3 Le cadre législatif et réglementaire...16

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "3 Le cadre législatif et réglementaire...16"

Transcription

1 TABLE DES MATIÈRES PARTIE 1 : LE BILAN-DIAGNOSTIC DE L ASSAINISSEMENT 1 Le contexte de l assainissement La situation générale L assainissement en milieu urbain Les ordures Les eaux usées ménagères Les excréta Les eaux de pluie Les déchets biomédicaux L assainissement en milieu rural L assainissement en milieu industriel Les politiques et les stratégies Bref historique De 1959 à La Décennie Internationale pour l Eau Potable et l Assainissement Les politiques et les stratégies en Le cadre législatif et réglementaire Les acteurs Les acteurs institutionnels Le Ministère de la Santé Publique Le Ministère des Travaux Publics, des Transports, de l Habitat et de l Urbanisme Le Ministère de l Environnement et de l Eau Le Ministère de l Intérieur, de la Sécurité et de la Décentralisation Les populations et les Comités d Assainissement Les bailleurs de fonds Les ONG Le secteur privé et artisanal Les projets et les investissements en assainissement Le descriptif des projets et des investissements Le Programme d Action pour le Développement Social ( ) L Agence Tchadienne d Exécution des Travaux d Intérêt Public Le programme de coopération Tchad-UNICEF Le programme de coopération Tchad-UNICEF

2 5.1.5 Le drainage des eaux de pluie à N Djaména, Moundou et Sarh Le Projet de Renforcement des Capacités de Gestion du Secteur Pétrolier Le projet Eaux et Services dans les quartiers périphériques de N Djaména Le projet hydraulique villageoise Ouaddaï-Biltine Le récapitulatif des travaux Les équipements d assainissement Les équipements d assainissement urbains Les équipements d assainissement en milieu rural Les eaux usées industrielles L entretien et la gestion des équipements d assainissement Le rôle des Comités d Assainissement à N Djaména Les Comités d Assainissement de Moundou L évaluation des besoins Les besoins en assainissement urbain Les besoins en assainissement rural/villageois Les besoins en assainissement industriel Les constats...53 PARTIE 2 LES PERSPECTIVES 1 Les stratégies La mise en œuvre progressive de l assainissement autonome en milieu urbain et semi-urbain La mise en place progressive des équipements d assainissement urbains et semi-urbains dans les principales villes tchadiennes La promotion de mesures de base en assainissement villageois Le renforcement des capacités nationales Le renforcement du cadre législatif et réglementaire Le plan d action Les actions en assainissement urbain et semi-urbain La période La période Les actions en assainissement villageois La période La période

3 2.3 Les actions en assainissement industriel Les actions diverses Le renforcement des capacités L élaboration de normes Les programmes proposés La synthèse des objectifs, des stratégies et plan d action...71 Bibliographie LISTE DES TABLEAUX Tableau 1 : Sources d approvisionnement en eau de boisson...9 Tableau 2 : Types de cabinets d aisance utilisés...10 Tableau 3 : Déchets solides produits par jour à N Djaména...11 Tableau 4 : Situation des travaux exécutés par le PADS ( )...22 Tableau 5 : Types de latrines dans les habitations de N Djaména PADS...22 Tableau 6 : Situation des travaux exécutés par l ATETIP avant Tableau 7 : Situation des travaux de l ATETIP en Tableau 8 : Récapitulatif des projets et des investissements ( )...26 Tableau 9 : Types et longueur des ouvrages de drainage à N Djaména...28 Tableau 10 : Répartition des latrines publiques à N Djaména...28 Tableau 11 : Synoptique descriptif de l assainissement des 4 plus grandes villes...29 Tableau 12 : Équipement d assainissement de Bongor, Bol et Mongo...44 Tableau 13 : Volume d eau consommé et rejets des eaux usées par l industrie...45 Tableau 14 : Synthèse des programmes proposés en assainissement urbain...65 Tableau 15 : Synthèse des programmes proposés en assainissement rural/villageois...66 Tableau 16 : Plan d action proposé en assainissement ( )...67 Tableau 17 : Plan d action proposé en assainissement ( )

4 LISTE DES FIGURES Figure 1 : Plan Urbain de Référence de la ville de N Djaména...30 Figure 2 : Sites de dépôts et des latrines publiques à N Djaména...31 Figure 3 : Réseau de drainage projeté de la ville de N Djaména...32 Figure 4 : Équipements de la ville de N Djaména...33 Figure 5 : Plan Urbain de Référence de la ville de Moundou...34 Figure 6 : Réseau de drainage de la ville de Moundou...35 Figure 7 : Réseau de drainage projeté de la ville de Moundou...36 Figure 8 : Plan Urbain de Référence de la ville de Sarh...37 Figure 9 : Réseau de drainage de la ville de Sarh...38 Figure 10 : Équipements de la ville de Sarh...39 Figure 11 : Projets prioritaires en assainissement de la ville de Sarh...40 Figure 12 : Plan Urbain de Référence de la ville d Abéché...41 Figure 13 : Réseau de drainage de la ville d Abéché...42 Figure 14 : Équipements de la ville d Abéché

5 LISTE DES ABRÉVIATIONS AFD : ATETIP : BAD : BCCA : CA : BM : CNEA : CNF : DGSA : DIEPA : EDST : ETMS : FED : FENU : IDA : ITS : KFW : MISD : MPC : MSP : MTPTHU : OMS : ONG : PADS : PEM : PET : PME : PMH : PNS : PNUD : POR : SDEA : STEE : UNICEF : Agence Française de Développement Agence Tchadienne d Exécution des Travaux d Intérêt Public Banque Africaine de Développement Bureau Central des Comités d Assainissement Comité d Assainissement Banque Mondiale Comité National de l Eau et de l Assainissement Centre National de Formation Direction du Génie Sanitaire et Assainissement Décennie Internationale de l Eau Potable et de l Assainissement Enquête Démographique de Santé au Tchad Équipe Technique Multisectorielle Fonds Européen de Développement Fonds d Équipement des Nations Unies Agence Internationale de Développement Institut Tropical Suisse Kreditans Talfur Wederaufbau Ministère de l Intérieur, de la Sécurité et de la Décentralisation Ministère du Plan et de la Coopération Ministère de la Santé Publique Ministère des Travaux Publics,Transport, Habitat et Urbanisme Organisation Mondiale de la Santé Organisation non gouvernementale Programme d Action pour le Développement Social Point d eau moderne Polyéthylène Petites et moyennes entreprises Pompe à motricité humaine Politique Nationale de Santé Programme des Nations Unies pour le Développement Plan d Orientation Révisé Schéma Directeur de l Eau et de l Assainissement Société Tchadienne d Eau et d Électricité Fonds des Nations Unies pour l Enfance et l Éducation 5

