DEFISCALISATION LOI GIRARDIN PARTICULIER

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DEFISCALISATION LOI GIRARDIN PARTICULIER"

Transcription

1 DEFISCALISATION LOI GIRARDIN PARTICULIER Le dispositif dit «loi Girardin» est un mécanisme de réduction d'impôt dont peuvent bénéficier les contribuables qui investissent dans leur résidence principale ou en secteur locatif dans l'immobilier neuf en Outre-Mer. I. INVESTISSEMENT RESIDENCE PRINCIPALE Ce régime fiscal a vocation à s'appliquer jusqu'au 31 décembre CONTRIBUABLES ET DISPOSITIFS ELIGIBLES AU DISPOSITIF Tout d'abord, le contribuable doit respecter l'une des deux conditions suivantes : être primo-accédant ou, le cas échéant, ne pas avoir été propriétaire de sa résidence principale dans les deux années précédant l'investissement ou être propriétaire d'un logement insalubre menaçant ruine et dangereux. Plusieurs types d'investissement permettent de bénéficier de la réduction d'impôt : l'achat ou la construction d'un logement neuf ; la réhabilitation d'un ancien immeuble d'habitation vétuste ou la transformation de locaux anciennement affectés à un autre usage, dès lors que les travaux sont fiscalement assimilés à une construction neuve et autorisés par un permis de construire ; les travaux de réhabilitation réalisés par une entreprise de logements achevés depuis plus de 20 ans. Dans tous les cas, les logements doivent se situer dans les DOM et COM et être autorisés par un permis de construire. AFFECTION DES LOGEMENTS Le bénéficiaire de la réduction d'impôt doit prendre l'engagement d'affecter les locaux à son habitation principale pour une durée de 5 ans dès son achèvement ou son acquisition. IMPORTANT : un logement est considéré comme fiscalement achevé lorsqu'il est habitable dans des conditions normales. Le simple clos et couvert n'est donc pas suffisant. Par exemple, il doit être possible d'accéder au logement, que celui-ci soit branché aux réseaux eau, électricité, etc. En cas de non-respect de cet engagement, la réduction d'impôt est remise en cause et le contribuable risque un redressement fiscal. MONTANT DE LA DEFISCALISATION La réduction d'impôt est calculée sur la base du prix de revient ou d'acquisition du logement.

2 Le prix de revient comprend le montant total de l'investissement (prix du terrain, de la construction, honoraires des professionnels, frais notariés, etc.) La base de réduction d'impôt est plafonnée par un montant fixé par mètre carré de surface habitable. ATTENTION : en matière de défiscalisation, la surface habitable d'un logement est la surface de plancher construite, après déduction des surfaces occupées par les murs, cloisons, marches et cages d'escalier, gaine, ébrasements de portes et de fenêtres. Il n'est pas tenu compte de la superficie des combles non aménagées, caves, sous-sol, remises, garages, terrasses, loggias, balcons, séchoirs extérieurs au logement, locaux communs et autres dépendances du logement, ni des parties des locaux d'une hauteur inférieur à 1.80m. Il est néanmoins tenu compte de la surface pour un maximum de 14 m². Actuellement, le plafond est de HT par mètre carré de surface habitable, soit TTC (TVA au taux actuel en vigueur de 8.5%). La base de réduction d'impôt est également plafonnée en retenant une surface maximum, compte tenu du nombre de personnes destinées à occuper le logement : personne seule : 65 m² couple : 77,5 m² personne seule ou couple ayant une personne à charge : 90 m² majoration par personne à charge supplémentaire, dans la limite de 5 personnes : 12 m², soit une surface maximale de 150 m² TAUX DE DEFISCALISATION Le taux de défiscalisation est de 18% et cet avantage est étalé sur une période de 10 ans (tout en sachant que le bien doit être conservé 5 ans au minimum par le contribuable). Ce taux peut être augmenté dans certains cas : 22% si le logement possède un chauffe-eau solaire ou photovoltaïque ; 26% si le logement est situé en zone urbaine sensible (ZUS) ; 29% si le logement est situé en zone urbaine sensible et équipe d'une chauffe-eau solaire ou photovoltaïque. La demande de réduction d'impôt se fait lors de la déclaration de revenus de l'année d'achèvement des travaux ou de l'acquisition du logement. EXEMPLE DE DEFISCALISATION GIRARDIN RESIDENCE PRINCIPALE Logement de 120 m² équipé d'un chauffe-eau solaire destiné à être occupé par un couple avec deux enfants pour un prix de TTC. calcul de la base défiscalisable : il existe deux types de plafonnements et il convient d'utiliser la base la moins élevée :

3 1/ Plafonnement du prix de revient par rapport au nombre de mètres carrés maximum en fonction de la composition familiale : x 102 m² ( pour un couple avec deux personnes à charge) / 120 m² = / Plafonnement du prix de revient par rapport au prix maximum pris en compte par mètre carré : 102 m² x TTC = Ainsi, bien que l'investissement soit de , la réduction d'impôt sera calculée sur la base de qui est la base la moins élevée des deux calculs de plafonnement. montant de la réduction d'impôt : pendant 10 ans, soit x 2.2% (soit 22/10). Ainsi, un contribuable payant annuellement au moins d'impôt sur le revenu réalisera une économie de (soit x 10 ans) IMPORTANT : l'avantage fiscal peut être remis en cause en cas de non-respect des conditions imposées par la loi. Le contribuable doit donc être en mesure de justifier de ce respect (date d'achèvement ou d'acquisition, prix effectivement versé, etc.) et, pour ce faire, penser à conserver toutes les pièces justificatives et documents originaux en cas de contrôle par les services fiscaux. II. INVESTISSEMENT LOCATIF Il existe deux dispositifs dans l'investissement locatif dit «loi Girardin» : le secteur locatif libre et le secteur locatif intermédiaire, ce dernier étant strictement encadré. A noter que les projets dont le permis de construire a été obtenu à compter du ne sont éligibles au dispositif qu'à la condition d'être affectés au secteur intermédiaire. Cependant, les projets dont le permis de construire a été obtenu à compter du ne sont plus éligibles au dispositif. INVESTISSEMENTS ELIGIBLES Les investissement concernés par le dispositif Girardin secteur locatif sont : l'achat ou la construction d'un logement neuf ; la réhabilitation d'un logement de moins de 20 ans ou la transformation de locaux anciennement affectés à un autre usage, dès lors que les travaux sont fiscalement assimilés à une construction neuve et autorisés par un permis de construire ; la souscription de parts ou actions de sociétés dont l'objet réel et la construction de logements locatifs. CONDITIONS Tout d'abord, les investissements doivent être situés dans les DOM et COM (Collectives d'outre-mer à savoir Polynésie française, Saint-Martin, Saint-Barthélémy, Saint-Pierre-et-Miquelon, Wallis et Futuna). Par ailleurs, le permis de construire doit avoir été obtenu au plus tard le 31 décembre 2012.

