DE LABORATOIRES SUR LA PRINCIPAUX EQUIPEMENTS DE LABORATOIRE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DE LABORATOIRES SUR LA PRINCIPAUX EQUIPEMENTS DE LABORATOIRE"

Transcription

1 FORMATION DES TECHNICIENS DE LABORATOIRES SUR LA MAINTENANCE PREVENTIVE DES PRINCIPAUX EQUIPEMENTS DE LABORATOIRE Pr Niama Diop Sall Thiès, Février 2013

2 Introduction (2) Balance Pipette Microscope Photomètre Automate

3 GENERALITES MESURES ET PRINCIPE DE MESURE Définition : Mesurer, c'est attribuer une valeur à un objet, une entité, un système ou un état physique observable, par comparaison directe ou indirecte avec une grandeur de même espèce prise comme unité et référence.

4 GENERALITES MESURES ET PRINCIPE DE MESURE Caractéristiques de la mesure : Une mesure est caractérisée principalement par son exactitude et sa précision Une mesure est d'autant plus fiable que les incertitudes sont faibles : celles-ci ci doivent tendre vers zéro. Métrologie et Maintenance constituent le Système de Management de la Mesure

5 LA METROLOGIE Science de la mesure Garantit la qualité de la mesure Prend en compte la gestion des instruments de mesure, étalons et unités Se retrouve dans toutes les sciences, santé, recherche, industrie, transactions commerciales Fait partie de l assurance qualité

6 MAINTENANCE Définition : Ensemble opérations de maintien ou de rétablissement d un système ou un instrument dans son bon état ou dans des conditions données de sûreté et de fonctionnement. Permet de garantir la continuité du service rendu et sa qualité

7 MAINTENANCE Objectifs de la maintenance : Contribuer à assurer la disponibilité du matériel Contribuer à améliorer l accessibilité et la qualité des soins Rechercher les coûts optimaux (objectifs financiers) i Respecter les objectifs humains (condition de travail et sécurité) Préserver l environnement.

8 HISTORIQUE 1790 : 1ère convention d'universalisation de la mesure sous l'autorité de l'académie Royale des Sciences de Paris (ARSP) En France, le Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM) créé le 9 Septembre 1795 : premier organe officiel à gérer la métrologie : Bureau International des Poids et Mesure, (BIPM) organe suprême de gestion métrologique. Lieu de conservation des étalons et prototypes.

9 DIFFERENTS TYPES DE METROLOGIE La métrologie scientifique (fondamentale) : Discipline de recherche Assure la traçabilité et approfondit les méthodes de précision en métrologie Base de l évolution l des méthodes métrologiques La métrologie industrielle : outil d application de la démarche qualité au sein de l'industrie La métrologie légale gère le cadre juridique (droits et règlements) des mesures

10 ORGANISATION DE LA METROLOGIE CHAINE D ETALONNAGE Le système assure le raccordement des références et des instruments de mesure aux étalons primaires Il assure la traçabilité des étalons et met à la disposition des utilisateurs un potentiel de laboratoires reconnu officiellement pour la qualité de leurs équipements dans le domaine de la métrologie.

11 ORGANISATION DE LA METROLOGIE CHAINE D ETALONNAGE Elle s intéresse à de nombreuses spécialités dont la spectrophotométrie, la radiométrie, la mécanique, la température, etc. La chaîne d'étalonnage part du niveau international jusqu au au niveau de l'utilisateur national.

12 ORGANISATION DE LA METROLOGIE ORGANISATION DE LA CHAINE D ETALONNAGE Organes internationaux : - Le BIPM est l'organe suprême de gestion des étalons ; à ce titre, tous les dispositifs physiques, humains et matériels de toutes spécialités de la plus haute définition métrologique y sont disponibles - Des organes consultatifs comme la Conférence Générale des Poids et Mesures (CGPM) et le Comité Consultatif (CC) sont membres du BIPM.

13 ORGANISATION DE LA METROLOGIE ORGANISATION DE LA CHAINE D ETALONNAGE Organes nationaux : - Ils comprennent les laboratoires primaires nationaux et les centres d'étalonnage nationaux agréés, disposant des étalons primaires nationaux et des étalons de transfert. - Cas du BNM en France et de l ASN (ex ISN) au Sénégal. é

14 OPERATIONS DE METROLOGIE ET DE MAINTENANCE Confirmation métrologique : Ensemble des opérations nécessaires pour assurer qu un équipement répond aux exigences correspondant à l utilisation prévue (démontrée é et documentée) L'étalonnage La vérification La calibration Le réglage.

15 OPERATIONS DE METROLOGIE ET DE MAINTENANCE Planification et organisation de la maintenance Différents types de maintenance - Maintenance préventive Ensemble des actions réalisées en l'absence de panne ou de dégradation significative de l'équipement toujours en fonction (action de maintenance systématique ou programmée par le constructeur ou l utilisateur) - Maintenance curative Ensemble des actions en cas de panne ou de défauts notables dans le but de rétablir la conformité de l appareil.

16 OPERATIONS DE METROLOGIE ET DE MAINTENANCE Planification et organisation de la maintenance Planification de la maintenance Identification du parc des équipements Inventaire (classification des équipements / catégorie, âge, degré de fonctionnalité, etc.) Etablissement de fiche de vie et d'entretien Etablissement des fiches de suivi / appareil.

17 OPERATIONS DE METROLOGIE ET DE MAINTENANCE Planification et organisation de la maintenance Programme de maintenance Consiste à suivre le calendrier et les règles édictées par une organisation interne et externe Organisation de la maintenance La pratique de la maintenance est hiérarchisée selon 5 niveaux.

18 OPERATIONS DE METROLOGIE ET DE MAINTENANCE Niveaux de maintenance : Niveau 1 : réglages simples prévus par le constructeur au moyen d'éléments accessibles sans démontage ou ouverture de l'appareil Exemple : changement de rouleau de papier, ajustement du plateau d'une balance, etc. Niveau 2 : dépannages/échanges standardisés des éléments prévus à cet effet (opérations mineures de maintenance préventive, telles que le graissage et le contrôle de bon fonctionnement).

