Mon dossier citoyen 2.0. Rapport de veille Présenté à Services Québec

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mon dossier citoyen 2.0. Rapport de veille Présenté à Services Québec"

Transcription

1 Mon dossier citoyen 2.0 Rapport de veille Présenté à Services Québec Mars 2012

2 Le CEFRIO Le CEFRIO est un centre facilitant la recherche et l innovation dans les organisations, à l aide des technologies de l information et de la communication (TIC). Il regroupe plus de 150 membres universitaires, industriels et gouvernementaux ainsi que 60 chercheurs associés et invités. Sa mission : contribuer à faire du Québec une société numérique, grâce à l usage des technologies comme levier de l innovation sociale et organisationnelle. Le CEFRIO en tant que centre de liaison et transfert réalise, en partenariat, des projets de recherche-expérimentation, d enquêtes et de veille stratégique sur l appropriation des TIC à l échelle québécoise et canadienne. Ces projets touchent l ensemble des secteurs de l économie, tant privé que public. Les activités du CEFRIO sont financées à près de 64 % par ses propres projets et à 36 % par le ministère du Développement économique, de l Innovation et de l Exportation, son principal partenaire financier. PRINCIPAL PARTENAIRE FINANCIER DU CEFRIO Mon dossier citoyen 2.0 Services Québec a fait appel au CEFRIO afin de mener une étude d opportunités sur l usage et l intégration des fonctionnalités offertes par les médias sociaux dans Mon dossier citoyen et, plus largement, dans le portail gouvernemental de services. Le présent rapport fait état de la veille effectuée dans le cadre de ce mandat. Équipe de projet CEFRIO : Raphael Danjou, directeur de la veille stratégique Recherche, analyse et rédaction du rapport Josée Beaudoin, vice-présidente Montréal Julia Gaudreault-Perron, chargée de projet Pour tout renseignement concernant le projet, veuillez communiquer avec le CEFRIO aux coordonnées ci-dessous : Québec Siège social 888, rue Saint-Jean, bureau 575 Québec (Québec) G1R 5H6 Téléphone : Télécopieur : Courriel : Montréal 550, rue Sherbrooke Ouest Tour Ouest, bureau 471 Montréal (Québec) H3A 1B9 Téléphone : Télécopieur : Site Internet : CEFRIO 2012, tous droits réservés. L information contenue dans ce document ne peut être utilisée par une tierce partie, à moins d une autorisation écrite du CEFRIO. 2

3 Table des matières Introduction Les administrations les plus avancées Singapour Les administrations dans la moyenne Angleterre Australie, New South Wales, Queensland et Victoria Canada, Ontario et Colombie-Britannique États-Unis, Indiana et Californie Finlande Hong Kong Suède Des administrations en retard France Nouvelle-Zélande Pays-Bas Résumé des meilleurs pratiques Constat Pistes innovantes Compléments Conclusion

4

5 Introduction Services Québec, souhaitant poursuivre sa réflexion en matière d utilisation des médias sociaux, a fait appel au CEFRIO et à son réseau de chercheurs afin de mener une études d opportunités sur l usage et l intégration des fonctionnalités offertes par les médias sociaux dans Mon dossier citoyen et, plus largement, dans le portail gouvernemental de services. Un balisage des initiatives similaires d autres organisations publiques québécoises, canadiennes ou internationales était donc nécessaire afin de recenser, dans la réalité, comment les administrations ont su adopter les outils du Web 2.0. Le défi principal d un tel projet, cependant, réside dans le fait que peu d administrations se sont lancées dans des projets du type Web ou trop récemment - pour récolter assez d expériences fructueuses. Dix-sept organisations représentatives ont donc été ciblées selon différents critères : avancée technologique, innovation sociale, publication récurrente, historique en gouvernement électronique, position géographique. Le CEFRIO a donc étudié, testé et décortiqué les cas de ces administrations avant d effectuer un classement, organisé en trois parties selon leur degré d avancement dans l utilisation des fonctionnalités 2.0. Pour le lecteur, il est important de distinguer le concept de guichet unique (un seul portail Internet pour l ensemble des services, comme en Nouvelle-Zélande, Australie, États-Unis, Ontario) de celui du dossier citoyen (fusion de tous les dossiers en un seul lieu pour effectuer ses transactions et contacter l ensemble des ministères, comme en France, Hong-Kong ou Singapour), afin de bien comprendre la portée et la limite que peut avoir l ajout de fonctionnalités Web 2.0 aux services en ligne. 5

6

7 1- Les administrations les plus avancées Résumé 1.1- Singapour Singapour est en train de construire un portail centralisant de manière simple, intuitive et parfaitement intégrée tout l information gouvernementale nécessaire à ses citoyens. Cependant, sa stratégie Web 2.0 ne se situe pas dans le service mais bien dans le dialogue avec les citoyens, la plupart de ses innovations se trouvant sur le portail de discussion «Your Say» : un endroit pour écouter, mais surtout pour répondre aux citoyens. La vision de Singapour en matière d amélioration de prestation en ligne est d intégrer l ensemble des services dans une perspective «clients» 1. Ainsi, pour Singapour, la coopération entre les institutions gouvernementales, le dossier citoyen et l identifiant unique font tous partie de la même expérience : les services centrés sur l utilisateur. Pour aller plus loin dans cette vision centralisatrice, Singapour est en train de créer le site ecitizen 2 : en cours de développement et de test par le public, il n offre sur sa page d accueil qu un lien du type Web 2.0 : «Feedback». Situé à droite sur toutes les pages, cela montre la volonté du gouvernement de dialoguer et de recevoir un retour d opinion, et pas seulement sur le site en construction, car ce même type de bouton contact était déjà présent sur l ancien site sous forme d un «Rate Our Website» (voir plus bas à ce sujet). 1 &NRNODEGUID={64D E84-4F62-AB91- AFC73EBB6F10}&NRORIGINALURL=%2fSingapore_egov%2feGov_Masterplans%2f&NRCACHEHINT= Guest#definedpart1 2 7

8 Le portail alpha, à travers ses eservices, offre notamment un lien vers le microsite «Your Say 3» : une plateforme reprenant l idée de REACH, destinée à stimuler la participation et le dialogue avec les citoyens. 3 8

9 Your Say propose d avoir accès au compte Twitter, aux pages Facebook et Flickr (reprise aussi plus bas dans la Gallery), à la chaine YouTube REACHSingapore (reprise aussi plus bas dans le Vodcast), aux fils RSS, aux contacts courriel et SMS, à des Vodcast, Podcast et Gallery, ainsi qu à un bouton et un formulaire (identiques) pour réagir (feedback). Outre le formulaire de feedback, le site propose deux moyens de collecte libre des opinions : un blogue (Blog Us. Par exemple, un article d un citoyen anonyme «Guest» sur les mensonges des compagnies d assurance) et un forum (Discussion Forum. Par exemple, une discussion sur la pertinence d un article réglementaire pointu). Plus intéressant encore est le fameux TALK ABUZZ, qui fournit un instantané des sujets discutés les plus chauds (Snapshots of Hot Issues. Par exemple, un article faisant état de la préoccupation des Singapouriens suite à des attaques de gangs de rue) mais aussi et surtout le top 5 des réponses de l administration (Replies to Feedback. Par exemple, un article expliquant les réglementations touchant les habitations). Le secret? Les «Public Consultations» avec lesquelles REACH a réellement décollé en 2009, stimulant une véritable discussion constructive du gouvernement vers le citoyen (G2C) mais aussi de citoyens à citoyens (C2C), et qui ont graduellement ferré l intérêt des citoyens en fournissant des réponses et des actions à leurs préoccupations. Depuis sa création, la participation citoyenne sur REACH a augmenté de 300 %. Le site en construction alpha.ecitizen possède une version officielle développée en 1999 et qui, bien que n ayant pas été mise à jour depuis fin 2011, reste opérationnelle. Organisé par thèmes (Culture, Recreation & Sports, Defence & Security, Education, Learning & Employment, Family & Community Development, Health & Environment, Housing, Transport & Travel), le site propose également des sous-évènements de vie. Par exemple, en dessous de «Family & Community Development» sont proposés des aides en cas de décès, de violence conjugale ou de problèmes financiers. À noter en particulier le bouton «Rate our Website» qui est également repris dans la version alpha sous forme de «Feedback», et qui ouvre une fenêtre de sondage en trois points : contenu facile à comprendre? Pertinent? Êtes-vous satisfait de ces informations? 9

