Mécanique C6 Loi du moment cinétique appliquée au solide

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mécanique C6 Loi du moment cinétique appliquée au solide"

Transcription

1 Lycée Kerichen MPSI Mécanique C6 Loi du moment cinétique appliquée au solide Dans le chapitre précédent, nous avons utilisé un nouvel outil bien pratique pour décrire le mouvement des systèmes matériels constitués d'un point en rotation par rapport à un axe fixe. Dans ce chapitre, nous allons étendre l'utilisation de la loi du moment cinétique aux solides. I- Moment cinétique d'un solide dans un référentiel galiléen : 1. Introduction à la notion de moment d'inertie : Soit un axe fixe Δ coïncidant avec l'axe dirigé par u z. Exprimons les coordonnées d'un point M en coordonnées cylindriques : 2. Moment cinétique d'un solide ou d'un système de points : a) Système déformable : On considère un système constitué de plusieurs points matériels M 1 de masse m i et de moment cinétique par rapport à l'axe orienté Δ : σ Δ (M i ) Remarque : Coordonnées cylindriques b) Cas d'un solide en rotation par rapport à un axe : α) Moment d'inertie d'un solide : Rappel : Un solide est Un solide est dit en «rotation autour d'un axe fixe» lorsque

2 β) Moment cinétique d'un solide par rapport à un axe orienté : γ) Moments d'inertie de quelques solides homogènes : Barre de longueur L Cylindre plein de rayon R Boule homogène de rayon R Cylindre vide de rayon R ml2 2 mr2 MR2 mr2 5 On remarque que : δ) Importance de la répartition des masses sur la valeur du moment d'inertie : II- Loi du moment cinétique pour un solide en rotation : Soit un solide en rotation autour d'un axe orienté Δ (Oz) fixe dans un référentiel galiléen soumis aux forces extérieures F i de moment par rapport à l'axe Δ : M Δ ( F i ) Le moment d'inertie de ce solide par rapport à Δ est noté J Δ. Son mouvement est caractérisé par sa vitesse angulaire θ et son moment cinétique par rapport à Δ vaut σ Δ =J Δ θ. 1. Loi scalaire du moment cinétique pour un solide : 2

3 2. Cas de conservation du moment cinétique : 3. Notion de couple : Soient deux forces F 1 et F 2 opposées s'appliquant en A 1 et A 2 forment un couple de forces : leur résultante est : Le moment du couple de force par rapport à l'axe Δ est : Par abus de langage, on désigne souvent par «couple» le moment du couple par rapport à Δ et on le note Γ : Remarques : Le moment du couple Γ : 1. Ne dépend pas de la position de l'axe de rotation. 2. Est algébrique. Son signe dépend du sens dans lequel le moment du couple tend à faire tourner le système autour de l'axe Δ : si ce sens est direct : si ce sens est indirect : Exemple : 3

4 III- Liaison pivot : 1. Définition : Une liaison pivot d'axe Δ restreint les possibilités de mouvement du rotor (dispositif en rotation) a une rotation d'axe Δ par rapport au stator (dispositif fixe) Remarque : Comment réaliser une liaison pivot la plus «parfaite» possible? On emboîte deux cylindres de même axe et on réalise des buttées pour empêcher les cylindres de coulisser le long de leur axe commun. Les frottements résultant du contact entre solides peuvent être limités par des roulements à billes. 2. Action de liaison et liaison pivot idéale d'axe Δ : L'action de liaison résulte des forces exercées par le stator sur le rotor. Elle n'est pas déterminée a priori. Si on peut négliger les frottements, ces actions de contact sont normales aux surfaces de contact. Dans ce cas, le moment par rapport à Δ de chacune de ces forces est... et le moment par rapport à Δ de la liaison est... Attention!!! Seul le moment de l'action de liaison est nul!!! Sa résultante ne l'est pas puisque c'est elle qui assure le guidage en rotation autour de Δ. IV- Pendule pesant : 1. Présentation du système: Soit une tige homogène attachée en un point O et pouvant osciller librement dans le plan (Oxy). La tige (masse m et longueur L) est donc un pivot parfait autour de l'axe Oz.. Sa position est repérée par l'angle θ par rapport à la verticale. La tige est lâchée sans vitesse initiale avec un angle θ 0. Elle va donc effectuer des oscillations autour de la position θ=0 2. Détermination de l'équation du mouvement : Utilisons la loi du moment cinétique. 4

5 3. Intégrale première du mouvement, étude qualitative et portrait de phase : V- Énergie d'un solide en rotation autour d'un axe fixe : 1. Énergie cinétique d'un solide en rotation : On modélise un solide en rotation autour d'un axe Δ orienté par u Δ par un ensemble de points matériels M i de masse m i repérés en coordonnées cylindriques. Le moment d'inertie de ce système de points vaut : 5

6 Un solide de moment d'inertie J Δ en rotation autour d'un axe fixe Δ à la vitesse angulaire θ possède l'énergie cinétique : E c = 1 2 J Δ θ 2 2. Puissance d'une force appliquée sur un solide en rotation : Les points M i sont soumis à F i. 3. Théorème de l'énergie cinétique pour un solide indéformable : Pour un solide indéformable en rotation autour d'un axe fixe dans un référentiel galiléen R, on d E c a : = d dt dt ( 2) 1 2 J Δ θ = Or, le théorème du moment cinétique pour un solide en rotation autour de l'axe fixe Δ stipule : d E c dt n = i =1 n P( F i )= M Δ ( F i ) θ i=1 6