19 OPERATIONS DE METROLOGIE ET DE MAINTENANCE Planification et organisation de la maintenance Niveau 3 : identification des pannes, réparations / remplacement de composants ou éléments non fonctionnels (opérations mécaniques mineures, et des opérations de maintenance préventive) Niveau 4 : tous travaux importants de maintenance corrective ou préventive à l'exception de la rénovation et de la reconstruction Il porte également sur le réglage des appareils de mesure utilisés pour la maintenance et la vérification des étalons des organismes spécialisés.

20 OPERATIONS DE METROLOGIE ET DE MAINTENANCE Planification et organisation de la maintenance Niveau 5 : Il s'agit ici de rénovation, reconstruction ou exécution des réparations importantes confiées à un atelier ou une unité extérieure Ces niveaux de maintenance sont effectués par différentes catégories d'organisations selon les équipements et la qualification des services prestataires. t

21 OPERATIONS DE METROLOGIE ET DE MAINTENANCE Planification et organisation de la maintenance La maintenance des équipements est gérée de plusieurs façons : Soit par l'utilisateur (niveau 1 ou 2 suivant des procédures du fournisseur ou du fabricant) Soit par les services après vente (SAV) ou des services de maintenance externes (pannes de niveau 3,4 et 5).

22 ORGANISATION DE LA FONCTION METROLOGIQUE AU LABORATOIRE DE BIOLOGIE La fonction métrologie : Doit être définie par l'organisme qui garantit la disponibilité des ressources nécessaires. Peut être assurée par un service particulier ou repartie sur l'ensemble de l'organisme Fonction officiellement confiée à un responsable qui a pour attributions ti : l'établissement, t la documentation, ti l'entretien et l'amélioration continue du système de management de la mesure.

23 ORGANISATION DE LA FONCTION METROLOGIQUE AU LABORATOIRE DE BIOLOGIE La fonction métrologie : La surveillance et le suivi du bon déroulement des processus de la mesure dans toutes ses étapes, et de l'optimisation du processus de mesure La prise en compte des systèmes de sécurisation de la mesure le savoir-faire et de la compétence technique de l utilisateur utilisateur.

24 ORGANISATION DE LA FONCTION METROLOGIQUE AU LABORATOIRE DE BIOLOGIE Gestion métrologique au laboratoire de biologie Analyse des besoins du laboratoire - Inventaire des équipements existants (fait l'état de l'équipement disponible de même que son état de fonctionnement) t) - Evaluation des ressources humaines (effectif et la qualification du personnel, la capacité, le rendement, le niveau scientifique et de culture générale des personnes) - Evaluation des conditions environnementales (température, humidité, vibrations, réseau électrique, etc.).

25 ORGANISATION DE LA FONCTION METROLOGIQUE AU LABORATOIRE DE BIOLOGIE Gestion métrologique gq au laboratoire de biologie Analyse des besoins du laboratoire - La température d un laboratoire doit normalement varier de 18 à 25 C - Une augmentation de température peut modifier, élargir les incertitudes de mesure et altérer des équipements thermosensibles - L'hygrométrie si elle influe très peu sur les mesures, est au contraire néfaste pour les instruments.

26 ORGANISATION DE LA FONCTION METROLOGIQUE AU LABORATOIRE O DE BIOLOGIE OG Gestion métrologique au laboratoire de biologie Analyse des besoins du laboratoire - Un réseau électrique défectueux, responsable de coupures intempestives est dommageable pour la sécurité des appareils et utilisateurs - L'incidence des rayons solaires sur les appareils élève la température interne de ceux-ci influençant les résultats t - Les poussières endommagent les appareils à dominance électronique - L'état de qualité des locaux des laboratoires, les supports sur lesquels l sont posés les instruments t sont des paramètres d'influence en mesurage.

27 ORGANISATION DE LA FONCTION METROLOGIQUE AU LABORATOIRE DE BIOLOGIE Gestion métrologique au laboratoire de biologie Analyse des besoins du laboratoire La gestion des documents et la formation - Une bonne pratique métrologique ne peut se faire sans une documentation, une bibliothèque et un personnel bien formé - Biologistes, techniciens, ingénieurs, biomédicaux et Biologistes, techniciens, ingénieurs, biomédicaux et autres personnels de laboratoires doivent acquérir des formations pour une bonne pratique métrologique.

28 ORGANISATION DE LA FONCTION METROLOGIQUE AU LABORATOIRE DE BIOLOGIE Gestion métrologique au laboratoire de biologie Analyse des besoins du laboratoire La manutention des équipements - Le transport, le stockage et la conservation des équipements doivent être corrects - L'emballage des appareils doit être adapté à la nature de l instrument - Le stockage et la conservation peuvent altérer, détériorer et mettre en cause l'intégrité de l'instrument.

29 ORGANISATION DE LA FONCTION METROLOGIQUE AU LABORATOIRE DE BIOLOGIE Gestion G métrologique au laboratoire de biologie i Analyse des besoins du laboratoire Le raccordement du laboratoire : La pratique d une métrologie crédible ne peut se faire sans raccordement des étalons, des matériaux de références et des étalonnages à des services agréés.

30 ORGANISATION DE LA FONCTION METROLOGIQUE AU LABORATOIRE DE BIOLOGIE Gestion métrologique gq au laboratoire de biologie Le suivi : Englobe plusieurs aspects : maintenance, entretien et dossiers de vie de l'appareil (fiche de vie, fiche signalétique, fiche de contrôle ).

31 ORGANISATION DE LA FONCTION METROLOGIQUE AU LABORATOIRE DE BIOLOGIE Mise en œuvre pratique : Les étapes : Acquisition d équipements (définition des besoins, choix d un équipement, choix des fournisseurs,) Réception d un équipement (réception et mise en route, identification marquage - notification, qualification du matériel, étalonnage initial, iti nettoyage et utilisation ) Suivi i i de l équipement (intervention ti de maintenance et étalonnage, gestions des interventions : état de contrôle des équipements, durée de validité des équipements).

32 ORGANISATION DE LA FONCTION METROLOGIQUE AU LABORATOIRE DE BIOLOGIE Mise en œuvre pratique : Les étapes : Inventaire de l ensemble des équipements Définition et gestion des différents étalons de référence et de travail (rattachement aux étalons nationaux) Etalonnage des équipements (procédure spécifique pour chaque appareil, étalonnage initial, étalonnage périodique : contrôle statistique).

