Analyse de données statistiques Centre de santé et de services sociaux de Québec-Nord

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Analyse de données statistiques Centre de santé et de services sociaux de Québec-Nord"

Transcription

1 Analyse de données statistiques Centre de santé et de services sociaux de Québec-Nord

2 RÉSUMÉ& LeCentredesantéetdeServicesSociauxdeQuébec5Norddoitpériodiquementréévaluerses priorités d action et champs d intervention selon les besoins évolutifs de la population qu il dessert sur son territoire. L analyse statistique des données recueillies par Statistiques Canada estl undesmoyensutiliséspourfairecettemiseàjour. Leprésentmandatconsistaitàanalyserlesdonnéesbrutesrecueilliesen2011parStatistiques CanadaduterritoiredesserviparleCSSSQN.Deplus,ils agissaitdedresser,àpartirdecelles5ci, leprofilpopulationnelduterritoireetdecomparerceprofilavecleprofildresséen2006. RÉALISÉ&PAR& HondoSéphoraClaireKerekou,RodatineFloreMonney,FrédérickRochetteetSimon Reinwald,étudiantsde2 ème cycleensciencesdel administration DANS&LE&CADRE&DU&COURS& ADM56016 Introductionauxméthodesderecherchequantitativeengestion SUPERVISÉ&PAR& IrèneAbi5Zeid,Professeuretitulaireaudépartementdesopérationsetsystèmesdedécision HIVER&2013& & & & & & Cette$œuvre$est$mise$à$disposition$selon$les$termes& de&la&licence&creative&commons&attribution&3.0&non&transposé. 1

3 Table des matières Table&des&matières& 1 INTRODUCTION POPULATION SUR LES TERRITOIRES DES CLSC ET MRC CLSC de la Jacques-Cartier (Territoire de la ville de Québec) Arrondissement Haute-St-Charles et Des Rivières et leurs Quartiers CLSC La Source de Charlesbourg (Territoire de la ville de Québec) Arrondissement Charlesbourg et ses Quartiers CLSC Orléans-Beauport (Territoire de la ville de Québec) Arrondissement Beauport et ses Quartiers MRC Jaques-Cartier MRC Côte de Beaupré MRC Île d Orléans (Territoire de la ville de Québec) Comparaison des 3 MRC situés sur le territoire du CSSS de Québec-Nord CONCLUSION - UN CADRE POUR LA PRISE DE DÉCISION... 23

4 Centre de santé et de services sociaux de Québec-Nord Définitions CLSC : Centre Local de services communautaires MRC : Municipalité Régionale de Comté «Une MRC regroupe toutes les municipalités d un même territoire d appartenance formant une entité administrative qui est une municipalité au sens que l entend la Loi sur l organisation territoriale municipale. Elle est constituée par lettres patentes délivrées par le gouvernement» (MAMROT, 2014). Communauté locale : définit le territoire «vécu» par la population 1 Introduction Le centre de santé Québec-Nord est né en Il offre des services de santé et des services sociaux à une population d environ personnes. Le CSSS Québec-Nord couvre un territoire de 122 km qui longe le fleuve St-Laurent et qui s étend de Portneuf à l ouest, à Charlevoix à l est (CSSS-QN, 2014). Le CSSS-QN est issu de la fusion des centres locaux de services communautaires de trois localités et comprend trois MRC et trois CLSC. Figure 1: Carte du CSSS Québec Nord Source : A ce jour, il existe 86 MRC au Québec (Québec-GOUV, 2014), le territoire du CSSS Québec-Nord en couvre trois : MRC de La Jacques-Cartier MRC de La Côte-de-Beaupré MRC de L Île-d Orléans Il couvre également trois CLSC : CLSC de la Jacques-Cartier CLSC La Source CLSC Orléans 3

5 2 Population sur les territoires des CLSC et MRC 2.1 CLSC de la Jacques-Cartier (Territoire de la ville de Québec) - Arrondissement Haute-St-Charles et Des Rivières et leurs Quartiers Quelques faits saillants sur le plan démographique Le CLSC de la Jacques-Cartier compte personnes réparties sur sept quartiers. Les deux quartiers Val-Bélair et Loretteville-Neufchâtel (Nord) sont respectivement les quartiers le plus peuplé (24 805) et le moins peuplé (2 655). Presque un tiers de la population couverte par le CLSC a moins de 45 ans. Le CLSC de la Jacques-Cartier enregistre une proportion de 19,5% de personnes âgées de 0 à 17 ans - dont 5,8% sont âgés de moins de 4 ans. 22,3% d entre eux ont 60 ans et plus - dont 6,6% ont plus que 75 ans. Au niveau des quartiers, Saint-Émile a le taux le plus élevé de jeunes âgés entre 0 et 17 ans (26,2%). Cependant, en valeur absolue, Val-Bélair arrive en tête de classement avec personnes. Avec un taux de 29,8%, Loretteville est le quartier qui compte le plus de personnes âgées de plus de 60 ans. Figure 2: Territoire du CSSS Québec-Nord présentant les CLSC -. Source : 4

6 2.1.2 Tableaux et graphiques 5

7

8 2.2 CLSC La Source de Charlesbourg (Territoire de la ville de Québec) - Arrondissement Charlesbourg et ses Quartiers Quelques faits saillants sur le plan démographique Le territoire du CLSC La Source de Charlesbourg compte un total de personnes réparties sur sept quartiers. Les quartiers les plus peuplés sont Saint-Pierre, Notre-Dame les Laurentides et Des Jésuites, avec respectivement 18%, 17% et 16% de l ensemble de la population du territoire du CLSC. Le quartier le moins peuplé est Lac-St-Charles qui compte 10% de l ensemble de la population. Le CLSC La Source de Charlesbourg présente une forte proportion de personnes ayant ans, soit 26% de la population. Les personnes âgées de ans sont tout aussi nombreuses, elles représentent 23% de la population. Le pourcentage des ans est également important, il est estimé à plus de 17%. Par contre, les enfants de 5 à 9 ans sont moins nombreux : environ 4% de la population totale du territoire. Les groupes d âge de ans, ans ainsi que de 75 ans et plus représentent chacun 8% de la population tandis que les enfants de 0-4 ans représentent 6% de la population. Au niveau des quartiers, Lac St-Charles présente le pourcentage de jeunes le plus élevé (24%) et le pourcentage de personnes âgées le plus faible (14%) du territoire du CLSC La Source. L inverse se produit dans le quartier de Saint Rodrigue où les 60 ans et plus représentent 35% de la population alors que les jeunes représentent environ 11%. La population de 75 et plus la plus importante en valeur absolue et en termes de pourcentage se trouve dans le quartier de Saint Rodrigue. En cumulant les pourcentages des deux dernières tranches d âge, 35% de la population de ce quartier est âgée de 60 ans et plus. Charlesbourg-Centre présente également un pourcentage de personnes âgées relativement élevé (35%).