*029776* OBJECTIF DAEU B. Test autocorrectif de physique 1-5667-TC-PA-01-12 300

*029776* OBJECTIF DAEU B. Test autocorrectif de physique 1-5667-TC-PA-01-12 300 MNSTÈ D L ÉDUCTON NTONL MNSTÈ D L NSGNMNT SUÉU T D L CHCH T OBJCTF DU B Test autocorrectif de physique *029776* 1-5667-TC--01-12 300 xercice 1 : Cinématique On considère le déplacement d'un mobile suivant

Plus en détail

Sciences de l Ingénieur

Sciences de l Ingénieur Sciences de l Ingénieur PROJET PANNEAU SUIVEUR COMMENT CONCEVOIR UN SUPPORT MÉCANIQUE QUI PUISSE MODIFIER EN PERMANENCE L'ANGLE D'INCLINAISON PAR RAPPORT AU SOL, COUPLÉ AVEC UN SYSTÈME ÉLECTRIQUE QUI PERMET

Plus en détail

Les interactions fondamentales-loi de Coulomb (chap1) mouvement de rotation autour d'un axe fixe

Les interactions fondamentales-loi de Coulomb (chap1) mouvement de rotation autour d'un axe fixe Les interactions fondamentales-loi de Coulomb (chap1) Les unités du système international (U.S.I.)-Les changements d'unité mouvement de rotation autour d'un axe fixe Exercice 27 p 39(le passage des vitesses

Plus en détail

DM n o 2 Dynamique Newtonienne

DM n o 2 Dynamique Newtonienne Eercices de Mécanique 008-009 DM n o Dynamique Newtonienne Point lissant à l intérieur et à l etérieur d une sphère Dans ce qui suit, on admet qu un point matériel mobile sans frottement sur la surface

Plus en détail

Quelle masse un ballon solaire peut-il soulever?

Quelle masse un ballon solaire peut-il soulever? Axel TALON 623 Etienne LALIQUE 623 Thème : L Homme et la Nature Quelle masse un ballon solaire peut-il soulever? Lycée Jacques de Vaucanson 2007-2008 Sommaire Introduction p.2 A. Quelle masse théorique

Plus en détail

Notion de durée du risque explosif. Risque de présence. Constante, longue ou fréquente. Peu probable ou de courte subsistance

Notion de durée du risque explosif. Risque de présence. Constante, longue ou fréquente. Peu probable ou de courte subsistance Gamme antidéflagrante ZI chemin des aisières F-45500 Saint Brisson sur Loire : 33(0)2.38.36.71.05 : 33(0)2.38.36.70.65 e. mail : info@arem.fr Groupe II Catégorie 2 Zones 1 ou 21 Catégorie 3 Zones 2 ou

Plus en détail

TRAVAIL DU BOIS INSTRUCTIONS DE SECURITE ET DONNEES TECHNIQUES

TRAVAIL DU BOIS INSTRUCTIONS DE SECURITE ET DONNEES TECHNIQUES TRAVAIL DU BOIS INSTRUCTIONS DE SECURITE ET DONNEES TECHNIQUES PONCEUSE-CALIBREUSE TB 18 SOMMAIRE TB 18 Objectifs. 1 Description...... 2 Spécifications.. 3 Réglage 4 Façonnage 5 - Consignes générales.

Plus en détail

Les 7 conseils pour réussir son entrainement.

Les 7 conseils pour réussir son entrainement. Les 7 conseils pour réussir son entrainement. Ces conseils s'attachent plus à l'organisation de vos entraînements qu'à leur contenu et se limitent à l'aspect technique et biomécanique du tir. Si l'on voulait

Plus en détail

ETUDE DE L EQUIPEMENT. L extrait du cahier des charges ci-après nécessite d apporter des modifications à l installation

ETUDE DE L EQUIPEMENT. L extrait du cahier des charges ci-après nécessite d apporter des modifications à l installation Etude de l équipement ETUDE DE L EQUIPEMENT DEMARCHE INDUSTRIELLE : Actuellement, l irrigation du parc Monceau est assurée par un ensemble de deux surpresseurs (groupes moto-pompes) identiques à vitesse

Plus en détail

Minimisation d une somme de distances, points de Fermat

Minimisation d une somme de distances, points de Fermat Minimisation d une somme de distances, points de Fermat Arnaud de Saint Julien 26 décembre 2004 Table des matières 1 Présentation du problème 2 1.1 Définitions et objectifs..................................

Plus en détail

par Gilbert Gastebois

par Gilbert Gastebois Le gyroscope 1. Schémas par Gilbert Gastebois 2. Étude du mouvement d'une toupie. Une toupie est un gyroscope dont l'une des extrémités de l'axe est posée sur le sol sans possibilité de glissement. : vitesse

Plus en détail

TP HF Manipulation 1 INTRODUCTION AUX FIBRES OPTIQUES

TP HF Manipulation 1 INTRODUCTION AUX FIBRES OPTIQUES TP HF Manipulation 1 INTRODUCTION AUX FIBRES OPTIQUES I. Introduction La fibre optique est un guide de lumière, régi par la loi de Snell-Descartes, constituée d un cœur dans lequel se propage l onde lumineuse

Plus en détail

PY401os (2011-2012) Vous pouvez prévisualiser ce test, mais s'il s'agit d'une tentative réelle, vous serez bloqué en raison de : Navigation du test

PY401os (2011-2012) Vous pouvez prévisualiser ce test, mais s'il s'agit d'une tentative réelle, vous serez bloqué en raison de : Navigation du test Navigation PY401os (2011-2012) Collège École de Commerce PER Université Impressum Connecté sous le nom «Bernard Vuilleumier» (Déconnexion) Réglages Outils de travail Outils de travail Accueil Cours Collège

Plus en détail

LA VEINE JUGULAIRE INTERNE (abord percutané)