33 ORGANISATION DE LA FONCTION METROLOGIQUE AU LABORATOIRE DE BIOLOGIE Mise en œuvre pratique : Les étapes : Validations des mesures (normes et tolérances) Traitement des non conformités après re-étalonnage (maîtrise des enregistrements) Actions correctives et préventives Auto-inspections, Audits externes.

34 CONCLUSION La maintenance : Ensemble des moyens d entretien et de leur mise en œuvre qui confirme l état de fonctionnement d un matériel technique afin d obtenir des résultats fiables donc de qualité, tout en assurant la sécurité des utilisateurs et bénéficiaires. Elle est sous la responsabilité de la personne qui maîtrise l utilisation de ce matériel technique et par conséquent les conditions de bonnes pratiques de laboratoire.

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification OBSERVATOIRE DES INDUSTRIES CHIMIQUES Désignation du métier ou des composantes

Plus en détail

Les types et niveaux de maintenance

Les types et niveaux de maintenance Les types et niveaux de maintenance Les types de maintenance La maintenance des équipements constitue une contrainte réglementaire pour les entreprises possédant des matériels sur lesquels travaillent

Plus en détail

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production Garantir un haut niveau de production 1 - Ingénieur industrialisation 2 - Ingénieur maintenance 3 - Ingénieur méthodes 4 - Ingénieur production 5 - Ingénieur qualité projet 6 - Ingénieur résident qualité

Plus en détail

Objectifs du module : Connaître le fonctionnement d une balance. pesage Pouvoir entretenir une balance

Objectifs du module : Connaître le fonctionnement d une balance. pesage Pouvoir entretenir une balance UTILISATION MAINTENANCE ET VERIFICATION DES BALANCES Objectifs du module : Connaître le fonctionnement d une balance Savoir appliquer les Bonnes Pratiques de pesage Pouvoir entretenir une balance Etre

Plus en détail

Référentiel professionnel CQPI Technicien de Maintenance Industrielle

Référentiel professionnel CQPI Technicien de Maintenance Industrielle Référentiel professionnel CQPI Technicien de Maintenance Industrielle Dans le respect des procédures, des règles d hygiène et de sécurité, afin de satisfaire les clients ou fournisseurs internes/externes

Plus en détail

Réforme de la biologie : Impacts sur l informatique des laboratoires de biologie médicale

Réforme de la biologie : Impacts sur l informatique des laboratoires de biologie médicale Réforme de la biologie : Impacts sur l informatique des laboratoires de biologie médicale Alain Coeur, Consultant Alain Cœur Conseil PLAN Evolution de la structure des laboratoires de biologie médicale

Plus en détail

Introduction à la maintenance

Introduction à la maintenance 1/- Introduction : Le maintien des équipements de production est un enjeu clé pour la productivité des usines aussi bien que pour la qualité des produits. C est un défi industriel impliquant la remise

Plus en détail

REF01 Référentiel de labellisation des laboratoires de recherche_v3

REF01 Référentiel de labellisation des laboratoires de recherche_v3 Introduction Le présent référentiel de labellisation est destiné aux laboratoires qui souhaitent mettre en place un dispositif de maîtrise de la qualité des mesures. La norme ISO 9001 contient essentiellement

Plus en détail

Appareils de mesure Réseaux & Télécoms

Appareils de mesure Réseaux & Télécoms MÉTROLOGIE ET RÉPARATION Appareils de mesure Réseaux & Télécoms ASSISTANCE VÉRIFICATION MAINTENANCE ÉTALONNAGE Développons aujourd hui les réseaux de demain EXPERTISE RÉSEAUX & TÉLÉCOMS A travers une veille

Plus en détail

PROCEDURE MAINTENANCE - METROLOGIE

PROCEDURE MAINTENANCE - METROLOGIE Page 1 sur 7 1. LISTE DE DIFFUSION Fichier informatique d aide en ligne 2. OBJET ET DOMAINE D APPLICATION DE LA La présente procédure a pour objet de déterminer l ensemble des activités et des moyens destinés

Plus en détail

CQP Technicien(ne) de maintenance industrielle des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Technicien(ne) de maintenance industrielle des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Technicien(ne) de maintenance industrielle des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien

Plus en détail

La traçabilité Une démarche qualité au service de la chimie Autrans 12 au 15 octobre 2010

La traçabilité Une démarche qualité au service de la chimie Autrans 12 au 15 octobre 2010 La traçabilité Une démarche qualité au service de la chimie Autrans 12 au 15 octobre 2010 Le Service Central d Analyse DIRECTION Processus Responsabilité de la Direction COMPTABILITE MANAGEMENT DE LA QUALITE

Plus en détail

LA GESTION DES INTERVENTIONS

LA GESTION DES INTERVENTIONS I INTRODUCTION : Une intervention est effectuée à la suite d un évènement prévu ou non. Les conséquences sur la production, la maintenance, l organisation, la sécurité, etc, seront donc différentes. II

Plus en détail

LE PROCESSUS QUALITE DANS UN LABORATOIRE DR TIDIANE SIBY BIO CR

LE PROCESSUS QUALITE DANS UN LABORATOIRE DR TIDIANE SIBY BIO CR LE PROCESSUS QUALITE DANS UN LABORATOIRE DR TIDIANE SIBY 1 LES SPECIFICITES DES LABORATOIRES DE BIOLOGIE MEDICALE ISO 15189 ACCREDITATION CERTIFICATION ACCREDITATION AGREMENT RECONNAISSANCE DE LA CONFORMITE

Plus en détail

Organisation et gestion de la métrologie dans un laboratoire de biologie médicale

Organisation et gestion de la métrologie dans un laboratoire de biologie médicale Organisation et gestion de la métrologie dans un laboratoire de biologie médicale Pôle de Biologie Médicale et Pathologie du groupe hospitalier «Hôpitaux Universitaires Est Parisien» Nelly DA SILVA Sophie

