FACILE A LIRE ET A COMPRENDRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FACILE A LIRE ET A COMPRENDRE"

Transcription

1 FACILE A LIRE ET A COMPRENDRE faci

2 A propos de l Unapei L Unapei a été créée en L Unapei regroupe 600 associations en France. Ce sont des associations de parents et d amis de personnes handicapées mentales. Il y a aussi l association «Nous aussi» qui regroupe des personnes handicapées intellectuelles. Les associations de l Unapei s occupent de la plus grande partie des établissements et services qui accueillent et accompagnent les personnes handicapées mentales en France. Les associations et l Unapei travaillent pour que toutes les personnes handicapées mentales soient accueillies et accompagnées. Les associations et l Unapei travaillent pour que les personnes handicapées soient intégrées dans la société. Cela veut dire qu elles puissent mieux vivre dans la société avec les autres et qu elles aient les mêmes droits que les autres citoyens. Les associations et l Unapei travaillent aussi pour que les familles de personnes handicapées mentales soient aidées. L Unapei en chiffres : familles sont dans les associations de l Unapei associations sont regroupées par l Unapei établissements et services sont gérés par les associations de l Unapei personnes handicapées mentales sont accompagnées par les établissements et les services personnes travaillent dans les associations et les établissements des associations de l Unapei. UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS DE PARENTS, DE PERSONNES HANDICAPEES MENTALES ET DE LEURS AMIS 15, rue Coysevox Paris Cedex 18 - Tél : Fax : Courriel : - Site internet : 2

3 Avant-propos La loi dit que tous les citoyens doivent avoir accès aux même choses. La loi dit aussi que tout le monde doit avoir les mêmes droits. Aujourd hui, ce n est pas vrai pour les personnes handicapées mentales. L Unapei demande aux candidats pour les élections de 2012 de s engager pour les personnes handicapées mentales. L Unapei propose un programme d actions urgentes pour répondre aux besoins des personnes handicapées mentales. Ce programme regroupe 8 engagements. Ce sont 8 actions urgentes pour permettre aux personnes handicapées d accéder à plus de citoyenneté. Pour être citoyens les personnes handicapées mentales ont besoin que l on prenne en compte leurs besoins et leurs difficultés. Les 8 engagements demandés par l Unapei sont prévus pour ça. Les engagements parlent d accessibilité, de santé, des aides pour les personnes handicapées, d éducation, de travail, de retraite. Les engagements parlent aussi des établissements et des parents qui dirigent les associations. 3

4 Sommaire Créer les conditions d une société accessible p.5 Garantir un accès à la santé p.6 Compenser réellement les conséquences du handicap mental p.7 Assurer l accès à l éducation de tous les enfants handicapés mentaux p.8 Rendre effectif le droit au travail pour les personnes handicapées mentales p.9 Répondre aux besoins des personnes handicapées mentales qui vieillissent p.10 Financer les établissements et services pour qu ils continuent d accompagner correctement les personnes handicapées mentales p.11 Permettre aux dirigeants des associations d être bénévoles et d avoir un travail p.12 4

5 Créer les conditions d une société accessible La loi française prévoit que toutes les personnes handicapées doivent accéder aux mêmes choses que les autres citoyens. Cette accessibilité à tout pour tous doit être appliquée en Aujourd hui la France est en retard. Il faut avant tout mieux accueillir les personnes handicapées et accepter leur différence. Il faut informer les autres citoyens sur le handicap mental pour que les personnes handicapées soient acceptées et comprises. Il faut former les personnes qui accueillent le public pour aider les personnes handicapées et pour les conseiller. Il faut créer une signalétique adaptée pour que les personnes handicapées se repèrent et circulent facilement. Il faut que l information disponible pour tous les citoyens soit en facile à lire. L Unapei demande que les besoins des personnes handicapées mentales soient pris en compte. Il faut : Adapter l information disponible pour tout citoyen pour la rendre accessible. Créer une signalétique adaptée pour que les personnes handicapées mentales s orientent seules. Informer toute la population sur le handicap mental pour que les personnes handicapées soient mieux acceptées. Former toutes les personnes qui accueillent du public pour permettre aux personnes handicapées mentales d accéder aux mêmes services que les autres. 5

6 Garantir un accès à la santé Aujourd hui les personnes handicapées mentales sont mal soignées. Cela peut leur créer de gros problèmes. Le travail entre les établissements et les hôpitaux n est pas assez organisé. Les médecins et les professionnels de santé ne sont pas formés au handicap mental. Les établissements n ont pas assez de professionnels de la santé. Les établissements accueillent des personnes de plus en plus âgées qui ont besoin de plus en plus de soins. L Unapei demande que les personnes handicapées mentales soient mieux soignées. Il faut : Les hôpitaux, les médecins qui travaillent en ville et les établissements doivent mieux travailler ensemble Les médecins et les autres professionnels de la santé doivent être formés au handicap mental Les établissements doivent avoir plus de professionnels de la santé. Les médecins qui soignent les personnes handicapées mentales doivent être mieux payés parce qu ils passent souvent plus de temps. Les personnes handicapées doivent payer moins pour être soignées. 6

7 Compenser réellement les conséquences du handicap mental. Depuis 2005, la loi prévoit que le handicap doit être compensé. Cela veut dire que les difficultés que les personnes ont à cause de leur handicap doivent être compensées par des aides. Cela veut dire que la France doit financer des aides pour permettre aux personnes handicapées de vivre le plus possible comme les autres. Il existe une nouvelle allocation qui s appelle la prestation de compensation. La prestation de compensation permet de financer des aides pour les personnes handicapées. Aujourd hui la prestation de compensation n est pas assez adaptée aux besoins des personnes handicapées mentales. Certains besoins des personnes handicapées mentales ne sont pas financés par la prestation de compensation. Les personnes des Mdph qui décident de donner cette prestation de compensation ne prennent pas assez en compte les besoins des personnes handicapées mentales. Les besoins sont mal mesurés. Les personnes handicapées mentales doivent encore payer une partie de certaines aides. D autres aides ne sont pas encore financées par la prestation de compensation Par exemple les personnes handicapées payent une partie de leur protection juridique (tutelle, curatelle). L Unapei demande que la France finance tous les besoins des personnes handicapées mentales. L Unapei demande que les personnes handicapées mentales n aient plus à payer pour compenser leur handicap. Pour ça il faut : La loi doit être appliquée pour que toutes les aides qui permettent aux personnes handicapées de vivre comme les autres soient financées. Les dépenses liées aux mesures de protection juridique (tutelle, curatelle) ne doivent plus être financées par les personnes handicapées. Les personnes qui mesurent les besoins des personnes handicapées mentales dans les Mdph doivent être formées pour mieux répondre aux besoins des personnes handicapées mentales. La prestation de compensation doit mieux financer les besoins des personnes handicapées mentales. De nouveaux services à domicile ou en établissement doivent être proposés pour permettre aux personnes handicapées mentales d être mieux aidées. 7

