Association des anciens ISMIN. de l Ecole des Mines de Saint-Etienne. Newsletter n 1. Janvier Le partage et le stockage de données

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Association des anciens ISMIN. de l Ecole des Mines de Saint-Etienne. Newsletter n 1. Janvier 2013. Le partage et le stockage de données"

Transcription

1 Newsletter n 1 Janvier 2013 Le partage et le stockage de données

2 Chers Anciens, Le Mot du Président Nicolas Moro, président Renouvellement de l équipe, création d à vie, amélioration de l annuaire en ligne, meilleure communication vis-à-vis des élèves, prêts d honneur, changement d identité, communication web, système de diffusion des offres d emploi et de stage cette newsletter vient conclure une année 2012 bien chargée pour les membres du conseil d administration de notre association d anciens. Encore que «conclure» me paraît un mot bien mal choisi pour introduire ce premier numéro de notre newsletter. Car en réalité, cette newsletter sert plutôt d introduction pour une année 2013 tout aussi chargée! Notre association a beaucoup changé en seulement une année, et nous espérons bien qu un projet ambitieux comme l annuaire papier puisse voir le jour d ici la fin Pour l instant, notre modeste structure ne nous permet pas vraiment de retrouver et recontacter individuellement les anciens dont nous n avons pas les coordonnées : cette activité beaucoup trop chronophage ne pourrait se faire qu au détriment de nos projets de fond pour l association. C est une aide que seuls vous, anciens, pouvez nous apporter efficacement : n hésitez pas à parler de l association auprès de vos collègues de promotion. Pour finir, je tiens à féliciter et remercier toutes les personnes qui ont contribué à cette newsletter. Ceux qui me connaissent un petit peu savent que je n ai vraiment pas pour habitude d essayer d enjoliver la réalité de l association. Et malgré cela, je suis déjà certain de deux choses : d abord que d autres numéros de cette newsletter suivront ; et ensuite que si je dois écrire un «mot du président» comme celui-ci à chaque fois que nous lançons quelque chose de nouveau, je devrais peut-être en écrire quelques-uns par avance Bien à vous Nicolas Moro Président de l association Devenez adhérent en 2013 Le mot du président p3 Rien de plus simple! Pour plus de détails, rendez-vous sur le site internet de l association dans la rubrique «Cotiser à l association» (http://www.emse-ismin.fr/cotiz.php) Sommaire L Edito p5-7 Le dossier p2 «Non, ce n était pas mieux avant!» par Patrick Haddad Les vœux du directeur «Le stockage de données, une opération ancrée dans notre quotidien» par Loann Fraillon et Jérémy Lagrue Qu en dit Internet? p8 La rubrique mensuelle de Yann Person p9 A vos Agendas p4 Mr Dhalluin, directeur du cycle ISMIN 2

3 Non, ce n était pas mieux avant! Patrick Haddad Que me jette la première pierre celui qui n'a jamais eu un disque dur externe aussi lourd qu'un pack de bière (oui à chacun ses références), dont la tête de lecture grinçait et tout ça pour contenir moins de 100 Giga. Mais entre nous, qu'il était bien le temps où nous allions chez nos potes avec nos enclumes pleines de films et de jeux vidéo (tous ceux-ci légalement piratés bien sûr)! Qu'il était bien le temps où l'on ne pouvait regarder nos mails qu'à partir d'un ordinateur bien précis!! Qu'il était bien le temps ou sur Lycos, Caramail et autres, nous rencontrions des gens bizarres. Sans compter ceux à qui nous disions toujours les même choses parce que nous ne savions pas ce qu'ils aiment dans la vie. NON!! NON!! NON!! NON!! ET ENCORE NON!! C'ETAIT NUL. Aujourd'hui quand un collègue te raconte le super film qu'il a vu hier, en même temps qu'il t'en parle, il t'envoie sur ta boîte gmail le lien pour le voir en streaming ou le télécharger gratuitement (et légalement). Comme t'as vachement aimé (même s'il t'avait déjà raconté la fin) tu vas liker la page Facebook du film, twitter sur le sujet et au final tu auras partagé (en toute légalité) avec un cercle d'amis encore plus large. Bon tout ça c'était génial quand c'était gratuit, mais bon nous sommes tous d'accord pour dire que ça ne peut pas éternellement marcher comme ça. En effet, comme disait l'autre: «Chaque octet d'information stocké sur un serveur devrait d'une manière ou d'une autre générer de la richesse pour le compte de son propriétaire» (en fait l'autre c'est moi). La véritable question derrière cette généralité n'est-elle pas : qui est le propriétaire d'un octet d'information? 1) Celui qui le produit? Ce qui paraîtrait normal, en effet il est sensé que les artistes tirent profit de chaque octet (de musique, de film...) qu'ils produisent. 2) Le propriétaire du serveur? Ce qui aurait tout de même un peu de sens, dans la mesure où il se dit propriétaire de l'octet et non pas de l'information qu il contient. Prenons l'exemple de données qu'une entreprise stocke chez un sous-traitant. Si ce sous-traitant est américain, le Patriot-Act le contraint à ouvrir aux autorités de Washington toutes les informations qui lui sont confiées par des clients et cela qu'ils soient américains ou non. Il s agit là d'un cas (de force majeure, certes) où le stockeur de l'octet d'information se l'approprie. Un autre exemple est Google, dont l'analyse de nos mails est un merveilleux outil de ciblage pour «marqueteux». On voit bien que dans ce cas, le propriétaire des octets d'information s'approprie cette dernière et l'analyse afin d'en générer de la richesse. 3) Celui qui le télécharge? D'une certaines manière il est impensable qu'un simple «téléchargeur» d'information en devienne le propriétaire. Il pourrait le devenir si le producteur de l'information lui en donnait les droits. Tout ceci nous a permis de définir dans un cas simple les acteurs de ce problème épineux. Mais soyons clairs, les informations que nous stockons chez Google, Facebook et bien d'autres, qu'elles soient destinées à être strictement privées ou à être partagées avec un cercle restreint peuvent être utilisées contre notre gré. Mais ne faisons pas mine aujourd'hui d'être ébahis et indignés face à ces pratiques, elles sont et ont toujours été le prix de notre confort et nous le savons dès le départ. Si vous ne le saviez pas, c'est que vous avez dû cliquer trop vite sur "J'accepte les conditions" sans lire les 30 pages d'explication lors de la création de votre compte. 3