10 Singapour propose également un dossier citoyen MYeCitizen 4, qui offre principalement des alertes personnalisées par SMS et courriel. Pas d utilisation des fonctions du type Web 2.0 ici. Bien que localisés principalement sur le site de discussion du gouvernement singapourien, les médias sociaux font bien partie de la stratégie de développement, comme le présente son Government Social Media Directory 5. Actuellement en béta, et géré par le Ministry of Information, Communications and the Arts, le site se veut principalement un lieu regroupant les initiatives du type Web 2.0 des différents ministères et organismes (Pages Facebook, Chaînes YouTube, comptes Twitter et Flickr, etc.) avec leur panoplie d outils de partage sur les médias

11 sociaux. La recherche d initiatives peut se faire de trois manières : menus déroulants, moteur de recherche et nuage de mots-clefs. À noter enfin, dans la stratégie du egovernment, le service OneMap 6 : une plateforme qui fournit des informations géolocalisées 7. Pas moins de 18 ministères et organismes se sont regroupés pour créer cette base commune de services permettant aux utilisateurs de repérer sur une carte les sujets d intérêt dans leur environnement immédiat : musées, centres de loisir, garderies, parcs ou terrains de sports et de trouver la route pour y arriver ;

12

13 2- Les administrations dans la moyenne Résumé 2.1- Angleterre L Angleterre est probablement le plus avancé des gouvernements cités dans cette section, grâce à son portail unique de services intégrés aux citoyens, comparable à celui que Singapour est en train de développer. Son utilisation du Web 2.0, cependant, se limite à des vidéos tutoriels et à des liens de partage sur les réseaux sociaux. Le portail unique https://www.gov.uk/ a été lancé en début d année 2012 au Royaume-Uni pour centraliser l ensemble des services, de manière totalement transparente pour les citoyens. Encore en période de tests et d améliorations, ce portail ne propose pas d utilisations du Web 2.0 à part des vidéos tutoriels offertes en bonne place sur chacune des pages du site, comme par exemple en cas de décès 8 : 8 https://www.gov.uk/after-a-death/overview 13

14 L encart en haut à gauche offre un lien vers une vidéo YouTube, intégrée dans la page 9 : Ce portail BETA sera probablement encore amélioré au fil du temps, le site de services officiel restant encore DirectGov 10. Les médias sociaux y sont présents en bas de chaque page pour proposer aux internautes d enregistrer un marque-page via Facebook, Twitter, Delicious, StumbleUpon et Reddit. En dehors de cela, les seules applications proposées concernent des fils RSS auxquels s abonner et une page de vidéos tutoriels par thèmes, dont un lien vers la chaîne YouTube de DirectGov. 9 https://www.gov.uk/after-a-death/video

15 Résumé 2.2- Australie, New South Wales, Queensland et Victoria L Australie, réputée pour son écoute, a bien intégré les médias sociaux à ses pages de services pour permette aux citoyens de suivre sur diverses plateformes, au gré de leurs envies, les ministères et organismes, mais aussi de partager des liens avec d autres internautes. Il n y a cependant pas encore vraiment de dialogue instauré dans les services. L Australie a également travaillé sur l amélioration de ses points de services avec son programme intitulé «Australian Government Online Service Point (AGOSP) 11» permettant aux citoyens internautes et aux entreprises de parcourir tous les sites gouvernementaux en ne s enregistrant qu une seule fois, d y trouver l ensemble des formulaires en ligne dont ils peuvent avoir besoin, pré-remplis, et de consulter centralement les messages les concernant, émanant du gouvernement. Ce programme, aussi appelé «Dites-le nous une seule fois (Tell Us Once) 12» est budgété pour à 2,3 millions de dollars. Le gouvernement est présent sur tous les médias sociaux populaires 13, chaque ministère ou organisme ayant sa propre chaine YouTube, son blogue ou ses photos Flickr... Il n en fait cependant pas une utilisation très innovante en termes de dialogue et d échange

16 Note : une initiative australienne dédiée à l écoute des médias sociaux sera présentée en section 4 «Recommandations et propositions théoriques», mais elle ne fait pas partie intégrante de l offre de services aux citoyens, raison pour laquelle nous ne la détaillons pas ici. On retrouve un peu la même chose en New South Wales 14, à moins grande échelle, la province proposant d aimer et de partager ses pages à travers les médias sociaux : Dans le Queensland 15, outre une présence sur (presque) tous les médias sociaux, le gouvernement du Queensland propose aux citoyens de juger la pertinence des pages présentées et de partager ces pages selon divers médias sociaux :

17 Cependant, lorsqu on atteint la page des évènements de vie dans le territoire du Queensland, les médias sociaux disparaissent 16, pour réapparaitre en tout petit en bas des pages spécifiques : Au sein du gouvernement de Victoria 17, qui compte quand même parmi les territoires les plus actifs pour le travail et la famille (Melbourne), on ne retrouve aucune application des médias sociaux dans tout ce qui a trait aux évènements de vie

18 Résumé 2.3- Canada, Ontario et Colombie-Britannique Ayant développé très récemment sa politique d encadrement du Web 2.0 au gouvernement, le Canada n utilise pas encore vraiment les médias sociaux en dehors du fait de pousser de l information. On retrouve la même utilisation en Ontario, et c est en Colombie-Britannique qu un effort est fait pour partager plus d information en mode 2.0. Services Canada 19 explique sur ses pages qu il diffuse sur les sites de médias sociaux de l information qui appuie les différents programmes, politiques et services de Service Canada, notamment : des détails sur les programmes; des dates et des échéances; des mises à jour et des notifications; des renseignements et des conseils; des marches à suivre. Il précise cependant : «Nous apprécions les commentaires et les questions sur le contenu que nous affichons sur les sites de médias sociaux, mais malheureusement, nous ne sommes pas en mesure de répondre individuellement à chacun des messages.» Ainsi, à part un lien vers Twitter, Services Canada n offre rien. On retrouve le même modèle chez Service Ontario 20, où Twitter est offert aux résidents pour suivre les nouvelles poussées, ainsi qu un bouton j aime / j aime pas. 18http://online.justice.vic.gov.au/CA2574F700805DE7/HomePage?ReadForm&1=Home~&2=~&3= ~

19 BC Services, historiquement plus innovant en Web 2.0 au gouvernement, offre effectivement à l internaute de nombreux liens, l ensemble du bas de page du portail étant réservé aux médias sociaux 21 : On retrouve sur ces médias un grand nombre de ministères et organismes qui ont leur page Facebook et Flickr, leur compte Twitter, leur chaine YouTube et leur blogue, ainsi que de nombreux fils RSS pour pousser de l information. La page Facebook de ServiceBC 22 par exemple, offre le commentaire et le j aime/j aime pas, mais dans les faits, seul ServiceBC se félicite lui-même (Service BC What a great idea!!!!) ou l est par d autres ministères et organismes voisins (Healthy Families BC aime ça.) Les médias sociaux sont en fait plutôt proposés aux internautes pour partager de l information et rester connectés avec le gouvernement provincial 23. Résumé 2.4- États-Unis, Indiana et Californie Les États-Unis se présentent comme pionniers dans la mise en place de nouvelles pratiques et sont souvent les premiers à sortir les guides d utilisation à l attention de leurs ministères. Le fédéral, fait une utilisation ciblée des médias sociaux, en répondant aux citoyens dans son blogue, mais les gouvernements de l Indiana ou de la Californie mettent aussi beaucoup en avant les médias sociaux pour ouvrir le partage et le dialogue avec les citoyens, privilégiant ainsi la qualité du contact sur la quantité

20 Lieu de rassemblement pour tous les citoyens, entreprises et gouvernements, USA.gov est un portail d information pas encore totalement intégré, mais bien unique dans le sens où chacun peut y trouver de l information à partir de cet unique point de départ. On observe en bas de page une panoplie de médias sociaux destinés à marquer et partager les pages. Les services aux citoyens 24, proposent également le même type de partage. Même si la présentation diffère légèrement d une page à l autre, il suffit d ouvrir «plus d options» pour se rendre compte que usa.gov propose pas moins de 316 applications du type Web 2.0, mais qui restent des outils de partage et de nouvelles, jamais de transactions. Pour usa.gov, l interaction s effectue par le biais de son blogue sur lequel le gouvernement propose aux citoyens de poser leur question, de manière centralisée : Il choisit ensuite des sujets ou billets déposés et offre une réponse construite, tout en profitant de l occasion pour réitérer la politique du gouvernement en termes de modération :

21 En se promenant d un ministère à l autre, on reconnait l importance d afficher une présence sur les médias sociaux, mais pas toujours avec des logos très à jour 25 :

