TS - III.1 Bases de la mécanique newtonienne Synthèse

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TS - III.1 Bases de la mécanique newtonienne Synthèse"

Transcription

1 Bases de la mécanique newtonienne Sommaiire Introduction I- Raisonnement pour aborder une situation en mécanique Schéma Système Centre d inertie Référentiel Repère Date Inentaire des forces extérieurs II- Le ecteur position d'un point III- Le ecteur itesse d'un point Vitesse moyenne Vitesse instantanée Vecteur itesse Composantes et coordonnées IV- Vecteur accélération V- Composantes tangentielle et normale VI- Quelques mouements Mouement d un point Mouement d'un solide indéformable VII- Vitesse angulaire otions et contenus : emps, cinématique et dynamique newtoniennes. Description du mouement d un point au cours du temps : ecteurs position, itesse et accélération. Compétences attendues : Extraire et exploiter des informations relaties à la mesure du temps pour justifier l éolution de la définition de la seconde. Choisir un référentiel d étude. Définir et reconnaître des mouements (rectiligne uniforme, rectiligne uniformément arié, circulaire uniforme, circulaire non uniforme) et donner dans chaque cas les caractéristiques du ecteur accélération. j f L ignorance, c est comme la science, ça n a pas de bornes. 1/6

2 Bases de la mécanique newtonienne Enoyer une sonde dans l espace ou étudier l efficacité d un freinage d une automobile nécessitent une bonne préision du mouement d un corps. Quelles lois Physiques rendent possibles ces préisions. Introduction. La mécanique à pour objet l étude des mouements de corps. La cinématique s intéresse aux caractéristiques du mouement (trajectoire, itesse, accélération, ) sans se préoccuper des causes qui le prooque. La dynamique s intéresse aux relations entre les caractéristiques du mouement et les forces qui le produisent. Mécanique = Cinématique + Dynamique -I- Raisonnement pour aborder une situation en mécanique. 1. Schéma. En mécanique, on commence toujours par faire un schéma de la situation en faisant apparaître tous les paramètres interenant dans l'étude.. Système Centre d inertie. Définir un système, c'est faire l'inentaire des corps matériels qui le constituent. Un solide est un système matériel indéformable. Solide indéformable: objet matériel dont la distance entre deux points quelconques ne arie pas au cours du temps. Centre d'inertie d'un solide en mouement: point de ce solide dont le mouement est le plus simple. On le note G. Exemple: Mobile muni d'un éclateur central A et d'un éclateur périphérique B. Lorsque le mobile est en mouement, le point A décrit une trajectoire plus simple (rectiligne) que celle des autres points. Le point A est le centre d'inertie du mobile. Solides de formes géométriques simples : Dans le cas où le solide est homogène et où il présente un centre de symétrie, le centre d'inertie est confondu aec ce point. 3. Référentiel. Pour étudier le mouement d un corps, il faut se donner un solide de référence. Le plus souent ce solide est la erre (référentiel terrestre). Les caractéristiques du mouement dépendent du référentiel choisi. Exemples : laage automatique des oitures, trains côte à côte, Référentiel: objet par rapport auquel on étudie le mouement d'un point. Remarques : Pour décrire le mouement, il est nécessaire de choisir un référentiel d'étude. Pour qu un référentiel soit complet, on lui associe un repère d espace (O, i, j, k) et un repère de temps (horloge qui donne la date). Le mouement dépend du référentiel utilisé. j f L ignorance, c est comme la science, ça n a pas de bornes. /6

3 4. Repère. La position du système est repérée par ses coordonnées dans un repère lié au référentiel. Repère: système de repérage dans l'espace associé au référentiel. 5. Date. Un éénement est repéré par sa date. Une durée est l'interalle de temps séparant deux dates. Il est important de donner les Conditions Initiales c est-à-dire les conditions à t = 0s. 6. Inentaire des forces extérieurs. Une fois le système défini, on fait l inentaire des forces extérieurs appliquées au système. Un système est pseudo-isolé quand l'ensemble des forces extérieures se compensent. Exemple: Attention : e pas confondre les forces intérieures et les forces extérieures. Force extérieure : toute force exercée sur le système par un objet n'appartenant pas au système. Force intérieure : une force exercée par une partie du système sur une autre partie du système. -II- Le ecteur position d'un point. Le ecteur position se note à chaque instant t: x(t) OM(t) = x(t)i + y(t)j + z(t)k = y(t) z(t) -III- Le ecteur itesse d'un point Vitesse moyenne. La itesse moyenne d'un solide ponctuel est le quotient de la distance parcourue par le solide par le temps mis pour la parcourir. Mouement rectiligne Mouement curiligne.1. Vitesse instantanée. La itesse instantanée d'un solide ponctuel à la date t est la itesse moyenne du solide pendant une brèe durée autour de la date t. Remarques : La itesse du mobile dépend du référentiel utilisé. La itesse instantanée est la aleur indiquée par le tachymètre (indicateur de itesse) d'un éhicule. Le mouement est dit uniforme si la aleur de la itesse instantanée reste constante. Le mouement est dit accéléré si la aleur de la itesse instantanée augmente au cours du temps. Le mouement est dit décéléré si la aleur de la itesse instantanée diminue au cours du temps. j f L ignorance, c est comme la science, ça n a pas de bornes. 3/6

4 3.1. Vecteur itesse. A un instant de date t, le mouement d'un mobile est déterminé par: La position du mobile. Le ecteur itesse du mobile caractérisé par: son point d application : le centre d inertie G (ici M). sa direction: la tangente à la trajectoire. son sens : celui du mouement. sa aleur: la itesse instantanée du mobile. illustration Dans un référentiel donné, la itesse d un mobile M est la dériée par rapport au temps du dom ecteur position OM : = Coordonnées : ceux sont les dériées des coordonnées du ecteur position : OM dom dx x dérie = x = = x dy y y = = y dz z z = = z ( t) = ( t) + ( t) + ( t) ou x y z Composantes du ecteur itesse -IV- Vecteur accélération Composantes et coordonnées. i ( t) = ( t) + ( t) + ( t) x y z j Coordonnées du ecteur itesse On appelle ecteur accélération du centre d'inertie G d'un solide à la date t le ecteur : k Dans un référentiel donné, le ecteur accélération ag,d un point mobile à l instant t, est la dériée, par rapport au temps, du ecteur itesse ou la dériée seconde, par au temps, du ecteur position à chaque instant : d d OM a = = G Coordonnées : ceux sont les dériées des coordonnées du ecteur itesse ou les dériées secondes des coordonnées du ecteur position: dx d x ag ax = = dy d y ay = = dz d z az = = Remarque: Soit t la projection du ecteur accélération sur la tangente à la trajectoire: j f L ignorance, c est comme la science, ça n a pas de bornes. 4/6

