Cuir News. Oct-Nov-20i2. "Créatif 2013" Les 13 et 14 Mai «Essentiel, Simple et Fonctionnel» Sera le sujet de l'édition 2013 du concours créatif

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cuir News. Oct-Nov-20i2. "Créatif 2013" Les 13 et 14 Mai 2013. «Essentiel, Simple et Fonctionnel» Sera le sujet de l'édition 2013 du concours créatif"

Transcription

1 "Créatif 2013" Les 13 et 14 Mai 2013 Cuir News Oct-Nov-20i2 «Essentiel, Simple et Fonctionnel» Sera le sujet de l'édition 2013 du concours créatif Bulletin d'information mensuel publié par Le Centre National du Cuir et de la Chaussure

2 <U 02 E E o 04 Editorial -Export Helpdesk - Info Cuir 06 Vie du secteur Vie du secteur Gagner le défi de avec ISO50001 l'énergie 03 Innovation Lean Manufacturing 05 Veille Intentions d'investissements déclarées dans le secteur des Industries du Cuir et de la Chaussure durant les 09 premiers mois Evénements Affiche Créatif 2013 Cuir News Directeur responsable de la publication Amor BOUZQUADA Editorial O8-O9 Mode Chaussures-Tendances automne/hiver Statistiques Commerce extérieur du secteur des ICC- 9 mois io Evénements Foires et Manifestations du Secteur I.C.C pour l'année 2013 L'ANTI CITOYENNETE A l'heure de la révolution, on croyait tous que nous allions vivre des conditions propices au développement économique, des conditions propices à l'équité entre citoyens, des conditions propices à la suppression de toutes formes d'égoïsme... On espérait durant plus d'une année voir des valeurs humaines dominant notre vie sociale et économique. Nos espoirs étaient grandioses et le secteur cuir et chaussure était certainement concerné par cette logique. En fait, l'apothéose de la prospérité du secteur était atteinte avec l'entame de ce vingtièmement siècle là où les exportations évoluaient à un rythme constant avoisinant la moyenne de 20% d'un mois à l'autre, là où les investisseurs déferlaient sur le site Tunisie, là où la vitrine nationale du secteur des ICC, le salon PROMOCUIR, prenait place parmi les manifestations internationales spécialisées les plus connues. Mais, durant la dernière décennie, venant l'ère de la mafia, l'ère de l'ancien régime, des pseudos industriels montent, des pseudos commerçants s'enrichissent, des analphabètes deviennent des hommes d'affaires, et ce, par des voies anarchiques, allant du commerce illicite et parallèle, aux importations de containers de chaussures en passant par l'assemblage de parties de chaussures importées en l'état. Imaginer le tord que provoque l'importation de containers de chaussures (de basse qualité) sur l'employabilité dans le secteur des ICC, l'artisanat voire le commerce. C'est pourquoi nous croyons que notre tissu productif (des produits de cuir et chaussure) a encore besoin de protection, car malgré la lutte contre le marché parallèle de la part des vrais citoyens, des groupes de militaires et police et des instances de contrôle On n'arrive plus à anéantir les réseaux gérés par des anti citoyens qui cherchent le profit immédiat et l'intérêt personnel. Un tel comportement ne peut que nuire à notre économie et à nos consommateurs, et faire un obstacle aux vrais valeurs humaines, exigées par les impératifs de transition sociale et économique à laquelle aspire le peuple tunisien et qui est basée sur l'invulnérabilité, l'équilibre entre les régions, la concurrence loyale, et la stabilité des prix... en somme la pérennité. Cuir News N"106 Oct-Nov 2012 Page 2

3 Lean Manufacturing L'ouverture des marchés et la libéralisation des échanges à l'échelle globale ont imposé sur l'entreprise des nouveaux réflexes et des comportements plus exigeants. Ainsi Les enjeux stratégiques et financiers tels que la planification et l'aménagement d'usine ne son! plus un luxe, mais une nécessité. De ce fait, la préoccupation capitale des entreprises est devenue la maîtrise des facteurs clés du succès tels que les délais de livraison, le coût de revient, la qualité des produits et la flexibilité des flux. Ceci ne peut être atteint que par la mobilisation de toutes les ressources de l'entreprise pour se focaliser sur quelques points clés, c'est à dire des objectifs de progrès. Une des méthodes les plus efficaces est la méthode de Lean Manufacturing. Le Lean est un système de management qui se concentre sur la production de valeur, la valeur étant quelque chose que le client attend, et l'élimination des gaspillages sous toutes leurs formes. Le concept de Lean Manufacturing est né dans les ateliers de TOYOTA, après la seconde guerre mondiale, sous l'impulsion de Kiichiro Toyoda, président de TOYOTA Motor Company, qui déclara : «Il faut rattraper l'amérique en trois ans, sinon l'industrie automobile japonaise ne survivra pas.» Les différences entre les marchés et les constructeurs automobiles américains et japonais étaient telles que Toyota devait obligatoirement innover pour survivre. Les ingénieurs de Toyota vont alors revisiter de manière critique les ateliers et se rendre compte que les opérations sont à envisager par processus et non plus par type d'activité (tournage, perçage, fraisage, etc.) et que celles-ci comportent énormément de gaspillage. Au fil de leurs observations, ils en définissent sept types génériques : - Gaspillages provenant de la surproduction. - Gaspillages provenant des temps d'attente. - Gaspillages occasionnés par les transports. - Gaspillages dûs aux stocks inutiles. - Gaspillages dans les processus de fabrication. - Gaspillages dûs aux mouvements inutiles. - Gaspillages dûs aux pièces défectueuses. Le mot anglais «lean» signifie littéralement «maigre». Le lean manufacturing, le plus souvent traduit par «production au plus juste», est fondé sur la recherche du minimalisme, du juste nécessaire pour produire, et plus largement pour satisfaire le client. Le lean manufacturing est une approche, un mode de pensée issu des expériences de Toyota, après des décennies de tâtonnements et d'apprentissage par essais et erreurs. Il procède du constat que les processus mis en œuvre pour satisfaire un client sont alourdis, en quelque sorte rendus obèses, par une multitude de gaspillages, d'opérations inutiles, qui ne créent aucune valeur mais consomment néanmoins des ressources. «Le Gaspillage (MUDA) consiste en tout ce qui dépasse la quantité minimale requise en matériel, équipement, espace et temps pour ajouter de la valeur au produit.» Kiichiro Toyoda, président de TOYOTA Motor Company. Le concept s'appliquait à l'origine au Manufacturing (KANBAN, SMED, TPM, Zéro-défaut). Les Américains l'ont étendu à l'ensemble de l'entreprise en lui donnant un cadre théorique cohérent. Le Lean fait appel à l'analyse des processus, à l'élimination des non-valeurs ajoutées, à la régularisation du flux tout au long de la Supply Chain. Il repose sur la décentralisation des décisions, le décloisonnement, la montée en compétences du personnel. La mise en œuvre des outils du Lean Manufacturing nécessite la participation et l'implication des personnels opérationnels, car c'est sur le terrain que se détermine en grande partie la performance. Les acteurs savent le mieux quels sont les problèmes du quotidien et quelles mesures peuvent les résoudre et éviter qu'ils surviennent à nouveau.,.*» AMÉLIORATION CONTINUE «" ACTIVITÉ LISSEE MOCESSUS STABLES ET STANDARDISÉS MANAGEMENT VISUEL VAUBKATTITUOEJCOIIPOinBKBTS LA MAISON LEAN La pratique du Lean est devenue une voie essentielle de la compétitivité industrielle mondiale. Elle permet de réduire les coûts sans délocaliser, en s'appuyant sur les personnes de l'entreprise pour découvrir et éradiquer les problèmes. Le Lean est adapté aux PMI et à tous les ateliers technologiques sans qu'il soit nécessaire de produire en série des articles standards. Mohamed Ali BAKOUCHI/DCA Cuir News N"106 Oct-Nov 2012 Page 3

