Accidents dus à l électricité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Accidents dus à l électricité"

Transcription

1 Accidents dus à l électricité Inspection fédérale des installations électriques à courant fort - ESTI Gérard Scheuble 1

2 Quand faisons-nous une enquête? Selon l ordonnance RS art. 16, Pour la SUVA,seulement lors d accident corporel Sur demande d un juge ou d une compagnie d assurance pour des dommages importants Gérard Scheuble 2

3 Article 16 de l ordonnance sur les installations électriques à courant fort (RS 734.2) Art. 16 Communication obligatoire 1) L exploitant d une installation à courant fort est tenu d annoncer sans retard à l organe de contrôle compétent tout accident corporel dû à l électricité ou tout dommage important. Tout accident corporel grave doit en outre être annoncé au service cantonal compétent. 2) A moins qu il s agisse d éviter un autre accident ou un autre sinistre ou que le maintien de l exploitation l exige, rien, en cas d accident grave, ne doit être changé sur place avant que l organe de contrôle ait établi les causes de l accident. 3) L organe de contrôle prend immédiatement toutes mesures utiles. Il ouvre une enquête si cela est nécessaire pour établir les causes de l accident ou du dommage. Dans ce cas, l exploitant lui prête aide. 4) Les organes de contrôle enregistrent tous les accidents et sinistres annoncés, les analysent et prennent des mesures de prévention des accidents et dommages. Gérard Scheuble 3

4 Répartition des secteurs Gérard Scheuble 4

5 Informations importantes pour l enquête Premières informations d annonce d un accident Nom, Prénom: Adresse: Date de naissance: Profession: Entreprise: Date et heure de l accident: Lieu de l accident: Tension (BT, MT, HT): Description: Annoncé par: Date, heure: 1er secours par: Gérard Scheuble 5

6 Analyse des accidents électriques Statistique des accidents (tiré à part du rapport annuel 2010) Gérard Scheuble 6

7 Analyse des accidents électriques Gérard Scheuble 7

8 Gérard Scheuble 8

9 Analyse des accidents électriques Présentation de divers accidents classés par catégorie 1. Manque de protection, contact direct 2. Isolation défectueuse 3. Mise à terre défectueuse ou absente 4. Modification sur installation schéma III 5. Travaux sous tension 6. Chantiers 7. Conséquences de court-circuit 8. Haute et moyenne tension Gérard Scheuble 9

10 1. Manque de protection, contact direct Ancienne introduction au grenier 1/1 Gérard Scheuble 10

11 1. Manque de protection, contact direct Locaux techniques d un hôtel 1/2 Gérard Scheuble 11

12 1. Manque de protection, contact direct Locaux techniques d un hôtel 2/2 Gérard Scheuble 12

13 1. Manque de protection, contact direct Isolation de tuyaux dans faux-plafond 1/4 Gérard Scheuble 13

14 1. Manque de protection, contact direct Isolation de tuyaux dans faux-plafond 2/4 Gérard Scheuble 14

15 1. Manque de protection, contact direct Isolation de tuyaux dans faux-plafond 3/4 Gérard Scheuble 15

16 1. Manque de protection, contact direct Isolation de tuyaux dans faux-plafond 4/4 Gérard Scheuble 16

17 1. Manque de protection, contact direct Ampoule cassée dans guirlande 1/1 Gérard Scheuble 17

18 1. Manque de protection, contact direct Chaudière électrique 1/3 Gérard Scheuble 18

19 1. Manque de protection, contact direct Chaudière électrique 2/3 Gérard Scheuble 19

20 1. Manque de protection, contact direct Chaudière électrique 3/3 Gérard Scheuble 20

21 1. Manque de protection, contact direct Tirage de câbles dans ensemble d appareillage 1/4 Gérard Scheuble 21

22 1. Manque de protection, contact direct Tirage de câbles dans ensemble d appareillage 2/4 Gérard Scheuble 22

23 1. Manque de protection, contact direct Tirage de câbles dans ensemble d appareillage 3/4 Gérard Scheuble 23

24 1. Manque de protection, contact direct Tirage de câbles dans ensemble d appareillage 4/4 Gérard Scheuble 24

25 1. Manque de protection, contact direct Réglettes HPC dans coffret de distribution BT 1/2 Gérard Scheuble 25

26 1. Manque de protection, contact direct Réglettes HPC dans coffret de distribution BT 2/2 Gérard Scheuble 26

27 2. Isolation défectueuse Lampe sur pied 1/3 Gérard Scheuble 27

28 2. Isolation défectueuse Lampe sur pied 2/3 Gérard Scheuble 28

29 2. Isolation défectueuse Lampe sur pied 3/3 Gérard Scheuble 29

30 2. Isolation défectueuse Câble abîmé dans faux-plafond 1/2 Gérard Scheuble 30

31 2. Isolation défectueuse Câble abîmé dans faux-plafond 2/2 Gérard Scheuble 31

32 3. Mise à terre défectueuse ou absente Meuble inox de magasin 1/3 Gérard Scheuble 32

33 3. Mise à terre défectueuse ou absente Meuble inox de magasin 2/3 Gérard Scheuble 33

34 3. Mise à terre défectueuse ou absente Meuble inox de magasin 3/3 Gérard Scheuble 34

35 3. Mise à terre défectueuse ou absente Sèche-linge dans salle de bain 1/4 Gérard Scheuble 35

36 3. Mise à terre défectueuse ou absente Sèche-linge dans salle de bain 2/4 Gérard Scheuble 36

37 3. Mise à terre défectueuse ou absente Sèche-linge dans salle de bain 3/4 Gérard Scheuble 37

38 3. Mise à terre défectueuse ou absente Sèche-linge dans salle de bain 4/4 Gérard Scheuble 38

39 3. Mise à terre défectueuse ou absente Exposition de luminaires 1/3 Gérard Scheuble 39

40 3. Mise à terre défectueuse ou absente Exposition de luminaires 2/3 Gérard Scheuble 40

41 3. Mise à terre défectueuse ou absente Exposition de luminaires 3/3 Gérard Scheuble 41

42 3. Mise à terre défectueuse ou absente Luminaire sur terrasse d un restaurant 1/5 Gérard Scheuble 42

43 3. Mise à terre défectueuse ou absente Luminaire sur terrasse d un restaurant 2/5 Gérard Scheuble 43

44 3. Mise à terre défectueuse ou absente Luminaire sur terrasse d un restaurant 3/5 Gérard Scheuble 44

45 3. Mise à terre défectueuse ou absente Luminaire sur terrasse d un restaurant 4/5 Gérard Scheuble 45

46 3. Mise à terre défectueuse ou absente Luminaire sur terrasse d un restaurant 5/5 Gérard Scheuble 46

47 3. Mise à terre défectueuse ou absente Bloc de ventilation dans faux-plafond 1/2 Gérard Scheuble 47

48 3. Mise à terre défectueuse ou absente Bloc de ventilation dans faux-plafond 2/2 Raccordement correct Erreur de raccordement Gérard Scheuble 48

49 3. Mise à terre défectueuse ou absente Prise T12 dans salon de coiffure 1/7 Gérard Scheuble 49

50 3. Mise à terre défectueuse ou absente Prise T12 dans salon de coiffure 2/7 Gérard Scheuble 50

51 3. Mise à terre défectueuse ou absente Prise T12 dans salon de coiffure 3/7 Gérard Scheuble 51

52 3. Mise à terre défectueuse ou absente Prise T12 dans salon de coiffure 4/7 Gérard Scheuble 52

53 3. Mise à terre défectueuse ou absente Prise T12 dans salon de coiffure 5/7 Gérard Scheuble 53

54 3. Mise à terre défectueuse ou absente Prise T12 dans salon de coiffure 6/7 Gérard Scheuble 54

