Vers une sécurité renforcée des interventions pour les travaux d entretien des réseaux d assainissement

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Vers une sécurité renforcée des interventions pour les travaux d entretien des réseaux d assainissement"

Transcription

1 Vers une sécurité renforcée des interventions pour les travaux d entretien des réseaux d assainissement Roland WERLE (INRS) - Daniel BERTHE (FNSA) 1

2 Roland WERLE INRS Daniel BERTHE FNSA Roland WERLE (INRS) - Daniel BERTHE (FNSA) 2

3 Interventions en espaces confinés dans les ouvrages d assainissement Roland WERLE (INRS) - Daniel BERTHE (FNSA) 3

4 Espace confiné? Espace totalement ou partiellement fermé N est pas conçu pour être occupé par des personnes Mais peut l être pour la réalisation d interventions Roland WERLE (INRS) - Daniel BERTHE (FNSA) 4

5 Espaces confinés? Réseaux d évacuation EU et EP - Leurs ouvrages constitutifs Chambres à vannes Galeries techniques et vides sanitaires Puits, réservoirs, les châteaux d eau Cuves de traitements - Etc. Roland WERLE (INRS) - Daniel BERTHE (FNSA) 5

6 Guide INRS "Interventions en espaces confinés dans les ouvrages d assainissement" Fruit d un travail concerté entre: L INRS La Commission Technique et Sécurité de la FNSA Roland WERLE (INRS) - Daniel BERTHE (FNSA) 6

7 Pourquoi ce guide? Accidents aux conséquences graves Multiplication des interventions Pratiques très disparates Incitation à l utilisation d équipements de sécurité Formalisation de la démarche prévention (demande FNSA) Roland WERLE (INRS) - Daniel BERTHE (FNSA) 7

8 Un guide adapté aux travaux sur réseaux d assainissement Risques Interventions générales et ponctuelles Difficultés de mise en œuvre des protections collectives Formations «métiers» Roland WERLE (INRS) - Daniel BERTHE (FNSA) 8

9 Deux rappels importants Responsabilité du chef d entreprise Importance du plan de prévention Roland WERLE (INRS) - Daniel BERTHE (FNSA) 9

10 Les Risques dans les Réseaux Beaucoup de chutes et d accidents de manutention Mais aussi Des accidents liés au confinement: moins nombreux mais plus graves Roland WERLE (INRS) - Daniel BERTHE (FNSA) 10

11 Risque asphyxie/intoxication/explosion Causes: Gaz toxiques ou nocifs Insuffisance d oxygène Gaz inflammable Moyens de prévention: Ventilation forcée Contrôle d atmosphère EPI respiratoire : masque auto-sauveteur Roland WERLE (INRS) - Daniel BERTHE (FNSA) 11

12 Risque de chute Non prise en compte de ce risque à la conception D où importance du plan de prévention Les moyens de prévention: Harnais antichute Trépied + système arrêt de chute avec antichute Lignes de vie ou ancrages provisoires sous conditions Roland WERLE (INRS) - Daniel BERTHE (FNSA) 12

13 Risque de noyade Toujours présent Les mesures de prévention: Infos météo récentes Consignation Sécurisation de l opérateur Roland WERLE (INRS) - Daniel BERTHE (FNSA) 13

14 Organisation du travail Réduction du nombre de salariés exposés Généralisation de l autorisation de travail Adoption de procédures de travail Roland WERLE (INRS) - Daniel BERTHE (FNSA) 14

15 Les procédures d intervention Sous responsabilité du chef d entreprise mais rappelant à minima: Obligation de surveillance Obligation de contact entre surveillant et équipe Permis de pénétrer Consignes de sécurité Comportement sur signaux d alarme Obligation d utiliser les équipements de sécurité Roland WERLE (INRS) - Daniel BERTHE (FNSA) 15

16 Élaboration d un plan d intervention des secours Sauver n est pas récupérer Pour sauver il faut: Penser à l organisation des secours Former le personnel à l évacuation Organiser régulièrement des exercices La moitié des accidentés l ont été en voulant porter secours!!! Roland WERLE (INRS) - Daniel BERTHE (FNSA) 16

17 Formation : les formations "métiers" Agir sur le comportement: Opérateur prudent et respectueux des règles = opérateur mieux armé Faire acquérir des automatismes: Pour réagir en cas de problème Pour réagir lorsqu une alerte est donnée Roland WERLE (INRS) - Daniel BERTHE (FNSA) 17

18 Et maintenant Guide édité et diffusé 1ère étape d une série d actions de prévention La suite : Recommandation CNAM Élaboration d un référentiel de compétences Certification des compétences individuelles Roland WERLE (INRS) - Daniel BERTHE (FNSA) 18

19 Merci de votre attention Roland WERLE (INRS) - Daniel BERTHE (FNSA) 19

Prévention des accidents lors des travaux en espaces confinés R 447 RECOMMANDATION

Prévention des accidents lors des travaux en espaces confinés R 447 RECOMMANDATION RECOMMANDATION R 447 Recommandation adoptée par le comité technique national du transport, de l eau, du gaz, de l électricité, du livre et de la communication lors de sa réunion du 25 juin 2009. CNAMTS

Plus en détail

FONTAINIER AGENT D EXPLOITATION D EAU POTABLE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL

FONTAINIER AGENT D EXPLOITATION D EAU POTABLE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL FONTAINIER AGENT D EXPLOITATION D EAU POTABLE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL REGLEMENTATION PREVENTION PROTECTION Les sources de dangers : L électricité Le travail en hauteur Le travail en espace confiné

Plus en détail

SERRURERIE ET SÉCURITÉ

SERRURERIE ET SÉCURITÉ IL S AGIT LE PLUS SOUVENT DE TRAVAUX DE GRANDE HAUTEUR. L OUVRAGE DATANT DE PLUS DE 10 ANS EN GÉNÉRAL, LES DISPOSITIFS DE SÉCURITÉ DES ACCÈS ET PLATEFORMES NE SONT PLUS ADAPTÉS, VOIRE PARFOIS MANQUANTS.