9 2.2.2 Tableaux et graphiques 8

10

11 2.3 CLSC Orléans-Beauport (Territoire de la ville de Québec) - Arrondissement Beauport et ses Quartiers Quelques faits saillants sur le plan démographique Le territoire du CLSC Orléans - Arrondissement Beauport, réunit une population totale de personnes, ce qui représente 32,6% de la population du territoire de la ville de Québec résidant dans les limites du CSSS de Québec-Nord. Il contient sept quartiers et plus de la moitié de la population du CLSC (60%) se concentre dans seulement trois quartiers : Beauport-Nord avec 22% de la population, Beauport-Centre avec 20% de la population et l Ancien-Beauport avec 18% de la population. En ce qui concerne la répartition des groupes d âge sur le territoire, deux groupes d âge principaux comptent pour 50% de la population : les ans qui représente 26% de la population et les ans qui représentent 23% de la population. De plus, ces groupes d âge sont également les plus importants au niveau des trois quartiers les plus peuplés sur le territoire couvert par le CLSC Orléans-Beauport. Dans les cas de Beauport-Ouest, Giffard, Courville et de Montmorency, les classes d âge sont réparties de façon plus égale, cependant les ans et les ans restent les classes d âge majoritairement représentées.

12 2.3.2 Tableaux et graphiques 11

13

14 2.4 Comparaison des 3 CLSC sur le territoire de la Ville de Québec du CSSS-QN Non seulement on observe le même nombre de quartiers par CLSC, mais également une répartition presque égale des habitants sur les trois territoires de CLSC. En ce qui concerne les catégories d âge, on constate une variation très légère de la population de moins de 25 ans entre les trois CLSC. Sur le territoire du CLSC La Source de Charlesbourg, il y a 23% de ans et 26% de ans. Pour les mêmes groupes d âge le CLSC Orléans-Beauport inverse ces proportions, avec 23% des ans, tout comme le CLSC de la Jacques-Cartier; et 26% ans. Pour cette dernière catégorie d âge, le CLSC de Jacques-Cartier détient le pourcentage le plus élevé, avec 29% de ans. Le CLSC de la Jacques-Cartier compte cependant moins de personnes de 75 ans et plus. Les territoires des CLSC Orléans-Beauport et La Source-Charlesbourg présentent des caractéristiques semblables. En effet, on y observe un pourcentage de personnes âgées (60 ans et plus) qui atteint les 25%. Ce pourcentage est relativement élevé, ce qui suppose que les services offerts par les centres de santé et de services sociaux doivent être adaptés aux besoins des personnes de cette tranche d âge. Inversement, la population de jeunes (moins de 17 ans) représente 18% de la population dans chacun de ces deux CLSC. Le CLSC de Jacques-Cartier, quant à lui, présente une structure de la population contraire aux deux précédentes. La proportion de jeunes y est plus importante (23%) que celle des personnes âgées (17%). Ici, la structure des besoins à satisfaire est différente de celle des deux autres CLSC; cela suggère une organisation des services sociaux et de santé tout aussi différente.

15 2.5 MRC de la Jaques-Cartier Quelques faits saillants sur le plan démographique La MRC de Jacques Cartier compte un total de personnes réparties en huit municipalités, dont deux (Lac Beauport et Stoneham-Tewkesbury) ont chacune deux communautés locales. Les communautés locales les plus peuplées sont celles de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier, de Sainte-Brigitte de Laval et de Shannon, avec respectivement 17%, 15% et 14% de l ensemble de la population. La communauté locale la moins peuplée est celle de la municipalité du Lac Delage qui compte 2% de l ensemble de la population. La MRC Jacques Cartier présente une forte population de personnes âgées de 0 à 17 ans, soit un quart de la population, les 0-4 ans représentant 9% de la population totale du territoire. Estimées à plus de 13% de la population, les personnes âgées sont également nombreuses. Par contre, les personnes âgées de 75 ans et plus sont moins nombreuses, rassemblant environ 2% de l ensemble. Avec 55%, le groupe d âge des ans sont les plus représentés parmi les trois MRC étudiées. Au niveau des communautés locales, Shannon présente le pourcentage de jeunes le plus élevé (30%) et le pourcentage de personnes âgées le plus faible (7%) de la MRC Jacques Cartier. Alors que la tendance est inversée dans la municipalité de lac Saint-Joseph et de Fossambault-sur-le-lac, où les personnes âgées de 60 ans et plus représentent un quart de la population alors que les jeunes représentent moins de 17%. La population de 75 ans et plus la plus importante en valeur absolue se trouve dans la municipalité de Sainte Catherine de la Jacques-Cartier. Cependant, en termes de proportions, ce sont les municipalités de Lac Saint-Joseph et de Fossambault-sur-le-lac qui présentent les taux les plus élevés des 75 ans et plus. D ailleurs, en cumulant les pourcentages des deux dernières tranches d âge, un quart de la population de ces municipalités est âgé de 60 ans et plus. La communauté locale de Stoneham et Tewkesbury Sud les précède avec un pourcentage de personnes âgées relativement élevé de 18%. 14

16 2.5.2 Tableaux et graphiques 15

17

18 2.6 MRC de la Côte de Beaupré Quelques faits saillants sur le plan démographique La MRC de La Côte-de-Beaupré compte un total de habitants, localisés dans huit municipalités. La municipalité la plus peuplée est celle de Boischatel qui concentre un quart de la population. Les moins peuplées sont celles de Saint-Tite-des-Caps et de Saint-Joachim qui regroupent respectivement 4% et 6% de l ensemble de la population de la MRC. La population âgée de 25 à 49 ans représente 50% de la population, comparativement à 55% pour la MRC de la Jacques Cartier. La tranche des 60 ans et plus regroupe 24% des habitants, ce qui représente une part importante dans la répartition de la population. Les personnes âgées de 75 ans et plus comptent pour 7% de l ensemble. La population de jeunes (moins de 17 ans) est tout aussi importante, soit 20% de la population, à eux seuls, les enfants de 0 à 4 ans représentent 6%. Avec ces tendances, la MRC de La Côte-de-Beaupré présente une proportion de personnes vulnérables (individus âgés et jeunes) relativement élevée, ce qui suggère que le centre de santé et de services sociaux veille à proposer une offre de services adaptée aux besoins de ces catégories. D autre part, les communautés locales de Beaupré et de Sainte-Anne-de-Beaupré sont caractérisées par une forte population de personnes âgées, avec 30% de 60 ans et plus. En outre, les 75 ans et plus comptent pour 15% à Beaupré et 10% à Sainte-Anne-de-Beaupré. La grande majorité des municipalités présentent une proportion de personnes âgées plus importante. Seule exception, la municipalité de Boischatel, qui est composée d une population plus jeune. En effet, les moins de 17 ans y représentent un quart de la population alors que le taux des 60 ans et plus s élève à 17%.

