CI ANRS 12331: MoBSEN Faisabilité de la constitution d une cohorte de patients infectés par le VHB au Sénégal

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CI ANRS 12331: MoBSEN Faisabilité de la constitution d une cohorte de patients infectés par le VHB au Sénégal"

Transcription

1 CI ANRS 12331: MoBSEN Faisabilité de la constitution d une cohorte de patients infectés par le VHB au Sénégal Dr Judicaël Tine

2 Objectif CI ANRS MOBSEN Réaliser un état des lieux des conditions actuelles de dépistage, diagnostic et de prise en charge thérapeutique de l infection par le virus de l hépatite B (VHB) à Dakar, Saint Louis et Ziguinchor Approches/Méthodes 1 Revue de dossiers de soins 2 Enquête auprès des laboratoires de biologie médicale 3 Enquête de type «connaissances, attitudes et pratiques» Résultat attendu Evaluer la faisabilité de la mise en place et du suivi d une cohorte de patients infectés par le VHB au Sénégal 2

3 1 Revue de dossiers de soins (1) Lieu: unité d hépato-gastroentérologie, hôpital Principal, Dakar Environ 600 patients infectés par le VHB recensés comme suivis par l un des trois médecins spécialistes dont une centaine sous traitement anti-vhb 52 dossiers médicaux tirés au sort dont 30 parmi les patients non traités et 22 parmi les patients sous traitement anti-vhb Caractéristiques Non-traités (n=30) N (%) Traités (n=22) N (%) Tous (n=52) N (%) Age médian (EIQ) 38 (32-40) 42 (38-55) 39 (33-46) Sexe féminin (%) 15 (50) 4 (19) 19 (37) Région de domicile (%) Dakar 21 (70) 17 (77) 38 (73) Autre 4 (13) 2 (10) 6 (12) Non précisé 5 (17) 3 (14) 8 (15) Raison du dépistage (%) Susp. clinique 4 (13) 6 (27) 10 (19) Don de sang 5 (17) 5 (23) 10 (19) Consult pré-natale 5 (17) 0 (0) 5 (10) Bilan de santé 1 (3) 2 (9) 3 (6) Autre 1 (3) 2 (9) 3 (6) Non précisé 14 (47) 6 (29) 20 (38) 3

4 Caractéristiques 1 Revue de dossiers de soins (2) Données présentes dans les dossiers à la prise en charge initiale Non-traités (n=30) N (%) Traités (n=22) N (%) Tous (n=52) N ( (%) Valeurs disponibles ALAT 28 (93) 22 (100) 50 (96) Plaquettes 20 (67) 20 (91) 40 (77) Echographie 24 (80) 21 (95) 45 (87) Biopsie hépatique 2 (7) 9 (41) 11 (21) AFP 23 (77) 20 (91) 43 (83) AgHBe 23 (77) 14 (64) 37 (71) Charge virale (CV) VHB 26 (87) 22 (100) 48 (92) Sérologie VIH 23 (77) 19 (86) 42 (81) Sérologie VHC 22 (73) 21 (95) 43 (83) Sérologie VHD 22 (73) 22 (100) 44 (85) Résultats ALAT >40 3 (10) 9 (41) 12 (23) CV VHB > (7) 12 (55) 14 (27) Cirrhose 1 (3) 6 (27) 7 (13) Ag Hbe positif 5 (17) 3 (14) 8 (19) 4

5 1 Revue de dossiers de soins (3) Accès au traitement Parmi les 22 patients sous traitement anti-vhb au moment de l enquête, 16 (73%) étaient sous ténofovir et 6 (27%) sous lamivudine Suivi clinique Médiane de suivi des patients sous traitement 23,3 mois [EIQ 11,3 33,8] et non traités 21,4 mois [EIQ 14,1 69,7] Suivi biologique Patients avec au moins une charge virale et une date de dernier contact (n=44) Nombre médian d examens Non-traités (n=23) Traités (n=21) réalisés par année de suivi Médiane (EIQ) Médiane (EIQ) ALAT 1.8 ( ) 1.9 ( ) Charge virale VHB 1.5 ( ) 2.1 ( ) Echographie 1.1 ( ) 1.0 ( ) Creatinine (uniquement chez patients sous TDF, n=16) NA 1.7 ( ) 5

6 Caractérisitiques des laboratoires enquêtés (n=13) Examens disponibles 2 Laboratoires de biologie Dakar (n=5) Saint-Louis (n=5) Ziguinchor (n=3) ASAT/ALAT 5 (100) 4 (80%) 3 (100%) Ag HBs 5 (100%) 5 (100%) 3 (100%) Ag HBe 5 (100%) 2 (40%) 0 (0%) Ac anti-hbc totaux 5 (100%) 2 (40%) 0 (0%) Ac anti-vhd 2 (40%) 2 (40%) 0 (0%) Charge virale VHB 4 (80%) 1 (20%)* 0 (0%) Laboratoires informatisés 5 (100%) 2 (40%) 2 (66%) Nombre de conglélateurs - 80 C *examen sous traité en France (CERBA)

7 3 Connaissances, attitudes et pratiques Approche Enquête 127 médecins du secteur publique Dakar (n=75), Saint-Louis (n=22) et Ziguinchor (n=30) Questionnaire auto administré Principaux résultats Histoire naturelle 42% : risque de développer une hépatite B chronique dépendait de l âge 15% : 0 à 5 ans, période à risque Vaccination 51% : vaccin anti-vhb pouvait être administré à un nouveau-né 71% : vaccinés contre l hépatite B Dépistage 81% : proposent fréquemment un test de dépistage VHB durant leurs consultations 79% : dépistés au moins une fois Prise en charge 80% : traitements efficaces contre l infection chronique au VHB 32% : habituellement d une durée indéterminée 7

8 Conclusions La mise en place d une cohorte de patients infectés par le VHB à visée de recherche est faisable, mais: - Nécessite de s appuyer sur un centre de prise en charge expérimenté ayant la capacité d organiser une collecte de données standardisée au cours du temps - Dans des villes ayant les capacités suffisantes en terme d examens de suivi virologique de l infection à VHB - Proposition issue de notre contrat d initiation: Evaluer la prise en charge effective des patients atteints d une hépatite B chronique dans les centres de référence de prise en charge au Sénégal 1) Quel suivi? 2) Quelle morbidité liée au VHB? 3) Quels besoins réels en terme d accès aux traitements antiviraux? - Patients nécessitant un traitement/patients ayant effectivement accès au traitement 8

