Réalisé par : Asmae AFRAD Sophia AMOR TIJANI Myriam BROU Myriam ZIDI MARKETING STRATÉGIQUE : CRÉATION D UNE NOUVELLE GAMME DE BISCUITS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Réalisé par : Asmae AFRAD Sophia AMOR TIJANI Myriam BROU Myriam ZIDI MARKETING STRATÉGIQUE : CRÉATION D UNE NOUVELLE GAMME DE BISCUITS"

Transcription

1 Réalisé par : Asmae AFRAD Sophia AMOR TIJANI Myriam BROU Myriam ZIDI MARKETING STRATÉGIQUE : CRÉATION D UNE NOUVELLE GAMME DE BISCUITS

2 SOMMAIRE INTRODUCTION ANLAYSE DU MARCHÉ DE LA BISCUITERIE AU MAROC 1. Macro environnement & Micro environnement 2. L état de l offre sur le marché marocain 3. La segmentation du marché & Analyse SWOT externe ANALYSE DE L ENTREPRISE BIMO 1. Présentation de l entreprise BIMO 2. Cible/Positionnement 3. Marketing Mix de BIMO 4. Analyse SWOT interne du Mix et de l entreprise PROPOSITION D UN NOUVEAU PRODUIT 1. Cadre conceptuel 2. Étude de marché 3. Marketing stratégique CONCLUSION

3 ANLAYSE DU MARCHÉ DE LA BISCUITERIE AU MAROC

4 La Biscuiterie au Maroc La consommation de biscuits au Maroc est autour de 2 kg par habitant/par an. Le marché marocain de la biscuiterie est estimé à tonnes par an. 28 entreprises : domination par sept opérateurs. Le chiffre d affaires global est de 664 millions de Dhs, l équivalent de 1,8 millions de paquets vendus annuellement. Une croissance annuelle de l ordre de 17 à 20 %. Le secteur de la biscuiterie est segmenté en trois créneaux : Les biscuits Les gaufrettes La pâtisserie industrielle

5 Analyse du Marché de la Biscuiterie au Maroc

6 L état de l offre sur le marché marocain Forte tendance des entreprises informelles, des contrebandes et la pâtisserie traditionnelle.

7 La Segmentation du Marché La segmentation la plus apparente est par l âge : Les enfants Les adultes Les jeunes adultes Cellules d exportations : Ciblage vers les pays du moyen orient et de l Afrique.

8 Analyse SWOT Externe Opportunités Menaces Fort potentiel du marché adulte. Potentiel des produits bien être,santé, et naturel Importance du marché agro alimentaire dans l économie nationale. Part de 33% du PIB industriel et 8% du PIB global. Le secteur de la biscuiterie connait une forte croissance annuelle d environ 17% à 20%. Une augmentation de consommation des biscuits prévue à 2,6 kg de biscuits par habitant/an. Exploitation de nouveaux moments de consommation (petit déjeuner, pause café, réception, snacking). Encouragement à l export avec les accords de libre échange. Diversification du petit déjeuner : thé, café, jus de fruits, viennoiseries, yaourts Effets d informations sur l anti obesité : le taux de sucre élevé des biscuits. Montée des MDD et des marques 1er prix. Forte concurrence des pays internationaux (Turquie, et les pays du Moyen Orient). Concurrence importante des réseaux informels, en plus de la contrebande. Taxation des entreprises marocaines sur les matières premières (120% sur le sucre, 90% sur le blé, 110% sur les produits laitiers) Le coût élevé de l énergie et de la main d œuvre.

9 ANLAYSE DE L ENTREPRISE BIMO

10 Présentation de l Entreprise BIMO BIMO, fondée en 1981 par un self made man Driss Meskini et René Ebbo. Positionné sur le créneau enfant / le concept de la biscuiterie industrielle. BIMO a construit son succès sur l'innovation et la qualité. 2 usines modernes actuellement en production à Aïn Sebaâ. Kraft Foods, actionnaire majoritaire avec 51 % après avoir racheté la branche biscuiterie de Danone. BIMO détient 50% de parts de marché estimé à 664 millions de Dhs. Depuis 1999, BIMO est une filiale de l ONA et Danone à hauteur de 50% chacun. Un chiffre d affaires de 524 millions de dirhams, et une production qui s élève à tonnes. La marque compte environ 40 références sous cinq marques différentes, et elle est synonyme de la culture marocaine de biscuit.

11 Cible Les produits BIMO sont des produits ciblant un large public. On distingue deux cibles prioritaires : Les enfants : Le coeur de cible par excellence chez BIMO. L entreprise cherche à les toucher par des actions promotionnelles d envergure. Le prix de 1 Dh pousse la cible vers l épicier du coin pour acheter le produit. Les jeunes adultes/adultes : Un complément de cible très important. La marque à l épi de blé capitalise sur sa notoriété pour continuer à vendre ses biscuits auprès d un public plus âgé. Une communication assez importante qui vise cette cible.

12 Positionnement L entreprise propose des produits appropriés à chacune de ses cibles : Pepito : le biscuit pour enfant. Merendina : la génoise made in BIMO se positionne sur le goût exceptionnel. Ciblant un public adulte. Golden, biscuit sec : positionné sur le petit déjeuner. Golden madeleines : destiné aux adultes. Il se positionne sur la vitalité, l apport énergétique et le petit creux de l apres midi.

