TABLEAU DE BORD PROSPECTIF EMPLOI FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Picardie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TABLEAU DE BORD PROSPECTIF EMPLOI FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Picardie"

Transcription

1 CELLULE ÉCONOMIQUE RÉGIONALE DE PICARDIE Bâtiment Travaux Publics Matériaux de Construction COMITÉ de CONCERTATION et de COORDINATION de l APPRENTISSAGE dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS TABLEAU DE BORD PROSPECTIF EMPLOI FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Picardie Marché, emploi, formation Édition 2012

2

3 Préambule Bénéficiant d un très large partenariat d acteurs actifs, ce tableau de bord se veut, tant sur la forme que sur le fond, l'expression de la volonté des Professions du Bâtiment et des Travaux Publics de se doter d'instruments permettant de suivre les évolutions du secteur et de mener les actions au regard de ses grandes priorités. Ce tableau de bord régional, par la batterie d'indicateurs qu'il propose, constitue l'indispensable outil à la mise en œuvre et au suivi du Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles (CPRDFP) élaboré par le Conseil Régional de Picardie et ses partenaires que sont les professions du Bâtiment et des Travaux Publics de Picardie. Dans sa version 2012, il est constitué de deux parties : Une première partie composée d indicateurs statiques apporte des informations actualisées sur l activité, les entreprises, les formations, les publics composant le BTP. Une deuxième partie prospective met en relation l emploiformation en mesurant les adaptations nécessaires à court et moyen termes du dispositif de formation professionnelle initiale et continue aux besoins de renouvellement en main d œuvre qualifiée des entreprises de Bâtiment et de Travaux Publics. Sa conception a bénéficié de l appui de l ensemble des organisations professionnelles et des apports de nombreux partenaires techniques au premier rang desquels il convient de mentionner, la CER Picardie, la Direction des Études du CCCA-BTP ainsi que Constructys (OPCA de la Construction), l UCF, le Carmée, le rectorat de l académie d Amiens. La réalisation de ce tableau de bord a enfin bénéficié de financements du CCCA-BTP. 1

4 2

5 Les priorités du secteur LE 13 JUILLET 2004, les 4 organisations d employeurs et les 5 organisations de salariés représentatives du BTP ont signé un ensemble de 4 accords nationaux relatifs à la formation professionnelle : I L accord relatif à la mise en œuvre de la formation tout au long de la vie définit les rémunérations minima données au contrat de professionnalisation et l utilisation du droit individuel à la formation (DIF). II L accord concernant le maître d apprentissage a pour ambition d améliorer la réussite du contrat d apprentissage. III L accord définissant le rôle des partenaires sociaux en matière d emploi, de qualification et de formation précise les missions des CPNE et renforce celles des CPREF. IV L accord relatif à la politique de qualité de la formation initiale décline 6 axes de progrès : aider les jeunes dans leur choix professionnel, améliorer la qualité de la formation en entreprise, participer à l actualisation des compétences des enseignants, former et accompagner les professionnels membres des jurys, accompagner les jeunes qui le souhaitent dans leur évolution sociale et conseiller les diplômés de la formation initiale dans leurs perspectives d évolution. LE 8 FEVRIER 2005, un accord complémentaire améliorant le statut des apprentis a été conclu. Il augmente de façon significative les minima nationaux des rémunérations des apprentis, fait bénéficier les apprentis de tous les avantages du BTP (congés payés ), renforce les formations en matière de prévention-sécurité et vise à obtenir à terme la gratuité des repas, du transport et d hébergement pour les apprentis lorsqu ils sont en CFA. LE 13 SEPTEMBRE 2005, un accord cadre pour le développement de l apprentissage a été signé entre le ministre délégué à l emploi et huit organisations représentatives d employeurs et de salariés. Les professionnels s engagent à mettre en œuvre une politique commune visant à faire progresser le niveau de qualification des apprentis par le développement des filières de niveau bac +2 à ingénieur, à consolider l offre de formation pour les métiers connaissant des difficultés de recrutement et à veiller à la qualité du tutorat en entreprise. LE 10 SEPTEMBRE 2009, un accord de branche relatif à la diversité et à l égalité professionnelle et salariale entre les femmes et les hommes. A travers cet accord, les professionnels visent à promouvoir les métiers du BTP auprès des femmes, augmenter la proportion de femmes dans les entreprises, garantir l égalité professionnelle entre hommes et femmes. LE 23 DÉCEMBRE 2009, un accord cadre en faveur de l emploi des salariés âgés. Cet accord vise à maintenir le taux d emploi des salariés de 50 ans et plus et à augmenter le nombre de salariés de 55 ans et plus. LE 29 JUIN 2010, un accord de branche pour la création d un OPCA de la construction. L accord prévoit le regroupement des 3 actuels OPCA du Bâtiment et des Travaux Publics dans un seul et même OPCA de la construction. A travers la création de cet OPCA unique, la profession vise à renforcer l efficacité du service rendu aux salariés et aux entreprises. Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en Picardie édition

6 Synthèse Compte tenu de la diversité des sources et des périodes de référence, ces différents indicateurs sont à rapprocher avec précaution établissements BTP réalisant une production d une valeur de millions d grâce à une population active composée de SALARIES INTERIMAIRES BTP (en ETP) salariés ont suivi une formation artisans et chefs d entreprises Renouvelée par l entrée pour la 1ère fois dans le secteur de salariés jeunes en formation initiale BTP par l apprentissage et la voie scolaire demandeurs d emploi se positionnent sur un emploi BTP 4

7 Les indicateurs ACTIVITE Page 6 1. La production des entreprises du bâtiment 2. La production des entreprises de travaux publics 3. La construction de logements 4. La construction de bâtiments non résidentiels ENTREPRISES Page Le tissu d entreprises du bâtiment 6. Le tissu d entreprises des travaux publics 7. Les créations d entreprises CHEFS D ENTREPRISES Page Les artisans et les chefs d entreprises SALARIES 9. L effectif salarié 10. La pyramide des âges des salariés 11. Le flux d entrants 12. La qualification des ouvriers 13. La formation continue des salariés INTERIMAIRES Page 14 Page Le nombre d intérimaires JEUNES 15. Les projections démographiques 16. La formation initiale : effectif en formation 17. La formation initiale : les entrées 18. La formation initiale : résultats aux examens 19. La formation en alternance DEMANDEURS D EMPLOI Page 20 Page Les demandes d emploi RELATION EMPLOI-FORMATION 21. La formation initiale : les capacités d accueil 22. Le besoin en renouvellement en jeunes ouvriers 23. Les jeunes diplômés sur le marché du travail 24. La place des jeunes et des qualifiés : mise en relation des besoins et des effectifs Annexes Page 27 Page 33 5

8 dans la Bâtiment et les travaux Publics en Picarde Activité 1. La production des entreprises du bâtiment millions d Euros en 2010, estimation CER Picardie 2,9% du chiffre d affaires national Volume de production en Picardie (hors taxes, en euros courants) Source : FFB / Cellule Économique Régionale de Picardie Répartition de l activité en 2010 Estimation 2011 Tendance % 35% Picardie : France : Picardie : France : 36% 15% Logements neufs Non résidentiel neuf Entretien amélioration Logement Entretien Amélioration Non résidentiel Évolution Évolutions de l'activité Picardie* France** Logements neufs -5,0% -9,6% Non résidentiel neuf -5,3% -12,8% Total Neuf -5,1% -10,9% Entretien amélioration Logement -0,6% 5,8% Entretien Amélioration Non résidentiel -4,0% 5,5% Total entretien amélioration -1,6% 5,7% Total Batiment -3,4% -2,5% * estimations pour la Picardie en ** données provisoires pour la France en 2009 Un repli de l activité Après avoir connu une progression importante de son activité entre 2005 et 2008, le chiffre d affaires Bâtiment a diminué en 2009 et L année 2011 devrait se solder par une baisse d activité, comparable à celle de Les prévisions pour 2012 font état d un nouveau recul du chiffre d affaires Bâtiment en Picardie. 6

9 2. La production des entreprises de travaux publics dans la Bâtiment et les travaux Publics en Picarde Activité 957,2 millions d Euros en ,4 % du national Volume de production en Picardie (hors taxes, en euros courants) Source : FNTP / Cellule Économique Régionale de Picardie Région de réalisation des travaux Évolution du volume de production sur un an (2009/2010) Picardie : +1,2 % France : -1,0 % Estimation 2011 Picardie : France : Tendances 2012 Picardie : France : Nature des travaux (en millions d' ) Travaux réalisés en Picardie % France 2009 Évolution Picardie 2009 % 2008/2009 Ouvrages d'art et d'équipement industriel 53,9 5,7% 9,2% Terrassements 136,8 14,5% 16,8% Fondations spéciales et procédés d'exécution particuliers 5,7 0,6% 3,2% Travaux souterrains 0,0 0,0% 1,3% Travaux maritimes et fluviaux 17,6 1,9% 1,3% Travaux de routes, d'aérodromes et travaux analogues 434,3 45,9% 35,8% Travaux de voies ferrées 10,5 1,1% 2,2% Adduction d'eau, assainissement, autres canalisations et installations 157,0 16,6% 17,5% Travaux électriques 128,5 13,6% 12,5% Travaux de génie agricole 1,8 0,2% 0,3% TOTAL 946,1 100,0% 100,0% -11,0% Un retour à la stabilité en 2011, mais une tendance au repli en 2012 Après un recul de l activité des travaux publics en 2009, dans un contexte économique morose, les années 2010 et 2011 sont marquées par un retour à la stabilité. Cependant, les tendances 2012 annoncent une stagnation, voire un repli du chiffre d affaires des Travaux Publics en Picardie. 7

10 3. La construction de logements Activité logements mis en chantier en 2010, 2,0% du national Nombre de logements ordinaires mis en chantier Source : DREAL Picardie / Sitadel2 - Cellule Économique Régionale de Picardie Évolution annuelle 2009/2010 Picardie : -18,8 % France : + 3,3 % Estimation 2011 Picardie : + 15 % France : + 13 % Perspective 2012 Picardie : France : Logements mis en chantier /2010 Logements individuels Logements collectifs Logements en résidence Ensemble des logements : une légère reprise qui s inscrit dans une tendance baissière Après 2 années de recul, l année 2011 se caractérise par une reprise des mises en chantier de logements en Picardie. Cette progression est particulièrement due au secteur du logement collectif. Les perspectives pour 2012 sont orientées à la baisse. 8

