LES MOUVEMENTS DU RM : CREATION-TRANSMISSION-REPRISE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES MOUVEMENTS DU RM : CREATION-TRANSMISSION-REPRISE"

Transcription

1 Chambre Métiers et l Artisanat la Seine-Saint-Denis N 3 er semestre CRÉATION AUTO EN RADIATION janvier février mars avril 4 % 35 % 3 % 25 % 2 % 5 % % 4% 5 % % LES ECHOS DE L ECO La note conjoncture l artisanat en Seine-Saint-Denis 93 3% 67% REPERES& ANALYSES Les dossiers la CMA 93 la référence qualité prix

2 LES MOUVEMENTS DU RM : CREATION-TRANSMISSION-REPRISE Les immatriculations : nombre d entreprises inscrites RM : 2 97 Le total s créations d entreprises (to-entrepreneurs inclus) s élève à 3 226, soit une gmentation + 2% par rapport er semestre 29. Cette forte progression s immatriculations provient principalement du régime l to-entrepreneur. En effet, les immatriculations en entreprises individuelles et en sociétés se stabilisent après un ralentissement sur les ux rniers semestres. La Chambre Métiers et l Artisanat prépare et forme près la moitié s nouvex chefs d entreprises immatriculés (47%). 4 2 Evolution s immatriculations et s radiations 5 % 45 % 4 % 35 % 3 % Tx d immatriculation par secteur d activité 47,5% 29% Les immatriculations par secteur d activité SECTEUR er semestre er semestre PROFESSIONNEL juil 9 Radiation août 9 sept 9 oct 9 nov 9 déc 9 janv Immatriculation Les radiations fév mars avril mai juin 25 % 2 % 5% 5 % 8,5% % 5 % % TOTAL Source : Répertoire s métiers CMA93 En comparaison avec le semestre l année précénte, les radiations d entreprises ont gmenté %. Entre 29 et 2, les radiations ont progressé 3,6 % dans le secteur l alimentation et 27 % dans les métiers services. Sur les 2 rniers mois, 334 entreprises du bâtiment ont cessé leur activité. Avec le nouve statut l EIRL (Entreprise individuelle à responsabilité limitée) applicable er janvier 2, les dirigeants pourront séparer leurs biens professionnels leur patrimoine personnel. Cela vrait limiter les cessations d activité et revaloriser le statut traditionnel l Entreprise individuelle. La transmission reprise Les repreneurs Les intentions reprise ont fortement progressé. On note 9 sollicitations durant les 2 rniers mois. Malgré 6 mises en relation, la reprise d entreprises meure faible car pendant cette pério seulement 2 chefs d entreprise ont trouvé un repreneur. Le lien familial ou social avec le dirigeant est un facteur déterminant. La connaissance du métier est bien souvent indispensable pour reprendre ces établissements à taille humaine. Les tres repreneurs sont s investisseurs personnels, s cadres en reconversion professionnelle ou s dirigeants diversifiant leurs activités. En moyenne, leur âge est 35 ans et l investissement 4, avec s offres débutant à 5. Le prêt d honneur proposé par les plates-formes d initiatives locales a été utilisé dans 8 % s transactions. Les radiations par secteur SECTEUR er semestre er semestre PROFESSIONNEL BÂTIMENT TOTAL Les cédants La principale raison évoquée pour cér son entreprise est l âge du dirigeant (en moyenne 62 ans). Viennent ensuite les problèmes personnels. Entre la déclaration cession d entreprise et sa reprise, ux années s écoulent, durant lesquelles l accompagnement consacré par la Chambre Métiers et l Artisanat est évalué à 7 heures par dirigeant. Offre cession cours s 2 rniers mois Répartition sectorielle 3 % 2 % 7 % 4 % Développement Durable - Environnement - Hygiène alimentaire - Sécurité La prévention s risques, qu ils soient environnementx, liés x pratiques professionnelles ou à la manipulation s aliments et s produits, imprègne tous les secteurs professionnels l Artisanat. Avec ses partenaires, la Chambre Métiers et l Artisanat, cours s rniers 2 mois, a informé individuellement 3 6 chefs d entreprises. Elle a réalisé 3 diagnostics en gestion d e et s déchets et formé 6 dirigeants sur la réglementation en hygiène alimentaire ainsi que dans les métiers du bâtiment sur le thème du développement du photovoltaïque. Elle informe, conseille et expertise dans les domaines suivants : Gestion l e et s déchets - Hygiène alimentaire (Métiers bouche et traiteurs) - L énergie photovoltaïque - Prévention s risques professionnels (électriciens, couvreurs, ) Elle accompagne les dirigeants dans l obtention d une certification ou reconnaissance : Le Défi l environnement : (Réparation et carrosserie tomobile) - Imprim Vert (Les imprimeries) - Les ECO Trophées - La Charte Qualité Artisanale

3 FACE A LA CRISE Démographie s entreprises face à la crise Evolution du nombre d entreprises par secteur du 3 juin 29 inclus 3 juin 2 juil 9 août 9 sept 9 Durant les 2 rniers mois, 6 45 nouvelles activités ont été créées dont entreprises immatriculées Répertoire s Métiers, tandis que 3 7 étaient radiées. Cette progression du nombre nouvex dirigeants place notre secteur en croissance (+ 76). Cependant 9 % d entreprises existent puis moins d une année et plus 5 % ont moins trois ans : cette précarité économique risque leur porter préjudice dans cette pério instable, particulièrement si l on considère la forte concurrence générée par les 2 5 toentrepreneurs. SOS Artisans oct 9 nov 9 déc 9 janv fév mars avril mai juin Variation s immatriculations et s radiations par semestre PERIODE er semestre er semestre 29 2 VARIATIONS En Nb En % RADIATIONS % IMMATRICULATIONS ,6 % Au cours du premier semestre 2, 35 entreprises confrontées à s difficultés ont été reçues par nos services, contre 82 en juin 29. Après la forte progression enregistrée en 29 (26 entreprises), ce semestre révèle un véritable ralentissement s déclarations défaillance s entreprises. Cette tendance est, toutefois, à relativiser regard du volume cessations d activités (+ %) et leur gravité. 53 % s entreprises en gran fragilité ont moins 5 ans d existence et leurs dirigeants ont choisi à 86 % le régime s travailleurs non salariés. Signalons ssi que 63 % sont sous statut d Entreprise Individuelle. 5 % relèvent du secteur du bâtiment. La forte chute s commans est évoquée comme raison principale leurs difficultés, par plus 55 % s dirigeants Evolution du nombre d entreprises en difficultés juin 2 L artisanat en Ile--France, fin entreprises artisanales ( entreprise francilienne sur 6) 36% s entreprises individuelles 64 % sociétés. 48 actifs salariés. Source : CRMA Ile France Répartition par secteur d activité 664 Répartition sectorielle s effectifs 25 % 2 % Evolution du nombre d entreprises en difficulté par département entreprises artisanales Alimentation Bâtiment Fabrication Services 6 85 TOTAL % % 5 % % 75 - Paris 77 - Seine et Marne 78 - Yvelines 9 - Essonne 92 - Hts Seine 93 - Seine Saint-Denis 94 - Val Marne 95 - Val d Oise