22 Aux États-Unis, l Office of Citizen Services 26, qui dépend de l US General Services Administration (GSA), a pour unique mission de fournir de l information. Outre ses qualités de conseil technique et stratégique auprès des autres ministères, l Office assure lui-même une présence dans les médias sociaux afin de délivrer en direct ses informations par l intermédiaire de son Federal Citizen Information Center 27 : un centre dédié au public, qui diffuse ses informations sous forme de publications papier, de réponses téléphoniques et de dialogues par Internet. Le Federal Citizen Information Center est responsable de la cohérence de l information diffusée sur tous les canaux (USA.gov, gobiernousa.gov, Blog.USA.gov, Publications.USA.gov, kids.gov, Facebook, Twitter, Scribd, YouTube, RSS feeds, alerts), donc y compris dans les médias sociaux. D une manière générale, l US General Services Administration (GSA), dont dépend le Federal Citizen Information Center, encadre cette politique d initiatives en médias sociaux 28 : Il est intéressant de noter que, en tant qu organisme exemplaire, son compte Facebook est un fourre-tout, ou tout le monde peut exprimer ses opinions mais avec de rares retours de la part du gouvernement, probablement justifié par le niveau des commentaires qui ne sont pas modérés, ce qui ne motive pas les autres internautes à participer (exemples : «Religion of any kind does not belong in government. It not for all the people or by all the people». Ou encore «My names are Adujelewu Segun Seun,I receive an message on my which says I won visa lottey, bt I don't understand. Please kindly put me through. Thanks. My phone nos are: , , Adujelewu Segun Seun from Lagos Nigeria»)

23 Le compte Twitter reprend les annonces du gouvernement, la chaine YouTube aborde par thèmes les sujets touchant les citoyens et les entreprises, le compte LinkedIn offre des informations professionnelles et Flickr présente des photos à propos du ministère. Les médias sociaux sont donc bien évidemment présents pour assurer le dialogue, mais encore une fois principalement sous forme de partage d informations ; un dialogue quasi-unilatéral : Une des grandes forces de l US General Services Administration (GSA), cependant, dans son rôle d encadrement, est d offrir aux autres ministères et organismes une solution clef en main pour leur permettre de rejoindre «personnellement» leur public spécifique grâce à USA Contact 29. Le GSA anime également un réseau fédéral d information, le Government Contact Center Council (G3C) 30, qui permet d échanger et de rester à jour sur les meilleures pratiques dans l usage des technologies et des outils de communication d urgence. Une grande volonté d application généralisée des médias sociaux, mais, à part chez usa.gov, encore peu d application transactionnelle, donc. Les États-Unis sont pourtant pionniers dans l implantation de nouveaux outils au sein des ministères et organismes. Ils ont publié par exemple un guide sur «comment utiliser stratégiquement les médias sociaux au sein du gouvernement fédéral» avec une vidéo très bien faite et facile à regarder 31. Ils ont aussi émis un «Guide des meilleures pratiques dans l usage de Flickr au sein du gouvernement 32», où ils expliquent comment Flickr peut être utilisé pour : Montrer les activités des ministères en photos et en vidéos ; Engager une conversation avec son public ; Améliorer le contenu de l information disponible avec des images ; Permettre au public de consulter ou télécharger du contenu plus facilement. De plus, le président Obama lui-même assure une présence sur les médias sociaux, qu il utilisait encore récemment pour dialoguer avec les citoyens, sur la plateforme Google+ (President Obama Hangs Out With America 33 ) Pour faire suite à cet aspect fédéral, il est intéressant de présenter le cas de l Indiana 34, qui a décidé de mettre en premier, tout en haut de sa page d accueil, les services de contact et de partage du type Web 2.0, avec des boutons aux couleurs brillantes : Federal-Government/

24 On y trouve dans l ordre : Suggest a link Subscribe (news & newsletter) Find Agency/Person Rate this page RSS Feeds Twitter YouTube Transparency portal QR Codes Help Outre la possibilité de partager et de donner une note aux pages ou à l information trouvée, il est aussi possible de suggérer un lien intéressant au gouvernement. À noter également que le contact sous forme de courriel est disposé en premier, montrant l idée du site et le message qu il diffuse : «contactez-nous!» L État de Californie 35 propose également une page d accueil épurée avec l offre de médias sociaux au centre :

25 À noter que, comme l Indiana, le site californien propose notamment une page de QRCodes 36 menant directement aux sites mobiles des différents ministères et organismes : Ce qui marque également son originalité est de proposer une California Gadget Gallery 37 : ces gadgets ou widgets sont des applications qui ont été développées par l État et qui peuvent être copiées et présentées sur le site web ou le blogue de celui qui veut les adopter. On y trouve notamment un optimisateur de déplacements, des offres de bénévolat géolocalisé, des alertes et des nouvelles poussées depuis divers ministères. À noter enfin, toujours en Californie mais dans un autre département, le department of consumer affairs 38, l ajout de deux boutons qui peuvent être intéressants à considérer : un bouton spécial pour les personnes présentant des incapacités, incitant celles-ci à communiquer directement avec le département pour éclaircir certains points, et un outil de traduction automatique Google Translate

26 Résumé 2.5- Finlande La Finlande offre une utilisation limitée des médias sociaux, ciblée sur le marquage des pages. Les services aux citoyens de la Finlande, intitulés Suomi 39, font une utilisation des médias sociaux qui se limite au partage des pages visitées, mais sur de nombreux supports. Ils proposent cependant aux citoyens de partager leurs idées avec le gouvernement en remplissant un formulaire en ligne après avoir cliqué sur le bouton «Contribute your ideas!» : La Finlande offre aussi un dossier citoyen 40 qui permet à l utilisateur de se créer des alertes (courriels et SMS) et de recevoir des courriels du gouvernement. Un bouton intéressant «Acknowledge receipts of documents» oblige l utilisateur à cliquer, et donc de certifier avoir bien reçu le message, avant de pouvoir le consulter https://asiointitili.suomi.fi/ 26

27 Le système fournit également un historique des actions et transactions, mais pas d utilisation des médias sociaux à ces effets. Résumé 2.6- Hong Kong Hong Kong a choisi YouTube comme outil privilégié de communication en mode Web 2.0, et propose quelques autres médias sociaux pour partager des liens. Le gouvernement de Hong-Kong a créé MyGovHK 41 : un dossier intégré pour les citoyens qui, depuis décembre 2010, permet au public un accès en ligne personnalisé et intégré à l'information et aux services gouvernementaux. Après avoir créé leur propre dossier MyGovHK sécurisé, les utilisateurs peuvent générer des raccourcis vers les services en ligne qu ils utilisent le plus, établir quelle information gouvernementale ils souhaitent recevoir et demander à être avertis (dans la section «My Messages») de la réception de rappels ou d alertes. Les usagers peuvent aussi se servir de leur dossier pour dresser la liste des choses qu ils ont à faire et consulter la météo locale. Dans les mois à venir, le dossier MyGovHK d un citoyen lui permettra également de réserver des livres à la bibliothèque, de payer sa taxe d eau, de prendre des rendez-vous chez le médecin, de s inscrire à des fils RSS et de se faire une idée de la circulation sur le trajet qu il emprunte. Hong Kong a mis de gros efforts sur le visuel, offrant aux futurs utilisateurs du dossier intégré un tutoriel vidéo très bien fait, présenté étapes par étapes : View the demo for MyGovHK

28 Il a également créé des vidéos YouTube 43 amusantes pour stimuler l adoption des trucs et astuces de MyGogHK, qui se retrouvent aussi sur la chaine YouTube du gouvernement 44. D une manière générale, les médias sociaux sont bien présents, sur chaque page détaillant une procédure ou un programme. S y trouvent alors des liens de partage par les médias sociaux (dont un blogue communautaire), et la possibilité d envoyer un courriel pour faire part au gouvernement de ses commentaires. Mais en dehors de cela, un test effectué sur le dossier intégré de mygovhk 45 permet de voir que le Web 2.0 n est pas exploité dans le transactionnel, ou un peu si on inclut les fils RSS :

29 Coordonnées pour l exemple test : Identifiant : GeorgeAppletown Nickname : Georgie MDP : Ifguk001 Date secrète : Résumé 2.7- Suède La Suède mise sur les blogues pour communiquer à l ère du Web 2.0 et s est défait de son compte Twitter au profit des citoyens. Le cas de la Suède ne correspond pas du tout au modèle développé par Services Québec : son site officiel sweden.se regroupe tous les profils : citoyens, entreprises, visiteurs ; il offre plusieurs services et liens ; mais pas de dossier citoyen. Son côté intéressant, cependant, est de mettre l emphase sur les blogues 46 pour communiquer avec le citoyen, et même généralement en laissant le citoyen s y exprimer à sa place. On peut noter à cet effet, dans cet même esprit, le cas de son compte Twitter et le fait d en avoir remis les clefs à la population un citoyen tenant le rôle chaque semaine