4 Enfin, le bénéficiaire de la réduction d'impôt doit prendre l'engagement de louer les locaux non meublés à un locataire qui en fait sa résidence principale. A ce titre, la location doit intervenir dans un délai maximum de 6 mois à compter de la DAT (date d'achèvement des travaux) ou de l'acquisition si elle est postérieure. Le même délai doit être respecté entre deux locataires. MONTANT DE LA DEFISCALISATION La réduction d'impôt est calculée sur la base du prix de revient ou d'acquisition du logement (ou du prix de souscription des parts ou actions). La base de réduction est plafonnée ici aussi à un montant fixé par mètre carré de surface habitable. Actuellement, ce plafond est de HT par m² de surface habitable, soit TTC (taux actuel de TVA en vigueur de 8.5%). EXEMPLE : pour un logement de 90 m² acheté à , le montant retenu pour le calcul de la défiscalisation ne pourra pas dépasser (soit x 90), quand bien même le prix d'acquisition du logement est d'un montant supérieur. A. CAS DU LOCATIF LIBRE Le permis de construire doit avoir été obtenu au plus tard le 31 décembre La duree de l engagement de location est de cinq ans. Le taux de base de defiscalisation est de 22 % mais peut etre majore dans certains cas : 25 % en cas de logement equipe d une source d energie renouvelable (chauffe eau solaire ou photovoltaique) 30 % si le futur logement est situe en zone urbaine sensible (ZUS). 33 % si le futur logement est situe en zone urbaine sensible et equipe d une source d energie renouvelable (chauffe eau solaire ou photovoltaique). EXEMPLE DE DEFISCALISATION GIRARDIN SECTEUR LOCATIF LIBRE Logement de 50 m² equipe d un chauffe eau solaire acquis en 2014 pour un prix de TTC (permis de construire obtenu en 2011) : calcul de la base defiscalisable : 50 m² x 2 656,08 = C est ce montant qui sera retenu car il est inferieur au prix d acquisition. montant de la reduction d impot : ( x 25 %) / 5 ans = de reduction annuelle soit une economie totale de sur 5 ans. B. CAS DU LOCATIF INTERMEDIAIRE Le permis de construire doit avoir ete obtenu au plus tard le 31 decembre La location en secteur intermediaire est la seule option pour les logements pour lesquels le permis a ete delivre en 2012.

5 La duree de l engagement de location est de six ans. Pour beneficier du taux de 26 %, le montant du loyer et les ressources des locataires sont plafonnes. Concernant, tout d'abord, le loyer, il ne doit actuellement pas exceder 167 / an par m² de surface habitable dans les DOM, soit 13,91 par mois. Ainsi, pour un logement de 90 m², le montant maximum du loyer sera fixe a 1 252,50 par mois (soit 164 x 90 m² / 12 mois). Par ailleurs, il existe également des plafonds de ressources à ne pas dépasser pour les locataires d'un logement défiscalisable en secteur locatif intermédiaire Girardin. Ainsi, les ressources du locataire figurant sur l avis d imposition 2013 (revenus 2012), une fois les frais professionnels ou l abattement forfaitaire de 10 % deduits, ne doivent pas depasser un plafond reactualise annuellement qui en 2014 est de : pour une personne seule ; pour un couple sans enfant ; pour une personne seule ou un couple avec 1 enfant ; pour une personne seule ou un couple avec 2 enfants ; pour une personne seule ou un couple avec 3 enfants ; pour une personne seule ou un couple avec 4 enfants ; majoré de par personne à charge à partir de la 5 e EXEMPLE DE DEFISCALISATION EN GIRARDIN SECTEUR LOCATIF INTERMEDIAIRE Logement de 50 m² equipe d un chauffe-eau solaire acquis en 2014 pour un prix de TTC (permis de construire obtenu en 2012) : calcul de la base defiscalisable : 50 m² x 2 656,08 = C est ce montant qui sera retenu car il est inferieur au prix d acquisition. montant de la reduction d impot : ( x 26 %) / 5 ans = de reduction annuelle soit une economie totale de sur 5 ans. SOURCES Article 199 undecies A du CGI Article 199 undecies D du CGI Article 199 undecies E du CGI Article 46 AG duodecies du CGI Article 46 AG terdecies du CGI Article 46 AG quaterdecies du CGI BOI-IR-RICI

Note d information sur le dispositif d investissement dans le secteur du logement Outre Mer. ( GIRARDIN / LODEOM ) Atrticle 199 undecies A du CGI

Note d information sur le dispositif d investissement dans le secteur du logement Outre Mer. ( GIRARDIN / LODEOM ) Atrticle 199 undecies A du CGI Charles WEISS Consultant en fiscalité Tél. 0696 403488 fiscalconsultant@orange.fr Siret. : 51921737600010 A.P.E. : 7022 Z Note d information sur le dispositif d investissement dans le secteur du logement

Plus en détail

LOI PINEL / RÉHABILITATION

LOI PINEL / RÉHABILITATION Voir aussi : Fiscalités, Scellier, Borloo neuf, De Robien recentré, De Robien neuf, Borloo Ancien, Besson ancien, Prêt Locatif Social, Plafonds et indices, Zonage, Duflot imprimer LOI PINEL / RÉHABILITATION

Plus en détail

Le Dispositif Duflot 2013

Le Dispositif Duflot 2013 TRANSACTION & CONSEIL Le Dispositif Duflot 2013 Investir pour construire son patrimoine IMMOBILIER RÉSIDENTIEL NEUF LE DISPOSITIF DUFLOT LA REDUCTION D IMPOT EST LIMITEE ChAQUE ANNEE A L AChAT DE DEUx

Plus en détail

Loi Girardin (investissement locatif)

Loi Girardin (investissement locatif) Loi Girardin (investissement locatif) Afin de promouvoir le développement économique des territoires d'outre-mer, l investissement dans l immobilier pour les particuliers est encouragé par l'état français