LA VEINE JUGULAIRE INTERNE (abord percutané) LA VEINE JUGULAIRE INTERNE (abord percutané) Cette voie veineuse profonde donne un accès à la veine cave supérieure et répond ainsi à de nombreuses situations: apports liquidiens importants, alimentation

Plus en détail

2008-2009 LA ROUTE SOLAIRE. GOUZIEN Elie, ADDI Cyril, DE BATZ Florian, FERFOURI Sabrina, Lycée Hoche, Versailles

2008-2009 LA ROUTE SOLAIRE. GOUZIEN Elie, ADDI Cyril, DE BATZ Florian, FERFOURI Sabrina, Lycée Hoche, Versailles 2008-2009 LA ROUTE SOLAIRE GOUZIEN Elie, ADDI Cyril, DE BATZ Florian, FERFOURI Sabrina, Lycée Hoche, Versailles 0 Introduction Nous sommes quatre élèves de terminale S au lycée Hoche de Versailles : Cyril

Plus en détail

B.I.A. LA SUSTENTATION

B.I.A. LA SUSTENTATION LA SUSTENTATION LA SUSTENTATION AERODYNAMIQUE c'est l'effet porteur dû aux actions combinées des pressions et dépressions que l'air exerce sur un corps l'application d'une force sur une surface : P = F

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AÉRONAUTIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES APPLIQUÉES

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AÉRONAUTIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES APPLIQUÉES BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AÉRONAUTIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES APPLIQUÉES SESSION 2011 Durée : 2 heures Coefficient : 2 Matériel autorisé : - Toutes les calculatrices de poche y

Plus en détail

Brevet Blanc Première Session

Brevet Blanc Première Session Collège Victor Hugo Puiseaux Année Scolaire 2014-2015 Brevet Blanc Première Session Épreuve de Mathématiques Durée : 2 heures Matériel autorisé : calculatrice, matériel de géométrie Page 1 sur 7 Exercice

Plus en détail

Extraire d un document papier les informations utiles. Effectuer un calcul. Proposer une méthode, un calcul, un outil adapté.

Extraire d un document papier les informations utiles. Effectuer un calcul. Proposer une méthode, un calcul, un outil adapté. TOUR DE L ILE. Niveau et objectifs pédagogiques : classe de 5 ème (possible dès la 6 ème ) L élève extrait des informations de plusieurs documents, engage une démarche en plusieurs étapes, effectue des

Plus en détail

FICHE 1a Fiche à destination des enseignants

FICHE 1a Fiche à destination des enseignants FICHE 1a Fiche à destination des enseignants TS 25 Les défis de l'aéronautique au XXIème siècle Type d'activité Activité documentaire ; utilisation de TIC en classe. Notions et contenus du programme de

Plus en détail

MEMENTO ELECTIONS PROFESSIONNELLES

MEMENTO ELECTIONS PROFESSIONNELLES A l attention des : Délégués Régionaux Secrétaires de Syndicats Délégués syndicaux MEMENTO ELECTIONS PROFESSIONNELLES L élection des représentants du personnel au Comité d Entreprise permet : D obtenir

Plus en détail

UNE ENTREPRISE D ENTREPRENEURS. Qui sommes-nous?

UNE ENTREPRISE D ENTREPRENEURS. Qui sommes-nous? UNE ENTREPRISE D ENTREPRENEURS Qui sommes-nous? ARCOOP est une coopérative d'activités et d'emploi (CAE) généraliste, qui regroupe 70 entrepreneurs de différents horizons et différents métiers (bâtiment,

Plus en détail

LE DISJONCTEUR (Ref. STI GE : 2.2.3.3)

LE DISJONCTEUR (Ref. STI GE : 2.2.3.3) Sommaire 1/ Fonctions a/ Protection contre les surcharges et les courts-circuits...2 b/ Pouvoir de coupure..2 c/ temps de coupure..3 2/ Constitution..3 3/ Caractéristiques des disjoncteurs.4 4/ Etude des

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR SYSTEMES ELECTRONIQUES

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR SYSTEMES ELECTRONIQUES BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR SYSTEMES ELECTRONIQUES EPREUVE E4 Etude d un Système Technique Unité U4.2 PHYSIQUE APPLIQUEE Durée : 4 heures coefficient : 4 Systèmes électroniques embarqués dans la C6

Plus en détail

Présentation générale

Présentation générale Charte graphique Introduction La Vernière, basée sur Cusset est une Association de Sports et de Loisirs adaptés. Il s agit d une équipe de bénévoles et de professionnels qui adapte, organise, encadre et

Plus en détail

ESPACES PRÉHILBER TIENS RÉELS

ESPACES PRÉHILBER TIENS RÉELS ESPACES PRÉHILBER TIENS RÉELS 1 Produit scalaire et norme 1.1 Produit scalaire Définition 1.1 Soit E un R-espace vectoriel. On appelle produit scalaire sur E toute forme bilinéaire symétrique définie positive

Plus en détail

Union internationale des télécommunications

Union internationale des télécommunications Union internationale des télécommunications UIT-T L.37 SECTEUR DE LA NORMALISATION DES TÉLÉCOMMUNICATIONS DE L'UIT (02/2007) SÉRIE L: CONSTRUCTION, INSTALLATION ET PROTECTION DES CÂBLES ET AUTRES ÉLÉMENTS

Plus en détail

Université de Poitiers Année 2012-2013 L1 M2IPC Algèbre linéaire. Algèbre linéaire. rédigé par. Anne Moreau

Université de Poitiers Année 2012-2013 L1 M2IPC Algèbre linéaire. Algèbre linéaire. rédigé par. Anne Moreau Université de Poitiers Année 2012-2013 L1 M2IPC Algèbre linéaire Algèbre linéaire rédigé par Anne Moreau 1 2 Table des matières 1 Espaces Vectoriels 5 11 Structure d espace vectoriel 5 111 Espaces vectoriels

