicateurs européens conjuguée aux incertitudes liées à la Fed pour poursuivre sa marche en avant en direction de ses sommets annuels. Nous encaisserons cependant nos bénéfices rapidement, soit à hauteur de notre résistance long terme à , soit juste avant le communiqué du FOMC le 18/09, de façon à éviter le piège des séances les plus volatiles. Dans l autre sens, un retour sous nous imposerait également une mise à l écart. n Mathieu BURBAU Copyright (c) 2013 Zonebourse.com L EGYPTE ET LA LYBIE AU CŒUR DE LA TOURMENTE Sans tendance claire pendant de nombreuses semaines, les cours du Brent se sont finalement affranchis de la résistance des 106 USD, au cours du mois de juillet, sur fond de tensions égyptiennes et libyennes. Depuis la destitution par l armée du dirigeant égyptien, la situation va de mal en pis, l état d urgence est déclaré pour un mois en Egypte et la démission du Vice-Président, Mohamed Elbaradi, fait régner un climat de rupture au sein même des autorités de transition installées par l armée. Avec ses 1% de la production mondiale, le pays ne représente cependant qu une goutte d eau dans la marre de pétrole mondiale. Le souci majeur repose, en réalité, sur la position géostratégique du canal de Suez, par lequel transite 8% de la production de l Opep, qui empêche le bon acheminement des stocks. Du côté de la Lybie, un groupe engagé pour la protection des terminaux pétroliers bloque la production suite à un conflit avec les autorités. Ce ne sont plus que barils qui sont extraits chaque jour, contre 1,5 million auparavant. La situation est très instable, d autant que ces ex-rebelles, formés après la chute du régime pour sécuriser les installations pétrolières, n hésitent pas à recourir aux armes pour défendre leurs intérêts. Techniquement, la moyenne mobile 20 semaines, qui se retourne à la hausse, vient confirmer le consensus acheteur initié en juillet dernier. Les cours se sont, d ailleurs, affranchis sans réelle difficulté de la moyenne à 50 semaines, qui devrait dorénavant faire office de support aux alentours des 109 dollars. Aucune issue ne semble se profiler, à court terme, au Moyen-Orient et en Egypte. Les 109 dollars représentent, donc, un point d entrée idéal, pour miser sur une continuation haussière en direction des 115 euros. n Camille CHRETIEN Copyright (c) 2013 Zonebourse.com AVERTISSEMENT : la rubrique Infos de marchés comprend la diffusion sans aucune modification des articles rédactionnels (analyses techniques, analyses fondamentales, notes de recherche), des analyses graphiques et des recommandations d investissement à caractère général (ci après designées collectivement les informations ) produites par la société Surperformance SAS, éditrice du site Internet Zonebourse.com. Les informations de cette 14 STRIKE SEPTEMBRE 2013

15 EADS SAFRAN OPINION MOYEN TERME OPINION LONG TERME OPINION MOYEN TERME OPINION LONG TERME FAIBLEMENT VALORISÉ Les publications du groupe EADS, annoncées le 31 juillet, sont ressorties mitigées. Le chiffre d affaires de 13 milliards d euros et le résultat net de 518 millions étaient supérieurs aux attentes mais le bénéfice net par action était, quant à lui, largement en dessous du consensus (de 25%). Ces données ont été rapidement pricées par le marché, sans réellement affecter la hausse des cours. EADS, sera rebaptisé Airbus à partir du 1er janvier 2014, afin de profiter du développement et de la renommée de sa marque phare. Cette restructuration devrait optimiser l accès au marché et améliorer la compétitivité du groupe, afin de faire face aux réductions des budgets défenses des pays développés. Récemment, EADS a reçu une commande de 220 Airbus A320 pour International Airlines Group, le 15 août. Cette dernière vient s ajouter au carnet, déjà bien rempli, qui comportait 892 commandes nettes à fin juillet. La société possède également des fondamentaux de qualité tout en étant faiblement valorisé. Le ratio Valeur d entreprise/chiffre d affaires est de seulement 0.56 pour 2013, contre 0.85 pour le secteur. Par ailleurs, EADS dégage un retour sur capitaux propres (ROE) de 20.9% et une trésorerie positive, ceci met en évidence la bonne capacité du groupe à générer des profits. Techniquement, le titre reste bien orienté avec une évolution haussière sur le moyen et long terme. Une légère phase de consolidation s est mise en place depuis quelques séances, afin de permettre au titre de revenir sur la moyenne mobile des 20 semaines. Ce niveau pourrait ainsi faciliter l amorce d une reprise saine. On profitera ainsi d un retour vers 42.5 EUR pour se positionner acheteur avec en ligne de mire les 47 EUR, correspondant à l oblique haussière. n Sandra PINTURAULT Copyright (c) 2013 Zonebourse.com UNE PROGRESSION LINÉAIRE SANS FAILLE Le groupe industriel français de haute technologie, spécialiste dans les domaines de l aéronautique, de l astronautique, de la défense et de la sécurité, a agréablement surpris les analystes par la qualité de ses publications pour le 1er semestre. Le résultat opérationnel du groupe est ressorti à 847 millions d euros, en hausse de 23% sur un an, en grande partie grâce aux divisions Propulsion et Equipements, représentant 80% de son chiffre d affaires. La direction à relevé ses prévisions de résultat d exploitation pour l exercice 2013 à environ 20% contre 15% précédemment, suite à la bonne performance du premier semestre et au dynamisme des activités de services pour les moteurs civils. Le carnet de commandes du nouveau modèle LEAP, moteur à réaction permettant d offrir une diminution significative de la consommation de carburant, compte déjà plus de 5200 unités (commandes et intentions d achat), ce qui renforce le positionnement du groupe sur la durée. Le titre se traite sur la base d un PER de 16.3x alors que la moyenne du secteur se situe à 22.4x, ce qui lui permet de conserver un potentiel de progression encore considérable par rapport à ses concurrents Rolls-Royce et MTU. La tendance est nettement haussière sur le titre Safran sur le moyen / long terme et rien ne semble vouloir marquer son arrêt. La moyenne mobile 20-semaines soutient parfaitement les cours depuis plus d un an. A plus court terme, une phase de consolidation semble se dessiner et devrait renvoyer les cours sur la moyenne 20-semaines. Nous estimons, donc, que les 40.5 EUR constituent un point d entrée opportun pour envisager un retour sur les récents plus hauts autour des 44.3 EUR. n Arnaud LE BERRE Copyright (c) 2013 Zonebourse.com rubrique représentent une communication à caractère promotionnel et n ont notamment pas été élaborées conformément à toutes les dispositions réglementaires visant à promouvoir l indépendance des analyses fi nancières. La Commerzbank et ses employés ne sont pas soumis à l interdiction d effectuer des transactions sur les instruments fi nanciers présentés dans cette rubrique avant la diffusion du magazine Strike. STRIKE SEPTEMBRE

16 LES SERVICES COMMERZBANK PRODUITS DE BOURSE BOURSE MATIN L quotidien pour tout savoir sur la clôture des marchés US et sur la séance du jour à Paris. LES GUIDES PÉDAGOGIQUES Des guides sur tous nos produits à télécharger sur ou à recevoir. LES CONSEILS ZONE BOURSE Des alertes gratuites par ou SMS pour obtenir des idées d investissement. LES ACTUS Un bi-mensuel pour être tenu au courant de nos dernières émissions et actualités. LES WEBINAIRES Des conférences en ligne gratuites et en direct animées par des spécialistes des produits de Bourse. LE NUMÉRO VERT Une équipe de spécialistes répond à vos questions au maxkabakov, opolja, RnStudio s, bloomua, contrastwerkstatt - Fotolia.com Coupon à completer et à retourner à : Commerzbank produits de Bourse 23 rue de la paix Paris n Je souhaite recevoir gratuitement : Bourse Matin Les conseils Zone Bourse : Par Par SMS Les actus Le guide des produits de Bourse Nom : Prénom : Adresse : Code postal : Ville : Téléphone portable :

17 SEPTEMBRE NOUVEAUX PRODUITS DE BOURSE COMMERZBANK n Produits de rendement n Produits de participation n Produits à effets de levier sans barrière désactivante n Produits à effets de levier avec barrière désactivante La cote strike Retrouvez toutes les caractéristiques sur le site

