Association des anciens ISMIN. de l Ecole des Mines de Saint-Etienne. Newsletter n 1. Janvier Le partage et le stockage de données

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Association des anciens ISMIN. de l Ecole des Mines de Saint-Etienne. Newsletter n 1. Janvier 2013. Le partage et le stockage de données"

Transcription

1 Newsletter n 1 Janvier 2013 Le partage et le stockage de données

2 Chers Anciens, Le Mot du Président Nicolas Moro, président Renouvellement de l équipe, création d à vie, amélioration de l annuaire en ligne, meilleure communication vis-à-vis des élèves, prêts d honneur, changement d identité, communication web, système de diffusion des offres d emploi et de stage cette newsletter vient conclure une année 2012 bien chargée pour les membres du conseil d administration de notre association d anciens. Encore que «conclure» me paraît un mot bien mal choisi pour introduire ce premier numéro de notre newsletter. Car en réalité, cette newsletter sert plutôt d introduction pour une année 2013 tout aussi chargée! Notre association a beaucoup changé en seulement une année, et nous espérons bien qu un projet ambitieux comme l annuaire papier puisse voir le jour d ici la fin Pour l instant, notre modeste structure ne nous permet pas vraiment de retrouver et recontacter individuellement les anciens dont nous n avons pas les coordonnées : cette activité beaucoup trop chronophage ne pourrait se faire qu au détriment de nos projets de fond pour l association. C est une aide que seuls vous, anciens, pouvez nous apporter efficacement : n hésitez pas à parler de l association auprès de vos collègues de promotion. Pour finir, je tiens à féliciter et remercier toutes les personnes qui ont contribué à cette newsletter. Ceux qui me connaissent un petit peu savent que je n ai vraiment pas pour habitude d essayer d enjoliver la réalité de l association. Et malgré cela, je suis déjà certain de deux choses : d abord que d autres numéros de cette newsletter suivront ; et ensuite que si je dois écrire un «mot du président» comme celui-ci à chaque fois que nous lançons quelque chose de nouveau, je devrais peut-être en écrire quelques-uns par avance Bien à vous Nicolas Moro Président de l association Devenez adhérent en 2013 Le mot du président p3 Rien de plus simple! Pour plus de détails, rendez-vous sur le site internet de l association dans la rubrique «Cotiser à l association» (http://www.emse-ismin.fr/cotiz.php) Sommaire L Edito p5-7 Le dossier p2 «Non, ce n était pas mieux avant!» par Patrick Haddad Les vœux du directeur «Le stockage de données, une opération ancrée dans notre quotidien» par Loann Fraillon et Jérémy Lagrue Qu en dit Internet? p8 La rubrique mensuelle de Yann Person p9 A vos Agendas p4 Mr Dhalluin, directeur du cycle ISMIN 2

3 Non, ce n était pas mieux avant! Patrick Haddad Que me jette la première pierre celui qui n'a jamais eu un disque dur externe aussi lourd qu'un pack de bière (oui à chacun ses références), dont la tête de lecture grinçait et tout ça pour contenir moins de 100 Giga. Mais entre nous, qu'il était bien le temps où nous allions chez nos potes avec nos enclumes pleines de films et de jeux vidéo (tous ceux-ci légalement piratés bien sûr)! Qu'il était bien le temps où l'on ne pouvait regarder nos mails qu'à partir d'un ordinateur bien précis!! Qu'il était bien le temps ou sur Lycos, Caramail et autres, nous rencontrions des gens bizarres. Sans compter ceux à qui nous disions toujours les même choses parce que nous ne savions pas ce qu'ils aiment dans la vie. NON!! NON!! NON!! NON!! ET ENCORE NON!! C'ETAIT NUL. Aujourd'hui quand un collègue te raconte le super film qu'il a vu hier, en même temps qu'il t'en parle, il t'envoie sur ta boîte gmail le lien pour le voir en streaming ou le télécharger gratuitement (et légalement). Comme t'as vachement aimé (même s'il t'avait déjà raconté la fin) tu vas liker la page Facebook du film, twitter sur le sujet et au final tu auras partagé (en toute légalité) avec un cercle d'amis encore plus large. Bon tout ça c'était génial quand c'était gratuit, mais bon nous sommes tous d'accord pour dire que ça ne peut pas éternellement marcher comme ça. En effet, comme disait l'autre: «Chaque octet d'information stocké sur un serveur devrait d'une manière ou d'une autre générer de la richesse pour le compte de son propriétaire» (en fait l'autre c'est moi). La véritable question derrière cette généralité n'est-elle pas : qui est le propriétaire d'un octet d'information? 1) Celui qui le produit? Ce qui paraîtrait normal, en effet il est sensé que les artistes tirent profit de chaque octet (de musique, de film...) qu'ils produisent. 2) Le propriétaire du serveur? Ce qui aurait tout de même un peu de sens, dans la mesure où il se dit propriétaire de l'octet et non pas de l'information qu il contient. Prenons l'exemple de données qu'une entreprise stocke chez un sous-traitant. Si ce sous-traitant est américain, le Patriot-Act le contraint à ouvrir aux autorités de Washington toutes les informations qui lui sont confiées par des clients et cela qu'ils soient américains ou non. Il s agit là d'un cas (de force majeure, certes) où le stockeur de l'octet d'information se l'approprie. Un autre exemple est Google, dont l'analyse de nos mails est un merveilleux outil de ciblage pour «marqueteux». On voit bien que dans ce cas, le propriétaire des octets d'information s'approprie cette dernière et l'analyse afin d'en générer de la richesse. 3) Celui qui le télécharge? D'une certaines manière il est impensable qu'un simple «téléchargeur» d'information en devienne le propriétaire. Il pourrait le devenir si le producteur de l'information lui en donnait les droits. Tout ceci nous a permis de définir dans un cas simple les acteurs de ce problème épineux. Mais soyons clairs, les informations que nous stockons chez Google, Facebook et bien d'autres, qu'elles soient destinées à être strictement privées ou à être partagées avec un cercle restreint peuvent être utilisées contre notre gré. Mais ne faisons pas mine aujourd'hui d'être ébahis et indignés face à ces pratiques, elles sont et ont toujours été le prix de notre confort et nous le savons dès le départ. Si vous ne le saviez pas, c'est que vous avez dû cliquer trop vite sur "J'accepte les conditions" sans lire les 30 pages d'explication lors de la création de votre compte. 3

