Dossier de presse. Octobre Les tarifs réglementés du gaz naturel en France

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier de presse. Octobre 2015. Les tarifs réglementés du gaz naturel en France"

Transcription

1 Dossier de presse Octobre 2015 Les tarifs réglementés du gaz naturel en France

2 En France, les marchés de l électricité et du gaz naturel pour les particuliers sont ouverts à la concurrence depuis ENGIE, fournisseur historique pour le gaz naturel, propose aux Français du gaz naturel à des tarifs réglementés par l État. Le Groupe propose également du gaz et de l électricité dans le cadre d offres de marché à prix fixe sur un ou deux ans. Un Contrat de Service Public conclu entre ENGIE et l État régit l ensemble des obligations et missions de service public du Groupe, notamment l obligation d assurer la sécurité d approvisionnement de ses clients, et fixe le cadre d évolution des tarifs réglementés.

3 SOMMAIRE Les tarifs réglementés du gaz naturel en France Variation des tarifs réglementés du gaz naturel en chiffres...4 A. Évolution tarifaire au 1 er octobre 2015 B. Compétitivité du gaz naturel Qui peut bénéficier du gaz naturel aux tarifs réglementés?...6 A. Qui peut fournir des offres aux tarifs réglementés? B. Qui peut bénéficier des tarifs réglementés? C. Retour aux tarifs réglementés D. Les différents types de tarifs Comment sont calculés les tarifs réglementés du gaz naturel?...7 A. Le Contrat de Service Public B. Le nouveau cadre réglementaire de fixation et d évolution des tarifs Le Tarif Spécial de Solidarité pour le gaz (TSS)...9 A. En quoi consiste ce tarif? B. Qui peut en bénéficier? C. Quelles démarches effectuer pour obtenir le TSS? D. Où se renseigner pour en savoir plus sur le TSS? L approvisionnement d ENGIE en gaz naturel...11 A. Sécurité d approvisionnement B. Méthodes d approvisionnement SOMMAIRE - 3

4 Variation des tarifs réglementés du gaz naturel en chiffres A. Évolution tarifaire au 1 er octobre 2015 Les tarifs réglementés du gaz naturel sont calculés en fonction d une formule tarifaire qui représente le coût d approvisionnement du gaz naturel ainsi que ses coûts de transport, de stockage, de distribution et de commercialisation Au 1 er octobre 2015, le tarif réglementé baisse de 1,46 % pour un client particulier se chauffant au gaz naturel (1). Dans sa délibération du 16 septembre 2015 publiée le 23 septembre 2015, La Commission de Régulation de l Energie (CRE) a en effet constaté que le barème proposé par GDF SUEZ («ENGIE») est conforme à la formule tarifaire fixée par l arrêté ministériel du 24 juin Publié au Journal Officiel le 30 juin 2015, cet arrêté est relatif aux tarifs réglementés de vente du gaz naturel fourni à partir des réseaux publics de distribution de GDF SUEZ («ENGIE»). B. Compétitivité du gaz naturel Les tarifs réglementés du gaz naturel évoluent mensuellement Montant de la facture en janv.-14 févr.-14 Facture TTC (1) 1,9% 2,3% -1,4% 0,2% -0,9% 0,1% -1,0% 3,8% -0,7% 0,7% -3,4% -1,6% -0,3% -1,2% -0,5% -1,3% -0,4% 0,5% -1,5% 0,0% 1168 mars.-14 avril.-14 mai.-14 juin.-14 juil.-14 août.-14 sept.-14 oct.-14 nov.-14 dec.-14 janv.-15 févr.-15 mars.-15 avril.-15 mai.-15 juin.-15 juil.-15 août.-15 sept.-15 oct.-15 Évolution de la facture TTC de gaz naturel d un client résidentiel se chauffant au gaz naturel _ (1) Facture TTC calculée selon les critères suivants : consommation de kwh/an, niveau 1, au tarif B VARIATION DES TARIFS RÉGLEMENTÉS DU GAZ NATUREL EN CHIFFRES

5 Le gaz naturel reste l énergie la moins chère pour se chauffer La facture annuelle TTC de chauffage et d eau chaude sanitaire pour une maison chauffée au gaz naturel reste inférieure de plus de 35 % à la facture d une maison chauffée à l électricité (1). Le graphique ci-dessous montre l évolution, depuis janvier Cette facture annuelle s élevait donc (1) début septembre 2015 à : Gaz naturel : /an ; Fioul : /an ; Électricité : /an. Sur la quasi-totalité de la période, le gaz naturel reste l énergie la moins chère pour se chauffer Facture annuelle TTC calculée pour le chauffage et l eau chaude sanitaire d une maison de 110 m 2 (1) 700 janv.-09 oct.-09 janv.-10 avr.-10 juil.-10 oct.-10 janv.-11 avr.-11 juil.-11 oct.-11 avr.-09 juil.-09 avr.-12 juil.-12 oct.-12 janv.-13 avr.-13 juil.-13 oct.-13 janv.-14 avr.-14 juil.-14 oct.-14 janv.-12 janv.-15 avr.-15 juil.-15 oct.-15 Gaz naturel kwh/an Électricité kwh/an Fioul domestique kwh/an Sources : base de données Pégase, Observation et Statistiques du ministère de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie _ (1) Les factures sont calculées à partir des données de la base Pégase du ministère de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie, sur la base des hypothèses suivantes : Gaz naturel : tarif B1, niveau 1, kwh PCS/an (PCS = pouvoir calorifique supérieur) Électricité : tarif bleu, 12 kva, option HP/HC : kwh/an (dont 54 % en HP et 46 % en HC : hypothèses de la CRE) Fioul domestique : prix moyens hebdomadaires sur le territoire national (première semaine de chaque mois), 1800 litres/an, soit kwh PCI (PCI = pouvoir calorifique inférieur). VARIATION DES TARIFS RÉGLEMENTÉS DU GAZ NATUREL EN CHIFFRES - 5

6 Qui peut bénéficier du gaz naturel aux tarifs réglementés? ENGIE propose des offres de gaz naturel sur la base de deux systèmes de prix Des tarifs réglementés par les pouvoirs publics. Des offres de marché. ENGIE propose dans ce cadre des offres de marché à prix fixe pendant un, deux ou trois ans. A. Qui peut fournir des offres aux tarifs réglementés? Les tarifs réglementés sont proposés par ENGIE et les sociétés issues des Entreprises Locales de Distribution (non nationalisées en 1946) telles que Gaz de Bordeaux, Gaz et Électricité de Grenoble, Gaz de Strasbourg B. Qui peut bénéficier des tarifs réglementés? L ensemble des clients résidentiels, clients professionnels consommant moins de 30 MWh par an, et copropriétés consommant moins de 150 MWh par an peuvent bénéficier des tarifs réglementés. Pour les clients non résidentiels et certaines copropriétés, la loi relative à la consommation du 18 mars 2014 (codifiée à l article L445-4 du Code de l énergie) prévoit la suppression progressive, d ici le 1 er janvier 2016, des tarifs réglementés de vente de gaz naturel (clients consommant plus de 30 MWh et copropriétés consommant plus de 150 MWh par an). C. Retour aux tarifs réglementés Les particuliers et les petits professionnels (consommation annuelle inférieure à kwh) ayant opté pour une offre de marché peuvent, s ils le souhaitent, revenir à une offre au tarif réglementé. D. Les différents types de tarifs Il existe plusieurs tarifs adaptés aux différents usages du gaz naturel : cuisine, cuisine et eau chaude sanitaire, chauffage et eau chaude sanitaire et/ou cuisine. Le tarif «B1» est le tarif le plus fréquent pour les clients qui utilisent le gaz naturel pour se chauffer, avec, en complément éventuel, la production d eau chaude et la cuisson. Ce tarif est adapté à une consommation annuelle allant de à kwh et concerne environ 5 millions de clients. 6 - QUI PEUT BÉNÉFICIER DU GAZ NATUREL AUX TARIFS RÉGLEMENTÉS?