18 Cap t Discount LA COTE Rendement max possible % Nouveaux Produits Accor (29,74 EUR) 9L48Z 27,0 25,79 4,7 28/03/14 FR L49Z 30,0 26,80 11,9 27/06/14 FR Air France - KLM (6,10 EUR) 2X45Z 8,0 6,04 32,5 30/12/13 FR Air Liquide (101,75 EUR) 1X97Z 100,0 96,78 3,3 30/12/13 FR L54Z 99,0 94,64 4,6 28/03/14 FR L55Z 108,0 96,37 12,1 27/06/14 FR Arkema (78,25 EUR) 4T97Z 80,0 75,52 5,9 30/12/13 FR AtoS S.A. (58,28 EUR) 4T99Z 59,0 55,90 5,5 30/12/13 FR Axa (17,19 EUR) 4T22Z 15,0 14,71 2,0 30/12/13 FR L57Z 17,0 15,75 7,9 28/03/14 FR L58Z 18,5 15,72 17,7 27/06/14 FR BNP Paribas (48,39 EUR) 4T28Z 43,0 41,79 2,9 30/12/13 FR X13Z 46,0 43,91 4,8 30/12/13 FR L59Z 50,0 46,09 8,5 31/12/13 FR L61Z 46,0 42,97 7,1 28/03/14 FR L62Z 50,0 45,08 10,9 28/03/14 FR L63Z 42,0 39,21 7,1 27/06/14 FR L64Z 54,0 44,80 20,5 27/06/14 FR L65Z 54,0 43,71 23,5 30/12/14 FR Bouygues (23,91 EUR) 4T31Z 24,0 22,39 7,2 30/12/13 FR L66Z 20,0 19,66 1,7 31/12/13 FR L68Z 22,0 20,77 5,9 28/03/14 FR L69Z 22,0 19,95 10,3 27/06/14 FR Cap Gemini (41,85 EUR) 2X14Z 35,0 34,50 1,4 30/12/13 FR M19Z 38,0 36,96 2,8 31/12/13 FR M21Z 34,0 33,15 2,6 28/03/14 FR M22Z 42,0 38,63 8,7 28/03/14 FR Carrefour (23,31 EUR) 2X15Z 21,0 20,24 3,8 30/12/13 FR L74Z 22,0 20,42 7,7 28/03/14 FR L75Z 24,0 21,48 11,7 28/03/14 FR Casino (74,86 EUR) 2X46Z 71,0 68,80 3,2 30/12/13 FR L76Z 72,0 68,30 5,4 28/03/14 FR L77Z 81,0 72,40 11,9 28/03/14 FR L78Z 81,0 69,38 16,7 27/06/14 FR Crédit Agricole (7,91 EUR) 4T35Z 6,7 6,51 2,9 30/12/13 FR L71Z 8,0 7,35 8,8 31/12/13 FR L72Z 8,0 7,18 11,4 28/03/14 FR L73Z 8,6 7,20 19,4 27/06/14 FR Danone (57,97 EUR) 9L79Z 57,0 53,78 6,0 28/03/14 FR L81Z 51,0 48,80 4,5 27/06/14 FR L82Z 57,0 52,45 8,7 27/06/14 FR L83Z 57,0 51,16 11,4 30/12/14 FR EADS (43,76 EUR) 9L84Z 44,0 41,28 6,6 31/12/13 FR L85Z 40,0 38,05 5,1 28/03/14 FR L86Z 48,0 41,97 14,4 28/03/14 FR L87Z 40,0 37,17 7,6 27/06/14 FR Cap Rendement max possible % 9L88Z 52,0 41,76 24,5 27/06/14 FR Eléctricité de France (21,23 EUR) 9L91Z 20,0 18,78 6,5 28/03/14 FR Essilor Intl (86,61 EUR) 2X21Z 76,0 74,75 1,7 30/12/13 FR L93Z 87,0 82,21 5,8 31/12/13 FR L95Z 87,0 80,78 7,7 28/03/14 FR L96Z 87,0 79,30 9,7 27/06/14 FR Faurecia (18,92 EUR) 2X49Z 13,5 13,40 0,7 30/12/13 FR Fiat SpA (6,01 EUR) 4T85Z 5,3 5,06 4,7 30/12/13 FR GDF Suez (16,44 EUR) 2X24Z 19,0 15,59 21,9 30/12/13 FR M11Z 19,0 15,51 22,5 28/03/14 FR M12Z 17,5 14,70 19,0 27/06/14 FR Intesa SanPaolo S.p.A. (1,50 EUR) 4T89Z 1,5 1,38 8,7 30/12/13 FR Lafarge (45,80 EUR) 4T45Z 50,0 44,45 12,5 30/12/13 FR M14Z 51,0 43,87 16,3 28/03/14 FR Lagardere (23,76 EUR) 1M16Z 22,0 21,47 2,5 31/12/13 FR M18Z 24,0 22,31 7,6 28/03/14 FR M19Z 22,0 20,48 7,4 27/06/14 FR L Oréal (125,26 EUR) 1M27Z 120,0 114,12 5,2 28/03/14 FR M29Z 135,0 118,26 14,2 27/06/14 FR LVMH (139,98 EUR) 2X26Z 136,0 130,55 4,2 30/12/13 FR M22Z 140,0 130,31 7,4 28/03/14 FR M23Z 140,0 127,57 9,7 27/06/14 FR Mediobanca SpA (5,01 EUR) 4T92Z 5,1 4,66 9,4 30/12/13 FR Michelin (74,23 EUR) 2X28Z 72,0 68,68 4,8 30/12/13 FR M24Z 66,0 63,31 4,2 28/03/14 FR M25Z 78,0 70,13 11,2 28/03/14 FR M26Z 72,0 65,07 10,7 27/06/14 FR NATIXIS (3,30 EUR) 2M23Z 3,1 3,55 4,9 31/12/13 FR M24Z 2,8 3,18 5,8 28/03/14 FR M25Z 3,4 3,67 11,3 28/03/14 FR M26Z 3,1 3,32 12,2 27/06/14 FR Orange (7,67 EUR) 2X22Z 8,6 7,29 18,0 30/12/13 FR L97Z 7,1 6,62 7,3 28/03/14 FR L98Z 9,5 7,32 29,8 28/03/14 FR Pernod-Ricard (91,88 EUR) 1M31Z 93,0 86,71 7,3 28/03/14 FR M32Z 84,0 80,45 4,4 27/06/14 FR Peugeot (10,76 EUR) 1M34Z 6,2 6,07 2,1 28/03/14 FR M35Z 8,3 7,82 6,1 28/03/14 FR M36Z 9,0 8,32 8,2 28/03/14 FR M37Z 6,1 5,90 3,4 27/06/14 FR M38Z 7,5 7,05 6,4 27/06/14 FR M39Z 8,9 8,04 10,7 27/06/14 FR M41Z 8,8 7,65 15,0 30/12/14 FR Cap Rendement max possible % Renault (58,89 EUR) 1M47Z 54,0 50,35 7,2 28/03/14 FR M48Z 66,0 55,94 18,0 28/03/14 FR M49Z 54,0 48,69 10,9 27/06/14 FR M51Z 66,0 53,72 22,9 27/06/14 FR M52Z 78,0 55,95 39,4 27/06/14 FR Safran (42,41 EUR) 1M53Z 40,0 38,06 5,1 28/03/14 FR Saint Gobain (34,83 EUR) 4T54Z 32,0 31,07 3,0 30/12/13 FR T55Z 35,0 32,95 6,2 30/12/13 FR M75Z 38,0 33,45 13,6 28/03/14 FR M76Z 34,0 29,72 14,4 30/12/14 FR Sanofi SA (77,06 EUR) 2X33Z 72,0 70,10 2,7 30/12/13 FR M55Z 75,0 70,79 5,9 28/03/14 FR M57Z 75,0 68,66 9,2 27/06/14 FR M58Z 84,0 72,01 16,7 27/06/14 FR M59Z 93,0 73,57 26,4 27/06/14 FR M61Z 75,0 66,95 12,0 30/12/14 FR M62Z 93,0 72,58 28,1 30/12/14 FR Schneider Electric SA (59,47 EUR) 2X34Z 55,0 53,33 3,1 30/12/13 FR M63Z 60,0 56,30 6,6 31/12/13 FR M64Z 54,0 51,47 4,9 28/03/14 FR M65Z 66,0 57,27 15,2 28/03/14 FR M66Z 66,0 55,30 19,3 27/06/14 FR Société Générale (33,53 EUR) 4T64Z 28,0 27,20 2,9 30/12/13 FR M77Z 32,0 30,04 6,5 31/12/13 FR M81Z 36,0 31,25 15,2 28/03/14 FR M82Z 32,0 28,46 12,4 27/06/14 FR M83Z 40,0 30,65 30,5 30/12/14 FR Solvay (108,93 EUR) 2M28Z 100,0 95,80 4,4 28/03/14 FR M31Z 120,0 102,46 17,1 27/06/14 FR STMicroelectronics (6,25 EUR) 1M84Z 7,9 5,88 34,4 27/06/14 FR M85Z 9,3 6,00 55,0 27/06/14 FR Suez Environnement (11,15 EUR) 1M69Z 11,0 10,27 7,1 28/03/14 FR Technip (86,32 EUR) 2X39Z 87,0 81,41 6,9 30/12/13 FR M86Z 78,0 74,47 4,7 28/03/14 FR M88Z 87,0 77,62 12,1 27/06/14 FR Total (40,60 EUR) 2M34Z 42,0 38,44 9,3 28/03/14 FR M35Z 38,0 35,66 6,6 27/06/14 FR M36Z 46,0 38,07 20,8 27/06/14 FR M37Z 42,0 35,99 16,7 30/12/14 FR Unibail-Rodamco SE (179,05 EUR) 2X41Z 180,0 170,52 5,6 30/12/13 FR M91Z 170,0 161,90 5,0 28/03/14 FR M92Z 190,0 171,87 10,5 28/03/14 FR M93Z 190,0 164,87 15,2 27/06/14 FR UniCredit (4,41 EUR) 4T79Z 4,1 3,88 5,7 30/12/13 FR Valeo (58,33 EUR) 2M16Z 57,0 53,82 5,9 31/12/13 FR M17Z 51,0 48,80 4,5 28/03/14 FR M18Z 63,0 55,30 13,9 28/03/14 FR STRIKE SEPTEMBRE 2013