9 Plan futur: mise en place de cohorte VHB avec suivi et recueil de données systématiques Objectif principal Décrire le suivi et l accès au traitement de patients atteints d hépatite B chronique dans les centres de référence au Sénégal Objectifs secondaires 1. Décrire les caractéristiques des patients consultant pour la prise en charge d une hépatite B chronique au Sénégal 2. Evaluer l indication au traitement VHB 3. Mesurer la réponse virologique au traitement VHB 4. Décrire l incidence des éventuelles complications hépatiques (fibrose et cirrhose hépatiques, CHC, décès) 5. Comparer les résultats avec ceux provenant de cohortes de patients coinfectés VIH/VHB (collaboration IeDEA) 9

10 Résultats attendus Meilleure connaissance des besoins réels en Afrique de l Ouest en matière de prise en charge et suivi des patients infectés par le VHB Implications en terme de suivi des complications liées au VHB (CHC) et moyens à mettre en œuvre pour surveiller leur apparition dans le contexte de l Afrique de l Ouest Estimation de l impact des comorbidités (VIH, VHC, VHD, alcool) sur les complications hépatiques au sein de populations infectées par le VHB 10

11 Merci de votre attention 11

12 Remerciements Pr M. Seydi (Investigateur) Dr Gilles Wandeler (Co-investigateur) Dr A. Jaquet (Investigateur) Pr N. Manga (Co-investigateur) Pr M. Dia Badiane (Co-investigateur) Pr F. Dabis Pr F. Fall Dr B. Diallo Dr D. ka Aminata Diallo 12

La prise en charge précoce de 15 ans de recherches sur la l adulte infecté par le VIH : co-infection VIH / VHB, VHC

La prise en charge précoce de 15 ans de recherches sur la l adulte infecté par le VIH : co-infection VIH / VHB, VHC Ministère de l Enseignement Supérieur Et de la Recherche Scientifique La prise en charge précoce de 15 ans de recherches sur la l adulte infecté par le VIH : co-infection VIH / VHB, VHC de «Cotrimo-CI

Plus en détail

Item 163: Hépatites virales.

Item 163: Hépatites virales. Item 163: Hépatites virales. Objectifs pédagogiques Connaître les modes de transmission des différentes hépatites virales et les modalités de leur prévention. Prescrire et interpréter les examens sérologiques

Plus en détail

DOSSIER PATIENT HEPATITE VIRALE

DOSSIER PATIENT HEPATITE VIRALE DOSSIER PATIENT HEPATITE VIRALE Région : Département :..District :.. Prénom(s) :...Nom : Site :...Numéro d identification du patient : Date de l examen initial : / / 1 Caractéristiques sociodémographiques

Plus en détail

Prévalence des co-infections par les virus des hépatites B et C dans la population VIH+ France, juin 2004

Prévalence des co-infections par les virus des hépatites B et C dans la population VIH+ France, juin 2004 Prévalence des co-infections par les virus des hépatites B et C dans la population VIH+ France, juin 2004 6 èmes journées d infectiologie Nice 2005 FNPRRH Contexte de l étude Morbidité accrue progression

Plus en détail

Cohorte VIH-VHB Traitement antirétroviral et coinfection VIH et VHB : mise en place d'une cohorte en Afrique de l'ouest

Cohorte VIH-VHB Traitement antirétroviral et coinfection VIH et VHB : mise en place d'une cohorte en Afrique de l'ouest Cohorte VIH-VHB Traitement antirétroviral et coinfection VIH et VHB : mise en place d'une cohorte en Afrique de l'ouest M Seydi, P Coffie J M Tine, G Wandeler, C Touré Kane A, Jaquet, A Patassi, A Minga,

Plus en détail

Cas clinique. A.Jmâa, L.Golli, A.Ben slama, A.Souguir, S.Ajmi Service d Hépato gastroentérologie CHU Sahloul.

Cas clinique. A.Jmâa, L.Golli, A.Ben slama, A.Souguir, S.Ajmi Service d Hépato gastroentérologie CHU Sahloul. Cas clinique A.Jmâa, L.Golli, A.Ben slama, A.Souguir, S.Ajmi Service d Hépato gastroentérologie CHU Sahloul Mr C, 22 ans Asthénie ATDS : frère porteur inactif du VHB Poids =70 kg, taille = 1,76 m, examen

Plus en détail

L ARNS ET LA RECHERCHE SUR LES HEPATITES VIRALES AU CAMEROUN. Pr Magloire BIWOLE SIDA Gastro-entérologue

L ARNS ET LA RECHERCHE SUR LES HEPATITES VIRALES AU CAMEROUN. Pr Magloire BIWOLE SIDA Gastro-entérologue L ARNS ET LA RECHERCHE SUR LES HEPATITES VIRALES AU CAMEROUN Pr Magloire BIWOLE SIDA Gastro-entérologue LES HEPATITES VIRALES DANS LES PAYS DU SUD Améliorer la prévention et la prise en charge des patients

Plus en détail

Traitement préemptif du VHB. Olivia Pietri DES HGE 18/1/14

Traitement préemptif du VHB. Olivia Pietri DES HGE 18/1/14 Traitement préemptif du VHB Olivia Pietri DES HGE 18/1/14 AGENDA I. Introduction II. Epidémiologie III. Réactivation IV. Modalités du traitement V. Modalités du traitement: Chez les patients sous RITUXIMAB

Plus en détail

L ACCÈS AUX TRAITEMENTS ET AUX SOINS POUR LE VHB ET LE VHC AU CAMEROUN

L ACCÈS AUX TRAITEMENTS ET AUX SOINS POUR LE VHB ET LE VHC AU CAMEROUN L ACCÈS AUX TRAITEMENTS ET AUX SOINS POUR LE VHB ET LE VHC AU CAMEROUN Fanny Chabrol fanny.chabrol@inserm.fr Atelier de Restitution du projet EVOLCAM (ANRS 12288) 16 novembre 2016 Université Catholique

Plus en détail

HÉPATITE B : TRAITEMENT Guidelines américaines 2015 * (chez l adulte)

HÉPATITE B : TRAITEMENT Guidelines américaines 2015 * (chez l adulte) HÉPATITE B : TRAITEMENT Guidelines américaines 2015 * (chez l adulte) * AASLD Guidelines for Treatment of Chronic Hepatitis B Terrault NA et al. Hepatology 2016 Claude EUGENE 1 Hépatite B : l histoire

