3 IEME TOPO. Procédés topos. (planimétrie et altimétrie) AIT AABDELLAH Abdeljalil I A V H A S S A N 2

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "3 IEME TOPO. Procédés topos. (planimétrie et altimétrie) AIT AABDELLAH Abdeljalil I A V H A S S A N 2"

Transcription

1 3 IEME TOPO Procédés topos (planimétrie et altimétrie) AIT AABDELLAH Abdeljalil 2011 I A V H A S S A N 2

2 Procédées topographiques : toute méthodes qui permet de déterminer la position d un point inconnu { partir d un ensemble de points connus. observation des angles et de distances. Un procédé topo s effectue en 2 étapes : Observations sur le terrain Etape bureau (calcule) :traitement des observations 3 catégories de procédés en se basant sur la nature des observations : Procédés n utilisant que les mesures angulaires Procédés n utilisant que les mesures de distances (linéaires) Procédés combinent les deux méthodes Les procédés topo n utilisant que les mesures angulaires : L intersection : Inconnus : M(x,y)?? +données : A,B :connus Stationables Intervisibles M doit être visible à partir des deux points A et B.

3 Partie terrain : Principe de l intersection L intersection consiste on la détermination de la position planimétrique d un point inconnu { partir de deux points connus intervisibles. A partir des points connus on vise les points inconnus (on effectue que la lecture angulaire ) Partie bureau : 1) γ=200-(α+β) pour améliorer le résultat on choisit AM et BM quasi-égal (triangle quasi-équilatéral ) -> condition supplémentaire.

4 2) sinα BM = sinβ AM = sinγ AB avec AB = x 2 + y 2 Si la distance est mesurée sur le terrain on applique les réductions. Dans ce cas pas de réduction à faire car on se base sur les coordonnées x,y AM, BM 3) Gt AM= Gt AB-α 4) SinGt AM = x AM AM x AM = AM. SinGt AM et y AM = AM. CosGt AM x M = x A + AM. SinGt AM y M = y A + AM. SinGt AM Remarques : Ce procédé utilisé souvent pour le rattachement Mener les calcules à partir de A et B ne contrôle pas la position de M, et si on trouve une différence entre les calcules celles de A et celles de B -> il ya une erreur dans les calcules Quelque soit la détermination on topo il faut toujours présenter les valeurs avec : + la précision + le contrôle On ne corrige pas les angles car on a adapté la projection conforme Remarques : pour contrôler le point M, il faut avoir un 3 ième point connu C, intervisible avec B et que M visible à partir de B et C, --> on aura un contrôle sur BM puis sur la position de M. On compare entre la position M obtenu des 2 triangles, et on adopte la moyenne si : x < 15 cm y < 25 cm Relèvement M(x,y)?? Données : 3 points connus, Les conditions : M est stationable. 3 points visibles à partir de M.

5 Observées : A,B et C sont des références Bureau : rp sq x M = x C + p 2 + q 2 q rp sq y M = y C + p 2 + q 2 p Avec : r = y C y A + x C x A cotgα s = x C x A y C y A cotgα p = x B x C y B y C cotgβ + s p = y B y C + x C x B cotgβ + r remarque : On peut faire les calcules avec plusieurs points connus. On admet jusqu'{ 30 cm d écart entre les coordonnées. La précision de x et y dépend de α et β. Recoupement Inconnus : M(x,y) Données : A,B et C : connus (Gt AC direction connue)

6 calcules : γ, α -> M(x,y)?? 1) Gt AM= Gt AC+ γ 2) AM/sinβ 2 =AB/sinα ---> AM Avec : Gt AB- Gt AM= β 1 et β 1+ β 2+α=200 β 2 AM, Gt AM x AM = AM. SinGt AM y AM = AM. CosGt AM x M = x A + AM. SinGt AM y M = y A + AM. CosGt AM

7 Remarque : Pour contrôler les mesures on utilise un autre procédé on se basant sur un autre point pour effectuer soit l intersection, soit relèvement, selon les données. Les procédés topo n utilisant que la mesure de distance Inconnus : M(x,y) Données : A et B: connus (au moins deux points connus) observés : d 1 et d 2. Calcule : d 1 2=(x A-x M) 2 +(y A-y M) 2 d 2 2=(x B-x M) 2 +(y B-y M) 2 on aura 2 solutions M 1(x 1,y 1) et M 2(x 2,y 2), laquelle on va adopter?? Il faut un contrôle (autre procédé ) On ajoute un 3 ième point connu (d 3 connu) On adopte les coordonnées qui correspond à la distance d 3. Remarque : Si on se base sur : 2 points bilateration 3 points trilateration On effectue les calcules { l aide de la relation d Alkachy.

8 Procédés combinant les deux méthodes Rayonnement : Inconnu : M(x,y)?? Données : A : connu, stationable, et M visible à partir de A. Direction connu (Gt AC connu ) Partie terrain : Partie calcule : Gt AM=Gt AC+α x AM = AM. SinGt AM y AM = AM. CosGt AM Remarque : x M = x A + AM. SinGt AM y M = y A + AM. CosGt AM Puisque on a mesuré AM sur le terrain, donc il va subir 3 correction : - Réduction { l horizontale - Réduction { l ellipsoïde - Réduction au plan de projection. Remarque : Dans cette méthode on dit qu on a rayonné M { partir de A. si on ajoute un autre point B connu, stationnable, telle que M est visible à partir de ce point B on parle dans ce cas de : double rayonnement.

9 Dans ce cas on adopte la moyenne des deux résultats avec les conditions suivantes : - Urbaine : x < 5 cm et y < 10 cm - Rurale : x < 10 cm et y < 10 cm Cheminement (polygonale ) Succession du rayonnement qui permet en partant d un point connu et d une direction connu de calculer un ensemble de points intermédiaires (ou inconnus ), ainsi en effectuant les mesures angulaires et les mesures de distance. Remarque : On utilise cette méthode souvent pour établir les plans topos. Inconnus : M(x,y)?? Données : - 2 points connus - 2 directions connues Partie bureau : 1) Calcule de Gt depart = Gt AC = Arctan( x/ y)+ 2) Calcule de Gt arrivé = Gt BD = Arctan( x/ y)+ ( c est Gt fixe ou bien Gt calculé ) 3) Calcule de Gt intermédiaires Gt AM1 = Gt AC + α 1 Gt M1M2 = Gt AM1 + α 2 = Gt AC + α α 2 = Gt AC + α 1 + α Gt M2M3 = Gt M1M2 + α 3= Gt AC + α 1 + α 2+ α Gt M2M3 = Gt AC + α 1 + α 2+ α 3 + α Gt BD arrivé(obs) = Gt AC + α 1 + α 2+ α 3 + α 4 + α ) Calcule de Gt d arrivé : Gt arriv é (obs ) = Gt BD = Gt AC + Gt arriv é (obs ) = Gt depart + n i=0 n i=0 α i α i (n 1) 200