4 Les vœux du directeur du cycle ISMIN Bernard Dhalluin Chères anciennes et chers anciens ISMIN, Je vous présente mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année. Ces vœux s'adressent à vous et à vos proches en espérant que 2013 vous apporte santé, et épanouissement dans votre vie personnelle mais aussi professionnelle. Je profite de cette occasion pour vous informer de l'évolution de l'école et en particulier du cycle ISMIN (ex ISMEA) duquel vous avez j'en suis sur la fierté d'être issus. En ce qui concerne l'effectif nous avons 236 élèves dans le cycle répartis comme suit: 79 1A, 78 2A et 79 3A. Parmi eux, nous avons pour la première année 3 étrangers en tant qu'auditeurs libres: 1 brésilien 1A et 1 brésilien en 2A et un canadien en 3A. Sur les contenus, après avoir revu le tronc commun durant ces 2 dernières années, nous sommes maintenant sur une organisation stable organisée en 3 GP techniques (électronique, informatique et science) et 3 GP non techniques (management, langues vivantes et Ingénieur Solidaire en Action). Nous avons ajouté le portugais/brésilien parmi les langues vivantes 2, la stratégie globale de l'école étant de se tourner vers ce pays en pleine croissance. Pour la 3A, nous avons ajouté une option BioMedical Devices, proche de l'activité du nouveau département de recherche BEL du CMP. Nous travaillons sur la mise en place d'une nouvelle version de la 3A, afin de proposer 4 options originales et attractives dans le paysage des écoles du tout nouveau Institut Mines-Telecom. L'objectif étant d'attirer des élèves d'autres écoles à venir étudier nos thématiques en 3 ème année. Sur l'international, depuis les 2 dernières promotions sortantes, 30% des élèves ont une expérience (académique ou en stage) à l'international. Notre objectif étant 100% pour la promotion Dès 2014, nous ouvrons sous certaines conditions le second semestre de la 2 ème année aux stages internationaux. Enfin quelques informations sur les changements de personnel enseignants du cycle : Mr S Seyroles, enseignant marquant du cycle ISMIN depuis son origine, est parti à la retraite en fin 2012, et je suis sur que vous vous joignez à moi pour lui souhaiter un repos bien mérité. Par votre intermédiaire, je rends hommage au travail qu'il a fait pour ce cycle d'ingénieurs. Mr JP Ramond, nous a également quitté par choix personnel pour prendre la Direction Adjointe de l'ecole des Mines d'albi et tant que Directeur des Etudes de cette école. En attendant la nomination de son remplaçant pour Septembre prochain, Mr M Cournil, Directeur Adjoint de l'emse, assure son interim. J'en profite également pour vous informer et vous solliciter sur quelques évènements importants du cycle au cours de cette nouvelle année: Forum entreprises: il se déroulera le 13 Octobre 2013 et si vous souhaitez faire participer votre entreprise, il vous faut contacter Mr M Fiocchi, moi-même ou bien Ludovic Lourenço (P2014, Responsable FEI 2013) Week End d'intégration: il se déroule dans le Verdon depuis 3ans et pour la version 2013 nous recherchons du sponsoring (du 7 au 9 Septembre 2013). Si vous êtes en position de faire participer votre entreprise, vous pouvez me contacter. Votre participation personnelle sera alors envisagée. La version 2012 a été sponsorisée par AUSY et Julien LEGRAND P2006 y a participé. Sa présence a été très appréciée pendant ce temps d'intégration de la nouvelle promo. Oraux de recrutement: ils se dérouleront à l'ensg/ecole des Ponts sur le site de Marne la Vallée du 24 Juin au 19 Juillet Pour celles et ceux qui sont sur Paris et qui souhaitent participer aux entretiens pour une demi-journée, une journée ou plus, ils sont les bienvenus. Il faut également me contacter pour cela. Je terminerai, en remerciant et en félicitant l'équipe animatrice de votre association d'anciens dirigée par Nicolas MORO, pour rendre vivante et active cette association indispensable pour l'image du cycle ISMIN. Je m'arrête là, en réitérant à chacune et à chacun mes vœux de réussite pour les projets que vous entreprendrez en Chaleureusement votre, Bernard DHALLUIN Directeur du cycle ISMIN de l'ecole Nationale Supérieure des Mines de St- Etienne

5 Le stockage de données, une opération ancrée dans notre quotidien. Loann Fraillon Jérémy Lagrue La planète Internet a connue une année 2012 haute en rebondissements. Entre fermeture de MegaUpload, revendications des Anonymous, et remise en cause de l Hadopi, la problématique de l échange massif et généralisé des données n a jamais été autant d actualité. Sur le web la frontière entre propriété intellectuelle, usages personnels débridés, et libertés professionnelles, s estompe peu à peu. Peut-on consommer toute sorte de données sans aller à l encontre du droit d auteur? Comment la notion de l Internet libre s applique aujourd hui à notre quotidien personnel et professionnel? Zoom sur l épineuse question de l accessibilité des données informatiques all over the world. La propriété intellectuelle appliquée à l informatique fait l objet d une rude bataille entre protecteurs du droit d auteur et partisans de l Internet libre. En terme de protection des œuvres, l Europe a d ailleurs franchi un cap le 10 décembre 2012 en donnant son accord au sujet de la création d'un brevet unique européen. Après 30 ans de débats et de tractations, l Union Européenne favorisera dès 2014 les dépôts de brevet européen, rapportant le coût du dépôt à quasiment 5000 contre 35k auparavant. Sur le plan de la protection des œuvres de l esprit (livre, musique, code source etc.) c est le droit d auteur qui s applique toujours. Cette question du droit d auteur est centrale en informatique, notamment lorsqu elle est rapportée aux problématiques d échange illégal d œuvres artistiques numériques protégées par le droit d auteur. Aujourd hui la planète consomme de plus en plus de manière connectée et instantanée. Les nouvelles générations sont nées avec des ordinateurs et Internet dans les mains. Force est de constater que ces générations ont été bien plus habiles à exploiter les services qu offre aujourd hui le web que ne l ont été les majors du disque, les maisons d édition papier, ou les éditeurs de jeu vidéo. Dès 2014, l Europe favorisera les dépôts de brevets Européens pour un coût total de 5000 contre actuellement. Ces ayants droits sont aujourd hui en guerre contre le téléchargement en toute impunité d œuvres protégées, voire même contre l idée originelle d un réseau Internet mondial libre non régulé. Ils peinent encore à s approprier les fonctionnalités du web et à répondre aux nouvelles attentes des e-consumers, préférant se saisir des textes de loi dans le but de protéger leur ancien business model : la chasse au téléchargement illégal est devenu leur unique cheval de bataille! Encore récemment aux Etats-Unis les doux noms de Sopa et Pipa, deux lois presque similaires visant à défendre les droits d auteur en facilitant le blocage des sites contrevenants, raisonnaient dans les têtes de tous les Internautes. La gronde a notamment eu pour effet de réveiller le groupe d hacktivistes des Anonymous. En France, les pirates ont perdu une bataille en 2009 avec la création de la loi Création et Internet et de sa célèbre autorité de régulation : la Hadopi. Le gouvernement a ainsi fait le choix de la réponse technique, par la mise sous surveillance des réseaux de partage en peer-to-peer et la mise en place d un système de sanctions graduées, pour résoudre le problème de société qu est le téléchargement illégal. L Hadopi en quelques chiffres : s lettres recommandées 340 dossiers portés devant la justice La suite page 6 5