4 Les vœux du directeur du cycle ISMIN Bernard Dhalluin Chères anciennes et chers anciens ISMIN, Je vous présente mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année. Ces vœux s'adressent à vous et à vos proches en espérant que 2013 vous apporte santé, et épanouissement dans votre vie personnelle mais aussi professionnelle. Je profite de cette occasion pour vous informer de l'évolution de l'école et en particulier du cycle ISMIN (ex ISMEA) duquel vous avez j'en suis sur la fierté d'être issus. En ce qui concerne l'effectif nous avons 236 élèves dans le cycle répartis comme suit: 79 1A, 78 2A et 79 3A. Parmi eux, nous avons pour la première année 3 étrangers en tant qu'auditeurs libres: 1 brésilien 1A et 1 brésilien en 2A et un canadien en 3A. Sur les contenus, après avoir revu le tronc commun durant ces 2 dernières années, nous sommes maintenant sur une organisation stable organisée en 3 GP techniques (électronique, informatique et science) et 3 GP non techniques (management, langues vivantes et Ingénieur Solidaire en Action). Nous avons ajouté le portugais/brésilien parmi les langues vivantes 2, la stratégie globale de l'école étant de se tourner vers ce pays en pleine croissance. Pour la 3A, nous avons ajouté une option BioMedical Devices, proche de l'activité du nouveau département de recherche BEL du CMP. Nous travaillons sur la mise en place d'une nouvelle version de la 3A, afin de proposer 4 options originales et attractives dans le paysage des écoles du tout nouveau Institut Mines-Telecom. L'objectif étant d'attirer des élèves d'autres écoles à venir étudier nos thématiques en 3 ème année. Sur l'international, depuis les 2 dernières promotions sortantes, 30% des élèves ont une expérience (académique ou en stage) à l'international. Notre objectif étant 100% pour la promotion Dès 2014, nous ouvrons sous certaines conditions le second semestre de la 2 ème année aux stages internationaux. Enfin quelques informations sur les changements de personnel enseignants du cycle : Mr S Seyroles, enseignant marquant du cycle ISMIN depuis son origine, est parti à la retraite en fin 2012, et je suis sur que vous vous joignez à moi pour lui souhaiter un repos bien mérité. Par votre intermédiaire, je rends hommage au travail qu'il a fait pour ce cycle d'ingénieurs. Mr JP Ramond, nous a également quitté par choix personnel pour prendre la Direction Adjointe de l'ecole des Mines d'albi et tant que Directeur des Etudes de cette école. En attendant la nomination de son remplaçant pour Septembre prochain, Mr M Cournil, Directeur Adjoint de l'emse, assure son interim. J'en profite également pour vous informer et vous solliciter sur quelques évènements importants du cycle au cours de cette nouvelle année: Forum entreprises: il se déroulera le 13 Octobre 2013 et si vous souhaitez faire participer votre entreprise, il vous faut contacter Mr M Fiocchi, moi-même ou bien Ludovic Lourenço (P2014, Responsable FEI 2013) Week End d'intégration: il se déroule dans le Verdon depuis 3ans et pour la version 2013 nous recherchons du sponsoring (du 7 au 9 Septembre 2013). Si vous êtes en position de faire participer votre entreprise, vous pouvez me contacter. Votre participation personnelle sera alors envisagée. La version 2012 a été sponsorisée par AUSY et Julien LEGRAND P2006 y a participé. Sa présence a été très appréciée pendant ce temps d'intégration de la nouvelle promo. Oraux de recrutement: ils se dérouleront à l'ensg/ecole des Ponts sur le site de Marne la Vallée du 24 Juin au 19 Juillet Pour celles et ceux qui sont sur Paris et qui souhaitent participer aux entretiens pour une demi-journée, une journée ou plus, ils sont les bienvenus. Il faut également me contacter pour cela. Je terminerai, en remerciant et en félicitant l'équipe animatrice de votre association d'anciens dirigée par Nicolas MORO, pour rendre vivante et active cette association indispensable pour l'image du cycle ISMIN. Je m'arrête là, en réitérant à chacune et à chacun mes vœux de réussite pour les projets que vous entreprendrez en Chaleureusement votre, Bernard DHALLUIN Directeur du cycle ISMIN de l'ecole Nationale Supérieure des Mines de St- Etienne

5 Le stockage de données, une opération ancrée dans notre quotidien. Loann Fraillon Jérémy Lagrue La planète Internet a connue une année 2012 haute en rebondissements. Entre fermeture de MegaUpload, revendications des Anonymous, et remise en cause de l Hadopi, la problématique de l échange massif et généralisé des données n a jamais été autant d actualité. Sur le web la frontière entre propriété intellectuelle, usages personnels débridés, et libertés professionnelles, s estompe peu à peu. Peut-on consommer toute sorte de données sans aller à l encontre du droit d auteur? Comment la notion de l Internet libre s applique aujourd hui à notre quotidien personnel et professionnel? Zoom sur l épineuse question de l accessibilité des données informatiques all over the world. La propriété intellectuelle appliquée à l informatique fait l objet d une rude bataille entre protecteurs du droit d auteur et partisans de l Internet libre. En terme de protection des œuvres, l Europe a d ailleurs franchi un cap le 10 décembre 2012 en donnant son accord au sujet de la création d'un brevet unique européen. Après 30 ans de débats et de tractations, l Union Européenne favorisera dès 2014 les dépôts de brevet européen, rapportant le coût du dépôt à quasiment 5000 contre 35k auparavant. Sur le plan de la protection des œuvres de l esprit (livre, musique, code source etc.) c est le droit d auteur qui s applique toujours. Cette question du droit d auteur est centrale en informatique, notamment lorsqu elle est rapportée aux problématiques d échange illégal d œuvres artistiques numériques protégées par le droit d auteur. Aujourd hui la planète consomme de plus en plus de manière connectée et instantanée. Les nouvelles générations sont nées avec des ordinateurs et Internet dans les mains. Force est de constater que ces générations ont été bien plus habiles à exploiter les services qu offre aujourd hui le web que ne l ont été les majors du disque, les maisons d édition papier, ou les éditeurs de jeu vidéo. Dès 2014, l Europe favorisera les dépôts de brevets Européens pour un coût total de 5000 contre actuellement. Ces ayants droits sont aujourd hui en guerre contre le téléchargement en toute impunité d œuvres protégées, voire même contre l idée originelle d un réseau Internet mondial libre non régulé. Ils peinent encore à s approprier les fonctionnalités du web et à répondre aux nouvelles attentes des e-consumers, préférant se saisir des textes de loi dans le but de protéger leur ancien business model : la chasse au téléchargement illégal est devenu leur unique cheval de bataille! Encore récemment aux Etats-Unis les doux noms de Sopa et Pipa, deux lois presque similaires visant à défendre les droits d auteur en facilitant le blocage des sites contrevenants, raisonnaient dans les têtes de tous les Internautes. La gronde a notamment eu pour effet de réveiller le groupe d hacktivistes des Anonymous. En France, les pirates ont perdu une bataille en 2009 avec la création de la loi Création et Internet et de sa célèbre autorité de régulation : la Hadopi. Le gouvernement a ainsi fait le choix de la réponse technique, par la mise sous surveillance des réseaux de partage en peer-to-peer et la mise en place d un système de sanctions graduées, pour résoudre le problème de société qu est le téléchargement illégal. L Hadopi en quelques chiffres : s lettres recommandées 340 dossiers portés devant la justice La suite page 6 5

