Mon dossier citoyen 2.0. Rapport de veille Présenté à Services Québec

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mon dossier citoyen 2.0. Rapport de veille Présenté à Services Québec"

Transcription

1 Mon dossier citoyen 2.0 Rapport de veille Présenté à Services Québec Mars 2012

2 Le CEFRIO Le CEFRIO est un centre facilitant la recherche et l innovation dans les organisations, à l aide des technologies de l information et de la communication (TIC). Il regroupe plus de 150 membres universitaires, industriels et gouvernementaux ainsi que 60 chercheurs associés et invités. Sa mission : contribuer à faire du Québec une société numérique, grâce à l usage des technologies comme levier de l innovation sociale et organisationnelle. Le CEFRIO en tant que centre de liaison et transfert réalise, en partenariat, des projets de recherche-expérimentation, d enquêtes et de veille stratégique sur l appropriation des TIC à l échelle québécoise et canadienne. Ces projets touchent l ensemble des secteurs de l économie, tant privé que public. Les activités du CEFRIO sont financées à près de 64 % par ses propres projets et à 36 % par le ministère du Développement économique, de l Innovation et de l Exportation, son principal partenaire financier. PRINCIPAL PARTENAIRE FINANCIER DU CEFRIO Mon dossier citoyen 2.0 Services Québec a fait appel au CEFRIO afin de mener une étude d opportunités sur l usage et l intégration des fonctionnalités offertes par les médias sociaux dans Mon dossier citoyen et, plus largement, dans le portail gouvernemental de services. Le présent rapport fait état de la veille effectuée dans le cadre de ce mandat. Équipe de projet CEFRIO : Raphael Danjou, directeur de la veille stratégique Recherche, analyse et rédaction du rapport Josée Beaudoin, vice-présidente Montréal Julia Gaudreault-Perron, chargée de projet Pour tout renseignement concernant le projet, veuillez communiquer avec le CEFRIO aux coordonnées ci-dessous : Québec Siège social 888, rue Saint-Jean, bureau 575 Québec (Québec) G1R 5H6 Téléphone : Télécopieur : Courriel : Montréal 550, rue Sherbrooke Ouest Tour Ouest, bureau 471 Montréal (Québec) H3A 1B9 Téléphone : Télécopieur : Site Internet : CEFRIO 2012, tous droits réservés. L information contenue dans ce document ne peut être utilisée par une tierce partie, à moins d une autorisation écrite du CEFRIO. 2

3 Table des matières Introduction Les administrations les plus avancées Singapour Les administrations dans la moyenne Angleterre Australie, New South Wales, Queensland et Victoria Canada, Ontario et Colombie-Britannique États-Unis, Indiana et Californie Finlande Hong Kong Suède Des administrations en retard France Nouvelle-Zélande Pays-Bas Résumé des meilleurs pratiques Constat Pistes innovantes Compléments Conclusion

4

5 Introduction Services Québec, souhaitant poursuivre sa réflexion en matière d utilisation des médias sociaux, a fait appel au CEFRIO et à son réseau de chercheurs afin de mener une études d opportunités sur l usage et l intégration des fonctionnalités offertes par les médias sociaux dans Mon dossier citoyen et, plus largement, dans le portail gouvernemental de services. Un balisage des initiatives similaires d autres organisations publiques québécoises, canadiennes ou internationales était donc nécessaire afin de recenser, dans la réalité, comment les administrations ont su adopter les outils du Web 2.0. Le défi principal d un tel projet, cependant, réside dans le fait que peu d administrations se sont lancées dans des projets du type Web ou trop récemment - pour récolter assez d expériences fructueuses. Dix-sept organisations représentatives ont donc été ciblées selon différents critères : avancée technologique, innovation sociale, publication récurrente, historique en gouvernement électronique, position géographique. Le CEFRIO a donc étudié, testé et décortiqué les cas de ces administrations avant d effectuer un classement, organisé en trois parties selon leur degré d avancement dans l utilisation des fonctionnalités 2.0. Pour le lecteur, il est important de distinguer le concept de guichet unique (un seul portail Internet pour l ensemble des services, comme en Nouvelle-Zélande, Australie, États-Unis, Ontario) de celui du dossier citoyen (fusion de tous les dossiers en un seul lieu pour effectuer ses transactions et contacter l ensemble des ministères, comme en France, Hong-Kong ou Singapour), afin de bien comprendre la portée et la limite que peut avoir l ajout de fonctionnalités Web 2.0 aux services en ligne. 5

6

7 1- Les administrations les plus avancées Résumé 1.1- Singapour Singapour est en train de construire un portail centralisant de manière simple, intuitive et parfaitement intégrée tout l information gouvernementale nécessaire à ses citoyens. Cependant, sa stratégie Web 2.0 ne se situe pas dans le service mais bien dans le dialogue avec les citoyens, la plupart de ses innovations se trouvant sur le portail de discussion «Your Say» : un endroit pour écouter, mais surtout pour répondre aux citoyens. La vision de Singapour en matière d amélioration de prestation en ligne est d intégrer l ensemble des services dans une perspective «clients» 1. Ainsi, pour Singapour, la coopération entre les institutions gouvernementales, le dossier citoyen et l identifiant unique font tous partie de la même expérience : les services centrés sur l utilisateur. Pour aller plus loin dans cette vision centralisatrice, Singapour est en train de créer le site ecitizen 2 : en cours de développement et de test par le public, il n offre sur sa page d accueil qu un lien du type Web 2.0 : «Feedback». Situé à droite sur toutes les pages, cela montre la volonté du gouvernement de dialoguer et de recevoir un retour d opinion, et pas seulement sur le site en construction, car ce même type de bouton contact était déjà présent sur l ancien site sous forme d un «Rate Our Website» (voir plus bas à ce sujet). 1 &NRNODEGUID={64D E84-4F62-AB91- AFC73EBB6F10}&NRORIGINALURL=%2fSingapore_egov%2feGov_Masterplans%2f&NRCACHEHINT= Guest#definedpart1 2 7

8 Le portail alpha, à travers ses eservices, offre notamment un lien vers le microsite «Your Say 3» : une plateforme reprenant l idée de REACH, destinée à stimuler la participation et le dialogue avec les citoyens. 3 8

9 Your Say propose d avoir accès au compte Twitter, aux pages Facebook et Flickr (reprise aussi plus bas dans la Gallery), à la chaine YouTube REACHSingapore (reprise aussi plus bas dans le Vodcast), aux fils RSS, aux contacts courriel et SMS, à des Vodcast, Podcast et Gallery, ainsi qu à un bouton et un formulaire (identiques) pour réagir (feedback). Outre le formulaire de feedback, le site propose deux moyens de collecte libre des opinions : un blogue (Blog Us. Par exemple, un article d un citoyen anonyme «Guest» sur les mensonges des compagnies d assurance) et un forum (Discussion Forum. Par exemple, une discussion sur la pertinence d un article réglementaire pointu). Plus intéressant encore est le fameux TALK ABUZZ, qui fournit un instantané des sujets discutés les plus chauds (Snapshots of Hot Issues. Par exemple, un article faisant état de la préoccupation des Singapouriens suite à des attaques de gangs de rue) mais aussi et surtout le top 5 des réponses de l administration (Replies to Feedback. Par exemple, un article expliquant les réglementations touchant les habitations). Le secret? Les «Public Consultations» avec lesquelles REACH a réellement décollé en 2009, stimulant une véritable discussion constructive du gouvernement vers le citoyen (G2C) mais aussi de citoyens à citoyens (C2C), et qui ont graduellement ferré l intérêt des citoyens en fournissant des réponses et des actions à leurs préoccupations. Depuis sa création, la participation citoyenne sur REACH a augmenté de 300 %. Le site en construction alpha.ecitizen possède une version officielle développée en 1999 et qui, bien que n ayant pas été mise à jour depuis fin 2011, reste opérationnelle. Organisé par thèmes (Culture, Recreation & Sports, Defence & Security, Education, Learning & Employment, Family & Community Development, Health & Environment, Housing, Transport & Travel), le site propose également des sous-évènements de vie. Par exemple, en dessous de «Family & Community Development» sont proposés des aides en cas de décès, de violence conjugale ou de problèmes financiers. À noter en particulier le bouton «Rate our Website» qui est également repris dans la version alpha sous forme de «Feedback», et qui ouvre une fenêtre de sondage en trois points : contenu facile à comprendre? Pertinent? Êtes-vous satisfait de ces informations? 9

