Démarche qualité Le référentiel ANGELIQUE. Y. Wolmark Hôpital Bretonneau (Paris 18)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Démarche qualité Le référentiel ANGELIQUE. Y. Wolmark Hôpital Bretonneau (Paris 18)"

Transcription

1 Démarche qualité Le référentiel ANGELIQUE Y. Wolmark Hôpital Bretonneau (Paris 18)

2 LA QUALITE Aptitude à satisfaire les besoins exprimés ou implicites des utilisateurs

3 La qualité des soins OMS Garantir à chaque patient la combinaison d actes diagnostiques et thérapeutiques qui lui assurera le meilleur résultat en terme de santé Conformément à l état actuel de la science Au meilleur coût pour un même résultat Au moindre risque iatrogénique Pour sa plus grande satisfaction en terme de procédures, de résultats et de contacts humains

4 Démarche qualité Objectifs Planifier Réaliser Réagir Vérifier Indicateurs Le Cercle de Deming

5 Les outils d évaluation de la qualité (1) 1) Les référentiels de qualité - référence : objectif à atteindre - critère de qualité : énoncé d un moyen ou d un élément permettant de satisfaire une référence 2) Les recommandations de bonnes pratiques cliniques et l évaluation des pratiques professionnelles 3) Enquêtes de satisfaction

6 Les outils d évaluation de la qualité (2) Le diagramme de Pareto : histogramme classant les causes d un problème en ordre décroissant Le diagramme causes-effets de Ishikawa: les causes sont regroupées en famille des «5 m» : main-d oeuvre, matériel, matière, méthode, milieu La méthode de structuration de l information «QQOQCP»: Quoi, Qui, Où, quand, comment, pourquoi

7 Les méthodes d évaluation L auto-évaluation : évaluation pratiquée en équipe par les professionnels en fonction d un référentiel Audit : processus méthodique et indépendant d évaluation interne ou externe

8 Spécificité de la démarche qualité en gériatrie Prise en compte de l aspect transversal de l activité de soins Pratique habituelle d une prise en charge multidisciplinaire Importance de l environnement du patient: famille, entourage, qualité hôtelière

9 spécificités de la démarche qualité en gériatrie Moyens limités des structures gériatriques pour mener à bien la démarche qualité Difficultés à établir des référentiels de qualité et de bonnes pratiques cliniques du fait des caractéristiques des patients Structures gériatriques hétérogènes : - hospitalières accréditées par l HAS - EHPAD selon le référentiel ANGELIQUE

10 Accréditation Appréciation portée par un organisme extérieur de la conformité de l établissement à des références de qualité Doit être précédée et accompagnée par une démarche qualité Mise en place en France par l Agence Nationale d Accréditation et d Evaluation en Santé (1997)

11 Les objectifs de l accréditation S assurer de la qualité et de la sécurité des soins Apprécier la dynamique des démarches d évaluation et d amélioration Impliquer les professionnels dans ces démarches Valoriser les actions d amélioration Renforcer la confiance du public par la communication des résultats Formuler des recommandations explicites aux établissements

12 La démarche d amélioration de la qualité en EHPAD L outil d auto-évaluation ANGELIQUE

13 Les principes de la démarche d amélioration de la qualité en EHPAD Formalisation dans le cadre des conventions signées entre chaque établissement, l assurance maladie et le conseil général Les conventions doivent s appuyer sur le cahier des charge s publié au JO du 2è avril 1999 Définition par l établissement des projets d amélioration ainsi que les moyens nécessaires

14 Projet institutionnel et démarche qualité Amélioration du service rendu aux résidents et à leur famille Définition claires des valeurs communes et les orientations retenues Préciser les projets de vie et de soins

15 Aspects législatifs - décrets du 26 avril 99 et arrêté du 26 avril 99 : cahier des charges médecin coordonnateur - loi (APA) loi du 2 janvier 2002 : droits des usagers : périodicitp riodicité de l évaluation - loi du 4 mars 2002 : droits des malades

16 La constitution du dossier - I- guide d accompagnement et outil d autoévaluation, - II - rapport d évaluation

17 Le Référentiel ANGELIQUE - Application - Nationale pour - Guider une - Evaluation - Labellisée - Interne de la - Qualité pour les - Usagers des - Etablissements

18 A.D.E.H.P.A. - A.N.C.C.A.S. - A.N.H.L. - A.P.A.V.E.C. - C.N.D.E.P.H.P.A.D. - F.E.H.A.P. - F.H.F. - F.N.A.D.E.P.A. - F.N.C.A.R. - France-Alzheimer - G.E.R.I.A.P.A. - S.F.G. - S.N.G.C. - U.N.I.O.P.S.S. Partenaires

19 Les caractéristiques de l outil d auto-évaluation ANGELIQUE Outil opérationnel centré sur le résident Favorise le langage commun Permet la mesure Aide à la mise en place et au suivi de la politique d amélioration de la qualité Participatif favorisant la réflexion collective Aide à la contractualisation permettant de définir des objectifs précis

20 Les parties de l outil d auto- évaluation - 1 Attentes et satisfaction des résidents et de leurs familles, - 2 Réponses aux besoins en termes d autonomie, d accompagnement et de soins 3 L établissement dans son environnement, - 4 Démarche qualité.

21 Les colonnes de l outil d auto- évaluation - thème, - mots clés, - items, - sources d information proposées, - niveau de cotation retenu, - points forts, - points faibles, - objectifs d amélioration de la qualité, - commentaires.