6 Le partage de données est un phénomène qui divise car les principales solutions logicielles qui permettent le téléchargement légal sont aussi celles qui permettent le téléchargement illégal. Tout est une question de contenu partagé et de la manière dont il est partagé. C est probablement pour cette raison que la fermeture du site Megaupload en 2012 par le FBI a suscité autant de révolte même au sein du simple citoyen lambda. Megaupload était certes l une des plateformes majeures du partage libre d'œuvres protégées mais elle était également utilisée par des entreprises et des individus comme solution de stockage de données légales dans le nuage. La lutte contre le téléchargement illégal, malgré certaines batailles remportées, semble de plus en plus vouée à l échec. Les lois informatiques ont des failles, mais surtout elles ne sont pas uniformisées au niveau mondial. C est d ailleurs sur ce terrain que les géants des solutions de partage de données comme les particuliers vont se lancer à l avenir. Par exemple, le citoyen lambda français peut tout à fait télécharger via un VPN routé depuis un pays étranger pour échapper au radar de la Hadopi. Pire encore, à l image du célèbre Kim Dotcom, il suffit d héberger ses serveurs en Nouvelle-Zélande, par exemple, pour jouir d une liberté totale d action. Le lancement de mega.com (ou plutôt mega.co.nz) prévu pour le 19 janvier 2013 risque de compromettre l ensemble des efforts opérés par les gouvernements américains et européens en matière de protection du droit d auteur. Un «méga-réseau» décentralisé est sur le point de voir le jour, laissant le champ libre à toutes sortes de pratiques en matière de stockage et de partage illégal ou non de données numériques. Affaire à suivre! Les lois informatiques ont des failles, mais surtout elles ne sont pas uniformisées au niveau mondial. La dématérialisation des données professionnelles couplée à la forte propagation de l univers numérique et informatique dans notre quotidien font du stockage dans le cloud la clé de voûte de notre usage futur des données. Ainsi, disposer de ses données n importe quand et n importe où dans le monde, quel que soit le support matériel utilisé, est un rêve devenu réalité. Amazon, Microsoft, Google, Apple et Dropbox se livrent ainsi une bataille acharnée pour stocker les photos, musiques et autres données personnelles du grand public. Si le modèle économique diffère selon les acteurs, l utilisateur final quant à lui a à sa portée plusieurs solutions connectées à Internet lui permettant de stocker sur le réseau mondial photos, vidéos, musiques, et documents. Le cloud permet de réduire les coûts de fonctionnement. Pour le professionnel, les fonctionnalités sont identiques à celles que l on trouve sur le marché du particulier mais les enjeux du cloud pour l entreprise sont bien plus structurants. En effet, les services cloud payants sont une précieuses alternatives pour les entreprises en matière d externalisation des infrastructures de gestion des données d un système d information. Le cloud permet de réduire les coûts de fonctionnement et les coûts d investissement peuvent être échelonnés. La flexibilité dans la façon de gérer les services de cloud à la demande est d ailleurs l un des autres points forts du cloud computing. Tout ou partie du système d information est externalisé, reportant ainsi le fonctionnement, la gestion et le support technique de son infrastructure informatique sur les épaules du prestataire cloud choisi.. Faciles à configurer et utiliser, les services cloud favorisent le travail nomade et le travail collaboratif. La suite page 7 6

7 Le cloud permet par ailleurs de répondre à des problématiques de montée en charge, qui nécessitent la mise en place rapide d infrastructures de stockage de données. Il n y a qu à passer à l abonnement adéquat! Surtout, le cloud est une petite révolution technique car il est en adéquation avec son temps. Ainsi le monde professionnel peut confortablement évoluer vers plus de productivité, plus d interconnexion, plus de mobilité Pour certains champs d application, le cloud remplit même plus efficacement les objectifs comparé à la mise en place d un VPN, jugé plus onéreux et plus complexe de mise en œuvre. Depuis 2008, la part des dépenses informatiques des entreprises consacrée au cloud computing augmente de 25% chaque année. En finalité, le développement du cloud dans les entreprises a permis d entrevoir d autres façons d externaliser certaines briques d un système d information. Si le cloud touche directement l externalisation des données, les entreprises se laissent de plus en plus tenter par l externalisation des serveurs (IaaS : Infrastructure as a Service) et l externalisation des applications (SaaS : Solution as a Service). En période de crise, le cloud se présente comme une solution informatique providence. Plus flexible, moins coûteuse, et parfaitement dans l ère du temps, le cloud computing se généralise et facilite notamment la mise en place de stratégies transversales telles que le BYOD (Bring Your Own Device) qui consiste à intégrer l usage des smartphones personnels des employés dans la pratique courante de leurs missions professionnelles. Mais le cloud computing a aussi son talon d Achille : la sécurité. Que se passe-t-il en cas de dysfonctionnement du système du fournisseur? Aujourd hui, le monde compte 50 millions de serveurs, dont 2% appartiennent à Google Là où le service de production de l entreprise aurait normalement été missionné en urgence sur le rétablissement du système, un jeu de confiance se met en place entre l entreprise et le fournisseur qui est censé respecter les SLA (Service Level Agreement) du contrat de prestation. De même, qu en est-il de la propriété des données stockées dans le nuage? Une nouvelle fois, le fait de stocker ses données à l étranger peut faire l objet d une violation des dispositions réglementaires de l entreprise. Pire, cela peut également entraîner d interminables litiges lorsqu une entreprise souhaite récupérer ses données pour les confier à un autre fournisseur. En 2013, 60% de la charge de travail des serveurs devrait être virtualisée. Quoi qu il en soit, dès lors que des données transitent par le cloud celles-ci doivent impérativement être chiffrées. C est l une des principales mesures de sécurité à prendre pour protéger ses données en cas de problème, à fortiori lorsque celles-ci sont stockées hors de l entreprise. Ne maîtrisant plus le système de stockage de données, seuls les contrats de prestation font foi des efforts et des compétences du fournisseur en matière de protection des données. La confiance est de rigueur. Stocker et partager des données s avère quelque peu opaque pour qui n est pas averti mais n en reste pas moins merveilleux de simplicité et d efficacité. Mais comme tout système libre, ce système connaît des dérives : sur-utilisation du principe de partage de données (téléchargement illégal) d un côté, et sur-utilisation du principe d externalisation des données (perte de contrôle et insécurité des données) de l autre côté. Les états s approprient de plus en plus de lois pour combattre ces excès avec pour mots d ordre sécurité et respect de la propriété des données. La France est d ailleurs positionnée sur ces deux fronts par la répression contre le téléchargement illégal ainsi que par la subvention du grand projet national de cloud computing Andromède (finalement scindé en 2 projets : Numergy et Cloudwatt). Et si la Hadopi divise, espérons que les investissements nationaux sur les solutions de cloud fassent l unanimité. 7

8 Qu en dit Internet? Yann Person Pour chaque numéro, un aperçu de la façon dont le sujet de la newsletter est traité sur internet. Réseaux sociaux, sites d informations, initiatives intéressantes ou marrantes, un tour d horizon au-delà de nos frontières. Sauvegarder votre historique tweeter? Bientôt une réalité pour les utilisateurs francophones. Le transfert de gros fichiers en entreprise. Tour d horizon des solutions utilisées. Votre musique en ligne directement dans votre voiture. Un nouvel appareil, permet de réaliser ce vœux en associant connexion wifi et port USB. Nostalgiques les utilisateurs de réseaux sociaux? On pourrait le croire avec l apparition d applications smartphone permettant de récupérer son historique facebook, tweeter et autres. Ça se passe ailleurs! Des cartes à gratter pour acheter des titres de musique. Un moyen simple et efficace qui se développe au Kenya. kenya-une-nouvelle-facon-de- telecharger-pour-sauver-la-musique- 050f87e039e18dd28d6a0ca2a4e1802 Made in Canada. Un nouvelle méthode de stockage des données. Remise à niveau : Les niveaux de stockage n auront plus de secrets pour vous. Un disque dur pour mobile. 128 GB accessibles en wifi depuis un smartphone. ent/efficacite-personnelle/selection/40- sites-incontournables-pour-lebureau/envoyer-des-documents-degrande-taille.shtml 128gb-actualite html Kit Dotcom, un Phoenix renait-il toujours de ses cendres? Moins d un an après la fermeture de MegaUpload par le FBI, Kim Dotcom est de retour avec un nouveau service. Présentation. kim-dotcom-devoile-les-premieresimages-de-mega/ Les applications mobiles et le cloud. Dropbox et SugarSync en competition. Le cloud par microsoft. Windows 8 va-t-il permettre à Skydrive de décoller? er-confirms-download-your-tweetarchive-rollout/ memoire/stockage-en-ligne/actualite skydrive-utilisateursdropbox.html L Apple Store en Chiffres et statistiques, accrochezvous. stockage-en-ligne-dropbox-passeseconde-sur-ios-sugarsync-sameliore.htm 12/006-stockage-donnees-vertical-vertquebec.shtml memoire/stockage-en-ligne/actualite automatica-cle-usb-connecteemusique-voiture.html 1 8