Plus en détail

Programme de formation : «Coordonner et dynamiser un conseil local de santé mentale»

Programme de formation : «Coordonner et dynamiser un conseil local de santé mentale» 1 Programme de formation : «Coordonner et dynamiser un conseil local de santé mentale» Actuellement, plus de 100 Conseils locaux de santé mentale (Clsm) sont opérationnels dont plus de la moitié ont une

Plus en détail

Le CODEUR OPTIQUE INCREMENTAL

Le CODEUR OPTIQUE INCREMENTAL Principe Le CODEUR OPTIQUE INCREMENTAL!"Le disque rotatif comporte au maximum 3 pistes.!"une ou deux pistes extérieures divisées en (n) intervalles d'angles égaux alternativement opaques et transparents.!"pour

Plus en détail

POSITIONING AND CONTROL OF MOBILE ROBOTS

POSITIONING AND CONTROL OF MOBILE ROBOTS Laboratoire d Automatique POSITIONING AND CONTROL OF MOBILE ROBOTS Projet de Semestre / Eté Année académique 2004 / 2005 Jean Martial Miamo Nguekam Etudiant en 4 ième année Electricité Dr. Denis Gillet

Plus en détail

BILAN DU G20 DE TORONTO (26 ET 27 JUIN 2010)

BILAN DU G20 DE TORONTO (26 ET 27 JUIN 2010) 2 juillet 2010 BILAN DU G20 DE TORONTO (26 ET 27 JUIN 2010) Les membres du G20 se sont réunis les 26 et 27 juin 2010 à Toronto, au Canada, afin de poursuivre la grande réforme du système bancaire international,

Plus en détail

Révision d algèbre et d analyse

Révision d algèbre et d analyse Révision d algèbre et d analyse Chapitre 7 : Intégrales doubles Équipe de Mathématiques Appliquées UTC (Juillet 215) suivant Chapitre 7 Intégrales doubles 7.1 Motivation, définition et calcul de l intégrale

Plus en détail

Capteurs en fibres optiques

Capteurs en fibres optiques Heig-vd OTI Optique Classe MI 2009 El Maudni El Alami Samir Prof. resp. : M. Zago Le 6 février 2009 Capteurs en fibres optiques Table des matières Page 1 Introduction... 3 1.1 Une technologie récente...

Plus en détail

Digisibles. digisible.

Digisibles. digisible. igisibles ) Essayer chiffre des dizaines, chiffre des unités : : ou encore ou bien 36... )L'idée est d'utiliser le I comme chiffie des milliers. 000 étant divisible par,,8... on cherche à partir des trois

Plus en détail

Partie I > Séquence 1 > Plan 1. Partie I > Séquence 1 > Plan 2

Partie I > Séquence 1 > Plan 1. Partie I > Séquence 1 > Plan 2 Partie I Partie I > Séquence 1 > Plan 1 Partie I > Séquence 1 > Plan 2 Robe Gros plan - très courte profondeur de champ Léger panoramique sur pied Lumière rasante sur le sujet - contrastes forts 6 s Gros

Plus en détail

La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon www.facdedroit-lyon3.com

La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon www.facdedroit-lyon3.com La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon www.facdedroit-lyon3.com Fiche à jour au 20 janvier 2009 FIICHE PEDAGOGIIQUE VIIRTUELLE Diplôme Licence 5 ème

Plus en détail

Quantité de mouvement et moment cinétique

Quantité de mouvement et moment cinétique 6 Quantité de mouvement et moment cinétique v7 p = mv L = r p 1 Impulsion et quantité de mouvement Une force F agit sur un corps de masse m, pendant un temps Δt. La vitesse du corps varie de Δv = v f -

Plus en détail

OFFRE DE SUJET POUR PROJETS OU STAGES EN GÉNIE PREMIER CYCLE

OFFRE DE SUJET POUR PROJETS OU STAGES EN GÉNIE PREMIER CYCLE Références : LAK-01 Design et implémentation d un module de détection de mouvement sur la carte Microblaze Multimedia de Xilinx CCD, CMOS, Megapixels, etc Des termes avec lesquels vous êtes plus ou moins

Plus en détail

Le grafcet et les modes de marches

Le grafcet et les modes de marches Le grafcet et les modes de marches Le grafcet et les modes de marches... 1 Le gemma... 2 Exemple corrigé : Tri de caisse... 6 Exercice : Machine de conditionnement par lot de 3 paquets... 9 Les Modes de

Plus en détail

Lire l image. Observer l'image comme un objet, permet d'en décrire la géométrie.

Lire l image. Observer l'image comme un objet, permet d'en décrire la géométrie. Lire l image Observer l'image comme un objet, permet d'en décrire la géométrie. A. Le cadre L'image inscrit le réel dans un cadre plus ou moins souligné rectangulaire, carré, losangé, ovale, circulaire.

Plus en détail

Scenari. La chaîne éditoriale libre. Structurer et publier textes, images et son. Groupe Eyrolles, 2007, ISBN : 978-2-212-12150-6

Scenari. La chaîne éditoriale libre. Structurer et publier textes, images et son. Groupe Eyrolles, 2007, ISBN : 978-2-212-12150-6 S t é p h a n e C r o z a t Scenari La chaîne éditoriale libre Structurer et publier textes, images et son Groupe Eyrolles, 2007, ISBN : 978-2-212-12150-6 Avant-propos Pourquoi cet ouvrage? Il existe deux

Plus en détail

Enseignement secondaire

Enseignement secondaire Enseignement secondaire Classe de IVe Mathématiques 4e classique Nombre de leçons: 4.0 Nombre minimal de devoirs: 3/3/3 Langue véhiculaire: Français I. Compétences à développer au cours de mathématiques

Plus en détail

SUPPORT FORMATION Publisher 2007 initiation.

