Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé"

Transcription

1 Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé Assemblée Générale GCS Télésanté Basse Normandie 26 mars 2014 Anne Bertaud Pole Territoire

2 Dossier Médical Personnel 2

3 DMP : quelques chiffres (février 2014) 15 régions actives dans le déploiement DMP créés alimentés, avec en moyenne 5 documents documents médicaux (60% sont produits par des établissements) 1361 documents masqués 5600 professionnels de santé libéraux dont : - 70% de médecins, 19% de masseurskinésithérapeutes, 8% d infirmiers 126 logiciels homologués - 60 logiciels hospitaliers, 27 logiciels gestion de cabinet, 14 connecteurs / passerelles 3

4 Les premiers usages Beaucoup d intérêt pour la coordination du parcours des personnes âgées / atteintes de maladies chroniques : Approche en région Centre Des médecins généralistes du bassin d Amboise ont chacun ciblé des patients «pertinents». Pour cela ils mettent dans le DMP le Volet de Synthèse Médicale (consultable par les spécialistes). Le Médecin coordonnateur de l EHPAD créé des DMP pour les résidents et y déposent le Dossier de Liaison d Urgence. Une sensibilisation de l ensemble des acteurs (Ehpad, services des urgences, organismes tutélaires) Les services des urgences des Hôpitaux de la région sont en capacités de consulter les DMP et d accéder aux documents de coordination (VSM, DLU, etc.) Vers un déploiement de masse En 2014 le déploiement du DMP dans les Ehpad de 4 départements : 60 Ehpad par trimestre L expérimentation Biologie en Alsace : Intégrer des comptes rendus structurés d examens de biologie médicale dans le DMP Compte rendu structurés CDA R2 / nomenclature Loinc Offrir aux Professionnels de Santé le moyen de visualiser les résultats structurés des examens biologiques de façon homogène et ergonomique quel que soit le laboratoire d origine des résultats 4

5 DMP : Point d actualité Le DMP inscrit dans les programmes nationaux Stratégie Nationale de Santé Chantier N 23 : accélérer le déploiement des systèmes d information supports de la coordination des soins Accélérer le déploiement du «DMP 2» Territoire de soins numériques «soutenir des projets innovants en matière de partage et d échanges d informations grâce à des outils numériques au bénéfice d une prise en charge coordonnées des patients» intégration des services de partage et d échange de données de santé (DMP, MSSanté) en conformité avec le Cadre d Interopérabilité selon les processus d homologation en vigueur (DMP Compatibilité..)» Expérimentation PAERPA (personnes âgées en risque de perte d autonomie) Echanger et partager 4 documents de synthèse structurés (Plan Personnalisé de Santé -PSS- Volet Médical de Synthèse -VMS- Dossier de Liaison d urgence -DLU- Compte rendu d hospitalisation -CRH- Via une messagerie sécurisée de santé Utilisation du DMP pour mieux partager les informations, en particulier les documents de synthèse» Expérimentation avec la CNAM de l utilisation du DMP dans le cadre du PRADO Intégration du DMP dans la programme de retour à domicile (patients insuffisants cardiaques et orthopédie) Au sein de 6 régions 5

6 6

7 Contexte : Etat des lieux Un nombre d utilisateurs de messageries sécurisées faible ( ~ 5%) Des solutions hétérogènes sur le territoire professionnels de santé en France ~ professionnels de santé équipés de CPS (carte professionnel de santé) ~ utilisateurs de messagerie sécurisée 95 % des professionnels n ont pas d adresse de messagerie sécurisée Il existe une dizaine de solutions déployées sur le territoire 16 régions utilisent ces solutions pour environ utilisateurs 1 solution privée équipant professionnels de santé sur l ensemble du territoire Source : Etat des lieux en région. Juin

8 L espace commun des messageries sécurisées de santé Système décentralisé : multiples opérateurs de messageries (publics, privés) Système étanche : liste blanche des domaines des opérateurs Système clos : annuaire national MSSanté certifié de tous les PS Canaux sécurisés, standards de messagerie Flux de messagerie Flux mise à jour liste blanche 8 Flux annuaire

9 Le premier opérateur : Le service de messagerie opéré par l ASIP Santé L opérateur ASIP Santé pour le compte des Ordres professionnels: Accessible à l ensemble des professionnels disposant d une carte CPS Un service de webmail «minimum» BAL nominative Limité aux échanges interpersonnels BAL : 2 Go, PJ de 10Mo Pré-requis : poste de travail / lecteur de carte connecté / configuration à jour 2 modes d authentification forte après activation du compte avec la carte CPS : Avec la carte CPS, Par Identifiant / Mot de passe + code d accès à usage unique (OTP) après activation avec la carte CPS Des évolutions à venir en 2014 : Début 2014 un accès en situation de mobilité (smartphone, tablette) Un client de messagerie open source compatible MSSanté 9

10 Démarche de déploiement : Les établissements de santé Flux prioritaires Premiers contenus accessibles et dématérialisables : Lettres de sorties et Compte rendus d hospitalisation Etablissements Informer les 3000 ES Cibler grands établissements Accompagner tous les pilotes volontaires (formation/suivi/appui à la communication) Déploiement industriel et localisé Répondre au besoin de coordination ville/hôpital : Informer les PSL sur le bassin de chaque ES 10

11 Dispositif d accompagnement des ES Un accompagnement pour tous les volontaires L objectif est de permettre aux ES volontaires d utiliser le système MSSanté dès qu il sera opérationnel et de les accompagner jusqu aux premiers usages. Le scénario de déploiement permet d industrialiser un processus standard de qualification des candidats, de répondre de façon personnalisée et réactive à tous les ES candidats d accompagner les ES pilotes de la réunion de lancement aux usages, de suivre chaque ES et d analyser des freins et leviers. Lancement : courrier & brochure aux directeurs et présidents de CME de chacun des 3000 établissements de santé : se déclarer intéressé à devenir ES pilote nommer un correspondant 11

