Senegal. «Paperless Trade 2012» Eliminer l usage du papier dans les procédures du commerce extérieur

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Senegal. «Paperless Trade 2012» Eliminer l usage du papier dans les procédures du commerce extérieur"

Transcription

1 Back to Business 2011/2012: Rentrée 2011/2012 de l AmCham avec l Ambassadeur Lewis Lukens. Thèmatiques Petits déjeuners mensuels: Cybercriminalité et Crise de la Zone Euro. Soutien à la Communauté: L AmCham soutient l initiative «Zero Malaria in Senegal». Nouvelles adhésions : Bienvenue aux nouveaux membres. Espace Membres : Nouvelles et activités des membres. Senegal «Paperless Trade 2012» Eliminer l usage du papier dans les procédures du commerce extérieur DOSSIER / Projet «Commerce sans papier» au Sénégal Répertoire des membres de l AmCham : (Directory of AmCham members). AmCham «Back to Business» 2011/2012

2 EDITO SOMMAIRE DOSSIER : «SENEGAL PAPERLESS TRADE 2012» P3. GIE GAINDE 2000 : Fruit d un partenariat entre le secteur privé et public P4. ORBUS : Conçu pour faciliter les formalités du commerce extérieur par des échanges électroniques Marème KANTÉ - Chargée de Communication AMCHAM SÉNÉGAL A l ère des nouvelles technologies de l information, le gain de temps et le transport rapide de l information dans les formalités du commerce international sont des facteurs à considérer pour une croissance économique plus intelligente. Dans une opération de commerce international, plusieurs acteurs dont les douanes, les chargeurs, les logisticiens, les banques, les assurances, les CCI, interviennent pour remplir, transférer, imprimer et valider toute une série de formulaires entre eux. Une longue procédure qui constitue une énorme perte en coûts et en temps. Pour preuve, la Conférence des Nations-Unies sur le commerce et le développement (Cnuced) avait mené une étude à l échelle internationale, qui avait évalué à 15 milliards de dollars, soit près de huit mille milliards de francs Cfa, le coût du papier dans les procédures du commerce international. Ceci fait penser que le papier ne devrait plus représenter le support exclusif des formalités du commerce extérieur. Aujourd hui, afin de faciliter l interopérabilité des acteurs du secteur, beaucoup de pays, à l instar des USA, de l Europe et de l Asie, ont, depuis quelques années, bâti des systèmes dématérialisés pour leurs PME, en leur mettant en place des concepts «paperless» pouvant améliorer leur compétitivité, tout en leur offrant un accès sécurisé à de nouveaux marchés et en diminuant les coûts de transactions. Le Sénégal, pionnier en matière de commerce électronique en Afrique, s est aussi lancé dans le domaine, en mettant en place, il y a quelques années, le système ORBUS, premier système informatisé de pré dédouanement. Conçu par la société Gaïndé 2000, ce système semi-dématérialisé va ainsi révolutionner les procédures douanières au Sénégal en permettant de réduire considérablement les délais de traitement des formalités et rapprocher les intervenants du secteur. Un grand pas est né vers le commerce sans papier. Aujourd hui, ce grand pas s est transformé en un grand saut. Afin d améliorer davantage la compétitivité et accroitre son attractivité économique, le Sénégal a de nouveau lancé un autre système dématérialisé. Il s agit du «paperless trade 2012», un projet pilote «commerce sans papier» ayant pour objectif de dématérialiser toutes les procédures du commerce extérieur d ici AmCham news vous présente ici la société Gaïndé 2000, conceptrice de ce projet, son expertise, ses réalisations et les défis à relever pour atteindre son objectif. Nous découvrirons ensemble les phases pilotes du projet et les retombées de ce projet sur l environnement de toute la communauté des affaires. Très bonne lecture! P6. LES REALISATIONS DE GAINDE 2000 : Au niveau National, Continental et International P9. SENEGAL PAPERLESS TRADE 2012: Eliminer l usage du papier dans les procédures du commerce extérieur ACTIVITES DE LA CHAMBRE P12. BACK TO BUSINESS 2011/2012 : La rentrée 2011/2012 de l AmCham avec l ambassadeur Lewis Lukens P15. THEMATIQUES PETITS DEJEUNERS MENSUELS Cybercriminalité et Crise de la Zone Euro P16. SOUTIEN A LA COMMUNAUTE L AmCham soutient l initiative «Zero Malaria in Senegal» NOUVELLES ADHESIONS P17. Bienvenue aux nouveaux membres ESPACE MEMBRES P18. Nouvelles et activités des membres REPERTOIRE DES MEMBRES P23. Liste des membres de la Chambre de Commerce Américaine au Sénégal (coordonnées et activitès) Conseil dʼadministration de lʼamcham Sénégal : Président : Makha Racine SY - (Ernst & Young Sénégal ) Responsable des Admissions : Simplice NICOUÉ - (UPS Sénégal) Trésorière : Coura FALL - (Computer Frontiers) Membres du Conseil : Joseph AZAR - (LʼAfricaine de lʼautomobile - Ford) AMCHAM NEWS : est un magazine de la Chambre de Commerce Américaine au Sénégal Adresse : 22, Rue Ramez Bourgi - Dakar - Sénégal Téléphone : (+221) Fax : (+221) Site Web :www..amchamsen.org Impression : Polykrome Distribution : Coudou Conception graphique et réalisation : Marème KANTÉ Comment adhérer à la Chambre de Commerce Américaine au Sénégal? Trouvez le formulaire de demande d adhésion en fin de pages.

3 DOSSIER / Senegal Paperless Trade 2012 AmCham News 3 Fruit d un partenariat entre le secteur privé et public GAINDE 2000 est une jeune entreprise, créée en 2002, dont l expertise repose en partie sur l expérience du Sénégal qui, depuis la fin des années 80, a développé et mis en service un ensemble d'outils en matière de douane. Initialement conçue pour assurer une logique d'assistance à la douane sénégalaise, GAINDE 2000 a, après seulement six années d'existence, consolidé un vrai savoirfaire grâce à des outils et méthodes développés et éprouvés au fil de nos missions. Le champ de couverture des solutions GAINDE 2000 dépasse aujourd'hui le cadre du Sénégal. Les solutions informatiques proposées par GAINDE 2000 tiennent compte de la complexité des processus de dédouanement et des besoins locaux des administrations. Le métier de GAINDE 2000 consiste à développer des solutions informatiques pour accroître l'efficacité du commerce et du transport. Au niveau international, GAINDE 2000 est reconnue comme un pionnier en matière d'intégration de solutions de facilitation des échanges. Engagés dans la modernisation des douanes sénégalaises et de la facilitation du commerce depuis 1995, les experts de Gaindé 2000 ont su développer des compétences dans les domaines suivants : informatique douanière; développement de systèmes d information; mise en place de guichets uniques; mise en place de systèmes de paiement électronique; mise en œuvre de projets informatiques; support et assistance (help desk); formation; etc. Aujourd hui, GAINDE 2000 est entourée d un réseau de partenaires qui accroît son champ de compétences, augmente sa capacité d intervention et consolide son développement.

4 AmCham News 4 DOSSIER / Senegal Paperless Trade 2012 Conçu pour faciliter les formalités du commerce extérieur par des échanges électroniques entre les différents intervenants Avec l expansion des Technologies de l Information et de la Communication et dans le contexte de mondialisation, des efforts sont consentis à l échelle mondiale pour l automatisation des procédures en vue de permettre aux différents acteurs, quelque soit l endroit où ils se trouvent, de mener des formalités électroniques sur la base d échange de documents et données par voie électronique. Les autorités sénégalaises, notamment les autorités douanières, ont très tôt perçu l intérêt qu offrent les TIC et ont engagé un projet de Guichet Unique électronique des formalités du commerce qui a abouti à la mise en place d une plateforme dénommée ORBUS, en vue d interconnecter tous les acteurs publics et privés impliqués dans les procédures. Pour se faire, la Direction Générale des Douanes et ses partenaires réunis dans le cadre du CGPID (Comité de Gestion de la Prestation Informatique Douanière) ont mis en place en 2002 le GIE GAINDE 2000, et lui ont confié la finalisation et l exploitation de la plateforme ORBUS. Reposant à la fois sur une infrastructure technologique et un dispositif de services, ORBUS permet la réduction significative du délai des formalités de pré dédouanement, la réduction des coûts liés aux formalités, l amélioration de la qualité du service rendu à la clientèle ainsi que la quasi suppression de la qualité du service rendu à la clientèle ainsi que la quasi suppression de l utilisation du papier. La principale motivation qui a conduit à sa création est de faciliter, entre autres : Le rapprochement des intervenants du commerce extérieur ; L amélioration des conditions de travail ; La simplification et l harmonisation des procédures ; La réduction des coûts et délais ; L introduction et l impulsion des nouvelles technologies dans l administration et l espace du commerce. Le réseau ORBUS interconnecte au Sénégal plusieurs pôles qui échangent électroniquement des documents. Il s agit notamment de : - L Agence Sénégalaise pour la promotion des Exportations - La Direction du Industries de Transformation de la Pêche - La Direction des Services Vétérinaires - La Division de la Consommation et de la Sécurité des Consommateurs - La Direction de l Industrie - La Direction de la Monnaie et du Crédit - La Division de la Métrologie - les banques - Les assurances - La COTECNA La solution ORBUS est composée de différents modules interconnectés et permettant d assurer fluidité et célérité dans le traitement des opérations : Module Envoi de requête : L importateur dispose d une fenêtre Web unique pour adresser une demande à l ensemble des structures administratives (pôles) connectées au système. Il saisit les données de sa facture et le système lui propose le circuit (documents électroniques) requis pour son opération. En validant le circuit, sa demande est automatiquement envoyée à l ensemble des pôles qui sont impliqués dans son opération. Une fois les demandes traitées, l importateur reçoit tous les documents sur son écran. Ces derniers peuvent être imprimés ou envoyés électroniquement à la Douane. L importateur peut suivre en temps réel le déroulement de toutes ces transactions. Module aiguilleur : Ce module constitue le cœur du système. Il intègre toutes les règles de gestion des opérations d importation et d exportation. En fonction des données saisies par le client, >>>

5 DOSSIER / Senegal Paperless Trade 2012 AmCham News 5 il analyse le circuit adéquat et le propose au client. Lorsque celui-ci valide, il se charge de transmettre les données et les documents joints auprès des pôles concernés. Chaque pôle ne reçoit du module que les données qui le concerne, il n y a donc pas une diffusion abusive des données et la confidentialité est respectée. Ce module est paramétrable en fonction de la réglementation. Module pôle : Ce module est l interface des pôles connectés au système. Il leur permet de recevoir les demandes des importateurs. Il est doté de plusieurs fonctions de traitement qui permettent aux pôles de valider les demandes, de demander des modifications ou de les rejeter. Plusieurs utilisateurs peuvent être identifiés dans le pôle et le module permet d attribuer à chacun d eux une fonction spécifique. L administration des profils se fait en local. Ce module est disponible en version WEB et en version client. Ainsi, il peut être déployé dans les deux formes en fonction des préoccupations du client. Module monitoring : Il permet à l entité qui exploite la plate-forme d avoir une vue générale sur les performances du système. Il sert ainsi de support au Help Desk qui peut à tout moment savoir l endroit où se trouve un dossier et ainsi activer son traitement. C est aussi un outil qui permet d améliorer les performances à travers un suivi des transactions et l intégration d indicateurs de performance. Il est crucial pour assurer un bon fonctionnement du système. Modules de Gestion : Ce sont les modules qui permettent l exploitation du système. On peut citer notamment le module inscription, le module de facturation, le module d impression des dossiers et le module de répartition des recettes entre les différents pôles. Ces modules permettent une exploitation commerciale efficace de la plate-forme.