Plus en détail

SÉCURITÉ DANS LES TRAVAUX TRAVAUX DANS LES ESPACES CONFINÉS

SÉCURITÉ DANS LES TRAVAUX TRAVAUX DANS LES ESPACES CONFINÉS Sécurité dans les Opérations SÉCURITÉ DANS LES TRAVAUX Ingénieurs en Sécurité Industrielle TRAVAUX DANS LES ESPACES CONFINÉS I - AMBIANCE DES LIEUX DE TRAVAIL - AÉRATION - ASSAINISSEMENT... 1 1 - Espaces

Plus en détail

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE CATEC

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE CATEC DOCUMENT DE RÉFÉRENCE CATEC I N R S D É P A R T E M E N T F O R M A T I O N 6 5, B O U L E V A R D R I C H A R D L E N O I R 7 5 0 1 1 P A R I S W W W. I N R S. F R Ce travail a débuté à l initiative de

Plus en détail

ASFETM Travail sécuritaire en espace clos

ASFETM Travail sécuritaire en espace clos Colloque, CSST Sherbrooke, 22 mai 2013 ASFETM Travail sécuritaire en espace clos par Charbel Mouawad, M.Sc. Hygiéniste industriel/ergonome, ASFETM 1 Objectifs À la fin de la session, les participants seront

Plus en détail

Comité Local d Information et de Concertation du 8 novembre 2011

Comité Local d Information et de Concertation du 8 novembre 2011 Bilan annuel 2011 Etienne Lacroix Tous Artifices S.A. Comité Local d Information et de Concertation du 8 novembre 2011 Page 1 SOMMAIRE Actions réalisées pour la prévention des risques Compte-rendu des

Plus en détail

Interventions en espaces confinés dans les ouvrages d assainissement Obligations de sécurité

Interventions en espaces confinés dans les ouvrages d assainissement Obligations de sécurité Interventions dans les ouvrages d assainissement Obligations de sécurité L Institut national de recherche et de sécurité (INRS) Dans le domaine de la prévention des risques professionnels, l INRS est un

Plus en détail

Plan de prévention. Quoi?

Plan de prévention. Quoi? 2 Plan de prévention Quoi? Ce document a pour objectif d évaluer les risques inhérents à la coactivité entre les agents d'une collectivité et les salariés d'une Entreprise Extérieure (). Cette coactivité

Plus en détail

PLAN DE PRÉVENTION Modèle de Plan de prévention proposé par le CDG41 Service Prévention Version 1 janvier 2015

PLAN DE PRÉVENTION Modèle de Plan de prévention proposé par le CDG41 Service Prévention Version 1 janvier 2015 PLAN DE PRÉVENTION PLAN DE PREVENTION Qu est-ce qu un plan de prévention? C est un document dans lequel sont notifiées les mesures de coordination générales prises pour prévenir les risques liés à l interférence

Plus en détail

Formations. Catalogue. Edito Octobre 2015 Management sécurité Manutention, Risque Routier Secourisme Incendie Électricité Levage et manutention

Formations. Catalogue. Edito Octobre 2015 Management sécurité Manutention, Risque Routier Secourisme Incendie Électricité Levage et manutention Catalogue 2015 Edito Octobre 2015 Management sécurité Manutention, Risque Routier Secourisme Incendie Électricité Levage et manutention Edito 2015 C est la rentrée! Période d effervescence s il en est,

Plus en détail

Dans quels cas réaliser un plan de prévention?

Dans quels cas réaliser un plan de prévention? Dans quels cas réaliser un plan de prévention? «L opération» peut être de différentes natures : chantiers, travaux de bâtiment, entretien de locaux, prestations intellectuelles Planification d une opération

Plus en détail

Sensibilisation à l Utilisation d Extincteurs

Sensibilisation à l Utilisation d Extincteurs Sensibilisation à l Utilisation d Extincteurs INCSEN Réagir efficacement face à un début d incendie en respectant les consignes de sécurité Savoir mettre en oeuvre un extincteur Tout personnel d entreprise

Plus en détail

F.C.I. FORMATIONS CONSEILS INCENDIE. Formations. S.S.T. (Sauveteur Secouriste du Travail) E.P.I. (Equipier de Première Intervention)

F.C.I. FORMATIONS CONSEILS INCENDIE. Formations. S.S.T. (Sauveteur Secouriste du Travail) E.P.I. (Equipier de Première Intervention) F.C.I. FORMATIONS CONSEILS INCENDIE Formations S.S.T. (Sauveteur Secouriste du Travail) E.P.I. (Equipier de Première Intervention) S.S.I.A.P. 1 (Service de Sécurité Incendie et d Assistance à Personnes)

Plus en détail

DU COMITE TECHNIQUE NATIONAL DES INDUSTRIES DES TRANSPORTS, DE L EAU, DU GAZ, DE L ELECTRICITE, DU LIVRE ET DE LA COMMUNICATION

DU COMITE TECHNIQUE NATIONAL DES INDUSTRIES DES TRANSPORTS, DE L EAU, DU GAZ, DE L ELECTRICITE, DU LIVRE ET DE LA COMMUNICATION RECO DU COMITE TECHNIQUE NATIONAL DES INDUSTRIES DES TRANSPORTS, DE L EAU, DU GAZ, DE L ELECTRICITE, DU LIVRE ET DE LA COMMUNICATION Mise en œuvre du dispositif CATEC : Certificat d aptitude à travailler

Plus en détail

8.3.1. Modèle de registre de sécurité

8.3.1. Modèle de registre de sécurité 8.3.1. Modèle de registre de sécurité Dans les établissements/associations recevant du public, doit être tenu un registre de sécurité incendie, sur lequel sont reportés les renseignements indispensables

Plus en détail

Catalogue formations : INCENDIE / EVACUATION PERMIS FEU

Catalogue formations : INCENDIE / EVACUATION PERMIS FEU 1 Catalogue formations : INCENDIE / EVACUATION PERMIS FEU SOMMAIRE 2 Manipulation extincteur page 3 Equipier de première intervention / évacuation page 4 Equipier d intervention technique page 5 Equipier

Plus en détail

Communiqué. La FFPSC a du Coeur. Face à la mort subite, le défibrillateur peut sauver des vies

Communiqué. La FFPSC a du Coeur. Face à la mort subite, le défibrillateur peut sauver des vies Communiqué La FFPSC a du Coeur Face à la mort subite, le défibrillateur peut sauver des vies A Chartres, le 6 décembre 2013, la FFPSC, via son comité directeur, a rappelé toute l attention qu elle porte

Plus en détail

Il devra adapter son discours et ses exemples au niveau et à l activité prépondérante des stagiaires de son groupe.