19 Cap Rendement max possible % Vallourec (46,06 EUR) 2X42Z 42,0 40,53 3,6 30/12/13 FR M15Z 46,0 42,00 9,5 28/03/14 FR Véolia Environnement (10,56 EUR) 2X43Z 9,2 9,01 2,1 30/12/13 FR M95Z 10,6 9,69 9,4 28/03/14 FR M96Z 10,5 9,17 14,5 27/06/14 FR Vinci (40,20 EUR) 1M71Z 36,0 34,67 3,8 28/03/14 FR M72Z 44,0 38,62 13,9 28/03/14 FR M73Z 40,0 36,06 10,9 27/06/14 FR Vivendi (15,82 EUR) 1M97Z 15,5 14,77 4,9 31/12/13 FR M99Z 17,0 15,14 12,3 28/03/14 FR M11Z 15,5 13,93 11,3 27/06/14 FR M12Z 18,5 14,80 25,0 27/06/14 FR M13Z 17,0 14,12 20,4 30/12/14 FR t Reverse convertibles Européenne (à maturité) Coupon in fine Air France - KLM (6,10 EUR) 6N14Z v 5,00 31/12/13 100,69 6,93 FR N15Z v 4,50 27/06/14 100,09 9,04 FR ArcelorMittal (9,82 EUR) 7W83Z 9,20 26/09/13 100,16 7,00 FR L59Z 7,98 30/05/14 96,37 6,25 FR BNP Paribas (48,39 EUR) 7W85Z 31,70 26/09/13 105,91 6,45 FR N33Z v 38,00 31/12/13 102,91 5,39 FR N34Z v 36,00 28/03/14 102,55 6,22 FR M49Z 34,04 19/06/14 100,79 5,40 FR N35Z v 34,00 27/06/14 102,52 7,95 FR Bouygues (23,91 EUR) 3E26Z 17,94 24/09/13 102,49 3,57 FR L57Z 16,03 30/05/14 102,88 7,10 FR Cap Gemini (41,85 EUR) 6N42Z v 34,00 31/12/13 103,06 5,32 FR N43Z v 30,00 27/06/14 102,60 6,95 FR Carrefour (23,31 EUR) 6N24Z v 17,00 31/12/13 103,27 5,21 FR N25Z v 15,00 27/06/14 103,25 7,42 FR Crédit Agricole (7,91 EUR) 6N22Z v 6,00 31/12/13 104,87 7,44 FR N23Z v 5,00 27/06/14 104,34 8,57 FR Eléctricité de France (21,23 EUR) 7W91Z 11,10 26/09/13 105,37 5,90 FR GDF Suez (16,44 EUR) 5M85Z 12,61 24/06/14 101,10 6,05 FR Lafarge (45,80 EUR) 6N28Z v 40,00 31/12/13 100,60 5,62 FR N29Z v 36,00 27/06/14 100,25 6,90 FR Michelin (74,23 EUR) 7W95Z 54,90 26/09/13 105,13 5,66 FR Européenne (à maturité) Coupon in fine 6N39Z v 62,00 31/12/13 102,22 5,13 FR N41Z v 58,00 27/06/14 101,85 7,97 FR NATIXIS (3,30 EUR) 6N36Z v 2,25 28/03/14 102,51 5,70 FR Orange (7,67 EUR) 7W92Z 7,30 26/09/13 102,31 6,60 FR Peugeot (10,76 EUR) 6N12Z v 5,50 31/12/13 105,29 6,27 FR N13Z v 5,00 27/06/14 106,03 9,35 FR Renault (58,89 EUR) 6N16Z v 48,00 31/12/13 103,04 7,09 FR N17Z v 43,00 27/06/14 102,22 10,03 FR Saint Gobain (34,83 EUR) 7W99Z 23,20 13/12/13 104,62 5,74 FR W11Z 24,80 13/12/13 105,61 7,02 FR Société Générale (33,53 EUR) 6N18Z v 23,00 31/12/13 104,22 6,19 FR N19Z v 20,00 27/06/14 103,40 7,94 FR STMicroelectronics (6,25 EUR) 6N21Z v 5,50 28/03/14 93,98 7,04 FR Technip (86,32 EUR) 6N37Z v 74,00 31/12/13 102,36 5,76 FR N38Z v 68,00 27/06/14 101,97 7,88 FR Valeo (58,33 EUR) 6N31Z v 48,00 31/12/13 103,23 6,35 FR N32Z v 44,00 27/06/14 102,47 7,87 FR Vallourec (46,06 EUR) 8W15Z 29,40 26/09/13 105,60 6,13 FR N26Z v 35,00 31/12/13 103,38 5,56 FR N27Z v 32,00 28/03/14 102,84 5,68 FR L58Z 33,87 30/05/14 99,65 5,45 FR Véolia Environnement (10,56 EUR) 5M51Z 7,43 19/06/14 102,25 6,50 FR t Bonus Cappés Niveau Bonus Bonus cappés Indices Performance max. % touchée CAC 40 (4010,98 pts) 2T58Z /09/13 40,44 0,1 - FR Y46Z /09/13 41,42 0,2 - FR T62Z /12/13 39,34 0,4 - FR T64Z /12/13 41,61 0,9 - FR Y48Z /12/13 40,49 1,3 - FR Y49Z /12/13 41,11 2,2 - FR L42Z /12/13 40,42 2,7 - FR L43Z /12/13 40,61 3,4 - FR Y51Z /03/14 39,96 1,4 - FR Y52Z /03/14 40,45 2,6 - FR L45Z /03/14 40,09 3,5 - FR Y53Z /03/14 40,88 4,0 - FR L46Z /03/14 40,28 4,3 - FR La cote Strike au 21 août 2013 Niveau Bonus Performance max. % touchée 8L47Z /03/14 40,41 5,2 - FR L48Z /03/14 40,48 6,2 - FR Y54Z /06/14 40,18 2,7 - FR Y55Z /06/14 40,10 3,5 - FR Y56Z /06/14 41,91 6,2 - FR L51Z /06/14 40,41 6,4 - FR L52Z /06/14 40,47 7,5 - FR Y57Z /06/14 43,00 9,3 - FR L53Z /06/14 40,46 8,7 - FR L54Z /06/14 40,38 10,2 - FR L55Z /06/14 40,52 12,3 - FR L56Z /09/14 40,18 8,3 - FR L57Z /09/14 40,46 11,2 - FR L58Z /09/14 40,40 15,1 - FR L59Z /12/14 40,28 10,5 - FR L61Z /12/14 40,43 13,8 - FR L62Z /12/14 40,29 17,9 - FR Bonus cappés Actions Accor (29,74 EUR) 5R57Z /12/13 32,67 1,0 - FR R58Z /12/13 34,72 3,7 - FR Y44Z 24 33,5 30/12/13 31,77 5,4 - FR M38Z /03/14 27,28 2,6 - FR M39Z /03/14 28,44 5,5 - FR M41Z /06/14 28,72 7,9 - FR Air France - KLM (6,10 EUR) 6Y46Z 6,1 9,2 27/09/13 6,1 BT Oui FR R62Z 3,6 6 30/12/13 5,88 2,0 - FR W17Z 5,1 9 30/12/13 7,35 22,4 - FR Y48Z 5,9 9,5 30/12/13 6,46 47,1 - FR K74Z 5,8 9,5 27/03/14 6,38 48,9 - FR M42Z 5 8,5 28/03/14 6,82 24,6 - FR Air Liquide (101,75 EUR) 5W19Z /12/13 102,39 0,6 - FR R64Z /12/13 111,71 1,2 - FR Y52Z /12/13 101,09 0,9 - FR M45Z /12/13 101,6 2,4 - FR K78Z /03/14 101,45 3,5 - FR M46Z /03/14 100,74 4,2 - FR K79Z /06/14 103,21 6,6 - FR Y53Z 72, /06/14 101,63 4,3 - FR M47Z /06/14 100,96 7,0 - FR Alcatel-Lucent (1,91 EUR) 5W24Z 0,6 1,3 30/12/13 1,29 0,8 - FR W25Z 0,7 1,5 30/12/13 1,48 1,4 - FR Alcoa (7,95 USD) 3E42Z 7,2 9,6 30/12/13 8,57 12,0 - FR E43Z 6,2 9,3 27/03/14 8,69 7,0 - FR E44Z 7 10,1 26/06/14 8,27 22,1 - FR Alstom (27,34 EUR) 6Y54Z 25, /09/13 27,32 BT Oui FR W21Z /12/13 32,23 2,4 - FR R67Z /12/13 35,28 4,9 - FR W22Z /12/13 31,92 9,6 - FR R68Z /12/13 33,33 17,0 - FR M48Z /12/13 29,94 6,9 - FR M49Z /03/14 29,14 3,0 - FR M51Z /03/14 29,32 12,6 - FR Apple Inc. (507,91 USD) 3E47Z /12/13 478,57 0,3 - FR E48Z /12/13 511,26 1,7 - FR T42Z /12/13 505,16 BT Oui FR E49Z /03/14 484,28 1,2 - FR E51Z /03/14 514,52 4,0 - FR E52Z /06/14 511,25 6,6 - FR E53Z /12/14 495,85 6,9 - FR STRIKE SEPTEMBRE