10 Singapour propose également un dossier citoyen MYeCitizen 4, qui offre principalement des alertes personnalisées par SMS et courriel. Pas d utilisation des fonctions du type Web 2.0 ici. Bien que localisés principalement sur le site de discussion du gouvernement singapourien, les médias sociaux font bien partie de la stratégie de développement, comme le présente son Government Social Media Directory 5. Actuellement en béta, et géré par le Ministry of Information, Communications and the Arts, le site se veut principalement un lieu regroupant les initiatives du type Web 2.0 des différents ministères et organismes (Pages Facebook, Chaînes YouTube, comptes Twitter et Flickr, etc.) avec leur panoplie d outils de partage sur les médias

11 sociaux. La recherche d initiatives peut se faire de trois manières : menus déroulants, moteur de recherche et nuage de mots-clefs. À noter enfin, dans la stratégie du egovernment, le service OneMap 6 : une plateforme qui fournit des informations géolocalisées 7. Pas moins de 18 ministères et organismes se sont regroupés pour créer cette base commune de services permettant aux utilisateurs de repérer sur une carte les sujets d intérêt dans leur environnement immédiat : musées, centres de loisir, garderies, parcs ou terrains de sports et de trouver la route pour y arriver ;

12

13 2- Les administrations dans la moyenne Résumé 2.1- Angleterre L Angleterre est probablement le plus avancé des gouvernements cités dans cette section, grâce à son portail unique de services intégrés aux citoyens, comparable à celui que Singapour est en train de développer. Son utilisation du Web 2.0, cependant, se limite à des vidéos tutoriels et à des liens de partage sur les réseaux sociaux. Le portail unique https://www.gov.uk/ a été lancé en début d année 2012 au Royaume-Uni pour centraliser l ensemble des services, de manière totalement transparente pour les citoyens. Encore en période de tests et d améliorations, ce portail ne propose pas d utilisations du Web 2.0 à part des vidéos tutoriels offertes en bonne place sur chacune des pages du site, comme par exemple en cas de décès 8 : 8 https://www.gov.uk/after-a-death/overview 13

14 L encart en haut à gauche offre un lien vers une vidéo YouTube, intégrée dans la page 9 : Ce portail BETA sera probablement encore amélioré au fil du temps, le site de services officiel restant encore DirectGov 10. Les médias sociaux y sont présents en bas de chaque page pour proposer aux internautes d enregistrer un marque-page via Facebook, Twitter, Delicious, StumbleUpon et Reddit. En dehors de cela, les seules applications proposées concernent des fils RSS auxquels s abonner et une page de vidéos tutoriels par thèmes, dont un lien vers la chaîne YouTube de DirectGov. 9 https://www.gov.uk/after-a-death/video

15 Résumé 2.2- Australie, New South Wales, Queensland et Victoria L Australie, réputée pour son écoute, a bien intégré les médias sociaux à ses pages de services pour permette aux citoyens de suivre sur diverses plateformes, au gré de leurs envies, les ministères et organismes, mais aussi de partager des liens avec d autres internautes. Il n y a cependant pas encore vraiment de dialogue instauré dans les services. L Australie a également travaillé sur l amélioration de ses points de services avec son programme intitulé «Australian Government Online Service Point (AGOSP) 11» permettant aux citoyens internautes et aux entreprises de parcourir tous les sites gouvernementaux en ne s enregistrant qu une seule fois, d y trouver l ensemble des formulaires en ligne dont ils peuvent avoir besoin, pré-remplis, et de consulter centralement les messages les concernant, émanant du gouvernement. Ce programme, aussi appelé «Dites-le nous une seule fois (Tell Us Once) 12» est budgété pour à 2,3 millions de dollars. Le gouvernement est présent sur tous les médias sociaux populaires 13, chaque ministère ou organisme ayant sa propre chaine YouTube, son blogue ou ses photos Flickr... Il n en fait cependant pas une utilisation très innovante en termes de dialogue et d échange

16 Note : une initiative australienne dédiée à l écoute des médias sociaux sera présentée en section 4 «Recommandations et propositions théoriques», mais elle ne fait pas partie intégrante de l offre de services aux citoyens, raison pour laquelle nous ne la détaillons pas ici. On retrouve un peu la même chose en New South Wales 14, à moins grande échelle, la province proposant d aimer et de partager ses pages à travers les médias sociaux : Dans le Queensland 15, outre une présence sur (presque) tous les médias sociaux, le gouvernement du Queensland propose aux citoyens de juger la pertinence des pages présentées et de partager ces pages selon divers médias sociaux :

17 Cependant, lorsqu on atteint la page des évènements de vie dans le territoire du Queensland, les médias sociaux disparaissent 16, pour réapparaitre en tout petit en bas des pages spécifiques : Au sein du gouvernement de Victoria 17, qui compte quand même parmi les territoires les plus actifs pour le travail et la famille (Melbourne), on ne retrouve aucune application des médias sociaux dans tout ce qui a trait aux évènements de vie

18 Résumé 2.3- Canada, Ontario et Colombie-Britannique Ayant développé très récemment sa politique d encadrement du Web 2.0 au gouvernement, le Canada n utilise pas encore vraiment les médias sociaux en dehors du fait de pousser de l information. On retrouve la même utilisation en Ontario, et c est en Colombie-Britannique qu un effort est fait pour partager plus d information en mode 2.0. Services Canada 19 explique sur ses pages qu il diffuse sur les sites de médias sociaux de l information qui appuie les différents programmes, politiques et services de Service Canada, notamment : des détails sur les programmes; des dates et des échéances; des mises à jour et des notifications; des renseignements et des conseils; des marches à suivre. Il précise cependant : «Nous apprécions les commentaires et les questions sur le contenu que nous affichons sur les sites de médias sociaux, mais malheureusement, nous ne sommes pas en mesure de répondre individuellement à chacun des messages.» Ainsi, à part un lien vers Twitter, Services Canada n offre rien. On retrouve le même modèle chez Service Ontario 20, où Twitter est offert aux résidents pour suivre les nouvelles poussées, ainsi qu un bouton j aime / j aime pas. 18http://online.justice.vic.gov.au/CA2574F700805DE7/HomePage?ReadForm&1=Home~&2=~&3= ~

19 BC Services, historiquement plus innovant en Web 2.0 au gouvernement, offre effectivement à l internaute de nombreux liens, l ensemble du bas de page du portail étant réservé aux médias sociaux 21 : On retrouve sur ces médias un grand nombre de ministères et organismes qui ont leur page Facebook et Flickr, leur compte Twitter, leur chaine YouTube et leur blogue, ainsi que de nombreux fils RSS pour pousser de l information. La page Facebook de ServiceBC 22 par exemple, offre le commentaire et le j aime/j aime pas, mais dans les faits, seul ServiceBC se félicite lui-même (Service BC What a great idea!!!!) ou l est par d autres ministères et organismes voisins (Healthy Families BC aime ça.) Les médias sociaux sont en fait plutôt proposés aux internautes pour partager de l information et rester connectés avec le gouvernement provincial 23. Résumé 2.4- États-Unis, Indiana et Californie Les États-Unis se présentent comme pionniers dans la mise en place de nouvelles pratiques et sont souvent les premiers à sortir les guides d utilisation à l attention de leurs ministères. Le fédéral, fait une utilisation ciblée des médias sociaux, en répondant aux citoyens dans son blogue, mais les gouvernements de l Indiana ou de la Californie mettent aussi beaucoup en avant les médias sociaux pour ouvrir le partage et le dialogue avec les citoyens, privilégiant ainsi la qualité du contact sur la quantité

20 Lieu de rassemblement pour tous les citoyens, entreprises et gouvernements, USA.gov est un portail d information pas encore totalement intégré, mais bien unique dans le sens où chacun peut y trouver de l information à partir de cet unique point de départ. On observe en bas de page une panoplie de médias sociaux destinés à marquer et partager les pages. Les services aux citoyens 24, proposent également le même type de partage. Même si la présentation diffère légèrement d une page à l autre, il suffit d ouvrir «plus d options» pour se rendre compte que usa.gov propose pas moins de 316 applications du type Web 2.0, mais qui restent des outils de partage et de nouvelles, jamais de transactions. Pour usa.gov, l interaction s effectue par le biais de son blogue sur lequel le gouvernement propose aux citoyens de poser leur question, de manière centralisée : Il choisit ensuite des sujets ou billets déposés et offre une réponse construite, tout en profitant de l occasion pour réitérer la politique du gouvernement en termes de modération :