6 Le partage de données est un phénomène qui divise car les principales solutions logicielles qui permettent le téléchargement légal sont aussi celles qui permettent le téléchargement illégal. Tout est une question de contenu partagé et de la manière dont il est partagé. C est probablement pour cette raison que la fermeture du site Megaupload en 2012 par le FBI a suscité autant de révolte même au sein du simple citoyen lambda. Megaupload était certes l une des plateformes majeures du partage libre d'œuvres protégées mais elle était également utilisée par des entreprises et des individus comme solution de stockage de données légales dans le nuage. La lutte contre le téléchargement illégal, malgré certaines batailles remportées, semble de plus en plus vouée à l échec. Les lois informatiques ont des failles, mais surtout elles ne sont pas uniformisées au niveau mondial. C est d ailleurs sur ce terrain que les géants des solutions de partage de données comme les particuliers vont se lancer à l avenir. Par exemple, le citoyen lambda français peut tout à fait télécharger via un VPN routé depuis un pays étranger pour échapper au radar de la Hadopi. Pire encore, à l image du célèbre Kim Dotcom, il suffit d héberger ses serveurs en Nouvelle-Zélande, par exemple, pour jouir d une liberté totale d action. Le lancement de mega.com (ou plutôt mega.co.nz) prévu pour le 19 janvier 2013 risque de compromettre l ensemble des efforts opérés par les gouvernements américains et européens en matière de protection du droit d auteur. Un «méga-réseau» décentralisé est sur le point de voir le jour, laissant le champ libre à toutes sortes de pratiques en matière de stockage et de partage illégal ou non de données numériques. Affaire à suivre! Les lois informatiques ont des failles, mais surtout elles ne sont pas uniformisées au niveau mondial. La dématérialisation des données professionnelles couplée à la forte propagation de l univers numérique et informatique dans notre quotidien font du stockage dans le cloud la clé de voûte de notre usage futur des données. Ainsi, disposer de ses données n importe quand et n importe où dans le monde, quel que soit le support matériel utilisé, est un rêve devenu réalité. Amazon, Microsoft, Google, Apple et Dropbox se livrent ainsi une bataille acharnée pour stocker les photos, musiques et autres données personnelles du grand public. Si le modèle économique diffère selon les acteurs, l utilisateur final quant à lui a à sa portée plusieurs solutions connectées à Internet lui permettant de stocker sur le réseau mondial photos, vidéos, musiques, et documents. Le cloud permet de réduire les coûts de fonctionnement. Pour le professionnel, les fonctionnalités sont identiques à celles que l on trouve sur le marché du particulier mais les enjeux du cloud pour l entreprise sont bien plus structurants. En effet, les services cloud payants sont une précieuses alternatives pour les entreprises en matière d externalisation des infrastructures de gestion des données d un système d information. Le cloud permet de réduire les coûts de fonctionnement et les coûts d investissement peuvent être échelonnés. La flexibilité dans la façon de gérer les services de cloud à la demande est d ailleurs l un des autres points forts du cloud computing. Tout ou partie du système d information est externalisé, reportant ainsi le fonctionnement, la gestion et le support technique de son infrastructure informatique sur les épaules du prestataire cloud choisi.. Faciles à configurer et utiliser, les services cloud favorisent le travail nomade et le travail collaboratif. La suite page 7 6

7 Le cloud permet par ailleurs de répondre à des problématiques de montée en charge, qui nécessitent la mise en place rapide d infrastructures de stockage de données. Il n y a qu à passer à l abonnement adéquat! Surtout, le cloud est une petite révolution technique car il est en adéquation avec son temps. Ainsi le monde professionnel peut confortablement évoluer vers plus de productivité, plus d interconnexion, plus de mobilité Pour certains champs d application, le cloud remplit même plus efficacement les objectifs comparé à la mise en place d un VPN, jugé plus onéreux et plus complexe de mise en œuvre. Depuis 2008, la part des dépenses informatiques des entreprises consacrée au cloud computing augmente de 25% chaque année. En finalité, le développement du cloud dans les entreprises a permis d entrevoir d autres façons d externaliser certaines briques d un système d information. Si le cloud touche directement l externalisation des données, les entreprises se laissent de plus en plus tenter par l externalisation des serveurs (IaaS : Infrastructure as a Service) et l externalisation des applications (SaaS : Solution as a Service). En période de crise, le cloud se présente comme une solution informatique providence. Plus flexible, moins coûteuse, et parfaitement dans l ère du temps, le cloud computing se généralise et facilite notamment la mise en place de stratégies transversales telles que le BYOD (Bring Your Own Device) qui consiste à intégrer l usage des smartphones personnels des employés dans la pratique courante de leurs missions professionnelles. Mais le cloud computing a aussi son talon d Achille : la sécurité. Que se passe-t-il en cas de dysfonctionnement du système du fournisseur? Aujourd hui, le monde compte 50 millions de serveurs, dont 2% appartiennent à Google Là où le service de production de l entreprise aurait normalement été missionné en urgence sur le rétablissement du système, un jeu de confiance se met en place entre l entreprise et le fournisseur qui est censé respecter les SLA (Service Level Agreement) du contrat de prestation. De même, qu en est-il de la propriété des données stockées dans le nuage? Une nouvelle fois, le fait de stocker ses données à l étranger peut faire l objet d une violation des dispositions réglementaires de l entreprise. Pire, cela peut également entraîner d interminables litiges lorsqu une entreprise souhaite récupérer ses données pour les confier à un autre fournisseur. En 2013, 60% de la charge de travail des serveurs devrait être virtualisée. Quoi qu il en soit, dès lors que des données transitent par le cloud celles-ci doivent impérativement être chiffrées. C est l une des principales mesures de sécurité à prendre pour protéger ses données en cas de problème, à fortiori lorsque celles-ci sont stockées hors de l entreprise. Ne maîtrisant plus le système de stockage de données, seuls les contrats de prestation font foi des efforts et des compétences du fournisseur en matière de protection des données. La confiance est de rigueur. Stocker et partager des données s avère quelque peu opaque pour qui n est pas averti mais n en reste pas moins merveilleux de simplicité et d efficacité. Mais comme tout système libre, ce système connaît des dérives : sur-utilisation du principe de partage de données (téléchargement illégal) d un côté, et sur-utilisation du principe d externalisation des données (perte de contrôle et insécurité des données) de l autre côté. Les états s approprient de plus en plus de lois pour combattre ces excès avec pour mots d ordre sécurité et respect de la propriété des données. La France est d ailleurs positionnée sur ces deux fronts par la répression contre le téléchargement illégal ainsi que par la subvention du grand projet national de cloud computing Andromède (finalement scindé en 2 projets : Numergy et Cloudwatt). Et si la Hadopi divise, espérons que les investissements nationaux sur les solutions de cloud fassent l unanimité. 7

8 Qu en dit Internet? Yann Person Pour chaque numéro, un aperçu de la façon dont le sujet de la newsletter est traité sur internet. Réseaux sociaux, sites d informations, initiatives intéressantes ou marrantes, un tour d horizon au-delà de nos frontières. Sauvegarder votre historique tweeter? Bientôt une réalité pour les utilisateurs francophones. Le transfert de gros fichiers en entreprise. Tour d horizon des solutions utilisées. Votre musique en ligne directement dans votre voiture. Un nouvel appareil, permet de réaliser ce vœux en associant connexion wifi et port USB. Nostalgiques les utilisateurs de réseaux sociaux? On pourrait le croire avec l apparition d applications smartphone permettant de récupérer son historique facebook, tweeter et autres. Ça se passe ailleurs! Des cartes à gratter pour acheter des titres de musique. Un moyen simple et efficace qui se développe au Kenya. kenya-une-nouvelle-facon-de- telecharger-pour-sauver-la-musique- 050f87e039e18dd28d6a0ca2a4e1802 Made in Canada. Un nouvelle méthode de stockage des données. Remise à niveau : Les niveaux de stockage n auront plus de secrets pour vous. Un disque dur pour mobile. 128 GB accessibles en wifi depuis un smartphone. ent/efficacite-personnelle/selection/40- sites-incontournables-pour-lebureau/envoyer-des-documents-degrande-taille.shtml 128gb-actualite html Kit Dotcom, un Phoenix renait-il toujours de ses cendres? Moins d un an après la fermeture de MegaUpload par le FBI, Kim Dotcom est de retour avec un nouveau service. Présentation. kim-dotcom-devoile-les-premieresimages-de-mega/ Les applications mobiles et le cloud. Dropbox et SugarSync en competition. Le cloud par microsoft. Windows 8 va-t-il permettre à Skydrive de décoller? er-confirms-download-your-tweetarchive-rollout/ memoire/stockage-en-ligne/actualite skydrive-utilisateursdropbox.html L Apple Store en Chiffres et statistiques, accrochezvous. stockage-en-ligne-dropbox-passeseconde-sur-ios-sugarsync-sameliore.htm 12/006-stockage-donnees-vertical-vertquebec.shtml memoire/stockage-en-ligne/actualite automatica-cle-usb-connecteemusique-voiture.html 1 8

9 A vos Agendas Sophie Laperche Le prochain évènement organisé par l association des Anciens aura lieu le samedi 26 janvier au Centre de Microélectronique de Provence, à Gardanne. Venez nombreux pour assister à une conférence sur le thème des Mastères Spécialisés et profiter de l occasion pour rencontrer les étudiants et d autres anciens. La conférence se terminera par un buffet à la maison des élèves, ne ratez pas cette occasion! 9

Veille Technologique. Cloud Computing

Veille Technologique. Cloud Computing Veille Technologique Cloud Computing INTRODUCTION La veille technologique ou veille numérique consiste à s'informer de façon systématique sur les techniques les plus récentes et surtout sur leur mise à

Plus en détail

Introduction. Mise à niveau de Windows 7 ou 8.1 Il devrait y avoir l icône de Windows dans la barre des taches vous invitant.