7 Comment sont calculés les tarifs réglementés du gaz naturel? A. Le contrat de service public ENGIE et l État ont signé fin 2009 un Contrat de Service Public qui rend l évolution des tarifs de distribution publique de gaz naturel transparente et automatique. Ce contrat stipule que les tarifs réglementés de distribution publique doivent couvrir les coûts liés à leur fourniture. B. Le nouveau cadre réglementaire de fixation et d évolution des tarifs Un nouveau cadre de fixation des tarifs a été mis en place en 2013, fixé par l État dans le décret du 16 mai et dont certaines dispositions avaient été anticipées dès le début de l année. Il permet notamment de mieux répercuter l évolution des coûts d approvisionnement et de lisser davantage les mouvements tarifaires, à la hausse comme à la baisse. L arrêté ministériel du 24 juin 2015 établit une nouvelle formule représentative des coûts d approvisionnement d ENGIE (ex-gdf SUEZ), et décrit la méthodologie d évolution des coûts hors approvisionnement. Révision mensuelle des coûts d approvisionnement. L évolution des coûts d approvisionnement résulte de l évolution des cours des produits pétroliers, du taux de change dollar US contre euro et du cours du gaz naturel sur le marché, sur lesquels sont indexés les contrats de long terme conclus par ENGIE. Chaque année, l État fixe le cadre de la formule tarifaire, sur la base d un rapport de la Commission de Régulation de l Énergie (CRE), en tenant compte de l évolution des coûts d approvisionnement. Une fois ce cadre fixé, les mouvements tarifaires sont appliqués automatiquement chaque mois, à la hausse comme à la baisse, sous le contrôle de la CRE Évolution comparée du prix du baril de Brent et de la facture annuelle de gaz naturel au tarif B1 jan.-09 avr.-09 juil.-09 oct.-09 jan.-10 avr.-10 Brent ($/b) juil.-10 oct.-10 jan.-11 avr.-11 juil.-11 oct.-11 jan.-12 avr.-12 juil.-12 oct.-12 jan.-13 avr.-13 juil.-13 oct.-13 jan.-14 avr.-14 juil.-14 oct.-14 jan.-15 avr.-15 juil.-15 sept.-15 Facture annuelle de gaz d'un client B1 consommant kwh/an COMMENT SONT CALCULÉS LES TARIFS RÉGLEMENTÉS DU GAZ NATUREL? - 7

8 Révision annuelle des coûts hors approvisionnement Les coûts hors approvisionnement sont révisés une fois par an, par arrêté ministériel. COÛTS D APPROVISIONNEMENT Achat du gaz naturel COÛTS HORS APPROVISIONNEMENT Distribution du gaz naturel Transport Stockage Commercialisation Révisés chaque mois Révisés une fois par an Formule tarifaire des coûts d approvisionnement La formule tarifaire, publiée dans l arrêté ministériel du 24 juin 2015 et applicable au 1 er juillet 2015, détermine l évolution des coûts d approvisionnement à la frontière française sur la base des contrats de long terme (y compris les coûts de regazéification) suivant la formule ci-dessous, indexée sur le change euro/dollar, les cours internationaux de produits pétroliers et le gaz de marché : Δm = ΔFOD /t*0, ΔFOL /t*0, ΔBRENT /bl*0, ΔTTFQ /MWh*0, ΔTTFM /MWh*0, ΔTTFA /MWh*0, ΔPEGNM /MWh*0, ΔUSDEUR*0,97187 Où : Δm représente l évolution du terme représentant les coûts d approvisionnement en gaz naturel ; FOD /t représente l évolution de la cotation du fioul domestique à 0,1 % en euros par tonne ; FOL /t représente l évolution de la cotation du fioul lourd basse teneur en soufre en euros par tonne ; BRENT /bl représente l évolution de la cotation du baril de pétrole en euros par baril ; TTFQ /MWh représente l évolution de la cotation des contrats futurs trimestriels de gaz naturel aux Pays-Bas en euros par MWh ; TTFM /MWh représente l évolution de la cotation des contrats futurs mensuels de gaz naturel aux Pays-Bas en euros par MWh ; TTFA /MWh représente l évolution de la cotation des contrats futurs annuels de gaz naturel aux Pays-Bas en euros par MWh ; ΔPEGNM /MWh représente l évolution de la cotation des contrats futurs mensuels de gaz naturel en France en euros par MWh ; USDEUR représente l évolution du taux de change dollar US contre euro. Cette formule intègre une indexation sur les prix de marché du gaz à hauteur de 77,4% (contre 59,8% dans la formule précédente). 8 - COMMENT SONT CALCULÉS LES TARIFS RÉGLEMENTÉS DU GAZ NATUREL?

9 Le Tarif Spécial de Solidarité pour le gaz (TSS) Mis en place en 2008, le Tarif Spécial de Solidarité (TSS) est destiné aux foyers les plus fragiles. En 2013, l attribution automatique a été élargie aux personnes éligibles à l Aide complémentaire santé, qui s ajoute aux bénéficiaires de la Couverture Maladie Universelle Complémentaire (CMU-C). Fin 2014, foyers ont bénéficié du TSS par ENGIE, ce qui représente une progression de plus de 40 % depuis fin 2013 A. En quoi consiste ce tarif? Pour les particuliers éligibles titulaires d un contrat de gaz naturel : - Une réduction sur chaque facture. - La gratuité de la mise en service et de l enregistrement du contrat. Les réductions peuvent ainsi aller de 23 à 185 TTC par an, en fonction des critères de consommation et de composition du foyer. Pour les particuliers habitant un immeuble chauffé collectivement au gaz naturel et payant le gaz naturel dans leurs charges : - Une réduction forfaitaire annuelle transmise sous forme d un chèque une fois par an. B. Qui peut en bénéficier? Les foyers aux ressources inférieures ou égales au seuil ouvrant droit à l Aide Complémentaire Santé (ACS), soit par an (pour une personne seule en France métropolitaine) au 1 er juillet Ce plafond est supérieur de 35 % à celui de la Couverture Maladie Universelle Complémentaire (CMUC). Un barème permet également de tenir compte de la composition familiale. Le plafond de ressources est majoré de 50 % s il y a deux personnes au foyer, de 30 % s il y en a trois ou quatre, et de 40 % pour chaque personne supplémentaire. Le décret du 15 novembre 2013 (1) devrait permettre d augmenter, conformément aux recommandations d ENGIE, le nombre de bénéficiaires du TSS dès 2014, en autorisant le recours aux fichiers fiscaux pour identifier les foyers les plus démunis. Le décret fixe à euros par part fiscale le plafond d éligibilité. Sur les 4 millions de foyers évoqués, entre 1 et 1,5 million seraient concernés par le TSS. Cette nouvelle loi permet également d attribuer une aide spécifique TSS aux gestionnaires de résidences sociales. _ (1) Décret d application n de la nouvelle loi du 15 avril 2013 «visant à préparer la transition vers un système énergétique propre». LE TARIF SPÉCIAL DE SOLIDARITÉ POUR LE GAZ (TSS) - 9