8 Assurer l accès à l éducation de tous les enfants handicapés mentaux Le ministère de l Education nationale s occupe des écoles. Le Ministère dit qu il y de plus en plus d enfants handicapés qui vont à l école. Mais certains enfants passent très peu de temps à l école. D autres enfants ne sont pas accueillis à l école ou dans un établissement. Ils sont obligés de rester chez eux. Il faut que tous les enfants handicapés aient une éducation. Les enfants handicapés mentaux ont besoin de l école et des établissements. Il faut que les écoles et les établissements comme les IME travaillent ensemble. Il faut que tous les professeurs soient formés au handicap mental. Il y a dans les écoles des personnes qui aident les enfants handicapés mentaux. Ils s appellent les auxiliaires de vie scolaire (AVS). Aujourd hui les AVS ne sont pas assez formés au handicap mental. Il existe des services qui s appellent services d éducation spéciale et de soins à domicile (SESSAD). Ces services aident les enfants handicapés qui vont à l école. Il n y a pas assez de SESSAD en France. Les enfants qui sont en établissements, dans les IME par exemple, ont aussi besoin de professeurs. Il n y a pas assez de professeurs dans ces établissements. L Unapei demande que les enfants handicapés mentaux puissent être éduqués comme tous les autres français Il faut créer places pour accueillir les enfants handicapés mentaux. Il faut que l école et les établissements travaillent ensemble. Il faut que tous les enseignants soient formés au handicap mental Il faut que les AVS soient formés au handicap mental Il faut que le handicap mental soit expliqué à tous les enfants qui vont à l école. Il faut qu il y ait plus de professeurs dans les établissements, par exemple dans les IME. Il faut que les cours soient accessibles aux personnes handicapées mentales. Cela veut dire que les livres et les exercices doivent être faciles à comprendre. 8

9 Rendre effectif le droit au travail pour les personnes handicapées mentales Tout le monde a le droit de travailler. Mais les personnes handicapées mentales ne sont pas souvent embauchées dans les entreprises. Souvent on pense qu elles ne sont pas capables. On pense aussi que les personnes handicapées mentales ne travaillent pas assez vite et pas assez bien. Certaines personnes handicapées mentales peuvent travailler dans les entreprises. Pour que les personnes handicapées mentales puissent travailler dans les entreprises il faut les aider à comprendre le travail à faire et les aider à s organiser. Les personnes qui aident les travailleurs handicapés à trouver du travail ne savent pas bien s occuper des personnes handicapées mentales. Elles ne connaissent pas leurs besoins et leurs capacités. Des associations de l Unapei ont créé des services pour aider les entreprises et les personnes handicapées. Mais ces services ne sont pas assez financés. Les personnes handicapées mentales peuvent aussi travailler dans des établissements fait pour eux. Ce sont les Esat et les entreprises adaptées. Il faut que les Esat et les entreprises adaptées soient toujours financés pour bien accompagner les travailleurs handicapés et pour leur proposer des formations. L Unapei demande que toutes les personnes handicapées mentales accèdent à un travail adapté à leurs possibilités. Il faut financer l aide au travail des personnes handicapées mentales pendant toute leur activité professionnelle en entreprise ou en ESAT ou en entreprise adaptée. Il faut que les personnes handicapées mentales aient des formations accessibles pour apprendre de nouveaux métiers. Il faut que les personnes handicapées puissent travailler en entreprise et en ESAT ou en entreprise adaptée. Parfois les personnes handicapées mentales doivent travailler moins. Parfois les personnes handicapées mentales ne peuvent plus travailler en entreprise et doivent revenir dans leur ESAT. 9

10 Il faut que tout cela soit possible, pour répondre aux besoins et aux choix des personnes handicapées mentales. Il faut que les services des associations qui aident les entreprises et les personnes handicapées soient financés. Il faut aussi qu il y ait plus de ces services en France. Répondre aux besoins des personnes handicapées mentales qui vieillissent Les personnes handicapées mentales vivent de plus en plus longtemps. Il faut que la France prenne en compte qu il y aura de plus en plus de personnes handicapées mentales âgées. En vieillissant, les personnes handicapées mentales restent handicapées. Elles ont en plus des difficultés nouvelles comme toutes les personnes âgées. Il faut que les établissements puissent les accueillir correctement et les soigner. Il faut aussi créer de nouveaux établissements pour les personnes handicapées mentales et des services adaptés dans les maisons de retraites qui existent déjà pour tous les citoyens. Il faut que les personnes handicapées mentales âgées puissent continuer de vivre à coté d où elles ont habité. Il faut que le gouvernement agisse vite pour que les personnes handicapées mentales âgées soient toujours bien accueillies et bien accompagnées. L Unapei demande que l accueil et l accompagnement des personnes handicapées mentales âgées soient des priorités du Gouvernement. Il faut tout de suite places pour l accueil et l accompagnement des personnes handicapées mentales âgées. Il faut compter le nombre de personnes handicapées mentales qui seront âgées dans 5 ans pour prévoir leur accueil. Il faut que les personnes handicapées aient toujours leur AAH après 60 ans. Aujourd hui elles perdent l AAH à 60 ans. On leur donne une allocation qui est moins bonne. Pourtant elles sont toujours handicapées. 10

11 Financer les établissements et services pour qu ils continuent d accompagner correctement les personnes handicapées mentales Les établissements et les services sont utiles pour les personnes handicapées mentales. Mais aujourd hui il n y a pas assez d établissements et de services pour accueillir et accompagner les personnes handicapées mentales. Les établissements et services doivent proposer de nouvelles méthodes d accompagnement pour proposer des activités qui conviennent aux personnes handicapées. Les Esat et les entreprises adaptées doivent aussi répondre aux souhaits de leurs clients et leur proposer de nouveaux travaux. Il y a beaucoup d établissements et services qui sont vieux. Ils ont besoin d être rénovés et accessibles. Il faut améliorer la sécurité des travailleurs. Pour cela il faut que les établissements et services soient suffisamment financés. Les établissements et services sont gérés par des associations. Les associations qui gèrent des établissements et services doivent payer une taxe appelée «taxe transport». La taxe transport sert à financer les transports des villes, comme le bus ou le métro. Avant, les associations de l Unapei ne payaient pas la taxe transport. L Unapei demande que les associations continuent de ne pas payer cette taxe. Si elles doivent la payer, elles auront moins d argent pour leurs établissements. Les établissements risquent de ne plus pouvoir accompagner correctement les personnes handicapées. L Unapei demande que la qualité d accueil et d accompagnement des personnes handicapées mentales ne baisse pas. Elle demande aussi que leurs besoins soient pris en compte. Il faut créer de nouvelles places en établissements et services Il faut que les personnes autistes et les personnes très handicapées aient rapidement plus de places en établissements et services. Il faut que les établissements et services qui existent depuis longtemps soient modernisés. Il faut que les établissements et services aient plus d argent pour fonctionner Il faut que les associations ne paient pas la taxe transport. 11