Plus en détail

STATUT DU BAILLEUR PRIVE ENGAGEMENT DE LOCATION

STATUT DU BAILLEUR PRIVE ENGAGEMENT DE LOCATION N 2044 EB N 11639*12 STATUT DU BAILLEUR PRIVE ENGAGEMENT DE LOCATION (articles 31, 31 bis et 199 septvicies du code général des impôts) Joindre un exemplaire par logement éligible, à votre déclaration

Plus en détail

BSPI INFOS B.S.P.I. Investissements locatifs. Plafonds de loyers et de ressources pour 2013

BSPI INFOS B.S.P.I. Investissements locatifs. Plafonds de loyers et de ressources pour 2013 Avril 2013 BSPI INFOS B.S.P.I Investissements locatifs FINANCE Plafonds de loyers et de ressources pour 2013 30, avenue François Lascour 84130 Le Pontet : 04 90 32 35 41 : 06 20 64 42 71 secretariat@bspifinance.com

Plus en détail

Une renaissance de la loi Girardin

Une renaissance de la loi Girardin AVOCATS RECHTSANWÄLTE LAWYERS 29, RUE DU FAUBOURG SAINT-HONORÉ, 75008 PARIS EMAIL bmh@ bm ha voca ts. com TÉLÉPHONE (33)(0)1 42 66 63 19 FAX (33)(0)1 42 66 64 81 Olivier Hoebanx Associé Une renaissance

Plus en détail

Dispositif "Scellier" : logements anciens réhabilités et logements neufs

Dispositif Scellier : logements anciens réhabilités et logements neufs Source : Ministère du logement Dispositif "Scellier" : logements anciens réhabilités et logements neufs A compter du 1er janvier 2009 et jusqu au 31 décembre 2012, les investissements réalisés pour l acquisition

Plus en détail

STATUT DU BAILLEUR PRIVE ENGAGEMENT DE LOCATION

STATUT DU BAILLEUR PRIVE ENGAGEMENT DE LOCATION N 2044 EB N 11639*07 STATUT DU BAILLEUR PRIVE ENGAGEMENT DE LOCATION Article 31 et 31 bis du code général des impôts Décret n 99-244 du 29 mars 1999 Article 91 de la loi n 2033-590 du 2 juillet 2003 urbanisme

Plus en détail

2011 LE FISCAL DE LA GESTION DE PATRIMOINE

2011 LE FISCAL DE LA GESTION DE PATRIMOINE 3599 IMMOBILIER LOCATIF (PLAFONDS) (Instruction du 14/03/2011 5 B-5-11 et 5 D-1-11) 3611 Les plafonds de loyer et de ressources des locataires à retenir pour l application des régimes sont actualisés chaque

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS N 16 DU 16 FEVRIER 2012 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES 5 B-5-12 INSTRUCTION DU 26 JANVIER 2012 REDUCTION D IMPOT OU DEDUCTION AU TITRE DES INVESTISSEMENTS REALISES

Plus en détail

GUIDE DÉFISCALISATION IMMOBILIÈRE GUIDE DÉFISCALISATION IMMOBILIERE 2013

GUIDE DÉFISCALISATION IMMOBILIÈRE GUIDE DÉFISCALISATION IMMOBILIERE 2013 GUIDE DÉFISCALISATION IMMOBILIÈRE 2013 GUIDE DÉFISCALISATION IMMOBILIERE 2013 La loi Duflot La LOI DUFLOT est accessible aux investisseurs depuis le 1er janvier 2013. Ce dispositif de défiscalisation consiste

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS N 19 DU 10 MARS 2011 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES 4 A-1-11 INSTRUCTION DU 2 MARS 2011 REDUCTION D IMPOT OU DEDUCTION AU TITRE DES INVESTISSEMENTS REALISES OUTRE-MER

Plus en détail

Dossier page 2 à 5. Brèves en page 6. Investir en Girardin pour réduire son impôt sur les sociétés

Dossier page 2 à 5. Brèves en page 6. Investir en Girardin pour réduire son impôt sur les sociétés VOTRE CONSEILLER Newsletter d informations juridiques et fiscales Fippatrimoine.com ÉLÉPHANT PATRIMOINE Gérard CHIQUOT 9 rue de Courtalin - Marne La Vallée 77700 Magny Le Hongre g.chiquot@fippatrimoine.com

Plus en détail

STATUT DU BAILLEUR PRIVÉ ENGAGEMENT DE LOCATION

STATUT DU BAILLEUR PRIVÉ ENGAGEMENT DE LOCATION N 11639*13 N 2044 EB STATUT DU BAILLEUR PRIVÉ ENGAGEMENT DE LOCATION (articles 31, 31 bis et 199 septvicies du code général des impôts) Joindre un exemplaire par logement éligible, à votre déclaration

Plus en détail

Les caractéristiques de votre projet

Les caractéristiques de votre projet Les caractéristiques de votre projet Cette simulation tient compte des dispositions légales (loi de finances 2011) et contractuelles en vigueur. Votre situation initiale REVENU, compte tenu de votre situation

Plus en détail

Investir en immobilier à la Réunion dans le cadre du Dispositif GIRARDIN (art.217 Undecies du CGI) Et payer moins d impôt sur les sociétés

Investir en immobilier à la Réunion dans le cadre du Dispositif GIRARDIN (art.217 Undecies du CGI) Et payer moins d impôt sur les sociétés Investir en immobilier à la Réunion dans le cadre du Dispositif GIRARDIN (art.217 Undecies du CGI) Et payer moins d impôt sur les sociétés 2 Comment effectuer un investissement immobilier à la Réunion

Plus en détail

PRINCIPE DE LA LOI SCELLIER

PRINCIPE DE LA LOI SCELLIER PRINCIPE DE LA LOI SCELLIER Afin de relancer le marché de l'immobilier neuf, la construction, et d'une manière plus générale le bâtiment, le gouvernement et le parlement ont voté, dans la loi de finances

Plus en détail

LOI DUFLOT OUTREMER - Tout savoir sur la Loi Outremer!

LOI DUFLOT OUTREMER - Tout savoir sur la Loi Outremer! LOI DUFLOT OUTREMER - Tout savoir sur la Loi Outremer! La Loi Duflot Outremer est un dispositif d'investissement locatif qui permet de Bénéficier d'une Exceptionnelle Réduction d'impôts de 29 %! PRINCIPE

Plus en détail

LOI PINEL OUTREMER - Tout savoir sur la Loi Outremer!