9 A vos Agendas Sophie Laperche Le prochain évènement organisé par l association des Anciens aura lieu le samedi 26 janvier au Centre de Microélectronique de Provence, à Gardanne. Venez nombreux pour assister à une conférence sur le thème des Mastères Spécialisés et profiter de l occasion pour rencontrer les étudiants et d autres anciens. La conférence se terminera par un buffet à la maison des élèves, ne ratez pas cette occasion! 9

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier E6 Veille Technologique Cloud-Computing Jérémy chevalier Table des matières DESCRIPTION :...2 Introduction :...2 Définition du Cloud :...2 Exemple de serveur proposant la solution de Cloud :...2 Les spécificités

Plus en détail

Veille Technologique. Cloud Computing

Veille Technologique. Cloud Computing Veille Technologique Cloud Computing INTRODUCTION La veille technologique ou veille numérique consiste à s'informer de façon systématique sur les techniques les plus récentes et surtout sur leur mise à

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015 Société anonyme au capital de 538 668 euros. Siege social: 5-9, rue Mousset Robert 75012 Paris. RCS Bobigny 440 014 678 Activité : Services de Télécommunication

Plus en détail

Le Cloud Computing. Stockez et accédez à tous vos documents et données depuis n importe où. Mai 2014

Le Cloud Computing. Stockez et accédez à tous vos documents et données depuis n importe où. Mai 2014 Le Cloud Computing Stockez et accédez à tous vos documents et données depuis n importe où Mai 2014 SOMMAIRE - Qu est ce que le cloud computing? - Quelle utilisation? - Quelle utilité? - Les déclinaisons

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale.. 2 Définitions. 2 Avantage.. 2 Inconvénients. 3 Types d offres de service Cloud.. 3 Comparaison des services Cloud 4 Conclusion 5 Présentation

Plus en détail

LE LIVRE BLANC Le Cloud, nouvelle source de performance pour votre entreprise. [ NetExplorer, partage de fichier et travail collaboratif ]

LE LIVRE BLANC Le Cloud, nouvelle source de performance pour votre entreprise. [ NetExplorer, partage de fichier et travail collaboratif ] LE LIVRE BLANC Le Cloud, nouvelle source de performance pour votre entreprise. [ NetExplorer, partage de fichier et travail collaboratif ] LE CLOUD, UNE NOUVELLE SOURCE DE PERFORMANCE POUR VOTRE ENTREPRISE.

Plus en détail

LES AVANTAGES DU CLOUD

LES AVANTAGES DU CLOUD 1 INTRODUCTION Toutes les entreprises ont un point en commun : la volonté d accroître leurs revenus et leur productivité. Mais beaucoup d entreprises ne profitent pas des ressources à leur disposition

Plus en détail

1. Paramétrer la sauvegarde automatique de Windows

1. Paramétrer la sauvegarde automatique de Windows personnelles (documents, images, musiques, vidéos, etc.) est une démarche à ne pas négliger. Qu il survienne en effet une panne ou un dégât de l ordinateur et celles-ci sont définitivement perdues sans

Plus en détail

BaseDPsy 6.0 (PsyTablet) Logiciel de gestion des dossiers cliniques et de gestion financière pour psychothérapeutes de toute discipline.

BaseDPsy 6.0 (PsyTablet) Logiciel de gestion des dossiers cliniques et de gestion financière pour psychothérapeutes de toute discipline. BaseDPsy 6.0 (PsyTablet) Logiciel de gestion des dossiers cliniques et de gestion financière pour psychothérapeutes de toute discipline. Base de données développée Par Alain Barbeau www.basedpsy.com alainbarbeau@basedpsy.com

Plus en détail

Prise en compte des nouvelles technologies dans les risques d audit

Prise en compte des nouvelles technologies dans les risques d audit DES COLLECTIVITÉS PUBLIQUES LATINES Prise en compte des nouvelles technologies dans les risques d audit SEPTEMBRE 2013 1 AGENDA 1. Contexte réglementaire 2. Objectifs de l audit 3. Nouvelle technologies

Plus en détail

Qu est-ce que le «cloud computing»?

Qu est-ce que le «cloud computing»? Qu est-ce que le «cloud computing»? Par Morand Studer eleven Octobre 2011 Qu est-ce que le «cloud computing»? - Morand Studer eleven Octobre 2011 www.eleven.fr 1 Aujourd hui, la démocratisation de l informatique

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale.. 2 Contexte... 2 Définitions. 2 Avantage.. 2 Inconvénients. 3 Types d offres de service Cloud.. 3 Comparaison des services Cloud 4

Plus en détail

Les Fiches thématiques Jur@tic. Services et Logiciels à distance Cloud Computing, ASP, SaaS

Les Fiches thématiques Jur@tic. Services et Logiciels à distance Cloud Computing, ASP, SaaS Les Fiches thématiques Jur@tic Services et Logiciels à distance Cloud Computing, ASP, SaaS Les Fiches thématiques Jur@TIC 1. Le principe du «Cloud» Qu on les appelle Application Service Provider (ASP),

Plus en détail

BAJOO : DÉMARRAGE RAPIDE

BAJOO : DÉMARRAGE RAPIDE 1 BAJOO : DÉMARRAGE RAPIDE REMERCIEMENTS BAJOO ET TOUTE SON ÉQUIPE SONT HEUREUX DE VOUS ACCUEILLIR SUR SON SERVICE DE SAUVEGARDE ET DE SYNCHRONISATION DE VOS FICHIERS. NOUS VOUS REMERCIONS DE VOTRE CONFIANCE

Plus en détail

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE?

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? Hugo Broudeur 2010/2011 2ieme année Télécom SudParis SOMMAIRE Introduction... 3 A) Des réseaux sociaux pour tout le monde... 4 1)

Plus en détail

Vulnérabilités et cybermenaces des SI modernes

Vulnérabilités et cybermenaces des SI modernes Vulnérabilités et cybermenaces des SI modernes CNIS Event, 1 er juillet 2014 Frédéric Connes Frederic.Connes@hsc.fr 1/16 Plan! Caractéristiques des SI modernes! Recours de plus en plus fréquent au cloud

Plus en détail

Les Dossiers Airnlive Consulting. Check List BYOD

Les Dossiers Airnlive Consulting. Check List BYOD Check List BYOD Qu est-ce que le BYOD? Littéralement : Bring Your Own Device. Il s agit d un usage récent dans l entreprise consistant à laisser le salarié utiliser à des fins professionnelles ses propres

Plus en détail

Google Apps for Business

Google Apps for Business PROGRAMME DE FORMATION : Initiation au logiciel Google Apps for Business Programme détaillé sur : http:www.gestion-de-contacts.comformation Google Apps for Business Google Apps est un service externalisé

Plus en détail

QU EST CE QUE LE CLOUD COMPUTING?