21 En se promenant d un ministère à l autre, on reconnait l importance d afficher une présence sur les médias sociaux, mais pas toujours avec des logos très à jour 25 :

22 Aux États-Unis, l Office of Citizen Services 26, qui dépend de l US General Services Administration (GSA), a pour unique mission de fournir de l information. Outre ses qualités de conseil technique et stratégique auprès des autres ministères, l Office assure lui-même une présence dans les médias sociaux afin de délivrer en direct ses informations par l intermédiaire de son Federal Citizen Information Center 27 : un centre dédié au public, qui diffuse ses informations sous forme de publications papier, de réponses téléphoniques et de dialogues par Internet. Le Federal Citizen Information Center est responsable de la cohérence de l information diffusée sur tous les canaux (USA.gov, gobiernousa.gov, Blog.USA.gov, Publications.USA.gov, kids.gov, Facebook, Twitter, Scribd, YouTube, RSS feeds, alerts), donc y compris dans les médias sociaux. D une manière générale, l US General Services Administration (GSA), dont dépend le Federal Citizen Information Center, encadre cette politique d initiatives en médias sociaux 28 : Il est intéressant de noter que, en tant qu organisme exemplaire, son compte Facebook est un fourre-tout, ou tout le monde peut exprimer ses opinions mais avec de rares retours de la part du gouvernement, probablement justifié par le niveau des commentaires qui ne sont pas modérés, ce qui ne motive pas les autres internautes à participer (exemples : «Religion of any kind does not belong in government. It not for all the people or by all the people». Ou encore «My names are Adujelewu Segun Seun,I receive an message on my which says I won visa lottey, bt I don't understand. Please kindly put me through. Thanks. My phone nos are: , , Adujelewu Segun Seun from Lagos Nigeria»)

23 Le compte Twitter reprend les annonces du gouvernement, la chaine YouTube aborde par thèmes les sujets touchant les citoyens et les entreprises, le compte LinkedIn offre des informations professionnelles et Flickr présente des photos à propos du ministère. Les médias sociaux sont donc bien évidemment présents pour assurer le dialogue, mais encore une fois principalement sous forme de partage d informations ; un dialogue quasi-unilatéral : Une des grandes forces de l US General Services Administration (GSA), cependant, dans son rôle d encadrement, est d offrir aux autres ministères et organismes une solution clef en main pour leur permettre de rejoindre «personnellement» leur public spécifique grâce à USA Contact 29. Le GSA anime également un réseau fédéral d information, le Government Contact Center Council (G3C) 30, qui permet d échanger et de rester à jour sur les meilleures pratiques dans l usage des technologies et des outils de communication d urgence. Une grande volonté d application généralisée des médias sociaux, mais, à part chez usa.gov, encore peu d application transactionnelle, donc. Les États-Unis sont pourtant pionniers dans l implantation de nouveaux outils au sein des ministères et organismes. Ils ont publié par exemple un guide sur «comment utiliser stratégiquement les médias sociaux au sein du gouvernement fédéral» avec une vidéo très bien faite et facile à regarder 31. Ils ont aussi émis un «Guide des meilleures pratiques dans l usage de Flickr au sein du gouvernement 32», où ils expliquent comment Flickr peut être utilisé pour : Montrer les activités des ministères en photos et en vidéos ; Engager une conversation avec son public ; Améliorer le contenu de l information disponible avec des images ; Permettre au public de consulter ou télécharger du contenu plus facilement. De plus, le président Obama lui-même assure une présence sur les médias sociaux, qu il utilisait encore récemment pour dialoguer avec les citoyens, sur la plateforme Google+ (President Obama Hangs Out With America 33 ) Pour faire suite à cet aspect fédéral, il est intéressant de présenter le cas de l Indiana 34, qui a décidé de mettre en premier, tout en haut de sa page d accueil, les services de contact et de partage du type Web 2.0, avec des boutons aux couleurs brillantes : Federal-Government/

24 On y trouve dans l ordre : Suggest a link Subscribe (news & newsletter) Find Agency/Person Rate this page RSS Feeds Twitter YouTube Transparency portal QR Codes Help Outre la possibilité de partager et de donner une note aux pages ou à l information trouvée, il est aussi possible de suggérer un lien intéressant au gouvernement. À noter également que le contact sous forme de courriel est disposé en premier, montrant l idée du site et le message qu il diffuse : «contactez-nous!» L État de Californie 35 propose également une page d accueil épurée avec l offre de médias sociaux au centre :

25 À noter que, comme l Indiana, le site californien propose notamment une page de QRCodes 36 menant directement aux sites mobiles des différents ministères et organismes : Ce qui marque également son originalité est de proposer une California Gadget Gallery 37 : ces gadgets ou widgets sont des applications qui ont été développées par l État et qui peuvent être copiées et présentées sur le site web ou le blogue de celui qui veut les adopter. On y trouve notamment un optimisateur de déplacements, des offres de bénévolat géolocalisé, des alertes et des nouvelles poussées depuis divers ministères. À noter enfin, toujours en Californie mais dans un autre département, le department of consumer affairs 38, l ajout de deux boutons qui peuvent être intéressants à considérer : un bouton spécial pour les personnes présentant des incapacités, incitant celles-ci à communiquer directement avec le département pour éclaircir certains points, et un outil de traduction automatique Google Translate

26 Résumé 2.5- Finlande La Finlande offre une utilisation limitée des médias sociaux, ciblée sur le marquage des pages. Les services aux citoyens de la Finlande, intitulés Suomi 39, font une utilisation des médias sociaux qui se limite au partage des pages visitées, mais sur de nombreux supports. Ils proposent cependant aux citoyens de partager leurs idées avec le gouvernement en remplissant un formulaire en ligne après avoir cliqué sur le bouton «Contribute your ideas!» : La Finlande offre aussi un dossier citoyen 40 qui permet à l utilisateur de se créer des alertes (courriels et SMS) et de recevoir des courriels du gouvernement. Un bouton intéressant «Acknowledge receipts of documents» oblige l utilisateur à cliquer, et donc de certifier avoir bien reçu le message, avant de pouvoir le consulter https://asiointitili.suomi.fi/ 26

27 Le système fournit également un historique des actions et transactions, mais pas d utilisation des médias sociaux à ces effets. Résumé 2.6- Hong Kong Hong Kong a choisi YouTube comme outil privilégié de communication en mode Web 2.0, et propose quelques autres médias sociaux pour partager des liens. Le gouvernement de Hong-Kong a créé MyGovHK 41 : un dossier intégré pour les citoyens qui, depuis décembre 2010, permet au public un accès en ligne personnalisé et intégré à l'information et aux services gouvernementaux. Après avoir créé leur propre dossier MyGovHK sécurisé, les utilisateurs peuvent générer des raccourcis vers les services en ligne qu ils utilisent le plus, établir quelle information gouvernementale ils souhaitent recevoir et demander à être avertis (dans la section «My Messages») de la réception de rappels ou d alertes. Les usagers peuvent aussi se servir de leur dossier pour dresser la liste des choses qu ils ont à faire et consulter la météo locale. Dans les mois à venir, le dossier MyGovHK d un citoyen lui permettra également de réserver des livres à la bibliothèque, de payer sa taxe d eau, de prendre des rendez-vous chez le médecin, de s inscrire à des fils RSS et de se faire une idée de la circulation sur le trajet qu il emprunte. Hong Kong a mis de gros efforts sur le visuel, offrant aux futurs utilisateurs du dossier intégré un tutoriel vidéo très bien fait, présenté étapes par étapes : View the demo for MyGovHK

28 Il a également créé des vidéos YouTube 43 amusantes pour stimuler l adoption des trucs et astuces de MyGogHK, qui se retrouvent aussi sur la chaine YouTube du gouvernement 44. D une manière générale, les médias sociaux sont bien présents, sur chaque page détaillant une procédure ou un programme. S y trouvent alors des liens de partage par les médias sociaux (dont un blogue communautaire), et la possibilité d envoyer un courriel pour faire part au gouvernement de ses commentaires. Mais en dehors de cela, un test effectué sur le dossier intégré de mygovhk 45 permet de voir que le Web 2.0 n est pas exploité dans le transactionnel, ou un peu si on inclut les fils RSS :