5 Si t et G sont de même sens, le mouement est accéléré. Si augmente alors le mouement est accéléré. Si t et G sont de sens opposé, le mouement est décéléré. Si diminue alors le mouement est retardé (ralenti). Si t=, le mouement est uniforme. Si t et G ont même direction, le mouement est rectiligne. a est toujours ers l intérieur de la courbe (dans le cas d un mouement parabolique). -V- Composantes tangentielle et normale. Dans le cas d un mouement curiligne, l accélération est toujours constituée de deux composantes : d angentielle : a = ormale : a = aec R le rayon de courbure R le ecteur normale à la courbe. a( t) = a ( t) + a ( t) a Le repère de Frenet : Il est constitué de ecteurs unitaires : M a normal à la trajectoire en M orienté ers la concaité de celle-ci a tangent à la trajectoire en M et orienté dans le sens du mouement -VI- Quelques mouements. 1. Mouement d un point. Mouement rectiligne uniforme : Le ecteur itesse est constamment le même : = cste Mouement circulaire uniforme : cste mais = cste d a = = 0 => a = a = R. Mouement d'un solide indéformable a) rajectoires. (Voir Exercices) La trajectoire d'un mobile est l'ensemble des positions successies de ce mobile au cours du temps. Le mouement d'un objet est dit curiligne si sa trajectoire est une courbe. Le mouement d'un objet est dit rectiligne si sa trajectoire est une droite. Le mouement d'un objet est dit circulaire si sa trajectoire est un cercle. illustration j f L ignorance, c est comme la science, ça n a pas de bornes. 5/6 a

6 b) Mouement de translation Un solide possède un mouement de translation si tout segment du solide reste parallèle à lui même au cours du mouement. c) rajectoires dans un mouement de translation ranslation curiligne: out segment du solide se déplace en restant parallèle à lui même et le mouement de chaque point est curiligne. ranslation rectiligne: out segment du solide se déplace en restant parallèle à lui même et le mouement de chaque point est rectiligne. ranslation circulaire: out segment du solide se déplace en restant parallèle à lui même et le mouement de chaque point est un cercle. d) Solide en rotation autour d'un axe fixe Un solide possède un mouement de rotation autour d'un axe fixe si le mouement de chacun de ses points est un cercle centré sur l'axe de rotation. -VII- Vitesse angulaire a) itesse angulaire ω m moyenne: La itesse angulaire ω m moyenne est le quotient de l'angle dont a tourné le solide par le temps mis pour effectuer cette rotation. ω θ t 1 = θ m 1 t ω m en en rad.s -1 θ et θ 1 en radians (rad) t et t 1 en secondes (s) b) Vitesse angulaire instantanée ω: La itesse angulaire instantanée ω d'un solide à la date t et la itesse angulaire moyenne du solide pendant une brèe durée autour de la date t. Aec t t 1, on a : ω= θ t V: itesse linéaire en m.s -1. c) Relation entre V et ω: V = R. ω R: rayon de la trajectoire en m. ω: itesse angulaire en rad.s -1 d) Mouement de rotation uniforme. Lorsqu un solide est animé d un mouement de rotation uniforme : La itesse angulaire ω est constante ; Chaque point du solide décrit un mouement circulaire uniforme aec une itesse : = R.ω ; Pour effectuer un tour, la durer est constante. Π Période du mouement : = ω s exprime en seconde (s) et ω s exprime en rad.s -1. Fréquence f du mouement : f = 1 F s exprime en Hertz (Hz) qui correspond à des s -1. j f L ignorance, c est comme la science, ça n a pas de bornes. 6/6

A. CINEMATIQUE ET DYNAMIQUE

A. CINEMATIQUE ET DYNAMIQUE A. CINEMATIQUE ET DYNAMIQUE 1. Grandeurs cinématiques a. Rappels et définitions La cinématique étudie les mouvements sans se préoccuper de leurs causes (c est-à-dire des forces) Le mouvement est le changement

Plus en détail

D.A.E.U. / Physique, Niveau 9 / EC2 : Mécanique. Vitesse

D.A.E.U. / Physique, Niveau 9 / EC2 : Mécanique. Vitesse D.A.E.U. / Physique, Nieau 9 / EC : Mécanique Vitesse Pour déterminer qu un objet est en mouement, il faut saoir repérer les ariations de position dans le temps, donc saoir déterminer la position et dater

Plus en détail

Chapitre 2 : Cinématique du point matériel

Chapitre 2 : Cinématique du point matériel Cours de Mécanique du Point matériel Chapitre 2 : Cinématique SMPC1 Chapitre 2 : Cinématique du point matériel I - Définitions Générales I.1)- Cinématique La cinématique est l étude du mouvement en fonction

Plus en détail

Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1

Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1 Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1 Définition: La cinématique est une branche de la mécanique qui étudie les mouements des corps dans l espace en fonction du temps indépendamment des causes

Plus en détail

Cours M1. Cinématique

Cours M1. Cinématique Cours M1 Cinématique David Malka MPSI 2014-2015 Lcée Saint-Exupér http://www.mpsi-lcee-saint-exuper.fr Table des matières I Cinématique du point 1 1 Position d un point : sstèmes de coordonnées usuels

Plus en détail

Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide

Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide I Rappels : Référentiel : Le mouvement d un corps est décris par rapport à un corps de référence et dépend du choix de ce corps. Ce corps de référence

Plus en détail

LYCEE CMN/MECKHE TERMINALES S ANNEE2009/2010

LYCEE CMN/MECKHE TERMINALES S ANNEE2009/2010 La cinématique étudie le mouvement d un corps sans tenir compte des causes (forces) et des conséquences (énergie). IL n apparaitra pas dans cette étude ni de forces ni de masse encore moins de grandeurs