10 C. Quelles démarches effectuer pour obtenir le TSS? L attribution des tarifs sociaux est automatique pour les foyers respectant les critères d éligibilité. Les consommateurs n ont en principe pas de démarche particulière à effectuer. Un numéro vert est toutefois mis à la disposition des ménages qui souhaiteraient obtenir davantage d informations : Compte tenu du nombre important de nouveaux bénéficiaires et des délais de traitement qu implique l extension du TSS, ENGIE s est engagé à appliquer rétroactivement ce tarif à la date du 1 er novembre 2013 pour les nouveaux ayants-droits, même si leur identification intervient en cours d année D. Où se renseigner pour en savoir plus sur le TSS? Par téléphone au numéro vert Tarif Spécial Solidarité gaz au , du lundi au vendredi de 9 h à 18 h. Auprès des services sociaux des mairies. Sur Internet : ENGIE a également mis en place un certain nombre d autres dispositifs afin de venir en aide aux clients fragiles Doublement des engagements pris en faveur des ménages les plus modestes dans le cadre du Contrat de Service Public. ENGIE contribue notamment au Fonds de Solidarité Logement (FSL) avec une participation de près de 6 millions d euros par an depuis Renforcement du dispositif sur la solidarité par le développement des partenaires de médiation du Groupe et de son réseau de Partenaires de Médiation Solidarité (PMS). Aujourd hui, le réseau compte 260 PMS. Le dispositif a permis d accompagner plus de clients en 2013, comme en 2012, soit 25 % de plus qu en ENGIE est également partie prenante de dispositifs d amélioration de l efficacité énergétique des logements des clients en situation de précarité énergétique et met en œuvre des actions de prévention et de sensibilisation à la maîtrise de l énergie. _ 1 Appel gratuit depuis un poste fixe LE TARIF SPÉCIAL DE SOLIDARITÉ POUR LE GAZ (TSS)

11 L approvisionnement d ENGIE en gaz naturel A. Sécurité d approvisionnement Le gaz naturel distribué en France est importé à 98 % et ENGIE développe son portefeuille d approvisionnement autour de trois priorités : sécurisation, compétitivité et flexibilité. Cette stratégie lui permet de garantir une alimentation en gaz naturel fiable et constante pour l ensemble de ses clients Le portefeuille de gaz naturel d ENGIE représente un volume annuel de plus de 112 milliards de m 3 de gaz naturel et est l un des plus diversifiés d Europe. Cette diversification permet au Groupe de pallier les interruptions éventuelles de fourniture et d adapter ses achats de gaz à ses besoins. ENGIE peut ainsi conserver une souplesse de gestion pour faire face aux aléas de la demande et répondre aux besoins spécifiques de ses clients. La gestion efficace de ses capacités de transport et de stockage permet également au Groupe d assurer la sécurité d approvisionnement de ses clients et de satisfaire à ses obligations de service public. B. Méthodes d approvisionnement ENGIE couvre la majorité de ses besoins en gaz naturel par des contrats de long terme, en provenance d une douzaine de pays (1) Les importations se font : soit par gazoduc ; soit en transportant du Gaz Naturel Liquéfié (GNL), notamment grâce aux 14 méthaniers du Groupe. ENGIE est aujourd hui le premier importateur de GNL en Europe. Il est également le deuxième opérateur européen de terminaux méthaniers. _ 1 Les ressources gazières du Groupe proviennent notamment de Norvège (27% des approvisionnements à long terme en 2013), de Russie (17%), d Algérie (12%), des Pays-Bas (11%), du Yemen (8%), de Trinidad et Tobago (4%), d Égypte (3%), ou encore du Royaume-Uni (3%). L APPROVISIONNEMENT D ENGIE EN GAZ NATUREL - 11

12 nos valeurs exigence engagement audace cohésion RELATIONS PRESSE ET INFLUENCE NUMÉRIQUE Direction des communications, Marketing et Développement Durable CONTACT PRESSE Tel. : +33 (0) SIÈGE SOCIAL 1, place Samuel de Champlain, Faubourg de l Arche Paris La Défense Cedex, France

LES TARIFS RÉGLEMENTÉS DU GAZ NATUREL EN FRANCE

LES TARIFS RÉGLEMENTÉS DU GAZ NATUREL EN FRANCE DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE 2012 LES TARIFS RÉGLEMENTÉS DU GAZ NATUREL EN FRANCE ÊTRE UTILE AUX HOMMES SOMMAIRE LES TARIFS REGLEMENTES DU GAZ NATUREL EN FRANCE I. Variation des tarifs réglementés du gaz

Plus en détail

dossier de presse être utile aux hommes

dossier de presse être utile aux hommes dossier de presse JUILLET 2012 LES TARIFS RéGLEMENTéS DU GAZ NATUREL EN France être utile aux hommes sommaire les tarifs reglementes Du GaZ Naturel en FraNce I. Variation des tarifs réglementés du gaz

Plus en détail

COMPRENDRE. Les tarifs sociaux du gaz naturel et de l électricité. Qui peut bénéficier du TSS et/ou du TPN?

COMPRENDRE. Les tarifs sociaux du gaz naturel et de l électricité. Qui peut bénéficier du TSS et/ou du TPN? COMPRENDRE Les tarifs sociaux du gaz naturel et de l électricité Pour accompagner les personnes en difficulté, trois types d aides (voir zoom) existent pour le paiement des factures d énergie. Attribués

Plus en détail

Pierre-Marie ABADIE. Directeur de l énergie. CLUB ENERGIE & DEVELOPPEMENT - 6ème colloque

Pierre-Marie ABADIE. Directeur de l énergie. CLUB ENERGIE & DEVELOPPEMENT - 6ème colloque Pierre-Marie ABADIE Directeur de l énergie CLUB ENERGIE & DEVELOPPEMENT - 6ème colloque Paris, 13 janvier 2009 Pierre-Marie ABADIE MEEDDAT/DGEC/Direction de l énergie Introduction En régime de monopole

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00 01-janv-15 4h21 9h49 16h53 22h11 6h38 59 19h07 62 0h59 13h37 5h17 10h51 17h49 23h13 7h34 65 20h01 69 2h04 14h39 6h06 11h44 18h36 0h07* 8h21 73 20h47 76 3h02 15h33 6h50 12h30 19h19 0h51* 9h03 79 21h28 81

Plus en détail

Avis n 13-A-13 du 24 juillet 2013 concernant un projet de décret relatif aux tarifs sociaux du gaz et de l électricité

Avis n 13-A-13 du 24 juillet 2013 concernant un projet de décret relatif aux tarifs sociaux du gaz et de l électricité RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Avis n 13-A-13 du 24 juillet 2013 concernant un projet de décret relatif aux tarifs sociaux du gaz et de l électricité L Autorité de la concurrence (commission permanente), Vu la demande

Plus en détail

Etude sur les tarifs sociaux gaz et électricité

Etude sur les tarifs sociaux gaz et électricité Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-conseil.com Paris Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï Etude sur les tarifs sociaux gaz et électricité

Plus en détail

16 novembre 2013. Tout savoir sur la tarification et les contrats de fourniture en énergie

16 novembre 2013. Tout savoir sur la tarification et les contrats de fourniture en énergie 16 novembre 2013 Tout savoir sur la tarification et les contrats de fourniture en énergie Déroulement de la séance Energies soumises à tarification Ouverture des marchés gaz naturel et électricité à la

Plus en détail

Délibération. 1. Contexte

Délibération. 1. Contexte Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 24 janvier 2013 portant vérification de la conformité du barème des tarifs réglementés de vente de gaz proposé par GDF Suez au 1