SUPPORT FORMATION Publisher 2007 initiation. SUPPORT FORMATION Publisher 2007 initiation. Sommaire I. INTRODUCTION... 4 1. Avantage de Publisher... 4 2. Composition prédéfinies... 5 3. Composants indépendants et déplaçables... 5 4. Les atouts des

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION du variomètre FlyNet2 et de l application FlyNet pour smartphone et tablette Android

MANUEL D UTILISATION du variomètre FlyNet2 et de l application FlyNet pour smartphone et tablette Android ASI01/03/14 MANUEL D UTILISATION du variomètre FlyNet2 et de l application FlyNet pour smartphone et tablette Android version 1.30 www.asinstrument.ch www.flynet-vario.com CONTENU GÉNÉRALITÉS 3 VARIOMÈTRE

Plus en détail

ARISTOTE, GALILÉE ET NEWTON (6 points)

ARISTOTE, GALILÉE ET NEWTON (6 points) ARISTOTE, GALILÉE ET NEWTON (6 points) Pour cet exercice, l'utilisation de la calculatrice est autorisée Trois siècles avant notre ère, le célèbre savant grec Aristote affirmait qu "une masse d or, de

Plus en détail

INSTITUT NATIONAL DES FINANCES

INSTITUT NATIONAL DES FINANCES INSTITUT NATIONAL DES FINANCES Cycle de formation pour les cadres vérificateurs de la Direction Générale des Impôts Fayçal DERBEL Expert comptable Enseignant à l ISG Décembre 2011 / Janvier 2012 INTRODUCTION

Plus en détail

LIRE ET COMPRENDRE L HISTOGRAMME D UNE PHOTO

LIRE ET COMPRENDRE L HISTOGRAMME D UNE PHOTO Nous allons apprendre, à travers ce dossier, à lire un histogramme et à s'en servir lors des prises de vue. Nous verrons quelle est son utilité et comment l'interpréter pour améliorer ses images. En photographie

Plus en détail

Chimie Analytique II. Chromatographie gazeuse

Chimie Analytique II. Chromatographie gazeuse Chimie Analytique II Chromatographie gazeuse Détermination des conditions optimales de séparation et dosage et l éthanol et du méthanol Daniel Abegg Nicolas Calo Emvuli Mazamay Pedro Surriabre Université

Plus en détail

Guide de paramétrage d'apogée pour la remontée individuelle des résultats aux diplômes

Guide de paramétrage d'apogée pour la remontée individuelle des résultats aux diplômes - DOSSIER - Guide de paramétrage d'apogée pour la remontée individuelle des résultats aux diplômes DÉPARTEMENT EDITION INTÉGRATION Auteur : AMUE - Pôle formation,vie de l'étudiant Date de création : 16

Plus en détail

Impacts de la nouvelle Réglementation Prudentielle. Décembre 2014

Impacts de la nouvelle Réglementation Prudentielle. Décembre 2014 Impacts de la nouvelle Réglementation Prudentielle Décembre 2014 SOMMAIRE I. Evolution de la Réglementation Prudentielle III. Impacts de la nouvelle réglementation I III II. Règles algériennes VS Règles

Plus en détail

COGENERATION ESPACE NAUTIQUE JEAN VAUCHERE DE COLOMIERS (31) Matériel nécessaire pour traiter la partie écrite du concours

COGENERATION ESPACE NAUTIQUE JEAN VAUCHERE DE COLOMIERS (31) Matériel nécessaire pour traiter la partie écrite du concours CONCOURS GENERAL DES LYCEES SESSION 2006 SCIENCES ET TECHNIQUES INDUSTRIELLES GENIE ELECTRIQUE (Classe de terminale STI) ELECTROTECHNIQUE Durée : 6 heures COGENERATION ESPACE NAUTIQUE JEAN VAUCHERE DE

Plus en détail

EN CAS DE RECORD, NE TOUCHER A RIEN : FAIRE APPEL AU JUGE ARBITRE OFFICIEL DE LA REUNION.

EN CAS DE RECORD, NE TOUCHER A RIEN : FAIRE APPEL AU JUGE ARBITRE OFFICIEL DE LA REUNION. LES LANCERS GENERALITES : Avant la compétition, tout athlète devra se présenter à la chambre d appel afin de confirmer sa participation. L ordre dans lequel les concurrents feront leurs essais sera tiré

Plus en détail

Protéger son savoir-faire et partager la PI : conventions et clauses contractuelles

Protéger son savoir-faire et partager la PI : conventions et clauses contractuelles Protéger son savoir-faire et partager la PI : conventions et clauses contractuelles 13 mai 2015 - Colmar Caroline BRESCH Juriste et coordinatrice de l équipe partenariats La SATT Conectus Alsace : qu est

Plus en détail

Exercices sur Travail, puissance et l'énergie mécanique

Exercices sur Travail, puissance et l'énergie mécanique F en N LNW Physique II e BC Exercices sur Travail, puissance et l'énergie mécanique 1) Calculer le travail d'une force constante F 3 i 1 j le long d'un trajet rectiligne de A (2,0) vers B (7,4). 2) Le

Plus en détail

VII - Layout d interface

VII - Layout d interface Introduction à l Interaction Homme-Machine (IIHM) VII - Layout d interface.contrôler positions et dimensions.arrangement automatique Stéphane Huot Dpt. Informatique DUT Info - S2 2013-2014 Attention hippies.