22 La cotation de l outil ANGELIQUE - oui/non - quatre niveaux qualitatifs A = la structure correspond totalement aux exigences du critère B = la structure satisfait en grande partie aux exigences du critère C = la structure ne satisfait que très partiellement aux exigences du critère D = la structure ne satisfait pas aux exigences du critère

23 Attentes et satisfaction des résidents et des familles 1-accueil et admission :cadre de vie, livret accueil, pré-admission 2-droits et liberté : éthique, charte des droits, culte, protection des personnes, réclamations,respect de la personne, secret professionnel, information des soins 3-restauration :attente, souhaits, nutrition, hygiène, 4-vie sociale :animation, rencontres, familles, bénévoles, prestations

24 Besoins d accompagnement d et de soins des résidents r et réponses apportées 1-maintien de l autonomie : accessibilité, circulation, prévention chutes, signalétique, projet de vie individualisé, mobilisation 2-organisation des soins : médecin coordonnateur, permanence, infirmier référent, existence d un projet de soins, locaux de soins adaptés, dossier individuel du résident, médicaments, prescription

25 Besoins d accompagnement d et de soins des résidents r et réponses apportées 3-aides et soins spécifiques dénutrition, incontinence, chutes, détérioration intellectuelle, douleur,escarres,contention, décès 4-hôtellerie chambre, hygiène alimentaire, linge, sols, déchets 5-personnel définition des missions, suivi des stagiaires, formation continue, soutien, recueil de l avis, information et échanges

26 établissement et son environnement 1-ouverture vers l extl extérieur conventions,coordination,réseau, seau, hôpital, h psychiatrie, accueil temporaire, ssiad 2-sécurité et maintenance: sécurité incendie, hygiène, signalétique, système d appel d des résidentsr 3-projet institutionnel projet de vie, projet de soins, recueil des souhaits, organisation de l espacel

27 Démarche qualité 1- méthode d autod auto-évaluation, 2- politique de gestion de la qualité,suivi des procédures 3- formation du personnel à la démarche d qualité, 4- communication à propos de la qualité.

28 Le rapport d évaluation - document interne comprenant les propositions et le plan d actiond - document externe pour la convention comprenant les caractéristiques ristiques de l établissement et les objectifs à 5 ans

29 Le processus d amélioration de la qualité auto évaluation, identification des points forts identification des points faibles et choix des priorités, rédaction du plan d action, validation interne de ce plan, rédaction du rapport d évaluation initial Négociation de la convention : - objectifs qualité et actions, - - moyens alloués, - - modalités d évaluation

30 Les enjeux de la qualité en EHPAD Respects des règles éthiques,droits, libertés La satisfaction des besoins des personnes et des familles Une maîtrise des organisations pour améliorer la sécurité Une amélioration des ressources humaines Une bonne image de l établissement Une maîtrise des coûts liés à la non qualité

31 Démarche qualité de la Société Française de Gériatrie et Gérontologie Création d une commission du consensus chargée des relations avec l HAS Au niveau de l HAS élaboration de recommandations de bonnes pratiques cliniques intéressant la gériatrie : Alzheimer, escarres, chutes, traitement médicamenteux, prise en charge aux urgences des plus de 75 ans, prise en charge de la douleur, la contention Création d un Club Qualité interne

32 Le Collège Professionnel des Gériatres Français Nouvel organisme agréé par l HAS pour les EPP Présidé par Alain Franco (Grenoble)

33 Les missions du CPGF Développer la formation médicale continue de Gériatrie et Gérontologie au sein du milieu professionnel de la Gériatrie et de la Gérontologie, et au service d autres disciplines médicales. Représenter si besoin les professionnels de la Gériatrie et la Gérontologie au sein des instances de la Formation Médicale Continue française.

34 Les missions du CPGF Promouvoir la qualité des pratiques gériatriques et la qualité des soins gériatriques. Promouvoir l évaluation des pratiques et des plateaux techniques gériatriques.

Démarche qualité en Gériatrie Hôpital EHPAD. Y. Wolmark

Démarche qualité en Gériatrie Hôpital EHPAD. Y. Wolmark Démarche qualité en Gériatrie Hôpital EHPAD Y. Wolmark LA QUALITE Aptitude à satisfaire les besoins exprimés ou implicites des utilisateurs La qualité des soins OMS Garantir à chaque patient la combinaison

Plus en détail

Démarche qualité en EHPAD. Y. Wolmark Hôpital Bretonneau (Paris 18)

Démarche qualité en EHPAD. Y. Wolmark Hôpital Bretonneau (Paris 18) Démarche qualité en EHPAD Y. Wolmark Hôpital Bretonneau (Paris 18) LA QUALITE Aptitude à satisfaire les besoins exprimés ou implicites des utilisateurs La qualité des soins OMS Garantir à chaque patient

Plus en détail

Démarche Qualité et Évaluation en Santé

Démarche Qualité et Évaluation en Santé Démarche Qualité et Évaluation en Santé Jean Gaudart Laboratoire d Enseignement et de Recherche sur le Traitement de l Information Médicale jean.gaudart@univmed.fr Faculté de Médecine Université de la

Plus en détail

Evaluation des pratiques professionnelles gériatriques à l hôpital

Evaluation des pratiques professionnelles gériatriques à l hôpital Evaluation des pratiques professionnelles gériatriques à l hôpital Yves Wolmark Service de gériatrie Hôpital Bretonneau Paris 6èmes journées de formation et d échanges Lyon 25 septembre 2007 spécificités

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIERE (1)

CAHIER DES CHARGES INFIRMIERE (1) 1. DEFINITION DE LA FONCTION Au service du Projet de Vie Institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel, droit

Plus en détail

La démarche HAS de l audit clinique ciblé (ACC) : un outil de changement

La démarche HAS de l audit clinique ciblé (ACC) : un outil de changement La démarche HAS de l audit clinique ciblé (ACC) : un outil de changement Contexte des réformes Hôpital 2007 DHOS La qualité des soins (OMS) «Que chaque patient reçoive la combinaison d actes diagnostiques

Plus en détail

Fédération Nationale des Institutions de Santé et d Action Sociale d Inspiration Chrétienne

Fédération Nationale des Institutions de Santé et d Action Sociale d Inspiration Chrétienne Fédération Nationale des Institutions de Santé et d Action Sociale d Inspiration Chrétienne Vivre et faire vivre nos spécificités dans le monde sanitaire et médicosocial Comment un établissement d inspiration

Plus en détail

Projet d'établissement

Projet d'établissement Projet d'établissement DIU Médecin Coordonnateur d EHPAD 13 décembre 2010 Docteur Linda BENATTAR Directrice Médicale Groupe ORPEA / CLINEA Méthode pour l élaboration d un projet d établissement Dr Linda

Plus en détail

dico-social ORGANISEE PAR LA F H F - REGION AQUITAINE L évaluation externe 21 novembre 2012

dico-social ORGANISEE PAR LA F H F - REGION AQUITAINE L évaluation externe 21 novembre 2012 Journée e régionale r du secteur médicom dico-social ORGANISEE PAR LA F H F - REGION AQUITAINE L évaluation externe 21 novembre 2012 Chef de projet : Elodie CONSTANT elodie.constant@cneh.fr 01 41 17 15