Plus en détail

Exemple d une facture de gaz

Exemple d une facture de gaz La Facturation de gaz naturel Exemple d une facture de gaz ADIL 60 Espace Info Energie : Philippe Colas Introduction Exemple d une facture de gaz naturel Consommation de gaz (Part Variable) Abonnement

Plus en détail

RELEVE DE CONCLUSIONS DES TRAVAUX DE LA COMMISSION «TARIFS DU GAZ»

RELEVE DE CONCLUSIONS DES TRAVAUX DE LA COMMISSION «TARIFS DU GAZ» RELEVE DE CONCLUSIONS DES TRAVAUX DE LA COMMISSION «TARIFS DU GAZ» Le Ministre de l Economie, des finances et de l Industrie et le Ministre délégué à l Industrie ont confié le 21 décembre 2005 une mission

Plus en détail

Branche Energie France

Branche Energie France GDF SUEZ Henri Ducré Chiffres clés opérationnels * Des positions de leader sur le gaz et l électricité en France 1 er fournisseur de gaz 2 ème producteur et commercialisateur d électricité 1 er acteur

Plus en détail

SYNTHESE DE L ANALYSE DU TARIF REGLEMENTE DU GAZ ET DES PROPOSITIONS DE L UFC-QUE CHOISIR

SYNTHESE DE L ANALYSE DU TARIF REGLEMENTE DU GAZ ET DES PROPOSITIONS DE L UFC-QUE CHOISIR SYNTHESE DE L ANALYSE DU TARIF REGLEMENTE DU GAZ ET DES PROPOSITIONS DE L UFC-QUE CHOISIR Conférence de presse du 24 novembre 2009 Les différentes composantes du prix du gaz Depuis l ouverture du marché

Plus en détail

Cours, prix et marges des produits pétroliers en France et dans l'union Européenne

Cours, prix et marges des produits pétroliers en France et dans l'union Européenne Cours, prix et marges des produits pétroliers en et dans l'union Européenne Cours hebdomadaire du pétrole brut spot et de l'euro Moyenne hebdo 16 oct. 15 9 oct. 15 variation Brent (en $/b) 49,62,23,61

Plus en détail

Disparition des tarifs réglementés de vente pour : - les clients ayant une puissance souscrite supérieure à 36 kva en électricité - les clients non

Disparition des tarifs réglementés de vente pour : - les clients ayant une puissance souscrite supérieure à 36 kva en électricité - les clients non Disparition des tarifs réglementés de vente pour : - les clients ayant une puissance souscrite supérieure à 36 kva en électricité - les clients non domestiques ayant une consommation supérieure à 30 000

Plus en détail

Marchés de détail. Observatoire des marchés de l électricité et du gaz naturel

Marchés de détail. Observatoire des marchés de l électricité et du gaz naturel Marchés de détail Observatoire des marchés de l électricité et du gaz naturel 2 e trimestre 2015 SOMMAIRE Introduction... 3 Le marché de détail de l électricité... 4 1. Introduction... 4 2. Les segments

Plus en détail

Contribuer à la sécurité d approvisionnement en gaz de l Europe Nord Stream

Contribuer à la sécurité d approvisionnement en gaz de l Europe Nord Stream Contribuer à la sécurité d approvisionnement en gaz de l Europe Nord Stream 11 milliards d euros d investissements par an sur la période 2011-2013 110 Un portefeuille de plus de 110 milliards de m 3 de

Plus en détail

TARIF SOCIAL DU GAZ NATUREL --- ROLE DES SYNDICS ET DES BAILLEURS

TARIF SOCIAL DU GAZ NATUREL --- ROLE DES SYNDICS ET DES BAILLEURS TARIF SOCIAL DU GAZ NATUREL --- ROLE DES SYNDICS ET DES BAILLEURS MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE DIRECTION DE L'ENERGIE DIRECTION DE L'HABITAT,

Plus en détail

Marchés de détail. Observatoire des marchés de l électricité et du gaz naturel

Marchés de détail. Observatoire des marchés de l électricité et du gaz naturel Marchés de détail Observatoire des marchés de l électricité et du gaz naturel 2 e trimestre 2014 SOMMAIRE Introduction... 3 Le marché de détail de l électricité... 4 1. Introduction... 4 2. Les segments

Plus en détail

Marchés de détail. Observatoire des marchés de l électricité et du gaz naturel

Marchés de détail. Observatoire des marchés de l électricité et du gaz naturel Marchés de détail Observatoire des marchés de l électricité et du gaz naturel 3 e trimestre 2014 SOMMAIRE Introduction... 3 Le marché de détail de l électricité... 4 1. Introduction... 4 2. Les segments

Plus en détail

Stratégie d achat de gaz naturel du Conseil Général de l Hérault (CG34) pour son patrimoine bâti

Stratégie d achat de gaz naturel du Conseil Général de l Hérault (CG34) pour son patrimoine bâti Stratégie d achat de gaz naturel du Conseil Général de l Hérault (CG34) pour son patrimoine bâti Prestation P1 des marchés d exploitation de chauffage Auteur : Caroline CANALE, expert énergie, Direction

Plus en détail

ANALYSE DE L UFC-QUE CHOISIR SUR LE PRIX DU GAZ

ANALYSE DE L UFC-QUE CHOISIR SUR LE PRIX DU GAZ ANALYSE DE L UFC-QUE CHOISIR SUR LE PRIX DU GAZ Conférence de presse du 24 novembre 2009 Le marché français du gaz 1. Le gaz est la principale source de chauffage Environ 9 500 communes sont raccordées

Plus en détail

Assistance à la gestion des contrats de fourniture d électricité et de gaz Dans le contexte défini par la loi NOME Et la loi de la consommation 1 Suppression des TRV d électricité 2 Gestion tarifaire de

Plus en détail

Introduction... 3. Glossaires... 39

Introduction... 3. Glossaires... 39 SOMMAIRE Introduction... 3 Le marché de détail de l électricité... 4 1. Introduction... 4 2. Les segments de clientèle et leur poids respectif... 5 3. Etat des lieux au 30 septembre 2013... 6 4. Analyse

Plus en détail

Les engagements de GDF SUEZ

Les engagements de GDF SUEZ Les engagements de GDF SUEZ dans la solidarité, et la lutte contre la précarité énergétique 1 GDF SUEZ s associe activement à la démarche de lutte contre la précarité énergétique -Des engagements solidarité

Plus en détail

GDF Suez et. «la gestion des clients en difficulté»

GDF Suez et. «la gestion des clients en difficulté» GDF Suez et la Solidarité ité «la gestion des clients en difficulté» 1 Le marché de l énergie depuis juillet 2007 Le marché de l énergie est ouvert aux particuliers depuis juillet 2007. Cela implique :

Plus en détail

Rapport sur les coûts d approvisionnement de GDF Suez. Mission d expertise de la CRE. Septembre 2011

Rapport sur les coûts d approvisionnement de GDF Suez. Mission d expertise de la CRE. Septembre 2011 Mission d expertise de la CRE Septembre 2011 1 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 PRINCIPALES CONCLUSIONS... 4 I. L ANALYSE DES PRATIQUES EUROPEENNES EN MATIERE DE TARIFS REGLEMENTES... 6 1) DANS LA PLUPART DES

Plus en détail

Rapport d évaluation du mécanisme du filet de sécurité des prix de détail du gaz et de l électricité

Rapport d évaluation du mécanisme du filet de sécurité des prix de détail du gaz et de l électricité Rapport d évaluation du mécanisme du filet de sécurité des prix de détail du gaz et de l électricité Mécanisme mis en place en vertu de la loi du 8 janvier 2012 portant modification de la loi du 29 avril