29 Coordonnées pour l exemple test : Identifiant : GeorgeAppletown Nickname : Georgie MDP : Ifguk001 Date secrète : Résumé 2.7- Suède La Suède mise sur les blogues pour communiquer à l ère du Web 2.0 et s est défait de son compte Twitter au profit des citoyens. Le cas de la Suède ne correspond pas du tout au modèle développé par Services Québec : son site officiel sweden.se regroupe tous les profils : citoyens, entreprises, visiteurs ; il offre plusieurs services et liens ; mais pas de dossier citoyen. Son côté intéressant, cependant, est de mettre l emphase sur les blogues 46 pour communiquer avec le citoyen, et même généralement en laissant le citoyen s y exprimer à sa place. On peut noter à cet effet, dans cet même esprit, le cas de son compte Twitter et le fait d en avoir remis les clefs à la population un citoyen tenant le rôle chaque semaine

30 La Suède consacre cependant une page 48 au Web 2.0 en publiant des extraits choisis sur les réseaux sociaux

31 3- Des administrations en retard Résumé 3.1- France La France parait très en avance dans son implantation de guichet unique et de dossier citoyen mais a totalement exclu les outils du Web 2.0. La France a travaillé au développement de guichets uniques par Internet dans le cadre de sa Révision générale des politiques publiques en mars Le portail mon.service-public.fr s adresse notamment aux particuliers : 1,5 million de comptes sur «mon.service-public.fr 50» ont été créés depuis son ouverture officielle, en octobre Ce portail propose aux particuliers un identifiant et un mot de passe unique pour toutes les démarches administratives en ligne, un espace confidentiel de stockage des documents administratifs et de prise de notes, un suivi facilité des démarches avec des alertes paramétrables, ainsi que des informations personnalisées. Il est aussi l un des premiers sites publics entièrement accessibles aux malvoyants et disponibles depuis les appareils mobiles. Malheureusement, un test effectué sur le site permet de constater qu aucune utilisation du Web 2.0 n y est faite. Coordonnées pour l exemple test : Identifiant : GeorgeAppletown MDP : Ifguk001 Résumé 3.2- Nouvelle-Zélande Bien qu innovant dans son implantation du portail unique de services, la Nouvelle-Zélande n a pas encore inclus le Web 2.0 dans ses services aux citoyens. La Nouvelle-Zélande, à travers son projet de guichet unique impôts et prestations 51, souhaite que tous les citoyens passent par un seul site Internet pour leurs contacts avec le gouvernement, peu importe le service ou le département avec lequel ils désirent entrer en contact. Le département responsable du lien avec le citoyen est l agence du revenu 52, car il est celui qui entretient un échange constant à travers les impôts qu il prélève

LE GOUVERNEMENT EN LIGNE :

LE GOUVERNEMENT EN LIGNE : 2012 LE GOUVERNEMENT EN LIGNE : DES DÉFIS À L HORIZON VOLUME 3 - NUMÉRO 4 AVEC LA COLLABORATION DE table des matières FAITS SAILLANTS... 4 LA VISITE DES SITES WEB GOUVERNEMENTAUX : DES SIGNES DE STAGNATION...

Plus en détail

Francine Thomas, Collaboratrice associée Vincent Tanguay, Vice-président, Québec, Innovation et Transfert 20 octobre 2011

Francine Thomas, Collaboratrice associée Vincent Tanguay, Vice-président, Québec, Innovation et Transfert 20 octobre 2011 Forum sur les réseaux sociaux Activité de la rentrée Association des étudiants de l'université du 3e âge Francine Thomas, Collaboratrice associée Vincent Tanguay, Vice-président, Québec, Innovation et

Plus en détail

Internet et prévention. Communiquer sur la santé sexuelle en direction des jeunes internautes

Internet et prévention. Communiquer sur la santé sexuelle en direction des jeunes internautes Internet et prévention Communiquer sur la santé sexuelle en direction des jeunes internautes Journées Annuelles de Santé Publique 1 décembre 2011 I- CONTEXTE : les jeunes français (15-24 ans) et Internet

Plus en détail

ANIMER UNE COMMUNAUTÉ CONSTRUCTION21

ANIMER UNE COMMUNAUTÉ CONSTRUCTION21 ANIMER UNE COMMUNAUTÉ CONSTRUCTION21 Les communautés en ligne sont des espaces d échange, de veille et de partage documentaire. En créant une communauté sur un sujet précis, vous vous posez en expert de

Plus en détail

L état du Québec numérique en 2015 : des Québécois très branchés, mobiles et actifs sur les réseaux sociaux

L état du Québec numérique en 2015 : des Québécois très branchés, mobiles et actifs sur les réseaux sociaux L état du Québec numérique en 2015 : des Québécois très branchés, mobiles et actifs sur les réseaux sociaux Printemps des réseaux sociaux 14 avril 2015 Guillaume Ducharme Directeur des communications et

Plus en détail

SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS

SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS Sommaire exécutif Présenté par : TABLE DES MATIÈRES PUBLICITÉ SUR CAMPUS P. 3 COMMUNICATIONS MOBILES P. 8 HABITUDES EN LIGNE P. 18 HABITUDES MÉDIA P. 26 MÉTHODOLOGIE

Plus en détail

De l intérêt des Réseaux Sociaux pour i2n

De l intérêt des Réseaux Sociaux pour i2n De l intérêt des Réseaux Sociaux pour i2n Caen le 03/04/2015 Pascal RENAUD Stage Chef de projet marketing et conception de site «Face à la vulgarisation des réseaux sociaux et à l audience qu ils entraînent,

Plus en détail

Campagne de Communication Prévisionnelle. Web Intelligence & Réputation Internet

Campagne de Communication Prévisionnelle. Web Intelligence & Réputation Internet Campagne de Communication Prévisionnelle Web Intelligence & Réputation Internet 1 Sommaire 1. Introduction... 3 2. Détail de la prestation de gestion de réputation online... 5 2.1 Sélection des mots, thématiques

Plus en détail

Programme de formations 2012-S1

Programme de formations 2012-S1 Programme de formations 2012-S1 WAGA4 sprl / bvba Avenue Victor Hugo 7 B-1420 Braine-l Alleud Belgium Tél. : +32 2 888 72 78 Fax : +32 2 888 72 79 contact@waga4.com - www.waga4.com BNP Paribas Fortis 001-6252703-62

Plus en détail

NORMES D OPÉRATION DES JEUX DU QUÉBEC Page 1 de 5 PG-3 - Normes d utilisation des médias sociaux Septembre 2011

NORMES D OPÉRATION DES JEUX DU QUÉBEC Page 1 de 5 PG-3 - Normes d utilisation des médias sociaux Septembre 2011 NORMES D OPÉRATION DES JEUX DU QUÉBEC Page 1 de 5 MISE EN CONTEXTE Les médias sociaux permettent aux gens de se réunir en ligne en fonction de leurs intérêts et de créer, partager ou prendre connaissance

Plus en détail

Créer une page Google+ Pro www.croissance- internet.com

Créer une page Google+ Pro www.croissance- internet.com Créer une page Google+ Pro Développer concrètement son activité grâce à Internet Créer une page Google + Pro Créer une page «Google pour les pros» vous permettra de vous rendre immédiatement visible pour

Plus en détail

Quatre façons dont les entreprises peuvent utiliser les outils de publication sociale open source pour stimuler leurs activités

Quatre façons dont les entreprises peuvent utiliser les outils de publication sociale open source pour stimuler leurs activités Quatre façons dont les entreprises peuvent utiliser les outils de publication sociale open source pour stimuler leurs activités acquia.com +33 (0)1 79 97 25 70 +44 (0)1865 520 010 John Eccles House, Robert

Plus en détail

Médias sociaux et situations d urgence

Médias sociaux et situations d urgence Médias sociaux et situations d urgence Introduction Des Sociétés de la Croix-Rouge du monde entier, dont la Croix-Rouge canadienne, étudient les façons dont les médias sociaux peuvent avoir une influence

Plus en détail

augmenter votre visibilité sur internet

augmenter votre visibilité sur internet moteurs de recherche: référencement & positionnement augmenter votre visibilité sur internet Un guide écrit par Fabrice Perrin & Nicolas Jan blue-infinity Genève blue-infinity est une société leader dans

Plus en détail

Révision du modèle d affaires en tourisme

Révision du modèle d affaires en tourisme Révision du modèle d affaires en tourisme La révision du modèle d affaires Le point de départ (1/2) Volonté du gouvernement de relancer l économie et l emploi rapidement; Investissements privés, innovation,

Plus en détail

Les clés pour bâtir une stratégie gagnante avec le channel

Les clés pour bâtir une stratégie gagnante avec le channel CONTENT SYNDICATION E-COMMERCE INTEGRATION business integration BUSINESS INTELLIGENCE Les clés pour bâtir une stratégie gagnante avec le channel Automatiser la génération de leads, simplifier vos processus

Plus en détail

Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance

Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance LIVRE BLANC Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance Une vision détaillée des fonctions de CRM etde Gestion de Connaissances dansl environnement commercial actuel.