Plus en détail

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté Chapitre 4 Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté 4.1 Introduction Les systèmes qui nécessitent deux coordonnées indépendantes pour spécifier leurs positions sont appelés systèmes à

Plus en détail

10. Convertisseur Sigma-Delta 10.1 MODULATION DELTA. CHAPITRE 10 : CONVERTISSEUR SIGMA-DELTA Page 10-1

10. Convertisseur Sigma-Delta 10.1 MODULATION DELTA. CHAPITRE 10 : CONVERTISSEUR SIGMA-DELTA Page 10-1 CHAPITRE : CONVERTISSEUR SIGMA-DELTA Page -. Convertisseur Sigma-Delta. MODULATION DELTA.. Principe Considérons la structure de la modulation Delta pour le processus de conversion A/N. La Figure - montre

Plus en détail

COGENERATION ESPACE NAUTIQUE JEAN VAUCHERE DE COLOMIERS (31) Matériel nécessaire pour traiter la partie écrite du concours

COGENERATION ESPACE NAUTIQUE JEAN VAUCHERE DE COLOMIERS (31) Matériel nécessaire pour traiter la partie écrite du concours CONCOURS GENERAL DES LYCEES SESSION 2006 SCIENCES ET TECHNIQUES INDUSTRIELLES GENIE ELECTRIQUE (Classe de terminale STI) ELECTROTECHNIQUE Durée : 6 heures COGENERATION ESPACE NAUTIQUE JEAN VAUCHERE DE

Plus en détail

Les correcteurs accorderont une importance particulière à la rigueur des raisonnements et aux représentations graphiques demandées.

Les correcteurs accorderont une importance particulière à la rigueur des raisonnements et aux représentations graphiques demandées. Les correcteurs accorderont une importance particulière à la rigueur des raisonnements et aux représentations graphiques demandées. 1 Ce sujet aborde le phénomène d instabilité dans des systèmes dynamiques

Plus en détail

Expériences d induction par mouvement

Expériences d induction par mouvement Expériences d induction par mouvement E. Colardeau To cite this version: E. Colardeau. Expériences d induction par mouvement. J. Phys. Theor. Appl., 1886, 5 (1), pp.218-221. .

Plus en détail

10 leçon 2. Leçon n 2 : Contact entre deux solides. Frottement de glissement. Exemples. (PC ou 1 er CU)

10 leçon 2. Leçon n 2 : Contact entre deux solides. Frottement de glissement. Exemples. (PC ou 1 er CU) 0 leçon 2 Leçon n 2 : Contact entre deu solides Frottement de glissement Eemples (PC ou er CU) Introduction Contact entre deu solides Liaisons de contact 2 Contact ponctuel 2 Frottement de glissement 2

Plus en détail

Plan du cours : électricité 1

Plan du cours : électricité 1 Semestre : S2 Module Physique II 1 Electricité 1 2 Optique géométrique Plan du cours : électricité 1 Partie A : Electrostatique (discipline de l étude des phénomènes liés aux distributions de charges stationnaires)

Plus en détail

6GEI420 Systèmes Digitaux. Laboratoire #3

6GEI420 Systèmes Digitaux. Laboratoire #3 6GEI420 Systèmes Digitaux Laboratoire #3 Conception d un transmetteur RS232 Hiver 2010 1. Objectifs Apprendre à concevoir des circuits séquentiels en VHDL Apprendre à gérer plusieurs PROCESS en même temps

Plus en détail

Principe de fonctionnement d un véhicule à roues

Principe de fonctionnement d un véhicule à roues Mécanique «Chapitre» 4 Principe de fonctionnement d un véhicule à roues Parties du programme de PCSI à revoir Notions et contenus Lois de Coulomb du frottement de glissement dans le seul cas d un solide

Plus en détail

Département Informatique Automne 2011 LO51. Administration des bases de données et systèmes d'exploitation

Département Informatique Automne 2011 LO51. Administration des bases de données et systèmes d'exploitation Département Informatique Automne 2011 LO51 Administration des bases de données et systèmes d'exploitation Médian : Administration des systèmes d'exploitation CORRIGÉ Conditions de réalisation : Pas de

Plus en détail

Le moteur de stirling

Le moteur de stirling Le moteur de stirling Quel est le principe de fonctionnement du moteur de stirling? Quelles sont ses applications présentes et à venir? Quels sont les freins à son développement? http://tpestirling.free.fr

Plus en détail

S4 Famille vs maisonnée. ie kazoku. modèle traditionnel / moderne

S4 Famille vs maisonnée. ie kazoku. modèle traditionnel / moderne S4 Famille vs maisonnée ie kazoku modèle traditionnel / moderne Caractéristiques du Ie - «le ie est un groupe social fondé sur un lieu de résidence fixe et peut être aussi cellule de production» - les

Plus en détail

Principes pour contracter et accorder des crédits hypothécaires et à la consommation de manière responsable

Principes pour contracter et accorder des crédits hypothécaires et à la consommation de manière responsable Principes pour contracter et accorder des crédits hypothécaires et à la consommation de manière responsable 1 2 Le crédit permet à l emprunteur d acquérir des biens et services ou de réaliser des investissements,

Plus en détail

Electromagnétique 4 (1 ère session)

Electromagnétique 4 (1 ère session) Licence SP Sem4 mardi 30 mai 2006 (1 ère session) Durée : 2 h 00 Document autorisé : aucun Calculatrice : non autorisée I. Equations locales : En intégrant les équations locales en considérant un régime

Plus en détail

L'énergie photovoltaïque peut-elle faire tourner un moteur?

