Accueil des élèves atteints de troubles de la santé évoluant sur une longue période. Formation des directeurs nouvellement affectés

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Accueil des élèves atteints de troubles de la santé évoluant sur une longue période. Formation des directeurs nouvellement affectés"

Transcription

1 Accueil des élèves atteints de troubles de la santé évoluant sur une longue période Formation des directeurs nouvellement affectés Docteur Hélène LILETTE Médecin conseiller technique Cadre législatif Circulaire en vigueur : n du , interministérielle(principe de l admission à l école des enfants malades posé dès 1963) Objectifs : éviter l exclusion et l isolement développer des comportements solidaires au sein de la collectivité Population scolaire concernée : élèves présentant des troubles de la santé évoluant sur le long cours 1

2 Projet d Accueil Individualisé (PAI) Document écrit précisant : les modalités particulières de la vie quotidienne à l école de l enfant le rôle de chacun et la complémentarité des différentes interventions PAI établi à la demande de la famille (ou en accord et avec la participation de celle-ci) rédigé à partir des besoins thérapeutiques précisés par le médecin qui suit l enfant Aménagements de la vie quotidienne : aménagements pédagogiques Possibilité d aménagements : des modalités de certains cours (EPS, arts plastiques ) des récréations des sorties scolaires ou des classes transplantées de l emploi du temps (si nécessité de dispense de séquences pédagogiques pour difficultés de santé, activités de substitution à proposer) Continuité de la scolarité à assurer, notamment pendant les périodes d hospitalisation ou de maintien à distance (APAD au-delà de deux semaines, CNED ) 2

3 Aménagements de la vie quotidienne : aménagements spécifiques Sur prescription médicale, mise en place de régimes alimentaires particuliers (en partenariat avec les services responsables de la restauration) avec possibilité de : fourniture par la famille d un panier-repas (sous sa responsabilité, avec étiquetage rigoureux et dans le respect de la chaîne du froid) adaptation des repas par le service de restauration scolaire fourniture d un plateau régime particulier par un organisme de restauration spécialisée (classes transplantées) Possibilité d aménagements pour : d éventuelles prises alimentaires sur temps scolaire les transports l accessibilité des locaux la mise en œuvre d un renforcement des mesures d hygiène l organisation de soins de fond réguliers (sur prescription médicale) ou la proposition d un lieu de repos Aménagements de la vie quotidienne : soins d urgence Rédaction par le médecin qui suit l enfant d un protocole d intervention en urgence précisant : les signes d appel et les symptômes visibles les mesures à prendre pour assurer la mise en sécurité de l élève (possibilité de traitement par voie orale, inhalée ou auto-injectable) le contenu de la trousse d urgence Possibilité de sollicitation à tout moment de l aide et du conseil du médecin régulateur du SAMU Nécessité de disposer d une ligne téléphonique ou d un portable, y compris lors des déplacements 3

4 PAI : aspects juridiques Obligation de secret professionnel pour les professionnels de santé (secret médical levé par les parents) et de discrétion professionnelle pour l équipe éducative Régime particulier de substitution de la responsabilité de l Etat à celles des membres de l enseignement public (loi du ) PAI organisé uniquement par une circulaire, avec des références à des lois intégrées à plusieurs codes (Santé Publique, Education, Fonction Publique) et à la loi du Asthme Maladie chronique la plus fréquente (10% des enfants) en pédiatrie Maladie des bronches, caractérisée par l inflammation et le spasme entraînant des épisodes de sifflements répétés, de gêne respiratoire évoluant par crises Facteurs déclenchants possibles : allergies, infections virales, irritants et polluants, effort et facteurs émotifs PAI comportant le plus souvent : un protocole d urgence avec administration de broncho-dilatateurs (avec ou sans chambre) des aménagements de la pratique EPS (notamment pour les activités d endurance) 4

5 En cas de crise d asthme (PU type) Signes d appel: Gêne respiratoire Respiration sifflante Toux rebelle, sèche ou par quintes Mesures à prendre: Faire asseoir l enfant et le rassurer Lui donner son broncho-dilatateur : si utilisation d une chambre d inhalation, secouer le flacon, le placer dans la chambre. Pour donner chaque bouffée de médicament, appuyer sur le flacon, laisser respirer l enfant 6 à 10 fois dans la chambre Appel du SAMU si pas d amélioration ou si, d emblée, difficultés à parler, ou grande fatigue, ou lèvres bleues, ou signes de malaise Appel systématique des parents Allergies autres que l asthme Réaction immunologique anormale de l organisme vis-àvis d une substance étrangère Possibilité de symptômes divers (respiratoires, cutanés, digestifs ) nécessitant l éviction de l allergène (nécessité fréquente de régime alimentaire) Urgence allergique : manifestations allergiques d apparition brutale, dans les minutes suivant le contact déclenchant (1ère cause en milieu scolaire : allergie alimentaire), à type d œdème laryngé, d asthme aigu grave, de choc anaphylactique nécessitant l administration d adrénaline en auto-injectable 5

6 Diabète Maladie due à une interruption de production de l insuline Traitement: Administration de l insuline indispensable à l organisme de l enfant (dépendant entre autres des repas, de l activité physique, des résultats des analyses ) soit par plusieurs injections quotidiennes avant les repas, soit par pompe Alimentation équilibrée comportant des féculents Si apport d insuline non adapté, possibilité d apparition de troubles (protocole d urgence à prévoir, avec trousse d urgence pour resucrage à portée de main) PAI à mettre en place sans attendre en début d année scolaire Épilepsie Maladie neurologique caractérisée par la répétition de crises convulsives ou non, correspondant à la décharge excessive synchrone de neurones (objectivables sur un EEG) Facteurs physiopathologiques : Facteurs génétiques Existence d une lésion cérébrale (malformation, infectieuse, accidentelle ) Facteurs de maturation cérébrale Manifestations cliniques : crises généralisées (grand mal, absences ) ou partielles Traitement par médicament(s) anti-épileptique(s) Évolution souvent bénigne ou possibilité d association à des troubles cognitifs (lenteur, troubles attentionnels et difficultés de mémorisation) ou comportementaux PAI pour prévoir aménagements notamment en EPS, informatique et conduite à tenir en cas de malaise 6