4 Régime l to-entrepreneur : conséquences sur les mouvements du Répertoire s Métiers Au cours s 2 rniers mois, le nombre d toentrepreneurs relevant du secteur s métiers est Ils représentent 4 % du volume s créations, avec une légère progression sur le rnier semestre. Depuis le er avril, les to-entrepreneurs exerçant une activité artisanale à titre Depuis le er avril 2 les to-entrepreneurs peuvent s immatriculer Répertoire s Métiers principal doivent manr leur immatriculation Répertoire s Métiers. Au 3 juin, ils étaient 8 à être immatriculés, principalement dans les secteurs du bâtiment et s services. Expansion ce régime dans la création d entreprises juil 9 août 9 sept 9 oct 9 nov 9 déc 9 janv fév mars avril mai juin Auto Entrepreneurs non-immatriculés Répertoire s Métiers Entreprises Individuelles Sociétés Auto Entrepreneurs immatriculés Répertoire s Métiers Entreprises individuelles Sociétés Auto Entrepreneurs L apprentissage progresse Campagne 29 : Lors la campagne 29, la Chambre Métiers et l Artisanat la Seine-Saint-Denis a accompagné la réalisation 234 contrats d apprentissage soit une majoration 6,6% regard la campagne précénte. Pour la même pério, à l échelle régionale, le nombre d apprentis en formation dans un diplôme nive CAP, a chuté 2,8%. 792 jeunes du département sont formés en contrat d apprentissage dans 846 entreprises artisanales la Seine-Saint-Denis. Chaque année : La durée moyenne d un contrat d apprentissage est 2 ans. Au total, 95 entreprises artisanales forment près 2 4 apprentis, dont 5 jeunes du département. Rappelons que chaque employeur qui forme un premier apprenti, ou un apprenti supplémentaire, reçoit une ai publique pouvant atteindre Nombre contrats d apprentissage par secteur en Automobile Bâtiment Alimentation Services Répartition par nive formation L artisanat en Seine-Saint-Denis 3 juin entreprises artisanales 6 actifs Chefs d entreprises possènt la «Qualité d Artisan» 68 artisans s Métiers d art 5 Maîtres Artisans 2 Labels Entreprise du Patrimoine Vivant Répartition par secteur d activité 9 % 35 % % 46 % Répartition par statut 65 % 35 % Nive 5 Nive 4 Nive 3 et + Répartition géographique s entreprises artisanales* MONTREUIL 693 AUBERVILLIERS 92 AULNAY SOUS BOIS 58 SAINT DENIS 58 DRANCY 974 PANTIN 959 SAINT OUEN 747 ENTREPRISES INDIVIDUELLES BOBIGNY 7 SOCIETES NOISY LE GRAND 674 LIVRY-GARGAN 625 *les communes du département accueillant la plus forte population artisanale

5 Chambre Métiers et l Artisanat la Seine-Saint-Denis Nos entreprises artisanales ont becoup souffert et ressentent encore durement les stigmates la crise économique. Au cours du premier semestre 2, les disparitions d entreprises artisanales, se sont poursuivies. Aucun nos secteurs professionnels n a été épargné. Une situation qui reflète parfaitement le repli l économie française. Selon plusieurs indicateurs concordants, l activité artisanale en France a vu son chiffre d affaire décliner 5 % en moyenne, et ce, quel que soit le secteur. Les français ont mis en attente nombre leurs projets ; cette défiance a fortement pesé sur nos entreprises (le bâtiment 3,7 % baisse d activité avec un pic à -% pour la maçonnerie). Ils ont également réduit leurs investissements en équipements (réparation tomobile -5,%) et leur consommation courante (les commerces alimentaires ont enregistré une baisse chiffre d affaires,4%, les fleuristes et les horlogers-bijoutiers 3%). Dans cette conjoncture exceptionnellement morose, on peut cependant estimer que les entreprises artisanales du département ont globalement bien résisté, malgré plus 3 radiations d entreprises durant les 2 rniers mois. Il semblerait pourtant que nous sortions peu à peu cette pério difficile. J en veux pour preuve une baisse significative du nombre sollicitations près notre dispositif d accompagnement s entreprises en difficultés (SOS Artisans). Bien qu il soit encore tôt pour évoquer une véritable amélioration, le redressement constaté dans certains nos métiers m amène à regarr avec plus confiance les mois à venir. Mon expérience chef d entreprise m incite ssi à être optimiste et à compter sur une reprise progressive notre activité. Notre secteur professionnel a conservé son savoir-faire, il continue bénéficier d une bonne image près s clients. Il a montré solis capacités réactivité en s adaptant x exigences du marché. L artisanat francilien, qui représente entreprise sur 6, a réussi à maintenir ses emplois prix sacrifices qui justifient pleinement notre renommée d «entreprise à taille humaine». Le nombre jeunes, accueillis en apprentissage dans les entreprises artisanales du département a même progressé pendant la campagne Apprentissage 29. Les artisans peuvent être fiers la gestion leurs entreprises et leur organisation managériale, parfois considérées comme archaïques par certains économistes, mais qui sont un modèle pour d tres. Cependant, parallèlement à la crise, notre économie a connu une évolution s données la concurrence et malgré les récents textes loi, nos petites entreprises restent souvent écartées s appels d offres publics. De plus, une nouvelle tendance a vu jour. Nos clients sont désormais plus en plus attentifs x enjeux environnementx, x questions d économie d énergie et à la qualité naturelle s produits. Aujourd hui, le maintien notre compétitivité et le développement nos activités, sont étroitement associés x innovations technologiques et x démarches liées Développement Durable. Pour répondre à ces évolutions affectant la performance s entreprises et la qualité leurs services, la Chambre Métiers et l Artisanat la Seine Saint-Denis, avec sa direction économique et son offre formation, a redynamisé ses services conseil et d appui x entreprises. Dans cet esprit, elle leur propose d adhérer dispositif la Charte Qualité, visant à améliorer la satisfaction leurs clients et à développer leur chiffre d affaires. Sans reconnaissance, sans distinction la qualité ses services et ses productions, l artisanat risque voir ses valeurs se dissoudre dans la concurrence. C est pourquoi, il est primordial d agir pour préserver la place privilégiée qu occupent les artisans dans le cœur s français. Soyez convaincus, que votre Chambre Métiers et l Artisanat meurera le premier partenaire s chefs d entreprises artisanales, quels que soient leur situation ou leurs projets.