Introduction. Mise à niveau de Windows 7 ou 8.1 Il devrait y avoir l icône de Windows dans la barre des taches vous invitant. Table des matières Introduction... 3 Mise à niveau de Windows 7 ou 8.1... 3 Avec une image iso... 3 Iso disponible sur le site de Microsoft.... 3 Clés de produit Windows 10... 3 Mettre à jour Windows 7

Plus en détail

Facebook, Google, LinkeIdn... Optez pour la double validation

Facebook, Google, LinkeIdn... Optez pour la double validation 1. Bien protéger tous ses comptes Facebook, Google, LinkeIdn... Optez pour la double validation Voilà quelques mois que le phénomène prend de l ampleur, et à juste raison. Car sur le net, on n'est jamais

Plus en détail

1-Cianéo : Grandir Ensemble. 2-Cianéo : Le site qui vous correspond 2-1 Les Packs... p4 2-2 Les Options. 3-1 Le suivi p6 3-2 L outil de mise à jour

1-Cianéo : Grandir Ensemble. 2-Cianéo : Le site qui vous correspond 2-1 Les Packs... p4 2-2 Les Options. 3-1 Le suivi p6 3-2 L outil de mise à jour Sommaire : 1-Cianéo : Grandir Ensemble... p3 2-Cianéo : Le site qui vous correspond 2-1 Les Packs... p4 2-2 Les Options... p5 3-Cianéo : Vous n êtes pas seul... 3-1 Le suivi p6 3-2 L outil de mise à jour...

Plus en détail

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE 1 Introduction ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE Atelier «pour approfondir» Sauvegarder ses données à domicile ou sur Internet Qui n a jamais perdu des photos ou documents suite à une panne

Plus en détail

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier E6 Veille Technologique Cloud-Computing Jérémy chevalier Table des matières DESCRIPTION :...2 Introduction :...2 Définition du Cloud :...2 Exemple de serveur proposant la solution de Cloud :...2 Les spécificités

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE LES OUTILS NUMERIQUES LES SMARTPHONES 33,4% d équipement en France en 2011 46,6% en 2012, la progression est rapide Source : Médiamétrie LES CHIFFRES DU SMARTPHONE

Plus en détail

Questions & Réponses

Questions & Réponses Questions & Réponses Il y a plusieurs modèles d ipad lequel choisir? Vous pouvez choisir le plus simple : 16 GO WIFI IOS 4.3. L ipad version 2 uniquement. Je n ai pas d ipad est-ce que vous en vendez?

Plus en détail

Dropbox par un nul et pour des nuls

Dropbox par un nul et pour des nuls Dropbox par un nul et pour des nuls Dropbox que je traduirai (à voir) par Boite de Dépôt est une boite dans laquelle on va déposer des fichiers ou des dossiers. Pour faire quoi : - mettre mes dossiers

Plus en détail

La société. Service professionnel, flexible et sécurisé

La société. Service professionnel, flexible et sécurisé www.netexplorer.fr La société Service professionnel, flexible et sécurisé NetExplorer accompagne de nombreux clients au travers d une solution SaaS clé en main développée en interne depuis 2007. NetExplorer

Plus en détail

Adico, 2 rue Jean Monnet, BP 20683, 60006 Beauvais cedex Tél : 03 44 08 40 40 / Fax : 03 44 08 40 49 / contact@adico.fr

Adico, 2 rue Jean Monnet, BP 20683, 60006 Beauvais cedex Tél : 03 44 08 40 40 / Fax : 03 44 08 40 49 / contact@adico.fr adicloud Votre bureau dans le Nuage >> L Adico vous présente AdiCloud, la solution qui vous permet d avoir la tête dans le Nuage, mais les pieds sur terre. >> AdiCloud est une plateforme de sauvegarde,

Plus en détail

DEVREZ VOUS RÉAPPRENDRE À TRAVAILLER AVEC VOTRE SUITE PRIMMO?

DEVREZ VOUS RÉAPPRENDRE À TRAVAILLER AVEC VOTRE SUITE PRIMMO? POURQUOI UNE VERSION SQL? Pour certains d entre vous, cette version est attendue depuis longtemps. Pour d autres, la version actuelle répond très bien à vos besoins. Alors pourquoi une version SQL? La

Plus en détail

Guide de l accompagnement numérique. Office de Tourisme de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE. L animation numérique, c est quoi?

Guide de l accompagnement numérique. Office de Tourisme de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE. L animation numérique, c est quoi? L animation numérique, c est quoi? L Office de Tourisme vous accompagne Vos rendez-vous numériques Guide de l accompagnement numérique Office de Tourisme de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE 2014 2015 2 Sommaire

Plus en détail

Mini Mobile Story Dossier de presse - Juillet 2013

Mini Mobile Story Dossier de presse - Juillet 2013 Dossier de presse - Juillet 2013 «Racontez de petites histoires sur vos smartphones» Introduction «Avez-vous déjà flashé un Qr Code avec votre smartphone?» «Vous êtes tombés sur un site fait pour un écran

Plus en détail

Améliorer sa visibilité avec Google My Business

Améliorer sa visibilité avec Google My Business Améliorer sa visibilité avec Google My Business On se présente! Au programme I. Contexte : Chiffres clés II. Google : moteur de recherche III. Google My Business IV. Intérêt pour vous V. A vous de jouer

Plus en détail

DÉBUTER AVEC LES RÉSEAUX SOCIAUX

DÉBUTER AVEC LES RÉSEAUX SOCIAUX DÉBUTER AVEC LES RÉSEAUX SOCIAUX Le rôle des réseaux sociaux est de chercher à se faire connaître afin d agrandir ses relations amicales ou professionnelles. Ainsi, grâce à divers réseaux sociaux vous

Plus en détail

Travaux pratiques. avec. WordPress. Karine Warbesson

Travaux pratiques. avec. WordPress. Karine Warbesson Travaux pratiques avec WordPress Karine Warbesson Toutes les marques citées dans cet ouvrage sont des marques déposées par leurs propriétaires respectifs. Mise en pages réalisée par ARCLEMAX Illustration

Plus en détail

Promouvoir sa boutique sur Facebook

Promouvoir sa boutique sur Facebook Promouvoir sa boutique sur Facebook Table des matières Facebook pour les débutants 2 Introduction 2 Facebook par Wikipedia 2 Ouvrez un compte sur Facebook (pour ceux qui n en ont pas) 2 Editez votre profil

Plus en détail

Etape 1 : Constituer une base de données.

