AFPC Positionnement à l'europe

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AFPC Positionnement à l'europe"

Transcription

1 Positionnement à l'europe Des clusters innovants au service de la croissance, de l emploi et de l innovation en Europe À travers leurs activités et services, les clusters innovants accompagnent les acteurs industriels, de l enseignement et de la recherche dans l émergence et le développement de projets économiques, principalement d innovation, sur un territoire donné, facilitant le passage de l idée au marché. Les clusters innovants constituent également des leviers pour l action publique, jouant notamment le rôle d intermédiaire entre les politiques d innovation nationales ou régionales et les PME. Pour ces raisons, ils peuvent - et devraient - jouer un rôle central dans la politique industrielle européenne. Il apparait donc essentiel que la Commission européenne et les États membres s appuient davantage sur les clusters innovants dans la définition et la mise en œuvre des politiques de l Union européenne. Afin de renforcer le rôle des clusters innovants dans la politique de l Union européenne, l Association Française des Pôles de Compétitivité () a défini une liste de cinq propositions qu elle souhaite soumettre à la Commission européenne. Proposition n 1 Définir un statut européen de «cluster innovant» L Union européenne définit aujourd hui un cluster comme une «concentration géographique d entreprises liées entre elles, de fournisseurs spécialisés, de prestataires de services, de firmes, d industries connexes et d institutions associées (universités, organisations professionnelles, ) dans un domaine particulier, qui s affrontent et coopèrent». La définition proposée actuellement par la Commission européenne décrit une réalité, celle d un regroupement géographique et thématique d acteurs. Cependant, elle n analyse ni les missions spécifiques ni les stratégies élaborée par certains d entre eux pour contribuer à la croissance et à l innovation européenne. Force est de constater qu elle recouvre donc des réalités très différentes sur le terrain. Ainsi, la taille, la finalité ou les sources de financements varient énormément d un cluster à l autre en Europe, rendant difficile la mise en œuvre d une politique européenne des clusters unique, harmonisée... et efficace. Dès lors, l encourage la Commission européenne à proposer une définition complémentaire qui prendrait en compte l approche spécifique mise en œuvre par certains clusters. Ces «clusters innovants» (ou innovative clusters) bénéficieraient de ce fait d un statut particulier au sein du groupe générique des clusters, leur permettant d avoir accès à un accompagnement spécialisé et mieux adaptés à leurs besoins. - Association Française des Pôles de Compétitivité 1

2 L propose à la Commission européenne d adopter la définition suivante pour la catégorie «clusters innovants» : «Un cluster innovant est une structure à but non lucratif mettant en place des actions à destination d entreprises petites, moyennes ou grandes, d organismes de recherche, d universités et de centres de formation, actifs dans un ou quelques secteurs bien identifiés et à l échelle d au moins une région donnée, et menant à travers son offre de services à haute valeur ajoutée une mission d intérêt général destinée à développer une ou des filières, à renforcer l attractivité du territoire et à stimuler l'innovation et la compétitivité européenne en : Encourageant la mise en réseau, le partage des équipements, l'échange de connaissances et de savoir-faire, le transfert de technologie et la diffusion d information ; Permettant l émergence de projets collaboratifs et de start-ups innovantes, à travers des démarches de décloisonnement entre recherche/grandes industries et PME/TPE, de faisabilité, de labellisation, d accompagnement, de formalisation, de recherche de financements et de suivi ; Facilitant et accompagnant l internationalisation des acteurs régionaux, et notamment leur développement au niveau européen ; S inscrivant dans une logique de stratégie régionale de Recherche et d Innovation, ou spécialisation intelligente, et contribuant à sa mise en œuvre à travers des initiatives d animation territoriale.» Bien plus qu un simple outil de mise en réseau d acteurs, le «cluster innovant» s inscrit donc dans une approche globale au service de la compétitivité, de l emploi et de l innovation européenne. L est convaincue que la création d un tel statut permettra : L'amélioration de l efficacité des politiques publiques à destination des clusters en les adaptant à la finalité de ceux-ci ; L'harmonisation des règles en vigueur sur le soutien aux clusters au sein des États membres de l Union européenne ; L'accroissement de la lisibilité de l écosystème européen, notamment pour les partenaires étrangers, facilitant ainsi le développement de projets collaboratifs à l international. La reconnaissance des «clusters innovants» comme têtes de ponts d un réseau plus large de clusters qu ils pourraient tirer vers l excellence. Proposition n 2 Placer le cluster au centre de la politique d innovation européenne De par leurs activités, les clusters disposent d une visibilité et d une expertise qui pourraient bénéficier à la Commission européenne dans la définition et la mise en œuvre des politiques de l Union européenne. Pour cela, la Commission européenne pourrait être à l initiative des actions suivantes : La constitution d un Groupe de Haut-Niveau sur les clusters, rattaché à la Commission européenne : ce Groupe de Haut-Niveau constituerait un interlocuteur privilégié pour la Commission européenne dans la définition des principales politiques et feuilles de route européennes (notamment pour les filières émergentes). La consultation de ce Groupe de Haut Niveau Clusters pourrait être rendue systématique lorsque des propositions de la - Association Française des Pôles de Compétitivité 2