LOI PINEL OUTREMER - Tout savoir sur la Loi Outremer! LOI PINEL OUTREMER - Tout savoir sur la Loi Outremer! La Loi Pinel Outremer est un dispositif d'investissement locatif qui permet de Bénéficier d'une Exceptionnelle Réduction d'impôts pouvant aller jusqu'à

Plus en détail

déduction fiscale Monument historique Immeubles classés ou inscrits à l Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH).

déduction fiscale Monument historique Immeubles classés ou inscrits à l Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH). déduction fiscale Monument historique Immeubles classés ou inscrits à l Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH). Réhabiliter et préserver le patrimoine architectural français. Les dépenses

Plus en détail

STATUT DU BAILLEUR PRIVÉ ENGAGEMENT DE LOCATION

STATUT DU BAILLEUR PRIVÉ ENGAGEMENT DE LOCATION N 11639*15 N 2044 EB STATUT DU BAILLEUR PRIVÉ ENGAGEMENT DE LOCATION (articles 31, 31 bis et 199 septvicies et 199 novovicies du code général des impôts) Joindre un exemplaire par logement éligible, à

Plus en détail

Le guide de l investisseur immobilier loi Scellier*

Le guide de l investisseur immobilier loi Scellier* www.defiscalisation-diagnostic.com Le guide de l investisseur immobilier loi Scellier* * Sous réserve des décrets d application et d instruction fiscales à paraître pour la loi de finance rectificative

Plus en détail

Présentation du dispositif fiscal : Article 217 undecies du CGI

Présentation du dispositif fiscal : Article 217 undecies du CGI Présentation du dispositif fiscal : Article 217 undecies du CGI Pour les entreprises soumises à l Impôt sur les Sociétés, le dispositif Girardin Société 100 % permet de déduire du résultat imposable la

Plus en détail

INVESTIR EN LOI DUFLOT. Optimisons ensemble votre patrimoine. Le 1 er uro à investir est celui que l on peut légalement distraire de ses impôts

INVESTIR EN LOI DUFLOT. Optimisons ensemble votre patrimoine. Le 1 er uro à investir est celui que l on peut légalement distraire de ses impôts INVESTIR EN LOI DUFLOT Le 1 er uro à investir est celui que l on peut légalement distraire de ses impôts Optimisons ensemble votre patrimoine LA LOI DUFLOT La loi de finances de 2013 définit un nouveau

Plus en détail

LA LOI GIRARDIN POUR LES PARTICULIERS

LA LOI GIRARDIN POUR LES PARTICULIERS LA LOI GIRARDIN POUR LES PARTICULIERS (Article 199 undecies A et B du CGI) D un placement sécurisé à forte rentabilité...... à un investissement patrimonial très avantageux - 1 - La LODEOM (Loi pour le

Plus en détail

LE DISPOSITIF «PINEL» LOGEMENTS NEUFS OU EN VEFA EN METROPOLE

LE DISPOSITIF «PINEL» LOGEMENTS NEUFS OU EN VEFA EN METROPOLE LE DISPOSITIF «PINEL» LOGEMENTS NEUFS OU EN VEFA EN METROPOLE La loi de finances pour 2015, qui a rebaptisé le dispositif «Duflot» en dispositif «Pinel», a apporté des améliorations au dispositif d investissement

Plus en détail

Point sur la Loi Scellier BBC

Point sur la Loi Scellier BBC Point sur la Loi Scellier BBC Loi Scellier BBC : Principe général Qu'est ce que la loi Scellier BBC? La loi Scellier BBC est apparue au cours de l'année 2009, lorsque les députés ont décidé de «verdir»

Plus en détail

- Dispositifs de défiscalisation des investissements outre-mer

- Dispositifs de défiscalisation des investissements outre-mer - Dispositifs de défiscalisation des investissements outre-mer L article 21 de la loi de finances pour 2014 réforme le régime de défiscalisation des investissements outre-mer des entreprises. Les conditions

Plus en détail

L'investissement locatif loi Duflot

L'investissement locatif loi Duflot L'investissement locatif loi Duflot La loi Duflot prend la succession du disposif fiscal dit "Loi Scellier" qui vient de prendre fin au 31 Décembre 2012. A compter du 1er Janvier 2013, l'investisseur immobilier

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 6 AVRIL 2012 5 B-20-12

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 6 AVRIL 2012 5 B-20-12 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 6 AVRIL 2012 5 B-20-12 IMPOT SUR LE REVENU. REDUCTION D IMPOT EN FAVEUR DE L INVESTISSEMENT LOCATIF («SCELLIER»). AMENAGEMENT DE LA REDUCTION D

Plus en détail

LOCATION MEUBLÉE NON PROFESSIONNELLE

LOCATION MEUBLÉE NON PROFESSIONNELLE LOCATION MEUBLÉE NON PROFESSIONNELLE Contribuables concernés : Propriétaires bailleurs de locations meublées dont les recettes locatives annuelles sont inférieures à 23 000 (150 870,11 F). Type d avantage

Plus en détail

LA LOI SCELLIER OUTRE-MER

LA LOI SCELLIER OUTRE-MER LA LOI SCELLIER OUTRE-MER I. 1. Les contribuables domiciliés en France au sens de l'article 4 B qui acquièrent, entre le 1er janvier 2009 et le 31 décembre 2012, un logement neuf ou en l'état futur d'achèvement

Plus en détail

La lettre de votre Expert-comptable Août 2014

La lettre de votre Expert-comptable Août 2014 CABINET Marc Emmanuel PAQUET MARTINIQUE COMPTA FINANCE SARL La lettre de votre Expert-comptable Août 2014 FISCALITE Au sommaire : - La location en meublé / un avantage : l amortissement de l immeuble -

Plus en détail

supérieure à 250 000 et inférieure ou égale à 500 000 pour les contribuables célibataires, veufs, séparés ou divorcés,

supérieure à 250 000 et inférieure ou égale à 500 000 pour les contribuables célibataires, veufs, séparés ou divorcés, Fiscalité des particuliers Contribution exceptionnelle sur les hauts revenus (article 2 de la loi) - Est instaurée une contribution exceptionnelle sur les hauts revenus, assise sur le revenu fiscal de

