Bilan 2010 et perspectives 2011

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bilan 2010 et perspectives 2011"

Transcription

1 Anah -Apagl-Ataraxia(Crédit Mutuel) -Bouygues Immobilier -CENTURY 21 -DHUP-FFB - FONCIA - Foncière Logement - FPC - Gécina - GERER - Groupama Immobilier - H&D(SIRES) - ICADE - Groupe ICF - Nexity - Fédération des PACT - SeLoger.com - Groupe SNI - SNPI - SOGEPROM - Square Habitat (Crédit Agricole) - TAGERIM - UNIS - UNPI - Réseau URBANIA LA CONJONCTURE DU MARCHE LOCATIF PRIVE Bilan 21 et perspectives 211 Michel MOUILLART Professeur d Economie à l Université Paris Ouest -2-

2 1. Observer et mieux connaître les marchés locatifs privés CLAMEUR communique sur 1 76 villes, regroupements de communes et pays : 94 villes : coefficient de représentativité 12.5 % 68 villes : coefficient de représentativité entre 1 et 12.5 % 14 villes : coefficient i de représentativité ti ité entre 5 et 1 % Un partenariat qui permet de représenter le marché au 1/7ème. En fait, CLAMEUR est présent sur villes, regroupements de communes et pays avec un coefficient de représentativité de 2.5 % et plus. Et potentiellement sur villes, regroupements de communes et pays (hors doubles comptes) si on descend le seuil à 1 %. CLAMEUR couvre donc 94.3 % du marché locatif privé et 91.6 % de la population résidente en métropole

3 La représentativité régionale de CLAMEUR sur le marché locatif privé (Source : CLAMEUR /février 211/) France entière : 14,1 % du marché (1 bail signé sur 7 dans CLAMEUR) CLAMEUR fin Les tendances récentes des marchés locatifs privés -6-

4 Le taux de mobilité résidentielle des locataires. Le marché avait subi les conséquences de la crise. De 26 à 29, l activité du marché a ainsi reculé de 11.7 % (de 5.5 % en 29) : en 29, 18 candidats à un logement locatif privé n ont pu réaliser leur projet. Depuis le début de 21, la mobilité se redresse régulièrement. L activité s est encore améliorée en ce début d année 211 (à une période de l année habituellement calme) : + 7. % depuis 29. Cela représente 1 projets supplémentaires réalisés en un an! 3 La mobilité résidentielle des locataires d'après CLAMEUR /février 211/ 29,8 n %) aux de mobilité (en Ta ,7 29,1 27,7 28,8 29,1 28,7 Moyenne ,1 27,9 27,2 26,5 27,8 27, , ,7 L indice des loyers de marché. Sur un marché hésitant et dans le contexte d une crise exceptionnelle, les loyers de marché se sont stabilisés en 29. En 21, le marché s est ressaisi et la progression des loyers a été de 2.5 % : après un début d année assez calme, la pression sur les loyers s est renforcée durant l automne. Depuis 26, les loyers de marché (+ 6.2 %) ont progressé moins vite que les prix à la consommation (+ 7. %). La variation des loyers de marché d'après CLAMEUR /février 211/ 6,5 ) Taux de variation de es loyers (en %) ,3 2,6 5,4 5, 1,7 4,6 Moyenne ,5 2, 1,6, 2,5 3,

5 La progression des loyers de marché concerne tous les types de logements. Pour un loyer mensuel de 699 France entière (12.3 /m²) : 436 pour les studios et 1 pièce (16.4 /m² ), 558 pour les 2 pièces (12.6 /m² ), 67 pour les 3 pièces (1.3 /m²), 773 pour les 4 pièces (9.2 /m²) et 143 pour les 5 pièces et plus (9. /m²). L'évolution des loyers de marché dans le secteur privé (Source : CLAMEUR /février 211/) rs en % iation des loyer Vari 6, 4,5 3, 1,5, 5, 4,5 3,7 2,7 2,4 2,3 2,4 1,8 1,7 1,9 1,6,9,4 2,9 5,4 5,4 3,1 2,5 1,6 -,2, 2,3-1,5-1,4-2,6-1,9-3, Studios et 1 pièce (24, % du marché) 2 pièces (31,2 % du marché) 3 pièces (25, % du marché) 4 pièces (12,5 % du marché) 5 pièces et plus (7,3 % du marché) 26 (+ 4,5 %) 27 (+ 2, %) 28 (+ 1,6 %) 29 (+, %) 21 (+ 2,5 %) L effort d amélioration et d entretien du parc privé. L effort d amélioration s est établi à haut niveau en 21 : la réalisation de travaux permet aux bailleurs de répondre aux exigences de qualité de la demande et contribue à la réduction du risque de vacance prolongée des biens remis sur le marché sans que le retour sur investissement soit toujours assuré. Sur un marché en reprise, l effort fléchit en ce début d année 211. L'effort d'amélioration et d'entretien d'après CLAMEUR /février 211/ 33,7 Part avec tra avaux (en %) ,5 19,6 25,7 27,5 24,6 25,7 25,2 21, Moyenne ,2 2,7 33,1 23,1 24,8 25,

6 L évolution des loyers en cas de relocation, entre deux locataires. travaux d amélioration et d entretien : depuis 26, % (+ 7.9 % en 21 : 33.7 % des relocations et % en moyenne entre 1998 et 21 : 28.5 % des relocations) travaux courants : depuis 26, % (+ 3.8 % en 21 : 41.1 % des relocations et % en moyenne entre 1998 et 21 : 49.6 % des relocations) sans travaux : depuis 26, +.1 % (-.3 % en 21 : 25.2 % des relocations et +.1 % en moyenne entre 1998 et 21 : 21.9 % des relocations) 9 La variation des loyers en cas de relocation (en %) d'après CLAMEUR /février 211/ Ensemble des relocations Relocations sans travaux Relocations avec travaux courants Relocations avec remise aux normes La montée de la vacance locative. En 29, sur un marché hésitant, la dépression de la demande a provoqué une augmentation marquée de la vacance locative (hors délais de réalisation des travaux). Avec la reprise du marché, le mouvement s est ralenti en 21 : % (+ 1.5 % depuis 28). Depuis 28, pour l ensemble des relocations, une perte de recettes représentant une semaine de loyers. 12 La vacance locative d'après CLAMEUR /février 211/ Vacan nce locative (ba ase 1 en ) ,3 112,3 18, 19,1 17,7 15,5 15,7 12,2 12,6 1, 1, 11,7 11,

7 3. La diversité i géographique des loyers de marché -13- Loyers de marché en /m² (variation 21 en %) (Source : CLAMEUR / février 211/) NORD PAS DE CALAIS 11,5 (+5,8) HAUTE NORMANDIEPICARDIE 11,2 (+1,8) 1,1 (+4,9) 11,2 (+1,8) LORRAINE 88(+1 8,8 (+1,) BASSE NORMANDIE ILE DE FRANCE 8,9 (+3,) ALSACE BRETAGNE 17,8 (+3,3) CHAMPAGNE ARDENNE 1,3 (+1,1) 9,3 (+1,4) CENTRE PAYS DE LA LOIRE BOURGOGNE 8,7 (+2,4) 9,8 (+1,9) 9,9 (+3,4) 9,6 (+1,2) FRANCHE COMTE POITOU CHARENTES 1,5 ( 1,3) LIMOUSIN 8,9 (+,) RHONE ALPES 8,8 (+5,2) AUVERGNE 1,9 (+2,6) Niveau ( /m²) des loyers de marché 21 11,5 à 17,8 (3) 1,8 à 11,5 (4) 1,3 à 1,8 (3) 9,7 à 1,3 (4) 9,3 à 9,7 (2) 8,7 à 9,3 (5) 1,3 (+1,3) AQUITAINE 9,7 ( 1,2) MIDI PYRENEES 1,8 (+2,3) 12,3 (+2,8) PROVENCE ALPES COTE D AZUR LANGUEDOC ROUSSILLON France entière Loyer : 12,3 /m² (21 : +2,5 %)