19 2.6.2 Tableaux et graphiques 18

20

21 2.7 MRC Île d Orléans (Territoire de la ville de Québec) Quelques faits saillants sur le plan démographique La MRC de L Île-d Orléans est la moins peuplée des trois MRC étudiées. Elle compte seulement habitants. La MRC couvre six municipalités dont la moins peuplée est celle de Saint-François de l île-d Orléans. La municipalité de Saint-Pierre de l Île-d Orléans est la plus peuplée avec 27% du total de la population. La population âgée de 25 à 49 ans de la MRC de l Île-d Orléans représente 45% de la population comparativement à plus de 50% dans les deux MRC précédentes. La tranche des 60 ans et plus englobe 31% des habitants, ce qui représente une part importante de la population. Les personnes de 75 ans et plus comptent pour 8% de l ensemble, une part relativement égale à la proportion observée dans la MRC de la Côte-de-Beaupré. La population de jeunes (moins de 17 ans) est cependant moins importante, soit 17% de la population. Toutefois, les enfants de 0-4 ans représentent 5%, pourcentage comparable à celui de la MRC de la Côte-de-Beaupré. En somme, la population de la MRC de l Île d Orléans est caractérisée par le vieillissement de sa population. Si l on regarde plus en détail, toutes les municipalités sans exception ont un très fort pourcentage de personnes âgées. Trois d entre elles ont des pourcentages de personnes âgées supérieurs à la moyenne de l ensemble de la MRC. Il s agit de Saint-Jean, de Saint-François et de Sainte-Famille de l Île-d Orléans. Les proportions de cette couche d âge varient entre 34% et 37%. La communauté de Saint-Jean de l Île-d Orléans présente le pourcentage d enfants de moins de 4 ans le plus faible, soit 3%.

22 2.7.2 Tableaux et graphiques

23

24 2.8 Comparaison des 3 MRC situés sur le territoire du CSSS de Québec-Nord La MRC de l Île-d Orléans comprend la population de personnes âgées la plus importante (31%) du CSSS-QN et également le pourcentage de jeunes le plus faible (17%). Ces tendances sont comparables à celles de quartiers centraux de la ville de Québec : une forte proportion de personnes âgées et une faible proportion de jeunes. A l opposé, la MRC de la Jacques Cartier présente une population de jeunes relativement plus importante que de personnes âgées. Une population de personnes âgées plus forte suppose pour le centre de santé et de services sociaux de veiller à adapter ses services aux besoins des personnes de cette tranche d âge. 3 Conclusion - Un cadre pour la prise de décision Pour conclure cette présentation démographique, on peut constater une hétérogénéité importante sur le territoire du CSSS Québec Nord. Le Centre de santé doit notamment prendre en compte, d un côté, les concentrations d âge et de l autre côté, la répartition en nombre absolu des personnes qui ont besoin de services sur les différents territoires. Il est donc important pour un établissement d aide médicale ou sociale d équilibrer les compétences de son personnel en fonction des proportions de classes d âge et de leurs besoins. Cependant, une faible proportion ne signifie pas pour autant que ce groupe mérite moins d attention. Au contraire, la marginalité peut être une source importante de défavorisation. Les nombres absolus de personnes dans les classes d âge permettent aux services sociaux d estimer les capacités d accueil maximales qu ils devraient prévoir. Dans son ensemble, le portrait démographique permet donc de prendre de meilleures décisions.

Ville de Sherbrooke. Population en 2006 (2)

Ville de Sherbrooke. Population en 2006 (2) Les informations présentées dans ce document ont été regroupées par Paul Martel, coordonnateur régional dans le cadre du Plan d action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées

Plus en détail

Rapport : ville de Trois- Rivières

Rapport : ville de Trois- Rivières Assistance méthodologique pour le traitement et l analyse des données des enquêtes Origine- Destination québécoises pour dresser le portrait du vélo au Québec Projet réalisé pour le compte de Vélo Québec

Plus en détail

Laurentides. Portrait régional

Laurentides. Portrait régional Laurentides Portrait régional Été 2013 2 Table des matières Occupation du territoire p. 4 Démographie p. 5 Conditions de vie p. 6 Structure économique p. 7 Secteur des entreprises p. 8 Économie p. 9 Dernières

Plus en détail

Principales caractéristiques de la population du territoire du CSSS de Saint-Léonard et Saint-Michel

Principales caractéristiques de la population du territoire du CSSS de Saint-Léonard et Saint-Michel Principales caractéristiques de la population du territoire du CSSS de Saint-Léonard et Saint-Michel Synthèse des données sociodémographiques de 2011 Le document Principales caractéristiques de la population

Plus en détail

Laval Profil statistique. au Québec

Laval Profil statistique. au Québec Laval Profil statistique au Québec L habitation au Québec Profil statistique de l habitation Laval Réalisé par la Société d habitation du Québec Les contenus de cette publication ont été mis au point et

Plus en détail

Un quartier pour toutes et tous

Un quartier pour toutes et tous Un quartier pour toutes et tous un portrait du Grand Plateau Août 2012 TABLE DES MATIERES 1. SOMMAIRE EXECUTIF... 4 2. INTRODUCTION... 6 3. DECOUPAGE TERRITORIAL A LA BASE DE L ANALYSE ET METHODOLOGIE...