10 Avec : n =nombre de stations= nombre de points=nombre de points intermédiaire +2 5) Calcule de tolérance angulaire : T α=2,7 * σ Gtarrivé (obs) On a : Gt BD arrivé(obs) = Gt AC + α 1 + α 2+ α 3 + α 4 + α σ 2 Gtarrivé (obs)= 0 + 5*σ 2 α + 0 avec : σ 2 α =2 σ 2 L σ 2 Gtarrivé (obs)= 5*σ 2 α = 10*σ 2 L en général σ Gtarr (obs ) = 2n σ L 6) Calcule de la fermeture angulaire : f α =Gt arr fixe Gt arr obs 7) Comparaison entre T α et f α : Si f α >= T α 1. Refaire les calcules 2. refaire le terrain Si f α <= T α compensation des Gt. 8) Compensation (correction) des Gt : Quelque soit α i α i corrigé = α i + f α/n Gt AC=Gt Ac Gt AM1 compensé =Gt AC + α 1 compensé = Gt AC + α 1 + f α/5 Gt M1M2 compensé = Gt AC + α 1 + α 2+ 2 f α/5 Gt M2M3 compensé = Gt AC + α 1 + α 2+ α 3+ 3 f α/5 Gt BD arrivé compensé = Gt AC + α 1 + α 2+ + α 5+ f α = Gt arrivé (fixe) si on n a pas cette égalité -->il ya une faute de calcule. 9) Calcule des coordonnées approchés des M i : x M1 approché = x A + d 1. SinGt AM 1compensé y M1 approché = y A + d 1. CosGt AM 1compensé x M2 approché = x M1approché + d 2. SinGt M1M2compensé y M2 approché = y M1approché + d 2. CosGt M1M2compensé x B approché = x M3approché + d 4. SinGt M3Bcompensé y B approché = y M3approché + d 4. CosGt M3Bcompensé Remarque : Les coordonnées approchées sont obtenus à partir des Gt corrigés 10) Fermeture linéaire : f x= X B fixe - X B approché f Y= Y B fixe - Y B approché f l = f X 2 + f Y 2 11) Tolérance linéaire théorique : T l²= T 2 x + T 2 Y avec : T X = 2.7 * σ X B approché et T Y = 2.7 * σ Y B approché Mais c quoi l expression de σ 2 X B approché et σ 2 Y B approché On a déj{ l expression de x B approché = x M3approché + d 4. SinGt M3Bcompensé x B approché = x A + d 1. SinGt AM 1compensé + d 2. SinGt M1M2compensé d 4. SinGt M3Bcompensé Donc on appliquant la loi de propagation des erreurs on peut tirer facilement l expression de σ 2 X B approché et même chose pour σ 2 Y B approché.

11 12) Tolérance linéaire pratique : - Urbaine : T l = Rurale : T l = d i 2000 d i 1000 (m) 13) Comparaison entre T α et f α : Si f l > T l 1. Refaire les calcules 2. refaire le terrain Si f l <= T l compensation des données. 14) compensation des données : méthodes de compensation : - méthode des moindres carrés - méthodes des parallèles proportionnelles (souvent utilisée en topo) 15) les coordonnées définitives : m dx M1 = f X d 1 d i dx M2 = f X d 1 + d 2 d i dx M3 = f X d 1 + d 2 + d 3 d i dx B = f X d 1 + d 2 + d 3 + d 4 d i = f X X M1 = X M1 approché + dx M 1 Y M1 = Y M1 approché + dy M 1 X M2 = X M2 approché + dx M 2 Y M2 = Y M2 approché + dy M 2

12 Classification des cheminement selon la nature des points de départ et des points d arrivés : 2 types de cheminement : - cheminement principal : les points A et B sont connus issus de la triangulation - cheminement secondaire : les points A et B sont connus ne sont pas issus de la triangulation remarque : un point nodal : est un point d intersection en 3 cheminements - si un cheminement part d un point nodal et ferme sur un point nodal c est un cheminement principal Classification des cheminement selon la forme : Si les 2 points A et B sont confondus cheminement fermé Cheminement ouvert : - A et B sont connus et différents - Les angles α i soient tendus (tend vers 200 <> brisés ) - Les distances d i soient homogènes Point sur l alignement : Objectif :créer un point sur un alignement données exemple d utilisation : tracer les lignes d assainissement. Partie terrain : I = milieu de [I 1, I 2]

13 Partie calcule : x I = x A + AI. SinGt AB y I = y A + AI. CosGt AB x B = x I + IB. SinGt AB y B = y I + IB. CosGt AB f x= X B fixe - X B obs f I = f X 2 + f Y 2 f Y= Y B fixe - Y B obs X Icompensé Y Icomppensé = X I obs + f X = Y I obs + f Y AI AB AI AB Rabattement: Partie terrain: 1) Choisir M et P ( les triangles MAN et NAP ---- équilatéraux ) 2) S assurer qu { partir de N il ya une référence B. Observations : Remarque : A partir des références on ne peut effectuer que les observations angulaires. Partie bureau : sinm = sin N 1 = sin A 1 AN AM MN AN1

14 sinp = sin A 2 AN NP AN 2 AN = moy(an 1, AN 2 ) - Gt AN?? Gt AB : connu à partir des coordonnées Gt AN = Gt AB + α Avec α = 200 (β + γ) et sin β AN = sin γ AB β x N = x A + AN. SinGt AN y N = y A + AN. CosGt AN Station excentrée : réduction des observations au centre : Partie terrain : 1) Hors centre Repère centre 2) Mesurer la distance SR = r ( en mm, ex : chainage ) Partie bureau : 1) RO II SO 2) Objectif : trouver L A en fonction de (L A, L B, r ) sinɵ A r = sin (L 0 L A ) D AR Remarque : - D AR doit subir 3 corrections inversement avant de l introduire dans les calcules. Ɵ A = Arcsin( r sin L D 0 L A ) AR L A = L A Ɵ A Remarque : O est virtuelle (pour simplifier les calcules) D AR est obtenu par les coordonnées.

15 Rappel et définitions : Géoïde : surface équipotentiel de champ de la pesanteur qu on approxime au niveau moyen des mers et qu on prend comme référence pour les observations altimétriques. Remarque : Toutes les procédés mesurent H, mais GPS mesure h. Repère de nivellement : général fait parti d un réseau du nivellement (installé sur un endroit fixe pour indiquer l altitude d un point). RNGM : Réseau de Nivellement General du Maroc. Nivellement : Définition : l ensemble des opérations et des procédés permettant de déterminer directement ou indirectement la hauteur ou l altitude des points par rapport { une surface de relief, il permet aussi de calculer la différence d altitude entre les points dénivelé Types de nivellement : Directe : Nivellement ordinaire : Géométrique Utilisé en topographie Quelques cm/km On utilise : niveau N 2, Mire Nivellement de précision : Utilisé en géodésie 1 mm/km On utilise : niveau N 3, Mire invar (codé) Indirecte : trigonométrique Géodésique Portée : D < 300 m D=400 m -----> 4 km Utilisation en : Topographie Géodésie Quelques cm à quelques dm On mesure : - Angle verticale - Distances Barométrique : On utilise Nivellement Barométrique pour savoir l allure du terrain.

16 Nivellement Géométrique : 1) Matériels utilisés : Niveau N 2 + Mire (échelle graduée en cm estimée en mm, σ L = 2 mm ) + trépieds (à pied non coulissant ). 2) Mesure d une dénivelé : Choisir M à quasi-égale distance (milieu de AB ) Viser A ( f s, f n, f i ) H AB = H B - H A = L R L v Avec : L R : lecture arrière L v : lecture avant Mode opératoire : Remarque : Collimation : inclinaison entre ligne de visé et verticale ou zénith. 1) Stationner à quasi-égale distance entre A et B. (pas de centrage à faire) 2) Vérifier si N 2 est réglé : L CG L CD < ε= Soit on réglage de N 2. - Soit on prend la moyenne des 2 lectures : L = L CD + L CG 2 3) Placer une mire en A et viser cette mire 4) Corriger l erreur de collimation verticale 5) Lire : f s, f n, f i 6) Contrôler : 1 = f s - f n 2 = f n - f i 1-2 < ε= ) Refaire les même étapes pour B (à partir de 3 éme étape ) 8) Calcule de distance D 1 = 100 (f s - f i) pour A D 2 = 100 (f s - f i) pour B D 1 - D 2 < 1 m 9) H AB = L R L v

17 Remarque : - Ni la hauteur de l instrument, ni la position de point M, ni son altitude n interviennent dans la détermination de la dénivelé H AB - Eviter les visés rasantes ( < 50 cm ; afin de minimiser l effet de la courbure terrestre, et l effet atmosphérique ). Cheminement Altimétrique (directe) - Réglage de N 2 : Procédure de réglage de N 2 : 1) H AB = L R L v H AB = L R L v =(L R + e) (L v + e) = L R L v 2) H AB = L R L v =(L R + e) (L v + e ) = L R L v + (e e ) = L R L v + AB* tg(ε) ε e, e L R, e > L R = L R e L V, e > L V = L V e H AC = L R1 L v1 H CD = L R2 L v2 H BD = L R3 L v3