12 Dispositif d accompagnement des ES Trois marches pour le déploiement des pilotes Un dispositif souple et industriel sur la base des travaux des 15 Premiers ES Au service des initiatives et politiques régionales Courrier aux 3000 DG ES 0. Prospects ES candidat - Correspondant(s) inscrit(s) - Fiche d identité ES complétée 1. Cadrage Appels de qualification Soutien Helpdesk Webformations ES engagé «pilote» - Chef de projet nommé - Devis éditeur reçu - CME et direction impliqués - Lettre d engagement signée - Date de lancement fixée 2. Projet Soutien Helpdesk Accompagnement plan projet ES utilisateur - Contrat validé - Premiers messages sécurisés échangés - Date mailing bassin fixée 3. Usage Package com. pour PSL (mailing + phoning) Accompagnement sur dématérialisation ES communicant sur son bassin 12

13 Merci de votre attention

14 Le cadre du DMP 22 janvier

15 Le fonctionnement du DMP CREATION Tout PS ou personnel administratif de l ES (authentifié & identifié) Information et recueil du consentement du patient (dématérialisé) Calcul de l identifiant (INS) à partir de la Carte Vitale Remise des «secrets» permettant l accès à son DMP par le patient ALIMENTATION Autorisation du patient Tout PS ou personnel administratif de l ES (authentifié & identifié) Documents utiles et pertinents Documents identifiés par la CME Format des documents conforme au cadre d interopérabilité Documents peuvent être rendus non visibles au patient (consultation d annonce) Autorisation du patient (le PS est réputé avoir accès au DMP sauf opposition) Tout PS authentifié individuellement dans la limite de la matrice d habilitation et dans le respect du masquage par le patient PS peut visualiser les documents sensibles et les rendre visibles au patient CONSULTATION 22 janvier

16 DMP en Basse Normandie: quelques chiffres (février 2014)

Stratégie de déploiement

Stratégie de déploiement Messageries Sécurisées de Santé (MSSanté) Mars 2014 Page 1 La présente note vise à éclairer la démarche de mise en place d un système de messageries sécurisées de santé en concertation avec l ensemble

Plus en détail

MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance. Mieux comprendre. MSSanté FAQ. Juin 2013 / V1

MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance. Mieux comprendre. MSSanté FAQ. Juin 2013 / V1 MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance Mieux comprendre MSSanté FAQ Juin 2013 / V1 FAQ MSSanté MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance sommaire 1. Le Système MSSanté 2 MSSanté :

Plus en détail

La dématérialisation des échanges grâce aux messageries sécurisées de santé

La dématérialisation des échanges grâce aux messageries sécurisées de santé La dématérialisation des échanges grâce aux messageries sécurisées de santé HOPITECH - Angers 10 Octobre 2014 Vladimir Vilter ASIP Santé Comment échanger par mail les données de santé des patients facilement

Plus en détail

Le DMP en Bretagne. Assemblée générale ANIORH. Vendredi 7 Décembre 2012

Le DMP en Bretagne. Assemblée générale ANIORH. Vendredi 7 Décembre 2012 Le DMP en Bretagne Assemblée générale ANIORH Vendredi Ordre du Jour 1- Présentation du DMP 2- Déploiement du DMP en Bretagne 3- Présentation de la démarche en établissement 4- Présentation de la démarche

Plus en détail

Dossier Médical Personnel une réalité partagée en Alsace!

Dossier Médical Personnel une réalité partagée en Alsace! Dossier Médical Personnel une réalité partagée en Alsace! Mardi 14 Février 2012 L accompagnement des professionnels de santé sur le terrain M. Gaston STEINER directeur d Alsace e-santé(gcs) Le DMP, socle

Plus en détail

professionnelles Un espace de confiance commun pour toutes les messageries Décideurs en établissement de santé

professionnelles Un espace de confiance commun pour toutes les messageries Décideurs en établissement de santé MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance Un espace de confiance commun pour toutes les messageries professionnelles Décideurs en établissement de santé Pourquoi sécuriser les échanges dans l

Plus en détail

Atelier n 2. Déploiement MSSanté et solutions logicielles pour les professionnels de santé libéraux. 19/06/2015 14h à 15h30 Web-conférence

Atelier n 2. Déploiement MSSanté et solutions logicielles pour les professionnels de santé libéraux. 19/06/2015 14h à 15h30 Web-conférence Atelier n 2 Déploiement MSSanté et solutions logicielles pour les professionnels de santé libéraux 19/06/2015 14h à 15h30 Web-conférence Ordre du jour o Point d actualité de la FEIMA o Retours expériences

Plus en détail

Point d avancement sur le Déploiement Vladimir Vilter ASIP Santé

Point d avancement sur le Déploiement Vladimir Vilter ASIP Santé Point d avancement sur le Déploiement Vladimir Vilter ASIP Santé RIR Mai 2013 26/06/2014 L espace de confiance MSSanté est ouvert et interopérable RIR 26/06/2014 2 L espace de confiance est ouvert Des

Plus en détail

Mise à disposition d un outil CRM aux MOAR pour soutenir le déploiement des SIS. Vendredi 13 janvier 2012

Mise à disposition d un outil CRM aux MOAR pour soutenir le déploiement des SIS. Vendredi 13 janvier 2012 Mise à disposition d un outil CRM aux MOAR pour soutenir le déploiement des SIS Vendredi 13 janvier 2012 Objectifs du projet Une aide au déploiement des SIS Une réponse à une nécessité d action immédiate