4 Export Helpdesk Export Helpdesk est un service en ligne proposé par la Commission Européenne depuis l'année 2004 dans le but d'une meilleure diffusion des informations sur les exportations vers l'europe. Cet outil qui représente l'unique point d'accès à des informations en ligne concernant le marché Européen, vise en premier lieu les pays en développement en leurs facilitant l'accès aux conditions d'exportation de tous types de produits vers l'europe. L'Export Helpdesk fournit en ligne des informations qui concernent : Conditions et taxes : il s'agit des informations sur les conditions requises à l'importation par l'union Européenne et les Etats membres ainsi que les taxes internes applicables aux produits, Droits de douane : il s'agit des informations sur les régimes d'importation préférentiels de TUE qui s'appliquent aux pays en développement, Statistiques commerciales : ce sont des données statistiques sur le commerce de l'ue et de chacun de ses Etats membres, Liens : l'export Helpdesk met à la disposition des exportateurs des pays en développement un espace commercial virtuel où ils peuvent établir des contacts avec les importateurs de l'ue, et des liens vers des autorités et des organisations internationales compétentes dans le domaine du commerce, Info Cuit Les entreprises exportatrices tunisiennes peuvent voire doivent également tirer avantages de cette plate forme. En effet, l'export Helpdesk représente un outil d'aide pour rechercher des partenaires commerciaux au sein du marché européen. Il permet aux exportateurs tunisiens de profiter au mieux des régimes d'importation préférentiels de l'ue dont bénéficient les pays en développement. En outre, l'export Helpdesk permet d'évaluer l'intérêt de cibler un marché particulier de l'ue à travers les statistiques qu'il fournit sur le commerce de l'ue et ses Etats membres. Finalement, l'export Helpdesk donne la possibilité d'obtenir des informations détaillées sur des cas de figure concrets et des problématiques rencontrées par les exportateurs. En conclusion, l'export Helpdesk, outil simple, gratuit et facile à accéder, peut contribuer à l'évolution des entreprises exportatrices tunisiennes qui ciblent le marché européen, et par conséquent au développement des entreprises exportatrices opérant dans le secteur des industries du cuir et de la chaussure. Alors n'hésitez pas à consulter cette plateforme sur le web site IchrafGUEDDICHE/DIC - le 8éme carrefour de l'industrie du cuir qui s'est organisé le mois de juin dernier par l'afitctic, Association Française des Ingénieurs Chimistes et Techniciens des Industries du Cuir, et l'aftic Association Française des Techniciens des Industries de la Chaussure, avec le soutien du CTC. Ce congrès biannuel a connu la participation de plus de 115 professionnels qui ont assisté pendant deux jours à la prospective et l'innovation au sein de la filière du cuir. - le 18éme congrès international de la chaussure technique se tiendra du 13 au 16 novembre 2013 à GUANGZHOU au Chine sous le thème «responsabilité sociale : un défi pour l'industrie de la chaussure», l'événement est organisé par l'association des Industriels Chinois du Cuir - CLIA. - l'egypte a imposé à partir du Juin dernier un certificat d'inspection pour toute importation d'articles en cuir et de produits textiles. Elle a exigé que les étiquettes de vêtements et de chaussures doivent comporter : teneur en fibre, pays d'origine, nom du fabricant ou importateur de la marque, instruction d'entretien. - le Turque VOLKAN Candar a été élu président de l'iultcs (Union Internationale des Sociétés de Techniciens et Chimistes des Industries du Cuir) en remplaçant le chinois Bi Shi. Le prochain rendez vous du l'iultcs congrès se tiendra en Mai 2013 à Istanbul. - la Turquie vient de publier des normes applicables aux articles pour enfants de moins de 14 ans dont les vêtements, ces normes entreront envigueur le 1 er janvier Du 4 au 6 octobre 2012, tous les professionnels de la filière cuir ont eu un rendez-vous à la 5ème édition de MaroCuir, cet un événement incontournable a proposé une sélection de près de 150 fabricants répondant aux exigences de proximité, de qualité, de créativité, de fast fashion et de valeur ajoutée dans les différents secteurs d'activités: Chaussure, Maroquinerie, Vêtement en cuir, Bagagerie, Sellerie..., Peaux et cuir, Fournitures et accessoires, Equipements, Services et Activités annexes... ImenHEDFI/DIC Vie du secteur Cuir News N"106 Oct-Nov 2012 Page 4

5 Intentions d'investissements déclarées dans le secteur des Industries du Cuir et de la Chaussure durant les 09 premiers mois Au cours des 9 premiers mois 2012 les intentions d'investissements déclarées dans le secteur des industries du cuir et de la chaussure ont atteint 44.9 MDT contre 10.3 MOT durant la même période de l'année 2011 soit une évolution de %. Ces investissements permettraient la création de 2863 emplois. secteur 9 mois mois ,9 Evolution % 335,9 Unité en MDT 1 -Répartition par branche d'activité : 81 projets déclarés durant les 9 premiers mois de l'année 2012 ont été enregistré dans le secteur des ICC et sont répartis comme suite : Branche d'activité Nb d'entreprises Industrie de la chaussure Parties et accessoires de la chaussure Maroquinerie Industrie du cuir et de la chaussure Tannerie-conservation et collecte de peaux Habillements en cuir 2-Répartition par région : Région ^^^^^^^^^^_^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^_ Tunis Ben Arous Ariana Manouba Zaghouan Bizerte Nabeul Sousse Kairouan Sfax Kassrine Kbili Tozeur Total Nb d'entreprises Imen HEDFI/DIC source; Cuir News N"106 Oct-Nov 2012 Page 5