Plus en détail

LE MIX RESEAUX SOCIAUX, EMPLOYES ET ENTREPRISES

LE MIX RESEAUX SOCIAUX, EMPLOYES ET ENTREPRISES 1/6 LE MIX RESEAUX SOCIAUX, EMPLOYES ET ENTREPRISES Sommaire Introduction... 2 On les utilise, on les ignore, on les fustige.... 2 Un canal de recrutement qui évolue.... 2 Ce que vous pourriez y découvrir

Plus en détail

Comment être présent facilement et efficacement sur Internet?

Comment être présent facilement et efficacement sur Internet? FORMATION E TOURISME Comment être présent facilement et efficacement sur Internet? Soyez acteur sur internet. Définissez les points clés de votre présence sur internet sur la base de vos objectifs marketing,

Plus en détail

Sources de renseignements en ligne sur le commerce électronique

Sources de renseignements en ligne sur le commerce électronique s de renseignements en ligne sur le commerce électronique Cette brochure a été conçue pour aider les petites entreprises à trouver sur Internet les renseignements et les ressources portant sur les sujets

Plus en détail

Groupe média marketing GMM. Site Web. Réseaux Sociaux. Courriel.!

Groupe média marketing GMM. Site Web. Réseaux Sociaux. Courriel.! Groupe média marketing GMM Site Web. Réseaux Sociaux. Courriel.! Sommaire! Au début, il y avait! À la recherche du site Web perdu! Communiquer à l ère 2.0! Pour une communication épistolaire 2.0! À la

Plus en détail

Travail collaboratif à distance

Travail collaboratif à distance UNIVERSITE ABDELMALEK ESSAADI FACULTE POLYDISCIPLINAIRE LARACHE 2012-2013 Travail collaboratif à distance P r o f e sse u r A z iz M A B ROU K P r. a z i z. m a b r o u k. f p l @ g m a i l. c o m S.E.G

Plus en détail

C H A P I T R E 7.4 UTILISATION D INTERNET

C H A P I T R E 7.4 UTILISATION D INTERNET C H A P I T R E 7.4 UTILISATION D INTERNET Dans une société de l information, l accès à un ordinateur et à une connexion Internet à faible coût apparaît de première importance pour toutes les couches de

Plus en détail

Module 1 Module 2 Module 3 10 Module 4 Module 5 Module 6 Module 7 Module 8 Module 9 Module 10 Module 11 Module 12 Module 13 Module 14 Module 15

Module 1 Module 2 Module 3 10 Module 4 Module 5 Module 6 Module 7 Module 8 Module 9 Module 10 Module 11 Module 12 Module 13 Module 14 Module 15 Introduction Aujourd hui, les nouvelles technologies sont de plus en plus présentes et une masse considérable d informations passe par Internet. Alors qu on parle de monde interconnecté, de vieillissement

Plus en détail

Facebook. Pour une organisation ou une entreprise!

Facebook. Pour une organisation ou une entreprise! Facebook Pour une organisation ou une entreprise! Réalisé en mars 2010 Révisé en décembre 2010 Par : Sultana Ahamed, Isabelle Leblanc et Joline LeBlanc Qu est-ce que Facebook? Facebook est un réseau social

Plus en détail

Camping, une suite pour développer & fidéliser votre clientèle sur tous les canaux Internet

Camping, une suite pour développer & fidéliser votre clientèle sur tous les canaux Internet Camping, une suite pour développer & fidéliser votre clientèle sur tous les canaux Internet appyourself répond à tous vos besoins de communication sur Internet Votre Client Vous Nous Quelles sont ses habitudes?

Plus en détail

Chef de file dans le développement de solutions de gestion de contenu

Chef de file dans le développement de solutions de gestion de contenu Chef de file dans le développement de solutions de gestion de contenu Depuis 1997, Groupe EBI s est donné comme mission de proposer des solutions de gestion du patrimoine informationnel des organisations

Plus en détail

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment?

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Nemours 09 juillet 2015 Noémie Reynard Chargée de mission Tourisme et Développement Durable CCI Seine-et-Marne Direction Commerce-Tourisme Etre visible sur

Plus en détail

Félicitation, votre site est créé!

Félicitation, votre site est créé! Guide de démarrage e-monsite.com Félicitation, votre site est créé! Vous avez fait le plus difficile. A présent, découvrez comment administrer votre site web. 1 Comprendre l interface du manager de votre

Plus en détail

Tutoriel. Marine ARRAMON Pauline BOURGINE Louis Marie DE BAGLION - Hélène DELAFOND Roxana 1 GHITA Antoine HERVE Axel MERLE Aymard MINGUIAMA

Tutoriel. Marine ARRAMON Pauline BOURGINE Louis Marie DE BAGLION - Hélène DELAFOND Roxana 1 GHITA Antoine HERVE Axel MERLE Aymard MINGUIAMA Tutoriel Marine ARRAMON Pauline BOURGINE Louis Marie DE BAGLION - Hélène DELAFOND Roxana 1 GHITA Antoine HERVE Axel MERLE Aymard MINGUIAMA Sommaire Présentation de l outil de veille :... 4 I. Mise en route...

Plus en détail

Évolution des réseaux sociaux dans la banque (US et France) et place dans la distribution multicanale

Évolution des réseaux sociaux dans la banque (US et France) et place dans la distribution multicanale conseil organisation management Réussir ensemble Évolution des réseaux sociaux dans la banque (US et France) et place dans la distribution multicanale Salon e-commerce, Paris, 14 septembre 2011 csa consulting

Plus en détail

Économie et réseaux sociaux

Économie et réseaux sociaux Économie et réseaux sociaux Forum financier belge Louvain-la-Neuve 23/10/2012 Économie et réseaux sociaux Olivier de Wasseige @defimedia.be Plus de 7 internautes sur 10 sont membres d au moins un réseau

Plus en détail

CRM pour le marketing

CRM pour le marketing CRM pour le marketing Créer l information, solliciter, séduire et retenir les clients de manière rentable Intégrés à Maximizer, les outils de marketing vous permettent simplement et efficacement de planifier,

Plus en détail

Les médias sociaux. Vers un Web citoyen et solidaire?

Les médias sociaux. Vers un Web citoyen et solidaire? Les médias Vers un Web citoyen et solidaire? Un support libre d e-change 1 Quelques 2 Des usages 3 Donner du sens à et réseaux 4 Les médias et le contrôle 5 Zoom sur les réseaux 6 Lexique, mémo et 2 E-change

Plus en détail

Créer du contenu en ligne avec WordPress

Créer du contenu en ligne avec WordPress Créer du contenu en ligne avec WordPress La création d un blog ne demande pas de compétences particulières en informatique ou en développement. Wordpress vous permet de créer un blog via un compte en ligne

Plus en détail

Le markéting en ligne. Joanie Mailhot Agente aux communications chez Mon Réseau Plus

Le markéting en ligne. Joanie Mailhot Agente aux communications chez Mon Réseau Plus Le markéting en ligne Joanie Mailhot Agente aux communications chez Mon Réseau Plus Plan de la présentation Introduction Naissance des réseaux sociaux L influence des relations en ligne L importance d