Plus en détail

Chapitre 5 : Application - Forces Centrales

Chapitre 5 : Application - Forces Centrales Cours de Mécanique du Point matériel Chapitre 5: Application - Forces Centrales SMPC Chapitre 5 : Application - Forces Centrales I Force Centrale I.)- Définition Un point matériel est soumis à une force

Plus en détail

Feuille d exercices n 19 : Mouvements de rotation et théorème du moment cinétique

Feuille d exercices n 19 : Mouvements de rotation et théorème du moment cinétique Feuille d exercices n 19 : Mouvements de rotation et théorème du moment cinétique Exercice 1 : Chute d un arbre : On assimile un arbre à une tige longue et homogène de longueur L et de masse m. On le scie

Plus en détail

Repérage d un point - Vitesse et

Repérage d un point - Vitesse et PSI - écanique I - Repérage d un point - Vitesse et accélération page 1/6 Repérage d un point - Vitesse et accélération Table des matières 1 Espace et temps - Référentiel d observation 1 2 Coordonnées

Plus en détail

Chapitre n 1 : CINEMATIQUE DE NEWTON

Chapitre n 1 : CINEMATIQUE DE NEWTON Physique - 6 ème année - Ecole Européenne Chapitre n 1 : CINEMATIQUE DE NEWTON La cinématique étudie la description du mouvement des mobiles sans en chercher les causes. Le but de la leçon est d'introduire

Plus en détail

APPLICATION AUX POUTRES

APPLICATION AUX POUTRES APPLICATION AU POUTRE 1 Cinématique 1.1 Géométrie Une poutre est un solide engendré par une aire plane qui est déplacée dans l espace de manière que durant son mouvement, le centre de gravité G de la section

Plus en détail

LA MECANIQUE AU NIVEAU SECONDE

LA MECANIQUE AU NIVEAU SECONDE LA MECANIQUE AU COLLEGE le système solaire notion d interaction et particulièrement de l interaction gravitationnelle notion de force distinction entre poids et masse notion d énergie : énergie mécanique,

Plus en détail

Chapitre 2 OSPH Mouvement du boulet de canon page 8

Chapitre 2 OSPH Mouvement du boulet de canon page 8 Chapitre OSPH Mouvement du boulet de canon page 8. La cinématique en deux dimensions.1.la première loi de Newton En 1687, Newton énonça sa première loi du mouvement, qu il déduit des travaux de Galilée

Plus en détail

TP 8: Vecteur vitesse v et accélération a Seconde loi de Newton - Correction

TP 8: Vecteur vitesse v et accélération a Seconde loi de Newton - Correction TP 8: Vecteur vitesse v et accélération a Seconde loi de Newton - Correction Objectifs: Définir et reconnaître des mouvements rectilignes uniformes, rectilignes uniformément variés, circulaires uniformes

Plus en détail

Chapitre n 10 L A M É C A N I Q U E D E N E W T O N

Chapitre n 10 L A M É C A N I Q U E D E N E W T O N T ale S Chapitre n 10 L A É C A N I Q U E D E N E W T N I- Rappels 1 )Le vocabulaire a) Système Le système est l objet, ou l ensemble des objets, auquel on s intéresse pour l étude de son mouvement. Ex.:

Plus en détail

DESCRİPTİON ET MODÉLİSATİON DES MOUVEMENTS

DESCRİPTİON ET MODÉLİSATİON DES MOUVEMENTS TaleS / P5 DESCRİPTİON ET MODÉLİSATİON DES MOUVEMENTS 1/ DESCRİPTİON DES MOUVEMENTS : activité 1 Le mouvement d un objet se décrit grâce à la connaissance de sa trajectoire, de sa vitesse et de son accélération

Plus en détail

r= v t (2.4) v= Δ x =constante (2.5) r=( x, constante)=x Δ r=(δ x, 0)=Δ x v=(v x a=(a y,0)=a r = x Δ r = Δ x v = v a = a Δ x=v Δt (2.6) ) (2.

r= v t (2.4) v= Δ x =constante (2.5) r=( x, constante)=x Δ r=(δ x, 0)=Δ x v=(v x a=(a y,0)=a r = x Δ r = Δ x v = v a = a Δ x=v Δt (2.6) ) (2. CHAPITRE. CINEMATIQUE DU MOUVEMENT RECTILIGNE. 1. Mouvement rectiligne On appelle mouvement rectiligne, un mouvement pour lequel la trajectoire du mobile est une droite ou plus exactement un segment de

Plus en détail

*029776* OBJECTIF DAEU B. Test autocorrectif de physique 1-5667-TC-PA-01-12 300

*029776* OBJECTIF DAEU B. Test autocorrectif de physique 1-5667-TC-PA-01-12 300 MNSTÈ D L ÉDUCTON NTONL MNSTÈ D L NSGNMNT SUÉU T D L CHCH T OBJCTF DU B Test autocorrectif de physique *029776* 1-5667-TC--01-12 300 xercice 1 : Cinématique On considère le déplacement d'un mobile suivant

Plus en détail

Cinématique Angulaire

Cinématique Angulaire Cinématique Angulaire Variables Angulaires Linéaire Angulaire Position m s deg. ou rad. Vitesse m/s v rad/s Accélération m/s 2 a rad/s 2 La mesure des angles Angles relatifs (angles des articulations)

Plus en détail

Cours BTS Calcul vectoriel

Cours BTS Calcul vectoriel Cours BTS Calcul vectoriel S. B. Lycée des EK Interprétation Propriété Coordonnées d un vecteur Dans le plan muni d un repère (O; i, j ), les coordonnées d un vecteur u sont les coordonnées de l unique

Plus en détail

TP 3 : Système de transformation de mouvement

TP 3 : Système de transformation de mouvement TP 3 : Système de transformation de mouvement Programme : Génie mécanique. Cours : Mécanique Générale et Résistance des Matériaux Niveau : 1 Durée : 3 heures. Objectifs : Déterminer expérimentalement une

Plus en détail

CINEMATIQUE DU SOLIDE EN ROTATION

CINEMATIQUE DU SOLIDE EN ROTATION I LE MOUVEMENT CIRCULAIRE UNIFORME 1 Expérience Une barre et 2 petites masselottes sont entraînées dans un mouvement circulaire par la chute d'un objet de masse m = 400 g. Un chronomètre commandé par une

