DE DEMAIN DANS LE DOMAINE DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DE DEMAIN DANS LE DOMAINE DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION 2007-2008"

Transcription

1 LES QUALIFICATIONS DE DEMAIN DANS LE DOMAINE DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION Résultats d une enquête réalisée à l initiative de la Fedil auprès des entreprises industrielles, financières et commerciales du Grand-Duché de Luxembourg

2

3 Lexique 4 Abréviations 4 Références bibliographiques 4 Préface 5 Les partenaires du projet 6 : 1. La méthodologie de l enquête L objectif La démarche Choix des entreprises et des secteurs Choix des fonctions Taux de participation et couverture de l enquête 8 : 2. Les résultats de l enquête Les prévisions d embauche Des créations de postes prépondérantes et en augmentation Des exigences de niveaux de formation de plus en plus élevés Conclusions : les entreprises recherchent des profils hautement qualifiés Résultats des enquêtes précédentes Une externalisation croissante de certains services L externalisation des tâches informatiques : un marché à explorer davantage 12 : 3. Quelques fonctions dans le domaine des TIC Le CATP d informaticien qualifié : un apprentissage porteur d avenir Du contrat d apprentissage au contrat de travail à durée indéterminée Responsable du service administration systèmes et réseaux Responsable de projet Chef de projet informatique Responsable du service informatique 18 : 4. Annexes Fonctions couvertes par l enquête Définition des niveaux de formation L offre de formation initiale et continue au Grand-Duché de Luxembourg 22 Nos éditions précédentes 23 3

4 : Lexique APSAL : progiciel de calcul des salaires Back-up : sauvegarde de données ECTS : système européen de transfert et d accumulation de crédits, développé par l Union européenne et qui a pour but de faciliter la lecture et la comparaison des programmes d études des différents pays européens Firewall : élément du système informatique qui a pour fonction de faire respecter la politique de sécurité du réseau, qui définit quels sont les types de communication autorisés ou interdits ISP : Internet Service Provider IT : Information Technology Open Source : la désignation «Open Source» (source ouverte en français) s applique aux logiciels dont la licence respecte des critères précisément établis par l Open Source Initiative, c est-à-dire la possibilité de libre redistribution, d accès au code source et de travaux dérivés. Oracle : système de gestion de bases de données SAP : Systems Applications and Products for data processing; progiciel de gestion intégré, en informatique et management SaaS : Software as a Service SSII : Société de Services en Ingénierie Informatique Unix/Linux : système d exploitation (GNU Linux) Voip swyx : système de téléphonie via Internet Web : système hypertexte public fonctionnant sur Internet : Abréviations ABBL : Association des Banques et Banquiers, Luxembourg ADEM : Administration de l Emploi CC : Chambre de Commerce du Grand-Duché de Luxembourg CEDIES : Centre de Documentation et d Information sur l Enseignement Supérieur clc : Confédération Luxembourgeoise du Commerce CPOS : Centre de Psychologie et d Orientation Scolaires STATEC : Service central de la statistique et des études économiques TIC : Technologies de l Information et de la Communication : Références bibliographiques STATEC Les entreprises et les TIC en Statnews n 6/2008. Luxembourg CEDIES Dossiers carrières - Les métier de l informatique, Luxembourg FAIRWELL S.A Externaliser 99. Communiqué de presse. 4

5 : Préface L évolution des Technologies de l Information et de la Communication (TIC) et leur impact sur les entreprises, quelle que soit leur taille, s est passée à une vitesse extraordinaire. Le domaine des TIC étant très vaste, il importe de guider les jeunes, filles et garçons, dans le choix de leur orientation professionnelle. Tel est l objectif de cette étude qui, sur base d une enquête auprès des entreprises membres de la Fedil, de l ABBL et de la clc, a identifié les besoins à court terme des entreprises en matière de qualifications professionnelles dans le domaine des TIC. Selon le STATEC, début 2007, la quasi-totalité (97%) des entreprises luxembourgeoises informatisées occupant plus de 10 salariés avaient accès à Internet et deux tiers d entre elles disposaient d un site Web ou d une page d accueil. Ces chiffres témoignent du niveau de pénétration de l informatique dans l économie luxembourgeoise. Tout comme les publications précédentes, cette enquête devrait également servir d indicateur précieux aux services d orientation scolaire et professionnelle afin de connaître les qualifications qui seront recherchées à l avenir et dès lors permettre d adapter encore davantage la politique de la formation professionnelle à la réalité économique. L orientation scolaire et l orientation professionnelle jouent un rôle essentiel dans la construction du projet de carrière et d avenir des étudiants. Par ailleurs, le jeune diplômé doit être capable de se vendre et de démontrer quelle valeur ajoutée il est susceptible d apporter à l entreprise. En effet, le marché de l emploi luxembourgeois est très dynamique et concurrentiel étant donné sa localisation géographique au sein de la Grande Région, peuplée de 11 millions d habitants et donc regorgeant d un vivier de ressources humaines potentielles pour les entreprises. L économie a certes besoin de nouveaux savoir-faire et de compétences adaptées aux mutations technologiques, mais le jeune diplômé ne doit jamais oublier qu il doit se démarquer par rapport à des centaines d autres candidats potentiels pour le même poste. Par ailleurs, les salariés en situation d emploi ne peuvent pas se reposer sur la qualification acquise au terme de leurs études. C est pourquoi il importe d adapter une approche de formation continue assurant la remise à niveau tant théorique que pratique dans le cadre d un désir de reconversion ou d adaptation aux nouvelles données technologiques. Thierry NOTHUM Jean-Jacques ROMMES Nicolas SOISSON Directeur de la clc Directeur de l ABBL Directeur de la Fedil 5

6 : Les partenaires du projet Partenaires privés la Fedil - Business Federation Luxembourg Nicolas Soisson Marc Kieffer Emmanuelle Mathieu l ABBL (Association des Banques et Banquiers, Luxembourg) Jean-Jacques Rommes Danielle Haustgen la clc (Confédération Luxembourgeoise du Commerce) Thierry Nothum Janin Heniqui Silvia Teixeira la Chambre de Commerce du Grand-Duché de Luxembourg Partenaires publics Roger Thoss le Ministère de l Éducation nationale et de la Formation professionnelle Jerry Lenert (Service de la Formation professionnelle) Jos Medernach (CPOS) l Administration de l Emploi (ADEM) Karin Meyer (Service d Orientation professionnelle) la Cellule EURES de l ADEM en partenariat avec le CEPS/INSTEAD Fabienne Jacquet Arthur Tibesar Avec le concours de l Union Européenne (europa.eu.int/eures) 6