Plus en détail

COMPRENDRE LE COMMERCE DU GAZ NATUREL & L INTERET D UN GROUPEMENT D ACHAT

COMPRENDRE LE COMMERCE DU GAZ NATUREL & L INTERET D UN GROUPEMENT D ACHAT COMPRENDRE LE COMMERCE DU GAZ NATUREL & L INTERET D UN GROUPEMENT D ACHAT DOCUMENT 1/3 Ce document a pour but d expliquer le fonctionnement du marché du gaz. Il s agit d une introduction permettant de

Plus en détail

Marchés de détail. Observatoire des marchés de l électricité et du gaz naturel

Marchés de détail. Observatoire des marchés de l électricité et du gaz naturel Marchés de détail Observatoire des marchés de l électricité et du gaz naturel 1 er trimestre 2014 SOMMAIRE Introduction... 3 Le marché de détail de l électricité... 4 1. Introduction... 4 2. Les segments

Plus en détail

Sommaire. Présentation du patrimoine bâti du Conseil Général de l Hérault et suivi énergétique Présentation de nos modes d achat de gaz naturel

Sommaire. Présentation du patrimoine bâti du Conseil Général de l Hérault et suivi énergétique Présentation de nos modes d achat de gaz naturel Bienvenue Sommaire Présentation du patrimoine bâti du Conseil Général de l Hérault et suivi énergétique Présentation de nos modes d achat de gaz naturel Choix d un fonctionnement Au travers du P1 des marchés

Plus en détail

Achat de Gaz, Retour d'expérience de l'agglomération de Montpellier

Achat de Gaz, Retour d'expérience de l'agglomération de Montpellier Achat de Gaz, Retour d'expérience de l'agglomération de Montpellier Auteur : Delphine BAUS, responsable du service Energie Télécom Direction des Moyens Généraux et des Bâtiments. 1. Contexte de l'agglomération

Plus en détail

Commission de régulation de l énergie

Commission de régulation de l énergie Commission de régulation de l énergie Délibération du 19 juillet 2012 portant avis sur le projet d arrêté relatif aux tarifs réglementés de vente de l électricité NOR : CRER1230117V Participaient à la

Plus en détail

GREEN MORNING «Energie et IAA : de l urgence de l économie à la valorisation» CCI Rennes 11 septembre 2014

GREEN MORNING «Energie et IAA : de l urgence de l économie à la valorisation» CCI Rennes 11 septembre 2014 GREEN MORNING «Energie et IAA : de l urgence de l économie à la valorisation» CCI Rennes 11 septembre 2014 SOMMAIRE Fin des Tarifs Réglementés de Vente (TRV) du GAZ NATUREL et de l ELECTRICITE Contribution

Plus en détail

LA FACTURE D'ELECTRICITE ET DU GAZ NATUREL

LA FACTURE D'ELECTRICITE ET DU GAZ NATUREL LA FACTURE D'ELECTRICITE ET DU GAZ NATUREL Les factures d électricité et de gaz naturel sont composées d une part fixe, l abonnement, et d une part variable, proportionnelle à la quantité d énergie consommée.

Plus en détail

TITRE DE LA PRÉSENTATION

TITRE DE LA PRÉSENTATION PRÉSENTATION FIN DES TARIFS RÉGLEMENTÉS DE VENTE DIRECTION D ÉLECTRICITÉ COMMUNICATION COMMERCE POUR LES SITES AYANT UNE PUISSANCE SOUSCRITE SUPERIEURE A 36 KVA ARTS & METIERS GP ENERGIE 16 MARS 2015 TITRE

Plus en détail

Le gaz naturel, facteur essentiel de l évolution vers une économie faiblement contributive à l effet de serre

Le gaz naturel, facteur essentiel de l évolution vers une économie faiblement contributive à l effet de serre 5 février 2010 Le gaz naturel, facteur essentiel de l évolution vers une économie faiblement contributive à l effet de serre L évolution du bouquet énergétique français vers une économie faiblement carbonée

Plus en détail

1/15. Evolution des prix du gaz naturel sur le marché résidentiel juin 2012

1/15. Evolution des prix du gaz naturel sur le marché résidentiel juin 2012 1/15 Evolution des prix du gaz naturel sur le marché résidentiel juin 2012 Avertissement L objectif du présent document est d illustrer l évolution des prix sur le marché du gaz naturel pour les clients

Plus en détail

❶ Caractéristiques de l offre et options incluses. ❷ Prix de l offre

❶ Caractéristiques de l offre et options incluses. ❷ Prix de l offre - Page 1 / 7 - Fiche descriptive de l offre «Tarif Bleu» de fourniture d électricité au tarif réglementé non résidentiels : professionnels, domestiques collectifs, agricoles, services publics communaux,

Plus en détail

Plan de la présentation. Pour comprendre et agir sur «sa» facture d électricité ou de gaz, il faut un peu d histoire LA FACTURE ÉNERGÉTIQUE

Plan de la présentation. Pour comprendre et agir sur «sa» facture d électricité ou de gaz, il faut un peu d histoire LA FACTURE ÉNERGÉTIQUE Plan de la présentation LA FACTURE ÉNERGÉTIQUE Soirée d information 07 Février 2012 Guides Énergie Neupré Le pourquoi de cette soirée. Un peu d histoire. Les acteurs. Lire et comprendre sa facture. Décomposition

Plus en détail

La commercialisation de l électricité

La commercialisation de l électricité N 33 La commercialisation de l électricité Un marché de la fourniture qui bénéficie de la baisse des prix de marché de gros Depuis l ouverture totale des marchés de l électricité en 2007, les tarifs réglementés,

Plus en détail

Base de données PEGASE www.industrie.gouv.fr/energie

Base de données PEGASE www.industrie.gouv.fr/energie Liberté Égalité Fraternité RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L'ÉCONOMIE DES FINANCES ET DE L'INDUSTRIE 600 550 500 450 400 350 300 En euros constants indice base 100 en 1973 PRIX DES ÉNERGIES Prix du pétrole

Plus en détail

LES ACTEURS EN PRÉSENCE

LES ACTEURS EN PRÉSENCE INC document ÉTUDE L OUVERTURE DU MARCHÉ DU GAZ À LA CONCURRENCE Gaz de France (GDF) était autrefois en situation de monopole français dans l activité d importation 1 et d exportation de gaz naturel. Pour

Plus en détail

La rénovation énergétique de l habitat Quels accompagnements? Mercredi 26 mars 2014

La rénovation énergétique de l habitat Quels accompagnements? Mercredi 26 mars 2014 La rénovation énergétique de l habitat Quels accompagnements? Mercredi 26 mars 2014 1 1 Le prospect chauffé à l électricité n envisage pas le gaz naturel Il ne nous attend pas et ne se sent pas concerné

Plus en détail

Pointe et chauffage électrique

Pointe et chauffage électrique Pointe et chauffage électrique Enquête et décryptage sur une bien curieuse singularité française Association négawatt 1 er déc 2009 011209e Pour commencer, un petit lexique Pour caractériser la puissance,

Plus en détail

eni, mécène exceptionnel du musée du Louvre

eni, mécène exceptionnel du musée du Louvre eni, mécène exceptionnel du musée du Louvre Le soutien à la culture dans les pays où elle opère et le lien avec les traditions et les communautés locales sont un trait distinctif d eni : l importance du

Plus en détail

Fiche descriptive de l offre «Tarif Bleu» de fourniture d électricité au tarif réglementé pour les clients résidentiels