Plus en détail

DÉPLACEMENTS DOMICILE-TRAVAIL (2001-2011) Évolution de l utilisation des modes de transport dans la région métropolitaine de Montréal

DÉPLACEMENTS DOMICILE-TRAVAIL (2001-2011) Évolution de l utilisation des modes de transport dans la région métropolitaine de Montréal Veille stratégique métropolitaine DÉPLACEMENTS DOMICILE-TRAVAIL (2001-2011) Évolution de l utilisation des modes de transport dans la région métropolitaine de Montréal par Jean-François Marchand, urbaniste

Plus en détail

SOMMAIRE RÉTROACTIONS AU RAPPORT

SOMMAIRE RÉTROACTIONS AU RAPPORT SOMMAIRE RÉTROACTIONS AU RAPPORT EXAMEN DE LA GESTION DES LANGUES OFFICIELLES R.A. MALATEST VERSION DU 18 AOÛT 2011 LE 15 OCTOBRE 2011 SOMMAIRE 1. Conclusion générale Le Conseil de recherches en sciences

Plus en détail

politique familiale et des aînés Politique familiale et des aînés 1

politique familiale et des aînés Politique familiale et des aînés 1 politique familiale et des aînés Politique familiale et des aînés 1 Mai 2012 FPO Table des matières Mot du maire et de la conseillère municipale responsable du volet communautaire.... 5 Une Politique pour

Plus en détail

NOTE D INTERVENTION DE L

NOTE D INTERVENTION DE L NOTE D INTERVENTION DE L Numéro 40/Février 2015 Les fonds de travailleurs au Québec (Fonds de solidarité FTQ, Fondaction CSN) offrent un RÉER qui est assorti d un crédit d impôt en plus de la déduction

Plus en détail

Outaouais. Portrait régional

Outaouais. Portrait régional Outaouais Portrait régional Été 2013 2 Table des matières Occupation du territoire p. 4 Démographie p. 5 Conditions de vie p. 6 Structure économique p. 7 Secteur des entreprises p. 8 Économie p. 9 Dernières

Plus en détail

Focus. Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage

Focus. Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage Focus Lien entre rémunération du travail et allocation de chômage Introduction Le travailleur qui devient chômeur et qui est admissible sur base de prestations de travail se voit, en application du principe

Plus en détail

Étude sur l implantation d écocentres dans les MRC de La Côte-de-Beaupré, de La Jacques-Cartier et de L Île-d Orléans

Étude sur l implantation d écocentres dans les MRC de La Côte-de-Beaupré, de La Jacques-Cartier et de L Île-d Orléans Rapport final dans les MRC de La Côte-de-Beaupré, de La Jacques-Cartier et de L Île-d Orléans Juin 2006 experts-conseils 4700, BOUL. WILFRID-HAMEL, QUÉBEC (QUÉBEC) CANADA Rapport final - 05-14461 dans

Plus en détail

PORTRAIT SOCIO-ÉCONOMIQUE RÉGIONAL DE L ESTRIE

PORTRAIT SOCIO-ÉCONOMIQUE RÉGIONAL DE L ESTRIE PORTRAIT SOCIO-ÉCONOMIQUE RÉGIONAL DE L ESTRIE MAI 2009 Portrait socio-économique régional de l Coordination de l édition Fréchette, conseiller en développement Recherche et rédaction Prisca Marcotte,

Plus en détail

LA CRÉATION D ENTREPRISE

LA CRÉATION D ENTREPRISE FOCUS études septembre 2012 LA CRÉATION D ENTREPRISE en Seine-et-Marne information économique Depuis 2009, la crise économique mondiale et la création du statut d auto-entrepreneur ont profondément bouleversé

Plus en détail

découvrir créer Portrait socioéconomique de la ville de Québec innover inventer entreprendre r inventer apprendre se démarquer développer créer bâtir

découvrir créer Portrait socioéconomique de la ville de Québec innover inventer entreprendre r inventer apprendre se démarquer développer créer bâtir bâtir apprendre développer investir développer r inventer c se démarquer innover créer découvrir se démarquer créer inventer apprendre développer bâtir investir bâ Portrait socioéconomique nventerappr

Plus en détail

La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor

La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor Etude statistique des données fournies par Médiafor L observatoire des métiers de la presse réalise une photographie

Plus en détail

Recherche, analyse et rédaction. Remerciements. Comité de pilotage de la recherche

Recherche, analyse et rédaction. Remerciements. Comité de pilotage de la recherche Recherche, analyse et rédaction CD CONSULTANT Claude Ducharme 903, Chemin Sainte-Anne-des-Lacs Sainte-Anne-des-Lacs (Québec) J0R 1B0 (450) 224-1276 (514) 357-1028 (514) 912-0369 charmc@cgocable.ca Remerciements

Plus en détail

Portrait des indicateurs du tableau de bord stratégique

Portrait des indicateurs du tableau de bord stratégique Perte d autonomie liée au vieillissement (PALV) Portrait des indicateurs du tableau de bord stratégique FAITS SAILLANTS DE LA MISE À JOUR DES INDICATEURS PALV DEPUIS 2005 2006 Secteur de la gestion de

Plus en détail

SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE

SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE 2001 Ce profil est appuyé par les données issues du recensement de Statistique Canada pour les années 1991, 1996 et 2001. UNE POPULATION HAUTEMENT

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

Rapport : île de Montréal

Rapport : île de Montréal Assistance méthodologique pour le traitement et l analyse des données des enquêtes Origine- Destination québécoises pour dresser le portrait du vélo au Québec Projet réalisé pour le compte de Vélo Québec

Plus en détail

culture chiffres PRODUCTION, DIFFUSION ET MARCHÉS Les entreprises du commerce du marché de l art 2009-4 François Rouet *

culture chiffres PRODUCTION, DIFFUSION ET MARCHÉS Les entreprises du commerce du marché de l art 2009-4 François Rouet * culture Secrétariat général Délégation au développement et aux affaires internationales Département des études, de la prospective et des statistiques 182, rue Saint-Honoré, 75033 Paris cedex 01 01 40 15

Plus en détail

La population immigrante dans la région métropolitaine de Montréal

La population immigrante dans la région métropolitaine de Montréal Portraits démographiques La population immigrante dans la région métropolitaine de Montréal Division des affaires économiques et institutionnelles Mars 2010 République populaire de Chine Algérie Maroc

Plus en détail

O L D A SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Kolda

O L D A SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Kolda REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------------ MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN ------------------ AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE ------------------

Plus en détail

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007 La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine Analyses 2001-2007 Nantes Métropole et l aire urbaine de Nantes Nantes Métropole - AURAN Le contexte général Une année

Plus en détail

Communication écrite : un adulte sur cinq en situation préoccupante

Communication écrite : un adulte sur cinq en situation préoccupante Direction du Travail, de l Emploi et de la Formation Professionnelle de article déjà publié d la série ins e e part naires Communication écrite : un adulte sur cinq en situation préoccupante compte environ

Plus en détail

Un volume d emploi en croissance Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit

Un volume d emploi en croissance Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit Un volume d emploi en croissance fectifs ariés NAF 6920Z Eff Évolution du nombre de ariés du secteur (NAF 6920Z) au total de 1993 à 2008 135 000 130 000 125 000 120 000 115 000 110 000 105 000 100 000