3 Commission européenne concernent les domaines d action des clusters, tels que l innovation ou la compétitivité. La structuration d'un réseau européen d associations nationales de clusters : à l initiative de la Commission européenne (via par exemple un appel à projets), ce réseau serait chargé de mener une réflexion sur les moyens de renforcer le poids des clusters dans l écosystème européen existant, afin de permettre une plus grande efficacité de l action publique à destination des clusters. Le réseau serait également un moyen de créer des liens entre les clusters et les initiatives européennes existantes, comme les Knowledge and Innovation Communities (KIC), l Institut européen d innovation et de technologie (EIT) mais également avec autres associations, et notamment les Partenariats Publics Privés (PPP). Concernant ces derniers, les membres du réseau (les organisations de clusters et leurs clusters individuellement) pourraient par exemple bénéficier de tickets d entrée à prix réduit. À l inverse du Groupe de Haut-Niveau sur les clusters, davantage centré sur la définition des politiques européennes, le réseau se centrerait davantage sur la mise en œuvre de ces politiques. Il pourrait à ce titre servir de plateforme pour des échanges de bonnes pratiques entre organisations nationales de clusters. Des réseaux similaires ont déjà été financés par le passé (e.g. réseaux Baltic ou Visgrad) mais ils étaient limités à zones géographiques spécifiques. La proposition de l consiste ici à relancer un appel à projet avec pour objectif de créer un réseau plus large d associations de clusters, sur le modèle du réseau ERRIN pour les régions. Proposition n 3 : Mettre les clusters au service de l excellence des projets européens Les instruments financiers européens ont généralement comme objectif de financer des projets ayant une valeur-ajoutée européenne. Représentatifs d un large écosystème de parties prenantes scientifiques et industrielles et implantés dans tous les États-membres, les clusters pourraient contribuer à définir et évaluer les projets européens, en s assurant que leurs retombées bénéficieront à un maximum d acteurs. La définition des instruments financiers et des appels à projets européens: des représentants de clusters pourraient être systématiquement intégrés aux groupes d experts en charge de la définition des programmes de travail (e.g. Horizon 2020, COSME) dans la mesure où les clusters, de par leur implication sur le terrain, ont une bonne connaissance des besoins de leurs membres en matière d aide à la recherche et à l innovation, et en particulier des PME peu représentées au niveau européen. L évaluation des projets européens : Il s agirait à la fois de : Systématiser l intégration de représentants de clusters dans les groupes d évaluateurs; Prendre en compte l appartenance d une entreprise à un «cluster innovant» dans l évaluation de ses projets. Les lettres de soutien et labels adressés par un cluster innovant à une entreprise, témoignant de l intérêt et la qualité d un projet et de son adéquation avec les objectifs de la politique de l Union européenne, devraient également être pris en compte. - Association Française des Pôles de Compétitivité 3

4 Les relais d information : L propose que la Commission s appuie sur les clusters et leurs réseaux pour diffuser ses informations à un maximum de parties prenantes. Pour cela, la Commission européenne pourrait encourager les États Membres à intégrer les clusters innovants au sein du réseau des PCN. Sur chacune des thématiques, les PCN pourraient être constitués à la fois d un institut de recherche ou d un représentant d un Ministère, et d un cluster spécialisé sur cette thématique. Cette démarche pourrait notamment contribuer au renforcement de la participation des PME aux appels à projets européens par une meilleure diffusion de l information via des relais déjà connus de ces dernières. En complément, les versions provisoires des programmes de travail d Horizon 2020 et de COSME pourraient systématiquement être fournies aux clusters innovants, ce qui permettrait à un grand nombre d acteurs de préparer en amont leurs stratégies. Cette approche pourrait s appliquer également aux programmes de coopération territoriale. Proposition n 4 : Définir un label européen d innovation remis par les clusters innovants Les clusters ont une visibilité en amont sur les projets développés par leurs membres et une bonne connaissance des potentiels et capacités des acteurs de leur écosystème respectif. Pour cette raison, de nombreux États membres ont développé des systèmes de labellisation de projets par les clusters, reconnus par l État et facilitant l accès d une entreprise ou d un projet à des financements (subventions, prêts ou soutiens d investisseurs). L propose qu un système similaire et harmonisé soit développé au niveau européen. Il s agirait d identifier des critères et conditions communs définis par exemple par le Groupe de Haut-Niveau sur les clusters et la Commission européenne sur lesquels les clusters innovants européens se baseraient pour remettre un label européen d innovation. Ce label européen d innovation aurait le rôle d un certificat de qualité européen témoignant de la validité, de la fiabilité et du potentiel d innovation d un projet ou d une entreprise et permettrait d accroitre les possibilités de financement, les chances de rejoindre un consortium ou encore la visibilité à l international. Un tel label pourrait également constituer un filtre de qualité pour l accès à certains instruments financiers européens. Proposition n 5 : Faciliter l internationalisation des clusters et de leurs membres L internationalisation des clusters et de leurs membres est une des clés du renforcement de la compétitivité européenne. Cependant, les barrières demeurent nombreuses (e.g. manque d information, d accompagnement ou de financements) et l accès à l Europe comme à l international ne reste trop souvent qu un concept pour les entreprises, et notamment les PME. Afin de dépasser ces barrières, l propose la mise en œuvre des mesures suivantes : Développer un système de référencement et de cartographie des clusters européens (incluant une distinction visuelle pour les «clusters innovants») afin notamment de faciliter l identification de partenaires pour des projets ou collaborations à l international. - Association Française des Pôles de Compétitivité 4