Fiche descriptive de l offre «Tarif Bleu» de fourniture d électricité au tarif réglementé pour les clients résidentiels - Page 1 / 7 - Fiche descriptive de l offre «Tarif Bleu» de fourniture d électricité au tarif réglementé pour les clients résidentiels Offre pour les clients résidentiels Cette fiche, réalisée à la demande

Plus en détail

Accéder au marché du gaz naturel

Accéder au marché du gaz naturel Accéder au marché du gaz naturel Guide opérationnel à destination des consommateurs Depuis l ouverture à la concurrence du marché du gaz naturel, les règles d accès au réseau de transport ont sans cesse

Plus en détail

Entreprises et marchés publics : des solutions énergétiques pour une gestion personnalisée

Entreprises et marchés publics : des solutions énergétiques pour une gestion personnalisée Entreprises et marchés publics : des solutions énergétiques pour une gestion personnalisée eni.com/fr des solutions personnalisées... une relation client dédiée Pendant toute la durée de votre contrat,

Plus en détail

Prix et tarifs : casse tête et Dolcevita

Prix et tarifs : casse tête et Dolcevita Prix et tarifs : casse tête et Dolcevita La spécificité des prix et tarifs du gaz naturel? Ils sont presque aussi complexes que ceux de l électricité. Début septembre, GDF Suez a modifié ses offres aux

Plus en détail

Tout savoir sur le. gaz naturel. www.grdf.fr. L énergie est notre avenir, économisons-la!

Tout savoir sur le. gaz naturel. www.grdf.fr. L énergie est notre avenir, économisons-la! Tout savoir sur le gaz naturel L énergie est notre avenir, économisons-la! www.grdf.fr Tout savoir sur le gaz naturel Découvrez GrDF p. 1 Une énergie performante p. 8 Le gaz naturel, une énergie d avenir

Plus en détail

Revue des Marchés. Charles Gagné 2015-04-16

Revue des Marchés. Charles Gagné 2015-04-16 9. Revue des Marchés Charles Gagné 2015-04-16 Les faits saillants 1. Inventaires de porcs aux É.-U. ( Hogs & Pigs) Croissance de 2 % du troupeau reproducteur 2. Baisse des exportations américaines Valeur

Plus en détail

Participaient à la séance : Olivier CHALLAN BELVAL, Hélène GASSIN, Jean-Pierre SOTURA et Michel THIOLLIERE, commissaires.

Participaient à la séance : Olivier CHALLAN BELVAL, Hélène GASSIN, Jean-Pierre SOTURA et Michel THIOLLIERE, commissaires. Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 13 juin 2013 portant proposition d approbation du lancement du déploiement généralisé du système de comptage évolué de GrDF Participaient

Plus en détail

COMPTE RENDU. Atelier-débat avec les clients éligibles. 15 mai 2002 *** INTRODUCTION. par M. Thierry TUOT, Directeur Général

COMPTE RENDU. Atelier-débat avec les clients éligibles. 15 mai 2002 *** INTRODUCTION. par M. Thierry TUOT, Directeur Général Paris, le 5 juin 2002 COMPTE RENDU Atelier-débat avec les clients éligibles 15 mai 2002 *** INTRODUCTION par M. Thierry TUOT, Directeur Général Ce deuxième atelier était destiné à permettre aux clients

Plus en détail

ATELIER Fin des TRV Gaz et électricité: «Faire parler une facture» 8 octobre 2014 -Vannes

ATELIER Fin des TRV Gaz et électricité: «Faire parler une facture» 8 octobre 2014 -Vannes ATELIER Fin des TRV Gaz et électricité: «Faire parler une facture» 8 octobre 2014 -Vannes 1 SOMMAIRE 1. QUE PAYONS-NOUS? 2. LES TYPES DE TARIFICATION 3. LES ÉLÉMENTS D UNE FACTURE 4. POURQUOI ANALYSER

Plus en détail

Les coûts de la chaleur issue d une chaudière collective au gaz et d un réseau de chaleur au bois

Les coûts de la chaleur issue d une chaudière collective au gaz et d un réseau de chaleur au bois Les coûts de la chaleur issue d une chaudière collective au gaz et d un réseau de chaleur au bois La question des charges récupérables et non récupérables dans les logements collectifs CIBE Commission

Plus en détail

Les engagements de GDF SUEZ

Les engagements de GDF SUEZ Les engagements de GDF SUEZ dans la solidarité, et la lutte contre la précarité énergétique 1 Les principes de la politique solidarité de GDF SUEZ Ils sont inscrits dans la politique Développement Durable

Plus en détail

Réhabilitation énergétique des copropriétés Financements : aides à l investissement Rencontre technique du 12 Décembre - ARPE

Réhabilitation énergétique des copropriétés Financements : aides à l investissement Rencontre technique du 12 Décembre - ARPE Réhabilitation énergétique des copropriétés Financements : aides à l investissement Rencontre technique du 12 Décembre - ARPE SOMMAIRE Présentation EIE et missions Chronologie générale Dispositifs collectifs

Plus en détail

Tarif Jaune. Votre nouvelle facture. Guide Pratique

Tarif Jaune. Votre nouvelle facture. Guide Pratique EDF Direction Commerce Tour EDF - 20, place de La Défense 200 Paris La Défense Cedex Siège social : 22-0 avenue de Wagram - 2 Paris Cedex 0 EDF SA au capital de 0.0.0 euros - 2 0 R.C.S. Paris www.edf.fr

Plus en détail

LES CONTRATS D ENTRETIEN ET D EXPLOITATION DE CHAUFFAGE J-M R. D-BTP

LES CONTRATS D ENTRETIEN ET D EXPLOITATION DE CHAUFFAGE J-M R. D-BTP LES CONTRATS D ENTRETIEN ET D EXPLOITATION DE CHAUFFAGE J-M R. D-BTP 2006 1 Généralités Terminologie Les solutions pour le client Les marchés La prestation L évaluation des postes Les entreprises Durée

Plus en détail

Étude particulière relative aux actions des fournisseurs d énergie dans la lutte contre la précarité énergétique

Étude particulière relative aux actions des fournisseurs d énergie dans la lutte contre la précarité énergétique Étude particulière relative aux actions des fournisseurs d énergie dans la lutte contre la précarité énergétique Février 2014 1 Cette étude particulière relative aux actions des fournisseurs d énergie

Plus en détail

Vu le code de l action sociale et des familles, notamment son article L. 115-3 ;

Vu le code de l action sociale et des familles, notamment son article L. 115-3 ; CONVENTION DE PARTENARIAT AVEC LE FOURNISSEUR D ÉNERGIE ELISE RELATIVE À LA PRISE EN CHARGE ET À LA PRÉVENTION DES IMPAYÉS DE FACTURES D ÉNERGIE DANS LE CADRE DU FONDS DE SOLIDARITÉ POUR LE LOGEMENT ENTRE

Plus en détail

Deux exemples de l impact d un choc exogène sur l évolution des prix : le prix du pétrole et la déréglementation

Deux exemples de l impact d un choc exogène sur l évolution des prix : le prix du pétrole et la déréglementation Deux exemples de l impact d un choc exogène sur l évolution des prix : le prix du pétrole et la déréglementation Deux chocs importants ont affecté le comportement des prix de détail des principaux pays

Plus en détail

Participaient à la séance : Philippe de LADOUCETTE, président, Olivier CHALLAN BELVAL, Catherine Edwige et Jean-Pierre SOTURA, commissaires.