Plus en détail

SONDAGE SUR LES ÉTUDIANTES ET LES ÉTUDIANTS UNIVERSITAIRES À TEMPS PARTIEL 2013

SONDAGE SUR LES ÉTUDIANTES ET LES ÉTUDIANTS UNIVERSITAIRES À TEMPS PARTIEL 2013 SONDAGE SUR LES ÉTUDIANTES ET LES ÉTUDIANTS UNIVERSITAIRES À TEMPS PARTIEL 2013 Coordination et rédaction Ministère de l'éducation, de l Enseignement et de la Recherche Direction de la planification et

Plus en détail

Profil statistique en habitation de la ville de Montréal. Mai 2009

Profil statistique en habitation de la ville de Montréal. Mai 2009 Profil statistique en habitation de la ville de Montréal Direction de l habitation Service de la mise en valeur du territoire et du patrimoine habitermontreal.qc.ca Présentation La Direction de l habitation

Plus en détail

PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014

PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 FORMABREF PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 L effort de formation des entreprises du secteur privé en 2012 La collection FORMABREF «Pratiques de formation» porte sur l effort de formation des entreprises

Plus en détail

Sommaire. Aperçu de l influence de la défavorisation sur la mortalité et l espérance de vie. Septembre 2009. Avant-propos... 3

Sommaire. Aperçu de l influence de la défavorisation sur la mortalité et l espérance de vie. Septembre 2009. Avant-propos... 3 Septembre 2009 Sommaire Avant-propos... 3 Précisions méthodologiques... 4 Qu est-ce que l indice de défavorisation matérielle et sociale?...4 Limites dans l interprétation des résultats... 5 Résultats...

Plus en détail

LA SURDITÉ PROFESSIONNELLE À LAVAL

LA SURDITÉ PROFESSIONNELLE À LAVAL LA SURDITÉ PROFESSIONNELLE À LAVAL Novembre 2006 Collecte, analyse des données et rédaction Nicaise Dovonou, agent de recherche en santé au travail, Direction de santé publique, Agence de la santé et des

Plus en détail

Exportation wallonne et certification ISO

Exportation wallonne et certification ISO Exportation wallonne et certification ISO Janvier 2015 1 Contenu 1. Introduction... 3 2. Méthodologie d analyse... 3 3. Résultats chiffrés... 4 3.1. Au global... 4 3.2. Répartition par province... 4 3.3.

Plus en détail

Constat sur la mobilité des personnes dans la grande région de Montréal : Faits saillants révélés par l'enquête Origine-Destination 2008

Constat sur la mobilité des personnes dans la grande région de Montréal : Faits saillants révélés par l'enquête Origine-Destination 2008 Constat sur la mobilité des personnes dans la grande région de Montréal : Faits saillants révélés par l'enquête Origine-Destination 2008 Hubert Verreault, Agence métropolitaine de transport Daniel Bergeron,

Plus en détail

Diagnostic numérique La Réunion. Table des matières

Diagnostic numérique La Réunion. Table des matières Diagnostic numérique La Réunion Table des matières 1. Éléments de diagnostic...2 2. Avis du Conseiller Livre et Lecture de la région...4 3. Cartographie...5 4. Les dépenses informatiques...6 4.1 Les dépenses

Plus en détail

PROBLÉMATIQUE DE L APPROVISIONNEMENT ET DE L UTILISATION DE L EAU POTABLE DANS LA NOUVELLE VILLE DE QUÉBEC TOME I RAPPORT FINAL

PROBLÉMATIQUE DE L APPROVISIONNEMENT ET DE L UTILISATION DE L EAU POTABLE DANS LA NOUVELLE VILLE DE QUÉBEC TOME I RAPPORT FINAL PROBLÉMATIQUE DE L APPROVISIONNEMENT ET DE L UTILISATION DE L EAU POTABLE DANS LA NOUVELLE VILLE DE QUÉBEC TOME I RAPPORT FINAL Présenté au Comité de transition de la nouvelle Ville de Québec Par Jean-Pierre

Plus en détail

Population. 1. Une démographie dynamique. Une forte croissance démographique

Population. 1. Une démographie dynamique. Une forte croissance démographique 1 La ville connaît, depuis les années 1980, un dynamisme démographique qui ne semble pas près de faiblir : le solde naturel, croissant, compense nettement le solde migratoire négatif. L accroissement rapide

Plus en détail

municipale Régie intermunicipale de

municipale Régie intermunicipale de Étude de cas Plateforme de compostage municipale Régie intermunicipale de gestion des déchets solides de la région de Coaticook 18 février 2013 Une brève mise en contexte 1. Obligations des municipalités:

Plus en détail

Figure 1 Figure 2 3 POPULATION DE 45 ANS ET PLUS À MONTRÉAL. Direction régionale d Emploi-Québec de l Île-de-Montréal

Figure 1 Figure 2 3 POPULATION DE 45 ANS ET PLUS À MONTRÉAL. Direction régionale d Emploi-Québec de l Île-de-Montréal Figure 1 Figure 2 3 PORTRAIT DE LA POPULATION DE 45 ANS ET PLUS À MONTRÉAL Direction régionale d Emploi-Québec de l Île-de-Montréal Direction de la planification et de l information sur le marché du travail

Plus en détail

TEST DE DÉPISTAGE DE L IMMUNITÉ CONTRE LE

TEST DE DÉPISTAGE DE L IMMUNITÉ CONTRE LE TEST DE DÉPISTAGE DE L IMMUNITÉ CONTRE LE 14 TÉTANOS ET LA ROUGEOLE 14.1 INTRODUCTION Soumaïla MARIKO Comme on l a déjà précisé au chapitre 1, des tests de dépistage de l immunité contre le tétanos et

Plus en détail

RAPPORT DE RECHERCHE DE L

RAPPORT DE RECHERCHE DE L RAPPORT DE RECHERCHE DE L NOVEMBRE 2011 L offre d emploi de langue minoritaire des institutions publiques au Québec et au Canada. Les secteurs de l enseignement, de la santé et des services sociaux et

Plus en détail

PRATIQUES DE FORMATION JUILLET 2015

PRATIQUES DE FORMATION JUILLET 2015 FORMABREF PRATIQUES DE FORMATION JUILLET 2015 L effort de formation des entreprises du secteur privé en 2013 La collection FORMABREF «Pratiques de formation» porte sur l effort de formation des entreprises

Plus en détail

Introduction...3. Mise en contexte...4. Fédéral...5. National (Québec)...5. Régional...6. Local...6. Montréal...7. Modèle de portrait...