6 Les 5 professions les mieux représentées dans les créations d'entreprises artisanales du er er Janvier Juin Décembre 2 29 le er janvier 2 le er janvier 2 le er janvier 29 le er janvier 29 Préparation plats à emporter 27 Construction bâtiments 29 Préparation plats emporter 427 Réparation matériels informatiques 36 Travx maçonnerie 32 Décoration vitrines 27 Taxis 295 Construction bâtiments 35 Construction maisons individuelles 52 Agencement lieux vente Travx peinture 263 Montage structures métalliques 26 Taxis 9 Travx démolition 6 Travx maçonnerie 258 Travx d isolation 25 Travx peinture 39 Ai à la personne 35 Construction maisons individuelles 2 Décoration vitrines 2 Nettoyage s locx 58 Fabrication et finition meubles divers 8 Electricité 82 Installation d ascenseurs 7 Electricité 84 Fleuriste 4 Nettoyage s locx 45 Menuiserie PVC 6 Installation d e et gaz 48 Travx d étanchéité 8 Coiffure 7 Fleuriste 5 Travx finition 66 Menuiserie PVC Réparation tomobile et motocycle Poissonnerie Fabrication vêtements 37 Studio photographie 4 Installation d e et gaz 96 Ateliers retouches Menuiserie bois 2 Ambulance 6 Boulangerie-Pâtisserie 96 Imprimerie Coiffure 5 Ateliers retouches 4 Réhabilitation bâtiments 92 Ambulance Travx couverture 2 Poissonnerie 2 Pizzeria 92 Fabrication et finition meubles divers 9 Réparation tomobile et motocycle 59 Réparation matériels électroniques Revêtement sols et murs 88 Travx démolition 8 Revêtement sols et murs 46 Serrurerie-Aluminerie 5 Fabrication vêtements 79 Contrôle technique 8 Travx d isolations 2 Travx charpente Menuiserie bois 76 Fabrication prothèses ntaires 7 Boulangerie-Pâtisserie 39 Contrôle technique Travx finition 6 Studio photographie 6 Services déménagement 32 Imprimerie 5 Agencement lieux vente 57 Travx charpente Métallerie-serrurerie 5 Installation d antennes 2 Ai à la personne 54 Toilettage d animx compagnie 4 Soins beté 25 Laverie-Blanchisserie 2 Services déménagement 52 Cordonnerie 4 Réparation matériels informatiques 5 Pressing Travx couverture 5 Réparation matériels électroniques 3 Réhabilitation bâtiments 33 Pizzeria 8 Soins beté 5 Pressing Boucherie-Charcuterie 27 Cordonnerie 3 Boucherie-Charcuterie 45 Finition meubles Installation d ascenseurs 29 Fabrication prothèses ntaires 3 Serrurerie-Aluminerie 39 Laverie-Blanchisserie Montage structures métalliques 8 Toilettage d animx compagnie 2 Métallerie-serrurerie 39 Installation d antennes Répartition du nombre total d entreprises artisanales créées par commune Chambre Chambre Métiers et Métiers et l Artisanat l Artisanat la Seine-Saint-Denis la Seine-Saint-Denis 29 // /6/29) //28 3/2/28) 2 //2 29 3/6/2) //29 3/2/29) Année 2 Année 29 à l'année 29 à l'année //29 28 //2 29 3/6/29) //28 3/6/2) //29 3/2/28) 3/2/29) Année 2 Année 29 à l'année 29 à l'année 28 AUBERVILLIERS ,9 % LIVRY GARGAN % AUBERVILLIERS ,5 LIVRY GARGAN , AULNAY-SOUS-BOIS ,6 % MONTFERMEIL % AULNAY-SOUS-BOIS 47 64,56 MONTFERMEIL 2-9,82 BAGNOLET 66 73,6 % MONTREUIL ,6 % BAGNOLET ,96 MONTREUIL ,95 BOBIGNY ,5 % NEUILLY-PLAISANCE % BOBIGNY ,6 NEUILLY-PLAISANCE ,52 BONDY % NEUILLY-SUR-MARNE % ONDY ,23 NEUILLY-SUR-MARNE , CLICHY-SOUS-BOIS ,4 % NOISY-LE-GRAND % CLICHY-SOUS-BOIS ,35 NOISY-LE-GRAND ,78 COUBRON 6 4-3,3 % NOISY-LE-SEC % COUBRON 66,67 NOISY-LE-SEC ,33 DRANCY ,2 % PANTIN % DRANCY ,94 PANTIN ,33 DUGNY ,2 % PIERREFITTE ,5 % DUGNY 4 3 7,4 PIERREFITTE 79 39,24 EPINAY-SUR-SEINE % ROMAINVILLE ,7 % EPINAY-SUR-SEINE 97 4,43 ROMAINVILLE ,64 GAGNY % ROSNY-SOUS-BOIS % GAGNY ,69 ROSNY-SOUS-BOIS ,34 GOURNAY-SUR-MARNE % SEVRAN % GOURNAY-SUR-MARNE 6 9 5, SEVRAN ,85 L'ILE-SAINT-DENIS % SAINT-DENIS ,5 % L'ILE-SAINT-DENIS 2-5, SAINT-DENIS ,38 LA COURNEUVE % SAINT-OUEN % LA COURNEUVE 79 88,39 SAINT-OUEN ,55 LA PLAINE SAINT-DENIS* % STAINS % LA PLAINE SAINT-DENIS* ,23 STAINS ,64 LE BLANC-MESNIL % TREMBLAY-EN-FRANCE ,2 % LE BLANC-MESNIL ,66 TREMBLAY-EN-FRANCE ,9 % LE BOURGET % VAUJOURS % LE BOURGET ,47 VAUJOURS 6 77,78 LE PRE SAINT-GERVAIS % VILLEMOMBLE ,3 % LE PRE SAINT-GERVAIS , % VILLEMOMBLE ,54 LE RAINCY ,5 % VILLEPINTE % LE RAINCY ,62 % VILLEPINTE ,8 LES LILAS 8 5-6,6 % VILLETANEUSE % LES LILAS ,33 VILLETANEUSE ,33 LES PAVILLONS-SOUS-BOIS ,4 % LES PAVILLONS-SOUS-BOIS ,53 * Zone d activités située sur le territoire s communes Saint-Denis, Aubervilliers, Saint-Ouen. Zone d'activités située sur le territoire s communes Saint-Denis, Aubervilliers, Saint-Ouen. Cette note a été rédigée à partir s éléments établis par la Direction du Développement Economique et s Relations Extérieurs Cette la Chambre note a été rédigée Métiers à partir et s l Artisanat éléments établis la Seine par Saint-Denis, la Direction son du Développement Centre Formalités Economique s Entreprises et s relations et son extérieures Répertoire s la Métiers. Chambre Métiers et l'artisanat la Seine-Saint-Denis, son Centre Formalités s Entreprises et son Répertoire s Métiers. 6, rue Hector Berlioz 6, rue Hector Berlioz 936 BOBIGNY CEDEX 936 BOBIGNY CEDEX Direction du Développement Economique et s Relations Extérieures Direction du Développement Economique et s relations extérieures Tél : Tél

REPARTITION DES VILLES COUVERTES PAR LES DIVERSES ASSOCIATIONS D AIDE A DOMICILE

REPARTITION DES VILLES COUVERTES PAR LES DIVERSES ASSOCIATIONS D AIDE A DOMICILE REPARTITION DES VILLES COUVERTES PAR LES DIVERSES ASSOCIATIONS D AIDE A DOMICILE FA : 01.48.50.33.99 AUBERVILLIERS AULNAY SOUS BOIS BAGNOLET (Mme MAUFFREY) LE BLANC-MESNIL BOBIGNY BONDY LE BOURGET Département

Plus en détail

TAUX DE TVA REDUIT POUR LES TRAVAUX REALISES DANS LES LOGEMENTS

TAUX DE TVA REDUIT POUR LES TRAVAUX REALISES DANS LES LOGEMENTS TAUX DE TVA REDUIT POUR LES TRAVAUX REALISES DANS LES LOGEMENTS Mai 2007 I PRESENTATION L'article 279-0 bis du CGI soumet au taux réduit de la TVA les travaux d'amélioration, de transformation, d'aménagement

Plus en détail

BROCHURE SIMPLIFIÉE DES ACCIDENTS CORPORELS DE LA CIRCULATION ROUTIÈRE

BROCHURE SIMPLIFIÉE DES ACCIDENTS CORPORELS DE LA CIRCULATION ROUTIÈRE > Retour accueil BROCHURE SIMPLIFIÉE DES ACCIDENTS CORPORELS DE LA CIRCULATION ROUTIÈRE SEINE-SAINT-DENIS - 2006 Bilan et évolution de l accidentologie Répartition des accidents selon le type de conflit