11 Activité 4. La construction de bâtiments non résidentiels m 2 en ,9 % du national Surfaces mises en chantier (en m²) Source : DREAL Picardie / Sitadel2 - Cellule Économique Régionale de Picardie - Unité : m² de SHON crées Estimation 2011 Picardie : 0 % France : + 15 % Perspective 2012 Picardie : France : Surfaces de locaux non résidentiels mis en chantier (en m² de SHON créés) / 2010 Hébergement hôtelier Commerces Bureaux Artisanat* Locaux industriels Locaux agricoles Entrepôts** Services publics enseign.-recherche Services publics action sociale Services publics transports Services publics ouvrages spéciaux Services publics santé Services publics culture loisirs TOTAL des surfaces de locaux créées * Création de la rubrique artisanat en Suppression de la rubrique stockage agricole en 2007 ** La rubrique entrepôt regroupe stockage non agricole et agricole Pour la deuxième année consécutive, baisse importante des mises en chantier de surfaces de locaux non résidentiels Moins de m² ont été mis en chantier dans la région en 2010, contre m² en 2008, soit 44,6 %. L évolution annuelle est en Picardie de 23 % et en France près de 20 %. Les principaux postes concernés par la chute des mises en chantier de locaux non résidentiels sont : les locaux industriels et agricoles. 9

12 5. Le tissu d entreprises du bâtiment Entreprises dans la Bâtiment et les Travaux Publics en Picardie en 2009 Nombre d établissements répartis en fonction de leur taille. Une entreprise peut être composée de plusieurs établissements. Source établissements : INSEE Sirene au Répartition des établissements selon l effectif salarié Sans salarié 44,6% 1 à 9 salariés 47,6% 10 à 19 salariés 0,5% 2,5% 4,7% 20 à 49 salariés 50 salariés et + Taille de l'établissement Bâtiment Gros Œuvre Second Œuvre Total 2009 Sans salarié à 9 salariés à 19 salariés à 49 salariés salariés et TOTAL * sont comptabilisées toutes les unités de production (établissements) rattachées à l'entreprise Une dynamique de création assez forte Après plusieurs années de forte croissance, le nombre d établissements Bâtiment a connu un léger recul, en lien avec l activité. En 2009, on comptabilise entreprises de Bâtiment en Picardie, contre en 2006 et en Les établissements de moins de 10 salariés représentent plus de 92% du tissu des entreprises picardes. Le second œuvre concentre près de 73 % des établissements du secteur du bâtiment. 10

13 Entreprises 6. Le tissu d entreprises des travaux publics dans la Bâtiment et les Travaux Publics en Picardie 633 en 2009 Nombre d établissements répartis en fonction de leur taille. Une entreprise peut être composée de plusieurs établissements. Source établissements : INSEE Sirene au Répartition des établissements selon l effectif salarié 43,6% 35,9% 5,7% 8,7% 6,2% Sans salarié 1 à 9 salariés 10 à 19 salariés 20 à 49 salariés 50 salariés et + Taille de l'établissement Travaux Publics Total 2009 en % Sans salarié ,6% 1 à 9 salariés ,9% 10 à 19 salariés 39 6,2% 20 à 49 salariés 55 8,7% 50 salariés et ,7% TOTAL ,0% * sont comptabilisées toutes les unités de production (établissements) rattachées à l'entreprise Un tissu d entreprises de Travaux Publics de plus grande taille que dans le Bâtiment, mais une évolution marquée des établissements de zéro et moins de 10 salariés En 2009, 5,7% des unités implantées en région comptaient plus de 50 salariés (contre 0,6% seulement pour le bâtiment). Toutefois, le tissu de petites entreprises est très présent sur le territoire picard : près de 44 % des entreprises de Travaux Publics n ont pas de salariés. 11

14 7. Les créations d entreprises Entreprises créations en ,0 % du national Nombre de créations d entreprises (reprises ou réactivations comprises) Source : établissements -INSEE REE - Sirène Les créations d entreprises BTP en Picardie Créations d'entreprises Évolution BTP Picardie (y compris promotion immobilière) ,2% Dont auto-entrepreneurs ,6% création d'auto-entrepreneurs / création d'entreprises 46,4% 48,4% Tous secteurs Picardie ,8% BTP France (y compris promotion immobilière) ,8% Dont auto-entrepreneurs ,3% création d'auto-entrepreneurs / création d'entreprises 50,5% 54,7% Tous secteurs France ,2% Les bases des créations d entreprises en 2009, incluent les créations d auto entrepreneurs dont le régime est apparu en janvier Source : INSEE Des créations d entreprises dopées par les auto-entrepreneurs La mise en place du statut d auto-entrepreneur en 2009 a contribué en grande partie à l augmentation du nombre de créations d entreprises en Picardie, comme sur l ensemble du territoire métropolitain. Les créations d entreprises, hors statut d auto-entrepreneur, s élèvent à en 2010, soit un niveau comparable à celui de 2007 et

15 Chefs d entreprises 8. Les artisans et chefs d entreprises en ,5 % du national Nombre d artisans et de chefs d entreprises dans le Bâtiment et les Travaux Publics Source : INSEE recensement au 1er janvier 2008* Répartition par âge et diplôme* des artisans (7 557) et des chefs d entreprises (606) 60 ans et ans 3% 13% * Dans une spécialité de formation du BTP ou non Aucun diplôme ans ans 18% 17% CAP, BEP Bac ou BP Bac ans 18% Diplôme supérieur ans ans ans - 25 ans 2% 5% 9% Ces chiffres ne comprennent pas les auto-entrepreneurs * Les résultats du recensement de la population sont obtenus à partir du cumul des informations collectées lors des 5 dernières enquêtes de recensement. Ainsi l année de référence 2008 correspond à la période % Âge des artisans et chefs d'entreprises Âge moyen Part des 55 ans et plus Maçonnerie 44,6 18% Menuiserie 44,9 15% Charpente bois 37,9 12% Couverture 44,0 13% Plomberie 44,3 22% Chauffage 43,3 12% Peinture 44,0 13% Plâtrerie 43,0 7% Carrelage 44,1 15% Métallerie 46,0 12% Électricité 44,3 17% TP et réseaux électriques 47,3 23% Canalisation 52,0 0% Génie civil 42,5 17% Routes 45,9 15% Terrassement 43,8 13% Total 44,3 16% Une population dont les caractéristiques sont proches de la moyenne nationale L'âge moyen des artisans et chefs d entreprises picards est de 44,3 ans, contre 43,9 ans au niveau national. Selon les métiers, la moyenne d âge est comprise entre 37,9 ans (les charpentiers bois) et 52 ans (les métiers de la canalisation). Comme au niveau France, la proportion des 55 ans et plus est de l ordre de 16%. Enfin, le niveau de diplôme correspond majoritairement au niveau V (CAP, BEP) avec une part des niveaux IV et III qui s accroît. 13

16 9. L effectif salarié Salariés en ,0 % du BTP national Nombre de salariés du Bâtiment et des Travaux Publics, résidents en Picardie (hors apprentis) Source : UCF au 15 mars 2010 Ouvriers : 72% ETAM : 20% IAC : 8% Production 2010 Évolution (groupes métiers) Maçonnerie et connexes Carrelage 298 Menuiserie Charpente bois 339 Couverture Plomberie 684 Chauffage Peinture Plâtrerie 682 Métallerie 915 Électricité Monteur de réseaux 681 Conduite d'engins Mécanique d'engins 129 Canalisateur 128 Const. d'ouvrages d'art 189 Constructeurs de routes 175 Ouvriers VRD Terrassier 105 Divers production BTP Total Production Technique et encadrement de chantier 2010 Chef de chantier Conducteur de travaux 942 Dessinateur métreur 415 Géomètre topographe 60 Technicien Ingénieur 380 Divers technique 264 Total technique et encadrement de chantier 4936 Administratif et commercial 2010 Administratif Commercial 583 Divers 153 Total administratif et commercial 6376 Évolution Évolution Une progression des effectifs depuis 2005, mais des signes d essoufflement L effectif salarié global a progressé de près de 3% par an entre 2005 et 2009 pour atteindre un point haut à plus de salariés. Cependant, ce niveau devrait difficilement se maintenir : les effectifs sont resté stables en 2010 (évolution : -0,1%), mais un repli semble s amorcer et 2011 et devrait se confirmer en

17 10. La pyramide des âges des salariés Salariés 38,5 ans en ,1% de moins de 25 ans BTP France : 38,7 ans et 12,6% Structure par âge de la population salariée (hors apprentis). Indicateurs de l âge moyen et de la proportion des moins de 25 ans. Source : UCF au 15 mars ,0% 13,1% Production Age moyen % moins - 25 ans : évolution (groupes métiers) en 2010 de 25 ans 2010/2009 Maçonnerie et conn. 37,9 15,5% Carrelage 35,9 17,1% Menuiserie 37,7 14,5% Charpente bois 36,6 14,5% Couverture 36,0 18,8% Plomberie 36,2 18,6% Chauffage 35,8 20,7% Peinture 39,2 13,1% Plâtrerie 36,8 16,3% Métallerie 39,3 12,0% Électricité 37,2 14,9% Monteur de réseaux 39,2 11,7% Conduite d'engins 40,3 8,0% Mécanique d'engins 41,2 7,8% Canalisateur 39,7 10,9% Const. d'ouvr. d'art 40,9 7,9% Construc.de routes 36,5 18,9% Ouvriers VRD 37,2 13,5% Terrassier 37,4 11,4% Divers product. BTP 37,0 18,1% Total Production 37,5 18,7% Technique et encadrement de chantier Age moyen 2010 % moins de 25 ans Chef de chantier 43,6 3,7% Conduc. de travaux 41,1 8,0% Dessinat. métreur 37,4 13,1% Géomètre topogra. 37,3 7,1% Technicien 39,4 9,3% Ingénieur 40,1 3,8% Divers technique 42,3 3,1% Total technique et encadrement de chantier Administratif et commercial 40,7 7,1% Age moyen 2010 % moins de 25 ans Administratif 41,3 6,5% Commercial 41,4 6,6% Divers 45,9 3,4% Total administratif et commercial 41,4 6,4% - 25 ans : évolution 2010/ ans : évolution 2010/2009 Un rajeunissement qui se confirme La quasi totalité des spécialités Bâtiment et Travaux Publics a vu son âge moyen baisser et la proportion de moins de 25 ans très nettement augmenter. Entre 2005 et 2010, les moins de 25 ans ont progressé en moyenne de 4 % par an. 15