Plus en détail

Déploiement du DMP. Journée nationale des Industriels 23 novembre 2010

Déploiement du DMP. Journée nationale des Industriels 23 novembre 2010 Déploiement du DMP Journée nationale des Industriels 23 novembre 2010 Le DMP Un grand projet de société Un dossier structurant pour l ensemble du système de santé qui a vocation à remplacer les dossiers

Plus en détail

La e-santé pour communiquer

La e-santé pour communiquer GCS e-santé BRETAGNE Professionnels de la santé, du médico-social, en structure ou en libéral... La e-santé pour communiquer Présentation des services e-santé en Bretagne BIPS², réseau très haut débit

Plus en détail

Rencontres Inter-Régionales 04 décembre 2012. esante.gouv.fr

Rencontres Inter-Régionales 04 décembre 2012. esante.gouv.fr Rencontres Inter-Régionales 04 décembre 2012 Mobilité Mobilité Pourquoi? Les outils mobiles envahissent les linéaires high tech physiques et virtuels Les Smartphones et les tablettes sont entrés dans les

Plus en détail

DMP. Le dispositif d accompagnement

DMP. Le dispositif d accompagnement DMP Le dispositif d accompagnement Enjeux de l information et de la formation Informer le plus grand nombre sur le projet DMP Soutenir le déploiement du DMP Permettre l appropriation de l outil DMP par

Plus en détail

ASIP Santé DSFT des interfaces MSSanté des LPS v0.9.0 06/05/2013

ASIP Santé DSFT des interfaces MSSanté des LPS v0.9.0 06/05/2013 Identification du document Référence ASIP Santé MSS_FON_DSFT_des_interfaces_MSSanté_130506_v0.9.0.pdf Date de dernière mise à jour 06/05/13 Classification Non sensible public Nombre de pages 76 Historique

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU PROJET DMP EN ÉTABLISSEMENT DE SANTÉ

GUIDE PRATIQUE DU PROJET DMP EN ÉTABLISSEMENT DE SANTÉ GUIDE PRATIQUE DU PROJET DMP EN ÉTABLISSEMENT DE SANTÉ 2 e édition Mai 2012 www.dmp.gouv.fr GuideDMP_ASIP_Couv.indd 1 27/04/12 11:35 2 - GUIDE PRATIQUE DU PROJET DMP EN ÉTABLISSEMENT DE SANTÉ INTRODUCTION

Plus en détail

Les tests d'interopérabilité pour la e-santé en France

Les tests d'interopérabilité pour la e-santé en France SOMMET ANTILOPE ZONE FRANCE SUISSE 20 MAI 2014 Les tests d'interopérabilité pour la e-santé en France François Macary ASIP Santé L'agence des systèmes d'information partagés de santé L ASIP Santé est l

Plus en détail

Le Dossier Médical Personnel et la sécurité

Le Dossier Médical Personnel et la sécurité FICHE PRATIQUE JUIN 2011 Le Dossier Médical Personnel et la sécurité www.dmp.gouv.fr L essentiel Un des défis majeurs pour la réussite du Dossier Médical Personnel (DMP) est de créer la confiance des utilisateurs

Plus en détail

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE. Utiliser le Dossier Médical Personnel en EHPAD

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE. Utiliser le Dossier Médical Personnel en EHPAD PLUS ON EN SIT MIEUX ON SE PORTE Utiliser le Dossier Médical Personnel en EHPD Mars 01 Le Dossier Médical Personnel : pour améliorer la prise en charge des résidents Depuis 008, les établissements d hébergement

Plus en détail

FICHE ACTION PROJETS SYSTEME D INFORMATION DELEGUES AU RESEAU ESPACE PAR SISRA

FICHE ACTION PROJETS SYSTEME D INFORMATION DELEGUES AU RESEAU ESPACE PAR SISRA FICHE ACTION PROJETS SYSTEME D INFORMATION DELEGUES AU RESEAU ESPACE PAR SISRA Le réseau est membre fondateur du GCS Plate-forme SISRA avec les trois CHU de la région, le CRLCC Léon Bérard et une association

Plus en détail

L impact du programme de relance sur le projet régional 19/05/2009 COPIL AMOA 1

L impact du programme de relance sur le projet régional 19/05/2009 COPIL AMOA 1 L impact du programme de relance sur le projet régional 19/05/2009 COPIL AMOA 1 L Identifiant National Santé (INS) Delphin HENAFF-DARRAUD Point du programme sur l INS Le constat L absence d identifiant

Plus en détail

Messagerie Securisee de Sante. Jeudi 23 Avril 2015

Messagerie Securisee de Sante. Jeudi 23 Avril 2015 Messagerie Securisee de Sante Jeudi 23 Avril 2015 Déploiement de la Messagerie sécurisée de santé en Haute-Normandie Actions régionales Actions ville-hôpital Actions d animation 1 Actions Régionales Déploiement

Plus en détail

«Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie»

«Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» DOSSIER PAERPA «Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» 1 _ SOMMAIRE Quelques données chiffrées 3 Les initiatives déjà engagées pour améliorer les parcours de

Plus en détail

Journées de formation DMP

Journées de formation DMP Journées de formation DMP Le DMP dans l écosystème Chantal Coru, Bureau Etudes, ASIP Santé Mardi 26 juin 2012 Processus de coordination au centre des prises en charge Quelques exemples Maisons de santé

Plus en détail

GCS e-santé ARCHIPEL. Présentation du SI régional de télésurveillance. 26/06/2015 Système d'information régional de télésurveillance 1

GCS e-santé ARCHIPEL. Présentation du SI régional de télésurveillance. 26/06/2015 Système d'information régional de télésurveillance 1 GCS e-santé ARCHIPEL Présentation du SI régional de télésurveillance 26/06/2015 Système d'information régional de télésurveillance 1 UNE SOLUTION GLOBALE la santé connectée aux services des patients 26/06/2015