Plus en détail

Réactivation de l hépatite B sous traitement immunosuppresseur. Emna Elleuch, Saba Gargouri, Asma Tlijeni. Rencontres en infectiologie 14-

Réactivation de l hépatite B sous traitement immunosuppresseur. Emna Elleuch, Saba Gargouri, Asma Tlijeni. Rencontres en infectiologie 14- Réactivation de l hépatite B sous traitement immunosuppresseur Emna Elleuch, Saba Gargouri, Asma Tlijeni Rencontres en infectiologie 14- Cas clinique Mr M.L, âgé de 41 ans Suivi en hématologie depuis octobre

Plus en détail

Biothérapie et hépatite virale Cas clinique

Biothérapie et hépatite virale Cas clinique Biothérapie et hépatite virale Cas clinique Dr. Mouni Bensenane CHU Nancy Sixième rencontre autour des Maladies Inflammatoires Chroniques de l Intestin Alger, le 09 novembre 2011 M. B âgé de 18 ans, étudiant

Plus en détail

Cohorte multicentrique de malades infectés par le Virus de l Hépatite Delta en France. Dr Emmanuel Gordien Dr Ségolène Brichler Pr Dominique Roulot

Cohorte multicentrique de malades infectés par le Virus de l Hépatite Delta en France. Dr Emmanuel Gordien Dr Ségolène Brichler Pr Dominique Roulot Cohorte multicentrique de malades infectés par le Virus de l Hépatite Delta en France Dr Emmanuel Gordien Dr Ségolène Brichler Pr Dominique Roulot Laboratoire de virologie associé au CNR des Hépatites

Plus en détail

TRAITEMENT PREEMPTIF DU VHB. Clémence Hollande DES

TRAITEMENT PREEMPTIF DU VHB. Clémence Hollande DES TRAITEMENT PREEMPTIF DU VHB Clémence Hollande DES 3 Messages à retenir 1) Chez tous patients allant recevoir un traitement immunosuppresseur: Ag HBs, Ac anti-hbs, Ac anti-hbc 2) Savoir reconnaître une

Plus en détail

Mortalité chez la patients infectés par le VIH : Impact d une hépatite virale chronique

Mortalité chez la patients infectés par le VIH : Impact d une hépatite virale chronique Mortalité chez la patients infectés par le VIH : Impact d une hépatite virale chronique Patients VIH+ décédés en 2000 (n = 822) Maladie hépatique SIDA Autre VHC et VHB (n = 35) VHC (n = 235) VHB (n = 64)

Plus en détail

CAS CLINIQUE. Leila SAFER Service d Hépato-Gastroentérologie CHU Monastir- TUNISIE

CAS CLINIQUE. Leila SAFER Service d Hépato-Gastroentérologie CHU Monastir- TUNISIE CAS CLINIQUE Leila SAFER Service d Hépato-Gastroentérologie CHU Monastir- TUNISIE Observation Madame N.. 26 ans, G2P1A0, adressée pour Ag HBs+ Pas d antécédents notables Enceinte à 24 SA Découverte fortuite

Plus en détail

Le porteur inactif du VHB: existe-t-il? Docteur Xavier Causse CHR d Orléans

Le porteur inactif du VHB: existe-t-il? Docteur Xavier Causse CHR d Orléans Le porteur inactif du VHB: existe-t-il? Docteur Xavier Causse CHR d Orléans 5-11-2016 Liens d intérêt Gilead: activités de conseil, conférences, invitations en qualité d auditeur Cas clinique 1 Femme de

Plus en détail

Epidémiologie du VHB 2 milliards/ 6 milliard ont été infectés 350 millions de porteurs chroniques 1 million de décès par an

Epidémiologie du VHB 2 milliards/ 6 milliard ont été infectés 350 millions de porteurs chroniques 1 million de décès par an Hépatite B Epidémiologie du VHB 2 milliards/ 6 milliard ont été infectés 350 millions de porteurs chroniques 1 million de décès par an zone de forte endémie (8-20%): Asie SE, Afrique zone d endémie moyenne

Plus en détail

Pierre Lahmek, Nadine Meunier, Eve Bettach, Jean Baptiste Trabut, Mohamed-Ali Gorsane, Sylvain Balester-Mouret.

Pierre Lahmek, Nadine Meunier, Eve Bettach, Jean Baptiste Trabut, Mohamed-Ali Gorsane, Sylvain Balester-Mouret. Pertinence de la mise en place d un programme de dépistage et de vaccination contre le virus de l hépatite virale B chez des patients hospitalisés pour une conduite addictive Pierre Lahmek, Nadine Meunier,

Plus en détail

HÉPATITE CHRONIQUE VIRALE B

HÉPATITE CHRONIQUE VIRALE B HÉPATITE CHRONIQUE VIRALE B Stratégie thérapeutique Dr Krifa A Farhat Hached Sousse Sousse le 14 mars 2009 INTRODUCTION Évolution considérable dans la prise en charge thérapeutique des infections chroniques

Plus en détail

Hépatite chronique C à transaminases normales

Hépatite chronique C à transaminases normales Hépatite chronique C à transaminases normales Philippe Sogni Service d Hépato-gastroentérologie, Hôpital Cochin et Faculté de Médecine Cochin Port-Royal (Université Paris 5) Au cours du suivi d une hépatite

Plus en détail

Apport des Cohortes dans la prise en compte des coinfections. D.Lacoste pour la cohorte Aquitaine et l équipe HEPAVIH

Apport des Cohortes dans la prise en compte des coinfections. D.Lacoste pour la cohorte Aquitaine et l équipe HEPAVIH Apport des Cohortes dans la prise en compte des coinfections VIH/VHC D.Lacoste pour la cohorte Aquitaine et l équipe HEPAVIH 1 Cohortes concernées CO 3 Aquitaine CO 13 HEPAVIH EP 25 PRETHEVIC CO 12 CIRVIR

Plus en détail

Morphologie et structure du HBV

Morphologie et structure du HBV Morphologie et structure du HBV Histoire naturelle Infection primaire 95 % 5 % Guérison Persistance Hépatite chronique Porteur inactif Cirrhose Hépatocarcinome Evolution des marqueurs dans l hépatite B

Plus en détail

Traitement de l hépatite B en 2016 Vers une éradication du virus?