55 3. Mise à terre défectueuse ou absente Prise T12 dans salon de coiffure 7/7 Gérard Scheuble 55

56 3. Mise à terre défectueuse ou absente Potelet mis à terre 1/6 Gérard Scheuble 56

57 3. Mise à terre défectueuse ou absente Potelet mis à terre 2/6 Gérard Scheuble 57

58 3. Mise à terre défectueuse ou absente Potelet mis à terre 3/6 Gérard Scheuble 58

59 3. Mise à terre défectueuse ou absente Potelet mis à terre 4/6 Gérard Scheuble 59

60 3. Mise à terre défectueuse ou absente Potelet mis à terre 5/6 Gérard Scheuble 60

61 3. Mise à terre défectueuse ou absente Potelet mis à terre 6/6 Gérard Scheuble 61

62 4. Modification sur installation schéma III Prise dans chaufferie au sous-sol 1/5 Gérard Scheuble 62

63 4. Modification sur installation schéma III Prise dans chaufferie au sous-sol 2/5 Gérard Scheuble 63

64 4. Modification sur installation schéma III Prise dans chaufferie au sous-sol 3/5 Gérard Scheuble 64

65 4. Modification sur installation schéma III Prise dans chaufferie au sous-sol 4/5 Gérard Scheuble 65

66 4. Modification sur installation schéma III Prise dans chaufferie au sous-sol 5/5 Gérard Scheuble 66

67 4. Modification sur installation schéma III Cuisine d immeuble 1/4 Gérard Scheuble 67

68 4. Modification sur installation schéma III Cuisine d immeuble 2/4 Gérard Scheuble 68

69 4. Modification sur installation schéma III Cuisine d immeuble 3/4 Gérard Scheuble 69

70 4. Modification sur installation schéma III Cuisine d immeuble 4/4 Gérard Scheuble 70

71 5. Travaux sous tension Canal électrique 1/5 Gérard Scheuble 71

72 5. Travaux sous tension Canal électrique 2/5 Gérard Scheuble 72

73 5. Travaux sous tension Canal électrique 3/5 Gérard Scheuble 73

74 5. Travaux sous tension Canal électrique 4/5 Gérard Scheuble 74

75 5. Travaux sous tension Canal électrique 5/5 Gérard Scheuble 75

76 5. Travaux sous tension Remplacement de bague de calibrage dans coffret d introduction 1/1 Gérard Scheuble 76

77 5. Travaux sous tension Dérivation sur câble de réseau 1/3 Gérard Scheuble 77

78 5. Travaux sous tension Dérivation sur câble de réseau 2/3 Gérard Scheuble 78

79 5. Travaux sous tension Dérivation sur câble de réseau 3/3 Gérard Scheuble 79

80 5. Travaux sous tension Câble de réseau sectionné 1/1 Gérard Scheuble 80

81 5. Travaux sous tension Guirlande lumineuse provisoire 1/5 Gérard Scheuble 81

82 5. Travaux sous tension Guirlande lumineuse provisoire 2/5 Gérard Scheuble 82

83 5. Travaux sous tension Guirlande lumineuse provisoire 3/5 Gérard Scheuble 83

84 5. Travaux sous tension Guirlande lumineuse provisoire 4/5 Gérard Scheuble 84

85 5. Travaux sous tension Guirlande lumineuse provisoire 5/5 Gérard Scheuble 85

86 5. Travaux sous tension Mesure de courant dans distribution BT 1/5 Gérard Scheuble 86

87 5. Travaux sous tension Mesure de courant dans distribution BT 2/5 Gérard Scheuble 87

88 5. Travaux sous tension Mesure de courant dans distribution BT 3/5 Gérard Scheuble 88

89 5. Travaux sous tension Mesure de courant dans distribution BT 4/5 Gérard Scheuble 89

90 5. Travaux sous tension Mesure de courant dans distribution BT 5/5 Gérard Scheuble 90

91 5. Travaux sous tension Mesure de tension sur un câble BT 1/3 Gérard Scheuble 91

92 5. Travaux sous tension Mesure de tension sur un câble BT 2/3 Gérard Scheuble 92

93 5. Travaux sous tension Mesure de tension sur un câble BT 3/3 Gérard Scheuble 93

94 5. Travaux sous tension N oublions pas la règle N 1 Gérard Scheuble 94

95 6. Chantiers liaison électrique de containers 1/1 Gérard Scheuble 95

96 6. Chantiers Transformation ancienne ferme 1/3 Gérard Scheuble 96

97 6. Chantiers Transformation ancienne ferme 2/3 Gérard Scheuble 97

98 6. Chantiers Transformation ancienne ferme 3/3 Gérard Scheuble 98

99 6. Chantiers Travaux aux alentours d une villa 1/4 Gérard Scheuble 99

100 6. Chantiers Travaux aux alentours d une villa 2/4 Gérard Scheuble 100

101 6. Chantiers Travaux aux alentours d une villa 3/4 Gérard Scheuble 101

102 6. Chantiers Travaux aux alentours d une villa 4/4 Gérard Scheuble 102

103 6. Chantiers Ouverture de tubes de protection de câbles 1/3 Gérard Scheuble 103

104 6. Chantiers Ouverture de tubes de protection de câbles 2/3 Gérard Scheuble 104

105 6. Chantiers Ouverture de tubes de protection de câbles 3/3 Gérard Scheuble 105

106 6. Chantiers Travaux dans fouilles 1/1 Gérard Scheuble 106

107 7. Conséquences de court-circuit Relais dans ensemble d appareillage 1/2 Gérard Scheuble 107

108 7. Conséquences de court-circuit Relais dans ensemble d appareillage 2/2 Gérard Scheuble 108

109 7. Conséquences de court-circuit Coffret d introduction 1/2 Gérard Scheuble 109

110 7. Conséquences de court-circuit Coffret d introduction 2/2 Gérard Scheuble 110

111 8. Haute et moyenne tension Ligne 18 kv 1/5 Gérard Scheuble 111

112 8. Haute et moyenne tension Ligne 18 kv 2/5 ferme Int. 195 Mât Mât 13 Jussy Château Gérard Scheuble 112

113 8. Haute et moyenne tension Ligne 18 kv 3/5 Gérard Scheuble 113

114 8. Haute et moyenne tension Ligne 18 kv 4/5 Gérard Scheuble 114

115 8. Haute et moyenne tension Ligne 18 kv 5/5 Gérard Scheuble 115

116 8. Haute et moyenne tension Révision de cellules MT 1/3 Gérard Scheuble 116

117 8. Haute et moyenne tension Révision de cellules MT 2/3 Gérard Scheuble 117

118 8. Haute et moyenne tension Révision de cellules MT 3/3 Gérard Scheuble 118

119 8. Haute et moyenne tension Percement d un câble MT 1/3 Gérard Scheuble 119

120 8. Haute et moyenne tension Percement d un câble MT 2/3 Gérard Scheuble 120

121 8. Haute et moyenne tension Percement d un câble MT 3/3 Gérard Scheuble 121

122 8. Haute et moyenne tension Camion grue dans la ligne 1/3 Gérard Scheuble 122

123 8. Haute et moyenne tension Camion grue dans la ligne 2/3 Gérard Scheuble 123

124 8. Haute et moyenne tension Camion grue dans la ligne 3/3 Gérard Scheuble 124

125 8. Haute et moyenne tension Camion dans la ligne 1/5 Gérard Scheuble 125

126 8. Haute et moyenne tension Camion dans la ligne 2/5 Gérard Scheuble 126

127 8. Haute et moyenne tension Camion dans la ligne 3/5 Gérard Scheuble 127

128 8. Haute et moyenne tension Camion dans la ligne 4/5 Gérard Scheuble 128

129 8. Haute et moyenne tension Camion dans la ligne 5/5 Gérard Scheuble 129

130 La profession compte énormément sur vous pour améliorer la sécurité des installations électriques par: vos contrôles méticuleux vos conseils efficaces votre perspicacité Gérard Scheuble 130