Plus en détail

Chapitre 1. Cinématique et Dynamique. 1.1 Grandeurs cinématiques. 1.1.1 Base cartésienne

Chapitre 1. Cinématique et Dynamique. 1.1 Grandeurs cinématiques. 1.1.1 Base cartésienne Chapitre 1 Cinématique et Dynamique 1.1 Grandeurs cinématiques En classe de 2 e nous avons introduit les grandeurs cinématiques utilisées pour décrire le mouvement d un point matériel : l abscisse curviligne,

Plus en détail

INTRODUCTION - HYPOTHESES

INTRODUCTION - HYPOTHESES COURS DE RDM PAGE 1 SUR 12 INTRODUCTION - HYPOTHESES Gravure montrant l essai d une poutre en flexion COURS DE RDM PAGE 2 SUR 12 (Extrait de «Discorsi e dimostrazioni mathematiche» de Galilée) COURS DE

Plus en détail

Michel Henry Nicolas Delorme

Michel Henry Nicolas Delorme Michel Henry Nicolas Delorme Mécanique du point Cours + Exos Michel Henry Maître de conférences à l IUFM des Pays de Loire (Le Mans) Agrégé de physique Nicolas Delorme Maître de conférences à l université

Plus en détail

Chapitre 5 Les lois de la mécanique et ses outils

Chapitre 5 Les lois de la mécanique et ses outils DERNIÈRE IMPRESSION LE 1 er août 2013 à 12:49 Chapitre 5 Les lois de la écanique et ses outils Table des atières 1 Les référentiels et repères 2 2 Les grandeurs de l évolution 2 2.1 Le vecteur de position..........................

Plus en détail

Exercice: Mouvement sur un tapis roulant : Paul et Sophie sont sur un tapis roulant

Exercice: Mouvement sur un tapis roulant : Paul et Sophie sont sur un tapis roulant Exercice: Mouvement sur un tapis roulant : Paul et Sophie sont sur un tapis roulant qui avance de 0,8 m.s -1.Ils passent devant Emilie qui observe un plan. Paul avance maintenant sur le tapis roulant dans

Plus en détail

MECANIQUE DU VOL M1 = M2. Avec M1 = Fz * Y et M2 = Fz * X

MECANIQUE DU VOL M1 = M2. Avec M1 = Fz * Y et M2 = Fz * X MECANIQUE DU VOL 1 Equilibre de l avion autour du centre de gravité (Avion de conception classique) 11 Stabilité en tangage Le contrôle longitudinal de l avion consiste à contrôler ses évolutions autour

Plus en détail

LA DÉRIVÉE SECONDE. Même si la dérivée première donne beaucoup d'information à propos d'une fonction, elle ne la caractérise pas complètement.

LA DÉRIVÉE SECONDE. Même si la dérivée première donne beaucoup d'information à propos d'une fonction, elle ne la caractérise pas complètement. LA DÉRIVÉE SECONDE Sommaire 1. Courbure Concavité et convexité... 2 2. Détermination de la nature d'un point stationnaire à l'aide de la dérivée seconde... 6 3. Optima absolus... 8 La rubrique précédente

Plus en détail

Traitement d images numériques

Traitement d images numériques olivier.bernard@creatis.insa-lyon.fr Traitement d images numériques Analyse d images: 3 ème partie Département Génie Electrique 5GE - TdSi Sommaire I. Introduction II. Fondamentaux en imagerie numérique

Plus en détail

11/2004 EXERCICE III. LE LANCER DU POIDS AUX CHAMPIONNATS DU MONDE

11/2004 EXERCICE III. LE LANCER DU POIDS AUX CHAMPIONNATS DU MONDE Nouvelle Calédonie 11/2004 EXERCICE III. LE LANCER DU POIDS AUX CHAMPIONNATS DU MONDE 2003 (5,5 points) Lors des derniers championnats du monde d'athlétisme qui eurent lieu à Paris en août 2003, le vainqueur

Plus en détail

RÉSUMÉ DE MÉCANIQUE. (x = x0) = dx / dt(x = x0) (4) 2.2 Mouvement rectiligne: accélération. v = Δ

RÉSUMÉ DE MÉCANIQUE. (x = x0) = dx / dt(x = x0) (4) 2.2 Mouvement rectiligne: accélération. v = Δ RÉSUMÉ DE MÉCANIQUE. PARTIE 1: La mécanique cinématique. 1. Introduction. 1.1 Définition: La cinématique est l étude des mouvements des corps solides en fonction du temps indépendamment des causes de ces

Plus en détail

CINEMATIQUE DU SOLIDE EN TRANSLATION

CINEMATIQUE DU SOLIDE EN TRANSLATION I ETUDE D'UN MOUVEMENT CINEMATIQUE DU SOLIDE EN TRANSLATION 1 Le référentiel a) L'origine des espaces et des temps 2 Vitesse a) Vitesse moyenne b) Vitesse instantanée c) Conversion d) Vecteur vitesse 3

Plus en détail

SCIENCES SUP. 2 e édition. Cours et exercices corrigés. Licence 1 re et 2 e années COURS DE PHYSIQUE MÉCANIQUE DU POINT. Alain Gibaud Michel Henry

SCIENCES SUP. 2 e édition. Cours et exercices corrigés. Licence 1 re et 2 e années COURS DE PHYSIQUE MÉCANIQUE DU POINT. Alain Gibaud Michel Henry SCIENCES SUP Cours et exercices corrigés Licence 1 re et 2 e années COURS DE PHYSIQUE MÉCANIQUE DU POINT 2 e édition Alain Gibaud Michel Henry COURS DE PHYSIQUE MÉCANIQUE DU POINT Alain Gibaud Professeur

Plus en détail

Système : Ouvre porte de garage UFORAIL

Système : Ouvre porte de garage UFORAIL TERMINALE SCIENTIFIQUE Exercice Science de l ingénieur Fichier :Exercice 09-01-T.DOC GENIE MECANIQUE - Année : Ce sujet comporte 7 pages Nom : Système : Ouvre porte de garage UFORAIL Conditions de déroulement