20 LA COTE Nouveaux Produits Niveau Bonus Performance max. % touchée 3E54Z /12/14 514,94 13,6 - FR ArcelorMittal (9,82 EUR) 5R71Z 8,5 16,5 30/12/13 9,8 BT Oui FR R72Z /12/13 9,81 BT Oui FR Axa (17,19 EUR) 5R75Z 8, /12/13 14,99 0,1 - FR R76Z /12/13 16,95 0,3 - FR K84Z 12,5 17,5 30/12/13 17,18 1,9 - FR K86Z 12 17,5 27/03/14 16,87 3,7 - FR M52Z /03/14 15,67 2,1 - FR K87Z 12 19,5 26/06/14 17,96 8,6 - FR Y61Z 9, /06/14 15,62 2,4 - FR Y62Z 10,4 17,8 27/06/14 17,01 4,6 - FR M53Z /06/14 16,15 5,3 - FR M54Z /12/14 16,65 14,1 - FR Bank of America (14,09 USD) 3E57Z 7 12,1 27/03/14 12,01 0,7 - FR E58Z 9,2 13,5 27/03/14 13,15 2,7 - FR E59Z 9 13,8 26/06/14 13,21 4,5 - FR BNP Paribas (48,39 EUR) 1K89Z /09/13 50,81 0,4 - FR R79Z /12/13 48,62 0,8 - FR R81Z /12/13 52,12 1,7 - FR W32Z /12/13 52,48 2,9 - FR K92Z /12/13 50,78 4,4 - FR K93Z /03/14 49,42 7,2 - FR M56Z /03/14 46,36 3,5 - FR M57Z /03/14 48,28 9,8 - FR K94Z /06/14 47,59 7,2 - FR Y67Z 30, /06/14 50,22 7,5 - FR Y68Z /06/14 52,23 13,0 - FR M58Z /06/14 49,14 16,0 - FR M59Z /12/14 47,03 10,6 - FR Bourbon (20,66 EUR) 3K39Z 15,455 21,36 30/12/13 22,77 3,2 - FR W18Z 16,364 26,36 30/12/13 27,07 7,1 - FR Bouygues (23,91 EUR) 6Y71Z 16 24,3 27/09/13 24,28 0,1 - FR Y72Z 18, /09/13 27,9 0,4 - FR R82Z /12/13 25,74 1,0 - FR R83Z /12/13 28,23 2,7 - FR Y73Z 17, /12/13 27,14 3,2 - FR M62Z /03/14 21,57 2,0 - FR M63Z /03/14 22,11 4,0 - FR M64Z /06/14 23,21 7,7 - FR Cap Gemini (41,85 EUR) 6W22Z /12/13 38,8 0,5 - FR Y29Z /12/13 42,18 1,9 - FR K42Z /12/13 42,07 2,2 - FR M66Z /12/13 42,26 4,1 - FR K43Z 30 43,5 27/03/14 41,69 4,3 - FR M67Z /03/14 41,56 5,9 - FR K44Z /06/14 40,28 4,3 - FR Carrefour (23,31 EUR) 2K11Z /09/13 23,89 0,5 - FR Y83Z 16, /09/13 22,97 0,1 - FR R85Z 12 20,5 30/12/13 20,45 0,2 - FR R86Z 13, /12/13 21,8 0,9 - FR W39Z 15, /12/13 22,57 1,9 - FR Y84Z 17, /12/13 23,72 5,4 - FR K13Z 19 26,5 30/12/13 24,58 7,8 - FR K14Z 18 26,5 27/03/14 24,12 9,9 - FR M68Z /03/14 23,06 4,1 - FR M69Z /03/14 23,96 12,7 - FR Y85Z 16,2 26,5 27/06/14 23,95 10,6 - FR Casino (74,86 EUR) 6Y88Z 61 82,5 30/12/13 79,55 3,7 - FR Niveau Bonus Performance max. % touchée 2M71Z /12/13 76,7 6,9 - FR M72Z /03/14 75,99 9,2 - FR Y89Z /06/14 80,63 9,1 - FR CGG (18,77 EUR) 3K45Z /09/13 18,97 0,2 - FR W25Z /12/13 18,73 BT Oui FR Credit Agricole (7,91 EUR) 6Y76Z 5,6 8,2 27/09/13 8,17 0,4 - FR R89Z 3,9 7 30/12/13 6,97 0,4 - FR Y78Z 5,4 8,4 30/12/13 8,13 3,3 - FR K97Z 6,1 8,6 30/12/13 8,09 6,3 - FR M65Z 5,5 8 31/12/13 7,75 3,2 - FR K98Z /03/14 8,13 10,7 - FR M66Z 4,9 8 28/03/14 7,67 4,3 - FR K99Z 5,2 8,7 26/06/14 7,97 9,2 - FR M67Z 6 9,5 27/06/14 8,17 16,3 - FR Danone (57,97 EUR) 2K17Z /09/13 62,57 0,7 - FR R92Z /12/13 53,86 0,3 - FR W44Z /12/13 52,87 0,2 - FR R93Z /12/13 56,74 0,5 - FR K18Z /12/13 60,71 5,4 - FR M73Z /12/13 58,83 2,0 - FR K19Z /03/14 59,2 8,1 - FR M74Z /03/14 58,58 4,1 - FR K21Z /06/14 59,52 12,6 - FR Y94Z 39, /06/14 55,12 3,4 - FR M75Z /06/14 58,14 6,6 - FR M76Z /12/14 57,25 17,0 - FR EADS (43,76 EUR) 2K22Z /09/13 44,91 0,2 - FR K23Z /12/13 44,5 3,4 - FR M77Z /12/13 44,97 6,7 - FR K24Z /03/14 42,79 2,8 - FR K25Z /03/14 44,27 6,2 - FR M78Z /03/14 44,51 10,1 - FR K26Z /06/14 44,7 9,6 - FR Y98Z /06/14 39,89 2,8 - FR M79Z /06/14 44,39 14,9 - FR Edenred SA (23,24 EUR) 5W47Z /12/13 25,54 1,8 - FR Y11Z 20,5 26,5 30/12/13 25,33 4,6 - FR K28Z /12/13 25,44 6,1 - FR Eiffage (43,54 EUR) 8Y35Z /09/13 41,99 0,0 - FR Y36Z /12/13 43,66 0,8 - FR Electricite de France (21,23 EUR) 2M81Z /03/14 20,85 5,5 - FR K32Z 14 22,5 26/06/14 21,33 5,5 - FR M83Z /06/ ,0 - FR Enel (2,58 EUR) 7R14Z 2 3,4 30/12/13 3,23 5,3 - FR ENI Spa (16,78 EUR) 7R17Z 12, /12/13 20,51 2,4 - FR Essilor Intl (86,61 EUR) 2K33Z /09/13 90,9 1,2 - FR R98Z /12/13 81,27 0,9 - FR K34Z /12/13 88,71 7,1 - FR K35Z /03/14 88,41 9,7 - FR M84Z /03/14 83,96 3,6 - FR K36Z /06/14 86,55 7,5 - FR Y18Z 57, /06/14 79,14 3,6 - FR M85Z /06/14 85,38 10,1 - FR GDF Suez (16,44 EUR) 5W55Z /12/13 18,58 2,3 - FR Niveau Bonus Performance max. % touchée 7Y24Z 12,5 18,3 30/12/13 17,75 3,1 - FR R13Z /12/13 20,32 13,2 - FR R14Z /12/13 15,63 BT Oui FR K41Z /03/14 16,76 13,4 - FR M89Z /03/14 16,26 4,6 - FR K42Z 12 18,5 26/06/14 16,86 9,7 - FR Y25Z 11,5 18,8 27/06/14 17,32 8,5 - FR M91Z /06/14 17,24 16,0 - FR General Electric (23,76 USD) 3E61Z /03/14 23,98 4,3 - FR Google (868,66 USD) 3E69Z /06/14 838,33 5,6 - FR Groupe Steria (11,15 EUR) 3K17Z 9 13,5 26/09/13 13,07 3,3 - FR R99Z /12/13 13,34 12,4 - FR R11Z /12/13 13,08 22,3 - FR Intesa SanPaolo S.p.A. (1,50 EUR) 7R23Z 0,9 1,8 30/12/13 1,75 2,9 - FR Lafarge (45,80 EUR) 2K43Z 42 53,5 26/09/13 50,95 5,0 - FR Y26Z /09/13 51,22 1,5 - FR R17Z /12/13 47,44 1,2 - FR R18Z /12/13 50,41 3,2 - FR Y27Z 37, /12/13 48,58 7,0 - FR K44Z 41 55,5 30/12/13 48,76 13,8 - FR M92Z /03/14 45,45 BT Oui FR Lagardere (23,76 EUR) 6R22Z 12,421 20,7 30/12/13 29,99 0,0 - FR M95Z /03/14 23,14 3,7 - FR M96Z /06/14 24,4 6,6 - FR L Oreal (125,26 EUR) 2K54Z /09/13 136,76 3,8 - FR R24Z /12/13 106,99 0,0 - FR W66Z /12/13 109,98 0,0 - FR R25Z /12/13 111,87 0,1 - FR W67Z /12/13 114,72 0,2 - FR Y42Z /12/13 119,01 0,8 - FR K55Z /12/13 131,72 10,1 - FR K56Z /03/14 129,89 13,2 - FR M15Z /03/14 127,89 9,5 - FR K57Z /06/14 128,16 17,8 - FR Y43Z /06/14 120,68 3,6 - FR LVMH (139,98 EUR) 7Y33Z /09/13 139,35 BT Oui FR R28Z /12/13 142,3 0,5 - FR R29Z /12/13 152,81 1,4 - FR W61Z /12/13 147,33 1,8 - FR K47Z /12/13 138,43 2,6 - FR Y34Z /12/13 148,14 3,3 - FR K48Z /03/14 137,09 5,0 - FR M98Z /03/14 135,58 2,5 - FR K49Z /06/14 137,85 8,1 - FR Y35Z /06/14 146,06 8,2 - FR M99Z /06/14 139,17 8,5 - FR Mediobanca SpA (5,01 EUR) 7R37Z 3,1 5,7 30/12/13 5,55 2,7 - FR Michelin (74,23 EUR) 6R33Z /12/13 73,8 0,3 - FR R34Z /12/13 77,31 0,9 - FR W64Z /12/13 81,32 3,3 - FR M11Z /12/13 74,05 4,0 - FR K52Z /03/ ,9 - FR M12Z /03/14 73,09 6,7 - FR K53Z /06/14 76,55 9,7 - FR M13Z /06/14 72,32 6,5 - FR STRIKE SEPTEMBRE 2013