1 LE CONTEXTE DE L ASSAINISSEMENT. 1.1 La situation générale

1 LE CONTEXTE DE L ASSAINISSEMENT. 1.1 La situation générale 1 LE CONTEXTE DE L ASSAINISSEMENT Le mot «assainissement» était défini en 1949 par l OMS comme «un ensemble d actions visant à améliorer les conditions qui, dans le milieu physique de la vie humaine, influent

Plus en détail

TCHAD LE SECTEUR DE L EAU AU TCHAD : ENJEUX ET ENSEIGNEMENTS

TCHAD LE SECTEUR DE L EAU AU TCHAD : ENJEUX ET ENSEIGNEMENTS TCHAD LE SECTEUR DE L EAU AU TCHAD : ENJEUX ET ENSEIGNEMENTS 1. Le Secteur et les enjeux Le dernier recensement crédite la République du Tchad d une population de 11,18 M. d habitants en 2009 avec un taux

Plus en détail

RAPPORT FINAL DE PROJET

RAPPORT FINAL DE PROJET REPUBLIQUE DU TCHAD --------------- PRIMATURE --------------- MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L EAU ET DES RESSOURCES HALIEUTIQUES --------------- PROJET PNUD/FEM/ANCR/PIMS/2452/G3 --------------- Project

Plus en détail

Eau et Assainissement pour l Afrique TERMES DE REFERENCE

Eau et Assainissement pour l Afrique TERMES DE REFERENCE Eau et Assainissement pour l Afrique 01 BP : 4392 Cotonou Benin; Tel : + 229 21311093 ; Email: wsabenin@wsafrica.org; TERMES DE REFERENCE Services de consultants pour une étude d état des lieux dans le

Plus en détail

BELLER CONSULTANT (août 1991). L étude du problème de drainage des eaux pluviales de la ville de N Djaména. MTPTHU.

BELLER CONSULTANT (août 1991). L étude du problème de drainage des eaux pluviales de la ville de N Djaména. MTPTHU. BIBLIOGRAPHIE AFRIQUE 2000 (juin 1996). Documentation technique de base pour une consultation nationale. MSP.Direction des Activités Sanitaires. AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT. Manuel d urbanisme pour

Plus en détail

REFERENCES DE AC3E EN ASSAINISSEMENT, ANIMATION, FORMATION ET INTERMEDIATION SOCIALE

REFERENCES DE AC3E EN ASSAINISSEMENT, ANIMATION, FORMATION ET INTERMEDIATION SOCIALE REFERENCES DE AC3E EN ASSAINISSEMENT, ANIMATION, FORMATION ET INTERMEDIATION SOCIALE AC3E Ingénieurs conseils 878 rue 29 34 09 BP 532 09 Tél 50 36 36 42 e-mail : ac3eigr@fasonet.bf REFERENCES DU CABINET

Plus en détail

Programme d aménagement intégré de quartiers informels de Port-au-Prince : Martissant et Baillergeau (AIQIP)

Programme d aménagement intégré de quartiers informels de Port-au-Prince : Martissant et Baillergeau (AIQIP) Programme d aménagement intégré de quartiers informels de Port-au-Prince : Martissant et Baillergeau (AIQIP) 1. Synthèse + plan Programme d aménagement intégré de quartiers informels de Port-au-Prince

Plus en détail

Conférence internationale sur les politiques urbaines nationales

Conférence internationale sur les politiques urbaines nationales Conférence internationale sur les politiques urbaines nationales Incheon, République de Corée 14-18 décembre 2015 Vers l élaboration de nouveaux outils de gestion urbaine améliorée au Gabon : Cas de la

Plus en détail

L accès à l eau et à l assainissement en Afrique subsaharienne. 14 février 2013 Collège Les Petits Sentiers, Lucé

L accès à l eau et à l assainissement en Afrique subsaharienne. 14 février 2013 Collège Les Petits Sentiers, Lucé L accès à l eau et à l assainissement en Afrique subsaharienne 14 février 2013 Collège Les Petits Sentiers, Lucé SEVES L ASSOCIATION Systèmes Economiquement Viables pour l Eau aux Suds Association loi

Plus en détail

ASSOCIATION NATIONALE DES COMMUNES DU TCHAD LE PROCESSUS DE LA DECENTRALISATION AU TCHAD

ASSOCIATION NATIONALE DES COMMUNES DU TCHAD LE PROCESSUS DE LA DECENTRALISATION AU TCHAD ASSOCIATION NATIONALE DES COMMUNES DU TCHAD LE PROCESSUS DE LA DECENTRALISATION AU TCHAD 1 PRESENTATION DE L ASSOCIATION NATIONALE DES COMMUNES DU TCHAD Créée par l Assemblée Générale constitutive des

Plus en détail

L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement

L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement Royaume du Maroc Ministère de l Intl Intérieur Direction Générale G des Collectivités s Locales L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement

Plus en détail

Plan Cadre des Nations Unies (UNDAF) Cas du Maroc

Plan Cadre des Nations Unies (UNDAF) Cas du Maroc Plan Cadre des Nations Unies (UNDAF) Cas du Maroc Nations Unies Agences des Nations Unies (Système des Nations Unies) Agences signataires du plan cadre 2007-2011 MAEC, Résident coordinateur du SNU UNICEF,

Plus en détail

REFERENCES DE AC3E EN HYDRAULIQUE VILLAGEOISE ET ALIMENTATION EN EAU POTABLE

REFERENCES DE AC3E EN HYDRAULIQUE VILLAGEOISE ET ALIMENTATION EN EAU POTABLE Références techniques AC3E Hydraulique villageoise et Alimentation en eau potable Page 1 sur 10 REFERENCES DE AC3E EN HYDRAULIQUE VILLAGEOISE ET ALIMENTATION EN EAU POTABLE Références techniques AC3E Hydraulique

Plus en détail

ENERGIE - EAU EN AFRIQUE

ENERGIE - EAU EN AFRIQUE FORUM RHONE-ALPES / AFRIQUE 6 ème Edition «La maîtrise de l Eau et de l Energie constitue le préalable de tout développement économique et social durable» ENERGIE - EAU EN AFRIQUE Financements -Technologies-

Plus en détail

l association Toilettes Du Monde? Coordonnées de la personne référent sur le projet «assainissement»

l association Toilettes Du Monde? Coordonnées de la personne référent sur le projet «assainissement» Vous avez un projet dans le domaine de l assainissement et vous souhaitez solliciter l appui technique de l association Toilettes Du Monde? Ce questionnaire va nous permettre de mieux cibler votre demande.