Plus en détail

RAPPORT DE CERTIFICATION VISITEURS SUITE A VISITE CIBLÉE. Centre Hospitalier Spécialisé Interdépartemental

RAPPORT DE CERTIFICATION VISITEURS SUITE A VISITE CIBLÉE. Centre Hospitalier Spécialisé Interdépartemental RAPPORT DE CERTIFICATION VISITEURS SUITE A VISITE CIBLÉE 2 ÈME PROCÉDURE Centre Hospitalier Spécialisé Interdépartemental 6 bis rue du pavé- BP 03 03360 AINAY Le CHATEAU Novembre 2008 PARTIE 1 PRÉSENTATION

Plus en détail

Projet Médico-Social

Projet Médico-Social Projet médical et de soins : assurer une prise en charge globale et adaptée aux résidents Vie quotidienne et environnement : proposer aux résidents un lieu de vie convivial Projet de vie personnalisée

Plus en détail

CHAPITRE 0 : PROJET D ETABLISSEMENT...

CHAPITRE 0 : PROJET D ETABLISSEMENT... 1 CHAPITRE 0 : PROJET D ETABLISSEMENT... 7 Partie 1 : les principes fondant le projet d établissement... 7 1.1... 8 Thème référent : une démarche et un document de référence... 8 1.2... 8 Thème référent

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE MÉDICAL GÉRIATRIQUE BONNEDONNE

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE MÉDICAL GÉRIATRIQUE BONNEDONNE COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE MÉDICAL GÉRIATRIQUE BONNEDONNE ROUTE DE SAINT-JEAN 05260 SAINT -JEAN SAINT-NICOLAS Août 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE COMMENT

Plus en détail

Liste de nos formations

Liste de nos formations Secteurs Sanitaire - Médico Social - Aide à la personne Secteurs Environnement et santé Liste de nos formations Réalisables en inter établissements ou en intra et à distance. 2017 Equipe pluridisciplinaire

Plus en détail

Formation pour les médecins coordonnateurs en EHPAD

Formation pour les médecins coordonnateurs en EHPAD Cycle gérontologie Formation pour les médecins coordonnateurs en EHPAD Décret du 27/05/2005 Décret relatif à la qualification, aux missions et aux modes de rémunération du médecin coordonnateur exerçant

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE HOSPITALIER LEON BELLIER

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE HOSPITALIER LEON BELLIER COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE HOSPITALIER LEON BELLIER 41 Rue Curie 44046 NANTES Juin 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION»...P.3

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HÔPITAL DE JOUR LA VELOTTE

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HÔPITAL DE JOUR LA VELOTTE COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HÔPITAL DE JOUR LA VELOTTE 8, rue de la Vosselle 25000 BESANÇON Avril 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU

Plus en détail

Place des usagers dans la certification des établissements de santé

Place des usagers dans la certification des établissements de santé Place des usagers dans la certification des établissements de santé Sommaire La Haute Autorité de Santé : rappel des missions La place des usagers dans la procédure de certification : de la «V1» à la V2010

Plus en détail

EVALUATION ET QUALITE DANS LE SECTEUR SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL : FAM L ARC-EN-CIEL / 71 SEVREY

EVALUATION ET QUALITE DANS LE SECTEUR SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL : FAM L ARC-EN-CIEL / 71 SEVREY EVALUATION ET QUALITE DANS LE SECTEUR SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL : FAM L ARC-EN-CIEL / 71 SEVREY PLAN Pour rappel : Contexte et enjeux de l évaluation interne Mise en œuvre du processus évaluatif Les outils

Plus en détail

Août Description de la Fonction de Coordinateur des Soins au CH de SAINT-YRIEIX

Août Description de la Fonction de Coordinateur des Soins au CH de SAINT-YRIEIX Août 2016 Description de la Fonction de Coordinateur des Soins au CH de SAINT-YRIEIX PLAN 1. PRESENTATION DE L ETABLISSEMENT 2. MISSIONS GENERALES 3. ACTIVITES 2.1 Politique générale du pôle 2.2 Coordination

Plus en détail

HAS DOCUMENT DE TRAVAIL. Accréditation des médecins Comité de concertation Réunion du 7 novembre 2005 ' ()** "'$ %%&+, & (! -. "'$ %%&.

HAS DOCUMENT DE TRAVAIL. Accréditation des médecins Comité de concertation Réunion du 7 novembre 2005 ' ()** '$ %%&+, & (! -. '$ %%&. 02.2006 HAS Articulation entre l évaluation des pratiques professionnelles (EPP), la certification des établissements de santé et l accréditation des médecins! "#$ %%& ' ()** "'$ %%&+, & (! -. "'$ %%&.&

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE L HÔPITAL SAINT-FÉLICIEN. Le Village Saint-Félicien

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE L HÔPITAL SAINT-FÉLICIEN. Le Village Saint-Félicien COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE L HÔPITAL SAINT-FÉLICIEN Le Village 07410 Saint-Félicien mai 2003 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p.3 PARTIE 1 PRESENTATION DE L ETABLISSEMENT

Plus en détail

FICHE DE POSTE. Cadre Supérieur de Pôle

FICHE DE POSTE. Cadre Supérieur de Pôle FICHE DE POSTE Cadre Supérieur de Pôle 1 MISSIONS GENERALES * Le cadre supérieur de santé, collaborateur du chef de pôle, participe avec ce dernier et le directeur référent de pôle : - à la mise en place

Plus en détail

Synthèse du rapport des experts visiteurs HAS Visite du 6 au 10 Décembre 2010

Synthèse du rapport des experts visiteurs HAS Visite du 6 au 10 Décembre 2010 ENTRE HOSPITLIER DE M ILLU Synthèse du rapport des experts visiteurs HS Visite du 6 au 10 Décembre 2010 E : Elément d ppréciation ; ES : Etablissement de Santé ; EV : Experts-visiteurs : Surcoté : Sous

Plus en détail

Etude de la satisfaction du patient et de son entourage en établissements de santé

Etude de la satisfaction du patient et de son entourage en établissements de santé Etude de la satisfaction du patient et de son entourage en établissements de santé Stéphane Carré Colloque «Les usagers d hier à aujourd hui» Arras, 9 juin 2017 «Whatever we measure, we tend to improve.»