6 Gangner le défi de l'énergie avec ISO50001 Pour la première fois en Tunisie, un séminaire régional sur le thème du management énergétique et la norme ISO est organisé par l'innorpi, en collaboration avec d'autres organismes nationaux et internationaux. Tenu entre les 24 et 26 septembre, l'événement rassemble différents acteurs du secteur énergétique, pour l'échange d'expérience et d'expertise autour de la gestion efficace de l'énergie. Le Centre National du Cuir et de la Chaussure CNCC a suivi l'événement, dans le cadre de la formation et de la sensibilisation de ses ingénieurs sur les nouvelles normes et outils énergétiques utilisés au niveau international, Gagner le défi de l'energie avec ISO ISO Management de l'eiiei-rie Ce séminaire a permis aux cadres du centre d'entamer d'autres axes de prestation à savoir les formations sur le mangement de l'énergie et l'assistance technique pour l'optimisation énergétique dans les entreprises du secteur des ICC. «Il n'est pas possible de parler d'énergie renouvelable ou de quoi que ce soit, tout en continuant à gaspiller de l'énergie», déclare Liam McLaughlin, expert de l'organisation internationale de la normalisation (ISO), lors de sa présentation introductive sur le management de l'énergie. Voilà qui est dit. A l'heure où, à l'échelle planétaire l'énergie pose problème en matière de coût et d'environnement, elle continue malgré tout à être gaspillée à plusieurs niveaux. «Aujourd'hui, il n'y a tout simplement pas d'approche intelligente quant à la gestion énergétique», insiste McLaughlin. La norme ISO 50001, relative aux systèmes de management de généralisée en Tunisie et dans les pays arabes, de façon à l'énergie, permettrait de pallier en partie ce problème. Ce affirmer un peu plus, l'instauration du développement référentiel a été adopté sur le plan international par l'iso en durable. juin 2011, et en Tunisie quelques temps après, sous la désignation de NT Il s'adresse à tous les organismes du secteur privé ou public, et leur propose des méthodes et des stratégies leur permettant d'améliorer l'efficacité et la performance énergétique et de réduire à la fois le gaspillage et les coûts. Le séminaire, organisé par l'innorpi en collaboration avec l'iso et le secrétariat d'etat suisse à l'economie (Seco), est «l'occasion pour les représentants des différentes parties prenantes (industriels, représentants d'institutions etc.) de mieux connaître cette norme et les enjeux qu'elle porte. Durant ces trois journées de rencontre, le processus aboutissant à la certification a été expliqué aux participants venus de 24 pays arabes. Des cas concrets d'utilisation de l'iso de par le monde, au niveau des industries et des services tels que les municipalités et les universités en été également au menu. «Tout le monde est concerné par la norme, et on doit tous réfléchir sur la manière de réduire la consommation d'énergie», affirme Nargès Boudali Rezgui, responsable des relations extérieures à l'innorpi. Ce séminaire, espère-t-elte, contribuera à ce que l'application de cette norme soit MounirTOUZRI Abir KSOURI/DCA 2012 CARREFOUR D'AFFAIRES et de TECHNOLOGIES Novembre 2012 tunlï. Parc International des Exposition! API Vie du secteur Cuir News N"106 Oct-Nov 2012 Page 6

7 I Comme de coutume, les jeunes étudiants tunisiens et internationaux en design et modélisme et les professionnels du domaine du cuir et de la chaussure seront au rendez vous pour une nouvelle édition du concours «Créatif» le «Talon de Cristal». qu'organise annuellement le Centre National du Cuir et de la Chaussure (CNCC) en collaboration avec la fédération Nationale du Cuir et de la Chaussure (FNCC) et en partenariat avec ses homologues de France, d'italie et d'espagne. Sous l'égide DU MINISTERE DE L'INDUSTRIE Le Centre National du Cuir et de la Chaussure & La Fédération Nationale du Cuir el de la Chaussure en Partenariat avec N Organisent LE CONCOURS EURO-MEDITERRANEEN "Créatif 2013" Les 13 et 14 Mai 2013 Ayant pour thème : CNCC. de& ca**tfiétehce& tut texocce cu& métce*! du. eaù% [mail :t>oc^<r«team»«.ln Evénements Cuir News N"106 Oct-Nov 2012 Page 7

8 I Chaussures - Tendances automne/hiver î Cette saison, le doré tient la dragée haute au velours, le bordeaux gagne en désirabilité, les slippers se chicisent, les mix de matières osent l'audace, tandis que les cuissardes sela jouent Catwoman et que les rangers battent le rappel: petit tour d'horizon des principaux courants shoesesques de l'automne/hiver I. Formes et styles 1.1 Les slippers Mis à l'honneur sur les podiums printemps/été 2012, les slippers et leur dégaine néo-dandy continuent cette saison d'inspirer les créateurs, slippers bijoux mêlant micro talons strassés et velours brodé. Choisies de préférence en panne de velours, les slippers de 2012 accompagneront les jupes en cuir plissé, robes-pulls angora et autres bermudas en jean. 1.2 Les rangers: HJI Ces 1.3 Lessneakers:... v bottines de combat à l'origine destinées à chausser les militaires perdent ici de leur caractère martial en arborant tour à tour volants de cuir. Cela dit, les modèles les plus classiques n'auront pas à rougir de leur ADN 100% Rambo, ceux-ci apparaissant idéaux pour insuffler un peu de décadence grunge aux imprimés sixties, dorures baroques et autres broderies du moment Des tennis de courses, les modeuses qui souhaitent s'adonner à la tendance "runnings en ville" sévissant actuellement dans les capitales branchées n'ont bien souvent que l'embarras du choix. L'idée est ici de délaisser les baskets trop urbaines au profit de pièces clairement plus dynamiques 1.4 Les cuissardes: Sensuelles en diable, les cuissardes envahissent les podiums, Et si elles gagneront à se faire ultra moulantes et à monter haut sur la cuisse (de manière à se perdre sous une mini-jupe folk ou sous une robe-pull asymétrique), les cuissardes pourraient également II. Couleurs et imprimés accompagner le come-back du jodhpur... En matière de bottes, on retient par ailleurs que les bottes 2.1 Le bordeaux: guêtres qui envahirent récemment les pages du Vogue ne devraient pas tarder à se retrouver sur les wishlists des trerpâç&teuses. fwji Introduit sur les podiums de le bordeaux étend son les boots basses à sangles font d'ores et déjà partie influence des en incontournables 2012 en infusant de prèt-à-porter la saison (voir et ici. accessoires. ici et là) et que les bottes courtes et compensées ont tout de la fusion parfaite Ankle boots, entre brogues sexyness et et escarpins minimalisme open (voir toes ici. sont ici et en là) effet nombreux à adopter une teinte bourgogne. On note au passage que s'ils semblent moins faciles à porter que d'autres modèles de couleurs plus classiques, les souliers bordeaux se marieront néanmoins parfaitement au bleu marine, à toutes les sortes de marrons, mais aussi au vert d'eau et au vert émeraude. O Cuir News N"106 Oct-Nov 2012 Page 8

9 I 2.2 Le doré : Valeur refuge par excellence, l'or est à consommer sans modération en ces temps de crise. Idéal pour raviver teintes pastel, kaki pâlots et autres denims passés, le doré apparaît en effet comme l'un des meilleurs alliés "anti-morosité" du moment. 2.3 Le léopard : Désormais totalement démocratisé, l'imprimé léopard n'hésite plus à s'inviter aux pieds des fashionistas, qui raffolent de l'aura sauvage de ce tacheté savane. Un état de fait parfaitement intégré par les designers, qui sont nombreux cette saison à proposer un ou plusieurs modèles léopard, de (sandales épurées) à {slippers) en passant par (escarpins). 2.4 Le pied de poule : Plus facile à porter en petites touches qu'en all-over, le motif pied-de-poule s'empare des ballerines, insufflant à ces dernières une allure un brin désuète qui devrait faire des ravages une fois associée au sex appeal d'un slim en cuir ou à la dégaine roots d'un skinny camouflage. III. Les matières 3.1 Le velours: 3.4 Le cuir verni : Idéal pour conférer un style "boudoir" aux slippers et autres sandales de rentrée, le velours ras s'empare des souliers du moment. Attention cependant à ne pas surestimer les facultés de cette matière, qui aura toutes les peines du monde à sortir indemne des intempéries automnales. Brillant de mille feux, le cuir verni séduit tous azimuts. Il faut dire qu'une fois recouverts de ce lustre chic, les atours les plus classiques (bottes, boots) gagnent aussi bien en modernité qu'en radicalité. 3.2 L'effet tapisserie : Portées par la vague baroque ayant déferlé sur les collections automne/hiver les tapisseries chères aux monarques d'antan recouvrent en all-over les boots hautes lorsqu'elles ne se travaillent pas en médaillon. Une tendance à réserver aux expertes capables de dédramatiser ce genre de travaux d'aiguille un brin kitsch. 3.5 Mix de matières : Désireux d'injecter un peu d'inattendu à leurs souliers, nombreux sont les créateurs à décliner le concept du patchwork de matières. L'idée étant soit de pimenter des chaussures monochromes via d'audacieuses combinaisons de textures, soit de miser sur une fantaisie sans limites en associant diverses matières de différentes couleurs. 3.3 La dentelle: Délaissant le cuir traditionnel, certains créateurs optent cette saison pour une dentelle diaphane, conférant ainsi aux bottes et bottines une fragilité envoûtante baignée d'ultra féminité. Source: Mode Cuir News N"106 Oct-Nov 2012 Page 9