Il devra adapter son discours et ses exemples au niveau et à l activité prépondérante des stagiaires de son groupe. Face à face pédagogique en français et en langue étrangère : 7 heures 1. Tour de table Introduction 2. Contexte et enjeux de la sécurité 3. Les risques et moyens de prévention/protection 4. Organisation

Plus en détail

RIFA-Plongée Capacité N 6

RIFA-Plongée Capacité N 6 RIFA-Plongée Capacité N 6 Mise en œuvre des techniques adaptées à l état de la victime Réactions et Intervention Face à l Accident de Plongée Mise en œuvre des techniques adaptées à l état de la victime

Plus en détail

Issue de Secours CATALOGUE CATALOGUE 2011

Issue de Secours CATALOGUE CATALOGUE 2011 CATALOGUE CATALOGUE 2011 1 SOMMAIRE Professionnelle de la prévention, de l éducation et de la sécurité incendie, toute demande de formation spécifique est envisageable dès lors qu elle entre dans le cadre

Plus en détail

Apprenons les bons réflexes! tempête. rupture DE GAZODUC

Apprenons les bons réflexes! tempête. rupture DE GAZODUC Document d Information Communal sur les Risques Majeurs de LA GRANDE MOTTE Les 5 risques majeurs Apprenons les bons réflexes! tempête inondation & SUBMERSION MARINE FEU DE FORÊT transport DE MARCHANDISES

Plus en détail

Plan d action espaces clos

Plan d action espaces clos Plan d action espaces clos Pour les municipalités/villes Octobre 2010 Rédigé par Élaine Guénette Noms des représentants : Employeur : Date : Travailleurs : Date : 2 Faire adopter une résolution pour l

Plus en détail

La santé et la sécurité dans les séchoirs à bois à convection forcée

La santé et la sécurité dans les séchoirs à bois à convection forcée ASSPPQ - ASSIFQ La santé et la sécurité dans les séchoirs à bois à convection forcée CIFQ ATELIERS-CONFÉRENCES SUR LE SÉCHAGE DU BOIS 15 e édition - 2 et 3 avril 2009 Mise en contexte Les séchoirs à bois

Plus en détail

Obligations de formations pour les activités relevant uniquement de l'article Article R4412-139 du Code du Travail

Obligations de formations pour les activités relevant uniquement de l'article Article R4412-139 du Code du Travail Obligations de formations pour les activités relevant uniquement de l'article Article R4412-139 du Code du Travail Destiné aux entreprises réalisant des travaux susceptibles d'être en présence d'amiante

Plus en détail

Catalogue de Formation 5 e édition

Catalogue de Formation 5 e édition La sécurité incendie Fort de son excellente connaissance des établissements de santé, Sauv Gard propose des formations incendie conçues spécialement pour les établissements de soins, les maisons de retraite,

Plus en détail

B O S H A Bureau Occupational Safety & Health Algeria Programme de formation «Superviseur HSE»

B O S H A Bureau Occupational Safety & Health Algeria Programme de formation «Superviseur HSE» Programme de formation «Superviseur HSE» Le programme est conçu pour les diplômés universitaires (Ingénieurs ou autres) sans expérience professionnelle ou des inspecteurs, animateurs HSE, HSE officiers

Plus en détail

OBLIGATIONS DE LA COLLECTIVITE AVANT INTERVENTION D ENTREPRISES EXTERIEURES PLAN DE PREVENTION

OBLIGATIONS DE LA COLLECTIVITE AVANT INTERVENTION D ENTREPRISES EXTERIEURES PLAN DE PREVENTION OBLIGATIONS DE LA COLLECTIVITE AVANT INTERVENTION D ENTREPRISES EXTERIEURES PLAN DE PREVENTION Service Santé Sécurité au Travail Maison des Communes Cité Administrative Rue Renoir BP 609 64006 PAU Cedex

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION. E-book de la Sécurité - AGENCE CULTURELLE D'ALSACE ENTREPRISE UTILISATRICE EU ENTREPRISE EXTERIEURE EE

PLAN DE PREVENTION. E-book de la Sécurité - AGENCE CULTURELLE D'ALSACE ENTREPRISE UTILISATRICE EU ENTREPRISE EXTERIEURE EE NOM DE LA MANIFESTATION et/ou DU CHANTIER LIEU DE LA MANIFESTATION et/ou DU CHANTIER DATES DE LA MANIFESTATION et/ou DU CHANTIER PLAN DE PREVENTION PONCTUEL ANNUEL ENTREPRISE UTILISATRICE EU ENTREPRISE

Plus en détail

5 rue des artisans, Armbouts-Cappel

5 rue des artisans, Armbouts-Cappel 5 rue des artisans, Armbouts-Cappel VENTE, POSE et MAINTENANCE DE VOS EXTINCTEURS (portatifs et sur roues) (Certification APSAD NF SERVICE) VERIFICATION DE VOS R.I.A. (Robinets d Incendie Armés) VERIFICATION

Plus en détail

CQP APS : AGENT DE PREVENTION ET DE SECURITE OBJECTIFS

CQP APS : AGENT DE PREVENTION ET DE SECURITE OBJECTIFS CQP APS : AGENT DE PREVENTION ET DE SECURITE OBJECTIFS Formation destinée à acquérir l aptitude professionnelle obligatoire répondant à la nouvelle obligation légale. Cette formation ne pourra être inférieure

Plus en détail

ESPACE CLOS. Comprendre les exigences réglementaires pour bien mener les interventions en espace clos. M.Sc.A.