131 Merci de votre attention Gérard Scheuble 131

VILLE DE CLOUANGE MISE EN CONFORMITE ELECTRIQUE HOTEL EUROPA ET VIDEO CLUB 17, RUE CLEMENCEAU C.D.P.G.F DETAIL QUANTITATIF ET ESTIMATIF

VILLE DE CLOUANGE MISE EN CONFORMITE ELECTRIQUE HOTEL EUROPA ET VIDEO CLUB 17, RUE CLEMENCEAU C.D.P.G.F DETAIL QUANTITATIF ET ESTIMATIF VILLE DE CLOUANGE MISE EN CONFORMITE ELECTRIQUE HOTEL EUROPA ET VIDEO CLUB 17, RUE CLEMENCEAU C.D.P.G.F DETAIL QUANTITATIF ET ESTIMATIF LOT N 1 ELECTRICITE Service Technique. Mairie de CLOUANGE. M.COSTALONGA

Plus en détail

Préavis municipal N 12/2015 Relatif au déplacement de la station transformatrice Bussigny-Industrie

Préavis municipal N 12/2015 Relatif au déplacement de la station transformatrice Bussigny-Industrie Municipalité AU CONSEIL COMMUNAL 1030 BUSSIGNY Bussigny, le 24 août 2015 Préavis municipal N 12/2015 Relatif au déplacement de la station transformatrice Bussigny-Industrie Monsieur le Président, Mesdames

Plus en détail

MEUBLE DE SALLE DE BAIN PORTO. *Accessoires non inclus

MEUBLE DE SALLE DE BAIN PORTO. *Accessoires non inclus MEUBLE DE SALLE DE BAIN PORTO *Accessoires non inclus Ref 114152 PORTO Notice de montage et d utilisation Lisez attentivement la présente notice qui vous fournira des informations importantes sur le montage

Plus en détail

Commune de Bussigny-près-Lausanne

Commune de Bussigny-près-Lausanne Municipalité AU CONSEIL COMMUNAL 1030 BUSSIGNY-PRES-LAUSANNE Bussigny-près-Lausanne, le 03 janvier 2012 Préavis municipal N 01/2012 Relatif à la construction d une nouvelle station transformatrice et à

Plus en détail

Coffret villa DETAIL POUR L'ENTREPRENEUR. Vue en plan. Objet. Archivage 28.09.2015. Auteur. Date. Visa 15.5 15.5. max 150. min 60.

Coffret villa DETAIL POUR L'ENTREPRENEUR. Vue en plan. Objet. Archivage 28.09.2015. Auteur. Date. Visa 15.5 15.5. max 150. min 60. Avant la pose des câbles par, le maçon doit boucher toutes les entrées des tuyaux. ne tirera les câbles que lorsque les travaux seront réalisés conformément à ce schéma. Mur simple Mur avec isolation Introduction

Plus en détail

CCTP. Renseignements généraux d ordre Technique. Maître d Ouvrage : Mairie de Guipavas. Mairie de Guipavas Services Techniques

CCTP. Renseignements généraux d ordre Technique. Maître d Ouvrage : Mairie de Guipavas. Mairie de Guipavas Services Techniques V I L L E D E G U I P A V A S SERVICES TECHNIQUES LOT : 3 ELECTRICITE CCTP Renseignements généraux d ordre Technique Maître d Ouvrage : Mairie de Guipavas Mairie de Guipavas Services Techniques Monsieur

Plus en détail

Code des coûts de construction

Code des coûts de construction Code des coûts de construction Code des coûts de construction complété pour la branche électrique USIE 01.14 / CRB 12 Impressum Editeur Union Suisse des Installateurs-Electriciens USIE Limmatstrasse 63

Plus en détail

FICHE PRATIQUE / JE PRÉPARE Disponible sur www.legrand.be. et les circuits d éclairage

FICHE PRATIQUE / JE PRÉPARE Disponible sur www.legrand.be. et les circuits d éclairage Le R.G.I.E. et les circuits d éclairage L éclairage de votre logement est le premier élément de votre installation électrique n Les circuits Un circuit d éclairage est câblé en fils de 1,5 mm 2 et protégé

Plus en détail

APPARTEMENT DE TYPE F2

APPARTEMENT DE TYPE F2 SÉRIE N 3 : LE SÉJOUR, LA CUISINE, LE HALL Page 1 sur 22 2 nde B.E.P ELECTROTECHNIQUE APPARTEMENT DE TYPE F2 SÉRIE N 3 : Équipement d une cuisine, d un séjour et du hall SOMMAIRE : Élève n 1 : Page 5 à

Plus en détail

Nom Société 678-1002 WORMHOUT - Groupe Scolaire Roger Salengro Adresse 2 Code Postal - Ville Pays. LOT 09 Electricité Courant Fort et Faible

Nom Société 678-1002 WORMHOUT - Groupe Scolaire Roger Salengro Adresse 2 Code Postal - Ville Pays. LOT 09 Electricité Courant Fort et Faible Nom Société 678-1002 Adresse 1 WORMHOT - Groupe Scolaire Roger Salengro Adresse 2 Code Postal - Ville Pays Code Désignation nité Quantité P.. P.T. CORANT FORT 1 GÉNÉRALITÉS 1.1 Objet de la consultation

Plus en détail

Pourquoi une nouvelle norme NF C 15-100?

Pourquoi une nouvelle norme NF C 15-100? Pourquoi une nouvelle norme NF C 15-100? De nouveaux textes, adaptés à notre vie d aujourd hui La nouvelle réglementation tient compte de l évolution de nos habitudes de vie, avec trois grands axes principaux

Plus en détail

Mairie d'iwuy 35, rue Foch 59141 IWUY DCE DPGF. Réhabilitation et extension de la Mairie d'iwuy. Lot n 8 : Electricité

Mairie d'iwuy 35, rue Foch 59141 IWUY DCE DPGF. Réhabilitation et extension de la Mairie d'iwuy. Lot n 8 : Electricité Mairie d'iwuy 35, rue Foch 59141 IWUY Réhabilitation et extion de la Mairie d'iwuy DCE DPGF Lot n 8 : Electricité MAITRE D OUVRAGE : Mairie d'iwuy 35 rue Foch 59141 IWUY Tél. : 03 37 90 31 Fax : 03 27

Plus en détail

Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE

Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE EXTENSION DU SIEGE ADMINISTRATIF (Modification de l existant et extension) CADRE DE BORDEREAU DE DECOMPOSITION

Plus en détail

Prévention Incendie. Guy Weis responsable prévention incendie & Yannick Besenius SERVICE INCENDIE ET AMBULANCE DE LA VILLE DE LUXEMBOURG

Prévention Incendie. Guy Weis responsable prévention incendie & Yannick Besenius SERVICE INCENDIE ET AMBULANCE DE LA VILLE DE LUXEMBOURG Prévention Incendie Guy Weis responsable prévention incendie & Yannick Besenius SERVICE INCENDIE ET AMBULANCE DE LA VILLE DE LUXEMBOURG Objectifs spécifier les mesures de sécurité incendie par rapport

Plus en détail

L électricité à la maison

L électricité à la maison 1 Table des matière D où vient notre électricité 3 Tableau de raccordement 5 Compteur électrique 5 Tableau de distribution 6 Disjoncteur 7 Disjoncteur Differentiel 8 Fil de terre 8 Les conducteurs 9 Le

Plus en détail

Conditions particulières. de la. Société Electrique de la Vallée de Joux SA (ci-après SEVJ) relatives au raccordement en moyenne tension