8 NIVEAU DES LOYERS DE MARCHÉ 21 (et variation 21) ARRAS 8,7 /m² ( 1,3 %) LILLE 13, /m² (+5, %) PONTOISE 15, /m² (,6 %) NANTERRE 16,2 /m² (+3,5 %) VERSAILLES 16,7 /m² (+4,5 %) BOBIGNY 15,5 /m² (+2,1 %) CRETEIL 14,4 /m² ( 4,5 %) BREST 8,2 /m² (+2,2 %) QUIMPER 8,7 /m² (+,4 %) SAINT LO 8,7 /m² (+15,6 %) SAINT BRIEUC 8,5 /m² ( 1,8 %) RENNES 12,2 /m² (+3,2 %) AMIENS 11,7 /m² (,4 %) LAON 8, /m² (+2,2 %) BEAUVAIS 11,2 /m² (+,7 %) ROUEN 12,2 /m² (+2,5 %) EVREUX 11,3 /m² (+5,8 %) ALENCON 7,6 /m² ( 3,4 %) CHARTRES 1,7 /m² (,3 %) LAVAL 9,5 /m² (+2,7 %) ORLEANS 1,5 /m² (+5,3 %) CHALONS EN CHAMPAGNE 9,1 /m² ( 1,8 %) TROYES 9, /m² ( 2,7 %) AUXERRE 9,3 /m² ( 2,8 %) CHARLEVILLE MEZIERES 8,2 /m² (+5,5 %) METZ 9,1 /m² (+,5 %) NANCY 1,6 /m² ²(28%) (+2,8 BAR LE DUC CHAUMONT EPINAL 7,8 /m² (+2,7 %) EVRY 13,11 /m² ²( ( 1,1 11%) MELUN 13, /m² (+,5 %) PARIS 22,4 /m² (+2,3 %) STRASBOURG 11,8 /m² (+1,8 %) COLMAR 9,3 /m² (+2,1 %) LE MANS 89 / 8,9 /m² ²( ( 1,2 12%) BLOIS VESOUL BELFORT 8,5 85 / /m² ²(36%) (+3,6 VANNES 11,2 /m² ( 1,4 %) 9,1 /m² ( 3,6 %) 7,7 /m² (+4,4 %) DIJON 11, /m² (+,5 %) BOURGES ANGERS TOURS 9,2 /m² (+3,4 %) NANTES 11,3 /m² (+2,2 %) 1,5 /m² (+4,1 %) 1,4 /m² (+4,2 %) BESANCON 1,4 /m² (+3,9 %) NEVERS 9,5 /m² (+2,5 %) LA ROCHE SUR YON 9,9 /m² (+1,8 %) CHATEAUROUX 7,3 /m² ( 2,3 %) LONS LE SAUNIER 7,2 /m² (+12,5 %) MACON 7,7 /m² ²( ( 1,9 %) NIORT 8,9 /m² (+, %) POITIERS MOULINS 7,7 /m² (,5 %) BOURG EN BRESSE 8,4 /m² (+2,1 %) 9,9 /m² (,5 %) LA ROCHELLE 14, /m² ( 1,7 %) GUERET 9,1 /m² (+,2 %) LYON 12,1 /m² (+5,9 %) ANNECY 12,9 /m² (+4,3 %) Mise à jour : février 211 ANGOULEME 8,7 /m² (+, %) PERIGUEUX 8, /m² ( 2,3 %) LIMOGES CLERMONT FERRAND 94 / 9,4 /m² ²(41%) (+4,1 1,6 /m² ²(19%) (+1,9 TULLE LE PUY EN VELAY BORDEAUX 12,1 /m² (+3, %) AURILLAC MENDE CAHORS 7,8 /m² ( 2,7 %) AGEN 8,3 /m² (+3,1 %) RODEZ 7,8 /m² (+1, %) MONTAUBAN 8, /m² (,2 %) AUCH MONT DE MARSAN 8,1 /m² 6,8 /m² ( 3,5 %) (+ 2,4 %) ALBI 9,2 /m² (+,8 %) SAINT ETIENNE 8,4 /m² (+3,1 %) PRIVAS CHAMBERY 1,1 /m² (,8 %) GRENOBLE 12,1 /m² ( 1,3 %) VALENCE 8,4 /m² (+,5 %) AVIGNON 11,2 /m² (+3, %) NIMES 9,9 /m² (+,5 %) GAP 8,8 /m² (+4,5 %) DIGNE LES BAINS NICE 14,1 /m² (+2,9 %) MONTPELLIER 13,7 /m² (+3,2 %) TOULON 1,3 /m² (+3,1 %) PAU 1,7 /m² (+2,6 %) TOULOUSE 11,4 /m² ( 2,2 %) MARSEILLE 12,2 /m² (+2,9 %) TARBES 7,8 /m² (+, %) CARCASSONNE 8, /m² (+3,8 %) FOIX PERPIGNAN 1,1 /m² (+,8 %) Le mouvement de baisse observé début 29 dans de nombreuses villes est terminé. En 21, baisse = 26.7 % des villes (38.9 % en 29) : - de 2.5 % = 17.6 % (25.6 %) ; 2.5 % et + = 9.1 % (13.3 %). En hausse = % des villes (61.11 % en 29) : - de 2.5 % = 31.8 % (3.1 %) ; 2.5 % et + = 41.5 % (31. %). 5 L'évolution des loyers de marché dans le secteur privé (Source : CLAMEUR /février 211/) 49,1 41,5 rnées es villes concer 25 25,6 28,8 3,1 31,8 31, Proportion d 8,9 13,3 9,1 13,2 17,6-2,5 % et moins - à - 2,5 % à + 2,5 % + 2,5 % et plus 28 (+ 1,6 %) 29 (, %) 21 (2,5 %) -16-

9 Si on se limite aux villes de plus de 6 habitants : 8 villes Baisse des loyers dans 16 villes (2. % des villes contre 5.6 % en 29) : Ville Variation Variation Variation Variation Loyer 21 Loyer Ville (en /m²) (en /m²) (en %) (en %) (en %) (en %) NIORT 8,9, 2,4 LA ROCHELLE 14, -1,7 2, AMIENS 11,7 -,4-1, CANNES 13,9-1,8 2,1 POITIERS 9,9 -,5,8 TOULOUSE 11,4-2,2 2,5 CHAMBERY 1,1 -,8 4,1 MULHOUSE 9,1-2,2 1,6 NEUILLY SUR SEINE 23,6 -,9 3,6 TROYES 9, -2,7 2,4 LE MANS 89 8,9-1,2 2,8 CRETEIL 14,44-4,5 31 3,1 GRENOBLE 12,1-1,3 3,3 VITRY SUR SEINE 14, -6, 2,1 NOISY LE GRAND 15, -1,6 4,4 MERIGNAC 1,1-6,7 1,3 Moyenne France entière ( ) : % Paris, le 1 er mars 211 Haussedesloyersdans64villes(8 dans (8. % des villes contre 49.6 % en 29) : Ville Loyer 21 (en /m²) Variation 21 (en %) Variation (en %) Ville Loyer 21 (en /m²) Variation 21 (en %) Variation (en %) MONTREUIL 14,6 7,4 2,3 TOULON 1,3 3,1 2,4 VILLEURBANNE 11,9 7,3 3,8 BORDEAUX 12,1 3, 3,2 SAINT QUENTIN 9, 7,2 3,1 AVIGNON 11,2 3, 2,9 RUEIL MALMAISON 17,4 6,8 2,2 MARSEILLE 12,2 2,9 4, AULNAY SOUS BOIS 15,2 6,7 3,5 NICE 14,1 2,9 2,2 COLOMBES 16,1 6,4 2, BOULOGNE BILLANCOURT 19,9 2,9 3,8 ISSY LES MOULINEAUX 19,7 6,4 2,9 SAINT MAUR DES FOSSES 16,8 2,9 3,3 AIX EN PROVENCE 15,3 6,3 5,2 NANCY 1,6 2,8 3,4 LYON 12,1 5,9 3,2 PAU 1,7 2,6 2,8 LORIENT 9,4 5,7 1,2 ROUEN 12,2 2,5 2,8 SARCELLES 1,6 5,4 1,5 PARIS 22,4 2,3 3,2 ORLEANS 1,5 5,3 1,7 BEZIERS 8,5 2,3 3,2 ASNIERES SUR SEINE 17,6 5,2 4,4 ANTONY 19, 2,3 3,5 LILLE 13, 5,,5 NANTES 11,3 2,2 3,1 SAINT DENIS 14,5 4,5 2,2 BREST 8,2 2,2 2,1 VERSAILLES 16,7 4,5 3,5 AUBERVILLIERS 14,7 2,1 3, ARGENTEUIL 15,1 4,4 3,2 COLMAR 9,3 2,1 1,1 CALAIS 9,2 4,4,8 CLERMONT FERRAND 1,6 1,9 2,7 TOURS 1,4 4,2 3, STRASBOURG 11,8 1,8 2,8 ANGERS 1,5 4,1 2,7 SAINT NAZAIRE 1,2 1,8 1,6 LIMOGES 9,4 4,1 1,7 COURBEVOIE 16,7 1,5 2,5 TOURCOING 1,6 4, 3, LE HAVRE 1,5 1,2 2,9 BESANCON 1,4 3,9 1,9 CAEN 12,5 1,1 2,6 CHAMPIGNY SUR MARNE 14,5 3,6 4,4 ROUBAIX 12,3 1,1 3,8 NANTERRE 16,2 3,5 1,1 VILLENEUVE D ASCQ 13,,9 5,9 LEVALLOIS PERRET 2,2 3,5 3,9 PERPIGNAN 1,1,8 3,2 ANTIBES 15,2 3,4 3,4 DIJON 11,,5 2, BOURGES 9,2 3,4 2,4 NIMES 9,9,5 3,6 REIMS 1,4 3,3 2,8 METZ 9,1,5 2,4 MONTPELLIER 13,7 3,2 3,1 VALENCE 8,4,5 1, RENNES 12,2 3,2 1,7 QUIMPER 8,7,4,5 SAINT ETIENNE 8,4 3,1 2,5 DRANCY 16,4,4 3,9 Moyenne France entière ( ) : %