Participaient à la séance : Philippe de LADOUCETTE, président, Olivier CHALLAN BELVAL, Catherine Edwige et Jean-Pierre SOTURA, commissaires. Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 10 avril 2014 portant décision relative à la demande de répartition transfrontalière des coûts entre la France et l Espagne pour

Plus en détail

Comment aborder la fin des tarifs réglementés de vente? ÉLECTRICITÉ. Guide pratique à destination des entreprises

Comment aborder la fin des tarifs réglementés de vente? ÉLECTRICITÉ. Guide pratique à destination des entreprises Comment aborder la fin des tarifs réglementés de vente? ÉLECTRICITÉ Guide pratique à destination des entreprises L énergie est notre avenir, économisons-la! Comprendre pour mieux choisir Avec la disparition

Plus en détail

Régulation, prix et plaintes des consommateurs dans les secteurs de l électricité et du gaz naturel en France

Régulation, prix et plaintes des consommateurs dans les secteurs de l électricité et du gaz naturel en France N 20 Septembre 2013 Service du soutien au réseau Sous-direction de la communication, programmation et veille économique Bureau de la veille économique et des prix Régulation, prix et plaintes des consommateurs

Plus en détail

Indicateurs des marchés de gros de l électricité Mars 2011

Indicateurs des marchés de gros de l électricité Mars 2011 Indicateurs des marchés de gros de l électricité Mars 2011 Cahier des indicateurs électricité Evolution des prix de l électricité Développement du négoce en France Indicateurs relatifs aux fondamentaux

Plus en détail

Un expert mondial. de l énergie bien ancré en France. Votre partenaire immobilier

Un expert mondial. de l énergie bien ancré en France. Votre partenaire immobilier Un expert mondial de l énergie bien ancré en France Votre partenaire immobilier Qui sommes-nous? E.ON dans le monde* Un leader mondial de l énergie, n 1 en Allemagne L un des plus grands importateurs

Plus en détail

«ÉCO-SOLIDAIRE» LE DISPOSITIF LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES

«ÉCO-SOLIDAIRE» LE DISPOSITIF LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION La Réunion île solaire, terre d'innovation Reunion island, innovation land LE DISPOSITIF «ÉCO-SOLIDAIRE» PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES

Plus en détail

Édition Juillet 2014. vos DROITS en matière d accès à l électricité

Édition Juillet 2014. vos DROITS en matière d accès à l électricité Édition Juillet 2014 vos DROITS en matière d accès à l électricité page 04 J ai une difficulté passagère et ne peux payer ma facture d électricité à la date indiquée. vos DROITS en matière d accès à l

Plus en détail

LE PRET A TAUX REVISABLE

LE PRET A TAUX REVISABLE ADIL des Hauts de Seine Décembre 2007 L ADIL Vous Informe LE PRET A TAUX REVISABLE Accéder à la propriété d un bien immobilier suppose dans la très grande majorité des cas de recourir au crédit au prés

Plus en détail

I. ACTIVITES. 1. Administration

I. ACTIVITES. 1. Administration I. ACTIVITES 1. Administration Au cours de l année 2010, les organes de la Banque ont continué d exercer leurs missions conformément à la Loi n 1/34 du 2 décembre 2008 portant Statuts de la Banque de la

Plus en détail

Pour un logement décent pour tous, Contre la précarité énergétique

Pour un logement décent pour tous, Contre la précarité énergétique Pour un logement décent pour tous, Contre la précarité énergétique 1 Réactions lors de la vague de froid «Ma facture d énergie (gaz & électricité) a augmenté de 250 en un an.» «La répercussion sur mon

Plus en détail

N 66 SESSION ORDINAIRE DE 2012-2013. Enregistré à la Présidence du Sénat le 23 octobre 2012 PROPOSITION DE LOI

N 66 SESSION ORDINAIRE DE 2012-2013. Enregistré à la Présidence du Sénat le 23 octobre 2012 PROPOSITION DE LOI N 66 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2012-2013 Enregistré à la Présidence du Sénat le 23 octobre 2012 PROPOSITION DE LOI tendant à répondre à l urgence sociale en matière énergétique, PRÉSENTÉE Par Mme Mireille

Plus en détail

ENGIE EST LE RÉSULTAT DE 150 ANNÉES DE DÉVELOPPEMENTS DANS LES MÉTIERS DE L'ÉLECTRICITÉ ET DU GAZ SUR TOUS LES CONTINENTS

ENGIE EST LE RÉSULTAT DE 150 ANNÉES DE DÉVELOPPEMENTS DANS LES MÉTIERS DE L'ÉLECTRICITÉ ET DU GAZ SUR TOUS LES CONTINENTS L HISTOIRE D ENGIE ENGIE EST LE RÉSULTAT DE 150 ANNÉES DE DÉVELOPPEMENTS DANS LES MÉTIERS DE L'ÉLECTRICITÉ ET DU GAZ SUR TOUS LES CONTINENTS C est dans la continuité de ces traditions industrielles nationales

Plus en détail

Gas Natural Fenosa. Le Groupe. Un leader mondial : Une fiabilité du business international : Part de l actionnariat :

Gas Natural Fenosa. Le Groupe. Un leader mondial : Une fiabilité du business international : Part de l actionnariat : Présentation 2015 Gas Natural Fenosa Le Groupe Un leader mondial : o En exploitation, commercialisation et distribution de gaz naturel o En production, commercialisation et distribution d électricité o

Plus en détail

CONVENTION DÉPARTEMENTALE DE PARTENARIAT. Pour la GESTION DU DISPOSITIF «SOLIDARITÉ ÉNERGIE» des FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT

CONVENTION DÉPARTEMENTALE DE PARTENARIAT. Pour la GESTION DU DISPOSITIF «SOLIDARITÉ ÉNERGIE» des FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT Annexe 1 PROJET CONVENTION DÉPARTEMENTALE DE PARTENARIAT Pour la GESTION DU DISPOSITIF «SOLIDARITÉ ÉNERGIE» des FONDS DE SOLIDARITE POUR LE LOGEMENT ENTRE Le Département des Deux-Sèvres, représenté par

Plus en détail

Optimisation de l équilibre offre-demande, rôle des interconnexions et impact de l arrêt du nucléaire allemand pour EDF

Optimisation de l équilibre offre-demande, rôle des interconnexions et impact de l arrêt du nucléaire allemand pour EDF Optimisation de l équilibre offre-demande, rôle des interconnexions et impact de l arrêt du nucléaire allemand pour EDF 07 juin 2011 Philippe TORRION Directeur Optimisation Amont/Aval et Trading Sommaire

Plus en détail

ACN Energie en partenariat avec Direct Energie Présentation marché et produits

ACN Energie en partenariat avec Direct Energie Présentation marché et produits ACN Energie en partenariat avec Direct Energie Présentation marché et produits 1 Sommaire 1. Direct Energie - Présentation de l'enteprise 2. Aperçu du marché 3. L'essentiel sur l'électricité et le gaz

Plus en détail

Assemblée Générale du 28 avril 2015. Questions écrites posées au Conseil d administration de GDF SUEZ

Assemblée Générale du 28 avril 2015. Questions écrites posées au Conseil d administration de GDF SUEZ Assemblée Générale du 28 avril 2015 Questions écrites posées au Conseil d administration de GDF SUEZ Pour mémoire, les questions écrites, pour être recevables, doivent être adressées au Président-Directeur

Plus en détail

Altergaz, fournisseur de gaz naturel

Altergaz, fournisseur de gaz naturel Altergaz, fournisseur de gaz naturel Notre vision : devenir le premier fournisseur alternatif de gaz naturel en France Altergaz souhaite offrir à ses clients professionnels, entreprises, collectivités