WEBINAIRE SG-ING : OPPORTUNITÉS D INVESTISSEMENT EN 2015

WEBINAIRE SG-ING : OPPORTUNITÉS D INVESTISSEMENT EN 2015 WEBINAIRE SG-ING : OPPORTUNITÉS D INVESTISSEMENT EN 2015 Les intervenants : Florent Dimitriou ING Direct Responsable produit Bourse et Fonds Sébastien David Société Générale Responsable Relations Investisseurs

Plus en détail

LES TURBOS. Investir avec du levier sur les indices et les actions!

LES TURBOS. Investir avec du levier sur les indices et les actions! LES TURBOS Investir avec du levier sur les indices et les actions! Produits présentant un risque de perte en capital, à destination d investisseurs avertis. Émetteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V.

Plus en détail

Certificats TURBO. Bénéficiez d un effet de levier en investissant sur l indice CAC 40! Produits non garantis en capital.

Certificats TURBO. Bénéficiez d un effet de levier en investissant sur l indice CAC 40! Produits non garantis en capital. Certificats TURBO Bénéficiez d un effet de levier en investissant sur l indice CAC 40! Produits non garantis en capital. www.produitsdebourse.bnpparibas.com Les Certificats Turbo Le Certificat Turbo est

Plus en détail

Bonus Cappés et Reverse Bonus Cappés

Bonus Cappés et Reverse Bonus Cappés Bonus Cappés et Reverse Bonus Cappés Le prospectus d émission des certificats Bonus a été approuvé par la Bafin, régulateur Allemand, en date du 9 octobre 2009. Ce document à caractère promotionnel est

Plus en détail

Certificats Cappés (+) et Floorés (+)

Certificats Cappés (+) et Floorés (+) Certificats Cappés (+) et Floorés (+) Produits présentant un risque de perte en capital, à destination d investisseurs avertis. Pour investir avec du Levier sur les indices CAC 40 ou DAX Même dans un contexte

Plus en détail

Reverse Convertibles

Reverse Convertibles Reverse Convertibles Le prospectus d émission du titre de créance complexe a été approuvé par la Bafin, régulateur Allemand, en date du 24 Novembre 2010. Ce document à caractère promotionnel est établi

Plus en détail

Certificats BONUS CAPPÉS

Certificats BONUS CAPPÉS Certificats BONUS CAPPÉS Investissez différemment sur les actions, les indices et les matières premières! Produits non garantis en capital, non éligibles au PEA www.produitsdebourse.bnpparibas.com Les

Plus en détail

Les TURBOS. Division (12pt)

Les TURBOS. Division (12pt) Les TURBOS Division (12pt) Le prospectus d émission des certificats TURBOS a été approuvé par la Bafin, régulateur Allemand, en date du 3 mai 2010. Ce document à caractère promotionnel est établi sous

Plus en détail

LES TURBOS INFINIS. Investir avec un levier adapté à votre stratégie!

LES TURBOS INFINIS. Investir avec un levier adapté à votre stratégie! LES TURBOS INFINIS Investir avec un levier adapté à votre stratégie! Produits présentant un risque de perte en capital, à destination d investisseurs avertis. Émetteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance

Plus en détail

LES TURBOS INFINIS. Investir avec un levier adapté à votre stratégie!

LES TURBOS INFINIS. Investir avec un levier adapté à votre stratégie! LES TURBOS INFINIS Investir avec un levier adapté à votre stratégie! Produits présentant un risque de perte en capital à destination d investisseurs avertis. Émetteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V.

Plus en détail

g e gamme 2 Les Turbos d investissements in mme d investissements intellig d i ti t i t lli t Que sont les Turbos?

g e gamme 2 Les Turbos d investissements in mme d investissements intellig d i ti t i t lli t Que sont les Turbos? Equity First une gamme d invest First une gamme d investisseme une gamme d investissements in ga d investissements intelligents Eq intelligents Equity First une gam Equity First une gamme d invest First

Plus en détail

Gabriel Croissance. Ensemble pour aller plus loin

Gabriel Croissance. Ensemble pour aller plus loin Gabriel Croissance Titre de créance présentant un risque de perte en capital Le prospectus d émission des titres de créances complexes proposés a été approuvé par la BaFin, régulateur Allemand, en date

Plus en détail

TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 jusqu à x300!

TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 jusqu à x300! TURBOS Jour TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 jusqu à x300! PRODUITS À EFFET DE LEVIER PRéSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL Société Générale propose une nouvelle génération de Turbos,

Plus en détail

BILLET D HUMEUR BOURSIERE PAR JEAN-MARC DIEHL

BILLET D HUMEUR BOURSIERE PAR JEAN-MARC DIEHL BILLET D HUMEUR BOURSIERE PAR JEAN-MARC DIEHL LES PERFORMANCES L année 2013 va sans doute s achever par une performance boursière de l indice CAC 40 d environ 17,90% après un plus haut à 4356,28 pts et

Plus en détail

ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 17/11/14 AU 23/11/14

ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 17/11/14 AU 23/11/14 ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 17/11/14 AU 23/11/14 1/ Contexte : En Europe, les marchés actions sont toujours aussi peu directionnels. L économie européenne et les risques géopolitiques soulèvent quelques

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les options Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre informatif. Vous êtes seul responsable

Plus en détail

ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 01/12/14 AU 07/12/14

ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 01/12/14 AU 07/12/14 ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 01/12/14 AU 07/12/14 1/ Contexte : Deux fait marquants pour la semaine passée : 1/ Statu quo pour l OPEP. L'OPEP produira 30 millions de barils par jour au moins jusqu en

Plus en détail

Essentiel. Commerzbank Partners, vos solutions d investissements

Essentiel. Commerzbank Partners, vos solutions d investissements Essentiel Commerzbank Partners, vos solutions d investissements Instrument financier garanti en capital à échéance Un objectif de rendement de 8 % par an Une durée d investissement conseillée de 8 ans

Plus en détail

LES WEB CONFÉRENCES CORTAL CONSORS

LES WEB CONFÉRENCES CORTAL CONSORS LES WEB CONFÉRENCES CORTAL CONSORS 1 2 Produit soumis au risque de défaut Commerzbank,présentant un risque de perte en capital et à effet de levier* SOMMAIRE Les Produits de Bourse: en pratique Commerzbank

Plus en détail

la force d un placement la certitude d un coupon élevé

la force d un placement la certitude d un coupon élevé placements la force d un placement la certitude d un élevé optinote multiwin brut de durant 5 ans protection du capital liée à l période de souscription du 9 mai 2011 au 8 juillet 2011 clôture anticipée

Plus en détail

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE Septembre 2014 Note sur la Politique Monétaire Quatrième trimestre 2014 0 www.brh.net Avant-propos La Note sur la Politique Monétaire analyse les développements récents

Plus en détail

Le guide des produits de Bourse Commerzbank

Le guide des produits de Bourse Commerzbank Le guide des produits de Bourse Commerzbank Turbos I Leverage et Short I Warrants I Cappés (+) I Floorés (+) I Stability Warrants I Bonus Cappés I Reverses Convertibles I Discounts I ETF I 100% Les prospectus

Plus en détail

Les produits structurés après la crise. Commerzbank Partners, vos solutions d investissement

Les produits structurés après la crise. Commerzbank Partners, vos solutions d investissement Les produits structurés après la crise Commerzbank Partners, vos solutions d investissement Sommaire Introduction Besoins en placement: un peu d histoire Les produits structurés Fonctionnement Le zéro

Plus en détail

Essentiel. Commerzbank Partners, vos solutions d investissements

Essentiel. Commerzbank Partners, vos solutions d investissements Essentiel Commerzbank Partners, vos solutions d investissements Instrument financier 100% garanti en capital à l échéance Durée d investissement conseillée : 8 ans Moteur automobile à deux-temps 189 Karl

Plus en détail

EN PRIVÉ La psychologie du Trading LE MAGAZINE DES PRODUITS DE BOURSE COMMERZBANK

EN PRIVÉ La psychologie du Trading LE MAGAZINE DES PRODUITS DE BOURSE COMMERZBANK LE MAGAZINE DES PRODUITS DE BOURSE COMMERZBANK N 157- avril 2015 EN PRIVÉ La psychologie du Trading Retrouvez les Produits de Bourse et leurs caractéristiques sur le site www.bourse.commerzbank.com ou

Plus en détail

MYPROPTRADING.COM. Analyse de Marchés. 10 août 2015. Semaine 32. Du 10/08/15 au 16/08/15. 1/ Analyse Contextuelle et Graphique

MYPROPTRADING.COM. Analyse de Marchés. 10 août 2015. Semaine 32. Du 10/08/15 au 16/08/15. 1/ Analyse Contextuelle et Graphique 10 août 2015 fff Semaine 32 Bilan de la semaine précédente : Performance* Depuis le 01/12/14 Depuis le 01/01/15 MyPropTrading +46.33% +42.23% CAC 40 +17.42% +20.64% Variation hebdo Cours* CAC 40 +1.42%

Plus en détail

Performance creates trust

Performance creates trust Performance creates trust Vontobel Mini Futures Futures Investissement minimum, rendement maximum Vontobel Investment Banking Vontobel Mini Futures Investir un minimum pour un maximum de rendement Avec

Plus en détail

TURBOS JOUR PRODUITS À EFFET DE LEVIER PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL. TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 JUSQU À x300!