Traitement de l hépatite B en 2016 Vers une éradication du virus? Traitement de l hépatite B en 2016 Vers une éradication du virus? Pr Victor de Lédinghen Centre Expert Hépatites Virales Aquitaine CHU Bordeaux Prévalence de l hépatite B Impact clinique de l hépatite

Plus en détail

(Accident d Exposition au Sang ou à un liquide biologique contaminant) Que dois je faire? Muqueuses

(Accident d Exposition au Sang ou à un liquide biologique contaminant) Que dois je faire? Muqueuses Je suis victime d un AES (Accident d Exposition au Sang ou à un liquide biologique contaminant) Que dois je faire? IMMEDIATEMENT Peau J effectue les premiers gestes : Je ne fais pas saigner (laisser saigner

Plus en détail

Chapitre 14 prise en charge des situations d exposition au risque viral. Rapport Morlat Septembre Incidence du VIH en France

Chapitre 14 prise en charge des situations d exposition au risque viral. Rapport Morlat Septembre Incidence du VIH en France Chapitre 14 prise en charge des situations d exposition au risque viral Rapport Morlat Septembre 2013 Incidence du VIH en France Entre 2004 et 2007, 7000 à 8000 contaminations par an, soit une incidence

Plus en détail

Hépatite B. Dr Ghassan Riachi HGE-CHU de Rouen. Journée régionale ARS décembre 2016

Hépatite B. Dr Ghassan Riachi HGE-CHU de Rouen. Journée régionale ARS décembre 2016 Hépatite B Dr Ghassan Riachi HGE-CHU de Rouen Journée régionale ARS décembre 2016 Hépatite B 1967: découverte de l antigène Australia (Blumberg et al., 1967), prix Nobel en 1976 1970: VHB en Microscopie

Plus en détail

Prévalence de la coinfection VIH/VHB et impact des antirétroviraux au TOGO

Prévalence de la coinfection VIH/VHB et impact des antirétroviraux au TOGO Prévalence de la coinfection VIH/VHB et impact des antirétroviraux au TOGO A. Patassi 1, 4-6, S. Mounerou 2, A. Krivine 3, J.- F. Meritet 3, J Blatomé 1, S. Benaboud 3, D. Salmon 3 1- CHU Sylvanus Olympio,Togo,

Plus en détail

AC 11 Groupe VHB 14/05/2008. Fabien Zoulim, Vincent Thibault

AC 11 Groupe VHB 14/05/2008. Fabien Zoulim, Vincent Thibault AC 11 Groupe VHB 14/05/2008 Fabien Zoulim, Vincent Thibault AC11 VHB 14/05/2008 1. Le point sur l'étude Multivir VHB. 2. Organisation du contrôle de qualité 2008. 3. Proposition d'étude 2008. MULTIVIR-VHB

Plus en détail

Chapitre 14 prise en charge des situations d exposition au risque viral. Rapport Morlat Septembre 2013

Chapitre 14 prise en charge des situations d exposition au risque viral. Rapport Morlat Septembre 2013 Chapitre 14 prise en charge des situations d exposition au risque viral Rapport Morlat Septembre 2013 Incidence du VIH en France Entre 2004 et 2007, 7000 à 8000 contaminations par an, soit une incidence

Plus en détail

Histoire naturelle de l infection chronique VHB

Histoire naturelle de l infection chronique VHB 21emes journées nationales de la société Algérienne d hépato-gastroentérologie Histoire naturelle de l infection chronique VHB Dr Salima Cheraitia Service de Médecine Interne & de Gastro-Entérologie EPH

Plus en détail

Cours de collège: présentation de cas clinique

Cours de collège: présentation de cas clinique Cours de collège: présentation de cas clinique Dr KAABIA N Service de Maladies Infectieuses CHU Farhat Hached Sousse Mars 2009 CAS CLINIQUE M me F, 24 ans, G1P1A0, adressée pour Ag Hbs+ Pas d ATCDS notables

Plus en détail

Vaccinations,Ouvrons le Dialogue

Vaccinations,Ouvrons le Dialogue Vaccinations,Ouvrons le Dialogue Pourquoi vacciner contre l hépatite B dès l enfance? Henri Laurichesse, Faculté de Médecine de Clermont-Ferrand, Université d Auvergne Histoire naturelle de l hépatite

Plus en détail

Présentation clinique. Présenté par Rdte KOOLI.I

Présentation clinique. Présenté par Rdte KOOLI.I Présentation clinique Présenté par Rdte KOOLI.I Patiente A.A âgée de 38 ans Médecin ATCDS : RAS FRH : *Soins Dentaires (+) *Relations Sexuelles Extraconjugales (-) *Tatouage (-) *Scarification (-) Consulte

Plus en détail

Rapport de recommandations Dhumeaux 2014 :

Rapport de recommandations Dhumeaux 2014 : Rapport de recommandations Dhumeaux 2014 : Quelle actualité sur la prise en charge des personnes détenues infectées par le virus de l hépatite B ou de l hépatite C? Dr Laura Harcouët Pharmacien PH GH Cochin

Plus en détail

Projet ANRS Épidémiologie des hépatites virales B, C, et delta au Cameroun : Analyse des échantillons de l Enquête Démographique de Santé 2011

Projet ANRS Épidémiologie des hépatites virales B, C, et delta au Cameroun : Analyse des échantillons de l Enquête Démographique de Santé 2011 Projet 12289 Épidémiologie des hépatites virales B, C, et delta au Cameroun : Analyse des échantillons de l Enquête Démographique de Santé 2011 Richard Njouom Chef du Service de Virologie Centre Pasteur

Plus en détail

Prise en charge des couples à risque viral

Prise en charge des couples à risque viral Prise en charge des couples à risque viral Expérience de l équipe A.M.P Risque Viral Marseille Véronique CHABERT-ORSINI Institut de médecine de la reproduction I.M.R Marseille Marseille, 06 juin 2008 PRISE

Plus en détail

Traitement préemptif de la réactivation virale B

Traitement préemptif de la réactivation virale B Traitement préemptif de la réactivation virale B Vincent Mallet, MD, PhD Université Paris Descartes Unité d Hépatologie, INSERM. 567 Hôpital Cochin - Paris La problèmatique o Homme de 65 ans, né au Laos

Plus en détail

Prise en charge des accidents d exposition au risque viral

Prise en charge des accidents d exposition au risque viral Prise en charge des accidents d exposition au risque viral Evaluation et amélioration des pratiques professionnelles au service d urgences du CHU de Nancy Dr. S MORINEAUX urgences/samu/smur CHRU Nancy

Plus en détail

LES HÉPATITES VIRALES. Dr David Boutoille Maladies Infectieuses et Tropicales CHU de Nantes