13 Parts de Marché BIMO

14 Marketing Mix de BIMO

15 Marketing Mix de BIMO

16 Analyse SWOT Interne Forces Analyse SWOT interne du Mix Analyse SWOT interne de l entreprise Forces Produit: Innovations par un service R&D.. Le biscuit en emballage individuel. Et le parrainage de LU. Prix: Prix rond et attractif 1 Dh attire le cœur de cible (les enfants). Distribution: points de vente dans les régions du Maroc: Épiceries, Détaillants, Grandes surfaces. (Le partenariat avec l ONA). Vente à l export: Afrique de l ouest, Maghreb, Moyen Orient. Promotion: Communication média intensive et diversifiée. Communication instit. sur les valeurs de l entreprise. Communication hors média assez développée. Faiblesses Produit: Gamme peu diversifiée en termes de goût. Absence de produits BIMO dans la niche des produits light. Prix: Augmentation des prix des matières premières. Distribution: Impossibilité de s adresser aux marchés internationaux où LU existe déjà. Promotion: Absence du site internet. Marque enracinée dans la culture marocaine depuis Le capital social de BIMO, est passé de 10 millions à 100 millions de Dhs. Leader, avec 46% de parts de marché. Partenariat à l international permetant un transfert d'expertise Près de 500 millions de Dhs ont été investis de 1988 à 2000 pour la création d un deuxième site. Stratégie d innovation soutenue en interne par le département de R&D. Faiblesses Baisse des parts de marché en volume et en valeur, respectivement 42,4% et 46,8% en juin 2006, contre 45,6% et 49,9% en juin La chaîne logistique : la gestion des flux peu performante. L effectif industriel et le coût de la main d uvre sont très élevé. Absence de certification.

17 PROPOSITION D UN NOUVEAU PRODUIT

18 Cadre Conceptuel La sédentarité Les évolutions de rythme de vie Alimentation riche et déséquilibrée Le problème d'obésité Nouvelle demande davantage orientée sur la santé. Hypothèse n 1: Cibler les adultes. Hypothèse n 2: Le café et les biscuits : deux marchés à forte consommation. Supposer que les biscuits au café vont rencontrer une forte demande. Hypothèse n 3: Concevoir des biscuits au café répondant aux besoins de bien être et de santé.

19 Étude de Marché L objectif : vérifier l attrait des consommateurs et valider les hypothèses proposées.

20 Marketing Stratégique Ciblage Positionnement La pénétration des biscuits est très élevée parmi les enfants (90%) Elle est limitée parmi les adultes (40%) Gros potentiel de croissance Exploiter le segment des adultes Commercialiser des biscuits au café répondant aux besoins de la cible adulte: bien être, santé, équilibre alimentaire, naturel. Ne pas négliger l aspect gourmandise. Les biscuits remplissent deux fonctions: produit de plaisir produit utilitaire

21 Marketing Stratégique Mapping de positionnement des marques de biscuits

22 Politique Commerciale Produit Les biscuits au café vont associer santé et plaisir. Faire appel à des spécialistes en nutrition ainsi qu'à la marque LU. Disposer de la charte ''LU Harmony' qui est un vrai avantage compétitif. Biscuits très riches en amidon et très pauvres en sucres + 1 faible index glycémique. Limiter les sensations de faim à 10h et donner de l énergie pour tenir toute la matinée. Les aliments à faible index glycémique prévient la prise de poids, l'apparition du diabète de type 2 et des maladies cardiovasculaires, souvent associés à l'obésité. Budget important dont dispose Bimo pour le pôle de recherche et développement.

23 Politique Commerciale Packaging Un emballage qui indiquera la directive alimentaire quotidienne et le nombre de kilocalories par portion. Le but est d'aider le consommateur à faire un choix alimentaire en toute connaissance de cause, et de contribuer ainsi à un schéma alimentaire sain et équilibré. Le packaging sera disponible en format individuel de 4 portions, et en format paquet de 7 sachets individuels (en référence aux 7 jours de la semaine) comportant chacun 4 portions. Le nom de marque : Kawa La prononciation est facile. Le nom est mémorisable en raison du mot «Kawa» qui signifie café en langue arabe.

24 Politique Commerciale Prix Stratégie d écrémage : 4 Dhs pour le format individuel de 4 portions, à raison de 1Dh par portion. Pour le format paquet de 7 sachets individuels comportant chacun 4 portions, (un total de 28 unités), 25 dhs au lieu de 28 dhs. Prix plus élevé comblé par la qualité supérieure et l innovation. Les prix que nous allons pratiquer sont élevés en raison des forts coûts en R&D. Distribution Les épiceries et les GMS, qui permettent une disposition intéressante du produit. Son évolution de positionnement dans un rayon sera un déterminant de sa réussite. Nous comptons négocier avec les groupes de distribution alimentaire en essayant d augmenter l espace dans les rayons, car les produits santé ne sont pas assez représentés. En accordant le bon espace aux bons produits, la rentabilité par rayon sera augmentée.

25 Politique Commerciale

26 Communication Politique Commerciale

27 Le Format du Biscuit

28 Le Logo

29 Embalage

30 Emballage Grand Format

31 Affiche

32 Affiche

33 Affiche

34 Bibliographie

35 Merci

CARBOUE JérômeJ CERVI Philippe IMPERATO Julie NOIRET Guillaume. Marketing, F. OBLE 1

CARBOUE JérômeJ CERVI Philippe IMPERATO Julie NOIRET Guillaume. Marketing, F. OBLE 1 Cas Bridélice CARBOUE JérômeJ CERVI Philippe IMPERATO Julie NOIRET Guillaume Marketing, F. OBLE 1 Sommaire Présentation Bridélice Matrice SWOT Description et analyse du marketing stratégique et opérationnel

Plus en détail

CAS LIPTON I. DIAGNOSTIC. - Marché du thé chaud. - variation de qualité dans les MP agricole.