10 Sur longue période, aucune ville de plus de 6 habitants n a connu de hausse vertigineuse des loyers de marché : nulle part, même sur Paris, on ne retrouve de progression de 8 % depuis le début des années 2 (soit % en moyenne chaque année). Pour une moyenne de 3.2 % par an, 7.1 % des villes = une hausse comprise entre 2 et 4 % et 91.3 % des villes = une hausse de 1 à 5 %. Avec parfois des pics ou des creux sur les marchés les moins importants. La variation annuelle moyenne des loyers de marché (en %) entre 1998 et 21 : France entière (d'après CLAMEUR /février 211/) 4 3 Minimum : - 1, % Moyenne : + 3,2 % Maximum : + 6,5 % 2 1 Moin ns de % De à 1 % D De 1 à 2 % D De 2 à 3 % D De 3 à 4 % D De 4 à 5 % D De 5 à 6 % D 6 % et plus Mais au-delà des évolutions et derrière un loyer moyen de 12.3 /m² : une dispersion remarquable des loyers de marché, de 1 à % des 176 villes CLAMEUR (soit 8.2 % de la population) avec un loyer moyen inférieur à 8 /m² : 36.9 % des 176 villes CLAMEUR (soit 21.9 % de la population) avec un loyer moyen inférieur à 9 /m² La répartition des villes (en %) selon le niveau du loyer de marché (en /m²) d'après CLAMEUR /février 211/ Minimum i : 4,5 /m² Q1 : 8,4 /m² Médiane : 9,8 /m² Q3 : 12,3 /m² Maximum : 27,2 /m² 4 2 Moins s de 5,5 6, à 6,5 7, à 7,5 8, à 8,5 9, à 9,5 1, à 1,5 11, à 11,5 12, à 12,5 13, à 13,5 14, à 14,5 15,5 à 16, 16, à 16,5 17, à 17,5 18, à 18,5 19, à 19,5 2, à 2,5 21, à 21,5 22, à 22,5 23, à 23,5 24, à 24,5 25, e et plus

11 Si on raisonne sur l ensemble du marché (et non sur les villes), pour un loyer moyen de 12.3 /m² et une médiane à 9.6 /m² : une dispersion des loyers de marché, de 1 à % du marché avec un loyer moyen inférieur à 8 /m² 43.2 % du marché avec un loyer moyen inférieur à 9 /m² 12 La répartition du marché (en %) selon le niveau du loyer de marché (en /m²) : France entière (d'après CLAMEUR /février 211/) 9 6 Moyenne 21 : 12,3 /m² Minimum : 3,5 /m² Q1 : 7,4 /m² Médiane : 9,6 /m² Q3 : 13,3 /m² Maximum : 54, /m² 95 % des références entre 4,2 /m² et 24,6 /m² 3 Moin ns de 4 5 à 6 7 à 8 9 à 1 11 à à à à à 2 21 à à à à à 3 31 à à à à à 4 41 à à à à à 5 Avec, aux deux extrèmes La répartition du marché (en %) selon le niveau du loyer de marché (en /m²) : département des Vosges (d'après CLAMEUR /février 211/) La répartition du marché (en %) selon le niveau du loyer de marché (en /m²) : Paris (d'après CLAMEUR /février 211/) Moyenne 21 : 6,8 /m² (Epinal : 7,8 /m² et Saint Dié des Vosges : 6,7 /m²) Minimum : 3,5 /m² Q1 : 4,5 /m² Médiane : 5,8 /m² Q3 : 7, /m² Maximum : 18, /m² 95 % des références entre 3,8 /m² et 11,9 /m² Moyenne 21 : 22,4 /m² Minimum : 3,5 /m² 6 Q1 : 18, /m² Médiane : 21,1 /m² Q3 : 24,4 /m² Maximum : 54, /m² 95 % des reférences entre 9,1 /m² et 35,4 /m² 3 3 Moins de 4 5 à 6 7 à 8 9 à 1 11 à à à à à 2 21 à à à à à 3 31 à à à à à 4 41 à à à à à 5 Moins de 4 5 à 6 7 à 8 9 à 1 11 à à à à à 2 21 à à à à à 3 31 à à à à à 4 41 à à à à à

12 4. Focus sur le marché de la relocation et sur les DOM Aucune des évolutions observées depuis 1998 ne permet, pour le secteur privé, de confirmer des hausses de loyers de 4 % en 4 ans ou de 8 % depuis le début des années 2! France entière, entre 1998 et 21 (progression annuelle moyenne) : Indice INSEE secteur privé (marché et baux en cours) : 33.5 % (2.6 %) Indice INSEE secteur public (marché et baux en cours) : 31.8 % (2.3 %) : enquête Loyers et charges Indice INSEE secteur privé (marché) : 53.6 % (3.6 %) CLAMEUR (marché) : 46.1 % (3.2 %) Paris / CLAMEUR (marché) : 45.9 % (3.2 %) Indice des prix à la consommation (INSEE) : 22.2 % (1.7 %) Revenu disponible des ménages (INSEE) : 55.9 % (3.8 %) Très souvent, ce sont en fait les variations de loyers entre deux locataires (donc lors d une relocation) qui sont utilisées à mauvais escient, au lieu de la variation des loyers de marché!

13 Les indicateurs assimilés abusivement à des indices de progression du loyer entre deux locataires ne sont pas chaînables : il n y a pas a priori de méthode numérique de passage simple entre loyer nouveau locataire (t-1) et loyer ancien locataire (t). 13 Le niveau des loyers (en /m²) France entière : marché et relocations (d'après CLAMEUR /février 211/) Rappels : /m² Loyer mensuel en ,6 11,4 1,5 11,8 11,5 1,6 12, ,8 11,2 12,3 12, 11,6 12,4 12,3 11,7 Loyer ancien locataire Loyer nouveau locataire Loyer de marché Marché = ensemble des logements locatifs présentés à la location à une date donnée. Variation du loyer de marché = comparaison des loyers auxquels se louent les biens à deux dates (t) et (t-1). Variation entre deux locataires = comparaison des loyers pour des biens reloués en (t) et présentés la dernière fois en (t-1), en (t-2), en (t-3), en (t-4) Variation en % d'après CLAMEUR Loyer de marché 4,5 2, 1,6, 2,5 Variation entre deux locataires 6,6 6,1 5,6 6, 5,6 BAUX SIGNÉS EN 21 12,9 % DU MARCHÉ 21 Variation 28/21 : x % (y %) X % : variation du loyer de marché entre 28 et 21 (source : CLAMEUR) Y % : variation de l indice «loyers / secteur privé» entre 28 et 21 (source : INSEE) Variation 29/21 :, % (1,6 %) BAUX SIGNÉS EN 29 : 24,3 % DU MARCHÉ 21 Variation 27/21 : 3,6 % (6,3 %) ENSEMBLE DU MARCHÉ (21) VARIATION ENTRE 2 LOCATAIRES : + 5,6 % LOYERS DE MARCHÉ : + 2,5 % Variation 28/21 : 1,6 % (3,2 %) BAUX SIGNÉS EN 28 : 24,5 % DU MARCHÉ 21 BAUX SIGNÉS EN 27 : 14,2 % DU MARCHÉ 21 Variation 25/21 : 13,3 % (13,8 %) BAUX SIGNÉS EN 25 : 4,6% DU MARCHÉ 21 Variation 26/21 : 8,3 % (9,6 %) BAUX SIGNÉS EN 26 : 7,3 % DU MARCHÉ 21 Variation 24/21 : 18,9 % (18,1 %) BAUX SIGNÉS EN 24 : 2,7 % DU MARCHÉ

14 Aussi, la variation du loyer entre deux locataires dépend de deux paramères principaux : Variation entre deux locataires Perte dûe Incidence Variation Variation d'après CLAMEUR (en %) à la vacance du coût des théorique relocations locative travaux CLAMEUR France entière 4,6 1,7 6,3 5,6 Marseille Provence Métropole 3,4 1,1 4,5 4, Grand Lyon 3,7 1,8 5,5 5,7 La situation conjoncturelle du marché locatif : fréquence et durée de la vacance locative, La durée moyenne d occupation des logements : fréquence et intensité des travaux nécessaires avant la remise en location. Dans l ensemble, la variation effective du loyer entre deux locataires se situe le plus souvent en dessous de la variation théorique associée : état des tensions sur le marché locatif. La situation du marché parisien est atypique à cet égard. La mobilité résidentielle y est nettement plus faible qu ailleurs : France entière = 75.9 % des locataires depuis moins de 4 ans Marseille Provence Métropole = 73.5 % des locataires depuis moins de 4 ans Grand Lyon = 72.1 % des locataires depuis moins de 4 ans Paris = 62.7 % des locataires depuis moins de 4 ans -27- Paris, un marché nettement moins fluide La distribution des durées d'occupation du logement avant sa remise sur le marché (en %) : France entière (d'après CLAMEUR /février 211/) La distribution des durées d'occupation du logement avant sa remise sur le marché (en %) : Paris (d'après CLAMEUR /février 211/) Durée moyenne d'occupation : 45,3 mois Taux de mobilité résidentielle : 26,5 % Variation du loyer en cas de relocation : 5,6 % 2 15 Durée moyenne d'occupation : 62,2 mois Taux de mobilité résidentielle : 19,3 % Variation du loyer en cas de relocation : 1, % Moins de 1 an De 1 à 2 ans De 2 à 3 ans De 3 à 4 ans De 4 à 5 ans De 5 à 6 ans De 6 à 7 ans de 7 à 8 ans De 8 à 9 ans De 9 à 1 ans De 1 à 11 ans De 11 à 12 ans De 12 à 13 ans De 13 à 14 ans De 14 à 15 ans De 15 à 16 ans De 16 à 17 ans De 17 à 18 ans De 18 à 19 ans 19 ans et plus Moins de 1 an De 1 à 2 ans De 2 à 3 ans De 3 à 4 ans De 4 à 5 ans De 5 à 6 ans De 6 à 7 ans de 7 à 8 ans De 8 à 9 ans De 9 à 1 ans De 1 à 11 ans De 11 à 12 ans De 12 à 13 ans De 13 à 14 ans De 14 à 15 ans De 15 à 16 ans De 16 à 17 ans De 17 à 18 ans De 18 à 19 ans 19 ans et plus 25 La distribution des durées d'occupation du logement avant sa remise sur le marché (année 21, en % : source CLAMEUR) Moins de 1 an De 1 à 2 ans De 2 à 3 ans De 3 à 4 ans De 4 à 5 ans De 5 à 6 ans De 6 à 7 ans de 7 à 8 ans De 8 à 9 ans De 9 à 1 ans De 1 à 11 ans De 11 à 12 ans De 12 à 13 ans De 13 à 14 ans De 14 à 15 ans De 15 à 16 ans De 16 à 17 ans De 17 à 18 ans De 18 à 19 ans 19 ans et plus -28-