Plus en détail

LES SERVICES BANCAIRES EN LIGNE : LA MOBILITÉ GAGNE DU TERRAIN VOLUME 4 NUMÉRO 9 AVEC LA COLLABORATION DE

LES SERVICES BANCAIRES EN LIGNE : LA MOBILITÉ GAGNE DU TERRAIN VOLUME 4 NUMÉRO 9 AVEC LA COLLABORATION DE LES SERVICES BANCAIRES EN LIGNE : LA MOBILITÉ GAGNE DU TERRAIN VOLUME 4 NUMÉRO 9 AVEC LA COLLABORATION DE 2 2014, CEFRIO NETendances LES SERVICES BANCAIRES EN LIGNE : LA MOBILITÉ GAGNE DU TERRAIN TABLE

Plus en détail

Utiliser les médias sociaux. Julie Laporte, MBA Julie Morin, Candidate au BAA

Utiliser les médias sociaux. Julie Laporte, MBA Julie Morin, Candidate au BAA Utiliser les médias sociaux Julie Laporte, MBA Julie Morin, Candidate au BAA Plan de présentation Les médias sociaux au Québec L utilisation des plateformes Les médias sociaux : Un outil d affaire? Pour

Plus en détail

Le Marketing en ligne: La clé du succès. Planification & outils

Le Marketing en ligne: La clé du succès. Planification & outils Le Marketing en ligne: La clé du succès Planification & outils L agenda de cette présentation Ce que nous allons couvrir : L importance d une bonne planification d affaires Comment créer avec succès un

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CLIQUEZ, TROUVEZ, L IMMOBILIER EN TOUTE SIMPLICITÉ

DOSSIER DE PRESSE CLIQUEZ, TROUVEZ, L IMMOBILIER EN TOUTE SIMPLICITÉ CLIQUEZ, TROUVEZ, L IMMOBILIER EN TOUTE SIMPLICITÉ DOSSIER DE PRESSE SOAZIG GUILLOUX contact@ouhabiter.com soazig.ouhabiter www.facebook.com/ouhabiter twitter.com/ouhabiter 02 31 06 24 76 www.ouhabiter.com

Plus en détail

Guide de rédaction Politique d utilisation des médias sociaux. Note : Il est important d adapter votre politique selon vos besoins et votre réalité.

Guide de rédaction Politique d utilisation des médias sociaux. Note : Il est important d adapter votre politique selon vos besoins et votre réalité. Guide de rédaction Politique d utilisation des médias sociaux Note : Il est important d adapter votre politique selon vos besoins et votre réalité. 24 janvier 2012 Page 2 Guide de rédaction Politique d

Plus en détail

LA MOBILITÉ AU QUÉBEC : UNE MONTÉE EN FLÈCHE VOLUME 4 NUMÉRO 7 AVEC LA COLLABORATION DE

LA MOBILITÉ AU QUÉBEC : UNE MONTÉE EN FLÈCHE VOLUME 4 NUMÉRO 7 AVEC LA COLLABORATION DE LA MOBILITÉ AU QUÉBEC : UNE MONTÉE EN FLÈCHE VOLUME 4 NUMÉRO 7 AVEC LA COLLABORATION DE 2 Publictié 2013, CEFRIO NETendances LA MOBILITÉ AU QUÉBEC : UNE MONTÉE EN FLÈCHE TABLE DES MATIÈRES FAITS SAILLANTS...

Plus en détail

PROJET «USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES ÉCOLES QUÉBÉCOISES» ÉTUDE DE CAS #7

PROJET «USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES ÉCOLES QUÉBÉCOISES» ÉTUDE DE CAS #7 PROJET «USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES ÉCOLES QUÉBÉCOISES» ÉTUDE DE CAS #7 LE CAS D UN ENSEIGNANT DU SECONDAIRE PORTEUR DU «DOSSIER NUMÉRIQUE» AU SEIN DE SON ÉCOLE 3 FÉVRIER 2015 COLLABORATION Équipe du

Plus en détail

Médias sociaux et la recherche de l information l un beau défis! d. Mirjana Martic, spécialiste de l information d affaires, 30 novembre 2011

Médias sociaux et la recherche de l information l un beau défis! d. Mirjana Martic, spécialiste de l information d affaires, 30 novembre 2011 Médias sociaux et la recherche de l information l : un beau défis! d Mirjana Martic, spécialiste de l information l d affaires, 30 novembre 2011 L objectif de cette communication 1. Essayer de vous démontrer

Plus en détail

Collab : bâtir un réseau collaboratif d entreprise. Christian Roy Conseiller centre d expertise en collaboration Desjardins

Collab : bâtir un réseau collaboratif d entreprise. Christian Roy Conseiller centre d expertise en collaboration Desjardins Collab : bâtir un réseau collaboratif d entreprise Christian Roy Conseiller centre d expertise en collaboration Desjardins 1 Christian Roy Responsable du centre d expertise en collaboration Formation Gestion

Plus en détail

La publicité sur Internet, un gage de réussite

La publicité sur Internet, un gage de réussite 1 La publicité sur Internet, un gage de réussite mondiales, qui, plus encore qu à travers leur langue, ont le pouvoir de faire ou défaire une marque en un clin d oeil. Peu onéreuse, rapide, réactive, polyvalente,

Plus en détail

Guide d utilisation de BMJ Journals. journals.bmj.com

Guide d utilisation de BMJ Journals. journals.bmj.com Guide d utilisation de BMJ Journals journals.bmj.com Sommaire Introduction Fonctions principales du recueil BMJ Journals... 4 Autres fonctions utiles....................... 5 Fonctions supplémentaires

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE I. INTRODUCTION À LA VEILLE... 3

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE I. INTRODUCTION À LA VEILLE... 3 Table des matières TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE I. INTRODUCTION À LA VEILLE... 3 SECTION 1. POUR FAIRE UN BON VEILLEUR... 3 I. Les bases de la veille sur Internet... 3 SECTION 2. NOTION DE VEILLE : MÉCANISMES...

Plus en détail

Agenda. Engagement de Microsoft envers la protection des renseignements personnels et la sécurité Questions

Agenda. Engagement de Microsoft envers la protection des renseignements personnels et la sécurité Questions Agenda Le marché global entourant l infonuagique Le Cloud vs le Gouvernement du Québec Position officielle Communauté Européenne Approche globale entourant la sécurité Centre de traitement Sécurité Conformité

Plus en détail

DPI AGENCE DESIGN ET PROJECTION DE VOTRE IMAGE CAHIER DES CHARGES POUR SITE INTERNET MANON THERRIEN JENNIFER LEMARIER

DPI AGENCE DESIGN ET PROJECTION DE VOTRE IMAGE CAHIER DES CHARGES POUR SITE INTERNET MANON THERRIEN JENNIFER LEMARIER MANON THERRIEN JENNIFER LEMARIER DPI AGENCE DESIGN ET PROJECTION DE VOTRE IMAGE CAHIER DES CHARGES POUR SITE INTERNET T 819 582 2806 / 819 582 2902 TC 819 583 3263 info@agencedpi.com www.agencedpi.com

Plus en détail

SONDAGE NATIONAL DES MÉDECINS 2014

SONDAGE NATIONAL DES MÉDECINS 2014 1 SONDAGE NATIONAL DES MÉDECINS 2014 Document d information Le 2 décembre 2014. Le Sondage national des médecins est un important projet de recherche continu qui permet de recueillir les opinions de médecins,

Plus en détail

L IMPACT DES RESEAUX SOCIAUX SUR LES COMPORTEMENTS DES JEUNES CONSOMMATEURS

L IMPACT DES RESEAUX SOCIAUX SUR LES COMPORTEMENTS DES JEUNES CONSOMMATEURS Magdalena Grębosz Jacek Otto Ecole Polytechnique de Lodz, Pologne L IMPACT DES RESEAUX SOCIAUX SUR LES COMPORTEMENTS DES JEUNES CONSOMMATEURS L Introduction L Internet est actuellement le plus grand réseau

Plus en détail

Internet et les médias sociaux

Internet et les médias sociaux Internet et les médias sociaux Chiffres et tendances 2014 2,5 milliards d internautes à travers le monde Dont 1,9 milliard sur les réseaux sociaux > Soit 74% des internautes 68% des français sont sur les

Plus en détail

Mémoire de Visa Canada au Comité permanent des finances de la Chambre des communes dans le cadre des consultations prébudgétaires de 2015

Mémoire de Visa Canada au Comité permanent des finances de la Chambre des communes dans le cadre des consultations prébudgétaires de 2015 6 août 2014 Mémoire de Visa Canada au Comité permanent des finances de la Chambre des communes dans le cadre des consultations prébudgétaires de 2015 Introduction Visa Canada salue l occasion qui lui est