CAS LIPTON I. DIAGNOSTIC. - Marché du thé chaud. - variation de qualité dans les MP agricole. CAS LIPTON I. DIAGNOSTIC - Marché du thé chaud Général Politique Economiqu e Sociocultur el Technologiq ue Opportunités - 55% des ventes de thé sont réalisé en hyper est 34,7% en super. - Diminution générale

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING 1. La notion de marché 2. La définition du Marketing et du Marketing - Mix 3. Les fonctions de l entreprise 4. La stratégie push ( fonction de production ) 5. La stratégie

Plus en détail

FONDAMENTAUX DU MARKETING Séance 2. Masters Sciences-Po 2009 KFGM 2035 Marc-André Allard

FONDAMENTAUX DU MARKETING Séance 2. Masters Sciences-Po 2009 KFGM 2035 Marc-André Allard FONDAMENTAUX DU MARKETING Séance 2 Masters Sciences-Po 2009 KFGM 2035 Marc-André Allard 1 L'ELABORATION DE LA STRATEGIE MARKETING 2 QU'EST-CE QUE LA STRATEGIE MARKETING? Une combinaison cohérente des différents

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312)

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIAL TITRE CERTIFIE

Plus en détail

:Réalisé par BELHASSAN Selma

:Réalisé par BELHASSAN Selma :Réalisé par BELHASSAN Selma Introduction Le Plan Première partie: Présentation de l entreprise 1) Bref aperçu 2) Historique 3) Répartition géographique 4) Le développement durable Deuxième partie: L étude

Plus en détail

Développer le marketing des PME

Développer le marketing des PME 28/07/2010 Confidentiel - Tous droits de reproduction réservés 1 mondirecteur N attendez pas d être grand pour croître! Développer le marketing des PME Groupe Bijouterie Joaillerie 28/07/2010 Confidentiel

Plus en détail

Phase 3 : Les solutions adéquates à votre démarche entrepreneuriale

Phase 3 : Les solutions adéquates à votre démarche entrepreneuriale Phase 3 : Les solutions adéquates à votre démarche entrepreneuriale Une fois que vous avez défini les besoins de votre clientèle, il faut que vous sachiez répondre aux solutions convaincantes en adéquation

Plus en détail

Comment développer vos missions paie?

Comment développer vos missions paie? Comment développer vos missions paie? La performance des cabinets ne repose pas seulement sur une course à la productivité mais sur une stratégie de croissance fondée sur : Le savoir La qualité du service

Plus en détail

LE MARCHÉ DES PÂTES Á TARTINER

LE MARCHÉ DES PÂTES Á TARTINER ESILV S3 2008 Dossier Marketing : LE MARCHÉ DES PÂTES Á TARTINER ESILV S3 12/12/2008 Sommaire Sommaire... 2 Introduction... 3 I. Analyse de la situation marketing... 4 A) Définition du marché... 4 B) Macro-environnement...

Plus en détail

Proposition de guide d entretien

Proposition de guide d entretien Schéma de Développement Économique 2014 AXE 1 : Soutenir l économie productive, le tissu endogène Action 1 : Mettre en place d un programme prioritaire de visites d entreprises ANNEXE N 2 : Proposition

Plus en détail

B.T.S. N.R.C. SESSION 2006 Management et gestion d'activités commerciales. Proposition de Corrigé "JAMPI" Dossier 1 L entreprise et son marché

B.T.S. N.R.C. SESSION 2006 Management et gestion d'activités commerciales. Proposition de Corrigé JAMPI Dossier 1 L entreprise et son marché B.T.S. N.R.C. SESSION 2006 Management et gestion d'activités commerciales Proposition de Corrigé "JAMPI" Dossier 1 L entreprise et son marché Première partie : Analyse du marché à partir des annexes 1

Plus en détail

LES CLES D UNE BONNE STRATEGIE A L EXPORT

LES CLES D UNE BONNE STRATEGIE A L EXPORT LES CLES D UNE BONNE STRATEGIE A L EXPORT CCI TOURAINE, pour le Colloque Techniloire, le 09/07/2009 Une bonne stratégie à l export ne s improvise pas CCI TOURAINE, pour le Colloque Techniloire, le 09/07/2009

Plus en détail

Bonduelle : des résultats record et des objectifs annuels de rentabilité revus en forte hausse

Bonduelle : des résultats record et des objectifs annuels de rentabilité revus en forte hausse Le 25 février 2015 - INFORMATION - PRESSE Résultats du premier semestre 2014-2015 Bonduelle : des résultats record et des objectifs annuels de rentabilité revus en forte hausse Le chiffre d affaires du

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3. Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16

SOMMAIRE. Présentation 3. Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16 Présentation 3 Chapitre 1 Le concept de marketing 15 1 Définitions 15 Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16 2 Principaux outils du marketing 16 3 Les critiques envers

Plus en détail

Pour garder la forme, sautez. le goûter matinal

Pour garder la forme, sautez. le goûter matinal Pour garder la forme, sautez le goûter matinal Pourquoi est-il préférable d éviter le goûter du matin? Qu appelle-t-on le goûter du matin? Le goûter du matin, ou collation matinale, correspond à toute

Plus en détail

Strictement confidentiel

Strictement confidentiel Opportunité d acquisition d une entreprise de confection masculine performante - Juillet 2014 1. Historique et contexte de l opération Créée il y a plus de 50 ans à Paris, SUITNESS est une entreprise familiale

Plus en détail

Philippe SIRAULT. Etude de cas Danone. Camille Guilgaut Maryne Lahaye Julie Toussaint Youssef Slaoui

Philippe SIRAULT. Etude de cas Danone. Camille Guilgaut Maryne Lahaye Julie Toussaint Youssef Slaoui Philippe SIRAULT Etude de cas Danone Camille Guilgaut Maryne Lahaye Julie Toussaint Youssef Slaoui Sommaire Introduction Diagnostic Externe Diagnostic Interne Stratégie de Danone Conclusion Présentation

Plus en détail

Analyse du secteur automobile marocain

Analyse du secteur automobile marocain Analyse du secteur automobile marocain Présentation du secteur L industrie automobile marocaine représente près de 5% du PIB industriel, assure 14% des Exportations industrielles et entraîne une grande

Plus en détail

Stratégie Marketing. Elle porte sur le portefeuille d activités de l entreprise = sur l ensemble des activités de l entreprise.