Introduction...3. Mise en contexte...4. Fédéral...5. National (Québec)...5. Régional...6. Local...6. Montréal...7. Modèle de portrait... OUTILS DE RÉALISATION D UN PORTRAIT DE MILIEU IEU DANS LE CADRE DE L L OPÉRATION QUARTIER Août 2003 TABLE DES MATIÈRES Introduction...3 Mise en contexte...4 Fédéral...5 National (Québec)...5 Régional...6

Plus en détail

LES RÉGIMES SUPPLÉMENTAIRES DE RETRAITE POUR LES CADRES SUPÉRIEURS AU CANADA

LES RÉGIMES SUPPLÉMENTAIRES DE RETRAITE POUR LES CADRES SUPÉRIEURS AU CANADA SANTÉ AVOIRS CARRIÈRE LES RÉGIMES SUPPLÉMENTAIRES DE RETRAITE POUR LES CADRES SUPÉRIEURS AU CANADA PRINCIPAUX RÉSULTATS OBTENUS AVEC LA BASE DE DONNÉES MERCER SUR LES RSR (MISE À JOUR DE 2014) AVRIL 2015

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 15 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Modes La voiture L EGT 2010 marque une rupture de tendance importante par rapport aux enquêtes précédentes, en ce qui concerne les

Plus en détail

Portrait socioéconomique du territoire du Centre local d emploi du Plateau-Mont-Royal

Portrait socioéconomique du territoire du Centre local d emploi du Plateau-Mont-Royal Portrait socioéconomique du territoire du Centre local d emploi du Plateau-Mont-Royal 5105, avenue de Gaspé 3 e étage Avenue Papineau Avenue du Parc Avenue De Lorimier Rue Saint-Urbain 0 1 km Boulevard

Plus en détail

FORMABREF. L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014

FORMABREF. L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 FORMABREF PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 La collection FORMABREF «Pratiques de formation» porte sur l effort de formation des entreprises

Plus en détail

Atlas de la fragilité du Languedoc-Roussillon

Atlas de la fragilité du Languedoc-Roussillon SYNTHESE Atlas de la fragilité du Languedoc-Roussillon Retraités de 55 à 74 ans du régime général Exercice 2010 La mise en œuvre d un observatoire des situations de fragilité traduit la volonté forte de

Plus en détail

L hôtellerie de tourisme en 2008

L hôtellerie de tourisme en 2008 Ministère de l économie, des finances et de l emploi Direction du Tourisme N 2008 2 Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques Mars 2008 L hôtellerie de tourisme

Plus en détail

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement 2.0 Total des dépenses de santé par source de financement Points saillants du chapitre La répartition des dépenses de santé entre les secteurs privés et publics est stable depuis plus de 10 ans En 2012,

Plus en détail

La présence syndicale au Québec en 2014

La présence syndicale au Québec en 2014 La présence syndicale au Québec en 2014 Alexis Labrosse Secrétariat du Travail Direction de l information sur le travail Mars 2015 1 Table des matières Introduction... 4 Les sources de données, la population

Plus en détail

Objectifs d'insertion en emploi 2006-2017 Population autochtone, région du Québec Notes de lecture, calculs et résultats

Objectifs d'insertion en emploi 2006-2017 Population autochtone, région du Québec Notes de lecture, calculs et résultats Commission de développement des ressources humaines des Premières Nations du Québec (EDRHA de l'apnql) Collectif des services d'emploi et de formation de 29 communautés de Premières nations et de 4 centres

Plus en détail

Ce document peut être reproduit sans restriction, en tout ou en partie, en autant que la source soit mentionnée.

Ce document peut être reproduit sans restriction, en tout ou en partie, en autant que la source soit mentionnée. Édition produite par : l Agence de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale Direction régionale de la planification, de la gestion du changement et des ressources humaines Ce document

Plus en détail

PROGRAMME D ANALYSE DES INCIDENTS ET DE SENSIBILISATION DU PUBLIC

PROGRAMME D ANALYSE DES INCIDENTS ET DE SENSIBILISATION DU PUBLIC PROGRAMME D ANALYSE DES INCIDENTS ET DE SENSIBILISATION DU PUBLIC Janvier 2014 AVANT-PROPOS Dans un service de sécurité incendie, il y a de nombreuses mesures par lesquelles nous pouvons évaluer l efficacité

Plus en détail

Faits saillants 1. 1 Les régions métropolitaines de recensement

Faits saillants 1. 1 Les régions métropolitaines de recensement 11 Faits saillants 1 1 Les régions métropolitaines Le Québec compte 6 régions métropolitaines de recensement (), soit celles de Montréal, Québec, (partie québécoise), Chicoutimi- Jonquière, Sherbrooke

Plus en détail

Taux de décrochage (ou sorties sans diplôme) et taux de diplomation après sept ans

Taux de décrochage (ou sorties sans diplôme) et taux de diplomation après sept ans Indicateurs de persévérance scolaire au secondaire Taux de décrochage (ou sorties ) et taux de diplomation après sept ans Le Saguenay Lac-Saint-Jean, le réseau public québécois et l ensemble du Québec

Plus en détail

PLATEAU MONT-ROYAL À LA LOUPE

PLATEAU MONT-ROYAL À LA LOUPE PLATEAU MONT-ROYAL À LA LOUPE PROFIL SOCIO-DÉMOGRAPHIQUE 2001 Ce profil est appuyé par les données issues du recensement de Statistique Canada pour les années 1991, 1996 et 2001. CONTEXTE GÉNÉRAL : Situé

Plus en détail

CRITÈRES D ADMISSIBILITÉ

CRITÈRES D ADMISSIBILITÉ CRITÈRES D ADMISSIBILITÉ Être membre de l une des caisses des regroupements Desjardins Entreprises Québec-Capitale et Québec-Portneuf. L entreprise doit se trouver sur le territoire desservi par l une

Plus en détail

Efforts comparables, influence sur les politiques

Efforts comparables, influence sur les politiques Les réseaux et les domaines de programme du CRDI Efforts comparables, influence sur les politiques Mars 2006 En 2006, le CRDI a procédé à une évaluation d envergure du soutien qu il a accordé aux réseaux

Plus en détail

Un profil des familles au Canada

Un profil des familles au Canada Familles Un profil des familles au Canada Il y avait 8,4 millions de familles au Canada en 2001. Les ménages de couples mariés forment la majorité des familles canadiennes. En 2001, 70,4% des familles

Plus en détail

L impact des nouveaux modes de financement des CAF pour les places en crèches Une enquête menée dans les départements normands

L impact des nouveaux modes de financement des CAF pour les places en crèches Une enquête menée dans les départements normands formation pour pouvoir exercer ce métier et ne pas être ainsi confondue avec une employée de maison. Les assistantes parentales souhaiteraient aussi que ce métier soit rattaché à la Convention collective

Plus en détail

L unifamiliale a le vent dans les voiles sur la marché du luxe

L unifamiliale a le vent dans les voiles sur la marché du luxe Le marché résidentiel haut de gamme est en pleine effervescence au Québec Depuis la seconde moitié de 2014, on assiste à un regain de vigueur sur le marché résidentiel haut de gamme, les résultats observés

Plus en détail

Observatoire National de la santé des jeunes. Accès aux droits et aux soins

Observatoire National de la santé des jeunes. Accès aux droits et aux soins Observatoire National de la santé des jeunes Accès aux droits et aux soins Données septembre 2012 «Observatoire santé UNHAJ - accès aux droits et aux soins» La santé des jeunes sous observationerreur!