6 AmCham News 6 DOSSIER / Senegal Paperless Trade 2012 LES RÉALISATIONS DU GIE GAINDE 2000 AU NIVEAU NATIONAL Finalisation et déploiement du système ORBUS : un gain de temps dans la collecte des documents requis pour la déclaration des marchandises De cinq jours avant l avènement du système, la collecte des documents requis pour la déclaration des marchandises prend aujourd hui en moyenne une demi-journée. Des performances possibles grâce aux efforts conjugués de tous les acteurs du système. Le graphique ci-après retrace l évolution de la durée de traitement dans le système ORBUS depuis 2004, année où le système a été lancé. - assistance dans les missions de déploiement et la gestion de projets. Les deux équipes techniques se renforcent mutuellement dans le cadre des projets d envergure comme c est le cas en Douane avec la dématérialisation des formalités et le déploiement de la nouvelle version de GAINDE. Mise en place de Centres de Facilitations d ORBUS : assurer le suivi des dossier à travers le Help Desk Dans le cadre de l exploitation du Guichet Unique ORBUS, le GIE GAINDE 2000 a mis en place deux Centres de Facilitation (un à Yoff et l autre au centre ville) qui offrent aux utilisateurs, qui n ont pas accès à Internet, la possibilité de bénéficier des services ORBUS. Assurant le suivi des dossiers à travers le Help Desk, les Centres de Facilitation disposent d un centre de service qui fait le travail pour le compte des utilisateurs qui ne disposent pas des outils nécessaires ou de la compétence requise. Figure 1 : Evolution de la durée moyenne de collecte des documents via ORBUS Assistance à la Douane : apporter une assistance technique à la Direction des Systèmes Informatiques Douaniers Le GIE GAINDE 2000 apporte une assistance technique continue à la Direction du Système Informatique Douanier (DSID) sur les missions que cette dernière lui confie. L assistance est fournie sous différentes formes : - mise à disposition d experts; - réalisation de modules informatiques intégrées au système informatique douanier ; - formation des utilisateurs; Cérémonie de remise du 1 er Certificat Electronique (TOKEN) le 27 octobre A droite : Mr. Ibrahima N.E. DIAGNE (Administrateur Général GAINDE 2000) ; A gauche Mr. Moise. DIENG (BSIC SENEGAL SA) >>>

7 DOSSIER / Senegal Paperless Trade 2012 LES RÉALISATIONS DU GIE GAINDE 2000 AU NIVEAU CONTINENTAL : COOPERATION SUD-SUD Sénégal - Kenya : à travers le projet SIMBA AmCham News 7 commerciaux de ce pays est en constante hausse ces trois (3) dernières années du fait de l augmentation des valeurs des importations et des exportations». Le choix de la douane du Burkina Faso de s appuyer sur l expérience sénégalaise, un exemple de coopération Sud- Sud magnifié entre les gouvernements du Sénégal et du Burkina Faso va constituer un coup d accélérateur. Un acte qui confère au Sénégal son statut de leader en matière de facilitation des échanges par le commerce électronique, dans la sous-région. Le Sénégal a ouvert avec le Kenya une nouvelle page de la coopération Sud-Sud à travers le Projet SIMBA portant sur l automatisation des procédures douanières et qui témoigne à suffisance de la solidité de l expertise africaine dans le domaine des Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication. Dès le début de l année 2004, les autorités du Kenya Revenue Authority (Agence Nationale de Collecte de Revenus KRA) avaient, dans le cadre de leur projet de modernisation des procédures douanières, fait le tour du monde à la quête d un système qui réponde à leurs exigences. Cette tournée mondiale mena la délégation kenyane à Dakar en avril 2004 pour s enquérir de l expérience sénégalaise en matière de facilitation commerciale. Lors de l étape de Dakar, les systèmes Trade X (dénomination du système GAINDE à l international) et ORBUS ont attiré l attention des visiteurs kenyans qui ont trouvé que les outils de la Douane sénégalaise pouvaient bien s adapter aux spécificités de la Douane kenyane. C est ainsi que, partageant la même vision de la renaissance africaine, les deux pays se sont engagés dans une coopération au niveau gouvernemental marquée par la signature d un accord en novembre 2004 à Nairobi par le Secrétaire Permanent du Ministère des Finances et de son homologue kenyan. Sénégal - Burkina Faso : Le Burkina Faso avait enregistré des résultats non performants dans le rapport Doing business Pour relever le défi, les douanes du Burkina Faso ont signé avec le Sénégal, le 27 septembre 2010, un accord cadre de coopération pour la mise en place du système ORBUS au Burkina Faso en vue de réduire les délais et coûts liés aux formalités de pré-dédouanement. La mise en place de ORBUS dans le pays des «Hommes intègres» revêt tout le potentiel pour promouvoir les exportations et attirer les investisseurs étrangers dans ce pays. Selon la chambre de commerce du Burkina Faso, le niveau global des échanges La délégation sénégalaise (le Directeur Général des Douanes - Administrateur Général de GAINDE 2000) reçue par le Directeur Général des Douane du Burkina Faso Membre fondateur de l Alliance Africaine pour le Commerce Electronique En vue de promouvoir l usage de Guichets Uniques en Afrique et de permettre aux pays africains de tirer profit de leurs expériences, les opérateurs de Guichets Uniques ont, à l initiative du GIE GAINDE 2000, mis en place l Alliance Africaine pour le Commerce Electronique (AACE) qui a pour vocation de servir de cadre de référence pour les échanges d expériences et pour l assistance dans la mise en œuvre. L Alliance vise principalement à renforcer et à promouvoir les guichets uniques du commerce en Afrique. Elle s est dotée des trois commissions techniques suivantes : Commission chargée de l organisation et de la promotion; Commission technologies et standards; Commission des projets. >>>

8 AmCham News 8 LES RÉALISATIONS DU GIE GAINDE 2000 AU NIVEAU INTERNATIONAL Participation aux travaux de standardisation au sein de l UNCEFACT Le GIE GAINDE 2000 est très actif sur la scène internationale. Ses experts participent régulièrement aux travaux de standardisation menés sous l égide du Centre des Nations Unies pour le Commerce Electronique (UNCEFACT), sous la coordination de la Commission Economique pour l Europe (UNECE). DOSSIER / Senegal Paperless Trade 2012 permis une intégration entre la plateforme malaisienne et Orbus. Le transfert de factures électroniques est dès alors possible, ce qui épargne la saisie de millier de lignes pour les factures et se traduit par une économie de temps car une facture de 1000 lignes s intègre au système en quelques minutes contrairement à un temps de saisie de 2 ou 3 jours. La signature électronique vient en sus garantir l intégrité et la source (non répudiation) de la facture pour éviter les fraudes de fausses factures. C est ainsi que l Administrateur Général du GIE a été nommé en 2006 Rapporteur de l UNCEFACT pour l Afrique, en reconnaissance aux efforts déployés par le Sénégal en matière de facilitation commerciale sur la scène internationale. Membre observateur de l ASEAL Travaux de standardisation de l UNCEFACT Depuis janvier 2007, le GIE GAINDE 2000 a été admis au sein de l Alliance Asie-Europe pour le Commerce Electronique (ASEAL) comme membre observateur et envisage, à ce titre, de mener des projets pilotes de commerce transfrontalier sans papier avec la France et certains pays asiatiques. Sa participation remarquée lui a valu de se voir confier l organisation du 6ème Forum de l ASEAL qui s est tenu le 6 juin 2011 à l hôtel Méridien Président de Dakar. Partenariat international Le GIE GAINDE 2000 est en partenariat avec Microsoft depuis Dans ce cadre, il a pu bénéficier de l assistance de ce géant mondial des solutions informatiques dans la consolidation de ses applications mais aussi bénéficie du soutien commercial de Ms qui recommande les solutions de GAINDE sur les 4 coins du monde. L expertise de GAINDE 2000 a traversé les frontières nationales, comme en témoignent les visites de délégations étrangères venues s enquérir de l expertise sénégalaise en matière de facilitation commerciale. Il s agit de permettre aux opérateurs Sénégalais de pouvoir échanger des documents électroniques (factures, certificats d origine) avec des fournisseurs basés à l étranger. Pour ce faire, des accords de partenariat ont été signés avec des structures en France et en Malaisie et des canevas d échange identifiés à cet effet. L utilisation de standards a Le GIE GAINDE 2000 a été admis au sein de l Alliance Asie-Europe pour le Commerce Electronique (ASEAL) Partenariat avec la Malaisie (Directeur Général des Douanes sénégalaises et son homologue de la Malaisie)

9 DOSSIER / Senegal Paperless Trade 2012 AmCham News 9 SENEGAL PAPERLESS TRADE 2012 : Eliminer l usage du papier dans les procédures du commerce extérieur En 2009, le GIE GAINDE 2000 a initié un projet de grande envergure dont la finalité est d éliminer l usage du papier dans la chaîne de dédouanement. Le séminaire de lancement de Saly en Juillet 2009 a marqué le début du Projet. Les acteurs et utilisateurs conviés à la réflexion avaient élaboré un plan d action qui a servi de base de travail pour les équipes techniques qui ont rapidement été à pied d œuvre pour donner corps au Projet et réaliser les objectifs fixés. Pour rappel, le projet était subdivisé en quatre objectifs, chacun représentant un sous-projet. Il s agit entre autres de : Echanges de documents internationaux (interopérabilité) Il s agit de permettre aux opérateurs Sénégalais de pouvoir échanger des documents électroniques (factures, certificats d origine) avec des fournisseurs basés à l étranger. Pour ce faire, des accords de partenariat ont été signés avec des structures en France et en Malaisie et des canevas d échange identifiés à cet effet. Interconnexion entre ORBUS et GAINDE et entre GAINDE et CORUS D une part, cette interconnexion permet d éliminer l usage du papier dans la chaîne de déclaration des marchandises, en ce sens que les documents requis collectés via ORBUS sont disponibles en ligne au niveau du système douanier. Et d autre part, les commissionnaires agréés en douane (CAD) pourront, grâce au système de paiement électronique qui sera interfacé au système douanier de s acquitter des droits et taxes. Extension aux services logistiques Ce sous-projet facilite une gestion électronique des procédures d enlèvement. Les acteurs de la communauté portuaire intervenant dans le processus d enlèvement (le Port, les consignataires, les manutentionnaires, etc.) sont interconnectés à travers une plateforme où ils peuvent traiter les dossiers d enlèvement (Bon à Enlever Compagnie, Visa PAD, Bon à Délivrer, etc.). Optimisation des inspections nondouanières Les Pôles Qualité ont été dotés de moyens logistiques leur permettant d être plus efficaces et d apporter une célérité dans leurs opérations. Ainsi, du matériel de laboratoire identifié de concert, avec les acteurs concernés, a été mis à disposition, et un outil d aide à la décision (module d analyse de risques) intégré dans leur interface pour une plus grande efficacité dans les traitements. Le financement du projet : Le projet de dématérialisation des procédures du commerce extérieur est financé grâce au concours de l Investment Climate Facility for Africa (ICF), une institution de financement basée en Tanzanie qui promeut un climat des investissements favorable en Afrique. Le projet est le prolongement d une première phase réussie en 2008 et qui avait permis de réduire considérablement les délais de traitement ORBUS, tout en élargissant le périmètre du système en termes d acteurs et de fonctionnalités. Les améliorations introduites par le projet se présentent comme suit : 1- Identification numérique des acteurs et utilisateurs : Toutes les transactions dans les plateformes ORBUS et GAINDE doivent faire l objet d une signature électronique. Les acteurs disposeront d un certificat électronique et d une signature électronique. >>>

10 AmCham News 10 DOSSIER / Senegal Paperless Trade Echange des données du manifeste : Les manifestes ne seront plus saisis mais soumis électroniquement à la douane via une plateforme d échange avec les acteurs du manifeste. 3- Soumission électronique: Les pièces jointes à la déclaration seront dans un dossier électronique consultable en douane et ne devront plus être soumises sur format papier avec la déclaration en douane. 4- Enlèvement électronique : Les formalités d enlèvement se feront désormais sur la nouvelle plateforme conçue à cet effet et qui interconnectera tous les acteurs impliqués comme le Port, les manutentionnaires, les consignataires, les transporteurs. 5- L archivage électronique des documents et données : Cette condition est nécessaire pour la dématérialisation. Elle répondra aux exigences du cadre juridique au Sénégal en la matière. 6- La gestion des exigences de ICS : Depuis Janvier 2011, l UE exige qu un message électronique précède toute cargaison destinée à son territoire. Une plateforme a été conçue à cet effet. La dématérialisation aura les effets bénéfiques suivants sur l environnement des formalités de dédouanement : - Réduction d au moins 50% du temps global des formalités depuis la prise en charge jusqu à l enlèvement des marchandises. - La sécurisation et la fiabilisation des échanges d information et des documents utilisé dans le cadre des formalités. - Une collaboration plus intense entre les acteurs publics comme privé des formalités de dédouanement. - La facilitation des formalités pour les usagers et la réduction des coûts directs et indirects de ces formalités par la réduction du temps et la suppression du parcours du combattant. L Environnement juridique du projet Ces nouvelles procédures ne seraient pas possibles sans un cadre juridique approprié. Le lancement du projet de dématérialisation a coïncidé avec la mise en place d un environnement juridique sur les transactions électroniques. En effet, les parlementaires ont voté la Loi d Orientation sur la Société de l Information avec quatre autres lois portant respectivement sur les transactions électroniques, la signature électronique, la protection des données à caractère personnel et la cybercriminalité. De plus, le Premier Ministre a signé un arrêté au mois d août 2010 portant sur les procédures dématérialisées au Sénégal, ce qui a balisé la voie pour des transactions en ligne au Sénégal. Le Directeur Général des Douanes a en outre sorti une note portant sur les règles de fonctionnement de la plateforme de procédures commerciales dématérialisées. >>> La figure ci-après fait la synthèse des échanges dans le cadre du projet : Echanges dans le cadre de la plateforme de procédures dématérialisées

11 DOSSIER / Senegal Paperless Trade 2012 AmCham News 11 Ce cadre juridique était nécessaire, pour permettre des opérations en ligne sécurisées, et pour rassurer les utilisateurs et acteurs sur les formalités dématérialisées qui offrent une plus grande célérité. Pour pallier le défaut de connexion effective entre ORBUS et le système douanier, une interface de substitution a été développée à titre transitoire et est munie des principales fonctionnalités permettant aux agents des douanes de traiter les déclarations avec la possibilité de consulter tous les documents attachées et collectés au préalable via ORBUS. Un Data Center (salle machines) a été aménagé dans les nouveaux locaux de GAINDE 2000 pour abriter, dans les normes de sécurité optimale, toutes les infrastructures du projet de dématérialisation. De plus, la totalité des équipements recensés au préalable pour sous-tendre les procédures dématérialisées ont été acquis et réceptionnés à la suite d un processus rigoureux de passation de marché piloté par des consultants spécialisés. Tableau : Retombées de la dématérialisation Pour conclure, nous pouvons dire que le Sénégal a indiscutablement tiré un grand profit de l informatisation/dématérialisation des procédures du commerce en particulier. La mise en œuvre du projet de dématérialisation a été découpée en phases en vue d assurer une bonne conduite de la gestion du changement et de permettre aux parties concernées de se familiariser aux processus de Nouvelle Génération. Pour ne rien laisser au hasard et pour impliquer toutes les composantes de la communauté des affaires, le projet a ciblé aussi bien le secteur formel que le secteur informel qui occupe une grande part des affaires au Sénégal. Des avancées significatives ont été enregistrées dans la simplification des formalités. Il reste cependant encore beaucoup à faire pour augmenter le confort des utilisateurs et atteindre des performances encore plus élevées. La mise en œuvre de la plateforme d échange des acteurs de la place portuaire de Dakar, SIC SENEGAL SA, permettra de compléter le chainon manquant dans les nouvelles formalités dématérialisées du commerce extérieur et de concrétiser la vision de guichet unique intégral. facilitation des échanges dans la zone et contribuera à relever le taux d échange intra communautaire. Au niveau continental, GAINDE 2000 déploie ses efforts pour faire du commerce électronique une réalité en Afrique, dans le cadre de l Alliance africaine pour le commerce électronique. Au plan international, GAINDE 2000 se positionne comme un acteur majeur de la facilitation des échanges, et travaille ardemment pour une meilleure visibilité de l Afrique dans le commerce électronique. Son leadership dans l alliance africaine pour le commerce électronique a permis de convaincre de la nécessité de muer l alliance Asie-Europe pour le commerce électronique en une alliance globale pour le commerce électronique avec l intégration de l Afrique. A cet effet, une réunion a eu lieu en septembre 2011 à Genève, qui a permis de préparer l assemblée générale constitutive de l alliance globale pour le commerce électronique qui aura lieu en décembre 2012 à Genève, en marge de la conférence de l UNECE sur les guichets uniques. Au niveau communautaire, le projet de guichet unique régional de l UEMOA permettra de promouvoir les efforts de

12 AmCham News 12 Activités de la Chambre BACK TO BUSINESS 2011/2012 Chaque mois d octobre au retour des vacances Vendredi 7 octobre 2011 : Rentrée de l AmCham en l honneur du nouvel ambassadeur des Etats-Unis d Amérique. La rentrée «Back to Business» de la Chambre de Commerce Américaine au Sénégal avait été organisée en l honneur du nouvel ambassadeur des Etats-Unis, S.E. Lewis Lukens. Cette rencontre qui avait réuni plus d une soixantaine chefs d entreprises, avait pour but de présenter ces derniers à l ambassadeur afin de faire connaissance et de s entretenir avec lui sur l état des lieux des relations économiques liant les Etats-Unis d Amérique et le Sénégal. Au nombre des structures présentes, on peut, en autre, noter la participation de : l Africaine de l Automobile (Ford), GE, Citibank, Colgate, Ervin USA, IBM, Aibd SA., Enertec, Ria Financial, Banque mondiale, Holding Nabi, Speak Up Africa, Ernst & Young, Computer Frontiers, Ups, Junior Achievement, Catalyst Business Solutions, etc... S.E. Lewis Lukens a, dans son allocution adressée à l assistance, exprimé son appréciation des relations que les Etats-Unis entretiennent avec le Sénégal et a également mis l accent sur le rôle et la participation des entreprises américaines dans l économie Sénégalaise. On peut, en autre, retenir ses propos suivants : «C est un plaisir d être ici avec vous aujourd hui. Tout au long de ma carrière au sein du Foreign Service, j ai toujours eu grand plaisir à travailler avec les Chambres de Commerce américaines. Je suis heureux d avoir l occasion de vous rencontrer si tôt après mon arrivée, ce qui nous permettra de passer du temps ensemble au cours des trois prochaines années et de voir de quelles façons la Mission américaine peut vous aider à renforcer le rôle des entreprises américaines au Sénégal. Je me réjouis d avance d avoir des nouvelles de vos activités au Sénégal et des partenariats que nous mettons en place.» L ambassadeur Lewis Lukens, en compagnie des membres du Conseil de l AmCham l