7 : 1. La méthodologie de l enquête 1.1. L objectif L objectif de l enquête est double : 1) guider les jeunes et leurs parents vers une orientation professionnelle correspondant aux besoins du marché dans le domaine étudié ; 2) apporter une information aux pouvoirs publics et aux professionnels de la formation pour assurer l adéquation entre les besoins des entreprises et les formations à dispenser. Le souhait des partenaires de l étude est, en outre, de mieux cerner les besoins des entreprises en matière de qualifications, pour pouvoir développer le marché de la formation continue de manière ciblée et donner une impulsion à l utilisation des TIC dans la formation initiale La démarche Afin de déterminer ces besoins, nous avons interrogé les entreprises industrielles, financières et commerciales sur leurs prévisions d embauche dans le domaine des TIC, dans les deux années à venir. Il peut s agir de recrutements suite à des départs (retraite notamment), mais aussi de créations d emplois nouveaux, synonymes d une expansion attendue ou programmée. Une liste de qualifications, définies en collaboration avec les experts des différents secteurs et validées par les départements de ressources humaines de grandes entreprises, était soumise à l échantillon sélectionné. L exercice réalisé a ses limites. Les résultats sont bien des prévisions d embauche et non des promesses définitives d engagement de la part des entreprises. Ces prévisions peuvent ne pas se réaliser, comme de nouveaux besoins peuvent aussi apparaître. La Fedil, l ABBL et la clc ont chacune défini leur propre échantillon et procédé à l envoi des questionnaires par courrier et / ou voie électronique Choix des entreprises et des secteurs L enquête a été réalisée par la Fedil, l ABBL et la clc auprès de leurs membres respectifs. Les secteurs suivants sont dès lors couverts par cette étude : - Industrie manufacturière - Construction - Services financiers - Commerce et services aux entreprises. Font partie de cette énumération les entreprises directement impliquées dans le domaine des TIC et que l on peut classer de la façon suivante : Production - Fabrication de machines de bureau et de matériel informatique - Fabrication de fils et câbles isolés - Fabrication de composants électroniques - Fabrication d appareils d émission et de transmission. - Fabrication d appareils de réception, d enregistrement ou de reproduction du son et de l image - Fabrication d instruments de mesure et de contrôle - Fabrication d équipements de contrôle des processus industriels. Services - Commerce en gros d appareils électroménagers et de radio-télévision - Commerce en gros de machines de bureau et de matériel informatique - Télécommunications - Location de machines de bureau et de matériel informatique - Conseils en systèmes informatiques - Réalisation de logiciels - Traitement de données - Activités de banques de données. 7

8 1.4. Choix des fonctions Le choix des professions est basé sur la nomenclature 2000 du Système d Information et des Télécommunications. Ce référentiel des emplois-métiers de l informatique et des télécommunications est une publication récurrente du Club informatique des grandes entreprises françaises (Cigref). Diverses autres sources, ainsi que l aide d experts d entreprises, ont permis d adapter la liste de départ en fonction de l évolution des profils professionnels. MEDIAS Développeur multimédia Graphic designer Responsable d'exploitation informatique Responsable sécurité des systèmes d'information E-BUSINESS Métiers en : Inf. de gestion d'entreprises Inf. scientifique (Indus. et Rech.) Inf. industrielle (usine, automatisation, ) Inf. communicante (réseaux) Micro-informatique Inf. documentaire Analyse et développement systèmes (finances) INFORMATIQUE LE MONDE DES TIC Conseiller en marketing mobile Conseiller aspects légaux et copyright TELECOM Spécialistes conception et administration de réseaux de télécommunication Monteurs et installateurs réseaux CONSEIL 1.5. Taux de participation et couverture de l enquête 255 entreprises ont participé à l enquête menée par la Fedil, l ABBL et la clc auprès de leurs affiliés respectifs dans les branches mentionnées ci-avant. La somme de leurs effectifs respectifs représente un total d environ salariés. Les résultats qui suivent indiquent les besoins exprimés par ces entreprises. Néanmoins, des tendances majeures apparaissent clairement. L enquête étant limitée aux affiliés des organisations participantes, qui ne sont pas nécessairement statistiquement représentatives des branches concernées, toute extrapolation à l ensemble de l économie est évidemment exclue. Par ailleurs, des secteurs fortement utilisateurs de technologies informatiques (comme par exemple les administrations publiques, l enseignement, le secteur de la santé, etc) ne figurent pas dans la population étudiée. Nombre de questionnaires Organisation envoyés retournés Taux de réponses Fedil ,0 % ABBL ,5 % clc ,3 % TOTAL ,1 % 8

9 : 2. Les résultats de l enquête 2.1. Les prévisions d embauche Les perspectives sont positives : 565 embauches prévues dans les deux années à venir par les 255 entreprises qui ont participé à l enquête (contre 655 embauches pour 330 entreprises en ). Notre enquête est avant tout un baromètre de l emploi dans les TIC. Cet emploi a continué à croître de manière ininterrompue. Dans les embauches projetées, les créations de postes restent supérieures aux remplacements. Cela prouve bien que les TIC, à la source de gains de productivité notables, se renforcent dans toutes les entreprises, quel que soit le secteur d activité, ainsi que le montrent les enquêtes citées plus loin. Les principaux groupes de fonctions dans lesquels sont prévues des embauches sont les suivants : Analyse, développement et maintenance logiciels Analyse, développement et administration système Analyse, développement et maintenance de matériel informatique Service client Coordination Conseil et développement de solutions Télécommunications 46 Les principales fonctions recherchées sont les suivantes : 1. Programmeur, développeur / Software Developer (Télécommunications) Commercial / Key Accounter Employé assistance utilisateur / Helpdesk Support Chef de projet / Project Coordinator Administrateur système / Systems Administrator Analyste / Analyst Administrateur réseau / Network Administrator Consultant / Consultant Concepteur système / System Developer Technicien système / Systems Technician Support clientèle / Customers Supporter Analyste métier / Business Analyst Concepteur de base de données / Database Developer Analyste fonctionnel / Functional Analyst Administrateur base de données / Database Administrator Administrateur Web / Web Administrator Responsable de qualité / Quality Management Coordinator Technicien de maintenance en informatique / Device Technician Ingénieur de réseaux de télécommunication / Data & Transmission Engineer Ingénieur maintenance / Field Engineer (Télécommunications) Coordinateur sécurité / Security Coordinator Testeur / Tester Architecte Software / Software Architect Auditeur / Auditor Ingénieur Réseaux / Network Operations Engineer 7 9

10 2.2. Des créations de postes prépondérantes et en augmentation Créations et remplacements 2005 Créations et remplacements 2007 Remplacements 37% Créations 63% Remplacements 32% Créations 68% 2.3. Des exigences de niveaux de formation de plus en plus élevés Les entreprises ont des exigences de niveaux de formation élevés pour la plupart des professions : le niveau «Bac +2» est un minimum requis dans près de 80% des cas. Les prévisions d embauche pour le niveau «Technicien» est en régression au profit du niveau «BAC». Néanmoins, l exigence d un diplôme de fin d études secondaires ou techniques se maintient à environ 20% des prévisions. N.B. : ces niveaux de qualification sont définis dans l annexe méthodologique. Pour les années 2001 à 2005, la classification des qualifications recensées dans le cadre de la présente enquête est celle ayant existé avant l entrée en vigueur de la loi du 12 août 2003 portant création de l Université du Luxembourg. Niveaux de formation recherchés 2005 Niveaux de formation recherchés 2007 CATP 1,2% Master/Doctorat 21,0% Technicien 10,4% BAC 9,5% Bachelor 28,4% BTS/DUT 29,6% 2.4. Conclusions : les entreprises recherchent des profils hautement qualifiés Nombre d offres : les prévisions sont nombreuses, ce qui traduit de réelles possibilités d embauche dans le secteur. Niveau de formation : bien que notre relevé ne soit pas totalement exhaustif, il apparaît clairement que les exigences de formation sont élevées pour la plupart des fonctions. Les créations de postes (68%) sont en nette progression par rapport aux prévisions des années précédentes (57% en 2003, 63% en 2005). 10