Plus en détail

Données statistiques relatives à l'emploi sur les communes de Seine-Saint-Denis. 4ème trimestre 2013

Données statistiques relatives à l'emploi sur les communes de Seine-Saint-Denis. 4ème trimestre 2013 Données statistiques relatives à l'emploi sur les communes de Seine-Saint-Denis 4ème trimestre 2013 UT 93 de la Direccte d'île-de-france Service Statistiques - Synthèses / LA 30 avril 2014 Sommaire Données

Plus en détail

Données statistiques relatives à l'emploi sur les communes de Seine-Saint-Denis. 3ème trimestre 2013

Données statistiques relatives à l'emploi sur les communes de Seine-Saint-Denis. 3ème trimestre 2013 Données statistiques relatives à l'emploi sur les communes de Seine-Saint-Denis 3ème trimestre 2013 UT 93 de la Direccte d'île-de-france Service Statistiques - Synthèses / LA 06 janvier 2014 Sommaire Données

Plus en détail

Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013. Région Poitou-Charentes

Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013. Région Poitou-Charentes Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013 Région Poitou-Charentes Edito Comme chaque semestre, je tiens à vous présenter au travers de cette publication la synthèse des

Plus en détail

LE PROGRAMME DÉPARTEMENTAL DE PRÉVENTION BUCCO-DENTAIRE À DESTINATION DES PROFESSIONNELS

LE PROGRAMME DÉPARTEMENTAL DE PRÉVENTION BUCCO-DENTAIRE À DESTINATION DES PROFESSIONNELS LE PROGRAMME DÉPARTEMENTAL DE PRÉVENTION BUCCO-DENTAIRE À DESTINATION DES PROFESSIONNELS Édito Depuis trente ans, le Conseil général a fait de la santé bucco-dentaire une de ses priorités en matière de

Plus en détail

N agrément Nom de l'établissement Adresse de l'établissement Commune N téléphone

N agrément Nom de l'établissement Adresse de l'établissement Commune N téléphone 08/12/2015 Auto-écoles conventionnées "Permis de conduire à 1 euro par jour" en Seine-Saint-Denis 1 N agrément Nom de l'établissement Adresse de l'établissement Commune N téléphone E 02 093 3006 0 CFR

Plus en détail

Registres paroissiaux et État civil 1522-1937. Sous-séries 1 E, 9 J, 1 Mi EC, 5 Mi

Registres paroissiaux et État civil 1522-1937. Sous-séries 1 E, 9 J, 1 Mi EC, 5 Mi Archives départementales de la Seine-Saint-Denis Registres paroissiaux et État civil 1522-1937 Sous-séries 1 E, 9 J, 1 i EC, 5 i Répertoire provisoire réalisé par Olivier Ravinet Bobigny Conseil général

Plus en détail

Liste des bibliothèques «Les cités-jardins de la banlieue du nord-est parisien»

Liste des bibliothèques «Les cités-jardins de la banlieue du nord-est parisien» Liste des bibliothèques «Les cités-jardins de la banlieue du nord-est parisien» AUBERVILLIERS BIBLIOTHEQUE SAINT-JOHN-PERSE, 6 rue Edouard Poisson Tél. 01 48 34 11 72 Mardi, Jeudi : 14h-18h (jeunesse :

Plus en détail

ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013

ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013 ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013 Enquête réalisée par mail sur la période du 6 au 13 juin 2013 Préambule : Depuis fin 2011, la Chambre de métiers et de l artisanat réalise une enquête de conjoncture

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 8 P-2-01 N 44 du 2 MARS 2001 8 F.I. / 2 P INSTRUCTION DU 20 FEVRIER 2001 TAXE ANNUELLE SUR LES LOCAUX A USAGE DE BUREAUX, LES LOCAUX COMMERCIAUX

Plus en détail

Audience solennelle de rentrée du Tribunal de Commerce de Bobigny

Audience solennelle de rentrée du Tribunal de Commerce de Bobigny Audience solennelle de rentrée du Tribunal de Commerce de Bobigny 2013 Jeudi 17 janvier 2013 TRIBUNAL DE COMMERCE DE BOBIGNY OBSERVATOIRE STATISTIQUE* SES ACTIVITES La juridiction exerce trois activités

Plus en détail

Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers

Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers Evolution du nombre d entreprises sur ans Du er janvier 99 au er janvier au er janvier 99 99 99 998 999 nombre d entreprises 9 8 99 8 9 9 Le secteur artisanal

Plus en détail

ETUDES DES BESOINS EN OFFRE DE SERVICES

ETUDES DES BESOINS EN OFFRE DE SERVICES Conseil général de la Seine-Saint-Denis ETUDES DES BESOINS EN OFFRE DE SERVICES DES PERSONNES EN PERTE D AUTONOMIE DE PLUS DE 60 ANS SUR 3 BASSINS GÉRONTOLOGIQUES Rapport d étude Bassin Sud Ouest 1 Sommaire

Plus en détail

«Photographie statistique» des entreprises parisiennes engagées dans le secteur de la construction en 2008 et 2009

«Photographie statistique» des entreprises parisiennes engagées dans le secteur de la construction en 2008 et 2009 «Photographie statistique» des entreprises parisiennes engagées dans le secteur de la construction en 2008 et 2009 Septembre 2009 Introduction Le Greffe du tribunal de commerce de Paris a réalisé à la

Plus en détail

Restitution des résultats de l étude diagnostic sur les déchets organiques

Restitution des résultats de l étude diagnostic sur les déchets organiques Restitution des résultats de l étude diagnostic sur les déchets organiques Sommaire Quelques définitions La démarche du SYCTOM les objectifs Le contenu de l étude Bilan sur la cible déchets des ménages

Plus en détail

ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE?

ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE? 1 er trimestre ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE? Un baisse d activité au cours de ce 1 er trimestre pour les entreprises savoyardes, mais les prévisions pour le 2 ème trimestre

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE N 12 - Edition Lyon Rhône Mai UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE L activité économique des entreprises artisanales du Rhône rencontrent

Plus en détail

Note de conjoncture de l Artisanat des Pays de la Loire

Note de conjoncture de l Artisanat des Pays de la Loire Note de conjoncture de l Artisanat des Pays de la Loire 1er semestre 2014 - Edition juillet 2014 Ce semestre, que retenir dans l artisanat régional? Pour mémoire, le second semestre 2013 avait été marqué

Plus en détail

L Observatoire de l Artisanat de Midi-Pyrénées

L Observatoire de l Artisanat de Midi-Pyrénées L artisanat en Midi- Atlas Edition 2015 L Observatoire de l Artisanat de Midi- www.artisanat-mp.fr Sources : Observatoire de l artisanat Midi-, répertoire des métiers au 31/12/2014 URSSAF Midi- «Mieux

Plus en détail

Sommaire. Pôle Ressources Dernière mise à jour le : 19/02/2015

Sommaire. Pôle Ressources Dernière mise à jour le : 19/02/2015 LISTE DES ÉTABLISSEMENTS & DES SERVICES MEDICO-SOCIAUX EN SEINE SAINT-DENIS Sommaire Lieux de Vie & Services Établissements SAS page 02 Foyers occupationnels & foyers de vie page 03 FAM page 05 MAS page