Plus en détail

Chapitre 7 - Relativité du mouvement

Chapitre 7 - Relativité du mouvement Un bus roule lentement dans une ville. Alain (A) est assis dans le bus, Brigitte (B) marche dans l'allée vers l'arrière du bus pour faire des signes à Claude (C) qui est au bord de la route. Brigitte marche

Plus en détail

Angles orientés Cours maths 1ère S

Angles orientés Cours maths 1ère S Angles orientés Cours maths 1ère S Cercle trigonométrique Dans tout ce chapitre le plan est rapporté à un repère orthonormé (O,, ). Définition Le cercle trigonométrique C est le cercle de centre O, de

Plus en détail

Chapitre V : Champs de scalaires, champs de vecteurs

Chapitre V : Champs de scalaires, champs de vecteurs Chapitre : Champs de scalaires, champs de vecteurs de : Après une étude attentive de ce chapitre, vous serez capable décrire les principales propriétés d un champ scalaire ou vectoriel trouver les lignes

Plus en détail

Dérivation, accroissement et calcul marginal

Dérivation, accroissement et calcul marginal Dérivation, accroissement et calcul marginal MATHEMATIQUES APPLIQUEES Licence 1 Administration Economique et Sociale Sébastien Pommier 2007-2008 Un exemple introductif Introduction Un exemple 1/2 Une bille

Plus en détail

Cours d électrocinétique EC2-Bobine et condensateur

Cours d électrocinétique EC2-Bobine et condensateur Cours d électrocinétique EC2-Bobine et condensateur Table des matières 1 Introduction 2 2 Le condensateur 2 2.1 Constitution et symbole... 2 2.2 Relation tension-intensité... 2 2.3 Condensateur et régimes...

Plus en détail

MÉCANIQUE CALCULATRICES AUTORISÉES. Les trois parties sont indépendantes.

MÉCANIQUE CALCULATRICES AUTORISÉES. Les trois parties sont indépendantes. MÉCANIQUE CALCULATRICES AUTORISÉES Les trois parties sont indépendantes. I. Étude d un satellite de télédétection terrestre La télédétection par satellite est utilisée en météorologie, climatologie et

Plus en détail

Lentilles minces. reconnaître la nature (convergente ou divergente) d'une lentille mince. de construire l'image d'un objet à travers cette lentille.

Lentilles minces. reconnaître la nature (convergente ou divergente) d'une lentille mince. de construire l'image d'un objet à travers cette lentille. Lentilles minces Le but du module est de décrire les propriétés fondamentales des lentilles minces en établissant une classification de celles-ci et en apprenant à construire la marche des rayons lumineux

Plus en détail

Chapitre 7 : Cinématique et dynamique newtonienne

Chapitre 7 : Cinématique et dynamique newtonienne Chapitre 7 : Cinématique et dynamique newtonienne De l atome aux galaxies, la matière est en mouvement. La mécanique se donne pour but de décrire le mouvement d objets appelés systèmes ; l étude est dans

Plus en détail

C est un mouvement plan dont la trajectoire est un cercle ou une portion de cercle. Le module du vecteur position OM est constant et il est égal au

C est un mouvement plan dont la trajectoire est un cercle ou une portion de cercle. Le module du vecteur position OM est constant et il est égal au 1 2 C est un mouvement plan dont la trajectoire est un cercle ou une portion de cercle. Le module du vecteur position est constant et il est égal au rayon du cercle. = 3 A- ouvement circulaire non uniforme

Plus en détail

TP CPGE T.P. numéro 2 : système du premier ordre : réponse fréquentielle.

TP CPGE T.P. numéro 2 : système du premier ordre : réponse fréquentielle. T.P. numéro 2 : système du premier ordre : réponse fréquentielle. Buts du TP : le but du TP n 2 est l étude générale des systèmes du premier ordre alimentés par un signal sinusoïdal (réponse fréquentielle).

Plus en détail

VII. Lieux géométriques.

VII. Lieux géométriques. VII. Lieux géométriques.. Généralités. Définition. Un lieu géométrique est un ensemble de points qui vérifient une propriété géométrique déterminée.. Méthodes. Pour déterminer un lieu géométriques, différentes

Plus en détail

Transmission et transformation de mouvement Patrice Raffarin, professeur sciences physiques à l IUFM de Poitiers

Transmission et transformation de mouvement Patrice Raffarin, professeur sciences physiques à l IUFM de Poitiers Transmission et transformation de mouvement Patrice Raffarin, professeur sciences physiques à l IUFM de Poitiers I) Quelques mouvements : Au cours d'un déplacement : un corps présente un mouvement de translation

Plus en détail

Correction exercices livres Chap 5

Correction exercices livres Chap 5 Correction exercices livres Chap 5 Activité 2p151 1. C est la portion de chaque image comprise entre les lignes (p) et (a) qui est l équivalent de l image 1 2 000 de la photo finish. 2. L échelle horizontale

Plus en détail

Fiche méthodologique magnétisme : Calculer un champ avec le. Théorème d Ampère.

Fiche méthodologique magnétisme : Calculer un champ avec le. Théorème d Ampère. Fiche méthodologique magnétisme : Calculer un champ avec le Théorème d Ampère. Hey! J ai découvert votre cours de magnétisme aujourd hui, et j ai vu qu il y avait une nouveauté par rapport à l année dernière

Plus en détail

1 ère S Les angles orientés (2)

1 ère S Les angles orientés (2) ère S Les angles orientés () Dans tout le chapitre, le plan est orienté. I. esure principale d un angle orienté ) Définition Plan du chapitre : I. esure principale d un angle orienté La mesure principale

Plus en détail

OSCILLOSCOPE CATHODIQUE A- UTILISATION D UN OSCILLOSCOPE : GENERALITES.

OSCILLOSCOPE CATHODIQUE A- UTILISATION D UN OSCILLOSCOPE : GENERALITES. III- 1 OSCILLOSCOPE CATHODIQUE VISUALISATION DE SIGNAUX ELECTRIQUES A- UTILISATION D UN OSCILLOSCOPE : GENERALITES. I-CONSTITUTION D UN OSCILLOSCOPE Un oscilloscope comporte comme éléments essentiels :

Plus en détail

Cours de physique. Classes 1B et 1C. Athénée de Luxembourg

Cours de physique. Classes 1B et 1C. Athénée de Luxembourg Cours de physique Classes 1B et 1C Athénée de Luxembourg Table des matières 1 Cinématique et Dynamique 5 1.1 Grandeurs cinématiques.............................. 5 1.1.1 Base cartésienne..............................