18 11. Le flux d entrants salariés Salariés entrants pour la première fois en ,1% du BTP national recrutements dans le secteur du BTP au total Salariés entrant pour la première fois dans le secteur chaque année Source : UCF au 15 mars ,1 % par an entrants pour la 1 ère fois (72,6 %) - de 25 ans = ouvriers 327 ETAM et IAC 25 ans et + = ouvriers 615 ETAM et IAC Production - 25 ans 25 ans Total 1ers % 1ers (groupes métiers) et + entrants entrants Maçonnerie et connexes ,0% Carrelage ,2% Menuiserie ,2% Charpente bois ,0% Couverture ,5% Plomberie ,3% Chauffage ,9% Peinture ,1% Plâtrerie ,8% Métallerie ,7% Électricité ,5% Monteur de réseaux ,7% Conduite d'engins ,3% Mécanique d'engins ,7% Canalisateur ,3% Const. d'ouvrages d'art ,8% Constructeurs de routes ,7% Ouvriers VRD ,2% Terrassier ,2% Divers production BTP ,1% Total Production ,2% Production - 25 ans 25 ans Total 1ers % 1ers (groupes métiers) et + entrants entrants Chef de chantier ,1% Conducteur de travaux ,2% Dessinateur métreur ,6% Géomètre topographe ,0% Technicien ,0% Ingénieur ,1% Divers technique ,4% Total technique et encadrement de chantier ,1% Production - 25 ans 25 ans Total 1ers % 1ers (groupes métiers) et + entrants entrants Administratif ,0% Commercial ,2% Divers ,3% Total administratif et commercial ,6% recrutements dans le Bâtiment et les Travaux Publics en 2010 Près des 3/4 des recrutements (4 275) de 2010 concernent des «primo entrants» dans le secteur du BTP, parmi lesquels près de la moitié (2 106) sont âgés de moins de 25 ans. 16

19 12. La qualification des ouvriers 65,3% des ouvriers sont qualifiés ou très qualifiés en 2010 Ouvriers du BTP France : 64,5 % Salariés Répartition des ouvriers par qualification selon les conventions collectives du Bâtiment et des Travaux Publics Source : UCF au 15 mars 2010 Groupes métiers ouvriers % qualifiés et très qualifiés Mécanique d'engins 86,6% Monteur de réseaux 82,3% Conduite d'engins 79,5% Const. d'ouvrages d'art 76,7% Peinture 73,2% Chauffage 72,9% Maçonnerie et connexes 72,6% Électricité 72,3% Menuiserie 69,2% Plomberie 68,7% Canalisateur 68,0% Métallerie 67,8% Plâtrerie 66,4% Couverture 66,4% Moyenne 65,3% Charpente bois 64,2% Carrelage 59,9% Ouvriers VRD 56,3% Constructeurs de routes 54,3% Divers production BTP 51,4% Terrassier 34,6% Un effectif ouvrier en grande majorité qualifié Globalement, près des 2/3 des ouvriers ou compagnons professionnels sont qualifiés. Les taux de qualification sont, par ailleurs, toujours aussi contrastés selon les métiers, de 35 à 87 %. 17

20 13. La formation continue des salariés Salariés stagiaires en % du BTP national Nombre de stagiaires comptabilisés à partir des dossiers de stages suivis par les salariés en formation continue (y compris les dirigeants d entreprises ayant un statut de salarié) Source : FAF-SAB - GFC-AREF BTP Picardie Répartition des stagiaires par type de fonction ETAM 19% IAC 11% stagiaires dans les entreprises de moins de 10 salariés Maîtrise production 9% Ouvriers 61% stagiaires dans les entreprises de 10 salariés et plus Stagiaires selon les domaines de formation en 2010 Nombre Part Techniques du BTP ,8% Sécurité ,4% Organisation de la production 317 4,9% Études, métré, dessin 156 2,4% Informatique 131 2,0% Gestion management 565 8,7% Commercial 114 1,8% Administratif 448 6,9% Formation générale 44 0,7% Divers 83 1,3% Total ,0% Détail du domaine technique Nombre Part Maçonnerie carrelage 237 3,7% Menuiserie 16 0,2% Charpente 35 0,5% Couverture 14 0,2% Plomberie, chauffage 389 6,0% Peinture, revêtement, plâtrerie 91 1,4% Métallerie 10 0,2% Électricité 291 4,5% Génie civil 129 2,0% Route, terrassement 73 1,1% VRD, canalisation 149 2,3% Réseaux d'électricité 35 0,5% Conduite d'engins, mécanique ,8% Divers techniques du BTP 86 1,3% Total ,8% 40 % des stagiaires formés en 2010 ont suivi une formation dans un domaine technique Le nombre de stagiaires s'élève à près de en 2010 ( 2% par apport à 2009). Le personnel intervenant sur les chantiers (ouvriers et maîtrise) constitue 70% des stagiaires. Les formations obligatoires, qui relèvent de la sécurité, représentent 31% des formations suivies. Dans les formations techniques, la conduite d'engins, mécanique représente près de 40% des formations préparées. 18

21 Intérimaires Jeunes 14. Le nombre d intérimaires équivalents temps plein en 2010 Estimation 2011 Perspective 2012 Emplois intérimaires en équivalents temps plein (correspond au total des heures travaillées par les intérimaires du secteur divisé par la durée moyenne de travail salarié permanent) Source : DARES exploitation des fichiers UNEDIC Secteur d'activité Évolution Gros Œuvre Second Œuvre Total Bâtiment ,3% Travaux Publics ,1% Total Construction ,8% Un emploi intérimaire révélateur des évolutions de l activité Le nombre d emplois intérimaires en équivalent temps plein (ETP) a fortement augmenté avec la progression de l activité du secteur sur la période 2006 à Ensuite, la baisse d activité rencontrée par le secteur du BTP a fait que celui-ci a décru. 19

22 15. Projections démographiques Jeunes jeunes en jeunes en 2040 Jeunes de ans indicateur de l impact démographique sur les jeunes en formation Source : INSEE - modèle OMPHALE 2010, scénario central Évolution prévisionnelle du nombre de jeunes de 15 à 24 ans d ici à 2040 (indice base 100 en 2007) Aisne Somme Oise Picardie Estimations du nombre de jeunes de 15 à 24 ans en Picardie Population 2007 Jeunes picards Population Jeunes picards ans en % de la pop totale ans en % de la pop totale Évolution prev 2007/2040 Picardie % % -6% Aisne % % -9% Oise % % -4% Somme % % -6% Une baisse marquée du nombre de jeunes à l horizon 2040 La Picardie devrait enregistrer une baisse de 6% du nombre de jeunes âgés de 15 à 24 ans entre 2007 et 2040, si l'on retient le scénario central de l'insee qui fait l'hypothèse d'un maintien de la fécondité, des quotients migratoires et d'un recul de la mortalité. Cette baisse de jeunes serait plus sensible dans l'aisne (-9 %) et dans la Somme (-6 %). Ce repli de la part des jeunes entre 2007 et 2040 devrait avoir des répercutions sur les entrées en formation et l'emploi. 20

23 Jeunes 16. La formation initiale : effectifs en formation en % du BTP National Effectif total en formation dans les lycées et CFA, pour les diplômes préparant à une spécialité du Bâtiment et des Travaux Publics, par la voie scolaire ou l apprentissage Sources : Rectorat, CCCA-BTP Étudiants en formation dans une spécialité du Bâtiment et des Travaux Publics en DUT/Licence Pro : 298 Master/Ingénieur : 106 Groupes de spécialités CAP MC BP Bac pro BTN BTS Total Ma çonneri e Carrelage Menui s e rie Charpente Couverture Plomberie Cha uffa ge Peinture Plâtrerie Métallerie Él ectri ci té Conduite d'engins Mécanique d'engins Canalisateur Constructeur de route Constructeur d'ouvr. d'art Enca dre ment de Cha nti e r Études et topographie Ttes spécialités 2010/ / Des effectifs en progression jusqu en 2008, mais un ralentissement en qui semble se confirmer en L'évolution des effectifs en formation marque une pause sur les deux dernières périodes et , avec un repli de près de 5 % par rapport à et de près de 7 % comparés à L'apprentissage prend le pas progressivement sur la voie scolaire : 53,5 % des formations se font par l'apprentissage. 21

24 17. La formation initiale : les entrées Jeunes en ,5 % du BTP National Les entrées en formation dans les lycées et CFA, pour les diplômes préparant à une spécialité du Bâtiment et des Travaux Publics, par la voie scolaire ou l apprentissage Sources : Rectorat, CCCA-BTP / / / / / / / / / /2011 Contrat d'apprentissage Voie scolaire Total 2009/ /2011 Groupes métiers Voie scolaire Contrat d'apprentissage Voie scolaire Contrat d'apprentissage Production CAP Bac Pro CAP Bac Pro CAP Bac Pro CAP Bac Pro Maçonnerie et connexes Carrelage Menuiserie Charpente bois Couverture Plomberie Chauffage Peinture & revêtement de sol Plâtrerie Métallerie Électricité (BTP uniquement) Conduite d'engins Mécanique d'engins Canalisateur Constructeur de routes Études Encadrement de chantier* Géomètre topographe Total * équivalent à chef d'équipe TP Les entrées en formation en baisse À l image des effectifs en formation, l'évolution des entrants en 1 ère année de formation marque une pause sur les deux dernières périodes et La voie scolaire demeure privilégiée pour les entrants en formation avec 52 %. 22