Plus en détail

JORF n 0189 du 14 août 2008. Texte n 1. DECRET Décret n 2008-778 du 13 août 2008 relatif à la fourniture de gaz naturel au tarif spécial de solidarité

JORF n 0189 du 14 août 2008. Texte n 1. DECRET Décret n 2008-778 du 13 août 2008 relatif à la fourniture de gaz naturel au tarif spécial de solidarité Le 16 janvier 2014 JORF n 0189 du 14 août 2008 Texte n 1 DECRET Décret n 2008-778 du 13 août 2008 relatif à la fourniture de gaz naturel au tarif spécial de solidarité NOR: DEVE0815708D Le Premier ministre,

Plus en détail

Le Gaz Naturel désormais disponible partout en France

Le Gaz Naturel désormais disponible partout en France Le Gaz Naturel désormais disponible partout en France Le Gaz Naturel, vous y aviez déjà pensé? Vous êtes trop éloigné du réseau? (GNL). de nationalisation des secteurs de France, la vente de gaz naturel

Plus en détail

Comment aborder la fin des tarifs réglementés de vente? GAZ NATUREL. Guide pratique à destination des entreprises

Comment aborder la fin des tarifs réglementés de vente? GAZ NATUREL. Guide pratique à destination des entreprises Comment aborder la fin des tarifs réglementés de vente? GAZ NATUREL Guide pratique à destination des entreprises L énergie est notre avenir, économisons-la! Comprendre pour mieux choisir La disparition

Plus en détail

Libéralisation du marché de l'électricité et du gaz en Belgique : mythes ou réalités? Le point de vue d'un outsider

Libéralisation du marché de l'électricité et du gaz en Belgique : mythes ou réalités? Le point de vue d'un outsider Libéralisation du marché de l'électricité et du gaz en Belgique : mythes ou réalités? Le point de vue d'un outsider Bruno Venanzi, Administrateur délégué Lampiris sa Table des matières 1. Présentation

Plus en détail

L ÉNERGIE EN MAYENNE. Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers. Acteurs. de la transition énergétique. en Mayenne

L ÉNERGIE EN MAYENNE. Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers. Acteurs. de la transition énergétique. en Mayenne Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers Acteurs de la transition énergétique en Mayenne Les dépenses énergétiques en Mayenne sont de 1.5 million d euros par jour ou 550 millions d euros par

Plus en détail

Bien régler la température de chauffage

Bien régler la température de chauffage Température de chauffage Baisser la température en cas absence Bien régler la température de chauffage Ne pas gêner la diffusion de chaleur Fermer les volets / rideaux la nuit De même, ne pas mettre de

Plus en détail

en hiver, maîtriser sa facture d électricité

en hiver, maîtriser sa facture d électricité en hiver, maîtriser sa facture d électricité DOSSIER DE presse 2014 Contact presse service-de-presse@edf.fr Tél. : 01 40 42 46 37 Contact presse service-de-presse@edf.fr Tél. : 01 40 42 46 37 L arrivée

Plus en détail

Dossier de presse 18 avril 2013. Le marché de gros du gaz naturel, facteur de compétitivité pour l industrie

Dossier de presse 18 avril 2013. Le marché de gros du gaz naturel, facteur de compétitivité pour l industrie 18 avril 2013 Le marché de gros du gaz naturel, facteur de compétitivité pour l industrie 1 Le marché de gros du gaz naturel, facteur de compétitivité pour l industrie PARTIE I Un marché de gros du gaz

Plus en détail

Comment aborder la fin des tarifs réglementés de vente? GAZ NATUREL

Comment aborder la fin des tarifs réglementés de vente? GAZ NATUREL Comment aborder la fin des tarifs réglementés de vente? GAZ NATUREL Guide pratique à destination des entreprises BEE150100008 - eon brochure gaz_cb.indd 1 21/01/15 12:56 L énergie est notre avenir, économisons-la!

Plus en détail

Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer

Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer E. BRAJEUL D. LESOURD, A. GRISEY (Ctifl) T. BEAUSSE (Gaz de France) Serres horticoles et énergie, quel avenir? 30 et 31 janvier 2008 1

Plus en détail

Disparition des tarifs réglementés de vente pour les clients - ayant une puissance souscrite supérieure à 36 kva en électricité ; - non domestiques

Disparition des tarifs réglementés de vente pour les clients - ayant une puissance souscrite supérieure à 36 kva en électricité ; - non domestiques Disparition des tarifs réglementés de vente pour les clients - ayant une puissance souscrite supérieure à 36 kva en électricité ; - non domestiques ayant une consommation supérieure à 30 000 kwh par an

Plus en détail

Consultation publique Evolution de l ATS et des obligations de stockage. Annexe

Consultation publique Evolution de l ATS et des obligations de stockage. Annexe Consultation publique Evolution de l ATS et des obligations de stockage Annexe 1 Le parc de stockage français est constitué de nombreux stockages saisonniers. Les stockages souterrains de gaz naturel sont

Plus en détail

Ouverture des Marchés de l énergie. Demi-journée technique 27 Mai 2014

Ouverture des Marchés de l énergie. Demi-journée technique 27 Mai 2014 Ouverture des Marchés de l énergie Demi-journée technique 27 Mai 2014 Ordre du jour Accueil Enjeux et implications de l ouverture des marchés de l énergie pour les communes (Directeur et conseillers CEP

Plus en détail

Fin des Tarifs Réglementés de Vente (TRV) du gaz naturel et de l électricité : agir aujourd hui pour réduire les factures.

Fin des Tarifs Réglementés de Vente (TRV) du gaz naturel et de l électricité : agir aujourd hui pour réduire les factures. Fin des Tarifs Réglementés de Vente (TRV) du gaz naturel et de l électricité : agir aujourd hui pour réduire les factures 13 novembre 2014 Fin des TRV : pourquoi? Procédure d infraction de la Commission

Plus en détail

Contrat de fourniture de gaz naturel Conditions particulières de vente

Contrat de fourniture de gaz naturel Conditions particulières de vente Contrat de fourniture de gaz naturel Conditions particulières de vente Libellé Site Adresse Ville PCE DUP SQ MICHELET 11 BOULEVARD LEON FEIX ARGENTEUIL GI040675 Référence du Contrat Gaz : G140915COMO021

Plus en détail

Service des Affaires Economiques

Service des Affaires Economiques Réf. > BI 8469 Paris, le 31mars 2009 De > Service des Affaires Economiques Rappel > Groupe /Rubrique > Les annexes sont à consulter, soit dans la base documentaire de l Intranet accessible à tous les membres

Plus en détail

SITUATION DU MARCHE DU GAZ

SITUATION DU MARCHE DU GAZ - L art. 8 de la loi du 8 avril 1946 exclut la production de gaz naturel de cette nationalisation. Production exercice de cette activité dans le cadre d un régime de concessions minières pour les gisements

Plus en détail

zone 1 zone 2 zone 3 zoe 4 zone 5 zon 6 Abo mensuel 15,40 15,40 15,40 15,40 15,40 15,40 15,40 0,0498 0,0504 0,0511 0,0518 0,0524 0,0532

zone 1 zone 2 zone 3 zoe 4 zone 5 zon 6 Abo mensuel 15,40 15,40 15,40 15,40 15,40 15,40 15,40 0,0498 0,0504 0,0511 0,0518 0,0524 0,0532 DIRECT ENERGIE Direct Energie SA Capital : 9 786 660 - - immatriculée au RCS de Paris sous le n 448 570 057 - SIRET : 448 572 057 00058- Siège : 2 bis rue Louis Armand 75015 Paris Fiche Descriptive de

Plus en détail