12 Permettre aux dirigeants des associations d être bénévoles et d avoir un travail Les parents qui dirigent des associations passent beaucoup de temps pour les personnes handicapées. On demande souvent à ces parents de travailler aussi pour le pays. Ils vont dans des réunions pour aider les responsables du pays à prendre les bonnes décisions pour les personnes handicapées. On leur demande leur avis sur la politique pour les personnes handicapées. Ils peuvent aussi travailler pour les MDPH par exemple. Tout cela leur prend beaucoup de temps. Les parents sont bénévoles dans les associations. Cela veut dire qu ils ne sont pas payés. Ils ne demandent pas à être payé. Mais quand ils sont bénévoles ils ne peuvent pas en plus travailler pour gagner de l argent. Il faut que le temps passé par les bénévoles soit reconnu. Il faut que les bénévoles puissent aussi avoir du temps pour une vie de famille et un travail. Aujourd hui le pays ne compte pas le temps que passent les parents qui sont bénévoles L Unapei demande que l action des dirigeants d associations bénévoles pour le pays soit reconnue. Il faut que les dirigeants d associations bénévoles puissent avoir des congés de représentation. Cela veut dire qu ils auront des jours de congés en plus. Sinon, ils doivent poser des vacances à leur travail pour aller aux réunions ou avoir moins de salaire parce qu ils sont absents de leur travail. Il faut que les dirigeants d associations bénévoles puissent conserver leur salaire quand ils participent aux réunions organisées par les responsables du pays. Il faut que les dirigeants d associations bénévoles soient remboursés quand ils se déplacent pour les réunions organisées par les responsables du pays. Aujourd hui ils doivent souvent payer avec leur argent. Il faut que les dirigeants d associations bénévoles puissent se former. Ces formations doivent être financées. Il faut que les dirigeants d associations bénévoles puissent prendre leur retraite dans de bonnes conditions. Cela veut dire que le temps qu ils passent bénévolement doit être compté pour calculer le montant de leur retraite. La retraite est calculé en fonction du temps que l on passe à travailler. 12

13 14

Une convention internationale est une sorte de loi pour plusieurs pays.

Une convention internationale est une sorte de loi pour plusieurs pays. Convention sur les droits des personnes handicapés La Belgique a accepté une Convention internationale sur les droits des personnes handicapés. Une convention internationale est une sorte de loi pour plusieurs

Plus en détail

les cahiers de l UNAPEI

les cahiers de l UNAPEI les cahiers de l UNAPEI 01 handicaps guide pratique de la communication aidée pour faciliter l accès à l information et à la communication au service de la participation des personnes handicapées intellectuelles

Plus en détail

Bilan des actions de Marie-Arlette Carlotti

Bilan des actions de Marie-Arlette Carlotti Bilan des actions de Marie-Arlette Carlotti Marie-Arlette Carlotti est la ministre en charge des personnes en situation de handicap et de la lutte contre l exclusion. Un ministre est une personne qui aide

Plus en détail

Document réalisé avec le soutien de

Document réalisé avec le soutien de Document réalisé avec le soutien de Directeur de la publication : Cédric MAMETZ Responsable de la rédaction : Céline SIMONIN, Chargée de projets Nous Aussi Conception graphique : La Suite + Co et Lauriane

Plus en détail

Conférencedepressedu17mai2013. L Unapeipubliesesrecommandations. pourunesantéaccessibleauxpersonnes handicapéesmentales

Conférencedepressedu17mai2013. L Unapeipubliesesrecommandations. pourunesantéaccessibleauxpersonnes handicapéesmentales C Conférencedepressedu17mai2013 L Unapeipubliesesrecommandations pourunesantéaccessibleauxpersonnes handicapéesmentales Dossier de presse Paris, le 17 mai 2013 L Unapei publie son livre blanc pour une

Plus en détail

La formation en alternance pour les personnes handicapées

La formation en alternance pour les personnes handicapées La formation en alternance pour les personnes handicapées Trouver un travail grâce à la formation en alternance Avril 2016 2 Les différentes parties du dossier 1) La formation en alternance... 4 Les 2

Plus en détail

Les Conférences de Territoire

Les Conférences de Territoire Les Conférences de Territoire Conférences de Territoire de Bretagne Guide de présentation onférence erritoire Rennes - Redon Fougères - Vitré 2 Les différentes parties du guide Présentation du guide...4

Plus en détail

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Version Facile à lire Réalisé avec le soutien de l AWIPH 1 Ce texte est une explication en Facile à lire de la Convention. Ce n est pas

Plus en détail

Scolarisation des enfants handicapés : Plaidoyer pour une politique de l éducation de qualité pour tous les enfants handicapés

Scolarisation des enfants handicapés : Plaidoyer pour une politique de l éducation de qualité pour tous les enfants handicapés Dossier de presse Paris, le 30 août 2010 Scolarisation des enfants handicapés : Plaidoyer pour une politique de l éducation de qualité pour tous les enfants handicapés La loi du 11 février 2005 pour l

Plus en détail

Il faut que tout le monde travaille ensemble pour supprimer ces problèmes. Aujourd hui, je vous demande de faire confiance au Gouvernement.

Il faut que tout le monde travaille ensemble pour supprimer ces problèmes. Aujourd hui, je vous demande de faire confiance au Gouvernement. Le mardi 3 juillet 2012, le Premier Ministre de la France a parlé aux Députés. Le Premier Ministre est le chef du Gouvernement de la France. Il y a plusieurs Ministres dans le Gouvernement. Le Premier

Plus en détail

Enseigner tout simplement

Enseigner tout simplement Enseigner tout simplement Recommandations aux personnes travaillant dans le domaine de la formation continue pour les aider à assurer des cours accessibles. Enseigner tout simplement Recommandations aux

Plus en détail

Intervention de Cédric Mametz Conférence d EASPD à Istanbul 28 septembre 2013. L ESAT est le nom des structures de travail protégé en France.

Intervention de Cédric Mametz Conférence d EASPD à Istanbul 28 septembre 2013. L ESAT est le nom des structures de travail protégé en France. Intervention de Cédric Mametz Conférence d EASPD à Istanbul 28 septembre 2013 Bonjour, Je m appelle Cédric Mametz. J ai 34 ans. Je travaille dans un ESAT. L ESAT est le nom des structures de travail protégé

Plus en détail

Mënscherechter: Och fir Mënsche mat enger Behënnerung!