13 Activités de la Chambre AmCham News 13 «Je voudrais mettre l accent sur un domaine dans lequel les entreprises américaines réussissent particulièrement bien dans les pays étrangers. Il s agit d un atout qu un grand nombre de vos entreprises possèdent déjà, mais que vous pouvez tous valoriser pour aider le Sénégal à réaliser son potentiel. Je parle de la formation et du perfectionnement de la main-d œuvre, et du renforcement des communautés locales.» «Certains économistes n appartenant pas au continent africain estiment que l Afrique est capable d amener les investissements directs à un niveau suffisant pour soutenir la croissance économique de leurs pays» Kevin Murray (Citibank) - Général Mamadou Mansour Seck - Simplice Nicoué (Ups) - Me Khaled (Scp Kanjo, Koita & Khaled) - Guitele Nicoleau (Usaid/Edb) Cheikh Dramé et Pape Ware Guèye (Catalyst Business Solutions) - Cabinet D architecture Pathé Gaye - Fodé Thiendella Fall (Gti Dakar) Mamadou Goumble (General Electric) Charles Gomis (Ervin USA) «Des analystes du McKinsey Global Institute sont convaincus que l Afrique est l avenir. D après un rapport publié en 2010, intitulé Lions on the Move, le Sénégal est désigné comme faisant partie «des pays à économie de transition». Il connaît une croissance rapide et une expansion de ses exportations de produits manufacturés, tout particulièrement vers d autres pays africains. Le potentiel est énorme et, comme l indique McKinsey, le monde des affaires ne peut pas se permettre de l ignorer» «Certaines entreprises, telles que les vôtres, ont déjà pris conscience de ce potentiel et un grand nombre d entre vous ajoutent de la valeur à la main-d œuvre sénégalaise par le biais de la formation des travailleurs, en leur apportant des compétences qui ne font pas encore partie de la culture des affaires ici. Les entreprises deviennent plus compétitives grâce à l amélioration des compétences et à l accroissement du niveau de connaissances de leurs employés, faisant ainsi progresser les conditions économiques et sociales des communautés dans lesquelles elles opèrent.» «B.L. Harbert, l entreprise de construction engagée par le gouvernement des Etats-Unis pour bâtir notre nouvelle ambassade aux Almadies, emploie environ huit cents travailleurs sénégalais. Harbert apprend à ses employés locaux à répondre aux règles et aux normes de construction en vigueur en Amérique du Nord, ainsi qu aux exigences américaines en matière de santé et de sécurité. Les travailleurs qui apprennent à construire selon les normes américaines devraient facilement pouvoir trouver un nouveau contrat dans le cadre de n importe quel grand projet de construction au Sénégal, une fois le projet de l ambassade achevé.» Joseph Azar (L Africaine de l Automobile -(Ford) - Lewis Lukens (US Embassy) Mamadou Goumble (General Electric) - Babacar Sarr (Enertec Sarl)

14 AmCham News 14 Activités de la Chambre Thierno Sall - Directeur Général (Africa Life Consulting Science) Makha Racine Sy (Ernst & Young) «On peut à la fois faire une différence et faire de l argent, tout en travaillant dans le contexte africain actuel. Greenlight Planet, une entreprise américaine d investissement social, fournit des lampes fonctionnant avec des batteries rechargées à l énergie solaire. Ce sont des lampes qui durent longtemps et qui sont puissantes mais, et c est là le plus important, leur achat est à la portée des villageois. L un des modèles proposés a également une prise qui permet de recharger les téléphones portables. Les lumières sont d une importance cruciale pour les villages, car elles permettent aux élèves d étudier et d avoir une éducation. Les téléphones portables deviennent indispensables, car ils fournissent notamment des services bancaires mobiles, aidant ainsi les pauvres à épargner de l argent en toute sécurité. Et les envois de fonds sont toujours très importants contribuant au PIB (Produit intérieur brut) à hauteur d environ 13%..» «Google a également été impliqué dans un projet qui utilise les téléphones cellulaires au Sénégal pour dispenser de l éducation. Par ailleurs, les téléphones cellulaires transforment les capacités des petits agriculteurs à planter et commercialiser leurs récoltes. Le potentiel est quasiment illimité..» Levi Smylie - Conseiller Economique (Ambassade des Etats-Unis) Alain Jourdan - Directeur Général (Maxi-Move) Modou Khaya - Directeur Général (AIBD SA.) Yacine Diop Djibo - Directrice (Speak up Africa) «J ai assisté récemment à l ouverture du bureau de Hewlett Packard à Dakar. J ai appris que Hewlett Packard et l UCAD travaillent ensemble au développement d un programme de formation technologique. Cette collaboration aidera le Sénégal à réussir dans la société d aujourd hui toujours plus complexe sur le plan technologique, en développant les capacités de techniciens capables de bâtir et de maintenir des réseaux, et en augmentant le nombre de programmateurs dans le pays.» «La Chambre américaine de Commerce a un rôle très important à jouer en aidant les entreprises à se connecter, tout en communiquant le principe de la concurrence libre et équitable pour tous. Les entreprises ont le droit de chercher à faire des bénéfices. Mais vous avez également la responsabilité de redonner aux communautés qui vous soutiennent. En introduisant des pratiques commerciales positives au sein de vos communautés, et en améliorant les compétences et le savoir des travailleurs locaux par le biais de la formation, vous permettez à ces communautés de développer leurs propres activités commerciales et de fournir les entreprises établies, voire pourquoi pas d entrer en concurrence avec elles. Le fait d offrir des opportunités aux Sénégalais les inspirera et aidera les meilleurs et les plus brillants à réussir dans les affaires, développera l économie et diminuera la dépendance par rapport à l aide.» Mamadou Ndiaye - Directeur Général (IBM Senegal) - Speak up Africa) Jacques Martin - Directeur Général (Colgate) Samir Jarmache - Directeur Général (Global Entreprise)

15 Activités de la Chambre AmCham News 15 Thématiques Petits déjeuner Mensuels Tous les premiers vendredis de chaque mois Petit déjeuner du Vendredi 4 nov avec Bamba Thiam : PDG d Afrisystems Thème du mois : «La Cybercriminalité» Comme tous les premiers vendredis de chaque mois, la thématique du petit déjeuner de novembre 2011 a été présenté par Bamba Thiam, le Pdg d Afrisystems. Ce dernier s est entretenu sur le thème de la Cybercriminalité. Dans sa présentation, il a expliqué, comment, à l'ère de l'information super Highway, les mêmes innovations technologiques qui nous ont permis d améliorer nos conditions de vie et de travail se sont désormais retournées contre nous. Des innovations ayant engendré un grand fléau sur la toile avec des malfaiteurs appelés dans le jargon informatique «cyber criminels» qui utilisent des techniques de plus en plus performantes dans un cyberespace en prenant pour cibles : les mineurs, les établissements bancaires, les données personnelles et privées, les services informatiques essentiels d une entreprise ou d un état entre autres. Le Pdg d Afrisystems a ainsi démontré les différentes formes de cyber-crimes en pratique et donné des conseils aux participants, quand aux méthodes de préventions contre la cybercriminalité. Petit déjeuner du mercredi 13 janv avec Kevin Murray : DG. de Citi Senegal Thème du mois : «Eurozone crisis and its impact on the global economy and Africa» L AmCham a ouvert son traditionnel petit déjeuner thématique de l année 2012 avec le thème sur la crise de la Zone Euro. Ce fut l occasion de recevoir Kevin Murray, Directeur Général de Citibank Senegal et sa délégation en visite au Sénégal, en la personne de David Cowan, Economiste Afrique de Citi London, de Coura Fall, responsible for Strategy and Research for Sub-Saharan Africa de Citi South Africa et Sergio Valderama de Lazard Asset Management qui ont été les speakers du mois de janvier. Ces derniers ont permis aux participants présents de mieux comprendre l impact de cette crise sur l économie mondiale et l Afrique, mais également d en savoir plus sur l avenir du franc CFA et les enjeux des marchès en Le débat sur la question a été fructueux avec des documents en appui envoyés aux participants après la présentation. Comme vous l avez remarquè, le petit déjeuner du mois janvier s est tenu exceptionnellement un mercredi en raison de l agenda des intervenants. Bamba Thiam (Pdg Afrisytems) - Phoenix Group De droite à gauche : Sergio Valderama de Lazard Asset - Kevin Murray de Citibank Senegal - Makha Sy, Président AmCham- David Cowan, Economiste Afrique de Citi London - Coura Fall, responsible for Strategy and Research for Sub-Saharan Africa de Citi South Africa - Pape Amar et Houma Mbaye Dia de l Apix Sa.

16 AmCham News 16 Soutien à la Communauté le sport pour une cause Activités de la Chambre L AmCham apporte son soutien à l initiative «Zero Malaria in Senegal» C est avec une longue marche de plus de 10 km, que les amateurs de randonnée pédestre ont répondu à l appel des employés de la Mission américaine au Sénégal pour soutenir l initiative «Zéro Malaria in Senegal». L objectif de cette belle initiative est de lever des fonds afin contribuer à la lutte contre le paludisme au Sénégal, un fléau qui fait encore plus d un million de morts par an dans le monde. Cette première édition a vu la participation de centaine de personnes, en l occurrence les employés de la mission américaine au Sénégal, ainsi que les membres de l AmCham et ceux du Comité de Randonnée pédestre (CRP). La Cérémonie officielle a été présidée par l Ambassadeur des Etats-Unis, S.E. Lewis Lukens, par une coupure de ruban avec les représentants des structures sponsors ayant apporté leur soutien financier à cette initiative. Il s agit de l AmCham, Coca-Cola, Kirène, General Electric..). Tout comme ces structures ayant permis la réussite de cette première édition, en plus de leur présence, tous les randonneurs présents ont également, de manière individuelle, soutenu l initiative en achetant des tee-shirts et des casquettes. Les fonds ainsi collectés vont permettre d acheter des moyens de prévention et de traitements qui seront ensuite offerts à une organisation engagée dans ce combat contre le paludisme. Un beau geste pour une grande cause! Ibnoul Arab Ly - Directeur Financier (Pfizer Afrique de l Ouest) Aziz Dièye - Directeur Général (Cabinet Aziz Dièye) Ambassadeur Lewis Lukens - Marème Kanté (AmCham Sénégal) Mamadou Goumble - Directeur Commercial Régional (GE INTERNATIONAL INC.) Coumba Cissé Diaité - Directrice (Prestations Plus) - Tino Adédiran Ambassadeur Lukens - Lala Khadija Tijani - Directrice (Elites Job) De gauche à droite : Mamadou Goumble - Directeur Commercial Régional (GE INTERNATIONAL INC.) - Mme Samb - Directrice Marketing (Kirène) Ambassadeur Lewis Lukens - Prosper TCHOUAMBE - Directeur Général (Coca-Cola West Africa Franchise) - Makha Racine Sy - President (AmCham Senegal) Ambassadeur Lewis Lukens - Prosper TCHOUAMBE (Coca-Cola West Africa Franchise) - Sylvie Peyrottes (Kpmg) - un membre du Comité de randonnée pédestre Des centaines de participants pour une longue marche de plus de 10 km : départ de l Ambassade des Etats-Unis à Ebbets Field sur la corniche L Ambassadeur Lukens en compagnie des employés de l ambassade des Etats-Unis, inititiateurs de «Zero Malaria in Senegal»

17 Nouvelles adhésions AmCham News 17 La Chambre de Commerce américaine au Sénégal souhaite la bienvenue à ses nouveaux membres WEST AFRICAN RESEARCH CENTER (WARC) CONTACT : Ousmane SENE - Directeur Rue E x Léon Gontran Damas, Fann Résidence. BP5456 Dakar Fann Tel : (+221) Fax: (+221) WORLD VOYAGES / BCD TRAVEL CONTACT : Racine BA - Directeur Général Adjoint 45, Avenue Georges Pompidou Dakar - Sénégal - BP Tel: (+221) Fax: (+221) RIA FINANCIAL CONTACT : El Hadji Malick SECK - Manager Africa 1, Allèes Seydou Nourou Tall - Point E, Dakar - Sénégal Tel : (+221) Fax : (+221) www. riafinancial.com IDRC / CRDI INTERNATIONAL DEVELOPMENT RESEARCH CENTRE CONTACT : Kathryn TOURE : Regional Director for West and Central Africa Av. Cheikh Anta Diop x Rue de Saint-Louis - Point E BP Peytavin - Sénégal Tel : (+221) Fax: (+221) / SENEGALAISE DE DEMENAGEMENTS INTERNATIONAUX (SDI) CONTACT : Bellel FOFANA - Directeur Général Km 2,5 Bld du Centenaire de la Commune de Dakar Rocade (Bel-air) - Sénégal Tel: (+221) Fax: (+221) RMA SENEGAL CONTACT : Papa Alboury NDAO - Directeur Associé Point E, Rue P x rue de Kaolack. BP Dakar-Fann. Tel : (+221) Fax : (+221) GE INTERNATIONAL INC. CONTACT : Mamadou GOUMBLE Directeur Commercial Régional Tel : (+221) Fax : (+221) , Av. Pasteur, Dakar. PRESTATIONS PLUS CONTACT : Ndèye Coumba CISSE DIAITE : Directrice Sicap Mermoz 7542 LS, Av. Cheikh Anta Diop - Dakar - Sénégal Tel : (+221) WEST AFRICAN FOODS AND OILS CONTACT : Douglas GUERRERO - Administrateur Général Tel: (+221) Chers membres, Les rubriques «Nouvelles adhésions» et «Espace membres» sont mises à votre dispositions afin de vous permettre de communiquer sur vos activités, présenter aux lecteurs du magazine vos produits et services, certifications et innovations, et vos événements, etc. Nous vous informons que la mise en page de vos communications se fera dans le respect strict de la charte graphique des rubriques qui vous sont dédiées dans ce magazine. Plus d infos, veuillez contactez : Marème Kanté : Chargée de communication (+221)

18 AmCham News 18 Espace Membres World Voyages Une Travel Management Company (TMC), pas seulement une Agence de Voyages. Présente au Sénégal depuis 10 ans, World Voyages est le partenaire exclusif de BCD Travel, un leader global de la gestion des déplacements professionnels. BCD Travel est une agence de voyage d'affaires basée aux Pays-Bas. Elle est un acteur majeur du voyage d'affaires et se place au 3 e rang mondial des agences de voyages d'affaires. un acteur majeur de voyages d affaires dans le monde BCD Travel est un leader global de la gestion des déplacements professionnels. Présent dans 96 pays avec plus de 17 milliards de dollars en ventes annuelles et un effectif total de plus de employés. Le bureau principal de BCD Travel au Sénégal, représenté par World Voyages, se trouve en plein cœur du centre ville à Dakar. BCD Travel a également un bureau comptoir à l aéroport international Léopold Sédar Senghor. BCD Travel a une expérience des voyages et du tourisme sur le marché sénégalais depuis plus de 10 ans. En plus d'appuyer ses clients avec leurs voyages d'affaires, World Voyages offre également une large gamme de services pour les voyages de loisirs. une assistance intégrale pour ses clients BCD Travel, la Travel Management Company (TMC), est bien plus qu une Agence de Voyages. En effet, elle ne se limite pas a l émission de titres de transport. L agence accompagne aussi le client / passager en mettant l'accent sur une assistance intégrale pour ses clients, où qu ils se trouvent dans le monde. Cette prestigieuse prestation permet aux voyageurs une assurance de possibilité, de maitrise et de contrôle permanent de leurs dépenses de voyages afin de faire des économies et améliorer leurs niveaux de service en même temps. 45, Avenue Georges Pompidou Dakar - Sénégal BP Tel: (+ 221) Fax: (+ 221) Contact : Racine BA, Directeur Général Adjoint

19 Espace Membres AmCham News 19

20 AmCham News 20 La force de SDI réside dans le fait que le déménagement n est pas simplement qu une affaire physique. Elle prend en compte l aspect psychologique du client et la spécificité des biens à déménager. Tout est fait pour assurer l intégrité physique des biens, rassurer le client dans cette phase de transition et faire montrer de notre expertise. Espace Membres SDI (Sénégalaise Déménagements Internationaux) Facilitez votre déplacement avec les solutions de monte-meuble et de garde-meubles.. Pour un déménagement local, national ou international réussi, SDI met à votre service : Un garde-meuble ou entrepôt de 300 m2 entièrement couvert Un partenariat avec des transporteurs terrestres, aériens et maritimes Un service 24H/24H et 7j/7 Une équipe dynamique et réactive Une logistique et un équipement adaptés Assurance Une prise en charge des formalités de douane pour le transport international. De nombreuses options vous sont proposées afin de répondre au mieux à vos besoins et attentes : Etude du volume et du nombre de cartons Mise à disposition d emballages (cartons ; plastiques; anti choc Conditions et délai d emballage Mode, délai et suivi d acheminement et de livraison Déballage et aménagement Evaluation et degré de satisfaction du client. Km 2,5 Bld du Centenaire de la Commune de Dakar Rocade (Bel-air) - Sénégal Tel: (+ 221) Fax: (+ 221) Contact : Mr Bellel FOFANA Directeur Général SDI, nous faisons du déménagement un plaisir

FULLY DESCRIPTION OF PROJECT

FULLY DESCRIPTION OF PROJECT FULLY DESCRIPTION OF PROJECT SOLUTION DE FACILITATION ELECTRONIQUE DU COMMERCE AU SENEGAL Février 2007 3 Boulevard Djily Mbaye Immeuble Fahd 12 ème Etage BP 6856 Dakar Etoile Sénégal Tél : (221) 889 30

Plus en détail

MISE EN SERVICE DE ORBUS 2000 AU SENEGAL (DOSSIER DE PRESSE)

MISE EN SERVICE DE ORBUS 2000 AU SENEGAL (DOSSIER DE PRESSE) MISE EN SERVICE DE ORBUS 2000 AU SENEGAL (DOSSIER DE PRESSE) Version 1.0 Novembre 2003 2 3 SOMMAIRE HISTORIQUE ET CONTEXTE 4 A - PRESENTATION DU GIE GAINDE 2000 4 B - MISSION DU GIE 4 C - PARTENAIRES DU

Plus en détail

Présentation du Sénégal «La douane et les réformes liées à la de la facilitation des échanges»

Présentation du Sénégal «La douane et les réformes liées à la de la facilitation des échanges» Multi-year Expert Meeting on Transport, Trade Logistics and Trade Facilitation Second Session Trade facilitation rules as a trade enabler: options and requirements Geneva, 1 3 July 2014 Présentation du

Plus en détail

Rapport 2012 de l Observatoire de la téléphonie mobile en Afrique subsaharienne. Résumé

Rapport 2012 de l Observatoire de la téléphonie mobile en Afrique subsaharienne. Résumé Rapport 2012 de l Observatoire de la téléphonie mobile en Afrique subsaharienne Résumé 1 Rapport 2012 de l Observatoire de la téléphonie mobile en Afrique subsaharienne Au cours de la dernière décennie,

Plus en détail

Conférence du 14 juin 2012

Conférence du 14 juin 2012 Soutenu par : Conférence du 14 juin 2012 «Mobile banking : les premiers succès et les défis du futur» Présentation Le mobile banking est un formidable vecteur d inclusion financière. Des offres de mobile

Plus en détail

Une alliance stratégique des communautés portuaires et du commerce extérieur pour un opérateur économique plus compétitif

Une alliance stratégique des communautés portuaires et du commerce extérieur pour un opérateur économique plus compétitif Guichet Unique National pour la facilitation des procédures du Commerce Extérieur Une alliance stratégique des communautés portuaires et du commerce extérieur pour un opérateur économique plus compétitif

Plus en détail

NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA

NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA MFW4A La finance au service de l afrique

Plus en détail

L EXEMPLE DU SENEGAL «FACILITATION DES ECHANGES ET COOPERATION SUD SUD»

L EXEMPLE DU SENEGAL «FACILITATION DES ECHANGES ET COOPERATION SUD SUD» L EXEMPLE DU SENEGAL «FACILITATION DES ECHANGES ET COOPERATION SUD SUD» PLAN 1. GUICHET UNIQUE: une solution pour la facilitation des échanges? 2. L EXEMPLE DU SENEGAL 3. SENEGAL- KENYA: Un exemple de

Plus en détail

TABLE RONDE DES MINISTRES AFRICAINS CHARGÉS DES TIC EN PRÉLUDE À LA 42 ÈME RÉUNION DE L ICANN. Hôtel Méridien Dakar, SENEGAL.

TABLE RONDE DES MINISTRES AFRICAINS CHARGÉS DES TIC EN PRÉLUDE À LA 42 ÈME RÉUNION DE L ICANN. Hôtel Méridien Dakar, SENEGAL. COMMISSION DE L UNION AFRICAINE REPUBLIQUE DU SENEGAL ---------------- MINISTERE DE LA COMMUNICATION, DES TELECOMMUNICATIONS ET DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION TABLE RONDE DES

Plus en détail

PROFIL DE L ENTREPRISE

PROFIL DE L ENTREPRISE PROFIL DE L ENTREPRISE ACT EST UN CABINET DE CONSEIL ET DE FACILITATION À VOCATION PANAFRICAINE Créé en avril 2012, le cabinet ACT est implanté à Dakar, au Sénégal. ACT a composé une équipe d experts confirmés

Plus en détail

Climat des investissement et développement des entreprises pour l Emergence

Climat des investissement et développement des entreprises pour l Emergence Climat des investissement et développement des entreprises pour l Emergence Mamadou Lamine BA, Directeur Environnement des Affaires APIX Promoteur African Investment Academy 3 ème Salon international des

Plus en détail

Les mesures en faveur de

Les mesures en faveur de Les mesures en faveur de l attractivité Invest in France La France est une destination de premier ordre pour les investissements directs étrangers. Elle accueille sur son sol plus de 0 000 entreprises

Plus en détail

Récapitulatif: Du 17 au 28 Août 2015. Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc.

Récapitulatif: Du 17 au 28 Août 2015. Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc. Du 17 au 28 Août 2015 Récapitulatif: Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc. Accord de partenariat entre la Bourse de Casablanca et London

Plus en détail

A cet égard, ImportExport.fr se positionne comme le facilitateur du commerce international!

A cet égard, ImportExport.fr se positionne comme le facilitateur du commerce international! Offre de lancement : Edition 2015 2015 Réussir à l import ou à l export, c est avant tout une affaire de réseaux et de partenaires capables de répondre rapidement et efficacement aux besoins divers des

Plus en détail

Le grand rendez-vous des exportateurs à ne pas manquer!

Le grand rendez-vous des exportateurs à ne pas manquer! Le grand rendez-vous des exportateurs à ne pas manquer! www.forum-export.ca Palais des Congrès de Montréal Montréal (Québec) 12 et 13 novembre 2003 Un forum de mobilisation des exportateurs québécois Paul-Arthur

Plus en détail

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Hôtel Teranga, Saly, Sénégal, du 18-19 Octobre 2011 Note de cadrage Contexte et justification L importance que revêt

Plus en détail

Impartition réussie du soutien d entrepôts de données

Impartition réussie du soutien d entrepôts de données La force de l engagement MD POINT DE VUE Impartition réussie du soutien d entrepôts de données Adopter une approche globale pour la gestion des TI, accroître la valeur commerciale et réduire le coût des

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE des opérateurs privés. Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT

GUIDE PRATIQUE des opérateurs privés. Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT GUIDE PRATIQUE des opérateurs privés Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT BOAD - Guide pratique GUIDE PRATIQUE DESTINE AUX OPERATEURS ECONOMIQUES PRIVES 1. PRESENTATION La Banque Ouest

Plus en détail

TANGER TOURISM EXPO LEADING TRAVEL TRADE SHOW

TANGER TOURISM EXPO LEADING TRAVEL TRADE SHOW TANGER TOURISM EXPO 21-24 OCTOBER 2015 TANGIER MOROCCO LEADING TRAVEL TRADE SHOW EDITO Il apparaissait important pour nous, professionnels du tourisme, à ce stade de notre carrière professionnelle de pouvoir

Plus en détail

Une innovation majeure dans le secteur de l assurance santé au Maroc

Une innovation majeure dans le secteur de l assurance santé au Maroc Une innovation majeure dans le secteur de l assurance santé au Maroc Une couverture exceptionnelle pour les particuliers au Maroc ASSUR-PLUS Santé International est un contrat d assurance santé international

Plus en détail

Classement Doing Business (Les performances du Sénégal)

Classement Doing Business (Les performances du Sénégal) Classement Doing Business (Les performances du ) Secrétariat du Conseil Présidentiel de l Investissement 52-54, rue Mohamed V, BP 430, CP 18524, Dakar Tél. (221) 338.49.05.55 - Fax (221) 338.23.94.89 Email

Plus en détail

Conseil d administration Genève, mars 2000 ESP. Relations de l OIT avec les institutions de Bretton Woods BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL

Conseil d administration Genève, mars 2000 ESP. Relations de l OIT avec les institutions de Bretton Woods BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.277/ESP/4 (Add.1) 277 e session Conseil d administration Genève, mars 2000 Commission de l'emploi et de la politique sociale ESP QUATRIÈME QUESTION À L ORDRE DU JOUR

Plus en détail

Canada-Afrique de l Ouest: la force de l entreprenariat

Canada-Afrique de l Ouest: la force de l entreprenariat Canada-Afrique de l Ouest: la force de l entreprenariat Par Carlos Rojas-Arbulu, Délégué Commercial Principal (Afrique de l`ouest), Service de Délégués Commerciaux du Canada, Ambassade du Canada, Senegal

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL Exercice 2006

RAPPORT ANNUEL Exercice 2006 RAPPORT ANNUEL Exercice 2006 1 MESSAGE DE LA PRESIDENTE Chers Membres, Honorables délégués régionaux, Ce jour marque la tenue de la 13 ème Assemblée Générale de notre Mutuelle d Epargne et de Crédit depuis

Plus en détail

la voie bilatérale reste la meilleure option

la voie bilatérale reste la meilleure option WWW.ELECTIONS.CH FICHE THEMATIQUE : SUISSE-UE la voie bilatérale reste la meilleure option L UE est un des principaux partenaires commerciaux de la Suisse. A l inverse, la Suisse est le deuxième partenaire

Plus en détail

Curriculum Vitae. Adresse : Centre de Recherches Economiques Appliquées (CREA) de Dakar, BP 16996. Education EXPERIENCES PROFESSIONNELLES

Curriculum Vitae. Adresse : Centre de Recherches Economiques Appliquées (CREA) de Dakar, BP 16996. Education EXPERIENCES PROFESSIONNELLES Curriculum Vitae Prénom : Fatou Nom de Jeune Fille : Gueye Nom du Mari : LEFEVRE Adresse : Centre de Recherches Economiques Appliquées (CREA) de Dakar, BP 16996 Email : lahe2003@yahoo.fr / toufa2003@gmail.com

Plus en détail

SIGNATURE DE CONVENTION AVEC LA CHAMBRE DE COMMERCE. Madame le Directeur général de la Chambre de Commerce et d Industrie de Côte

SIGNATURE DE CONVENTION AVEC LA CHAMBRE DE COMMERCE. Madame le Directeur général de la Chambre de Commerce et d Industrie de Côte SIGNATURE DE CONVENTION AVEC LA CHAMBRE DE COMMERCE ALLOCUTION DU DG DE LA POSTE DE COTE D IVOIRE Monsieur le 1 er Vice-Président, représentant Monsieur le Président de la Chambre de Commerce et d Industrie

Plus en détail

la confiance dans l économie de l information

la confiance dans l économie de l information C o n f é r e n c e d e s N at i o n s U n i e s s u r l e c o m m e r c e e t l e d é v e l o p p e m e n t SERVICES fournis La Division de la technologie et de la logistique de la CNUCED propose les

Plus en détail

K O L D A SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2012. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Kolda

K O L D A SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2012. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Kolda K O REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------------ MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN ------------------ AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE ------------------

Plus en détail

MANUEL DE PROCEDURES DES DOUANES SOUS-MANUEL 7 : LE DEDOUANEMENT DES VEHICULES

MANUEL DE PROCEDURES DES DOUANES SOUS-MANUEL 7 : LE DEDOUANEMENT DES VEHICULES SOUS - MANUEL 7 : LE DEDOUANEMENT DES VEHICULES Sénégalaise de Conseil Septembre 2003-111 GENERALITES I. INTERVENANTS OU ACTEURS II. PRESENTATION DU CALCUL DES DROITS ET TAXES ET DE LA DETERMINATION DES

Plus en détail

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE ------------- ------------------ Unité-Progrès-Justice CABINET

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE ------------- ------------------ Unité-Progrès-Justice CABINET MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET BURKINA FASO ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE ------------- ------------------ Unité-Progrès-Justice CABINET DISCOURS DE MONSIEUR LE MINISTRE DE L ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT

Plus en détail

Parce que vous faire grandir, c est grandir ensemble Notre succès repose sur notre capital humain evenir un hub pour les opérations économiques mondiales, tel est le défi à relever par le Maroc les prochaines

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT CHIFFRE D AFFAIRES PREMIER TRIMESTRE 2015 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT Forte croissance du chiffre d affaires Communication

Plus en détail

En collaboration avec

En collaboration avec En collaboration avec Termes de Référence de l atelier National de partage et d élaboration du cadre stratégique de l Observatoire de la société civile sur la Gouvernance des Terres et des Ressources Naturelles.

Plus en détail

Honorables invités, Mesdames et Messieurs,

Honorables invités, Mesdames et Messieurs, Discours du Gouverneur de la Banque Centrale des Comores à l occasion de la cérémonie officielle de lancement de la nouvelle pièce de 250 FC Palais du Peuple, le 02 janvier 2014 - Excellence Monsieur le

Plus en détail

La gestion des données de référence ou comment exploiter toutes vos informations

La gestion des données de référence ou comment exploiter toutes vos informations La gestion des données de référence ou comment exploiter toutes vos informations La tour de Babel numérique La gestion des données de référence (appelée MDM pour Master Data Management) se veut la réponse

Plus en détail

Les Rencontres de Performances

Les Rencontres de Performances Les Rencontres de Performances Maturité des Entreprises africaines en matière de Gouvernance des Systèmes d Information GOUVERNANCE SI 06 février 2009 EDITO Doléle SYLLA Information Analyst Banque Mondiale

Plus en détail

Aperçu du rôle que tient EDC dans le succès canadien à Hong Kong et en Chine élargie

Aperçu du rôle que tient EDC dans le succès canadien à Hong Kong et en Chine élargie Aperçu du rôle que tient EDC dans le succès canadien à Hong Kong et en Chine élargie Exportation et développement Canada Juin 2012 Quelques mots sur EDC Organisme de crédit à l exportation du Canada créé

Plus en détail

Signature d une convention de partenariat entre l ANAPEC et Atlantic Free Zone Investment, filiale de MEDZ

Signature d une convention de partenariat entre l ANAPEC et Atlantic Free Zone Investment, filiale de MEDZ Le 13 juin 2012 Signature d une convention de partenariat entre l ANAPEC et Atlantic Free Zone Investment, filiale de MEDZ Un partenariat visant un meilleur accompagnement des entreprises installées à

Plus en détail

MODERNISATION DE LA DOUANE ET GUICHET UNIQUE AU SENEGAL

MODERNISATION DE LA DOUANE ET GUICHET UNIQUE AU SENEGAL MODERNISATION DE LA DOUANE ET GUICHET UNIQUE AU SENEGAL SOMMAIRE INTRODUCTION MODERNISATION DOUANIERE AU SENEGAL LE GUICHET UNIQUE AU SENEGAL INTRODUCTION GAINDE lance un programme de coopération internationale

Plus en détail

L Afrique face à l évolution des enjeux de l énergie électrique. www.i-conferences.org. Rapport Post Événement Africa Power Forum 2011

L Afrique face à l évolution des enjeux de l énergie électrique. www.i-conferences.org. Rapport Post Événement Africa Power Forum 2011 RÉPUBLIQUE DU SÉNÉGAL Sous l égide du Ministère de la Coopération Internationale, des Transports Aériens, des Infrastructures et de l Energie Organisateur AFRICA POWER FORUM 2011 Dakar 19, 20 et 21 mai

Plus en détail

Les transactions financières et bancaires dans la e-administration & la e-gouvernance