Conditions particulières. de la. Société Electrique de la Vallée de Joux SA (ci-après SEVJ) relatives au raccordement en moyenne tension Conditions particulières de la Société Electrique de la Vallée de Joux SA (ci-après SEVJ) relatives au raccordement en moyenne tension L Orient, le 1 janvier 2009 Version 1.0 du 01.01.09 Société Electrique

Plus en détail

CONSTRUCTION D'UN GROUPE SCOLAIRE à PROVENCHERES(52240)

CONSTRUCTION D'UN GROUPE SCOLAIRE à PROVENCHERES(52240) COMMUNAUTE de COMMUNES du BASSIGNY CONSTRUCTION D'UN GROUPE SCOLAIRE à PROVENCHERES(52240) D.P.G.F. DECOMPOSITION DE PRIX GLOBALE ET FORFAITAIRE LOT N 10 : " ELECTRICITE " MAITRE D'OEUVRE BUREAU D'ÉTUDES

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Création d'un espace périscolaire Et d'une nouvelle mairie A CUSE et ADRISANS Rue PATARD 25 680 CUSE et ADRISANS Lot n 4 Électricité Maître d'ouvrage Mairie

Plus en détail

ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE sans locaux à sommeil

ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE sans locaux à sommeil EXEMPLE DE NOTICE DE SECURITE INCENDIE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE sans locaux à sommeil NOTA : Cet exemple de notice est un document simplifié. Des renseignements complémentaires

Plus en détail

Description de l expérience de travail Mécanicien en réfrigération et climatisation commerciales

Description de l expérience de travail Mécanicien en réfrigération et climatisation commerciales Renseignements personnels (Veuillez écrire en caractères d'imprimerie.) Description de l expérience de travail Mécanicien en réfrigération et climatisation commerciales Prénom officiel Initiale du second

Plus en détail

JANVIER FÉVRIER 2016. Cariste

JANVIER FÉVRIER 2016. Cariste Stages dans vos locaux (nous consulter pour dates, durée et tarif) ou Dans nos locaux : avec 6 salles de formation équipées Pour des formations en conditions réelles : 1100 m² de hall et 2000 m² extérieurs

Plus en détail

Réseaux, postes de distribution et transformateurs B.T.

Réseaux, postes de distribution et transformateurs B.T. TECHNOLOGIE Objectifs : Être capable de décoder un schéma de réseau, de consulter les prescriptions et règles de sécurité, éventuellement de déterminer les causes d'un mauvais fonctionnement dans un poste

Plus en détail

Réponse de l ESTI Mise à la terre de plans de travail en acier inox : Que nous dit la norme?

Réponse de l ESTI Mise à la terre de plans de travail en acier inox : Que nous dit la norme? 01/2012 Question d un fabricant de cuisines concernant la mise à la terre des plans de travail en acier inox ou aussi aux mises à la terre de canaux métalliques. «Lors de contrôles d installations électriques,

Plus en détail

et les parties, articles ou paragraphes des principales normes d installation contenant les modalités pratiques d application de ces principes

et les parties, articles ou paragraphes des principales normes d installation contenant les modalités pratiques d application de ces principes ANNEXE III Tableau de correspondance entre les articles R.4215-3 à R.4215-13 exprimant les principes généraux qui s appliquent à la conception et à la réalisation des installations électriques et les parties,

Plus en détail

Extension et restructuration du Restaurant du CNRS. Phase DCE Page 1 PHASE PRO/DCE - DPGF RESTAURANT DU CNRS TALENCE LOT 10 - ELECTRICITE D.Q.E.

Extension et restructuration du Restaurant du CNRS. Phase DCE Page 1 PHASE PRO/DCE - DPGF RESTAURANT DU CNRS TALENCE LOT 10 - ELECTRICITE D.Q.E. Page 1 RESTAURANT DU CNRS TALENCE LOT 10 - ELECTRICITE D.Q.E. Page 2 article Désignation des ouvrages unité quantités prix unitaire HT sous total HT 1 ALIMENTATION BT - liaison BT en câble U1000 R02V ML

Plus en détail

CHAMBRE DES METIERS ET DE L'ARISANNAT DE LA NIEVRE 18, rue Albert 1er - BP 40-58027 NEVERS Cedex. Opération CABINET COMPTABLE

CHAMBRE DES METIERS ET DE L'ARISANNAT DE LA NIEVRE 18, rue Albert 1er - BP 40-58027 NEVERS Cedex. Opération CABINET COMPTABLE CHAMBRE DES METIERS ET DE L'ARISANNAT DE LA NIEVRE 18, rue Albert 1er - BP 40-58027 NEVERS Cedex Opération CABINET COMPTABLE Maître d'œuvre ERIC ARSENAULT ARCHITECTE D.P.L.G. D.P.L.G. 21, rue de la Rotonde

Plus en détail

1. Les différents types de postes de livraison On peut classer les postes HTA/BT en deux catégories.

1. Les différents types de postes de livraison On peut classer les postes HTA/BT en deux catégories. 2 Les postes HTA/BT Dès que la puissance demandée atteint 50 kva, les entreprises industrielles ou tertiaires sont alimentées en haute tension 20 kv (HTA). L étendue de leur site fait qu elles sont généralement

Plus en détail

Les contrôles et vérifications obligatoires dans les ERP. APAVE - Diffusion interdite Pilote : P Date : 03/2012

Les contrôles et vérifications obligatoires dans les ERP. APAVE - Diffusion interdite Pilote : P Date : 03/2012 Les contrôles et vérifications obligatoires dans les ERP Pilote : P Date : 03/2012 Généralités sur les ERP Définition de l ERP et généralités en sécurité contre l incendie Qu est-ce qu un E.R.P.? Art.

Plus en détail

REAMENAGEMENT ET MISE EN CONFORMITE ECOLE PRIMAIRE 20 Avenue Jean Cassé 32140 - MASSEUBE

REAMENAGEMENT ET MISE EN CONFORMITE ECOLE PRIMAIRE 20 Avenue Jean Cassé 32140 - MASSEUBE REAMENAGEMENT ET MISE EN CONFORMITE ECOLE PRIMAIRE 20 Avenue Jean Cassé 32140 - MASSEUBE BORDEREAU DE PRIX LOT N 7 ELECTRICITE CFO - CFA SECURITE INCENDIE Le présent bordereau de prix est à remplir obligatoirement

Plus en détail

RESTRUCTURATION DE LOCAUX 48-50, Boulevard Edgar Quinet 79200 PARTHENAY

RESTRUCTURATION DE LOCAUX 48-50, Boulevard Edgar Quinet 79200 PARTHENAY SYNDICAT MIXTE D'AMENAGEMENT ET D'EXPANSION DE LA GATINE RESTRUCTURATION DE LOCAUX 48-50, Boulevard Edgar Quinet 79200 PARTHENAY CADRE DE DECOMPOSITION FORFAITAIRE Octobre 2006 22.06.270/GB/CP Suivant

Plus en détail

Pavillon Uranus 1. Réalisation des circuits d'éclairage de la chambre 1 et de l'escalier et du circuit du chauffe-eau CAHIER DES CHARGES

Pavillon Uranus 1. Réalisation des circuits d'éclairage de la chambre 1 et de l'escalier et du circuit du chauffe-eau CAHIER DES CHARGES CAHIER DES CHARGES T.P. habitat n 1 p1/9 Mr CLYAN vous confie une partie de la réalisation de l installation électrique de sa maison. Lot «chambre 1, escaliers,» Pose, montage et raccordements dans les

Plus en détail

Catalogue de formation

Catalogue de formation Catalogue de formation Pour les professionnels de l électricité www.effitec.ch Rte de la Venoge 3, 1026 Echandens 0848701000 www.effitec.ch Rte de la Venoge 3, 1026 Echandens 0848701000 Sommaire - Séminaire

Plus en détail

Eclairage public maintenance et normalisations. Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions

Eclairage public maintenance et normalisations. Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions 1 AFE Eclairage public maintenance et normalisations Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions 1. Liste des normes et des guides EP La norme NF C 17-200

Plus en détail

FICHE PRODUIT. 1 / Matériel : SYSTEME ECLAIRAGE INDUSTRIEL CERM VERSION COMMUNICANTE

FICHE PRODUIT. 1 / Matériel : SYSTEME ECLAIRAGE INDUSTRIEL CERM VERSION COMMUNICANTE 1 / Matériel : SYSTEME ECLAIRAGE INDUSTRIEL CERM VERSION COMMUNICANTE - Section : ELECTROTECHNIQUE 2 / Présentation du produit : Permet de réaliser du câblage de coffret de prises, de l équilibrage de

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2014-2015

CATALOGUE DES FORMATIONS 2014-2015 CATALOGUE DES FORMATIONS 2014-2015 Habilitation électrique BT HT VE CACES Cat 1, 3 et 5 CACES PEMP Cat 1A 1B 3A 3B SST & Gestes et Posture Travaux en Hauteur Sécurité Incendie EPI ESI Analyse de risque

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DE VISITE D UNE INSTALLATION ÉLECTRIQUE DOMESTIQUE EN BASSE TENSION LORS DE LA VENTE D UNE UNITÉ D HABITATION

PROCÈS-VERBAL DE VISITE D UNE INSTALLATION ÉLECTRIQUE DOMESTIQUE EN BASSE TENSION LORS DE LA VENTE D UNE UNITÉ D HABITATION EXEMPLAIRE ORIGINAL N de rapport : 2015/04/01--005105 N de fiche : 1780956 Date d inspection : 01 avr. 2015 PROCÈS-VERBAL DE VISITE D UNE INSTALLATION ÉLECTRIQUE DOMESTIQUE EN BASSE TENSION LORS DE LA

Plus en détail

EXTENSION DU GROUPE SCOLAIRE VICTOR HUGO 08 120 BOGNY SUR MEUSE

EXTENSION DU GROUPE SCOLAIRE VICTOR HUGO 08 120 BOGNY SUR MEUSE BORDEREAU QUANTITATIF ***** EXTENSION DU GROUPE SCOLAIRE VICTOR HUGO 08 120 BOGNY SUR MEUSE Entreprise: Reims le, 11 mai 2015 1 U Q PU Prix Total Généralités Dossier exécution Ens 1 Dossier DOE Ens 1 PGC

Plus en détail

Se former dans l électricité? Nous répondons pleinement à vos besoins!

Se former dans l électricité? Nous répondons pleinement à vos besoins! Se former dans l électricité? Nous répondons pleinement à vos besoins! Notre partenariat Cinelec et CPI Formations se réunissent pour vous offrir une palette de formations répondant aux exigences de tous.

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL Maître d ouvrage COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL D ARGENT 11A rue Maurice Burrus 68160 SAINTE CROIX AUX MINES Tél. : 03 89 58 83.45 fax: 03 89 58 69 84 COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL D ARGENT Site Industriel

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE Version 2.0 1/6 Semestre 1 Exécution des travaux (Construction) 20 périodes selon OrFo - Introduction au métier de maçon "Connaître les éléments de base du métier" Support de cours N1 3 4.1.1 L'implantation

Plus en détail

Equivalence des qualifications

Equivalence des qualifications Equivalence des qualifications 2 Profil d un monteur-électricien diffusé par une maison de placement temporaire (I) Nom, Prénom, Date de naissance, Portugal Expérience professionnelle : 2009 à ce jour

Plus en détail

DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE LOT N 09 ELECTRICITE 10.DPGF 09

DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE LOT N 09 ELECTRICITE 10.DPGF 09 DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE LOT N 09 ELECTRICITE 10.DPGF 09 28-11 DQE EL - Phase 3 Page 1 3.1 DEPOSE ET MODIFICATIONS ens 1 Dépose ens 1 Remplacement ens 1 Dépose / Repose ens 1 3.2 MISE

Plus en détail

CONSEILS POUR L ENTRETIEN DE VOTRE BATIMENT INSTALLATIONS ELECTRIQUES COURANTS FORTS / COURANTS FAIBLES

CONSEILS POUR L ENTRETIEN DE VOTRE BATIMENT INSTALLATIONS ELECTRIQUES COURANTS FORTS / COURANTS FAIBLES CONSEILS POUR L ENTRETIEN DE VOTRE BATIMENT INSTALLATIONS ELECTRIQUES COURANTS FORTS / COURANTS FAIBLES GENERALITES Les installations électriques courant forts (haute et basse tensions) et courants faibles

Plus en détail

Département du Pas-de-Calais. Commune d Haillicourt. Eglise Notre-Dame. Restauration

Département du Pas-de-Calais. Commune d Haillicourt. Eglise Notre-Dame. Restauration Département du Pas-de-Calais Commune d Haillicourt Eglise Notre-Dame Dossier de Consultation des Entreprises Cahier Des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) LOT N VII : ELECTRICITE Novembre 2010

Plus en détail

AMENAGEMENT DU BATIMENT H1 - LE M.I.N AVIGNON

AMENAGEMENT DU BATIMENT H1 - LE M.I.N AVIGNON AMENAGEMENT DU BATIMENT H1 - LE M.I.N AVIGNON MAITRE D'OUVRAGE SMINA 135 avenue Pierre SEMARD 84000 AVIGNON Lot n 14 ELECTRICITE DPGF MAITRE D'OEUVRE : Monsieur J. F. QUELDERIE 5 rue Nicolas Lescuyer 84000

Plus en détail

HABILITATION ELECTRIQUE. Norme UTE C 18-510 et C 18-530

HABILITATION ELECTRIQUE. Norme UTE C 18-510 et C 18-530 HABILITATION ELECTRIQUE Norme UTE C 18-510 et C 18-530 REGLEMENTATION En application au décret N 88-1056 du 14 Novembre 1988 concernant la protection des travailleurs dans les établissements qui mettent

Plus en détail

A FAIRELEC. Z I Rue Saint Exupéry 64230 LESCAR Tél : 0559066504 - Fax : 0559068533 - email : contact@a-fairelec.fr 64000 PAU

A FAIRELEC. Z I Rue Saint Exupéry 64230 LESCAR Tél : 0559066504 - Fax : 0559068533 - email : contact@a-fairelec.fr 64000 PAU A FAIRELEC Z I Rue Saint Exupéry 64230 LESCAR Tél : 0559066504 - Fax : 0559068533 - email : contact@a-fairelec.fr D E V I S LESCAR, le 23/10/15 Référence : 00001664 Interlocuteur : RESTAURANT L'ALGUAZIL

Plus en détail

Recommandation d'installation et de raccordement d'immeubles au réseau multimédia

Recommandation d'installation et de raccordement d'immeubles au réseau multimédia Recommandation d'installation et de raccordement d'immeubles au réseau multimédia 1. Préambule Les applications multimédia exigent l accès à des données dans toutes les pièces d un appartement. Il est

Plus en détail

AUTRES INSTANCES CONCERNÉES Office de la culture Office de l environnement Service de l aménagement du territoire, Section des permis de construire

AUTRES INSTANCES CONCERNÉES Office de la culture Office de l environnement Service de l aménagement du territoire, Section des permis de construire RÉSEAU DE TÉLÉPHONIE MOBILE INSTANCE RESPONSABLE Service de l aménagement du territoire INSTANCE DE COORDINATION Service de l aménagement du territoire AUTRES INSTANCES CONCERNÉES Office de la culture

Plus en détail

Sécurité, maintenance et entretien

Sécurité, maintenance et entretien Introduction à la Lumière I Les grands principes I Règles et grandeurs I Produire de la lumière I Choisir un éclairage I Dimensionnement I Sécurité et Maintenance Sécurité, maintenance et entretien La