QU EST CE QUE LE CLOUD COMPUTING? En France, on parle plus volontiers d «informatique en nuage» 1 pour décrire ce concept. Apparu au début des années 2000, le cloud computing constitue une évolution majeure de l informatique d entreprise,

Plus en détail

Cloud Computing : forces et faiblesses

Cloud Computing : forces et faiblesses Chapitre 7 Cloud Computing : forces et faiblesses 1. Présentation Cloud Computing : forces et faiblesses Le monde informatique a connu une véritable révolution ces dernières années avec l'apparition d'un

Plus en détail

Marc BESNARD Sept. 2012

Marc BESNARD Sept. 2012 Marc BESNARD Sept. 2012 Table des matières INTRODUCTION... 1 1. Le marché de la VOD... 2 1.1. De la consommation illégale à la consommation légale... 2 1.2. Eviter le phénomène de VOD à prix bradé... 2

Plus en détail

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration Fonctions Synchronisation dynamique des fichiers : mise à jour automatique des documents sur tous les équipements Partage et collaboration : partage simple des fichiers entre employés, clients et partenaires

Plus en détail

Cloud Computing. Veille Technologique

Cloud Computing. Veille Technologique Cloud Computing Veille Technologique La veille technologique consiste à s'informer de façon systématique sur les techniques les plus récentes et surtout sur leur mise à disposition commerciale (ce qui

Plus en détail

Windows 8 Module 3 Cours windows8 Dominique Bulté Sal e Informatique de Cappel e la Grande novembre 2013

Windows 8 Module 3 Cours windows8 Dominique Bulté Sal e Informatique de Cappel e la Grande novembre 2013 Windows 8 Module 3 7. L'indispensable fonction «Paramètres du PC» (3/3) Nous voilà arrivé à la dernière étape de notre tour d horizon des nombreuses options du module Paramètres du PC. Cet outil permet

Plus en détail

CHOIX ET USAGES D UNE TABLETTE TACTILE EN ENTREPRISE

CHOIX ET USAGES D UNE TABLETTE TACTILE EN ENTREPRISE Tablette tactile, ardoise électronique 1 ou encore tablette PC, ce terminal mobile à mi-chemin entre un ordinateur et un smartphone a d abord séduit le grand public avant d être adopté par les entreprises.

Plus en détail

Hébergement MMI SEMESTRE 4

Hébergement MMI SEMESTRE 4 Hébergement MMI SEMESTRE 4 24/03/2015 Hébergement pour le Web Serveurs Mutualités Serveurs Dédiés Serveurs VPS Auto-Hébergement Cloud Serveurs Mutualités Chaque Serveur héberge plusieurs sites Les ressources

Plus en détail

Les services d externalisation des données et des services. Bruno PIQUERAS 24/02/2011

Les services d externalisation des données et des services. Bruno PIQUERAS 24/02/2011 Les services d externalisation des données et des services Bruno PIQUERAS 24/02/2011 1 1 Introduction Différents types d externalisation de données : Les données sauvegardées Les données bureautiques Les

Plus en détail

Synchroniser ses photos

Synchroniser ses photos Synchroniser Avec l'arrivée des smartphones et tablettes équipés de fonctions «appareils photos», nous réalisons de plus en plus de photos avec ceux-ci. Soucis, la mémoire de ces outils n'est pas aussi

Plus en détail

Cloud Computing, discours marketing ou solution à vos problèmes?

Cloud Computing, discours marketing ou solution à vos problèmes? Cloud Computing, discours marketing ou solution à vos problèmes? Henri PORNON 3 avril 2012 IETI Consultants 17 boulevard des Etats-Unis - F-71000 Mâcon Tel : (0)3 85 21 91 91 - fax : (0)3 85 21 91 92-

Plus en détail

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE 1 Introduction ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE Atelier «pour approfondir» Sauvegarder ses données à domicile ou sur Internet Qui n a jamais perdu des photos ou documents suite à une panne

Plus en détail

Améliorer sa visibilité avec Google My Business

Améliorer sa visibilité avec Google My Business Améliorer sa visibilité avec Google My Business On se présente! Au programme I. Contexte : Chiffres clés II. Google : moteur de recherche III. Google My Business IV. Intérêt pour vous V. A vous de jouer

Plus en détail

Module 1 Module 2 Module 3 10 Module 4 Module 5 Module 6 Module 7 Module 8 Module 9 Module 10 Module 11 Module 12 Module 13 Module 14 Module 15

Module 1 Module 2 Module 3 10 Module 4 Module 5 Module 6 Module 7 Module 8 Module 9 Module 10 Module 11 Module 12 Module 13 Module 14 Module 15 Introduction Aujourd hui, les nouvelles technologies sont de plus en plus présentes et une masse considérable d informations passe par Internet. Alors qu on parle de monde interconnecté, de vieillissement

Plus en détail

Adico, 2 rue Jean Monnet, BP 20683, 60006 Beauvais cedex Tél : 03 44 08 40 40 / Fax : 03 44 08 40 49 / contact@adico.fr

Adico, 2 rue Jean Monnet, BP 20683, 60006 Beauvais cedex Tél : 03 44 08 40 40 / Fax : 03 44 08 40 49 / contact@adico.fr adicloud Votre bureau dans le Nuage >> L Adico vous présente AdiCloud, la solution qui vous permet d avoir la tête dans le Nuage, mais les pieds sur terre. >> AdiCloud est une plateforme de sauvegarde,

Plus en détail

Les smartphones sont une invention géniale. Ils nous permettent de rester en contact avec nos amis et notre famille, de surfer sur Internet dans le

Les smartphones sont une invention géniale. Ils nous permettent de rester en contact avec nos amis et notre famille, de surfer sur Internet dans le PIÈGES A ÉVITER LES Smartphones Les smartphones sont une invention géniale. Ils nous permettent de rester en contact avec nos amis et notre famille, de surfer sur Internet dans le monde entier et de télécharger

Plus en détail

Veille technologique - BYOD

Veille technologique - BYOD Veille technologique - BYOD Présentation : L acronyme BYOD signifie Bring Your Own Device. En fait, ce principe récent est de partager vie privée et professionnelle sur un même appareil mobile (Smartphone,

Plus en détail

pour Une étude LES DÉFIS DES DSI Avril 2013

pour Une étude LES DÉFIS DES DSI Avril 2013 Une étude pour LES DÉFIS DES DSI Avril 2013 Présentation de l étude Objectifs : Faire le point sur les orientations IT des DSI : cloud, mobilité, sécurité, poste de travail Identifier les principaux défis

Plus en détail

Le Web de A à Z. 1re partie : Naviguer sur le Web

Le Web de A à Z. 1re partie : Naviguer sur le Web 1re partie : Naviguer sur le Web D abord, vous devez être connectés à l Internet : abonnement auprès d un fournisseur borne publique Wi-Fi via un réseau de téléphonie (3G, 4G, LTE) À la Grande Bibliothèque,

Plus en détail

Cette enquête, envoyée une première fois le 2 avril et clôturée le 15 avril, avait deux objectifs principaux :

Cette enquête, envoyée une première fois le 2 avril et clôturée le 15 avril, avait deux objectifs principaux : Depuis quelques années, les besoins en accompagnement numérique exprimés par les acteurs du tourisme d Auvergne se sont accrus. La réponse apportée par le CRDTA a été la mise en place d'une formation d'animateur

Plus en détail

Nuage Cloud notions, utilisation

Nuage Cloud notions, utilisation Page:1 Cours pour utilisation simple du Cloud Table des matières 1-Généralités...2 1.1-Les principales fonctionnalités...2 2-Les solutions proposées...4 2.1-Choix du fournisseur...4 2.2-Installation de

Plus en détail

Ceci est un Chromebook, ton ordinateur!