Mënscherechter: Och fir Mënsche mat enger Behënnerung! 1 Les personnes en situation de handicap doivent pouvoir vivre de manière indépendante. Elles doivent pouvoir décider librement de leur vie. Elles doivent avoir les mêmes droits que les personnes qui n

Plus en détail

Conseil de l Europe. Plan d action pour les personnes handicapées 2006 2015

Conseil de l Europe. Plan d action pour les personnes handicapées 2006 2015 Conseil de l Europe Plan d action pour les personnes handicapées 2006 2015 Un plan sur la façon d améliorer les choses pour les personnes handicapées en Europe Version facile à lire Information et Participation

Plus en détail

VIE QUOTIDIENNE et DROITS SOCIAUX DES JEUNES ADULTES en situation de handicap. Sophie MENU - Assistante sociale Réseau VADLR Juin 2014

VIE QUOTIDIENNE et DROITS SOCIAUX DES JEUNES ADULTES en situation de handicap. Sophie MENU - Assistante sociale Réseau VADLR Juin 2014 VIE QUOTIDIENNE et DROITS SOCIAUX DES JEUNES ADULTES en situation de handicap Sophie MENU - Assistante sociale Réseau VADLR Juin 2014 PLAN L accès à la majorité, le changement de statut - 18 ans la majorité

Plus en détail

dossier de presse par, président du conseil général de la Loire La prise en charge des enfants et adolescents : 2 La prise en charge des adultes : 3

dossier de presse par, président du conseil général de la Loire La prise en charge des enfants et adolescents : 2 La prise en charge des adultes : 3 s a m e d i 2 3 j u i n 2 0 0 7 dossier de presse par, président du conseil général de la Loire La prise en charge des enfants et adolescents : 2 La prise en charge des adultes : 3! Les activités financées

Plus en détail

La Maison. Départementale. des Personnes. Handicapées

La Maison. Départementale. des Personnes. Handicapées La Maison Départementale des Personnes Handicapées 0 800 31 01 31 Depuis son installation en 2006, la Maison Départementale des Personnes Handicapées assure le rôle de guichet unique départemental pour

Plus en détail

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles 1 2 Pourquoi La Poste a-t-elle écrit ce document? La Poste souhaite répondre aux besoins de chaque

Plus en détail

du Conseil de la caisse nationale de solidarité pour l'autonomie pour faire participer les personnes handicapées

du Conseil de la caisse nationale de solidarité pour l'autonomie pour faire participer les personnes handicapées Les 31 propositions du Conseil de la caisse nationale de solidarité pour l'autonomie pour faire participer les personnes handicapées et les personnes âgées de moins en moins autonomes aux décisions qui

Plus en détail

L ACCES POUR TOUS A LA SANTE REVENDICATION DE L APF

L ACCES POUR TOUS A LA SANTE REVENDICATION DE L APF L ACCES POUR TOUS A LA SANTE REVENDICATION DE L APF La santé est définie par l Organisation Mondiale de la santé comme un «état de complet bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement

Plus en détail

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles 1 2 Pourquoi ce document? La Poste souhaite apporter des solutions aux besoins de chaque client.

Plus en détail

INFORMATIONS DESTINEES AUX FAMILLES ET AUX JEUNES ACCUEILLIS A l IME ECUREUILS CE QU IL FAUT SAVOIR :

INFORMATIONS DESTINEES AUX FAMILLES ET AUX JEUNES ACCUEILLIS A l IME ECUREUILS CE QU IL FAUT SAVOIR : FICHE 3 INFORMATIONS DESTINEES AUX FAMILLES ET AUX JEUNES ACCUEILLIS A l IME ECUREUILS LES ETABLISSEMENTS DE SERVICE D AIDE PAR LE TRAVAIL (ESAT) CE QU IL FAUT SAVOIR : POUR QUI? Les établissements accueillent

Plus en détail

Guide. pour mieux comprendre ma mesure de protection juridique

Guide. pour mieux comprendre ma mesure de protection juridique Guide pour mieux comprendre ma mesure de protection juridique Je m appelle Christel Prado. Je suis présidente de l Unapei. L Unapei est une association nationale qui défend, les droits des personnes handicapées

Plus en détail

Démarche du facile à lire et à comprendre

Démarche du facile à lire et à comprendre Rendre l information en santé accessible au plus grand nombre : un enjeu de santé publique Démarche du facile à lire et à comprendre Sandrine Paniez Responsable du service accessibilité Que dit la loi?

Plus en détail

L obligation d emploi

L obligation d emploi L obligation d emploi 1 2 La réponse à l obligation d emploi dans le secteur privé La réponse à l obligation d emploi dans le secteur public La loi fixe à tout établissement privé ou public d au moins

Plus en détail

Comment mieux ouvrir la fonction publique aux personnes handicapées?

Comment mieux ouvrir la fonction publique aux personnes handicapées? Comment mieux ouvrir la fonction publique aux personnes handicapées? Conférence-débat n 2 Bernadette MOREAU, Directrice de la Compensation à la CNSA ; Professeur Alain DOMONT, Professeur à l Hôpital Corentin

Plus en détail

10 ans d actions pour la défense des droits des personnes handicapées

10 ans d actions pour la défense des droits des personnes handicapées 2005 2015 10 ans d actions pour la défense des droits des personnes handicapées Février 2015 1 Edito du Défenseur des droits Pour certaines personnes voir, entendre, se déplacer, communiquer, se repérer

Plus en détail

La MSA, un acteur qui s engage pour le monde agricole et rural

La MSA, un acteur qui s engage pour le monde agricole et rural vous accompagner La MSA, un acteur qui s engage pour le monde agricole et rural www.msa.fr Qui est la MSA? Trois lettres pour dire Mutualité sociale agricole. La MSA, ce sont 17 000 hommes et femmes qui

Plus en détail

Le Plan libéral pour les soins familiaux

Le Plan libéral pour les soins familiaux Le Plan libéral pour les soins familiaux 1 Le Plan libéral pour les soins familiaux AUX CÔTÉS DES FAMILLES CANADIENNES Les membres d une famille s appuient entre eux. Les familles canadiennes veulent s

Plus en détail

Compensation. Mots-clés de l aide à l autonomie

Compensation. Mots-clés de l aide à l autonomie Mots-clés de l aide à l autonomie Compensation Aide ou ensemble d aides de toute nature apportées à une personne subissant des altérations substantielles et durables de son état physique, intellectuel

Plus en détail

Halte Pouce - Dépouillement du questionnaire (Période de l enquête de juillet à septembre 2009)

Halte Pouce - Dépouillement du questionnaire (Période de l enquête de juillet à septembre 2009) Halte Pouce - Dépouillement du questionnaire (Période de l enquête de juillet à septembre 2009) 22 questionnaires ont été retournés (dont une personne habitant le département 77). La période estivale est

Plus en détail

Rendez-vous des générations. Rapport du Café des âges Centre-du-Québec MRC de l Érable