Etape 1 : Constituer une base de données. Etape 1 : Constituer une base de données. L importance de la base de données. Les abonnés à votre emailing-liste représentent un patrimoine pour vous : c est la liste de ceux qui souhaitent rester informés

Plus en détail

Présentation de. ProConServ-IT NEXINDUS Technologies

Présentation de. ProConServ-IT NEXINDUS Technologies Présentation de ProConServ-IT NEXINDUS Technologies Le terme CLOUD (nuage en anglais), particulièrement dans l'air du temps, est un outil innovant qui permet d'externaliser tout ou partie de l informatique

Plus en détail

Réussir son événement sur MyGaloo.fr

Réussir son événement sur MyGaloo.fr Au service des associations et des clubs Réussir son événement sur MyGaloo.fr Qu il soit gratuit ou payant et quel que soit son type, découvrez les clés pour faire de vos événements une réussite www.billetteriemygaloo.fr

Plus en détail

CONVENTION 2014 HEITZ SYSTEM. Compte rendu de la convention HEITZ Décembre 2014. Voici les différents thèmes abordés lors de cette convention

CONVENTION 2014 HEITZ SYSTEM. Compte rendu de la convention HEITZ Décembre 2014. Voici les différents thèmes abordés lors de cette convention Compte rendu de la convention HEITZ Décembre 2014 Voici les différents thèmes abordés lors de cette convention Nouveau produit financier (Disponible immédiatement): Automatisation totale de la gestion

Plus en détail

Qu est-ce que le «cloud computing»?

Qu est-ce que le «cloud computing»? Qu est-ce que le «cloud computing»? Par Morand Studer eleven Octobre 2011 Qu est-ce que le «cloud computing»? - Morand Studer eleven Octobre 2011 www.eleven.fr 1 Aujourd hui, la démocratisation de l informatique

Plus en détail

OCLOUD BACKUP MINI GUIDE. http://ocloud.pripla.com/ 1 Ocloud Backup/Mini- Guide

OCLOUD BACKUP MINI GUIDE. http://ocloud.pripla.com/ 1 Ocloud Backup/Mini- Guide OCLOUD BACKUP MINI GUIDE http://ocloud.pripla.com/ 1 Ocloud Backup/Mini- Guide Table of Contents 1. Ocloud Backup : de quoi s agit- il? 3 2. Advantages 5 3. Données techniques 6 4. Foire aux questions

Plus en détail

Le numérique. de vos médiathèques. www.mediatheques.puteaux.fr. www.mediatheques.puteaux.fr

Le numérique. de vos médiathèques. www.mediatheques.puteaux.fr. www.mediatheques.puteaux.fr Le numérique de vos médiathèques Quoi de neuf sur le numérique? Les médiathèques de Puteaux vous proposent plusieurs ressources numériques accessibles depuis chez vous : - un service de formations en ligne

Plus en détail

Infolettre #6: SkyDrive

Infolettre #6: SkyDrive Infolettre #6: SkyDrive Table des matières AVANTAGES DE SKYDRIVE 2 DÉSAVANTAGES DE SKYDRIVE 2 INSCRIPTION AU SERVICE 2 MODIFIER VOTRE PROFIL 4 AJOUTER UN DOSSIER 5 AJOUTER DES FICHIERS DANS LE DOSSIER

Plus en détail

WHAT ABOUT XPERIENCING SCIENCE

WHAT ABOUT XPERIENCING SCIENCE WHAT ABOUT XPERIENCING SCIENCE LES WAPITIS DEVENEZ AMBASSADEURS POUR WAX www.wax-science.fr wapitis@wax-science.org POURQUOI DES WAPITIS? FORMER LA FUTURE GÉNÉRATION COMBATTRE LES STÉRÉOTYPES FAIRE PASSER

Plus en détail

ACCEDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE

ACCEDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE Pour garder le contact avec leur entreprise, de plus en plus de collaborateurs ont besoin d accéder à leurs emails lorsqu ils sont en déplacement ou à domicile. Cet accès distant est facilité si la messagerie

Plus en détail

TP 1 Outils collaboratifs de base

TP 1 Outils collaboratifs de base TP 1 Outils collaboratifs de base I Prérequis : créer un compte Google...2 II Découverte de Google Drive...3 1 Les formulaires...3 1.1 En tant qu utilisateur : saisie de la fiche de renseignement ELEVE...3

Plus en détail

DEMATERIALISATION. Signature électronique et sécurité

DEMATERIALISATION. Signature électronique et sécurité DEMATERIALISATION Signature électronique et sécurité Editeur du Progiciel MARCO, le spécialiste de la gestion des achats et marchés publics Parc Euromédecine 95 rue Pierre Flourens 34090 MONTPELLIER Tél

Plus en détail

Stockez vos fichiers en ligne aussi simplement que sur une clé USB

Stockez vos fichiers en ligne aussi simplement que sur une clé USB Stockez vos fichiers en ligne aussi simplement que sur une clé USB Dropbox, Google Drive et SkyDrive sont enpasse de révolutionner notre façon d enregistrer nos données. Apprenez à en tirer le meilleur

Plus en détail

ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE

ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE Lorraine Pour garder le contact avec leur entreprise, de plus en plus de collaborateurs ont besoin d accéder à leurs emails lorsqu ils sont en déplacement ou à domicile.

Plus en détail

Les services d externalisation des données et des services. Bruno PIQUERAS 24/02/2011

Les services d externalisation des données et des services. Bruno PIQUERAS 24/02/2011 Les services d externalisation des données et des services Bruno PIQUERAS 24/02/2011 1 1 Introduction Différents types d externalisation de données : Les données sauvegardées Les données bureautiques Les

Plus en détail

CCI YONNE ATELIER ENP 14 NOVEMBRE 2011. Je veux mieux gérer mon entreprise grâce au numérique (nomadisme, SaaS, etc.)

CCI YONNE ATELIER ENP 14 NOVEMBRE 2011. Je veux mieux gérer mon entreprise grâce au numérique (nomadisme, SaaS, etc.) CCI YONNE ATELIER ENP 14 NOVEMBRE 2011 Je veux mieux gérer mon entreprise grâce au numérique (nomadisme, SaaS, etc.) Les ateliers ENP L Espace Numérique Professionnel vous propose 11 ateliers pour répondre

Plus en détail

Créer une page Google+ Pro www.croissance- internet.com

Créer une page Google+ Pro www.croissance- internet.com Créer une page Google+ Pro Développer concrètement son activité grâce à Internet Créer une page Google + Pro Créer une page «Google pour les pros» vous permettra de vous rendre immédiatement visible pour

Plus en détail

Dossier : Le «phénomène» d achat de fans et de follower : qui, où et pourquoi?

Dossier : Le «phénomène» d achat de fans et de follower : qui, où et pourquoi? Dossier : Le «phénomène» d achat de fans et de follower : qui, où et pourquoi? Regnier Thomas QUI? Mais qui sont ces pourvoyeurs de popularité jamais en manque de solutions concernant ce sujet? Un jeune

Plus en détail

impacts de la réglementation d internet sur les investessement précoces

impacts de la réglementation d internet sur les investessement précoces impacts de la réglementation d internet sur les investessement précoces résumé en 2014, nous avons mené une étude auprès de 0 investisseurs dans huit pays à travers le monde (australie, france, allemagne,

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Se préparer. Gérer /Partager. Analyser

Se préparer. Gérer /Partager. Analyser Contenu Objectifs pédagogiques :... 3 Cycle d évaluation d une vidéo... 3... 3 Installer Ubersense... 4 Avant de démarrer... 4 Scénariser... 4 Préparer son matériel... 4 CrÉer la vidéo... 5 S installer...