11 2.5. Résultats des enquêtes précédentes Enquête Entreprises participantes Emploi représenté Prévisions d embauche 2.6. Une externalisation croissante de certains services Créations Remplacements % 23% % 43% % 37% % 32% En termes absolus, les résultats indiquent que les prévisions d embauche sont en baisse. Néanmoins, le rapport entre les entreprises et les prévisions est resté stable depuis 2005, puisqu en 2007 encore, près d une entreprise sur deux prévoit d embaucher un salarié. L externalisation est un contrat de service qui consiste à confier pour une longue durée (supérieure à un an) à un prestataire de services externe la totalité d une fonction ou d un service de l entreprise. Le prestataire prend alors la responsabilité totale du management de la fonction ou du service avec un engagement de performance (FAIRWELL, 1999). Les entreprises luxembourgeoises font largement appel, depuis de nombreuses années, à des services externalisés, contribuant ainsi à la tertiairisation de l économie et au développement de la branche «services aux entreprises». Ce sont surtout les activités informatiques et la R&D (Recherche & Développement) qui connaissent une véritable explosion parmi les activités externalisées. Nous avons tenté de mesurer cette externalisation des tâches informatiques dans nos entreprises. Les résultats sont clairs : le recours à l externalisation, au moins partiel, va de 58 à 82% selon la tâche N Gestion du système informatique 24,1% 25,5% 10,6% 12,0% 21,8% 6,0% (216) Maintenance technique du parc informatique Externa lisation des tâches informatiques (N = Nombre d entreprises ayant répondu à cette question) 13,1% 30,5% 9,4% 15,5% 26,3% 5,2% (213) Gestion de bases de données 33,0% 19,6% 15,3% 8,2% 14,8% 9,1% (209) Elaboration d un site Web 20,7% 10,1% 11,0% 13,5% 30,8% 13,9% (208) Maintenance du site Web 25,8% 16,8% 11,0% 8,1% 23,9% 14,4% (209) Développement de logiciels spécifiques 15,6% 19,3% 14,6% 13,2% 29,3% 8,0% (212) Légende : 1 Jamais, pas du tout - 2 Occasionnellement, pour une petite partie - 3 Partiellement ± 50% 4 Très souvent, pour la majeure partie - 5 Toujours, totalement - 6 Pas concerné par l externalisation Gestion bases de données Maintenance site Web Elaboration site Web Gestion du système informatique Développement logiciels spécifiques Maintenance technique du parc informatique

12 2.7. L externalisation des tâches informatiques : un marché à explorer davantage Interview de Madame Amal Choury, Chief Information Officer et Fondée de pouvoir chez Eurobéton Madame Choury est responsable du réseau d information dans le Groupe Eurobéton et de sa plateforme SAP. Elle a suivi un cursus universitaire en Informatique de gestion à l Université de Metz. Selon Madame Choury, «afin de pouvoir positionner le rôle des TIC en tant qu outil de support pour les décisions et la stratégie de l entreprise, il faut connaître le fonctionnement de celle-ci». Ainsi, elle a parfait ses connaissances en gestion en suivant des formations complémentaires en management, logistique, production et finances. «Quand on souhaite avoir davantage de responsabilités dans son travail, il faut avancer pas à pas, en assimilant diverses fonctions». Quel a été votre parcours professionnel jusqu à présent? Après l université, j ai commencé en tant que consultante dans l environnement SAP dans une SSII française. Ma tâche consistait en l assistance des clients dans l implémentation et l intégration des solutions SAP. En 2000, j ai intégré le Groupe Ciments Luxembourgeois en tant que coordinatrice des filiales espagnoles du groupe Dyckerhoff AG, pour l ensemble des projets informatiques. Ensuite, je suis devenue responsable des domaines fonctionnels pour les filiales du groupe, au niveau luxembourgeois. En 2003, j ai été promue responsable de tout le département IT du Groupe Ciments Luxembourgeois et depuis 2006, je suis Chief Information Officer du Groupe Eurobéton. Quelles sont vos prochaines ambitions professionnelles? Depuis un certain temps, je travaille à la mise en place d un projet totalement innovant au Grand- Duché de Luxembourg, qui n existe d ailleurs pas sous cette forme-là, ni en France ni en Belgique. Je viens en effet de lancer l initiative de la création d une société, «e-kenz». Son objet consiste en la mise à disposition de la plate-forme SAP en mode SaaS à d autres PME, au sein d une plateforme commune. Ainsi, les petites et moyennes entreprises auront la possibilité de bénéficier d une solution intégrée, malgré son coût, sans devoir recourir à des ressources internes, comme le personnel qualifié et les infrastructures nécessaires. Les clients de e-kenz pourront ainsi se libérer des contraintes techniques et se concentrer sur leur corps de métier. Il faut savoir qu à l heure actuelle, il est devenu extrêmement difficile de trouver des informaticiens compétents en la matière. Le bassin de la Grande Région n arrivant même plus à satisfaire les besoins des entreprises au niveau de l analyse, du développement et de la maintenance de logiciels, les entreprises recrutent de très loin les compétences nécessaires. Le jeu du «débauchage à proximité», quant à lui, a pour effet de faire monter les enchères et de créer un climat hostile entre entreprises. Pourquoi avoir choisi de travailler dans l informatique? Je suis de nature combative et j aime faire bouger les choses. Mon parcours n a certes pas toujours été sans embûches. Il m a bien souvent fallu prouver que j avais les compétences nécessaires et que ce sont elles qui m avaient amenée à un poste à responsabilités. Que l on soit un homme ou une femme importe peu; les difficultés seront différentes pour l un et l autre, mais la formation sera la même pour tous. A celui qui saura en profiter le plus d en récolter les fruits. 12

13 : 3. Quelques fonctions dans le domaine des TIC 3.1. Le CATP d informaticien qualifié : un apprentissage porteur d avenir Afin d adapter l offre de l enseignement professionnel aux besoins techniques des entreprises, une formation en informatique a été lancée à partir de la rentrée 2001 au niveau du CATP. Cette formation permet de former des personnes à l accomplissement des tâches élémentaires en informatique dans les entreprises. Elle s étend sur trois années et s inscrit dans le régime concomitant, c est-à-dire que la formation pratique a lieu dans l entreprise et qu il s y ajoute une formation théorique de 16 heures hebdomadaires, suivie dans un lycée technique. Depuis sa création, 192 élèves ont suivi l apprentissage d informaticien qualifié. Conditions d accès à la formation L élève doit avoir réussi au moins une classe de 9e PO (9e polyvalente) et avoir conclu un contrat d apprentissage avec un employeur-formateur. Lieu de formation Lycée technique des Arts et Métiers Eléments de compétences acquis à l issue de la formation Les activités de l informaticien qualifié sont constituées principalement de travaux de routine qui exigent des connaissances informatiques spécifiques. Montage et entretien de PC s : - Raccorder des PC s à des réseaux informatiques existants - Réaliser l extension d unités existantes par ajout ou échanges de composants - Détecter et analyser les erreurs sur des appareils défectueux - Echanger les composants défectueux / réaliser l assemblage et le démontage des ordinateurs - Entretenir les pièces d usure - Installer les périphériques d ordinateurs - Installer et configurer des logiciels standards - Installer et actualiser les systèmes d exploitation et les logiciels courants - Configurer les postes de travail en fonction de leur utilisation spécifique - Entretenir les logiciels et les pilotes de périphériques - Prendre les mesures de sécurité : back-up, Firewall, Anti-virus - Connecter un PC à Internet. Vente de matériel et suivi des clients potentiels - Initiation des utilisateurs dans des configurations nouvelles ou existantes - Apprendre à construire et entretenir les relations avec les clients. Part du volume total de la formation Durée (heures) Ecole / centre de formation 40% 2044 Environnement professionnel 60% 3068 Durée totale de la formation conduisant au certificat 100%