15 La viscosité du marché parisien est telle que la durée moyenne d occupation d un logement locatif est de 62.2 mois contre 45.3 mois France entière. L incidence de cette viscosité : variation plus importante de la progression des loyers entre deux locataires. La méthode consiste à mesurer ceteris paribus ce qu aurait dû être la hausse des loyers de relocation si la distribution des durées d occupation avait été non pas celle constatée sur Paris, mais celle observée France entière. Elle aurait alors été de l ordre de 3.8 points inférieure! Variation entre deux locataires Perte dûe Incidence Incidence Variation Variation d'après CLAMEUR (en %) à la vacance du coût des faible théorique relocations locative travaux mobilité CLAMEUR France entière 4,6 1,7 6,3 5,6 Paris 3,2 2,3 3,8 9,3 1, La variation des loyers entre deux locataires reste donc, sur Paris, conforme à ce que sont les fondamentaux du marché. Globalement, en 1ère approche, les marchés locatifs privés ultra marin et métropolitain se ressemblent lorsqu on observe les niveaux des loyers et leur évolution. Mais avec des différences de structure de marché notables. Le niveau des loyers de marché dans les DOM en 21 (Source : CLAMEUR /février 211/) , 16, % de logements de 3 ou 4 pièces dans les DOM contre 37.5 % en Métropole. yers en /m² Niveau des loy ,6 12,6 11,3 1,3 1,7 9,2 9,3 9, 47.3 % de petits logements dans les DOM contre 55.2 % en Métropole. La structure du marché dans les DOM en 21 (Source : CLAMEUR /février 211/) Studios et 1 pièce (18,6 % du marché) 2 pièces (28,7 % du marché) 3 pièces (29,9 % du marché) 4 pièces (16,9 % du marché) DOM (+ 2, % par an entre 26 et 21)) Métropole (+ 1,5 % par an entre 26 et 21) 5 pièces et plus (5,9 % du marché) Pour un parc locatif privé estimé à 137 unités en 21 : CLAMEUR = un coefficient de représentativité de 6 à 7.5 %. Niveau des loyers en /m² ,2 29,9 28,7 25, 24, 18,6 16,9 12,5 7,3 5,9 Studios et 1 pièce 2 pièces 3 pièces 4 pièces 5 pièces et plus DOM Métropole

16 NIVEAU DES LOYERS DE MARCHÉ 21 (et variation moyenne 26 21) MARTINIQUE (972) 12,1 /M² (+2,9 %) GUADELOUPE (971) 12,8 /M² (+2, %) FORT DE FRANCE 11,2 /m² (+3,5 %) SUD BASSE TERRE 13,6 /m² (+3, %) DOM 12,3 /M² (2%) (+2, KOUROU 13,1 /m² (+1,8 %) CAYENNE 14,3 /m² (+1,3 %) LA RÉUNION (974) 1,8 /M² (+2,1 %) LE PORT (TCO) 9, /m² (+1,1 %) SAINT DENIS (CINORD) 1,7 /m² (+4,3 %) SAINT BENOIT (CIREST) 9,8 /m² (+,7 %) GUYANE (973) 13,7 /M² (+1,3 %) LE TAMPON (CA SUD) 1,1 /m² (+3, %) Mise à jour : février 211 METROPOLE 12,3 /M² (+1,5 %) En guise de conclusion

17 Les loyers de marché des logements neufs ont progressé deux fois moins vite que l ensemble du marché, entre 1998 et 21. Ils n ont que modérement progressé depuis 26 : ils ont même pratiquement stagné depuis 27. Globalement, la défiscalisation ne semble pas inflationniste. Loyer des logements ne eufs (base 1 en 1998) Les loyers des logements neufs d'après CLAMEUR /février 211/ 122, 122,8 12,3 118,7 119,6 112,9 11,6 16,4 1, 12,2 97,3 97,6 94, Indice des loyer rs (base 1 en 1998) % en % en % en % en % en moyenne chaque année depuis 26 (+ 1.2 % pour l ensemble du marché) Les loyers des logements neufs et les loyers de marché d'après CLAMEUR /février 211/ Ensemble du marché % en moyenne Logements neufs % en moyenne Loyers de marché 21 en /m² des logements neufs et récents (Source : CLAMEUR/février 211/) France entière Loyer de marché des logements neufs et récents : 12,7 /m²

18 Anah -Apagl-Ataraxia(Crédit Mutuel) -Bouygues Immobilier -CENTURY 21 -DHUP-FFB - FONCIA - Foncière Logement - FPC - Gécina - GERER - Groupama Immobilier - H&D(SIRES) - ICADE - Groupe ICF - Nexity - Fédération des PACT - SeLoger.com - Groupe SNI - SNPI - SOGEPROM - Square Habitat (Crédit Agricole) - TAGERIM - UNIS - UNPI - Réseau URBANIA

MMES et MM les Directeurs des Unions Régionales des Caisses d'assurance Maladie

MMES et MM les Directeurs des Unions Régionales des Caisses d'assurance Maladie l'assurance Maladie des salariés sécurité sociale caisse nationale &LUFXODLUH&1$076 Date : 15/12/2000 Origine : DDRE Réf. : DAR n 14/2000 n / n / n / MMES et MM les Directeurs des Caisses Primaires d'assurance

Plus en détail

de l expertise technique et économique...... à l assistance à maîtrise d ouvrage SOLUTIONS POUR LES AÉROPORTS SOLUTIONS POUR LES AÉROPORTS 28, rue Desaix 75015 Paris tél : 01 45 67 23 55 fax : 01 47 34

Plus en détail

RÉGIONALISATION DES AÉROPORTS des évolutions juridiques à une véritable stratégie publique SOLUTIONS POUR LES COLLECTIVITÉS SOLUTIONS POUR LES COLLECTIVITÉS 28, rue Desaix 75015 Paris tél : 01 45 67 23

Plus en détail

Facturation de la délivrance du Kit Anti-Grippe A (H1 N1)

Facturation de la délivrance du Kit Anti-Grippe A (H1 N1) Pharmaciens CDC 1.31 / 1.40 Fiche n 05_FR74 septembre 2009 Contexte Dans le cadre de la pandémie de la grippe A, les pharmaciens sont rémunérés spécifiquement pour effectuer la délivrance des kits gratuits

Plus en détail

Table des conventions du PS : Version: 1.40 exploitation 1.14.

Table des conventions du PS : Version: 1.40 exploitation 1.14. Table des conventions du PS : Version: 1.40 exploitation 1.14. Organisme signataire Type TP Organisme AMC Libellé 01011 CPAM BOURG EN BRESSE RO T Néant 01021 CPAM LAON RO T Néant 01022 CPAM ST QT RO T

Plus en détail

Annexe A7 CHARGES DE LA PRESTATION DE BASE PAR SEGMENT TARIFAIRE. Gares ou Segments de Gares DRG 2016. Prestation de base (en k )

Annexe A7 CHARGES DE LA PRESTATION DE BASE PAR SEGMENT TARIFAIRE. Gares ou Segments de Gares DRG 2016. Prestation de base (en k ) DRG 2016 Annexe A7 CHARGES DE LA PRESTATION DE BASE PAR SEGMENT TARIFAIRE Prestation de base (en k ) Gares ou Segments de Gares montant total dont rémunération de l'actif (WACC) dont rétrocession du résultat

Plus en détail

PRIME D INTERESSEMENT 2007 CPAM

PRIME D INTERESSEMENT 2007 CPAM Branche maladie PRIME D INTERESSEMENT 2007 CPAM Bourg en Bresse 65,19% 86,38% 75,79% 170,75 226,25 397,00 Laon 85,39% 86,38% 85,89% 223,66 226,25 449,91 St Quentin 91,73% 86,38% 89,06% 240,27 226,25 466,52

Plus en détail

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux APAGL - BELVIA IMMOBILIER - BILLON IMMOBILIER - BOUYGUES IMMOBILIER - CENTURY 21 CM-CIC GESTION IMMOBILIERE - CREDIT FONCIER IMMOBILIER - DAUCHEZ - FFB FNAIM DU GRAND PARIS - FONCIA - FONCIERE LOGEMENT