ESPACE CLOS. Comprendre les exigences réglementaires pour bien mener les interventions en espace clos. M.Sc.A. ESPACE CLOS Comprendre les exigences réglementaires r pour bien mener les interventions en espace clos Quang Bach Pham, ing., M.Sc.A. La loi sur la santé et la sécurité du travail L employeur a le droit

Plus en détail

D I C R I M. Les principales conséquences d un accident lors du transport de matières dangereuses peuvent être :

D I C R I M. Les principales conséquences d un accident lors du transport de matières dangereuses peuvent être : LE RISQUE TMD (Transport de matières dangereuses) Une marchandise dangereuse est une matière ou un objet qui, par ses caractéristiques physicochimiques (toxicité, réactivité ) peut présenter des risques

Plus en détail

LE RISQUE INCENDIE. Introduction

LE RISQUE INCENDIE. Introduction Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) Introduction LE RISQUE INCENDIE Contrairement à des idées reçues, la survenance d un incendie reste une probabilité

Plus en détail

Calendrier Prévisionnel des Formations Inter-Entreprises 2015 Agence de BORDEAUX (Saint Aubin) (dernière mise à jour : 31/08/15)

Calendrier Prévisionnel des Formations Inter-Entreprises 2015 Agence de BORDEAUX (Saint Aubin) (dernière mise à jour : 31/08/15) Préparations à l'habilitation électrique Electricien B1 B2 B1V B2V BT BR Initial Electricien B1 B2 B1V B2V BT BR Recyclage (1,5 jours) Non électricien exécutant B0 H0 Initial / Recyclage Non électricien

Plus en détail

The Life Saving Rules

The Life Saving Rules The Life Saving Rules Air Liquide Benelux Industries Règles Vitales de Sécurité Quelles sont-elles? Je ne travaille pas sous l influence de la drogue et/ou de l alcool Je ne fume pas en dehors des zones

Plus en détail

Journée nationale de sensibilisation à la prévention des risques

Journée nationale de sensibilisation à la prévention des risques Journée nationale de sensibilisation à la prévention des risques Présentation: Expérience de la CJO en matière de gestion des risques 17 mars 2015 Présentée par Autor : Noureddine / Author Data / Date

Plus en détail

Catalogue des formations

Catalogue des formations Conseil, Audit et Formation Catalogue des formations Édition du : 10/06/2015 Indice de révision : 1 Ne pas jeter sur la voie publique - Conception et impression «Partenaire des entreprises dans les étapes

Plus en détail

Atelier Entreprises Extérieures et Intérimaires

Atelier Entreprises Extérieures et Intérimaires 1 Atelier Entreprises Extérieures et Intérimaires Claude Robin, Jean Yves Le Teste CARSAT Sandra Dulieu, Maxime Fournier - DIRECCTE Atelier Entreprises Extérieures et Intérimaires 2 Présentation d'un AT

Plus en détail

Application des principes généraux de prévention (Art L4121-2) guide de bonnes pratiques (du 5 novembre 2003)

Application des principes généraux de prévention (Art L4121-2) guide de bonnes pratiques (du 5 novembre 2003) 1 RISQUE ROUTIER en ENTREPRISE Le cas particulier des Véhicules Utilitaires Légers (VUL) Dominique DESAUBLIAUX Contexte prévention 2 Application des principes généraux de prévention (Art L4121-2) guide

Plus en détail

Le document unique d évaluation des risques dans le premier degré (D.U.E.R.)

Le document unique d évaluation des risques dans le premier degré (D.U.E.R.) ANNEE 20.../20... Le document unique d évaluation des risques dans le premier degré (D.U.E.R.) Nom de l école :... Circonscription :... N RNE :... Tél :...Mail :... D.U.E.R. à envoyer à : - l'ien - M.

Plus en détail

FNSA 91, avenue de la République 75011 PARIS

FNSA 91, avenue de la République 75011 PARIS Dossier de candidature QUALITASS FNSA 91, avenue de la République 75011 PARIS Documents à fournir Option 1 : Pièces à fournir (obligatoire dans le cadre d une première demande) Ou Option 2 : Engagement

Plus en détail

reco Prévention des risques liés aux interventions à l intérieur d une toupie d un camion-toupie transportant le béton prêt à l emploi R.

reco Prévention des risques liés aux interventions à l intérieur d une toupie d un camion-toupie transportant le béton prêt à l emploi R. reco recommandation adoptée par le COMITE TECHNIQUE NATIONAL DES INDUSTRIES DU BOIS, DE L'AMEUBLEMENT, DU PAPIER-CARTON, DU TEXTILE, DU VETEMENT, DES CUIRS ET DES PEAUX ET DES PIERRES ET TERRE à FEU Prévention

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012 / 2013

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012 / 2013 CATALOGUE DES FORMATIONS 2012 / 2013 Organisme de formation aux premiers secours, incendie et prévention des risques professionnels. Enregistré sous le numéro 11 75 47989 75 auprès du préfet de région

Plus en détail

Ken Bell s Sommaire des Abréviations

Ken Bell s Sommaire des Abréviations Ken Bell s Sommaire des Abréviations AUG: CSAM: DSA: PUI: RCP: RIA: SCR: Arrêt Urgence Général CERN Safety Alarm Monitoring Défibrillateur Semi-Automatique Plan Urgence D Intervention Réanimation Cardio-Pulmonaire

Plus en détail

Formation ACMO / CHS 26 mai 2011. Intervention d entreprises extérieures. Plan de Prévention Protocole de Sécurité. Brochure ED 941 INRS

Formation ACMO / CHS 26 mai 2011. Intervention d entreprises extérieures. Plan de Prévention Protocole de Sécurité. Brochure ED 941 INRS Formation ACMO / CHS 26 mai 2011 Intervention d entreprises extérieures Brochure ED 941 INRS Plan de Prévention Protocole de Sécurité PLAN Introduction Réglementation Démarche globale Cas particulier du