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT DES PAYS DE LA LOIRE 2nd semestre 2013 - Edition Janvier 2014 Au cours du second semestre, l activité a été contrastée. Même si le nombre d artisans déclarant une hausse

Plus en détail

La santé observée en Seine - Saint - Denis

La santé observée en Seine - Saint - Denis La santé observée en Seine - Saint - Denis Sommaire Présentation 1 - Constat d ensemble 1.1 Le contexte géographique et économique 1.2 La population 1.3 La mortalité 1.4 L activité et l emploi 2 - Offre

Plus en détail

Migrations Professionnelles en Plaine de France : les Navettes Domicile Travail. Analyse de l Exploitation Complémentaire du Recensement de 2006

Migrations Professionnelles en Plaine de France : les Navettes Domicile Travail. Analyse de l Exploitation Complémentaire du Recensement de 2006 Migrations Professionnelles en Plaine de France : les Navettes Domicile Travail Analyse de l Exploitation Complémentaire du Recensement de 2006 Novembre 2009 Sommaire 1. Introduction : les caractéristiques

Plus en détail

Liste des équipements sportifs concernés par le plan quinquennal de rattrapage 2011-2015

Liste des équipements sportifs concernés par le plan quinquennal de rattrapage 2011-2015 Liste des équipements sportifs concernés par le plan quinquennal de rattrapage 2011-2015 Identification du maître d'ouvrage Aubervilliers Aubervilliers Aulnay-sous-Bois Aulnay-sous-Bois Bobigny Bondy Bondy

Plus en détail

Nombre total d établissements au 1/1/14 (INSEE SIRENE) : 4 162. Etablissements employeurs privés au 31/12/14 (URSSAF) :

Nombre total d établissements au 1/1/14 (INSEE SIRENE) : 4 162. Etablissements employeurs privés au 31/12/14 (URSSAF) : 4 bis, rue Jules Favre BP 41028 37010 Tours Cedex 1 Tél : 02.47.47.20.45 Fax : 02.47.66.41.54 www.economie-touraine.com Collection : Touraine au Jardin des Chiffres Edition Août 2015 CONSTRUCTION ET TP

Plus en détail

ARTISANAT DE TARN-ET-GARONNE COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU TERROIR DE GRISOLLES ET DE VILLEBRUMIER COMMUNE DE CANALS

ARTISANAT DE TARN-ET-GARONNE COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU TERROIR DE GRISOLLES ET DE VILLEBRUMIER COMMUNE DE CANALS ARTISANAT DE TARN-ET-GARONNE COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU TERROIR DE GRISOLLES ET DE VILLEBRUMIER COMMUNE DE CANALS 11, rue du lycée 82000 Montauban artisanumerique.fr 05 63 63 09 58 2015 MARS 2015 ÉTUDE

Plus en détail

Dossier de presse. Une carte d identité pour l entreprise artisanale

Dossier de presse. Une carte d identité pour l entreprise artisanale Dossier de presse Une carte d identité pour l entreprise artisanale Contact presse Elisabeth de Dieuleveult, Responsable des relations avec la presse 01 44 43 10 96 et 06 61 25 98 00 dieuleveult@apcma.fr

Plus en détail

L Artisanat rhônalpin

L Artisanat rhônalpin L Artisanat rhônalpin Enquête de conjoncture Édito du Président Fort de plus de 119 42 entreprises en Rhône- Alpes, l Artisanat représente 1 entreprise sur 4 de la Région. Présent dans les secteurs de

Plus en détail

DONNEES SUR LA CREATION D'ENTREPRISES EN SEINE-SAINT-DENIS. (source : Insee) PÔLE VEILLE ECONOMIQUE

DONNEES SUR LA CREATION D'ENTREPRISES EN SEINE-SAINT-DENIS. (source : Insee) PÔLE VEILLE ECONOMIQUE DONNEES SUR LA CREATION D'ENTREPRISES EN SEINE-SAINT-DENIS (source : Insee) PÔLE VEILLE ECONOMIQUE Direction du Développement Économique, de l Emploi, de la Formation Professionnelle et de l'innovation

Plus en détail

Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2012. Région Poitou-Charentes

Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2012. Région Poitou-Charentes Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2012 Région Poitou-Charentes Edito Avec les chiffres clés de l artisanat au 30 juin 2012, l observatoire économique régional de l

Plus en détail

Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes

Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes Un tissu d entreprises en mutation Edition 2012 Septembre 2012 1 SOMMAIRE I. Caractéristiques des Très Petites Entreprises du BTP en

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ. 1er trimestre 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ. 1er trimestre 2015 Suivez l activité des entreprises de l Isère NOTE DE CONJONCTURE 1er trimestre NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ Des prévisions pessimistes confirmées en ce début d année, hormis pour les entreprises

Plus en détail

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation PAR THEMATIQUE N THEME Présentation A B C D Apprentissage/alternance Formation continue Développement/ investissement Hygiène, sécurité, accessibilité Les conseillères du Service Apprentissage ont pour

Plus en détail

Chiffres clés du BTP en Aquitaine

Chiffres clés du BTP en Aquitaine Collection «études» Mars 2015 Chiffres clés du BTP en Aquitaine La filière BTP présentée dans ce document est composée de l ensemble des entreprises des secteurs d activité indiqués dans le tableau ci

Plus en détail

L artisanat. Chiffres-clés 2011. en Franche-Comté. entreprises. salariés. actifs. Chambres de Métiers et de l Artisanat Région Franche-Comté

L artisanat. Chiffres-clés 2011. en Franche-Comté. entreprises. salariés. actifs. Chambres de Métiers et de l Artisanat Région Franche-Comté 1000 500 L artisanat 0 en Franche-Comté 3000 2500 2000 1500 1000 500 0 Chiffres-clés 2011 Chambres de Métiers et de l Artisanat Région Franche-Comté 18 277 s 42 122 salariés 58 938 actifs Région Franche-Comté

Plus en détail

La construction et les TP en Indre et Loire

La construction et les TP en Indre et Loire Les Collections de l OE2T Collection : Touraine au Jardin des Chiffres Edition Août 2013 La construction et les TP en Indre et Loire Chiffres Clés Sommaire 1 Etablissements par secteurs d activités et

Plus en détail

Caractéristiques et enjeux du territoire de Fécamp

Caractéristiques et enjeux du territoire de Fécamp Caractéristiques et enjeux du territoire de Fécamp Action GPECT «Artisanat facteur d évolution du territoire» Juillet 2012 - CT, HL et GA 1 Introduction : Les premières mentions de la ville de Fécamp remontent

Plus en détail

ENFANT EN DANGER QUE FAIRE? repérer / analyser / transmettre

ENFANT EN DANGER QUE FAIRE? repérer / analyser / transmettre ENFANT EN DANGER QUE FAIRE? repérer / analyser / transmettre 1 «Dans toutes les décisions qui concernent les enfants, qu'elles soient le fait des institutions publiques ou privées de protection sociale,

Plus en détail

PUBLICATION D UN NOUVEAU ZONAGE AMBULATOIRE. mars 2015

PUBLICATION D UN NOUVEAU ZONAGE AMBULATOIRE. mars 2015 PUBLICATION D UN NOUVEAU ZONAGE AMBULATOIRE mars 2015 Mars 2015 0 Publication d un nouveau zonage ambulatoire La région Ile-de-France, forte de ses 11,8 millions d habitants, se caractérise par une évolution

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais L artisanat de la région Nord - Pas de Calais CHIFFRES CLÉS 2013 Éditorial du Président de la Chambre de métiers et de l artisanat de

Plus en détail

1. Définition - Accès à la profession... 7. 2. Typologie des intervenants... 8. a. Les réseaux de constructeurs... 9 b. Les réseaux indépendants...