Plus en détail

Convention tripartite et EHPAD Objectifs: définir les conditions de fonctionnement de l'établissement sur le plan budgétaire et en matière de qualité

Convention tripartite et EHPAD Objectifs: définir les conditions de fonctionnement de l'établissement sur le plan budgétaire et en matière de qualité Projet d établissement en EHPAD Évaluation des risques Dr CHAUVIN de VENDÔMOIS Laure-Diane CHU Bordeaux PH Gériatre Médecin coordonnateur EHPAD 1 Lormont et EHPAD 2 Maison Retraite Alouette Convention

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION 1525, chemin du Lavarin 84083 Avignon cedex 2 Mai 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE COMMENT

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL D ACTIVITE MEDICALE DE L EHPAD : situation au 31 décembre

RAPPORT ANNUEL D ACTIVITE MEDICALE DE L EHPAD : situation au 31 décembre RAPPORT ANNUEL D ACTIVITE MEDICALE DE L EHPAD : situation au 31 décembre Année concernée par le rapport : Médecin coordonnateur : ATTENTION : PRECISER «0» ou «ND» car tout champ vide est analysé comme

Plus en détail

Les certifications, normes, labels qualité en formation professionnelle. Accessibles aux consultants-formateurs et aux organismes de formation

Les certifications, normes, labels qualité en formation professionnelle. Accessibles aux consultants-formateurs et aux organismes de formation Les certifications, normes, labels qualité en formation professionnelle Accessibles aux consultants-formateurs et aux organismes de formation Objectifs Présenter le contexte actuel de la qualité en formation

Plus en détail

Circuit du médicament : résultats de la certification des établissements de santé version 2:2007

Circuit du médicament : résultats de la certification des établissements de santé version 2:2007 Circuit du médicament : résultats de la certification des établissements de santé version 2:2007 N. Abdelmoumène Ministère de la santé et des sports, DHOS, bureau E2 Réunion du 30 octobre 2009 Actualité

Plus en détail

SYNTHÈSE DES QUESTIONNAIRES D ÉVALUATION

SYNTHÈSE DES QUESTIONNAIRES D ÉVALUATION THÉMATIQUE NUTRITION, DÉNUTRITION, ALIMENTATION SYNTHÈSE DES QUESTIONNAIRES D ÉVALUATION ÉVALUATION INTERNE 2013 Une évaluation interne visant à apprécier l utilisation des contenus des mallettes mises

Plus en détail

Consultation diététique réalisée par un diététicien

Consultation diététique réalisée par un diététicien ASSOCIATION DES DIÉTÉTICIENS DE LANGUE FRANÇAISE Evaluation des pratiques professionnelles Consultation diététique réalisée par un diététicien Grilles pour l évaluation et l amélioration des pratiques

Plus en détail

Formation médicale continue (FMC) Évaluation des pratiques professionnelles (EPP)

Formation médicale continue (FMC) Évaluation des pratiques professionnelles (EPP) Formation médicale continue (FMC) Évaluation des pratiques professionnelles (EPP) Une double obligation pour tous les médecins libéraux, salariés et hospitaliers. Journées Dauphiné Savoies 23 Nov 2007

Plus en détail

Annexe 1 : déroulement de la certification. Qui est concerné par la certification?

Annexe 1 : déroulement de la certification. Qui est concerné par la certification? Annexe 1 : déroulement de la certification Qui est concerné par la certification? La certification concerne tous les établissements de santé, publics et privés. La procédure s'applique à l'établissement

Plus en détail

La qualité dans les établissements de santé

La qualité dans les établissements de santé La qualité dans les établissements de santé Du grand groupe à la petite entreprise, du secteur privé au secteur public, de la haute technologie aux produits si discrètement quotidiens, l assurance qualité

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE DE CONVALESCENCE LES GENETS LE CHAMBON-SUR-LIGNON

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE DE CONVALESCENCE LES GENETS LE CHAMBON-SUR-LIGNON COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE DE CONVALESCENCE LES GENETS 43400 LE CHAMBON-SUR-LIGNON Juillet 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU

Plus en détail

Les instances hospitalières

Les instances hospitalières Les instances hospitalières La nouvelle gouvernance Grégory GUILLAN, Formateur I.F.S.I. Charles Foix Mars 2011 Objectifs Définir les différentes instances hospitalières. Déterminer les différentes missions

Plus en détail

Intervention de l HAD dans les établissements sociaux et médico-sociaux. Délégation Départementale FEHAP du 02 décembre 2014

Intervention de l HAD dans les établissements sociaux et médico-sociaux. Délégation Départementale FEHAP du 02 décembre 2014 Intervention de l HAD dans les établissements sociaux et médico-sociaux Délégation Départementale FEHAP du 02 décembre 2014 Définition de l HAD Définition L HAD s adresse à tous les patients quelques soit

Plus en détail

Rapport d'activité médicale MAISON DE RETRAITE

Rapport d'activité médicale MAISON DE RETRAITE Rapport d'activité médicale MAISON DE RETRAITE ANNEE : Code d'identification RAMEHPAD de votre établissement 5 Présentation de l'établissement Médecin coordonnateur Richard FASQUELLE Nombre de lits autorisés

Plus en détail

ArmoniS accompagnement évaluation

ArmoniS accompagnement évaluation ArmoniS accompagnement évaluation formation SAINT JOSEPH EHPAD - MAZAMET Rapport d évaluation externe NOVEMBRE 2013 8 Appréciation globale de l évaluateur externe L établissement a une capacité d accueil

Plus en détail

Évaluation des pratiques professionnelles

Évaluation des pratiques professionnelles Évaluation des pratiques professionnelles Anne-Françoise Pauchet-Traversat Service des recommandations professionnelles 1 L ÉVALUATION DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES Définition une démarche d analyse d

Plus en détail

CERTIFICATION CIRCUIT DU PATIENT DOULEUR ET ROLE DU CLUD 15 IÈME COLLOQUE DE L ABCPH

CERTIFICATION CIRCUIT DU PATIENT DOULEUR ET ROLE DU CLUD 15 IÈME COLLOQUE DE L ABCPH CERTIFICATION CIRCUIT DU PATIENT DOULEUR ET ROLE DU CLUD 15 IÈME COLLOQUE DE L ABCPH TROYES 1-2 OCTOBRE 2015 DR. A.MORILLON CH MONTEREAU ACCREDITATION ET CERTIFICATION La HAS a pour mission d évaluer et