25 Jeunes 18. La formation initiale : résultats aux examens 78,5 % en 2010 BTP national : 78,3 % Taux de réussite aux examens pour les diplômes préparant à une spécialité du Bâtiment et des Travaux Publics, par la voie scolaire ou l apprentissage dans les lycées et CFA Sources : Rectorat, CCCA-BTP Taux de réussite en Picardie Niveau V 75,6% 80,4% 82,2% 80,0% Niveau IV 71,7% 76,2% 78,0% 73,1% Niveau III 55,6% 54,0% 57,7% 71,4% Tous niveaux 74,7% 79,2% 81,0% 78,5% Taux de réussite en France tous niveaux 76,7% 78,1% 78,3% ND* Taux de réussite par Niveau V Niveau IV Niveau III Évolution Groupes métiers CAP BEP MC BP Bac pro BTN BTS Ma çonne ri e 78,6% 77,1% -- 49,2% 88,9% ,3% Carrelage 80,4% ,4% Menuiserie 84,5% 72,9% -- 64,5% 80,6% ,3% Charpente 90,3% ,7% ,0% Couverture 84,1% -- 72,7% 81,2% ,3% Plomberie 80,4% ,4% Cha uffa ge 83,2% 59,3% 90,9% 78,9% 69,2% ,2% Pe i nture 80,9% 84,6% ,0% 100,0% ,1% Plâtrerie 95,0% ,3% ,9% Métallerie 85,5% 66,7% ,7% -- 69,2% 78,1% Él e ctri ci té 82,7% 61,5% -- 66,7% 82,1% -- 75,0% 75,3% Conduite d'engins 97,1% ,1% Mécanique d'engins ,7% ,7% Canalisateur 84,6% ,6% Constructeur de route 93,5% ,5% Construct.d'ouvr. d'art -- 62,5% ,5% Enca dreme nt de Cha nti e r ,0% 71,0% 71,0% 70,8% Topographie -- 66,7% ,7% Études -- 69,7% ,9% ,4% Ttes spécialités 2009/ ,0% 69,2% 81,8% 68,6% 78,3% 71,0% 71,4% 78,5% Avec un taux de réussite aux examens de 78,5 % la Picardie confirme son rattrapage par rapport au résultat national Les résultats aux examens se maintiennent à un niveau élevé, au dessus de la moyenne nationale, même si l on enregistre une légère baisse par rapport à la session Des baisses sont à relever dans certaines spécialités dont les résultats étaient en progression en , comme les chauffagistes, les métalliers, les topographes. 23

26 Jeunes 19. La formation en alternance (hors apprentissage) 218 en % du BTP national Nombre de contrats de professionnalisation Source : GFC-BTP et FAF-SAB 52 jeunes dans les entreprises de moins de 10 salariés 123 jeunes dans les entreprises de 10 salariés et plus Jeunes (- de 26 ans) et adultes selon le domaine de formation en 2010 Nombre Part Techniques du BTP ,2% Sécurité 1 0,5% Organisation de la production 26 11,9% Études, métré, dessin 6 2,8% Informatique 1 0,5% Gestion management 3 1,4% Commercial 6 2,8% Administratif 8 3,7% Formation générale 0 0,0% Divers 3 1,4% Total ,0% Détail du domaine technique Nombre Part Maçonnerie carrelage 40 24,4% Menuiserie 9 5,5% Charpente 7 4,3% Couverture 5 3,0% Plomberie, chauffage 29 17,7% Peinture, revêtement, plâtrerie 16 9,8% Métallerie 2 1,2% Électricité 10 6,1% Génie civil 18 11,0% Route, terrassement 0 0,0% VRD, canalisation 12 7,3% Réseaux d'électricité 14 8,5% Conduite d'engins, mécanique 2 1,2% Divers techniques du BTP 0 0,0% Total ,0% Une évolution de 14 % par rapport à l année précédente 218 contrats de professionnalisation signés en 2010, soit une évolution de 14 % par rapport à 2009, dont 74% dans les entreprises de 10 salariés et plus. Sur l'ensemble de ces contrats, 175 concernent des jeunes de moins de 26 ans. Dans le bâtiment, les métiers de la maçonnerie et de la plomberie, chauffage sont les plus présents dans les cursus de qualification. Pour les Travaux Publics, les formations génie civil représentent une part importante des contrats signés en

27 20. Les demandes d emploi Demandeurs d emploi au 31/01/ Demandes d Emploi en Fin de Mois issues des entreprises de construction (catégories A,B,C : demandeurs d emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d emploi ou ayant une activité réduite, dont le précédent employeur était une entreprise appartenant au secteur de la construction) Source : données marchés du travail DARES-Pôle Emploi DEFM au 31 janvier Répartition par âge des DEFM recherchant un métier BTP DEFM de 50 ans et + DEFM de 35 à 49 ans DEFM de 25 à 34 ans DEFM de - de 25 ans Janv % 14% Janv % Janv % 35% 30% 29% 29% Janv Janv Janv Janv Janv Janv Janv Janv Manœuvres et employés non qualifiés 26% 18% Ouvriers spécialisés et qualifiés 59% 61% Employés qualifiés, techniciens et agents de maîtrise janv Répartition par qualification des DEFM recherchant un métier BTP Picardie France 14% 18% Ingénieurs et cadres 1% 3% Picardie France Stagiaires demandeurs d emploi entrés en formation sur des actions financées par le : Pôle Emploi Conseil Régional de Picardie 465 demandeurs d emploi ont suivi une formation dans une spécialité du BTP financée par Pôle Emploi en demandeurs d emploi ont suivi une formation dans une spécialité du BTP financée par le Conseil Régional de Picardie en 2009, dans le cadre des dispositifs du Programme Régional de Formation. Une progression du nombre des demandeurs d emploi due à la crise : une part importante de jeunes ; des demandeurs peu qualifiés La progression du nombre des demandeurs d emploi en Picardie est fortement marquée depuis fin 2008 et se poursuit en % des demandeurs d emploi en fin de mois recherchant un emploi dans un métier du BTP ont moins de 25 ans, soit 8 points de plus qu à l échelon national. 26 % des demandeurs d emploi sont non qualifiés, soit 8 points de plus qu au niveau national. 25

28 26

29 27

30 89 % en 2010/2011 Relation emploi-formation 21. La formation initiale : les capacités d accueil Taux de remplissage des capacités d accueil en 1 ère année dans les lycées et CFA, pour les diplômes de niveau V et IV préparant à une spécialité du Bâtiment et des Travaux Publics (18 groupes métiers de production) Estimation d après les sources Rectorat, CCCA-BTP 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% Taux de remplissage des capacités d accueil (1 ère année) par métiers 89% Groupes métiers Niveau V Niveau IV Taux de remplissage Production Effectif Capacité Effectif Capacité Niveaux V et IV Maçonnerie et connexes % Carrelage % Menuiserie % Charpente bois % Couverture % Plomberie % Chauffage % Peinture & revêtement de sol % Plâtrerie % Métallerie % Électricité (BTP uniquement) % Conduite d'engins % Mécanique d'engins % Canalisateur * Constructeur de routes* * 30* 76%* * Chef d équipe TP Total % Un taux de remplissage à surveiller La tendance inscrite depuis les deux dernières années en termes de pertes d effectifs pourrait réduire de façon sensible un taux de remplissage qui globalement est important. Par ailleurs, certaines spécialités montrent des taux de remplissages relativement plus faibles que la moyenne, comme la charpente bois ou la métallerie. 28

31 Relation emploi-formation 22. Le besoin de renouvellement en jeunes ouvriers par an dont qualifiés ou très qualifiés Nombre d ouvriers de moins de 25 ans nécessaire chaque année pour satisfaire les besoins théoriques de renouvellement à l horizon 2016 dans 18 groupes métiers de production du BTP Estimation entreprises du BTP, CER Picardie calcul CCCA-BTP Besoin annuel de renouvellement dans le BTP à l horizon 2016 basé sur : Une croissance économique très modérée en variation annuelle moyenne (en volume) : de l ordre de + 0,1% dans le Bâtiment et de + 1% dans les Travaux publics, contribuant à une légère croissance de l emploi à partir de Le renforcement du poids des jeunes et des qualifiés dans l emploi ouvrier. Méthodologie : scénario prospectif établi en novembre 2011, en concertation avec un échantillon d entreprises du secteur, prenant en compte les tendances annuelles envisagées pour le Bâtiment et les Travaux Publics par la Cellule Économique Régionale de Picardie. Ces données sont traduites en besoin d emploi annuel par métier, dans la perspective de renouvellement de la maind œuvre qualifiée. Groupes métiers Le recrutement actuel dans 18 métiers BTP (entrants pour la 1ère fois, période ) Le besoin annuel de renouvellement du BTP en jeunes dans 18 métiers Mini Maxi Besoin total Dont qualifiés Dont très qualifiés Maçonnerie et connexes Carrelage Menuiserie Charpente bois Couverture Plomberie Chauffage Peinture & revêtement de sol Plâtrerie Métallerie Électricité (BTP uniquement) Monteur de réseaux Conduite d'engins Mécanique d'engins Canalisateur Constructeur d'ouvrages d'art Constructeur de routes Ouvrier VRD Total 18 groupes métiers dont total 11 groupes métiers Bâtiment * Chef d'équipe TP correspond au personnel très qualifié des groupes métiers suivants : Canalisateur, Constructeur d'ouvragesd'art, Constructeur de routes et Ouvrier VRD Un besoin annuel de jeunes entrants relativement important Le besoin annuel de renouvellement dans les différents groupes métiers ouvriers est de l ordre de jeunes. Il est composé à près de 88 % de jeunes qualifiés. * 29