Plus en détail

Le DMP et vos droits Dossier Médical Personnel

Le DMP et vos droits Dossier Médical Personnel BROChURE D information PATIENT Le DMP et vos droits Dossier Médical Personnel Créer votre DMP, un acte important pour votre santé au service de la santé www.dmp.gouv.fr 2 Le dmp et vos droits 4 Qu est-ce

Plus en détail

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante.fr

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante.fr MÉDECIN SAGE-FEMME S CARTE Votre carte professionnellee pour de nouveaux services es en toute confiance. FESSIONNEL ANTÉ MASSEUR- KINÉSITHÉRAPEUTE PÉDICURE-PODOLOGUE SAN S DE SANTÉ PHARMACIEN INFIRMIER(E)

Plus en détail

Intérêts de l outil PAACO

Intérêts de l outil PAACO 12 février 2014 Colloque TIC Santé Intérêts de l outil PAACO Association «Gaves et Bidouze» - Plateforme de coordination CLIC, Réseau Gérontologique, MAIA L outil PAACO Objectifs : pourquoi cet outil dans

Plus en détail

Plateforme Lorraine de services mutualisés pour l échange et le partage de données médicales 16/02/2009

Plateforme Lorraine de services mutualisés pour l échange et le partage de données médicales 16/02/2009 Plateforme Lorraine de services mutualisés pour l échange et le partage de données médicales 16/02/2009 1 Le GCS Télésanté Lorraine La télésanté en lorraine Groupement de Coopération Sanitaire créé en

Plus en détail

Globule & projet PAACO

Globule & projet PAACO 24 janvier 2014 - Arcachon 9ème Journées nationales des services pour les adultes handicapés Globule & projet PAACO Un outil de communication pour la coordination Antoine Comiti - société Ki-Lab Globule

Plus en détail

La solution IdéoSanté une suite Web 2.0

La solution IdéoSanté une suite Web 2.0 La solution IdéoSanté une suite Web 2.0 SQLI et la santé : Une Histoire Des engagements dans la durée Etapes clés de l industrialisation de la suite Idéo santé Conseil SIS MOA, Urbanisation Réseaux de

Plus en détail

SI des établissements Impact des référentiels d interopérabilité et de sécurité de l ASIP Santé

SI des établissements Impact des référentiels d interopérabilité et de sécurité de l ASIP Santé SI des établissements Impact des référentiels d interopérabilité et de sécurité de l ASIP Santé Jean-François Parguet Directeur pôle Référentiels Architecture & Sécurité de l ASIP Santé Sommaire Dématérialisation

Plus en détail

FORMATION SUPPORT MOAR. Mardi 26 juin 2012

FORMATION SUPPORT MOAR. Mardi 26 juin 2012 FORMATION SUPPORT MOAR Mardi 26 juin 2012 1. Présentation du Pôle Relation avec les Usagers 2. Présentation du support DMP 3. Présentation du support CPS 4. Présentation du module CRM 2 Présentation du

Plus en détail

Journée des systèmes d'information Le développement de la e santé : un cadre juridique et fonctionnel confronté à l'exigence du partage

Journée des systèmes d'information Le développement de la e santé : un cadre juridique et fonctionnel confronté à l'exigence du partage Journée des systèmes d'information Le développement de la e santé : un cadre juridique et fonctionnel confronté à l'exigence du partage Jeanne Bossi Malafosse, Counsel GCS e-santé Languedoc Roussillon

Plus en détail

Cartes de la famille CPS et certificats serveur Fabrice Henriot

Cartes de la famille CPS et certificats serveur Fabrice Henriot Cartes de la famille CPS et certificats serveur Fabrice Henriot Programme DMP en région - formation du lundi 25 juin 2012 Sommaire Enjeux : garantir un espace de confiance Les cartes de la famille CPS

Plus en détail

Sommaire. GIE SESAM-Vitale Contenu de la carte Vitale Carte Vitale 2 Coordination avec le RNIAM Les outils :

Sommaire. GIE SESAM-Vitale Contenu de la carte Vitale Carte Vitale 2 Coordination avec le RNIAM Les outils : Sommaire GIE SESAM-Vitale Contenu de la carte Vitale Carte Vitale 2 Coordination avec le RNIAM Les outils : Lecteurs de carte Dispositifs de mise à jour Lecture de la carte Vitale Consultation des Droits

Plus en détail

Phase pilote de mise en œuvre du service «Dossier Communicant de Cancérologie» du Dossier Médical Personnel

Phase pilote de mise en œuvre du service «Dossier Communicant de Cancérologie» du Dossier Médical Personnel Phase pilote de mise en œuvre du service «Dossier Communicant de Cancérologie» du Dossier Médical Personnel Cahier des charges Janvier 2011 Mesure 18 : Personnaliser la prise en charge des malades et renforcer

Plus en détail

DMP Compatibilité : une offre logicielle qui couvre la majorité des médecins de ville

DMP Compatibilité : une offre logicielle qui couvre la majorité des médecins de ville Les logiciels DMP-compatibles La plateforme e-learning La plateforme e-doc La cartographie DMP Pour en savoir plus dmp.gouv.fr DMP Compatibilité : une offre logicielle qui couvre la majorité des médecins

Plus en détail

Présentation Télésanté Aquitaine. Séminaire réseaux. Système d Information. Dossier générique réseaux de santé Le 8 décembre 2006

Présentation Télésanté Aquitaine. Séminaire réseaux. Système d Information. Dossier générique réseaux de santé Le 8 décembre 2006 Présentation Télésanté Aquitaine Séminaire réseaux Système d Information Dossier générique réseaux de santé Le 8 décembre 2006 Programme Dossier Générique Réseaux Le 8 décembre 2006 1/2 Introduction 5mn