Plus en détail

L ÉLABORATION D UNE PROCÉDURE SÉCURITAIRE DE TRAVAIL EN ESPACE CLOS APPLICABLE AUX STATIONS DE TRAITEMENT DES EAUX POTABLE ET USÉES

L ÉLABORATION D UNE PROCÉDURE SÉCURITAIRE DE TRAVAIL EN ESPACE CLOS APPLICABLE AUX STATIONS DE TRAITEMENT DES EAUX POTABLE ET USÉES L ÉLABORATION D UNE PROCÉDURE SÉCURITAIRE DE TRAVAIL EN ESPACE CLOS APPLICABLE AUX STATIONS DE TRAITEMENT DES EAUX POTABLE ET USÉES ANTOINE LAPORTE & MICHEL PÉRIARD COMITÉ DE SANTÉ ET SÉCURITÉ VILLE DE

Plus en détail

w w w. c r a m -l r. f r LES RISQUES DANS UNE CARROSSERIE L identification des risques pour la santé est la

w w w. c r a m -l r. f r LES RISQUES DANS UNE CARROSSERIE L identification des risques pour la santé est la Les risques professionnels en Languedoc-Roussillon w w w. c r a m -l r. f r DÉCOUVRIR LES RISQUES DANS UNE CARROSSERIE L identification des risques pour la santé est la principale difficulté dans l élaboration

Plus en détail

Identification des espaces clos types pour la municipalité / ville de

Identification des espaces clos types pour la municipalité / ville de Identification des espaces clos types pour la municipalité / ville de Juillet 2013 Rédigé par Élaine Guénette Étapes du plan d action espaces clos 1. Désigner, informer et former une ou des personnes responsables

Plus en détail

MODE D EMPLOI VOUS AVEZ RECOURS À L INTERIM

MODE D EMPLOI VOUS AVEZ RECOURS À L INTERIM RISQUES PROFESSIONNELS VOUS AVEZ RECOURS À L INTERIM Au plan national, les partenaires sociaux de la Caisse Nationale d'assurance Maladie ont adopté, en mars 2007, un texte intitulé "Accueil et santé au

Plus en détail

5. INSPECTION COMMUNE PREALABLE ET PLAN DE PREVENTION

5. INSPECTION COMMUNE PREALABLE ET PLAN DE PREVENTION 1. OBJET Le décret n 92-158 du 20 février 1992 s'applique dès lors qu'une entreprise extérieure intervient dans un établissement d'une collectivité ou dans ses dépendances ou chantiers. 2. REGLEMENTATION

Plus en détail

Le cas particulier des Véhicules Utilitaires Légers VUL- Comment en «optimiser» l usage? Christophe Guidat Marc Peter Contrôleurs de sécurité

Le cas particulier des Véhicules Utilitaires Légers VUL- Comment en «optimiser» l usage? Christophe Guidat Marc Peter Contrôleurs de sécurité Le cas particulier des Véhicules Utilitaires Légers VUL- Comment en «optimiser» l usage? Christophe Guidat Marc Peter Contrôleurs de sécurité L objectif de cette présentation est de : vous rappeler les

Plus en détail

Bilan action nationale 2013 Travaux et circulation en Hauteur. Action nationale 2014 Équipement Protection Individuel. Réunion des carriers

Bilan action nationale 2013 Travaux et circulation en Hauteur. Action nationale 2014 Équipement Protection Individuel. Réunion des carriers Bilan action nationale 2013 Travaux et circulation en Hauteur Action nationale 2014 Équipement Protection Individuel Réunion des carriers du 13 juin 2014 Catherine PALAYRET - DREAL MP DSSS Direction régionale

Plus en détail

Sécurité au travail: prévention Préparer un exercice d évacuation. 1423 Michel Antoine 2012 1

Sécurité au travail: prévention Préparer un exercice d évacuation. 1423 Michel Antoine 2012 1 Sécurité au travail: prévention Préparer un exercice d évacuation 1423 Michel Antoine 2012 1 Sommaire Buts et objectifs Organisation Déroulement Evaluation 1423 Michel Antoine 2012 2 Remarque générale

Plus en détail

DIRECTION QUALITE & HSE CONSIGNE GENERALE DE SECURITE

DIRECTION QUALITE & HSE CONSIGNE GENERALE DE SECURITE DIRECTION QUALITE & HSE Sommaire 1. DISPOSITION GENERALES... 1 2. REGLES A OBSERVER :... 1 4. CONDUITE A TENIR SUR LES CHANTIERS OU LES INSTALLATIONS PETROLIERES.... 2 5. CONDUITE A TENIR POUR EVITER LA

Plus en détail

CAP AGENT DE SÉCURITÉ

CAP AGENT DE SÉCURITÉ Rectorat Inspection de l Éducation Nationale Enseignement Technique Circulaire d organisation CAP AGENT DE SÉCURITÉ SESSION JUIN 2014 CCF 1 CAP AGENT DE SECURITE CCF SESSION 2014 Épreuve EP 1 : Prévention

Plus en détail

Fiche Hygiène et Sécurité

Fiche Hygiène et Sécurité Fiche Hygiène et Sécurité N 15 01/13 I nterventions d entreprises extérieures Définition - Généralités On appelle entreprise extérieure toute entreprise amenée à faire travailler son personnel pour la

Plus en détail

Catalogue des formations proposées par S 3

Catalogue des formations proposées par S 3 Catalogue des formations proposées par S 3 Rue d En Bas 31580 LOUDET Tél. : 05.61.94.91.83 06.22.39.29.69 PreventionS3@yahoo.fr Principes généraux q Les modules de formation sont construits sur un modèle

Plus en détail

Objet du travail. Lieu. Organe à traiter. Nature des travaux. Horaire. Rondes de contrôle (date et horaire) Ronde 1 Ronde 2 Horaires de

Objet du travail. Lieu. Organe à traiter. Nature des travaux. Horaire. Rondes de contrôle (date et horaire) Ronde 1 Ronde 2 Horaires de entreprise utilisatrice Entreprise utilisatrice (donneur d ordre) Entreprise intervenante (ou service) Objet du travail Lieu Organe à traiter Nature des travaux Soudage Disqueuse Découpage Brasage Début

Plus en détail

LE TRAVAIL ISOLE. Cependant plusieurs articles du code du travail abordent indirectement de la situation de travailleur isolé.