Plus en détail

Commençons par une DEVINETTE

Commençons par une DEVINETTE Commençons par une DEVINETTE On me trouve parfois à la maison et toujours à l hôpital. À l hôpital, que vous veniez pour une simple consultation ou une hospitalisation vous serez assuré de me rencontrer

Plus en détail

ECOLE CONDUITE DE PROJET Présenter un dossier compétitif auprès d une agence

ECOLE CONDUITE DE PROJET Présenter un dossier compétitif auprès d une agence ECOLE CONDUITE DE PROJET Présenter un dossier compétitif auprès d une agence Paris, le 10-03-2010 Le Plan Qualité et le montage de projet Corinne JUFFROY Ecole Conduite de Projet - Paris - 10 mars 2010

Plus en détail

Maintenance Industrielle

Maintenance Industrielle Maintenance Industrielle et Gestion des Risques Industriels Maintenance Industrielle Chapitre 2: Organisation de la fonction maintenance Dr. N.LABJAR Année universitaire 2013-2014 Processus de Production

Plus en détail

DEFINITIONS NORMES. BFN Conseils. EN 13306

DEFINITIONS NORMES. BFN Conseils. EN 13306 BFN Conseils. (Total Production Management) DEFINITIONS NORMES EN 13306 Management de la maintenance (2.2) Toutes les activités des instances de direction qui déterminent les objectifs, la stratégie et

Plus en détail

FICHE PRATIQUE. Comparaison entre les exigences des normes ISO 9001, 14001 et OHSAS 18001

FICHE PRATIQUE. Comparaison entre les exigences des normes ISO 9001, 14001 et OHSAS 18001 SARL Capital de 24 000 Siret 350 521 316 00025 NAF 741G créée en 1989 1bis rue Marcel PAUL - 91742 MASSY Cedex Adresse postale : 6 rue SORET 91600 Savigny sur Orge Tél : 33 (0)1 69 44 20 33 Fax : 33 (0)826

Plus en détail

Acquisition. d une centrale de surveillance des températures CAHIER DES CHARGES. Maître de l'ouvrage :

Acquisition. d une centrale de surveillance des températures CAHIER DES CHARGES. Maître de l'ouvrage : Acquisition d une centrale de surveillance des températures CAHIER DES CHARGES Maître de l'ouvrage : INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE Etablissement public à caractère Scientifique et Technologique

Plus en détail

Maintenance Industrielle

Maintenance Industrielle Maintenance Industrielle et Gestion des Risques Industriels Maintenance Industrielle Chapitre 0: Généralités et définitions Année universitaire 2013-2014 Introduction Une installation de production Moyens

Plus en détail

POLITIQUE ET LIGNES DIRECTRICES EN MATIERE DE TRACABILITE DES RESULTATS DE MESURE

POLITIQUE ET LIGNES DIRECTRICES EN MATIERE DE TRACABILITE DES RESULTATS DE MESURE BELAC 2-003 Rev 1-2014 POLITIQUE ET LIGNES DIRECTRICES EN MATIERE DE TRACABILITE DES RESULTATS DE MESURE Les versions des documents du système de management de BELAC telles que disponibles sur le site

Plus en détail

Etudes / Développement / Application. Développer notre vision d avance

Etudes / Développement / Application. Développer notre vision d avance Développer notre vision d avance 1 - Ingénieur application système de freinage ESP 2 - Ingénieur développement système contrôle moteur 3 - Ingénieur essai moteur 4 - Ingénieur développement logiciel 5

Plus en détail

Performance en Ligne. Le logiciel de gestion de la performance. www.accordance.fr _. ACCORDANCE Consulting

Performance en Ligne. Le logiciel de gestion de la performance. www.accordance.fr _. ACCORDANCE Consulting Performance en Ligne Le logiciel de gestion de la performance ACCORDANCE Consulting _ www.accordance.fr _ AMÉLIORER LA PERFORMANCE GLOBALE DE VOTRE ENTREPRISE AVEC ACCORDANCE SOLUTIONS Ø Aperçu La société

Plus en détail

Les différents types de contrats

Les différents types de contrats Les différents types de contrats Réseau régional Performance des bâtiments publics MAINTENANCE ET EXPLOITATION DU BATIMENT Alain T kint de Roodenbeke Direction territor iale Est PCI «Gestion du Patrimoine

Plus en détail

Sommaire des documents de la base documentaire 15189 v2012 01/11/2013

Sommaire des documents de la base documentaire 15189 v2012 01/11/2013 La base documentaire a été complètement révisée pour être en conformité avec cette version 2012 de l ISO 15189. La cartographie des différents processus du LBM a également été modifiée (suppression du

Plus en détail

FICHE DE POSTE 1 TITULAIRE DU POSTE

FICHE DE POSTE 1 TITULAIRE DU POSTE FICHE DE POSTE 1 N de poste : 2862 Intitulé du poste : Ingénieur en techniques expérimentales Métrologue Catégorie : A Corps : Ingénieur d études IGERF Quotité : 80% ETABLISSEMENT : Université de Lorraine

Plus en détail

Annexe n 6 des Conditions particulières d'achat EQUIPEMENTS

Annexe n 6 des Conditions particulières d'achat EQUIPEMENTS EQUIPEMENT MESURE AUTOMATE MAINTENANCE Annexe n 6 des Conditions particulières d'achat EQUIPEMENTS Nom Fonction Date et Signature Référent Métrologie Maintenance Examens Rédaction Gilles LE MAILLOT de

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle Livret de suivi du parcours de développement des compétences Ce livret est obligatoire pour les contrats de professionnalisation conclus dans une

Plus en détail

FICHE D IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE

FICHE D IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2001 01 89 0195 (Cette fiche annule et remplace, à compter du 9 janvier 2007, la précédente fiche d identité) FICHE D IDENTITÉ

Plus en détail

Projets normatifs en cours en France, en Europe et à l international Plan Qu est que la normalisation? Quelles sont les «sources» du programme de normalisation dans le domaine de la chaîne du froid des