14 Le détenteur du CATP d informaticien qualifié peut postuler dans tous les secteurs d activités utilisant des TIC. Par ailleurs, il a accès à une classe de 12e secondaire technique, régime du technicien. L élève intéressé par cette formation s adresse au Service d Orientation professionnelle de l Administration de l Emploi (ADEM), notamment pour avoir les coordonnées d entreprises formatrices. Pour toute information complémentaire, notamment sur le système national de qualifications : Du contrat d apprentissage au contrat de travail à durée indéterminée Interview de M. Mike Weimichkirch, embauché sous contrat à durée indéterminée auprès de la société Sita Software S.A, suite à son apprentissage. Quelle est votre fonction actuelle et en quoi consiste votre travail? Je suis actuellement informaticien auprès de Sita Software S.A., une société qui emploie 25 salariés. Mes tâches sont nombreuses et variées : création de sites Web, administration de ser veurs Linux & Windows, gestion de systèmes firewall, second level support Linux, vente et conseil, administration et maintenance de systèmes voip swyx, dépannage de clients sur sites, installation et configuration de postes de travail, réparation de machines défectueuses, travail en équipe avec programmeurs Quelles sont les qualités / compétences requises pour suivre une formation menant au CATP d informaticien qualifié? - s intéresser à la matière ; - avoir de préférence quelques notions préexistantes en informatique ; - avoir un bon sens logique ; - pouvoir consacrer beaucoup de temps à sa propre formation (rédaction de rapports ) ; - avoir envie de se familiariser davantage avec la matière pendant son temps libre. Que vous a apporté cette formation? La formation m a apporté les connaissances de base nécessaires à la résolution de problèmes et une bonne approche théorique des systèmes de réseaux. J ai, par ailleurs, pu jeter un petit coup d œil dans l énorme dimension de l informatique ainsi que dans le monde du travail, même si cette partie de la formation n était pas prépondérante. Quelles sont les qualités / compétences requises pour exercer votre fonction actuelle? - patience, persévérance et des nerfs d acier ; - un sens logique ; - beaucoup de curiosité et d intérêt ; - être autonome dans la recherche de solutions diverses ; - savoir utiliser des outils de recherche, comme Google par exemple ; - être toujours prêt à tester de nouvelles softwares ou hardwares ; - ne pas se reposer sur ses acquis, en s informant constamment et en suivant des formations continues ; - connaître plusieurs langues est un atout supplémentaire. Quels conseils donneriez-vous aux jeunes intéressés par le cycle de formation menant au CATP d informaticien qualifié? Tout d abord, l étudiant doit être bien certain de vouloir orienter son avenir professionnel vers l informatique. Travailler dans ce domaine va bien au-delà du fait de jouer devant son écran. L informatique en tant que métier est très différente de l informatique en tant que hobby. Il faut aussi savoir comment se comporter avec les autres, étant donné que l humeur d un client peut nécessiter beaucoup de doigté et de patience. Comment vous projetez-vous dans l avenir? Je souhaite davantage m orienter vers les systèmes de réseaux Linux, en espérant pouvoir parfaire mon développement personnel et voir encore beaucoup de nouvelles choses. Par ailleurs, j envisage de suivre des cours du soir pour atteindre une qualification plus élevée et de prendre des cours de comptabilité. 14

15 3.3. Responsable du service administration systèmes et réseaux Interview de M. Pierre-Yves Dubreucq, âgé de 25 ans, responsable du service administration systèmes et réseaux chez Audaxis, une société de service IT implantée au Luxembourg, en France, en Belgique, en Suisse et en Tunisie. En quoi consiste votre travail? Ma tâche consiste dans l exploitation et l évolution du réseau et des serveurs de production qui comprend notamment la gestion des incidents et des problèmes pouvant survenir lors de l exploitation des serveurs. Je dois veiller à la disponibilité de l application 24/24h et 7/7j (ex. : internet, réseau, site Web, messagerie, mailings ), dans un souci de performance optimale et de sécurité. Dans mon métier, il est très important de suivre les évolutions technologiques. Je dois rester attentif au développement de nouvelles technologies, ainsi qu aux éventuelles failles de sécurité propres à nos architectures. Dans mon rôle de responsable du service administration systèmes et réseaux, je dois superviser mon collaborateur et veiller au bon fonctionnement de mon service. En tant qu administrateur systèmes et réseaux, je dois également veiller au bon fonctionnement des machines et de la communication entre les machines. Quel a été votre parcours professionnel? J ai fait un Bac +2 en alternance en tant que technicien administrateur systèmes et réseaux à la CESI Nord-Normandie Rouen (F). La société dans laquelle j ai complété ma formation est une société de services informatiques et éditeur de logiciels. Après mon diplôme, j ai travaillé dans une société industrielle, où j étais en charge du réseau pour six sites d implantation à travers la France. Il y a deux ans, j ai rejoint Audaxis. Depuis un an, je suis responsable du service administration système et réseau. A côté de mon travail, je prépare une formation en cours du soir en vue de l obtention d un diplôme d ingénieur systèmes, réseaux et multimédia afin de compléter mes connaissances et de valider mes acquis. Quelles sont les conditions de travail? Quels sont les bons et les mauvais côtés? Je travaille en principe aux heures de bureau de 9h00 à 18h30. Cet horaire me permet d être disponible pendant les heures d ouvertures des entreprises. Régulièrement, j ai des plages d astreintes où je dois être disponible en dehors des heures de travail pour intervenir en cas de problèmes. En cas de crash d un serveur, la durée de travail est indéterminée. Pour le côté positif, on peut retenir le côté stimulant du stress. De plus je vois plein de technologies différentes. Ce métier donne une possibilité d épanouissement très vaste. Il existe un large panel de possibilités d applications et d emploi. C est un métier passionnant pour passionnés. Même si avant mes études j étais déjà intéressé par les technologies de l information, la passion est devenue plus forte pendant mes études lors de la découverte de «l Open Source» et plus particulièrement GNU/Linux. Comment vous projetez-vous dans l avenir? Dans ma position actuelle, je peux soit évoluer pour devenir un expert, soit entrer de plus en plus dans le management. Dans tous les cas, je désire augmenter la qualité de service rendu à nos clients et consolider notre expertise sur les technologies proposées, actuelles et futures et, dans une certaine continuité, augmenter le nombre de personnes dans mon service. Quelles sont les qualités requises? Je pense que pour exercer mon métier il faut faire preuve de curiosité et de passion. En effet, les métiers dans les TIC évoluent très rapidement, il faut se former en permanence et il faut être ouvert d esprit et objectif. En même temps, il faut être polyvalent, avoir beaucoup de rigueur (respecter les procédures de travail), être persévérant et garder son sang froid. De plus, il faut avoir une bonne gestion du temps (exécuter les tâches de fond tout en parant aux incidents ). 15

Résultats d une enquête réalisée à l initiative de la Fedil auprès des entreprises industrielles, financières et commerciales du Grand-Duché de

Résultats d une enquête réalisée à l initiative de la Fedil auprès des entreprises industrielles, financières et commerciales du Grand-Duché de DANS LE DOMAINE DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION Résultats d une enquête réalisée à l initiative de la Fedil auprès des entreprises industrielles, financières et commerciales du

Plus en détail

Table des matières. Introduction

Table des matières. Introduction Table des matières Introduction A la suite de l obtention de mon baccalauréat économique et social mention assez bien, je me suis dirigée vers la formation Gestion des Entreprises et des Administrations

Plus en détail

Demain s écrit aujourd hui

Demain s écrit aujourd hui exigence INSTITUT RÉGIONAL D ÉTUDES DE TECHNIQUES APPLIQUÉES implication résultats Demain s écrit aujourd hui www.irta.fr Pour un jeune, choisir IRTA c est adopter un état d esprit responsable et s impliquer