Plus en détail

aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé

aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé Champ référentiel 1.2 Chapitre 1, domaine 2 : Juridique Le dossier Médical Personnel ou DMP aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé Chronologie du DMP

Plus en détail

TELEMEDINOV. la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée. Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique

TELEMEDINOV. la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée. Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique TELEMEDINOV la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique Présentation Michel RIOLI directeur du projet LA REGLEMENTATION

Plus en détail

PAERPA 9-10-19_ARS-IDF

PAERPA 9-10-19_ARS-IDF Présents : PAERPA 9-10-19_ARS-IDF Relevé de décisions / Première Réunion EHPAD 30 septembre 2014 - EHPAD Les Parentèles EHPAD Alice Guy / 10 rue de Colmar - 75019 Paris - Benoit Vandermeersch, Directeur

Plus en détail

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Expérimentation sur un territoire cible : Baillif - Vieux-Habitants Bouillante Patrice RICHARD, Directeur général de l ARS

Plus en détail

Plan du cours. La carte SESAM-VITALE, les FSE, le RSS. Le Dossier Pharmaceutique. Les systèmes de chiffrements de l'information. Glossaire à retenir

Plan du cours. La carte SESAM-VITALE, les FSE, le RSS. Le Dossier Pharmaceutique. Les systèmes de chiffrements de l'information. Glossaire à retenir Plan du cours La carte SESAM-VITALE, les FSE, le RSS Le Dossier Pharmaceutique Les systèmes de chiffrements de l'information Glossaire à retenir I - La carte SESAM VITALE En janvier 2004 déja 21600 officines

Plus en détail

La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain. 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE

La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain. 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE Le développement de la e-santé : un cadre juridique et fonctionnel qui s adapte au partage Jeanne BOSSI Secrétaire

Plus en détail

PLACE DE LA TÉLÉMÉDECINE DANS

PLACE DE LA TÉLÉMÉDECINE DANS Ateliers de prospective PLACE DE LA TÉLÉMÉDECINE DANS L ORGANISATION DES SOINS : LA TÉLÉMÉDECINE PERMET-ELLE DES ORGANISATIONS DE SOINS PLUS PERFORMANTES? Dr Pierre SIMON Président de l'association nationale

Plus en détail

Franck Jolivaldt. Programme Hôpital Numérique Axe 3 «stimuler et structurer l offre de solutions» RELIMS. Novembre 2012

Franck Jolivaldt. Programme Hôpital Numérique Axe 3 «stimuler et structurer l offre de solutions» RELIMS. Novembre 2012 Programme Hôpital Numérique Axe 3 «stimuler et structurer l offre de solutions» RELIMS Novembre 2012 Franck Jolivaldt DGOS / MSIOS Présentation du programme Hôpital numérique La Direction Générale de l

Plus en détail

QUEL RÔLE DONNER À LA TÉLÉMÉDECINE DANS NOTRE SOCIÉTÉ ACTUELLE?

QUEL RÔLE DONNER À LA TÉLÉMÉDECINE DANS NOTRE SOCIÉTÉ ACTUELLE? Séminaire Aristote 12 juin 2013 QUEL RÔLE DONNER À LA TÉLÉMÉDECINE DANS NOTRE SOCIÉTÉ ACTUELLE? Jean-Pierre Blanchère Coordinateur Département «e-santé et domotique» Pôle TES Justifications de la télémédecine

Plus en détail

Bilan d activité du GCS SISCA. 18/12/2008 Ce qui a été fait depuis Décembre 2007.

Bilan d activité du GCS SISCA. 18/12/2008 Ce qui a été fait depuis Décembre 2007. Bilan d activité du GCS SISCA 18/12/2008 Ce qui a été fait depuis Décembre 2007. Mise en place opérationnelle du GCS SISCA - Equipement en mobilier, matériels informatique, téléphonie et réseau informatique.

Plus en détail

La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique

La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique + La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique 15 ème Conférence des Fédérations Hospitalières des Antilles et de la Guyane Y. MARIE-SAINTE Directeur 28/04/2011 V1.0 + #

Plus en détail

Madame Laureen WELSCHBILLIG Chef de projet Système d Information de Santé ARS IDF

Madame Laureen WELSCHBILLIG Chef de projet Système d Information de Santé ARS IDF Madame Laureen WELSCHBILLIG Chef de projet Système d Information de Santé ARS IDF Système d information MAIA et stratégie régionale Journée MAIA Paris 11 mai 2015 Hôtel de Ville de Paris Systèmes d Information

Plus en détail

MSS_FON_DSFT_Opérateurs_MSSanté_v1_0_0.PDF. Non sensible public

MSS_FON_DSFT_Opérateurs_MSSanté_v1_0_0.PDF. Non sensible public Identification du document Référence ASIP Santé MSS_FON_DSFT_Opérateurs_MSSanté_v1_0_0.PDF Date de dernière mise à jour 19/03/2014 Classification Non sensible public Nombre de pages 155 Historique du document

Plus en détail

avance avec LiberAccés

avance avec LiberAccés L administration électronique territoriale to e libre avance avec LiberAccés Xavier ROCQ Directeur des Systèmes et Technologies de l Information Administrateur G.I.E. Acteurs de LiberAccés 1 Préambule

Plus en détail

Projet de santé. Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale :

Projet de santé. Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale : Projet de santé Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale : Adresse du siège social : Téléphone : Mail : Version : Etablie en date