30 La Suède consacre cependant une page 48 au Web 2.0 en publiant des extraits choisis sur les réseaux sociaux

31 3- Des administrations en retard Résumé 3.1- France La France parait très en avance dans son implantation de guichet unique et de dossier citoyen mais a totalement exclu les outils du Web 2.0. La France a travaillé au développement de guichets uniques par Internet dans le cadre de sa Révision générale des politiques publiques en mars Le portail mon.service-public.fr s adresse notamment aux particuliers : 1,5 million de comptes sur «mon.service-public.fr 50» ont été créés depuis son ouverture officielle, en octobre Ce portail propose aux particuliers un identifiant et un mot de passe unique pour toutes les démarches administratives en ligne, un espace confidentiel de stockage des documents administratifs et de prise de notes, un suivi facilité des démarches avec des alertes paramétrables, ainsi que des informations personnalisées. Il est aussi l un des premiers sites publics entièrement accessibles aux malvoyants et disponibles depuis les appareils mobiles. Malheureusement, un test effectué sur le site permet de constater qu aucune utilisation du Web 2.0 n y est faite. Coordonnées pour l exemple test : Identifiant : GeorgeAppletown MDP : Ifguk001 Résumé 3.2- Nouvelle-Zélande Bien qu innovant dans son implantation du portail unique de services, la Nouvelle-Zélande n a pas encore inclus le Web 2.0 dans ses services aux citoyens. La Nouvelle-Zélande, à travers son projet de guichet unique impôts et prestations 51, souhaite que tous les citoyens passent par un seul site Internet pour leurs contacts avec le gouvernement, peu importe le service ou le département avec lequel ils désirent entrer en contact. Le département responsable du lien avec le citoyen est l agence du revenu 52, car il est celui qui entretient un échange constant à travers les impôts qu il prélève

INTERNET COMME SOURCE D INFORMATION AU QUÉBEC VOLUME 4 NUMÉRO 6 AVEC LA COLLABORATION DE

INTERNET COMME SOURCE D INFORMATION AU QUÉBEC VOLUME 4 NUMÉRO 6 AVEC LA COLLABORATION DE INTERNET COMME SOURCE D INFORMATION AU QUÉBEC VOLUME 4 NUMÉRO 6 AVEC LA COLLABORATION DE 2 2013, CEFRIO NETendances INTERNET COMME SOURCE D INFORMATION AU QUÉBEC TABLE DES MATIÈRES FAITS SAILLANTS... 5

Plus en détail

NOUVEAU SITE INTERNET Une vitrine dédiée à la qualité, la fierté et la passion

NOUVEAU SITE INTERNET Une vitrine dédiée à la qualité, la fierté et la passion NOUVEAU SITE INTERNET Une vitrine dédiée à la qualité, la fierté et la passion Par MARLÈNE RANCOURT, agente de communication, Communications et vie syndicale, PLQ Une série de boutons conduisent directement

Plus en détail

INNOVATION INITIER UNE DÉMARCHE DE LABORATOIRE VIVANT

INNOVATION INITIER UNE DÉMARCHE DE LABORATOIRE VIVANT INNOVATION INITIER UNE DÉMARCHE DE LABORATOIRE VIVANT FICHE D INTENTION MARS 2013 Propriété intellectuelle Les résultats des travaux de recherche réalisés par les chercheurs du projet demeureront la propriété

Plus en détail

La diffusion de l information juridique à l ère des réseaux sociaux Congrès du Barreau 2012

La diffusion de l information juridique à l ère des réseaux sociaux Congrès du Barreau 2012 La diffusion de l information juridique à l ère des réseaux sociaux Congrès du Barreau 2012 Luc Boulanger-Milot, Coordonnateur communications et ventes Société québécoise d information juridique (SOQUIJ)

Plus en détail

Les médias sociaux : Facebook et Linkedin. Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye

Les médias sociaux : Facebook et Linkedin. Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye Les médias sociaux : Facebook et Linkedin Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye Avant de commencer Veuillez S.V.P. tester votre matériel audio en utilisant l assistant d installation audio. Plan Qu

Plus en détail

Les réseaux sociaux à l UNIL

Les réseaux sociaux à l UNIL Réunion des webmasters Les réseaux sociaux à l UNIL lundi, 3 juin 13 1 2 Les réseaux sociaux à l UNIL lundi, 3 juin 13 «Comment allez-vous?» Enquête 2012 2 Les réseaux sociaux à l UNIL lundi, 3 juin 13

Plus en détail

Référencement Naturel Lien Sponsorisé Publicité (Display) E-Mailing (Newsletter) Médias Sociaux Marketing Viral Smart Phone Affiliation

Référencement Naturel Lien Sponsorisé Publicité (Display) E-Mailing (Newsletter) Médias Sociaux Marketing Viral Smart Phone Affiliation MEDIAS SOCIAUX Web Marketing > les principaux leviers SITE EDITEUR SITE MARCHAND SITE VITRINE SITE SERVICE Référencement Naturel Lien Sponsorisé Publicité (Display) E-Mailing (Newsletter) Médias Sociaux

Plus en détail

Campagne de Communication Prévisionnelle. Web Intelligence & Réputation Internet

Campagne de Communication Prévisionnelle. Web Intelligence & Réputation Internet Campagne de Communication Prévisionnelle Web Intelligence & Réputation Internet 1 Sommaire 1. Introduction... 3 2. Détail de la prestation de gestion de réputation online... 5 2.1 Sélection des mots, thématiques

Plus en détail

ANIMER UNE COMMUNAUTÉ CONSTRUCTION21

ANIMER UNE COMMUNAUTÉ CONSTRUCTION21 ANIMER UNE COMMUNAUTÉ CONSTRUCTION21 Les communautés en ligne sont des espaces d échange, de veille et de partage documentaire. En créant une communauté sur un sujet précis, vous vous posez en expert de

Plus en détail

QU EST-CE QU UN BLOGUE

QU EST-CE QU UN BLOGUE Conception Mathieu Brisson Pour plus d information Séverine Parent Conseillère pédagogique TIC - Q3076 - poste 6121 severine.parent@climoilou.qc.ca QU EST-CE QU UN BLOGUE Le blogue est un site web personnel,

Plus en détail

plan tactique des médias sociaux

plan tactique des médias sociaux plan tactique des médias sociaux plan tactique des médias sociaux Ce plan inclut les objectifs tactiques à suivre pour atteindre les buts suivants des médias sociaux : 1. Augmenter le nombre de prospects

Plus en détail

Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance

Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance LIVRE BLANC Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance Une vision détaillée des fonctions de CRM etde Gestion de Connaissances dansl environnement commercial actuel.

Plus en détail

LE GOUVERNEMENT EN LIGNE :

LE GOUVERNEMENT EN LIGNE : 2012 LE GOUVERNEMENT EN LIGNE : DES DÉFIS À L HORIZON VOLUME 3 - NUMÉRO 4 AVEC LA COLLABORATION DE table des matières FAITS SAILLANTS... 4 LA VISITE DES SITES WEB GOUVERNEMENTAUX : DES SIGNES DE STAGNATION...

Plus en détail

Les clés pour bâtir une stratégie gagnante avec le channel

Les clés pour bâtir une stratégie gagnante avec le channel CONTENT SYNDICATION E-COMMERCE INTEGRATION business integration BUSINESS INTELLIGENCE Les clés pour bâtir une stratégie gagnante avec le channel Automatiser la génération de leads, simplifier vos processus

Plus en détail

Quatre façons dont les entreprises peuvent utiliser les outils de publication sociale open source pour stimuler leurs activités

Quatre façons dont les entreprises peuvent utiliser les outils de publication sociale open source pour stimuler leurs activités Quatre façons dont les entreprises peuvent utiliser les outils de publication sociale open source pour stimuler leurs activités acquia.com +33 (0)1 79 97 25 70 +44 (0)1865 520 010 John Eccles House, Robert

Plus en détail

Guide de démarrage Débuter avec e-monsite Les termes spécifiques à e-monsite

Guide de démarrage Débuter avec e-monsite Les termes spécifiques à e-monsite Guide de démarrage Débuter avec e-monsite... page 2 Les termes spécifiques à e-monsite... page 2 Le manager... page 2 Les modules... page 3 Les widgets... page 3 Les plugins... page 4 Ajouter du contenu...