Plus en détail

CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Partie 1: LES NIVEAU D'HABILITATION Objectif : Nommer les limites d'habilitations Enoncé : Face au différentes interventions, manœuvres et travau, cocher la colonne qui correspond au niveau d'habilitation

Plus en détail

CENTRE TECHNIQUE MUNICIPAL Extension des Vestiaires Hommes au CTM de Portes lès Valence DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL FORFAITAIRE

CENTRE TECHNIQUE MUNICIPAL Extension des Vestiaires Hommes au CTM de Portes lès Valence DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL FORFAITAIRE Maître d'ouvrage Mai 2012 Mairie de Portes lès Valence Place de la République 26 800 PORTES lès VALENCE CENTRE TECHNIQUE MUNICIPAL Extension des Vestiaires Hommes au CTM de Portes lès Valence LOT N 4 ELECTRICITE

Plus en détail

... NIBT 2010 ou NIBT 2010 COMPACT et OIBT

... NIBT 2010 ou NIBT 2010 COMPACT et OIBT Série zéro 00 Procédure de qualification Installateur-électricien CFC installatrice-électricienne CFC Connaissances professionnelles écrites Pos. 3 Document technique de couplage: 3. Règles techniques

Plus en détail

A Généralités. Courant continu. Courant alternatif. Courant alternatif monophasé 1. Courant alternatif triphasé 3. B Appareillages électriques

A Généralités. Courant continu. Courant alternatif. Courant alternatif monophasé 1. Courant alternatif triphasé 3. B Appareillages électriques A Généralités Courant continu Courant alternatif Courant alternatif monophasé 1 Courant alternatif triphasé 3 B Appareillages électriques Représentation générale d'un tableau, d'un coffret de répartition

Plus en détail

LE MARCHÉ FRANÇAIS DU MEUBLE DE SALLE DE BAINS 2013-2020 BON DE COMMANDE

LE MARCHÉ FRANÇAIS DU MEUBLE DE SALLE DE BAINS 2013-2020 BON DE COMMANDE LE MARCHÉ FRANÇAIS DU MEUBLE DE SALLE DE BAINS 2013-2020 Une grande étude IPEA Vous voulez cerner le marché du meuble de salle de bains et explorer les pistes prospectives à l horizon 2020? A partir de

Plus en détail

CONSTITUTION DU TABLEAU DE REPARTITION

CONSTITUTION DU TABLEAU DE REPARTITION CONSTITUTION DU TABLEAU DE REPARTITION La liaison entre le coffret d extérieur (en limite de propriété, accessible depuis le domaine public) et le panneau de contrôle situé dans la gaine technique de logement

Plus en détail

Aperçu des prestations des assurances complémentaires

Aperçu des prestations des assurances complémentaires Aperçu des prestations des assurances complémentaires Nos assurances complé mentaires garantissent une protection intégrale. Vous trouverez un aperçu de nos principales prestations ci-après : GVB Plus

Plus en détail

Guide : Protection contre la foudre et les surtensions pour les éclairages à LED Version 08/2014

Guide : Protection contre la foudre et les surtensions pour les éclairages à LED Version 08/2014 Guide : Protection contre la foudre et les surtensions pour les éclairages à LED Version 08/2014 Sommaire Chapitre 1. Protection contre la foudre et les surtensions pour les éclairages à LED 3 Chapitre

Plus en détail

PAR BULLAGE MESURES DEB BAMOBUL MESURE DE NIVEAU 758-01/1

PAR BULLAGE MESURES DEB BAMOBUL MESURE DE NIVEAU 758-01/1 BAMOBUL MESURE DE NIVEAU PAR BULLAGE MISE EN SERVICE MESURES 22, Rue de la Voie des Bans - Z.I. de la Gare - 95100 ARGENTEUIL Tél : (+33) 01 30 25 83 20 - Web : www.bamo.fr Fax : (+33) 01 34 10 16 05 -

Plus en détail

L éclairage de sécurité et l alarme incendie

L éclairage de sécurité et l alarme incendie L éclairage de sécurité et l alarme incendie 1. Les établissements recevant du public (ERP) L éclairage de sécurité 1. Définition et réglementation Dans tout type d établissement un éclairage électrique

Plus en détail

Manuel d installation KIT FAST

Manuel d installation KIT FAST Veuillez lire attentivement ces consignes de sécurité qui s adressent uniquement à un installateur photovoltaïque qualifié : Manuel d installation KIT FAST Ce présent document contient des informations

Plus en détail

Mission ECOTER. Déploiement du THD en milieu rural et rurbain Le 11 décembre 2008. La pose de fibres optiques en aérien

Mission ECOTER. Déploiement du THD en milieu rural et rurbain Le 11 décembre 2008. La pose de fibres optiques en aérien Mission ECOTER Déploiement du THD en milieu rural et rurbain Le 11 décembre 2008 La pose de fibres optiques en aérien La pose de fibres optiques en égouts non visitables Claude CHARNAY: Directeur Commercial

Plus en détail

3.4 Armoire TGBT Armoire TGBT Pose et raccordements Câblage ( fourreaux, fileries et accessoires ) total 3.4 :

3.4 Armoire TGBT Armoire TGBT Pose et raccordements Câblage ( fourreaux, fileries et accessoires ) total 3.4 : 3.1 Installation de chantier Mise à disposition de l'installation de chantier Frais d'hygiène et de sécurité total 3.1 : 3.2 Circuit de terre Câblette de cuivre nu 29mm² Barrette de coupure basse Liaisons

Plus en détail

Pour construire et rénover en toute sécurité. Pack je construis, je rénove. L assurance indispensable pour votre chantier

Pour construire et rénover en toute sécurité. Pack je construis, je rénove. L assurance indispensable pour votre chantier Pour construire et rénover en toute sécurité Pack je construis, je rénove L assurance indispensable pour votre chantier Avantage supplémentaire pour les nouvelles constructions Votre assurance Incendie

Plus en détail

MESURES D'ÉNERGIE ÉLECTRICITÉ

MESURES D'ÉNERGIE ÉLECTRICITÉ P R O J E CENTRALISATION et EXPLOITATION des MESURES D'ÉNERGIE ÉLECTRICITÉ GAZ EAU T MISES EN JEU DANS LE LYCEE JEAN PROUVE Description du projet Mesure des énergies et fluide Les contraintes des milieux

Plus en détail

Corrigendum 2010-09 E+C. 5.6 Alimentations pour services de sécurité

Corrigendum 2010-09 E+C. 5.6 Alimentations pour services de sécurité 5.6 Alimentations pour services de sécurité 5.6 Alimentations pour services de sécurité.1 Selon les prescriptions de l'aeai (4Norme de protection incendie de l'association des établissements cantonaux

Plus en détail

Statistique des accidents 2004 2013. Rapport annuel 2013

Statistique des accidents 2004 2013. Rapport annuel 2013 Inspection fédérale des installations à courant fort ESTI Sécurité dans l électricité Statistique des accidents 2004 2013 Rapport annuel 2013 Inspection fédérale des installations à courant fort ESTI Luppmenstrasse

Plus en détail

CREDIT DE CHF 13 350 000,00 POUR L ACHAT D UN IMMEUBLE SITUE SUR LA PLACE DE LA GARE COMPRENANT UN CENTRE CULTUREL

CREDIT DE CHF 13 350 000,00 POUR L ACHAT D UN IMMEUBLE SITUE SUR LA PLACE DE LA GARE COMPRENANT UN CENTRE CULTUREL VILLE DE VERSOIX MESSAGE DU CONSEIL ADMINISTRATIF A l attention de Mesdames et Messieurs, Les Conseillères Municipales et Conseillers Municipaux MAIRIE VERSION N : 1 FIGÉE LE : 03.06.2009 Evolution du