5 Cet outil pourrait par exemple être développé sur le modèle de celui créé par le JRC pour les stratégies de spécialisations intelligentes des régions tool). Soutenir des coopérations internationales entre clusters européens et ceux issus de grands pays innovants (e.g. États-Unis, Japon, Corée du sud, Brésil, Inde ). De telles coopérations auraient comme objectifs de développer les projets collaboratifs à l international des membres de clusters. Organiser un «Erasmus des clusters» pour les équipes de clusters, afin de faciliter leur mobilité en Europe et à l international, et développer l échange de bonnes pratiques entre clusters. Créer une marque européenne «Eurotech» afin de réunir sous une même bannière les acteurs européens à la pointe de l innovation, et notamment les clusters innovants. Cette marque européenne, soutenue par la Commission européenne, serait portée à l international par les clusters et leurs membres comme un gage d excellence. Dans le même temps, la participation des clusters innovants aux grands événements internationaux pourraient être encouragée à travers la tenue d un stand commun européen qui bénéficierait d un soutien financier de l Union européenne. Enfin, le Groupe de Haut-Niveau sur les clusters pourra mener une réflexion, au sein d un groupe de travail spécialisé, sur l internationalisation des clusters et le soutien aux méta-clusters. Proposition n 6 : Développer les opportunités de financement pour l animation des clusters innovants Associations sans but lucratif poursuivant une mission d intérêt général, les clusters innovants sont également des leviers majeurs d innovation, de croissance et d emplois. Financer l animation des clusters innovants est donc stratégique pour l Union européenne, en ce que leurs missions bénéficient directement aux tissus d entreprises (et notamment aux PME) mais également au monde académique. Afin de permettre le financement de l animation des clusters innovants, l propose de : Financer les activités éligibles des clusters partenaires d un projet à 100%, comme cela est déjà le cas pour les universités, dans la mesure où les activités des clusters innovants sont reconnues comme servant l intérêt général. Soutenir les clusters innovants dans leur rôle d aide au montage de projets européens à destination des PME : les clusters innovants jouent un rôle primordial de soutien aux PME innovantes, leur facilitant l accès à des projets européens par la transmission d informations sur les appels à projets, l accompagnement dans des consortiums, l assistance technique au montage de projets et le suivi des projets en cours. En cela, les clusters innovants sont des courroies de transmission des projets européens vers les acteurs locaux. L propose que la Commission européenne mette en place un dispositif permettant l accès à des formations au montage de projets européens à destination des équipes des clusters innovants. Ces formations, qui pourraient être organisées par thématiques, serait également l occasion pour les équipes des clusters d échanger avec leurs homologues européens et de développer leur réseau en vue de futurs consortiums. - Association Française des Pôles de Compétitivité 5

6 À propos de l L Association Française des Pôles de Compétitivité () regroupe près de 80% des pôles de compétitivité français et 80% du total des start-up, PME et ETI innovantes françaises. L intégralité des grands groupes français (CAC 40) y est représentée. L association a été créée en 2013 avec le soutien de la Caisse des Dépôts et Consignations et de la DGE (Direction Générale des Entreprises du Ministère de l'économie). Elle témoigne de la volonté des pôles français de consolider leur dynamique collaborative en lançant une initiative commune destinée à mutualiser leurs actions auprès des pouvoirs publics français et européens et au service de leurs membres. Organisée en trois commissions «Europe», «France» et «PME», l a pour ambition de : Valoriser le rôle des pôles dans la dynamique d innovation française avec l État et les régions, Porter la voix des pôles et de leurs membres auprès des pouvoirs publics nationaux et européens, Accompagner les PME membres des pôles dans la recherche de financement, au travers de l'animation et la promotion du Label EIP, et dans l'accès aux marchés privés et publics. - Association Française des Pôles de Compétitivité 6

Salon de la création d entreprises

Salon de la création d entreprises Salon de la création d entreprises Tunis 17 octobre 2008 «Comment mettre l innovation au cœur de l entreprise» soutient l innovation et la croissance des PME oseo.fr 2 OSEO Soutient l innovation et la

Plus en détail

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites? ner g a p Accom ets oj vos pr ialisation n o str i t u a d s i n l i d rcia e m m o et de c s nt a v o n in Juin 2015 Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Plus en détail

Les opportunités de collaborations et de business à l international avec le pôle Eurobiomed

Les opportunités de collaborations et de business à l international avec le pôle Eurobiomed Les opportunités de collaborations et de business à l international avec le pôle Eurobiomed Eurobiomed: qui sommes-nous? Les Missions La Valeur Ajoutée - Développer et fédérer un réseau d acteurs dans

Plus en détail

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière Séminaire Démarche de clustering : Stratégie et animation 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière En partenariat avec la Grappe d entreprises INOVAGRO et animé par France Clusters L innovation agroalimentaire

Plus en détail

Dispositif : Entreprenariat et entreprises

Dispositif : Entreprenariat et entreprises Dispositif : Entreprenariat et entreprises Axe 2 Objectif Thématique 3 : Améliorer la compétitivité des PME Investissement prioritaire A : Promotion de l esprit d entreprise, en particulier en facilitant

Plus en détail

le secteur du livre Continuité Innovation Bruxelles 5 février 2014

le secteur du livre Continuité Innovation Bruxelles 5 février 2014 & le secteur du livre Bruxelles 5 février 2014 Continuité Diversité culturelle Valeur ajoutée européenne Mobilité des œuvres et personnes Impact durable Innovation Penser Public! L ouverture géographique

Plus en détail

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER...

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... SIMPLIFIER ET ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE VOS PROJETS WWW.BUSINESSFRANCE.FR CHIFFRES-CLÉS 1 500 collaborateurs expérimentés à votre écoute et prêts à se mobiliser

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES GUIDE PRATIQUE POUR LES ENTREPRISES Programme compétitivité régionale et emploi 2007-2013 INNOVATION www.europe-en-aquitaine.eu 1 2 3 L Aquitaine avance, l Europe

Plus en détail

Le bien vieillir & achat public d innovation : un duo d avenir

Le bien vieillir & achat public d innovation : un duo d avenir Le bien vieillir & achat public d innovation : un duo d avenir La Silver Valley et sa méthode d évaluation de l innovation Présenté par Benjamin Zimmer Avant propos : Silver Valley est un écosystème propice

Plus en détail

Appel à projets Soutien à la dynamique des Pôles territoriaux de coopération économique (PTCE)

Appel à projets Soutien à la dynamique des Pôles territoriaux de coopération économique (PTCE) Appel à projets Soutien à la dynamique des Pôles territoriaux de coopération économique (PTCE) Date de l ouverture de l appel à projets : Mi-juillet 2013 Date de clôture de l appel à projets : 31 octobre

Plus en détail

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Axe 1 Objectif Thématique 1 : Renforcer la recherche, le développement technologique et l innovation Investissement prioritaire B : Promotion