10 I Foires et Manifestations du Secteur I.C.C pour Tannée 2013 EXPO RIVA Trente o U Salon international de S chaussure Janvier Ju«2013 ZOOM BY FATEX Parts U Ssion professonnei 100% déd* à la confecton à façon pour la mode en zone Europe. Ejifojne^. Madagascar. Ma une* Février 2013 Septembre 2013 LE CUIR A PARI S =3-3I 1 Salon mtematonalducuir et de la fourrure Février Septembre 2013 MICAM SHOEVENT MtinLl Saton ritemationalde a chaussure Mars Septembre 2013 MIPEL MtinU Saon mtemat»onai de a maroqutene Mars Septembre 2013 GDS Dûssetdorf Saton internationale la chaussure Mars 2013 AYMOD Istanbul EH Salon international de la chaussure Avri2013. LINEAPELLE TANNING-TECH tateaoa"- 1 Bologne L l Salon international des ours, accessoires. composants, produits synthétiques et des modèles de chaussures. maroquinerie, vêtements en CJ ' *'. 3~e_s emeni Salon ntemetîonaldes machines et des technologies pourla tanner* Avnl 2013 Cc'.Dd-e 2013 SIMAC Bologne U Saton international des machines et des technologies pour la chaussure et les artdes en cuir Octobre Octobre Evénements Cuir News N"106 Oct-Nov 2012 Page10

11 Commerce extérieur du secteur des ICC- 9 mois 2012^ Unité :MDT Exportations Ui i,imiii<.n Importation! Répartition Soldes Cuirs, )eaus el pelleterie % % % Chaussures Tiycs de chaussures % 20,3% ,2 7,8% 12.4% % % Maroquinerie Habillement en cuir Accessoires et composants Totiil 1 Désignatio Cuirs, peaux et pelleterie Chaussures Tiges de chaussures Maroquinerie Habillement en cuir ^_^_ Accessoires et composants Total % 11% 1.3% % 1,1% 15.6% % ,6% 13.1% 753,9 100% 495,1 100% 258, % Evolution des Exportations 9 me lis 9 mois 9 mois Unilé Evolution %! 9 mois 9 mois I 2010/ / ,6 35,4% 26.6% ,1% 158, ,2 6.4% -4.4% -8.9% 68, ,4 55.7% -7.2% 6, % -21,8% n o , % -15,9% 708,6 788,6 753,9 11,3% -4,4% :MDT Evolution des Importations Unité : MDT Désignations Cuirs, peaux et pelleterie 9 mois ,2 9 mois ,2 9 mois Evolution % 9 mois 9 mois 2010/ / o -4.5% Chaussures Tiges de chaussures % 13% 50.1*0-23.5% Maroquinerie Habillement en cuir Accessoires et composants Total ,8 2# , , ,7% 23.9% 15% 10,1% 53^5% 4,3% -2,9% -u% CNCC/DIC Statistiques Cuir News N"106 Oct-Nov 2012 Page 11

12 17, Rue du cuir, 2.1 Sidi Rézig MégrineTunisie Tél.: Fax: bocë'cnccleather.tn Site Web :

La démarche qualité dans l entreprise MANTAL

La démarche qualité dans l entreprise MANTAL La démarche qualité dans l entreprise MANTAL Abdelkrim YAHIA BERROUIGUET Faculté des Sciences Economiques et de Gestion Université Aboubekr Belkaid Tlemcen,Algérie ab_berrouiguet@yahoo.fr Résumé Aujourd

Plus en détail

Solution PLM pour la vente au détail de PTC

Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM de PTC pour la vente au détail Dans les délais. À la mode. Dans le budget. La solution PLM de PTC pour la vente au détail transforme la manière

Plus en détail

2. L'économie et la politique de transport de marchandises comme déterminants du marché de la logistique suisse

2. L'économie et la politique de transport de marchandises comme déterminants du marché de la logistique suisse 2. L'économie et la politique de transport de marchandises comme déterminants du marché de la logistique suisse Vue d'ensemble des principaux faits La Suisse compte, avec un produit intérieur brut de 603

Plus en détail

BILL BELT Les basiques de la gestion industrielle et logistique

BILL BELT Les basiques de la gestion industrielle et logistique BILL BELT Les basiques de la gestion industrielle et logistique, 2008 ISBN : 978-2-212-54096-3 Introduction Au fil de l animation d un millier de stages pour former plusieurs milliers de personnes à la

Plus en détail

Trading Forum "New Forces Driving The Commodity Market 31 mars 2009

Trading Forum New Forces Driving The Commodity Market 31 mars 2009 Page 1 sur 8 Trading Forum "New Forces Driving The Commodity Market 31 mars 2009 Mesdames, Messieurs, Nous avions coutume d'entendre dire "qu'en dehors du milieu des affaires, peu de gens savent que Genève

Plus en détail

FONDS DE COMMERCE DES FEMMES DE LA CEDEAO

FONDS DE COMMERCE DES FEMMES DE LA CEDEAO NOTE CONCEPTUELLE FONDS DE COMMERCE DES FEMMES DE LA CEDEAO 1 INTRODUCTION Le Centre pour les Energies Renouvelables et l'efficacité Energétique de la CEDEAO (CEREEC) a lancé en 2013 un programme phare

Plus en détail

Programme d appui à la compétitivité des entreprises et à la facilitation de l Accès au Marché «PcAM» PCAM

Programme d appui à la compétitivité des entreprises et à la facilitation de l Accès au Marché «PcAM» PCAM 1 EDITORIAL Depuis l engagement de la Tunisie dans la politique de libéralisation économique, et la signature de l accord d association avec l Union européenne, le Ministère de l Industrie s est lancé

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

Opération Management & Compétitivité

Opération Management & Compétitivité Opération Management & Présentation par AQM - BN 1 Sommaire Présentation de l AQM L action collective management et compétitivité. Processus et déroulement. Les intervenants. Les étapes de formation et

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

LA TECHNOLOGIE DU LENDEMAIN

LA TECHNOLOGIE DU LENDEMAIN LA TECHNOLOGIE DU LENDEMAIN Société : VNEXT est une société de conseil et d expertises technologiques dans le domaine de l infrastructure IT, le développement des logiciels et la formation professionnelle.