Rendez-vous des générations. Rapport du Café des âges Centre-du-Québec MRC de l Érable Rendez-vous des générations Rapport du Café des âges Centre-du-Québec MRC de l Érable Mars 2010 RENDEZ-VOUS DES GÉNÉRATIONS DE L INSTITUT DU NOUVEAU MONDE RAPPORT DU CAFÉ DES ÂGES 1. Identification Nom

Plus en détail

L ACCUEIL FAMILIAL. Le partage au quotidien DES PERSONNES AGÉES ET DES PERSONNES HANDICAPÉES

L ACCUEIL FAMILIAL. Le partage au quotidien DES PERSONNES AGÉES ET DES PERSONNES HANDICAPÉES Création-impression : Département du Morbihan. Photo : Anne-Cécile Esteve Papier PEFC fabriqué à partir de pâtes provenant de forêts gérées de façon durable. Octobre 2015. L ACCUEIL FAMILIAL DES PERSONNES

Plus en détail

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale - nombre de ressources (ETP) mutualisées Exemples d indicateurs de résultat - couverture des besoins en services par type de handicap - couverture des besoins et répartition des places d hébergement -

Plus en détail

Fiche 18 : L aide sociale à l hébergement

Fiche 18 : L aide sociale à l hébergement Fiche 18 : L aide sociale à l hébergement Références juridiques Code de l Action Sociale et des Familles: Article L 131-3 sur l admission d urgence Article L 231-4 et suivants concernant les modalités

Plus en détail

Les aides du FIPHFP en matière d accessibilité des locaux professionnels aux travailleurs handicapés

Les aides du FIPHFP en matière d accessibilité des locaux professionnels aux travailleurs handicapés Centre Départemental de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Haute-Corse Pôle santé et sécurité au travail Les aides du FIPHFP en matière d accessibilité des locaux professionnels aux travailleurs

Plus en détail

ANNEXES AU LIVRET D ACCUEIL ESAT SELF LA FONTAINE

ANNEXES AU LIVRET D ACCUEIL ESAT SELF LA FONTAINE ANNEXES AU LIVRET D ACCUEIL ESAT SELF LA FONTAINE 1 ANNEXE 1 Charte des droits et libertés de la personne accueillie Texte original Article 1 er : Principe de non-discrimination Dans le respect des conditions

Plus en détail

La COG en facile à lire et à comprendre

La COG en facile à lire et à comprendre La COG en facile à lire et à comprendre Texte en facile à lire et à comprendre réalisé grâce à la collaboration d Elisabeth Bachelot, Louis Jurine et Béatrice Santarelli. La CNSA est la caisse nationale

Plus en détail

Audrey THOMAS Juriste Unapei Chargée du droit de l aide sociale et des ressources des personnes handicapées adultes

Audrey THOMAS Juriste Unapei Chargée du droit de l aide sociale et des ressources des personnes handicapées adultes Aide sociale : de l admission à la récupération 5 juin 2010 Audrey THOMAS Juriste Unapei Chargée du droit de l aide sociale et des ressources des personnes handicapées adultes Aide sociale : de l admission

Plus en détail

DOSSIER D ADMISSION «PASSERELLE EQUILIBRE» Nom de naissance : Prénom : Nom d usage / d époux (se) : Adresse du lieu de vie de la personne :

DOSSIER D ADMISSION «PASSERELLE EQUILIBRE» Nom de naissance : Prénom : Nom d usage / d époux (se) : Adresse du lieu de vie de la personne : Identification Nom de naissance : Prénom : Nom d usage / d époux (se) : Date de naissance : Adresse du lieu de vie de la personne : Mesure de Protection : oui Si oui, sous quel régime? tutelle curatelle

Plus en détail

R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés

R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés QUI EST OETH? L association OETH a pour objectif la mise en œuvre de l Accord de branche relatif à l Obligation d Emploi des

Plus en détail

42510 BUSSIERES 42510 BUSSIERES 42360 PANISSIERES

42510 BUSSIERES 42510 BUSSIERES 42360 PANISSIERES Service d Accompagnement à la Vie Sociale E.S.A.T Créations RESIDENCE «Les Mûriers» Résidence Saint Antoine Rue Antoine Dupuy Chez Liange 9 Rue Waldeck Rousseau 42510 BUSSIERES 42510 BUSSIERES 42360 PANISSIERES

Plus en détail

Après nous avoir fait miroiter des mesures pour améliorer notre pouvoir d achat il a accordé des miettes!

Après nous avoir fait miroiter des mesures pour améliorer notre pouvoir d achat il a accordé des miettes! A la Ville de Paris A la Ville de Paris, Delanoë applique à la lettre les consignes du gouvernement. Et pourtant, il a les moyens de faire quelque chose pour son personnel! Après nous avoir fait miroiter

Plus en détail

Je fais face à la maladie ou au handicap

Je fais face à la maladie ou au handicap Parents ou enfants 2014 N oubliez pas L aide que vous recevez de votre caisse d Allocations familiales correspond à votre situation. Vous devez penser à lui signaler tout changement. Votre caisse d Allocations

Plus en détail

LA SCOLARISATION DES ENFANTS EN SITUATION DE HANDICAP

LA SCOLARISATION DES ENFANTS EN SITUATION DE HANDICAP LA SCOLARISATION DES ENFANTS EN SITUATION DE HANDICAP Réflexions du groupe de travail «médico-social» de l UNASEA Septembre 2009 1 L Union nationale des associations de sauvegarde de l enfance, de l adolescence

Plus en détail

La qualité de travailleur handicapé et l obligation d emploi

La qualité de travailleur handicapé et l obligation d emploi Travail La ville de Suresnes a signé le 7 novembre 2001 la «Charte Ville- Handicap» avec les associations de la Plate-forme Inter Associative des Personnes Handicapées des Hauts-de-Seine. Par cet engagement,

Plus en détail

Unis pour l accès à la santé des personnes en situation de handicap

Unis pour l accès à la santé des personnes en situation de handicap Unis pour l accès à la santé des personnes en situation de handicap CHARTE ROMAIN JACOB La Charte Romain Jacob pour l accès aux soins des personnes en situation de handicap en France, a fait l objet d

Plus en détail

COORDINATION & ADMINISTRATIF

COORDINATION & ADMINISTRATIF NUTRITION ARTIFICIELLE GUIDE DES TRANSITIONS VERS L ÂGE ADULTE 1 COORDINATION & ADMINISTRATIF Vous trouvez ci-après de nombreuses informations sur les aspects très pratiques et formalistes du passage vers

Plus en détail

Conseil Consultatif Régional des Personnes Accompagnées des Pays de la Loire

Conseil Consultatif Régional des Personnes Accompagnées des Pays de la Loire Conseil Consultatif Régional des Personnes Accompagnées des Pays de la Loire Synthèse des échanges du CCRPA du 17 mai 2013, à NANTES Thème de la journée : la santé et l accès aux soins 31 participants

Plus en détail

BUDGET ET AIDE SOCIALE

BUDGET ET AIDE SOCIALE BUDGET ET AIDE SOCIALE 2 PLAN 1 - Les budgets de nos adultes 2 - Ce que nous faisons de leur épargne 3 - L AIDE SOCIALE : Qu est-ce que c est? Le remboursement, Les montants en jeu. 4 - Comment gérer au

Plus en détail

UNAPEI CHARTE ÉTHIQUE ET DÉONTOLOGIQUE DES ASSOCIATIONS MEMBRES DE L UNAPEI. ADOPTÉE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE des 4 et 5 octobre 2002. Article 1.