Stratégie Marketing. Elle porte sur le portefeuille d activités de l entreprise = sur l ensemble des activités de l entreprise. Stratégie Marketing Stratégie Marketing 2011 I. La planification stratégique en marketing La stratégie marketing guide toutes les actions de l entreprise au niveau marketing et au niveau générale, guide

Plus en détail

Stratégie commerciale

Stratégie commerciale Stratégie commerciale Plan Le groupe Ferrero Présentation du produit Le marché de la pâte à tartiner Segmentation Cible Positionnement Marketing Mix : les 4P Conclusion Historique Ferrero 1946 : élaboration

Plus en détail

04/05/2014. L étude de marché

04/05/2014. L étude de marché L étude de marché Définition l étude de marché est un travail de collecte et d analyse d informations ayant pour but d identifier les caractéristiques d un marché. (Environnement, offre, demande, ) Son

Plus en détail

Création du modèle Tanga en 1979, 9 collections par an. - Cahque produit Aubade est crée, recherché et fabriqué sur le sol francais

Création du modèle Tanga en 1979, 9 collections par an. - Cahque produit Aubade est crée, recherché et fabriqué sur le sol francais I) Diagnostic Stratégique a) Diagnostic Interne Diagnostique interne : Les Points forts : Politique innovatrice : 1 er a osé les couleurs, le concept des parrures coordonées, Création du modèle Tanga en

Plus en détail

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité!

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! La franchise DIA, deux opportunités Pour parfaire votre parcours d intégration dans le réseau, vous rejoindrez un centre de formation

Plus en détail

Table des matières. Comment utiliser efficacement cet ouvrage pour en obtenir les meilleurs résultats?... 5

Table des matières. Comment utiliser efficacement cet ouvrage pour en obtenir les meilleurs résultats?... 5 Table des matières Sommaire.................................................................. v Avant-propos et remerciements............................................. 1 Note du traducteur.....................................................

Plus en détail

. Le résumé est la dernière partie à rédiger.. Résumé concis et convaincant.

. Le résumé est la dernière partie à rédiger.. Résumé concis et convaincant. Plan d élaboration du PLAN D AFFAIRES Avant de réaliser votre projet, élaborez votre plan d affaires selon le modèle suivant : RESUME :. Le résumé est la dernière partie à rédiger.. Résumé concis et convaincant.

Plus en détail

Introduction en Bourse de la Société. Réunion d analystes

Introduction en Bourse de la Société. Réunion d analystes Introduction en Bourse de la Société «Assurances SALIM» Réunion d analystes 22 Février 2010 & Membre d Sommaire I. Le secteur des assurances en Tunisie i II. Présentation de la société «Assurances SALIM»

Plus en détail

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière Séminaire Démarche de clustering : Stratégie et animation 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière En partenariat avec la Grappe d entreprises INOVAGRO et animé par France Clusters L innovation agroalimentaire

Plus en détail

Le marketing du tourisme

Le marketing du tourisme Christine Petr Le marketing du tourisme 2 e édition Conseiller éditorial : Christian Pinson Dunod, 2015 5 rue Laromiguière, 75005 Paris www.dunod.com ISBN 978-2-10-072242-6 Sommaire Avant-propos 7 Chapitre

Plus en détail

Chapitre 3 : Les options stratégiques Exercices

Chapitre 3 : Les options stratégiques Exercices Chapitre 3 : Les options stratégiques Exercices Exercice 1 : Les stratégies de spécialisation Questions : Complétez le tableau suivant : Entreprise Stratégie adoptée Justification SEB Stratégie de différenciation

Plus en détail

,,ÉTUDES ET RECHERCHES SUR LA DISTRIBUTION, LA PROMOTION ET LA VALORISATION DES PRODUITS DE BOULANGERIE DANS LE MUNICIPE DE CONSTANŢA

,,ÉTUDES ET RECHERCHES SUR LA DISTRIBUTION, LA PROMOTION ET LA VALORISATION DES PRODUITS DE BOULANGERIE DANS LE MUNICIPE DE CONSTANŢA RESUMÉ Mots clés : marketing, produits alimentaires, stratégies La thèse de doctorat intitulée,,études ET RECHERCHES SUR LA DISTRIBUTION, LA PROMOTION ET LA VALORISATION DES PRODUITS DE BOULANGERIE DANS

Plus en détail

1. Démarche SCP. Segmenter cibler- positionner

1. Démarche SCP. Segmenter cibler- positionner 1. Démarche SCP Segmenter cibler- positionner 1.1. Segmenter Marketing de masse : production de masse car marché relativement homogène Marketing segmenté : produits différents en fonction des goûts des

Plus en détail

Audit stratégique. Démarche méthodologique

Audit stratégique. Démarche méthodologique Audit stratégique Démarche méthodologique La méthode ANALYSE DE L ENVIRONNEMENT Identifier les opportunités et menaces DIAGNOSTIC DE L ENTREPRISE Identifier les forces et faiblesses POSITIONNEMENT STRATEGIQUE

Plus en détail

Principes de Base du Marketing. Robert TEP

Principes de Base du Marketing. Robert TEP Principes de Base du Marketing Robert TEP Plan I. Définition II. Principe III. Démarche IV. Les objectifs: 1. Clarifier la notion de Marketing 2. Distinguer les extensions de fonctions du Marketing 3.