32 1 319 à diplômés par an pour à sortants Sortants actuels sur le marché du travail Relation emploi-formation 23. Les jeunes diplômés sur le marché du travail Nombre de jeunes (moins de 25 ans) sur marché du travail après une formation diplômante (ou titre homologué) de niveau V et IV sortant annuellement de formation initiale, de l alternance ou de formation de demandeurs d emploi, dans 18 groupes métiers de la production du BTP Estimation à partir des sources Rectorat, CCCA-BTP Les sorties actuelles et potentielles : sorties avec un fonctionnement théorique optimal de l'appareil de formation (remplissage des capacités d'accueil et 80 % de réussite à l'examen au minimum). Groupes métiers Jeunes sortants sur la marché du travail après une formation diplômante Total sortants Dont sortants diplômés V Dont sortants diplômés IV Production Actuels Potentiels Actuels Potentiels Actuels Potentiels Maçonnerie et connexes Carrelage Menuiserie Charpente bois Couverture Plomberie Chauffage Peinture & revêtement de sol Plâtrerie Métallerie Électricité (BTP uniquement) Monteur de réseau Conduite d'engins Mécanique d'engins Canalisateur Constructeur d'ouvrages d'art Constructeur de routes Ouvrier VRD Chef d'équipe TP Total Des besoins globalement couverts grâce à un dispositif de formation efficient Les sorties actuelles de jeunes diplômés vers la vie active (1 319) peuvent être renforcées par un fonctionnement théorique optimal de l appareil de formation (1 694). 17 % des sortants sont des jeunes issus de l alternance ou de la formation des demandeurs d emploi. 30

33 1 Besoin de renouvellement en jeunes qualifiés et très qualifiés : Sorties potentielles de jeunes diplômés vers la vie active : Mécanicien d engins Peu de jeunes, mais importante qualification Monteur de réseaux Relation emploi-formation 24. La place des jeunes et des qualifiés Électricien Peintre La place des jeunes et des qualifiés et la couverture des besoins de renouvellement dans 18 groupes métiers de la production du BTP. Scénario optimisant les possibilités de l appareil de formation professionnel (formation initiale, contrats de professionnalisation et demandeurs d emploi Plus de qualifiés Maçon 2 Constructeur ouvrages d art Importance des jeunes et de la qualification Plombier Conducteur d engins Menuisier Chauffagiste Canalisateur Métallier Charpentier Plâtrier Couvreur Plus de jeunes 4 Peu de jeunes et faible qualification Carreleur Légende Le besoin est couvert Besoin 3 Importance des jeunes mais faible qualification Besoin Diplômés Diplômés Le besoin n est pas couvert Ouvrier VRD Constructeur de routes Au plan régional l appareil de formation apparaît globalement bien dimensionné Néanmoins, les besoins ne sont pas couverts dans certains métiers des travaux publics déficitaires en jeunes (ou pour lesquelles la formation initiale est absente) ainsi que dans une moindre mesure pour les couvreurs et électriciens. 31

34 32

35 33

36 Présentation des qualifications (fiche 12) Dans l étude de la qualification des ouvriers (fiche 12), trois populations sont distinguées en fonction du niveau de qualification : population Peu Qualifiée, population Qualifiée, population Très Qualifiée. Ces trois populations correspondent au regroupement de niveaux d'emploi de la classification du Bâtiment et de la classification des Travaux Publics, opéré par la UCF-CIBTP. Les niveaux d'emploi sont définis à partir de critères classant sans priorité ni hiérarchie : contenu de l'activité pour le Bâtiment ou responsabilité dans l'organisation du travail pour les Travaux Publics, autonomie et initiative, technicité, formation, adaptation et expérience. Les dispositions relatives à l'accueil des titulaires de diplômes professionnels en usage dans la branche permettent de situer les niveaux de formation par rapport aux niveaux d'emploi de la classification, regroupés ici en 3 populations : BÂTIMENT -La population Peu Qualifiée accueille les non-diplômés, qu'ils soient formés ou non, -La population Qualifiée à laquelle sont destinés les diplômés de niveau V, accueille pendant une période probatoire les diplômés de niveau IV, -La population Très Qualifiée à laquelle sont destinés les diplômés de niveau IV après avoir été accueillis durant une période probatoire parmi la population Qualifiée. POPULATION TRAVAUX PUBLICS CLASSIFICATION Niveau I ouvriers d'exécution Peu Qualifiée Position 1 coefficient 150 Position 2 coefficient 170 Qualifiée Très Qualifiée Niveau II ouvriers professionnels Coefficient 185 Niveau III compagnons professionnels Position 1 coefficient 210 Niveau III Position 2 coefficient 230 Niveau IV maîtres-ouvriers ou chefs d'équipe Position 1 coefficient 250 Position 2 coefficient 270 ACCUEIL DE DIPLÔMES CAP, BEP BP, BT, Bac Techno, Bac Pro PÉRIODES PROBATOIRES ET RECLASSEMENT Après 9 mois maximum, reconnaissance à ce niveau ou classement à un niveau supérieur Après 18 mois maximum, classement à un niveau supérieur ou position supérieure POPULATION CLASSIFICATION Niveau I ouvriers d'exécution Peu Qualifiée Position 1 coefficient 100 Position 2 coefficient 110 Qualifiée Niveau II ouvriers professionnels Position 1 coefficient 125 Position 2 coefficient 140 Niveau III ouvriers compagnons et chefs d'équipes Position 1 coefficient 150 Très qualifiée Position 2 coefficient 165 Niveau IV maîtres-ouvriers ou chefs d'équipe Coefficient 180 ACCUEIL DE DIPLÔMES CAP, BEP BP, BT, Bac Techno, Bac Pro PÉRIODES PROBATOIRES ET RECLASSEMENT Après 6 mois maximum, reconnaissance à ce niveau ou classement à un niveau supérieur Après 18 mois maximum, classement à un niveau ou position supérieure ou en ETAM (Bac Pro uniquement) Il y a lieu de distinguer les niveaux d emploi (ordonnés de I à IV), des niveaux de formation (ordonnés de V à I) 34

37 Liste des sigles et abréviations utilisés dans ce document AFPA Association nationale pour la formation professionnelle des adultes AREF BTP Association régionale paritaire pour le développement de la formation continue dans le bâtiment et les travaux publics Bac Pro Baccalauréat professionnel Bac STI Baccalauréat technologique Sciences et Technologies Industrielles BEP Brevet d études professionnelles BP Brevet professionnel BT Brevet technologique BTS Brevet de technicien supérieur CAP Certificat d aptitude professionnelle CAPEB Confédération de l artisanat et des petites entreprises dans le bâtiment CARMEE Centre d analyses régional des mutations de l économie et de l emploi CCCA-BTP Comité central de coordination de l apprentissage dans le bâtiment et les travaux publics CER-BTP Cellule économique régionale de Picardie Bâtiment, Travaux Publics et Matériaux de Construction CNETP Caisse nationale des entrepreneurs des travaux publics CONSTRUCTYS - OPCA de la construction créé par accord du 29/06/2010 et agréé le 09/11/2011 pour collecter et gérer, à partir du 01/01/2012, la participation à la formation professionnelle continue des entreprises du Bâtiment et des Travaux Publics quelle que soit leur taille. Il prend le relais du FAF-SAB et du groupe OPCA Bâtiment, OPCA Travaux Publics, GFC-BTP. UCF Union des Caisses de France du réseau Congés Intempéries BTP DARES Direction de l animation, de la recherche, des études et des statistiques du ministère de l Emploi et de la solidarité ETAM Employés, techniciens, agents de maîtrise FAF-SAB Fonds d assurance formation des salariés de l artisanat du bâtiment et des travaux publics FFB Fédération française du bâtiment FRTP Fédération régionale des travaux publics GFC-BTP Groupement professionnel paritaire pour la formation continue dans les industries du bâtiment et des travaux publics IAC Ingénieurs, assimilés, cadres du bâtiment INSEE Institut national de la statistique et des études économiques MC Mention complémentaire Pôle Emploi organisme au service des demandeurs d emploi et des entreprises (résultat de la fusion de l ANPE et des ASSEDIC) ROME Répertoire opérationnel des métiers et des emplois SIRENE Répertoire officiel d immatriculation des entreprises et des établissements (INSEE) UNEDIC Union nationale interprofessionnelle pour l emploi dans l industrie et le commerce 35

38 Contacts utiles la Fédération Française du Bâtiment - Région Picardie M. Samuel LORIN Tél : la CAPEB Picardie Mme Nadine DUMOULIN Secrétaire Générale de la CAPEB 60 Tél : la Fédération Régionale des Travaux Publics de Picardie M. Stéphane HAUSSOULIER Tél : site internet : la Cellule Économique Régionale de Picardie Mme Virginie FORMENTEL-DIEU Tél : Constructys Picardie (OPCA de la Construction) M. François-Xavier DÉTRÉ Tél : le CCCA-BTP M. Jacques VUTHAN M. William SALZE Tél : l INSEE Picardie Mme Catherine LEPIN Tél : le Conseil Régional de Picardie Mme Laurence VERVOORT Tél : le CARMEE Picardie Mme Karen COURTOIS Tél : le Rectorat de l Académie d Amiens Mme Isabelle DUMESGES Service académique d information et d orientation la DIRECCTE Picardie Service Études, Statistiques, Évaluation M. Lionel DURAND

39

40 Document réalisé par : CELLULE ÉCONOMIQUE RÉGIONALE DE PICARDIE Bâtiment Travaux Publics Matériaux de Construction DREAL Picardie - 56 rue Jules Barni AMIENS CEDEX 1 Tél : Mél : COMITÉ de CONCERTATION et de COORDINATION de l APPRENTISSAGE dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS - DIRECTION DES ÉTUDES 19 rue du Père Corentin PARIS CEDEX 14 Avec la collaboration de :

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF EMPLOI FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Picardie

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF EMPLOI FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Picardie CELLULE ÉCONOMIQUE RÉGIONALE DE PICARDIE Bâtiment Travaux Publics Matériaux de Construction COMITÉ de CONCERTATION et de COORDINATION de l APPRENTISSAGE dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS TABLEAU

Plus en détail

Version 06-01-2011. Edition Octobre 2009 1

Version 06-01-2011. Edition Octobre 2009 1 Version 06-01-2011 Edition Octobre 2009 1 Tableau de bord prospectif emploi/formation Bâtiment Travaux Publics Rhône-Alpes 2 Données clés du tableau de bord BTP Situation actuelle Mise en perspective à