Plus en détail

DOMAINE N 1.2.1 : RENFORCER LE POTENTIEL D INNOVATION DES

DOMAINE N 1.2.1 : RENFORCER LE POTENTIEL D INNOVATION DES O B J E C T I F 1. 2 F A I R E D E L I N N O V A T I O N L E M O T E U R D E L A C O M P E T I T I V I T E D E S E N T R E P R I S E S PRESENTATION GENERALE DE L OBJECTIF Cet objectif vise à améliorer

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt

Appel à manifestation d intérêt Investissements d Avenir Développement de l Économie Numérique Appel à manifestation d intérêt Diffusion de la simulation numérique 2014 IMPORTANT ADRESSE DE PUBLICATION DE L APPEL A MANIFESTATION D INTERET

Plus en détail

Projet READi for Health _ Faire de Midi-Pyrénées une région leader dans le domaine de la e-santé

Projet READi for Health _ Faire de Midi-Pyrénées une région leader dans le domaine de la e-santé Projet READi for Health _ Faire de Midi-Pyrénées une région leader dans le domaine de la e-santé Toulouse, le 13 novembre 2013 Valérie SAUTEREY Directrice du Centre e-santé The READi for Health project

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL A MANIFESTATION D INTERET (AMI) INNOVATIONS COLLABORATIVES

CAHIER DES CHARGES APPEL A MANIFESTATION D INTERET (AMI) INNOVATIONS COLLABORATIVES CAHIER DES CHARGES APPEL A MANIFESTATION D INTERET (AMI) INNOVATIONS COLLABORATIVES Contexte Au 1 er janvier 2016, la nouvelle Région Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes formera une seule et même entité

Plus en détail

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 «seul le prononcé fait foi» Mesdames et Messieurs les présidents, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêts Economie numérique

Appel à manifestation d intérêts Economie numérique Appel à manifestation d intérêts Economie numérique CONTEXTE La Région considère comme prioritaire le secteur numérique, vecteur essentiel de performance, de modernité et d attractivité du territoire,

Plus en détail

Agence pour la création d entreprise

Agence pour la création d entreprise Agence pour la création d entreprise d SYNTHÈSE SE DU PLAN STRATÉGIQUE 2010 2012 Les éléments majeurs du contexte ayant un impact sur l APCE Ces éléments de contexte conditionnent le positionnement et

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

Le Pôle de Compétitivité des Contenus Numériques et de la Connaissance

Le Pôle de Compétitivité des Contenus Numériques et de la Connaissance Le Pôle de Compétitivité des Contenus Numériques et de la Connaissance Mars 2007 Le Pôle de compétitivité des contenus numériques Competitiveness Cluster of the Digital Content & Knowledge Industry Les

Plus en détail

Accélérer les projets de géoservices des PME

Accélérer les projets de géoservices des PME ign.fr En partenariat avec Accélérer les projets de géoservices des PME 1 ère ÉDITION JUILLET 2014 Nicolas Lambert (IGN) Carlos Cunha (Cap Digital) LE CONTEXTE GÉNÉRAL L INNOVATION À L IGN UNE HISTOIRE

Plus en détail

Fonds Igrane, un levier d investissement pour la Région Souss Massa Drâa

Fonds Igrane, un levier d investissement pour la Région Souss Massa Drâa Fonds Igrane, un levier d investissement pour la Région Souss Massa Drâa Édito Plan de la Région Souss Massa Drâa Pourquoi le Fonds Igrane? Qui sont les promoteurs du Fonds Igrane? Fiche signalétique du

Plus en détail

SALON INVERSE ACHATS PUBLICS INNOVANTS

SALON INVERSE ACHATS PUBLICS INNOVANTS SALON INVERSE ACHATS PUBLICS INNOVANTS NUMERIQUE & INFORMATIQUE Les établissements publics rencontrent les PME 7 JUILLET 2014 1 ère édition Centre de conférences Pierre Mendès-France 139, rue de Bercy

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Document G Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Page 1 sur 7 Parmi les objectifs des Instituts de recherche technologique (IRT) figurent

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UN EXPERT EN COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE

TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UN EXPERT EN COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE Recrutement d un expert en communication institutionnelle Page 1 TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UN EXPERT EN COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE 1. CADRE GENERAL DU PROGRAMME Le Programme d Appui au Commerce

Plus en détail

Financement Haut de Bilan

Financement Haut de Bilan Financement Haut de Bilan Renforcer les fonds propres et quasi-fonds propres des entreprises régionales pour les accompagner dans leurs projets de développement. Personnes physiques créateurs et repreneurs

Plus en détail

La PME Marocaine. Levier de développement économique et d innovation. Saad Hamoumi Président de la commission PME

La PME Marocaine. Levier de développement économique et d innovation. Saad Hamoumi Président de la commission PME La PME Marocaine Levier de développement économique et d innovation Saad Hamoumi Président de la commission PME Rencontre des PME Ibéro Américaines et d Afrique du Nord Madrid 22 octobre 2012 I: L économie

Plus en détail

MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT

MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE BOURGOGNE Place des Nations Unies - B.P. 87009-21070 DIJON CEDEX Téléphone : 03 80 60 40 20 - Fax : 03 80 60 40 21 MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT Préambule

Plus en détail

N 25 juin 2015. Secrétariat de la CCMOSS 1/6

N 25 juin 2015. Secrétariat de la CCMOSS 1/6 N 25 juin 2015 Secrétariat de la CCMOSS 1/6 ACTUALITES 10 conseils pour simplifier l achat public...... 3 D E F I N I T I O N Qu est-ce que le PNAAPD?...3 R E G L E M E N T A T I O N Sur qui porte l obligation

Plus en détail

APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE

APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE NOTRE MISSION APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE Accompagner dans la durée les entreprises dans leur développement Attirer en Île-de-France