1. Définition - Accès à la profession... 7. 2. Typologie des intervenants... 8. a. Les réseaux de constructeurs... 9 b. Les réseaux indépendants... Garage 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Synthèse 5 Présentation

Plus en détail

Transmission / Reprise d entreprises et valorisation des savoir-faire. FISAC : Action n 4

Transmission / Reprise d entreprises et valorisation des savoir-faire. FISAC : Action n 4 Transmission / Reprise d entreprises et valorisation des savoir-faire FISAC : Action n 4 L Artisanat en Maurienne Quelques chiffres 1 152 entreprises artisanales (11,5% des entreprises artisanales de Savoie)

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION. 1er trimestre 2014

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION. 1er trimestre 2014 Suivez l activité des entreprises de l Isère NOTE DE CONJONCTURE 1er trimestre NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION L activité économique marque un véritable coup d arrêt sur ce 1 er trimestre pour l ensemble

Plus en détail

Guide pratique pour la création d un mode d accueil individuel innovant

Guide pratique pour la création d un mode d accueil individuel innovant Guide pratique pour la création d un mode d accueil individuel innovant 1 2 Ce guide a pour objectif d informer et de soutenir les porteurs de projet dans leurs multiples démarches liées à la création

Plus en détail

TARIF DE VENTE DE L'EAU ET DES REDEVANCES ANNEXES 1ER TRIMESTRE 2012

TARIF DE VENTE DE L'EAU ET DES REDEVANCES ANNEXES 1ER TRIMESTRE 2012 Syndicat des Eaux d'ile de France TARIF DE VENTE DE L'EAU ET DES REDEVANCES ANNEXES AU 1ER TRIMESTRE 2012 Tableau du prix de l'eau au mètre cube et des redevances annexes par commune sur la base d'une

Plus en détail

Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François

Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François Le poids de la construction sur le bassin vitryat Services 37% Répartition par secteur des salariés privés sur l arrondissement de Vitry-le-François en 2012

Plus en détail

Pour plus d informations, contactez La Boutique du Commerce. 2 place Henri Duquenne 93150 Le Blanc-Mesnil. laboutique@ville-blanc-mesnil.

Pour plus d informations, contactez La Boutique du Commerce. 2 place Henri Duquenne 93150 Le Blanc-Mesnil. laboutique@ville-blanc-mesnil. Pour plus d informations, contactez La Boutique du Commerce 2 place Henri Duquenne 93150 Le Blanc-Mesnil 01 55 81 17 00 01 55 81 17 03 laboutique@ville-blanc-mesnil.fr Contact : Jacques SANDIT Responsable

Plus en détail

Audience solennelle de rentrée du Tribunal de Commerce de Bobigny

Audience solennelle de rentrée du Tribunal de Commerce de Bobigny Audience solennelle de rentrée du Tribunal de Commerce de Bobigny 2015 Mercredi 21 janvier 2015 Rapport d activité 2014 TRIBUNAL DE COMMERCE DE BOBIGNY Son activité en quelques chiffres 99 896 entreprises

Plus en détail

L artisanat du BTP est un acteur économique français majeur mais demeure parmi les secteurs où les risques professionnels sont toujours importants.

L artisanat du BTP est un acteur économique français majeur mais demeure parmi les secteurs où les risques professionnels sont toujours importants. ARTISANAT DU BTP NOTE DE SYNTHESE 2011 N 1 Edition Janvier 2014 OBSERVATOIRE NATIONAL DES FORMATIONS A LA PREVENTION SOMMAIRE UN PREMIER ETAT DES LIEUX Retour sur l année 2011 LES DOMAINES DE FORMATION

Plus en détail

Chambre régionale de métiers et de l artisanat 19 mai 2008. Evaluation 2008 - Impact et résultats

Chambre régionale de métiers et de l artisanat 19 mai 2008. Evaluation 2008 - Impact et résultats Chambre régionale de métiers et de l artisanat 19 mai 2008 Evaluation 2008 - Impact et résultats LA REPRISE D ENTREPRISE DANS L ARTISANAT EN LANGUEDOC-ROUSSILLON ET L INTERVENTION DES CHAMBRES DE METIERS

Plus en détail

Boucherie Charcuterie Traiteur

Boucherie Charcuterie Traiteur Boucherie Charcuterie Traiteur 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 7 1. Définition...7 2. Accès à la profession...7 3. Typologie des intervenants...9 Analyse économique 11 1. Principales

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

I Actions menées par la CRMA LR au titre du développement économique : DévEco Conseil

I Actions menées par la CRMA LR au titre du développement économique : DévEco Conseil Le rapport du Conseil régional a pour objet de présenter le programme d actions 2015 en faveur des entreprises artisanales, mené par : - la CRMA LR (Chambre régionale de Métiers et de l'artisanat) et développé

Plus en détail

Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 1er Semestre 2014

Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 1er Semestre 2014 Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 1er Semestre 214 Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre Août 214 Au 3 juin 214, le nombre d entreprises inscrites au RM a dépassé

Plus en détail

OBSERVATION PACA CRISE. Panorama sectoriel : Commerce n 0 / 19 juin 2009. Un secteur sensible. Faits marquants. Chiffres-clés

OBSERVATION PACA CRISE. Panorama sectoriel : Commerce n 0 / 19 juin 2009. Un secteur sensible. Faits marquants. Chiffres-clés 1 Panorama sectoriel : Commerce n 0 / 19 juin 2009 Faits marquants Un secteur sensible Le commerce occupe une place stratégique dans l économie régionale par le nombre de ses emplois. Il joue, en temps

Plus en détail

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Informations presse - 22 mai 2014 CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Signature le 22 mai à Paris pour le prolongement en 2014 de la campagne de mobilisation

Plus en détail

Elus locaux et acteurs économiques, ensemble pour l attractivité des territoires

Elus locaux et acteurs économiques, ensemble pour l attractivité des territoires Elus locaux et acteurs économiques, ensemble pour l attractivité des territoires Vendredi 18 septembre 2015 Présentée par Sylvie MERIGEAU Responsable du pôle Création Reprise Transmission d entreprises

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT DES PAYS DE LA LOIRE - Edition Février 2010 Le ralentissement d'activité, observé depuis 2008, demeure mais ne s'est pas accentué au cours du second semestre 2009. La

Plus en détail

Horaires des écoles publiques de la Seine-Saint-Denis pour l année scolaire 2015/2016

Horaires des écoles publiques de la Seine-Saint-Denis pour l année scolaire 2015/2016 Horaires des écoles publiques de la Seine-Saint-Denis pour l année scolaire 2015/2016 Horaires validés suite à la consultation du CDEN du 10 avril 2015 8 rue Claude Bernard - 93008 Bobigny cedex 01 43

Plus en détail

Lancement du site internet de l URMA Midi Pyrénées Université Régionale des Métiers et de l Artisanat. www.urma-mp.fr

Lancement du site internet de l URMA Midi Pyrénées Université Régionale des Métiers et de l Artisanat. www.urma-mp.fr Lancement du site internet de l URMA Midi Pyrénées Université Régionale des Métiers et de l Artisanat www.urma-mp.fr 15 avril 2013 La Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat de Midi-Pyrénées lance

Plus en détail

PANORAMA 2013. Économie CONJONCTURE ET CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT RHÔNALPIN

PANORAMA 2013. Économie CONJONCTURE ET CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT RHÔNALPIN PANORAMA Économie CONJONCTURE ET CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT RHÔNALPIN Édito du président LA DIVERSITÉ DES MÉTIERS EN RHÔNE-ALPES LES CHIFFRES PAR SECTEUR + COMPARATIF AVEC LA FRANCE 3 31 % 42 % 41 %

Plus en détail

Créer une entreprise, ça se prépare!