Plus en détail

Référentiel Qualité INRA ALIMENTATION AGRICULTURE ENVIRONNEMENT

Référentiel Qualité INRA ALIMENTATION AGRICULTURE ENVIRONNEMENT Référentiel Qualité INRA ALIMENTATION AGRICULTURE ENVIRONNEMENT Sommaire 1 Domaine d application... 1 1.1 Généralités... 1 1.2 Périmètre d application... 1 2 Management de la Qualité et responsabilité

Plus en détail

Contrôle de Qualité en Biologie Médicale. Formation. Pr Niama Diop Sall Niama.sall@ucad.edu.sn

Contrôle de Qualité en Biologie Médicale. Formation. Pr Niama Diop Sall Niama.sall@ucad.edu.sn Contrôle de Qualité en Biologie Médicale Formation Qualité et Biosécurité Pr Niama Diop Sall Niama.sall@ucad.edu.sn Projet RESAOLAB Thiès, Août 2012 Eviter la Camisole de Force Essayer d être un Praticien

Plus en détail

Journées Techniques 2013 Métrologie Casablanca - MAROC - du 22 au 24 avril 2013

Journées Techniques 2013 Métrologie Casablanca - MAROC - du 22 au 24 avril 2013 PROGRAMME GENERAL SESSION : «Incertitudes de mesure - Applications pratiques» : Georges BONNIER Date : Lundi 22 Avril SESSION : «Statistiques pour la mesure : cartes de contrôles, comparaisons interlaboratoires»

Plus en détail

C.1. COMMUNIQUER-S INFORMER. Conditions de réalisation

C.1. COMMUNIQUER-S INFORMER. Conditions de réalisation C.1. COMMUNIQUER- INFORMER avoir faire C.1.1. : Communiquer avec le client Écouter le client Questionner le client sur le dysfonctionnement constaté et les conditions d utilisation du véhicule, du sous-ensemble

Plus en détail

Qualité Logiciel. Sommaire d un Plan Qualité type. 05/09/2007 T. Fricheteau - Plan Qualité type - V1.0

Qualité Logiciel. Sommaire d un Plan Qualité type. 05/09/2007 T. Fricheteau - Plan Qualité type - V1.0 Qualité Logiciel Sommaire d un Plan Qualité type 1.But, domaine d application et responsabilités 1.1.Objet 1.2.Présentation succincte du projet 1.3.Fournitures concernées par le Plan Qualité 1.3.1.Matériels

Plus en détail

Introduction à l ISO/IEC 17025:2005

Introduction à l ISO/IEC 17025:2005 Introduction à l ISO/IEC 17025:2005 Relation avec d autres normes de Management de la Qualité Formation Assurance Qualité LNCM, Rabat 27-29 Novembre 2007 Marta Miquel, EDQM-CoE 1 Histoire de l ISO/IEC

Plus en détail

Qualité en Recherche. A. Rivet

Qualité en Recherche. A. Rivet Qualité en Recherche A. Rivet ANGD Reciprocs, 6/07/2009 Qualité en recherche Introduction Les normes de management La norme ISO 9001 Le système d organisation du Cermav Conclusion Qualité en recherche

Plus en détail

Performance En Ligne. Le logiciel de gestion de la performance

Performance En Ligne. Le logiciel de gestion de la performance Performance En Ligne Le logiciel de gestion de la performance Accordance Consulting 2015 AMÉLIORER LA PERFORMANCE GLOBALE DE VOTRE ENTREPRISE AVEC ACCORDANCE SOLUTIONS Accordance Consulting 2015-2 Aperçu

Plus en détail

Guide de conduite de petits projets. Méthode extraite du management de projet E.E.M. en 10 étapes

Guide de conduite de petits projets. Méthode extraite du management de projet E.E.M. en 10 étapes Guide de conduite de petits projets Méthode extraite du management de projet E.E.M. en 10 étapes Christian Coudre Janvier 2007 Étape 0 : Préparation du projet Étape 1 : Collecte des informations Étape

Plus en détail

Mise en œuvre de l accréditation dans un laboratoire de biologie médicale public

Mise en œuvre de l accréditation dans un laboratoire de biologie médicale public Mise en œuvre de l accréditation dans un laboratoire de biologie médicale public Dr S. Marion - Biologiste V. Mansuy - Cadre F. Loiseau - Technicienne D. Prudent - Technicien Laboratoire d Hématologie

Plus en détail

ORGANISER CP3 : Organiser et optimiser les activités de maintenance

ORGANISER CP3 : Organiser et optimiser les activités de maintenance CP3.1 : Définir et/ou optimiser la stratégie de La liste des biens Déterminer les indicateurs de Les indicateurs sont correctement disponibilité des biens déterminés La politique de Les données de production

Plus en détail

VALIDATION DE METHODES QUALITATIVES EN CONTINU

VALIDATION DE METHODES QUALITATIVES EN CONTINU VALIDATION DE METHODES QUALITATIVES EN CONTINU IX E JOURNÉES PROFESSIONNELLES DE L AFTLM PARIS Informations pré requises Type de flexibilité Méthodes «fournisseurs» (portée flexible standard A), dites

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES 1. LE MÉTIER 1.1. LA CIBLE PROFESSIONNELLE Le bachelier professionnel en maintenance des véhicules exerce son activité de service dans tous les secteurs de la

Plus en détail

ISO 9001:2008 Contenu et modalités de transition. Décembre 2008

ISO 9001:2008 Contenu et modalités de transition. Décembre 2008 ISO 9001:2008 Contenu et modalités de transition Décembre 2008 ISO 9001:2008 Modalités de transition Extrait du communiqué joint de IAF et ISO sur la mise en œuvre de la certification accréditée selon

Plus en détail

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010 Livre Blanc Optimiser la gestion et le pilotage des opérations Août 2010 Un livre blanc édité par : NQI - Network Quality Intelligence Tél. : +33 4 92 96 24 90 E-mail : info@nqicorp.com Web : http://www.nqicorp.com

Plus en détail

ISO 9001:2000. CHAPITRE par CHAPITRE

ISO 9001:2000. CHAPITRE par CHAPITRE ISO 9001:2000 PARTIE 2-3 CHAPITRE par CHAPITRE 9001:2000, domaine Satisfaction du client par la prévention des N.C. (ISO 9001:1994) Appliquer efficacement le système pour répondre aux besoins du client