Plus en détail

Compte Rendu de l Atelier. Participation du Secteur Privé dans les Infrastructures d Eau au Liban : Le Rôle des Banques. Le 9 décembre 2010

Compte Rendu de l Atelier. Participation du Secteur Privé dans les Infrastructures d Eau au Liban : Le Rôle des Banques. Le 9 décembre 2010 Compte Rendu de l Atelier Participation du Secteur Privé dans les Infrastructures d Eau au Liban : Le Rôle des Banques 1. Contexte Le 9 décembre 2010 Beyrouth - Liban Les besoins en investissement pour

Plus en détail

Kigali 5 décembre 2006 REPUBLIQUE DU RWANDA PROVINCE DE L OUEST DISTRICTS DE KARONGI & RUTSIRO

Kigali 5 décembre 2006 REPUBLIQUE DU RWANDA PROVINCE DE L OUEST DISTRICTS DE KARONGI & RUTSIRO REPUBLIQUE DU RWANDA Districts de Karongi et Rutsiro Province de l Ouest/Rwanda PROVINCE DE L OUEST DISTRICTS DE KARONGI & RUTSIRO Présentation synthétique du document de Programme de renforcement de la

Plus en détail

Taux d admission. Débouchés supposés. Aix-Mars. III. M2 mixte Droit et gouvernance des énergies

Taux d admission. Débouchés supposés. Aix-Mars. III. M2 mixte Droit et gouvernance des énergies Universités Intitulés Taux d admission Débouchés supposés Aix-Mars. III M2 mixte Droit et gouvernance des énergies M2 mixte Droit international et européen de l environnement Agent des services juridiques

Plus en détail

PRESENTATION SYNOPTIQUE DE COOPERATION DECENTRALISEE CCFG/TERA

PRESENTATION SYNOPTIQUE DE COOPERATION DECENTRALISEE CCFG/TERA Réseau d Appui aux Initiatives Locales BP 11 468 Tél. : 00 227 96 29 18 55 Fax: 00 227 09 75 29 66 Niamey NIGER Email: railniger@yahoo.fr PRESENTATION SYNOPTIQUE DE COOPERATION DECENTRALISEE CCFG/TERA

Plus en détail

L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT ET LA MÉDITERRANÉE. Promouvoir un développement durable et partagé

L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT ET LA MÉDITERRANÉE. Promouvoir un développement durable et partagé L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT ET LA MÉDITERRANÉE Promouvoir un développement durable et partagé L AFD ET LA MÉDITERRANÉE Le groupe Agence Française de Développement (AFD) est autorisé à intervenir

Plus en détail

REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE UNION-DISCIPLINE-TRAVAIL LA SITUATION DE L INTEGRATION DU GENRE SUR LE PLAN INSTITUTIONNEL, POLITIQUE ET DE PROJET

REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE UNION-DISCIPLINE-TRAVAIL LA SITUATION DE L INTEGRATION DU GENRE SUR LE PLAN INSTITUTIONNEL, POLITIQUE ET DE PROJET REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE UNION-DISCIPLINE-TRAVAIL LA SITUATION DE L INTEGRATION DU GENRE SUR LE PLAN INSTITUTIONNEL, POLITIQUE ET DE PROJET Introduction A l instar de tous les pays qui ont adhéré à

Plus en détail

Ingénieurs-conseils B é n i n. Filiale de. I G I P - Ingenieur-Gesellschaft für internationale Planungsaufgaben mbh DEVELOPPEMENT URBAIN ET REGIONAL

Ingénieurs-conseils B é n i n. Filiale de. I G I P - Ingenieur-Gesellschaft für internationale Planungsaufgaben mbh DEVELOPPEMENT URBAIN ET REGIONAL Ingénieurs-conseils B é n i n Filiale de I G I P - Ingenieur-Gesellschaft für internationale Planungsaufgaben mbh DEVELOPPEMENT URBAIN ET REGIONAL Aménagements Urbain et Rural Infrastructures Urbaine et

Plus en détail

CADRE INSTITUTIONNEL DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DÉVELOPPEMENT D UNE ÉCONOMIE VERTE AU QUÉBEC

CADRE INSTITUTIONNEL DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DÉVELOPPEMENT D UNE ÉCONOMIE VERTE AU QUÉBEC CADRE INSTITUTIONNEL DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DÉVELOPPEMENT D UNE ÉCONOMIE VERTE AU QUÉBEC Depuis 2004, le gouvernement du Québec met en œuvre une démarche de développement durable structurée en vue,

Plus en détail

Plan de Travail Commun entre le Cluster Protection, le Gouvernement Centrafricain et les ONGs Nationales pour 2008

Plan de Travail Commun entre le Cluster Protection, le Gouvernement Centrafricain et les ONGs Nationales pour 2008 Plan de Travail Commun entre le Cluster Protection, le Gouvernement Centrafricain et les ONGs Nationales pour Le Plan de Travail Commun se base sur les objectifs stratégiques de l Appel Consolidé (CAP)

Plus en détail

Dialogue OCDE-GWP : Perspective de la Banque Européenne d Investissement

Dialogue OCDE-GWP : Perspective de la Banque Européenne d Investissement Dialogue OCDE-GWP : Perspective de la Dr. Edouard Perard Economiste Division Eau et Gestion des Dechets 29/10/2014 1 Le dialogue en perspective I. Le contexte du dialogue pour la BEI : exemple de la relation

Plus en détail

Sagés Consult. Tableau (liste non exhaustive) des références pertinentes dans le domaine de la mission

Sagés Consult. Tableau (liste non exhaustive) des références pertinentes dans le domaine de la mission SC Sagés Consult Tableau (liste non exhaustive) des références pertinentes dans le domaine de la mission CLIENT OBJECTIF Financement Audit du Projet 2011 Programme National de Déminage Humanitaire pour

Plus en détail

SOMMAIRE 1 LE PLAN DIRECTEUR CONSENSUEL DES TRANSPORTS EN AFRIQUE CENTRALE (PDCT-AC)...15

SOMMAIRE 1 LE PLAN DIRECTEUR CONSENSUEL DES TRANSPORTS EN AFRIQUE CENTRALE (PDCT-AC)...15 SOMMAIRE 1 LE PLAN DIRECTEUR CONSENSUEL DES TRANSPORTS EN AFRIQUE CENTRALE (PDCT-AC)...15 1.1 LES 31 PROJETS DONT LES FINANCEMENTS SONT PRESSENTIS... 15 1.2 LES 24 PROJETS EN RECHERCHE DE FINANCEMENT...