Plus en détail

Programmation du calcul de la solution numérique de l équation de WINTER.

Programmation du calcul de la solution numérique de l équation de WINTER. Programmation du calcul de la solution numérique de l équation de WINTER. Bernard GAGEY [ bernard.gagey@gmail.com ] Annexe 5 Ce programme étant quasi linéaire ne nécessite pas de présentation sous forme

Plus en détail

DYNAMIC, logiciel intégré pour l étude des mouvements

DYNAMIC, logiciel intégré pour l étude des mouvements DYNAMIC, logiciel intégré pour l étude des mouvements Résumé : Le logiciel DYNAMIC peut être utilisé à la fois pour la simulation de mouvements et pour l étude d enregistrements vidéo de mouvements. Outre

Plus en détail

Chapitre 0 Introduction à la cinématique

Chapitre 0 Introduction à la cinématique Chapitre 0 Introduction à la cinématique Plan Vitesse, accélération Coordonnées polaires Exercices corrigés Vitesse, Accélération La cinématique est l étude du mouvement Elle suppose donc l existence à

Plus en détail

Corrigé Exercice 1 : ROBOT 2 AXES.

Corrigé Exercice 1 : ROBOT 2 AXES. TD 11 corrigé - Cinématique graphique - Composition des vecteurs vitesses Page 1/8 Corrigé Exercice 1 : ROBOT 2 AXES. Question 1 : Tracer les trajectoires TB 2/1, TA 1/0 et TB 1/0. Le mouvement de 2/1

Plus en détail

PARTIE 3 RÉSEAU TRIPHASÉ

PARTIE 3 RÉSEAU TRIPHASÉ PARTIE 3 RÉSEAU TRIPHASÉ Organisation de la Partie 3 16 Réseau triphasé TP 16 Mesurage des tensions d un réseau triphasé Synthèse 16 17 Récepteurs en triphasé Montages équilibrés TP 17 Récepteurs en triphasé

Plus en détail

RAPPELS DE MATHEMATIQUES. ORTHOPHONIE Première année. Dr MF DAURES

RAPPELS DE MATHEMATIQUES. ORTHOPHONIE Première année. Dr MF DAURES RAPPELS DE MATHEMATIQUES ORTHOPHONIE Première année 27 28 Dr MF DAURES 1 RAPPELS DE MATHEMATIQUES I - LES FONCTIONS A - Caractéristiques générales des fonctions B - La fonction dérivée C - La fonction

Plus en détail

On verra ensuite le concept de fonction de transfert, et comment on peut s en servir pour l analyse de circuits.

On verra ensuite le concept de fonction de transfert, et comment on peut s en servir pour l analyse de circuits. Chapitre 2 Analyse de circuits La transformée de Laplace a deux caractéristiques qui la rende intéressante pour l analyse de circuits. En premier, elle permet de transformer une série d équations linéaires

Plus en détail

SP. 5. force et principe d inertie exercices. Savoir son cours QCM :

SP. 5. force et principe d inertie exercices. Savoir son cours QCM : SP. 5 force et principe d inertie exercices Savoir son cours QCM : Principe d inertie Un glaçon qui glisse à vitesse constante selon une ligne droite. Un vélo qui prend un virage à vitesse constante. Une

Plus en détail

ET222 : Introduction à la notion temps/fréquence pour les signaux électriques

ET222 : Introduction à la notion temps/fréquence pour les signaux électriques ET222 : Introduction à la notion temps/fréquence pour les signaux électriques COURS Table des matières 1 INTRODUCTION 3 2 ASPECT TEMPOREL 3 2.1 DIFFERENTS TYPES DE SIGNAUX RENCONTRES EN GENIE ELECTRIQUE

Plus en détail

LES ONDES ÉLECTROMAGNÉTIQUES

LES ONDES ÉLECTROMAGNÉTIQUES LES ONDES ÉLECTROMAGNÉTIQUES I Communiquer à l aide des ondes électromagnétiques. II Caractéristiques des ondes électromagnétiques. III Intensité d un champ électrique. I Domaines des ondes électromagnétiques.

Plus en détail

ED D ÉLECTROSTATIQUE PAES-APEMK

ED D ÉLECTROSTATIQUE PAES-APEMK ED D ÉLECTROSTATIQUE PAES-APEMK Professeur Tijani GHARBI tijani.gharbi@univ-fcomte.fr 1 Rappels 1.1 Notion de champs Nous revenons ici sur la notion de champ. Un champ associé à une grandeur physique représente

Plus en détail

Que constatons-nous? : Le repère a effectué 33 (ou 45) tours en une minute.

Que constatons-nous? : Le repère a effectué 33 (ou 45) tours en une minute. Chapitre 4 MOUVEMENT DE ROTATION LE MOUVEMENT CIRCULAIRE UNIFORME Sommaire 1. Généralités 2. Mouvement de rotation 3. Vitesse de coupe 1. GÉNÉRALITÉS Les moteurs, dans leur immense majorité, produisent

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AÉRONAUTIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES APPLIQUÉES

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AÉRONAUTIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES APPLIQUÉES BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AÉRONAUTIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES APPLIQUÉES SESSION 2011 Durée : 2 heures Coefficient : 2 Matériel autorisé : - Toutes les calculatrices de poche y

Plus en détail

PRODUIT SCALAIRE ET NOMBRES COMPLEXES

PRODUIT SCALAIRE ET NOMBRES COMPLEXES PRODUIT SCALAIRE ET NOMBRES COMPLEXES Contenus Capacités attendues Commentaires Produit scalaire : Formules d addition et de duplication des sinus et cosinus. Connaître et utiliser ces formules sur des

Plus en détail

Partie Comprendre : Lois et modèles CHAP 08-ACT DOC Temps et relativité restreinte 1/9

Partie Comprendre : Lois et modèles CHAP 08-ACT DOC Temps et relativité restreinte 1/9 Partie Comprendre : Lois et modèles CHAP 08-ACT DOC Temps et relativité restreinte CORRIGE Objectifs : Extraire et exploiter des informations relatives à l évolution de la mesure du temps et de la définition

Plus en détail

T1 Comment décrire le mouvement d un véhicule?