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS N 27 DU 25 FEVRIER 2010 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES 4 A-3-10 INSTRUCTION DU 16 FEVRIER 2010 REDUCTION D IMPOT OU DEDUCTION AU TITRE DES INVESTISSEMENTS REALISES

Plus en détail

Duflot.org Tout sur la loi Duflot

Duflot.org Tout sur la loi Duflot Duflot.org Tout sur la loi Duflot Article 57 I. Après l article 199 octovicies du code général des impôts, il est inséré un article 199 novovicies ainsi rédigé : «Art. 199 novovicies. I. A. Les contribuables

Plus en détail

Le dispositif «Scellier»

Le dispositif «Scellier» Le dispositif «Scellier» Les bénéficiaires Personnes physiques Associés, personnes physiques de sociétés civiles il non soumises à l IS autre qu une SCPI Domiciliation Fiscale en France Investissements

Plus en détail

SCP Jacqueline Calvet-Lèques Dominique Baudet Olivier Desoutter Notaires associés à Nouméa

SCP Jacqueline Calvet-Lèques Dominique Baudet Olivier Desoutter Notaires associés à Nouméa SCP Jacqueline Calvet-Lèques Dominique Baudet Olivier Desoutter Notaires associés à Nouméa NOTE DE PRESENTATION DU DISPOSITIF FISCAL EN FAVEUR DES INVESTISSEMENTS DANS LE SECTEUR DU LOGEMENT INTERMEDIAIRE

Plus en détail

Loi Pinel outre mer 2015

Loi Pinel outre mer 2015 Loi Pinel outre mer 2015 Loi Pinel outre mer 2015 ou comment bénéficier d une réduction d impôt de 23,29 ou 32% de son investissement Pour qui? Pour les contribuables qui ont un impôt annuel entre 10 000

Plus en détail

INFORMATION PROFESSIONELLE UCI

INFORMATION PROFESSIONELLE UCI INFORMATION PROFESSIONELLE UCI N 50 2012 Rubrique Fiscalité Objet Le nouveau dispositif en faveur de l investissement locatif Entrée en vigueur le 1 er janvier 2013 : 31 décembre 2012 : 1/5 Le dispositif

Plus en détail

Guide Prêt Locatif Social (PLS)

Guide Prêt Locatif Social (PLS) Investir dans un logement destiné à la location. Qu est-ceque c est? Le prêt locatif social (PLS) s adresse à tout investisseur qui achète un logement pour le louer. Le PLS est destiné à financer des appartements

Plus en détail

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 LES MÉCANSIMES DE LA LOI ROBIEN

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 LES MÉCANSIMES DE LA LOI ROBIEN LES MÉCANSIMES DE LA LOI ROBIEN La défiscalisation immobilière : loi Robien Introduction La Loi de Robien, dispositif de défiscalisation immobilière mis en place en 2003, accordait certains avantages fiscaux

Plus en détail

AVIS DU CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL REGIONAL DE LA REUNION SUR DES PROJETS DE DECRETS DECOULANT DE LA LODEOM

AVIS DU CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL REGIONAL DE LA REUNION SUR DES PROJETS DE DECRETS DECOULANT DE LA LODEOM AVIS DU CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL REGIONAL DE LA REUNION SUR DES PROJETS DE DECRETS DECOULANT DE LA LODEOM Projet de décret pris pour l application de la réduction d impôt sur le revenu prévue à l article

Plus en détail

INFORMATION PROFESSIONNELLE UCI n 45 2012 OBJET. Dispositif «Duflot» adopté par l Assemblée nationale

INFORMATION PROFESSIONNELLE UCI n 45 2012 OBJET. Dispositif «Duflot» adopté par l Assemblée nationale INFORMATION PROFESSIONNELLE UCI n 45 2012 RUBRIQUE Finance PLF 2013 Article 57 Non encore publié au Journal officiel OBJET Dispositif «Duflot» adopté par l Assemblée nationale Dispositif «Duflot» adopté

Plus en détail

INFORMATION PROFESSIONNELLE UCI n 01 2013 OBJET. 1/Le plafond de loyer à appliquer afin de pouvoir bénéficier du dispositif Duflot

INFORMATION PROFESSIONNELLE UCI n 01 2013 OBJET. 1/Le plafond de loyer à appliquer afin de pouvoir bénéficier du dispositif Duflot INFORMATION PROFESSIONNELLE UCI n 01 2013 RUBRIQUE Fiscalité Décret 2012-1532 du 29 déc. 2012 NOR : ETLL1240760D Journal officiel du 30 déc. 2012 Loi de finances pour 2013 du 29 déc. 2012 NOR : EFIX1234869L

Plus en détail

Mise en place d un dispositif de soutien fiscal en faveur de l investissement locatif intermédiaire

Mise en place d un dispositif de soutien fiscal en faveur de l investissement locatif intermédiaire Mise en place d un dispositif de soutien fiscal en faveur de l investissement locatif intermédiaire I. Après l article 199 octovicies du code général des impôts, il est inséré un article 199 novovicies

Plus en détail

INVESTISSEMENTS OUTRE-MER

INVESTISSEMENTS OUTRE-MER N 2041-GE N 50146#16 DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2011 INVESTISSEMENTS OUTRE-MER Cliquez sur les titres pour accéder aux pages REMARQUES LIMINAIRES 1 INVESTISSEMENTS DANS LE SECTEUR

Plus en détail

LOI DUFLOT CONDITIONS LIEES AU LOGEMENT

LOI DUFLOT CONDITIONS LIEES AU LOGEMENT LOI DUFLOT Digne successeur du «SCELLIER», voici le nouveau dispositif d investissement locatif «DUFLOT». Né le 1 er janvier 2013, ce nouveau régime devrait être applicable pendant 4 ans, soit jusqu au

Plus en détail

LOI DE FINANCES POUR 2011. Analyse des principaux articles concernant spécifiquement l outre-mer. Article 36 : énergie photovoltaïque

LOI DE FINANCES POUR 2011. Analyse des principaux articles concernant spécifiquement l outre-mer. Article 36 : énergie photovoltaïque LOI DE FINANCES POUR 2011 Analyse des principaux articles concernant spécifiquement l outre-mer Article 36 : énergie photovoltaïque - Suppression du secteur de la production d électricité utilisant l énergie

Plus en détail

INVESTIR ET DÉFISCALISER

INVESTIR ET DÉFISCALISER INVESTIR Page 1/5 INVESTIR ET DÉFISCALISER OUTRE-MER Investir dans les départements et les communautés d'outre-mer, c'est construire un patrimoine et percevoir des loyers. En bonus, vous bénéficiez de

Plus en détail

DEFISCALISATION LOI GIRARDIN ENTREPRISE

DEFISCALISATION LOI GIRARDIN ENTREPRISE DEFISCALISATION LOI GIRARDIN ENTREPRISE Les entreprises peuvent, elles aussi, bénéficier du dispositif de défiscalisation Girardin en respectant certaines conditions, tout comme les particuliers contribuables.