Plus en détail

MMA - Projet Capacity Planning LOUVEL Cédric. Annexe 1

MMA - Projet Capacity Planning LOUVEL Cédric. Annexe 1 Annexe 1 Résumé Gestion Capacity Planning Alternance réalisée du 08 Septembre 2014 au 19 juin 2015 aux MMA Résumé : Ma collaboration au sein de la production informatique MMA s est traduite par une intégration

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Module Projet Personnel Professionnel

Module Projet Personnel Professionnel Module Projet Personnel Professionnel Elaborer un projet personnel professionnel. Connaissance d un métier, d une entreprise ou d un secteur d activités. Travail individuel de recherche SUIO-IP Internet

Plus en détail

Ma Licence à l ESTIM

Ma Licence à l ESTIM Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique L Ecole Supérieure des Technologies d Informatique et de Management Ma Licence à l ESTIM Livret des études Année universitaire 2010-2011

Plus en détail

LICENCE. Informatique

LICENCE. Informatique LICENCE Qu est-ce que l informatique? L informatique est la science du traitement automatique de l information. Des données numériques issues de supports variés (texte, image, son, vidéo) sont représentées,

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste OFFRE D EMPLOI 1 Introduction Définir une offre d emploi type n est pas un processus anodin à sous-estimer. En effet, l offre que l entreprise va communiquer représente la proposition d emploi vacant.

Plus en détail

Dans l attente de votre réponse, favorable je l espère, veuillez agréer, Madame, Monsieur, l expression de mes sentiments les meilleurs.

Dans l attente de votre réponse, favorable je l espère, veuillez agréer, Madame, Monsieur, l expression de mes sentiments les meilleurs. Je suis actuellement en cinquième année d études universitaires pour la préparation d un Master 2 en Fiscalité et Droit des Affaires au Groupe Ecole des Hautes Etudes Commerciales à X. Je désire poursuivre

Plus en détail

SERVICES RELATIFS A L EXPLOITATION DE RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS (Terrestres et satellitaires)

SERVICES RELATIFS A L EXPLOITATION DE RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS (Terrestres et satellitaires) PROBLEMATIQUE - L APPROCHE JADE Telecom L exploitation de réseaux de télécommunications implique pour les entreprises la prise en compte de différents points importants : La mise en place de personnel

Plus en détail

DIPLOME D INGENIEUR EN FINANCE - MANAGEMENT

DIPLOME D INGENIEUR EN FINANCE - MANAGEMENT DUREE DIPLOME D INGENIEUR EN FINANCE - MANAGEMENT Trois années universitaires théoriques en cours du jour ou en cours du soir. ADMISSION Sont admis en première année d ingénieur les titulaires d un diplôme

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT ET ADMINISTRATION DES ENTREPRISES (M2)

MASTER MANAGEMENT ET ADMINISTRATION DES ENTREPRISES (M2) MASTER MANAGEMENT ET ADMINISTRATION DES ENTREPRISES (M2) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master Domaine : Droit, Economie, Gestion Mention : Management et administration des entreprises Présentation

Plus en détail

MASTER PARCOURS DIRECTION D ENTREPRISE ET METIERS DU CONSEIL SCIENCES DU MANAGEMENT SPÉCIALITÉ INGENIERIE DU MANAGEMENT. www.univ-littoral.

MASTER PARCOURS DIRECTION D ENTREPRISE ET METIERS DU CONSEIL SCIENCES DU MANAGEMENT SPÉCIALITÉ INGENIERIE DU MANAGEMENT. www.univ-littoral. MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT SPÉCIALITÉ INGENIERIE DU MANAGEMENT PARCOURS DIRECTION D ENTREPRISE ET METIERS DU CONSEIL www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION Cette formation

Plus en détail

Abréviations 4. Préface 5. 2. Le contexte socio-économique : 9 emploi, externalisation des services des TIC

Abréviations 4. Préface 5. 2. Le contexte socio-économique : 9 emploi, externalisation des services des TIC SOMMAIRE Les partenaires du projet 4 Abréviations 4 Préface 5 1. Les objectifs de l enquête : 6 les qualifications recherchées par les entreprises industrielles, financières et commerciales dans le domaine

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Alternance d excellence

Alternance d excellence Recrutez un(e) futur(e) Ingénieur(e) en Systèmes, Réseaux et Télécommunications Formation ingénieur en alternance Alternance d excellence 4 jours / semaine en entreprise Université de technologie de Troyes

Plus en détail

Programme de formations

Programme de formations Programme de formations Member of Group LES DEFIS DE LA QUALITE Pourquoi mettre en place un Système de Management de la Qualité? Faire évoluer les comportements, les méthodes de travail et les moyens pour

Plus en détail

Valoriser son parcours professionnel

Valoriser son parcours professionnel Module - 1 Valoriser son parcours professionnel Vous devez vous préparez à intégrer le marché du travail. Pour cela, vous allez devoir apprendre à parler de vos études en termes professionnels et non disciplinaires.

Plus en détail

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production Garantir un haut niveau de production 1 - Ingénieur industrialisation 2 - Ingénieur maintenance 3 - Ingénieur méthodes 4 - Ingénieur production 5 - Ingénieur qualité projet 6 - Ingénieur résident qualité

Plus en détail

Les objectifs du bilan de compétences.

Les objectifs du bilan de compétences. Les objectifs du bilan de compétences. Qu est ce qu un bilan de compétences? Pourquoi faire un bilan de compétences? Comment se déroule un bilan de compétences? Quelle est la méthodologie utilisée? Le

Plus en détail

Zoom études : Informatique et télécoms Auditorium de l Institut Français du Bénin

Zoom études : Informatique et télécoms Auditorium de l Institut Français du Bénin Zoom études : Informatique et télécoms Auditorium de l Institut Français du Bénin Samedi 5 octobre 2013 1 Introduction Informatique Le secteur Informatique en quelques chiffres 530 000 personnes, soit

Plus en détail

Etabli le : 30.04.15 Par : F. Genoud / V. Borin Remplace la version du :

Etabli le : 30.04.15 Par : F. Genoud / V. Borin Remplace la version du : CAHIER DES CHARGES 1. Actualisation Etabli le : 30.04.15 Par : F. Genoud / V. Borin Remplace la version du : Motif d actualisation : Mise au concours du poste 2. Identification du poste Département : INFRASTRUCTURES

Plus en détail

Présentation du Programme Régional de Formations Qualifiantes

Présentation du Programme Régional de Formations Qualifiantes Présentation du Programme Régional de Formations Qualifiantes Le Programme Régional de Formations Qualifiantes (PRFQ) a pour objectif d aider les ligériens à accéder et à se maintenir dans un emploi durable

Plus en détail

Faculté Administration et échanges internationaux

Faculté Administration et échanges internationaux Faculté Administration et échanges internationaux Master 2 - AEI Spécialité Commerce Electronique 23 octobre 2014 Page 1 Plan Faisons connaissance E-commerce : Bilan en 2013 Présentation du Master E-Commerce

Plus en détail

1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE 3. DEFINITION DES EMPLOIS COMMERCIAUX TYPES

1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE 3. DEFINITION DES EMPLOIS COMMERCIAUX TYPES Secrétaire commerciale Module 1 : Fiches de commerce Chapitre 2 : Les métiers commerciaux Plan du Chapitre 2 : Les métiers commerciaux 1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE 2. ANALYSE D'UNE OFFRE

Plus en détail

PARTIE 1 Le dispositif de validation des acquis de l expérience

PARTIE 1 Le dispositif de validation des acquis de l expérience PARTIE 1 Le dispositif de validation des acquis de l expérience 10952_VAE_p001p005.indd 5 22/05/08 11:47:18 FICHE 1 Le principe et les modalités de la VAE Faire reconnaître vos connaissances, aptitudes

Plus en détail

LA TECHNOLOGIE DU LENDEMAIN

LA TECHNOLOGIE DU LENDEMAIN LA TECHNOLOGIE DU LENDEMAIN Société : VNEXT est une société de conseil et d expertises technologiques dans le domaine de l infrastructure IT, le développement des logiciels et la formation professionnelle.