T1 Comment décrire le mouvement d un véhicule? T1 Comment décrire le mouvement d un véhicule? La cinématique est la science qui permet d'observer et de décrire le mouvement d'un objet, celui-ci peut être rectiligne ou circulaire. I) Les objets en déplacement

Plus en détail

Seconde Géométrie vectorielle Notion de vecteurs coordonnées de vecteurs

Seconde Géométrie vectorielle Notion de vecteurs coordonnées de vecteurs I. Notion de vecteurs a) Vecteurs et translations Définition : A et B désignent deux points du plan. La translation qui transforme A en B associe à tout point C du plan l'unique point D tel que les segments

Plus en détail

Baccalauréat ES Antilles Guyane 19 juin 2013

Baccalauréat ES Antilles Guyane 19 juin 2013 Exercice Baccalauréat ES Antilles Guyane 9 juin Cet exercice est un questionnaire à choix multiples. Pour chacune des quatre questions, quatre réponses sont proposées ; une seule de ces réponses est exacte.

Plus en détail

PeiP Polytech Paris-Sud

PeiP Polytech Paris-Sud PeiP Polytech Paris-Sud Année 1 - Semestre 2 MECANIQUE 2011-2012 C.Pasquier Polycopié réalisé avec la suite libre Openoffice.org 3.3.0 (http://www.openoffice.org) Cours de mécanique S2-PoPS et L1: C.Pasquier,

Plus en détail

Evaluation des finances publiques

Evaluation des finances publiques Evaluation des finances publiques à l occasion du projet de budget pour 2016 et du projet de loi de programmation financière pluriannuelle pour la période 2015-2019 Novembre 2015 Structure de l évaluation

Plus en détail

Chapitre 3: Quantité de mouvement

Chapitre 3: Quantité de mouvement 2 e B et C 3 Quantité de mouvement 30 Mécanique : dynamique En classe de 4 e, les forces ont été présentées comme causes des modifications des mouvements : «Sans force, le mouvement d un corps n est pas

Plus en détail

2. Déplacement d une charge ponctuelle dans un champ magnétique uniforme stationnaire

2. Déplacement d une charge ponctuelle dans un champ magnétique uniforme stationnaire Chapitre VII Forces électromagnétiques VII.a. Force de Lorentz La force à laquelle est soumis, à un instant t, un point matériel de charge q, situé en M et se déplaçant à une vitesse v(t) par rapport à

Plus en détail

POSITIONING AND CONTROL OF MOBILE ROBOTS

POSITIONING AND CONTROL OF MOBILE ROBOTS Laboratoire d Automatique POSITIONING AND CONTROL OF MOBILE ROBOTS Projet de Semestre / Eté Année académique 2004 / 2005 Jean Martial Miamo Nguekam Etudiant en 4 ième année Electricité Dr. Denis Gillet

Plus en détail

Chapitre 9 : Mouvement à accélération centrale

Chapitre 9 : Mouvement à accélération centrale Chapitre 9 : Mouvement à accélération centrale I. Mouvement circulaire uniforme : accélération centripète a) Accélération centrale : Lorsqu un objet se déplace sur une trajectoire circulaire à vitesse

Plus en détail

Optique. Chapitre 1 : Visibilité. Propagation de la lumière

Optique. Chapitre 1 : Visibilité. Propagation de la lumière 2 e B et C 1 Visibilité. Propagation de la lumière 1 Optique L optique est l étude des phénomènes lumineux, donc de tous les phénomènes qui se rapportent aux ondes électromagnétiques visibles. Nous nous

Plus en détail

Calcul vectoriel dans l espace, géométrie dans le plan et dans l espace

Calcul vectoriel dans l espace, géométrie dans le plan et dans l espace Chapitre 7 Calcul vectoriel dans l espace, géométrie dans le plan et dans l espace 7.1 Calcul vectoriel dans l espace On se place dans un repère orthonormal (O, i, j, k) de l espace E (à 3 dimensions).

Plus en détail

Chapitre 1 Cinématique du point matériel

Chapitre 1 Cinématique du point matériel Chapitre 1 Cinématique du point matériel 7 1.1. Introduction 1.1.1. Domaine d étude Le programme de mécanique de math sup se limite à l étude de la mécanique classique. Sont exclus : la relativité et la

Plus en détail

Chap.9 Changements de référentiels Cinématique

Chap.9 Changements de référentiels Cinématique Chap.9 Changements de référentiels Cinématique 1. Relativité du mouvement 1.1. Définition d un référentiel (rappel) 1.2. Dérivée temporelle d un vecteur par rapport à un référentiel (rappel) 1.3. Exemple

Plus en détail

Les Vecteurs ( En seconde )

Les Vecteurs ( En seconde ) Les Vecteurs ( En seconde ) Dernière mise à jour : Mardi 22 Avril 2008 Vincent OBATON, Enseignant au lycée Stendhal de Grenoble (Année 2007-2008) -1- J aimais et j aime encore les mathématiques pour elles-mêmes

Plus en détail

Question EM1. Réponse

Question EM1. Réponse Question EM1 Une guirlande électrique pour arbre de Noël est formée de 20 ampoules connectées en série. Elle consomme 575 W quand on la branche sur le secteur de 230 V. Que vaut le courant dans les ampoules?