Plus en détail

LOI DE FINANCES 2011

LOI DE FINANCES 2011 LOI DE FINANCES 2011 LOI SCELLIER : RÉDUCTION D IMPÔT POUR INVESTISSEMENT LOCATIF NEUF Dossier de référence 2011 Téléchargement http://www.dkformation.fr/telechargement www.dkformation.fr Formation Compétence

Plus en détail

F L A S H J U R I D I Q U E A T O U S L E S A D H E R E N T S

F L A S H J U R I D I Q U E A T O U S L E S A D H E R E N T S F L A S H J U R I D I Q U E A T O U S L E S A D H E R E N T S Flash 0908 du 22 avril 2009 LES NOUVELLES MESURES FINANCIÈRES ET FISCALES EN FAVEUR DU LOGEMENT NEUF Nous vous prions de bien vouloir trouver

Plus en détail

Présentation de la loi Girardin 26 % sur 6 ans :

Présentation de la loi Girardin 26 % sur 6 ans : Présentation de la loi Girardin 26 % sur 6 ans : Pour les contribuables qui payent entre 5.000 et 30.600 d impôt sur le revenu par an et, pour les plus fiscalisés, jusqu à 11 % du revenu imposable, le

Plus en détail

Code général des impôts

Code général des impôts Page 1 sur 5 Code général des impôts Livre premier : Assiette et liquidation de l'impôt Première Partie : Impôts d'état Titre premier : Impôts directs et taxes assimilées Chapitre premier : Impôt sur le

Plus en détail

Le taux de la réduction d'impôt diffère selon la zone de protection concernée. Il est égal à :

Le taux de la réduction d'impôt diffère selon la zone de protection concernée. Il est égal à : Cabinet Fiscal Urios André, docteur en droit, Conseil fiscal et patrimonial, conseil en investissement et transactions immobilières Le dispositif Malraux Le dispositif «Malraux» est un outil de défiscalisation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Dispositif d aide à l investissement locatif. Paris, le 30 décembre 2012. Contact

DOSSIER DE PRESSE. Dispositif d aide à l investissement locatif. Paris, le 30 décembre 2012. Contact DOSSIER DE PRESSE Dispositif d aide à l investissement locatif Paris, le 30 décembre 2012 Contact Service de presse du ministère de l Égalité des territoires et du Logement 72, rue de Varenne, 75007 Paris

Plus en détail

Code général des impôts Article 199 septvicies - Version en vigueur au 16 mai 2011

Code général des impôts Article 199 septvicies - Version en vigueur au 16 mai 2011 Code général des impôts Article 199 septvicies - Version en vigueur au 16 mai 2011 Modifié par Décret n 2011-520 du 13 mai 2011 - art. 1 I. Les contribuables domiciliés en France au sens de l'article 4

Plus en détail

Fiche conseil. Nom du Document : LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE

Fiche conseil. Nom du Document : LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Comptables Fiscales Juridiques, Sociales, de Gestion Réf.

Plus en détail

BAREME - RFPI - IR - Investissement immobilier locatif - Plafonds de loyer et de ressources pour l année 2015

BAREME - RFPI - IR - Investissement immobilier locatif - Plafonds de loyer et de ressources pour l année 2015 Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-BAREME-000017-20150521 DGFIP barème BAREME - RFPI - IR - Investissement

Plus en détail

Le crédit d impôt développement durable

Le crédit d impôt développement durable Le crédit d impôt développement durable Le crédit d impôt dédié au développement durable en vigueur concerne les dépenses de travaux payées à compter du 1er janvier 2014 (dispositions issues de l article

Plus en détail

Programme ESSEC Gestion de patrimoine

Programme ESSEC Gestion de patrimoine Programme ESSEC Gestion de patrimoine Séminaire «L investissement immobilier» Les dispositifs fiscaux François Longin 1 www.longin.fr Les mesures de défiscalisation Raisons économiques sous jacentes aux

Plus en détail

UNE REPONSE SATISFAISANTE ANTE DE BERCY ERCY. (Newsletter Jacques DUHEM du 05 mai 2015)

UNE REPONSE SATISFAISANTE ANTE DE BERCY ERCY. (Newsletter Jacques DUHEM du 05 mai 2015) L ACTUALITE HEBDOMADAIRE JURIDIQUE ET FISCALE «DEFISCALISATION IMMOBILIERE ILIERE ET REGLEMENT DU DIVORCE. UNE REPONSE SATISFAISANTE ANTE DE BERCY ERCY. (Newsletter Jacques DUHEM du 05 mai 2015) La situation

Plus en détail

IMPÔT SUR LES REVENUS 2014

IMPÔT SUR LES REVENUS 2014 COLLECTIVITÉ DE SAINT-MARTIN 2041 GE RÉDUCTION D IMPÔT AU TITRE DES INVESTISSEMENTS OUTRE-MER IMPÔT SUR LES REVENUS 2014 NOTICE 1 Remarques liminaires : dans ce document : o o o o le code général des impôts

Plus en détail

Les principales dispositions de la loi de finances pour 2014 publiée au Journal officiel le 30 décembre 2013

Les principales dispositions de la loi de finances pour 2014 publiée au Journal officiel le 30 décembre 2013 Les principales dispositions de la loi de finances pour publiée au Journal officiel le 30 décembre 2013 IMPÔT SUR LE REVENU Barème CGI. art.197 Décote CGI. art. 197 Barème non revalorisé en 2012 et 2013

Plus en détail

L INVESTISSEMENT IMMOBILIER P.L.S. SCELLIER

L INVESTISSEMENT IMMOBILIER P.L.S. SCELLIER L INVESTISSEMENT IMMOBILIER P.L.S. SCELLIER --- Le montage P.L.S. SCELLIER en immobilier résidentiel a cette particularité de cumuler plusieurs avantages financiers et fiscaux du P.L.S. et du dispositif

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 17 FEVRIER 2012 5 D-1-12

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 17 FEVRIER 2012 5 D-1-12 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 17 FEVRIER 2012 5 D-1-12 IMPOT SUR LE REVENU. DISPOSITIFS D INCITATION A L INVESTISSEMENT IMMOBILIER LOCATIF. ACTUALISATION POUR 2012 DES PLAFONDS

Plus en détail

INVESTIR EN LOI SCELLIER Marc a su profiter des avantages de la loi Scellier, et vous? Retrouvez-le en vidéo sur la page de VINCI Immobilier!