Plus en détail

Chef de projet informatique CHEF DE PROJET INFORMATIQUE

Chef de projet informatique CHEF DE PROJET INFORMATIQUE Direction des Ressources humaines Chef de projet informatique J CHEF DE PROJET INFORMATIQUE Direction : Systèmes d Information Service : Études et développement Pôle : Projet et gestion applicative POSITIONNEMENT

Plus en détail

LICENCE. S.U.I.O. - UNIVERSITE DU MAINE - Le Mans - Laval. Mention : ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE DOMAINE ECONOMIE, GESTION

LICENCE. S.U.I.O. - UNIVERSITE DU MAINE - Le Mans - Laval. Mention : ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE DOMAINE ECONOMIE, GESTION DOMAINE ECONOMIE, GESTION Faculté de Droit, des Sciences Economiques et de Gestion Avenue O. Messiaen 72085 Le Mans cedex 9 Tél 02 43 83 31 22 (et 31 14) scol-ecodroit@univ-lemans.fr Fax : 02 43 83 31

Plus en détail

MARKETING & NUMERIQUE

MARKETING & NUMERIQUE Ecofac Business School ECOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE ET DE MANAGEMENT 1ère année PRÉPA EUROPÉENNE MARKETING & NUMERIQUE La PRÉPA Européenne Marketing et Numérique est une formation post Bac qui se compose

Plus en détail

Une formation pour un métier Formations en Cours du soir Enseignement à distance VAE

Une formation pour un métier Formations en Cours du soir Enseignement à distance VAE Informatique Une formation pour un métier Formations en Cours du soir Enseignement à distance VAE Conservatoire national des arts et métiers Les métiers de l Informatique L informatique est un outil majeur

Plus en détail

Systèmes d information

Systèmes d information 11 Systèmes Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est de concevoir, développer, exploiter et entretenir des solutions (logicielles et matérielles) répondant aux besoins collectifs et individuels

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR EN ALTERNANCE

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR EN ALTERNANCE INTRODUCTION LES h LIEUX D EXERCICES DU METIER a Les entreprises connaissent actuellement de profonds changements organisationnels notamment le recentrage sur les métiers et les missions de l entreprise.

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Management du tourisme et des loisirs, spécialité e-commercialisation des produits touristiques de l Université de Corse Pasquale

Plus en détail

Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution

Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution Les secteurs qui recrutent Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution On trouve des diplômés des écoles de commerce dans tous les secteurs d activité. C est l avantage qu offrent

Plus en détail

Formation d ingénieurs en alternance préparant au titre. Physique Electronique de Lyon, CPE Lyon spécialité Informatique et Réseaux de Communication,

Formation d ingénieurs en alternance préparant au titre. Physique Electronique de Lyon, CPE Lyon spécialité Informatique et Réseaux de Communication, Formation d ingénieurs en alternance préparant au titre d Ingénieur diplômé de l Ecole Supérieure de Chimie Physique Electronique de Lyon, CPE Lyon spécialité Informatique et Réseaux de Communication,

Plus en détail

Comment mesurer l'impact des solutions "on demand" sur la valeur du Système d Information?

Comment mesurer l'impact des solutions on demand sur la valeur du Système d Information? www.observatoire-immateriel.com Comment mesurer l'impact des solutions "on demand" sur la valeur du Système d Information? Philippe Taillefert Responsable des achats BWI France Stephane Benayoun, Expert-comptable

Plus en détail

Enquête sur le devenir des diplômés 2007 de Licence Professionnelle au 1 er décembre 2009

Enquête sur le devenir des diplômés 2007 de Licence Professionnelle au 1 er décembre 2009 Enquête sur le devenir des diplômés 2007 de Licence Professionnelle au 1 er décembre 2009 L enquête a été réalisée entre décembre 2009 et mars 2010. Elle concerne les diplômés de 2007 de 12 licences professionnelles

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

Programmation orientée objet et technologies Web

Programmation orientée objet et technologies Web Programmation orientée objet et technologies Web LEA.3N, version 2012 Information : (514) 376-1620, poste 7388 Programme de formation Type de sanction Attestation d études collégiales permettant de cumuler

Plus en détail

Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009

Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009 Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009 Les entreprises du paysage de la CNATP ont 6 mois après la date d extension

Plus en détail

Zoom études : Informatique et télécoms Auditorium de l Institut Français du Bénin

Zoom études : Informatique et télécoms Auditorium de l Institut Français du Bénin Zoom études : Informatique et télécoms Auditorium de l Institut Français du Bénin Samedi 3 octobre 2015 1 Introduction Informatique et Télécoms Secteurs au service des autres domaines!!! Conception de

Plus en détail

Mot de président : Licences Bac +3

Mot de président : Licences Bac +3 Mot de président : La formation joue un rôle capital dans la vie de chaque personne, visant à lui permettre et indépendamment de son statut, d acquérir et d actualiser des connaissances et des compétences

Plus en détail

Fonctions Informatiques et Supports Opérationnels

Fonctions Informatiques et Supports Opérationnels Fonctions Informatiques et Supports Opérationnels Nos métiers par activité Nos métiers de l informatique comprennent d une part un volet études et d autre part la gestion des infrastructures ; les fonctions

Plus en détail

Microsoft Office Specialist

Microsoft Office Specialist Microsoft Office Specialist http://www.microsoft.com/france/formation/cert/office Contactez-nous par e-mail : infomos@microsoft.com 2005 Microsoft Corporation. Tous droits réservés. Microsoft, le logo

Plus en détail

BTS - DUT. Durée de 2 ans. Nombreux exercices pratiques. DUT dans les universités, les BTS dans des lycées.

BTS - DUT. Durée de 2 ans. Nombreux exercices pratiques. DUT dans les universités, les BTS dans des lycées. BTS - DUT Durée de 2 ans. Nombreux exercices pratiques. DUT dans les universités, les BTS dans des lycées. Les DUT permettent plus facilement la poursuite en école de commerce.. Travail soutenu avec 35

Plus en détail

Contrats en alternance. Devenez acteur d un monde qui change, Rejoignez BNP Paribas!