Plus en détail

Le marché locatif et le marché des résidences pour aînés, RMR de Québec

Le marché locatif et le marché des résidences pour aînés, RMR de Québec Le marché locatif et le marché des résidences pour aînés, RMR de Québec Kevin Hughes Économiste Principal Centre d analyse de marché Marché de l habitation : notre savoir à votre service Au programme Marché

Plus en détail

Communauté locale des Grands-Monts (C-14) Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent 1

Communauté locale des Grands-Monts (C-14) Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent 1 Communauté locale des Grands-Monts (C-14) Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent 1 INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Démographie La communauté locale des Grands-Monts était composée

Plus en détail

CONCEPTION DES TABLEAUX ET FIGURES MISE EN PAGE

CONCEPTION DES TABLEAUX ET FIGURES MISE EN PAGE AUTEURS Jean-Marc Daigle Unité programmes de dépistage, génétique et lutte au cancer Direction systèmes de soins et politiques publiques Institut national de santé publique du Québec Michel Beaupré Direction

Plus en détail

Communication de M. Dakpè SOSSOU, Maire de Lokossa

Communication de M. Dakpè SOSSOU, Maire de Lokossa Colloque Villes et Universités au service du développement local Lausanne, 20 octobre 2010 Association Internationale des Maires Francophones Communication de M. Dakpè SOSSOU, Maire de Lokossa Introduction

Plus en détail

Résultats obtenus pour le questionnaire «Clientèle»

Résultats obtenus pour le questionnaire «Clientèle» Résultats obtenus pour le questionnaire «Clientèle» Introduction Suite à l envoi du questionnaire «Clientèle», nous avons reçu un total de 588 réponses. Ce résultat nous semble tout à fait satisfaisant

Plus en détail

B. L ATTRACTIVITÉ DU BASSIN HAVRAIS EN QUESTION

B. L ATTRACTIVITÉ DU BASSIN HAVRAIS EN QUESTION B. L ATTRACTIVITÉ DU BASSIN HAVRAIS EN QUESTION Un niveau de fécondité élevé Le recul démographique du bassin havrais ne s explique pas par un manque de vitalité de sa démographie «naturelle». En effet,

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER 2013 SOMMAIRE Depuis 1978,... le nombre de décès a chuté de 77,4 %. Il y a eu 399 décès sur les routes en 2013, soit 22 de moins qu en 2012, ce

Plus en détail

MRC DE C HARLEVOIX-EST

MRC DE C HARLEVOIX-EST MRC DE C HARLEVOIX-EST Habitats, milieux de vie et participation sociale des aînés : constats et perspectives 8 octobre 2014 Habitats, milieux de vie et participation sociale des aînés : constats et perspectives

Plus en détail

Une typologie des paysages socio-sanitaires en France

Une typologie des paysages socio-sanitaires en France notes et documents n 1 - avril 1998 Une typologie des paysages socio-sanitaires en France Présentation synthétique des résultats concernant la Bourgogne Source : Étude CREDES n 1220 avril 1998 U notes

Plus en détail

DÉCRET DE POPULATION 2014 La croissance de la population de la région métropolitaine de Montréal se poursuit

DÉCRET DE POPULATION 2014 La croissance de la population de la région métropolitaine de Montréal se poursuit Veille stratégique métropolitaine DÉCRET DE POPULATION 2014 La croissance de la population de la région métropolitaine de Montréal se poursuit Jean-François Marchand, urbaniste Conseiller expert Le 31

Plus en détail

Perspective. Logement. Grand Montréal

Perspective. Logement. Grand Montréal Logement Perspective Grand Montréal 28 n o JUIN 2015 Bulletin de la Communauté métropolitaine de Montréal Hausse du taux d inoccupation des logements locatifs de 2,8 % à 3,4 % entre 2013 et 2014 La hausse

Plus en détail

Profil de la population du territoire de Parc-Extension

Profil de la population du territoire de Parc-Extension Profil de la population du territoire de Parc-Extension 12 août 2008 Par Christian Paquin Agent de planification, programmation Direction de la santé publique Remerciements : Mise en page et graphisme

Plus en détail

Radio et télévision 15 %

Radio et télévision 15 % culture Secrétariat général Délégation au développement et aux affaires internationales Département des études, de la prospective et des statistiques 182, rue Saint-Honoré, 75033 Paris cedex 01 01 40 15

Plus en détail

Appareil productif. Spécialisations. Un noyau urbain dynamique

Appareil productif. Spécialisations. Un noyau urbain dynamique Social Ménages-logements Démographie Infrastructures-déplacements Morphologie Spécialisations Si le secteur tertiaire, commerces et services, regroupe plus de 70% des emplois du département 31,la tradition

Plus en détail

La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR

La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR Etude statistique des données fournies par MEDIAFOR Avant-propos Cette étude a été réalisée par l

Plus en détail

Immigration et diversité ethnoculturelle au Québec

Immigration et diversité ethnoculturelle au Québec Immigration et diversité ethnoculturelle au Québec L Enquête nationale auprès des ménages (ENM) Analyse régionale Janvier 2014 Le portrait sur l Immigration et la diversité ethnique au Canada était la

Plus en détail

Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical

Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical Aile profession libérale de l Union des classes moyennes Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical PL statistiques2010 BD20111114 I. Travailleurs

Plus en détail

de la fréquentation du théâtre par les élèves du primaire et du secondaire au Québec dans le cadre des sorties scolaires

de la fréquentation du théâtre par les élèves du primaire et du secondaire au Québec dans le cadre des sorties scolaires PORTRAIT GÉNÉRAL de la fréquentation du théâtre par les élèves du primaire et du secondaire au Québec dans le cadre des sorties scolaires Enquête menée par le Conseil québécois du théâtre JUIN 2009 Portrait

Plus en détail

1. Données de cadrage

1. Données de cadrage 1. Données de cadrage Avant de détailler les indicateurs de précarité recueillis par sous thème, cette première partie présente les principales données démographiques sur La Réunion (population, densité,