Plus en détail

FEUILLET D INFORMATION! " Savoir comment protéger les informations personnelles publiées sur votre compte Facebook.

FEUILLET D INFORMATION!  Savoir comment protéger les informations personnelles publiées sur votre compte Facebook. AOÛT 2012 FEUILLET D INFORMATION " Savoir comment protéger les informations personnelles publiées sur votre compte Facebook. À chaque fois que vous utilisez Facebook, votre photo de profil vous suit. CONSEIL

Plus en détail

Synchroniser ses photos

Synchroniser ses photos Synchroniser Avec l'arrivée des smartphones et tablettes équipés de fonctions «appareils photos», nous réalisons de plus en plus de photos avec ceux-ci. Soucis, la mémoire de ces outils n'est pas aussi

Plus en détail

Obtenez jusqu à 1 000 visiteurs ciblés par jour, en provenance de Google!

Obtenez jusqu à 1 000 visiteurs ciblés par jour, en provenance de Google! Obtenez jusqu à 1 000 visiteurs ciblés par jour, en provenance de Google! En seulement 2 étapes faciles! Imprimez ce document 1 Mention Légale Tous les efforts ont été déployés afin de représenter avec

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. www.esthetic-consult.com. Ludovic Benasson PR and Public Affairs Manager

DOSSIER DE PRESSE. www.esthetic-consult.com. Ludovic Benasson PR and Public Affairs Manager DOSSIER DE PRESSE www.esthetic-consult.com Septembre 2015 / La beauté à portée de quelques clics. C est ce que propose le site de téléconseil médical www.esthetic-consult.com. Sans vous déplacer, en toute

Plus en détail

QUATRE CAS DE BLOCAGES ET CONFLITS LORS D ENTRETIENS PROFESSIONNELS JEU DE ROLE

QUATRE CAS DE BLOCAGES ET CONFLITS LORS D ENTRETIENS PROFESSIONNELS JEU DE ROLE http://mastermop.unblog.fr http://sciencespomanagement.unblog.fr Auteur : Lionel Honoré Professeur des Universités en Management Institut d Etupes Politiques de Rennes lionel.honore@sciencespo-rennes.fr

Plus en détail

Avez-vous visité votre «Tableau de bord» MonAtelier

Avez-vous visité votre «Tableau de bord» MonAtelier Infolettre de marketing Août 2011 Mettez à jour votre site Web dès aujourd hui Avez-vous visité votre «Tableau de bord» MonAtelier dernièrement? Si oui, vous avez sans doute remarqué l icône affichée dessus.

Plus en détail

Réussissez vos collectes de dons sur MyGaloo.fr

Réussissez vos collectes de dons sur MyGaloo.fr Au service des associations et des clubs Réussissez vos collectes de dons sur MyGaloo.fr Les bons conseils pour lancer et réussir vos collectes de dons Au service des associations et des clubs Sommaire

Plus en détail

Proposition d un service de conférence téléphonique

Proposition d un service de conférence téléphonique Proposition d un service de conférence téléphonique Société OSIMATIC Contact : Benoît GUIRAUDOU Tél : 01 30 61 27 28 Email : guiraudou@osimatic.com Web : www.myconf.com I - Présentation de OSIMATIC Créée

Plus en détail

Guide de l'utilisateur

Guide de l'utilisateur Guide de l'utilisateur Version 1.0 Mars 2013 1 / 19 Table des matières Envoyer ma première Newsletter avec Hydremail Connexion au service Téléchargement de votre base de données Création de votre segment

Plus en détail

Sommaire... 1. Introduction... 2. Méthodologie...3. L opération de prospection...3. Cible :... 3. Objectifs :... 4. Fichier client :...

Sommaire... 1. Introduction... 2. Méthodologie...3. L opération de prospection...3. Cible :... 3. Objectifs :... 4. Fichier client :... Sommaire Sommaire... 1 Introduction... 2 Méthodologie...3 L opération de prospection...3 Cible :... 3 Objectifs :... 4 Fichier client :... 5 Information nécessaire pour mieux vendre :...6 Les techniques

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale.. 2 Définitions. 2 Avantage.. 2 Inconvénients. 3 Types d offres de service Cloud.. 3 Comparaison des services Cloud 4 Conclusion 5 Présentation

Plus en détail

Création : JJ Pellé le 30 mars 2015 page 0

Création : JJ Pellé le 30 mars 2015 page 0 page 0 Création : JJ Pellé le 30 mars 2015 SOMMAIRE I - Accès aux comptes utilisateurs en passant par la barre de Charme... 2 II- Accès aux comptes utilisateurs en passant par le panneau de configuration...

Plus en détail

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel des périphériques et des applications des périphériques et des applications La

Plus en détail

Facebook. Un lien vers Facebook se trouve sur la page d accueil du site CSQ : http://csq.qc.net.

Facebook. Un lien vers Facebook se trouve sur la page d accueil du site CSQ : http://csq.qc.net. Facebook Facebook est un réseau social sur Internet permettant à toute personne possédant un compte de publier de l information dont elle peut contrôler la visibilité par les autres personnes possédant

Plus en détail

CONFÉRENCE PRISE DE NOTES. UPDATE ASBL Michaël Barchy 19 mars 2014

CONFÉRENCE PRISE DE NOTES. UPDATE ASBL Michaël Barchy 19 mars 2014 CONFÉRENCE PRISE DE NOTES UPDATE ASBL Michaël Barchy 19 mars 2014 POINTS ABORDÉS Introduction Evolution des prises de notes Mobilité Différentes méthodes Prise de note dactylographiée Prise de note manuscrite

Plus en détail

Infolettre #13 : Microsoft SharedView

Infolettre #13 : Microsoft SharedView Infolettre #13 : Microsoft SharedView Table des matières Introduction: le travail collaboratif en temps réel et Microsoft SharedView... 1 Partager l'écran avec un autre usager... 1 Installer Microsoft

Plus en détail

Procédure à suivre pour mettre à jour le «SITE DE COURS» par le titulaire. Juillet 2010 Version 5

Procédure à suivre pour mettre à jour le «SITE DE COURS» par le titulaire. Juillet 2010 Version 5 Procédure à suivre pour mettre à jour le «SITE DE COURS» par le titulaire. Juillet 2010 Version 5 2 1- PRÉALABLES Le titulaire du cours doit détenir une adresse de courrier électronique de l UQAC. Pour

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015 Société anonyme au capital de 538 668 euros. Siege social: 5-9, rue Mousset Robert 75012 Paris. RCS Bobigny 440 014 678 Activité : Services de Télécommunication

Plus en détail

Protéger ses données dans le cloud

Protéger ses données dans le cloud Protéger ses données dans le cloud Par Clément JOATHON Dernière mise à jour : 29/06/2015 Même s'il n'est pas vraiment conseillé de stocker des données sensibles sur un espace de stockage en ligne, comme

Plus en détail

SOLUTIONS INTERNET KIOSQUES INTERACTIFS

SOLUTIONS INTERNET KIOSQUES INTERACTIFS Ciblez vos messages et optimisez vos compagnes d Emailing avec un historique des diffusions, un espace archive,la création de modèles (gabarits standards) dans un environnement simplifié. Azimut Communication,

Plus en détail

E-tourisme M-tourisme

E-tourisme M-tourisme E-tourisme M-tourisme Comment les nouvelles technologies peuvent-elles participer au tourisme responsable? E-tourisme & M-tourisme C est quoi? Ça sert à quoi? Pourquoi le tourisme responsable peut investir