Plus en détail

SUSE Cloud. Devenez le cloud provider de votre entreprise

SUSE Cloud. Devenez le cloud provider de votre entreprise SUSE Cloud Devenez le cloud provider de votre entreprise Et si vous pouviez répondre plus rapidement aux demandes des clients et saisir immédiatement les opportunités commerciales? Et si vous pouviez améliorer

Plus en détail

Notre avenir énergétique. Plan de la Nouvelle-Écosse en matière d électricité 2015-2040

Notre avenir énergétique. Plan de la Nouvelle-Écosse en matière d électricité 2015-2040 Notre avenir énergétique Plan de la Nouvelle-Écosse en matière d électricité 2015-2040 Notre avenir énergétique Plan de la Nouvelle-Écosse en matière d électricité 2015-2040 Résumé Contexte La Nouvelle-Écosse

Plus en détail

«Territoires métropolitains innovants: Technopôles et Pôles de Compétitivité» Tunis, 19 et 20 Juin 2007

«Territoires métropolitains innovants: Technopôles et Pôles de Compétitivité» Tunis, 19 et 20 Juin 2007 «Territoires métropolitains innovants: Technopôles et Pôles de Compétitivité» Tunis, 19 et 20 Juin 2007 Présentation Par Mr Kamel BELKAHIA ral du Pôle de Compétitivit titivité de Bizerte Président Directeur

Plus en détail

www.sac-consulting.com.tn

www.sac-consulting.com.tn www.sac-consulting.com.tn SOMMAIRE I. Présentation II. Les services 1. Mise à niveau 2. Recrutement 3. Formation 4. Certification ISO 5. Assistance technique 6. Création des logiciels 7. Audit social III.

Plus en détail

Introduction. AVANT-PROPOS

Introduction. AVANT-PROPOS Introduction. AVANT-PROPOS Évoquer la difficulté, pour les entreprises, de survivre dans un contexte de concurrence à l échelle de la planète est aujourd hui d une banalité absolue. Parler de l exigence

Plus en détail

Programme détaillé BTS NEGOCIATION ET RELATION CLIENT. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS NEGOCIATION ET RELATION CLIENT. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le Brevet de Technicien Supérieur de Négociation et Relation Client est un diplôme national de l enseignement supérieur qui s inscrit dans un contexte de mutation des métiers

Plus en détail

Rapport de planification stratégique

Rapport de planification stratégique Comité sectoriel de la main-d œuvre du commerce de l alimentation Rapport de planification stratégique Décembre 2009 Comité sectoriel de main-d'oeuvre de l'industrie du caoutchouc du Québec 2035, avenue

Plus en détail

Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable

Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable COSEIL DE L'UIO EUROPÉEE Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable Conseil ÉDUCATIO, JEUESSE, CULTURE ET SPORT Bruxelles, 21 mai 2014 Le Conseil

Plus en détail

Description du logiciel Smart-MED-Parks Article technique

Description du logiciel Smart-MED-Parks Article technique Introduction Description du logiciel Smart-MED-Parks Article technique Depuis le lancement du projet en février 2013, différentes actions ont été effectuées dans le but d'accroître la sensibilisation et

Plus en détail

Les quatre chantiers :

Les quatre chantiers : Tweet Voir aussi : Les programmes de performance, La méthode Kaizen, Le Lean en 10 points. Le Lean est une démarche systématique dont l'objectif est d'éliminer toutes les sources de gaspillages dans les

Plus en détail

E-mail : contact@omc.be

E-mail : contact@omc.be ENSEMBLE VERS LE SOMMET Organisation & Management Consulting SPRL Rue Monrose 5 1030 Bruxelles http://www.omc.be Tel & Fax : + 32 2 242 19 68 E-mail : contact@omc.be TVA : BE.864.436.383 RPM Bruxelles

Plus en détail

Sommaire: Introduction général Partie I: Conclusion. 1.L origine du coaching 2.Le développement du coaching 3.Definition Partie II:

Sommaire: Introduction général Partie I: Conclusion. 1.L origine du coaching 2.Le développement du coaching 3.Definition Partie II: Thème: Le Coaching Sommaire: Introduction général Partie I: 1.L origine du coaching 2.Le développement du coaching 3.Definition Partie II: 1.Caractéristiques du coaching 2.Rôle et mission du coach 3.La

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

Charnières et Verrouillages

Charnières et Verrouillages Toutes les solutions de et Verrouillages La société PINET propose, depuis 6 générations, des produits pour applications industrielles. Comptant parmi les leaders européens, la société investit dans des

Plus en détail

Chaussures - Maroquinerie

Chaussures - Maroquinerie Chaussures - Maroquinerie Le terme maroquinerie, qui désignait à l origine les objets fabriqués en cuir, est utilisé aujourd hui dans un sens plus large. Il intègre désormais les produits confectionnés

Plus en détail

RELATION CLIENT - CRM - MARKETING

RELATION CLIENT - CRM - MARKETING INNOVATION TECHNOLOGIES AU SERVICE DES PME PMI ETI SOeMAN RELATION CLIENT - CRM - MARKETING La solution d'aide au pilotage et au management de la performance commerciale Produit et service de la société

Plus en détail

L accompagnement p e r s o n n a l i s é de votre performance

L accompagnement p e r s o n n a l i s é de votre performance L accompagnement p e r s o n n a l i s é de votre performance Performance CHANGER VOTRE NIVEAU Management des hommes Au service de la performance Conseil Formation Enseignement 03.85.81.63.99 06.59.51.48.00

Plus en détail

Le but : développer la performance de l entreprise officinale en adéquation constante avec les obligations qualité inhérentes à la profession

Le but : développer la performance de l entreprise officinale en adéquation constante avec les obligations qualité inhérentes à la profession La qualité n'est pas une notion nouvelle dans le monde de la santé. Depuis un certain temps, des actions ont été engagées pour améliorer la qualité des prestations proposées dans ce domaine. Dans l'environnement

Plus en détail

Thèmes des rencontres

Thèmes des rencontres Thèmes des rencontres Note: L IDP pourrait apporter des modifications à ce programme en cours de saison. Mise à jour: 23 septembre 2014 La plupart des entreprises établies limitent la portée de leurs innovations

Plus en détail

Le salon des métiers et des technologies du développement durable

Le salon des métiers et des technologies du développement durable Le salon des métiers et des technologies du développement durable PLUS QU UN EVENEMENT, UN MODE DE VIE! GREENDAYZ 11 greendayz.ehtp@gmail.com Sommaire Greendayz : Le pourquoi de l événement...03 Notre

Plus en détail

Qu'est-ce que l'innovation?

Qu'est-ce que l'innovation? Qu'est-ce que l'innovation? Résumé : L innovation est avant tout un état d esprit. C est un processus vivant qui amène la direction à chercher à tous les niveaux la manière d être la plus performante pour

Plus en détail

La logistique. Contenu

La logistique. Contenu La logistique La logistique est définie comme la planification, l'organisation, le contrôle et la gestion du matériel et des flux de produits et des services avec le flux d'informations associées. La logistique

Plus en détail

OFFRE DE SERVICES. Conseils & services aux entreprises

OFFRE DE SERVICES. Conseils & services aux entreprises OFFRE DE SERVICES Conseils & services aux entreprises strategie operationnelle transformation des organisations management des systèmes d information pilotage de projets SYNERIA CONSULTING PRESENTATION

Plus en détail

Programme de la formation du CAPJC Media Innovateurs

Programme de la formation du CAPJC Media Innovateurs Programme de la formation du CAPJC Media Innovateurs «Média Innovateurs" est une formation à temps partiel qui dure 6 mois en travaillant en tant que professionnel de média moderne capable d explorer de

Plus en détail

A partner of. Programme de Formation: «LeSystème de Compétence Lean»

A partner of. Programme de Formation: «LeSystème de Compétence Lean» Programme de Formation: «LeSystème de Compétence Lean» Qui sommes nous? Vincia en quelques faits et chiffres Une présence et une expérience internationales Créé en 2001 60 consultants - 20 en France -