Plus en détail

Observation statistique

Observation statistique 2. APERÇU DES RÉSULTATS DU RENDEMENT Observation statistique s. Les résultats présentés dans ce rapport sont fondés sur des échantillons. Des échantillons distincts ont été sélectionnés pour chaque instance

Plus en détail

Présentation globale des comptes de campagne de l élection présidentielle de 2002 après réformation par le Conseil constitutionnel

Présentation globale des comptes de campagne de l élection présidentielle de 2002 après réformation par le Conseil constitutionnel Présentation globale des comptes de campagne de l élection présidentielle de 2002 après réformation par le Conseil constitutionnel Source : services du Conseil constitutionnel En vertu du cinquième alinéa

Plus en détail

Profil statistique drummondvillois ----- démographie et économie

Profil statistique drummondvillois ----- démographie et économie -- Profil statistique drummondvillois ----- démographie et économie 0 Le contenu de ce rapport a été rédigé et produit pour une utilisation par tous les services municipaux. Le Commissariat au commerce

Plus en détail

État des lieux des résidences pour aînés au Québec Par le Réseau FADOQ 2015-2016

État des lieux des résidences pour aînés au Québec Par le Réseau FADOQ 2015-2016 État des lieux des résidences pour aînés au Québec Par le Réseau FADOQ 215-216 23 février 215 Le Réseau FADOQ rassemble et représente les personnes de 5 ans et plus dans le but de conserver et d améliorer

Plus en détail

SONDAGE DES MEMBRES DE L APIGQ RÉSULTATS ET ANALYSE

SONDAGE DES MEMBRES DE L APIGQ RÉSULTATS ET ANALYSE SONDAGE DES MEMBRES DE L APIGQ RÉSULTATS ET ANALYSE SEPTEMBRE 2008 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 3 SONDAGE ET ÉCHANTILLONNAGE... 3 SONDAGE... 3 ÉCHANTILLONNAGE... 4 COMPILATION DES RÉSULTATS... 4

Plus en détail

Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003

Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003 Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003 PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR RAPPORT D'ÉTUDE Septembre 2006 N 8 Cette étude a été réalisée dans

Plus en détail

Enquête EPCI 2014 : l appropriation des TIC par les intercommunalités bretonnes

Enquête EPCI 2014 : l appropriation des TIC par les intercommunalités bretonnes Enquête EPCI 2014 : l appropriation des TIC par les intercommunalités bretonnes Nicolas Deporte & Margot Beauchamps Observatoire du GIS M@rsouin Prenant en compte le rôle croissant de l échelon intercommunal

Plus en détail

LA PÉRIODE D INSCRIPTION DÉBUTERA LE LUNDI 3 FÉVRIER ET SE TERMINERA LE VENDREDI 21 FÉVRIER 2014 À 16 H.

LA PÉRIODE D INSCRIPTION DÉBUTERA LE LUNDI 3 FÉVRIER ET SE TERMINERA LE VENDREDI 21 FÉVRIER 2014 À 16 H. CRITÈRES D ADMISSION ET D INSCRIPTION DES ÉLÈVES ET APPLICATION DES LIMITES TERRITORIALES DES ÉCOLES - année scolaire 2014-2015 (adoptés le 17 janvier 2014) LA PÉRIODE D INSCRIPTION DÉBUTERA LE LUNDI 3

Plus en détail

Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle. dans le spectacle vivant. Deuxième partie. La formation professionnelle continue

Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle. dans le spectacle vivant. Deuxième partie. La formation professionnelle continue Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle dans le spectacle vivant Deuxième partie La formation professionnelle continue - Données statistiques 2010 Troisième édition L'Observatoire

Plus en détail

Les non-salariés pluri-actifs permanents

Les non-salariés pluri-actifs permanents Les non-salariés pluri-actifs Franck Evain* Les pluri-actifs, c est-à-dire les personnes qui cumulent de manière permanente activité salariée (hors fonction publique d État) et activité non salariée, sont

Plus en détail

Sondage de CPA Canada sur les dépenses de l été

Sondage de CPA Canada sur les dépenses de l été Sondage de CPA Canada sur les dépenses de l été Document d information Préparé pour les Comptables professionnels agréés du Canada Le 30 juin 2015 Informations sur le sondage Le sondage de CPA Canada sur

Plus en détail

Un aperçu de certains congés sociaux offerts aux salariés conventionnés du Québec

Un aperçu de certains congés sociaux offerts aux salariés conventionnés du Québec Un aperçu de certains congés sociaux offerts aux salariés conventionnés du Québec par Patrick Bourassa * Ministère du Travail 4 avril 2006 * Patrick Bourassa était affecté, lors de la période de rédaction,

Plus en détail

Montréal et la RMR VERTES LES VILLES LES PLUS DU CANADA. Solutions énergétiques écologiques. Facteur Vert: les bicyclettes BIXI

Montréal et la RMR VERTES LES VILLES LES PLUS DU CANADA. Solutions énergétiques écologiques. Facteur Vert: les bicyclettes BIXI LES VILLES LES PLUS VERTES DU CANADA Montréal et la RMR Facteur Vert: les bicyclettes BIXI Solutions énergétiques écologiques Que font les grandes villes du pays pour favoriser les transports à émissions

Plus en détail

Panorama du marché hôtelier parisien

Panorama du marché hôtelier parisien OFFICE DU TOURISME ET DES CONGRÈS DE PARIS, AOUT 215 1 Sommaire Introduction..... 3 1. Evolution du nombre d hôtels à Paris par catégorie depuis 199.. 4 Un besoin de chambres supplémentaires en 22...5

Plus en détail

ALIMENTS INFANTILES DE DIVERSIFICATION

ALIMENTS INFANTILES DE DIVERSIFICATION ALIMENTS INFANTILES DE DIVERSIFICATION Première caractérisation du secteur (données 2012) SYNTHESE Etude du secteur des sauces condimentaires-oqali Données 2011-Edition 2013 EDITION 2014 Synthèse de l

Plus en détail

Service de la bibliothèque

Service de la bibliothèque Sondage LibQUAL+ 2013 Document de diffusion Service de la bibliothèque Université du Québec en Outaouais Septembre 2013 Introduction En février 2013, la bibliothèque a effectué un sondage auprès de la

Plus en détail

Portrait statistique des immigrants anglophones au Québec

Portrait statistique des immigrants anglophones au Québec Portrait statistique des immigrants anglophones au Québec Lorna Jantzen en collaboration avec Fernando Mata Février, 2012 Recherche et Évaluation Les points de vue et les opinions exprimés dans le présent

Plus en détail