Plus en détail

Dossier de Presse. Septembre 2015. Contact

Dossier de Presse. Septembre 2015. Contact Dossier de Presse Septembre 2015 Contact Arnaud Biju-Duval Co-fondateur Tel : +33 (0)9 70 44 02 11 Email : arnaud.bijuduval@legalup.io Lien : https://www.legalup.io/fr/page/presse www.legalup.io 1 / 8

Plus en détail

Le 1 er comparateur dédié au téléchargement et au streaming de musique. Dossier de presse 2011 Lancement de Hubluc.com

Le 1 er comparateur dédié au téléchargement et au streaming de musique. Dossier de presse 2011 Lancement de Hubluc.com Le 1 er comparateur dédié au téléchargement et au streaming de musique. Dossier de presse 2011 Lancement de Hubluc.com Communiqué de presse 2011 Trouvez toute la musique, achetez au meilleur prix. Hubluc.com

Plus en détail

pour Une étude LES DÉFIS DES DSI Avril 2013

pour Une étude LES DÉFIS DES DSI Avril 2013 Une étude pour LES DÉFIS DES DSI Avril 2013 Présentation de l étude Objectifs : Faire le point sur les orientations IT des DSI : cloud, mobilité, sécurité, poste de travail Identifier les principaux défis

Plus en détail

Modification de vos paramètres Windows

Modification de vos paramètres Windows Modification de vos paramètres Windows Quelles sont les nouveautés dans Windows 7? Même si de nombreuses fonctionnalités sont identiques à la version précédente de Windows, vous aurez peut-être besoin

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

Forum Africain sur la protection des données personnelles FA/PDP Dakar 2015 DISCOURS D OUVERTURE DU PRESIDENT DE LA CDP

Forum Africain sur la protection des données personnelles FA/PDP Dakar 2015 DISCOURS D OUVERTURE DU PRESIDENT DE LA CDP Forum Africain sur la protection des données personnelles FA/PDP Dakar 2015 DISCOURS D OUVERTURE DU PRESIDENT DE LA CDP Monsieur le Directeur de Cabinet du Ministère des Postes et des Télécommunications,

Plus en détail

RETOUR D EXPÉRIENCE 8 questions à M. Vola Responsable administratif et financier de la société cd-sud

RETOUR D EXPÉRIENCE 8 questions à M. Vola Responsable administratif et financier de la société cd-sud RETOUR D EXPÉRIENCE 8 questions à M. Vola Responsable administratif et financier de la société cd-sud «Pour changer les choses, il faut avant tout changer le regard sur les choses : c est une fonction

Plus en détail

Jalons pour l histoire du temps présent 17 mars 2006, réf. : 04690. Durée : 02 mn 24

Jalons pour l histoire du temps présent 17 mars 2006, réf. : 04690. Durée : 02 mn 24 La lutte contre le téléchargement illégal sur Internet Titre du document Emplacement Support Niveau Objectifs Compétences visées La lutte contre le téléchargement illégal sur Internet Jalons pour l histoire

Plus en détail

COMMENT RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES POUR UN SITE INTERNET?

COMMENT RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES POUR UN SITE INTERNET? COMMENT RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES POUR UN SITE INTERNET? 1. Présentation 1.1 Les coordonnées Mentionnez ici les coordonnées exactes de l entreprise ou de la collectivité (adresse postale, numéro de

Plus en détail

PRONOTE 2010 hébergement

PRONOTE 2010 hébergement PRONOTE 00 hébergement INDEX-EDUCATION.COM NOS LOGICIELS FONT AVANCER L ÉCOLE Table des matières Démarrage Première connexion... 4 Gestion du certificat... 5 Démarrer L hébergement... 7 Se connecter avec

Plus en détail

cbox VOS FICHIERS DEVIENNENT MOBILES! POUR ORDINATEURS DE BUREAU ET PORTABLES WINDOWS ÉDITION PROFESSIONNELLE MANUEL D UTILISATION

cbox VOS FICHIERS DEVIENNENT MOBILES! POUR ORDINATEURS DE BUREAU ET PORTABLES WINDOWS ÉDITION PROFESSIONNELLE MANUEL D UTILISATION cbox VOS FICHIERS DEVIENNENT MOBILES! POUR ORDINATEURS DE BUREAU ET PORTABLES WINDOWS ÉDITION PROFESSIONNELLE MANUEL D UTILISATION Introduction L application cbox peut-être installée facilement sur votre

Plus en détail

Pôle 3 : Mon cabinet, une entreprise performante

Pôle 3 : Mon cabinet, une entreprise performante Pôle 3 : Mon cabinet, une entreprise performante Rapporteur délégué : Denis BARBAROSSA Atelier 2 : «Cloud Computing : Mythe ou réalité?», Simple phénomène de mode ou réponse nécessaire à l évolution des

Plus en détail

Cisco Unified Business Attendant Console

Cisco Unified Business Attendant Console Cisco Unified Business Attendant Console Cisco Unified Communications est un système étendu de communications IP, d applications et de produits voix, vidéo, données et mobilité. Il rend les communications

Plus en détail

ESPACE COLLABORATIF SHAREPOINT

ESPACE COLLABORATIF SHAREPOINT Conseil de l Europe Service des Technologies de l Information ESPACE COLLABORATIF SHAREPOINT DOSSIER D UTILISATEUR 1/33 Sommaire 1. Présentation de SharePoint... 3 1.1. Connexion... 4 2. Les listes...

Plus en détail

Modèles de lettres réseau

Modèles de lettres réseau Lettre de demande d entretien suite à une recommandation Mentionnez la personne qui vous recommande J ai travaillé avec votre collègue Cécile Dubois, lorsqu elle était en poste chez Renault. Elle connaît

Plus en détail

Lille Lecture Jeunesse GUIDE UTILISATEUR

Lille Lecture Jeunesse GUIDE UTILISATEUR Lille Lecture Jeunesse GUIDE UTILISATEUR Sommaire Se créer un compte... 3 A quoi sert ce compte?... 3 Se connecter... 3 J'ai perdu mon mot de passe, comment je fais?... 4 Tableau de bord Wordpress... 5

Plus en détail

Nous vous remercions de la confiance que vous avez bien voulu nous accorder en souscrivant à l offre Business Internet Voix 402S.

Nous vous remercions de la confiance que vous avez bien voulu nous accorder en souscrivant à l offre Business Internet Voix 402S. Référence de service : 0024JVD8 Votre Solution : Business Internet Voix 402S 1 AV MARECHAL FOCH 07300 TOURNON SUR RHONE FR 19/10/2011 Madame, Monsieur, Nous vous remercions de la confiance que vous avez

Plus en détail

Vous aussi, ne passez pas à côté de cet outil pour dynamiser votre activité. Voici donc plusieurs avantages qui vous expliquent pourquoi :

Vous aussi, ne passez pas à côté de cet outil pour dynamiser votre activité. Voici donc plusieurs avantages qui vous expliquent pourquoi : Les Avantages de la Vidéo pour votre Communication Le Développement des nouvelles technologies, et la démocratisation des équipements numériques depuis plusieurs années, réduit les coûts de production

Plus en détail

Compte rendu du groupe de travail n 1 «Les médias, les réseaux sociaux et les comités de jumelage»

Compte rendu du groupe de travail n 1 «Les médias, les réseaux sociaux et les comités de jumelage» Compte rendu du groupe de travail n 1 «Les médias, les réseaux sociaux et les comités de jumelage» Date : 18.10.2014 Durée : 14h 15h30 Lieu : Kolping-Akademie, Würzburg Evénement : réunion de l OFAJ Référente

Plus en détail

Logiciel de gestion pour les ateliers de conception

Logiciel de gestion pour les ateliers de conception Logiciel de gestion pour les ateliers de conception Concentrez-vous sur votre métier Améliorez vos performances Faufil propose des fonctionnalités strictement adaptées à votre métier Sa facilité d'utilisation

Plus en détail

Présentation de Ocloud E-mail

Présentation de Ocloud E-mail - service de, qu est-ce que c est? est un service de électronique puissant et complet pour les organisations de toutes tailles. Avec, vous pouvez rapidement et facilement mettre en place une solution de

Plus en détail

Foire aux questions. 2. Quand MusicMark a- t- elle été lancée?