Les transactions financières et bancaires dans la e-administration & la e-gouvernance Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement (CAFRAD Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF Les transactions financières et bancaires dans la

Plus en détail

Sélection d un Consultant chargé d accompagner le GIM-UEMOA dans le processus de mise en place d un Plan de Continuité de l Activité (PCA)

Sélection d un Consultant chargé d accompagner le GIM-UEMOA dans le processus de mise en place d un Plan de Continuité de l Activité (PCA) TERMES DE REFERENCE Sélection d un Consultant chargé d accompagner le GIM-UEMOA dans le processus de mise en place d un Plan de Continuité de l Activité (PCA) TDR_Plan de Continuité de l Activité (PCA)

Plus en détail

Plan d action Economie Numérique, Secteur des technologies de la communication 2011-2012

Plan d action Economie Numérique, Secteur des technologies de la communication 2011-2012 Plan d action Economie Numérique, Secteur des technologies de la communication 2011-2012 Atelier sur les systèmes d information et de communication dans le secteur public: Etat des lieux, défis et orientations

Plus en détail

Analyse des Gaps techniques et juridiques. relatifs aux échanges électroniques

Analyse des Gaps techniques et juridiques. relatifs aux échanges électroniques UNECA Analyse des Gaps techniques et juridiques relatifs aux échanges électroniques entre les douanes de deux pays (C2C Transit) Lotfi AYADI Noureddine SELLAMI Décembre 2014 Plan Résumé Méthodologie Cadre

Plus en détail

August 2014. ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances

August 2014. ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances August 2014 ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances Résumé L Association canadienne de la construction (ACC) représente 20 000 entreprises membres

Plus en détail

Notre stratégie de développement porte ses fruits

Notre stratégie de développement porte ses fruits Newsletter 2009/1 Editorial Notre stratégie de développement porte ses fruits Une fois encore, les clients de Win se déclarent particulièrement satisfaits des services offerts par notre entreprise et de

Plus en détail

DEVELOPPEMENT & COMMUNICATION MULTIMEDIA

DEVELOPPEMENT & COMMUNICATION MULTIMEDIA DEVELOPPEMENT & COMMUNICATION MULTIMEDIA NUMHERIT NUMHERIT est une société de développement d applications et de logiciels web située à Dakar - Sénégal, spécialisée dans les Systémes d Information Distribués

Plus en détail

Desk Chine en France Votre lien privilégié avec la Chine

Desk Chine en France Votre lien privilégié avec la Chine Desk Chine en France Votre lien privilégié avec la Chine Pourquoi la France est-elle le pays à privilégier pour s implanter en Europe? * La France est l une des grandes économies de la zone euro : Deuxième

Plus en détail

PORTNET Guichet Unique Marocain du Commerce Extérieur

PORTNET Guichet Unique Marocain du Commerce Extérieur Multi-year Expert Meeting on Transport, Trade Logistics and Trade Facilitation Second Session Trade facilitation rules as a trade enabler: options and requirements Geneva, 1 3 July 2014 PORTNET Guichet

Plus en détail

LE COMMERCE ELECTRONIQUE OPPORTUNITES ECONOMIQUES ET SOCIALES

LE COMMERCE ELECTRONIQUE OPPORTUNITES ECONOMIQUES ET SOCIALES LE COMMERCE ELECTRONIQUE OPPORTUNITES ECONOMIQUES ET SOCIALES François Ossama Prix RFI NET AFRIQUE 2006 du Meilleur site Internet Africain Chef de la Cellule Informatique du MINDUH Président du Réseau

Plus en détail

Programme d études La Formation en Politiques Sectorielles et Gestion des Systèmes Educatifs est inscrite dans le cadre de la réforme LMD.

Programme d études La Formation en Politiques Sectorielles et Gestion des Systèmes Educatifs est inscrite dans le cadre de la réforme LMD. Master en éducation et formation (MEF) Spécialité : Pilotage et gestion des systèmes éducatifs Option : Politiques Sectorielles et Gestion des Systèmes Educatifs (PSGSE) Dispositif en ligne Année 2014-2015

Plus en détail

www.katanga-bm.com Jeudi 29 mai au samedi 31 mai 2014 de 9h30 à 17h30 Sur le parvis du Bâtiment du 30 juin à Lubumbashi

www.katanga-bm.com Jeudi 29 mai au samedi 31 mai 2014 de 9h30 à 17h30 Sur le parvis du Bâtiment du 30 juin à Lubumbashi Jeudi 29 mai au samedi 31 mai 2014 de 9h30 à 17h30 Sur le parvis du Bâtiment du 30 juin www.katanga-bm.com Un évènement produit par Musal sarl QUI SOMMES-NOUS? L entreprise Musal SARL, est une agence de

Plus en détail

assurer les investissements garantir les opportunités

assurer les investissements garantir les opportunités assurer les investissements garantir les opportunités LA MISSION DE LA MIGA Promouvoir l investissement direct à l étranger dans les pays en développement pour contribuer à la croissance économique, faire

Plus en détail

Les infrastructures en quête d investissements. Rapport Post Événement FAI 2012 FORUM AFRICAIN DES INFRASTRUCTURES FORUM AFRICAIN DES INFRASTRUCTURES

Les infrastructures en quête d investissements. Rapport Post Événement FAI 2012 FORUM AFRICAIN DES INFRASTRUCTURES FORUM AFRICAIN DES INFRASTRUCTURES Organisateur Sous le parrainage de SE Monsieur le Premier Ministre, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice Sous l égide du Ministère de l Economie et des Finances République de Côte d Ivoire PArtenaire

Plus en détail

Pour une coopération parlementaire régionale accrue avec les organes de traités relatifs aux droits de l homme

Pour une coopération parlementaire régionale accrue avec les organes de traités relatifs aux droits de l homme Pour une coopération parlementaire régionale accrue avec les organes de traités relatifs aux droits de l homme Séminaire régional à l intention des parlementaires et fonctionnaires de parlements des pays

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE EN COMMERCE INTERNATIONAL. Ressources stratégiques en commerce international. depuis 1847

GUIDE PRATIQUE EN COMMERCE INTERNATIONAL. Ressources stratégiques en commerce international. depuis 1847 GUIDE PRATIQUE EN COMMERCE INTERNATIONAL Ressources stratégiques en commerce international depuis 1847 RÉUSSIR VOS AFFAIRES À L INTERNATIONAL, 5 CONSEILS UTILES Gardez l œil sur votre facture commerciale

Plus en détail

TROISIEME REUNION DU FORUM SUR L ADMINISTRATION FISCALE DE L OCDE

TROISIEME REUNION DU FORUM SUR L ADMINISTRATION FISCALE DE L OCDE ORGANISATION FOR ECONOMIC CO-OPERATION AND DEVELOPMENT TROISIEME REUNION DU FORUM SUR L ADMINISTRATION FISCALE DE L OCDE 14-15 septembre 2006 Séoul, Corée Déclaration de Séoul (version définitive) CENTRE

Plus en détail

CATALOGUE 2013 DES SEMINAIRES

CATALOGUE 2013 DES SEMINAIRES Programme Master en Banque et Finance CATALOGUE 2013 DES SEMINAIRES INSCRIPTIONS ET RENSEIGNEMENTS CESAG - Boulevard du Général de Gaulle x Malick Sy - BP 3 802 Dakar - SENEGAL TEL: (221) 33 839 74 35

Plus en détail

SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com. Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz

SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com. Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz SDV, UN SERVICE DE PROXIMITÉ ET UNE PERFORMANCE ASSURÉE La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un

Plus en détail

La force du partenariat

La force du partenariat La force du partenariat Bienvenue Solutions en informatique de virtualisation et de Cloud Computing leader sur le marché, programmes primés, rentabilité maximale En rejoignant le réseau de partenaires

Plus en détail

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT CONTEXTE GÉNÉRAL L amélioration de la compétitivité logistique des flux import-export, en termes de développement

Plus en détail

Flanders Investment & Trade mise sur le travail mobile pour gagner en productivité

Flanders Investment & Trade mise sur le travail mobile pour gagner en productivité Flanders Investment & Trade mise sur le travail mobile pour gagner en productivité pays : Belgique secteur : secteur public profil L entrepreneuriat international joue un rôle majeur dans le développement

Plus en détail

Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM

Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM Trouvez des solutions de type cloud éprouvées qui répondent à vos priorités principales Points clés Découvrez les avantages de quatre déploiements en

Plus en détail

Le 8 mai 2015. Bonjour,

Le 8 mai 2015. Bonjour, Le 8 mai 2015 Bonjour, En janvier, La Compagnie d Assurance-Vie Manufacturers (Manuvie) a annoncé la conclusion de l acquisition des activités canadiennes de la Standard Life. Je souhaite vous informer

Plus en détail

Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com. *Chaîne logistique

Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com. *Chaîne logistique Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com *Chaîne logistique AMÉRIQUES 45 agences 8 pays 950 collaborateurs Europe 157 agences 22 pays 5 710 collaborateurs ASIE-PACIFIQUE 136 agences 24 pays 3 950

Plus en détail

Séminaire Les occasions d'affaires en Sécurité et en Défense aux États-Unis Montréal, le 5 décembre 2006

Séminaire Les occasions d'affaires en Sécurité et en Défense aux États-Unis Montréal, le 5 décembre 2006 Séminaire Les occasions d'affaires en Sécurité et en Défense aux États-Unis Montréal, le 5 décembre 2006 Hôtel Hyatt Regency Montréal 1255, rue Jeanne-Mance, Montréal (Québec) 8h00 Accueil et inscription

Plus en détail

Atos consolide son leadership mondial dans les services numériques

Atos consolide son leadership mondial dans les services numériques Atos consolide son leadership mondial dans les services numériques Atos annonce le projet d acquisition de l activité d externalisation informatique de Xerox Atos et Xerox vont établir une coopération

Plus en détail

Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance

Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance En bref : Président Directeur Général: Mohamed EL KETTANI Siège Social : 2. Bd Moulay Youssef - BP: 11141 20000 Casablanca - Maroc Capital:

Plus en détail

Klako Group. Intégration, Comptabilité et Conseils fiscaux. Optimisation d Achat et Contrôle de Qualité

Klako Group. Intégration, Comptabilité et Conseils fiscaux. Optimisation d Achat et Contrôle de Qualité Klako Group Intégration, Comptabilité et Conseils fiscaux Optimisation d Achat et Contrôle de Qualité Beijing Hong Kong Shanghai Shenzhen Visitez notre site web à http://www.klakogroup.com Notre société

Plus en détail

Concours du Prix Orange de l Entrepreneur Social en Afrique Session de 2014 Synthèse Projet : SENEMAR+

Concours du Prix Orange de l Entrepreneur Social en Afrique Session de 2014 Synthèse Projet : SENEMAR+ Concours du Prix Orange de l Entrepreneur Social en Afrique Session de 2014 Synthèse Projet : SENEMAR+ A chaque campagne agricole dans les zones rurales Camerounaises en particulier et Africaines en générale,

Plus en détail

MISSION DE L OAV AU SENEGAL (07 au 15 septembre 2004) ----------

MISSION DE L OAV AU SENEGAL (07 au 15 septembre 2004) ---------- Ministère de l Economie Maritime ------------- Direction des Industries de Transformation de la Pêche MISSION DE L OAV AU SENEGAL (07 au 15 septembre 2004) ---------- ACTIONS ENTREPRISES OU A ENTREPRENDRE

Plus en détail

UPS est inégalée. Découvrez TOUT ce que nous pouvons faire pour vous.