Plus en détail

LA PROTECTION DES DONNÉES DE SANTÉ MISES EN PARTAGE DANS LA MÉDECINE DE PARCOURS

LA PROTECTION DES DONNÉES DE SANTÉ MISES EN PARTAGE DANS LA MÉDECINE DE PARCOURS LA PROTECTION DES DONNÉES DE SANTÉ MISES EN PARTAGE DANS LA MÉDECINE DE PARCOURS SÉMINAIRE «TÉLÉMÉDECINE, ÉTHIQUE ET DROIT» GRENOBLE -27 MARS 2014 LAURENCE-MIGUEL CHAMOIN ÉLÉMENTS DE CONTEXTE u Réforme

Plus en détail

Maîtriser les conditions d application du décret hébergeur dans les coopérations

Maîtriser les conditions d application du décret hébergeur dans les coopérations ENJEUX Le cadre légal de l'hébergement des données de santé à caractère personnel est fixé par l article L.1111-8 du code de la santé publique, précisé par le décret 2006-6 du 4 janvier 2006 s agissant

Plus en détail

H2012 : Cahier des charges

H2012 : Cahier des charges H2012 : Cahier des charges Présentation COPIL régional 28/10/2010 ES 1 Rappel de la démarche ES 1 ES 3 Cartographie du SI ES 37 Définition du contexte de mise en œuvre dans chaque ES ES 1 ES 1 ES 3 ES

Plus en détail

PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» À SAVOIR! > 02

PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» À SAVOIR! > 02 FINANCÉ PAR : PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» En décembre 2013, le Commissariat général aux Investissements d Avenir a lancé un appel à projet «Territoire

Plus en détail

LA SANTÉ DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ. Agence Régionale de Santé

LA SANTÉ DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ. Agence Régionale de Santé AMÉLIORER LA SANTÉ DE LA POPULATION ET ACCROÎTRE L EFFIcacité DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ Agence Régionale de Santé Une réforme indispensable, les ars pourquoi? Nos dépenses de santé ne cessent d augmenter,

Plus en détail

Modernisation SI & Télécom des Samu-Centres 15. Assemblée Générale SUdF

Modernisation SI & Télécom des Samu-Centres 15. Assemblée Générale SUdF Modernisation SI & Télécom des Samu-Centres 15 Assemblée Générale SUdF 04 juin 2014 Agenda 1. Genèse du projet 2. Solution envisagée 3. Feuille de route 4. Point d étape Projet de modernisation des SI

Plus en détail

«Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de

«Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de 1 2 «Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de Copie, seules les références bibliographiques peuvent

Plus en détail

Carestream Vincent Marcé, Directeur GCS TéléSanté Centre LA SÉCURITÉ DANS LE PROJET MUTUALISATION DES IMAGES MÉDICALES EN RÉGION CENTRE

Carestream Vincent Marcé, Directeur GCS TéléSanté Centre LA SÉCURITÉ DANS LE PROJET MUTUALISATION DES IMAGES MÉDICALES EN RÉGION CENTRE Carestream Vincent Marcé, Directeur GCS TéléSanté Centre LA SÉCURITÉ DANS LE PROJET MUTUALISATION DES IMAGES MÉDICALES EN RÉGION CENTRE Le Projet MIRC PACS Archivage Echange & Partage Processus d amélioration

Plus en détail

Contribution de la Mutualité Française Centre à la Stratégie Nationale de Santé. Tours

Contribution de la Mutualité Française Centre à la Stratégie Nationale de Santé. Tours Contribution de la Mutualité Française Centre à la Stratégie Nationale de Santé Tours Débat régional du 13 février 2014 Chantier n 1 du programme Gaspar : développer les conventionnements tiers payant

Plus en détail

Mettre en place de plateformes inter-opérables mutualisées d informations et de services.

Mettre en place de plateformes inter-opérables mutualisées d informations et de services. 7 points pour garantir un bel avenir de la e-santé en France... by Morgan - Dimanche, janvier 30, 2011 http://www.jaibobola.fr/2011/01/avenir-de-la-e-sante-en-france.html La Recherche et le développement

Plus en détail

Soirée d information URPS ML

Soirée d information URPS ML Modifiez le style du titre Soirée d information URPS ML «Accompagnement à l Informatisation des Pôles et Maisons de Santé» 09/10/2014 GCS e-santé Pays de la Loire - document de travail 1 Modifiez le style

Plus en détail

Faciliter le parcours des personnes âgées en risque de perte d autonomie : les projets PAERPA

Faciliter le parcours des personnes âgées en risque de perte d autonomie : les projets PAERPA Faciliter le parcours des personnes âgées en risque de perte d autonomie : les projets PAERPA Sommaire Enjeux et objectifs Anticiper une réalité démographique et organiser le parcours de santé autour d

Plus en détail

METTRE EN ŒUVRE ET PARTAGER. Initier un système d information PAERPA sur son territoire Prérequis

METTRE EN ŒUVRE ET PARTAGER. Initier un système d information PAERPA sur son territoire Prérequis METTRE EN ŒUVRE ET PARTAGER Initier un système d information PAERPA sur son territoire FÉVRIER 2015 Les publications de l ANAP s inscrivent dans 3 collections, pour transmettre aux professionnels de santé

Plus en détail

Agrément des hébergeurs de données de santé. 1 Questions fréquentes

Agrément des hébergeurs de données de santé. 1 Questions fréquentes Agrément des hébergeurs de données de santé 1 Questions fréquentes QUELS DROITS POUR LES PERSONNES CONCERNEES PAR LES DONNEES DE SANTE HEBERGEES? La loi précise que l'hébergement de données de santé à

Plus en détail

Dossier de Presse Mars 2010

Dossier de Presse Mars 2010 Dossier de Presse Mars 2010 www.cegedim-logiciels.com Contacts Presse CEGEDIM LOGICIELS MEDICAUX Christine COURTELARRE Marketing et Communication Tél. : 01 49 09 28 67 christine.courtelarre@cegedim.fr