7 En cas de crise convulsive Garder son calme, éviter les attroupements, rassurer l entourage Ne pas déplacer l enfant (sauf si danger) Si l enfant est assis à sa table, l allonger par terre avec un vêtement plié sous sa tête, enlever ses lunettes et tout objet susceptible de le blesser Laisser la crise se dérouler spontanément, desserrer les vêtements autour du cou Noter l heure exacte du début de la crise Dès la fin de la crise, tourner l enfant sur le côté, tête basse pour faciliter l écoulement de la salive Le couvrir, lui parler calmement et le laisser au repos Appel du SAMU soit systématique, soit si durée de la crise > 5 minutes, récidive ou blessure lors de la crise Appel systématique des parents Mucoviscidose La plus fréquente des maladies génétiques graves de l enfance (un enfant sur 4500) Maladie due à une augmentation de la viscosité du mucus (notamment au niveau du pancréas et des bronches), de pronostic sévère Symptômes divers (respiratoires, digestifs, généraux ) Traitement avec kinésithérapie, lutte contre les surinfections (règles d hygiène indispensables en milieu scolaire), régime alimentaire PAI pour prévoir organisation des soins, diminuer la fatigue et les risques d infection de l enfant et assurer la continuité pédagogique 7

8 Hémophilie Maladie hémorragique héréditaire qui touche (sauf cas exceptionnels) les hommes, due à une anomalie de la coagulation sanguine : 1/5000 pour hémophilie A et 1/25000 pour hémophilie B Symptômes : hémorragies extériorisées ou internes (articulations, muscles) après un choc ou un effort prolongé Traitement par facteurs anti-hémophiliques et suivi par un Centre de Traitement de l Hémophilie (CTH) PAI pour préciser les précautions à prendre et envisager les modalités de la pratique EPS (conseillée) et des sorties scolaires Merci de votre attention 8

Le Projet d Accueil Individualisé. Mode d emploi

Le Projet d Accueil Individualisé. Mode d emploi Le Projet d Accueil Individualisé Mode d emploi PRINCIPES CLÉS L école n est pas un lieu de soins 99,9% des personnels ne sont pas des professionnels de santé. En général pas de prise en charge des pathologies

Plus en détail

ELEVE CONCERNE. Nom : Prénom : Date de Naissance : Age : Classe : Sexe :

ELEVE CONCERNE. Nom : Prénom : Date de Naissance : Age : Classe : Sexe : Projet d Accueil Individualisé circulaire projet d accueil n 2003-135 du 08/09/2003 (Bulletin Officiel n 34 du 18/09/2003) circulaire restauration scolaire n 2001-118 du 25/06/2001 (BO Spécial n 9 du 28/06/2001)

Plus en détail

ELEVE CONCERNE. Adresse :

ELEVE CONCERNE. Adresse : Exemple de Projet d Accueil Individualisé Circulaire projet d accueil n 2003-135 du 08/09/2003 (Bulletin Officiel n 34 du 18/09/2003) Circulaire restauration scolaire n 2001-118 du 25/06/2001 (BO Spécial

Plus en détail

Projet d Accueil Individualisé (PAI) Protocole général d intervention en cas d urgence

Projet d Accueil Individualisé (PAI) Protocole général d intervention en cas d urgence Projet d Accueil Individualisé (PAI) Protocole général d intervention en cas d urgence INFIRMERIE: 02 678 94 47 infirmerie@louismassignon.com Nom : Prénom : Adresse : Photo Date de Naissance : Age : Classe

Plus en détail

Projet d Accueil Individualisé

Projet d Accueil Individualisé Projet d Accueil Individualisé ENFANT CONCERNE Année scolaire du 1 er PAI PAI reconduit pour l année scolaire Nom : Prénom : Adresse : Photo Date de Naissance : Age : La décision de révéler des informations

Plus en détail

Annexe 4 : Projet d Accueil Individualisé

Annexe 4 : Projet d Accueil Individualisé Circulaire projet d accueil n 2003135 du 08/09/2003 (bulletin Officiel n du 34 du 18/09/2003) Circulaire restauration scolaire n 2001118 du 25/06/2001 (BO Spécial n 9 du 28/06/2001) Enfant concerné Nom

Plus en détail

Madame, Monsieur, Pour cela je vous demande de bien vouloir :

Madame, Monsieur, Pour cela je vous demande de bien vouloir : Madame, Monsieur, Vous avez indiqué que votre enfant présente une allergie ou une pathologie pouvant nécessiter un traitement ou des soins durant les temps Péri et Extra Scolaires (incluant la Cantine).

Plus en détail

Projet d accueil individualisé pour qui? Quand? Comment? Les allergies alimentaires

Projet d accueil individualisé pour qui? Quand? Comment? Les allergies alimentaires Projet d accueil individualisé pour qui? Quand? Comment? Les allergies alimentaires Ateliers journées nationales de la société française d allergologie 28-30avril 2005 Marie Claude Romano Médecin conseiller

Plus en détail

DOSSIER ENFANT. 1 / FICHE D INSCRIPTION de L ENFANT

DOSSIER ENFANT. 1 / FICHE D INSCRIPTION de L ENFANT DOSSIER ENFANT 1 / FICHE D INSCRIPTION de L ENFANT ENFANT : Nom : Prénom :.. Sexe : M F Date de naissance :.. /.../.. Ecole fréquentée :.. de Mme ou M.... Classe : PARENTS : Nom Prénom Adresse CP / Ville

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCUEIL INDIVIDUALISE (P.A.I) PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES

PROTOCOLE D ACCUEIL INDIVIDUALISE (P.A.I) PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES SERVICE ENFANCE Année scolaire : 2016-2017 PROTOCOLE D ACCUEIL INDIVIDUALISE (P.A.I) PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES La décision de révéler des informations médicales couvertes par le secret professionnel

Plus en détail

Mon bébé peut-il avoir de l'asthme?