Plus en détail

Les affaires et le Web

Les affaires et le Web Les affaires et le Web Plan de la journée Initiation aux réseaux sociaux Vos expériences Principes de base vs clientèle type Facebook vs autres réseaux Twitter et Pinterest Les médias sociaux au jour le

Plus en détail

Bibliothèque Esparron en livres. www.esparron-en-livres.com

Bibliothèque Esparron en livres. www.esparron-en-livres.com Les réseaux sociaux Chapitre 1 : Les réseaux sociaux Chapitre 2 : 14 moyens pour être plus visible sur Facebook Chapitre 3 : Comment créer un compte Facebook Chapitre 4 : Statistiques en France Les réseaux

Plus en détail

LES SECRETS DU SUCCÈS

LES SECRETS DU SUCCÈS Investir - Pour un Québec résolument moderne et innovateur Colloque organisé par le Conseil du patronat du Québec Montréal, le jeudi 11 novembre 2004 POINTS SAILLANTS DU COLLOQUE LES SECRETS DU SUCCÈS

Plus en détail

Ma Stratégie commerciale sur le Web et les réseaux communautaires. 14h00 à 15h00

Ma Stratégie commerciale sur le Web et les réseaux communautaires. 14h00 à 15h00 CONFÉRENCE 12/10/2014 Ma Stratégie commerciale sur le Web et les réseaux communautaires 14h00 à 15h00 Valérie MILWARD, Hotelrestovisio Maguette MBOW, Horeka Mickael BALONDRADE, Cap Conseils FORMATION AU

Plus en détail

Intégrez la puissance du. «Où» dans votre entreprise. Obtenez de meilleurs résultats grâce à Esri Location Analytics

Intégrez la puissance du. «Où» dans votre entreprise. Obtenez de meilleurs résultats grâce à Esri Location Analytics Intégrez la puissance du «Où» dans votre entreprise Obtenez de meilleurs résultats grâce à Esri Location Analytics Quand la question est «Quoi», la réponse est «Où» Dans le contexte actuel d explosion

Plus en détail

CRM pour le marketing

CRM pour le marketing CRM pour le marketing Créer l information, solliciter, séduire et retenir les clients de manière rentable Intégrés à Maximizer, les outils de marketing vous permettent simplement et efficacement de planifier,

Plus en détail

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles?

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? Livre Blanc Cabestan Des sources de données disparates Il existe autant d'approches pour reconnaître un

Plus en détail

Guide de base WordPress

Guide de base WordPress Guide de base WordPress Pour créer et gérer votre blogue ou site Internet 1- La création du blogue Wordpress Créez votre propre compte Wordpress.com en quelques secondes. C est gratuit. Entrez cette adresse

Plus en détail

Fonds pour la recherche en Ontario

Fonds pour la recherche en Ontario Chapitre 4 Section 4.10 Ministère de la Recherche et de l Innovation Fonds pour la recherche en Ontario Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.10 du Rapport annuel 2009 Contexte

Plus en détail

L OFFRE, LA METHODOLOGIE, LE SAVOIR-FAIRE

L OFFRE, LA METHODOLOGIE, LE SAVOIR-FAIRE L OFFRE, LA METHODOLOGIE, LE SAVOIR-FAIRE Applications Smarphones et Tablettes Tactiles RDMobile 64 Boulevard Malesherbes, 75008 Paris +33 1 77 19 16 07 www.rdmobile.fr SOCIETE RDMobile se positionne comme

Plus en détail

Mieux Informer les Citoyens Encourager la démocratie participative (Re)Dynamiser le Commerce Local

Mieux Informer les Citoyens Encourager la démocratie participative (Re)Dynamiser le Commerce Local Le nouveau Média Pull Marketing à l attention des institutions Mieux Informer les Citoyens Encourager la démocratie participative (Re)Dynamiser le Commerce Local Mai 2009 PlayAdz en quelques mots PlayAdz

Plus en détail

Comment utiliser WordPress»

Comment utiliser WordPress» Comment utiliser WordPress» Comment utiliser WordPress» Table des matières» Table des matières Guide de démarrage rapide»... 2 Tableau de bord de WordPress»... 3 Rédiger un article»... 3 Modifier l article»...

Plus en détail

Service de création de site Internet

Service de création de site Internet Service de création de site Internet 1 Service de création de site Internet Présence et Action culturelles Introduction Quand l Internet fut créé dans les années 80, personne n imaginait que ce réseau

Plus en détail

DOSSIER SUR LA VEILLE

DOSSIER SUR LA VEILLE DOSSIER SUR LA VEILLE Les professeurs documentalistes sont amenés à effectuer un travail autour de la veille afin d assurer leur propre culture mais aussi celle des usagers et enfin il devient important

Plus en détail

Guide de l utilisateur. Faites connaissance avec la nouvelle plateforme interactive de

Guide de l utilisateur. Faites connaissance avec la nouvelle plateforme interactive de Guide de l utilisateur Faites connaissance avec la nouvelle plateforme interactive de Chenelière Éducation est fière de vous présenter sa nouvelle plateforme i+ Interactif. Conçue selon vos besoins, notre

Plus en détail

Créer un compte personnel ou professionnel Facebook

Créer un compte personnel ou professionnel Facebook Créer un compte personnel ou professionnel Facebook Introduction: Facebook est un réseau social populaire gratuit qui permet d être en lien avec ses amis, partager des centres d intérêts, créer des évènements

Plus en détail

Si vous êtes une organisation, s il vous plaît partager ce document avec la personne responsable des médias sociaux ainsi qu avec d autres groupes.

Si vous êtes une organisation, s il vous plaît partager ce document avec la personne responsable des médias sociaux ainsi qu avec d autres groupes. BOÎTE D OUTILS POUR LES MÉDIAS SOCIAUX Si vous êtes une organisation, s il vous plaît partager ce document avec la personne responsable des médias sociaux ainsi qu avec d autres groupes. DANS CETTE BOÎTE

Plus en détail

Présentation à l Autorité des marchés financiers. Offre d assurance par Internet au Québec

Présentation à l Autorité des marchés financiers. Offre d assurance par Internet au Québec Présentation à l Autorité des marchés financiers Offre d assurance par Internet au Québec Par l Association canadienne des institutions financières en assurance Mai 2012 Au sujet de l ACIFA L ACIFA a été

Plus en détail

Programme de licences multipostes pour entreprises

Programme de licences multipostes pour entreprises Programme de licences multipostes pour entreprises Aperçu Le Programme de licences multipostes facilite la recherche, l achat en gros et la distribution d apps au sein de votre organisation. Que vos employés

Plus en détail

Mettre en place sa plateforme de veille avec Netvibes

Mettre en place sa plateforme de veille avec Netvibes Mettre en place sa plateforme de veille avec Netvibes Karine Pasquier 6 mai 2011 HEG, Genève 1 Sommaire 1. Introduction... 3 1.1 Qu est-ce que c est... 3 1.2 A quoi ça sert pour la veille?... 3 1.3 Netvibes

Plus en détail

Comment utiliser les Réseaux Sociaux à des fins de conservation

Comment utiliser les Réseaux Sociaux à des fins de conservation Comment utiliser les Réseaux Sociaux à des fins de conservation Formation Web présentée par Diane Bourque Spécialiste Web : WordPress, Réseaux Sociaux et Formation Web le 4 avril 2014, Dans le cadre des

Plus en détail

Guide d utilisation de Symbaloo

Guide d utilisation de Symbaloo Guide d utilisation de Symbaloo Qu est-ce que vous allez apprendre? Chapitre 1 Créer un webmix Chapitre 2 Caractéristiques de webmix Chapitre 3 Partager un webmix v Gagnez du temps v Gérez vos ressources

Plus en détail

Guide de l utilisateur

Guide de l utilisateur Votre contact: pedago@edumedia-sciences.com Guide de l utilisateur Votre établissement vient de s abonner à edumedia. Ce document est là pour vous aider dans la prise en main des ressources du site www.edumedia-sciences.com

Plus en détail

Du référencement naturel au social marketing. Janvier 2010 Salon e-marketing

Du référencement naturel au social marketing. Janvier 2010 Salon e-marketing Du référencement naturel au social marketing Janvier 2010 Salon e-marketing > Nous, qui sommes devant vous Identité SAS au capital de 132 000 euros Siège sociale à Nantes et bureaux à Paris 17 consultants