Ceci est un Chromebook, ton ordinateur! Ceci est un Chromebook, ton ordinateur! CHROMEBOOK - Dans le royaume des ordinateurs personnels, il n'y a pas beaucoup de choix. Pour schématiser, soit vous avez un PC, soit vous avez un Mac. Et ce depuis

Plus en détail

Dropbox, stocker et partager des fichiers

Dropbox, stocker et partager des fichiers Dropbox? Qu'est-ce que c'est? Dropbox c'est à la fois un espace personnel de stockage sur Internet et une application qui permet très simplement de transférer des photos, documents ou vidéos de votre ordinateur

Plus en détail

r ÂGE DES ENFANTS r CONTRÔLE «PARENTAL»

r ÂGE DES ENFANTS r CONTRÔLE «PARENTAL» Les membres de la Corporation du lycée Claudel, réunis en Assemblée Générale le 20 juin 2014, ont souhaité la création d un «comité numérique» chargé notamment des questions de santé et de sécurité dans

Plus en détail

Dropbox par un nul et pour des nuls

Dropbox par un nul et pour des nuls Dropbox par un nul et pour des nuls Dropbox que je traduirai (à voir) par Boite de Dépôt est une boite dans laquelle on va déposer des fichiers ou des dossiers. Pour faire quoi? - mettre mes dossiers à

Plus en détail

Un point de vue technique sur la loi Internet et création

Un point de vue technique sur la loi Internet et création Un point de vue technique sur la loi Internet et création Fabrice Le Fessant Expert des systèmes distribués et des réseaux pair-à-pair Chercheur à l INRIA Saclay - Île-de-France (Institut National de Recherche

Plus en détail

Présentation de. ProConServ-IT NEXINDUS Technologies

Présentation de. ProConServ-IT NEXINDUS Technologies Présentation de ProConServ-IT NEXINDUS Technologies Le terme CLOUD (nuage en anglais), particulièrement dans l'air du temps, est un outil innovant qui permet d'externaliser tout ou partie de l informatique

Plus en détail

Pandémie : comment assurer la continuité d activité de l entreprise?

Pandémie : comment assurer la continuité d activité de l entreprise? Pandémie : comment assurer la continuité d activité de l entreprise? Les entreprises françaises sont peu préparées à affronter une éventuelle pandémie Le concept de plan de continuité d activité n est

Plus en détail

C branché Petit lexique du vocabulaire informatique

C branché Petit lexique du vocabulaire informatique Vous informer clairement et simplement C branché Petit lexique du vocabulaire informatique L univers de l informatique et d Internet est riche en termes plus ou moins techniques. Pour vous aider à vous

Plus en détail

Enquête Individus 2014 : smartphone, tablette & cloud. Nicolas Deporte Observatoire du GIS M@rsouin. Bretagne 2012 (Marsouin)

Enquête Individus 2014 : smartphone, tablette & cloud. Nicolas Deporte Observatoire du GIS M@rsouin. Bretagne 2012 (Marsouin) Enquête Individus 2014 : smartphone, tablette & cloud Nicolas Deporte Observatoire du GIS M@rsouin Evolution de l équipement 2011-2014 France 2011 (Credoc) Bretagne 2012 (Marsouin) France 2013 (Credoc)

Plus en détail

Optimiser le référencement naturel de son site web

Optimiser le référencement naturel de son site web Rodez, le 15 avril 2011 Les moteurs de recherche Les moteurs utilisés dans le monde Les moteurs utilisés en Europe Où clique un internaute? Référencement «payant» 35-40% des clics sur Google Référencement

Plus en détail

Travail d équipe et gestion des données L informatique en nuage

Travail d équipe et gestion des données L informatique en nuage Travail d équipe et gestion des L informatique en nuage BAR Octobre 2013 Présentation Au cours des études collégiales et universitaires, le travail d équipe est une réalité presque omniprésente. Les enseignants

Plus en détail

La société. Service professionnel, flexible et sécurisé. Notre positionnement : une sécurité assurée et une offre sur-mesure

La société. Service professionnel, flexible et sécurisé. Notre positionnement : une sécurité assurée et une offre sur-mesure La société Service professionnel, flexible et sécurisé NetExplorer accompagne de nombreux clients au travers d une solution SaaS clé en main développée en interne depuis 2007. NetExplorer est devenu le

Plus en détail

Pourquoi toutes les entreprises peuvent se priver de centrale téléphonique?

Pourquoi toutes les entreprises peuvent se priver de centrale téléphonique? WHITE PAPER Pourquoi toutes les entreprises peuvent se priver de centrale téléphonique? Le «cloud voice» : l avenir de la communication Introduction Il fut un temps où, par définition, les entreprises

Plus en détail

Guide de démarrage rapide Microsoft Office 365

Guide de démarrage rapide Microsoft Office 365 Guide de démarrage rapide Microsoft Office 365 Version 4.1 Date : 08/06/2015 Bd du Roi Albert II 27, B-1030 Bruxelles, TVA BE 0202.239.951 RPM Bruxelles, BE61 0001 7100 3017 BPOTBEB1 Page 1 de 21 Table

Plus en détail

HÉBERGEMENT INFORMATIQUE

HÉBERGEMENT INFORMATIQUE HÉBERGEMENT INFORMATIQUE Environnement dédié et sécurisé sur mesure Pour les clients exigeants Prix selon consommation Service sur mesure Environnement dédié Introduction L intérêt et l'utilisation du

Plus en détail

EN SAVOIR PLUS SUR COTRANET...

EN SAVOIR PLUS SUR COTRANET... SOMMAIRE PREAMBULE... 3 Tour d horizon du marché du KM et de la GED Chiffres clés EN SAVOIR PLUS SUR COTRANET... 4 Une entreprise précurseur qui remporte l adhésion d acteurs reconnus et dispose d un réseau

Plus en détail

Pour bien commencer avec le Cloud

Pour bien commencer avec le Cloud Pour bien commencer avec le Cloud Pour s informer sur les solutions et les services du Cloud Pour déterminer si le Cloud correspond à vos besoins Pour bien initialiser votre démarche vers le Cloud I -

Plus en détail

Travaux pratiques. avec. WordPress. Karine Warbesson

Travaux pratiques. avec. WordPress. Karine Warbesson Travaux pratiques avec WordPress Karine Warbesson Toutes les marques citées dans cet ouvrage sont des marques déposées par leurs propriétaires respectifs. Mise en pages réalisée par ARCLEMAX Illustration

Plus en détail

Guide de l'utilisateur de l'application mobile

Guide de l'utilisateur de l'application mobile Guide de l'utilisateur de l'application mobile Avis de droit d'auteur Copyright Acronis International GmbH, 2002-2012. Tous droits réservés. «Acronis», «Acronis Compute with Confidence», «Acronis Recovery

Plus en détail

COMMENT RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES POUR UN SITE INTERNET?

COMMENT RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES POUR UN SITE INTERNET? COMMENT RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES POUR UN SITE INTERNET? 1. Présentation 1.1 Les coordonnées Mentionnez ici les coordonnées exactes de l entreprise ou de la collectivité (adresse postale, numéro de

Plus en détail

«JE CREE EN RHÔNE-ALPES : Les outils numériques réveillent la création d entreprises!»

«JE CREE EN RHÔNE-ALPES : Les outils numériques réveillent la création d entreprises!» «JE CREE EN RHÔNE-ALPES : Les outils numériques réveillent la création d entreprises!» L UTILISATION DU NUMERIQUE DANS SON PROJET DE CREATION D ENTREPRISES Lionel POINSOT Directeur Espace Numérique Entreprises

Plus en détail

Un guide LE CLOUD COMPUTING DÉMYSTIFIÉ 5 IDÉES REÇUES QUE TOUTES LES PETITES ENTREPRISES DEVRAIENT CONNAÎTRE SUR LE CLOUD COMPUTING

Un guide LE CLOUD COMPUTING DÉMYSTIFIÉ 5 IDÉES REÇUES QUE TOUTES LES PETITES ENTREPRISES DEVRAIENT CONNAÎTRE SUR LE CLOUD COMPUTING Un guide LE CLOUD COMPUTING DÉMYSTIFIÉ 5 IDÉES REÇUES QUE TOUTES LES PETITES ENTREPRISES DEVRAIENT CONNAÎTRE SUR LE CLOUD COMPUTING Les avantages considérables promis par le cloud computing aux petites