TURBOS JOUR PRODUITS À EFFET DE LEVIER PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL. TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 JUSQU À x300! TURBOS JOUR PRODUITS À EFFET DE LEVIER PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 JUSQU À x300! Société Générale propose une nouvelle génération de Turbos,

Plus en détail

La vie est faite de hauts et de bas. Nous sommes là dans les deux cas. 2587GS4_210x210BrochureTurbo-FR@1-8.indd 1. Bienvenue chez

La vie est faite de hauts et de bas. Nous sommes là dans les deux cas. 2587GS4_210x210BrochureTurbo-FR@1-8.indd 1. Bienvenue chez La vie est faite de hauts et de bas. Nous sommes là dans les deux cas. 2587GS4_210x210BrochureTurbo-FR@1-8.indd 1 Bienvenue chez 13/11/14 15:43 LES TURBOS DE UNICREDIT Investir avec les Certificats Turbos

Plus en détail

Développements. Internationaux

Développements. Internationaux Développements Internationaux Pétrole et matières premières Le cours de l or noir a baissé à nouveau Au quatrième trimestre 2015, le cours du Brent a fluctué autour de 45 $ par baril en moyenne. L offre

Plus en détail

La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2009

La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2009 La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2009 Julien LE ROUX Direction de la Balance des paiements Service des Titres À la fi n de l année 2009, les non-résidents

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les principaux indicateurs économiques Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre informatif.

Plus en détail

La détention par les non résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2013

La détention par les non résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2013 La détention par les non résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 2013 Pierre BUI QUANG Direction de la Balance des paiements Service des Titres Au 31 décembre 2013, les non résidents détenaient

Plus en détail

PARAMETRE DE MARCHE. Rapport au 30 mars 2012. Paramètres de marché au 30 mars 2012. 1 Marchés Actions

PARAMETRE DE MARCHE. Rapport au 30 mars 2012. Paramètres de marché au 30 mars 2012. 1 Marchés Actions PARAMETRE DE MARCHE Rapport au 30 mars 2012 Paramètres de marché au 30 mars 2012 Le premier trimestre de l année 2012 a été marqué par l apaisement des tensions sur les dettes souveraines et une nette

Plus en détail

Comprendre les produits structurés

Comprendre les produits structurés Comprendre les produits structurés Sommaire Page 3 Introduction Page 4 Qu est-ce qu un produit structuré? Quels sont les avantages des produits structurés? Comment est construit un produit structuré? Page

Plus en détail

CARTOGRAPHIE. des moyens de paiement scripturaux. Bilan de la collecte 2014 (données 2013)

CARTOGRAPHIE. des moyens de paiement scripturaux. Bilan de la collecte 2014 (données 2013) 213 CARTOGRAPHIE des moyens de paiement scripturaux Bilan de la collecte 214 (données 213) Banque de France 39, rue Croix-des-Petits-Champs 751 PARIS Directeur de la publication : Denis Beau, directeur

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 215) Banque Centrale de Tunisie Juillet 215 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL 1-1. Croissance Economique - La Banque Mondiale a révisé, au mois de

Plus en détail

CONDITIONS DEFINITIVES EN DATE DU 05 MAI 2008 CONCERNANT DES BONS D'OPTION WARRANTS SUR ACTIONS ET INDICE AVEC REGLEMENT EN ESPECES

CONDITIONS DEFINITIVES EN DATE DU 05 MAI 2008 CONCERNANT DES BONS D'OPTION WARRANTS SUR ACTIONS ET INDICE AVEC REGLEMENT EN ESPECES CONDITIONS DEFINITIVES EN DATE DU 05 MAI 2008 CONCERNANT DES BONS D'OPTION WARRANTS SUR ACTIONS ET INDICE AVEC REGLEMENT EN ESPECES Emetteur : Calyon Financial Products (Guernsey) Limited Garant : Calyon

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Banque Centrale de Tunisie Août 2015 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Les statistiques préliminaires de la croissance dans les principaux

Plus en détail

Mardi 23 octobre 2007. Séminaire. Schumann-bourse

Mardi 23 octobre 2007. Séminaire. Schumann-bourse Mardi 23 octobre 2007 Séminaire Schumann-bourse La Bourse : environnement économique et monétaire Définition de la bourse et de son rôle dans l'économie Influence des taux d'intérêts Déterminer les cycles

Plus en détail

Profil Financier du CAC 40

Profil Financier du CAC 40 23 JUIN 2015 1 Profil Financier du CAC 40 Présentation du 23 juin 2015 Avertissement / préambule Les informations présentées dans le «Profil financier du CAC 40» sont issues des rapports annuels et documents

Plus en détail

INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS

INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS L objet de ce document est de vous présenter un panorama des principaux instruments financiers utilisés par CPR AM dans le cadre de la fourniture d un service

Plus en détail

La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2010

La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2010 La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2010 Julien LE ROUX Direction de la Balance des paiements Service des Titres Au 31 décembre 2010, la capitalisation

Plus en détail

Observatoire Skema de la féminisation des entreprises

Observatoire Skema de la féminisation des entreprises Observatoire Skema de la féminisation des entreprises Edition 2015 Pr Michel Ferrary Michel.Ferrary@skema.edu Observatoire Skema de la féminisation des entreprises Depuis 2008, l Observatoire analyse l

Plus en détail

DOSSIER SPÉCIAL : MARC FIORENTINO FAIT LE POINT SUR L ÉCONOMIE

DOSSIER SPÉCIAL : MARC FIORENTINO FAIT LE POINT SUR L ÉCONOMIE LE MAGAZINE DES PRODUITS DE BOURSE COMMERZBANK N 164 - décembre 2015 DOSSIER SPÉCIAL : MARC FIORENTINO FAIT LE POINT SUR L ÉCONOMIE Retrouvez les Produits de Bourse et leurs caractéristiques sur le site

Plus en détail

ING Turbos. Profitez de la hausse ou de la baisse des cours avec un effet de levier encore plus important!

ING Turbos. Profitez de la hausse ou de la baisse des cours avec un effet de levier encore plus important! ING Turbos 2 Profitez de la hausse ou de la baisse des cours avec un effet de levier encore plus important! @ ING Turbos ING a lancé les Turbos Infinis en France en Janvier 2011. Ceux-ci permettent de

Plus en détail

Commerzbank AG Certificats Factors

Commerzbank AG Certificats Factors Commerzbank AG Certificats Factors Corporates & Markets Produits présentant un risque de perte en capital. Les instruments dérivés présentés sont soumis à des risques (voir les facteurs de risque sur la

Plus en détail

Le magazine des produits de Bourse de la Commerzbank. Dossier. À la découverte du fonctionnement de. l AFPDB

Le magazine des produits de Bourse de la Commerzbank. Dossier. À la découverte du fonctionnement de. l AFPDB N 138 JUILLET-AOÛT 2013 strike Le magazine des produits de Bourse de la Commerzbank Dossier À la découverte du fonctionnement de l AFPDB Retrouvez ce mois-ci tous les produits de Bourse sur le site www.bourse.commerzbank.com

Plus en détail

STRATEGIE D INVESTISSEMENT 4ème trimestre 2014

STRATEGIE D INVESTISSEMENT 4ème trimestre 2014 STRATEGIE D INVESTISSEMENT 4ème trimestre 2014 Allocations d actifs Conseil en Investissements Financiers ORIAS 07 006 343 CIF E001949 1 Conjoncture déprimée en Europe, mais soutenue dans les zones US

Plus en détail

Noël CLEMENT. Ma stratégie pour la semaine du lundi 9 au vendredi 13 novembre 2015

Noël CLEMENT. Ma stratégie pour la semaine du lundi 9 au vendredi 13 novembre 2015 Noël CLEMENT Ma stratégie pour la semaine du lundi 9 au vendredi 13 novembre 2015 1. Contexte de marché : Sans doute que c est à l unanimité que l indice NFP aura marqué les esprits la semaine dernière.