Plus en détail

EXEMPLES D ADÉQUATION ENTRE LES COMPÉTENCES, LES TRAVAUX RÉALISÉS ET LES SYMBOLES POSSIBLES

EXEMPLES D ADÉQUATION ENTRE LES COMPÉTENCES, LES TRAVAUX RÉALISÉS ET LES SYMBOLES POSSIBLES EXEMPLES D ADÉQUATION ENTRE LES COMPÉTENCES, LES TRAVAUX RÉALISÉS ET LES SYMBOLES POSSIBLES Evaluation du niveau de compétences de l agent en électricité Qualification Inscriptions possibles Non électricien

Plus en détail

06/2013. Mesure entre les robinets de douche et mon corps (env. 52 V~). 06/2013, Amo/Ba 1 / 7

06/2013. Mesure entre les robinets de douche et mon corps (env. 52 V~). 06/2013, Amo/Ba 1 / 7 06/2013 De la tension sur la conduite d eau! Transferts de tension dans des parties d immeubles! Appel à l aide d un locataire apeuré. Malgré le soutien d un contrôleur électricien, aucune amélioration

Plus en détail

ELECTRICIEN INSTALLATEUR - MONTEUR

ELECTRICIEN INSTALLATEUR - MONTEUR MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE SECTION ELECTRICIEN INSTALLATEUR

Plus en détail

CORRECTION SCHEMA D ECLAIRAGE CAP PROELEC (CJ)

CORRECTION SCHEMA D ECLAIRAGE CAP PROELEC (CJ) Il est possible de faire dessiner par 3 élèves différents un circuit simple: une lampe, un interrupteur, des fils, une pile. Au vue des différences entre les schémas, il est nécessaire d avoir un langage

Plus en détail

N DESIGNATION Unité Qté P.U. HT Total HT Poste HT LYCE JANSON DE SAILLY

N DESIGNATION Unité Qté P.U. HT Total HT Poste HT LYCE JANSON DE SAILLY Poste HT LYCE JANSON DE SAILLY 2 4 5 Transformateur LYCEE JANSON DE SAILLY 6 Transformateur 7 8 Prise de terre POSTE HT 9 10 11 Ensemble d'appareillage BT (sous-sol poste B) 12 13 Ensemble d'appareillage

Plus en détail

3- INFORMATIONS TECHNIQUES

3- INFORMATIONS TECHNIQUES 3- INFORMATIONS TECHNIQUES 3.1 Monte-Charge L accès aux différents espaces du Grimaldi Forum s effectue par les monte-charges suivants : L UTILISATION DE CHARIOTS ET ENGINS DE MANUTENTION PROPRE AUX EXPOSANTS

Plus en détail

Vous êtes artisan PLOMBIER CHAUFFAGISTE

Vous êtes artisan PLOMBIER CHAUFFAGISTE Vous êtes artisan PLOMBIER CHAUFFAGISTE Le mot des Présidents Le décret du 5 novembre 2001 impose une nouvelle obligation aux entreprises : formaliser les risques de l entreprise sur un document unique.

Plus en détail

Affaire n : 2 282 131 N/Réf : CB623/2010/272/BC/CD Rapport émis par : B. COZE Rueil-Malmaison, le 7 mars 2011

Affaire n : 2 282 131 N/Réf : CB623/2010/272/BC/CD Rapport émis par : B. COZE Rueil-Malmaison, le 7 mars 2011 BUREAU VERITAS 5 bd Marcel POURTOUT 92563 RUEIL MALMAISON CEDEX Urbania Val d Ouest 38 rue Albert Sarraut 78000 VERSAILLES Téléphone :01 47 52 49 70 Télécopie : 01 47 77 03 22 A l attention de Mme ALILI

Plus en détail

L installation électrique

L installation électrique L installation électrique comme un pro! Thierry GALLAUZIAUX & David FEDULLO Troisième édition 2009 55 87,5 120 150 165 1 2 Sommaire Révisez vos connaissances Guide UTE C 90-483 Câblage résidentiel des

Plus en détail

Un éclairage public sobre et. Enjeux énergétiques et économiques. Jacques BEAUJON, 1 er décembre 2011

Un éclairage public sobre et. Enjeux énergétiques et économiques. Jacques BEAUJON, 1 er décembre 2011 Un éclairage public sobre et performant à Châteaugay Enjeux énergétiques et économiques Jacques BEAUJON, 1 er décembre 2011 CONTEXTE DE REFLEXION DE CHÂTEAUGAY Châteaugay se situe au Nord de l agglomération

Plus en détail

Problématique. Mise en situation

Problématique. Mise en situation NOM :.. Prénom : Classe :. Savoirs technologiques associés : S4.8 : Automatismes du bâtiment Compétence(s) : C1-3 Décoder les documents relatifs à tout ou partie d un ouvrage. Non Acquis Acquis C5.2 :

Plus en détail

DESCRIPTIF PHASE D.C.E.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E. MAITRE D'OUVRAGE : COMMUNE DE VEUREY-VOROIZE! OBJET CHANTIER : CONSTRUCTION MAISON DE LA NATURE LIEU DU CHANTIER : SECTEUR DES JAYERES 38113 VEUREY-VOROIZE DESCRIPTIF PHASE D.C.E. LOT 5 ELECTRICITE ECONOMISTE:

Plus en détail

MARCHE D APPEL SUR PROCEDURE ADAPTEE

MARCHE D APPEL SUR PROCEDURE ADAPTEE MAIRIE DE DONVILLE LES BAINS 50 350 SERVICES TECHNIQUES Contrôle et entretien de l Eclairage Public Téléphone : 02.33.91.99.88 Télécopie : 02.33.90.61.94 MARCHE D APPEL SUR PROCEDURE ADAPTEE Contrôle et

Plus en détail

AFRICASOLAR 2015. Ouagadougou, Burkina Faso, 25-27 Juin 2015 QUALITÉ ET SÉCURITÉ DES INSTALLATIONS PHOTOVOLTAÏQUES : QUELLES NORMES APPLICABLES?

AFRICASOLAR 2015. Ouagadougou, Burkina Faso, 25-27 Juin 2015 QUALITÉ ET SÉCURITÉ DES INSTALLATIONS PHOTOVOLTAÏQUES : QUELLES NORMES APPLICABLES? Ouagadougou, Burkina Faso, 25-27 Juin 2015 QUALITÉ ET SÉCURITÉ DES INSTALLATIONS PHOTOVOLTAÏQUES : QUELLES NORMES APPLICABLES? GM consultant Expertise systèmes photovoltaïques-formation SOMMAIRE Introduction

Plus en détail

Réhabilitation du domaine Melchior Philibert à CHARLY (69390) - Phase 2 : Pôle économique ELECTRICITE. INTITULE U Qtité

Réhabilitation du domaine Melchior Philibert à CHARLY (69390) - Phase 2 : Pôle économique ELECTRICITE. INTITULE U Qtité LOT 10 ELECTRICITE INTITULE U Qtité 10.1. DEPOSE 10.1.1. Consignation des installations électriques 10.1.2. Dépose de l'ensemble des installations électriques 10.2. PREPARATION DE CHANTIER 10.2.1. Installation

Plus en détail

Réparation des Equipements Electroménagers Formation Qualifiante

Réparation des Equipements Electroménagers Formation Qualifiante Réparation des Equipements Electroménagers Formation Qualifiante L Ouvrier Qualifié en Réparation des Equipements Electroménagers est chargé d intervenir sur les appareils tels que : lave-linge, lave-vaisselle,

Plus en détail

Gruyère Energie SA Rue de l Etang 20 CP 76 1630 Bulle 1 T + 41 26 919 23 23 F + 41 26 919 23 25 office@gruyere-energie.ch www.gruyere-energie.