Plus en détail

Le projet de soins. U.E. 3.2 S2 : Projet de soins infirmiers

Le projet de soins. U.E. 3.2 S2 : Projet de soins infirmiers Groupe Hospitalier Universitaire Le projet de soins U.E. 3.2 S2 : Projet de soins infirmiers A. Marie Ané, cadre supérieur de santé, Direction des soins Groupe Hospitalier Universitaire La Pitié Salpêtrière

Plus en détail

PROFIL DE POSTE Cadre de Santé Unité Médicale d Activité de Médecine Gériatrique

PROFIL DE POSTE Cadre de Santé Unité Médicale d Activité de Médecine Gériatrique et Gériatrie PROFIL DE POSTE Cadre de Santé Unité Médicale d Activité de Médecine Gériatrique DEFINITION DU POSTE Le Cadre de Santé organise l activité paramédicale de l unité en lien avec l équipe médicale.

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE SA LES THERMES-DE-SAUJON CLINIQUE HIPPOCRATE ET CLINIQUE VILLA DU PARC. Parc des Chalets BP SAUJON

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE SA LES THERMES-DE-SAUJON CLINIQUE HIPPOCRATE ET CLINIQUE VILLA DU PARC. Parc des Chalets BP SAUJON COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE SA LES THERMES-DE-SAUJON CLINIQUE HIPPOCRATE ET CLINIQUE VILLA DU PARC Parc des Chalets BP 30 17600 SAUJON Janvier 2005 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION»...p.3

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT PROJET D ETABLISSEMENT LES SOURCES DU PROJET INSTITUTIONNEL Depuis 10 ans, les EHPAD ont connu des évolutions très importantes. Les personnes âgées y entrent de plus en plus tardivement avec, pour la plupart

Plus en détail

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité II.1. Principes cer9fica9ons

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité II.1. Principes cer9fica9ons Phase 1: Planifier Les principes Les principaux référentiels 1 Phase 1: Planifier Les principaux référentiels Principes des certifications - accréditations Certification HAS Certification ISO 9001 Certification

Plus en détail

Isabelle Poullain Ingénieur Gestion des Risques Centre Hospitalier de Dieppe. «Rencontre des métiers de la Santé» Mai 2011 Strasbourg

Isabelle Poullain Ingénieur Gestion des Risques Centre Hospitalier de Dieppe. «Rencontre des métiers de la Santé» Mai 2011 Strasbourg Coordonnateur de la gestion des risques associés aux soins, missionné auprès du président de la CME, un an avant le décret. «C est possible et ça fonctionne!» Isabelle Poullain Ingénieur Gestion des Risques

Plus en détail

IPAQSS 2016 sur Dossiers 2015

IPAQSS 2016 sur Dossiers 2015 Indicateurs Pour l Amélioration de la Qualité et de la Sécurité des Soins (IPAQSS) L objectif de performance attendu pour chacun des indicateurs et critères est fixé à 80% Résultats IPAQSS - MCO IPAQSS

Plus en détail

Maison de repos Maison de repos et de soins. Département Santé Direction des Aînés

Maison de repos Maison de repos et de soins. Département Santé Direction des Aînés L amélioration continue en Maison de repos Maison de repos et de soins Département Santé Direction des Aînés L AViQ Depuis le 01.01.2016 à Organisme d Intérêt Public OIP L Agence pour une Vie de Qualité

Plus en détail

Livret de formation pratique clinique ostéopathique

Livret de formation pratique clinique ostéopathique ANNEXE IV FORMATION EN OSTÉOPATHIE Livret de formation pratique clinique ostéopathique Etudiant : Nom : Prénom : Tél / Mail : Ecole : Adresse : Responsable pédagogique : Nom : Prénom Tél / Mail : Signature

Plus en détail

Evaluation des Pratiques Professionnelles (EPP) dans le cadre de la transfusion. Docteur Pierre FIALON

Evaluation des Pratiques Professionnelles (EPP) dans le cadre de la transfusion. Docteur Pierre FIALON Evaluation des Pratiques Professionnelles (EPP) dans le cadre de la transfusion Docteur Pierre FIALON IV e Journée du REHAL - 23 Novembre 2006 Evaluation des pratiques professionnelles Méthodes de démarche

Plus en détail

POLITIQUE D AMELIORATION CONTINUE DE LA QUALITE ET DE LA SECURITE DES SOINS

POLITIQUE D AMELIORATION CONTINUE DE LA QUALITE ET DE LA SECURITE DES SOINS Page 1 sur 6 SYNTHÈSE DU DOCUMENT Objectif(s) : Domaine d application : Lien avec d autre(s) document(s) : Références réglementaires et/ou recommandations : Mots clés (4) : Emplacement dans la G.E.D. Réf.

Plus en détail

Qualité de la prise en charge des patients recevant des soins. Évaluation des pratiques professionnelles

Qualité de la prise en charge des patients recevant des soins. Évaluation des pratiques professionnelles Qualité de la prise en charge des patients recevant des soins palliatifs Évaluation des pratiques professionnelles Définition de l EPP Analyse de la pratique professionnelle destinée à identifier des écarts

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE L HÔPITAL DE LA FONTAINE SALÉE (CHU DE TOULOUSE) Avenue du Préventorium SALIES DU SALAT

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE L HÔPITAL DE LA FONTAINE SALÉE (CHU DE TOULOUSE) Avenue du Préventorium SALIES DU SALAT COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE L HÔPITAL DE LA FONTAINE SALÉE (CHU DE TOULOUSE) Avenue du Préventorium 31260 SALIES DU SALAT Décembre 2002 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p.