Plus en détail

Francine Thomas, Collaboratrice associée Vincent Tanguay, Vice-président, Québec, Innovation et Transfert 20 octobre 2011

Francine Thomas, Collaboratrice associée Vincent Tanguay, Vice-président, Québec, Innovation et Transfert 20 octobre 2011 Forum sur les réseaux sociaux Activité de la rentrée Association des étudiants de l'université du 3e âge Francine Thomas, Collaboratrice associée Vincent Tanguay, Vice-président, Québec, Innovation et

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION MÉDIAS SOCIAUX

POLITIQUE DE COMMUNICATION MÉDIAS SOCIAUX POLITIQUE DE COMMUNICATION MÉDIAS SOCIAUX RÉDIGÉ PAR LA DIVISION DES COMMUNICATIONS DE LA VILLE DE THETFORD MINES La présente politique de communication s adresse à toute personne qui désire utiliser ou

Plus en détail

Internet et prévention. Communiquer sur la santé sexuelle en direction des jeunes internautes

Internet et prévention. Communiquer sur la santé sexuelle en direction des jeunes internautes Internet et prévention Communiquer sur la santé sexuelle en direction des jeunes internautes Journées Annuelles de Santé Publique 1 décembre 2011 I- CONTEXTE : les jeunes français (15-24 ans) et Internet

Plus en détail

De l intérêt des Réseaux Sociaux pour i2n

De l intérêt des Réseaux Sociaux pour i2n De l intérêt des Réseaux Sociaux pour i2n Caen le 03/04/2015 Pascal RENAUD Stage Chef de projet marketing et conception de site «Face à la vulgarisation des réseaux sociaux et à l audience qu ils entraînent,

Plus en détail

Tourisme : cap vers le Web 2.0

Tourisme : cap vers le Web 2.0 Tourisme : cap vers le Web 2.0 Aujourd hui et Demain Orléans 27 novembre 2007 www.detente.fr p.viceriat@detente.fr Qu est est-ce que le Web 1.0? Le Web 1.0 est une manière simple et économique de mettre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CLIQUEZ, TROUVEZ, L IMMOBILIER EN TOUTE SIMPLICITÉ

DOSSIER DE PRESSE CLIQUEZ, TROUVEZ, L IMMOBILIER EN TOUTE SIMPLICITÉ CLIQUEZ, TROUVEZ, L IMMOBILIER EN TOUTE SIMPLICITÉ DOSSIER DE PRESSE SOAZIG GUILLOUX contact@ouhabiter.com soazig.ouhabiter www.facebook.com/ouhabiter twitter.com/ouhabiter 02 31 06 24 76 www.ouhabiter.com

Plus en détail

NORMES D OPÉRATION DES JEUX DU QUÉBEC Page 1 de 5 PG-3 - Normes d utilisation des médias sociaux Septembre 2011

NORMES D OPÉRATION DES JEUX DU QUÉBEC Page 1 de 5 PG-3 - Normes d utilisation des médias sociaux Septembre 2011 NORMES D OPÉRATION DES JEUX DU QUÉBEC Page 1 de 5 MISE EN CONTEXTE Les médias sociaux permettent aux gens de se réunir en ligne en fonction de leurs intérêts et de créer, partager ou prendre connaissance

Plus en détail

Comment installer wordpress. www.bxart.be wp niveau 1

Comment installer wordpress. www.bxart.be wp niveau 1 www.bxart.be wp niveau 1 Installation Introduction Wordpress est un CMS ce qui signifie : système de gestion de contenu (Content Management System). Il y a d autres CMS mais c est de loin le plus populaire.

Plus en détail

Créer une page Google+ Pro www.croissance- internet.com

Créer une page Google+ Pro www.croissance- internet.com Créer une page Google+ Pro Développer concrètement son activité grâce à Internet Créer une page Google + Pro Créer une page «Google pour les pros» vous permettra de vous rendre immédiatement visible pour

Plus en détail

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des détaillants Alliance Fujitsu-salesforce.com

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des détaillants Alliance Fujitsu-salesforce.com Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des détaillants Alliance Fujitsu-salesforce.com Pourquoi Fujitsu? Fujitsu est une grande société qui a réussi à l échelle mondiale... sans en

Plus en détail

Tutoriel à destination des responsables et modérateurs des groupes, clubs et promotions de TPA

Tutoriel à destination des responsables et modérateurs des groupes, clubs et promotions de TPA Tutoriel à destination des responsables et modérateurs des groupes, clubs et promotions de TPA Version 1 Mai 2015 Table des matières 1. Introduction... 1 2. Page principale des groupes... 2 3. Rubriques

Plus en détail

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment?

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Nemours 09 juillet 2015 Noémie Reynard Chargée de mission Tourisme et Développement Durable CCI Seine-et-Marne Direction Commerce-Tourisme Etre visible sur

Plus en détail

CRM pour le marketing

CRM pour le marketing CRM pour le marketing Créer l information, solliciter, séduire et retenir les clients de manière rentable Intégrés à Maximizer, les outils de marketing vous permettent simplement et efficacement de planifier,

Plus en détail

L état du Québec numérique en 2015 : des Québécois très branchés, mobiles et actifs sur les réseaux sociaux

L état du Québec numérique en 2015 : des Québécois très branchés, mobiles et actifs sur les réseaux sociaux L état du Québec numérique en 2015 : des Québécois très branchés, mobiles et actifs sur les réseaux sociaux Printemps des réseaux sociaux 14 avril 2015 Guillaume Ducharme Directeur des communications et

Plus en détail

Félicitation, votre site est créé!

Félicitation, votre site est créé! Guide de démarrage e-monsite.com Félicitation, votre site est créé! Vous avez fait le plus difficile. A présent, découvrez comment administrer votre site web. 1 Comprendre l interface du manager de votre

Plus en détail

Comment être présent facilement et efficacement sur Internet?

Comment être présent facilement et efficacement sur Internet? FORMATION E TOURISME Comment être présent facilement et efficacement sur Internet? Soyez acteur sur internet. Définissez les points clés de votre présence sur internet sur la base de vos objectifs marketing,

Plus en détail

SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS

SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS Sommaire exécutif Présenté par : TABLE DES MATIÈRES PUBLICITÉ SUR CAMPUS P. 3 COMMUNICATIONS MOBILES P. 8 HABITUDES EN LIGNE P. 18 HABITUDES MÉDIA P. 26 MÉTHODOLOGIE

Plus en détail

Facebook. Pour une organisation ou une entreprise!

Facebook. Pour une organisation ou une entreprise! Facebook Pour une organisation ou une entreprise! Réalisé en mars 2010 Révisé en décembre 2010 Par : Sultana Ahamed, Isabelle Leblanc et Joline LeBlanc Qu est-ce que Facebook? Facebook est un réseau social

Plus en détail

L AVENIR DU RÉFÉRENCEMENT GUILLAUME BOUCHARD. 13 mai 2008 STRATÉGIE INTERACTIVE - 55 MONT-ROYAL, BUREAU 999, MONTRÉAL (QC) H2T 2S6 T 514.524.

L AVENIR DU RÉFÉRENCEMENT GUILLAUME BOUCHARD. 13 mai 2008 STRATÉGIE INTERACTIVE - 55 MONT-ROYAL, BUREAU 999, MONTRÉAL (QC) H2T 2S6 T 514.524. L AVENIR DU RÉFÉRENCEMENT GUILLAUME BOUCHARD 13 mai 2008 STRATÉGIE INTERACTIVE - 55 MONT-ROYAL, BUREAU 999, MONTRÉAL (QC) H2T 2S6 T 514.524.7149 NVISOLUTIONS.COM AGENDA 1 INTRODUCTION SUR L APPROCHE GLOBALE

Plus en détail

Créer du contenu en ligne avec WordPress

Créer du contenu en ligne avec WordPress Créer du contenu en ligne avec WordPress La création d un blog ne demande pas de compétences particulières en informatique ou en développement. Wordpress vous permet de créer un blog via un compte en ligne

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE MARKETING DES MÉDIAS SOCIAUX?