LE TRAVAIL ISOLE. Cependant plusieurs articles du code du travail abordent indirectement de la situation de travailleur isolé. Service Hygiène et sécurité LE TRAVAIL ISOLE Réglementation Fiche 7 Janvier 2009 Certains travailleurs peuvent être isolés sur leur poste ou du fait de leurs conditions de travail (astreinte, agent d entretien,

Plus en détail

de la formation des travailleurs à la prévention des risques liés à l amiante s applique.

de la formation des travailleurs à la prévention des risques liés à l amiante s applique. FORMATION DES TRAVAILLEURS A LA PREVENTION DES RISQUES LIES A L AMIANTE POUR LES INTERVENTIONS SUSCEPTIBLE DE PROVOQUER L EMISSION DE FIBRES D AMIANTE DES ACTIVITES DEFINIES A L ARTICLE R.4412-139 DU CODE

Plus en détail

La prévention des risques professionnels dans le secteur de l aide et du soin à la personne

La prévention des risques professionnels dans le secteur de l aide et du soin à la personne Prévention des risques professionnels secteur de l aide à domicile La prévention des risques professionnels dans le secteur de l aide et du soin à la personne CARSAT Nord-Picardie Emmanuel DELECOURT Ingénieur

Plus en détail

LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE

LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE I - CODE DU TRAVAIL A - LES PRINCIPES GENERAUX DE PREVENTION L obligation générale de sécurité incombe

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE DOSSIER DE CANDIDATURE au stage Code : N10300 - DEVENIR FORMATEUR CATEC A retourner dès que possible, (voie postale ou mail) au plus tard, 8 semaines avant la date de démarrage du stage à : INRS 65 Boulevard

Plus en détail

CERTIFICATIONS CORDISTES CQP/CATC FAUTES TECHNIQUES & COMPORTEMENTALES

CERTIFICATIONS CORDISTES CQP/CATC FAUTES TECHNIQUES & COMPORTEMENTALES CERTIFICATIONS CORDISTES CQP/CATC FAUTES TECHNIQUES & COMPORTEMENTALES Les fautes répertoriées ne sont que des critères ou des indicateurs qu il faut relier à une compétence opérationnelle et aux conditions

Plus en détail

Certificat Prévention Secours (CPS) Intervenant à domicile

Certificat Prévention Secours (CPS) Intervenant à domicile COMITE DEPARTEMENTAL DES YVELINES ASSOCIATION YVELINES FORMATIONS Siège Social : 5, rue des Frères Lumière 78370 PLAISIR Téléphone : 01 30 55 02 02, Télécopie : 01 30 54 72 41 E-mail : formations@croixblanche78.org

Plus en détail

ÉQUIPEMENTS de PROTECTION INDIVIDUELLE Et FORMATION

ÉQUIPEMENTS de PROTECTION INDIVIDUELLE Et FORMATION ÉQUIPEMENTS de PROTECTION INDIVIDUELLE Et FORMATION Christian Hunin, Expert en radioprotection Fabienne Servais, Médecin nucléariste Jean-Louis Greffe, Radiophysicien LA HAGUE 18, 19 septembre 2007 Le

Plus en détail

N 1780 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 1780 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 1780 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 11 février 2014. PROPOSITION DE LOI relative aux gestes de premiers

Plus en détail

18 octobre 2013 29 e colloque SST, Saguenay Lac-Saint-Jean Chibougamau Chapais

18 octobre 2013 29 e colloque SST, Saguenay Lac-Saint-Jean Chibougamau Chapais 18 octobre 2013 29 e colloque SST, Saguenay Lac-Saint-Jean Chibougamau Chapais 29 octobre 2013 : 25 e colloque de la CSST, Abitibi - Témiscamingue Présenté par: Élaine Guénette, conseillère L APSAM Obligations

Plus en détail

Audit, Conseil et Assistance

Audit, Conseil et Assistance Audit, Conseil et Assistance Experto Risk vous apporte son expertise pour vous accompagner dans le domaine de la sécurité Vous vous interrogez sur vos obligations en matière de sécurité. Vous souhaitez

Plus en détail

> Pack 1 LE CONTRAT DE PRÉVENTION MOBILITÉ HT/AN. www.acprevention.fr

> Pack 1 LE CONTRAT DE PRÉVENTION MOBILITÉ HT/AN. www.acprevention.fr LE CONTRAT DE PRÉVENTION MOBILITÉ > Pack 1 125 HT/AN Automobile Club Prévention 9 rue d'artois - 75008 Paris Tél. : 01 40 68 38 60 / Mail : entreprise@acprevention.fr www.acprevention.fr L'accident n'est

Plus en détail

MODE OPERATOIRE REMPLACEMENT PONCTUEL DE DALLES DE SOL

MODE OPERATOIRE REMPLACEMENT PONCTUEL DE DALLES DE SOL MODE OPERATOIRE REMPLACEMENT PONCTUEL DE DALLES DE SOL 1 NATURE DE L INTERVENTION Remplacement ponctuel de dalles de sol amiantées (inférieur à 20% de la surface au sol du local) Intervention dans le cadre

Plus en détail

RAPPORT. Guide de concertation général de Dépistage Participatif des Risques (Déparis)

RAPPORT. Guide de concertation général de Dépistage Participatif des Risques (Déparis) RAPPORT Guide de concertation général de Dépistage Participatif des Risques (Déparis) Entreprise: xxx Situation de travail: Concertation Etablissement Personnes ayant participé à l'étude: CPPT Dates :

Plus en détail

INTERVENTION PROPOSEE EN FORMATION PHOTOVOLTAIQUE

INTERVENTION PROPOSEE EN FORMATION PHOTOVOLTAIQUE INTERVENTION PROPOSEE EN FORMATION PHOTOVOLTAIQUE Type : Formation Thème : - Solaire Photovoltaïque Objectifs de la formation Ce stage permettra d acquérir les connaissances théoriques nécessaires à l

Plus en détail

QUESTIONNAIRE «SECURITE»

QUESTIONNAIRE «SECURITE» QUESTIONNAIRE «SECURITE» IDENTIFICATION (Facultatif) Etablissements ou services (Nom et adresse) : Adresse : Adhérent? OUI NON Association gestionnaire : Nom du gestionnaire (Directeur, Présidence ) :

Plus en détail

PLAN DE PRÉVENTION. 1 Entreprise utilisatrice... Nature :... Lieu :... Début des travaux :... Fin des travaux :...