Plus en détail

Bâtiment et Travaux Publics

Bâtiment et Travaux Publics contrat d objectifs 6 ème édition Juillet 2012 Bâtiment et Travaux Publics Observation Prospective E m p l o i Qualification Formation CPREF BTP BOURGOGNE Commission Paritaire Régionale Emploi et Formation

Plus en détail

CELLULE ÉCONOMIQUE RÉGIONALE DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS DU CENTRE ACTIVITÉ ENTREPRISES JEUNES SALARIÉS INTERIMAIRES DEMANDEURS D EMPLOI

CELLULE ÉCONOMIQUE RÉGIONALE DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS DU CENTRE ACTIVITÉ ENTREPRISES JEUNES SALARIÉS INTERIMAIRES DEMANDEURS D EMPLOI CELLULE ÉCONOMIQUE RÉGIONALE DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS DU CENTRE ACTIVITÉ ENTREPRISES JEUNES SALARIÉS INTERIMAIRES DEMANDEURS D EMPLOI Tableau de bord prospectif Emploi-Formation du Bâtiment et

Plus en détail

Les indicateurs du Bâtiment et des Travaux Publics en Basse-Normandie

Les indicateurs du Bâtiment et des Travaux Publics en Basse-Normandie Avant-propos L traduit, au niveau régional, la volonté de l Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications (créé par les Commissions Paritaires Nationales de l Emploi conjointes du Bâtiment

Plus en détail

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF. Emploi & Formation Bâtiment et Travaux Publics de Basse-Normandie

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF. Emploi & Formation Bâtiment et Travaux Publics de Basse-Normandie TABLEAU DE BORD PROSPECTIF Emploi & Formation Bâtiment et Travaux Publics de Basse-Normandie Édition 2 Avant-propos L traduit, au niveau régional, la volonté de l Observatoire Prospectif des Métiers et

Plus en détail

Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP

Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP Édition 2014 La direction des Études du CCCA-BTP Mission Aider la profession du BTP dans la définition de ses orientations en matière

Plus en détail

Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP

Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP Édition juin 2008 Le service Études du CCCA-BTP Mission Aider la profession du BTP dans la définition de ses orientations en matière

Plus en détail

Les indicateurs du Bâtiment et des Travaux Publics en Basse-Normandie

Les indicateurs du Bâtiment et des Travaux Publics en Basse-Normandie Avant-propos L traduit, au niveau régional, la volonté de l Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications (créé par les Commissions Paritaires Nationales de l Emploi conjointes du Bâtiment

Plus en détail

Les indicateurs du Bâtiment et des Travaux Publics en Basse-Normandie

Les indicateurs du Bâtiment et des Travaux Publics en Basse-Normandie Avant propos Pour s adapter aux évolutions techniques, réglementaires ou des marchés, le BTP a connu de nombreux changements ces dernières années. Certaines mutations sont structurelles, comme par exemple,

Plus en détail

TABLEAU DE BORD EMPLOI et FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en NORD-PAS-DE-CALAIS «LES INDICATEURS EMPLOI-FORMATION»

TABLEAU DE BORD EMPLOI et FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en NORD-PAS-DE-CALAIS «LES INDICATEURS EMPLOI-FORMATION» TABLEAU DE BORD EMPLOI et FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en NORD-PAS-DE-CALAIS «LES INDICATEURS EMPLOI-FORMATION» Mai 2010 Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en Nord-Pas-De- Calais

Plus en détail

TABLEAU DE BORD EMPLOI-FORMATION

TABLEAU DE BORD EMPLOI-FORMATION TABLEAU DE BORD EMPLOI-FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Alsace Avril 214 LES PRIORITÉS DE LA PROFESSION du Bâtiment et des Travaux Publics en Alsace EXTRAIT DU CONTRAT D OBJECTIFS 213-218

Plus en détail

TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION»

TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION» TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION» Edition 2014 PREAMBULE Résultant d'un partenariat d'acteurs

Plus en détail

«LES INDICATEURS» ACTIVITE - EMPLOI - FORMATION

«LES INDICATEURS» ACTIVITE - EMPLOI - FORMATION ----------- «LES INDICATEURS» ACTIVITE - EMPLOI - FORMATION ----------- TABLEAU DE BORD PROSPECTIF DES TRAVAUX PUBLICS EN BASSE-NORMANDIE Édition 2009 L OBSERVATOIRE REGIONAL DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION

Plus en détail

TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION»

TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION» TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION» Edition 2013 PREAMBULE Résultant d'un partenariat d'acteurs

Plus en détail

Avril 2011 LES INDICATEURS EMPLOI - FORMATION. Observatoire de l EMPLOI et de la FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en ILE DE FRANCE

Avril 2011 LES INDICATEURS EMPLOI - FORMATION. Observatoire de l EMPLOI et de la FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en ILE DE FRANCE Avril 2011 Observatoire de l EMPLOI et de la FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en ILE DE FRANCE LES INDICATEURS EMPLOI - FORMATION Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en Directeur de

Plus en détail

Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine

Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine Edition 2 REGION LORRAINE Superficie: Population: Densité: Nombre de communes: PIB: 23 547 km² (4,3% du territoire français) 2 348 hab.

Plus en détail

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra CEP CONSTRUCTION Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction Septembre 2006 Jean-Louis Reboul Sandrine Aboubadra Siège social 89, rue du Faubourg Saint Antoine 75011 PARIS Tel : 33

Plus en détail

Travaux Publics Bâtiment Matériaux de Construction

Travaux Publics Bâtiment Matériaux de Construction Travaux Publics Bâtiment Matériaux de Construction en Champagne-Ardenne 25 avril 2008 Observatoire Permanent de l Evolution des Qualifications L Emploi salarié Travaux Publics Bâtiment Matériaux de Construction

Plus en détail

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF EMPLOI-FORMATION

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF EMPLOI-FORMATION TABLEAU DE BORD PROSPECTIF EMPLOI-FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Alsace Novembre 2010 PRÉAMBULE Le tableau de bord Emploi-Formation du BTP de novembre 2010 offre une représentation de

Plus en détail

Sommaire. Les femmes dans l économie régionale. L effectif féminin du Bâtiment et des Travaux Publics en Rhône-Alpes

Sommaire. Les femmes dans l économie régionale. L effectif féminin du Bâtiment et des Travaux Publics en Rhône-Alpes LES FEMMES DANS LE SECTEUR DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Sommaire Les femmes dans l économie régionale L effectif féminin du Bâtiment et des en RhôneAlpes L effectif féminin du Bâtiment et des par

Plus en détail

TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION»

TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION» TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION» Edition 2015 PREAMBULE Résultant d'un partenariat d'acteurs

Plus en détail

Territoire de Châlons-en-Champagne

Territoire de Châlons-en-Champagne Territoire de POPULATION, EMPLOI, RECRUTEMENT ELEMENTS PROSPECTIFS Ce travail a été initié par le Conseil Régional afin de préparer le PRDF (Plan Régional de Développement des Formations). Ce document,

Plus en détail

Second oeuvre du bâtiment

Second oeuvre du bâtiment Profil du domaine professionnel Second oeuvre du bâtiment 51 PFM 2010 - Basse-Normandie Profil du domaine professionnel Second oeuvre du bâtiment Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011

Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011 Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011 S SECTORIELLES Les partenaires professionnels des contrats d objectifs bretons ont contribué à la préparation du CPRDF.

Plus en détail

Tableau de bord. Carif-Oref Réunion - Chiffres clés. emploi formation. Ile de La Réunion

Tableau de bord. Carif-Oref Réunion - Chiffres clés. emploi formation. Ile de La Réunion Carif-Oref Réunion - Chiffres clés Tableau de bord emploi formation Ile de La Réunion Edition 2014 Octobre 2014 SOMMAIRE Objectifs et méthodes... 2 Chiffres clés de l activité des entreprises du Bâtiment

Plus en détail

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS cordiste.mov - MÉTIERS DE LA COUVERTURE - DECEMBRE 2012 1. L emploi 1 241 couvreurs en 2010 soit 5% des salariés de la production du BTP

Plus en détail

Maintenance industrielle et méthode

Maintenance industrielle et méthode Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode 81 Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

CARIF-OREF RÉUNION - CHIFFRES CLES. Tableau de bord Emploi Formation du btp Ile de La Réunion

CARIF-OREF RÉUNION - CHIFFRES CLES. Tableau de bord Emploi Formation du btp Ile de La Réunion CARIF-OREF RÉUNION - CHIFFRES CLES Tableau de bord Emploi Formation du btp Ile de La Réunion Août 2015 SOMMAIRE Objectifs et méthodes... 2 Chiffres clés de l activité des entreprises du Bâtiment et des

Plus en détail

Dans le BTP, accord national du 29 juin 2010 relatif à la création de l OPCA dela

Dans le BTP, accord national du 29 juin 2010 relatif à la création de l OPCA dela 9 octobre 2012 1 Dans le BTP, accord national du 29 juin 2010 relatif à la création de l OPCA dela CONSTRUCTION L OPCA de la Construction est agréé gréé, par arrêté du 9 novembre 2011 (JO du 04/12/2011),

Plus en détail

Secteur d activité. Construction. France, Picardie et Beauvaisis. Sources : FFB, CAPEB, CMA, INSEE, URSSAF, CARMEE

Secteur d activité. Construction. France, Picardie et Beauvaisis. Sources : FFB, CAPEB, CMA, INSEE, URSSAF, CARMEE Secteur d activité Construction France, Picardie et Beauvaisis Sources : FFB, CAPEB, CMA, INSEE, URSSAF, CARMEE DEFINITION Le Bâtiment : qu est-ce que c est? - Il comprend la construction d'édifices très

Plus en détail

Tableau de bord prospectif Activité-Emploi-Formation du Bâtiment et des Travaux Publics en Franche-Comté. Perspectives à horizon 2019

Tableau de bord prospectif Activité-Emploi-Formation du Bâtiment et des Travaux Publics en Franche-Comté. Perspectives à horizon 2019 OBSERVATOIRE REGIONAL PROSPECTIF EMPLOI FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en FRANCHE COMTE Tableau de bord prospectif Activité-Emploi-Formation du Bâtiment et des Travaux Publics en Franche-Comté