Plus en détail

LA CONJONCTURE DU MARCHE LOCATIF PRIVE Les loyers de marché à fin août 2014

LA CONJONCTURE DU MARCHE LOCATIF PRIVE Les loyers de marché à fin août 2014 APAGL - BELVIA IMMOBILIER - BILLON IMMOBILIER - BOUYGUES IMMOBILIER - CENTURY 21 CM-CIC GESTION IMMOBILIERE - CREDIT FONCIER IMMOBILIER - DAUCHEZ - FFB FNAIM DU GRAND PARIS - FONCIA - FONCIERE LOGEMENT

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS MM les Directeurs et Agents Comptables Date : des Caisses Primaires d'assurance Maladie 07/09/87 des

Plus en détail

LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin mai 2015

LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin mai 2015 LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin mai 2015 par Michel MOUILLART, Professeur d'economie à l'université Paris Ouest, FRICS Le marché locatif privé s est ressaisi durant l

Plus en détail

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux APAGL - BELVIA IMMOBILIER - BILLON IMMOBILIER - BOUYGUES IMMOBILIER - CENTURY 21 CM-CIC GESTION IMMOBILIERE - CREDIT FONCIER IMMOBILIER - DAUCHEZ - FFB FNAIM DU GRAND PARIS - FONCIA - FONCIERE LOGEMENT

Plus en détail

CSF AGENCE D'ARRAS CSF - MAIRIE DE MONTREUIL SUR MER CSF - MAIRIE D'ARQUES CSF AGENCE DE BEAUVAIS CSF - MAIRIE DE COMPIEGNE CSF VERNEUIL EN HALATTE

CSF AGENCE D'ARRAS CSF - MAIRIE DE MONTREUIL SUR MER CSF - MAIRIE D'ARQUES CSF AGENCE DE BEAUVAIS CSF - MAIRIE DE COMPIEGNE CSF VERNEUIL EN HALATTE Agence de rattachement BOBIGNY BOBIGNY BOBIGNY CERGY CERGY CERGY CERGY CRETEIL CRETEIL CRETEIL EVRY EVRY EVRY EVRY Agence et point rencontre CSF AGENCE D' CSF LENS CSF CALAIS CSF - MAIRIE DE MONTREUIL

Plus en détail

Le Médiateur des ministères économiques et financiers est au service des usagers (particuliers et entreprises)

Le Médiateur des ministères économiques et financiers est au service des usagers (particuliers et entreprises) 17octobre 2012 Le Médiateur des ministères économiques et financiers est au service des usagers (particuliers et entreprises) Il est compétent pour vous aider à résoudre vos litiges persistants avec les

Plus en détail

Les charges de copropriété dans le parc privé

Les charges de copropriété dans le parc privé Les charges de copropriété dans le parc privé Les charges de l année 2009 L Observatoire, un échantillon d immeubles permettant de distinguer deux niveaux d analyse : L analyse du parc des immeubles en

Plus en détail

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux Anah - Apagl - Ataraxia (Crédit Mutuel) - Bouygues Immobilier - CENTURY 21 - DHUP - FFB - FONCIA - Foncière Logement - FPC

Plus en détail

LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin février 2015

LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin février 2015 LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin février 2015 par Michel MOUILLART, Professeur d'economie à l'université Paris Ouest, FRICS Le marché locatif privé s est ressaisi durant

Plus en détail

URL analysées. Informations générales

URL analysées. Informations générales 1 sur 13 VRDCI 10, rue Augereau 75007 Paris - FRANCE Tel : 01 45 35 00 80 Email : vrdci@vrdci.com - Référencement naturel avec paiement aux résultats - Ingénierie et design de sites web, intranet et applicatifs

Plus en détail

LA CONJONCTURE DU MARCHE LOCATIF PRIVE Les loyers de marché à fin novembre 2013

LA CONJONCTURE DU MARCHE LOCATIF PRIVE Les loyers de marché à fin novembre 2013 LA CONJONCTURE DU MARCHE LOCATIF PRIVE Les loyers de marché à fin novembre 2013 par Michel MOUILLART, Professeur d'economie à l'université Paris Ouest, FRICS Durant les mois d été, le marché locatif privé

Plus en détail

MAGASINS OUVERTS JOURS FERIES

MAGASINS OUVERTS JOURS FERIES MAGASINS OUVERTS JOURS FERIES LISTE DES MAGASINS 21 AVRIL 1er MAI 8 MAI 29 MAI ALSACE Colmar Haguenau Illzach (Mulhouse) AQUITAINE Agen Bergerac Biganos Bouliac Langon Lescar (Pau) Lormont Marmande Saint

Plus en détail

OPÉRATION TRANSPARENCE EAU : LE GRAND GASPILLAGE LE PALMARÈS DES FUITES DANS LES 101 PRÉFECTURES DE FRANCE

OPÉRATION TRANSPARENCE EAU : LE GRAND GASPILLAGE LE PALMARÈS DES FUITES DANS LES 101 PRÉFECTURES DE FRANCE OPÉRATION TRANSPARENCE EAU : LE GRAND GASPILLAGE LE PALMARÈS DES FUITES DANS LES 101 PRÉFECTURES DE FRANCE Dossier de presse 20 mars 2014 Communiqué de presse, 20 mars 2014 EAU : LE GRAND GASPILLAGE 850

Plus en détail

Le réseau des CEL : 1er formateur national en langues Présentation générale Bretagne Basse Normandie Haute Normandie Picardie Nord Pas Calais

Le réseau des CEL : 1er formateur national en langues Présentation générale Bretagne Basse Normandie Haute Normandie Picardie Nord Pas Calais Le réseau des CEL :: 1 eerr fformatteur nattiionall en llangues Présenttattiion généralle Les CEL des CCI sont des départements linguistiques des centres de formation continue des Chambres de Commerce

Plus en détail

COURSES URGENTES LIVRAISONS

COURSES URGENTES LIVRAISONS COURSES URGENTES LIVRAISONS PARIS FRANCE EUROPE 06.27.48.52.84 fredexpress93@gmail.com dimensions de nos différents véhicules volume palettes poids maxi dimensions véhicule en m3 «Euro» marchandise long.

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Arrêté du 25 juillet 2014 portant organisation du scrutin pour l élection des représentants du personnel au comité technique ministériel et au comité d hygiène de sécurité et des conditions de travail

Plus en détail

Uniformation. Faisons équipe en 2015! Opca, Opacif et Octa. Le partenaire emploi formation des entreprises et des salariés du sport

Uniformation. Faisons équipe en 2015! Opca, Opacif et Octa. Le partenaire emploi formation des entreprises et des salariés du sport Uniformation Opca, Opacif et Octa Le partenaire emploi formation des entreprises et des salariés du sport Faisons équipe en 2015! 22 /09/ 2015 Depuis plus de 40 ans, acteur de la formation professionnelle

Plus en détail

Eiffage Construction 3

Eiffage Construction 3 EIFFAGE Constrction 01 Ain Aisne 02 Aisne Aisne Services Aix en Provence 61 Alençon 03 Allier Alpes Maritimes 68 Alsace Franche Comté 68 Haut Rhin 68 Mulhouse Amélioration de l' Habitat 08 Ardennes Artois

Plus en détail

Restaurant traditionnel

Restaurant traditionnel Restaurant traditionnel GUIDE PRATIQUE DE L ENTREPRISE Restaurant traditionnel GUIDE PRATIQUE DE L ENTREPRISE 4ème édition Editions MCBG 2009 ISBN 2-84759-017-X Editions MCBG - BP 4171-34092 MONTPELLIER

Plus en détail

Statistiques DCG/DSCG Sessions 2014

Statistiques DCG/DSCG Sessions 2014 Sessions 2014 DCG 2014 s de 0 1 Contrôle de Anglais appliqué aux affaires 4 langue vivante Inscrits 5603 9956 9092 9913 5030 5565 8142 5085 8709 10613 9356 8480 2616 1350 Présents 4784 8484 7694 8405 4212

Plus en détail

Observatoire National des Charges de Copropriété UNIS /novembre 2011/ Les charges de copropriété dans le parc privé en 2010

Observatoire National des Charges de Copropriété UNIS /novembre 2011/ Les charges de copropriété dans le parc privé en 2010 Les charges de copropriété dans le parc privé en 2010 L Observatoire, un échantillon d immeubles permettant de distinguer deux niveaux d analyse : Le parc des immeubles en copropriété : un échantillon

Plus en détail

Le baptême et les catholiques de France

Le baptême et les catholiques de France Le baptême et les catholiques de France La France métropolitaine de 2014 compte 41 Millions de baptisés : Situation au 1er janvier 2014 en métropole Population 64 millions Dont catholiques 41 millions

Plus en détail

CARTOGRAPHIE 2014 DES ORGANISMES DE SECURITE SOCIALE PAR ASSUREUR CP REGION DEPARTEMENT ORGANISME ASSUREUR GESTIONNAIRE MUTEX/ADREA-MUTUELLE

CARTOGRAPHIE 2014 DES ORGANISMES DE SECURITE SOCIALE PAR ASSUREUR CP REGION DEPARTEMENT ORGANISME ASSUREUR GESTIONNAIRE MUTEX/ADREA-MUTUELLE CP REGION DEPARTEMENT ORGANISME ASSUREUR GESTIONNAIRE 1 AIN CAF BOURG-EN-BRESSE CPAM BOUR-EN-BRESSE MUTEX/ADREA-MUTUELLE CE CPAM DE L'AIN URSSAF DE L'AIN CPAM DE L AISNE 2 PICARDIE AISNE UIOSS SAINT-QUENTIN

Plus en détail

Avec la. Croix-Rouge française, formez vos jeunes. en service civique. au PSC 1!