Plus en détail

Valeur ajoutée et rentabilité

Valeur ajoutée et rentabilité 6 e Forum Mondial de l Eau Solutions Existantes Titre de la Solution : Gestion sociale des forages en zone rurale Cas d étude : Tchad Groupe-cible 1.1.2: D ici à 20xx, garantir que la population rurale

Plus en détail

La ressource. Les acteurs. Le contexte global. Superficie: 110 910 km2. Population: 7,54 M (urbaine: 5,14 / rurale: 2,4)

La ressource. Les acteurs. Le contexte global. Superficie: 110 910 km2. Population: 7,54 M (urbaine: 5,14 / rurale: 2,4) Le contexte global Superficie: 110 910 km2 Population: 7,54 M (urbaine: 5,14 / rurale: 2,4) Régime: démocratie parlementaire Divisions administratives: 28 provinces (oblasti, singulier oblast); Blagoevgrad,

Plus en détail

Notice de Présentation. Zonage d assainissement Eaux Usées. Commune de LORIENT

Notice de Présentation. Zonage d assainissement Eaux Usées. Commune de LORIENT Notice de Zonage d assainissement Eaux Usées Commune de LORIENT SOMMAIRE Contexte... 3 Définitions... 3 Rappels réglementaires... 4 Description du plan de zonage d assainissement d eaux usées... 5 Annexe

Plus en détail

PRESENTATION DU PROJET

PRESENTATION DU PROJET REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE Union Discipline - Travail DIRECTION GENERALE DE LA CONSTRUCTION, DE L ASSAINISSEMENT, DE LA MAINTENANCE ET DE L ARCHITECTURE PROJET DE GESTION INTEGREE DU BASSIN VERSANT DU

Plus en détail

STRATEGIE DE TRANSFORMATION DU CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE DE L ONEA EN CENTRE DES METIERS DE L EAU

STRATEGIE DE TRANSFORMATION DU CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE DE L ONEA EN CENTRE DES METIERS DE L EAU PLAN DE COMMUNICATION STRATEGIE DE TRANSFORMATION DU CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE DE L ONEA EN CENTRE DES METIERS DE L EAU 1. ONEA BURKINA FASO 2. CONTEXTE PN AEPA 3. PN AEPA 4. Volet Formation

Plus en détail

Evaluation du Projet «Pour un service d hydraulique pérenne» dans l Atacora au Bénin

Evaluation du Projet «Pour un service d hydraulique pérenne» dans l Atacora au Bénin Evaluation réalisée avec l appui du F3E pour ELECTRICIENS SANS FRONTIERES (257 Ev) Evaluation du Projet «Pour un service d hydraulique pérenne» dans l Atacora au Bénin Date : Mai 2008 Auteur : Daniel THIEBA

Plus en détail

Rapport d Activité IDO Janvier-Juin 2012

Rapport d Activité IDO Janvier-Juin 2012 Rapport d Activité IDO Janvier-Juin 2012 Les six premiers mois de 2012 ont été très actifs pour IDO, avec au Tchad, le recrutement de notre deuxième permanent, et une activité d inventaire, diagnostique,

Plus en détail

DOCUMENT DE PRESENTATION DE LA THEMATIQUE : EAU & ASSAINISSEMENT EN COTE D IVOIRE

DOCUMENT DE PRESENTATION DE LA THEMATIQUE : EAU & ASSAINISSEMENT EN COTE D IVOIRE DOCUMENT DE PRESENTATION DE LA THEMATIQUE : EAU & ASSAINISSEMENT EN COTE D IVOIRE 1 CONTEXTE Face aux effets des changements climatiques qui ont pour corollaires entre autres, l appauvrissement des sols,

Plus en détail

Le programme-cadre de développement des SADA

Le programme-cadre de développement des SADA 4 Le programme-cadre de développement SADA L étude de cas ne saurait être complète sans présenter une méthode d élaboration programmes de développement SADA. Les sections suivantes montrent les étapes

Plus en détail

La Concurrence dans le secteur de l Énergie en Tunisie

La Concurrence dans le secteur de l Énergie en Tunisie Réunion du Group d'experts Intergouvernemental du Droit et de la Politique de la concurrence Genève, 17-19 juillet 2007 La Concurrence dans le secteur de l Énergie en Tunisie Par Tunisie The views expressed

Plus en détail

Agence Nationale pour le Développement des Energies Renouvelables et de l Efficacité Energétique

Agence Nationale pour le Développement des Energies Renouvelables et de l Efficacité Energétique Agence Nationale pour le Développement des Energies Renouvelables et de l Efficacité Energétique LES ENERGIES RENOUVELABLES ET L EFFICACITE ENERGETIQUE AU CŒUR DE LA STRATEGIE ENERGETIQUE NATIONALE Hajjaji

Plus en détail

FICHE SYNOPTIQUE DE PRESENTATION DU PROGRAMME TACC

FICHE SYNOPTIQUE DE PRESENTATION DU PROGRAMME TACC République du Sénégal Un Peuple Un But Une Foi Ministère de la Décentralisation et des Collectivités locales Direction de la Coopération Décentralisée Programme des Nations Unies pour le Développement

Plus en détail

Thème : L aménagement du territoire et la poli6que de ges6on urbaine au Bénin Par : Séverin K. NSIA Délégué à l Aménagement du Territoire

Thème : L aménagement du territoire et la poli6que de ges6on urbaine au Bénin Par : Séverin K. NSIA Délégué à l Aménagement du Territoire Thème : L aménagement du territoire et la poli6que de ges6on urbaine au Bénin Par : Séverin K. NSIA Délégué à l Aménagement du Territoire 1 Thursday, April 08, 2010 PLAN La probléma6que urbaine au Bénin

Plus en détail

PROGRAMME D INVESTISSEMENT SONES HORIZON 2025 ET STRATEGIE DE FINANCEMENT

PROGRAMME D INVESTISSEMENT SONES HORIZON 2025 ET STRATEGIE DE FINANCEMENT PROGRAMME D INVESTISSEMENT SONES HORIZON 2025 ET STRATEGIE DE FINANCEMENT Présenté par : Madame Anta SECK Directrice Générale de la SONES PLAN DE L EXPOSE 1. RAPPELS 2. PROGRAMME D INVESTISSEMENT HORIZON