Plus en détail

Boussaid : «Le gouvernement a répondu favorablement à de nombreuses requêtes des entreprises»

Boussaid : «Le gouvernement a répondu favorablement à de nombreuses requêtes des entreprises» Sommaire PLF 2015 : Les agences internationales confortent le gouvernement Boussaid : «Le gouvernement a répondu favorablement à de nombreuses requêtes des entreprises» Réforme fiscale : Des assises au

Plus en détail

Le défi du renforcement des compétences 2. Un partenariat avec l OFPPT 3. Une formation intensive assurée par des professionnels 4

Le défi du renforcement des compétences 2. Un partenariat avec l OFPPT 3. Une formation intensive assurée par des professionnels 4 RAPPEL DU CONTEXTE 2 Le défi du renforcement des compétences 2 Un partenariat avec l OFPPT 3 Une meilleure adéquation entre la formation et les besoins de l entreprise 3 UN PLAN DE FORMATION ADAPTE 4 Une

Plus en détail

STRATEGIE LEAN. Partie 6 : Initiation à une stratégie complétaire au supply chain management

STRATEGIE LEAN. Partie 6 : Initiation à une stratégie complétaire au supply chain management STRATEGIE LEAN Partie 6 : Initiation à une stratégie complétaire au supply chain management Concept 2 Idée simple : retranscrire partout les contraintes liées à la satisfaction du client! Et ce à la plus

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

MISE EN PLACE D'UN SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 14001.

MISE EN PLACE D'UN SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 14001. MISE EN PLACE D'UN SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 14001. Public : Objectif : Direction Membres du comité de direction - Responsable de service Responsables

Plus en détail

2 : 1 CHAPITRE 2 CHAPITRE 3 PARTIE

2 : 1 CHAPITRE 2 CHAPITRE 3 PARTIE A. de la formation L'étudiant en cycle BTS Commerce International suit un ensemble d'enseignements lui permettant d'avoir des connaissances dans : La participation à la prospection des marchés étrangers;

Plus en détail

différence groupe-conseil en statistique

différence groupe-conseil en statistique Vais-je atteindre mon objectif cette année? Par Martin Carignan, associé chez Différence www.difference-gcs.com Contexte Les gestionnaires sont souvent évalués sur des résultats mesurés par des indicateurs

Plus en détail

Le développement managériale

Le développement managériale Le développement managériale Comment et pourquoi le manager est au centre du processus Le concept managériale: «Business & People Partner partner: Business partner : participer à l efficacité et à la qualité

Plus en détail

FORMATION ET ASSISTANCE TECHNIQUE. Mieux comprendre le système commercial de l OMC

FORMATION ET ASSISTANCE TECHNIQUE. Mieux comprendre le système commercial de l OMC FORMATION ET ASSISTANCE TECHNIQUE Mieux comprendre le système commercial de l OMC Le saviez vous? Plus de 14 7 participants issus de pays en développement ont bénéficié des cours de formation et des programmes

Plus en détail

GUIDE DE L ENTREPRENEUR CREATIF

GUIDE DE L ENTREPRENEUR CREATIF GUIDE DE L ENTREPRENEUR CREATIF Le Concept La Créative Business Cupest le championnat du monde des entrepreneurs créatifs. La Créative Business Cups'exécute dans plus de 100 pays dans le monde. Le gagnant

Plus en détail

gestion industrielle Lean management Méthodes et exercices Barbara Lyonnet

gestion industrielle Lean management Méthodes et exercices Barbara Lyonnet management sup gestion industrielle Lean management Méthodes et exercices Barbara Lyonnet Le pictogramme qui figure ci-contre mérite une explication. Son objet est d alerter le lecteur sur la menace que

Plus en détail

MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD

MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD 1 MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE SECRETRARIAT PERMANENT DU CONSEIL NATIONAL POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UN EXPERT EN COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE

TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UN EXPERT EN COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE Recrutement d un expert en communication institutionnelle Page 1 TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UN EXPERT EN COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE 1. CADRE GENERAL DU PROGRAMME Le Programme d Appui au Commerce

Plus en détail

L'entretien est conduit par leur supérieur hiérarchique direct et donne lieu à l'établissement d'un compte rendu.

L'entretien est conduit par leur supérieur hiérarchique direct et donne lieu à l'établissement d'un compte rendu. RAPPORT AU CSFPT SUR L APPLICATION DE L ARTICLE 76-1 DE LA LOI N 86-54 DU 26 JANVIER 1984 PORTANT DISPOSITIONS STATUTAIRES RELATIVES A LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Bilan de l expérimentation de la

Plus en détail

Management des processus opérationnels

Management des processus opérationnels Ecole Nationale Supérieure de Management Master Management des organisations Management des processus opérationnels Dr TOUMI Djamila Cours n 1: La vision processus dans le management des organisations

Plus en détail

Sage 100. La solution de gestion innovante pour les PME à l avenir prometteur

Sage 100. La solution de gestion innovante pour les PME à l avenir prometteur Sage 100 La solution de gestion innovante pour les PME à l avenir prometteur Sage 100, la solution innovante pour les PME à l avenir prometteur Une PME a des besoins de gestion spécifiques, parfois sophistiqués,

Plus en détail

MISE EN PLACE D'UN SYSTEME QUALITE ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001.

MISE EN PLACE D'UN SYSTEME QUALITE ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001. MISE EN PLACE D'UN SYSTEME QUALITE ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001. Public : Objectif : Direction Membres du comité de direction - Responsable de service Responsables qualité Ensemble du personnel

Plus en détail

Votre objectif. Notre ambition. Avant-propos. > à noter

Votre objectif. Notre ambition. Avant-propos. > à noter Avant-propos Avant-propos Votre objectif Vous souhaitez réussir un projet d amélioration ou développer une démarche jusqu à l obtention du certificat attestant sa conformité à un référentiel international

Plus en détail

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR DU 02 AU 04 JUIN 2015 LYON EUREXPO FRANCE www.capurba.com AU CŒUR DES VILLES INTELLIGENTES & INNOVANTES Parce que la ville a laissé place à la Smart City, le salon CapUrba propose une réflexion globale

Plus en détail

2. ADAPTATIONS MÉTHODOLOGIQUES

2. ADAPTATIONS MÉTHODOLOGIQUES Version intégrale 2. ADAPTATIONS MÉTHODOLOGIQUES Par rapport aux séries 2 publiées l'année précédente sur le stock de capital (SDC) et les amortissements, trois adaptations méthodologiques ont été pratiquées

Plus en détail

Salon de partenariat Tuniso Camerounais - Sénégalais

Salon de partenariat Tuniso Camerounais - Sénégalais Le Réseau des Experts Consultants Africains pour le Développement Economique Organise La première édition du Salon de partenariat Tuniso Camerounais - Sénégalais 27 30 septembre 2015 à Dakar (SENEGAL)

Plus en détail

Consensus sur les données en Afriques

Consensus sur les données en Afriques Consensus sur les données en Afriques Huitième Réunion annuelle conjointe du Comité technique spécialisé de l Union africaine sur les finances, les affaires monétaires, la planification économique et l

Plus en détail

Soutien à la fonction RH Palette de prestations

Soutien à la fonction RH Palette de prestations Soutien à la fonction RH Palette de prestations Rue Voltaire 1 CH-1006 Lausanne T 021 617 55 75 F 021 617 55 76 iteral@iteral.ch www.iteral.ch Soutien à la fonction RH Faites de votre service RH un partenaire