18 H AB = H AC + H CD + H BD = (L Ri L Vi ) Avec n : nombre de stations. Mode opératoire : 1) Choisir les points tournants 2) Refaire les étapes de mesure d une dénivelé sur chaque tronçon : AC, CD, BD On note les observation sur la fiche d observation (pour faciliter les calcules). Procédure de calcule : 1) Calcule des H approchées des points tournants H AC = H C - H A = L R1 L v > H C app = H A + (L R1 L v1 ) H CD = H D H C = L R2 L v > H D app = H C app + (L R2 L v2 )=H A + (L R1 L v1) + (L R2 L v2) H DB = H B H D = L R3 L v > H B app = H D app +(L R3 L v3) = H A + (L R1 L v1) + (L R2 L v2) +(L R3 L v3) 2) f a = H B fixe H B app 3) T a =2,7* σ HB app On a H Bapp = H A + L Ri 3 i=1 H Bapp = H A + L Ri Donc on appliquant la loi de propagation des erreurs on aura : σ 2 HB app = f (σ 2 L) avec : σ 2 L = 3 mm σ 2 L dépend de : Opérateur Grossissement de l appareil Distance mire-station total 4) Comparaison de f a et T a : Remarque : K : en (mm) Cte : longueur total du cheminement en (Km) n i=1 T apratique = cte k n i=1 3 i=1 n i=1 L Vi L Vi Ordre du cheminement Cte (mm) Spécial 3 1 ér ordre 4 2 éme ordre 8 3 éme ordre 12 4 éme ordre 120

19 Comparaison de f a et T a : Si f a > T a 1. Refaire les calcules 2. refaire les observations Si f a <= T a compensation des altitudes (dénivelés). 5) Compensation : Si f a est petite ---> repartir f a également sur les différentes H i d( H i) = f a/n Si f a est importante : Terrain plat : d( H i) =( f a * d i )/n Terrain accidenté : H i compensé = H i app + d( H i) d H i = f a H i I H i I Nivellement indirecte : - Nivellement trigonométrique - Nivellement géodésique Définition : effectuer un nivellement indirecte entre A et B, c est de calculer la dénivelé entre A et B (en utilisant la mesure des distances et des angles verticales ) nivellement indirecte permet de déterminer la différence d altitude entre 2 points via des mesures d angles verticaux et de distance. tgα= h n/d h --- > h n = D h * tgα avec α = V h AB =h i + h n - h V --- > h AB = h n+ h i - h V

20 Cheminement Altimétrique (indirecte) 1) Choisir les points intermédiaires C et D 2) Calculer la 1 ér dénivelé h AC 3) Calculer les autres tronçons n 4) H AB = i=1 H i avec n :nombre des stations. Calcule des H i approchées : H 1 approché = D H1 * tgα 1 + h i1 - h V1 H 2 approché = D H2 * tgα 2 + h i2 - h V2 H 3 approché = D H3 * tgα 3 + h i3 - h V3 H AB = σ 2 H app = f (σ 2 D, σ 2 α, σ 2 hi, σ 2 hv) avec : σ 2 hi = σ 2 hv σ 2 D ----> a + b * ppm n i=1 D Hi tgα i + h ii n i=1 n i=1 h Vi 5) f a = H AB fixe H AB app 6) T a =2,7* σ H app 7) Comparaison de f a et T a : Si f a > T a 1. Refaire les calcules 2. refaire les observations Si f a <= T a compensation des altitudes (dénivelés). 8) Compensation : Si f a est petite ---> repartir f a également sur les différentes H i d( H i) = f a/n Si f a est importante : Terrain plat : d( H i) =( f a * d i )/n Terrain accidenté : H i compensé = H i app + d( H i) d H i = f a H i H i

21 Correction du niveau apparente : Erreur du à la courbure terrestre : H réel = Bb (sans tenir compte de la courbure terrestre S ) Avec S : erreur de sphéricité, erreur de courbure terrestre. Ob = R 0 + S oab ---> ob² = Ab² + R 2 0 (R 0 + S)² = D² + R 0² S² + 2SR 0 = D² D² S = 2 R 0 Erreur du à la réfraction atmosphérique : Soit b : le point visé en tenant compte de la réfraction atmosphérique. Et B : le point visé sans tenant compte de la réfraction atmosphérique. r : erreur de la réfraction atmosphérique. Ɵ/2 =ρ, Ɵ= tgɵ = D/R --- > ρ= D/2R ρ= tg ρ =r/d ----> r=d* ρ = D²/ 2 R D² r = 2 R R 0 = D² R 0 R 0 2 R 0 R r = k D² 2 R 0

22 avec k :coefficient de réfraction atmosphérique. R :rayon de trajectoire de visé R 0 : rayon terrestre ρ: angle de réfraction. Remarque : On a 0,11 < k < 0,15 [ 12 h 15 h ] ---> la période ou k est petit Pour nous on prend k= 0,16 correction du niveau apparent : N a : Na = D2 avec D en (km) 15 Donc : ---- > H AB = D H * tgα + h i - h V + N a Na = S r = D² 2 R 0 k D² 2 R 0 = D2 2 R 0 (1 k) Références : -notes de cours de Mme Loubna Elmansouri

23

CHAPITRE 1 TOPOMÉTRIE: RELEVÉ DE TERRAIN AVEC UN NIVEAU OBJECTIFS 2 INTRODUCTION 2 EXEMPLE RÉSOLU 10 EXERCICES À RÉSOUDRE 11

CHAPITRE 1 TOPOMÉTRIE: RELEVÉ DE TERRAIN AVEC UN NIVEAU OBJECTIFS 2 INTRODUCTION 2 EXEMPLE RÉSOLU 10 EXERCICES À RÉSOUDRE 11 Chapitre 1 Topométrie: relevé de terrain avec un niveau 1/1 CHAPITRE 1 TOPOMÉTRIE: RELEVÉ DE TERRAIN AVEC UN NIVEAU OBJECTIFS 2 INTRODUCTION 2 1.1 DÉFINITIONS 3 1.2 STADIMÉTRIE 4 EXEMPLE RÉSOLU 10 EXERCICES

Plus en détail

Le théorème de Thalès et sa réciproque

Le théorème de Thalès et sa réciproque Le théorème de Thalès et sa réciproque I) Agrandissement et Réduction d une figure 1) Définition : Lorsque toutes les longueurs d une figure F sont multipliées par un même nombre k on obtient une autre

Plus en détail

6 Des triangles rectangles aux relations trigonométriques

6 Des triangles rectangles aux relations trigonométriques 6 Des triangles rectangles aux relations trigonométriques SAÉ 11 La conception d un plan Choisir l emplacement de chaque objet sur la carte. Voici une démarche qui permet de dessiner le plan demandé. Pour

Plus en détail

Chapitre I. Calcul vectoriel. Nous nous placerons dorénavant toujours dans une base orthonormée directe.

Chapitre I. Calcul vectoriel. Nous nous placerons dorénavant toujours dans une base orthonormée directe. Chapitre I INTRODUCTION ATHÉATIQUE I.A. I.A.1. Calcul vectoriel Produit vectoriel Plaçons-nous dans un espace vectoriel euclidien à trois dimensions. En faisant subir des rotations identiques aux trois

Plus en détail

RAPPELS DE MATHEMATIQUES. ORTHOPHONIE Première année. Dr MF DAURES

RAPPELS DE MATHEMATIQUES. ORTHOPHONIE Première année. Dr MF DAURES RAPPELS DE MATHEMATIQUES ORTHOPHONIE Première année 27 28 Dr MF DAURES 1 RAPPELS DE MATHEMATIQUES I - LES FONCTIONS A - Caractéristiques générales des fonctions B - La fonction dérivée C - La fonction

Plus en détail

Correction du brevet blanc. Partie 1 : Activités numériques (12 points)

Correction du brevet blanc. Partie 1 : Activités numériques (12 points) Correction du brevet blanc Eercice 1 (5 points) 3 Quelle est l'epression 1 5 développée de (5 3)? ( )( ) L'équation + 5 0 a pour solutions : Quelle est la valeur eacte de : 0+ 80? Quelle est la forme factorisée

Plus en détail

Cours : TECHNIQUE DU RELEVE ARCHITECTURAL

Cours : TECHNIQUE DU RELEVE ARCHITECTURAL Université Mohamed Khider Biskra Département d architecture Cours : TECHNIQUE DU RELEVE ARCHITECTURAL Enseignantes: M me MAGRI-DJENANE Sahar M me MADHOUI Meriem M me BELARBI Samia 2011-2012 Sommaire I.

Plus en détail

DNB, Métropole, correction, mathématiques

DNB, Métropole, correction, mathématiques DNB, Métropole, correction, mathématiques jeudi 28 juin 2012 Activités numériques, 12 points Toutes les réponses doivent être justifiées, sauf si une indication contraire est donnée. Exercice n o 1 1.

Plus en détail

Angles orientés. exercices corrigés. 21 février 2014

Angles orientés. exercices corrigés. 21 février 2014 exercices corrigés 21 février 2014 Exercice 1 Exercice 2 Exercice 3 Exercice 4 Exercice 5 Exercice 6 Exercice 7 Exercice 8 Exercice 9 Exercice 1 Enoncé Soit A et B deux points du plan tels que AB = 4 cm.

Plus en détail

La précision dans les mesures RTK

La précision dans les mesures RTK La précision dans les mesures RTK Gilles Wautelet Unité de géomatique Club d utilisateurs du PICC & dix ans de Walcors Wépion, le 6 décembre 2013 Quelle est la précision de la technique GPS-RTK? Annoncée

Plus en détail

OSCILLOSCOPE. Présentation Altitude Tracé. Leçon + ex n 3 page 207 + ex n 18 page 226 chapitre 13 page 198

OSCILLOSCOPE. Présentation Altitude Tracé. Leçon + ex n 3 page 207 + ex n 18 page 226 chapitre 13 page 198 Date: Séquence n OSCILLOSCOPE Présentation Altitude Tracé Leçon + ex n 3 page 207 + ex n 18 page 226 chapitre 13 page 198 Présentation Présentation Présentation Fiche méthode page 247 Présentation Fiche

Plus en détail

VECTEURS-TRANSLATIONS. «La direction de l aiguille aimantée» Sens : ( n.m. ) Direction, orientation «Aller en sens contraire» Petit Larousse

VECTEURS-TRANSLATIONS. «La direction de l aiguille aimantée» Sens : ( n.m. ) Direction, orientation «Aller en sens contraire» Petit Larousse THEME : VECTEURS-TRANSLATIONS DEfinitions - Proprietes Notion de direction et de sens : Direction ( n.f. ) Orientation vers un point donné «La direction de l aiguille aimantée» Sens : ( n.m. ) Direction,

Plus en détail

CHAPITRE 6 LEVÉS TOPOGRAPHIQUES

CHAPITRE 6 LEVÉS TOPOGRAPHIQUES 275 CHAPITRE 6 LEVÉS TOPOGRAPHIQUES 1. INTRODUCTION Dans un levé hydrographique, la topographie consiste à effectuer les travaux nécessaires à la connaissance des terres émergées. Ces travaux comprennent

Plus en détail

c) Calculer MP. 3) Déterminer l'arrondi au degré de la mesure de Dˆ.

c) Calculer MP. 3) Déterminer l'arrondi au degré de la mesure de Dˆ. Exercice :(Amiens 1995) Les questions 2, 3 et 4 sont indépendantes. L'unité est le centimètre. 1) Construire un triangle MAI rectangle en A tel que AM = 8 et IM = 12. Indiquer brièvement les étapes de

Plus en détail

Didier Bouteloup IGN/ENSG. Mesure des angles

Didier Bouteloup IGN/ENSG. Mesure des angles Didier Bouteloup IGN/ENSG Mesure des angles Table des matières Chapitre I. Définitions..................................................... 5 5 1. Angle horizontal...........................................................

Plus en détail

Cours de Topographie. Partie 1 : Généralités et Nivellement

Cours de Topographie. Partie 1 : Généralités et Nivellement Cours de Topographie Partie 1 : Généralités et Nivellement 1. Rappel Mathématiques 1.1. Théorème d Al-Kashi Le théorème d'al-kashi est également connu sous le nom de théorème de Pythagore généralisé, car

Plus en détail

PRODUIT SCALAIRE EXERCICES CORRIGES

PRODUIT SCALAIRE EXERCICES CORRIGES Exercice n. (correction) Répondre par VRAI (V) ou FAUX (F) : Question Soient A, B et C trois points distincts du plan. PRODUIT SCALAIRE EXERCICES CORRIGES a) A, B et C sont alignés si et seulement si :

Plus en détail

1S Modèles de rédaction Enoncés

1S Modèles de rédaction Enoncés Par l équipe des professeurs de 1S du lycée Parc de Vilgénis 1S Modèles de rédaction Enoncés Produit scalaire & Corrigés Exercice 1 : définition du produit scalaire Soit ABC un triangle tel que AB, AC

Plus en détail

C H A P I T R E 2 C A L C U L S A L G E B R I Q U E S

C H A P I T R E 2 C A L C U L S A L G E B R I Q U E S Classe de Troisième C H A P I T R E C A L C U L S A L G E B R I Q U E S UTILISER DES LETTRES...4 EXPRESSIONS ÉQUIVALENTES...6 VOCABULAIRE DU CALCUL LITTÉRAL...7 RÉDUCTIONS D'ÉCRITURES...9 DÉVELOPPER UN

Plus en détail

Feuille d'exercices : optique géométrique

Feuille d'exercices : optique géométrique Feuille d'exercices : optique géométrique P Colin 2015/2016 Formulaire : Rappel des relations de conjugaison pour une lentille mince L de centre O, de foyer objet F, de foyer image F et de distance focale

Plus en détail

MONJAUD Robin (monjaud@efrei.fr)

MONJAUD Robin (monjaud@efrei.fr) 1 MONJAUD Robin (monjaud@efrei.fr) Mme L Hernault 2 MONJAUD Robin (monjaud@efrei.fr) Mme L Hernault 3 MONJAUD Robin (monjaud@efrei.fr) Mme L Hernault 4 MONJAUD Robin (monjaud@efrei.fr) Mme L Hernault 5

Plus en détail

Mathématiques. Première S. Rédaction : Philippe Bardy Sébastien Cario Isabelle Tenaud. Coordination : Jean-Michel Le Laouénan

Mathématiques. Première S. Rédaction : Philippe Bardy Sébastien Cario Isabelle Tenaud. Coordination : Jean-Michel Le Laouénan Mathématiques Première S Rédaction : Philippe Bardy Sébastien Cario Isabelle Tenaud Coordination : Jean-Michel Le Laouénan Ce cours est la propriété du Cned Les images et textes intégrés à ce cours sont

Plus en détail

Savoir lire une carte, se situer et s orienter en randonnée

Savoir lire une carte, se situer et s orienter en randonnée Savoir lire une carte, se situer et s orienter en randonnée Le b.a.-ba du randonneur Fiche 2 Lire une carte topographique Mais c est où le nord? Quel Nord Le magnétisme terrestre attire systématiquement

Plus en détail

Démonstration des propriétés géométriques du plan niveau collège

Démonstration des propriétés géométriques du plan niveau collège Démonstration des propriétés géométriques du plan niveau collège Propriété : Si un point est sur un segment et à égale distance de ses extrémités alors ce point est le milieu du segment. Si un point est

Plus en détail

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES Journal Officiel de l OHADA N 10 4 ème Année 221 AA CHAPITRE 3 : POSTES / COMPTES SECTION 1 : Système normal BILAN-ACTIF ACTIF N os DE COMPTES À INCORPORER DANS LES POSTES Réf. POSTES Brut Amortissements/

Plus en détail

TRIGONOMETRIE ET CALCUL NUMERIQUE

TRIGONOMETRIE ET CALCUL NUMERIQUE TRIGONOMETRIE ET CALCUL NUMERIQUE Questions 2010-2013 Exercice 1 2 2 sin(4 x)cos( x) 2sin( x)cos (2 x) 1 2sin ( x) (valeurs numériques) x 45 k 90 ;10 k 120 ;50 k 120 k Exercice 2 tg x 3tg x 4 4 (valeurs

Plus en détail

Problèmes sur le chapitre 5

Problèmes sur le chapitre 5 Problèmes sur le chapitre 5 (Version du 13 janvier 2015 (10h38)) 501 Le calcul des réactions d appui dans les problèmes schématisés ci-dessous est-il possible par les équations de la statique Si oui, écrire

Plus en détail

Topographie. La topographie nécessite un état d esprit où la rigueur, la précision, la clarté et la conscience professionnelle sont indispensables.

Topographie. La topographie nécessite un état d esprit où la rigueur, la précision, la clarté et la conscience professionnelle sont indispensables. Topographie La topographie nécessite un état d esprit où la rigueur, la précision, la clarté et la conscience professionnelle sont indispensables. 1 ) Fixer un point dans l espace : Le mot TOPOGRAPHIE

Plus en détail

Cours de mathématiques pour la classe de Sixième

Cours de mathématiques pour la classe de Sixième Cours de mathématiques pour la classe de Sixième Anne Craighero - Florent Girod 1 Année scolaire 2014 / 2015 1. Externat Notre Dame - Grenoble Table des matières 1 Nombres décimaux 4 I lire et écrire des

Plus en détail

I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES

I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES Théorème - Définition Soit un cercle (O,R) et un point. Une droite passant par coupe le cercle en deux points A et

Plus en détail

Il suffit de tracer deux médiatrices pour obtenir le centre du cercle circonscrit..

Il suffit de tracer deux médiatrices pour obtenir le centre du cercle circonscrit.. Correction-Exercices sur les droites remarquables 1. Construire un triangle ABC tel que AB = 5cm, BC = 6cm et AC= 8 cm et le cercle circonscrit à ce triangle Il suffit de tracer deux médiatrices pour obtenir

Plus en détail

Calcul de longueurs :

Calcul de longueurs : Calcul de longueurs : Exercice : (Japon 96) C est un triangle rectangle en A. On donne 5 cm et A B ˆC 5. 1) Construire la figure en vraie grandeur. 2) Déterminer la longueur, arrondie au dixième de centimètre.

Plus en détail

Zone Europe-Afrique-Asie

Zone Europe-Afrique-Asie Zone Europe-Afrique-Asie Exercice national 1 : Essuie-glaces (les parties 1, et 3 sont indépendantes) On se propose de calculer l aire de la surface essuyée par plusieurs modèles de balais d essuieglace

Plus en détail

Levés, implantations, travaux de construction

Levés, implantations, travaux de construction Levés, implantations, travaux de construction Levés Dés le début de la géodésie, un des buts principaux a été la génération de plans á échelles différentes. Ces plans sont construits á partir de levés

Plus en détail

TRIGONOMETRIE - EXERCICES CORRIGES

TRIGONOMETRIE - EXERCICES CORRIGES Cours et eercices de mathématiques TRIGONOMETRIE - EXERCICES CORRIGES Trigonométrie rectangle Eercice n. Compléter les égalités en respectant bien les notations de l énoncé cos ABC = sin ABC = tan ABC

Plus en détail

Prisme et décentrement Prism and decentration le 20/04/2008

Prisme et décentrement Prism and decentration le 20/04/2008 Prisme et décentrement Prism and decentration le 20/04/2008 Centre Optique et Règle de PRENTICE : Si on pose le bord d un verre convexe sur le nez d un frontofocomètre, on fait apparaître un effet prismatique

Plus en détail

Cours de mathématiques de sixième

Cours de mathématiques de sixième Cours de mathématiques de sixième Bertrand Carry SOMMAIRE 1. Nombres entiers, nombres décimaux... 1 1.1 Ecriture et lecture de nombres... 1 1.2 Comparaison de deux nombres... 2 1.3 Valeurs approchées...

Plus en détail

Sols adaptés à l utilisation de chariots élévateurs pour allées étroites

Sols adaptés à l utilisation de chariots élévateurs pour allées étroites SYSTEMES DE CONVOYAGE ET SYSTEMES LOGISTIQUES 1 Systèmes de convoyage et Systèmes logistiques Directive Sols adaptés à l utilisation de chariots élévateurs pour allées étroites Septembre 2010 Sommaire

Plus en détail

Cours de Topographie et Topométrie Générale

Cours de Topographie et Topométrie Générale Maîtrise de Sciences et Techniques "Eaux, Sols, Pollutions " Ecole et Observatoire des Sciences de la Terre (EOST) Cours de Topographie et Topométrie Générale Chapitre 2 Méthodes topométriques Jean-Baptiste

Plus en détail

MON CAHIER DE VACANCES n 1. MATHEMATIQUES 3 ème 2

MON CAHIER DE VACANCES n 1. MATHEMATIQUES 3 ème 2 MON CAHIER DE VACANCES n 1 MATHEMATIQUES 3 ème 2 Ce cahier appartient à. Ce cahier est à rapporter le vendredi 6 Novembre 201, à Mme Viault. Les exercices sont à rédiger, sur ce livret, le plus sérieusement

Plus en détail

Construction d un Modèle Numérique de Terrain par stéréoscopie aérienne ou satellitaire

Construction d un Modèle Numérique de Terrain par stéréoscopie aérienne ou satellitaire Construction d un Modèle Numérique de Terrain par stéréoscopie aérienne ou satellitaire UMR TETIS Cemagref-CIRAD-ENGREF PLAN 1. IMAGES AERIENNES ET SATELLLITALES a) Images sources pour les MNT b) Modes

Plus en détail

LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S )

LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S ) LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S ) Dernière mise à jour : Jeudi 4 Janvier 007 Vincent OBATON, Enseignant au lycée Stendhal de Grenoble ( Année 006-007 ) 1 Table des matières 1 Grille d autoévaluation

Plus en détail

AC AB. A B C x 1. x + 1. d où. Avec un calcul vu au lycée, on démontre que cette solution admet deux solutions dont une seule nous intéresse : x =

AC AB. A B C x 1. x + 1. d où. Avec un calcul vu au lycée, on démontre que cette solution admet deux solutions dont une seule nous intéresse : x = LE NOMBRE D OR Présentation et calcul du nombre d or Euclide avait trouvé un moyen de partager en deu un segment selon en «etrême et moyenne raison» Soit un segment [AB]. Le partage d Euclide consiste

Plus en détail

Ces anciens réseaux de nivellement de la Belgique ont été établis sous la responsabilité du Ministère de la défense nationale.

Ces anciens réseaux de nivellement de la Belgique ont été établis sous la responsabilité du Ministère de la défense nationale. Réseaux de nivellement Philippe Lambot, Institut Géographique National Les anciens réseaux Ces anciens réseaux de nivellement de la Belgique ont été établis sous la responsabilité du Ministère de la défense

Plus en détail

Thème 11: Trigonométrie

Thème 11: Trigonométrie TRIGONOMÉTRIE 51 Thème 11: Trigonométrie 11.1 Comment être localisé sur la terre? Un peu de géographie : La latitude est une valeur angulaire, expression du positionnement nord-sud d'un point sur Terre,

Plus en détail

CHAPITRE 2 CALCULS ALGEBRIQUES

CHAPITRE 2 CALCULS ALGEBRIQUES Classe de Troisième CHAPITRE CALCULS ALGEBRIQUES UTILISER DES LETTRES... 34 EXPRESSIONS EQUIVALENTES... 36 VOCABULAIRE DU CALCUL LITTERAL... 37 REDUCTIONS D'ECRITURES... 39 DEVELOPPER UN PRODUIT... 40

Plus en détail

COLLÈGE LA PRÉSENTATION. Présentation et orthographe : 4 points Les calculatrices sont autorisées, ainsi que les instruments usuels de dessin.

COLLÈGE LA PRÉSENTATION. Présentation et orthographe : 4 points Les calculatrices sont autorisées, ainsi que les instruments usuels de dessin. COLLÈGE LA PRÉSENTATION BREVET BLANC Mai 2013 ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES Classe de 3 e Durée : 2 heures Présentation et orthographe : 4 points Les calculatrices sont autorisées, ainsi que les instruments

Plus en détail

Corrections preparation BB 2012

Corrections preparation BB 2012 Corrections preparation BB 2012 Brevet 2007 - Solution Activités numériques 1 Les explications ne sont pas demandées mais nous vous les fournissons tout de même. 1) la bonne réponse est 9x 2 + 30x + 25

Plus en détail

Applications des nombres complexes à la géométrie

Applications des nombres complexes à la géométrie Chapitre 6 Applications des nombres complexes à la géométrie 6.1 Le plan complexe Le corps C des nombres complexes est un espace vectoriel de dimension 2 sur R. Il est donc muni d une structure naturelle

Plus en détail

4.1 Sondeur multifaisceau Principe - théorie. Nov 2010

4.1 Sondeur multifaisceau Principe - théorie. Nov 2010 4.1 Sondeur multifaisceau Principe - théorie Nov 2010 Sondeurs multifaisceaux Mesure de la profondeur dans n directions (n faisceaux acoustiques). Ces faisceaux forment une fauchée perpendiculaire à l'axe

Plus en détail

ESTIMER UNE PENTE. Groupe MPS, IREM de Grenoble. Figure 1 Le skieur peut-il traverser cette pente neigeuse? Comment estimer son inclinaison?

ESTIMER UNE PENTE. Groupe MPS, IREM de Grenoble. Figure 1 Le skieur peut-il traverser cette pente neigeuse? Comment estimer son inclinaison? ESTIMER UNE PENTE Groupe MPS, IREM de Grenoble Ce document est à mettre en relation avec le thème des Avalanches proposé dans le diaporama. Il est destiné aux professeur(e)s. Il contient des propositions

Plus en détail

Mécanisme d essuie glace Bosch

Mécanisme d essuie glace Bosch 1- Montrer que V ( 3/ 0) 0,5 m/ s 30 mm On mesure sur le document réponses : O mes = 30 mm L échelle est de 1/ 2 donc O reelle = 30 1.4 = 42mm 2π V ( 3/ 0) = O Ω (3/ 0) = 0.042 114 = 0.5 m/ s 60 V ( 3/

Plus en détail

Robot de pose de fibres optiques

Robot de pose de fibres optiques ECOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSEES, ECOLES NATIONALES SUPERIEURES DE L AERONAUTIQUE ET DE L ESPACE, DE TECHNIQUES AVANCEES, DES TELECOMMUNICATIONS, DES MINES DE PARIS, DES MINES DE SAINT-ETIENNE, DES

Plus en détail

Module et argument d un nombre complexe. Interprétation géométrique, lignes de niveau associées. Applications

Module et argument d un nombre complexe. Interprétation géométrique, lignes de niveau associées. Applications Module et argument d un nombre complexe. Interprétation géométrique, lignes de niveau associées. Applications Introduction : Cette leçon s inscrit dans la continuité de la précédente. On supposera connu

Plus en détail

Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1

Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1 Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1 Définition: La cinématique est une branche de la mécanique qui étudie les mouements des corps dans l espace en fonction du temps indépendamment des causes

Plus en détail

Si deux droites sont parallèles à une même troisième. alors les deux droites sont parallèles entre elles. alors

Si deux droites sont parallèles à une même troisième. alors les deux droites sont parallèles entre elles. alors N I) Pour démontrer que deux droites (ou segments) sont parallèles (d) // (d ) (d) // (d ) deux droites sont parallèles à une même troisième les deux droites sont parallèles entre elles (d) // (d) deux

Plus en détail

2 Le champ électrostatique E

2 Le champ électrostatique E Licence 3 Sciences de la Terre, de l Univers et de l Environnement Université Joseph-Fourier : Outil Physique et Géophysique 2 Le champ électrostatique E k Daniel.Brito@ujf-grenoble.fr E MAISON DES GÉOSCIENCES

Plus en détail

Programme de 5 ème en mathématiques

Programme de 5 ème en mathématiques Programme de 5 ème en mathématiques 1. PRIORITE DES OPERATIONS ; DISTRIBUTIVITE 3 I. Suite d opérations sans parenthèses 3 II. Suites d opérations avec parenthèses 4 III. Ecritures avec des lettres 5 IV.

Plus en détail

Pythagore : situations supplémentaires

Pythagore : situations supplémentaires Pythagore : situations supplémentaires 1. Un poteau d une longueur de 18 mètres est enfoncé verticalement dans le sol à une profondeur de 2 m. Pour le stabiliser, on l arrime avec quatre cordes (attachées

Plus en détail

(2) 1 Côté du carré par rapport au rayon du disque :

(2) 1 Côté du carré par rapport au rayon du disque : Cet article est rédigé par des élèves. Il peut comporter des oublis et imperfections, autant que possible signalés par nos relecteurs dans les notes d'édition. La géométrie de Pierre Année 01-014 LEGENDRE

Plus en détail

Chapitre 7 Proportionnalité.

Chapitre 7 Proportionnalité. Chapitre 7 Proportionnalité. Voir 5 ème, chapitres 5 et 7 ; 4 ème, chapitres 4, 5 et 12. I) Pourcentages, indices A) Augmentation (ou diminution) Eemple : Le pri d un objet est passé de à 14. Calculer

Plus en détail

CHAPITRE 2 POSITIONNEMENT

CHAPITRE 2 POSITIONNEMENT 35 CHPITRE POSITIONNEMENT 1. INTRODUCTION La détermination d une position précise est le problème fondamental d un Système d Information Géographique (SIG) et l objet principal de la géodésie. La position

Plus en détail

Chapitre 2. Prospection sismique. 2.1 Sismique-réflexion

Chapitre 2. Prospection sismique. 2.1 Sismique-réflexion Chapitre 2 Prospection sismique La prospection sismique est basée sur la propagation des ondes élastiques dans le sous-sol. Nous avons indiqué dans la section précédente que l on s intéressait essentiellement

Plus en détail

Activité par les élèves : Parallaxe : À quelle distance se trouve cette étoile?

Activité par les élèves : Parallaxe : À quelle distance se trouve cette étoile? SNC1D Étude de l Univers Activité par les élèves : Parallaxe : À quelle distance se trouve cette étoile? Sujets distance / unités astronomiques année-lumière parsec parallaxe Durée préparation : 5 min

Plus en détail

Les lentilles minces TP 3

Les lentilles minces TP 3 TP 3 Les lentilles minces Mots-clefs : lentille convergente, lentille divergente, distance focale, équation de conjugaison, réel, virtuel, méthode de Silbermann, autocollimation. Vous disposez de : un

Plus en détail

Niveaux numériques Leica DNA Des avancées qui vous mènent plus loin

Niveaux numériques Leica DNA Des avancées qui vous mènent plus loin Niveaux numériques Leica DNA Des avancées qui vous mènent plus loin Niveaux numériques Leica DNA l avance grâce à l expérience Avec les niveaux numériques DNA de Leica découvrez un nouveau monde d avantages

Plus en détail

Corrigé Exercice 1 : ROBOT 2 AXES.

Corrigé Exercice 1 : ROBOT 2 AXES. TD 11 corrigé - Cinématique graphique - Composition des vecteurs vitesses Page 1/8 Corrigé Exercice 1 : ROBOT 2 AXES. Question 1 : Tracer les trajectoires TB 2/1, TA 1/0 et TB 1/0. Le mouvement de 2/1

Plus en détail

obs.1 Lentilles activité

obs.1 Lentilles activité obs.1 Lentilles activité (Lentille mince convergente) 1) première partie : étude qualitative Dans cette manipulation, on va utiliser un banc d optique. On va positionner la lentille de distance focale

Plus en détail

Trigonométrie. Guesmi.B. I) Déterminer une longueur... C 4 cm F 8. 5 cm. 5 m. 70 mm. II) Déterminer le cosinus d'un angle... B D

Trigonométrie. Guesmi.B. I) Déterminer une longueur... C 4 cm F 8. 5 cm. 5 m. 70 mm. II) Déterminer le cosinus d'un angle... B D Trigonométrie I) Déterminer une longueur... C 4 cm D I 3) Déterminer GI au millième près A 5 cm 25 E 30 2) Déterminer DF au millimètre près F 8 1) Déterminer C au centième près P 4) Déterminer QR au centimètre

Plus en détail

Accompagnement personnalisé

Accompagnement personnalisé 1 Les fractions Accompagnement personnalisé O. Lader Propriété 1.1. Simplification dans une fraction : a x b x = a b Exemples. 4 6 = 3 = 3, 15 5 = 3 5, 1x x = 1 x. Propriété 1.. Pour tous nombres a, b,

Plus en détail

Chapitre 8 - Trigonométrie

Chapitre 8 - Trigonométrie Chapitre 8 - Trigonométrie A) Rappels et compléments ) Le cercle trigonométrique a) Définitions On appelle cercle trigonométrique le cercle de centre O et de rayon dans un repère orthonormal (O, I, J),

Plus en détail

Laser LAX 300. Mode d emploi

Laser LAX 300. Mode d emploi Laser LAX 300 fr Mode d emploi A1 4 3 2a 1a 2b 8 4 5 9 1b 6 7 A2 A3 11 10 A4 A5 A6 L1 ± 0,3 mm/m ± 23/64 A7 L1 ± 0,3 mm/m ± 23/64 L2 ± 1/4 ± 0,2 mm/m B1 B2 90 C1 C2 C3 C4 X1 X2 X3 5m 5m S = 5m X X S

Plus en détail

Concours de recrutement interne PLP 2009

Concours de recrutement interne PLP 2009 Concours de recrutement interne PLP 2009 Le sujet est constitué de quatre exercices indépendants. Le premier exercice, de nature pédagogique au niveau du baccalauréat professionnel, porte sur le flocon

Plus en détail

JMlesMathsFaciles.fr.nf. MA BOITE A OUTILS MATHS-COLLEGE NUMERIQUE. TABLES DE MULTIPLICATION COMPLEMENT.

JMlesMathsFaciles.fr.nf. MA BOITE A OUTILS MATHS-COLLEGE NUMERIQUE. TABLES DE MULTIPLICATION COMPLEMENT. MA BOITE A OUTILS MATHS-COLLEGE NUMERIQUE. TABLES DE MULTIPLICATION COMPLEMENT. MA BOITE A OUTILS MATHS-COLLEGE NUMERIQUE - NOMBRES 1. NOMBRES ENTIERS, DECIMAUX, COMPARAISON Ex : 1345, 789 est un nombre

Plus en détail

Notice pour les déterminations altimétriques avec GPS dans la mensuration officielle

Notice pour les déterminations altimétriques avec GPS dans la mensuration officielle Bundesamt für Landestopografie Office fédéral de topographie Ufficio federale di topografia Seftigenstrasse 264 CH-3084 Wabern Telefon +41 31 963 21 11 Uffizi federal da topografia Telefax +41 31 963 24

Plus en détail

SÉQUENCE 7 FONCTIONS LINÉAIRES ET AFFINES. f(0)= 5 0 + 4= 0 + 4 = 4.

SÉQUENCE 7 FONCTIONS LINÉAIRES ET AFFINES. f(0)= 5 0 + 4= 0 + 4 = 4. 196 Séquence 7 SÉQUENCE 7 FONCTIONS LINÉAIRES ET AFFINES Ce que tu devais faire Les commentaires du professeur Séance 1 JE RÉVISE LES ACQUIS DE LA 4 e 5 4 0 9 L image de 0 par la fonction f est le nombre

Plus en détail

1 Définition. 2 Systèmes matériels et solides. 3 Les actions mécaniques. Le système matériel : Il peut être un ensemble.un sous-ensemble..

1 Définition. 2 Systèmes matériels et solides. 3 Les actions mécaniques. Le système matériel : Il peut être un ensemble.un sous-ensemble.. 1 Définition GÉNÉRALITÉS Statique 1 2 Systèmes matériels et solides Le système matériel : Il peut être un ensemble.un sous-ensemble..une pièce mais aussi un liquide ou un gaz Le solide : Il est supposé

Plus en détail

Représentation géométrique d un nombre complexe

Représentation géométrique d un nombre complexe CHAPITRE 1 NOMBRES COMPLEXES 1 Représentation géométrique d un nombre complexe 1. Ensemble des nombres complexes Soit i le nombre tel que i = 1 L ensemble des nombres complexes est l ensemble des nombres

Plus en détail

TP-Cours : Instruments d optique A. MARTIN. Sources lumineuses. Miroirs Lentilles. Projection Autocollimation. Instruments d optique

TP-Cours : Instruments d optique A. MARTIN. Sources lumineuses. Miroirs Lentilles. Projection Autocollimation. Instruments d optique et et 1/21 1 / 21 et Lumière blanche Lampe à incandescence : lumière blanche Source thermique : Fonctionnement basé sur le rayonnement électromagnétique spontané d un corps chauffé à haute température,

Plus en détail

ÉVALUATION NON-VERBALE EN MATHÉMATIQUES POUR ÉLÈVES ALLOPHONES

ÉVALUATION NON-VERBALE EN MATHÉMATIQUES POUR ÉLÈVES ALLOPHONES 5 Nouveaux programmes école et collège Évaluation diagnostique (5 tests de la Grande section à la Seconde). Présentation Il s agit d une évaluation non-verale, qui peut-être utilisée avec tout élève nouvellement

Plus en détail

Exercice 2 On considère le triangle DNB tel que DN = 5 cm ; NB = 12 cm et BD = 13 cm. La figure ci-contre n est pas en vraie grandeur.