LES HÉPATITES VIRALES. Dr David Boutoille Maladies Infectieuses et Tropicales CHU de Nantes LES HÉPATITES VIRALES Dr David Boutoille Maladies Infectieuses et Tropicales CHU de Nantes Plan 1. Généralités 2. Hépatite A 3. Hépatite E 4. Hépatite B 5. Hépatite delta 6. Hépatite C Définition Groupe

Plus en détail

Congrès de l EASL 2017 ou comment démêler le Vrai du Faux à propos de 3 idées reçues

Congrès de l EASL 2017 ou comment démêler le Vrai du Faux à propos de 3 idées reçues Newsletter n 29 Mai 2017 Congrès de l EASL 2017 ou comment démêler le Vrai du Faux à propos de 3 idées reçues Professeur Dominique Thabut, UPMC Sorbonne Université, Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière

Plus en détail

Hépatites virales. Hépatite virale A. Pr. M. Messast. Introduction. Problème de santé mondial HVB, HVC. Virus A, B, C, D, E

Hépatites virales. Hépatite virale A. Pr. M. Messast. Introduction. Problème de santé mondial HVB, HVC. Virus A, B, C, D, E Hépatites virales Pr. M. Messast Introduction Problème de santé mondial 350.000.000 HVB, 170.000.000 HVC Virus A, B, C, D, E Hépatite aiguë (tous) Hépatite chronique (B, C, D) Cirrhose Carcinome hépatocellulaire

Plus en détail

COMMENT OPTIMISER LE DEPISTAGE DU VHC EN MEDECINE DE VILLE? Dr AKNINE Xavier Médecin Généraliste Président ANGREHC

COMMENT OPTIMISER LE DEPISTAGE DU VHC EN MEDECINE DE VILLE? Dr AKNINE Xavier Médecin Généraliste Président ANGREHC COMMENT OPTIMISER LE DEPISTAGE DU VHC EN MEDECINE DE VILLE? Dr AKNINE Xavier Médecin Généraliste Président ANGREHC DONNEES EPIDEMIOLOGIQUES Enquête Coquelicot 2011 INVS/ANRS/INSERM : Estimation de la séro-prévalence

Plus en détail

Forum SOS hépatites Lyon 17 et 18 novembre 2011

Forum SOS hépatites Lyon 17 et 18 novembre 2011 Forum SOS hépatites Lyon 17 et 18 novembre 2011 Titre de la Présentation Dr Elisabeth AVRIL GAIA PARIS LE FIBROSCAN Outil de mobilisation et d accès aux soins PLAN Historique du projet Présentation de

Plus en détail

4. Recommandations de la HAS

4. Recommandations de la HAS 4. Recommandations de la HAS 4.1 Dépistage de l hépatite C La HAS, en accord avec l avis du groupe de travail HAS, valide l algorithme biologique de dépistage de l hépatite C proposé par le groupe de travail

Plus en détail

Problématiques hépato-biliaires rencontrées au cours du psoriasis

Problématiques hépato-biliaires rencontrées au cours du psoriasis Problématiques hépato-biliaires rencontrées au cours du psoriasis Pr Matthieu Allez Service Hépato-Gastroentérologie Dr Manuelle Viguier Service Dermatologie Hôpital Saint-Louis Questions/Réponses Hépatites

Plus en détail

Présentation des résultats de l Enquête Nationale de Prévalence des Hépatites Virales A, B & C en Tunisie,

Présentation des résultats de l Enquête Nationale de Prévalence des Hépatites Virales A, B & C en Tunisie, Présentation des résultats de l Enquête Nationale de Prévalence des Hépatites Virales A, B & C en Tunisie, 2015-2016 Hammamet 22/04/2016 Objectif Estimer les prévalences nationale et par grande région

Plus en détail

PREVAGAY 2015 Enquête séro-comportementale auprès des Hommes ayant des Relations Sexuelles avec des Hommes fréquentant les lieux de convivialité gay

PREVAGAY 2015 Enquête séro-comportementale auprès des Hommes ayant des Relations Sexuelles avec des Hommes fréquentant les lieux de convivialité gay PREVAGAY 2015 Enquête séro-comportementale auprès des Hommes ayant des Relations Sexuelles avec des Hommes fréquentant les lieux de convivialité gay Annie Velter Claire Sauvage Leïla Saboni Cécile Sommen

Plus en détail

Expérience de prise en charge Maison d arrêt de Varces Isère

Expérience de prise en charge Maison d arrêt de Varces Isère Recommandations de prise en charge des hépatites B & C en milieu carcéral. Quels accès? Quels accompagnements? Expérience de prise en charge Maison d arrêt de Varces Isère Dr MN Hilleret CHU Grenoble Prométhée

Plus en détail

Dépistage et prévention de l hépatite B en CDAG L expérience de Bichat Claude-Bernard Projet d étude multicentrique

Dépistage et prévention de l hépatite B en CDAG L expérience de Bichat Claude-Bernard Projet d étude multicentrique Dépistage et prévention de l hépatite B en CDAG L expérience de Bichat Claude-Bernard Projet d étude multicentrique Politique vaccinale VHB en France ENFANTS Nouveau-nés de mère porteuse de l'antigène

Plus en détail

ETUDE PREVAC B 2. Laboratoire BMS financeur

ETUDE PREVAC B 2. Laboratoire BMS financeur + ETUDE PREVAC B 2 Prévalence de l infection par le virus de l hépatite B et prévention de l'hépatite B chez les migrants originaires d Afrique subsaharienne et d Asie, en médecine générale en France Laboratoire

Plus en détail

Epidémiologie de l hépatite B aiguë en France Déclaration obligatoire ( ) C. Larsen Institut de veille sanitaire

Epidémiologie de l hépatite B aiguë en France Déclaration obligatoire ( ) C. Larsen Institut de veille sanitaire Epidémiologie de l hépatite B aiguë en France Déclaration obligatoire (2003-2010) C. Larsen Institut de veille sanitaire Conflit d intérêts aucun Contexte épidémiologique politique de prévention vaccinale

Plus en détail

Hépatite B chronique. Epidémiologie HBV. Les personnes à risque? HBV: qui dépister? Les personnes à risques!