QU EST-CE QUE LE MARKETING DES MÉDIAS SOCIAUX? Les médias sociaux sont maintenant presque aussi utilisés que le courriel pour partager des nouvelles et de l information en ligne. Facebook compte plus de 1 milliard d utilisateurs, plus de 55 millions

Plus en détail

Le guide de l animateur des communautés :

Le guide de l animateur des communautés : Le guide de l animateur des communautés : Ce guide a pour objectif de vous aider au quotidien dans la gestion et l animation de votre communauté sur Viadeo. Pour cela vous trouverez dans un premier temps

Plus en détail

Atelier 2. Les Réseaux Sociaux

Atelier 2. Les Réseaux Sociaux Atelier 2 Les Réseaux Sociaux Les réseaux sociaux pour les Professionnels Déroulement START IDENTIFIER COMPRENDRE les réseaux sociaux xle fonctionnement PREPARER UTILISER OPTIMISER MESURER son lancement

Plus en détail

Programme de formations 2012-S1

Programme de formations 2012-S1 Programme de formations 2012-S1 WAGA4 sprl / bvba Avenue Victor Hugo 7 B-1420 Braine-l Alleud Belgium Tél. : +32 2 888 72 78 Fax : +32 2 888 72 79 contact@waga4.com - www.waga4.com BNP Paribas Fortis 001-6252703-62

Plus en détail

Utiliser les médias sociaux. Julie Laporte, MBA Julie Morin, Candidate au BAA

Utiliser les médias sociaux. Julie Laporte, MBA Julie Morin, Candidate au BAA Utiliser les médias sociaux Julie Laporte, MBA Julie Morin, Candidate au BAA Plan de présentation Les médias sociaux au Québec L utilisation des plateformes Les médias sociaux : Un outil d affaire? Pour

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION POUR LES CLUBS RELATIONS AVEC LES MÉDIAS

GUIDE D UTILISATION POUR LES CLUBS RELATIONS AVEC LES MÉDIAS GUIDE D UTILISATION POUR LES CLUBS RELATIONS AVEC LES MÉDIAS TABLE DES MATIÈRES Introduction...3 Le communiqué de presse...4 L invitation de presse...5 Les médias sociaux...6 Annexe 1 : Exemple du communiqué

Plus en détail

AOÛT 2013 SOCIAL MEDIA DIGEST RETOUR SUR L ACTUALITÉ DE JUILLET 2013

AOÛT 2013 SOCIAL MEDIA DIGEST RETOUR SUR L ACTUALITÉ DE JUILLET 2013 AOÛT 2013 SOCIAL MEDIA DIGEST RETOUR SUR L ACTUALITÉ DE JUILLET 2013 UNE MISE À JOUR DES FACEBOOK OFFERS A partir d aujourd hui, Facebook retire de sa plateforme publicitaire les Online Offers et met à

Plus en détail

Séminaire E-Marketing Artisans: faites votre promotion sur internet!

Séminaire E-Marketing Artisans: faites votre promotion sur internet! Séminaire E-Marketing Artisans: faites votre promotion sur internet! Stéphanie Pahaut Coordinatrice Tourisme Qualité tourismequalite@coeurdelardenne.be 1 Du marketing traditionnel au marketing numérique

Plus en détail

Vous et votre famille PROGRAMME D AIDE AUX MEMBRES

Vous et votre famille PROGRAMME D AIDE AUX MEMBRES PROGRAMME D AIDE AUX MEMBRES www.forces.gc.ca/assistance VOTRE QUALITÉ DE VIE EST IMPORTANTE! Évidemment, vous désirez profiter d une bonne qualité de vie. Et vous avez parfaitement raison! Toutefois,

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS SUR RSS

FOIRE AUX QUESTIONS SUR RSS FOIRE AUX QUESTIONS SUR RSS 1. Qu'est-ce qu'un flux RSS? 2. À quoi sert un flux RSS? 3. Où puis-je trouver des flux RSS? 4. Comment dois-je faire pour recevoir des flux RSS? 5. Qu'est-ce qu'un agrégateur?

Plus en détail

Le rôle d un CRM dans la gestion intégrée des services à la clientèle

Le rôle d un CRM dans la gestion intégrée des services à la clientèle LIVRE BLANC Le rôle d un CRM dans la gestion intégrée des services à la clientèle Quels sont les avantages d adopter uneapproche intégrée à la gestion de service. INTRODUCTION Lorsque vous pensez CRM,

Plus en détail

Thursday, November 15, 12

Thursday, November 15, 12 Le site web de IFP Legacy est une communauté mondiale d anciens élèves de l IFP en ligne. C est une source d informations et un site où vous pouvez publier des nouvelles professionelles, des évènements,

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION LE DESIGN GUIDE D EXPLICATION DÉTAILLÉ

GUIDE D UTILISATION LE DESIGN GUIDE D EXPLICATION DÉTAILLÉ GUIDE D UTILISATION LE DESIGN COMPRENDRE LE NOUVEL ONGLET DESIGN L utilisation de la fonctionnalité design permet aux utilisateurs d organiser la façon dont les données sont représentées visuellement sur

Plus en détail

FORMATION : INTRODUCTION AUX MÉDIAS SOCIAUX (FACEBOOK)

FORMATION : INTRODUCTION AUX MÉDIAS SOCIAUX (FACEBOOK) FORMATION : INTRODUCTION AUX MÉDIAS SOCIAUX (FACEBOOK) Par Marie Nicollet Stratégie et Web Marketing PLAN DE LA FORMATION 1. Facebook: état des lieux 2. How-to ; créer une page Facebook 3. Comportements

Plus en détail

Introduction Pourquoi être présent sur Internet Comment démarrer son site Internet? Comment choisir son prestataire pour créer son site Internet?

Introduction Pourquoi être présent sur Internet Comment démarrer son site Internet? Comment choisir son prestataire pour créer son site Internet? 1 Sommaire Introduction... 3 Pourquoi communiquer?... 3 Communication et Internet... 3 Les objectifs de ce Livre Blanc... 3 Pourquoi être présent sur Internet?... 4 Contexte, marché... 4 Internet, 1 er

Plus en détail

LE MIX RESEAUX SOCIAUX, EMPLOYES ET ENTREPRISES

LE MIX RESEAUX SOCIAUX, EMPLOYES ET ENTREPRISES 1/6 LE MIX RESEAUX SOCIAUX, EMPLOYES ET ENTREPRISES Sommaire Introduction... 2 On les utilise, on les ignore, on les fustige.... 2 Un canal de recrutement qui évolue.... 2 Ce que vous pourriez y découvrir

Plus en détail

Communiquer. Émettre un statut. Publier une photo, une vidéo ou un lien. Réagir à une publication

Communiquer. Émettre un statut. Publier une photo, une vidéo ou un lien. Réagir à une publication Communiquer http://vanconingsloo.be/les-cours/modules-informatiques-et-internet/internet/reseauxsociaux/facebook/communiquer Le but premier de Facebook est de pouvoir communiquer avec son réseau social.

Plus en détail

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles?

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? Livre Blanc Cabestan Des sources de données disparates Il existe autant d'approches pour reconnaître un

Plus en détail

MUR MITOYEN BRETAGNE BRETAGNE.MURMITOYEN.FR

MUR MITOYEN BRETAGNE BRETAGNE.MURMITOYEN.FR MUR MITOYEN BRETAGNE BRETAGNE.MURMITOYEN.FR Un calendrier collaboratif d événements culturels, scientifiques et citoyens au service des habitants, des associations, des équipements et des villes de Bretagne

Plus en détail

TPSGC VOTRE SERVICE. Nos services, nos normes et nos résultats 2014 2015 TRADUCTION, TERMINOLOGIE ET INTERPRÉTATION

TPSGC VOTRE SERVICE. Nos services, nos normes et nos résultats 2014 2015 TRADUCTION, TERMINOLOGIE ET INTERPRÉTATION TPSGC VOTRE SERVICE Nos services, nos normes et nos résultats 2014 2015 TRADUCTION, TERMINOLOGIE ET INTERPRÉTATION PRINCIPAUX SERVICES En matière de services linguistiques, nous répondons à vos besoins

Plus en détail

Le markéting en ligne. Joanie Mailhot Agente aux communications chez Mon Réseau Plus

Le markéting en ligne. Joanie Mailhot Agente aux communications chez Mon Réseau Plus Le markéting en ligne Joanie Mailhot Agente aux communications chez Mon Réseau Plus Plan de la présentation Introduction Naissance des réseaux sociaux L influence des relations en ligne L importance d

Plus en détail

Mettre en place sa plateforme de veille avec Netvibes

Mettre en place sa plateforme de veille avec Netvibes Mettre en place sa plateforme de veille avec Netvibes Karine Pasquier 6 mai 2011 HEG, Genève 1 Sommaire 1. Introduction... 3 1.1 Qu est-ce que c est... 3 1.2 A quoi ça sert pour la veille?... 3 1.3 Netvibes