Plus en détail

EUROPAID/119860/C/SV/multi. Identification et formulation du projet d'appui à la politique de santé à financer sur les ressources du PIN 10 ème FED

EUROPAID/119860/C/SV/multi. Identification et formulation du projet d'appui à la politique de santé à financer sur les ressources du PIN 10 ème FED EUROPAID/119860/C/SV/multi Identification et formulation du projet d'appui à la politique de santé à financer sur les ressources du PIN 10 ème FED LOT N 8 DEMANDE N 2009/201619/1 TERMES DE REFERENCE SPECIFIQUES

Plus en détail

Bilan énergétique des bâtiments

Bilan énergétique des bâtiments Bilan énergétique des bâtiments Résultats et synthèse de l enquête Plan de la présentation 1. CONTEXTE GENERAL: SITUATION ENERGETIQUE SUISSE - Evolution de la consommation - Secteurs de consommation -

Plus en détail

TROISIÈME CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LE LOGEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT URBAIN DURABLE (HABITAT III)

TROISIÈME CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LE LOGEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT URBAIN DURABLE (HABITAT III) TROISIÈME CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LE LOGEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT URBAIN DURABLE (HABITAT III) DIRECTIVES ET FORMAT POUR LA PRÉPARATION DE RAPPORTS NATIONAUX SUR SIX SUJETS PRINCIPAUX, TRENTE

Plus en détail

Diagnostic et Leçons à tirer

Diagnostic et Leçons à tirer Atelier sur le diagnostic des systèmes d information et d alerte précoce au Tchad Diagnostic et Leçons à tirer 20 Mars 2012, N Djamena, Tchad Plan de la présentation Les attentes d un système d information

Plus en détail

Opportunité d investissement dans le secteur des ER et de l EE au Maroc

Opportunité d investissement dans le secteur des ER et de l EE au Maroc Opportunité d investissement dans le secteur des ER et de l EE au Maroc Mohamed EL Haouari Directeur du Pôle des Energies Renouvelables et de l Efficacité Energétique ADEREE Contexte et conjoncture nationale

Plus en détail

Présenté par : Monsieur: ABDELKADER JDIA Directeur Régional du HCP, Meknès.

Présenté par : Monsieur: ABDELKADER JDIA Directeur Régional du HCP, Meknès. DIRECTION REGIONALE DE MEKNES Présenté par : Monsieur: ABDELKADER JDIA Directeur Régional du HCP, Meknès. 1 Introduction Présentation Acteurs du système d information statistique régional du HCP Sources

Plus en détail

Rôle de l économie verte dans l émergence de la Côte d Ivoire à l horizon 2020. - Orientation générale -

Rôle de l économie verte dans l émergence de la Côte d Ivoire à l horizon 2020. - Orientation générale - COMITE DE CONCERTATION ETAT/SECTEUR PRIVE REUNION DES POINTS FOCAUX Rôle de l économie verte dans l émergence de la Côte d Ivoire à l horizon 2020 - Orientation générale - DIRECTION DE L ECONOMIE VERTE

Plus en détail

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement A l occasion de la Cérémonie de lancement du Cluster Solaire Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Monsieur

Plus en détail

Centre de Communication et de Développement de l Entreprise

Centre de Communication et de Développement de l Entreprise Centre de Communication et de Développement de l Entreprise Bureau d Études Siège: 25, Avenue Noguès, Rue n 4 06 B.P. 1409 Abidjan 06 R.C. N CI-ABJ-2007-B-2911 Tél. : (225) 20.32.91.41 Fax : (225) 20.32.91.40

Plus en détail

ETUDE DU CADRE JURIDIQUE TRAITANT DE LA GESTION DES FORAGES EQUIPES DE POMPES A MOTRICITE HUMAINE AU BURKINA FASO

ETUDE DU CADRE JURIDIQUE TRAITANT DE LA GESTION DES FORAGES EQUIPES DE POMPES A MOTRICITE HUMAINE AU BURKINA FASO Conservation des ressources en eau pour une gestion durable des moyens d'existence des populations de la partie Est du Burkina GWI BURKINA FASO BURKINA FASO Unité - Progrès - Justice Financement : Fondation

Plus en détail

Conférence Régionale sur l Investissement Bâtiment et Travaux Publiques Afrique de l Ouest et Centrale TCHAD DONNEES ECONOMIQUES GENERALES

Conférence Régionale sur l Investissement Bâtiment et Travaux Publiques Afrique de l Ouest et Centrale TCHAD DONNEES ECONOMIQUES GENERALES TCHAD DONNEES ECONOMIQUES GENERALES Population - 2005 9,8 millions Surperficie 1,3 millions Km 2 PIB - 2005 5,5 milliards USD PIB par habitant - 2005 601 USD Taux de croissance - 2005 5,6% Inflation -

Plus en détail

REGLEMENT. Dossier de modification Pièce n 2

REGLEMENT. Dossier de modification Pièce n 2 MODIFICATION DU PLAN LOCAL D URBANISME GENTILLY [DÉPARTEMENT DU VAL DE MARNE] REGLEMENT Dossier de modification Pièce n 2 Pour approbation par délibération du Conseil Municipal TITRE I DISPOSITIONS GENERALES

Plus en détail

S.A.E.I.F - Bureau d Études

S.A.E.I.F - Bureau d Études La société Africaine d Études & d Ingénierie Financière est un bureau d Études multidisciplinaire qui travaille depuis 1997 dans le domaine de l appui au développement en Afrique. La SAEIF Bureau d Études

Plus en détail

AGENCE DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES AU TCHAD (ADER-TCHAD) www.ader-tchad.org

AGENCE DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES AU TCHAD (ADER-TCHAD) www.ader-tchad.org AGENCE DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES AU TCHAD (ADER-TCHAD) www.ader-tchad.org Contexte général. Raisons du choix des EnR. Quelques images du Forum fondateur. Résolutions issues du Forum.