Contrats en alternance. Devenez acteur d un monde qui change, Rejoignez BNP Paribas! Contrats en alternance Devenez acteur d un monde qui change, Rejoignez BNP Paribas! BNP Paribas est leader des services bancaires et financiers en Europe avec ses quatre marchés domestiques : Belgique,

Plus en détail

Fiche d animation pédagogique. «Une classe, une entreprise»

Fiche d animation pédagogique. «Une classe, une entreprise» Fiche d animation pédagogique «Une classe, une entreprise» Niveau concerné : 2 nde 1 ère Terminale 2 nde pro 1 ère pro Terminale pro Objectif général : Valoriser et développer des actions en collaboration

Plus en détail

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Les facteurs de succès de l entreprise Francis DAVID Présentation Parcours Professionnel

Plus en détail

Des formations métiers pour maîtriser la science actuarielle

Des formations métiers pour maîtriser la science actuarielle Des formations métiers pour maîtriser la science actuarielle ISUP, l excellence statistique au service de l actuariat des métiers porteurs Les métiers de l actuariat sont des pièces maîtresses du monde

Plus en détail

Formation Continue Les cycles de compétences. Présentation générale

Formation Continue Les cycles de compétences. Présentation générale Formation Continue Les cycles de compétences Présentation générale Les cycles de compétences : Introduction Les cycles proposés Dans le but de développer et de promouvoir de façon systématique un certain

Plus en détail

LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION

LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Commission de concertation de l Enseignement de Promotion sociale LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION COMMISSION

Plus en détail

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins Qu une entreprise cherche à s adapter à son environnement et/ou à exploiter au mieux ses capacités distinctives pour développer un avantage concurrentiel, son pilotage stratégique concerne ses orientations

Plus en détail

Les métiers de la comptabilité

Les métiers de la comptabilité Les métiers de la comptabilité Présentation des métiers Les entreprises ne peuvent se passer de comptables. On trouve ces derniers partout ; ils travaillent soit dans des petites et moyennes entreprises

Plus en détail

DUT TECHNIQUES DE COMMERSIALISATION

DUT TECHNIQUES DE COMMERSIALISATION DUT TECHNIQUES DE COMMERSIALISATION RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : DUT Domaine : Droit, Economie, Gestion Nature de la formation : Mention Niveau d'étude visé : BAC +2 Composante : Institut universitaire

Plus en détail

Solvabilité II Solution elearning

Solvabilité II Solution elearning Solvabilité II Solution Solvabilité II Solution Jusqu à présent les programmes Solvabilité II se sont surtout concentrés sur les éléments quantitatifs. La mise en place réussie de Solvabilité II exige

Plus en détail

LICENCE ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE

LICENCE ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE LICENCE ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE Plus d'infos Crédits ECTS : 180 / Durée : 3 ans / Niveau d'étude : BAC +3 Nature de la formation : Diplôme Stage : Obligatoire (1) Composante Droit - Economie

Plus en détail

Modèles de lettres réseau

Modèles de lettres réseau Lettre de demande d entretien suite à une recommandation Mentionnez la personne qui vous recommande J ai travaillé avec votre collègue Cécile Dubois, lorsqu elle était en poste chez Renault. Elle connaît

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Zoom études : Commerce et gestion Auditorium de l Institut Français du Bénin

Zoom études : Commerce et gestion Auditorium de l Institut Français du Bénin Zoom études : Commerce et gestion Auditorium de l Institut Français du Bénin Samedi 23 Novembre 2013 Introduction : le commerce en quelques chiffres 590 000 entreprises Commerce de gros Commerce de détail

Plus en détail

Après un Bac technologique STI Systèmes d information et numérique

Après un Bac technologique STI Systèmes d information et numérique Après un Bac technologique STI Systèmes d information et numérique Après le bac STI Filières SÉLECTIVES À L ENTRÉE IUT STS CPGE bulletins de première admission sur dossier notes des épreuves anticipées

Plus en détail

Mon état civil. Ma situation

Mon état civil. Ma situation Nom : Prénom : Tél :. Activité : Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur des Services à la personne. Votre Chambre de Commerce et d Industrie a élaboré ce guide pour vous aider à : - vous poser

Plus en détail

OUTILS. Postuler par. télécandidature

OUTILS. Postuler par. télécandidature OUTILS Postuler par Conception Pôle emploi Bretagne Utilisation interne & externe - 02/04/2008 1 La est un service par pole-emploi.fr, qui permet au candidat de se positionner de façon active et rapide

Plus en détail

Lycée Saint-Sébastien 4, Rue Hervé De Guébriant BP 30819 29208 LANDERNEAU cedex TEL : 02.98.85.12.55 FAX : 02.98.85.45.67 @ mail :

Lycée Saint-Sébastien 4, Rue Hervé De Guébriant BP 30819 29208 LANDERNEAU cedex TEL : 02.98.85.12.55 FAX : 02.98.85.45.67 @ mail : Lycée Saint-Sébastien 4, Rue Hervé De Guébriant BP 30819 29208 LANDERNEAU cedex TEL : 02.98.85.12.55 FAX : 02.98.85.45.67 @ mail : collegelycee@st-sebastien.fr Site web : www.st-sebastien.fr L assurance

Plus en détail

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel des périphériques et des applications des périphériques et des applications La

Plus en détail

Journée des cadres de santé diététiciens. AFDN Paris 20 janvier 2012

Journée des cadres de santé diététiciens. AFDN Paris 20 janvier 2012 Journée des cadres de santé diététiciens AFDN Paris 20 janvier 2012 Journée des cadres de santé diététiciens du 20 janvier 2012 La réforme des études paramédicales et des cadres de santé ORGANISATION &

Plus en détail

S T E DELTA-C FORMATION UNIVERSITAIRE. Centre de Formation et d Appui Conseil pour le Développement Local

S T E DELTA-C FORMATION UNIVERSITAIRE. Centre de Formation et d Appui Conseil pour le Développement Local DELTA-C Centre de Formation et d Appui Conseil pour le Développement Local FORMATION UNIVERSITAIRE ETABLI EN 2009 PROGRAMMES DE LMD (LICENCES-MASTERS-DOCTORATS) Fiche Scientifique et Pédagogique DOMAINE

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR D ADMINISTRATION DES ENTREPRISES DE GAFSA Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 6 : PGI : Progiciels de Gestion Intégrés ERP : Enterprise

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

CQPI Technicien qualité

CQPI Technicien qualité CQPI Technicien qualité Public concerné Salariés ou futurs salariés qui auront pour mission d assurer le contrôle de la qualité et de participer à l amélioration des modes de production et/ou à la mise

Plus en détail

Profil professionnel Section : Bachelier en informatique & systèmes finalité informatique industrielle

Profil professionnel Section : Bachelier en informatique & systèmes finalité informatique industrielle Section : Bachelier en informatique & systèmes Page 1/6 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera durant ses études de

Plus en détail

Document de présentation. HRcareers. 1 er site dédié à l emploi et à la formation RH et droit social. www.hrcareers.fr

Document de présentation. HRcareers. 1 er site dédié à l emploi et à la formation RH et droit social. www.hrcareers.fr Document de présentation HRcareers 1 er site dédié à l emploi et à la formation RH et droit social www.hrcareers.fr SOMMAIRE 1. Qui sommes nous? 2. Le 1 er site emploi/formation des professionnels RH et

Plus en détail

MASTER. Logistique. Domaine : Droit, Economie, Gestion. Mention : Logistique et distribution

MASTER. Logistique. Domaine : Droit, Economie, Gestion. Mention : Logistique et distribution MASTER Logistique Domaine : Droit, Economie, Gestion Mention : Logistique et distribution Parcours : Management logistique Ingénierie logistique Organisation : Ecole Universitaire de Management Lieu de

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience Notice concernant le Livret 2

Validation des Acquis de l Expérience Notice concernant le Livret 2 Validation des Acquis de l Expérience Notice concernant le Livret 2 Après le dépôt d un Livret 1, votre demande de validation a été déclarée recevable par un courrier du Rectorat. À partir de la date du

Plus en détail

Plus De Cartouches 2013/2014

Plus De Cartouches 2013/2014 Plus De Cartouches 2013/2014 Page 1 SOMMAIRE INTRODUCTION ET PRESENTATION...3 MISSIONS...4 LE CONTEXTE DES MISSIONS...4 LES OBJECTIFS...4 LES CONTRAINTES...5 REALISATIONS...6 CHOIX EFFECTUÉS...6 RÉSULTATS...10

Plus en détail

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Patrick CONVERTY Directeur Commercial www.cibeo-consulting.com Approche globale de la performance Stratégie Système

Plus en détail

Le nouveau BTS des Métiers de l Esthétique Cosmétique Parfumerie, 2 années d études pour accélérer sa carrière!