Plus en détail

Préparation au CQPM Technicien en Industrialisation et en Amélioration des Processus TIAP (0049)

Préparation au CQPM Technicien en Industrialisation et en Amélioration des Processus TIAP (0049) Préparation au CQPM Technicien en Industrialisation et en Amélioration des Processus TIAP (0049) Public concerné Salariés ou futurs salariés des entreprises industrielles qui auront pour missions de participer

Plus en détail

LE CARNET ATA Le passeport pour vos marchandises

LE CARNET ATA Le passeport pour vos marchandises LE CARNET ATA Le passeport pour vos marchandises Demandes via www.eata.be Fédération des Chambres de Commerce belges Avenue Louise 500 1050 Bruxelles Tél.: 02/209.05.50 Fax: 02/209.05.68 E mail: info@belgianchambers.be

Plus en détail

ISO 14001: 2015. Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015

ISO 14001: 2015. Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015 ISO 14001: 2015 Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015 4115, Rue Sherbrooke Est, Suite 310, Westmount QC H3Z 1K9 T 514.481.3401 / F 514.481.4679

Plus en détail

Devenir un expert du Lean durable

Devenir un expert du Lean durable Devenir un expert du Lean durable 21 jours (7 x 3 jours) 9650 HT Piloter une démarche Lean durable en maîtrisant les outils du Lean et en intégrant les aspects culturels et de conditions de travail. Maîtrisez

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT ET ADMINISTRATION DES ENTREPRISES (M2)

MASTER MANAGEMENT ET ADMINISTRATION DES ENTREPRISES (M2) MASTER MANAGEMENT ET ADMINISTRATION DES ENTREPRISES (M2) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master Domaine : Droit, Economie, Gestion Mention : Management et administration des entreprises Présentation

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

Comment mettre l innovation au cœur de votre entreprise?

Comment mettre l innovation au cœur de votre entreprise? 1 Comment mettre l innovation au cœur de votre entreprise? Réfaat Chaabouni Salon de la création d entreprises Tunis 17-18 Octobre 2008 2 L innovation est synonyme de changement C est au sens large du

Plus en détail

Qualifed Islamic Banker

Qualifed Islamic Banker EN PARTENARIAT AVEC Qualifed Islamic Banker QUALIFICATION PROFESSIONNELLE EN TECHNIQUES ET OPÉRATIONS BANCAIRES PARTICIPATIVES UNE FORMATION QUALIFIANTE DE PLUS DE 200 HEURES CAPACITY BUILDING FUTUR FINANCE

Plus en détail

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles aria DIRECCTE A Q U I T A I N E Collection «Études» N 09 Juin 2011 DIRECTION RÉGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI SERVICE ÉTUDES, STATISTIQUES, ÉVALUATION

Plus en détail

ENTREPRISES, REJOIGNEZ L INTELLIGENCE PROFESSIONNELLE. Ecole reconnue par l Etat

ENTREPRISES, REJOIGNEZ L INTELLIGENCE PROFESSIONNELLE. Ecole reconnue par l Etat Ecole Supérieure de Commerce et de Marketing ENTREPRISES, REJOIGNEZ L INTELLIGENCE PROFESSIONNELLE Ecole reconnue par l Etat Choisissez l ISTEC L ISTEC en chiffres 930 étudiants 50 ans d expérience 3 000

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CADRES DE L ADMINISTRATION DANS LE DOMAINE DE LA LOGISTIQUE

TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CADRES DE L ADMINISTRATION DANS LE DOMAINE DE LA LOGISTIQUE REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DU TRANSPORT *** DIRECTION GENERALE DE LA LOGISTIQUE ET DU TRANSPORT MULTIMODAL TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CADRES DE L ADMINISTRATION DANS LE DOMAINE

Plus en détail

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5 1 SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Principes... 3 3 - Sélection des fournisseurs... 4 4 Marche courante... 5 4.1 Conditionnement Transport... 5 4.2 Livraison... 5 4.3 - Garantie qualité / Conformité... 5

Plus en détail

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001-

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Forum QHSE - QUALITE Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Laurent GUINAUDY OC2 Consultants Atelier ISO 9001 1 Présentation du Cabinet OC2 Consultants Cabinet créé en 1996 Zone d

Plus en détail

MASTER. Logistique. Domaine : Droit, Economie, Gestion. Mention : Logistique et distribution

MASTER. Logistique. Domaine : Droit, Economie, Gestion. Mention : Logistique et distribution MASTER Logistique Domaine : Droit, Economie, Gestion Mention : Logistique et distribution Parcours : Management logistique Ingénierie logistique Organisation : Ecole Universitaire de Management Lieu de

Plus en détail

Madame la Ministre, Madame la Commissaire Vassiliou, Mesdames et Messieurs,

Madame la Ministre, Madame la Commissaire Vassiliou, Mesdames et Messieurs, Madame la Ministre, Madame la Commissaire Vassiliou, Mesdames et Messieurs, Je suis ravi d' être ici ce soir pour le lancement officiel du programme Horizon 2020 en France. Avec près de 80 milliards d'euros

Plus en détail

Note d information pour la direction

Note d information pour la direction Big Data et l analyse métier pour le client et l entreprise Les volumes impressionnants et toujours croissants des données obligent les entreprises de certains secteurs à changer la manière dont elles

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 15-17 SEPTEMBRE 2015 PARC D EXPOSITIONS - PARIS NORD VILLEPINTE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 15-17 SEPTEMBRE 2015 PARC D EXPOSITIONS - PARIS NORD VILLEPINTE PREMIÈRE VISION PARIS JOUE LA TRANSVERSALITÉ DES MÉTIERS ET AFFIRME UN POSITIONNEMENT PREMIUM HARMONISÉ, CRÉATIF ET SÉLECTIF AU SERVICE D UNE FILIÈRE MODE INTERNATIONALE GLOBALE. En février 2015, Première

Plus en détail

BROCHURE. Tél. : 024 423 96 50 Email : info@ariaq.ch Web : www.ariaq.ch

BROCHURE. Tél. : 024 423 96 50 Email : info@ariaq.ch Web : www.ariaq.ch BROCHURE Tél. : 024 423 96 50 1 INTRODUCTION Le Lean management est une démarche d amélioration continue : mettant le client et le collaborateur au cœur du changement de la performance de l entreprise

Plus en détail

POLITIQUE SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION DE LA CEDEAO (ECOPOST)

POLITIQUE SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION DE LA CEDEAO (ECOPOST) POLITIQUE SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION DE LA CEDEAO Présenté par: Prof. Dr. Djénéba TRAORE Directrice Générale Institut de l Afrique de l Ouest Email: Djeneba.Traore@iao.gov.cv Site web: www.westafricainstitute.org

Plus en détail

Chambre de Commerce et d Industrie de Sfax

Chambre de Commerce et d Industrie de Sfax Chambre de Commerce et d Industrie de Sfax 1 C'est une visite à dominance économique que la Chambre de Commerce et d'industrie de Sfax vient d'effectuer au Mali et au Burkina Faso à la tête d'une importante

Plus en détail

Qui sommes-nous? Notre vision

Qui sommes-nous? Notre vision Editeur d ERP Qui sommes-nous? Crée en 2004, LOGIDAS SSII éditeur d ERP pour PME-PMI est le fruit de plus de 30 ans d expériences et de recherches et développement dans le domaine de l industrie et des