Plus en détail

PLAN MARKETING SIMPLIFIÉ

PLAN MARKETING SIMPLIFIÉ PLAN MARKETING SIMPLIFIÉ SEPT 2015 KRATIROFF 2015 EFAP EBS GEM HEC Préambule Ce modèle de plan marketing est fourni à titre d exemple, il n est pas exhaustif et ne représente qu un simple guide pour les

Plus en détail

Chapitre 1 : La stratégie marketing

Chapitre 1 : La stratégie marketing Chapitre 1 : La stratégie marketing SECTION 1 : la segmentation stratégique La démarche marketing : - Analyse : marketing Etudes (diagnostic externe et interne : environnement, marché, concurrence) - Elaboration

Plus en détail

Parcours développement stratégique commercial

Parcours développement stratégique commercial P01 Parcours professionnalisant de formation Parcours développement stratégique commercial Partenaires : Avec le soutien de : P02 Parcours professionnalisant de formation INTERVENANTS Sophie DESCHAMPS

Plus en détail

MBA L ESSENTIEL DU MANAGEMENT PAR LES MEILLEURS PROFESSEURS. Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3014-5

MBA L ESSENTIEL DU MANAGEMENT PAR LES MEILLEURS PROFESSEURS. Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3014-5 MBA L ESSENTIEL DU MANAGEMENT PAR LES MEILLEURS PROFESSEURS, 2005 ISBN : 2-7081-3014-5 Table des matières Introduction... 7 En résumé un MBA, qu est-ce?... 7 Quelques éléments critiques sur les programmes

Plus en détail

Prince de Bretagne Une filière organisée. Comment Prince de Bretagne valorise la diversité de ses légumes

Prince de Bretagne Une filière organisée. Comment Prince de Bretagne valorise la diversité de ses légumes Prince de Bretagne Une filière organisée Comment Prince de Bretagne valorise la diversité de ses légumes 4 dates fondatrices 1961 Sica St Pol de Léon 1965 - Cerafel 1970 Marque Prince de Bretagne 1972

Plus en détail

Développement réussi d une PME suisse orientée vers l exportation Eva Jaisli, CEO PB Swiss Tools

Développement réussi d une PME suisse orientée vers l exportation Eva Jaisli, CEO PB Swiss Tools Conférence des médias Swissmem du 27 février 2013 Développement réussi d une PME suisse orientée vers l exportation Eva Jaisli, CEO PB Swiss Tools Depuis 1878 - engagement en faveur de la place industrielle

Plus en détail

LAÏTA, la croissance en confiance

LAÏTA, la croissance en confiance Dossier de presse 17 Avril 2012 LAÏTA, la croissance en confiance croissance du chiffre d affaires : + 12 % accélération des investissements : 100 millions d euros en 24 mois 2 Communiqué de Synthèse LAÏTA

Plus en détail

MONTER SON BUSINESS PLAN

MONTER SON BUSINESS PLAN MONTER SON BUSINESS PLAN Le plan de développement («business plan» en anglais) est la description quantitative et qualitative du projet de votre entreprise à moyen terme. C est donc un document fondamental

Plus en détail

DOING BUSINESS WITH THE USA Une perspective Tunisienne

DOING BUSINESS WITH THE USA Une perspective Tunisienne DOING BUSINESS WITH THE USA Une perspective Tunisienne Expert - Coordonnateur du FAMEX Maison de l exportateur Tunis le 11 Janvier 2012 AGENDA 1. Les Etats-Unis : Des faits, des chiffres et des tendances

Plus en détail

Investissement au Maroc

Investissement au Maroc Investissement au Maroc Pourquoi le Maroc La compétitivité des coûts A seulement 14 km de l Europe, le Maroc se positionne comme une plateforme compétitive à l export: o Des charges salariales réduites

Plus en détail

REUNION CLIFF / FFCI. Rouen 6 mai 2010

REUNION CLIFF / FFCI. Rouen 6 mai 2010 REUNION CLIFF / FFCI Rouen 6 mai 2010 Le Groupe BIC Un modèle économique durable bénéficiant de positions fortes dans le monde entier Une politique d utilisation de la trésorerie claire et une rémunération

Plus en détail

Valorisation des dattes non comestibles en Algérie

Valorisation des dattes non comestibles en Algérie Valorisation des dattes non comestibles en Algérie La technologie et l économie d extraction du sucre liquide Dr. Ulrich März GIZ/AFC Symposium «Valorisation des fruits dans les boissons» Alger, le 27

Plus en détail

SOMMAIRE. Assurances Salim

SOMMAIRE. Assurances Salim SOMMAIRE 1- Le secteur des assurances en Tunisie 2- Présentation de la socièté «ASSURANCES SALIM» 3- Stratégie de développement et perspectives d avenir 4- Evaluation 5 -Caractéristiques de l offre Assurances

Plus en détail

Financer et accompagner les entreprises

Financer et accompagner les entreprises Financer et accompagner les entreprises EN HAUTE-NORMANDIE Créer EN HAUTE-NORMANDIE Innover Fiches pratiques Développer Transmettre Outils communs Édito des Présidents La Région Haute-Normandie et OSEO,

Plus en détail

S6 FSR.2013. Opportunité d affaire

S6 FSR.2013. Opportunité d affaire ENTREPRENEURIAT Cours n 4 S6 FSR.2013 Opportunité d affaire Trouver une «bonne» idée d affaire Demande réelle Retour sur investissement Concurrence Réaliser les objectifs du créateur Moyens et compétences

Plus en détail

République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services. Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil :

République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services. Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil : République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil : Journée de l Ingénieur Tunisien Tunis, 30 octobre 2010

Plus en détail

UE Marketing Stratégique

UE Marketing Stratégique UE Marketing Stratégique Modèles et Méthodes du Marketing Stratégique Les différents modèles et méthodes en Marketing Stratégique Introduction Analyse des besoins (du marché de référence) Analyse d attractivité

Plus en détail

Le marketing. Les critères de choix de la clientèle sont : l exclusivité, la crédibilité, la durabilité et la cohérence

Le marketing. Les critères de choix de la clientèle sont : l exclusivité, la crédibilité, la durabilité et la cohérence est l ensemble des actions qui ont pour objectif de prévoir constater stimuler et renouveler les besoins de la clientèle en maitrisant les transformations du marché. C est une démarche qui comprend trois

Plus en détail

Notions de marketing en restauration. Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud

Notions de marketing en restauration. Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud Notions de marketing en restauration Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud Introduction Formation sur le marketing appliqué aux futurs métiers de nos élèves. L objectif est de vous aider dans

Plus en détail

DOING BUSINESS WITH THE USA Une perspective Tunisienne

DOING BUSINESS WITH THE USA Une perspective Tunisienne DOING BUSINESS WITH THE USA Une perspective Tunisienne Expert - Coordonnateur du FAMEX Maison de l exportateur Tunis le 18 Mai 2010 AGENDA 1. Les Etats-Unis : Des faits, des chiffres et des tendances 2.