Mon bébé peut-il avoir de l'asthme? Mon bébé peut-il avoir de l'asthme? Un nourrisson qui présente des épisodes répétés de sifflements respiratoires peut avoir de l'asthme. Il est important de prendre en charge sa maladie même si, dans plus

Plus en détail

L enfant porteur de maladie chronique à l école. 24 septembre 2008 Docteurs GUILLOT et SAUVEL, Médecins Education Nationale IA13

L enfant porteur de maladie chronique à l école. 24 septembre 2008 Docteurs GUILLOT et SAUVEL, Médecins Education Nationale IA13 L enfant porteur de maladie chronique à l école 1 La problématique Un enfant sur dix est porteur de maladie chronique Seulement 12% des enfants sont signalés aux enseignants 2 Si maladie chronique Fatigabilité

Plus en détail

Multi Accueil Municipal LES GALOPINS. Rue Amédée Le Meur PLOUDALMEZEAU

Multi Accueil Municipal LES GALOPINS. Rue Amédée Le Meur PLOUDALMEZEAU Multi Accueil Municipal LES GALOPINS Rue Amédée Le Meur 29830 PLOUDALMEZEAU 02 98 38 10 99 crechelesgalopins@orange.fr PROJET D ACCUEIL INDIVIDUALISE (P.A.I.) Circulaire n 2003135 du 8 Septembre 2003 (BO

Plus en détail

MISSION PROMOTION DE LA SANTE EN FAVEUR DES ÉLÈVES 19 Rue du Pré Vival MENDE PROJET d ACCUEIL INDIVIDUALISÉ - (P.A.I.

MISSION PROMOTION DE LA SANTE EN FAVEUR DES ÉLÈVES 19 Rue du Pré Vival MENDE PROJET d ACCUEIL INDIVIDUALISÉ - (P.A.I. MISSION PROMOTION DE LA SANTE EN FAVEUR DES ÉLÈVES 19 Rue du Pré Vival 48000 MENDE 04.66.31.87.66 PROJET d ACCUEIL INDIVIDUALISÉ - (P.A.I.) Circulaire projet d accueil n 2003-135 du 08/09/20 03 (Bulletin

Plus en détail

PROJET D ACCUEIL INDIVIDUALISÉ (P.A.I.)

PROJET D ACCUEIL INDIVIDUALISÉ (P.A.I.) PROJET D ACCUEIL INDIVIDUALISÉ (P.A.I.) Page 1 sur 9 INTRODUCTION LES OBJECTIFS : projet d accueil individualisé permet l accueil d un enfant dont l état de santé nécessite un accompagnement spécifique

Plus en détail

PROJET D ACCUEIL INDIVIDUALISE POUR ELEVES DIABETIQUES (PAI)

PROJET D ACCUEIL INDIVIDUALISE POUR ELEVES DIABETIQUES (PAI) PROJET D ACCUEIL INDIVIDUALISE POUR ELEVES DIABETIQUES (PAI) Etablissement :... Année scolaire 20 et suivantes Adresse de l établissement :... Chef d établissement :... Tél. :... Mairie de COORDINATEUR

Plus en détail

accueil des enfants atteints de troubles de la santé à la Ville de Saint-Nazaire

accueil des enfants atteints de troubles de la santé à la Ville de Saint-Nazaire accueil des enfants atteints de troubles de la santé à la Ville de Saint-Nazaire préambule Ce livret d information a pour objectif de présenter le protocole d accueil des enfants atteints de troubles

Plus en détail

PROJET D ACCUEIL INDIVIDUALISÉ (PAI)

PROJET D ACCUEIL INDIVIDUALISÉ (PAI) SERVICE EDUCATION PROJET D ACCUEIL INDIVIDUALISÉ (PAI) Circulaire n 2003-135 du 8-9-2003 Le protocole est établi pour un an et révisable à tout moment Nom de l élève : Prénom de l élève : Date de naissance

Plus en détail

ANNEXES LETTRE POUR LES PARENTS

ANNEXES LETTRE POUR LES PARENTS 1 ANNEXES LETTRE POUR LES PARENTS à Mme, M... Parents de l élève Classe.. Madame, Monsieur Vous m avez indiqué que votre enfant présente une maladie pouvant nécessiter un traitement ou des soins à l école.

Plus en détail

Vade-mecum du directeur d école

Vade-mecum du directeur d école Vade-mecum du directeur d école La santé des élèves 1 - Vaccinations obligatoires Aux termes des articles L.3111-2, L.3111-3 et L.3112-1 du code de la santé publique, les vaccinations antidiphtérique,

Plus en détail

Dr Christine Cordoliani, médecin conseiller technique auprès du Recteur. Plan d accompagnement personnalisé (PAP)

Dr Christine Cordoliani, médecin conseiller technique auprès du Recteur. Plan d accompagnement personnalisé (PAP) Dr Christine Cordoliani, médecin conseiller technique auprès du Recteur Plan d accompagnement personnalisé (PAP) PAP : Références réglementaires Introduit par la Loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 pour la

Plus en détail

ÉLÈVE CONCERNÉ Nom : Prénom :

ÉLÈVE CONCERNÉ Nom : Prénom : MISSION PROMOTION DE LA SANTE EN FAVEUR DES ÉLÈVES 19 Rue du Pré Vival 48000 MENDE 04.66.31.87.66 PROJET d ACCUEIL INDIVIDUALISÉ - (P.A.I.) Circulaire projet d accueil n 2003-135 du 08/09/2003 (Bulletin

Plus en détail

LE PAI : Les parents contactent le médecin référent de la pathologie et le médecin scolaire.