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION»

TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION» TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION» Edition 2013 PREAMBULE Un outil d aide à la décision Afin d être un partenaire

Plus en détail

En 1999, près de 52 000 personnes, soit 6,9 % des actifs occupés de la région, travaillaient dans

En 1999, près de 52 000 personnes, soit 6,9 % des actifs occupés de la région, travaillaient dans BÂTIMENT, TRAVAUX PUBLICS En, près de 52 personnes, soit 6,9 % des actifs de la région, travaillaient dans le domaine du bâtiment et des travaux publics. Composé de huit familles professionnelles, ce domaine

Plus en détail

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Chantier à Lièpvre - Entreprise COLMAR CHARPENTES (Colmar) - MÉTIERS DE LA CHARPENTE - OCTOBRE 2012 1 1. L emploi 594 charpentiers en

Plus en détail

2012 Ile-de-France 1

2012 Ile-de-France 1 2012 1 PREAMBULE Le secteur du Bâtiment et des Travaux Publics sont aujourd hui confrontés, à l instar de l ensemble de l économie française et européenne, à des changements profonds d ordre techniques,

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Bâtiment et ENR : Diagnostic «marché emploi - formation» sur le bassin de Lens-Liévin- Hénin-Carvin

Bâtiment et ENR : Diagnostic «marché emploi - formation» sur le bassin de Lens-Liévin- Hénin-Carvin Bâtiment et ENR : Diagnostic «marché emploi - formation» sur le bassin de Lens-Liévin- Hénin-Carvin Synthèse des données produites par la CERC (Cellule Economique Régionale de la Construction) 1 Premiers

Plus en détail

La construction et les TP en Indre et Loire

La construction et les TP en Indre et Loire Les Collections de l OE2T Collection : Touraine au Jardin des Chiffres Edition Août 2013 La construction et les TP en Indre et Loire Chiffres Clés Sommaire 1 Etablissements par secteurs d activités et

Plus en détail

Avertissement : en raison des arrondis, les totaux peuvent ne pas correspondre à la somme des composantes.

Avertissement : en raison des arrondis, les totaux peuvent ne pas correspondre à la somme des composantes. Observatoire Emploi Formation Qualification du Bâtiment et des Travaux Publics Champagne-Ardenne Cahier de l'opeq n 234 Février 2014 Indicateurs du Edition B T P en Champagne-Ardenne OPEQ Chambre de Commerce

Plus en détail

Nombre total d établissements au 1/1/14 (INSEE SIRENE) : 4 162. Etablissements employeurs privés au 31/12/14 (URSSAF) :

Nombre total d établissements au 1/1/14 (INSEE SIRENE) : 4 162. Etablissements employeurs privés au 31/12/14 (URSSAF) : 4 bis, rue Jules Favre BP 41028 37010 Tours Cedex 1 Tél : 02.47.47.20.45 Fax : 02.47.66.41.54 www.economie-touraine.com Collection : Touraine au Jardin des Chiffres Edition Août 2015 CONSTRUCTION ET TP

Plus en détail

Observatoire de la MEF

Observatoire de la MEF 2013 Observatoire de la MEF Cité des métiers du Grand Beauvaisis 36, Avenue Salvador Allende Village Mykonos Bâtiment G 60000 Beauvais 03 60 56 60 60 www.mef-beauvaisis.fr SOMMAIRE 1/Définition du secteur

Plus en détail

Petit déjeuner de Presse

Petit déjeuner de Presse Petit déjeuner de Presse ALTERNANCE ET APPRENTISSAGE Lundi 23 juin 2014-8h30 Salon jaune de l hôtel préfectoral Préfecture de Seine-et-Marne 12, rue des Saints Pères 77000 Melun Contacts presse Virginie

Plus en détail

maçon Peintre couvreur électricien plombier chauffagiste menuisier serrurier-métallier

maçon Peintre couvreur électricien plombier chauffagiste menuisier serrurier-métallier maçon Peintre couvreur électricien plombier chauffagiste menuisier serrurier-métallier L effectif salarié BTP au féminin Nombre de salariées recensées dans les entreprises de bâtiment et de travaux publics

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2015 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI En 2012, 100 300 établissements employaient 361 700 travailleurs handicapés. La loi fixe à tout établissement privé ou

Plus en détail

Travail des métaux Mécanique générale

Travail des métaux Mécanique générale Profil du domaine professionnel Travail des métaux Mécanique générale 65 Profil du domaine professionnel Travail des métaux - Mécanique générale Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François

Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François Le poids de la construction sur le bassin vitryat Services 37% Répartition par secteur des salariés privés sur l arrondissement de Vitry-le-François en 2012

Plus en détail

Tableau de bord Activité-Emploi-Formation du Bâtiment et des Travaux Publics en Franche-Comté

Tableau de bord Activité-Emploi-Formation du Bâtiment et des Travaux Publics en Franche-Comté OBSERVATOIRE REGIONAL EMPLOI FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en FRANCHE COMTE Tableau de bord Activité-Emploi-Formation du Bâtiment et des Travaux Publics en Franche-Comté Édition Octobre

Plus en détail

Tableau de bord emploi formation du btp

Tableau de bord emploi formation du btp CARIF-OREF Réunion - Chiffres clés Edition 2011 Tableau de bord emploi formation du btp Ile de La Réunion Novembre 2011 SOMMAIRE OBJECTIFS ET METHODES... 2 ACTIVITE L activité des entreprises du bâtiment...

Plus en détail

PRINCIPAUX ELEMENTS DE PRESENTATION

PRINCIPAUX ELEMENTS DE PRESENTATION PRINCIPAUX ELEMENTS DE PRESENTATION > L OBSERVATOIRE DU TRAVAIL TEMPORAIRE > LA PROSPECTIVE DE BRANCHE SUR LES METIERS ET LES QUALIFICATIONS > UN EXEMPLE DE DEMARCHE PROSPECTIVE : Origine et nature de

Plus en détail

Population. Eléments de diagnostic

Population. Eléments de diagnostic 2006 : 24,1 % de la population 10,2 % du territoire BASSIN D EMPLOI DE REIMS Eléments de diagnostic Population Evolutions démographiques (en nombre d habitants) Champagne- Ardenne 2006 323 079 1 338 844

Plus en détail

Profil du domaine professionnel. Banque Assurance. 295 PFM 2010 - Basse-Normandie

Profil du domaine professionnel. Banque Assurance. 295 PFM 2010 - Basse-Normandie Profil du domaine professionnel Banque Assurance 295 Profil du domaine professionnel Banque - Assurance Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel se décline en trois grands groupes

Plus en détail

Tableau de bord Activité-Emploi-Formation du Bâtiment et des Travaux Publics en Franche-Comté

Tableau de bord Activité-Emploi-Formation du Bâtiment et des Travaux Publics en Franche-Comté OBSERVATOIRE REGIONAL EMPLOI FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en FRANCHE COMTE Tableau de bord Activité-Emploi-Formation du Bâtiment et des Travaux Publics en Franche-Comté Édition Novembre

Plus en détail

LE SECTEUR DU BATIMENT

LE SECTEUR DU BATIMENT LE SECTEUR DU BATIMENT INTERVENANTS 1 - CAPEB 2 Compagnons du Devoir 3 BTP CFA de l Aude Les métiers du bâtiment et les perspectives d évolution professionnelles L Artisanat du bâtiment dans l économie

Plus en détail

DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE» Evolution Annuelle GRAPHIQUE

DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE» Evolution Annuelle GRAPHIQUE STATISTIQUES ET INDICATEURS POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE - SEPTEMBRE 2015 LOIRE-ATLANTIQUE PORTRAIT SECTORIEL SITUATION AU 30/06/2015 DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE

Plus en détail

L'EMPLOI SALARIE au 31 décembre 2013 Nombre établissements

L'EMPLOI SALARIE au 31 décembre 2013 Nombre établissements STATISTIQUES ET INDICATEURS POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE - MARS 2015 SARTHE PORTRAIT SECTORIEL SITUATION AU 31/12/2014 DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE

Plus en détail

L'EMPLOI SALARIE au 31 décembre 2013 Nombre établissements

L'EMPLOI SALARIE au 31 décembre 2013 Nombre établissements STATISTIQUES ET INDICATEURS POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE - MARS 2015 MAINE-ET-LOIRE PORTRAIT SECTORIEL SITUATION AU 31/12/2014 DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE

Plus en détail

L artisanat du BTP est un acteur économique français majeur mais demeure parmi les secteurs où les risques professionnels sont toujours importants.

L artisanat du BTP est un acteur économique français majeur mais demeure parmi les secteurs où les risques professionnels sont toujours importants. ARTISANAT DU BTP NOTE DE SYNTHESE 2011 N 1 Edition Janvier 2014 OBSERVATOIRE NATIONAL DES FORMATIONS A LA PREVENTION SOMMAIRE UN PREMIER ETAT DES LIEUX Retour sur l année 2011 LES DOMAINES DE FORMATION

Plus en détail

L obligation d emploi

L obligation d emploi L obligation d emploi 1 2 La réponse à l obligation d emploi dans le secteur privé La réponse à l obligation d emploi dans le secteur public La loi fixe à tout établissement privé ou public d au moins

Plus en détail

Édition avril 2014. Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS. Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France!