Le nouveau BTS des Métiers de l Esthétique Cosmétique Parfumerie, 2 années d études pour accélérer sa carrière! Régine Ferrère Présidente de la CNEP Membre de la 19 ème CPC de l Education NATIONALE Frédéric Lefret Président de la FFEEP Le nouveau BTS des Métiers de l Esthétique Cosmétique Parfumerie, 2 années d

Plus en détail

Description Master General Management

Description Master General Management Description Master General Management L intérêt de ce master, qui s appuie sur un partenariat entre d un côté l école d ingénieur Polytech Annecy Chambéry et de l autre l Institut de Management de l Université

Plus en détail

Equinoxe vous informe

Equinoxe vous informe édito Equinoxe vous informe PROGRAMME DE NOS ForMATIONS Nous avons le plaisir de vous trmettre notre programmation pour le 2 ème semestre 2014. 2014 est une année particulière pour Equinoxe, puisque c'est

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Intégration des systèmes voix et données de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation

Plus en détail

Profil d études détaillé. Section : Informatique et systèmes Finalité : Technologie de l informatique

Profil d études détaillé. Section : Informatique et systèmes Finalité : Technologie de l informatique Section : Informatique et systèmes Finalité : Technologie de l informatique Page 1/6 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera

Plus en détail

En outre, son architecture logicielle moderne lui confère une stabilité, une rapidité de traitement ainsi qu ergonomie optimale.

En outre, son architecture logicielle moderne lui confère une stabilité, une rapidité de traitement ainsi qu ergonomie optimale. LE PRODUIT Maitrisez la gestion de votre activité Integral deviendra votre partenaire privilégié dans la gestion de votre activité et de votre comptabilité. Sa large couverture fonctionnelle vous permettra

Plus en détail

Enquête de satisfaction 2015 réalisée du 8 au 26 juin 2015. À votre écoute pour progresser!

Enquête de satisfaction 2015 réalisée du 8 au 26 juin 2015. À votre écoute pour progresser! Enquête de satisfaction 2015 réalisée du 8 au 26 juin 2015 PREFECTURE DES DEUX-SEVRES 116 questionnaires collectés / 20 questions Résultats en % des exprimés 1. Le contexte de l étude À votre écoute pour

Plus en détail

Commentaire des articles

Commentaire des articles - 1 - Luxembourg, le 25 septembre 2013 Objet : Projets de règlements grands-ducaux - portant sur l élaboration et l application du plan de développement scolaire - portant sur l accompagnement des élèves

Plus en détail

Onet modernise son parc informatique grâce aux capacités analytiques temps réel de Nexthink

Onet modernise son parc informatique grâce aux capacités analytiques temps réel de Nexthink SUCCESS STORY Onet modernise son parc informatique grâce aux capacités analytiques temps réel de Nexthink ENTREPRISE Onet DOMAINE D ACTIVITÉ Industrie et Services LIEU France PRINCIPAUX DÉFIS Assurer la

Plus en détail

La série STMG. Sciences et Technologies du Management et de la Gestion. Série STMG

La série STMG. Sciences et Technologies du Management et de la Gestion. Série STMG La série STMG Sciences et Technologies du Management et de la Gestion Le choix de la filière STMG Le contenu de la formation Les études supérieures Les perspectives d emploi Partie 1 : Le choix de la filière

Plus en détail

Présentation des PARTENARIATS possibles entre. L Education Nationale et le Monde Professionnel

Présentation des PARTENARIATS possibles entre. L Education Nationale et le Monde Professionnel 1 G MADELIN 25 Mai 05 Présentation des PARTENARIATS possibles entre L Education Nationale et le Monde Professionnel Les grands débats autour de l école et de la formation professionnelle. La récente loi

Plus en détail

Diaporama réalisé en partenariat avec la section BTS «Assistant de Manager» du lycée Langevin, Martigues

Diaporama réalisé en partenariat avec la section BTS «Assistant de Manager» du lycée Langevin, Martigues Diaporama réalisé en partenariat avec la section BTS «Assistant de Manager» du lycée Langevin, Martigues L informatique est présente dans de nombreux secteurs : Tertiaire Développement Sécurité Administration

Plus en détail

Les qualifications de demain. dans le domaine des technologies de l information et de la communication

Les qualifications de demain. dans le domaine des technologies de l information et de la communication Les qualifications de demain dans le domaine des technologies de l information et de la communication Résultats d une enquête réalisée à l initiative de la FEDIL auprès des entreprises industrielles, financières

Plus en détail

Devenez remarquable. BAC+3 par LE MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE LYON MONTPELLIER NANTES NICE PARIS

Devenez remarquable. BAC+3 par LE MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE LYON MONTPELLIER NANTES NICE PARIS Programme BACHELOR Devenez remarquable Diplôme Visé BAC+3 par LE MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE LYON MONTPELLIER NANTES NICE PARIS Le Bachelor Idrac REPÈRES MAJEURS Le Bachelor

Plus en détail

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information :

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information : Annonces internes Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information : Un Directeur Système d Information Système d Information Gestion Système d Information Métier Décisionnel et Portail

Plus en détail

Contact : Jennifer Hrycyszyn Greenough Communications 617.275.6519 jhrycyszyn@greenoughcom.com

Contact : Jennifer Hrycyszyn Greenough Communications 617.275.6519 jhrycyszyn@greenoughcom.com Contact : Jennifer Hrycyszyn Greenough Communications 617.275.6519 jhrycyszyn@greenoughcom.com Optimisation de Numara Track-It!, la solution de Help Desk et de gestion des actifs informatiques de Numara

Plus en détail

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger!

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Programme de formation Méthode pédagogique Le parcours «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» se compose de 18 journées de formation collective

Plus en détail

Résultats de l'enquête de satisfaction menée auprès des entreprises

Résultats de l'enquête de satisfaction menée auprès des entreprises Résultats de l'enquête de satisfaction menée auprès des entreprises Année 2013-2014 2014 Page 2 Résultats enquêtes de satisfaction entreprises 2013-2014 L enquête présentée sous la forme d un formulaire

Plus en détail

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS becret OGER INTERNATIONAL [Sélectionnez la date] Service Ressources Humaines OGER INTERNATIONAL Avril 2012 PREAMBULE Constatant que le taux d emploi des 55-64

Plus en détail

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM 2 À PROPOS De nos jours, il est essentiel pour les entreprises de définir une stratégie marketing précise et efficace.

Plus en détail

Les grandes étapes de l orientation en France

Les grandes étapes de l orientation en France Septembre 2011 Lettre d Information sur l Orientation du Lycée Français du Caire N 1 Editorial Chers lecteurs, L orientation postbac se prépare sur le long terme en construisant son projet personnel pas

Plus en détail

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME PACK ON DEMAND Solution SaaS pour PME 1 Yourcegid RH Pack On Demand : Solution de gestion de la Paie et des Ressources Humaines, dédiée aux PME, en mode SaaS. Un grand souffle sur les ressources humaines

Plus en détail

Etabli le : 05.01.14 Par : Pascal Kramer/Monique Losey Remplace la version du :

Etabli le : 05.01.14 Par : Pascal Kramer/Monique Losey Remplace la version du : CAHIER DES CHARGES 1. Actualisation Etabli le : 05.01.14 Par : Pascal Kramer/Monique Losey Remplace la version du : Motif d actualisation : Mise au concours du poste 2. Identification du poste Département

Plus en détail