UNAPEI CHARTE ÉTHIQUE ET DÉONTOLOGIQUE DES ASSOCIATIONS MEMBRES DE L UNAPEI. ADOPTÉE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE des 4 et 5 octobre 2002. Article 1. UNAPEI CHARTE ÉTHIQUE ET DÉONTOLOGIQUE DES ASSOCIATIONS MEMBRES DE L UNAPEI ADOPTÉE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE des 4 et 5 octobre 2002 La présente Charte est établie par référence aux Statuts de l UNAPEI,

Plus en détail

L INSERTION PROFESSIONNELLE

L INSERTION PROFESSIONNELLE L INSERTION PROFESSIONNELLE 22/10/2013 MDPH 59 1 mdph59 Le Référent Insertion Professionnelle LES MISSIONS Interface entre la MDPH et le SPE (Service Public de l Emploi) Rôle d expertise en matière d évaluation

Plus en détail

Assistant(e) Social(e)

Assistant(e) Social(e) CP Concours Prépa Santé Optimum : 400 h/an Access : 250 h/an de septembre à mai Assistant(e) Social(e) Le Métier d Assistant(e) Social(e) L assistant de service social, qui est parfois spécialisé (drogue,

Plus en détail

Les Actions Vie Associative. Un programme de rencontres et de soutien pour les familles

Les Actions Vie Associative. Un programme de rencontres et de soutien pour les familles Les Actions Vie Associative Un programme de rencontres et de soutien pour les familles L Adapei-Aria de Vendée engage son action et ses activités au service de personnes qui de par leur handicap présentent

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de l Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE)

Plan pluriannuel d accessibilité de l Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE) Plan pluriannuel d accessibilité de l Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE) 1 Table des matières Introduction... 3 À propos du Plan pluriannuel d accessibilité de l OQRE... 3

Plus en détail

Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse

Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse La Charte à été élaborée par la commission d accueil et de prise en compte des personnes en situation de handicap du CHU de Toulouse, en collaboration avec

Plus en détail

ENSEMBLE CONTRE LA PAUVRETÉ DES ENFANTS. Un plan national pour améliorer la situation et le bien-être des enfants et des parents.

ENSEMBLE CONTRE LA PAUVRETÉ DES ENFANTS. Un plan national pour améliorer la situation et le bien-être des enfants et des parents. ENSEMBLE CONTRE LA PAUVRETÉ DES ENFANTS Un plan national pour améliorer la situation et le bien-être des enfants et des parents. Ensemble contre la pauvreté des enfants TABLE DES MATIERES Avant-propos

Plus en détail

N écrivez pas pour nous sans nous! Impliquer les personnes handicapées intellectuelles dans l écriture de textes faciles à lire

N écrivez pas pour nous sans nous! Impliquer les personnes handicapées intellectuelles dans l écriture de textes faciles à lire N écrivez pas pour nous sans nous! Impliquer les personnes handicapées intellectuelles dans l écriture de textes faciles à lire N écrivez pas pour nous sans nous! Impliquer les personnes handicapées intellectuelles

Plus en détail

Les droits. et de leurs PROCHES DES PERSONNES HANDICAPÉES MENTALES ANNEXE LES CHIFFRES

Les droits. et de leurs PROCHES DES PERSONNES HANDICAPÉES MENTALES ANNEXE LES CHIFFRES Les droits DES PERSONNES HANDICAPÉES MENTALES et de leurs PROCHES ANNEXE LES CHIFFRES Chiffres en vigueur au 1 er avril 2012 ANNEXE LES CHIFFRES Chiffres en vigueur au 1 er avril 2012 Les chiffres qui

Plus en détail

FICHE 1 : INFORMATIONS DESTINEES AUX FAMILLES ET AUX JEUNES ACCUEILLIS A L INSTITUT MEDICO-EDUCATIF LES ECUREUILS CE QU IL FAUT SAVOIR :

FICHE 1 : INFORMATIONS DESTINEES AUX FAMILLES ET AUX JEUNES ACCUEILLIS A L INSTITUT MEDICO-EDUCATIF LES ECUREUILS CE QU IL FAUT SAVOIR : FICHE 1 : INFORMATIONS DESTINEES AUX FAMILLES ET AUX JEUNES ACCUEILLIS A L INSTITUT MEDICO-EDUCATIF LES ECUREUILS LE PASSAGE A L AGE ADULTE, UNE PERIODE CHARNIERE CE QU IL FAUT SAVOIR : Nécessité de posséder

Plus en détail

Les retraités face aux difficultés d accès aux soins

Les retraités face aux difficultés d accès aux soins Les retraités face aux difficultés d accès aux soins Avoir accès aux soins est un droit fondamental. Ce droit doit être effectif pour tous, partout et à tout moment. Notre système de protection sociale

Plus en détail

La présentation de la MDPH

La présentation de la MDPH La présentation de la MDPH 1 Pour tout type de handicap CDAPH Equipe pluridisciplinaire En 2013, 62 demandes pour 1000 habitants en moyenne Pour l Oise = 73/1000 2 Un guichet unique ORGANISATION DES MDPH

Plus en détail

AUSTÉRITÉ : RÉFLEXION VERS L ACTION

AUSTÉRITÉ : RÉFLEXION VERS L ACTION AUSTÉRITÉ : RÉFLEXION VERS L ACTION Des outils pour la réflexion INTRODUCTION Les politiques d austérité du gouvernement ont des effets importants sur les groupes et sur les gens avec qui nous travaillons.

Plus en détail

L ORIENTATION PROFESSIONNELLE

L ORIENTATION PROFESSIONNELLE Guide pratique MDPH Partie 1 Fiche n IV-2 CNSA - DGEFP Version 1 sept/2008 L ORIENTATION PROFESSIONNELLE Plan : 1. Les principes de l orientation professionnelle... 1 2. Vers quels lieux peut se faire

Plus en détail

Les Orientations Médico- Sociales Adultes

Les Orientations Médico- Sociales Adultes Les Orientations Médico- Sociales Adultes 22/10/2013 MDPH 59 1 mdph59 Compétences et Missions de la CDAPH Orientation de la personne en situation de handicap Désignation des types d établissements ou services

Plus en détail

Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures

Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures Ces scénarios sociaux ont été préparés depuis l automne 2008 par Jézabel Parent du Cégep Saint-Hyacinthe, Lyne Picard, du CRDI Normand-Laramée,

Plus en détail

R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés.