Édition avril 2014. Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS. Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France! Édition avril 2014 Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS 2014 Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France! éditorial L artisanat du bâtiment demeure cette année encore

Plus en détail

ACCORD du 8 février 2005 RELATIF AU STATUT DE L APPRENTI DANS LE BTP

ACCORD du 8 février 2005 RELATIF AU STATUT DE L APPRENTI DANS LE BTP ACCORD du 8 février 2005 RELATIF AU STATUT DE L APPRENTI DANS LE BTP - la Confédération de l Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB) - la Fédération Française du Bâtiment (FFB) - la Fédération

Plus en détail

26ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012

26ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 2014-T1 2014-T2 2014-T3 2014-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2015 5 182 emplois en LR dont 80%

Plus en détail

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises mardi 22 septembre 2009 La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises Baptiste MAUREL 04 67 22 80 35 ///

Plus en détail

788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés Chiffres

788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés Chiffres Données de cadrage Terres de Lorraine Un secteur qui compte sur le territoire Terres de Lorraine 788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Introduction : Les métiers du bâtiment

Introduction : Les métiers du bâtiment Introduction : Les métiers du bâtiment Le jeudi 13 Janvier 2011, nous avons visité le CFA d Agnetz plusieurs métiers nous ont été présentés : Carreleur, Peintre, Menuisier, Plaquiste, Maçon, Plombier,

Plus en détail

Chiffres clés du BTP en Aquitaine

Chiffres clés du BTP en Aquitaine Collection «études» Mars 2015 Chiffres clés du BTP en Aquitaine La filière BTP présentée dans ce document est composée de l ensemble des entreprises des secteurs d activité indiqués dans le tableau ci

Plus en détail

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE MINISTERE DELEGUE A LA COHESION SOCIALE ET A LA PARITE V E I L L E S T A T I S T I Q U E service des droits des femmes et de l'égalité V E I L L E S T A T I S T I Q U E LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

Plus en détail

Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes

Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes Un tissu d entreprises en mutation Edition 2012 Septembre 2012 1 SOMMAIRE I. Caractéristiques des Très Petites Entreprises du BTP en

Plus en détail

ils et elles sont fiers de construire

ils et elles sont fiers de construire L A F O R M A T I O N A U X M É T I E R S D U B Â T I M E N T ils et elles sont fiers de construire Les jeunes qui choisissent le bâtiment ont de bonnes raisons de le faire Dans le bâtiment, on se sent

Plus en détail

ANALY ANAL S Y E S PR

ANALY ANAL S Y E S PR ANALYSE PROSPECTI IVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS AUDA BATIMENT MÉTIERS DE LA PLOMBERIE NOVEMBRE 2014 1 1. L emploi 1 086 plombiers en 20122 soit 4% des salariéss de la production du

Plus en détail

Référence : Date : -------------

Référence : Date : ------------- Titre : SALARIES ETAM : - PROCEDURE DE RECLASSEMENT - GRILLE DE CLASSIFICATION - SALAIRES MINIMA ETAM Référence : Date : IP-Bât 08 001 01.2008 Le 26 septembre 2007, les partenaires sociaux du Bâtiment

Plus en détail

OTT Observatoire du Travail Temporaire. L intérim dans le secteur du BTP

OTT Observatoire du Travail Temporaire. L intérim dans le secteur du BTP L intérim dans le secteur du BTP Septembre 2005 Sommaire Introduction page 3 I Données de cadrage du secteur du BTP page 4 A) Evolution du nombre de intérimaires et du taux de recours à l intérim pages

Plus en détail

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Informations presse - 22 mai 2014 CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Signature le 22 mai à Paris pour le prolongement en 2014 de la campagne de mobilisation

Plus en détail

C R C MIDI PYRÉNÉES. Midi-Quercy

C R C MIDI PYRÉNÉES. Midi-Quercy C R C MIDI PYRÉNÉES Maison de l emploi Développement durable De l analyse des marchés de la Construction Durable au diagnostic de la montée en compétence dans les métiers du Bâtiment et des ENR à l horizon

Plus en détail

Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ

Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ Le constructeur en béton armé réalise les fondations, les murs et les planchers de constructions neuves (logements individuels ou collectifs,

Plus en détail

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais CPRDFP Document d orientation État 1/5 ARTISANAT 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais 1.1 Panorama des métiers de l artisanat Les coiffeurs, les

Plus en détail

Le secteur de la logistique

Le secteur de la logistique Mai 2014 Le secteur de la logistique Service Etudes CCI Indre Le secteur de la logistique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR DE LA LOGISTIQUE EN FRANCE

Plus en détail

Bâtiment et Travaux Publics

Bâtiment et Travaux Publics Avril 2013 Service Statistiques, Études et Évaluation Bâtiment et Travaux Publics Haute-Normandie En Haute-Normandie, 18 886 demandeurs d emploi sont inscrits en catégories A, B et C dans un métier relevant

Plus en détail

Le secteur informatique

Le secteur informatique Mai 2014 Le secteur informatique Service Etudes CCI Indre Le secteur informatique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR INFORMATIQUE EN FRANCE Etablissements

Plus en détail

Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007

Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007 Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007 Introduction/définition Les données présentées ici concernent les entreprises libérales du secteur des cabinets d avocats. Ce secteur n est pas identifié

Plus en détail

OBSERVATION PACA CRISE. Panorama sectoriel : Commerce n 0 / 19 juin 2009. Un secteur sensible. Faits marquants. Chiffres-clés

OBSERVATION PACA CRISE. Panorama sectoriel : Commerce n 0 / 19 juin 2009. Un secteur sensible. Faits marquants. Chiffres-clés 1 Panorama sectoriel : Commerce n 0 / 19 juin 2009 Faits marquants Un secteur sensible Le commerce occupe une place stratégique dans l économie régionale par le nombre de ses emplois. Il joue, en temps

Plus en détail

Convention. partenariat. L Académie de Rennes. La Fédération Régionale des Travaux Publics de Bretagne. entre

Convention. partenariat. L Académie de Rennes. La Fédération Régionale des Travaux Publics de Bretagne. entre Convention de partenariat entre L Académie de Rennes et La Fédération Régionale des Travaux Publics de Bretagne 1 SOMMAIRE C O N V E N T I O N A C A D E M I Q U E D E P A R T E N A R I A T 3 I - E X P

Plus en détail

Enquête. La formation des jeunes

Enquête. La formation des jeunes Enquête La formation des jeunes à Paris et en Petite Couronne Année 2014/2015 FFB GRAND PARIS Direction des Affaires Economiques et Juridiques 10 rue du Débarcadère 75852 PARIS Cedex 17 Téléphone 01 40

Plus en détail

Nous tenons à votre disposition des CV

Nous tenons à votre disposition des CV Nous tenons à votre disposition des CV Maintenant vous pouvez consulter les CV en ligne et déposer votre offre sur le site «plateforme-efi» OUVRIERS Info n 2015-99/ 4-6 du 11/02/2015 Pour toute question

Plus en détail

Industrie du papier et du carton - PSB 2014 Portrait Statistique de Branche

Industrie du papier et du carton - PSB 2014 Portrait Statistique de Branche I N T E R- S E C T E U R S P A P I E R S C A R T O N S Production Transformation Distribution Industrie du papier et du carton - PSB 2014 Portrait Statistique de Branche Observatoire Prospectif des Métiers

Plus en détail

L âge moyen en fin de cursus est de 20 ans et 5 mois. Il varie suivant les diplômes préparés (cf tableau 1).

L âge moyen en fin de cursus est de 20 ans et 5 mois. Il varie suivant les diplômes préparés (cf tableau 1). L insertion professionnelle s est légèrement améliorée par rapport à l an passé puisque le taux d emploi a progressé de 4 points. Le taux de chômage, en revanche, demeure toujours important avec plus d

Plus en détail

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est Convention de Partenariat entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés : L Etat, représenté par le Recteur de l'académie d'aix-marseille, Jean-Paul DE

Plus en détail

Formation et Emploi dans le secteur des Travaux Publics

Formation et Emploi dans le secteur des Travaux Publics Formation et Emploi dans le secteur des Travaux Publics 31 CAP (42 444) 19 BP (5 576) 11 11 BEP (18 521) 13 Bac Pro (5 817) 2 BT (1 151) 4 Bac Techno (4 605) 18 BTS (4 549) Technico-com : Mtx const. (50)

Plus en détail

GFE. Tendances régionales. Techniques de la communication Média. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées.

GFE. Tendances régionales. Techniques de la communication Média. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées. Tendances régionales de l emploi, du marché du travail et de la formation en Midi-Pyrénées Dans les domaines GFE Techniques de la communication Média 19 Contrat de plan Etat-Région 2000-2006 Novembre 2006

Plus en détail

LA FORMATION PROFESSIONNELLE

LA FORMATION PROFESSIONNELLE LA FORMATION PROFESSIONNELLE La loi 2014-288 du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle Les mesures de cette loi sont, pour certaines, directement inspirées de l accord national interprofessionnel

Plus en détail

Transports urbains. Bilan Social 2013. (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs) www.utp.fr.

Transports urbains. Bilan Social 2013. (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs) www.utp.fr. Transports urbains Bilan Social (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs) Édition 2014 www.utp.fr Avant-propos Ce rapport de branche présente les données sociales

Plus en détail

Conseil d Orientation pour l Emploi audition du 25 juin 2013 Les emplois vacants

Conseil d Orientation pour l Emploi audition du 25 juin 2013 Les emplois vacants Conseil d Orientation pour l Emploi audition du 25 juin 2013 Les emplois vacants Approche de la notion par la formation Christophe Sadok / Patrick Lagarrique Direction de la prospective/direction de la

Plus en détail

Electricité - Plomberie

Electricité - Plomberie Electricité - Plomberie 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Sommaire

Plus en détail

N4DS V01X09 Convention collective, classification et code Métier BTP Dernière mise à jour le 11 août 2014

N4DS V01X09 Convention collective, classification et code Métier BTP Dernière mise à jour le 11 août 2014 Le programme de contrôles des fichiers DADSU CIBTP vérifie que les trois composantes : code convention collective code classification code Métier BTP sont concordantes en fonction : de la caisse auprès

Plus en détail

Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain

Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain La fin de l année est l occasion pour chacun de faire le point sur la situation économique

Plus en détail

Bâtiment second œuvre

Bâtiment second œuvre Campagnes 2008-2009 et 2009-2010 Les ruptures d apprentissage du Bâtiment second œuvre 2 980 établissements employeurs 4 570 d apprentissage 4 250 apprentis Principales activités du secteur Travaux de

Plus en détail

II Les évolutions des formations et les diplômes

II Les évolutions des formations et les diplômes II Les évolutions des formations et les diplômes II 1 - Les évolutions Les diplômes de ce GFE relèvent des : 2 ème CPC Industries extractives et matériaux de construction qui organise les diplômes de la

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail