Analyse des besoins en langues à l ONUG : résultats préliminaires

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Analyse des besoins en langues à l ONUG : résultats préliminaires"

Transcription

1 Analyse des besoins en langues à l ONUG : résultats préliminaires 1. Introduction En novembre 2010 (du 1er au 19 novembre) le Programme des langues et des techniques de communication a mené une analyse des besoins de formation en langues dans l objectif d améliorer les services de formation linguistique de l ONUG (SFPP). L objectif de cette analyse était de découvrir comment le personnel travaille avec chacune des six langues officielles (l anglais, l arabe, le chinois, l espagnol, le français et le russe) et comment les clients de la SFPP (le personnel de l ONUG, des autres organisations internationales, des missions diplomatiques ainsi que leurs épouses) désirent apprendre ces langues. Le taux de participation a été particulièrement élevé avec un total de réponses complètes (nombre de participants ayant terminé le questionnaire en ligne en anglais ou en français) réponses partielles. Les résultats présentés ci dessous sont basés uniquement sur les réponses complètes. 2. Status des participants La majorité des participants (759 ou 59%) proviennent du Secrétariat de l ONUG (incluant PNUE, CNUCED, HCDH, CEE and OCHA), ce qui représente les principaux clients des cours de langues (cf. zone bleue dans le graphique ci dessous). Statut des participants Détail des membres du Secrétariat ONUG Analyse des besoins en langue à l ONUG 7 décembre 2010 Fabienne Pairon 1

2 3. Utilisation des six langues officielles au travail Selon les données collectées, l anglais et le français (langues de travail des Nations unies) sont de loin les langues les plus utilisées au travail à Genève (98% des participants utilisent l anglais au travail et 87% le français). L espagnol est la troisième langue utilisée au travail avec 34% des participants déclarant la pratiquer. 4. Besoins en apprentissage des langues La plupart des participants (66%) sont en cours d apprentissage ou ont l intention d apprendre une langue aux Nations unies Intérêt par langue Le français est la langue la plus demandée : 373 participants (44%) disent qu ils apprennent ou aimeraient apprendre le français. L espagnol arrive en seconde position avec 33% des participants (275) intéressés par cette langue. L anglais, avec 190 participants (23%), arrive ensuite. Ce nombre plutôt peu élevé s explique par le fait que la plupart des membres du personnel de l ONU a déjà atteint un niveau suffisant en anglais et ne ressent pas/plus le besoin d apprendre ou de l améliorer (cf. 98% des participants utilisent l anglais au travail). L arabe (13%), le russe (12%) et le chinois (11%) arrivent approximativement au même niveau d intérêt. Analyse des besoins en langue à l ONUG 7 décembre 2010 Fabienne Pairon 2

3 4.2. Principaux objectifs dans l apprentissage des langues Pour cinq des six langues officielles de l ONU, le motif principal pour apprendre une langue est pour des raisons professionnelles (anglais 93% français 85% russe 83% arabe 81% espagnol 80%) cf. les deux graphiques ci dessous 1. La motivation principale pour l apprentissage du chinois est de comprendre la langue et la culture (79%) ensuite arrivent les raisons professionnelles avec 64%. Pour le français, une seconde raison principale (84%) est d utiliser la langue dans la vie courante en dehors du travail, ce qui est compréhensible étant donné que le français est la langue parlée à Genève et en France voisine. Contrairement aux autres langues, la deuxième raison d apprendre l anglais est de réussir l examen d aptitudes linguistiques (EAL) (63%). Pour toutes les langues, «socialiser avec les collègues» semble très important pour la plupart des participants davantage important que réussir l EAL pour certaines langues (français, chinois et espagnol) ou tout aussi important pour le russe et l arabe. Comparativement aux autres langues, répondre à des besoins touristiques semble légèrement plus important pour les personnes intéressées par l espagnol. 1 Pour comparer les langues, les graphiques sont basés sur des pourcentages et non sur le nombre de réponses récoltées. Le nombre total de réponses collectées à la question «merci d indiquer votre/vos objectif(s) principal(aux) dans l apprentissage de la langue» varie selon la langue choisie. La distribution des nombres est la suivante : français réponses (pour tous les items); espagnol 1 098; anglais 699; arabe 355; russe 314 et chinois 310. Analyse des besoins en langue à l ONUG 7 décembre 2010 Fabienne Pairon 3

4 4.3. Intérêt pour les cours spécifiques Globalement (toutes langues confondues), les participants expriment un intérêt plus élevé pour les cours généraux que pour les cours spécifiques. Leur intérêt pour les cours spécifiques est comparativement plus important pour les deux langues de travail (anglais et français) que pour les quatre autres langues. L anglais atteint le taux d intérêt le plus élevé pour des cours spécifiques : un peu moins de la moitié des participants désireux d améliorer leur anglais sont intéressés par un cours spécifiques (45%). Un quart des personnes apprenant le français (24%) ont eux aussi des besoins spécifiques cf. le graphique ci dessous à gauche 2. Le sujet favori pour les cours spéciaux est la rédaction professionnelle (correspondance, rapports, comptes rendus de réunions, mémos ), spécialement pour l anglais et le français cf. graphique cidessous «sujets des cours spécifiques» 2. 2 Pour comparer les langues, les graphiques sont basés sur des pourcentages et non sur le nombre de réponses récoltées. Dans le graphique à gauche, le nombre total de réponses collectées à la question merci de sélectionner l option correspondent à votre priorité d apprentissage: cours de langue générale ou cours spécifique varie selon la langue choisie. La distribution du nombre total est le suivant : français 413 réponses collectées (les 2 items confondus), espagnol 299, anglais 222, arabe 118, russe 105 et chinois 103. Dans le graphique à droite sujets des cours spécifiques, le nombre total des réponses collectées pour la question merci de spécifier le type de cours spécifique pour lequel vous seriez intéressé» varie selon les langues. La distribution du nombre total est le suivant : anglais 144 réponses récoltées (tous items confondus), français 134; espagnol 44; arabe 13; russe 12 et chinois 8. Analyse des besoins en langue à l ONUG 7 décembre 2010 Fabienne Pairon 4

5 5. Cours spécifiquement adaptés aux besoins de départements Une section de l enquête est consacrée aux superviseurs. Il leur est demandé s ils sont intéressés par des cours sur mesure pour leur personnel. Un tiers d entre eux (139 ou 35%) répond positivement, principalement pour l anglais (35%) et le français (33%). A l instar de la section précédente, rédaction professionnelle est l item le plus choisi, ensuite arrive «techniques de présentation» en seconde position. 6. Raisons de ne pas être inscrit(e) dans un cours de langue à l ONU 31% (399) des participants sont inscrits dans un cours à l ONU au moment de l enquête. 43% (549) sont d anciens étudiants. 26% (334) n ont jamais étudié de langues à l ONU. Les participants n étant pas inscrits dans un cours de langue au moment de l enquête (automne 2010) se sont vu demander d en expliquer la raison (883 personnes ou 69%). La raison la plus souvent invoquée est J ai un emploi du temps chargé (483 réponses à savoir une des raisons pour plus de la moitié des 883 participants). La deuxième raison est J ai déjà réussi l EAL dans la/les langues que j utilise ou dont j ai besoin (230 réponses à savoir un quart des 883 participants). La troisième raison est le format des cours offerts n est pas approprié (choisi par 206 personnes sur 883, à savoir presqu un quart d entre eux). Cette raison apparaît aussi fréquemment dans la section autre raison, merci de préciser (cf. ci après). Analyse des besoins en langue à l ONUG 7 décembre 2010 Fabienne Pairon 5

6 L item autre raison, merci de préciser a été sélectionné 247 fois. Les commentaires des participants peuvent être divisés en différentes catégories : Horaire ou format de cours qui ne conviennent pas pas de cours du soir, pas de cours en ligne, pas de cours individuels (+/ 25 réponses) Pédagogie non appropriée (trop rapide / trop lent / trop de devoirs / trop basé sur l écrit pour les niveaux inférieurs / pas efficace) ou pas d offre satisfaisante (pas de cours de conversation / pas de cours à niveau élevé ) (+/ 25 réponses) Pas admis dans les cours (stagiaires, consultants, épouses et époux, membres d ONG 3 ) (+/ 25 réponses); Suppression de classes / classes pleines / niveau approprié non offert (+/ 22 réponses) Inscrits au trimestre prochain (+/ 16) Pause / attendant les résultats de l EAL (+/ 16) Pas besoin d apprendre (niveau suffisamment élevé) (+/ 10) Autres raisons : contrat de courte durée (10), date butoir manqué pour les inscriptions (6), intéressés par d autres langues que les langues officielles de l ONU (6), trop cher (5), trop occupé (5), bureau trop loin des salles de classe (5), pas autorisés par le supérieur (4), à la retraite sous peu (3) 3 In 2010, les époux ( ses) ainsi que les membres d ONG n ont plus été admis dans les cours de langue. La règle a changé récemment et ces derniers sont réadmis dans les cours depuis janvier Analyse des besoins en langue à l ONUG 7 décembre 2010 Fabienne Pairon 6

7 7. Préférences en terme de format Comme décrit ci dessus, le format actuel des cours de langue ne semble pas approprié pour un quart des participants. Actuellement, les cours de l ONUG sont organisés selon le format suivant: durée: trimestres de 12 semaines (avec des pause en hiver et en été) type: cours extensifs (48 heures / trimestre) fréquence et durée : 4 x 1 heure or 2 x 2 heures / semaine heure: 8h, 11h30, 12h30, 13h30 (pas de cours du soir) Lors de l enquête, il a été demandé aux participants leurs préférences en terme de format de cours (voir graphique ci dessous). D après leurs réponses, le cours le plus apprécié serait d une heure et trente minutes, deux fois par semaine, à 12h30 ou 8h. Des cours du soir commençant à 18h (pas offerts) ont été choisis 252 fois et arrivent avant les cours actuellement proposés à 11h30 et à 13h30. : format offert à l ONUG : format non offert Les participants ont aussi montré un intérêt marqué pour des cours plus flexibles : cours intensifs (choisis 958 fois à savoir 75% des participants) et cours en ligne (choisis 721 fois à savoir 56%) Analyse des besoins en langue à l ONUG 7 décembre 2010 Fabienne Pairon 7

8 Les formats préférés pour les cours intensifs sont (voir graphique ci dessous): 2 heures par jour pendant 4 semaines 4 heures par jour pendant 2 semaines Janvier, février, mars et août sont identifiés comme les périodes de l année les plus appréciées pour suivre un cours intensif (mois listés par ordre de préférence). 8. Recommandations générales Au vu des résultats et des tendances apparaissant dans la présente analyse préliminaire, les recommandations générales suivantes peuvent être faites: L offre de cours spécifiques devrait être renforcée en anglais et en français (offre plus large, spécialement dans le programme de français qui ne propose qu un seul cours spécifique à un niveau élevé 4 ); De la flexibilité dans les formats de cours et dans les types de cours devrait être explorée à savoir des cours d une heure trente minutes, des cours du soir, des cours intensifs et des cours en ligne ; Les données devraient être extraites pour chaque langue et analysées individuellement. Ensuite, chaque programme de langue devrait adapter son référentiel, ses contenus et son offre de cours suivants les résultats obtenus. 4 Cours de rédaction professionnelle Analyse des besoins en langue à l ONUG 7 décembre 2010 Fabienne Pairon 8

Concours de recrutement de professeurs de français - Genève - 2006. Note d information

Concours de recrutement de professeurs de français - Genève - 2006. Note d information OFFICE DES NATIONS UNIES A GENEVE UNITED NATIONS OFFICE AT GENEVA Concours de recrutement de professeurs de français - Genève - 2006 Note d information 1. Un concours de recrutement de professeurs de français

Plus en détail

Programme. Section de la formation et du perfectionnement du personnel. D a n s c o n n a î t r e, i l y a n a î t r e

Programme. Section de la formation et du perfectionnement du personnel. D a n s c o n n a î t r e, i l y a n a î t r e S e c t i o n d e l a f o r m a t i o n e t d u p e r f e c t i o n n e m e n t d u p e r s o n n e l - P r o g r a m m e 2 0 0 8 2008 D a n s c o n n a î t r e, i l y a n a î t r e Victor Hugo Section

Plus en détail

3 ème CONFERENCE MONDIALE DES PRESIDENTS DE PARLEMENT

3 ème CONFERENCE MONDIALE DES PRESIDENTS DE PARLEMENT 3 ème CONFERENCE MONDIALE DES PRESIDENTS DE PARLEMENT Nations Unies, Genève, 19-21 juillet 2010 SP-CONF/2010/1-Inf.3 10 juillet 2010 INFORMATION A L INTENTION DES DELEGUES ET DES MISSIONS PERMANENTES A

Plus en détail

Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL

Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL BLOC 1 : LA FAMILLE ET LES CHARGES FAMILIALES 1. Avez vous des enfants à votre charge au quotidien?, avec moi en garde à temps plein, en garde partagée,

Plus en détail

Le marché des programmes de français : vue

Le marché des programmes de français : vue Le marché des programmes de français : vue d ensemble d une recherche préliminaire ICEF Workshop Montréal, 10 mai 2015 Marie-Christine Morin Responsable des programmes français, Langues Canada LANGUES

Plus en détail

Satisfaction des stagiaires de BRUXELLES FORMATION Résultats 2013

Satisfaction des stagiaires de BRUXELLES FORMATION Résultats 2013 Satisfaction des stagiaires de BRUXELLES FORMATION Résultats 2013 Cahier méthodologique, tableau récapitulatif 2009-2013 et Matrices importance/performance Mars 2014 Service Études et Statistiques Table

Plus en détail

Concours de recrutement de traducteurs de langue française (2008) Avis de concours

Concours de recrutement de traducteurs de langue française (2008) Avis de concours United Nations Nations Unies Concours de recrutement de traducteurs de langue française (2008) Avis de concours 1. L Organisation des Nations Unies prévoit d organiser un concours de recrutement de traducteurs

Plus en détail

Manuel d utilisation de Form@Greta

Manuel d utilisation de Form@Greta Manuel d utilisation de Form@Greta Février 2014 Version apprenant Auriane Busson Greta-numerique@ac-caen.fr Sommaire 1. Qu est-ce que Form@Greta?... 2 2. S identifier sur la plateforme... 3 3. Espace d

Plus en détail

Bienvenue sur la page du questionnaire de l UNESCO consacré à la Stratégie à moyen terme 2014 2021 (37 C/4)!

Bienvenue sur la page du questionnaire de l UNESCO consacré à la Stratégie à moyen terme 2014 2021 (37 C/4)! 1. Introduction Bienvenue sur la page du questionnaire de l UNESCO consacré à la Stratégie à moyen terme 2014 2021 (37 C/4)! Veuillez noter ce qui suit : (1) Chaque État membre est invité à soumettre une

Plus en détail

Analyse des résultats des sondages

Analyse des résultats des sondages Année scolaire 2009-2010 ÉVALUATION DE LA PREMIÈRE ANNÉE DE L EXPÉRIMENTATION Analyse des résultats des sondages Direction générale de l enseignement scolaire Sous-direction des programmes d enseignement,

Plus en détail

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE I. LE CAS CHOISI Gloria est une élève en EB4. C est une fille brune, mince avec un visage triste. Elle est timide, peureuse et peu autonome mais elle est en même temps, sensible, serviable et attentive

Plus en détail

Annexe au document intitulé Communication relative à certaines questions de politique concernant le Bureau de Procureur : renvois et communications

Annexe au document intitulé Communication relative à certaines questions de politique concernant le Bureau de Procureur : renvois et communications Annexe au document intitulé Communication relative à certaines questions de politique concernant le Bureau de Procureur : renvois et communications La présente annexe au document de politique du Procureur

Plus en détail

PROGRAMMES DE BOURSES ET DE FORMATION DU HCDH

PROGRAMMES DE BOURSES ET DE FORMATION DU HCDH II. PROGRAMMES DE BOURSES ET DE FORMATION DU HCDH II Les programmes de bourses et de formation examinés dans le présent chapitre ont été instaurés par le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits

Plus en détail

Titre du Poste Jeune Expert Associé Unité Bureau Exécutif du PNUE Emplacement Nairobi Durée 2 ans (possibilité d extension pour une troisième année)

Titre du Poste Jeune Expert Associé Unité Bureau Exécutif du PNUE Emplacement Nairobi Durée 2 ans (possibilité d extension pour une troisième année) FICHE DE POSTE DE JEA FRANÇAIS AU PNUE POUR L EQUIPE POST-2015 TEAM/ BUREAU EXECUTIF Information Générale Titre du Poste Jeune Expert Associé Unité Bureau Exécutif du PNUE Emplacement Nairobi Durée 2 ans

Plus en détail

Une approche mobile Le développement et le soutien d occasions. Nipissing University. L occasion d innover

Une approche mobile Le développement et le soutien d occasions. Nipissing University. L occasion d innover Une approche mobile Le développement et le soutien d occasions d apprentissage mobile pour les étudiantes et étudiants de la L occasion d innover Forte de sa longue expérience dans l usage des technologies

Plus en détail

ECVET GUIDE POUR LA MOBILITÉ

ECVET GUIDE POUR LA MOBILITÉ ECVET GUIDE POUR LA MOBILITÉ 2 GUIDE POUR LA MOBILITÉ ECVET «Le système européen de crédits d apprentissage pour l enseignement et la formation professionnels (ECVET) est un cadre technique pour le transfert,

Plus en détail

ANALYSE QUALITATIVE RESTREINTE

ANALYSE QUALITATIVE RESTREINTE Uniquement disponible sur le site web du CELV: http//www.ecml.at Document de référence 3: ANALYSE QUALITATIVE RESTREINTE Objet et méthode: Nous avons voulu comprendre au-delà des réponses au questionnaire

Plus en détail

PROGRAMME D'ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT DU SERVICE DE LA FORMATION CONTINUE DU CÉGEP SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU

PROGRAMME D'ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT DU SERVICE DE LA FORMATION CONTINUE DU CÉGEP SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU PROGRAMME D'ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT DU SERVICE DE LA FORMATION CONTINUE DU CÉGEP SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU FÉVRIER 2004 SERVICE DE LA FORMATION CONTINUE Conception et rédaction : Marie Lefebvre,

Plus en détail

Évaluation de l'application de la politique institutionnelle d'évaluation des apprentissages. de l'école nationale de l'humour

Évaluation de l'application de la politique institutionnelle d'évaluation des apprentissages. de l'école nationale de l'humour Évaluation de l'application de la politique institutionnelle d'évaluation des apprentissages de l'école nationale de l'humour Décembre 2011 Introduction L évaluation de l application de la politique institutionnelle

Plus en détail

Passeport LANGUES BROCHURE LANGUES

Passeport LANGUES BROCHURE LANGUES Passeport LANGUES BROCHURE LANGUES naturellement international Qui sommes-nous? Se former avec SIFCO, c est bénéficier d une certification ISO 9001 pour la conception et la réalisation de prestations Né

Plus en détail

Année 2013-2014 Règles du département de 011 - Informatique

Année 2013-2014 Règles du département de 011 - Informatique Année 2013-2014 Règles du département de 011 - Informatique 1. Préambule 1 La Politique institutionnelle d évaluation des apprentissages (PIEA) du Cégep 2 de La Pocatière a été adoptée par le conseil d

Plus en détail

BONNE NOUVELLE, À PARTIR DE DEMAIN 15 AOÛT 2014, l inscription en ligne sera disponible à partir du site de l ARO.

BONNE NOUVELLE, À PARTIR DE DEMAIN 15 AOÛT 2014, l inscription en ligne sera disponible à partir du site de l ARO. ARO Inscription en ligne, Automne 2014 BONNE NOUVELLE, À PARTIR DE DEMAIN 15 AOÛT 2014, l inscription en ligne sera disponible à partir du site de l ARO. À partir de cette date, vous n aurez qu à vous

Plus en détail

Un climat des affaires incertain

Un climat des affaires incertain AVRIL 2015 Un climat des affaires incertain Au premier trimestre, 39 % des TPE-PME rhônalpines ont observé une baisse de chiffre d affaires par rapport à la même période de 2014 et seulement 24 % une hausse.

Plus en détail

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme Reconnaissances des acquis Crédits d équivalence et exemptions Prendre note : Il n y a aucun frais associés au processus d évaluation du dossier Tous les participants au programme doivent obtenir des crédits

Plus en détail

PUBLICATIONS ET DOCUMENTATION DU HCDH

PUBLICATIONS ET DOCUMENTATION DU HCDH III. PUBLICATIONS ET DOCUMENTATION DU HCDH A. Publications du HCDH Le programme de publications du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l homme (HCDH) vise à sensibiliser le public à la question

Plus en détail

Liste de Prix Adultes LSF 2015

Liste de Prix Adultes LSF 2015 Cours Généraux Liste de Prix Adultes LSF 2015 Leçons / 1 2 3 4 (5 +) 12 Cours longue durée (13 +) 24 Standard 20 220 440 630 820 160 1 940 140 3 480 110 Intensif 20 + 6 (Standard + 6 leçons collectives)

Plus en détail

Formuler des objectifs pédagogiques opérationnels

Formuler des objectifs pédagogiques opérationnels direction générale Présenté par Frantz CHOUT SEMINAIRE DCS - UAF- DACs- AFIS Mardi «Mise en œuvre de la formation AFIS» Formuler des objectifs pédagogiques opérationnels - 2 - Plan I. De quoi s agit-il?

Plus en détail

Sondage sur la satisfaction de la clientèle qui communique avec la Régie par téléphone. Service des statistiques et des sondages

Sondage sur la satisfaction de la clientèle qui communique avec la Régie par téléphone. Service des statistiques et des sondages 2010 Sondage sur la satisfaction de la clientèle qui communique avec la Régie par téléphone Service des statistiques et des sondages Rédaction Mise en page Révision linguistique Graphisme Martine Pelletier

Plus en détail

Avec le soutien du FSE

Avec le soutien du FSE PROCEDURE A L INTENTION DU CANDIDAT 1 Comment valoriser les acquis de l'expérience? Préambule Valoriser son expérience prend du temps. Nous vous recommandons d entamer cette démarche dès le mois de janvier.

Plus en détail

Sondage sur les bulletins scolaires de la province Résumé des résultats

Sondage sur les bulletins scolaires de la province Résumé des résultats Sondage sur les bulletins scolaires de la province Résumé des résultats Présenté à la ministre de l Éducation et du Développement de la petite enfance par le Comité d examen des bulletins scolaires de

Plus en détail

CLT-11/CONF.211/5 Paris, le 9 mai 2011 Original : anglais ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L ÉDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE

CLT-11/CONF.211/5 Paris, le 9 mai 2011 Original : anglais ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L ÉDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE CLT-11/CONF.211/5 Paris, le 9 mai 2011 Original : anglais ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L ÉDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE COMITÉ POUR LA PROTECTION DES BIENS CULTURELS EN CAS DE CONFLIT ARMÉ

Plus en détail

L expression de la qualité. groupe

L expression de la qualité. groupe L expression de la qualité groupe Le groupe BTL 2 L expression de la qualité Le groupe Business & Technical Languages est un acteur majeur de la formation linguistique auprès des entreprises. Cours en

Plus en détail

Programme des experts associés des Nations Unies

Programme des experts associés des Nations Unies Programme des experts associés des Nations Unies Descriptif de poste Expert associé INT-150-13-P099-01-V I. Généralités Titre : Expert associé en ressources humaines Secteur d affectation : Service du

Plus en détail

La cote de rendement au collégial (CRC) (explications du calcul)

La cote de rendement au collégial (CRC) (explications du calcul) La cote de rendement au collégial (CRC) (explications du calcul) La cote de rendement au collégial (CRC) est une méthode de classement aux fins de la sélection des candidatures dans des programmes universitaires

Plus en détail

Conseil des droits de l'homme (CDH) - Lignes directrices pour soumettre des déclarations écrites des ONG en ligne

Conseil des droits de l'homme (CDH) - Lignes directrices pour soumettre des déclarations écrites des ONG en ligne Conseil des droits de l'homme (CDH) - Lignes directrices pour soumettre des déclarations écrites des ONG en ligne Informations générales Les ONG dotées d un statut consultatif auprès de l ECOSOC (Statut

Plus en détail

REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA

REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA Regards sur l éducation est un rapport annuel publié par l Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et portant sur

Plus en détail

Petit bilan sur les TBI et tablettes dans les écoles québécoises

Petit bilan sur les TBI et tablettes dans les écoles québécoises Petit bilan sur les TBI et tablettes dans les écoles québécoises Simon Collin Département de didactique des langues*, UQAM Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante

Plus en détail

DIY ebook, ou la création d un livre numérique avec des logiciels libres

DIY ebook, ou la création d un livre numérique avec des logiciels libres DIY ebook, ou la création d un livre numérique avec des logiciels libres Le «Do It Yourself» numérique investit la chaîne culturelle, et plus particulièrement celle du livre. Désormais, il devient possible

Plus en détail

Article L 121-3 (loi n 2013-660 du 22 juillet 2013) du code de l éducation

Article L 121-3 (loi n 2013-660 du 22 juillet 2013) du code de l éducation Paris le 23 décembre 2015 Mémoire en vue d un recours pour excès de pouvoir devant le Conseil d État contre l arrêté ministériel du 16 avril 2014 fixant la nature, la durée et le programme des épreuves

Plus en détail

Filtre CoopTel Guide d utilisateur

Filtre CoopTel Guide d utilisateur Filtre CoopTel Guide d utilisateur Droit d auteur Droit d auteur 2005, Barracuda Networks www.barracudanetworks.com v3.2.22 Tous droits réservés. L utilisation de ce produit et du manuel est soumise aux

Plus en détail

Applicable à partir de l année d assurance 2014 Assurance récolte Apiculture Section 13,2 - Admissibilité

Applicable à partir de l année d assurance 2014 Assurance récolte Apiculture Section 13,2 - Admissibilité Section 13,2 - Admissibilité Page 1 Les normes générales à toutes les protections d assurance concernant l application des normes d admissibilité se retrouvent à la procédure générale. Cependant, les normes

Plus en détail

vous ouvrent au Monde

vous ouvrent au Monde Les atouts du CEL - l expertise et la richesse des langues enseignées - vous ouvrent au Monde C A L E N D R I E R 2 0 1 2 de Bordeaux www.cel-langues-bordeaux.com Notre équipe est à votre écoute : 05 56

Plus en détail

GUIDE POUR L ETABLISSEMENT D UN PEL

GUIDE POUR L ETABLISSEMENT D UN PEL GUIDE POUR L ETABLISSEMENT D UN PEL 1 Guide pour l établissement d un PEL Qu est-ce que le Portfolio européen des langues? Le PEL est un instrument permettant aux personnes qui étudient ou ont étudié

Plus en détail

MAIA xxxxx Service de Gestion de Cas

MAIA xxxxx Service de Gestion de Cas Annexe 8-1 MAIA xxxxx Service de Gestion de Cas Le P.S.I. est rédigé par le gestionnaire de cas en concertation avec la personne et les différents intervenants et est couvert par le secret professionnel.

Plus en détail

Francais. La double filière. Caisse commune des pensions du personnel des Nations Unies. New York et Genève Septembre 2003 NATIONS UNIES

Francais. La double filière. Caisse commune des pensions du personnel des Nations Unies. New York et Genève Septembre 2003 NATIONS UNIES Francais La double filière Caisse commune des pensions du personnel des Nations Unies New York et Genève Septembre 2003 NATIONS UNIES Introduction Les statuts et le règlement de la Caisse commune des pensions

Plus en détail

Politique et critères de performance de l IFC en matière de viabilité sociale et environnementale Examen et actualisation

Politique et critères de performance de l IFC en matière de viabilité sociale et environnementale Examen et actualisation Politique et critères de performance de l IFC en matière de viabilité sociale et environnementale Examen et actualisation Vue d ensemble du Processus de consultation et de participation Société financière

Plus en détail

Compte rendu d expérimentation d usages TICE en Économie Gestion. Moodle

Compte rendu d expérimentation d usages TICE en Économie Gestion. Moodle Compte rendu d expérimentation d usages TICE en Économie Gestion Moodle Outil Niveau d enseignement Spécialité Description synthétique Logiciel ou application utilisés Informations complémentaires Période

Plus en détail

Offre de cours en Gestion des finances personnelles, automne 2012

Offre de cours en Gestion des finances personnelles, automne 2012 1 Collège de Rosemont Service de la Formation continue Institut collégial de la littératie COMMUNIQUÉ Offre de cours en Gestion des finances personnelles, automne 2012 Après des expériences concluantes

Plus en détail

Commission de la santé et de la sécurité du travail

Commission de la santé et de la sécurité du travail Madame, Monsieur, Nous vous remercions d accueillir un de nos stagiaires en stage dans votre entreprise. Le rôle des entreprises est primordial dans la formation des futurs travailleurs. Elles participent

Plus en détail

PROTOCOLE RELATIF À L ARRANGEMENT DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES

PROTOCOLE RELATIF À L ARRANGEMENT DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES PROTOCOLE RELATIF À L ARRANGEMENT DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES adopté à Madrid le 27 juin 1989, modifié le 3 octobre 2006 et le 12 novembre 2007 Liste des articles du

Plus en détail

Lettres Supérieures B/L et KHAGNE B/L

Lettres Supérieures B/L et KHAGNE B/L CLASSES PRÉPARATOIRES LITTERAIRES Lettres Supérieures B/L et KHAGNE B/L PREPARATION AU CONCOURS DES ENS ULM - LSH LYON - CACHAN AUTRES CONCOURS : IEP, Grandes Ecoles de Commerce, Chartes B Année 2010/2011

Plus en détail

Règlement des études

Règlement des études 3 Règlement des études Conformément à l article 78 du décret «Missions» du 24 juillet 1997, le règlement des études définit, en lien avec les projets éducatifs et pédagogiques, les critères qui doivent

Plus en détail

chos Tourisme Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne

chos Tourisme Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne N 125 - Décembre 2013 chos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Photo : Festival Mondial de Théâtres

Plus en détail

Webclasseur orientation

Webclasseur orientation Guide Après la 3e Académie de Lyon : information des élèves CADRE. Parcours de découverte des métiers et des formations / Découverte des formations. OBJECTIFS. Explorer le document «Après la 3e - Académie

Plus en détail

Gestion des relations et collaborations dans le secteur équin

Gestion des relations et collaborations dans le secteur équin Gestion des relations et collaborations dans le secteur équin Introduction Cette charte de partenariat s inscrit dans le cadre plus large de la démarche initiée depuis 2002 et déjà formalisée pour la gestion

Plus en détail

Le programme de français de l I.N.S.F.P de Souk-Ahras : une lecture

Le programme de français de l I.N.S.F.P de Souk-Ahras : une lecture Le programme de français de l I.N.S.F.P de Souk-Ahras : une lecture Magistérant, Centre Universitaire de Souk-Ahras Depuis 2002, l Institut National Spécialisé dans la Formation professionnelle (I.N.S.F.P)

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/SC.1/2008/1 11 août 2008 FRANÇAIS Original: FRANÇAIS ET ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS

Plus en détail

N 163 - ROUX-PEREZ Thérèse. 1. Problématique

N 163 - ROUX-PEREZ Thérèse. 1. Problématique N 163 - ROUX-PEREZ Thérèse CONSTRUCTION IDENTITAIRE DES ENSEIGNANTS EN FORMATION INTIALE : ENTRE REPRESENTATIONS PARTAGEES ET ELEMENTS DE DIFFERENCIATION DANS LE RAPPORT AU METIER 1. Problématique L étude

Plus en détail

Catalogue 2010. Formations à l anglais. Learn English today! Des programmes à la carte pour enfin parler anglais

Catalogue 2010. Formations à l anglais. Learn English today! Des programmes à la carte pour enfin parler anglais Catalogue 2010 Formations à l anglais Learn English today! Des programmes à la carte pour enfin parler anglais Communiquez en anglais avec aisance et en toutes circonstances 6 raisons de choisir une formation

Plus en détail

Chapitre I Dispositions générales

Chapitre I Dispositions générales Direction des finances Finanzdirektion Service du personnel et d'organisation Amt für Personal und Organisation CANTON DE FRIBOURG / KANTON FREIBURG Directives du 15 juin 2009 relatives à la gestion et

Plus en détail

artographie fédérale Spécifications techniques Manuel

artographie fédérale Spécifications techniques Manuel Spécifications techniques Edition : Août 2015 La c spécifications techniques Document réalisé par l équipe politique de rémunération et de carrière Table des matières 0. Introduction 4 1. Accès à la cartographie

Plus en détail

Direction des bibliothèques. Sondage Ithaka S+R. Questionnaire français Université de Montréal

Direction des bibliothèques. Sondage Ithaka S+R. Questionnaire français Université de Montréal Direction des bibliothèques Sondage Ithaka S+R Questionnaire français Université de Montréal Décembre 2014 Modules retenus Découverte Activités de recherche numérique Compétences informationnelles des

Plus en détail

ANNÉE D INITIATION AU LEADERSHIP À L INTENTION DES AUTOCHTONES (AILA) RENSEIGNEMENTS ET QUESTIONNAIRE À L INTENTION DES POSTULANTS PARTIE I

ANNÉE D INITIATION AU LEADERSHIP À L INTENTION DES AUTOCHTONES (AILA) RENSEIGNEMENTS ET QUESTIONNAIRE À L INTENTION DES POSTULANTS PARTIE I RENSEIGNEMENTS ET QUESTIONNAIRE À L INTENTION DES POSTULANTS RENSEIGNEMENTS ET INSTRUCTIONS GÉNÉRALES PARTIE I 1. Ce document se divise en trois parties. La Partie I (pages I-1/2 à I-2/2) présente des

Plus en détail

Rapport du Corps commun d inspection sur les services communs des organismes des Nations Unies à Genève

Rapport du Corps commun d inspection sur les services communs des organismes des Nations Unies à Genève Nations Unies Assemblée générale Distr. générale 10 mai 2001 Français Original: anglais A/55/856/Add.1 Cinquante-cinquième session Point 116 de l ordre du jour Examen de l efficacité du fonctionnement

Plus en détail

1) Crèche ( 0 à 3 ans) Avant 3 ans, les parents peuvent amener leurs enfants au Jardin d'enfants.

1) Crèche ( 0 à 3 ans) Avant 3 ans, les parents peuvent amener leurs enfants au Jardin d'enfants. Stage Bourses Individuelles Comenius «Situer les enseignements dans l espace européen» Rapport de stage FOURNET Raymond Ecole élémentaire Andilly Classe cycle 3 Stage de langues du 25/05/2009 au 12/06/2009

Plus en détail

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET note d information Enseignement supérieur & Recherche 11.11 JUILLET En 27-28, 3,3 millions d étudiants suivent une formation hors de leur pays d origine dont 2,7 dans un pays de l OCDE. Leur nombre a quadruplé

Plus en détail

SOMMAIRE. FÉVRIER 2013 RESSOURCES HUMAINES ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES

SOMMAIRE. FÉVRIER 2013 RESSOURCES HUMAINES ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES FÉVRIER 2013 RESSOURCES HUMAINES ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES Faits saillants du sondage 2 Contexte et méthode de sondage 3 Profil des répondants

Plus en détail

Fiche Contenu 12-1 : Vue d ensemble de la gestion du personnel

Fiche Contenu 12-1 : Vue d ensemble de la gestion du personnel Fiche Contenu 12-1 : Vue d ensemble de la gestion du personnel Rôle dans le système de gestion de la qualité Le personnel constitue la ressource la plus importante du laboratoire. Des personnes intègres,

Plus en détail

N-10 : 67 professionnelles et professionnels au service de l enseignement collégial Unité 10-Montmorency de la section N-Collèges du SPGQ

N-10 : 67 professionnelles et professionnels au service de l enseignement collégial Unité 10-Montmorency de la section N-Collèges du SPGQ Projet d ordinateurs portables pour le personnel professionnel 29 avril 2014 Bonjour, Lors de sa 238 e assemblée générale, l unité syndicale 10-Montmorency de la section N-Collèges du SPGQ (Syndicat de

Plus en détail

Logiciels de gestion sur mesure Etude et développement. Logiciel de suivi des évènements indésirables dans les établissements hospitaliers

Logiciels de gestion sur mesure Etude et développement. Logiciel de suivi des évènements indésirables dans les établissements hospitaliers Logiciels de gestion sur mesure Etude et développement VIGITRACE Logiciel de suivi des évènements indésirables dans les établissements hospitaliers VIGITRACE Page 2 1. Préambule Le logiciel «Vigitrace»

Plus en détail

MASTER MENTION Langues Etrangères Appliquées, Spécialité : Technologie de la Traduction

MASTER MENTION Langues Etrangères Appliquées, Spécialité : Technologie de la Traduction DOMAINE ARTS, LETTRES ET LANGUES MASTER MENTION Langues Etrangères Appliquées, Spécialité : Technologie de la Traduction Année universitaire 04/05 Master Langues Etrangères Appliquées, Spécialité : Technologie

Plus en détail

CONCOURS DE SECRÉTAIRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES (CADRE GÉNÉRAL) NATURE DES ÉPREUVES

CONCOURS DE SECRÉTAIRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES (CADRE GÉNÉRAL) NATURE DES ÉPREUVES CONCOURS DE SECRÉTAIRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES (CADRE GÉNÉRAL) NATURE DES ÉPREUVES Les épreuves écrites et orales des concours externe et interne pour l accès à l emploi de secrétaire des affaires étrangères

Plus en détail

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Introduction Le monde du travail est plus que familier avec la notion de changement. Synonyme d innovation

Plus en détail

Document de fond Pratiques exemplaires en matière de sondage sur la réglementation

Document de fond Pratiques exemplaires en matière de sondage sur la réglementation Document de fond Pratiques exemplaires en matière de sondage sur la réglementation Groupe de travail sur les normes en matière de sondage Avril 2011 Les opinions exprimées dans le présent document ne doivent

Plus en détail

Une nouvelle approche des langues étrangères

Une nouvelle approche des langues étrangères Une nouvelle approche des langues étrangères Anglais - Français Espagnol Italien Allemand Portugais Danois Néerlandais - Grec moderne Arabe Chinois Japonais - Russe Service commercial Vos interlocuteurs

Plus en détail

Étude 2013 sur la. reconnaissance des bénévoles. Contenu. Comment les bénévoles canadiens souhaitent-ils que leurs contributions soient reconnues?

Étude 2013 sur la. reconnaissance des bénévoles. Contenu. Comment les bénévoles canadiens souhaitent-ils que leurs contributions soient reconnues? Étude 2013 sur la reconnaissance des bénévoles Contenu Objectifs et méthodologie de la 2 recherche 3 Principaux résultats 4 Engagement bénévole Reconnaissance des bénévoles 6 Comment les bénévoles canadiens

Plus en détail

études Le travailleur à temps partiel volontaire au chômage: un profil

études Le travailleur à temps partiel volontaire au chômage: un profil études Le travailleur à temps partiel volontaire au chômage: un profil Sommaire Introduction... 3 1. Evolution du nombre de travailleurs à temps partiel volontaire au chômage selon le sexe... 5. Evolution

Plus en détail

Guide du tutorat 1 ère année Semestre d automne

Guide du tutorat 1 ère année Semestre d automne Pôle Egalité des chances et Diversité Guide du tutorat 1 ère année Semestre d automne Nicolas Vinci Margarete Sturm-Foucault 1 SOMMAIRE Introduction...3 Le tutorat en pratique...4 Programme indicatif...5

Plus en détail

- affichage digital - aiguille

- affichage digital - aiguille . Lire l heure On peut lire l heure sur une horloge, un réveil, une montre à : - affichage digital - aiguille A) La lecture sur un système digital est très simple, il suffit de lire les nombres écrits

Plus en détail

Annexe à la résolution 197-CE-1582. Évaluation périodique des programmes. Guide de référence

Annexe à la résolution 197-CE-1582. Évaluation périodique des programmes. Guide de référence Annexe à la résolution 197-CE-1582 Évaluation périodique des programmes Guide de référence 19 mars 2012 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 1 1. CADRE GÉNÉRAL DE L ÉVALUATION... 2 1.1 Objectifs de l évaluation...

Plus en détail

Catalogue DIF. Droit Individuel à la Formation

Catalogue DIF. Droit Individuel à la Formation 2011 Catalogue DIF Droit Individuel à la Formation Catalogue DIF 2011 Gérer le DIF dans votre Entreprise Le DIF est un droit individuel à la formation, à l initiative du salarié, en accord avec l entreprise.

Plus en détail

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel. Normes comptables internationales pour le secteur public

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel. Normes comptables internationales pour le secteur public - Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr. générale 8 mars 2011 Français Original: anglais Conseil du développement industriel Trente-neuvième session Vienne, 22-24 juin 2011

Plus en détail

Présentation de notre solution de formation en ligne

Présentation de notre solution de formation en ligne English for your future http://english.newhorizons.com English Language Program Synonyme de flexibilité, efficacité, choix et réussite. Présentation de notre solution de formation en ligne L approche individuelle

Plus en détail

LES EUROPEENS ET LEURS LANGUES

LES EUROPEENS ET LEURS LANGUES Eurobaromètre spécial 386 LES EUROPEENS ET LEURS LANGUES RAPPORT Terrain : Février - Mars 2012 Publication : Juin 2012 Cette étude a été commandée par la Commission européenne, Direction générale de l

Plus en détail

CONFERENCE 1 L AUTISME : COMMENT EDUQUER AUTREMENT?

CONFERENCE 1 L AUTISME : COMMENT EDUQUER AUTREMENT? CONFERENCE 1 L AUTISME : COMMENT EDUQUER AUTREMENT? Les institutions spécialisées ne sont pas la seule solution envisageable. Même si celles-ci sont dans l ensemble de plus en plus à l écoute des enfants.

Plus en détail

Nous contacter 02.31.44.32.11 cel@aifcc.com

Nous contacter 02.31.44.32.11 cel@aifcc.com CEL Nous contacter 02.31.44.32.11 cel@aifcc.com QUI SOMMES Le Centre d étude des Langues de l AIFCC est membre d un réseau de 120 centres en France, N 1 Français dans la formation en langues Le CEL du

Plus en détail

Questions et réponses sur la cote de rendement au collégial

Questions et réponses sur la cote de rendement au collégial Questions et réponses sur la cote de rendement au collégial Mars 2013 QUESTIONS ET RÉPONSES SUR LA COTE DE RENDEMENT AU COLLÉGIAL CREPUQ AVANT-PROPOS Ce document apporte des réponses aux principales questions

Plus en détail

QUESTIONNAIRE PREPARATOIRE AU TELETRAVAIL. Introduction. Renseignement concernant l agent

QUESTIONNAIRE PREPARATOIRE AU TELETRAVAIL. Introduction. Renseignement concernant l agent QUESTIONNAIRE PREPARATOIRE AU TELETRAVAIL Introduction Ce questionnaire a pour objectif de permettre à l agent et à son hiérarchique direct de préparer en concertation la mise en œuvre du télétravail à

Plus en détail

RÉUSSIR SES ÉTUDES D ÉCONOMIE-GESTION EN FRANÇAIS

RÉUSSIR SES ÉTUDES D ÉCONOMIE-GESTION EN FRANÇAIS Chantal Parpette et Julie Stauber RÉUSSIR SES ÉTUDES D ÉCONOMIE-GESTION EN FRANÇAIS Presses universitaires de Grenoble Avant-propos Chaque année, plusieurs dizaines de milliers d étudiants internationaux

Plus en détail

Expérimentation Covoiturage spontané

Expérimentation Covoiturage spontané Expérimentation Covoiturage spontané Un trajet à plusieurs en covoiturage spontané : A partir de septembre 2015 De nouveaux moyens de transport pour rejoindre les zones d activité Aéroport Brest Bretagne?

Plus en détail

Etude MIKE - Abstract

Etude MIKE - Abstract www.zhaw.ch/psychologie Etude MIKE - Abstract L étude MIKE a examiné de manière représentative le comportement en matière d utilisation des médias des enfants en âge d aller à l école primaire vivant en

Plus en détail

La formation en français : Le cas des stages à Fuzhou Shounong Feng, Li Zhang Université de Xiamen, Chine

La formation en français : Le cas des stages à Fuzhou Shounong Feng, Li Zhang Université de Xiamen, Chine La formation en français : Le cas des stages à Fuzhou Shounong Feng, Li Zhang Université de Xiamen, Chine Résumé : A Fuzhou, chef-lieu de la province du Fujian en Chine, la demande d immigration au Québec

Plus en détail

Guide de démarrage rapide

Guide de démarrage rapide Guide de démarrage rapide Ce document vous présente de façon succincte les éléments à connaître pour votre formation en langue avec digital publishing. Vous y trouverez une présentation du cours en ligne

Plus en détail

Catalogue de Formation

Catalogue de Formation SARL INSTITUT FRANÇAIS DE LANGUES ET DE SERVICES ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT PRIVE CREE EN 1992 Catalogue de Formation vous propose des formations adaptées à vos besoins et à vos attentes Particuliers,

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/CECI/CONF.10/1 Distr. générale 23 novembre 2010 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité de la coopération et de l intégration

Plus en détail

À l attention des parents (Le conseil étudiant travaillera à produire un questionnaire pour les élèves de l école.)

À l attention des parents (Le conseil étudiant travaillera à produire un questionnaire pour les élèves de l école.) À l attention des parents (Le conseil étudiant travaillera à produire un questionnaire pour les élèves de l école.) REMETTRE CE DOCUMENT AU SECRÉTARIAT DE L ÉCOLE OU NOUS LE FAIRE PARVENIR PAR COURRIEL

Plus en détail

Parlez-vous chinois? Allumer l appareil. Commencer. Le premier écran de l application

Parlez-vous chinois? Allumer l appareil. Commencer. Le premier écran de l application Parlez-vous chinois? SOMMAIRE Allumer l appareil... 1 Lancer l application... 1 Commencer... 1 Créer un compte... 1 Se connecter... 2 Consulter les messages... 2 Rédiger un message... 3 Juger un message...

Plus en détail