Avec la. Croix-Rouge française, formez vos jeunes. en service civique. au PSC 1! Avec la Croix-Rouge française, formez vos jeunes en service civique au PSC 1! Vous accueillez au sein de votre structure des jeunes en service civique pour une mission d intérêt général de 6 à 12 mois?

Plus en détail

Restaurant. Restaurant

Restaurant. Restaurant Restaurant Restaurant traditionnel traditionnel GUIDE PRATIQUE DE GUIDE L ENTREPRISE PRATIQUE DE L ENTREPRISE 5ème édition Editions MCBG 2010 ISBN 2-84759-020-X Editions MCBG - BP 4171-34092 MONTPELLIER

Plus en détail

AUDIT DE POSITIONNEMENT DU SECTEUR DU SUSHI SUR GOOGLE

AUDIT DE POSITIONNEMENT DU SECTEUR DU SUSHI SUR GOOGLE Juin 2014 AUDIT DE POSITIONNEMENT DU SECTEUR DU SUSHI SUR GOOGLE Notre audit vise à identifier l attrait des internautes pour la restauration japonaise et plus spécifiquement pour les sushis sur Google.

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS Mmes et MM les Directeurs Date : des Caisses Primaires d'assurance Maladie 28/03/90 des Caisses Générales

Plus en détail

General Directorate for Competition Policy, Consumer affairs and Fraud control

General Directorate for Competition Policy, Consumer affairs and Fraud control General Directorate for Competition Policy, Consumer affairs and Fraud control Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes 1 General Directorate for Competition

Plus en détail

Cartographie régionale des risques

Cartographie régionale des risques Direction des Etudes et de l Observatoire Immobilier L investissement en immobilier résidentiel neuf Cartographie régionale des risques Synthèse Juillet 2009 Direction Etudes & Observatoire Immobilier

Plus en détail

DEVENIR PARTENAIRE. Courtage

DEVENIR PARTENAIRE. Courtage DEVENIR PARTENAIRE Courtage L EXPERTISE Depuis 2006, AG2R LA MONDIALE a signé la charte de déontologie du courtage avec la Chambre Syndicale des Courtiers d Assurances (C.S.C.A.) Selon l évolution de la

Plus en détail

Ferrand www.admission-postbac.org

Ferrand www.admission-postbac.org Académie IUT Site Internet Dates inscription Modalités particilières Nantes Poitiers Lille Caen Rouen Strasbourg Clermont Ferrand www.admission-postbac.org Montpellier Du 20 janvier au 25 mars 2008 Corse

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA JUSTICE Arrêté du 23 décembre 2013 modifiant l arrêté du 18 avril 2011 portant liste et classification en deux catégories des emplois de greffier

Plus en détail

Face à l insécurité urbaine, laissons parler les chiffres

Face à l insécurité urbaine, laissons parler les chiffres Cofely Ineo en bref filiale de GDF SUEZ 15 500 collaborateurs 300 implantations en France 2,3 Md de CA en 2012 génie électrique (45%) intégration de systèmes (30%) BEAUVAIS AMIENS ROUEN LE HAVRE CAEN CHERBOURG

Plus en détail

Guide d installation. - pour Mac - et de mise à jour de. MédiClick! Studio 4 LogicMax. vers MédiClick! Studio 4 A91 jfse 1.40

Guide d installation. - pour Mac - et de mise à jour de. MédiClick! Studio 4 LogicMax. vers MédiClick! Studio 4 A91 jfse 1.40 Guide d installation - pour Mac - et de mise à jour de MédiClick! Studio 4 LogicMax vers MédiClick! Studio 4 A91 jfse 1.40 Ce document est la propriété du Groupe CEGEDIM. Il ne peut être ni reproduit,

Plus en détail

URL analysées. www.accor.com www.alliance-hospitality.com www.elior.fr www.hiexpress.com www.holidayinn.com www.hyatt.com

URL analysées. www.accor.com www.alliance-hospitality.com www.elior.fr www.hiexpress.com www.holidayinn.com www.hyatt.com 1 sur 5 VRDCI 10, rue Augereau 75007 Paris - FRANCE Tel : 01 45 35 00 80 Email : vrdci@vrdci.com - Référencement naturel avec paiement aux résultats - Ingénierie et design de sites web, intranet et applicatifs

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS MMES et MM les Directeurs Date : des Caisses Primaires d Assurance Maladie 12/07/96 des Caisses Régionales

Plus en détail

LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin août 2015

LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin août 2015 LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin août 2015 par Michel MOUILLART, Professeur d'economie à l'université Paris Ouest, FRICS Le marché locatif privé s est ressaisi durant l

Plus en détail

Manuel d animation Eclipse partielle de Soleil 20 Mars 2015

Manuel d animation Eclipse partielle de Soleil 20 Mars 2015 Manuel d animation Eclipse partielle de Soleil 20 Mars 2015 Table des matières Qu est-ce qu une éclipse partielle de soleil?... 2 Dans la zone de pénombre, l éclipse est partielle pour l observateur 2,

Plus en détail

LE TOP 50 DES VILLES OÙ INVESTIR

LE TOP 50 DES VILLES OÙ INVESTIR LE TOP 50 DES VILLES OÙ INVESTIR 18 novembre 2015 Méthodologie Préambule L objectif de cette étude est d analyser les 50 premières communes les plus peuplées de France métropolitaine et de les classer

Plus en détail

Nouvelle organisation de la filière Gestion administrative du personnel et paie (GAPP)

Nouvelle organisation de la filière Gestion administrative du personnel et paie (GAPP) Direction Juridique et de la Conformité du Groupe Droit social et Droit de la fonction publique `çåí~åí d~ääçáëm~ëå~ä q äwmnrrqqnsqs c~ñw bjã~áäw aéëíáå~í~áêéë qçìëëéêîáåéë a~íéçéî~äáçáí ^é~êíáêçìotlmnlomnn

Plus en détail

COMITÉS D ENTREPRISES & ASSOCIATIONS. Appart City / Park&Suites, Leader des Appart-Hôtels en France

COMITÉS D ENTREPRISES & ASSOCIATIONS. Appart City / Park&Suites, Leader des Appart-Hôtels en France 2016 COMITÉS D ENTREPRISES & ASSOCIATIONS Appart City / Park&Suites, Leader des Appart-Hôtels en France APPART CITY PARK&SUITES, UN SEUL GROUPE Pour votre City Break, nous vous proposons au coeur des principales

Plus en détail

64 ÈME CE ET ENTREPRISE FINAN CONGRÈS DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES

64 ÈME CE ET ENTREPRISE FINAN CONGRÈS DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES 64 ÈME CONGRÈS DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES LES CENTRES D INFORMATION SUR LA PRÉVENTION DES DIFFICULTÉS DES ENTREPRISES ENTREPRISE EN DIFFICULTÉS : ANTICIPATION, ACCOMPAGNEMENT ET FINANCEMENT CE ET

Plus en détail

S8 Enquestes de mobilitat com a eina per a l anàlisi i la planificació.

S8 Enquestes de mobilitat com a eina per a l anàlisi i la planificació. S8 Enquestes de mobilitat com a eina per a l anàlisi i la planificació. Sabadell, del 5 al 6 de juliol de 2007 Observatori de la mobilitat. El cas de França. Marie-Odile Gascon, Observation de la mobilité,

Plus en détail

Sommaire. RTE en 2014 page 2. Profil page 3. Le réseau page 4. Les flux d électricité page 6. La production page 8. Consommation & échanges page 10

Sommaire. RTE en 2014 page 2. Profil page 3. Le réseau page 4. Les flux d électricité page 6. La production page 8. Consommation & échanges page 10 MÉMO 215 Sommaire RTE en 214 page 2 Profil page 3 Le réseau page 4 Les flux d électricité page 6 La production page 8 Consommation & échanges page 1 Le marché de l électricité page 12 Carte des principales

Plus en détail

Migrations d étudiants, pôles d enseignement supérieur et bassins de recrutement

Migrations d étudiants, pôles d enseignement supérieur et bassins de recrutement Migrations d étudiants, pôles d enseignement supérieur et bassins de recrutement Un déficit important dû pour une large part aux migrations des familles Entre et, la Champagne-Ardenne a perdu beaucoup

Plus en détail

Relations territoriales CRA CREDIT COOPERATIF

Relations territoriales CRA CREDIT COOPERATIF Relations territoriales CRA CREDIT COOPERATIF CREDIT COOPERATIF Délégation Générale du Nord-Est-Centre, à Paris Pascal LUX T/ 01.47.24.96.43 Pascal.lux@credit-cooperatif.coop DUNKERQUE Directeur : Laurent

Plus en détail

Liste des organisations sportives universitaires

Liste des organisations sportives universitaires LISTE DES ORGANISATIONS SPORTIVES UNIVERSITAIRES SIUAPS, SUAPS, DAPSE Classement des universités par académie ACADEMIE D AIX-MARSEILLE - Avignon : http://www.univ-avignon.fr/fr/presentation/organisation/servicescommuns/strservcom/structure/suaps.html

Plus en détail

6 741 6 883 7 199 7 194 7 328 2004 2005 2006 2007 2008 î î î BRUXELLES LILLE CAEN ROUEN COURBEVOIE METZ BREST SAINT-BRIEUC QUIMPER RENNES VANNES VERSAILLES PARIS CRÉTEIL STRASBOURG NANTES TOURS DIJON

Plus en détail

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 3 ÈME TRIMESTRE 2015

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 3 ÈME TRIMESTRE 2015 LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 3 ÈME TRIMESTRE 2015 CONTACTS PRESSE Franck Thiébaux FT&Consulting 06 73 76 74 98 franckthiebaux@ft consulting.net Lauren Dell Agnola FPI France 01 47 05 44 36 l.dellagnola@fpifrance.fr

Plus en détail

LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS. Université Lille 2

LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS. Université Lille 2 LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS Université Lille 2 Master STAPS «Grand Nord» - Entraînement et Optimisation de la Performance Sportive _ option Préparations

Plus en détail

Liste des gares dites «structurantes»

Liste des gares dites «structurantes» Document d application Version 1 du 15/11/2014 Applicable dès réception RFF (CG TR 1 B n 7) RFN-CG-TR 01 B-07-n 900 Sommaire Article 1. Préambule... 4 Article 2. Définition et critères d éligibilité...

Plus en détail

Deux types de handicaps ont façonné le marché locatif privé au cours de ces dernières années :

Deux types de handicaps ont façonné le marché locatif privé au cours de ces dernières années : 1 Communiqué de presse janvier 2011 Jean-Michel CIUCH Directeur Général Evelyne COLOMBANI Directrice-adjointe CARTOGRAPHIE NATIONALE DES RISQUES LOCATIFS : COMMENT EN FINIR AVEC LES DERIVES DU DISPOSITIF

Plus en détail

«SCELLIER» LE PRINCIPE GENERAL DE PRECAUTION S IMPOSE

«SCELLIER» LE PRINCIPE GENERAL DE PRECAUTION S IMPOSE CARTOGRAPHIE NATIONALE DES RISQUES LOCATIFS EN IMMOBILIER RESIDENTIEL NEUF «SCELLIER» LE PRINCIPE GENERAL DE PRECAUTION S IMPOSE Synthèse avril 2010 PAR TEMPS COUVERT SUR L HEXAGONE. LES DYSFONCTIONNEMENTS

Plus en détail

Forfaits à déplorer (10) Résultats des matchs joués

Forfaits à déplorer (10) Résultats des matchs joués La gazette est enrichie au fil des renseignements donnés (résultats - sous réserve de la vérification de la feuille de match, dates prévues ). L historique demeure (en petits caractères noirs, les nouveautés

Plus en détail

LA CONJONCTURE DU MARCHE LOCATIF PRIVE Les loyers de marché à fin août 2013

LA CONJONCTURE DU MARCHE LOCATIF PRIVE Les loyers de marché à fin août 2013 LA CONJONCTURE DU MARCHE LOCATIF PRIVE Les loyers de marché à fin août 2013 par Michel MOUILLART, Professeur d'economie à l'université Paris Ouest, FRICS Depuis l été 2011, le marché locatif privé s enfonce

Plus en détail

LISTE DES ECOLES D ASSISTANT SOCIAL ALSACE

LISTE DES ECOLES D ASSISTANT SOCIAL ALSACE LISTE DES ECOLES D ASSISTANT SOCIAL ALSACE ESTES - ECOLE SUPERIEURE EN TRAVAIL EDUCATIF ET SOCIAL 3, rue Sédillot BP 44 67065 - STRASBOURG CEDEX TEL : 03 88 21 19 90 FAX : 03 88 21 19 99 ALSACE INSTITUT

Plus en détail

Les réseaux locaux PASSADE Service Commun Formation Continue Université Stendhal

Les réseaux locaux PASSADE Service Commun Formation Continue Université Stendhal Les réseaux locaux PASSADE Service Commun Formation Continue Université Stendhal Dunkerque Calais Boulogne Tourcoing Lille Roubaix Béthune Lens Douai Valenciennes Amiens St-Quentin Charleville- Cherbourg

Plus en détail

lille 16/06 17/06 session 8 toulouse 11/06 12/06 session 63 pau 18/06 19/06 session 32

lille 16/06 17/06 session 8 toulouse 11/06 12/06 session 63 pau 18/06 19/06 session 32 Juin 2015 Atelier cas cliniques le patient diabétique, le patient sous anticoagulants ORLEANS 09/06 10/06 session 12 REIMS 09/06 10/06 session 13 PERPIGNAN 16/06 17/06 session 14 Soins infirmiers et différence

Plus en détail

Rejoignez notre réseau et développons ensemble votre réussite! Tout un monde d ouvertures.

Rejoignez notre réseau et développons ensemble votre réussite! Tout un monde d ouvertures. Rejoignez notre réseau et développons ensemble votre réussite! Tout un monde d ouvertures. Une identité affirmée et valorisante Une image magasin moderne LORENOVE a su développer un concept d Espace-Conseil

Plus en détail

Biozeo. Votre unité de méthanisation biogaz à la ferme

Biozeo. Votre unité de méthanisation biogaz à la ferme Biozeo Votre unité de méthanisation biogaz à la ferme Cofely Ineo en bref filiale de GDF SUEZ 15 500 collaborateurs 300 implantations en France BEAUVAIS AMIENS ROUEN LE HAVRE CAEN CHERBOURG CHARTRES DREUX

Plus en détail

MARCHES IMMOBILIERS :

MARCHES IMMOBILIERS : MARCHES IMMOBILIERS : CONTRASTE DES TENDANCES ET EVOLUTIONS 4EME TRIMESTRE 2008 1 Carte des évolutions des prix : T42008/T42007 Supérieure à 5% De + 1% à + 5% De - 1% à + 1% De - 5% à - 1% De - 10% à -

Plus en détail

Après en avoir délibéré le 5 février 2013 ; 1. Analyse

Après en avoir délibéré le 5 février 2013 ; 1. Analyse Décision n 2013-0174 de l Autorité de régulation des communications électroniques et des postes en date du 5 février 2013 modifiant l annexe 5 de la décision n 2012-1137 en date du 11 septembre 2012 portant

Plus en détail

Les charges de copropriété de l année 2005 en Rhône-Alpes

Les charges de copropriété de l année 2005 en Rhône-Alpes Les charges de copropriété de l année 2005 en Rhône-Alpes Bourg en Bresse, Lyon et Saint Etienne Les charges de l année 2005 L Observatoire National de Charges de Copropriété de la CNAB s est assigné trois

Plus en détail

résidence creisker Pornichet L établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes selon Soigner et prendre soin.

résidence creisker Pornichet L établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes selon Soigner et prendre soin. résidence creisker Pornichet L établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes selon Soigner et prendre soin. Vous êtes au cœur de nos attentions Soigner et prendre soin, au quotidien Au service

Plus en détail

Accès Raccordement d ERDF

Accès Raccordement d ERDF Direction Raccordements Accès Raccordement d ERDF Identification : ERDF-NOI-RAC-02E Version : V.2.1 Nombre de pages : 13 Résumé Ce document décrit le rôle : - des Accueils Raccordement Électricité (ARÉ)

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS D2F 2015

CATALOGUE FORMATIONS D2F 2015 CATALOGUE FORMATIONS D2F 2015 ADHÉRENT CHARTE QUALITÉ Centre de formation enregistré sous le n 53 35 04 28 83 35, adhérent à la charte Qualité des centres de formation de la FIEEC. Les formations Delta

Plus en détail

Situation initiale PARK AND SUITES 100% GROUPE MENGUY INVESTISSEMENT (GMI) 100% 100% 100% APPART SERVICE GESTION SYNDIC (ASGS)

Situation initiale PARK AND SUITES 100% GROUPE MENGUY INVESTISSEMENT (GMI) 100% 100% 100% APPART SERVICE GESTION SYNDIC (ASGS) Réunion du 8 mars 015 Situation initiale PARK AND SUITES 100% GROUPE MENGUY INVESTISSEMENT (GMI) 100% 100% 100% DOM VILLE SERVICES Enseigne APPART CITY GROUPE FRANCE EPARGNE (GFE) APPART SERVICE GESTION

Plus en détail

tertiaire & collectivité

tertiaire & collectivité Une journée pour comprendre et agir 1 er semestre 2015 tertiaire & collectivité Chef d établissement Responsable Achat Responsable Formation Responsable QHSE Responsable Ressources Humaines Responsable

Plus en détail

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Décembre 2012

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Décembre 2012 Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Très légère baisse des prix de l immobilier au niveau national au mois de décembre «Notre indice national est en très légère baisse de -2,67 points

Plus en détail

La Banque de France à horizon 2020 : projet de modernisation du réseau

La Banque de France à horizon 2020 : projet de modernisation du réseau 17 juin 2013 La Banque de France à horizon 2020 : projet de modernisation du réseau La Banque de France s est fortement mobilisée au service de l économie et de la Nation dans le contexte de la crise financière.