Créer une entreprise, ça se prépare! PARCOURS N 3 Créer son entreprise Les étapes de votre réussite Entretien orientation Entretien conseil Stage de Préparation à l'installation Entretiens spécialisés : étude de faisabilité ou montage des

Plus en détail

Les chambres de métiers et de l artisanat. Rôle et missions

Les chambres de métiers et de l artisanat. Rôle et missions Les chambres de métiers Rôle et missions sont le lieu de passage obligé et le lieu ressources des chefs d entreprises artisanales pour toutes les formalités intéressant la vie de leur entreprise. Accueillir

Plus en détail

LA REPRISE D ENTREPRISE: COMMENT LA REUSSIR?

LA REPRISE D ENTREPRISE: COMMENT LA REUSSIR? LA REPRISE D ENTREPRISE: COMMENT LA REUSSIR? Construire son projet de reprise -Devenir dirigeant -Concrétisation -Financer la reprise -réalisation du plan de reprise -Diagnostiquer & évaluer -Trouver l

Plus en détail

Bulletin trimestriel de conjoncture n 49

Bulletin trimestriel de conjoncture n 49 Bulletin trimestriel de conjoncture n 49 Mars 2010 4 ème trimestre 2010 Pour le deuxième trimestre consécutif, stabilisation du chiffre d affaires en entretien-rénovation de logements Au 4 ème trimestre

Plus en détail

Atlas Artisanat. de Haute-Garonne. Chambre de Métiers et de l Artisanat Haute-Garonne. Chiffres clés, Cartographies, et prospectives.

Atlas Artisanat. de Haute-Garonne. Chambre de Métiers et de l Artisanat Haute-Garonne. Chiffres clés, Cartographies, et prospectives. Chambre de Métiers et de l Artisanat Haute-Garonne Production Alimentation Batiment Atlas Artisanat de Haute-Garonne Services Janvier 2015 Chiffres clés, Cartographies, et prospectives Réalisé par Karima

Plus en détail

OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE L HABITAT COLLECTIF

OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE L HABITAT COLLECTIF OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE L HABITAT COLLECTIF LES APPARTEMENTS NEUFS AU 2nd SEMESTRE LES CHIFFRES-CLES EN ILE-DE-FRANCE Mises en vente évo./an* Ventes évo./an* Stock fin pério évo./an* 75 243-61% 361

Plus en détail

Auto-entrepreneurs du BTP

Auto-entrepreneurs du BTP du BTP Situation en Midi-Pyrénées CRC MIDI PYRÉNÉES À la fin du mois de septembre 2010, la région Midi-Pyrénées comptait 4 957 auto-entrepreneurs dans le secteur du Bâtiment. Ce régime s adresse aux personnes

Plus en détail

LA CRÉATION D ENTREPRISE

LA CRÉATION D ENTREPRISE FOCUS études septembre 2012 LA CRÉATION D ENTREPRISE en Seine-et-Marne information économique Depuis 2009, la crise économique mondiale et la création du statut d auto-entrepreneur ont profondément bouleversé

Plus en détail

Guide des prestations

Guide des prestations SOMMAIRE Guide des prestations Ensemble, construisons votre développement page 3 Créer, reprendre, une entreprise TRANSMETTRE UNE ENTREPRISE page 4 Connaître votre marché, VOtre territoire FORMER, GÉRER

Plus en détail

Atelier Lion associés. Quartier de Maison Blanche : un parc habité

Atelier Lion associés. Quartier de Maison Blanche : un parc habité Atelier Lion associés Quartier de Maison Blanche : un parc habité Novembre 2014 2 Signé le 4 novembre 2014 entre la ville de Neuilly-sur-Marne et l AFTRP, le traité de concession DE la ZAC de Maison Blanche

Plus en détail

Les Travaux sur Bâtiments Existants en Ile-de-France

Les Travaux sur Bâtiments Existants en Ile-de-France Les Travaux sur Bâtiments Existants en Ile-de-France 2013 Octobre 2014 FFB GRAND PARIS Direction des Affaires Economiques et Juridiques 10 rue du Débarcadère 75852 PARIS Cedex 17 Téléphone 01 40 55 10

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ 2013

RAPPORT D ACTIVITÉ 2013 RAPPORT D ACTIVITÉ 2013 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 I. PRESENTATION DU FAFCEA... 3 II. L ACTIVITE EN 2013... 5 FORMATION... 6 1) LE BUDGET DU FAFCEA... 6 Les dépenses de formation par secteur en 2013... 8 A.

Plus en détail

Entretien orientation. Demi-journée d information. Stage de Préparation à l'installation Auto-Entreprise. Assistance aux formalités d'immatriculation

Entretien orientation. Demi-journée d information. Stage de Préparation à l'installation Auto-Entreprise. Assistance aux formalités d'immatriculation PARCOURS N 2 Devenir Auto Entrepreneur Prendre un bon départ! Entretien orientation Entretien conseil Demi-journée d information Entretien spécialisé : étude de faisabilité Stage de Préparation à l'installation

Plus en détail

L ARTISANAT. Vous êtes artisan et vous recherchez un local d activité adapté à votre métier?

L ARTISANAT. Vous êtes artisan et vous recherchez un local d activité adapté à votre métier? L ARTISANAT Vous êtes artisan et vous recherchez un local d activité adapté à votre métier? CBRE, le numéro un mondial en conseil immobilier d entreprise vous propose une sélection de locaux d activités

Plus en détail

Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 31 décembre 2014. Région Poitou-Charentes

Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 31 décembre 2014. Région Poitou-Charentes Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 31 décembre 2014 Région Poitou-Charentes Édito Ce qui est formidable avec l artisanat, c est la variété et la richesse des métiers qui le

Plus en détail

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE MINISTERE DELEGUE A LA COHESION SOCIALE ET A LA PARITE V E I L L E S T A T I S T I Q U E service des droits des femmes et de l'égalité V E I L L E S T A T I S T I Q U E LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

Plus en détail

Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes

Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes PRESENTATION Activités : Fabrication Transformation Réparation Prestation de service CMA 06 & VOUS Bâtiment - 10 salariés à la création Alimentation

Plus en détail

UNE CONJONCTURE PLUS FAVORABLE CE TRIMESTRE

UNE CONJONCTURE PLUS FAVORABLE CE TRIMESTRE NOTE DE CONJONCTURE Suivez l actualité des entreprises de la Drôme 2ème trimestre 2015 UNE CONJONCTURE PLUS FAVORABLE CE TRIMESTRE Des indicateurs renforcés ce trimestre en termes de niveau d activité,

Plus en détail

LES FORMES JURIDIQUES

LES FORMES JURIDIQUES 1 LES FORMES JURIDIQUES Les structures juridiques de l Entreprise Il existe deux types de structures juridiques: L Entreprise Individuelle ou E.I. et l E.I. Responsabilité Limitée La société et plus particulièrement