R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés. R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés. QUI EST OETH? L association OETH a pour objectif la mise en œuvre de l Accord de Branche 2006-2010 relatif à l Obligation

Plus en détail

UNION OF CANADIAN CORRECTIONAL OFFICERS SYNDICAT DES AGENTS CORRECTIONNELS DU CANADA CSN POLITIQUE DE REMBOURSEMENT

UNION OF CANADIAN CORRECTIONAL OFFICERS SYNDICAT DES AGENTS CORRECTIONNELS DU CANADA CSN POLITIQUE DE REMBOURSEMENT UNION OF CANADIAN CORRECTIONAL OFFICERS SYNDICAT DES AGENTS CORRECTIONNELS DU CANADA CSN POLITIQUE DE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES ET DU SALAIRE Version de fevrier 2009 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1

Plus en détail

Cette prestation est versée aux familles ayant en charge un enfant handicapé.

Cette prestation est versée aux familles ayant en charge un enfant handicapé. SOMMAIRE SOMMAIRE LA MDPH : L Allocation d Education de l Enfant Handicapé (AEEH) : La Prestation de Compensation du Handicap (PCH) : L Allocation Journalière de Présence Parentale (AJPP) : La carte d

Plus en détail

LES PERSONNES HANDICAPÉES

LES PERSONNES HANDICAPÉES LES PERSONNES HANDICAPÉES - 1 - Hébergement et accompagnement de la personne handicapée Règlement départemental d aide sociale 2007 - Personnes handicapées - Personnes âgées 25 LES 1 1 - Hébergement et

Plus en détail

Un dossier bien rempli et complet facilitera le traitement de votre demande.

Un dossier bien rempli et complet facilitera le traitement de votre demande. NOTICE EXPLICATIVE DU FORMULAIRE DE DEMANDE ET DE SES ANNEXES auprès de LA MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES (MDPH) Présentation du formulaire de demande (s) Ce document, utilisable pour

Plus en détail

Modifications apportées au Règlement départemental d aide sociale aux personnes âgées et aux personnes handicapées. Décembre 2015

Modifications apportées au Règlement départemental d aide sociale aux personnes âgées et aux personnes handicapées. Décembre 2015 Modifications apportées au Règlement départemental d aide sociale aux personnes âgées et aux personnes handicapées. Décembre 2015 PREAMBULE LES PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L AIDE SOCIALE Le Règlement départemental

Plus en détail

Tableau synthétique des différentes aides au bénéfice des personnes handicapées. Document réalisé par la MDPH 04 Mise à jour : mai 2013 1

Tableau synthétique des différentes aides au bénéfice des personnes handicapées. Document réalisé par la MDPH 04 Mise à jour : mai 2013 1 Tableau synthétique des différentes aides au bénéfice des personnes handicapées Document réalisé par la MDPH 04 Mise à jour : mai 2013 1 Prestations financières pour adultes handicapés Prestation financière

Plus en détail

CAHIER REVENDICATIF DES PERSONNELS DU CONSEIL GENERAL DU PUY DE DÔME

CAHIER REVENDICATIF DES PERSONNELS DU CONSEIL GENERAL DU PUY DE DÔME SYNDICAT LA CGT DU PERSONNEL DÉPARTEMENTAL Clermont-Ferrand, le 16 décembre 2010 CAHIER REVENDICATIF DES PERSONNELS DU CONSEIL GENERAL DU PUY DE DÔME Validé par la Commission Exécutive du 7 décembre 2010

Plus en détail

AIDES SOCIALES 2015 NOTICE D INFORMATION. Service Action Sanitaire et Sociale VOUS SOUHAITEZ BÉNÉFICIER D UNE AIDE DE LA CRPCEN

AIDES SOCIALES 2015 NOTICE D INFORMATION. Service Action Sanitaire et Sociale VOUS SOUHAITEZ BÉNÉFICIER D UNE AIDE DE LA CRPCEN NOTICE D INFORMATION Pour tout renseignement, contacter le Centre de la Relation Clients : Tél. 01 44 90 13 33 Fax 01 44 90 20 15 Formulaire de contact accessible sur notre site Internet www.crpcen.fr

Plus en détail

Former les professionnels de la formation continue. Recommandations aux formateurs pour rédiger des documents faciles à lire et à comprendre

Former les professionnels de la formation continue. Recommandations aux formateurs pour rédiger des documents faciles à lire et à comprendre Former les professionnels de la formation continue Recommandations aux formateurs pour rédiger des documents faciles à lire et à comprendre Former les professionnels de la formation continue Recommandations

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2015 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI En 2012, 100 300 établissements employaient 361 700 travailleurs handicapés. La loi fixe à tout établissement privé ou

Plus en détail

ACCUEILLIR UN ENFANT DEFICIENT VISUEL EN MILIEU ORDINAIRE

ACCUEILLIR UN ENFANT DEFICIENT VISUEL EN MILIEU ORDINAIRE Julie Fehrenbach Enseignante spécialisée, déficience visuelle (maîtresse B) SAAAIS (Service d Aide à l Acquisition de l Autonomie et à l Intégration Scolaire) julie.fehrenbach@yahoo.fr ACCUEILLIR UN ENFANT

Plus en détail

Le bien-être des familles québécoises : une responsabilité collective

Le bien-être des familles québécoises : une responsabilité collective Le bien-être des familles québécoises : une responsabilité collective Mémoire présenté par les Organismes communautaires du secteur Famille : Association des haltes-garderies communautaires du Québec (AHGCQ)

Plus en détail

un métier parfois complexe

un métier parfois complexe un métier parfois complexe La loi du 27 juin 2005 a amélioré le statut des assistants familiaux. Aujourd hui, ils sont reconnus comme de vrais professionnels de la protection de l enfance et bénéficient

Plus en détail

Handicap en Île-de-France Lexique établissements services médico-sociaux ILE- E DE-FRANCE www.onisep.fr/ile-de-france

Handicap en Île-de-France Lexique établissements services médico-sociaux ILE- E DE-FRANCE www.onisep.fr/ile-de-france Handicap en Île-de-France Acteurs et organismes Lexique des établissements & services médico-sociaux pour personnes en situation de handicap ILE-DE-FRANCE www.onisep.fr/ile-de-france LEXIQUE DES ETABLISSEMENTS

Plus en détail

AVRIL 2006. Accompagnement des personnes atteintes de maladies rares, évolutives et physiquement invalidantes. Recommandations

AVRIL 2006. Accompagnement des personnes atteintes de maladies rares, évolutives et physiquement invalidantes. Recommandations CouvAccompagnement(4p.) 10/04/06 13:53 Page 2 AVRIL 2006 Accompagnement des personnes atteintes de maladies rares, évolutives et physiquement invalidantes Recommandations E N PA R T E N A R I AT AV E C