UPS est inégalée. Découvrez TOUT ce que nous pouvons faire pour vous. est inégalée. Découvrez TOUT ce que nous pouvons faire pour vous. Misez sur et bénéficiez d un avantage concurrentiel Le monde des affaires évolue à un rythme effréné. C est pourquoi vous devez pouvoir

Plus en détail

IBM Tivoli Service Desk

IBM Tivoli Service Desk Déployer des services de qualité tout en maîtrisant les coûts IBM Tivoli Service Desk Points forts Rationalise la gestion des problèmes et des incidents afin de permettre la restauration rapide et économique

Plus en détail

Casablanca finance city

Casablanca finance city Casablanca finance city Introduction : Aujourd hui les pays en vois de développement ont libéralisé leurs économies et ils ont mis en place un ensemble de mesures attractives pour attirer les investisseurs

Plus en détail

AU NOM DU MINISTRE DES TRANSPORTS, JE VOUDRAIS REMERCIER LE MINISTRE DE L ENVIRONNEMENT ET DES EAUX ET FORETS POUR L ORGANISATION DE L ATELIER VISANT

AU NOM DU MINISTRE DES TRANSPORTS, JE VOUDRAIS REMERCIER LE MINISTRE DE L ENVIRONNEMENT ET DES EAUX ET FORETS POUR L ORGANISATION DE L ATELIER VISANT AU NOM DU MINISTRE DES TRANSPORTS, JE VOUDRAIS REMERCIER LE MINISTRE DE L ENVIRONNEMENT ET DES EAUX ET FORETS POUR L ORGANISATION DE L ATELIER VISANT A METTRE EN PLACE UNE STRATEGIE ET UN PLAN D ACTION

Plus en détail

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont :

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont : I) La chaine logistique internationale. A. Le concept de logistique. Chapitre 2 : La logistique. Les activités de logistique et de transport permettent de gérer l ensemble des flux de matières et de produits,

Plus en détail

RÉSULTATS 2008 - PERSPECTIVES 2009 DE LA BANQUE POSTALE

RÉSULTATS 2008 - PERSPECTIVES 2009 DE LA BANQUE POSTALE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 24 mars 2008 RÉSULTATS 2008 - PERSPECTIVES 2009 DE LA BANQUE POSTALE En 2008, La Banque Postale a confirmé sa place unique et singulière sur le marché de la banque de détail

Plus en détail

Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles

Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles République Islamique de Mauritanie Honneur Fraternité - Justice Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles Communication de Madame la Secrétaire d Etat Fatimetou Mint

Plus en détail

ALLOCUTION DE LA 2 ème PROMOTION MBA-IP / SENEGAL «SOUMAÏLA CISSE, PRESIDENT DE LA COMMISSION DE L UNION ECONOMIQUE MONETAIRE OUEST AFRICAINE» A L

ALLOCUTION DE LA 2 ème PROMOTION MBA-IP / SENEGAL «SOUMAÏLA CISSE, PRESIDENT DE LA COMMISSION DE L UNION ECONOMIQUE MONETAIRE OUEST AFRICAINE» A L ALLOCUTION DE LA 2 ème PROMOTION MBA-IP / SENEGAL «SOUMAÏLA CISSE, PRESIDENT DE LA COMMISSION DE L UNION ECONOMIQUE MONETAIRE OUEST AFRICAINE» A L OCCASION DE LA CEREMONIE DE REMISE DE DIPLÔMES Dakar,

Plus en détail

L EXPERIENCE TUNISIENNE EN MATIERE D ADMINISTRATION ELECTRONIQUE. Mexico city, novembre 2003

L EXPERIENCE TUNISIENNE EN MATIERE D ADMINISTRATION ELECTRONIQUE. Mexico city, novembre 2003 L EXPERIENCE TUNISIENNE EN MATIERE D ADMINISTRATION ELECTRONIQUE Mexico city, novembre 2003 PLAN 1- Les Préalables 2- Les applications en INTRANET 3- Le développement de l infrastructure 4- Les Grands

Plus en détail

Fiche récapitulative de Doing Business 2011 Sommaire des réformes en Europe de l Est et en Asie centrale

Fiche récapitulative de Doing Business 2011 Sommaire des réformes en Europe de l Est et en Asie centrale Fiche récapitulative de Doing Business 2011 Sommaire des réformes en Europe de l Est et en Asie centrale L Albanie a rendu le paiement des taxes et impôts plus facile et moins cher pour les entreprises

Plus en détail

Solution Progiciel de Gestion Intégrée

Solution Progiciel de Gestion Intégrée Solution Progiciel de Gestion Intégrée INTEGRATED DIGITAL SYSTEMS 2014 Notre savoir-faire en développement des solutions de PGI remonte en 1991. La Gamme de Logiciels Financiers LIBRA a été implémentée

Plus en détail

Faire des affaires autrement

Faire des affaires autrement Faire des affaires autrement Une Invitation de «Club d affaires Club d affaires SOLUTIONS BUSINESS SENEGAL» 1 2 7 BÉNÉFICES POUR ELARGIR LE CHAMP DE VOS POSSIBLES Faîtes des affaires au coin de votre rue

Plus en détail

Mot d ouverture de Mamadou Lamine N DONGO Lead Results Adviser Banque Africaine de Développement Coordonnateur de AfCoP

Mot d ouverture de Mamadou Lamine N DONGO Lead Results Adviser Banque Africaine de Développement Coordonnateur de AfCoP Mot d ouverture de Mamadou Lamine N DONGO Lead Results Adviser Banque Africaine de Développement Coordonnateur de AfCoP 17 Septembre 2013, 9h00 Tunis, Tunisie Monsieur le Directeur du Département Assurance

Plus en détail

Faites l expérience d un monde où les interactions avec vos clients se portent de mieux en mieux.

Faites l expérience d un monde où les interactions avec vos clients se portent de mieux en mieux. Faites l expérience d un monde où les interactions avec vos clients se portent de mieux en mieux. NCR SERVICES Brochure Title Goes Here Gestion Sub-header proactive, / description maintenance goes here

Plus en détail

Performance 2010. Eléments clés de l étude

Performance 2010. Eléments clés de l étude Advisory, le conseil durable Consulting / Operations Performance 2010 Eléments clés de l étude Ces entreprises qui réalisent deux fois plus de croissance. Une enquête sur les fonctions ventes et marketing.

Plus en détail

PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE RAPPORT CONTROLE INTERNE. Enjeux du Contrôle interne au sein du Groupe Cegedim

PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE RAPPORT CONTROLE INTERNE. Enjeux du Contrôle interne au sein du Groupe Cegedim RAPPORT DU PRÉSIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES CONDITIONS DE PRÉPARATION ET D ORGANISATION DES TRAVAUX DU CONSEIL AINSI QUE SUR LES PROCÉDURES DE CONTRÔLE INTERNE MISES EN PLACE PAR LA SOCIÉTÉ

Plus en détail

offre distinction pour les membres de l ajbm

offre distinction pour les membres de l ajbm offre distinction pour les membres de l ajbm L offre Distinction, à la hauteur de votre réussite Desjardins est fier de vous offrir, en tant que membre de l Association du Jeune Barreau de Montréal, des

Plus en détail

Centre pour la promotion des importations en provenance des pays en développement

Centre pour la promotion des importations en provenance des pays en développement Centre pour la promotion des importations en provenance des pays en développement CBI : L expert en exportations à partir de pays en développement Depuis une quarantaine d années, le CBI contribue à la

Plus en détail

Séminaires / ateliers internationaux Année 2015

Séminaires / ateliers internationaux Année 2015 Séminaires / ateliers internationaux Année 1 Séminaires / ateliers internationaux Année Mesdames, Messieurs, Chers partenaires, Le Directeur Général et tout le personnel de l Institut de DEveloppement

Plus en détail

Le secteur «du transport et de la logistique et du transit» représentait une part de 30 à 35%

Le secteur «du transport et de la logistique et du transit» représentait une part de 30 à 35% Secteur Du Transport De la Logistique et Du Transit en ALGERIE Employant plus 24% de la population active, contribuant à 9.7% au PIB et avec un traitement de flux de marchandise entre l import et l export

Plus en détail

Programme Biotechnologie et Biosécurité

Programme Biotechnologie et Biosécurité Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles CEDE AO Communauté Éco nomique des État s d Af rique de l Ou es t ECOW AS Economic Communit y of W est Af rican S ta t es

Plus en détail

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC Garantir une organisation performante pour satisfaire ses clients et ses partenaires, telle est la finalité d une certification «qualité». On dénombre de nombreux référentiels dont le plus connu et le

Plus en détail

AU CŒUR DE LA SOCIÉTÉ

AU CŒUR DE LA SOCIÉTÉ VADE-MECUM DE L UTILITÉ DE L INVESTISSEMENT EN INFRASTRUCTURES 02 LE CERCLE VERTUEUX DES INFRASTRUCTURES FINANCEMENT MOBILITÉ EAU ÉNERGIE EMPLOI CROISSANCE RÉSEAUX DU FUTUR PROTECTION CONTRE LES ALÉAS

Plus en détail

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC Lorraine Garantir une organisation performante pour satisfaire ses clients et ses partenaires, telle est la finalité d une certification «qualité». On dénombre de nombreux

Plus en détail

Éditorial. des ministres

Éditorial. des ministres PROJET STRATÉGIQUE Éditorial des ministres Nous avons souhaité fin 2012 que la douane établisse un projet stratégique à horizon 2018 afin qu elle poursuive son processus d évolution... Les principaux secteurs

Plus en détail

e-biscus e-business for customs and trade

e-biscus e-business for customs and trade e-biscus e-business for customs and trade La suite logicielle pour les opérations douanières Pour les Douanes du monde entier, la globalisation impose une évolution permanente de l environnement réglementaire

Plus en détail