Hépatite B chronique. Epidémiologie HBV. Les personnes à risque? HBV: qui dépister? Les personnes à risques! HBV: qui dépister? Hépatite B chronique DresI. Morardet N. JunodPerron Service de Gastroentérologie et Hépatologie et SMPR Colloque MPR 18.06.2014 Les personnes à risques! Tous les patients qui nécessitent

Plus en détail

HÉPATITE CHRONIQUE C

HÉPATITE CHRONIQUE C ALD 6 HÉPATITE CHRONIQUE C LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS -1- SOMMAIRE SOMMAIRE...2 AVERTISSEMENT...3 LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS...4 I. ACTES MEDICAUX ET PARAMEDICAUX...4 II. BIOLOGIE...5 III. ACTES

Plus en détail

ETUDE PROSPECTIVE MONOCENTRIQUE CHEZ LES UD A RISQUE = UDIV

ETUDE PROSPECTIVE MONOCENTRIQUE CHEZ LES UD A RISQUE = UDIV Difficulté d évaluer l incidence virale C chez les UD : suivi irrégulier situation précaire mauvais état veineux Dernière évaluation prospective en France = 1999-2001 Etude menée dans le Nord de la France

Plus en détail

HÉPATITE CHRONIQUE B

HÉPATITE CHRONIQUE B LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS - AFFECTION DE LONGUE DUREE HÉPATITE CHRONIQUE B Juin 2007 Juin 2007 1 Ce document est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de santé Service communication 2

Plus en détail

Co-infections par les virus des hépatites et Tumeurs. Recommandations 2010

Co-infections par les virus des hépatites et Tumeurs. Recommandations 2010 Co-infections par les virus des hépatites et Tumeurs Recommandations 2010 Co-infection VHC : Rappels Séroprévalence VHC chez ¼ des sujets VIH+ 90% chez UDI < 10% chez HSH Infection VIH virémie VHC d un

Plus en détail

Utilité de la biopsie hépatique chez le sujet Ag Hbe négatif avec DNA VHB entre UI/mL et ALAT normales?.

Utilité de la biopsie hépatique chez le sujet Ag Hbe négatif avec DNA VHB entre UI/mL et ALAT normales?. Utilité de la biopsie hépatique chez le sujet Ag Hbe négatif avec DNA VHB entre 2000-20000UI/mL et ALAT normales?. Y. Chikhi 1, S. Berkane 1, N. Debzi 2, S. Cheraitia 1, N. Afredj 2, N. Guessab 2, M. Merniz

Plus en détail

D OUZAN. Surveillance du sujet antigène Hbs + non traité. Connaître les critères d'abstention thérapeutique. Savoir comment surveiller ces patients.

D OUZAN. Surveillance du sujet antigène Hbs + non traité. Connaître les critères d'abstention thérapeutique. Savoir comment surveiller ces patients. D OUZAN Surveillance du sujet antigène Hbs + non traité Connaître les critères d'abstention thérapeutique. Savoir comment surveiller ces patients. Surveillance du sujet AgHBs positif non traité Denis OUZAN

Plus en détail

Virus de l Hépatite C : la cascade de prise en charge. Françoise Roudot Thoraval Santé Publique

Virus de l Hépatite C : la cascade de prise en charge. Françoise Roudot Thoraval Santé Publique Virus de l Hépatite C : la cascade de prise en charge Françoise Roudot Thoraval Santé Publique Cascade de prise en charge du VIH en France en 2010 160000 149900 140000 120000 100000 80000 100% 121100 81%

Plus en détail

Livret de suivi et d information

Livret de suivi et d information Exposition aux infections sexuellement transmissibles IST Livret de suivi et d information Nom de votre médecin :... Pour prendre ou modifier votre rendez-vous Cachet du service ou de l hôpital et numéro

Plus en détail

TROD hépatites VHC VHB

TROD hépatites VHC VHB TROD hépatites VHC VHB Elisabeth BOUVET Hôpital Bichat Corevih Ile de France Nord Journée prévention SPILF 16 Octobre 2014 1 Prévalence des Infections VHC en France Population générale: Prévalence (2004)

Plus en détail

Epidémiologie VIH/IST/VHB/VHC chez les étrangers en situation précaire

Epidémiologie VIH/IST/VHB/VHC chez les étrangers en situation précaire Epidémiologie VIH/IST/VHB/VHC chez les étrangers en situation précaire 2 JOURNÉE RÉGIONALE PRÉVENTION VIH VHB VHC IST COREVIH NORD PAS DE CALAIS 18 novembre 2014 NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE

Plus en détail

Prise de risque : quel accompagnement? Journée Régionale Prévention VIH, Hépatites, IST 22 octobre 2013 Lens

Prise de risque : quel accompagnement? Journée Régionale Prévention VIH, Hépatites, IST 22 octobre 2013 Lens Prise de risque : quel accompagnement? Journée Régionale Prévention VIH, Hépatites, IST 22 octobre 2013 Lens Quels acteurs? Qu est-ce qu une prise de risque? AES = accident d exposition au sang ou sexuelle

Plus en détail

ANSM- avril /22

ANSM- avril /22 Recommandations portant diffusion des algorithmes de validation biologique des tests de dépistage des maladies transmissibles applicables à la qualification biologique des organes, des tissus et des cellules

Plus en détail

Guide du parcours de soins Titre ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE. Hépatite chronique B

Guide du parcours de soins Titre ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE. Hépatite chronique B Guide du parcours de soins Titre ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE Hépatite chronique B Mai 2016 Ce document est téléchargeable sur : www.has-sante.fr Haute Autorité de Santé Service communication

Plus en détail

Les hépatites virales Dr Aissa.FILALI

Les hépatites virales Dr Aissa.FILALI Les hépatites virales Dr Aissa.FILALI 1. Quels sont les agents responsables? 2. Quand suspecter une hépatite virale aigue? 3. Comment faire le diagnostic d une hépatite aigue virale? 4. Comment surveiller

Plus en détail

ASPECT CLINIQUE ET ÉVALUATION DU

ASPECT CLINIQUE ET ÉVALUATION DU ASPECT CLINIQUE ET ÉVALUATION DU TRAITEMENT DE L HÉPATITE C AU SEIN D UNE COHORTE DE PATIENTS CO-INFECTÉS VIH-VHC. N. Bertiaux-Vandaële, H. Montialoux, F. Borsa-Lebas, O. Goria, E. Lerebours, G. Riachi.