Plus en détail

TECH TE MARKETING Rapidité Eff Ef ic i a c c a i c t i é t Puissance 1

TECH TE MARKETING Rapidité Eff Ef ic i a c c a i c t i é t Puissance 1 TECH MARKETING Rapidité Efficacité Puissance 1 Concevoir un e mailing efficace Qui a déjà tenté l expérience? 2 Historique de le l e mailing Reprise du mailing (substitution de la boîte physique) Apparition

Plus en détail

Créca. Ajout aux livrets d informatique. Hiver 2014

Créca. Ajout aux livrets d informatique. Hiver 2014 Créca Ajout aux livrets d informatique Hiver 2014 Table des matières 1. La mobilité 2. L Internet 3. Les appareils 4. Les logiciels et les applications 5. Le stockage des informations 1. Mobilité Le maître

Plus en détail

L informatique en nuage comme nouvel espace documentaire

L informatique en nuage comme nouvel espace documentaire L informatique en nuage comme nouvel espace documentaire Heather Lea Moulaison @libacat Professeure adjointe, Université du Missouri Congrès des milieux documentaires du Québec 2011 30 novembre 2011 1

Plus en détail

Dupliquer un compte Utilisateur par Transfert de fichiers et paramètres - Windows 7 Windows 8 - Windows 7

Dupliquer un compte Utilisateur par Transfert de fichiers et paramètres - Windows 7 Windows 8 - Windows 7 Dupliquer un compte Utilisateur par Transfert de fichiers et paramètres - Windows 7 Windows 8 - Windows 7 Tweet Suite à un problème sur sa session habituelle (profil endommagé, profil temporaire) ou simplement

Plus en détail

Sauvegarde et protection des documents

Sauvegarde et protection des documents Sauvegarde et protection des documents 16 avril 2013 p 1 Sauvegarde et protection des documents Sauvegarder un document consiste à en conserver une copie, pour le mettre à l abri ou pour y revenir ultérieurement.

Plus en détail

Les tablettes ipad / Androïd Mise à jour novembre 2014

Les tablettes ipad / Androïd Mise à jour novembre 2014 Réseau des médiathèques des Portes de l Essonne SÉANCE-DÉCOUVERTE À l INFORMATIQUE MÉDIATHÈQUE SIMONE de BEAUVOIR Les tablettes ipad / Androïd Mise à jour novembre 2014 La documentation des séances découverte

Plus en détail

La tête dans les nuages

La tête dans les nuages 19 novembre 2010 La tête dans les nuages Démystifier le "Cloud Computing" Jean Bernard, Directeur, Gestion des services Radialpoint SafeCare Inc. Au sujet de Radialpoint Radialpoint offre des solutions

Plus en détail

Connaissez-vous Google? Le 2 avril 2015

Connaissez-vous Google? Le 2 avril 2015 Connaissez-vous Google? Le 2 avril 2015 Je google, tu googles, il google On se présente! Je google, tu googles, il google Le Géant 94 % des recherches effectuées sur la Toile 40 000 requêtes sur Google

Plus en détail

LE BYOD, VOS COLLABORATEURS MOBILES ET VOUS

LE BYOD, VOS COLLABORATEURS MOBILES ET VOUS LE BYOD, VOS COLLABORATEURS MOBILES ET VOUS Par Jason Frye, Direction Technologique, BMC Software By Joe Smith, BMC Software Que vous le vouliez ou non, la plupart de vos employés utilisent des smartphones,

Plus en détail

Facebook, Google, LinkeIdn... Optez pour la double validation

Facebook, Google, LinkeIdn... Optez pour la double validation 1. Bien protéger tous ses comptes Facebook, Google, LinkeIdn... Optez pour la double validation Voilà quelques mois que le phénomène prend de l ampleur, et à juste raison. Car sur le net, on n'est jamais

Plus en détail

INTERNET. Source : Baromètre Raffour Interactif 2012, propos écrits par Guy Raffour

INTERNET. Source : Baromètre Raffour Interactif 2012, propos écrits par Guy Raffour 1 2 3 Parce qu en 2011 : 17.2 millions de Français ont préparé leurs séjours en ligne, soit 58% des Français partis. 12.5 millions de Français ont réservé tout ou partie de leurs séjours sur Internet en

Plus en détail

Digital DNA Server. Serveur d authentification multi-facteurs par ADN du Numérique. L authentification de confiance

Digital DNA Server. Serveur d authentification multi-facteurs par ADN du Numérique. L authentification de confiance L authentification de confiance Digital DNA Server Serveur d authentification multifacteurs par ADN du Numérique Simplicité Rapidité Economie Liberté Evolutivité Fiabilité FR mar 205 www.loginpeople.com

Plus en détail

Atelier numérique Développement économique de Courbevoie

Atelier numérique Développement économique de Courbevoie Jeudi 3 mai 2012 Atelier numérique Développement économique de Courbevoie Le cloud computing : du virtuel au réel Atelier numérique de Courbevoie Intervenants : Olivier CARTIERI Animateur Conseil TIC Franck

Plus en détail

100% sécurisée Drive 100% Pro Vos fichiers disponibles sur tous vos périphériques. Guide d utilisation.

100% sécurisée Drive 100% Pro Vos fichiers disponibles sur tous vos périphériques. Guide d utilisation. Vous allez aimer la mobilité Une solution 100% sécurisée, un Drive 100% Pro. Vos fichiers disponibles sur tous vos périphériques. Accédez à tous vos fichiers (photos, documents) en parfaite mobilité sur

Plus en détail

TICE présentation de quelques outils. Planifier une réunion - Partager un agenda Partager des documents Des outils académiques

TICE présentation de quelques outils. Planifier une réunion - Partager un agenda Partager des documents Des outils académiques TICE présentation de quelques outils Planifier une réunion - Partager un agenda Partager des documents Des outils académiques Planifier une réunion http://doodle.com Doodle Planifier un événement, une

Plus en détail

Modification de vos paramètres Windows

Modification de vos paramètres Windows Modification de vos paramètres Windows Quelles sont les nouveautés dans Windows 7? Même si de nombreuses fonctionnalités sont identiques à la version précédente de Windows, vous aurez peut-être besoin

Plus en détail

Commission spécialisée «Informatique dans les nuages» Résumé du rapport

Commission spécialisée «Informatique dans les nuages» Résumé du rapport Commission spécialisée «Informatique dans les nuages» Résumé du rapport Le Conseil supérieur de la propriété littéraire et artistique est une instance consultative indépendante, chargée de conseiller le

Plus en détail

Améliorer sa relation client par l Email

Améliorer sa relation client par l Email Améliorer sa relation client par l Email Tour de table Comment sont gérés vos Emails? Plus qu un outil pratique L email peut vous permettre d optimiser votre relation client et de développer votre activité

Plus en détail

«Les relations presse face au web 2.0, les nouveaux enjeux d un métier en pleine mutation»

«Les relations presse face au web 2.0, les nouveaux enjeux d un métier en pleine mutation» Nicolas Marguerite INITIAL ISEFAC Année scolaire 2009-2010 Bachelor de communication «Les relations presse face au web 2.0, les nouveaux enjeux d un métier en pleine mutation» Référent du mémoire : Caroline

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LES PRODUITS CULTURELS

LES FRANÇAIS ET LES PRODUITS CULTURELS LES FRANÇAIS ET LES PRODUITS CULTURELS 8 Français sur 10 dépensent 50 (ou moins) par mois en produits culturels L accès à la musique, aux films, aux livres, aux bandes dessinées et aux jeux vidéo a considérablement

Plus en détail

CHARTE DE L USAGER D ESPACE D NUMERIQUE REGISSANT L USAGE DE L INTERNET, DES RESEAUX ET DES SERVICES MULTIMEDIAS DANS LES ESPACES PUBLICS NUMERIQUES