Plus en détail

Comité aviseur sur les mesures de performance en médias numériques À DES FINS DE DISCUSSION

Comité aviseur sur les mesures de performance en médias numériques À DES FINS DE DISCUSSION FONDS DES MÉDIAS DU CANADA Comité aviseur sur les mesures de performance en médias numériques Date : Le 28 juin 2011 Présentatrices : C. Briceno et J. Look À DES FINS DE DISCUSSION OBJET : Indicateurs

Plus en détail

MAÎTRISER LE CHANGEMENT RECRUTER DIFFÉREMMENT

MAÎTRISER LE CHANGEMENT RECRUTER DIFFÉREMMENT emploisinfirmieres.com emploisprofessionnelsensante.com emploisenmedecine.com emploisendentisterie.com emploisenpharmacie.com MAÎTRISER LE CHANGEMENT RECRUTER DIFFÉREMMENT emploisenactuariat.com emploisencomptabilite.com

Plus en détail

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire Guide du programme Juin 2008 Attributs du diplômé de la Colombie-Britannique Au cours de consultations qui se sont échelonnées sur toute une année dans l ensemble de la province, des milliers de citoyens

Plus en détail

Concilier la stratégie avec les outils TIC pour l observation des élections et le plaidoyer

Concilier la stratégie avec les outils TIC pour l observation des élections et le plaidoyer Concilier la stratégie avec les outils TIC pour l observation des élections et le plaidoyer Académie WAEON : Monrovia, Liberia 23 27 avril 2012 Présenté par Michael McNulty, NDI 1 Vue d ensemble La stratégie

Plus en détail

DIGITAL MINDS. Chapitre 7, Les médias sociaux. 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web. 2014 WSI. All rights reserved.

DIGITAL MINDS. Chapitre 7, Les médias sociaux. 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web. 2014 WSI. All rights reserved. DIGITAL MINDS 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web Chapitre 7, WSI We Simplify the Internet Leader mondial en Stratégie Marketing sur Internet Siège social, Toronto, Canada Présent dans plus

Plus en détail

Je participe à la société branchée

Je participe à la société branchée Formation Internet : Je me familiarise avec la navigation sur le Web Cahier d exercices et d activités 2 Je participe à la société branchée Programme ordinateur de Je Passe Partout / Document produit dans

Plus en détail

Liens utiles Le Web 2.0 Par où commencer?

Liens utiles Le Web 2.0 Par où commencer? LES MÉDIAS SOCIAUX, EN GÉNÉRAL Micheline Bourque http://www.michelinebourque.com/ Réseau de veille en tourisme Comment mesurer le ROI des médias sociaux http://veilletourisme.ca/2010/05/06/comment-mesurer-le-roi-des-medias-sociaux/

Plus en détail

SOMMAIRE. AVRIL 2013 TECHNOLOGIE ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES

SOMMAIRE. AVRIL 2013 TECHNOLOGIE ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES AVRIL 2013 TECHNOLOGIE ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES Faits saillants du sondage 2 Contexte et méthode de sondage 3 Profil des répondants 3 Investissements

Plus en détail

Etapes Caractéristiques Warmshowers CouchSurfing Servas Adresses

Etapes Caractéristiques Warmshowers CouchSurfing Servas Adresses Etapes Caractéristiques Warmshowers CouchSurfing Servas Adresses http://fr.warmshowers.org/ http://www.couchsurfing.org http://www.servas-france.org/ sites logo Aucun - représentation du globe terrestre

Plus en détail

L impératif des gains de productivité

L impératif des gains de productivité COLLOQUE ANNUEL DE L ASDEQ MONTRÉAL Plan de présentation Montréal, 9 décembre 9 L impératif des gains de productivité Partie L importance de rehausser notre productivité La diminution du bassin de main-d

Plus en détail

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des compagnies d assurance Alliance Fujitsu-salesforce.com

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des compagnies d assurance Alliance Fujitsu-salesforce.com Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des compagnies d assurance Alliance Fujitsu-salesforce.com Pourquoi Fujitsu? - Fujitsu est une grande société qui a réussi à l échelle mondiale...

Plus en détail

p@rents! La parentalité à l ère du numérique. Les outils à destination des parents

p@rents! La parentalité à l ère du numérique. Les outils à destination des parents p@rents! La parentalité à l ère du numérique. Les outils à destination des parents blogs? contrôle parental? chats? sites sensibles? téléphonie mobile? jeux violents? spyware? SOMMAIRE 1. sécuriser son

Plus en détail

1. Logiciel ERP pour les PME d ici... 3 2. Technologies Microsoft... 4 3. Modules disponibles... 5 3.1. Finance... 5 3.2. Analyses & BI... 6 3.3.

1. Logiciel ERP pour les PME d ici... 3 2. Technologies Microsoft... 4 3. Modules disponibles... 5 3.1. Finance... 5 3.2. Analyses & BI... 6 3.3. 1. Logiciel ERP pour les PME d ici... 3 2. Technologies Microsoft... 4 3. Modules disponibles... 5 3.1. Finance... 5 3.2. Analyses & BI... 6 3.3. Vente et marketing... 7 3.3.1. Gestion de la relation Client

Plus en détail

PARTAGER UN ANNUAIRE COLLECTIF DE SIGNETS AVEC DEL.ICIO.US

PARTAGER UN ANNUAIRE COLLECTIF DE SIGNETS AVEC DEL.ICIO.US PARTAGER UN ANNUAIRE COLLECTIF DE SIGNETS AVEC DEL.ICIO.US Introduction Pourquoi utiliser DEL.ICIO.US? Cet outil permet à plusieurs personnes de partager la même liste de sites favoris et ce sur n importe

Plus en détail

ATELIER WSI Stand 07

ATELIER WSI Stand 07 ATELIER WSI Stand 07 Remplacer un site obsolète par un site de Génération 5 Marie-Alix AGEZ : Directrice de l agence WSI de Rueil-Malmaison Tél : 01 47 14 19 48 / 06 78 14 13 32 WSI, premier réseau mondial

Plus en détail

LE MARKETING WEB ET LES RÉSEAUX SOCIAUX : LES NOUVEAUX LEVIERS DE BUSINESS PROXIMEETING AIXE SUR VIENNE

LE MARKETING WEB ET LES RÉSEAUX SOCIAUX : LES NOUVEAUX LEVIERS DE BUSINESS PROXIMEETING AIXE SUR VIENNE LE MARKETING WEB ET LES RÉSEAUX SOCIAUX : LES NOUVEAUX LEVIERS DE BUSINESS PROXIMEETING AIXE SUR VIENNE MARKETING WEB & INNOVATION Le média : Internet et ses évolutions techniques et d usages Webmarketing?

Plus en détail

Info-commerce : Incertitude économique mondiale

Info-commerce : Incertitude économique mondiale Info-commerce : Incertitude économique mondiale avril 2012 Panel de recherche d EDC Résultats du sondage de février 2012 Faits saillants Même si les É.-U. restent une importante destination commerciale,

Plus en détail

La reconnaissance de plaques d immatriculation qui vous facilite la tâche. Solutions innovatrices

La reconnaissance de plaques d immatriculation qui vous facilite la tâche. Solutions innovatrices La reconnaissance de plaques d immatriculation qui vous facilite la tâche Solutions innovatrices AutoVu MC est le système de reconnaissance automatique de plaques d immatriculation sur IP du Security Center,

Plus en détail

Pour débuter sur LinkedIn

Pour débuter sur LinkedIn Pour débuter sur LinkedIn Ça sert à quoi? Remplir son profil Développer et réseauter 1 LinkedIn, ça sert à quoi 1. Communication externe Oubliez les adresses courriel erronées, les CRM et les applications

Plus en détail

MIEUX APPREHENDER LE VOCABULAIRE DU WEB ET DE L E-TOURISME

MIEUX APPREHENDER LE VOCABULAIRE DU WEB ET DE L E-TOURISME MIEUX APPREHENDER LE VOCABULAIRE DU WEB ET DE L E-TOURISME back office e-tourisme hébergeur internet base de données navigateur médias sociaux blog mentions légales e-commerce cahier des charges newsletter

Plus en détail