Plus en détail

CONCEPTUELLES DE LA MEO DU PARZDS. d'appui/projets. AIMS Institutionnel. Appui au SYLOS PARZDS SYLOS. Amélioration du B-E Populations

CONCEPTUELLES DE LA MEO DU PARZDS. d'appui/projets. AIMS Institutionnel. Appui au SYLOS PARZDS SYLOS. Amélioration du B-E Populations CADRE CONCEPTUEL DE LA MEO DU PASS Pyramide sanitaire Production Niveaux Central Structures Ministère + Autres acteurs Type d'appui/projets AIMS Institutionnel PNDS Politiques de santé Orientations stratégiques

Plus en détail

West Africa Water Supply, Sanitation and Hygiene (USAID WA-WASH) Program

West Africa Water Supply, Sanitation and Hygiene (USAID WA-WASH) Program Présentation sur les Services Durables a l Echelle (Triple-S): une initiative d apprentissage pour l approvisionnement des services d eau potables permanent www.waterservicesthatlast.org July 2012, IRC

Plus en détail

ATELIER PARIS 21 Utilisation des statistiques dans les politiques de lutte contre la pauvreté et de développement Dakar, 21-23 Janvier 2002

ATELIER PARIS 21 Utilisation des statistiques dans les politiques de lutte contre la pauvreté et de développement Dakar, 21-23 Janvier 2002 ATELIER PARIS 21 Utilisation des statistiques dans les politiques de lutte contre la pauvreté et de développement Dakar, 21-23 Janvier 2002 RAPPORT DU CAP-VERT I / La politique nationale de communication

Plus en détail

DE LA FORMATION A L EXPERTISE PROGRAMME DES CYCLES 2016

DE LA FORMATION A L EXPERTISE PROGRAMME DES CYCLES 2016 FINANCES PUBLIQUES F10 S10 F11 F1 F1 F14 F15 F16 F17 F18 C18 F19 Méthodes et outils d élaboration des CDMT (global et sectoriels) dans le cadre de la réforme des finances publiques Programmation macroéconomique

Plus en détail

ECE/AC.21/SC/2014/4 EUDCE1408105/1.6/SC12/4. Conseil économique et social

ECE/AC.21/SC/2014/4 EUDCE1408105/1.6/SC12/4. Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/AC.21/SC//4 Distr. générale 5 août Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Réunion de haut niveau sur les transports, la santé et l

Plus en détail

PRESENTATION SYNOPTIQUE DE COOPERATION DECENTRALISEE ORSAY-DOGONDOUTCHI

PRESENTATION SYNOPTIQUE DE COOPERATION DECENTRALISEE ORSAY-DOGONDOUTCHI PRESENTATION SYNOPTIQUE DE COOPERATION DECENTRALISEE ORSAY-DOGONDOUTCHI Date de démarrage : 1993 Maître d œuvre Actuel : RAIL Zone d intervention : Commune urbaine de Partenaires Financiers : Conseil General

Plus en détail

6 ème Forum Mondial de l Eau

6 ème Forum Mondial de l Eau 6 ème Forum Mondial de l Eau LE RECOUVREMENT DURABLE DES COUTS D ASSAINISSEMENT L EXPERIENCE DE LA TUNISIE ABID NEJIB ONAS Marseille, 12-17 Mars 2012 1 SOMMAIRE I- Le secteur de l assainissement des eaux

Plus en détail

Présentation du Programme

Présentation du Programme Ministère de l Hydraulique et de l Assainissement République du Sénégal ATELIER DE LANCEMENT SECTORIEL EAU-ASSAINISSEMENT Jeudi 25 septembre 2014, King Fahd Palace Hôtel - Dakar Présentation du Programme

Plus en détail

1981-1982 : Maîtrise en gestion des entreprises de l université d Abidjan. 1980-1981 : Licence en gestion des entreprises de l université d Abidjan

1981-1982 : Maîtrise en gestion des entreprises de l université d Abidjan. 1980-1981 : Licence en gestion des entreprises de l université d Abidjan NOM : APPIA PRENOM : KOUACHI Jean-Baptiste Nationalité: Ivoirienne FONCTION : Economiste, Conseiller Technique ADRESSE ACTUELLE : 01 BP 945 Abidjan 01 Email : appiajb@yahoo.fr MOBILE : 225 07-92- 78-95//02

Plus en détail

Projet pôles régionaux de développement / Appui au développement urbain décentralisé (PRD)

Projet pôles régionaux de développement / Appui au développement urbain décentralisé (PRD) MINISTERE DE L ADMINISTRATION TERRITORIALE, DE LA DECENTRALISATION ET DE LA SECURITE --------------- SECRETARIAT GENERAL --------------- PROJET POLES REGIONAUX DE DEVELOPPEMENT / APPUI AU DEVELOP- PEMENT

Plus en détail

COMMUNE DE CHORGES (département des Hautes-Alpes) PLAN D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD)

COMMUNE DE CHORGES (département des Hautes-Alpes) PLAN D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD) COMMUNE DE CHORGES (département des Hautes-Alpes) PLAN D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD) LE PADD : projet d aménagement et de développement durable Il définit les orientations d urbanisme

Plus en détail

EXPÉRIENCES DE TRAVAIL D ASSOAL AVEC L ADMINISTRATION : COGESTION DE LA STRATEGIE NATIONALE DE FINANCEMENT DU LOGEMENT SOCIAL (Cameroun)

EXPÉRIENCES DE TRAVAIL D ASSOAL AVEC L ADMINISTRATION : COGESTION DE LA STRATEGIE NATIONALE DE FINANCEMENT DU LOGEMENT SOCIAL (Cameroun) EXPÉRIENCES DE TRAVAIL D ASSOAL AVEC L ADMINISTRATION : COGESTION DE LA STRATEGIE NATIONALE DE FINANCEMENT DU LOGEMENT SOCIAL (Cameroun) Présentation: Achille Ndaimai Atelier International sur les Droits

Plus en détail

PROGRAMME WOP AFRICA ATELIER DE PRESENTATION DES RESULTATS DU PROJET FAE/BAD-AAE:

PROGRAMME WOP AFRICA ATELIER DE PRESENTATION DES RESULTATS DU PROJET FAE/BAD-AAE: PROGRAMME WOP AFRICA ATELIER DE PRESENTATION DES RESULTATS DU PROJET FAE/BAD-AAE: apprentissage par paire et évaluation des performances des opérateurs d eau en Afrique Présenté par SYLLA Soualiho, Maire

Plus en détail

Améliorer l'accès aux services de base : eau et assainissement en milieu urbain en Afrique 2 septembre

Améliorer l'accès aux services de base : eau et assainissement en milieu urbain en Afrique 2 septembre Améliorer l'accès aux services de base : eau et assainissement en milieu urbain en Afrique 2 septembre Présidence : J.-P. Elong M'Bassi (PDM) Intervenants: A. Mathys (Ondeo) /E. Tanawa (ENSP Yaoundé) /

Plus en détail

SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE

SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE FOURNIR UNE ÉNERGIE ABORDABLE, FIABLE ET DURABLE ÉNERGIE DURABLE POUR TOUS Vision de l Initiative «Énergie durable pour tous» Quelque 590 millions de personnes en Afrique subsaharienne