INVESTIR EN LOI SCELLIER Marc a su profiter des avantages de la loi Scellier, et vous? Retrouvez-le en vidéo sur la page de VINCI Immobilier! TABLEAU COMPARATIF DES DIFFÉRENTS DISPOSITIFS DE LA LOI SCELLIER Le tableau ci-dessous présente toutes les différences et les avantages des régimes de défiscalisation immobilière : loi Scellier BBC ou

Plus en détail

INVESTISSEMENTS OUTRE-MER

INVESTISSEMENTS OUTRE-MER N 50146#19 N 2041 GE DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2014 INVESTISSEMENTS OUTRE-MER Ce document n'a qu'une valeur indicative. Il ne se substitue pas à la documentation officielle de

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 30 MARS 2012 5 B-16-12

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 30 MARS 2012 5 B-16-12 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 30 MARS 2012 5 B-16-12 IMPOT SUR LE REVENU. REDUCTION D IMPOT EN FAVEUR DES INVESTISSEMENTS IMMOBILIERS REALISES DANS LE SECTEUR DE LA LOCATION

Plus en détail

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2009

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2009 N 50146#14 DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2009 INVESTISSEMENTS OUTRE-MER Remarques liminaires : dans ce document : le code général des impôts est désigné par le sigle CGI ; la documentation

Plus en détail

InvestirLoiPinel.fr vous propose des conseils pour votre investissement immobilier en Loi Pinel. Au travers d un réseau de partenaires fiables et

InvestirLoiPinel.fr vous propose des conseils pour votre investissement immobilier en Loi Pinel. Au travers d un réseau de partenaires fiables et 1 InvestirLoiPinel.fr vous propose des conseils pour votre investissement immobilier en Loi Pinel. Au travers d un réseau de partenaires fiables et reconnus, InvestirLoiPinel.fr vous met en relation avec

Plus en détail

Pôle les Missions de Demain. Nouvelles pistes d optimisation fiscale en Outre mer après la LODEOM

Pôle les Missions de Demain. Nouvelles pistes d optimisation fiscale en Outre mer après la LODEOM Pôle les Missions de Demain Nouvelles pistes d optimisation fiscale Intervenants Vincent Lacoste Expert comptable OEC Martinique Olivier Serva Vice président OEC Guadeloupe Corinne de Severac Présidente

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 17 FEVRIER 2012 5 B-7-12

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 17 FEVRIER 2012 5 B-7-12 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 17 FEVRIER 2012 5 B-7-12 IMPOT SUR LE REVENU. CREDIT D IMPOT POUR DEPENSES D EQUIPEMENTS DE L HABITATION PRINCIPALE EN FAVEUR DE L AIDE AUX PERSONNES.

Plus en détail

Fiche pratique Financements 2014

Fiche pratique Financements 2014 Fiche pratique Financements 2014 Selon l adage, les impôts sont éternels pas les aides. Alors profitez s en maintenant! Malgré le contexte économique actuel, des aides de l Etat sont encore attribuées

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS N 32 DU 11 MARS 2010 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES 5 D-1-10 INSTRUCTION DU 3 MARS 2010 IMPOT SUR LE REVENU. DISPOSITIFS D INCITATION A L INVESTISSEMENT IMMOBILIER

Plus en détail

date. durable pour certains équipements dans les constructions

date. durable pour certains équipements dans les constructions Le crédit d impôt développement durable TVA à taux réduit Les particularités POUR LE NEUF Construire des logements très économes en énergie est l un des objectifs du Grenelle Environnement. Des aides sont

Plus en détail

IR - Réduction d impôt sur le revenu en faveur de l investissement locatif intermédiaire - Dispositif «Duflot»

IR - Réduction d impôt sur le revenu en faveur de l investissement locatif intermédiaire - Dispositif «Duflot» Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-IR-RICI-360-20130730 DGFIP IR - Réduction d impôt sur le revenu en faveur

Plus en détail

BAREMES DU LOGEMENT LE PRET A TAUX ZERO +

BAREMES DU LOGEMENT LE PRET A TAUX ZERO + BAREMES DU LOGEMENT PRETS Dernière mise jour le 1 er février 2012 LE PRET A TAUX ZERO + La loi de finances pour 2012 et ses textes d application (décret et arrêté du 30.12.11) mettent en place de nouvelles

Plus en détail

Panorama des principaux crédits et réductions d impôt en faveur des particuliers

Panorama des principaux crédits et réductions d impôt en faveur des particuliers SYNTHESE Fiscal Textes et références Article 199 terdecies- 0 A du Article 885-O V bis du Article 200 du Article 199 tervicies du Article 199 sexvicies du Article 199 septvicies du Article 199 sexdecies

Plus en détail

LE SAVIEZ-VOUS? DES AVANTAGES FINANCIERS SANS PRÉCÉDENTS! DISPOSITIF GIRARDIN I.S

LE SAVIEZ-VOUS? DES AVANTAGES FINANCIERS SANS PRÉCÉDENTS! DISPOSITIF GIRARDIN I.S LE SAVIEZ-VOUS? DES AVANTAGES FINANCIERS SANS PRÉCÉDENTS! DISPOSITIF GIRARDIN I.S Déduire le montant de l investissement immobilier TTC sur le résultat net imposable et reporter le déficit éventuel sur

Plus en détail

DE ROBIEN RECENTRE. Loyers. Solde = EPARGNE nécessaire à l opération

DE ROBIEN RECENTRE. Loyers. Solde = EPARGNE nécessaire à l opération DE ROBIEN RECENTRE Frais de gestion, charges de copropriété, assurance loyers impayés, taxe foncière Intérêts d emprunt Amortissement de Rob sur prix de vente actes en mains (6% x 7 ans 4% x 2 ans) Frais