CHARTE DE L USAGER D ESPACE D NUMERIQUE REGISSANT L USAGE DE L INTERNET, DES RESEAUX ET DES SERVICES MULTIMEDIAS DANS LES ESPACES PUBLICS NUMERIQUES CHARTE DE L USAGER D ESPACE D PUBLIC NUMERIQUE REGISSANT L USAGE DE L INTERNET, DES RESEAUX ET DES SERVICES MULTIMEDIAS DANS LES ESPACES PUBLICS NUMERIQUES Avril 2010 1 La présente charte définit les relations

Plus en détail

«Mieux communiquer. avec internet» Rentrée 2010. Intervenants. Jeudi 16 septembre 2010

«Mieux communiquer. avec internet» Rentrée 2010. Intervenants. Jeudi 16 septembre 2010 Jeudi 16 septembre 2010 Rentrée 2010 «Mieux communiquer avec internet» Intervenants Olivier Cartieri, Animateur, Conseil Technologies de l Information et de la Communication Maître Frédéric Bourguet, Cabinet

Plus en détail

Dropbox par un nul et pour des nuls

Dropbox par un nul et pour des nuls Dropbox par un nul et pour des nuls Dropbox que je traduirai (à voir) par Boite de Dépôt est une boite dans laquelle on va déposer des fichiers ou des dossiers. Pour faire quoi : - mettre mes dossiers

Plus en détail

Document de l'académie de Besançon repris et modifié pour l'académie de Rouen. Guide «PackEPS»

Document de l'académie de Besançon repris et modifié pour l'académie de Rouen. Guide «PackEPS» Document de l'académie de Besançon repris et modifié pour l'académie de Rouen Académie de Rouen Inspection pédagogique régionale Education physique et sportive Année 2010-2011 Guide «PackEPS» Préambule

Plus en détail

The Arab Cloud Computing Study Days Tunis- Tunisia 4-5 December 2014. M elle Rafia BARKAT. Chargée d Etudes Experte

The Arab Cloud Computing Study Days Tunis- Tunisia 4-5 December 2014. M elle Rafia BARKAT. Chargée d Etudes Experte The Arab Cloud Computing Study Days Tunis- Tunisia 4-5 December 2014 M elle Rafia BARKAT Chargée d Etudes Experte Quels sont les avantages du Cloud Computing? Quels sont les risques et les principales

Plus en détail

Infolettre #6: SkyDrive

Infolettre #6: SkyDrive Infolettre #6: SkyDrive Table des matières AVANTAGES DE SKYDRIVE 2 DÉSAVANTAGES DE SKYDRIVE 2 INSCRIPTION AU SERVICE 2 MODIFIER VOTRE PROFIL 4 AJOUTER UN DOSSIER 5 AJOUTER DES FICHIERS DANS LE DOSSIER

Plus en détail

WINDOWS 8 DÉCOUVERTE ET GUIDE DE DÉMARRAGE

WINDOWS 8 DÉCOUVERTE ET GUIDE DE DÉMARRAGE WINDOWS 8 DÉCOUVERTE ET GUIDE DE DÉMARRAGE 1- Un système pour plusieurs plate-formes 2- Les nouveautés 3- Les applications 4- Le Windows Store 5- Personnaliser l'écran du PC 6- Les comptes d'utilisateurs

Plus en détail

Comment se passe le transfert de courrier postal

Comment se passe le transfert de courrier postal Comment se passe le transfert de courrier postal Le principe du courrier électronique sur Internet est semblable au principe du courrier postal classique. Celui-ci se déroule en trois étapes. Pour envoyer

Plus en détail

Pôle 3 : Mon cabinet, une entreprise performante

Pôle 3 : Mon cabinet, une entreprise performante Pôle 3 : Mon cabinet, une entreprise performante Rapporteur délégué : Denis BARBAROSSA Atelier 2 : «Cloud Computing : Mythe ou réalité?», Simple phénomène de mode ou réponse nécessaire à l évolution des

Plus en détail

La maison connectée grâce au courant porteur en ligne (CPL)

La maison connectée grâce au courant porteur en ligne (CPL) La maison connectée grâce au courant porteur en ligne (CPL) Introduction au réseau informatique Quel est l'intérêt de créer un réseau informatique? Partager les photos de son PC sur sa TV, imprimer depuis

Plus en détail

Sécurité et Consumérisation de l IT dans l'entreprise

Sécurité et Consumérisation de l IT dans l'entreprise Sécurité et Consumérisation de l IT dans l'entreprise C A M P A N A T H É O C A R P I N T E R O F A B I A N G A N I V E T J U S T I N L A P O T R E G U I L L A U M E L A D E V I E S T É P H A N E S A U

Plus en détail

Société de l information

Société de l information Plateforme électorale Ecolo Elections fédérales du 13 juin 2010 Axe Démocratie et Gouvernance Société de l information Plateforme électorale Ecolo Elections fédérales du 13 juin 2010 Société de l information

Plus en détail

Guide de l Antiquaire sur Internet

Guide de l Antiquaire sur Internet Guide de l Antiquaire sur Internet A mettre entre les mains de tous les Antiquaires! Comprenez les secrets d internet Découvrez les solutions pour y être présent Augmentez vos ventes rapidement http://www.guide-antiquaires.com

Plus en détail

Introduction. Mise à niveau de Windows 7 ou 8.1 Il devrait y avoir l icône de Windows dans la barre des taches vous invitant.

Introduction. Mise à niveau de Windows 7 ou 8.1 Il devrait y avoir l icône de Windows dans la barre des taches vous invitant. Table des matières Introduction... 3 Mise à niveau de Windows 7 ou 8.1... 3 Avec une image iso... 3 Iso disponible sur le site de Microsoft.... 3 Clés de produit Windows 10... 3 Mettre à jour Windows 7

Plus en détail

Priorité au client : gestion de l expérience utilisateur

Priorité au client : gestion de l expérience utilisateur un rapport ComputerWeekly en association avec Priorité au client : gestion de l expérience utilisateur KINEMERO/ISTOCK/THINKSTOCK Comment offrir la meilleure expérience client possible sur votre réseau

Plus en détail

LES TABLETTES : GÉNÉRALITÉS

LES TABLETTES : GÉNÉRALITÉS LES TABLETTES : GÉNÉRALITÉS Fonctionnement Qu est-ce qu une tablette tactile? Une tablette tactile est un appareil doté d'un écran qui permet d'interagir simplement en touchant l'écran ou à l'aide d'un

Plus en détail

Balises pour le choix d une tablette

Balises pour le choix d une tablette Balises pour le choix d une tablette Petit guide issu de nos tests et expériences sur les différents modèles de tablettes dans le cadre du handicap. N hésitez pas à approfondir le sujet sur le site http://lestactiles.be

Plus en détail

Le service de téléphonie mondiale pour les expatriés : les particuliers et les entreprises internationales

Le service de téléphonie mondiale pour les expatriés : les particuliers et les entreprises internationales DOSSIER DE PRESSE Tel4Expat, Le service de téléphonie mondiale pour les expatriés : les particuliers et les entreprises internationales Sommaire : 1. La téléphonie des expatriés : un besoin spécifique

Plus en détail

Mag. Solution marketing sur application mobile. Communiquez directement dans la poche de vos clients!

Mag. Solution marketing sur application mobile. Communiquez directement dans la poche de vos clients! http5000 Mag Communiquez directement dans la poche de vos clients! Solution marketing sur application mobile Retrouvez ce magazine et tous les autres numéros sur notre application mobile Tapez http5000

Plus en détail