Plus en détail

Ministère de l Equipement & de l Environnement. Centre International des Technologies de l Environnement de Tunis. Présentation du CITET

Ministère de l Equipement & de l Environnement. Centre International des Technologies de l Environnement de Tunis. Présentation du CITET Ministère de l Equipement & de l Environnement Centre International des Technologies de l Environnement de Tunis Création du CITET : Présentation du CITET Le CITET est une institution publique placée sous

Plus en détail

PROGRAMME NATIONAL D ASSAINISSEMENT LIQUIDE -EXPÉRIENCE DE L ONEE/BRANCHE EAU-

PROGRAMME NATIONAL D ASSAINISSEMENT LIQUIDE -EXPÉRIENCE DE L ONEE/BRANCHE EAU- Office National de l Electricité et de l Eau potable -Direction Assainissement et Environnement- PROGRAMME NATIONAL D ASSAINISSEMENT LIQUIDE -EXPÉRIENCE DE L ONEE/BRANCHE EAU- 21 Mai 2013 1 Plan Cadre

Plus en détail

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement)

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Sommaire 1. Cadre de l étude...1 2. Objectif de l étude...2 3. Questionnements à étudier...2 4. Méthodologie...3

Plus en détail

Expérience du Burkina dans le domaine de la comptabilité environnementale

Expérience du Burkina dans le domaine de la comptabilité environnementale Expérience du Burkina dans le domaine de la comptabilité environnementale Communication à la 23 ème CASA, Rabat/Maroc, du 4 au 7 décembre 2013 Par Lassina PARE, Ingénieur statisticien économiste Directeur

Plus en détail

9 ème REUNION DU COMITE CONSULTATIF REGIONAL DU PARTENARIAT POUR LES FORÊTS DU BASSIN DU CONGO (PFBC)

9 ème REUNION DU COMITE CONSULTATIF REGIONAL DU PARTENARIAT POUR LES FORÊTS DU BASSIN DU CONGO (PFBC) Banque de Développement des Etats de l Afrqiue Centrale 9 ème REUNION DU COMITE CONSULTATIF REGIONAL DU PARTENARIAT POUR LES FORÊTS DU BASSIN DU CONGO (PFBC) «Mise en place d un Fonds pour l Economie Verte

Plus en détail

Annexe 1: Carte du Tchad

Annexe 1: Carte du Tchad ANNEXES Annexe 1: Carte du Tchad Annexe 2: Principaux programmes et projets de transport en cours Annexe 3: Activités principales des bailleurs dans le secteur des transports 2000 2004 Annexe 4: Projet

Plus en détail

REPUBLIQUE TOGOLAISE. Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET NUTRITION

REPUBLIQUE TOGOLAISE. Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET NUTRITION REPUBLIQUE TOGOLAISE Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE PROGRAMME NATIONAL D INVESTISSEMENT AGRICOLE ET DE SECURITE ALIMENTAIRE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET

Plus en détail

Programme «Renforcer la réforme démocratique dans les pays du voisinage méridional»

Programme «Renforcer la réforme démocratique dans les pays du voisinage méridional» Programme «Renforcer la réforme démocratique dans les pays du voisinage méridional» Projet «Promotion de la bonne gouvernance, lutte contre la corruption et le blanchiment d argent» (SNAC Tunisie) Lancement

Plus en détail

SOMMAIRE PARTIE 1 : ANALYSE DE L ETAT INITIAL DU SITE ET DE L ENVIRONNEMENT P.13 I. L ENVIRONNEMENT NATUREL : P.15

SOMMAIRE PARTIE 1 : ANALYSE DE L ETAT INITIAL DU SITE ET DE L ENVIRONNEMENT P.13 I. L ENVIRONNEMENT NATUREL : P.15 SOMMAIRE PREAMBULE : P.7 Le Plan Local d Urbanisme dans son contexte réglementaire P.7 Historique des documents réglementaires communaux P.10 INTRODUCTION : P.11 La commune dans son contexte géographique

Plus en détail

Routes bien entretenues Financement assuré

Routes bien entretenues Financement assuré Routes bien entretenues Financement assuré Mr. Leon Ramaromanana, Coordinator, Madagascar SOMMAIRE 1.ORIGINE / CREATION DU FER 2. CADRE INSTITUTIONNEL 3. CADRE OPERATIONNEL 4.TERMINOLOGIE 5. MECANISME

Plus en détail

Le «quadrilogue», outil de concertation multiacteurs pour une gouvernance durable des services de base

Le «quadrilogue», outil de concertation multiacteurs pour une gouvernance durable des services de base Le «quadrilogue», outil de concertation multiacteurs pour une gouvernance durable des services de base Rencontre entre acteurs financés sur le programme thématique ANE/AL de l'ue: «Décentralisation et

Plus en détail

Charte béninoise des services essentiels

Charte béninoise des services essentiels Charte béninoise des services essentiels Projet 1. Préface par le Président de la République 2. Code de gestion durable des services essentiels 3. Résolution du Quadrilogue du 24 mai 2006 4. Programme

Plus en détail

ECE/MP.WH/WG.1/2014/3 EUDCE/1408105/1.10/2014/WGWH/07. Conseil économique et social

ECE/MP.WH/WG.1/2014/3 EUDCE/1408105/1.10/2014/WGWH/07. Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 17 septembre 2014 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Organisation mondiale de la Santé Bureau régional pour l Europe

Plus en détail

Présentation synthétique de la BDEA

Présentation synthétique de la BDEA Présentation synthétique de la BDEA Rakotondrainibe Herivelo-Avril 2011 1. Présentation générale La Bdea est un outil informatique pour le stockage puis le partage avec tous les acteurs du secteur Eau,

Plus en détail

Module de formation. L assainissement en milieu rural

Module de formation. L assainissement en milieu rural Module de formation L assainissement en milieu rural Sur la base des retours d expérience de programmes d assainissement réalisés dans quatre pays du Sahel (Burkina Faso, Mali, Niger, Sénégal), Eau Vive

Plus en détail

1ère CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA CONCEPTION PARASISMIQUE DES STRUCTURES

1ère CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA CONCEPTION PARASISMIQUE DES STRUCTURES 1ère CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA CONCEPTION PARASISMIQUE DES STRUCTURES LE FAES DANS LA MOUVANCE DE LA RECONSTRUCTION D HAITI Janvier 2014 SOMMAIRE Présentation du FAES Profil du FAES Son organisation

Plus en détail

Contribution de la Direction de la Monnaie et du Crédit au rapport thématique 2011 du Ministère de l Economie et des Finances