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Les premiers retours positifs d un projet innovant

DOSSIER DE PRESSE. Les premiers retours positifs d un projet innovant Inauguration 28 Novembre 2007 DOSSIER DE PRESSE ADITU, un outil de la compétitivité économique et numérique des territoires Les premiers retours positifs d un projet innovant Inauguration 28 Novembre 2007

Plus en détail

Cahier des charges / Formation «Diagnostic technologique d une entreprise»

Cahier des charges / Formation «Diagnostic technologique d une entreprise» Cahier des charges / Formation «Diagnostic technologique d une entreprise» Entité : CARINNA (Agence pour la Recherche et l Innovation en Champagne-Ardenne) Contact : Katia JOSEPH Chargée de mission «Gestion

Plus en détail

Le financement de l ESS par la BPI en France

Le financement de l ESS par la BPI en France 1 Le financement de l ESS par la BPI en France Encourager un moteur du développement urbain local Cette fiche utile se propose de revenir sur l importance de l Economie Sociale et Solidaire pour les territoires

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

ô é é é é é à è é ô é é

ô é é é é é à è é ô é é é ô é é é é é à è é é Ensemble de ressources mutualisées (équipements, personnels hautement qualifiés, services associés) en accès ouvert, notamment aux PME, contribuant à l accélération du processus de

Plus en détail

Les pôles de compétitivité Compte-rendu du colloque du 11 octobre 2007

Les pôles de compétitivité Compte-rendu du colloque du 11 octobre 2007 Les pôles de compétitivité Un outil pour le développement économique des villes et régions européennes. Compte rendu du colloque des 11 et 12 octobre 2007, Organisé par l Ambassade de France en République

Plus en détail

SOUTIEN A LA DYNAMIQUE DES CLUSTERS. Cahier des charges

SOUTIEN A LA DYNAMIQUE DES CLUSTERS. Cahier des charges SOUTIEN A LA DYNAMIQUE DES CLUSTERS Cahier des charges 1 Appel à projets L amélioration des perspectives de croissance et de compétitivité de l économie marocaine passe, notamment, par le soutien à l innovation

Plus en détail

FONDS D INVESTISSEMENT DES INDUSTRIES CREATIVES SYNTHESE DE L ETUDE

FONDS D INVESTISSEMENT DES INDUSTRIES CREATIVES SYNTHESE DE L ETUDE FONDS D INVESTISSEMENT DES INDUSTRIES CREATIVES SYNTHESE DE L ETUDE 1. Contexte territorial A l initiative du Pôle Media Grand Paris, et en relation avec les Pôles et Clusters franciliens concernés 1,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. We Network : West Electronic & Applications Network. Contact presse

DOSSIER DE PRESSE. We Network : West Electronic & Applications Network. Contact presse DOSSIER DE PRESSE We Network : West Electronic & Applications Network Contact presse Isabelle Delatte Tél : 02 401 73 98 08 /02 44 Email : i.delatte@we-n.eu West Electronic & Applications Network (We Network),

Plus en détail

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables COM(2013) 913 final - Ensemble vers une mobilité urbaine compétitive et économe

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE DOSSIER DE PRESSE Contacts presse Région Rhône-Alpes Clémence CAPRON 04 26 73 49 57 06 87 56 05 48 + CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE SALON DES

Plus en détail

Concours du meilleur objet connecté

Concours du meilleur objet connecté Concours du meilleur objet connecté Un concours étudiant pour favoriser la créativité des étudiants à l échelle nationale Secteur : Internet des Objets Le concours Le concours s adresse aux étudiants de

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

INSTRUMENTS DE FINANCEMENT DE L INNOVATION

INSTRUMENTS DE FINANCEMENT DE L INNOVATION Les Rencontres PACEIM INSTRUMENTS DE FINANCEMENT DE L INNOVATION Marseille, 14 avril 2014 Abdelkrim Zemmita Chef du Service Coordination des Programmes de Financement de l Innovation DTAIRD - MICIEN Stratégie

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Le 19 novembre 2015, le Fonds pour le développement de la vie associative (FDVA) piloté par le ministère, outil de financement d actions de formation

Plus en détail

Cluster Solaire / MCIC : «Réalisations et Perspectives» Juin 2015

Cluster Solaire / MCIC : «Réalisations et Perspectives» Juin 2015 Cluster Solaire / MCIC : «Réalisations et Perspectives» Juin 2015 Le Cluster Solaire/MCIC, un outil pour appuyer le développement industriel vert STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE Plan Solaire Marocain Plan Eolien

Plus en détail

POSITION DE LA FIEEC (SUITES DU RAPPORT DE LA MISSION D EXPERTISE SUR LA FISCALITE DE L ECONOMIE NUMERIQUE CONFIEE A MM.

POSITION DE LA FIEEC (SUITES DU RAPPORT DE LA MISSION D EXPERTISE SUR LA FISCALITE DE L ECONOMIE NUMERIQUE CONFIEE A MM. Développement du numérique POSITION DE LA FIEEC SUR LA FISCALITE DE L ECONOMIE NUMERIQUE (SUITES DU RAPPORT DE LA MISSION D EXPERTISE CONFIEE A MM. COLLIN ET COLIN) Février 2013 2 FISCALITE DU NUMERIQUE

Plus en détail

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme Projet de Plateforme Technologique pour l Innovation Bâtiment Durable en Bretagne Projet de Plateforme Projet Technologique de Plateforme pour l Innovation Technologique Bâtiment Durable pour en l Innovation

Plus en détail

APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «TECHNOLOGIES NUMERIQUES POUR LES NOUVEAUX USAGES DE L IMAGE»

APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «TECHNOLOGIES NUMERIQUES POUR LES NOUVEAUX USAGES DE L IMAGE» APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «TECHNOLOGIES NUMERIQUES POUR LES NOUVEAUX USAGES DE L IMAGE» INTRODUCTION Pourquoi un appel à projets «Technologies numériques pour les nouveaux usages

Plus en détail

MONTAGE ET REALISATION DU PROGRAMME SOFT-WHERE EXPORT 2013 CAHIER DES CHARGES

MONTAGE ET REALISATION DU PROGRAMME SOFT-WHERE EXPORT 2013 CAHIER DES CHARGES MONTAGE ET REALISATION DU PROGRAMME SOFT-WHERE EXPORT 2013 CAHIER DES CHARGES 1) Introduction Dans le cadre de son PDI (Plan de Développement International), le Cluster EDIT a mis en place une action nommée

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES Dispositif : USAGES NUMERIQUES (7.2.C) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter l usage des services numériques. 1. Actions éligibles :

Plus en détail

Comment passer efficacement de la recherche technologique au marché?