PLAN DE PRÉVENTION. 1 Entreprise utilisatrice... Nature :... Lieu :... Début des travaux :... Fin des travaux :... PLAN DE PRÉVENTION Objectif : Le plan de prévention permet de limiter les risques liés à la coactivité des personnes présentes sur le lieu d une intervention. Il est réalisé à l issue d une visite préalable

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS A.I.S.T.

CATALOGUE DES FORMATIONS A.I.S.T. CATALOGUE DES FORMATIONS A.I.S.T. Contact : Roland BONAL Tél. : 04 67 09 29 41 Fax : 04 67 09 29 49 E-mail : roland.bonal@aist-beziers.org 2 19 Avenue Jean Foucault Z.I Devèze 34 500 Béziers Sauveteur

Plus en détail

Santé au Travail en Pays de Fougères PLAN DE PREVENTION. Art R.4511-1 à R.4514-10 du code du travail. Localisation de l intervention :

Santé au Travail en Pays de Fougères PLAN DE PREVENTION. Art R.4511-1 à R.4514-10 du code du travail. Localisation de l intervention : Santé au Travail en Pays de Fougères PLAN DE PREVENTION Art R.4511-1 à R.4514-10 du code du travail Entreprise utilisatrice (client) Raison sociale : Représentée par : Coordonnées : Téléphone : Entreprise

Plus en détail

Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION ... ... FICHES SIGNALÉTIQUES

Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION ... ... FICHES SIGNALÉTIQUES Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION Lieu de l intervention :... Service, local, secteur ou atelier :... Nature de l opération

Plus en détail

Il devra adapter son discours et ses exemples au niveau et à l activité prépondérante des stagiaires de son groupe.

Il devra adapter son discours et ses exemples au niveau et à l activité prépondérante des stagiaires de son groupe. Face à face pédagogique : 14 heures 1. Tour de table Introduction 2. Contexte et enjeux de la sécurité 3. Rôle et missions du titulaire d un certificat de Niveau 2 4. Evaluation des risques et définition

Plus en détail

RISQUES CHIMIQUES Niveau 2 Agrément UIC n 01/95

RISQUES CHIMIQUES Niveau 2 Agrément UIC n 01/95 RISQUES CHIMIQUES Niveau 2 Agrément UIC n 01/95 PUBLIC CONCERNE Responsables, cadres technico-commerciaux, chefs de chantier «preneurs de permis» et chefs d équipe des entreprises ayant à intervenir dans

Plus en détail

1. REGLEMENTATION 2. INTRODUCTION

1. REGLEMENTATION 2. INTRODUCTION 1. REGLEMENTATION Code du travail articles R. 4222-1 à 26, R. 4412-149 et 150, R. 4722-1, 2, 13, 14, 26, R. 4724-2 et 3 et R. 4212-1 à 7; Arrêté du 8 octobre 1987: contrôle périodique des installations

Plus en détail

ENVIRONNEMENT JURIDIQUE DE LA SECURITE PRIVEE : 21 heures

ENVIRONNEMENT JURIDIQUE DE LA SECURITE PRIVEE : 21 heures PROGRAMME DE FORMATION CQP AGENTS DE PREVENTION ET DE SECURITE - Accueil et évaluation : 1 heure ENVIRONNEMENT JURIDIQUE DE LA SECURITE PRIVEE : 21 heures Connaitre le livre VI du code de la sécurité intérieure

Plus en détail

DISPOSITIF DE SURVEILLANCE ET D INTERVENTION

DISPOSITIF DE SURVEILLANCE ET D INTERVENTION Association Sportive Ambarésienne Base nautique de Beaujet DISPOSITIF DE SURVEILLANCE ET D INTERVENTION VOILE LEGERE ET KAYAC BASE NAUTIQUE BEAUJET 1. Principes de fonctionnement Le DSI est rendu obligatoire

Plus en détail

OUVRIER D'ENTRETIEN RESEAUX D'EAU ET D'ASSAINISSEMENT

OUVRIER D'ENTRETIEN RESEAUX D'EAU ET D'ASSAINISSEMENT OUVRIER D'ENTRETIEN RESEAUX D'EAU ET D'ASSAINISSEMENT Missions du poste : Assurer l'entretien des réseaux d'eau usées et d'eau potable. Détecter les disfonctionnements et les réparations sur le réseau

Plus en détail

DIRECCTE LORRAINE. Intervention sur les opérations sur Matériaux Contenant de l Amiante ( MCA) : Réglementation amiante sous-section 4

DIRECCTE LORRAINE. Intervention sur les opérations sur Matériaux Contenant de l Amiante ( MCA) : Réglementation amiante sous-section 4 Intervention sur les opérations sur Matériaux Contenant de l Amiante ( MCA) : Réglementation amiante sous-section 4 Éléments de contexte : - Évolution de la réglementation avec décret du 4 mai 2012 et

Plus en détail

d i s p o n i b i l i t é r é a c t i v i t é CALESTREME C.S. I N G é N I E R I E E N P R é V E N T I O N

d i s p o n i b i l i t é r é a c t i v i t é CALESTREME C.S. I N G é N I E R I E E N P R é V E N T I O N p r o x i m i t é d i s p o n i b i l i t é r é a c t i v i t é hseq sps audit - Conseil formation CALESTREME C.S. I N G é N I E R I E E N P R é V E N T I O N Le management des risques professionnels HYGIÈNE