Plus en détail

Fiche métier Responsable de la préparation des produits

Fiche métier Responsable de la préparation des produits Fiche métier Responsable de la préparation Il peut aussi s appeler > Chef/responsable de station de conditionnement. > Chef d entrepôt. Caractéristiques du métier > Le/la responsable de la préparation

Plus en détail

Chapitre I. Approche de la maintenance industrielle

Chapitre I. Approche de la maintenance industrielle Chapitre I Approche de la maintenance industrielle 1 Introduction à la maintenance industrielle 1.1 Définition de la maintenance La maintenance est l'ensemble de toutes les actions techniques, administratives

Plus en détail

B.T.S. MAINTENANCE DES SYSTЀMES Systèmes de production

B.T.S. MAINTENANCE DES SYSTЀMES Systèmes de production Toutes les actions sont à réaliser obligatoirement B.T.S. MAINTENANCE DES SYSTЀMES Systèmes de production du candidat Etablissement de formation / Ville Académie Épreuve E5 : Activités de maintenance Sous-épreuve

Plus en détail

Le management environnemental

Le management environnemental Le management environnemental L application de la norme Iso14001 USTV Cambrai, année 2008-09 Management environnemental Iso 14001 n 1 Le management environnemental La norme Iso 14001 Ce qu elle est / n

Plus en détail

Sommaire II. III. IV. VI.

Sommaire II. III. IV. VI. 1 Sommaire I. II. III. IV. V. VI. Généralités Paramètres métrologiques Etalonnage et vérification Exploitation des résultats ATOL-GPI et la 21 CFR part 11 Les technologies utilisées 2 I. Généralités 1.

Plus en détail

L approche processus c est quoi?

L approche processus c est quoi? L approche processus c est quoi? D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Introduction Termes et définitions

Plus en détail

Rapport d audit. Processus Type N Libellé Norme

Rapport d audit. Processus Type N Libellé Norme Rapport d audit Date de l audit : lundi 2 décembre 2013 concerné(s) : Direction ; réalisation et maintenir les sous processus traiter les confirmations métrologiques. Référentiel(s) : ISO 9001 : 2008 Objectif

Plus en détail

Organisation pratique de la partie professionnelle de la deuxième année

Organisation pratique de la partie professionnelle de la deuxième année Organisation pratique de la partie professionnelle de la deuxième année Rappel sur le stage professionnel... Il se déroule en deux temps et recouvre deux réalités différentes : le stage ouvrier en juin

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Electricien maintenancier process 1 OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Electricien maintenancier process 1 OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : B Dernière modification : 10/04/2008 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Electricien maintenancier process 1 I OBJECTIF

Plus en détail

FICHE FONCTION RESPONSABLE SERVICE ENTRETIEN ET TRAVAUX NEUFS

FICHE FONCTION RESPONSABLE SERVICE ENTRETIEN ET TRAVAUX NEUFS POUR CANDIDATER : Mariane.Colmant@dupont.com ETAT SIGNALETIQUE SERVICE : MAINTENANCE SITE : SASSENAGE (38) Intitulé du poste : Responsable Service Entretien et Travaux Neufs Cette fiche fonction sera révisée

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES ANNEXE I a RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES - 7 - LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE. 1. LE MÉTIER Secteur d activités et entreprise. Le BTS Maintenance Industrielle donne accès au métier de technicien

Plus en détail

Bienvenue au Forum des entreprises certifiées TÜV Cert au Maroc

Bienvenue au Forum des entreprises certifiées TÜV Cert au Maroc Bienvenue au Forum des entreprises certifiées TÜV Cert au Maroc La version 2008 de la norme ISO/DIS 9001 (Draft International Standard) Plan Plan d élaboration de l ISO9001:2008 Objectifs Présentation

Plus en détail

PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté»

PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté» PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté» Ce référentiel s adresse à toutes les actions de formation pouvant être dispensées dans

Plus en détail

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012 Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020 De la version 2005 à la version 2012 Plan de la présentation L intervention sera structurée suivant les 8 chapitres de la norme. Publiée le 1 er mars 2012, homologuée

Plus en détail

PROCEDURE DE MAINTENANCE PREVENTIVE ET/OU DE CONTROLE DES EQUIPEMENTS BIOMEDICAUX DE/EQUI/PT/004/C/1 Version 1 Page : 1/8

PROCEDURE DE MAINTENANCE PREVENTIVE ET/OU DE CONTROLE DES EQUIPEMENTS BIOMEDICAUX DE/EQUI/PT/004/C/1 Version 1 Page : 1/8 DE/EQUI/PT/004/C/1 Version 1 Page : 1/8 Direction des Equipements Date d'application ELABORATION DES DOCUMENTS Rédaction Validation Approbation Prénom/Nom Hanane CHTIHA Benyounes BELHANINI Mme CARPENTIER

Plus en détail

Tremplins de la Qualité. Tome 2

Tremplins de la Qualité. Tome 2 Tome 2 CET OUVRAGE EST UN GUIDE D INTERPRETATION DE LA NORME NF EN ISO 9001 VERSION 2000 AVANTPROPOS Ce guide d aide à la rédaction du Manuel de Management de la Qualité a été rédigé par la Fédération

Plus en détail

1/ Le patrimoine de l Entreprise :

1/ Le patrimoine de l Entreprise : Le directeur du service maintenance assume plusieurs responsabilités à savoir : - Une responsabilité technique du patrimoine qui lui est confié. A ce titre, il a : - Une connaissance approfondie des équipements

Plus en détail

Management Intégré Qualité Maîtrise des Flux logistiques

Management Intégré Qualité Maîtrise des Flux logistiques Master professionnel d IUP Spécialité Secteurs de Santé : Management qualité, risques et sécurité Management Intégré Qualité Maîtrise des Flux logistiques OBJECTIFS Ce master professionnalisant forme des

Plus en détail

B.T.S. MAINTENANCE DES SYSTЀMES Systèmes éoliens

B.T.S. MAINTENANCE DES SYSTЀMES Systèmes éoliens Systèmes éoliens du candidat Établissement de formation / Ville Académie Épreuve E5 : Activités de maintenance Sous-épreuve E51 : Maintenance corrective d un bien Durée : 6 heures Coefficient 2 E51c Support