Contribution de la Direction de la Monnaie et du Crédit au rapport thématique 2011 du Ministère de l Economie et des Finances Contribution de la Direction de la Monnaie et du Crédit au rapport thématique 2011 du Ministère de l Economie et des Finances Cette contribution porte sur la situation du secteur bancaire et sur les autres

Plus en détail

REPUBLIQUE DU TCHAD Unité-Travail-Progrès

REPUBLIQUE DU TCHAD Unité-Travail-Progrès REPUBLIQUE DU TCHAD Unité-Travail-Progrès COMITE TECHNIQUE NATIONAL DE SUIVI ET DE CONTROLE Projet de Développement Pétrolier RAPPORT TRIMESTRIEL No 3 Troisième trimestre 2001 RAPPORT TRIMESTRIEL N 3 Ce

Plus en détail

ECE/AC.21/SC/2014/3 EUDCE1408105/1.6/SC12/3. Conseil économique et social

ECE/AC.21/SC/2014/3 EUDCE1408105/1.6/SC12/3. Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/AC.21/SC/2014/3 Distr. générale 10 septembre 2014 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Réunion de haut niveau sur les transports,

Plus en détail

Energies Renouvelables Au Sénégal. Evaluation et Résultats politiques

Energies Renouvelables Au Sénégal. Evaluation et Résultats politiques Energies Renouvelables Au Sénégal Evaluation et Résultats politiques Monsieur Louis Seck, Sénégal Ancien ministre des Energies Renouvelables Lseck2@yahoo.fr FICHE D IDENTITE DU SENEGAL PLAN DE L EXPOSE

Plus en détail

La ressource. II Les mécanismes politico-institutionnels. Les acteurs de l eau. Cadre réglementaire. Le contexte global. Superficie : 48 845 km 2

La ressource. II Les mécanismes politico-institutionnels. Les acteurs de l eau. Cadre réglementaire. Le contexte global. Superficie : 48 845 km 2 Superficie : 48 845 km 2 Le contexte global Population : 5,4 M (urbaine: 3,1 / rurale: 2,3) PIB/hab 2007 : 6022 USD Régime: démocratie parlementaire Divisions administratives: 8 régions (kraje, singulier

Plus en détail

CONTRIBUTION DE L ASSEMBLEE NATIONALE AU CADRE JURIDIQUE DU SECTEUR AEPA

CONTRIBUTION DE L ASSEMBLEE NATIONALE AU CADRE JURIDIQUE DU SECTEUR AEPA CONTRIBUTION DE L ASSEMBLEE NATIONALE AU CADRE JURIDIQUE DU SECTEUR AEPA Réseau des parlementaires burkinabè pour l eau potable, l hygiène et l assainissement REPHA/BF. Atelier national pour une meilleure

Plus en détail

et un vecteur important de partenariat. C est le cas dans près de 80 pays dans lesquels l AFD opère pour le compte de l Etat

et un vecteur important de partenariat. C est le cas dans près de 80 pays dans lesquels l AFD opère pour le compte de l Etat 1 Messieurs les membres du gouvernement, Monsieur le gouverneur de la banque centrale, Honorables invités, chers amis. L Agence Française de Développement est l opérateur pivot de la politique française

Plus en détail

AGENCE BELGE DE DÉVELOPPEMENT LE PARTENARIAT BÉNIN-BELGIQUE

AGENCE BELGE DE DÉVELOPPEMENT LE PARTENARIAT BÉNIN-BELGIQUE AGENCE BELGE DE DÉVELOPPEMENT LE PARTENARIAT BÉNIN-BELGIQUE FAITS ET CHIFFRES 1 NOMBRE D HABITANTS : 9,2 millions (estimation World Gazetteer) 2 POURCENTAGE DE LA POPULATION VIVANT AVEC MOINS DE 1,25 $

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. Assez bien. Langues Lu Parlé Ecrit Français 1 1 1 Anglais 3 4 4

CURRICULUM VITAE. Assez bien. Langues Lu Parlé Ecrit Français 1 1 1 Anglais 3 4 4 CURRICULUM VITAE 1. Nom de famille: FANAHEN 2. Prénom: Frédéric 3. Date et lieu de naissance: 27 avril 1968 à Cotonou - BENIN 4. Résidence : Cotonou 5. Formation : Etablissement : Date : de Diplôme(s)

Plus en détail

Quelles applications pour ABUTIP?

Quelles applications pour ABUTIP? MÉTHODES HIMO ET TRAVAIL DÉCENT Quelles applications pour ABUTIP? Anselme HABONIMANA Directeur Général ABUTIP Financé par : Gouvernement du Burundi AVANT PROPOS Il a été démontré que les constructions

Plus en détail

ST-URSANNE REAMENAGEMENT DE LA VIEILLE VILLE

ST-URSANNE REAMENAGEMENT DE LA VIEILLE VILLE Commune de Clos du Doubs ST-URSANNE REAMENAGEMENT DE LA VIEILLE VILLE Assemblée communale Jeudi 11 décembre 2014 HISTORIQUE 11.06.13 présentation du projet à la population 18.09.13 avis de principe du

Plus en détail

LIVRET DES SOURCES D APPROVISIONNEMENT EN EAU

LIVRET DES SOURCES D APPROVISIONNEMENT EN EAU REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana LIVRET DES SOURCES D APPROVISIONNEMENT EN EAU MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE 1 Introduction L accès à l eau potable et à l assainissement adéquat

Plus en détail

RAPPORT ATELIER DE FORMATION DU SOUS CLUSTER SECURITE ALIMENTAIRE GORE

RAPPORT ATELIER DE FORMATION DU SOUS CLUSTER SECURITE ALIMENTAIRE GORE RAPPORT ATELIER DE FORMATION DU SOUS CLUSTER SECURITE ALIMENTAIRE GORE Photo : une vue des participants à la formation Juillet 2015 Nodjimadji Ngardinga, Consultant National Elie Djimbarnodji, Information

Plus en détail

STRATEGIE NATIONALE D ASSAINISSEMENT DES EAUX USEES EN MILIEU URBAIN

STRATEGIE NATIONALE D ASSAINISSEMENT DES EAUX USEES EN MILIEU URBAIN REPUBLIQUE DU BENIN MINISTERE DES MINES DE L ÉNERGIE ET DE L EAU STRATEGIE NATIONALE D ASSAINISSEMENT DES EAUX USEES EN MILIEU URBAIN (2008-2015) Novembre 2007 Table des matières LISTE DES ABREVIATIONS...

Plus en détail