Plus en détail

Chef de file dans le développement de solutions de gestion de contenu

Chef de file dans le développement de solutions de gestion de contenu Chef de file dans le développement de solutions de gestion de contenu Depuis 1997, Groupe EBI s est donné comme mission de proposer des solutions de gestion du patrimoine informationnel des organisations

Plus en détail

Médias sociaux et la recherche de l information l un beau défis! d. Mirjana Martic, spécialiste de l information d affaires, 30 novembre 2011

Médias sociaux et la recherche de l information l un beau défis! d. Mirjana Martic, spécialiste de l information d affaires, 30 novembre 2011 Médias sociaux et la recherche de l information l : un beau défis! d Mirjana Martic, spécialiste de l information l d affaires, 30 novembre 2011 L objectif de cette communication 1. Essayer de vous démontrer

Plus en détail

Le Marketing en ligne: La clé du succès. Planification & outils

Le Marketing en ligne: La clé du succès. Planification & outils Le Marketing en ligne: La clé du succès Planification & outils L agenda de cette présentation Ce que nous allons couvrir : L importance d une bonne planification d affaires Comment créer avec succès un

Plus en détail

La publicité sur Internet, un gage de réussite

La publicité sur Internet, un gage de réussite 1 La publicité sur Internet, un gage de réussite mondiales, qui, plus encore qu à travers leur langue, ont le pouvoir de faire ou défaire une marque en un clin d oeil. Peu onéreuse, rapide, réactive, polyvalente,

Plus en détail

Comité aviseur sur les mesures de performance en médias numériques À DES FINS DE DISCUSSION

Comité aviseur sur les mesures de performance en médias numériques À DES FINS DE DISCUSSION FONDS DES MÉDIAS DU CANADA Comité aviseur sur les mesures de performance en médias numériques Date : Le 28 juin 2011 Présentatrices : C. Briceno et J. Look À DES FINS DE DISCUSSION OBJET : Indicateurs

Plus en détail

PROXIMA MOBILE ENJEUX ET PERSPECTIVES DU PREMIER PORTAIL EUROPEEN I / LE PORTAIL PROXIMA MOBILE DE SERVICES D INTERET GENERAL SUR TERMINAUX MOBILES 1

PROXIMA MOBILE ENJEUX ET PERSPECTIVES DU PREMIER PORTAIL EUROPEEN I / LE PORTAIL PROXIMA MOBILE DE SERVICES D INTERET GENERAL SUR TERMINAUX MOBILES 1 PROXIMA MOBILE ENJEUX ET PERSPECTIVES DU PREMIER PORTAIL EUROPEEN DE SERVICES D INTERET GENERAL SUR TERMINAUX MOBILES 1 La montée en puissance de l Internet mobile s accompagne de la prise en compte des

Plus en détail

PROJET «USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES ÉCOLES QUÉBÉCOISES» ÉTUDE DE CAS #7

PROJET «USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES ÉCOLES QUÉBÉCOISES» ÉTUDE DE CAS #7 PROJET «USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES ÉCOLES QUÉBÉCOISES» ÉTUDE DE CAS #7 LE CAS D UN ENSEIGNANT DU SECONDAIRE PORTEUR DU «DOSSIER NUMÉRIQUE» AU SEIN DE SON ÉCOLE 3 FÉVRIER 2015 COLLABORATION Équipe du

Plus en détail

Guide d utilisation de BMJ Journals. journals.bmj.com

Guide d utilisation de BMJ Journals. journals.bmj.com Guide d utilisation de BMJ Journals journals.bmj.com Sommaire Introduction Fonctions principales du recueil BMJ Journals... 4 Autres fonctions utiles....................... 5 Fonctions supplémentaires

Plus en détail

Améliorez les parcours transactionnels et relationnels de vos publics

Améliorez les parcours transactionnels et relationnels de vos publics Améliorez les parcours transactionnels et relationnels de vos publics 4, rue Saulnier 75009 Paris France Phone : +33 (0)1 42 29 88 80 RCS Paris 513 530 469 www.ysthad.fr Contact : Christophe Ralle 1 L

Plus en détail

Service de création de site Internet

Service de création de site Internet Service de création de site Internet 1 Service de création de site Internet Présence et Action culturelles Introduction Quand l Internet fut créé dans les années 80, personne n imaginait que ce réseau

Plus en détail

OFFRE DE SERVICE. Pôle national de compétences FOAD (Formation Ouverte et A Distance) https://foad.orion.education.fr/

OFFRE DE SERVICE. Pôle national de compétences FOAD (Formation Ouverte et A Distance) https://foad.orion.education.fr/ OFFRE DE SERVICE TRAVAIL COLLABORATIF POUR ÉCHANGER, COLLABORER ET TRAVAILLER ENSEMBLE EN RESTANT LIBRE DE SON ORGANISATION Pôle national de compétences FOAD (Formation Ouverte et A Distance) https://foad.orion.education.fr/

Plus en détail

La semaine de la technologie et de l innovation est une manifestation qui se tient à Montréal, et qui est consacrée à l innovation et au numérique

La semaine de la technologie et de l innovation est une manifestation qui se tient à Montréal, et qui est consacrée à l innovation et au numérique KONGOSSA WEB SERIES La semaine de la technologie et de l innovation est une manifestation qui se tient à Montréal, et qui est consacrée à l innovation et au numérique solidaire. Dans un élan de compréhension

Plus en détail

1. Qu est ce qu un blog?

1. Qu est ce qu un blog? 1. Qu est ce qu un blog? Le terme «Blog» est une abréviation de weblog, qui peut se traduire par «journal sur Internet». Défini souvent comme un site personnel, il s agit d un espace individuel d expression,

Plus en détail

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des compagnies d assurance Alliance Fujitsu-salesforce.com

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des compagnies d assurance Alliance Fujitsu-salesforce.com Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des compagnies d assurance Alliance Fujitsu-salesforce.com Pourquoi Fujitsu? - Fujitsu est une grande société qui a réussi à l échelle mondiale...

Plus en détail

GUIDE ADMINISTRATEUR BIEN DÉMARRER AVEC WISEMBLY

GUIDE ADMINISTRATEUR BIEN DÉMARRER AVEC WISEMBLY GUIDE ADMINISTRATEUR BIEN DÉMARRER AVEC WISEMBLY SOMMAIRE PREPARER. Accéder à Wisembly. Création d un Wiz. Présentation de l interface 5. Création de contenu 6 - Les Documents 6 - Les Votes 7 - Le Questionnaire

Plus en détail

Santé. Média social Mise en réseau. La santé à l ère des médias sociaux. Confiance. Community. Durabilité. Health 2.0

Santé. Média social Mise en réseau. La santé à l ère des médias sociaux. Confiance. Community. Durabilité. Health 2.0 La santé à l ère des médias sociaux Extrait des résultats de l étude de Swisscom du mois d octobre 2011 Prévention Sécurité Durabilité Alimentation Patient informé Health 2.0 Forum de santé Intégré Santé

Plus en détail

! Qu est-ce que le! Social Listening?! Pourquoi est-il si important dans la communication pharma?

! Qu est-ce que le! Social Listening?! Pourquoi est-il si important dans la communication pharma? Qu est-ce que le Social Listening? Pourquoi est-il si important dans la communication pharma? Qu est-ce que le Social Listening? Pourquoi est-il si important dans la communication pharma? Les média sociaux

Plus en détail

HOW AMERICANS GET IN TOUCH WITH GOVERNMENT

HOW AMERICANS GET IN TOUCH WITH GOVERNMENT HOW AMERICANS GET IN TOUCH WITH GOVERNMENT par John B. Horrigan Résumé version longue Le rapport intitulé How Americans Get in Touch with Government a été effectué par Pew Internet & American Life Project.

Plus en détail

Guide de rédaction Politique d utilisation des médias sociaux. Note : Il est important d adapter votre politique selon vos besoins et votre réalité.

Guide de rédaction Politique d utilisation des médias sociaux. Note : Il est important d adapter votre politique selon vos besoins et votre réalité. Guide de rédaction Politique d utilisation des médias sociaux Note : Il est important d adapter votre politique selon vos besoins et votre réalité. 24 janvier 2012 Page 2 Guide de rédaction Politique d

Plus en détail

Rapport stratégie communication MSRO. 25 avril 2015 Powered by

Rapport stratégie communication MSRO. 25 avril 2015 Powered by Rapport stratégie communication MSRO 25 avril 2015 Powered by 1. Profile du MSRO et de ses clients : Synthèse de la vision du C.A. selon les commentaires et réponses donnés lors de l exercice de la rencontre

Plus en détail

Optimiser la visibilité de son site internet. Les sites d avis. Les réseaux sociaux. www.monsite... La cartographie / Géolocalisation

Optimiser la visibilité de son site internet. Les sites d avis. Les réseaux sociaux. www.monsite... La cartographie / Géolocalisation Optimiser la visibilité de son site internet Les réseaux sociaux Les sites d avis www.monsite... Les sites de partages de photos/vidéos La cartographie / Géolocalisation Comment optimiser son site internet?