Plus en détail

Le Statut Auto-Entrepreneur

Le Statut Auto-Entrepreneur Le Statut Auto-Entrepreneur Le Statut Auto-Entrepreneur en 10 points http://www.declaration-auto-entrepreneur.com L auto-entrepreneur est caractérisé par différents points clés. Lorsque l ont décide de

Plus en détail

Scolarisation de l élève handicapé

Scolarisation de l élève handicapé Scolarisation de l élève handicapé Loi du 11 février 2005 École de référence «Tout enfant ou adolescent présentant un handicap ou un trouble invalidant de la santé est inscrit dans une école ou l un des

Plus en détail

Protection juridique des Majeurs

Protection juridique des Majeurs Protection juridique des Majeurs Activité 2011 Assemblée Générale du 15 mai 2012 ASMI OMSR Association de Santé Mentale de l Isère - Office Médico-Social de Réadaptation 12 rue des Pies 38360 Sassenage

Plus en détail

Sommaire. Le champ de la dépense publique «handicap» implique l ensemble des administrations publiques

Sommaire. Le champ de la dépense publique «handicap» implique l ensemble des administrations publiques La dépense publique dans le champ du handicap : une croissance forte depuis 2005 qui traduit un engagement marqué de l Etat, des collectivités locales et de la sécurité sociale Sommaire Le champ de la

Plus en détail

A VOTRE BONHEUR Spécialiste des services à la personne et aide à domicile

A VOTRE BONHEUR Spécialiste des services à la personne et aide à domicile A VOTRE BONHEUR Spécialiste des services à la personne et aide à domicile AVB est une société centrée sur le respect de la vie et de la dignité de la personne. Nos assistants de vie, gardes d enfants,

Plus en détail

La Protection Juridique. Personnes Majeures. des. «Maison pour les Familles»

La Protection Juridique. Personnes Majeures. des. «Maison pour les Familles» La Protection Juridique des Personnes Majeures «Maison pour les Familles» Les Mesures de Protection? Qui protéger et pourquoi Un adulte doit être capable de pourvoir à ses propres intérêts et exercer les

Plus en détail

SITUATION PROFESSIONNELLE N 11 :

SITUATION PROFESSIONNELLE N 11 : SITUATION PROFESSIONNELLE N 11 : Vous êtes en PFMP à l ESAT (Etablissement et Service d Aide par le Travail) l EPI sur Avignon. Vous êtes en relation avec des jeunes adultes handicapés provenant de structures

Plus en détail

Dossier d Admission. Cadre réservé à l administration : N Dossier :... Entrée / Sortie : Date demande d admission : /.. /. /.. /

Dossier d Admission. Cadre réservé à l administration : N Dossier :... Entrée / Sortie : Date demande d admission : /.. /. /.. / Dossier d Admission Cadre réservé à l administration : N Dossier :... Entrée / Sortie : Date demande d admission : /.. /. /.. / Date d entrée : /.. /. /.. / Date de sortie : /.. /. /.. / 1 - SIGNALETIQUE

Plus en détail

Les recettes de la journée de solidarité 2014

Les recettes de la journée de solidarité 2014 Dossier 20 mai 2015 Les recettes de la journée de solidarité 2014 Depuis son instauration en 2004 et jusqu en 2014, la journée de solidarité, initialement fixée au lundi de Pentecôte, a rapporté au total

Plus en détail

Institut Médico-Educatif La Roseraie 5, rue du Capitaine Michel - 59000 Lille Tél. 03.20.52.24.06 - Fax : 03.20.53.34.17 - ime@epdsae.

Institut Médico-Educatif La Roseraie 5, rue du Capitaine Michel - 59000 Lille Tél. 03.20.52.24.06 - Fax : 03.20.53.34.17 - ime@epdsae. Institut Médico-Educatif La Roseraie 5, rue du Capitaine Michel - 59000 Lille Tél. 03.20.52.24.06 - Fax : 03.20.53.34.17 - ime@epdsae.fr www.epdsae.fr L Institut Médico-Educatif La Roseraie est un établissement

Plus en détail

Je me contenterai à ce propos de faire quelques remarques de bon sens.

Je me contenterai à ce propos de faire quelques remarques de bon sens. Introduction Congrès Autisme France 2012 Chers parents, professionnels, personnes TED et amis Je suis heureuse de vous accueillir à ce congrès 2012 d Autisme France. Merci, madame la Secrétaire du Comité

Plus en détail

LES ORGANISMES DE SERVICES A LA PERSONNE

LES ORGANISMES DE SERVICES A LA PERSONNE LES ORGANISMES DE SERVICES A LA PERSONNE Les services à la personne désignent les activités destinées à répondre aux besoins des particuliers dans leur vie quotidienne. On distingue 3 domaines de services

Plus en détail

AIDE SOCIALE AUX PERSONNES HANDICAPEES

AIDE SOCIALE AUX PERSONNES HANDICAPEES C13 L aide sociale à l hébergement en établissement (foyer d hébergement, foyer de vie et foyer d accueil médicalisé, établissement pour personnes âgées) et accueil en structure occupationnelle Références

Plus en détail

ZOOM sur. le crédit-temps dans le secteur privé

ZOOM sur. le crédit-temps dans le secteur privé 0 ZOOM sur le crédit-temps dans le secteur privé Pour vous permettre d avoir plus de temps pour vous ou vos proches, vous pouvez obtenir une interruption de carrière ordinaire qui, dans le secteur privé,

Plus en détail

APEI SABLÉ - SOLESMES

APEI SABLÉ - SOLESMES APEI SABLÉ - SOLESMES Association de Parents et d Amis de Personnes Handicapées Mentales de Sablé Solesmes L'association est composée des personnes handicapées, de leurs familles et de leurs amis. Dans

Plus en détail

CHARTE DU BÉNÉVOLAT. «Les exclus» de René LENOIR

CHARTE DU BÉNÉVOLAT. «Les exclus» de René LENOIR CHARTE DU BÉNÉVOLAT «Que chacun, dans son lieu de vie et de travail, participe à cette lutte pour l intégration de tous dans une société de solidarité et de fraternité». «Les exclus» de René LENOIR Les

Plus en détail

Demande dʼintervention sociale

Demande dʼintervention sociale Demande dʼintervention sociale DOCUMENT CONFIDENTIEL DEMANDEUR Nom :... Prénoms :... Nom de jeune fille :... Date de naissance : Adresse :... Code postal : Ville :... Tél. domicile : Portable : Courriel

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION EHPAD SAINT-FRANÇOIS Tél : 0262 90 87 69 Fax : 0262 90 87 52 E mail : : secdirection.mdr@asfa.re B. P. 840 97476 Saint-Denis Cedex DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION Etablissement d Hébergement pour Personnes

Plus en détail