L'énergie photovoltaïque peut-elle faire tourner un moteur? TPE ANNEE 2012-2013 L'énergie photovoltaïque peut-elle faire tourner un moteur? Rédacteur du rapport : THOMAS Antoine FENOT Bazil Professeurs : M. AUDRY M. POUSSEL Les réalisations techniques face aux

Plus en détail

FONCTION SECTIONNEMENT EN BT. Sommaire

FONCTION SECTIONNEMENT EN BT. Sommaire J. BUGEIA Lycée Gaston Monnerville ESTI FONCTION SECTIONNEMENT EN BT Sommaire 1. - Introduction Page 2 2. Définitions et commentaires (norme NF C 15-100) Page 2 3. Appareils Schneider assurant la fonction

Plus en détail

Ponceuse pour murs avec aspiration intégrée. Manuel d utilisation

Ponceuse pour murs avec aspiration intégrée. Manuel d utilisation Ponceuse pour murs avec aspiration intégrée Modèle:FPEP710 Manuel d utilisation Builder ZI 32, rue Aristide Bergès, 31270 Cugnaux, France IMPORTANT Veuillez lire attentivement le présent manuel afin d

Plus en détail

Réglementation des ICPE et odeurs

Réglementation des ICPE et odeurs Réglementation des ICPE et odeurs Claire Rosevègue SPRN / PRCQE Service Prévention des Risques et Nuisances Pôle Risques Chroniques et Qualité de l Environnement 8 novembre 2012 Direction Régionale et

Plus en détail

ARRETE Arrêté du 17 juillet 1987 relatif au régime des études en vue du diplôme d Etat de docteur en pharmacie NOR: RESP8700449A

ARRETE Arrêté du 17 juillet 1987 relatif au régime des études en vue du diplôme d Etat de docteur en pharmacie NOR: RESP8700449A Le 23 janvier 2012 ARRETE Arrêté du 17 juillet 1987 relatif au régime des études en vue du diplôme d Etat de docteur en pharmacie NOR: RESP8700449A Le ministre de la défense, le ministre de l éducation

Plus en détail

Mémento du baby-sitter

Mémento du baby-sitter Mémento du baby-sitter Mémento du baby-sitter Faire du baby-sitting est une responsabilité qui nécessite des connaissances dans le domaine de la petite enfance. Ce mémento rédigé par les puéricultrices

Plus en détail

AERODYNAMIQUE ET MECANIQUE DU VOL B.I.A. 1996

AERODYNAMIQUE ET MECANIQUE DU VOL B.I.A. 1996 AERODYNAMIQUE ET MECANIQUE DU VOL B.I.A. 1996 1) Le déplacement latéral du manche d'un avion a des effets sur un axe: a) l'axe de roulis b) l'axe de lacet c) l'axe de tangage d) l'axe de l'aile. 2) Le

Plus en détail

L animation des hommes

L animation des hommes L animation des hommes 1.Le management 2.Les styles de management 3.La culture d entreprise 4.La mobilisation des hommes 1 1.Le management Définition : le management est l art ou la manière de conduire

Plus en détail

Vers un éco-système Open Source

Vers un éco-système Open Source Vers un éco-système Open Source GéoEvénement 2007 www.camptocamp.com www.waynasoft.com Introduction à l'économie logicielle libre Une industrie logicielle en pleine mutation depuis 2000 Une industrie logicielle

Plus en détail

ÉNERGÉTIQUE. Vers une réduction de la facture énergétique GUIDE PRATIQUE DANS LES COPROPRIÉTÉS EN HAUTE-NORMANDIE

ÉNERGÉTIQUE. Vers une réduction de la facture énergétique GUIDE PRATIQUE DANS LES COPROPRIÉTÉS EN HAUTE-NORMANDIE GUIDE PRATIQUE L AUDIT ÉNERGÉTIQUE DANS LES COPROPRIÉTÉS EN HAUTE-NORMANDIE Vers une réduction de la facture énergétique Réaliser un audit énergétique est devenu obligatoire pour un grand nombre de copropriétés.

Plus en détail

Premiers enseignements de la réforme. RAF Angoulême 19 nov. 2015

Premiers enseignements de la réforme. RAF Angoulême 19 nov. 2015 Premiers enseignements de la réforme RAF Angoulême 19 nov. 2015 Tour d horizon des changements : - Nouvel accord de branche - Entretien professionnel - CEP Conseil en Evol. Professionnelle - CPF Compte

Plus en détail

Cahier des normes graphiques essentielles

Cahier des normes graphiques essentielles Mars 006 agence conseil en stratégies de marques www.moswo.com Moswo est une entreprise One Moswo Le sommaire. L identité visuelle des CCI Nantes St-Nazaire : affirmer puissance et élégance. En 006, les

Plus en détail

3321 Manuel d'instruction

3321 Manuel d'instruction 3321 Manuel d'instruction INSTRUCTIONS IMPORTANTES DE SÉCURITÉ Lors de l'utilisation d'un appareil électrique, il est important de toujours suivre certaines précautions de sécurité dont certaines sont

Plus en détail

Compléter les fiches de validation de projets

Compléter les fiches de validation de projets Compléter les fiches de validation de projets V ERSION 1 vendredi Rédaction : Louis GIRAUD : IA- IPR STI 1 / 6 M ODE D' D EMPLOI DU DOCUMENT DE VALIDATION DES PROJETS DE SPECIALITE 2D ET SSI STI 2D ET

Plus en détail

M4 OSCILLATEUR HARMONIQUE

M4 OSCILLATEUR HARMONIQUE M4 OSCILLATEUR HARMONIQUE I Modèle de l oscillateur harmonique (O.H.) I. Exemples Cf Cours I. Définition Définition : Un oscillateur harmonique à un degré de liberté x (X, θ,... ) est un système physique

Plus en détail

Modules et données de nccad 7.5

Modules et données de nccad 7.5 Computersysteme für technische Anwendungen Modules et données de nccad 7.5 Tournage Fraisage Table de coordonnées CNC Std. Prof CNC Std Prof CNC Std. Prof Généralités Programm étendu pour la programmation