Plus en détail

MEMO sur la fiscalité du secteur manufacturier. Exemple sur la fiscalité de la bière

MEMO sur la fiscalité du secteur manufacturier. Exemple sur la fiscalité de la bière MEMO sur la fiscalité du secteur manufacturier Exemple sur la fiscalité de la bière A l heure des arbitrages imminents sur le moyen d augmenter les recettes budgétaires de l état et du débat inévitable

Plus en détail

Communiqué de presse. Ouverture du nouveau magasin Promocash À SAINT LÔ Jeudi 12 juin

Communiqué de presse. Ouverture du nouveau magasin Promocash À SAINT LÔ Jeudi 12 juin Communiqué de presse Ouverture du nouveau magasin Promocash À SAINT LÔ Jeudi 12 juin Promocash ouvre son nouveau magasin à SAINT LÔ jeudi 12 juin Ce site a pour objectif d offrir à sa clientèle de professionnels

Plus en détail

Cours de Marketing Approfondi

Cours de Marketing Approfondi Cours de Marketing Approfondi Présenté par: Le marché industriel Caractéristiques du marché industriel: - Le marché industriel est composé des entreprises et organisations publiques qui achètent les biens

Plus en détail

Sommaire. Carte de visite. Evolution de l activité. Les clés du succès. Les principales contraintes. Axes stratégiques: Horizon 2020.

Sommaire. Carte de visite. Evolution de l activité. Les clés du succès. Les principales contraintes. Axes stratégiques: Horizon 2020. FEVRIER 2014 Sommaire Carte de visite Evolution de l activité Les clés du succès Les principales contraintes Axes stratégiques: Horizon 2020. Carte de visite: chiffres clés Nombre d adhérents : 13 500

Plus en détail

Chapitre 5 Vérifiez vos connaissances Éléments de réponse

Chapitre 5 Vérifiez vos connaissances Éléments de réponse Chapitre 5 Vérifiez vos connaissances Éléments de réponse Réponse point 1 En quoi la politique produit internationale diffère t elle d une politique produit locale classique? Le problème de la politique

Plus en détail

Le marketing 4P 5P 6P. Olivier Gareau 16 octobre 2012

Le marketing 4P 5P 6P. Olivier Gareau 16 octobre 2012 Le marketing 4P 5P 6P Olivier Gareau 16 octobre 2012 Au menu ce midi Test marketing Pourquoi un plan de marketing... stratégique? Composantes et phases Le Centre d entrepreneuriat ESG UQÀM Un petit test

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2014 TAQA MOROCCO MARDI 3 MARS 2015

RESULTATS ANNUELS 2014 TAQA MOROCCO MARDI 3 MARS 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 TAQA MOROCCO MARDI 3 MARS 2015 1 SOMMAIRE RESULTATS 2014 1. Faits marquants 2. Indicateurs opérationnels et financiers INDICATEURS BOURSIERS DU TITRE TAQA MOROCCO INVESTIR DANS JLEC

Plus en détail

LA MISE EN MARCHÉ. LOUIS FLEURENT Février 2015

LA MISE EN MARCHÉ. LOUIS FLEURENT Février 2015 LA MISE EN MARCHÉ LOUIS FLEURENT Février 2015 INTRODUCTION Les raisons de la fondation de la Fromagerie l Ancêtre inc. (volonté des actionnaires) : Transformer la production des 10 fermes laitières des

Plus en détail

Big Bang Céréales. Compétition d agence

Big Bang Céréales. Compétition d agence Big Bang Céréales Compétition d agence Big Bang Céréales Compétition d agence Présenté par Lemon Tree Sommaire Rappel Audit Stratégie Recommandations des enjeux interne & externe marketing & session Q/A

Plus en détail

Le Marketing Territorial

Le Marketing Territorial Le Marketing Territorial Eléments de méthodologie pour construire une stratégie Laurent Sansoucy Formation ANIMA Rabat, 7-8-9 mai 2003 Plan Démarche générale Stratégies marketing Segmentation En guise

Plus en détail

Analyse. Implantation de Great Wall Motor en Suisse. Forte concurrence SWOT. Produits. Morosité du marché automobile et crise économique Opportunités

Analyse. Implantation de Great Wall Motor en Suisse. Forte concurrence SWOT. Produits. Morosité du marché automobile et crise économique Opportunités Sommaire Analyse Proposition de nom Objectifs Cibles communication Stratégie Mesures hors média Choix média Planification de communication Création Production Budget Analyse Implantation de Great Wall

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 1 REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIALE TITRE CERTIFIE

Plus en détail

Les outils de la stratégie

Les outils de la stratégie Jacques BOJIN et Jean-Marc SCHOETTL Les outils de la stratégie, 2005 ISBN : 2-7081-3287-3 Avant-propos et remerciements... XV Introduction... XVII Les stratégies classiques Le positionnement stratégique

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE

GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE MICHEL BADOC EN COLLABORATION AVEC ISABELLE SELEZNEFF GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3215-6 SOMMAIRE Remerciements... 11 Table des

Plus en détail

Sommaire. Présentation du groupe GDF-SUEZ Analyse SWOT Recommandations Conclusion

Sommaire. Présentation du groupe GDF-SUEZ Analyse SWOT Recommandations Conclusion Sommaire Présentation du groupe GDF-SUEZ Analyse SWOT Recommandations Conclusion GAZ DE FRANCE : Le Groupe Gaz de France est un acteur majeur de l'énergie en Europe. Numéro Un européen de la distribution

Plus en détail

Présentation 5. Chapitre 1 La démarche marketing 19 1 Définitions 19

Présentation 5. Chapitre 1 La démarche marketing 19 1 Définitions 19 S ommaire Présentation 5 Chapitre 1 La démarche marketing 19 1 Définitions 19 A. Le marketing de l offre 19 B. Le marketing de la demande 20 C. Le marketing de l échange 21 2 Une histoire du marketing