Plus en détail

SINFONI Optima. «La grande stratégie est sans coup d éclat, la grande victoire ne se voit pas» François Jullien. 1er juin 2012

SINFONI Optima. «La grande stratégie est sans coup d éclat, la grande victoire ne se voit pas» François Jullien. 1er juin 2012 18 Bd Montmartre 75009 Paris - Tél : 01 42 68 86 00 SINFONI Optima Fonds diversifié de droit français 1er juin 2012 «La grande stratégie est sans coup d éclat, la grande victoire ne se voit pas» François

Plus en détail

«Les marchés financiers, tirer les enseignements d une crise profonde».

«Les marchés financiers, tirer les enseignements d une crise profonde». «Les marchés financiers, tirer les enseignements d une crise profonde». Un contexte toujours difficile Conséquences pour les placements Conséquences pour la gestion des CARPA Reste-t-il des opportunités?

Plus en détail

Annexe 1 - Critères de choix et présentation des supports de placement d Amplissim PEE et Amplissim PERCO au 23/10/2014

Annexe 1 - Critères de choix et présentation des supports de placement d Amplissim PEE et Amplissim PERCO au 23/10/2014 ENTREPRISES Annexe 1 - Critères de choix et présentation des supports de placement d Amplissim PEE et Amplissim PERCO au 23/10/2014 Conformément aux dispositions de l article R. 3332-1 du Code du travail,

Plus en détail

TURBOS Votre effet de levier sur mesure

TURBOS Votre effet de levier sur mesure TURBOS Votre effet de levier sur mesure Société Générale attire l attention du public sur le fait que ces produits, de par leur nature optionnelle, sont susceptibles de connaître de fortes fluctuations,

Plus en détail

MYPROPTRADING.COM. Analyse de Marchés. 5 octobre 2015. Semaine 40. Du 05/10/15 au 11/10/15. 1/ Analyse Contextuelle et Graphique

MYPROPTRADING.COM. Analyse de Marchés. 5 octobre 2015. Semaine 40. Du 05/10/15 au 11/10/15. 1/ Analyse Contextuelle et Graphique 5 octobre 2015 fff Semaine 40 Bilan de la semaine précédente : Performance* Depuis le 01/12/14 Depuis le 01/01/15 MyPropTrading +45.42% +41.32% CAC 40 +1.56% +4.36% Variation hebdo Cours* CAC 40-0.49%

Plus en détail

PERFORMANCE HISTORIQUE DÉFLATÉE DES MARCHÉS FINANCIERS

PERFORMANCE HISTORIQUE DÉFLATÉE DES MARCHÉS FINANCIERS PERFORMANCE HISTORIQUE DÉFLATÉE DES MARCHÉS FINANCIERS ACTIFS FRANCAIS CORRIGÉS DE L INFLATION DE JANVIER 1950 À JUIN 2011 PERFORMANCE ANNUALISÉE ACTIONS 5,9 % MONÉTAIRE 1,2 % IMMOBILIER 5,2 % OR 1,1 %

Plus en détail

Le Mini E-book de XForex pour débutants TRADER PRO. Guide de trading de devises

Le Mini E-book de XForex pour débutants TRADER PRO. Guide de trading de devises Le Mini E-book de XForex pour débutants TRADER PRO Guide de trading de devises XForex vous a préparé un condensé du E- book, son manuel électronique sur le trading de devises. Le Mini E-book a été conçu

Plus en détail

L actualité en 12 graphiques

L actualité en 12 graphiques Point de conjoncture de la Région Ile-de-France L actualité en 12 graphiques Unité La croissance de la zone euro devrait accélérer progressivement en 2015 et s affermir en 2016 sous l effet de la baisse

Plus en détail

Guide Bonus. Guide de Référence POUR L INVESTISSEUR

Guide Bonus. Guide de Référence POUR L INVESTISSEUR Guide Bonus Guide de Référence POUR L INVESTISSEUR 2 GUIDE BONUS I. Le Concept Bonus Les Certificats Bonus sont des valeurs mobilières cotées en continu sur Euronext Paris (la «Bourse de Paris») de 9h05

Plus en détail

EVOLUTION DE LA COMMUNICATION FINANCIERE DANS UN CONTEXTE D EURO FORT

EVOLUTION DE LA COMMUNICATION FINANCIERE DANS UN CONTEXTE D EURO FORT EVOLUTION DE LA COMMUNICATION FINANCIERE DANS UN CONTEXTE D EURO FORT Tous droits réservés Mazars Juillet 2014 Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de

Plus en détail

ING Turbos. Faible impact de la volatilité. Evolution simple du prix

ING Turbos. Faible impact de la volatilité. Evolution simple du prix ING Turbos Produit présentant un risque de perte en capital et à effet de levier. Les Turbos sont émis par ING Bank N.V. et sont soumis au risque de défaut de l émetteur. ING Turbos ING a lancé les Turbos

Plus en détail

LES FONDS D INVESTISSEMENT. La façon la plus accessible de diversifier vos placements

LES FONDS D INVESTISSEMENT. La façon la plus accessible de diversifier vos placements LES FONDS D INVESTISSEMENT La façon la plus accessible de diversifier vos placements Gestion professionnelle, diversification et liquidité De plus en plus de gens prennent conscience de la différence entre

Plus en détail

Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations. 12 Mai 2011

Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations. 12 Mai 2011 Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations 12 Mai 2011 Sommaire I Présentation du marché des ETF II Construction des ETF III Principales utilisations IV Les ETF dans le contexte

Plus en détail

HAUSSE DES BOURSES OU HAUSSE DES TAUX? FAITES VOTRE CHOIX!

HAUSSE DES BOURSES OU HAUSSE DES TAUX? FAITES VOTRE CHOIX! BEST EQUITY NOTES HIGHER INTEREST NOTES HAUSSE DES BOURSES OU HAUSSE DES TAUX? FAITES VOTRE CHOIX! Deux produits à potentiel élevé Une courte durée Un capital nominal garanti à l échéance BOURSES? TAUX?

Plus en détail

Les produits de Bourse UniCredit sur le CAC Ext (Étendu).

Les produits de Bourse UniCredit sur le CAC Ext (Étendu). EXCLUSIVITÉ UNICREDIT! Les produits de Bourse UniCredit sur le CAC Ext (Étendu). De 8h00 à 18h30, le potentiel des prix et de la liquidité*. CES PRODUITS SONT DESTINÉS À DES INVESTISSEURS AVERTIS. PRODUITS

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 215) Banque Centrale de Tunisie Avril 215 1- Environnement International 1-1. Croissance Economique - Selon les prévisions du Fonds monétaire international

Plus en détail

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. Revue de marché hebdomadaire

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. Revue de marché hebdomadaire Les marchés action ont été enfoncés alors qu'une combinaison de bénéfices plus faibles qu'attendus et d'un indice de sentiment des consommateurs décevants ont entamés la confiance des investisseurs. La

Plus en détail

Direction des Etudes et des Prévisions Financières N 04/08- avril 2008 DENI/SCI. Tableau de bord. ( variations en % sauf indication contraire)

Direction des Etudes et des Prévisions Financières N 04/08- avril 2008 DENI/SCI. Tableau de bord. ( variations en % sauf indication contraire) Royaume du Maroc N 04/08- avril 2008 DENI/SCI Synthèse En matière de politique monétaire, la Fed, a baissé son taux directeur de 75 pb pour le ramener à 2,25%, lors de sa réunion du 18 mars 2008, dans

Plus en détail

Efigest Valeurs FR0010507434. Rapport de Gestion arrêté au 31 Octobre 2007

Efigest Valeurs FR0010507434. Rapport de Gestion arrêté au 31 Octobre 2007 Efigest Valeurs FR0010507434 Rapport de Gestion arrêté au 31 Octobre 2007 Sommaire Contexte Général du Marché des Actions Gestion d Efigest Valeurs Répartitions du Portefeuille Répartitions du Portefeuille

Plus en détail

Couleurs Epargne 18 Interview de Romain Dion, Rédacteur en chef, Le Revenu. Les valeurs à dividende et comment les choisir

Couleurs Epargne 18 Interview de Romain Dion, Rédacteur en chef, Le Revenu. Les valeurs à dividende et comment les choisir Couleurs Epargne 18 Interview de Romain Dion, Rédacteur en chef, Le Revenu Les valeurs à dividende et comment les choisir Qu est-ce qu un dividende et comment une entreprise le verse-t-elle? Le dividende

Plus en détail

Comment profiter à l échéance d opportunités pour mon épargne et d une garantie du capital*?

Comment profiter à l échéance d opportunités pour mon épargne et d une garantie du capital*? Épargne Comment profiter à l échéance d opportunités pour mon épargne et d une garantie du capital*? AXA Double Garantie 5 Votre capital net investi est garanti à l échéance* en cas de baisse des marchés

Plus en détail

Swiss Life lance sa huitième unité de compte structurée : Objectif Juillet 2011

Swiss Life lance sa huitième unité de compte structurée : Objectif Juillet 2011 Communiqué de presse 6 mai 2011 Swiss Life lance sa huitième unité de compte structurée : Objectif Juillet 2011 Cet instrument financier, qui est une alternative à un placement risqué en actions, n est

Plus en détail

Juillet-Août 2010. LETTRE MENSUELLE numéro 8 L IMMOBILIER

Juillet-Août 2010. LETTRE MENSUELLE numéro 8 L IMMOBILIER Juillet-Août 2010 LETTRE MENSUELLE numéro 8 L IMMOBILIER Les prix qui avaient baissé de 5 à 10% en 2009 ont regagné le terrain perdu depuis le début de l année. Les prix de l ancien nous semble toutefois

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Avril 2012 ACTIVITE DANS L INDUSTRIE En mars, le climat des affaires s accroît légèrement après sept mois consécutifs de baisse : l indicateur correspondant augmente de 3 points mais

Plus en détail

NEWSLETTER 1 er SEMESTRE 2014

NEWSLETTER 1 er SEMESTRE 2014 NEWSLETTER 1 er SEMESTRE 2014 ACTUALITE ECONOMIQUE L activité mondiale devrait poursuivre son affermissement. L impulsion est donnée par les pays avancés, bien que leurs redressements restent inégaux.