Plus en détail

LAAS-CNRS. JAUMOUILLÉ Rodolphe

LAAS-CNRS. JAUMOUILLÉ Rodolphe 2009 LAAS-CNRS JAUMOUILLÉ Rodolphe [ Tutoriel pour le logiciel de Simulation de communications distribuées et de reconnaissance de formes d une SmartSurface] Tutoriel pour un logiciel permettant de simuler

Plus en détail

EXAMEN #1 PHYSIQUE MÉCANIQUE 15% de la note finale

EXAMEN #1 PHYSIQUE MÉCANIQUE 15% de la note finale EXAMEN #1 PHYSIQUE MÉCANIQUE 15% de la note finale Hiver 2016 Nom : Chaque question à choix multiples vaut 3 points 1. Le graphique suivant donne la vitesse d un objet en fonction du temps. Quelle fut

Plus en détail

UNE INTRODUCTION A LA RESONANCE MAGNETIQUE NUCLEAIRE. Chapitre 1 : Principes de base

UNE INTRODUCTION A LA RESONANCE MAGNETIQUE NUCLEAIRE. Chapitre 1 : Principes de base UNE INTRODUCTION A LA RESONANCE MAGNETIQUE NUCLEAIRE Chapitre 1 : Principes de base Serge AKOKA Une introduction à la RMN Chapitre 1 1 1. Principes de base 1.1. Le moment magnétique 1.1.1. Définition Le

Plus en détail

Chapitre 2: Mouvements Rectilignes

Chapitre 2: Mouvements Rectilignes e B et C Mouements rectilignes 13 Chapitre : Mouements Rectilignes 1. Définitions * Le mouement est rectiligne la trajectoire est une droite. * Le mouement est uniforme (intensité du ecteur itesse instantanée)

Plus en détail

Université de Brest UFR Droit, Economie, Gestion, AES. Cours de mathématiques S2 Licence AES 2015-2016

Université de Brest UFR Droit, Economie, Gestion, AES. Cours de mathématiques S2 Licence AES 2015-2016 Université de Brest UFR Droit, Economie, Gestion, AES Cours de mathématiques S2 Licence AES 2015-2016 Chapitre 4 - Quelques notions de mathématiques financières 1 Ce chapitre vise à présenter quelques

Plus en détail

1 Exercices d introduction

1 Exercices d introduction Université Paris 7 - Denis Diderot 2013-2014 TD 4 : accélération, mouvement parabolique, mouvement oscillant 1 Exercices d introduction 1. Evolution de la population mondiale Année (1er janvier) 1500 1600

Plus en détail

LA CONSTRUCTION DE FRESNEL

LA CONSTRUCTION DE FRESNEL LA CNSTRCTIN DE FRESNEL I / Le vecteur de Fresnel associé à une grandeur sinusoïdale : a/ Questions préliminaires : j i y M (t) Le point M se déplace à vitesse angulaire constante ω sur le cercle de centre.

Plus en détail

2- Au cours d'essais, on a enregistré les oscillations d'un même oscillateur en mouvement sur un axe (schéma ci-contre).

2- Au cours d'essais, on a enregistré les oscillations d'un même oscillateur en mouvement sur un axe (schéma ci-contre). T-PL Exercices sur les oscillateurs harmoniques n 1 1- A On considère un pendule élastique horizontal idéalisé. Voici six propositions, lesquelles sont vraies? : 1. La période des oscillations est d autant

Plus en détail

Seconde Géométrie 2 : Les vecteurs Page 1 sur 6

Seconde Géométrie 2 : Les vecteurs Page 1 sur 6 Seconde Géométrie 2 : Les vecteurs Page 1 sur 6 Seconde Géométrie 2 : Les vecteurs Page 2 sur 6 II) Vecteurs : 1) Qu est ce qu un vecteur? Un vecteur ( non nul ) est la donnée de trois éléments : 1) une

Plus en détail

Collège Sainte-Croix. Programme de mathématiques niveau standard

Collège Sainte-Croix. Programme de mathématiques niveau standard Programme de mathématiques niveau standard Mathématiques niveau standard 1/5 Juin 2015 Première année Algèbre Notions de base : ensembles de nombres, opérations sur les ensembles, intervalles, fractions

Plus en détail

Choix des matériaux acoustiques pour une salle de conférence. Compétences travaillées ou évaluées : S approprier, analyser, réaliser, valider

Choix des matériaux acoustiques pour une salle de conférence. Compétences travaillées ou évaluées : S approprier, analyser, réaliser, valider Physique-Chimie Programme de Terminale S - Enseignement de spécialité Choix des matériaux acoustiques pour une salle de conférence Thème : Son et musique Type de ressources : Activité documentaire Domaine

Plus en détail

Généralités sur les fonctions

Généralités sur les fonctions Généralités sur les fonctions Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 2008/2009 Table des matières 1 Rappels et compléments 3 1.1 Fonctions affines............................................. 3 1.2 Fonctions

Plus en détail

ECE/RCTE/CONF/4/Add.1/Rev.1 ACCORD

ECE/RCTE/CONF/4/Add.1/Rev.1 ACCORD 6 mars 2007 ACCORD CONCERNANT L'ADOPTION DE CONDITIONS UNIFORMES APPLICABLES AU CONTROLE TECHNIQUE PERIODIQUE DES VEHICULES A ROUES ET LA RECONNAISSANCE RECIPROQUE DES CONTROLES en date, à Vienne, du 13

Plus en détail

3. Situations de travail et d'apprentissage (STA)

3. Situations de travail et d'apprentissage (STA) 3. Situations de travail et d'apprentissage (STA) 3.1 Qu est-ce qu une STA?... 66 3.2 Mise en œuvre sur le lieu de travail... 66 3.3 STA: marche à suivre... 67 3.4 Evaluation des situations de travail

Plus en détail

Le passage de Vénus (Problème posé dans Tangente Hors-série 21)

Le passage de Vénus (Problème posé dans Tangente Hors-série 21) Le passage de Vénus (Problème posé dans Tangente Hors-série 21) par Patrick Rocher Pour simplifier le problème, on suppose que la Terre et Vénus tournent autour du Soleil dans un même plan, d un mouvement

Plus en détail

INTRODUCTION AUX ENGRENAGES A AXES NON PARALLELES (Partie 4)

INTRODUCTION AUX ENGRENAGES A AXES NON PARALLELES (Partie 4) INTRODUCTION AUX ENGRENAGES A AXES NON PARALLELES (Partie 4) Pierre Duysinx LTAS Ingénierie de Véhicules Terrestres Département Aérospatiale & Mécanique Université de Liège Année Académique 2015-2016 1

Plus en détail

DISTANCE D UN POINT A UNE DROITE TANGENTE A UN CERCLE BISSECTRICE

DISTANCE D UN POINT A UNE DROITE TANGENTE A UN CERCLE BISSECTRICE DISTNE D UN PINT UNE DRITE TNGENTE UN ERLE ISSETRIE I) édiatrice d un segment : Soit et deux points distincts du plan. La médiatrice du segment [] est la droite perpendiculaire au segment [] passant par

Plus en détail