LE PAI : Les parents contactent le médecin référent de la pathologie et le médecin scolaire. LE PAI : Les parents informent le directeur d école des troubles de santé de leur enfant. Les parents contactent le médecin référent de la pathologie et le médecin scolaire. L enfant, accompagné de ses

Plus en détail

ANNEXE 4 PROJET D ACCUEIL D UN MINEUR PRESENTANT UN TROUBLE DE LA SANTE DE TYPE ALLERGIE EN ACCUEIL DE LOISIRS OU EN SEJOUR AVEC HEBERGEMENT

ANNEXE 4 PROJET D ACCUEIL D UN MINEUR PRESENTANT UN TROUBLE DE LA SANTE DE TYPE ALLERGIE EN ACCUEIL DE LOISIRS OU EN SEJOUR AVEC HEBERGEMENT ANNEXE 4 PROJET D ACCUEIL D UN MINEUR PRESENTANT UN TROUBLE DE LA SANTE DE TYPE ALLERGIE EN ACCUEIL DE LOISIRS OU EN SEJOUR AVEC HEBERGEMENT Photo Nom : Prénom : Adresse : Date de Naissance : Sexe : Année

Plus en détail

DOSSIER PROTOCOLE D ACCUEIL INDIVIDUALISE allergies

DOSSIER PROTOCOLE D ACCUEIL INDIVIDUALISE allergies SERVICE JEUNESSE Nombre de pièces au dossier : 1 / 7 Date de réception Mairie : DOSSIER PROTOCOLE D ACCUEIL INDIVIDUALISE allergies Madame, Monsieur, Vous nous avez signalé, par le biais des fiches sanitaires

Plus en détail

6. Urgences potentielles

6. Urgences potentielles 6. Urgences potentielles Prise en charge des urgences potentielles Maladie Malaise Plaies Brûlures thermiques Traumatismes Femme enceinte Arrosage si nécessaire Maintien de tête si nécessaire et maintient

Plus en détail

PROJET D ACCUEIL INDIVIDUALISE

PROJET D ACCUEIL INDIVIDUALISE INSPECTION ACADEMIQUE DU VAL D OISE SERVICE DE PROMOTION DE LA SANTE EN FAVEUR DES ELEVES MAIRIE DE CORMEILLES EN PARISIS SERVICE EDUCATION ASTHME ANNEE SCOLAIRE : ETABLISSEMENT SCOLAIRE : PROJET D ACCUEIL

Plus en détail

PROJET D ACCUEIL INDIVIDUALISE Circulaire n du 08/09/03

PROJET D ACCUEIL INDIVIDUALISE Circulaire n du 08/09/03 MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE ------ Académie de CAEN ------ INSPECTION ACADEMIQUE DE L ORNE PROJET D ACCUEIL INDIVIDUALISE Circulaire n 2003 135 du 08/09/03 Date de l élaboration du PAI Nom de l

Plus en détail

PASS-Enfance n 1. Programme d Accès Spécifique au Service Enfance ALLERGIES ET/OU TRAITEMENT MEDICAL ANNEE SCOLAIRE 20 /20

PASS-Enfance n 1. Programme d Accès Spécifique au Service Enfance ALLERGIES ET/OU TRAITEMENT MEDICAL ANNEE SCOLAIRE 20 /20 PASS-Enfance n 1 Programme d Accès Spécifique au Service Enfance ALLERGIES ET/OU TRAITEMENT MEDICAL ANNEE SCOLAIRE 20 /20 L objectif de ce PASS est de faciliter l intégration de votre enfant, avec ses

Plus en détail

PROTOCOLE DE SOINS ET D URGENCE POUR LES ECOLES PRIMAIRES

PROTOCOLE DE SOINS ET D URGENCE POUR LES ECOLES PRIMAIRES ANNEXE 3 C PROTOCOLE DE SOINS ET D URGENCE POUR LES ECOLES PRIMAIRES En l absence d infirmière Organiser les urgences et les soins Il revient au Directeur de l école de mettre en place une organisation

Plus en détail

NOTE D INFORMATION DESTINÉE AUX FAMILLES

NOTE D INFORMATION DESTINÉE AUX FAMILLES Madame, Monsieur, Dans le cadre de l accueil des enfants dans les structures municipales, ALSH, restaurant scolaire, garderie, les agents ont travaillé à la conception et à la mise en place d un protocole

Plus en détail

Allergie conduisant à un choc anaphylactique : j ai les bons réflexes

Allergie conduisant à un choc anaphylactique : j ai les bons réflexes Allergie conduisant à un choc anaphylactique : j ai les bons réflexes Le site du Docteur Harry MONSONEGO Adresse du site : www.docvadis.fr/harry-monsonego Validé par le Comité Scientifique Pneumologie

Plus en détail

Projet d Accueil Individualisé Diabète

Projet d Accueil Individualisé Diabète Projet d Accueil Individualisé Diabète circulaire projet d accueil n 2003135 du 08/09/2003 (Bulletin Officiel n 34 du 18/09/2003) circulaire restauration scolaire n 2001118 du 25/06/2001 (BO Spécial n

Plus en détail

Allergie conduisant à un choc anaphylactique : j ai les bons réflexes

Allergie conduisant à un choc anaphylactique : j ai les bons réflexes Allergie conduisant à un choc anaphylactique : j ai les bons réflexes Le site du Docteur Pagerie DIDIER Adresse du site : www.docvadis.fr/pagerie-didier Validé par le Comité Scientifique Pneumologie Le

Plus en détail

ELEVE CONCERNE. Nom : Prénom : Date de Naissance : Age : Classe : Sexe :

ELEVE CONCERNE. Nom : Prénom : Date de Naissance : Age : Classe : Sexe : Projet d Accueil Individualisé circulaire projet d accueil n 2003135 du 08/09/2003 (Bulletin Officiel n 34 du 18/09/2003) circulaire restauration scolaire n 2001118 du 25/06/2001 (BO Spécial n 9 du 28/06/2001)

Plus en détail

Les urgences de l enfant asthmatique

Les urgences de l enfant asthmatique Les urgences de l enfant asthmatique Neuvièmes Journées d Urgences Pédiatriques du Sud- Ouest. Décembre 2008 Stéphane DEBELLEIX Pneumopédiatre Centre de Référence R des Maladies Neuromusculaires Définitions