Comment passer efficacement de la recherche technologique au marché? Comment passer efficacement de la recherche technologique au marché? 3 Principaux objectifs de l atelier Partager les ambitions de l axe Innovation technologique, transfert et KET de la SRI SI visant à

Plus en détail

Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture. Mémoire Sommet économique 2015. Le 1 er avril 2015

Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture. Mémoire Sommet économique 2015. Le 1 er avril 2015 Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture Mémoire Sommet économique 2015 Le 1 er avril 2015 Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture

Plus en détail

POUR UNE BANQUE MEDITERRANEENNE DE

POUR UNE BANQUE MEDITERRANEENNE DE POUR UNE BANQUE MEDITERRANEENNE DE DEVELOPPEMENT 11 mai 2011 - Paris Constats Les besoins en investissements des pays du bassin méditerranéen sont considérables tant en matière d infrastructures que de

Plus en détail

Contacts PASRI MEDIA HORIZON : 71 802 557

Contacts PASRI MEDIA HORIZON : 71 802 557 Contacts PASRI Unité d Appui au Projet d Appui au Système de Recherche et Innovation (UAPASRI) Adresse : 50 Av. Mohamed V-B.P N 177-1002 Tunis Belvédère Tunisie Tél/Fax : +216 71 834 855 Email : contact@pasri.tn

Plus en détail

Proposition pour la mise en place d un Fonds européen des brevets

Proposition pour la mise en place d un Fonds européen des brevets NON PAPIER FRANCAIS Proposition pour la mise en place d un Fonds européen des brevets 1- Une économie de la connaissance en transformation profonde L économie de la propriété intellectuelle subit des modifications

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Lorraine 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques

Plus en détail

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature 4 AXES STRATEGIQUES Plan de mandature Un projet pour notre territoire 9 ObjECTIFS OPERATIONNELS B âtir un programme au service de l économie dans lequel une large majorité d entre vous se reconnaît est

Plus en détail

Le partenariat technologique

Le partenariat technologique Fiche conseil Le partenariat technologique Préambule A l heure ou l innovation fait partie ou doit faire partie intégrante de la stratégie de développement de nos entreprises, toute entreprise grande ou

Plus en détail

Politique de développement du secteur privé au Mali

Politique de développement du secteur privé au Mali Politique de développement du secteur privé au Mali Les reformes entreprises par l Etat malien au niveau macro-économique ont été accompagnées d un d appui au renforcement du secteur privé. Le Mali a consacré

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Nouveaux Usages du Très haut débit

DOSSIER DE PRESSE. Nouveaux Usages du Très haut débit DOSSIER DE PRESSE ACTION COLLECTIVE Nouveaux Usages du Très haut débit 2009-2010 Contact Presse Brigitte Marandon bmarandon@loire-numerique.com Tél. : 04 77 79 30 25 www.loire-numerique.com 1 Sommaire

Plus en détail

LE PMI, LEVIER DE DEVELOPPEMENT DES PÔLES DE COMPETITIVITE

LE PMI, LEVIER DE DEVELOPPEMENT DES PÔLES DE COMPETITIVITE PROGRAMME DE MODERNISATION INDUSTRIELLE LE PMI, LEVIER DE DEVELOPPEMENT DES PÔLES DE COMPETITIVITE TERRITOIRES MÉTROPOLITAINS INNOVANTS : Technopoles et pôles de compétitivité Tunis 19 et 20 juin 2007

Plus en détail

22 juin 2011. L AFD en Outre-mer en 2010

22 juin 2011. L AFD en Outre-mer en 2010 22 juin 2011 L AFD en Outre-mer en 2010 Qui sommes-nous? Un EPIC, sous tutelle des ministères : des Affaires Etrangères et Européennes de l Economie, des Finances et de l Industrie de l Intérieur, de l

Plus en détail

ARDI Rhône-Alpes. Journée Régionale de l Optique Photonique 03/07/2012

ARDI Rhône-Alpes. Journée Régionale de l Optique Photonique 03/07/2012 ARDI Rhône-Alpes Journée Régionale de l Optique Photonique 03/07/2012 ARDI Rhône-Alpes Agence Régionale du Développement et de l Innovation La compétitivité des entreprises par l innovation collaborative

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

Cellule «inter-pôles» : Améliorer le financement privé des PME des Pôles de compétitivité. Présentation au PRIT 2008 Paris, 17 novembre 2008

Cellule «inter-pôles» : Améliorer le financement privé des PME des Pôles de compétitivité. Présentation au PRIT 2008 Paris, 17 novembre 2008 Cellule «inter-pôles» : Améliorer le financement privé des PME des Pôles de compétitivité Présentation au PRIT 2008 Paris, 17 novembre 2008 1. Présentation générale Objectifs Mode de fonctionnement Mission

Plus en détail

Commission e-entreprise de la CGEM : le pari de la labellisation des sites e-commerce

Commission e-entreprise de la CGEM : le pari de la labellisation des sites e-commerce Commission e-entreprise de la CGEM : le pari de la labellisation des sites e-commerce 7 mars 203 Mehdi KETTANI Vice-président de la Commission R&D, e-entreprise et relation avec l Université Commission