Plus en détail

Cire Nord Pas-de-Calais Picardie 8 juin 2012

Cire Nord Pas-de-Calais Picardie 8 juin 2012 Dépistage des infections à VHB, VHC, VIH, syphilis et chlamydia chez les patients susceptibles d avoir subi en 2006 et 2007 des examens échographiques endocavitaires dans des cabinets d imagerie médicale

Plus en détail

Eligibilité au traitement chez des personnes infectées par l hépatite B en Afrique de l Ouest Collaboration IeDEA West Africa

Eligibilité au traitement chez des personnes infectées par l hépatite B en Afrique de l Ouest Collaboration IeDEA West Africa Eligibilité au traitement chez des personnes infectées par l hépatite B en Afrique de l Ouest Collaboration IeDEA West Africa Antoine Jaquet 8 Mars 2017 Contexte (1) Enjeux de l accès au traitement antiviral

Plus en détail

POSSIBILITÉS THÉRAPEUTIQUES DE L HÉPATITE B AU MAGHREB. Alger 15 Décembre 2016

POSSIBILITÉS THÉRAPEUTIQUES DE L HÉPATITE B AU MAGHREB. Alger 15 Décembre 2016 POSSIBILITÉS THÉRAPEUTIQUES DE L HÉPATITE B AU MAGHREB Alger 15 Décembre 2016 Epidémiologie une prévalence mondiale élevée 10 cause de décès dans le monde Lavanchy D. J Hepatitis 2004 Epidémiologie de

Plus en détail

Dr Jean-Dominique POVEDA

Dr Jean-Dominique POVEDA Hépatite virale B Données épidémiologiques Dr Jean-Dominique POVEDA Laboratoire PASTEUR CERBA Tunis Février 2008 Hépatite virale B Plus de 2 milliards d humains contaminés, Plus de 350 millions de porteurs

Plus en détail

Sophie PLUMECOCQ Technicienne d Etudes Cliniques COREVIH Haute-Normandie

Sophie PLUMECOCQ Technicienne d Etudes Cliniques COREVIH Haute-Normandie PREVENTION/DEPISTAGE VIH, HEPATITES VHB VHC, IST LA DONNE CHANGE! Point épidémiologique en France et en Région Lundi 17 Novembre 2014 Sophie PLUMECOCQ Technicienne d Etudes Cliniques COREVIH Haute-Normandie

Plus en détail

La a d onne e c hange g Novembre 2014

La a d onne e c hange g Novembre 2014 Novembre 2014 La donne change IST -Chaque année 500 millions de personnes dans le monde contractent une IST parmi chlamydia, gonocoque, syphilis, trichomonase - 530 millions de personnes atteintes de HSV2-290

Plus en détail

ANRS CO6 PRIMO - Cohorte primo-infection

ANRS CO6 PRIMO - Cohorte primo-infection ANRS CO6 PRIMO - Cohorte primo-infection Responsable(s) : Meyer Laurence, U822 Essat Asma Goujard Cécile, SERVICE MÉDECINE INTERNE - HÔPITAL BICÊTRE Date de modification : 07/06/2013 Version : 1 ID : 60076

Plus en détail

Soignants infectés par VIH, VHC, VHB Gestion du risque en France. D. Abiteboul Service de Santé au travail Hôpital Bichat-Claude Bernard Paris GERES

Soignants infectés par VIH, VHC, VHB Gestion du risque en France. D. Abiteboul Service de Santé au travail Hôpital Bichat-Claude Bernard Paris GERES Soignants infectés par VIH, VHC, VHB Gestion du risque en France D. Abiteboul Service de Santé au travail Hôpital Bichat-Claude Bernard Paris GERES Cas rapportés de TSS, 2008 Virus VIH VHC VHB Nombre épisodes

Plus en détail

Le carcinome hépatocellulaire est avancé au moment du diagnostic chez les patients co-infectés VIH/VHC: Résultats d une étude cas témoin, intercohorte

Le carcinome hépatocellulaire est avancé au moment du diagnostic chez les patients co-infectés VIH/VHC: Résultats d une étude cas témoin, intercohorte Le carcinome hépatocellulaire est avancé au moment du diagnostic chez les patients co-infectés VIH/VHC: Résultats d une étude cas témoin, intercohorte M Gelu-Simeon 1, M Lewin 2, R Sobesky 1, M Ostos 1,

Plus en détail

Comprendre pour mieux dépister, prévenir et soigner LA SCIENCE DU PROGRÈS

Comprendre pour mieux dépister, prévenir et soigner LA SCIENCE DU PROGRÈS Comprendre pour mieux dépister, prévenir et soigner LA SCIENCE DU PROGRÈS L ANRS (France REcherche Nord & sud Sida-hiv Hépatites) est née en 1988. Elle mobilise les chercheurs du Nord et du Sud, de toutes

Plus en détail

DEPISTAGE ET PRISE EN CHARGE DE L'HEPATITE B EN CDAG/CIDDIST

DEPISTAGE ET PRISE EN CHARGE DE L'HEPATITE B EN CDAG/CIDDIST DEPISTAGE ET PRISE EN CHARGE DE L'HEPATITE B EN CDAG/CIDDIST Journée régionale Sens, 02 Octobre 2015 M Duong Service des Maladies Infectieuses CHU Dijon INFECTION VHB EN FRANCE - Porteurs chroniques(ag

Plus en détail

Christelle VAULOUP-FELLOUS Faculté de Médecine Paris Sud Service de Virologie du GH Hôpitaux Universitaires Paris-Sud

Christelle VAULOUP-FELLOUS Faculté de Médecine Paris Sud Service de Virologie du GH Hôpitaux Universitaires Paris-Sud CNR Infections Rubéoleuses Materno-fœtales Christelle VAULOUP-FELLOUS Faculté de Médecine Paris Sud Service de Virologie du GH Hôpitaux Universitaires Paris-Sud CNR Infections Rubéoleuses Materno-fœtales

Plus en détail

Les XXVIe journées nationales d'hépato-gastroentérologie et d endoscopie digestive. Alger - 12, 13 et 14 Décembre 2014

Les XXVIe journées nationales d'hépato-gastroentérologie et d endoscopie digestive. Alger - 12, 13 et 14 Décembre 2014 Les XXVIe journées nationales d'hépato-gastroentérologie et d endoscopie digestive. Alger - 12, 13 et 14 Décembre 2014 N.Belabas - A.Amrane - M.Zeroual - FZ.Aissat M.Mehidi B. Boulkaria - F.Hachani - Dif

Plus en détail

Base de données hospitalières françaises sur l infection à VIH (ANRS CO4 FHDH)

Base de données hospitalières françaises sur l infection à VIH (ANRS CO4 FHDH) Pour toute impression ou sauvegarde, ouvrir la version Word de cette page. Type de source : Registre Type de substance considéré : Drogues illicites Population concernée : Population générale/registres