Plus en détail

Veilleur de nuit VEILLEUR DE NUIT A LA MAISON DES ENFANTS

Veilleur de nuit VEILLEUR DE NUIT A LA MAISON DES ENFANTS Direction des Ressources humaines Veilleur de nuit G VEILLEUR DE NUIT A LA MAISON DES ENFANTS Direction Générale Adjointe : Solidarités Direction : Enfance Famille Santé Service : Maison des Enfants POSITIONNEMENT

Plus en détail

Préparé et présenté par Élaine Guénette Rencontre régionale de Charlevoix 17 octobre 2013 Rencontre régionale du Saguenay-Lac-St-Jean 23 octobre 2013

Préparé et présenté par Élaine Guénette Rencontre régionale de Charlevoix 17 octobre 2013 Rencontre régionale du Saguenay-Lac-St-Jean 23 octobre 2013 Préparé et présenté par Élaine Guénette Rencontre régionale de Charlevoix 17 octobre 2013 Rencontre régionale du Saguenay-Lac-St-Jean 23 octobre 2013 Présenté par Pascal Gagnon Rencontres régionales de

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2014-2015

CATALOGUE DES FORMATIONS 2014-2015 CATALOGUE DES FORMATIONS 2014-2015 Habilitation électrique BT HT VE CACES Cat 1, 3 et 5 CACES PEMP Cat 1A 1B 3A 3B SST & Gestes et Posture Travaux en Hauteur Sécurité Incendie EPI ESI Analyse de risque

Plus en détail

Conférence AFTES SUD EST LA SECURITE SUR LES CHANTIERS DE TUNNELS ET GALERIES. Pascal sergi ingénieur conseil BTP

Conférence AFTES SUD EST LA SECURITE SUR LES CHANTIERS DE TUNNELS ET GALERIES. Pascal sergi ingénieur conseil BTP Conférence AFTES SUD EST LA SECURITE SUR LES CHANTIERS DE TUNNELS ET GALERIES Pascal Sergi Ingénieur conseil BTP Coordinateur régional des actions nationales de la Cnam Pilote de l action régionale Travaux

Plus en détail

Formez-vous pour mieux. prévenir les risques professionnels

Formez-vous pour mieux. prévenir les risques professionnels Formez-vous pour mieux prévenir les risques professionnels . Formation initiale : 14 heures MAC : 7 heures De 4 à 10 Formateur SST certifié Habilitation de l I. : N 01190/2011/SST-1/0/13 Sauvetage Secourisme

Plus en détail

PLAN. Introduction Quand Avec quoi Protection Les chantiers Rôle du CHS Rôle de l ACMO

PLAN. Introduction Quand Avec quoi Protection Les chantiers Rôle du CHS Rôle de l ACMO PLAN Introduction Quand Avec quoi Protection Les chantiers Rôle du CHS Rôle de l ACMO INTRODUCTION La protection contre les chutes de hauteur est trop souvent réduite à une question d'équipements de protection

Plus en détail

RECO. Prévention des TMS dans les activités d aide et de soins en établissement R.471

RECO. Prévention des TMS dans les activités d aide et de soins en établissement R.471 RECO DU COMITÉ TECHNIQUE NATIONAL DES ACTIVITÉS DE SERVICES 1 DU COMITÉ TECHNIQUE NATIONAL DES ACTIVITÉS DE SERVICES 2 Prévention des TMS dans les activités d aide et de soins en établissement Pour vous

Plus en détail

«piscine protégée, faut quand même me surveiller».

«piscine protégée, faut quand même me surveiller». Dans un mois, le 21 juin marquera le début officiel de l été, annonçant la grande saison des baignades. A cette occasion, la Fédération des Professionnels de la Piscine tient à rappeler quelques règles

Plus en détail

S3.4 La prévention des risques professionnels

S3.4 La prévention des risques professionnels CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNEL RÉPARATION DES CARROSSERIES Classe de seconde Document professeur SAVOIRS ASSOCIÉS DÉVELOPPÉS Savoirs S3.4.1 Les enjeux sociaux des accidents du travail. S3.4.2 Le processus

Plus en détail

Présenté par Élaine Guénette. Aux membres du CMMI de Longueuil Lundi, le 22 octobre 2012

Présenté par Élaine Guénette. Aux membres du CMMI de Longueuil Lundi, le 22 octobre 2012 Présenté par Élaine Guénette Aux membres du CMMI de Longueuil Lundi, le 22 octobre 2012 L APSAM Objectifs Plan de la présentation La gestion des risques technologiques Chlore gazeux dans les municipalités

Plus en détail

La protection de la population : rappels sur la réglementation liée au code de la Santé Publique

La protection de la population : rappels sur la réglementation liée au code de la Santé Publique La protection de la population : rappels sur la réglementation liée au code de la Santé Publique Colloque Amiante mars 2015 Cadre réglementaire Décret du 3 juin 2011 relatif à la protection de la population

Plus en détail

Garages automobiles. La santé de votre entreprise passe par la santé de vos salariés!

Garages automobiles. La santé de votre entreprise passe par la santé de vos salariés! Garages automobiles et poids lourds La santé de votre entreprise passe par la santé de vos salariés! Santé et sécurité riment avec rentabilité Des clients toujours plus exigeants, un marché de plus en

Plus en détail

Bilan annuel 2012 Dépôt Pétrolier de Lespinasse. CSS Nord de TOULOUSE 14 décembre 2012

Bilan annuel 2012 Dépôt Pétrolier de Lespinasse. CSS Nord de TOULOUSE 14 décembre 2012 Bilan annuel 2012 Dépôt Pétrolier de Lespinasse CSS Nord de TOULOUSE 14 décembre 2012 Formation et sensibilisation Personnel du site : extrait des formations suivies en 2012 (12 personnes) : Nb de personnes

Plus en détail