Plus en détail

Immobilier locatif : Pourquoi et Comment investir en 2014? 14 octobre 2014 GESCO Banque Populaire Atlantique

Immobilier locatif : Pourquoi et Comment investir en 2014? 14 octobre 2014 GESCO Banque Populaire Atlantique Immobilier locatif : Pourquoi et Comment investir en 2014? 14 octobre 2014 GESCO Banque Populaire Atlantique 1 Une réforme fiscale favorable à l immobilier 2 Plus values immobilières : régime antérieur

Plus en détail

LOI DE FINANCE 2013 22/01/2013. Aella Conseil 76 boulevard Exelmans 75016 Paris. Tél : 01 44 14 04 04 contact@aellaconseil.com

LOI DE FINANCE 2013 22/01/2013. Aella Conseil 76 boulevard Exelmans 75016 Paris. Tél : 01 44 14 04 04 contact@aellaconseil.com LOI DE FINANCE 2013 La loi de Finance 2013 apporte son lot de nouveautés. Nombre de régimes tant pour les entreprises que pour les particuliers sont impactés en profondeur. Ci-après la revue des principaux

Plus en détail

Opération Programmée d'amélioration de l'habitat Intra-Muros

Opération Programmée d'amélioration de l'habitat Intra-Muros Opération Programmée d'amélioration de l'habitat Intra-Muros INFORMATIONS année 2010 PROPRIÉTAIRES DE LOGEMENTS LOUÉS ou DESTINÉS À LA LOCATION Pour financer des travaux de réhabilitation dans vos immeubles

Plus en détail

Personnes concernées par la loi Malraux. Le dispositif. Les règles et évolutions. Les conditions. Qu'est-ce qu'un secteur sauvegardé?

Personnes concernées par la loi Malraux. Le dispositif. Les règles et évolutions. Les conditions. Qu'est-ce qu'un secteur sauvegardé? Loi Malraux 2015 Personnes concernées par la loi Malraux Le dispositif Les règles et évolutions Les conditions Qu'est-ce qu'un secteur sauvegardé? Qu'est qu'une ZPPAUP? Exemple en loi Malraux 2015 Personnes

Plus en détail

La maison individuelle, le rêve de 75% des Français.

La maison individuelle, le rêve de 75% des Français. INVESTISSEMENT LOCATIF ET DEFISCALISATION DANS LA MAISON INDIVIDUELLE La maison individuelle, le rêve de 75% des Français. C est indéniable, trois français sur quatre souhaitent vivre en maison individuelle.

Plus en détail

Fonds de Réduction du. Réductions d'impôts. Les aides publiques pour améliorer la performance. énergétique des logements. Réductions d'impôts

Fonds de Réduction du. Réductions d'impôts. Les aides publiques pour améliorer la performance. énergétique des logements. Réductions d'impôts Réductions d'impôts http://mineco.fgov.be/energy/rational_energy_use/tax_reductions/home_fr.htm Les aides publiques pour améliorer la performance énergétique des logements Pascal Ons, Consultant pascal.ons@skynet.be

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION TROPICAL GARDEN SAINT MARTIN

DOSSIER DE PRESENTATION TROPICAL GARDEN SAINT MARTIN DOSSIER DE PRESENTATION TROPICAL GARDEN SAINT MARTIN MORGAN STACHS INTERNATIONAL NOVEMBRE 2010 TROPICAL GARDEN CUL DE SAC SAINT MARTIN 97150 POINT SUR LA LOI GIRARDIN 2011 Le dispositif Girardin devrait

Plus en détail

guy Pigerre Juriste fiscaliste

guy Pigerre Juriste fiscaliste guy Pigerre Juriste fiscaliste Mme M. **** ******** * ***** ** *********** ***** *********** Objet : Réponse à votre question Cette consultation comporte 10 pages, y compris celle-ci. Le ** ***** 2006

Plus en détail

Les principales dispositions du projet de loi de finances pour 2014 adopté en première lecture à l Assemblée nationale du 19 novembre 2013

Les principales dispositions du projet de loi de finances pour 2014 adopté en première lecture à l Assemblée nationale du 19 novembre 2013 Les principales dispositions du projet de loi de finances pour adopté en première lecture à l Assemblée nationale du 19 novembre 2013 IMPÔT SUR LE REVENU Barème CGI. art.197 Décote CGI. art. 197 Barème

Plus en détail

Le Chèque Premier Logement 2011 2015 Mode d'emploi

Le Chèque Premier Logement 2011 2015 Mode d'emploi Le Chèque Premier Logement 2011 2015 Mode d'emploi 1. Comment communiquer sur le Chèque Premier Logement 2 Vous souhaitez être référencé comme un professionnel participant au dispositif CPL?... 2 Vous

Plus en détail

L immobilier en centre ville

L immobilier en centre ville SCPI «Scellier BBC Intermédiaire*» L immobilier en centre ville Mise à jour - 31 janvier 2012 *Le dispositif fiscal «Scellier BBC Intermédiaire» offre au souscripteur une réduction d impôt en contrepartie

Plus en détail

L immobilier en centre ville

L immobilier en centre ville La note d information de la SCPI URBAN PATRIMOINE 2 a reçu le visa de l AMF n 11-37 en date du 18/10/2011 ; elle peut être obtenue gratuitement auprès de la Société de Gestion par demande adressée à :

Plus en détail

LE DISPOSITIF DUFLOT

LE DISPOSITIF DUFLOT LE DISPOSITIF DUFLOT La loi de finances pour 2013 créé un nouveau dispositif d investissement locatif dit «Duflot». Applicable à des opérations réalisées entre le 1 er janvier 2013 et le 31 décembre 2016,

Plus en détail

Les jeudis du patrimoine

Les jeudis du patrimoine Les jeudis du patrimoine Quelles solutions pouvez-vous envisager pour réduire votre impôt sur le revenu? Le 29 novembre 2012 19h30 07/12/2012 1 Présentation des héros du jour Couple : Sophie et Marc, 2

Plus en détail

Les principales dispositions de la loi de finances pour 2016 du 29 décembre 2015

Les principales dispositions de la loi de finances pour 2016 du 29 décembre 2015 Les principales dispositions de la loi de finances pour 2016 du 29 décembre 2015 IMPÔT SUR LE REVENU GÉNÉRALITÉS Barème CGI. art. 197 Revalorisation annuelle par rapport au barème 2014 + 0,1 % Montant

Plus en détail