Plus en détail

LIBERALISATION DU FIXE : LE POURQUOI, LE COMMENT ET LES CONSEQUENCES

LIBERALISATION DU FIXE : LE POURQUOI, LE COMMENT ET LES CONSEQUENCES Capital Humain & Technologies Direction des Affaires Générales Département des Etudes et de la Documentation Thème du mois LIBERALISATION DU FIXE : LE POURQUOI, LE COMMENT ET LES CONSEQUENCES Plan : Introduction

Plus en détail

L innovation. Facteur clé de développement rentable. Document Confidentiel Toute reproduction est interdite sans l autorisation de FOOD DEVELOPMENT

L innovation. Facteur clé de développement rentable. Document Confidentiel Toute reproduction est interdite sans l autorisation de FOOD DEVELOPMENT L innovation Facteur clé de développement rentable Document Confidentiel Toute reproduction est interdite sans l autorisation de FOOD DEVELOPMENT Sept. 2013 Par Vincent LAFAYE NOTRE POSITIONNEMENT FOOD

Plus en détail

«Oum Azza de l enfouissement à la valorisation»

«Oum Azza de l enfouissement à la valorisation» (CET) d Oum Azza «Oum Azza de l enfouissement à la valorisation» 24 Décembre 2013 Programme National de traitement des Déchets Ménagers (PNDM) 2012-2016 Quantités réceptionnées 2007-2012 Le PNDM, s inscrit

Plus en détail

Introduction en bourse- POULINA GROUP HOLDING

Introduction en bourse- POULINA GROUP HOLDING Introduction en bourse- POULINA GROUP HOLDING Nombre de titre offerts : 16 670 000 titres Période de souscription : du 24 juillet au 6 août 2008 Prix : 5,950D Jouissance des titres : 1er janvier 2008 Recommandation

Plus en détail

INTRODUCTION. Plan du cours (1/2) Marketing stratégique. Plan du cours (2/2) Le rôle du marketing stratégique. Le vocabulaire stratégique

INTRODUCTION. Plan du cours (1/2) Marketing stratégique. Plan du cours (2/2) Le rôle du marketing stratégique. Le vocabulaire stratégique Plan du cours (1/2) Marketing stratégique Séverine Saleilles Introduction Le diagnostic stratégique Diagnostic externe (PESTEL, forces concurrentielles, cycle de vie, benchmark) Diagnostic interne (chaîne

Plus en détail

Construire demain. Franck Riboud Président Directeur Général

Construire demain. Franck Riboud Président Directeur Général Construire demain Franck Riboud Président Directeur Général Construire demain 1 2 3 Construire la référence r rence mondiale de l alimentation l et de l innovation l santé Construire une présence planétaire

Plus en détail

La marque : clé du succès de la stratégie commerciale dans un marché global

La marque : clé du succès de la stratégie commerciale dans un marché global La marque : clé du succès de la stratégie commerciale dans un marché global Historique Les marques existent depuis les premiers échanges commerciaux et servaient essentiellement à authentifier l origine

Plus en détail

SOMMAIRE SURVIE..5 V- BILAN DE LA STRATEGIE DE DIVERSIFICATION.

SOMMAIRE SURVIE..5 V- BILAN DE LA STRATEGIE DE DIVERSIFICATION. SOMMAIRE INTRODUCTION.1 I- LA DIVERSIFICATION DE PLACEMENT..2 II- LA DIVERSIFICATION DE REDEPLOIEMENT 3 III- LA DIVERSIFICATION DE CONFORTEMENT..4 IV- LA DIVERSIFICATION DE SURVIE..5 V- BILAN DE LA STRATEGIE

Plus en détail

l industrie lindustrie des boissons énergisantes

l industrie lindustrie des boissons énergisantes Les stratégies té de marketing de l industrie lindustrie des boissons énergisantes Journée de réflexion Boissons énergisantes Coalition québécoise sur la problématique du poids Céé Créée en 2006 Parrainée

Plus en détail

Brasseur en France depuis 1664 KRONENBOURG célèbre ses 350 ans en 2014

Brasseur en France depuis 1664 KRONENBOURG célèbre ses 350 ans en 2014 19 février 2014 Brasseur en France depuis 1664 KRONENBOURG célèbre ses 350 ans en 2014 En 2013, le marché français de la bière poursuit sa mutation mais connait un recul historique. Le secteur professionnel

Plus en détail

GROUPE BEL PERFORMANCES ET PERSPECTIVES 2015. Sablé-sur-Sarthe 24 juin 2015

GROUPE BEL PERFORMANCES ET PERSPECTIVES 2015. Sablé-sur-Sarthe 24 juin 2015 GROUPE BEL PERFORMANCES ET PERSPECTIVES 2015 Sablé-sur-Sarthe 24 juin 2015 LE GROUPE BEL 150 ANS DE SUCCESS STORY Antoine Fiévet, Président-Directeur Général 150 ANS D AUDACE FAMILIALE ET D EXPERTISE 1865

Plus en détail

INSTITUT NATIONAL DES LANGUES ET CIVILISATIONS ORIENTALES

INSTITUT NATIONAL DES LANGUES ET CIVILISATIONS ORIENTALES INSTITUT NATIONAL DES LANGUES ET CIVILISATIONS ORIENTALES LICENCE: LANGUES, CULTURES ET SOCIETES DU MONDE SPECIALITE : COMMUNICATION INTERCULTURELLE ET LANGUES DU MONDE (CILM) Design graphique et multimédia

Plus en détail

Réunion annuelle d information. du 24 juin 2015

Réunion annuelle d information. du 24 juin 2015 Réunion annuelle d information du 24 juin 2015 Réunion annuelle d information du 24 juin 2015 Ordre du jour : - Présentation générale de l entreprise - Activité 2014 - Résultats financiers 2014 - Perspectives