Plus en détail

NOS MISSIONS LES VECTEURS D ACTIONS STRATÉGIQUES

NOS MISSIONS LES VECTEURS D ACTIONS STRATÉGIQUES IT CLUSTER FOR WORLD TRANSFORMATION DIGITALPLACE STIMULE, LE SECTEUR TIC AVANCE STIMULER L INNOVATION ASCENDANTE ACCOMPAGNER LES ENTREPRISES DÉVELOPPER L INTERNATIONAL PRÉSENTATION AAP 7EME PCRD 12 JUILLET

Plus en détail

24 ème. Présentation de l association. Jeudi 10 janvier 2013. Ensemble, plus vite, plus haut

24 ème. Présentation de l association. Jeudi 10 janvier 2013. Ensemble, plus vite, plus haut Ensemble, plus vite, plus haut Présentation de l association 24 ème Jeudi 10 janvier 2013 Le Pôle Aéronautique en Poitou-Charentes Ecole Nationale Supérieure de Mécanique et d'aérotechnique (ENSMA) Téléport

Plus en détail

L innovation dans les entreprises : moteurs, moyens, enjeux

L innovation dans les entreprises : moteurs, moyens, enjeux Un premier Atelier de la compétitivité, organisé en mai dernier, a proposé un dialogue entre chercheurs, chefs d entreprises et hauts fonctionnaires sur les enjeux de l innovation. Il a été organisé à

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication A. Contexte La Conférence des Ministres de l Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) est une organisation

Plus en détail

Les différentes formes de soutien après la création de l entreprise.

Les différentes formes de soutien après la création de l entreprise. AFFAIRES INTERNATIONALES L ENGAGEMENT DE L EUROPE EN FAVEUR DES PME ENTERPRISE EUROPE NETWORK - L EUROPE A LA PORTE DE VOTRE ENTREPRISE Les différentes formes de soutien après la création de l entreprise.

Plus en détail

«LE Capital-Investissement : accelerateur de croissance de l economie tunisienne»

«LE Capital-Investissement : accelerateur de croissance de l economie tunisienne» «accelerateur de croissance de l economie tunisienne» Note conceptuelle LE MOT DU PRESIDENT Le Capital-Investissement - ou Private Equity - est un des moteurs du financement de l économie réelle et du

Plus en détail

Finances Conseil Méditerranée / ESIA

Finances Conseil Méditerranée / ESIA Finances Conseil Méditerranée / ESIA - Financement des TPE - Financement des entreprises responsables - Dispositif CEDRE 25 avril 2013 QUI EST ESIA? Un outil de développement local créé en 2001 par la

Plus en détail

Réponses de la Fédération des chambres de commerce du Québec

Réponses de la Fédération des chambres de commerce du Québec Réponses de la Fédération des chambres de commerce du Québec Consultation du Groupe conseil sur l actualisation de la Stratégie québécoise de la recherche et de l innovation 8 septembre 2009 Préambule

Plus en détail

Appel à Manifestation d Intérêt / Programme CoMun pour la contractualisation de Consultants et/ou Bureaux d études dans divers domaines d expertises

Appel à Manifestation d Intérêt / Programme CoMun pour la contractualisation de Consultants et/ou Bureaux d études dans divers domaines d expertises Appel à Manifestation d Intérêt / Programme CoMun pour la contractualisation de Consultants et/ou Bureaux d études dans divers domaines d expertises du développement urbain Août-Septembre 2015 I. Brève

Plus en détail

L INNOVATION AU SERVICE DU DÉPLOIEMENT DE LA FILIÈRE SOLAIRE

L INNOVATION AU SERVICE DU DÉPLOIEMENT DE LA FILIÈRE SOLAIRE L INNOVATION AU SERVICE DU DÉPLOIEMENT DE LA FILIÈRE SOLAIRE 21 avril 2015 Avion solaire 1 L INNOVATION AU SERVICE DE LA PERFORMANCE DE L ENTREPRISE MAROCAINE Ecosystème externe Partenaires institutionnels

Plus en détail

Programme Observatoire ESSpace

Programme Observatoire ESSpace Programme Observatoire ESSpace Observatoire ESSpace est un projet interrégional conduit par les 4 Chambres régionales de l économie sociale et solidaire (ESS) des régions de Franche-Comté et Rhône-Alpes

Plus en détail

SITES & GRANDS EVENEMENTS

SITES & GRANDS EVENEMENTS SITES & GRANDS EVENEMENTS MOTEURS DU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES, DES TERRITOIRES ET DE LA SOCIETE... pour un développement structurel du territoire, au service de la stratégie des décideurs politiques

Plus en détail

Les fonds d investissement

Les fonds d investissement Un objectif commun la croissance des PME Les fonds d investissement Le manque de maturité de certaines entreprises, les techniques de pointe qu elles développent, rendent difficile l appréciation de leur

Plus en détail

MATURATION ET TRANSFERT DE TECHNOLOGIE

MATURATION ET TRANSFERT DE TECHNOLOGIE MATURATION ET TRANSFERT DE TECHNOLOGIE Contexte La stratégie de spécialisation intelligente (S3) a mis en évidence la nécessité de rendre plus efficace l offre régionale de transfert de technologie, sur

Plus en détail

Le POn et l entrepreneuriat

Le POn et l entrepreneuriat Le POn et l entrepreneuriat Mai - 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

Pôle Risques? Systèmes de surveillance environnementale? L ASI Risques? Une brique centrale : SIG de Synext

Pôle Risques? Systèmes de surveillance environnementale? L ASI Risques? Une brique centrale : SIG de Synext Pôle Risques? Systèmes de surveillance environnementale? L ASI Risques? Une brique centrale : SIG de Synext THE INNOVATIVE CLUSTER IN RISK MANAGEMENT L innovation au service de la gestion des risques Pôle?