Plus en détail

Maladie inflammatoire chronique des bronches responsable : d une obstruction bronchique variable, réversible

Maladie inflammatoire chronique des bronches responsable : d une obstruction bronchique variable, réversible DEFINITION Maladie inflammatoire chronique des bronches responsable : d une obstruction bronchique variable, réversible spontanément ou sous l effet d un bronchodilatateur et d une hyperréactivité bronchique

Plus en détail

Année scolaire

Année scolaire VILLE de SAINT-MAX (54130) PROTOCOLE D ACCUEIL DES ENFANTS ALLERGIQUES EN RESTAURATION SCOLAIRE CENTRE DE LOISIRS. Année scolaire 2017-2018 Le présent protocole concerne l enfant : Photo L enfant participera

Plus en détail

Le PAP. Plan d Accompagnement Personnalisé. Isabelle Ducos-Filippi Professeure Ressource TSLA

Le PAP. Plan d Accompagnement Personnalisé. Isabelle Ducos-Filippi Professeure Ressource TSLA Le PAP Plan d Accompagnement Personnalisé 2016 Isabelle Ducos-Filippi Professeure Ressource TSLA Un professeur formateur Un pôle ressource départemental Des formations Isabelle Ducos-Filippi, Professeure

Plus en détail

URGENCES MÉDICALES : 15 Transmettre le PAI aux services de secours

URGENCES MÉDICALES : 15 Transmettre le PAI aux services de secours PROJET D ACCUEIL INDIVIDUALISÉ (PAI) ALLERGIES ALIMENTAIRES (CIRCULAIRE n 2003-135 du 08/09/03) ANNÉE SCOLAIRE : 20-20 Merci d écrire distinctement tous les renseignements demandés en lettres MAJUSCULES

Plus en détail

L ASTHME, C EST QUOI?

L ASTHME, C EST QUOI? L ASTHME, C EST QUOI? L asthme est une inflammation chronique des bronches, qui se manifeste par : - essoufflement anormal - toux sèche, survenant souvent la nuit ou à la suite d un exercice - sifflements

Plus en détail

Aspects médico-légaux

Aspects médico-légaux Projet d accueil Individualisé Carnet de santé Carte du malade allergique Aspects médico-légaux Martine Drouet unité Allergologie Générale CHU - Angers Projet d Accueil Individualisé PAI Projet préparation

Plus en détail

Constitution Dossier de PAI

Constitution Dossier de PAI Nombre de pièces au dossier: 1/10 Constitution Dossier de PAI Ci-joint, à remplir et à retourner à l'accueil de loisirs: Pour tous les cas d'allergies alimentaires : Protocole d'accueil individualisé 1

Plus en détail

Annexe 8. Gestion des effets indésirables

Annexe 8. Gestion des effets indésirables Annexe 8 CDPS de Gestion des effets indésirables A l occasion d une vaccination A l occasion d un prélèvement sanguin Une séance de vaccination peut provoquer certaines manifestations cliniques : Malaise,

Plus en détail

Accueil de l enfant porteur de troubles de la santé à l école

Accueil de l enfant porteur de troubles de la santé à l école Accueil de l enfant porteur de troubles de la santé à l école Mars 2010 Michèle OCCELLI, médecin conseiller technique Inspection Académique des Hautes-Pyrénées Premiers soins à l école Prise médicamenteuse

Plus en détail

Mon enfant est malade Asthme et bronchite, que faire?

Mon enfant est malade Asthme et bronchite, que faire? Mon enfant est malade Asthme et bronchite, que faire? Asthme et bronchite spastique 2 Qu est-ce que c est? L asthme est la maladie chronique la plus fréquente chez l enfant en âge de scolarité. La bronchite

Plus en détail

PROJET D'ACCUEIL INDIVIDUALISE

PROJET D'ACCUEIL INDIVIDUALISE DATE DE LA MISE EN ŒUVRE du PAI : : (Document établi à la demande des représentants légaux et à partir des informations fournies par ceux-ci) L'ELEVE OU L'ADOLESCENT CONCERNE 1.NOM/ PRENOM: 2.DATE DE NAISSANCE:

Plus en détail

Muriel LE NALBAUT IDE CH TROYES Mars 2014

Muriel LE NALBAUT IDE CH TROYES Mars 2014 Muriel LE NALBAUT IDE CH TROYES Mars 2014 A- Rappel définition Fonctionnement anormal de l activité électrique du cerveau Caractérisé par la survenue de : crise unique (sans cause organique) crises répétées

Plus en détail

A REMETTRE EN MAIRIE AVANT LE 7 JUILLET 2017

A REMETTRE EN MAIRIE AVANT LE 7 JUILLET 2017 Dossier Unique d Inscription 2017-2018 Le dossier unique d inscription est un document permettant de regrouper l inscription de vos enfants aux différents services proposés par la municipalité : restaurant

Plus en détail

AUTISME ET PATHOLOGIES SOMATIQUES

AUTISME ET PATHOLOGIES SOMATIQUES AUTISME ET PATHOLOGIES SOMATIQUES Dr Cabrol Dr Baudry & Dr Palix - Clinique des Campilles Thuir le 2 avril 2010 Autisme et pathologies somatiques étude faite sur 71 personnes adultes, âgés de plus de 16

Plus en détail

4- Activités physiques

4- Activités physiques 4- Activités physiques Prévenir les parents en cas d activité physique inhabituelle, intense et/ou prolongée (ex : piscine, sortie ) Avoir du sucre N 4 et des collations à portée de main ou autre produit

Plus en détail

L épilepsie. chez les plus de 60 ans

L épilepsie. chez les plus de 60 ans L épilepsie chez les plus de 60 ans Qu est-ce que l épilepsie? L épilepsie est un trouble qui touche environ 1 personne sur 150 à 200, soit plus de 60.000 personnes en Belgique. Il existe de nombreuses

Plus en détail

EDUCATION THERAPEUTIQUE EN HEPATOLOGIE PEDIATRIQUE

EDUCATION THERAPEUTIQUE EN HEPATOLOGIE PEDIATRIQUE EDUCATION THERAPEUTIQUE EN HEPATOLOGIE PEDIATRIQUE EN POST TRANSPLANTATION Annie MASMONTEIL, IDE coordinatrice / Oanez ACKERMANN, Praticien Hospitalier Service d Hépatologie et Transplantation Hépatique

Plus en détail

Vous m avez indiqué que votre enfant présente un trouble de la santé, pouvant nécessiter un traitement ou des soins, pour l année scolaire en cours.