Exercice 2 On considère le triangle DNB tel que DN = 5 cm ; NB = 12 cm et BD = 13 cm. La figure ci-contre n est pas en vraie grandeur. BREVET BLANC de MATHEMATIQUES n 1 Janvier 2008 - durée : 2 heures Les calculatrices sont autorisées. L orthographe, le soin et la présentation sont notés sur 4 points. Activités numériques ( points) Exercice

Plus en détail

+33 1 60 57 30 00 +33 1 60 57 30 15 77876 MONTEREAU CEDEX FRANCE SAS

+33 1 60 57 30 00 +33 1 60 57 30 15 77876 MONTEREAU CEDEX FRANCE SAS Câbles Energie SILEC CABLE 0 ENERGIE BT EDF - SOUTERRAIN CABLES DE BRANCHEMENT H1 XDV-AU Documents de normalisation : NF C 33-210, HD 603. Tension nominale Tension assignée : 0.6/1 kv Utilisation Excellent

Plus en détail

Ungroup, then double click to edit text. 8.2 Les propriétés des cordes dans un cercle. OBJECTIF de 8.2

Ungroup, then double click to edit text. 8.2 Les propriétés des cordes dans un cercle. OBJECTIF de 8.2 OBJECTIF de 8.2 Établir la relation entre une corde, sa médiatrice et le centre du cercle Résoudre des problèmes. Ces photographies montrent un coucher de soleil. Imagine le Soleil tandis qu il touche

Plus en détail

Bordereau de Prix Unitaires

Bordereau de Prix Unitaires MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES Syndicat d Equipement et d Aménagement des Pays de France et de l Aulnoye SEAPFA ZA Central Parc 8 allée des Ecureuils 93423 VILLEPINTE Cedex Tél: 01 43 84

Plus en détail

Chapitre 3. Quelques fonctions usuelles. 1 Fonctions logarithme et exponentielle. 1.1 La fonction logarithme

Chapitre 3. Quelques fonctions usuelles. 1 Fonctions logarithme et exponentielle. 1.1 La fonction logarithme Chapitre 3 Quelques fonctions usuelles 1 Fonctions logarithme et eponentielle 1.1 La fonction logarithme Définition 1.1 La fonction 7! 1/ est continue sur ]0, +1[. Elle admet donc des primitives sur cet

Plus en détail

On ne demande pas de la reproduire.. CO = 3 cm. CA = 5 cm. CB = 8 cm. Les droites (OF) et (AB) sont parallèles. Calculer CF en justifiant.

On ne demande pas de la reproduire.. CO = 3 cm. CA = 5 cm. CB = 8 cm. Les droites (OF) et (AB) sont parallèles. Calculer CF en justifiant. THALES DIRECT Exercice 1 : (Nancy_sept 97) On donne la figure ci-contre. On ne demande pas de la reproduire.. CO 3 cm. CA cm. CB 8 cm. Les droites (OF) et (AB) sont parallèles. Calculer CF en justifiant.

Plus en détail

Ce cahier existe aussi en numérique avec les liens direct vers les cours nécessaires en fin de page lien : cahier numérique

Ce cahier existe aussi en numérique avec les liens direct vers les cours nécessaires en fin de page lien : cahier numérique Ce cahier existe aussi en numérique avec les liens direct vers les cours nécessaires en fin de page lien : cahier numérique Correction Deuxième partie du cahier-de-vacances Demande Si vous trouvez un lien

Plus en détail

MATHEMATIQUES BREVET BLANC. Vendredi 3 Avril 2015

MATHEMATIQUES BREVET BLANC. Vendredi 3 Avril 2015 MATHEMATIQUES BREVET BLANC Vendredi 3 Avril 2015 Exercice 1 : ( 2,5 points) Un sac contient 5 boules noires numérotées de 1 à 5 et 3 boules blanches numérotées de 1 à 3. Chacune de ces boules a la même

Plus en détail

Exercices. OA' = 12 cm. -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Exercices. OA' = 12 cm. ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Sirius re S - Livre du professeur Exercices Exercices d application 5 minutes chrono!. Mots manquants a. grandissement ; l'image ; l'objet b. conjugaison ; l'image ; distance focale c. son image ; la rétine

Plus en détail

TD 5 Cinématique. 1 Étude du déploiement d une échelle de pompiers 1

TD 5 Cinématique. 1 Étude du déploiement d une échelle de pompiers 1 Compétences travaillées : Réaliser un graphe de structure du mécanisme, Réaliser un schéma cinématique lorsque la modélisation des liaisons est connue, Écrire la fermeture géométrique pour obtenir la loi

Plus en détail

MATHEMATIQUES GRANDEURS ET MESURES

MATHEMATIQUES GRANDEURS ET MESURES FICHE GM.01 Objectif : Choisir la bonne unité de mesure Pour chaque objet, choisis entre les trois propositions celle qui te paraît la plus juste : ta règle ton cahier une coccinelle ta trousse la Tour

Plus en détail

CHAPITRE 5 EXERCICES 5.2 0,1 ( 4; 0,10) 2. y. Chapitre 5 Régression et modélisation 43. f (x) = 1,8 x (3; 5,83) (2; 3,24) (1; 1,8) (0; 1)

CHAPITRE 5 EXERCICES 5.2 0,1 ( 4; 0,10) 2. y. Chapitre 5 Régression et modélisation 43. f (x) = 1,8 x (3; 5,83) (2; 3,24) (1; 1,8) (0; 1) Chapitre 5 Régression et modélisation CHAPITRE 5 EXERCICES 5.. 0 7 f () =,8 (;,8) (;,) (; 5,8) 0,7 0,5 0, 0, 0, ( ; 5 0,) ( ; 0,7) (0; ) 9( ; 0,5) 0, ( ; 0,0) 0 5 7 8 9.,0 0,7 0,5 0, 0, 0, 0, 5 7 0 Chapitre

Plus en détail

SESSION DE 2004 CA/PLP

SESSION DE 2004 CA/PLP SESSION DE 004 CA/PLP CONCOURS EXTERNE Section : MATHÉMATIQUES SCIENCES PHYSIQUES COMPOSITION DE MATHÉMATIQUES Durée : 4 heures L'usage des calculatrices de poche est autorisé (conformément au directives

Plus en détail

Exercices. Sirius 1 re S - Livre du professeur Chapitre 1. Œil, lentilles minces et images. Exercices d application. 5 minutes chrono!

Exercices. Sirius 1 re S - Livre du professeur Chapitre 1. Œil, lentilles minces et images. Exercices d application. 5 minutes chrono! Exercices Exercices d application 5 minutes chrono!. Mots manquants a. transparents ; rétine b. le centre optique c. à l'axe optique d. le foyer objet e. OF ' f. l'ensemble des milieux transparents; la

Plus en détail

RAPPORT DE LABORATOIRE DE PHYSIQUE Focométrie

RAPPORT DE LABORATOIRE DE PHYSIQUE Focométrie RAPPORT DE LABORATOIRE DE PHYSIQUE Focométrie Benjamin Frere & Pierre-Xavier Marique 2ème candidature en sciences physiques, Université de Liège Année académique 2003-2004 But de l expérience Nous devions

Plus en détail

Triangle inscrit dans un carré Aire maximale d'un triangle

Triangle inscrit dans un carré Aire maximale d'un triangle Des situations menant à des problèmes d'optimisation : calculs d'aires avec GéoPlan. Triangle inscrit dans un carré Aire maximale d'un triangle Sommaire 1. Triangle inscrit dans un carré 2. Triangle équilatéral

Plus en détail

1 Les instruments d'optique

1 Les instruments d'optique Les instruments d'optique. LES ACCESSOIRES : LENTILLES ET MIROIRS.. Lentilles minces convergentes Qu'est-ce que c'est? Une lentille mince est caractérisée par trois points singuliers et deux grandeurs

Plus en détail

Filières SMP & SMIA, année 2012-2013 Optique Géométrique Pr. Khalid ASSALAOU FPL, Maroc

Filières SMP & SMIA, année 2012-2013 Optique Géométrique Pr. Khalid ASSALAOU FPL, Maroc Filières SMP & SMIA, année 202-203 Optique Géométrique Pr. Khalid ASSALAOU, Maroc Les lentilles minces (suite) 2 Construction du rayon émergent correspondant à un rayon incident donné lentille convergente

Plus en détail

C(x) = 5 9. et h = 160

C(x) = 5 9. et h = 160 Chapitre Fonctions affines. Définition Définition. La fonction définie par f : R R = m+h où m et h sont des nombres réels, est appelée fonction affine. Eemple La fonction C() qui permet de convertir des

Plus en détail

Laser de canalisation DG711/DG511

Laser de canalisation DG711/DG511 Laser de canalisation DG711/DG511 CONÇU POUR LES CHANTIERS LES PLUS EXIGEANTS Résiste aux traitements et aux conditions d utilisation les plus rudes Disponible avec une gamme complète d accessoires Exceptionnellement

Plus en détail