Plus en détail

Techniques des prévisions de ventes

Techniques des prévisions de ventes Techniques des prévisions de ventes Introduction Les techniques des prévisions de ventes servent à : Anticiper, à éviter les risques et à maitriser au mieux l avenir dans un contexte concurrentiel. PLAN

Plus en détail

22 QUELLES SONT LES STRATEGIES DES ENTREPRISES?

22 QUELLES SONT LES STRATEGIES DES ENTREPRISES? 22 QUELLES SONT LES STRATEGIES DES ENTREPRISES? Introduction : les deux types de croissance de l'entreprise 1. La concentration se définit comme l augmentation de la taille de l entreprise. La croissance

Plus en détail

SOMMAIRE 1 LA CONSOMMATION... 5 1.1 L EVOLUTION DE LA CONSOMMATION... 5 1.2 LES TENDANCES DE CONSOMMATION... 8 2 LA PRODUCTION...

SOMMAIRE 1 LA CONSOMMATION... 5 1.1 L EVOLUTION DE LA CONSOMMATION... 5 1.2 LES TENDANCES DE CONSOMMATION... 8 2 LA PRODUCTION... SOMMAIRE 1 LA CONSOMMATION... 5 1.1 L EVOLUTION DE LA CONSOMMATION... 5 1.2 LES TENDANCES DE CONSOMMATION... 8 2 LA PRODUCTION... 13 2.1 L EVOLUTION DE LA PRODUCTION... 13 2.2 LES PRODUCTEURS BIOLOGIQUES...

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE Préambule Le Business Plan (ou plan d affaire) est un document qui décrit le projet d activité, fixe des objectifs, définit les besoins en équipements,

Plus en détail

La perspective du secteur privé sur l accès au financement des TPE et des PME en croissance

La perspective du secteur privé sur l accès au financement des TPE et des PME en croissance 5 ème RÉUNION DU GROUPE DE TRAVAIL SUR LES POLITIQUES EN FAVEUR DES PME, DE L ENTREPRENARIAT ET DU CAPITAL HUMAIN ACCOMPAGNER LA CROISSANCE DES MICRO ET PETITES ENTREPRISES : RÉSOUDRE LES OBSTACLES FINANCIERS

Plus en détail

Le secteur des assurances en Tunisie : Des lacunes à combler dans un secteur en pleine mutation

Le secteur des assurances en Tunisie : Des lacunes à combler dans un secteur en pleine mutation Le secteur des assurances en Tunisie : Des lacunes à combler dans un secteur en pleine mutation Plusieurs tentatives visant la mise à niveau et la refonte du secteur des assurances en Tunisie ont déjà

Plus en détail

Ce diagnostic interne consiste à passer en revue les fonctions principales d une entreprise

Ce diagnostic interne consiste à passer en revue les fonctions principales d une entreprise Les fonctions et leur évolution 2. Le diagnostic par les fonctions jscilien@u-paris10.fr Ce diagnostic interne consiste à passer en revue les fonctions principales d une entreprise L analyse se fonde sur

Plus en détail

Présentation d un plan marketing pour la marque du GROUPE JIREH: Pmp

Présentation d un plan marketing pour la marque du GROUPE JIREH: Pmp Présentation d un plan marketing pour la marque du GROUPE JIREH: Pmp Stratégie Marketing du lancem 1-Analyse de l environnement a. Environnement Externe i. Evolution du secteur d activité ii. Potentiel

Plus en détail

Séminaire Inter-Entreprise «Introduction au Management de l Innovation»

Séminaire Inter-Entreprise «Introduction au Management de l Innovation» FORMULAIRE D INSCRIPTION Séminaire Inter-Entreprise «Introduction au Management de l Innovation» Jeudi 23 et Vendredi 24 Avril 2015 Premier institut dédié au développement de l innovation en Afrique du

Plus en détail

QCM d autoévaluation

QCM d autoévaluation QCM d autoévaluation Concernant les techniques d analyse stratégique Philippe Massol Vous devez pouvoir répondre à toutes les questions de ce QCM pour pouvoir considérer que vous êtes à l aise avec les

Plus en détail

Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins. Être un employeur distinctif

Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins. Être un employeur distinctif Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins Être un employeur distinctif ASDEQ Mai 2010 La mission de Desjardins Contribuer au mieux-être économique et social des personnes et des collectivités

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE 2010 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE

DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE 2010 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE AI 2010 0 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE DANS LA LIGNÉE DE SA POLITIQUE DE DISCOUNT RESPONSABLE QUI VISE À RENDRE ACCESSIBLES À TOUS LES CONSOMMATEURS

Plus en détail

Contribution de JEUNES AGRICULTEURS. Organisation Professionnelle Agricole à vocation syndicale

Contribution de JEUNES AGRICULTEURS. Organisation Professionnelle Agricole à vocation syndicale A Paris, le vendredi 07 septembre, REEXAMEN DU REGIME DE L UE APPLICABLE AU SECTEUR DES FRUITS ET LEGUMES - CONSULTATION PUBLIQUE SUR LES OPTIONS PROPOSEES ET L'EVALUATION DE LEURS INCIDENCES Contribution

Plus en détail

ANIMA Réseau Euroméditerranéen d Agences de Promotion des Investissements Euromediterranean Network of Investment Promotion Agencies

ANIMA Réseau Euroméditerranéen d Agences de Promotion des Investissements Euromediterranean Network of Investment Promotion Agencies Marketing Territorial & Promotion de l Investissement Introduction Séminaire Offres territoriales Bénédict de Saint-Laurent, AFII Juin 2003 ANIMA Réseau Euroméditerranéen d Agences de Promotion des Investissements

Plus en détail

Métro Cash and Carry France

Métro Cash and Carry France Métro Cash and Carry France Présentation de l unité commerciale Les quatre enseignes du groupe Métro Grossiste alimentaire CA 2010: 33 milliards d euros CA Metro Groupe: 68 milliards d euros Commerce électronique

Plus en détail