Vous m avez indiqué que votre enfant présente un trouble de la santé, pouvant nécessiter un traitement ou des soins, pour l année scolaire en cours. Madame Monsieur.. Parents de l enfant Madame, Monsieur Vous m avez indiqué que votre enfant présente un trouble de la santé, pouvant nécessiter un traitement ou des soins, pour l année scolaire en cours.

Plus en détail

Qu est-ce que l allergie alimentaire?

Qu est-ce que l allergie alimentaire? Qu'est ce qu'une allergie alimentaire? Le site du Docteur Michel MAILHOL Adresse du site : www.docvadis.fr/michel-mailhol Validé par le Comité Scientifique Pneumologie Les réactions allergiques déclenchées

Plus en détail

La crise tonico-clonique généralisée ou «grand mal»

La crise tonico-clonique généralisée ou «grand mal» L EPILEPSIE DEFINITION : Affection neurologique se manifestant par des crises. Elle est l expression d un fonctionnement anormal, aigu et transitoire de l activité électrique du cerveau. Ces crises sont

Plus en détail

Commune déléguée de La Côte d Aime LA PLAGNE TARENTAISE ECOLE PRIMAIRE DU VILLARD REGLEMENT INTERIEUR

Commune déléguée de La Côte d Aime LA PLAGNE TARENTAISE ECOLE PRIMAIRE DU VILLARD REGLEMENT INTERIEUR Commune déléguée de La Côte d Aime 73210 LA PLAGNE TARENTAISE ECOLE PRIMAIRE DU VILLARD REGLEMENT INTERIEUR Juillet 2017 SOMMAIRE Préambule 1 - Périodes et horaires d ouverture p 4 2 - Admission de l enfant..

Plus en détail

PROJET D'ACCUEIL INDIVIDUALISE Des enfants hautement allergiques Circulaire N 996181 du 10/11/1999 B.O N 41 du 18/11/1999

PROJET D'ACCUEIL INDIVIDUALISE Des enfants hautement allergiques Circulaire N 996181 du 10/11/1999 B.O N 41 du 18/11/1999 Inspection Académique de la Haute-Savoie Service de Promotion de la Santé en faveur des élèves Document Confidentiel PROJET D'ACCUEIL INDIVIDUALISE Des enfants hautement allergiques Circulaire N 996181

Plus en détail

ANNEXES LETTRE POUR LES PARENTS

ANNEXES LETTRE POUR LES PARENTS 1 ANNEXES LETTRE POUR LES PARENTS à Mme, M... Parents de l élève Classe.. Madame, Monsieur Vous m avez indiqué que votre enfant présente une maladie pouvant nécessiter un traitement ou des soins à l école.

Plus en détail

Objectifs. Le bilan complémentaire pour un malaise

Objectifs. Le bilan complémentaire pour un malaise Le bilan complémentaire pour un malaise généralités interroger examiner Objectifs A la fin de cette partie, vous serez capable de connaitre les étapes du bilan complémentaire devant une victime qui présente

Plus en détail

PROTOCOLE. concernant l asthme en milieu scolaire

PROTOCOLE. concernant l asthme en milieu scolaire PROTOCOLE concernant l asthme en milieu scolaire Document élaboré par le CSSS du Sud de Lanaudière en collaboration avec la Commission scolaire des Affluents et la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-iles

Plus en détail

02/06/2013. But du programme. Quelques définitions. Objectifs d apprentissage. Contexte législatif en milieu scolaire. Contexte législatif

02/06/2013. But du programme. Quelques définitions. Objectifs d apprentissage. Contexte législatif en milieu scolaire. Contexte législatif 2 Administration d épinéphrine pour les réactions allergiques graves de type anaphylactique But du programme Réduire la morbidité et la mortalité associées aux réactions allergiques sévères de type anaphylactique.

Plus en détail

QUE FAIRE FACE AUX PROBLÈMES DE SANTÉ DES ENFANTS A l ÉCOLE? Guide à l intention des enseignants

QUE FAIRE FACE AUX PROBLÈMES DE SANTÉ DES ENFANTS A l ÉCOLE? Guide à l intention des enseignants QUE FAIRE FACE AUX PROBLÈMES DE SANTÉ DES ENFANTS A l ÉCOLE? Guide à l intention des enseignants I - ORGANISATION DES PREMIERS SOINS* * Protocole national sur l organisation des soins et des urgences ;

Plus en détail

ASTHME. La prise en charge de la maladie asthmatique repose sur 3 piliers :

ASTHME. La prise en charge de la maladie asthmatique repose sur 3 piliers : ASTHME DEFINITION L'asthme est une maladie inflammatoire des bronches. Cette affection est caractérisée par des crises de dyspnée ou crises d'asthme. Cette gêne respiratoire (sifflante), témoigne d'une

Plus en détail

Spirométrie : Examen mesurant les capacités respiratoires d un individu

Spirométrie : Examen mesurant les capacités respiratoires d un individu PARTIE I : Respiration Chapitre 3 : Pathologies respiratoires EXERCICE : L ASTHME Objectifs : Définir l asthme Identifier les causes majeures de cette maladie Reconnaître les principaux symptômes et les

Plus en détail

Vaincre la Mucoviscidose. Guide de présentation

Vaincre la Mucoviscidose. Guide de présentation Vaincre la Mucoviscidose Guide de présentation Association Vaincre la Mucoviscidose 181, rue de Tolbiac ; 75013 Paris Tél. : 01 40 78 91 91 ; Fax : 01 45 80 86 44 www.vaincrelamuco.org ; info@vaincrelamuco.org