Plus en détail

Université De Sousse

Université De Sousse Université De Sousse Travaux Dirigés De Marketing Électronique Enseignant Responsable : BOUBAKER Nobel El Houssine Année Universitaire 2005-2006 LA METHODE DES "6C" La méthodologie des 6 C est une approche

Plus en détail

PME / PMI Gagnez en compétitivité

PME / PMI Gagnez en compétitivité PME / PMI Gagnez en compétitivité STRATÉGIE DE L ENTREPRISE > STRATÉGIE PME Cible : Dirigeants d entreprises de production ou de services à l industrie, prioritairement celles de plus de 20 salariés. Objectif

Plus en détail

CQPI Technicien qualité

CQPI Technicien qualité CQPI Technicien qualité Public concerné Salariés ou futurs salariés qui auront pour mission d assurer le contrôle de la qualité et de participer à l amélioration des modes de production et/ou à la mise

Plus en détail

Service d Accompagnement ICE en vue d une

Service d Accompagnement ICE en vue d une Innovation and Consulting in Engineering IT Security Department Service d Accompagnement ICE en vue d une Certification Livre Blanc ISO 27001 Référence I.C.E : OS-ICE/SN/57/07/07/2010/v-01 Version v1.0

Plus en détail

«Méthodes d évaluation du Système de Management Qualité et de la sécurité informatique»

«Méthodes d évaluation du Système de Management Qualité et de la sécurité informatique» MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Programme d'appui à la Qualité - Capacité de Gestion (PAQ-CG) Intitulé du Projet: '' Programme d'harmonisation de l'administration,

Plus en détail

Outil de veille environnementale

Outil de veille environnementale Outil de veille environnementale Qu est ce que la veille? «Activité continue et en grande partie itérative visant à une surveillance active de l environnement pour en anticiper les évolutions» Définition

Plus en détail

Conf. 12.8 (Rev. CoP13) *

Conf. 12.8 (Rev. CoP13) * Conf. 12.8 (Rev. CoP13) * Etude du commerce important de spécimens d'espèces inscrites à l'annexe II RAPPELANT que l'article IV, paragraphe 2 a), de la Convention, stipule comme condition pour la délivrance

Plus en détail

OLAP PAR L'EXEMPLE. La vente de chaussures. NEGRE Elsa 2015-2016 Université Paris-Dauphine S o u r c e : B e r n a r d L u p i n

OLAP PAR L'EXEMPLE. La vente de chaussures. NEGRE Elsa 2015-2016 Université Paris-Dauphine S o u r c e : B e r n a r d L u p i n OLAP PAR L'EXEMPLE La vente de chaussures NEGRE Elsa 2015-2016 Université Paris-Dauphine S o u r c e : B e r n a r d L u p i n CONTEXTE La société Au bon pied, installée à Bonneuil, désire construire une

Plus en détail

Rapport d'audit étape 2

Rapport d'audit étape 2 Rapport d'audit étape 2 Numéro d'affaire: Nom de l'organisme : CMA 76 Type d'audit : audit de renouvellement Remarques sur l'audit Normes de référence : Autres documents ISO 9001 : 2008 Documents du système

Plus en détail

CONTRAT DE PRESTATIONS DE SERVICES

CONTRAT DE PRESTATIONS DE SERVICES CONTRAT DE PRESTATIONS DE SERVICES D ASSISTANCE GENERALE A LA DIRECTION ET A LA GESTION DE LA SOCIETE CAHIER DES CHARGES SOMMAIRE 1. ADHESION A UN RESEAU PROFESSIONNEL... 4 1.1. VEILLE ET TRANSFERT D'INFORMATIONS...

Plus en détail

RÉVOLUTION OU ÉVOLUTION?

RÉVOLUTION OU ÉVOLUTION? 1 RÉVOLUTION OU ÉVOLUTION? Objectifs de l atelier Comprendre les raisons de réviser l ISO 9001 et l ISO 14001 Appréhender «l esprit et le sens» des principales évolutions de l ISO 9001 et de l ISO 14001

Plus en détail

Gestionnaire de petite ou moyenne structure. Programme de Formation

Gestionnaire de petite ou moyenne structure. Programme de Formation Gestionnaire de petite ou moyenne structure Programme de Formation 1. Le public A travers ce dispositif de formation, la CCI de l Oise souhaite accompagner : Les jeunes créateurs souhaitant développer

Plus en détail

Programme détaillé BTS COMPTABILITE ET GESTION DES ORGANISATIONS. Objectifs de la formation. Les métiers DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS COMPTABILITE ET GESTION DES ORGANISATIONS. Objectifs de la formation. Les métiers DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le Brevet de Technicien Supérieur de Comptabilité et Gestion des Organisations est un diplôme national de l enseignement supérieur dont le titulaire, au sein des services administratifs,

Plus en détail

Appel à projets L Annexe pour les petits spectateurs

Appel à projets L Annexe pour les petits spectateurs Appel à projets L Annexe pour les petits spectateurs Vous avez un projet dans les domaines du spectacle vivant, des arts, des jeux, des sciences pour le jeune public de 0 à 12 ans et pour sa famille? La

Plus en détail

Description Master General Management

Description Master General Management Description Master General Management L intérêt de ce master, qui s appuie sur un partenariat entre d un côté l école d ingénieur Polytech Annecy Chambéry et de l autre l Institut de Management de l Université

Plus en détail

Sommaire... 1. Introduction... 2. Méthodologie...3. L opération de prospection...3. Cible :... 3. Objectifs :... 4. Fichier client :...

Sommaire... 1. Introduction... 2. Méthodologie...3. L opération de prospection...3. Cible :... 3. Objectifs :... 4. Fichier client :... Sommaire Sommaire... 1 Introduction... 2 Méthodologie...3 L opération de prospection...3 Cible :... 3 Objectifs :... 4 Fichier client :... 5 Information nécessaire pour mieux vendre :...6 Les techniques

Plus en détail

Dossier de presse Décembre 2013. Contacts presse : Octavie ALBERT o.albert@valeurdimage.com 04 56 14 15 02 06 15 18 34 75

Dossier de presse Décembre 2013. Contacts presse : Octavie ALBERT o.albert@valeurdimage.com 04 56 14 15 02 06 15 18 34 75 Dossier de presse Décembre 2013 1 Contacts presse : Octavie ALBERT o.albert@valeurdimage.com 04 56 14 15 02 06 15 18 34 75 Sommaire Le concept Watsize, une cabine d essayage à portée de main. 4 L offre

Plus en détail

Certification ISO 9001 v2000 afin :

Certification ISO 9001 v2000 afin : Objectif OBJECTIF d UNE CERTIFICATION ISO 9001 Certification ISO 9001 v2000 afin : de fiabiliser et d orienter l ensemble des processus de l entreprise vers la satisfaction de ses clients De mettre en

Plus en détail

Le club des experts de la CCIRE

Le club des experts de la CCIRE APPEL A CANDIDATURE Le club des experts de la CCIRE Date limite de remise des candidatures Le 30 octobre 2015 à 12h 1 I La problématique Les entreprises pour assurer leur développement dans les meilleures

Plus en détail

COMMENT ELABORER VOTRE PLAN DE FORMATION

COMMENT ELABORER VOTRE PLAN DE FORMATION COMMENT ELABORER VOTRE PLAN DE FORMATION SOMMAIRE 1 DEFINITION, CONTENU ET MODALITES DE FINANCEMENT... 2 1.1 DEFINITION... 2 1.2 CONTENU... 2 1.3 MODALITES DE FINANCEMENT... 3 2 LA MISE EN PLACE D UN PLAN

Plus en détail