Plus en détail

Position du think tank Sport et Citoyenneté relative à la santé et au sport

Position du think tank Sport et Citoyenneté relative à la santé et au sport Position du think tank Sport et Citoyenneté relative à la santé et au sport 1 Juin 2012 Position adoptée à l issue des échanges et travaux du réseau européen «Sport et Santé», créé et animé par Sport et

Plus en détail

Transfert technologique et Propriété Intellectuelle

Transfert technologique et Propriété Intellectuelle Transfert technologique et Propriété Intellectuelle -Maroc - Alger, 29 Janvier 2013 INTRODUCTION Écosystème de l innovation Stratégie Objectifs - Moyens Gouvernance Transfert de technologie Propriété Intellectuelle

Plus en détail

Le rôle catalyseur des bailleurs de fonds en microfinance. juin 2005

Le rôle catalyseur des bailleurs de fonds en microfinance. juin 2005 Le rôle catalyseur des bailleurs de fonds en microfinance juin 2005 Ce document a fait l objet d une présentation de Jacques Attali, Président de PlaNet Finance, pendant la conférence Internationale de

Plus en détail

ESS et politiques européennes

ESS et politiques européennes Denis Stokkink ESS et politiques européennes RTES 16 janvier 2015 Introduction - Présentation Pour la Solidarité Think & do tank européen / laboratoire d'idées et d'actions Devise : «Comprendre pour agir»

Plus en détail

ET DEMAIN? Proposition et retombées du comité interministériel à l'égalité des territoires. Laurent COUSSEDIERE

ET DEMAIN? Proposition et retombées du comité interministériel à l'égalité des territoires. Laurent COUSSEDIERE ET DEMAIN? Proposition et retombées du comité interministériel à l'égalité des territoires Laurent COUSSEDIERE Une démarche en 5 points pour diffuser les modèles et en assurer une amélioration consolidée

Plus en détail

EcoSenS : système partenarial de développement de l Economie sociale et solidaire

EcoSenS : système partenarial de développement de l Economie sociale et solidaire EcoSenS : système partenarial de développement de l Economie sociale et solidaire Parler d économie sociale et solidaire n est plus aujourd hui ni une incongruité, ni une affirmation écoutée avec commisération

Plus en détail

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire développement économique et économie sociale et solidaire En soutenant la création

Plus en détail

Appel à projets 2010

Appel à projets 2010 Appel à projets 2010 Formation entrepreneuriale et accélérateur de développement aux États-unis Le contexte : un besoin, des ressources Le programme NETVA est une initiative nouvelle développée par la

Plus en détail

Atelier de formation en «Genre»

Atelier de formation en «Genre» RESEAU OUEST ET CENTRE AFRICAIN DE RECHERCHE EN EDUCATION (ROCARE), SECRETARIAT EXECUTIF Atelier de formation en «Genre» Termes de Référence Programme des subventions pour la recherche en éducation Octobre

Plus en détail

FONDS AQUI-INVEST. I. Présentation de l action. Contexte Développement de l action et enjeux

FONDS AQUI-INVEST. I. Présentation de l action. Contexte Développement de l action et enjeux FONDS AQUI-INVEST I. Présentation de l action AQUI-INVEST, est le premier fonds de co-investissement en capital risque régional français. Il s'agit d une nouvelle génération d investissement public impulsée

Plus en détail

AXE 1 RENFORCER LA RECHERCHE, FICHE THEMATIQUE 1-2 : RECHERCHE INNOVATION LE DEVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE ET L INNOVATION

AXE 1 RENFORCER LA RECHERCHE, FICHE THEMATIQUE 1-2 : RECHERCHE INNOVATION LE DEVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE ET L INNOVATION AXE 1 RENFORCER LA RECHERCHE, LE DEVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE ET L INNOVATION FICHE THEMATIQUE 1-2 : RECHERCHE INNOVATION Version adoptée au CPR du 12/12/14 1 Priorité d investissement 1.b : Promotion des

Plus en détail

Notre réseau et notre expertise au service des entreprises régionales

Notre réseau et notre expertise au service des entreprises régionales Notre réseau et notre expertise au service des entreprises régionales Business in Champagne-Ardenne Booster votre activité grâce aux acteurs régionaux Promouvoir vos initiatives et augmenter votre visibilité

Plus en détail

Évaluation du Fonds international pour la diversité culturelle

Évaluation du Fonds international pour la diversité culturelle Évaluation du Fonds international pour la diversité culturelle 1 Contexte La Fédération pour la diversité culturelle regroupe 43 coalitions nationales, dont près du deux tiers se trouvent dans des pays

Plus en détail

23 juin 2006 Polytech Lille. Forum i-trans SYNTHESE

23 juin 2006 Polytech Lille. Forum i-trans SYNTHESE 23 juin 2006 Polytech Lille Forum i-trans SYNTHESE Forum i-trans 2 Sommaire Table ronde/ Le financement de l innovation... 3 Débat...5 Conclusion d Yves Ravalard...5 Sigles... 6 Intervenants Yves RAVALARD...

Plus en détail

! Mobiliser les acteurs sur les grands défis sociétaux! Refonder le dispositif de coordination et

! Mobiliser les acteurs sur les grands défis sociétaux! Refonder le dispositif de coordination et 1 Neuf lignes d action! Mobiliser les acteurs sur les grands défis sociétaux! Refonder le dispositif de coordination et d orientation de la recherche en France! Promouvoir la recherche technologique! Développer

Plus en détail

Pôle de compétitivité Aerospace Valley

Pôle de compétitivité Aerospace Valley Pôle de compétitivité Aerospace Valley Performances Industrielles Formations Collectives (PIFOCO) Cahier des charges pour une offre de sessions de formation lean. N 271 Sommaire Sommaire... 2 1-Aerospace

Plus en détail