Plus en détail

IMPORTANT RESPONSABLES LÉGAUX. Autorité parentale : Oui Non Autorité parentale : Oui Non Adresse : Adresse :

IMPORTANT RESPONSABLES LÉGAUX. Autorité parentale : Oui Non Autorité parentale : Oui Non Adresse : Adresse : FICHE FAMILLE d inscription aux accueils de loisirs Temps relais/restauration scolaire/ Récré / Mercredis après-midi / Vacances Année scolaire 2017/2018 Noms et prénoms des enfants inscrits : -----------------------------------------------------

Plus en détail

FICHE D INSCRIPTION. L enfant : La mère : Le père : La famille :

FICHE D INSCRIPTION. L enfant : La mère : Le père : La famille : FICHE D INSCRIPTION L enfant : NOM : PRENOM : DATE DE NAISSANCE : ADRESSE DE FACTURATION: CODE POSTAL : VILLE : La mère : NOM : NOM DE JEUNE FILLE : PRENOM : PROFESSION : TELEPHONE TRAVAIL : PORTABLE :

Plus en détail

V - MALADIES CHRONIQUES

V - MALADIES CHRONIQUES Accueil des enfants porteurs de maladie chronique Il relève de la mission de l école d accueillir tous les enfants avec un même souci d exigence et d ambition. Les élèves atteints de troubles de la santé,

Plus en détail

ORGANISATION DES SOINS ET DES URGENCES DANS LES ECOLES. (Références du B.O. n 1 du ) PREAMBULE

ORGANISATION DES SOINS ET DES URGENCES DANS LES ECOLES. (Références du B.O. n 1 du ) PREAMBULE H - 81 ORGANISATION DES SOINS ET DES URGENCES DANS LES ECOLES (Références du B.O. n 1 du 06.01.2000) PREAMBULE L organisation des soins et des urgences, définie en début d année, inscrite au règlement

Plus en détail

FICHES DE 1 ER SECOURS

FICHES DE 1 ER SECOURS Collège Marais Poitevin 48 rue de la gare 85490 BENET 02.51.00.96.55 02.51.87.32.03 ce.0851145h@ac-nantes.fr FICHES DE 1 ER SECOURS LES CONDUITES A TENIR EN CAS DE PREMIERE URGENCE Mise à jour : Avril

Plus en détail

HAD et EHPA (D) Textes réglementaires. JOURNEES ARS : HAD et EHPAD

HAD et EHPA (D) Textes réglementaires. JOURNEES ARS : HAD et EHPAD HAD et EHPA (D) Textes réglementaires L intervention de l Hospitalisation à Domicile en EHPAD est possible depuis février 2007. Les textes législatifs réglementent prises en charge. et limitent les Bases

Plus en détail

Administration d épinéphrine pour les réactions allergiques graves de type anaphylactique

Administration d épinéphrine pour les réactions allergiques graves de type anaphylactique Administration d épinéphrine pour les réactions allergiques graves de type anaphylactique Formation s adressant aux secouristes Personne dont l allergie est connue (1,5 heure) MAJ 2013-2 2 Objectifs d

Plus en détail

Projet d accueil individualisé

Projet d accueil individualisé Année scolaire : 20. / 20.. Date de mise à jour pendant la période scolaire : Etablissement Directeur / Chef d établissement Numéro de téléphone : édecin scolaire de l établissement N téléphone Bureau

Plus en détail

PROTOCOLE DE SOINS ET DES URGENCES

PROTOCOLE DE SOINS ET DES URGENCES Le 14/09/16 PROTOCOLE DE SOINS ET DES URGENCES Conformément au B.O. n 1 du 6 janvier 2000, ce texte définit l organisation des soins et des urgences au sein de l établissement. Lorsque l infirmière est

Plus en détail

Commune de STRASSEN SUMMERVAKANZ Fiche d inscription Pour les enfants non-inscrits à la Maison-Relais/SEA en 2016/2017,

Commune de STRASSEN SUMMERVAKANZ Fiche d inscription Pour les enfants non-inscrits à la Maison-Relais/SEA en 2016/2017, Commune de STRASSEN SUMMERVAKANZ 2017 Fiche d inscription Fiche de renseignement A NOM Prénom ALLERGIES INTOLÉRANCES Matricule Adresse L- Lieu N Rue Téléphone(s) Niveau de classe en 2016/2017 Cycle 1 Cycle

Plus en détail

PROJET D'ACCUEIL INDIVIDUALISE - PAI - Temps périscolaires et parascolaires scolaires de Thourotte

PROJET D'ACCUEIL INDIVIDUALISE - PAI - Temps périscolaires et parascolaires scolaires de Thourotte PROJET D'ACCUEIL INDIVIDUALISE - PAI - Temps périscolaires et parascolaires scolaires de Thourotte Restauration scolaire, Accueil périscolaire, Centres de loisirs Année scolaire 2016-2017 - Circulaire

Plus en détail

Réf : B.O.E.N. HS n 1 du 6 janvier 2000

Réf : B.O.E.N. HS n 1 du 6 janvier 2000 Réf : B.O.E.N. HS n 1 du 6 janvier 2000 IA 49 Promotion de la Santé en Faveur des Elèves B. Drevet G. Rollet Secrétariat tel : 02.41.74.35.55 fax : 02.41.74.35.79 10/02/05 1 Il appartient aux directeurs

Plus en détail

Hôtel de Ville - Avenue de la République - CS TOULON Cedex PROJET D ACCUEIL INDIVIDUALISÉ (PAI)

Hôtel de Ville - Avenue de la République - CS TOULON Cedex PROJET D ACCUEIL INDIVIDUALISÉ (PAI) PROJET D ACCUEIL INDIVIDUALISÉ (PAI) 2017-2018 Validité : septembre 2017 à août 2018 Consignes et informations à l attention de la famille Prendre connaissance de l ensemble du PAI et remplir la page 3