Plus en détail

PRODUCTION. Pilote de ligne. Conducteur de machine. Opérateur de production. de production. de production. Chef d équipe

PRODUCTION. Pilote de ligne. Conducteur de machine. Opérateur de production. de production. de production. Chef d équipe PRODUCTION Opérateur de production Chef d équipe de production Spécialiste planning de production Conducteur de machine de production Responsable d atelier de fabrication Responsable de production Pilote

Plus en détail

D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002)

D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) L'approche processus D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Diaporama : Marie-Hélène Gentil (Maître de Conférences,

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle Préparation de l évaluation des compétences par le candidat Vous souhaitez obtenir le Certificat de Qualification Professionnelle Inter-branches

Plus en détail

Les certifications QMF : 4452-4453 Qualibat Métallerie Feu

Les certifications QMF : 4452-4453 Qualibat Métallerie Feu Les certifications QMF : 4452-4453 Qualibat Métallerie Feu Daniel JACQUEMOT Le 09 décembre 2013 La définition de la 4453 445 METALLERIE RESISTANT AU FEU 4453 Fabrication et mise en œuvre d'ouvrages de

Plus en détail

Expert ou chef de projet en contrôle-commande

Expert ou chef de projet en contrôle-commande Expert ou chef de projet en contrôle-commande C1C25 Electronique, électrotechnique ou contrôle-commande - IR Spécialités L expert ou chef de projet en contrôle-commande peut être amené à se spécialiser

Plus en détail

FICHE METIER. «Technicien de maintenance vidéo» Technicien de maintenance audiovisuel APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Technicien de maintenance vidéo» Technicien de maintenance audiovisuel APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Technicien de maintenance vidéo Version 1 «Technicien de maintenance vidéo» APPELLATION(S) DU METIER Technicien de maintenance audiovisuel DEFINITION DU METIER Le technicien de maintenance est en charge

Plus en détail

SERVICES RELATIFS A L EXPLOITATION DE RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS (Terrestres et satellitaires)

SERVICES RELATIFS A L EXPLOITATION DE RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS (Terrestres et satellitaires) PROBLEMATIQUE - L APPROCHE JADE Telecom L exploitation de réseaux de télécommunications implique pour les entreprises la prise en compte de différents points importants : La mise en place de personnel

Plus en détail

En quoi consiste la gestion des dossiers et de l information (GDI)?

En quoi consiste la gestion des dossiers et de l information (GDI)? OBJET Les dossiers et l information sont d importants biens stratégiques pour une organisation et, comme c est le cas d autres éléments organisationnels (ressources humaines, capital et technologie), ils

Plus en détail

SPLIT 4 : Formation Superviseurs. Richard D AGATA Cirad-Dg/dsi Daniel BABRE Cirad-Persyst

SPLIT 4 : Formation Superviseurs. Richard D AGATA Cirad-Dg/dsi Daniel BABRE Cirad-Persyst SPLIT 4 : Formation Superviseurs Gilles CALCHERA Cirad-Persyst Richard D AGATA Cirad-Dg/dsi Daniel BABRE Cirad-Persyst Formation Superviseurs 18 et 19 novembre 2008 Sommaire MARDI matin : Rappel du contexte

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : Catégorie : A Dernière modification : 12/03/2009 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Equipier(ère) autonome de production industrielle

Plus en détail

Les référentiels et les formations de la fonction Maintenance

Les référentiels et les formations de la fonction Maintenance Les référentiels et les formations de la fonction Assurer le bon fonctionnement grâce à une préventive et curative performante en : - organisant les services techniques en conséquence, - encadrant l'entretien

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L OFFRE DE FORMATION CONTINUE DE SUPÉLEC

PRÉSENTATION DE L OFFRE DE FORMATION CONTINUE DE SUPÉLEC PRÉSENTATION DE L OFFRE DE FORMATION CONTINUE DE SUPÉLEC 29 juin 2009 UNE TRIPLE MISSION Formation Initiale Recherche Formation Continue 29 juin 2009 2 LA RICHESSE DU RÉSEAU Forte tradition de partenariats

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien avec

Plus en détail

Journée IHF Agen Le mardi 29 septembre 2015. Schneider Electric

Journée IHF Agen Le mardi 29 septembre 2015. Schneider Electric Journée IHF Agen Le mardi 29 septembre 2015 Schneider Electric Les marques historiques de Schneider Electric : Merlin Gerin, Distrelec, Telemecanique, France Transfo Les marques historiques de la branche

Plus en détail

L application doit être validée et l infrastructure informatique doit être qualifiée.

L application doit être validée et l infrastructure informatique doit être qualifiée. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 Annexe 11: Systèmes informatisés

Plus en détail

DUT Qualité Logistique Industrielle et Organisation Plan formation Semestres 1 et 2

DUT Qualité Logistique Industrielle et Organisation Plan formation Semestres 1 et 2 DUT Qualité Logistique Industrielle et Organisation Plan formation Semestres 1 et 2 A. ENSEIGNEMENTS DE SPECIALITE I. Entreprise (Modules 114 115 116) I.1. Approche économique (M114) a) Entreprise et production

Plus en détail

Formulaire du dépôt de plan de cours

Formulaire du dépôt de plan de cours Formulaire du dépôt de plan de cours H 2013 H 2014 PROGRAMME : Technologie de l électronique industrielle TITRE : Gestion de projets CODE : 243-374-RA PONDÉRATION : 1-2-1 DISCIPLINE : Génie électrique

Plus en détail

ANNEXE I c LEXIQUE. 62 Baccalauréat professionnel Maintenance des équipements industriels

ANNEXE I c LEXIQUE. 62 Baccalauréat professionnel Maintenance des équipements industriels ANNEXE I c LEXIQUE 62 Baccalauréat professionnel Maintenance des équipements industriels Amélioration : Ensemble des mesures techniques, administratives et de gestion, destinées à améliorer la sûreté de

Plus en détail

Gestion de parc et qualité de service

Gestion de parc et qualité de service Gestion de parc et qualité de service Journée Josy, 14 octobre 2008 A. Rivet Gestion de parc et qualité de service Gestion de parc Fonctions de base GT «Guide de bonnes pratiques» Référentiels et SI ITIL/ISO

Plus en détail

RÈGLEMENT 23-103 SUR LA NÉGOCIATION ÉLECTRONIQUE ET L ACCÈS ÉLECTRONIQUE DIRECT AUX MARCHÉS

RÈGLEMENT 23-103 SUR LA NÉGOCIATION ÉLECTRONIQUE ET L ACCÈS ÉLECTRONIQUE DIRECT AUX MARCHÉS Dernière modification en vigueur le 1 er mars 2014 Ce document a valeur officielle chapitre V-1.1, r. 7.1 RÈGLEMENT 23-103 SUR LA NÉGOCIATION ÉLECTRONIQUE ET L ACCÈS ÉLECTRONIQUE DIRECT AUX MARCHÉS A.M.