Plus en détail

LES CHIFFRES DE L IMMOBILIER EN FRANCE

LES CHIFFRES DE L IMMOBILIER EN FRANCE LES CHIFFRES DE L IMMOBILIER EN FRANCE 1 Ces analyses ont été réalisées sur la base des informations communiquées par les notaires de France. Tous les prix correspondent aux prix de vente hors droits,

Plus en détail

TARIFS 2013 10/06/2013

TARIFS 2013 10/06/2013 TARIFS 2013 10/06/2013 les réseaux libellés en rouge sont disponibles en dehors des semaines de grands départs : sem1 à 8, 11 à 16, 20 à 26,36 à 42 et 45à 50 Format Départ Durée Faces Tarif 2013 HT D mobilier

Plus en détail

ACCORD D INTERESSEMENT DANS LA BRANCHE MALADIE. Commission de suivi du 10 mai 2011 RESULTATS 2010

ACCORD D INTERESSEMENT DANS LA BRANCHE MALADIE. Commission de suivi du 10 mai 2011 RESULTATS 2010 ACCORD D INTERESSEMENT DANS LA BRANCHE MALADIE Commission de suivi du 10 mai 2011 RESULTATS 1/18 I LA MASSE GLOBALE D INTERESSEMENT : 2,5 % DE LA MASSE SALARIALE HORS CHARGES Pour l année, le montant de

Plus en détail

Guide Mémento. 4 mois (ou 2 mois lorsque l enfant est âgé de moins de six mois) présence parentale a une durée inférieure à 1 mois)

Guide Mémento. 4 mois (ou 2 mois lorsque l enfant est âgé de moins de six mois) présence parentale a une durée inférieure à 1 mois) Guide Mémento Recueil - PTF Prestations familiales Tableau récapitulatif des différentes durées requises en matière d APP Nécessité de la présence parentale mentionnée sur la demande d APP Versement de

Plus en détail

Les dispenses. Liste complète par diplôme obtenu après la réforme LMD

Les dispenses. Liste complète par diplôme obtenu après la réforme LMD Les dispenses d épreuves du DSCG Liste complète par diplôme obtenu après la réforme LMD Type Date limite d obtention CAPET D2 Techniques s CAPET Economie et gestion option A Economie et gestion administrative

Plus en détail

Réunion du 28 mars 2015

Réunion du 28 mars 2015 Réunion du 8 mars 015 Situation initiale PARK AND SUITES 100% GROUPE MENGUY INVESTISSEMENT (GMI) 100% 100% 100% DOM VILLE SERVICES Enseigne APPART CITY GROUPE FRANCE EPARGNE (GFE) APPART SERVICE GESTION

Plus en détail

Renouvellement des Conseils de la CNAMTS et des CPAM. Attention : Ne sont pas concernées par cette procédure de renouvellement :

Renouvellement des Conseils de la CNAMTS et des CPAM. Attention : Ne sont pas concernées par cette procédure de renouvellement : Circulaire n 09-58 Paris, le juillet 009 OBJET : CAISSES D ASSURANCE MALADIE Renouvellement des Conseils de la CNAMTS et des CPAM TRES URGENT Les mandats des Conseillers siégeant au sein de la branche

Plus en détail

Annexe 6.5.1 Liste des Centres Fixes de Transmission ouverts au Service d'aboutement (CFTSA)

Annexe 6.5.1 Liste des Centres Fixes de Transmission ouverts au Service d'aboutement (CFTSA) Annexe 6.5.1 Liste des Centres Fixes de Transmission ouverts au Service d'aboutement (CFTSA) LPT ouvertes Alpes Albertville Albertville Ste Thérèse 73936801 2Mb Loc x HDL x Alpes Annecy Annecy les Iles

Plus en détail

Dynamique et développement durable du transport de marchandises en Limousin

Dynamique et développement durable du transport de marchandises en Limousin Développement Durable en Limousin LES SYNTHÈSES n 18 Mai 2012 DREAL Limousin Dynamique et développement durable du transport de marchandises en Limousin Le grenelle de l Environnement a initié une dynamique

Plus en détail

LES TRANSPORTS ET LES DÉPLACEMENTS

LES TRANSPORTS ET LES DÉPLACEMENTS 0 LES TRANSPORTS ET LES DÉPLACEMENTS p.4 Les modes de déplacement p.44 Le taux de motorisation p.46 Les migrations inter-aires urbaines p.48 Les migrations intra-aires urbaines p.50 Synthèse La loi sur

Plus en détail

l EmPloi CAdrE : une répartition très inégale sur le territoire

l EmPloi CAdrE : une répartition très inégale sur le territoire l EmPloi CAdrE : une répartition très inégale sur le territoire Les études de L emploi cadre n 2015-32 mars 2015 Cadres du privé et zones d emploi : une forte concentration. Les places fortes de l emploi

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS Date : MMES et MM les Directeurs 29/12/97 MMES et MM les Agents Comptables Origine : - des Caisses Primaires

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS Date : 15/01/96 Origine : ACCG MMES et MM les Directeurs MMES et MM les Agents Comptables des Caisses

Plus en détail

ETUDES DANS LES 50 PLUS GRANDES VILLES DE FRANCE

ETUDES DANS LES 50 PLUS GRANDES VILLES DE FRANCE FÉVRIER 2014 Parité Diversité & Maires & adjoint.e.s ETUDES DANS LES 50 PLUS GRANDES VILLES DE FRANCE AVANT PROPOS À l occasion des élections municipales de mars, République & Diversité et le CRAN ont

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS Date : 21/02/95 Origine : ACCG ACOSS CNAVTS CNAF Caisses Générales de Sécurité Sociale d Outre Mer Centre

Plus en détail

industrie Une journée pour comprendre et agir 1 er semestre 2015 Chef d établissement Responsable Achat Responsable Formation

industrie Une journée pour comprendre et agir 1 er semestre 2015 Chef d établissement Responsable Achat Responsable Formation Une journée pour comprendre et agir 1 er semestre 2015 industrie Chef d établissement Responsable Achat Responsable Formation Responsable QHSE Responsable Ressources Humaines Responsable Sécurité industrie

Plus en détail

1. Définition des établissements et nombre de sièges pour les élections des délégués du personnel

1. Définition des établissements et nombre de sièges pour les élections des délégués du personnel PROTOCOLE D ACCORD PRÉÉLECTORAL Le présent protocole a pour objet de définir les modalités d organisation des élections des membres du comité d entreprise et des délégués du personnel au sein du GIE AG2R

Plus en détail

1ACCOMPAGNER LA CROISSANCE 2PRÉPARER LA COMPÉTITIVITÉ DES ENTREPRISES AVEC : DE DEMAIN AVEC : le financement et la garantie 10-15 16-23 24-29

1ACCOMPAGNER LA CROISSANCE 2PRÉPARER LA COMPÉTITIVITÉ DES ENTREPRISES AVEC : DE DEMAIN AVEC : le financement et la garantie 10-15 16-23 24-29 1ACCOMPAGNER LA CROISSANCE DES ENTREPRISES AVEC : 10-15 le financement et la garantie l investissement 2PRÉPARER LA COMPÉTITIVITÉ DE DEMAIN AVEC : 16-23 l innovation les secteurs d avenir l export 3Développer

Plus en détail

Taux de grévistes 14 11 2007 VOTE DES AG. votants/pour/con tre/nuls ou abst

Taux de grévistes 14 11 2007 VOTE DES AG. votants/pour/con tre/nuls ou abst 1 Taux de grévistes 14 11 2007 VOTE DES AG votants/pour/con tre/nuls ou abst Cadres Maitrises Execution Divers Amiens 67,66% 40,10% 71,22% 73,82% ECT 81,00% 37,00% 76,00% 89,00% EEX St Quentin Tergnier

Plus en détail

Liste des centres du sommeil homologués par la Société Française de Recherche et Médecine du Sommeil

Liste des centres du sommeil homologués par la Société Française de Recherche et Médecine du Sommeil Liste des centres du sommeil homologués par la Société Française de Recherche et Médecine du Sommeil Cette liste n est pas exhaustive. Le classement est effectué par ordre alphabétique de région (Alsace,

Plus en détail

Lettre de l Observatoire des métiers académiques de la science politique

Lettre de l Observatoire des métiers académiques de la science politique Lettre de l Observatoire des métiers académiques de la science politique N 2 / mars 2006 De quelques données statistiques complémentaires sur l évolution passée, présente et à venir des effectifs d enseignants-chercheurs

Plus en détail

CIRFA AJACCIO CIRFA AMIENS CIRFA BESANCON CIRFA BÉZIERS CIRFA BORDEAUX LISTE DES CONTACTS MARINE NATIONALE

CIRFA AJACCIO CIRFA AMIENS CIRFA BESANCON CIRFA BÉZIERS CIRFA BORDEAUX LISTE DES CONTACTS MARINE NATIONALE LISTE DES CONTACTS MARINE NATIONALE CIRFA AJACCIO Quartier Général Grossetti BP 803 Boulevard Albert 1 er 20192 AJACCIO Cedex 4 Tel : 04.95.21.61.88 Fax : 04.95.21.90.87 Mail : cirfa.ajaccio@marine.defense.gouv.fr

Plus en détail