Plus en détail

Connectathon 2010 Développer la télésanté gràce à IHE Pourquoi faire converger les projets Karima Bourquard Directeur Interoperabilité IHE-Europe IN-SYSTEM Bordeaux 12-16 April 2010 Connectathon 2010 Développer

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le 31 octobre 2014

DOSSIER DE PRESSE Le 31 octobre 2014 DOSSIER DE PRESSE Le 31 octobre 2014 La Bourgogne, territoire de soins numérique La Bourgogne fait partie des 5 régions lauréates de Territoire de Soins Numérique (TSN). La région va recevoir un soutien

Plus en détail

Digital DNA Server. Serveur d authentification multi-facteurs par ADN du Numérique. L authentification de confiance

Digital DNA Server. Serveur d authentification multi-facteurs par ADN du Numérique. L authentification de confiance L authentification de confiance Digital DNA Server Serveur d authentification multifacteurs par ADN du Numérique Simplicité Rapidité Economie Liberté Evolutivité Fiabilité FR mar 205 www.loginpeople.com

Plus en détail

PROJET DE CAHIER DES CHARGES DES PROJETS PILOTES PAERPA

PROJET DE CAHIER DES CHARGES DES PROJETS PILOTES PAERPA Ministère des Affaires sociales et de la Santé COMITE NATIONAL SUR LE PARCOURS DE SANTE DES PERSONNES AGEES EN RISQUE DE PERTE D AUTONOMIE PROJET DE CAHIER DES CHARGES DES PROJETS PILOTES PAERPA Janvier

Plus en détail

L Expertise du Coffre-fort Bancaire au Service du Dossier Patient

L Expertise du Coffre-fort Bancaire au Service du Dossier Patient L Expertise du Coffre-fort Bancaire au Service du Dossier Patient du Secret Bancaire au Secret Médical GS Days 18 mars 2014 Secteur des Soins à Luxembourg Habitants 525.000 Résidents 44% = 170 nationalités

Plus en détail

Dossier communicant de cancérologie (DCC) et dossier médical personnel (DMP)

Dossier communicant de cancérologie (DCC) et dossier médical personnel (DMP) Dossier communicant de cancérologie (DCC) et dossier médical personnel (DMP) Cadre national Octobre 2010 Mesure 18 : Personnaliser la prise en charge des malades et renforcer le rôle du médecin traitant

Plus en détail

PRADO, le programme de retour à domicile

PRADO, le programme de retour à domicile , le programme de retour à domicile Enjeux et objectifs du programme Répondre à une volonté croissante des patients Adapter et renforcer le suivi post hospitalisation Optimiser le retour à domicile et

Plus en détail

OpenScribe L ECM Sagem. Pour maîtriser simplement tous les flux d informations

OpenScribe L ECM Sagem. Pour maîtriser simplement tous les flux d informations OpenScribe L ECM Sagem. Pour maîtriser simplement tous les flux d informations Solution complète clé en main pour la gestion des flux d informations Gestion du cycle de vie du document actif Partage et

Plus en détail

Procédure adaptée (Article 28 du Code des marchés publics)

Procédure adaptée (Article 28 du Code des marchés publics) Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) Relatif au projet de : Déploiement du logiciel DMU Net au sein du service des urgences et mise en place d un EAI (Enterprise Application Integration)

Plus en détail

Les Systèmes d informations de santé

Les Systèmes d informations de santé Les Systèmes d informations de santé Programme ETAT DES LIEUX EVOLUTION ET CONTEXTE 1 Réseau de Cancérologie de Midi-Pyrénées FOCUS SUR LES SYSTEMES D INFORMATION DE SANTE MESTARI Nordine RSI ONCOMIP DESC

Plus en détail

L'approche Dossier Patient Partagé en Aquitaine

L'approche Dossier Patient Partagé en Aquitaine GIE TéléSanté Aquitaine L'approche Dossier Patient Partagé en Aquitaine 28 mai 2008 Régis Rose GIE TéléSanté Aquitaine Mai 2008 A - OBJECTIFS 1 - Introduction Les prémisses du projet de dossier médical

Plus en détail

Votre pharmacie à portée de main!

Votre pharmacie à portée de main! Votre pharmacie à portée de main! Envoyer la photo de votre ordonnance à votre pharmacien, recevoir des alertes pour le rappel de votre traitement, demander conseil à votre pharmacien... Avec l application

Plus en détail

MF Maugourd, F. Ellien, P. Paranque Contexte

MF Maugourd, F. Ellien, P. Paranque Contexte Projet de permanence des soins gériatriques en EHPAD dans le sud de l Essonne MF Maugourd, F. Ellien, P. Paranque Contexte Le Sud de l Essonne accueille environ 3000 résidents en Etablissement d Hébergement

Plus en détail

Dossier Médical Personnel Présentation Chateauroux DMP Ambassadeurs 01/12/2011. www.corwin.fr

Dossier Médical Personnel Présentation Chateauroux DMP Ambassadeurs 01/12/2011. www.corwin.fr Dossier Médical Personnel Présentation Chateauroux DMP Ambassadeurs 01/12/2011 Presentation DMP Historique : 2006 : Phase d expérimentation 2008 : Relance du DMP 2010 : Déploiement et mise en œuvre du

Plus en détail

La présentation qui suit respecte la charte graphique de l entreprise GMF

La présentation qui suit respecte la charte graphique de l entreprise GMF La présentation qui suit respecte la charte graphique de l entreprise GMF Approche du Groupe GMF Besoins d archivage de la messagerie d entreprise Introduction Présentation du Groupe GMF Secteur : assurance

Plus en détail

Guide sur la sécurité des échanges informatisés d informations médicales

Guide sur la sécurité des échanges informatisés d informations médicales Union régionale des caisses d assurance maladie Provence Alpes Côte d Azur Agence régionale de l hospitalisation Provence Alpes Côte d Azur Guide sur la sécurité des échanges informatisés d informations