Plus en détail

Prise en charge des expositions professionnelles aux virus transmissibles par le sang dans les centres médico-sociaux SOMMAIRE

Prise en charge des expositions professionnelles aux virus transmissibles par le sang dans les centres médico-sociaux SOMMAIRE SOMMAIRE 1. Introduction page 2 2. Evaluation du genre d exposition et du temps écoulé depuis celle-ci page 2 3. Evaluation du risque infectieux page 2-3 4. Evaluation des mesures à prendre en cas d exposition

Plus en détail

Séroconversions VIH après accident professionnel, France Remerciements : C.Arvieux GERES et SFLS. 48 cas recensés, dont 14 cas prouvés

Séroconversions VIH après accident professionnel, France Remerciements : C.Arvieux GERES et SFLS. 48 cas recensés, dont 14 cas prouvés Séroconversions VIH après accident professionnel, France Remerciements : C.Arvieux GERES et SFLS 48 cas recensés, dont 14 cas prouvés INVS: Contaminations professionnelles par le VIH, le VHC et le VHB

Plus en détail

Accouchement d une patiente VIH Le point de vue de l obstétricien.

Accouchement d une patiente VIH Le point de vue de l obstétricien. Accouchement d une patiente VIH Le point de vue de l obstétricien. J. Massardier, A. Bordes, C. Battie, M. Doret, M. Massoud, M Kaemmerlen, P. Gaucherand Service d Obstétrique, Diagnostic Anténatal et

Plus en détail

Denise ANTONA. Hépatite B : données épidémiologiques récentes et stratégie vaccinale

Denise ANTONA. Hépatite B : données épidémiologiques récentes et stratégie vaccinale Denise ANTONA Hépatite B : données épidémiologiques récentes et stratégie vaccinale Connaître l'évolution de l'épidémiologie de l'infection par HBV. Connaître l'état actuel et l'évolution souhaitable de

Plus en détail

CNIL : 27/11/1991. Cancérologie Cardiologie Immunologie Maladies infectieuses. Oui

CNIL : 27/11/1991. Cancérologie Cardiologie Immunologie Maladies infectieuses. Oui ANRS C04 FHDH : French hospital database on HIV - Base de données hospitalière française sur l'infection à VIH Responsable(s) : Costagliola Dominique, Institut Pierre Louis d'épidémiologie et de Santé

Plus en détail

DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE DES HÉPATITES VIRALES A, B ET C

DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE DES HÉPATITES VIRALES A, B ET C Concentration relative NUMERO - info 7 2016 DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE DES HÉPATITES VIRALES A, B ET C 1- DIAGNOSTIC SÉROLOGIQUE DE L HÉPATITE A Le diagnostic d une infection récente par le virus de l hépatite

Plus en détail

Diagnostic au laboratoire de l hépatite B Protéine C AgHBc Protéine Pré-S2 Protéine S Protéine Pré-S1 AgHBs Marqueurs sérologiques AgHBs Anticorps anti-hbs ADN viral 42nm Particule de Dane Polymérase Anticorps

Plus en détail

19 septembre Dr Valérie DURAND-ROUMY SFAUMB

19 septembre Dr Valérie DURAND-ROUMY SFAUMB 19 septembre 2015 Dr Valérie DURAND-ROUMY SFAUMB !!Connaître la place de l échographie abdominale dans le diagnostic étiologique d une hépatopathie chronique!!savoir suivre une hépatopathie chronique

Plus en détail

Évaluation et évolution de l hépatopathie dans la co-infection Philippe Sogni

Évaluation et évolution de l hépatopathie dans la co-infection Philippe Sogni Évaluation et évolution de l hépatopathie dans la co-infection Philippe Sogni 1 Pr Philippe Sogni, M.D., Ph.D. Affiliations Institut Cochin, CNRS (UMR 8104), INSERM U-1016; Université Paris-Descartes,

Plus en détail

VHB : pas directement cytopathogène!

VHB : pas directement cytopathogène! Hépatite B VHB : pas directement cytopathogène! Réactions immunologiques > effet cytopathogène L intensité du conflit entre le VHB et les défenses immunitaires de l hôte détermine la gravité de l infection

Plus en détail

Les nouveaux outils de prévention dans les hépatites. Hélène BARRAUD, CHU NANCY

Les nouveaux outils de prévention dans les hépatites. Hélène BARRAUD, CHU NANCY Les nouveaux outils de prévention dans les hépatites Hélène BARRAUD, CHU NANCY Le problème Hépatite aigue Hépatite chronique Cirrhose Evènements Cancer HCV - Population générale : Prévalence des Ac anti-vhc

Plus en détail

QUE FAIRE DEVANT UN AC ANTI- HBC (+) EN CAS DE MICI PREVUE POUR IMMUNOSUPPRESSEUR OU ANTI- TNF

QUE FAIRE DEVANT UN AC ANTI- HBC (+) EN CAS DE MICI PREVUE POUR IMMUNOSUPPRESSEUR OU ANTI- TNF QUE FAIRE DEVANT UN AC ANTI- HBC (+) EN CAS DE MICI PREVUE POUR IMMUNOSUPPRESSEUR OU ANTI- TNF Pr F. HADDAD, Dr I. HALLOULY, Pr R. ALAOUI Service d Hépato- Gastro- Entérologie CHU Ibn Rochd- Casablanca

Plus en détail

Construire un parcours de soins

Construire un parcours de soins Rapport Hépatites 2014 Construire un parcours de soins Georges-Philippe Pageaux CHU Saint Eloi, Montpellier M. Bonjour, M. Bourlière, N. Boyer, S. Chevaliez, D. Larrey, V. de Lédinghen, P. Marcellin, D.

Plus en détail

fibrose hépatique Prévalence de la chez les usagers de drogues fréquentant les Caarud et Csapa d Île-de-France FOCUS

fibrose hépatique Prévalence de la chez les usagers de drogues fréquentant les Caarud et Csapa d Île-de-France FOCUS FOCUS 17 Prévalence de la fibrose hépatique chez les usagers de drogues fréquentant les Caarud et Csapa d Île-de-France Élisabeth Avril / Directrice de l association Gaïa-Paris En France, la première cause

Plus en détail

Point épidémiologique VIH - sida

Point épidémiologique VIH - sida Point épidémiologique VIH - sida Unité VIH-IST-VHC, Département des maladies infectieuses, InVS Françoise Cazein, Florence Lot, Stéphane Le vu, Josiane Pillonel, Roselyne Pinget, Caroline Semaille Réunion

Plus en détail