Plus en détail

Journée Régionale REQUAMIP. 31 mai Toulouse ASSURER LA CONTINUITE DES SOINS

Journée Régionale REQUAMIP. 31 mai Toulouse ASSURER LA CONTINUITE DES SOINS Journée Régionale REQUAMIP 31 mai 2011 Toulouse ASSURER LA CONTINUITE DES SOINS DR Hervé FERRIER CH REVEL CONTINUITE DES SOINS pourquoi cette thématique? Répondre à l objectif de la journée destinée à

Plus en détail

1. L environnement en termes territorial et institutionnel

1. L environnement en termes territorial et institutionnel Identification du service de santé mentale Annexe I 1 Modèle de projet de service de santé mentale Dénomination Adresse Coordonnées de la direction administrative 1. L environnement en termes territorial

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE HOSPITALIER DE FIGEAC. 33, rue des Maquisards Figeac

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE HOSPITALIER DE FIGEAC. 33, rue des Maquisards Figeac COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE HOSPITALIER DE FIGEAC 33, rue des Maquisards 46100 Figeac Octobre 2003 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p.3 PARTIE 1 PRESENTATION DE L ETABLISSEMENT

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE HOSPITALIER DE GUINGAMP. 17 rue de l Armor BP GUINGAMP

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE HOSPITALIER DE GUINGAMP. 17 rue de l Armor BP GUINGAMP ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE CENTRE HOSPITALIER DE GUINGAMP 17 rue de l Armor BP 10548 22205 GUINGAMP Avril 2009 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU S.S.I.A.D de... - Le Directeur est :... - L infirmière Coordinatrice du SSIAD est :...

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU S.S.I.A.D de... - Le Directeur est :... - L infirmière Coordinatrice du SSIAD est :... RESSIAD Touraine Groupe de Recherche et d Etudes des Services Soins Infirmiers A Domicile REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU S.S.I.A.D de... PREAMBULE En vertu du décret n 2003-1095 du 14/11/2003, le règlement

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L hôpital Local Intercommunal de Rocher-LARGENTIÈRE. Avenue des Marronniers 07110 LARGENTIERE.

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L hôpital Local Intercommunal de Rocher-LARGENTIÈRE. Avenue des Marronniers 07110 LARGENTIERE. COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L hôpital Local Intercommunal de Rocher-LARGENTIÈRE Avenue des Marronniers 07110 LARGENTIERE Octobre 2003 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE

Plus en détail

Evaluation externe de. l USLD de la Fondation Roguet SYNTHESE

Evaluation externe de. l USLD de la Fondation Roguet SYNTHESE Evaluation externe de l USLD de la Fondation Roguet 2012 SYNTHESE I. Introduction L évaluation externe a été introduite par la loi n 2002-2 du 2 janvier 2002 rénovant l action sociale et médico-sociale.

Plus en détail

Le référentiel de formation

Le référentiel de formation Ce référentiel est en cours d'actualisation par AFNOR CERTIFICATION Le référentiel LE CONTEXTE JURIDIQUE ET RÉGLEMENTAIRE DU SECTEUR SOCIAL ET MÉDICO-SOCIAL : les connaissances liées à la Loi n 2002-2

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT RESIDENCE BODIN GRANDMAISON PRESENTATION AUX RESIDENTS & FAMILLES Dimanche 24 janvier

PROJET D ETABLISSEMENT RESIDENCE BODIN GRANDMAISON PRESENTATION AUX RESIDENTS & FAMILLES Dimanche 24 janvier PROJET D ETABLISSEMENT RESIDENCE BODIN GRANDMAISON 2016-2021 PRESENTATION AUX RESIDENTS & FAMILLES Dimanche 24 janvier 2016 1 Pourquoi un projet d établissement? Un document qui «fédère» l ensemble des

Plus en détail

ARTICULATION Réseau Filière Gériatrique

ARTICULATION Réseau Filière Gériatrique ARTICULATION Réseau Filière Gériatrique Expérience du Réseau VISage Une organisation intégrée dans le champ de la gériatrie Dr Anne-Marie AMMEUX- Mme Véronique CURT Genèse de l intégration sur le territoire

Plus en détail

CHARTE DE LA BIENTRAITANCE DE L ASSOCIATION LEDA Les Espaces D Avenirs

CHARTE DE LA BIENTRAITANCE DE L ASSOCIATION LEDA Les Espaces D Avenirs CHARTE DE LA BIENTRAITANCE DE L ASSOCIATION LEDA Les Espaces D Avenirs PREAMBULE La Charte de la Bientraitance de l Association LEDA «Les Espaces D Avenirs», fruit d un travail de réflexion de plusieurs

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL LOCAL DE GRANDVILLIERS. Octobre 2006 COMPORTANT LE SUIVI DES DÉCISIONS DE LA HAUTE AUTORITÉ DE SANTÉ

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL LOCAL DE GRANDVILLIERS. Octobre 2006 COMPORTANT LE SUIVI DES DÉCISIONS DE LA HAUTE AUTORITÉ DE SANTÉ COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL LOCAL DE GRANDVILLIERS 9 place Barbier - BP 30 60210 GRANDVILLIERS Octobre 2006 COMPORTANT LE SUIVI DES DÉCISIONS DE LA HAUTE AUTORITÉ DE SANTÉ Octobre 2007 SOMMAIRE

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE L HÔPITAL RENÉ-MURET-BIGOTTINI ASSISTANCE PUBLIQUE-HÔPITAUX DE PARIS. Avenue du Docteur-Schaeffner SEVRAN

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE L HÔPITAL RENÉ-MURET-BIGOTTINI ASSISTANCE PUBLIQUE-HÔPITAUX DE PARIS. Avenue du Docteur-Schaeffner SEVRAN COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE L HÔPITAL RENÉ-MURET-BIGOTTINI ASSISTANCE PUBLIQUE-HÔPITAUX DE PARIS Avenue du Docteur-Schaeffner 93270 SEVRAN Juin 2003 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»...

Plus en détail

ACCUEIL DE JOUR L OUSTALET LIVRET D ACCUEIL

ACCUEIL DE JOUR L OUSTALET LIVRET D ACCUEIL ACCUEIL DE JOUR L OUSTALET LIVRET D ACCUEIL [ Une personne ne se résume pas uniquement à sa mémoire. L être humain a des sentiments, de l imagination, de l énergie, de la volonté et des principes. O.Sacks

Plus en détail

MAISON DE RETRAITE LIEU DE VIE STRUCTURE MÉDICALISÉE RÉSIDENCE DU PARC

MAISON DE RETRAITE LIEU DE VIE STRUCTURE MÉDICALISÉE RÉSIDENCE DU PARC MAISON DE RETRAITE LIEU DE VIE STRUCTURE MÉDICALISÉE RÉSIDENCE DU PARC Un projet de vie individualisé est élaboré pour chaque résident, mis en place avec ses proches et toute l équipe soignante. Ce projet