Plus en détail

DIFFICILE SORTIE DE CRISE POUR L INDUSTRIE MARS 2014 FRANÇAISE

DIFFICILE SORTIE DE CRISE POUR L INDUSTRIE MARS 2014 FRANÇAISE DIFFICILE SORTIE DE CRISE POUR L INDUSTRIE MARS 2014 FRANÇAISE ENQUÊTES DE CONJONCTURE 115 moyenne de long terme = 100 3.00 58 110 variation sur un an en % 2.50 56 105 100 95 PIB (échelle de droite) 2.00

Plus en détail

Près de 1.000 entreprises supplémentaires, plus de 1.000 emplois nouveaux

Près de 1.000 entreprises supplémentaires, plus de 1.000 emplois nouveaux Artiscope Région Centre Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat (1 er semestre 2011) Près de 1.000 entreprises supplémentaires, plus de 1.000 emplois nouveaux Données clés : avec 991 entreprises

Plus en détail

Création d'entreprises : chiffres Novembre 2013

Création d'entreprises : chiffres Novembre 2013 La création d entreprise à Saint-Pierre et Miquelon Panorama 2012/ , une cuvée exceptionnelle pour la création 69 nouvelles entreprises ont vu le jour au 15/11/. Ce nombre a augmenté de 93% par rapport

Plus en détail

Immobilier de bureaux en Plaine de France

Immobilier de bureaux en Plaine de France Immobilier de bureaux en Plaine de France Des dynamiques géographiques distinctes : La Plaine Saint Denis le Pole de Roissy Charles de Gaulle Le Cœur de la Plaine Rappelons que Paris et la petite couronne

Plus en détail

BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN

BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN Points 10 forts BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN 2013 STABILITÉ DES CRÉATIONS D ENTREPRISES INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE En 2013, les créations pures d entreprises dans les

Plus en détail

Département Econome. Indicateur de Conjoncture

Département Econome. Indicateur de Conjoncture Département Econome Indicateur de Conjoncture Septembre 211 Conjoncture Economique Sommaire SOMMAIRE... 2 1. CREATIONS D ENTREPRISES... 4 2. CONSOMMATION... 4 3. TOURISME... 5 4. BATIMENT ET TRAVAUX PUBLICS...

Plus en détail

Observatoire des SARL à libre capital à Paris

Observatoire des SARL à libre capital à Paris Observatoire des SARL à libre capital à Paris Bilan de juin 2005 Depuis août 2003, le greffe suit et analyse mensuellement l évolution des SARL à libre capital. Cet Observatoire, créé au lendemain de la

Plus en détail

Bâtiment second œuvre

Bâtiment second œuvre Campagnes 2008-2009 et 2009-2010 Les ruptures d apprentissage du Bâtiment second œuvre 2 980 établissements employeurs 4 570 d apprentissage 4 250 apprentis Principales activités du secteur Travaux de

Plus en détail

18 octobre 2010. DOSSIER Création-Reprise et Transmission d entreprise artisanale en Languedoc-Roussillon

18 octobre 2010. DOSSIER Création-Reprise et Transmission d entreprise artisanale en Languedoc-Roussillon 18 octobre 2010 DOSSIER Création-Reprise et Transmission d entreprise artisanale en Languedoc-Roussillon 1 2 Les entreprises artisanales démontrent chaque jour leur vitalité et sont l un des moteurs de

Plus en détail

Créateur d entreprise. Lancez-vous. Guide pratique 2014. avec la Seine-Saint-Denis

Créateur d entreprise. Lancez-vous. Guide pratique 2014. avec la Seine-Saint-Denis en partenariat avec Guide pratique 2014 Créateur d entreprise Lancez-vous avec la Seine-Saint-Denis Sommaire p 5 Avant tout, je m informe et je me fais accompagner Auprès des acteurs couvrant le département

Plus en détail

février 2012 ESPACE ENTREPRISES CCI DORDOGNE STATISTIQUES FICHIER CONSULAIRE EXTRACTION JANVIER 2012-1

février 2012 ESPACE ENTREPRISES CCI DORDOGNE STATISTIQUES FICHIER CONSULAIRE EXTRACTION JANVIER 2012-1 Démographie des Entreprises Statistiques année 2011 février 2012 ESPACE ENTREPRISES CCI DORDOGNE STATISTIQUES FICHIER CONSULAIRE EXTRACTION JANVIER 2012-1 Périgord Vert NONTRON L Isle en Périgord PERIGUEUX

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. Suivez l activité. des entreprises de Rhône-Alpes UN NOUVEAU RECUL DE L ACTIVITE. 1 er trimestre 2014

NOTE DE CONJONCTURE. Suivez l activité. des entreprises de Rhône-Alpes UN NOUVEAU RECUL DE L ACTIVITE. 1 er trimestre 2014 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE 1 er trimestre UN NOUVEAU RECUL DE L ACTIVITE Après un relatif maintien fin, l ensemble des indicateurs économiques reculent en ce début

Plus en détail

Journée départementale de la création d entreprise

Journée départementale de la création d entreprise Dossier de presse Journée départementale de la création d entreprise Une journée pour tester son projet page 1 Le programme page 2 Des rencontres virtuelles page 3 Les chiffres de l artisanat page 4 à

Plus en détail

Les structures Emploi du département

Les structures Emploi du département Les structures Emploi du département Les Agences Locales Pour l Emploi : ANPE AUBERVILLIERS 81 avenue Victor Hugo 93300 Aubervilliers 01 48 34 92 24 ANPE AULNAY- SOUS-BOIS 19/21 RUE Jacques Duclos 93604

Plus en détail

EDITO. Les chiffres clés. L artisanat gersois

EDITO. Les chiffres clés. L artisanat gersois EDITO Les chiffres clés Niveau départemental (au 01.01.2012) : 11 273 entreprises* Alors que les indicateurs économiques se montrent toujours pessimistes, qu en est-il de la santé des entreprises artisanales?

Plus en détail

«Mode, luxe, métiers d art : comment transmettre votre PME?» Présentation du guide pratique du cédant

«Mode, luxe, métiers d art : comment transmettre votre PME?» Présentation du guide pratique du cédant Dossier de presse Sommaire «Mode, luxe, métiers d art : comment transmettre votre PME?» : Un guide pratique à l issue du dispositif de soutien aux TPE/PME Conférence du 5 mars 2014 Communiqué de presse

Plus en détail

COMMINGES 2010. Etude portant sur l Artisanat en zones d activités. Contribution de CMA Haute-Garonne. Octobre 2010. Canton de BOULOGNE- SUR-GESSE

COMMINGES 2010. Etude portant sur l Artisanat en zones d activités. Contribution de CMA Haute-Garonne. Octobre 2010. Canton de BOULOGNE- SUR-GESSE BOULOGNE- SUR-GESSE Canton de AURIGNAC MONTREJEAU SAINT-MARTORY SAINT-GAUDENS SALIES-DU- SALAT BARBAZAN Canton d'aspet de SAINT-BEAT COMMINGES 2010 Etude portant sur l Artisanat en zones d activités LUCHON

Plus en détail

L Artisanat Première entreprise de France aujourd hui et pour longtemps

L Artisanat Première entreprise de France aujourd hui et pour longtemps L Artisanat Première entreprise de France aujourd hui et pour longtemps L artisanat, c est quoi, c est qui? L artisanat est un secteur essentiel de l économie nationale. Il regroupe : 250 métiers, répartis

Plus en détail