Plus en détail

Pré-traitement des images couleur

Pré-traitement des images couleur Pré-traitement des images couleur P. Lambert 1 P. Montesinos 2 1 Laboratoire d'informatique, Systèmes, Traitement de l Information et de la Connaissance LISTIC - Université de Savoie - P 806- F.74016 ANNECY

Plus en détail

SOUS EPREUVE E51 MODELISATION ET COMPORTEMENT DES PRODUITS INDUSTRIELS

SOUS EPREUVE E51 MODELISATION ET COMPORTEMENT DES PRODUITS INDUSTRIELS BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR CONCEPTION DE PRODUITS INDUSTRIELS SESSION 2007 ETUDE DE PRODUITS INDUSTRIELS SOUS EPREUVE E51 MODELISATION ET COMPORTEMENT DES PRODUITS INDUSTRIELS Durée : 4 heures Aucun

Plus en détail

On peut distinguer les chromatographies en phase liquide et celles en phase gazeuse.

On peut distinguer les chromatographies en phase liquide et celles en phase gazeuse. Page 1 sur 10 1. Définition. C est une méthode de séparation, non destructrice en son principe, basée sur le fait que le coefficient de partage d un soluté entre deux phases dépend de la nature du soluté,

Plus en détail

Politique institutionnelle de gestion des programmes d études

Politique institutionnelle de gestion des programmes d études Politique institutionnelle de gestion des programmes d études Adoptée par le conseil d administration lors de sa 304 e assemblée, le 17 juin 2014 (résolution n o 2718) Dans cette politique, le masculin

Plus en détail

Sujets et tendances. Pour l année 2011-12 Sujets et tendances. 17 Forfaits de services «illimités» 14 Prestation des services du service

Sujets et tendances. Pour l année 2011-12 Sujets et tendances. 17 Forfaits de services «illimités» 14 Prestation des services du service Contenu de Cette section Facturation 13 différends concernant les contrats 14 Prestation des services 16 avis de 30 jours 17 Vol d un pour la résiliation téléphone du service cellulaire 17 Forfaits de

Plus en détail

EDUS 1101 Méthodologie de l observation. Mme Joëlle Berrewaerts

EDUS 1101 Méthodologie de l observation. Mme Joëlle Berrewaerts EDUS 1101 Méthodologie de l observation Mme Joëlle Berrewaerts Les différentes phases d une recherche 6 grandes phases : (processus dynamique!) 1) Définir la PROBLEMATIQUE de départ (QP de recherche) +

Plus en détail

CONSEIL OLEICOLE INTERNATIONAL

CONSEIL OLEICOLE INTERNATIONAL CONSEIL OLEICOLE INTERNATIONAL COI/T.20/Doc.no.17/Rév.1 2001 FRANÇAIS Original: ITALIEN Príncipe de Vergara, 154 28002 Madrid Espagne Tel.: +34 915 903 638 Fax: +34 915 631 263 - e-mail: iooc@internationaloliveoil.org

Plus en détail

L IFET à vos côtés pour vous accompagner dans votre mandat. Des leviers d actions, des formations

L IFET à vos côtés pour vous accompagner dans votre mandat. Des leviers d actions, des formations Formations additionnelles au catalogue du 1 er semestre 2016 Des leviers d actions, des formations L IFET à vos côtés pour vous accompagner dans votre mandat La formation au service de la dynamisation

Plus en détail

Pourquoi choisir aujourd hui la médecine générale?*

Pourquoi choisir aujourd hui la médecine générale?* Primary 2001;1:729 733 Pourquoi choisir aujourd hui la médecine générale?* Les nombreuses modalités d exercice et les innovations que la médecine générale connaît aujourd hui incitent à réfléchir sur sa

Plus en détail

LES RAYONNEMENTS SOLAIRES ET LE FONCTIONNEMENT DU COUVERT VÉGÉTAL

LES RAYONNEMENTS SOLAIRES ET LE FONCTIONNEMENT DU COUVERT VÉGÉTAL PARTIE II : ENVIRONNEMENT DES PLANTES CULTIVÉES Chapitre 2 LES RAYONNEMENTS SOLAIRES ET LE FONCTIONNEMENT DU COUVERT VÉGÉTAL Raymond Bonhomme Institut national de la recherche agronomique, Unité de recherches

Plus en détail

STATUTS. AIDUCE : Association Indépendante Des Utilisateurs de Cigarette Électronique

STATUTS. AIDUCE : Association Indépendante Des Utilisateurs de Cigarette Électronique STATUTS Article 1 - Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901, ayant pour dénomination : AIDUCE : Association Indépendante

Plus en détail

Section 2 Les conditions de formation du mariage... 26

Section 2 Les conditions de formation du mariage... 26 Table des matières Introduction 1. La famille... 7 2. Le droit de la famille... 9 Première partie LE COUPLE Titre premier LE COUPLE MARIÉ... 17 La formation du couple marié... 19 Le droit au mariage...

Plus en détail

Solutions silos et vannes

Solutions silos et vannes Sélection n 3 Solutions silos et vannes Filtres dépoussiéreurs SILOTOP WAMFLO Convoyeurs à vis ES - Transporteur à vis à ciment Systèmes de sécurité Silo KCS Vannes VFF VSF VGR Vannes à manchon Filtres

Plus en détail

Conception & Évaluation des Interfaces Homme-Machine. TD ou Devoirs

Conception & Évaluation des Interfaces Homme-Machine. TD ou Devoirs Conception & Évaluation des Interfaces Homme-Machine Concepteur du cours : Wendy E. Mackay, INRIA Futurs wendy.mackay@inria.fr Introduction aux TDs L'interface d'un logiciel détermine souvent sa réussite

Plus en détail