Plus en détail

Voici le référentiel "Angélique" terminé

Voici le référentiel Angélique terminé Voici le référentiel "Angélique" terminé Les onglets bleu correspondent au référentiel "Angélique" Le référentiel est coupé en 4 : 1 Attentes et satisfaction des résidents et familles 2 Réponses apportées

Plus en détail

Améliorer la qualité de la prise en charge des personnes âgées en EHPAD. Maîtrise de la iatrogénie des neuroleptiques dans la maladie d Alzheimer

Améliorer la qualité de la prise en charge des personnes âgées en EHPAD. Maîtrise de la iatrogénie des neuroleptiques dans la maladie d Alzheimer Améliorer la qualité de la prise en charge des personnes âgées en EHPAD Maîtrise de la iatrogénie des neuroleptiques dans la maladie d Alzheimer La mise en œuvre du plan Alzheimer dans la région Le diagnostic

Plus en détail

REFERENTIEL DE COMPETENCES TRONC COMMUN POUR L EMPLOI DE LA CLASSIFICATION NATIONALE AIDE-SOIGNANT(E)

REFERENTIEL DE COMPETENCES TRONC COMMUN POUR L EMPLOI DE LA CLASSIFICATION NATIONALE AIDE-SOIGNANT(E) REFERENTIEL DE COMPETENCES TRONC COMMUN POUR L EMPLOI DE LA CLASSIFICATION NATIONALE AIDE-SOIGNANT(E) N.B. : Ce référentiel de compétences tronc commun a été élaboré par un groupe de travail fédéral à

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER INTERCOMMUNAL DE CASTELSARRASIN-MOISSAC. 16, boulevard Camille-Delthil MOISSAC

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER INTERCOMMUNAL DE CASTELSARRASIN-MOISSAC. 16, boulevard Camille-Delthil MOISSAC COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER INTERCOMMUNAL DE CASTELSARRASIN-MOISSAC 16, boulevard Camille-Delthil 82201 MOISSAC Janvier 2006 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»...

Plus en détail

Groupement de Coopération Sanitaire «Etablissements publics de santé» de Charente

Groupement de Coopération Sanitaire «Etablissements publics de santé» de Charente Groupement de Coopération Sanitaire «Etablissements publics de santé» de Charente Le mot du Directeur La présentation du service Les droits des usagers Le fonctionnement du service Les personnes à contacter

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE LA CLINIQUE PSYCHIATRIQUE DU PAYS-DE-SEINE. 1, rue de l Île-Saint-Pierre BOIS-LE-ROI

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE LA CLINIQUE PSYCHIATRIQUE DU PAYS-DE-SEINE. 1, rue de l Île-Saint-Pierre BOIS-LE-ROI COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE LA CLINIQUE PSYCHIATRIQUE DU PAYS-DE-SEINE 1, rue de l Île-Saint-Pierre 77590 BOIS-LE-ROI Juin 2006 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HÔPITAL DES GARDIENS DE LA PAIX. 35 boulevard Saint Marcel. Octobre PARIS

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HÔPITAL DES GARDIENS DE LA PAIX. 35 boulevard Saint Marcel. Octobre PARIS COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HÔPITAL DES GARDIENS DE LA PAIX 35 boulevard Saint Marcel 75013 PARIS Octobre 2005 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION»...p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE DE CONVALESCENCE LES MAGNOLIAS

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE DE CONVALESCENCE LES MAGNOLIAS COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU CENTRE DE CONVALESCENCE LES MAGNOLIAS 45, avenue François-Bérenger 06700 SAINT-LAURENT-DU-VAR Septembre 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE

Plus en détail

Le Contrat de Bon Usage. Bilan des rapports 2006 Modèle du rapport d étape 2007

Le Contrat de Bon Usage. Bilan des rapports 2006 Modèle du rapport d étape 2007 4 ème Journée e pléni nière OMéDIT Le Contrat de Bon Usage (CBU)) en région r Centre Bilan des rapports 2006 Modèle du rapport d étape 2007 OMéDIT région Centre A. Rouleau Coordonnateur de l OMéDIT - région

Plus en détail

Modèle de contrat de médecin coordonnateur en établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes

Modèle de contrat de médecin coordonnateur en établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes 180, boulevard Haussmann 75389 PARIS CEDEX 08 Tél. 01 53 89 32 00 Fax. 01 53 89 32 01 http : //www.conseil-national.medecin.fr Modèle de contrat de médecin coordonnateur en établissement d hébergement

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER PRIVÉ DU MONTGARDÉ ET DU CENTRE DE CONVALESCENCE D AUBERGENVILLE

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER PRIVÉ DU MONTGARDÉ ET DU CENTRE DE CONVALESCENCE D AUBERGENVILLE COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER PRIVÉ DU MONTGARDÉ ET DU CENTRE DE CONVALESCENCE D AUBERGENVILLE 32, rue Montgardé 78410 AUBERGENVILLE Avril 2006 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU

Plus en détail

Le projet d accompagnement en court séjour: Expériences du terrain

Le projet d accompagnement en court séjour: Expériences du terrain Le projet d accompagnement en court séjour: Expériences du terrain Le Maillon, EMS de court séjour Capacité d accueil : 28 lits 470 admissions, 8 700 journées d hébergement / an. Population : Gériatrie

Plus en détail

Et : - nom de l EHPAD (établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes), représenté par

Et : - nom de l EHPAD (établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes), représenté par CONVENTION TYPE RELATIVE AUX MODALITÉS DE COOPERATION ENTRE UN ETABLISSEMENT DE SANTE ET UN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES DANS LE CADRE D UNE FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES

Plus en détail

de la Certification à la Valorisation de la Démarche Qualité

de la Certification à la Valorisation de la Démarche Qualité de la Certification à la Valorisation de la Démarche Qualité IFSI 2, 3 et 4 avril 2013 Maika BERROUET Ingénieur- Chef de projets CCECQA «N'est-il pas étrange de nous voir défendre plus farouchement nos

Plus en détail

Le dispositif d évaluation dans le secteur social et médico social. ARS Haute Normandie 20 avril 2011

Le dispositif d évaluation dans le secteur social et médico social. ARS Haute Normandie 20 avril 2011 Le dispositif d évaluation dans le secteur social et médico social ARS Haute Normandie 20 avril 2011 5 rue Pleyel Bâtiment Euterpe 93200 Saint Denis Tél. : 01 48 13 91 00 Fax : 01 48 13 91 22 www.anesm.sante.gouv.fr