Plus en détail

SYSTEMES D INFORMATION EN SANTE Journée régionale du 12 janvier 2012 - Blois

SYSTEMES D INFORMATION EN SANTE Journée régionale du 12 janvier 2012 - Blois SYSTEMES D INFORMATION EN SANTE Journée régionale du 12 janvier 2012 - Blois La télémédecine au service des soins de 1 er recours et de l aménagement du territoire dominique.depinoy@acsantis.com Pourquoi

Plus en détail

Projet de communication

Projet de communication PROJET D'ETABLISSEMENT 2012 / 2016 - TOME 6 - Projet de communication 1 Sommaire INTRODUCTION... 4 RECAPITULATIF DES FICHES ACTIONS... 5 Communication Interne... 6 FICHE N COM INT 01 A... 7 Communication

Plus en détail

CRM e-santé. Conditions d utilisation par les maîtrises d ouvrage régionales

CRM e-santé. Conditions d utilisation par les maîtrises d ouvrage régionales CRM e-santé Conditions d utilisation par les maîtrises d ouvrage régionales Rencontres Inter-Régionales du 25 septembre 2012 Florence EON, Juriste Alexandre BENOIT, Directeur du Pôle Relations avec les

Plus en détail

SOiNS. Nouvelles technologies, télémédecine et soins. p11. p13. p15. p17. p19 LA REVUE DE RÉFÉRENCE INFIRMIÈRE

SOiNS. Nouvelles technologies, télémédecine et soins. p11. p13. p15. p17. p19 LA REVUE DE RÉFÉRENCE INFIRMIÈRE LA REVUE DE RÉFÉRENCE INFIRMIÈRE SOiNS p1 Nouvelles technologies, télémédecine et soins p3 p5 p7 p9 p11 p13 p15 p17 p19 Tiré à part 2014 Ce livret vous est offert par la 1 re mutuelle des professionnels

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE ALMA SANTE

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE ALMA SANTE COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE ALMA SANTE Chemin de l Étrat BP 57 42210 MONTROND-LES-BAINS Février 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU

Plus en détail

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Compte-rendu de l atelier 5 : Santé et numérique

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Compte-rendu de l atelier 5 : Santé et numérique JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE CONCERTATION NATIONALE SUR LE NUMÉRIQUE 4ème journée Compte-rendu de l atelier 5 : Santé et numérique Thème de la journée contributive : Junior ESSEC 04/02/2015

Plus en détail

Le P2D2. Réunion INSIS 24 mars 2014. Direction des comptes et de l information financière (DCIF) Bernard Adans Sandrine Loridan-Torchy Alain Dedenis

Le P2D2. Réunion INSIS 24 mars 2014. Direction des comptes et de l information financière (DCIF) Bernard Adans Sandrine Loridan-Torchy Alain Dedenis P. 1 Le P2D2 Réunion INSIS 24 mars 2014 Direction des comptes et de l information financière (DCIF) Bernard Adans Sandrine Loridan-Torchy Alain Dedenis Sommaire P. 2 1 - Contexte et enjeux du P2D2 2 -

Plus en détail

2013 Rapport d activité byzance.fr welcome

2013 Rapport d activité byzance.fr welcome 2013 Rapport d activité Les grandes dates de l e-santé en Alsace JANVIER 2013 Le premier chariot de télémédecine est livré au Centre départemental de repos et de soins de Colmar, établissement pilote JUILLET

Plus en détail

Maître de cérémonie Christian Fillatreau, Président du Cluster TIC Aquitaine

Maître de cérémonie Christian Fillatreau, Président du Cluster TIC Aquitaine Challenge start-up Maître de cérémonie Christian Fillatreau, Président du Cluster TIC Aquitaine Sanilea Régulation des transports et des soins Performance, simplicité, connectivité, intuitivité, mobilité

Plus en détail

La position et la stratégie française Yannick Le Guen, sousdirecteur, Le 03 avril 2014. Direction générale de l offre de soins - DGOS

La position et la stratégie française Yannick Le Guen, sousdirecteur, Le 03 avril 2014. Direction générale de l offre de soins - DGOS La position et la stratégie française Yannick Le Guen, sousdirecteur, DGOS. Le 03 avril 2014 Session Santé Numérique : quelle est la place de la France en Europe? Etat des lieux et comparatifs La position

Plus en détail

www.etablissement-francais-du-sang.fr E.R.A. Echanges des Résultats d Analyses

www.etablissement-francais-du-sang.fr E.R.A. Echanges des Résultats d Analyses www.etablissement-francais-du-sang.fr E.R.A. Echanges des Résultats d Analyses E.R.A. L EFS, les Etablissements de Santé et les laboratoires effectuant des analyses d I.H. pour des patients susceptibles

Plus en détail

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Établissements de santé Droits et accueil des usagers Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Recommandations et indicateurs Préface Faire face aux inégalités de santé qui touchent tout

Plus en détail

Projet régional de santé d Alsace 2012-2016. Programme régional de télémédecine (PRT)

Projet régional de santé d Alsace 2012-2016. Programme régional de télémédecine (PRT) Projet régional de santé d Alsace 2012-2016 Programme régional de télémédecine () Sommaire I- ENJEUX, OBJECTIFS ET BENEFICES ATTENDUS... 4 A/ LES ENJEUX POUR LE SYSTEME DE SANTE... 4 B/ LES OBJECTIFS DES

Plus en détail

Proyecto Telemedicina

Proyecto Telemedicina Seminario Internacional Desarrollo de Servicios Sociales para Personas Mayores 3-4 octubre 2013 Proyecto Telemedicina Dr Jean-Philippe Flouzat Médico geriatra, Consejero Médico Social de la Agencia Regional

Plus en détail