Plus en détail

18/02/10 EPILEPSIE PLAN. 1 Rappel anatomique. 2 Différents types de crises d épilepsies. 3 Causes et évolution. 4 Etat de mal épileptique

18/02/10 EPILEPSIE PLAN. 1 Rappel anatomique. 2 Différents types de crises d épilepsies. 3 Causes et évolution. 4 Etat de mal épileptique PLAN EPILEPSIE Dr P. KERSCHEN Service de Neurologie - Hôpital Henri Mondor 1 Rappel anatomique 2 Différents types de crises d épilepsies 3 Causes et évolution 4 Etat de mal épileptique 1 Rappel anatomique

Plus en détail

Orientation diagnostique devant une toux aiguë. Pr Michael FAYON CHU de Bordeaux

Orientation diagnostique devant une toux aiguë. Pr Michael FAYON CHU de Bordeaux Orientation diagnostique devant une toux aiguë Pr Michael FAYON CHU de Bordeaux Objectifs pédagogiques - Énumérer les principales causes de toux aigüe chez l enfant. - Décrire les éléments d orientation

Plus en détail

Allergie. Protocole d intervention CPE Beauce-Sartigan

Allergie. Protocole d intervention CPE Beauce-Sartigan Allergie Protocole d intervention CPE Beauce-Sartigan Pour les enfants présentant un risque de choc anaphylactique dû à une allergie alimentaire ou à une piqûre d insecte 2011 Préambule Ce protocole d

Plus en détail

Apprendre à Porter Secours. Les gestes pratiques

Apprendre à Porter Secours. Les gestes pratiques Apprendre à Porter Secours Les gestes pratiques Un cadre commun : - Prévenir - Protéger - Alerter - Intervenir Définition Traumatismes (mécanisme de choc ou de chute) Traumatisme d un membre Traumatisme

Plus en détail

Ajaccio dr.n.ambrogi

Ajaccio dr.n.ambrogi Choc anaphylactique de plus en plus fréquent 3 tableaux cliniques d anaphylaxie : -le choc anaphylactique -l angioedème laryngé -l asthme aigu grave Réaction allergique systémique sévère,potentiellement

Plus en détail

Liste des fiches techniques

Liste des fiches techniques Liste des fiches techniques 1 : Tableau d aide au diagnostic des manifestations cliniques précoces à l occasion d une vaccination 2 : Prise en charge d un malaise vagal 3 : Prise en charge d une manifestation

Plus en détail

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la toux chronique chez l enfant. DR Kabouya Société de Pédiatrie de l Ouest Adrar 5.

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la toux chronique chez l enfant. DR Kabouya Société de Pédiatrie de l Ouest Adrar 5. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la toux chronique chez l enfant. DR Kabouya Société de Pédiatrie de l Ouest Adrar 5.12 2015 Introduction Motif de consultation fréquent Source d inquiétude

Plus en détail

L hypoglycémie. Docteur Brahim RAHFANI

L hypoglycémie. Docteur Brahim RAHFANI L hypoglycémie Docteur Brahim RAHFANI Définition L hypoglycémie c est diminution du taux de glucose dans le sang au-dessous des valeurs normales Une hypoglycémies définie par une glycémie inférieure à

Plus en détail

LES CONDUITES A TENIR EN PREMIERE URGENCE (DANS LES SITUATIONS PARTICULIERES DE RISQUES MAJEURS)

LES CONDUITES A TENIR EN PREMIERE URGENCE (DANS LES SITUATIONS PARTICULIERES DE RISQUES MAJEURS) LES CONDUITES A TENIR EN PREMIERE URGENCE (DANS LES SITUATIONS PARTICULIERES DE RISQUES MAJEURS) Fiche 10 CONSIGNES GENERALES Après avoir rejoint les lieux de mise en sûreté : utiliser la mallette de première

Plus en détail

DES OUTILS ET DES INSTRUCTIONS EN CAS D ALERTE SANITAIRE

DES OUTILS ET DES INSTRUCTIONS EN CAS D ALERTE SANITAIRE 4 DES OUTILS ET DES INSTRUCTIONS EN CAS D ALERTE SANITAIRE 23 I SITUATIONS AVEC APPEL DES SECOURS INTRODUCTION : QUE FAIRE DANS TOUS LES CAS? PROTEGER la personne : - ne pas bouger ou déplacer la victime

Plus en détail

Gestion des Convulsions chez l enfant et le nourrissons au SAMU 974 Présenté par Dr Nasser LAKEBAL Praticien hospitalier régulateur SAMU, SMUR,

Gestion des Convulsions chez l enfant et le nourrissons au SAMU 974 Présenté par Dr Nasser LAKEBAL Praticien hospitalier régulateur SAMU, SMUR, Gestion des Convulsions chez l enfant et le nourrissons au SAMU 974 Présenté par Dr Nasser LAKEBAL Praticien hospitalier régulateur SAMU, SMUR, Urgences, CHU Félix Guyon QUELQUES CHIFFRES l Epilepsie :

Plus en détail

L enfant en situation de handicap et le médecin de l Education Nationale

L enfant en situation de handicap et le médecin de l Education Nationale L enfant en situation de handicap et le médecin de l Education Nationale Mars 2017 Dr Monique SABA Médecin Conseillère Technique Inspection Académique du Puy de Dôme PLAN définition du handicap Loi du

Plus en détail

Hôtel de Ville - Avenue de la République - CS TOULON Cedex PROJET D ACCUEIL INDIVIDUALISÉ (PAI)

Hôtel de Ville - Avenue de la République - CS TOULON Cedex PROJET D ACCUEIL INDIVIDUALISÉ (PAI) PROJET D ACCUEIL INDIVIDUALISÉ (PAI) 2016-2017 Consignes et informations à l attention de la famille Prendre connaissance de l ensemble du PAI et remplir la page 3 Joindre à la présente demande, le protocole

Plus en détail