Plus en détail

Les produits proposés aux entreprises

Les produits proposés aux entreprises ENTREPRISES ASSOCIATIONS PLACEMENTS GESTION DE TRÉSORERIE PLACEMENTS CŒUR DE GAMME Les produits proposés aux entreprises 2 Le compte à terme Notre gamme de comptes à terme permet d optimiser la rémunération

Plus en détail

SG ISSUER (LU) TURBOS BEST L EFFET DE LEVIER EN TOUTE SIMPLICITÉ INSTRUMENTS DÉRIVÉS À EFFET DE LEVIER PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL

SG ISSUER (LU) TURBOS BEST L EFFET DE LEVIER EN TOUTE SIMPLICITÉ INSTRUMENTS DÉRIVÉS À EFFET DE LEVIER PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL SG ISSUER (LU) TURBOS BEST L EFFET DE LEVIER EN TOUTE SIMPLICITÉ INSTRUMENTS DÉRIVÉS À EFFET DE LEVIER PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL Instruments dérivés de droit français présentant un risque

Plus en détail

Options. Brochure destinée aux investisseurs particuliers BASIC. Société du groupe KBC. Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext

Options. Brochure destinée aux investisseurs particuliers BASIC. Société du groupe KBC. Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext Brochure destinée aux investisseurs particuliers Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext p. 2 Index 1. Options call et put 3 2. Acheteur et vendeur 4 3. Standardisation 5 Valeur sous-jacente

Plus en détail

Le magazine des produits de Bourse de la Commerzbank Dossier : La finance comportementale

Le magazine des produits de Bourse de la Commerzbank Dossier : La finance comportementale N 133 février 2013 strike Le magazine des produits de Bourse de la Commerzbank Dossier : La finance comportementale Retrouvez ce mois-ci tous les Warrants, Turbos, Leverage, Short, Bonus, Reverse, Discounts,

Plus en détail

PRESENTATION DU 8 ème «PROFIL FINANCIER DU CAC 40»

PRESENTATION DU 8 ème «PROFIL FINANCIER DU CAC 40» Communiqué de presse 24 juin 2014 PRESENTATION DU 8 ème «PROFIL FINANCIER DU CAC 40» Les entreprises du CAC 40 ont souffert en 2013 de l euro fort Paris, le 24 juin 2014 Ricol Lasteyrie Corporate Finance

Plus en détail

* L obligation est soumise au risque de défaut de Natixis (Fitch : A / Moody s : A2 / Standard & Poor s : A au 8 décembre 2015).

* L obligation est soumise au risque de défaut de Natixis (Fitch : A / Moody s : A2 / Standard & Poor s : A au 8 décembre 2015). Equinoxe Avril 2026 Equinoxe Avril 2026 est une obligation de droit français émise par Natixis* offrant à l échéance une protection à 90 % du capital initial. Equinoxe Avril 2026 présente un risque de

Plus en détail

Certificats Leverage & Short

Certificats Leverage & Short Certificats Leverage & Short Produit présentant un risque de perte en capital et à effet de levier. Produit émis par ING Bank N.V. et soumis au risque de défaut de l émetteur. Les Certificats ING Leverage

Plus en détail

Institut du Patrimoine

Institut du Patrimoine Allocation Trimestrielle 4 eme Trimestre 2014 Institut du Patrimoine ANALYSE MACROECONOMIQUE Indices Internationaux Baisse des principaux indices sur les marchés développés Hausse des principaux indices

Plus en détail

Cap sur les trackers négociés sur NextTrack

Cap sur les trackers négociés sur NextTrack Cap sur les trackers négociés sur NextTrack Cap sur les trackers négociés sur NextTrack 1 Cap sur la performance indicielle! 4 2 Que sont les trackers? 5 3 Les trackers, de nouveaux produits financiers?

Plus en détail

Fonds Commun de Placement présentant un risque de perte en capital

Fonds Commun de Placement présentant un risque de perte en capital Fonds Commun de Placement présentant un risque de perte en capital Document destiné aux clients non professionnels* Document à caractère promotionnel * au sens de la directive des Marchés des Instruments

Plus en détail

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. openbook.etoro.com. Revue de marché hebdomadaire. Trading d'etoro :

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. openbook.etoro.com. Revue de marché hebdomadaire. Trading d'etoro : Rendez-vous sur le nouveau réseau social de Trading d'etoro : openbook.etoro.com Les marchés action ont bien performé sur la semaine alors qu'une combinaison de forts chiffres économiques sont sortis en

Plus en détail

METAL ARGENT (Millions onces)

METAL ARGENT (Millions onces) R2D2 - Concours d'analyse matières premières 30 Avril 2013 ANALYSE FONDAMENTALE LA PART DE L'ARGENT INDUSTRIEL L industrie absorbe une part substantielle de la production du métal argent; 1200 1000 800

Plus en détail

CONJONCTURE FRANÇAISE

CONJONCTURE FRANÇAISE CONJONCTURE FRANÇAISE Faiblesse de l investissement L amélioration récente du climat des affaires peine à se traduire par une augmentation de l activité. Dans le secteur industriel, la production reste

Plus en détail

LA LETTRE ÉPARGNE SALARIALE. Le site www.regardbtp.com s est enrichi en 2015 d une rubrique

LA LETTRE ÉPARGNE SALARIALE. Le site www.regardbtp.com s est enrichi en 2015 d une rubrique LA LETTRE ÉPARGNE SALARIALE JANVIER 2016 www.probtp.com PARTICULIERS RBTP 0001 V5 01/2016 Document non contractuel Édito Découvrez dans cette lettre annuelle, les nouveautés de l épargne salariale du BTP.

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES Paris, le 28 août 203 COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES er SEMESTRE 203 BONNE PERFORMANCE COMMERCIALE DES ACTIVITÉS DE CONSTRUCTION LES PLANS D ADAPTATION DÉLIVRENT LES RÉSULTATS ATTENDUS AMÉLIORATION DE LA

Plus en détail

Résultats annuels 2010

Résultats annuels 2010 Résultats annuels 2010 Une année charnière marquée par le succès de l offre bancaire * Plus value de dilution et dépréciation de goodwill 2009 / 2010 Croissance du produit net bancaire (PNB) : +2,0 % à

Plus en détail

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. Revue de marché hebdomadaire

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. Revue de marché hebdomadaire Suite au puissant rebond des marchés action de jeudi, les marchés action se sont consolidés avec une légère hausse. Des ventes de détail moins bien qu'attendu ont été contrebalancés par une confiance des

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE FRANCE ZONE EURO 1. Crédits nouveaux au secteur privé en septembre 2012 : tassement pour les entreprises, contraction pour les ménages 2. Déficit

Plus en détail

Certificats Cappés (+) et Floorés (+)

Certificats Cappés (+) et Floorés (+) Certificats Cappés (+) et Floorés (+) Produits présentant un risque de perte en capital, à destination d investisseurs avertis. Pour investir avec du Levier sur l indice CAC 40 Même dans un contexte de

Plus en détail

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 Mars 2015 1/12 D ANS une conjoncture internationale marquée par une reprise globale fragile, une divergence accrue de croissance

Plus en détail

TURBOCAC INVESTISSEZ SUR LE CAC40

TURBOCAC INVESTISSEZ SUR LE CAC40 TURBOCAC INVESTISSEZ SUR LE CAC40 Avertissements : Cette méthode d investissement repose sur de l analyse technique des probacktests, de cotations passées, les résultats passés ne préjugent pas des résultats

Plus en détail

Les Warrants ABN AMRO

Les Warrants ABN AMRO Les Warrants ABN AMRO Donner de nouveaux horizons à ses stratégies * le meilleur du possible Making more possible* Gagner en performance avec les Warrants Les Warrants permettent de développer de multiples

Plus en détail

strike La 1 re compétition de trading réel Trading Masters 2013

strike La 1 re compétition de trading réel Trading Masters 2013 N 134 mars 2013 strike Le magazine des produits de Bourse de Commerzbank Trading Masters 2013 La 1 re compétition de trading réel Actions - Forex - Produits Commerzbank Retrouvez ce mois-ci tous les Warrants,

Plus en détail

DOSSIER SPÉCIAL MATIÈRES PREMIÈRES EN PRIVÉ LE MAGAZINE DES PRODUITS DE BOURSE COMMERZBANK

DOSSIER SPÉCIAL MATIÈRES PREMIÈRES EN PRIVÉ LE MAGAZINE DES PRODUITS DE BOURSE COMMERZBANK N 144 - février 2014 LE MAGAZINE DES PRODUITS DE BOURSE COMMERZBANK EN PRIVÉ DOSSIER SPÉCIAL MATIÈRES PREMIÈRES Retrouvez les Produits de Bourse et leurs caractéristiques sur le site www.bourse.commerzbank.com

Plus en détail