Foire aux questions. 2. Quand MusicMark a- t- elle été lancée? Foire aux questions MUSICMARK 1. Qu est- ce que MusicMark? MusicMark est une collaboration entre l ASCAP, BMI et la SOCAN dans le but d améliorer leur efficacité et l expérience générale des membres. 2.

Plus en détail

La gestion de vos e-mails en toute simplicité!

La gestion de vos e-mails en toute simplicité! La gestion de vos e-mails en toute simplicité! Sommaire 1. Accès à l'espace client...3 2. Accès à la gestion des mails...4 3. Création d'une boîte E-mail...5 Boîte e-mail simple Boîte e-mail avec redirection

Plus en détail

Cher utilisateur, Nous vous souhaitons une excellente utilisation d INES.FreeEdition. L équipe INES info@ines.eu

Cher utilisateur, Nous vous souhaitons une excellente utilisation d INES.FreeEdition. L équipe INES info@ines.eu INES.Free Edition Premiers pas Septembre 2007 Connexion au compte INES.Free Edition Consultation de l aide en ligne Changement de mot de passe Création du second utilisateur Import de contacts dans INES.Free

Plus en détail

SERVICE COMMUN DE MICROSCOPIE

SERVICE COMMUN DE MICROSCOPIE SERVICE COMMUN DE MICROSCOPIE GESTION DES DONNEES Serveur de Stockage SCMRAID www.biomedicale.univ-paris5.fr/scm Tél : 01 42 86 20 64 Retrouvez ce guide en ligne sur le site du SCM dans la section «Fiches

Plus en détail

Nuage Cloud notions, utilisation

Nuage Cloud notions, utilisation Page:1 Cours pour utilisation simple du Cloud Table des matières 1-Généralités...2 1.1-Les principales fonctionnalités...2 2-Les solutions proposées...4 2.1-Choix du fournisseur...4 2.2-Installation de

Plus en détail

Les avantages de travailler avec des collaborateurs freelance

Les avantages de travailler avec des collaborateurs freelance Liberté, flexibilité, rapport qualité-prix Les avantages de travailler avec des collaborateurs freelance CONTENU 2 Introduction 2 La plus-value d un collaborateur free-lance 5 Conclusion Introduction En

Plus en détail

Appel d offre «Refonte du CRM du pôle de compétitivité TRIMATEC» Cahier des charges

Appel d offre «Refonte du CRM du pôle de compétitivité TRIMATEC» Cahier des charges Appel d offre «Refonte du CRM du pôle de compétitivité TRIMATEC» Cahier des charges Présentation générale de TRIMATEC... 2 Contexte de la demande... 3 Objectifs... 3 Besoins... 3 Annexes... 5 Annexes à

Plus en détail

ETUDE D USAGE D ALPHALIRE

ETUDE D USAGE D ALPHALIRE ETUDE D USAGE D ALPHALIRE Festival du premier roman de Chambéry-Savoie Festival du premier roman de Chambéry, 237 carré Curial, 73 000 Chambéry Directrice : Véronique Bourlon (veroniquebourlon@festivalpremierroman.com)

Plus en détail

Programme Partenaires Fournisseurs de services Parallels. Profitez du cloud!

Programme Partenaires Fournisseurs de services Parallels. Profitez du cloud! Programme Partenaires Fournisseurs de services Parallels Profitez du cloud! 1 Devenir Partenaire Parallels vous permet d'offrir une large gamme de services cloud aux PME-PMI, parmi lesquels : _Services

Plus en détail

Publier ses photos sur le Web

Publier ses photos sur le Web Publier ses photos sur le Web Des photos - c est le sujet principal Un outil de retouche - pour que le sujet soit beau!!!!!! Un outil de mise en page - pour mettre en valeur le sujet Un hébergeur - parce

Plus en détail

Présentation rapide. Intranet. Planning. Office 365. Mars 2015

Présentation rapide. Intranet. Planning. Office 365. Mars 2015 Présentation rapide Intranet Planning Office 365 Mars 2015 Informations Vous les utiliserez pour vous connecter : - A votre espace Intranet - A votre espace Office 365 - Au réseau Wifi de l IPAG - Aux

Plus en détail

Charte. Qualité et Service VOTRE SATISFACTION 2009-2010 NOTRE PRIORITÉ : Recherche et Information. Développement de Clientèle

Charte. Qualité et Service VOTRE SATISFACTION 2009-2010 NOTRE PRIORITÉ : Recherche et Information. Développement de Clientèle Charte Qualité et Service 2009-2010 NOTRE PRIORITÉ : VOTRE SATISFACTION TOUTES VOS SOLUTIONS D INFORMATION ET DE GESTION Recherche et Information Solution de Gestion Métier Gestion du Risque Développement

Plus en détail

Le cahier des charges du site WEB

Le cahier des charges du site WEB Le cahier des charges du site WEB Socle indispensable d une relation sereine avec votre agence web. Ana Suso: CCI de Bayonne Pays Basque a.suso@bayonne.cci.fr Les différents types de sites Internet Le

Plus en détail

3 façons de Gagner de l'argent sur Internet

3 façons de Gagner de l'argent sur Internet 3 façons de Gagner de l'argent sur Internet Ce livre numérique vous est offert par : Sébastien Laude (Pour en savoir plus sur l'auteur cliquez sur : A propos de l'auteur ) 1 Avertissement légal Le simple

Plus en détail

Echantillon interrogé en ligne sur système CAWI (Computer Assistance for Web Interview)

Echantillon interrogé en ligne sur système CAWI (Computer Assistance for Web Interview) Les idées reçues sur la sécurité informatique Contact : OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris http://www.opinion-way.com Juillet 2014 1 Méthodologie Méthodologie Echantillon de représentatif

Plus en détail

Solution emails 2015 qui donnent des résultats

Solution emails 2015 qui donnent des résultats Solution emails 2015 qui donnent des résultats J ai bien failli tout perdre avant de changer mes emails Si vous aussi avez vu une baisse d ouvertures et de clics sur vos statistiques d emails, alors, vous

Plus en détail

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière DEVENEZ UN HÉROS POUR L association Prévention Routière 1 Notre mission Créée en 1949, l'association Prévention Routière est reconnue d'utilité publique en 1955. Elle conduit ses actions dans de multiples

Plus en détail

Les médias sociaux : Facebook et Linkedin. Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye

Les médias sociaux : Facebook et Linkedin. Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye Les médias sociaux : Facebook et Linkedin Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye Avant de commencer Veuillez S.V.P. tester votre matériel audio en utilisant l assistant d installation audio. Plan Qu

Plus en détail

Puissantes applications pour l entreprise. Pensées pour les utilisateurs. Conçues pour le changement.

Puissantes applications pour l entreprise. Pensées pour les utilisateurs. Conçues pour le changement. Plateforme, applications et développement d applications Les applications Onit conçues pour votre entreprise appli /apli/ nom Informatique, familier 1. Une application, généralement un petit programme

Plus en détail