Gruyère Energie SA Rue de l Etang 20 CP 76 1630 Bulle 1 T + 41 26 919 23 23 F + 41 26 919 23 25 office@gruyere-energie.ch www.gruyere-energie. Prescriptions techniques de raccordements relatives aux Conditions Générales de raccordement, d utilisation du réseau et de fourniture d'énergie électrique (CG) (PTR de Gruyère Energie SA) Gruyère Energie

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE. PREPARATION à l HABILITATION ELECTRIQUE

DOSSIER DE CANDIDATURE. PREPARATION à l HABILITATION ELECTRIQUE DOSSIER DE CANDIDATURE PREPARATION à l HABILITATION ELECTRIQUE FORMATION 2 rue Irène Joliot Curie Parc Technologie du Canal 31520 Ramonville Saint-Agne Page 1 Madame, Mademoiselle, Monsieur, Depuis 1981,

Plus en détail

«Appartements neufs de 1 ou 2 chambres, à isolation renforcée, implantés dans un nouveau quartier intra-muros aménagé en plein cœur de la ville!

«Appartements neufs de 1 ou 2 chambres, à isolation renforcée, implantés dans un nouveau quartier intra-muros aménagé en plein cœur de la ville! «Appartements neufs de 1 ou 2 chambres, à isolation renforcée, implantés dans un nouveau quartier intra-muros aménagé en plein cœur de la ville!» www.lixon-promotion.be CONTACT : Melle France BUREAU 0478

Plus en détail

Câblage électrique Préparation des 4 TP «Câblage» de l UE «Electricité» 1- Le risque électrique 2- Appareillage 3- Schémas électriques Câblage

Câblage électrique Préparation des 4 TP «Câblage» de l UE «Electricité» 1- Le risque électrique 2- Appareillage 3- Schémas électriques Câblage Câblage électrique Préparation des 4 TP «Câblage» de l UE «Electricité» 1- Le risque électrique 2- Appareillage 3- Schémas électriques Câblage 1 Câblage électrique 1- Le risque électrique Risque électrique

Plus en détail

NOTE DE SYNTHESE AUTOMOBILE

NOTE DE SYNTHESE AUTOMOBILE NOTE DE SYNTHESE AUTOMOBILE Novembre 2013 I. INTRODUCTION : L obligation d assurance automobile, apparue en 1958 -durant l ère coloniale-, a été reconduite après l indépendance. C est en 1974 que le législateur

Plus en détail

D.C.E. Dossier de Consultation des Entreprises. Lot n 2 - ENFOUISSEMENT DES RESEAUX D.Q.E. Devis Quantitatif Estimatif

D.C.E. Dossier de Consultation des Entreprises. Lot n 2 - ENFOUISSEMENT DES RESEAUX D.Q.E. Devis Quantitatif Estimatif DEPARTEMENT DE LA MOSELLE COMMUNE DE NOVEANT-SUR-MOSELLE AMENAGEMENT PAYSAGER ET SECURITAIRE ENFOUISSEMENT DES RESEAUX ET ASSAINISSEMENT DE LA TRAVERSE RD N 6 - RUE FOCH D.C.E. Dossier de Consultation

Plus en détail

Dossier n 1409 MAITRE D OUVRAGE : MAIRIE DE MURVIEL-LES-BEZIERS. Architecte ; M. SAMPER Gérard. BET Structure BET GRIF INGENIERIE

Dossier n 1409 MAITRE D OUVRAGE : MAIRIE DE MURVIEL-LES-BEZIERS. Architecte ; M. SAMPER Gérard. BET Structure BET GRIF INGENIERIE Phase DEPARTEMENT DE L HERAULT COMMUNE DE MURVIEL-LES-BEZIERS D.C.E. D.P.G.F. LOT N 7. ELECTRICITE LUSTRERIE CHAUFFAGE ELECTRIQUE N : Echelle : Date : 28.05.2015. MAITRE D OUVRAGE : MAIRIE DE MURVIEL-LES-BEZIERS

Plus en détail

Le guide de l électricien

Le guide de l électricien Jacques HOLVECK Le guide de l électricien Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11575-X Sommaire Introduction........................................................1 1. Conception et structure d'une installation...................

Plus en détail

CONSTRUCTION DE 2 VILLAS JUMELLES A 1807 BLONAY PARCELLE N 1919

CONSTRUCTION DE 2 VILLAS JUMELLES A 1807 BLONAY PARCELLE N 1919 CONSTRUCTION DE 2 VILLAS JUMELLES A 1807 BLONAY PARCELLE N 1919 1/9 DESCRIPTIF GENERAL DE CONSTRUCTION GENERALITES Les travaux seront exécutés selon les règles de l art, en conformité avec le permis de

Plus en détail

RDC CSC 819 BORDEREAUX DES PRIX : REHABILITATION RESEAUX DE DISTRIBUTION DE KISANGANI (TRANCHE FERME)

RDC CSC 819 BORDEREAUX DES PRIX : REHABILITATION RESEAUX DE DISTRIBUTION DE KISANGANI (TRANCHE FERME) 1 RDC CSC 819 BORDEREAUX DES PRIX : REHABILITATION RESEAUX DE DISTRIBUTION DE KISANGANI (TRANCHE FERME) Item Description Fourniture et transport équipements Montage TOTAL Origine Unité Quantité FOB Transport

Plus en détail

DPGF ELE LOT 11 MEDIATHEQUE ESTAMINET 62 GRENAY DCE V I L L E D E G R E N A Y ALPES STRUCTURES: BET STRUCTURES. ESTB: BET CVC ELEC CF cf

DPGF ELE LOT 11 MEDIATHEQUE ESTAMINET 62 GRENAY DCE V I L L E D E G R E N A Y ALPES STRUCTURES: BET STRUCTURES. ESTB: BET CVC ELEC CF cf V I L L E D E G R E N A Y MEDIATHEQUE ESTAMINET 62 GRENAY DCE DPGF ELE LOT 11 JUIN 2012 ELE03 Maîtrise d Ouvrage :Ville de Grenay APD: http://www.richardschoeller.eu/2011/10/21/mediatheque-estaminet-degrenay/

Plus en détail

LEXIQUE ECLAIRAGE Les termes à connaître :

LEXIQUE ECLAIRAGE Les termes à connaître : LEXIQUE ECLAIRAGE Les termes à connaître : Abat-jour Accessoire en forme de cône décoratif qui habille généralement les lampes à poser et lampadaires (sert à la fois d habillage, de réflecteur et de paralume

Plus en détail

TNDB Gestion des réseaux d infrastructures. Tables des matières :

TNDB Gestion des réseaux d infrastructures. Tables des matières : Page 1/18 Tables des matières : 1 Préambule...2 2 Vue générale...3 3 Gestion de réseau...4 4 Calcul Siflow et DACHCZ...6 5 Mesures des charges...9 6 Analyse topologique Rapport d état...11 7 Analyse topologique

Plus en détail

Série FP400. Centrales d alarme et de détection incendie conventionnelles contrôlées par microprocesseur. Manuel d utilisation

Série FP400. Centrales d alarme et de détection incendie conventionnelles contrôlées par microprocesseur. Manuel d utilisation Série FP400 Centrales d alarme et de détection incendie conventionnelles contrôlées par microprocesseur Manuel d utilisation Version 2.3 / Juin 2004 Aritech est une marque de GE Interlogix. http://www.geindustrial.com/ge-interlogix/emea

Plus en détail

TRAVAUX D'AMENAGEMENT DE L'ANEXE AL MANSOUR POUR LE COMPTE DU CCDH

TRAVAUX D'AMENAGEMENT DE L'ANEXE AL MANSOUR POUR LE COMPTE DU CCDH QANTITE A/- ELECTRICITE - LSTRERIE 1-1 Tableaux de protection Tableau général basse tension 1-1-1 Tableau de protection générale Normale TG1-N 1-1-2 Tableau de protection générale Ondulée TG-O1 Total Tableau

Plus en détail