Plus en détail

LEXIQUE. 62 Baccalauréat professionnel Maintenance des équipements industriels

LEXIQUE. 62 Baccalauréat professionnel Maintenance des équipements industriels LEXIQUE Amélioration : ensemble des mesures techniques, administratives et de gestion destinées à améliorer la sûreté de fonctionnement d un bien sans changer sa fonction requise (FD X 60-000 : mai 2002).

Plus en détail

BAC PRO MSMA A.M.D.E.C. 1/5

BAC PRO MSMA A.M.D.E.C. 1/5 MSMA A.M.D.E.C. /5 C est un outil d analyse qui permet de construire la qualité des produits fabriqués ou des services rendus et favorise la maîtrise de la fiabilité en vue d abaisser le coût global. Elle

Plus en détail

M E C A N I Q U E D E P R E C I S I O N

M E C A N I Q U E D E P R E C I S I O N I S O 9 0 0 1 V E R S I O N 2 0 0 8 M E C A N I Q U E D E P R E C I S I O N Sommaire Approbation et diffusion du manuel qualité 4 Gestion des modifications du manuel qualité 5 Présentation de la SARL UNTEL

Plus en détail

éq studio srl Gestion des informations pour un choix- consommation raisonnée - GUIDE EXPLICATIVE

éq studio srl Gestion des informations pour un choix- consommation raisonnée - GUIDE EXPLICATIVE Résumé PREFACE 2 INTRODUCTION 2 1. BUT ET CHAMP D APPLICATION 2 2. REFERENCES DOCUMENTAIRES ET NORMES 3 3. TERMES ET DEFINITIONS 3 4. POLITIQUE POUR UNE CONSOMMATION RAISONNEE (PCC) 3 5. RESPONSABILITE

Plus en détail

Informations sur la NFS 61-933

Informations sur la NFS 61-933 Les évolutions apportées par la nouvelle norme NFS 61-933 relative à l exploitation et la maintenance des systèmes de sécurité incendie. Intervention Olivier BUFFET Ingénieur sécurité CHU ANGERS Sommaire

Plus en détail

La prestation sur mesure Les pôles

La prestation sur mesure Les pôles biomédical La prestation sur mesure Les pôles Le pôle gestion biomédicale Pôle gestion biomédicale Achat, maintenance, matériovigilance, qualité, formation des utilisateurs Des fonctions indispensables,

Plus en détail

NOMENCLATURE DES TITRES D EMPLOI, DES LIBELLÉS, DES TAUX ET DES ÉCHELLES DE SALAIRE DE L INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC

NOMENCLATURE DES TITRES D EMPLOI, DES LIBELLÉS, DES TAUX ET DES ÉCHELLES DE SALAIRE DE L INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC NOMENCLATURE DES TITRES D EMPLOI, DES LIBELLÉS, DES TAUX ET DES ÉCHELLES DE SALAIRE DE L INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC À PARTIR DU 1 ER AVRIL 2010 DISPOSITIONS GÉNÉRALES La présente nomenclature

Plus en détail

Les exigences de la norme ISO 9001:2008

Les exigences de la norme ISO 9001:2008 Les exigences de la norme ISO 9001:2008! Nouvelle version en 2015! 1 Exigences du client Satisfaction du client Le SMQ selon ISO 9001:2008 Obligations légales Collectivité Responsabilité de la direction

Plus en détail

Livret de suivi du candidat(outil B)

Livret de suivi du candidat(outil B) A chaque étape du parcours CQP, son outil : Branche de la Miroiterie, Transformation et Négoce du Verre CQP Animateur d équipe de 1 er niveau Livret de suivi du candidat(outil B) Document à remplir par

Plus en détail

S INFORMER SUR L UTILITE DU COMPTE-RENDU

S INFORMER SUR L UTILITE DU COMPTE-RENDU S INFORMER SUR L UTILITE DU COMPTE-RENDU Maintenance industrielle Niveau V CAFOC - GIP de l académie de Lyon - 39, rue Pierre Baizet - CP201-69336 Lyon cedex 09 04 72 19 80 21-04 78 47 27 11 - gipal-cafoc@ac-lyon.fr

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel Systèmes Electroniques Numériques. Annexe 1

Baccalauréat Professionnel Systèmes Electroniques Numériques. Annexe 1 Annexe 1 RÉFÉRENTIELS DU DIPLOME 4 Annexe 1a RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES 5 1. APPELLATION DU DIPLÔME BAC PROFESSIONNEL : Systèmes Electroniques Numériques (SEN) Alarme Sécurité Incendie Audiovisuel

Plus en détail

La démarche qualité appliquée aux CNR pathologies infectieuses. Nathalie Fonsale CHRU de Saint-Etienne

La démarche qualité appliquée aux CNR pathologies infectieuses. Nathalie Fonsale CHRU de Saint-Etienne La démarche qualité appliquée aux CNR pathologies infectieuses Nathalie Fonsale CHRU de Saint-Etienne Atout majeur : Votre expertise L évaluateur n évalue pas votre expertise Dossier de validation de méthode

Plus en détail

Ce que dit la norme 2009

Ce que dit la norme 2009 Mettre en œuvre un système d archivage électronique : les apports de la norme révisée Ce que dit la norme 2009 Formation APROGED 2009 1 Domaine d application de la norme Politique et pratiques d archivage

Plus en détail