Plus en détail

MODES D EMPLOI Comptes secondaires et gestion des comptes

MODES D EMPLOI Comptes secondaires et gestion des comptes MODES D EMPLOI Comptes secondaires et gestion des comptes Introduction 2 1 - Ouverture des comptes secondaires par le titulaire du compte principal 5 Tableau de bord des comptes secondaires 5 A Identification

Plus en détail

Course à la vie 2011

Course à la vie 2011 Course à la vie 2011 L Espace du participant L Espace du participant est votre centre de commandes destiné à vos efforts de collecte de fonds. Il contient tous les outils dont vous avez besoin pour atteindre

Plus en détail

Vos Besoins = Nos Outils

Vos Besoins = Nos Outils Vos Besoins = Nos Outils Pour que la philanthropie Rayonne! www.philanthropie-quebec.ca/fr ou www.philanthropie-quebec.ca/en philanthropie québec facebook.com/philanthropieqc twitter.com/philanthropieqc

Plus en détail

Facebook. Un lien vers Facebook se trouve sur la page d accueil du site CSQ : http://csq.qc.net.

Facebook. Un lien vers Facebook se trouve sur la page d accueil du site CSQ : http://csq.qc.net. Facebook Facebook est un réseau social sur Internet permettant à toute personne possédant un compte de publier de l information dont elle peut contrôler la visibilité par les autres personnes possédant

Plus en détail

Google. Historique. Cliquez ici pour découvrir l'histoire de Google et de ses créateurs. Source : wikipedia

Google. Historique. Cliquez ici pour découvrir l'histoire de Google et de ses créateurs. Source : wikipedia Mai 2012 Historique Google Google est une société fondée en 1998 par Larry Page et Sergey Brin. Elle compte environ 30000 employés. Avec une croissance de son chiffre d affaire de 24 % d une année sur

Plus en détail

Guide d utilisation de Symbaloo

Guide d utilisation de Symbaloo Guide d utilisation de Symbaloo Qu est-ce que vous allez apprendre? Chapitre 1 Créer un webmix Chapitre 2 Caractéristiques de webmix Chapitre 3 Partager un webmix v Gagnez du temps v Gérez vos ressources

Plus en détail

COMITÉ DE COMMUNICATION DE L AOMF FICHE-CONSEIL N 3

COMITÉ DE COMMUNICATION DE L AOMF FICHE-CONSEIL N 3 COMITÉ DE COMMUNICATION DE L AOMF FICHE-CONSEIL N 3 ÉLABORER SA STRATÉGIE DE PRÉSENCE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX EN 10 ÉTAPES Pour une institution de médiation, définir sa présence sur les réseaux sociaux

Plus en détail

de facebook comment utiliser les plugins sociaux www.kontestapp.com

de facebook comment utiliser les plugins sociaux www.kontestapp.com comment utiliser les plugins sociaux de facebook www.kontestapp.com MAJ : Août 2012 Proposé par Kontest, créez votre concours sur Facebook, web et mobile - www.kontestapp.com Introduction Aujourd hui,

Plus en détail

TROUSSE D OUTILS MARKETING

TROUSSE D OUTILS MARKETING TROUSSE D OUTILS MARKETING POUR LES MÉDIAS SOCIAUX Trousse d outils marketing pour les médias sociaux 1 INTRODUCTION Les médias sociaux sont là pour durer. C est une bonne chose puisqu ils peuvent vous

Plus en détail

Atelier e-business Mon entreprise en ligne 11 Décembre, 8H30. Xavier Masclaux xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux

Atelier e-business Mon entreprise en ligne 11 Décembre, 8H30. Xavier Masclaux xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux Atelier e-business Mon entreprise en ligne 11 Décembre, 8H30 Xavier Masclaux xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux Un Pôle de ressources en Drôme Un Pôle de ressources et d'échanges pour : Développer

Plus en détail

LIVRE BLANC DANS LA PEAU D UN AGENT DE CENTRE DE CONTACT

LIVRE BLANC DANS LA PEAU D UN AGENT DE CENTRE DE CONTACT LIVRE BLANC DANS LA PEAU D UN AGENT DE CENTRE DE CONTACT LIVRE BLANC DANS LA PEAU D UN AGENT DE CENTRE DE CONTACT 2 A PROPOS Il existe de nombreux critères afin de devenir une entreprise prospère et compétitive

Plus en détail

Cultiver le goût d entreprendre à l école

Cultiver le goût d entreprendre à l école DÉFI DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE OFFRE DE SERVICE Cultiver le goût d entreprendre à l école Le Carrefour jeunesse-emploi de Shawinigan vous présente son Guide d ateliers pédagogiques pour les élèves

Plus en détail

MAÎTRISER LE CHANGEMENT RECRUTER DIFFÉREMMENT

MAÎTRISER LE CHANGEMENT RECRUTER DIFFÉREMMENT emploisinfirmieres.com emploisprofessionnelsensante.com emploisenmedecine.com emploisendentisterie.com emploisenpharmacie.com MAÎTRISER LE CHANGEMENT RECRUTER DIFFÉREMMENT emploisenactuariat.com emploisencomptabilite.com

Plus en détail

Réseaux sociaux Petit guide de survie Tactika inc.

Réseaux sociaux Petit guide de survie Tactika inc. Réseaux sociaux Petit guide de survie Tactika inc. clement.gagnon@tactika.com www.tactika.com @tactika http://ca.linkedin.com/in/tactika Points discutés Définition Classification Le marché Vie privée Quelques

Plus en détail

C H A P I T R E 7.4 UTILISATION D INTERNET

C H A P I T R E 7.4 UTILISATION D INTERNET C H A P I T R E 7.4 UTILISATION D INTERNET Dans une société de l information, l accès à un ordinateur et à une connexion Internet à faible coût apparaît de première importance pour toutes les couches de

Plus en détail

MSRO MARCHÉ DE SOLIDARITÉ RÉGIONAL DE L OUTAOUAIS PLAN DIRECTEUR 2013-2015

MSRO MARCHÉ DE SOLIDARITÉ RÉGIONAL DE L OUTAOUAIS PLAN DIRECTEUR 2013-2015 MSRO MARCHÉ DE SOLIDARITÉ RÉGIONAL DE L OUTAOUAIS PLAN DIRECTEUR 2013-2015 Révisé le 03 janvier 2013 TABLE DES MATIÈRES CONTEXTE DU PLAN DIRECTEUR... 3 MISSION... 4 VISION... 4 VALEURS... 5 ORIENTATIONS

Plus en détail

Twitter est un outil de microblogging qui permet d envoyer des messages de 140 caractères ou moins.

Twitter est un outil de microblogging qui permet d envoyer des messages de 140 caractères ou moins. Qu est-ce que Twitter? Twitter est un outil de microblogging qui permet d envoyer des messages de 140 caractères ou moins. Le nom Twitter vient du mot «tweet» en anglais qui signifie gazouillis d oiseau,

Plus en détail

Intégrez la puissance du. «Où» dans votre entreprise. Obtenez de meilleurs résultats grâce à Esri Location Analytics

Intégrez la puissance du. «Où» dans votre entreprise. Obtenez de meilleurs résultats grâce à Esri Location Analytics Intégrez la puissance du «Où» dans votre entreprise Obtenez de meilleurs résultats grâce à Esri Location Analytics Quand la question est «Quoi», la réponse est «Où» Dans le contexte actuel d explosion

Plus en détail

Ma première visibilité sur le Web. en 60 min avec des outils gratuits

Ma première visibilité sur le Web. en 60 min avec des outils gratuits Ateliers Commerce Internet Ma première visibilité sur le Web en 60 min avec des outils gratuits 07/04/2014 1 Ma première visibilité sur Internet Même sans site internet! Pourquoi être présent sur Internet?

Plus en détail

Introduction à Twitter

Introduction à Twitter par Johanne Raymond Conseillère pédagogique Collège Lionel-Groulx 10 juin 2010 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES... 0 QU EST-CE QUE TWITTER?... 1 ACCÉDER À TWITTER... 1 OUVRIR UN COMPTE SUR TWITTER...

Plus en détail