Plus en détail

ECONOMIE SOCIALE FAMILIALE

ECONOMIE SOCIALE FAMILIALE Nom du candidat : Prénoms du candidat : Brevet de technicien supérieur en ECONOMIE SOCIALE FAMILIALE (Arrêté du 31 juillet 2009) Livret de stage - DEUXIEME ANNEE Ce livret est destiné au Président du jury

Plus en détail

ABREGE DU RAPPORT D EVALUATION EXTERNE

ABREGE DU RAPPORT D EVALUATION EXTERNE ABREGE DU RAPPORT D EVALUATION EXTERNE CENTRE GERIATRIQUE ERNEST GUERIN Chemin des Plumets BP 707 85 167 Saint Jean de Monts Directrice : Madame KESLLER «Vous êtes reconnu» Equipe évaluateur Nom responsable

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE L HOPITAL HOSPITALOR SAINT-AVOLD ASSOCIATION HOSPITALIÈRE DE LORRAINE Rue Ambroise-Paré Saint-Avold

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE L HOPITAL HOSPITALOR SAINT-AVOLD ASSOCIATION HOSPITALIÈRE DE LORRAINE Rue Ambroise-Paré Saint-Avold COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE L HOPITAL HOSPITALOR SAINT-AVOLD ASSOCIATION HOSPITALIÈRE DE LORRAINE Rue Ambroise-Paré 57500 Saint-Avold Avril 2003 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»...

Plus en détail

ÉVALUATIONS INTERNE ET EXTERNE JANVIER 2011 AVRIL 2012

ÉVALUATIONS INTERNE ET EXTERNE JANVIER 2011 AVRIL 2012 ÉVALUATIONS INTERNE ET EXTERNE JANVIER 2011 AVRIL 2012 RETOUR D EXPÉRIENCE EHPAD de 119 lits hébergement complet H.L. Buis les Baronnies 5 octobre 2012 ÉVALUATIONS INTERNE ET EXTERNE 1 CHOIX DES PÉRIODES

Plus en détail

Les critères des Unité Spécifiques Alzheimer :

Les critères des Unité Spécifiques Alzheimer : Les critères des Unité Spécifiques Alzheimer : Dr Aquino Jean Pierre TABLE RONDE product 2014 Congrès National des Unités de soins d évaluation et de prise en charge Alz Tu 11 Décembre 2014 Dr Binot Ingrid

Plus en détail

Sylvie BOURGEOIS Pascale MEUGNOT. Journée gérontologique de Vitteaux Jeudi 24 novembre 2016

Sylvie BOURGEOIS Pascale MEUGNOT. Journée gérontologique de Vitteaux Jeudi 24 novembre 2016 Sylvie BOURGEOIS Pascale MEUGNOT Journée gérontologique de Vitteaux Jeudi 24 novembre 2016 1- Historique 2- Définition du concept 3- Cadre réglementaire 4- Les derniers travaux de l ANESM 5 - Partage de

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DU CENTRE MEDICAL MGEN CHATEAUBRIAND 17 boulevard Chateaubriand. BP HYERES Cedex

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DU CENTRE MEDICAL MGEN CHATEAUBRIAND 17 boulevard Chateaubriand. BP HYERES Cedex COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DU CENTRE MEDICAL MGEN CHATEAUBRIAND 17 boulevard Chateaubriand. BP 122 83407 HYERES Cedex SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE RENDU D ACCREDITATION»... p.3 PARTIE 1 PRESENTATION

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA CLINIQUE AMBROISE-PARÉ. 387, route de Saint-Simon TOULOUSE

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA CLINIQUE AMBROISE-PARÉ. 387, route de Saint-Simon TOULOUSE COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA CLINIQUE AMBROISE-PARÉ 387, route de Saint-Simon 31076 TOULOUSE Décembre 2003 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p.3 PARTIE 1 PRESENTATION DE

Plus en détail

CONVENTION CONSTITUTIVE

CONVENTION CONSTITUTIVE CONVENTION CONSTITUTIVE Entre les établissements signataires Vu les textes législatifs suivants : La loi du 9 juin 1999 visait à garantir l accès aux soins palliatifs pour tous et introduisait l existence

Plus en détail

Contenu du MAQ de la salle de naissance

Contenu du MAQ de la salle de naissance Contenu du MAQ de la salle de naissance G. Hatem Montpellier 07/12/2016 2014: Secteur de naissance = secteur à risque d où l intérêt d un MAQ Contenu du MAQ: Laissé à l appréciation des acteurs Contenu

Plus en détail

Filière management d établissement

Filière management d établissement 5. Filière management d établissement La filière management d établissement garantit la réalisation de trois grands objectifs : conduire et animer le projet d établissement manager une équipe valoriser

Plus en détail

Centre Hospitalier Sainte-Anne

Centre Hospitalier Sainte-Anne EPP «Prise en charge de la douleur physique des patients hospitalisés au CHSA» (référence 42) Docteur Marianne MAZODIER Secteur 15- PARIS Journée FFP 28 Mars 2008 Thème porteur de potentialités d amélioration?:

Plus en détail

ABREGE DU RAPPORT D EVALUATION EXTERNE

ABREGE DU RAPPORT D EVALUATION EXTERNE ABREGE DU RAPPORT D EVALUATION EXTERNE Service d Accompagnement à la Vie Sociale () de l ADIMC 74 Réalisé entre octobre 2013 et mars 2014 Par la Scop ACCOLADES Cet abrégé a pour objectif de traduire la

Plus en détail

Unité d Hébergement Renforcée

Unité d Hébergement Renforcée Unité d Hébergement Renforcée Dr S. SOYEZ, gériatre Pôle Gériatrique Centre hospitalier de Valenciennes L UHR : cas clinique (s) Une concentration de cas complexes. L UHR: historique PLAN ALZHEIMER 2008

Plus en détail

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité II.1. Principes cer9fica9ons

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité II.1. Principes cer9fica9ons Phase 1: Planifier Les principes Les principaux référentiels 1 Phase 1: Planifier Les principaux référentiels Principes des certifications - accréditations Certification HAS Certification ISO 9001 Certification

Plus en détail