INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE GRENOBLE THÈSE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE GRENOBLE THÈSE"

Transcription

1 INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE GRENOBLE N attribué par la bibliothèque THÈSE pour obtenir le grade de DOCTEUR DE l INPG Spécialité : «Informatique : Systèmes et Communications» préparée au laboratoire LSR-IMAG, projet SARDES, dans le cadre de l Ecole Doctorale «Mathématiques Sciences et Technologies de l Information» présentée et soutenue publiquement par Renaud LACHAIZE le 14 Septembre 2005 Un canevas logiciel pour la construction de systèmes de stockage reconfigurables pour grappes de machines Directeur de thèse : Jacques MOSSIÈRE JURY M. Roger MOHR Président Mme. Christine MORIN Rapporteur M. Raymond NAMYST Rapporteur M. Yves DENNEULIN Examinateur M. Jørgen Sværke HANSEN Examinateur M. Jacques MOSSIÈRE Directeur de thèse

2

3 À mes parents À mes grands-parents

4

5 Résumé Cette thèse s intéresse aux systèmes de stockage répartis pour grappes de serveurs. Les solutions existantes sont généralement monolithiques et peu (re)configurables. Elles limitent la réutilisation de code, compliquent l administration et le développement de systèmes robustes et autonomes. Nous proposons un canevas logiciel visant à lever ces contraintes. Un service de stockage est construit à partir d un assemblage de composants et fournit une représentation explicite des flux de contrôle et de données. L architecture permet un paramétrage fin des propriétés du système, y compris au niveau des protocoles de communication et des stratégies de transfert des données. L infrastructure d exécution offre, de plus, des mécanismes de reconfiguration dynamique du code, des paramètres et de la structure du système. Un prototype, implémenté au niveau bloc, montre qu une approche modulaire est conciliable avec de bonnes performances et permet de construire des services flexibles et spécialisés. i

6 ii

7 Abstract This thesis focuses on distributed storage systems for clusters of servers. Existing solutions are generally monolithic and hardly (re)configurable. As a consequence, code reuse is limited, administration of such services is complex, and developing robust and autonomic systems is difficult. We propose a software framework to alleviate these constraints. A storage service is constructed from a set of components and provides an explicit representation of control and data streams. The architecture allows a fine-grained tuning of the system properties, including networking protocols and strategies for data transfers. In addition, the execution infrastructure provides mechanisms for dynamic reconfiguration of the code, the parameters and the structure of the system. A prototype was implemented at the block level. It shows that a modular approach can help building flexible and custom systems and is compatible with good performance. iii

8 iv

9 Remerciements Mes premiers remerciements sont adressés à Roger Mohr, Professeur à l Institut National Polytechnique de Grenoble, pour m avoir fait l honneur de présider ce jury. Je remercie Christine Morin, Directrice de recherches à l Inria et Raymond Namyst, Professeur à l Université de Bordeaux 1, d avoir accepté le rôle de rapporteur de cette thèse et évalué mon travail de manière approfondie et constructive. Merci également à Yves Denneulin, Maître de Conférences à l Institut National Polytechnique de Grenoble pour sa participation à ce jury et les échanges que nous avons eus au cours des dernières années. Je souhaite bien sûr remercier chaleureusement Jørgen Sværke Hansen, Associate Professor à l Université de Copenhague, à l initiative du projet Proboscis, pour m avoir pris sous son aile et accompagné tout au long de cette thèse. Les idées et les résultats exposés dans ce document lui doivent beaucoup. J exprime ma gratitude à Jacques Mossière, Professeur à l Institut National Polytechnique de Grenoble, mon directeur de thèse, pour son encadrement, ses nombreux conseils, sa disponibilité, son soutien et sa patience à mon égard. Son influence sur mon parcours universitaire a été décisive : il fut à l origine de ma découverte de l algorithmique, des systèmes d exploitation, et de l activité d enseignant chercheur. Au delà du jury, je tiens à remercier tous ceux qui ont permis à ces travaux d aboutir, par leurs conseils, leurs contributions et leurs encouragements. Merci à tous les enseignants chercheurs qui ont su, par leurs qualités pédagogiques et techniques, attiser mon intérêt pour l informatique et les systèmes répartis. J exprime, en particulier, mon profond respect à Sacha Krakowiak et à Xavier Rousset de Pina. Merci à ce dernier et à Luc Bellissard de m avoir aidé à m orienter vers un DEA et une thèse. Merci à Roland Balter et à Jean-Bernard Stefani de m avoir accueilli au sein des projets Sirac et Sardes. Merci à Emmanuel Cecchet pour ses nombreux coups de mains, sa bienveillance et son énergie communicative. Merci à Sébastien Jean pour ses conseils, son indéfectible bonne humeur et son aide précieuse en des moments clés. Merci à Christophe, Simon et Aurélien, qui furent mes principaux compagnons lors de mes deux premières années de thèse, pour tout ce qu ils m ont appris, leur aide et les bons moments partagés. v

10 Merci à Takoua et Oussama, mes camarades de bureau, d avoir supporté mes humeurs variables et mes petites manies. Merci à Valérie Gardès, Catherine Magnin et Élodie Toihein, assistantes du projet Sardes, pour leur gentillesse et la redoutable efficacité avec laquelle elles sont toujours parvenues à démêler de nombreuses tracasseries administratives. Merci à toutes les personnes sympathiques et intéressantes que j ai eu l occasion de côtoyer aux cours de ces dernières années (au sein de Sardes, de l Inria, des laboratoires LSR et ID, de l Ensimag, de l IUT de Valence ou ailleurs) et qui voudront bien m excuser de ne pas les citer nommément. Je commence doucement à prendre conscience de la chance insolente qui m a permis d évoluer dans des conditions matérielles et un environnement humain plus qu agréables. Enfin, je garde un place toute particulière pour ma famille et mes proches, pour tout ce qu ils ont pu (et continuent à) m apporter, en dépit de mon caractère difficile, et notamment à Cécile, pour sa présence inestimable à mes côtés. vi

11

12 viii

13 Table des matières Résumé i Abstract iii Remerciements v Table des matières viii Table des figures xiv Introduction 1 1 Grappes de machines et technologies d interconnexion Introduction Principales caractéristiques des grappes Composants matériels Profils d utilisation Applications scientifiques Serveurs de données Usages mixtes et dynamiques Technologies d interconnexion de machines Réseaux Ethernet Réseaux spécialisés Accès direct à une mémoire distante (RDMA) Scalable Coherent Interface (SCI) Myrinet Infiniband Perspectives Bilan Technologies de stockage de données Introduction Supports physiques pour la persistance Différentes interfaces ix

14 Niveau «contrôleur» Niveau «blocs» Niveau «fichiers» Système de gestion de bases de données Interface de stockage à objets Intégration des E/S dans les systèmes d exploitation Niveau contrôleur (Storage Area Network) Niveau «blocs» Techniques d exportation d un organe de stockage Principes de base Bénéfices des interfaces spécialisées Disque virtuel Réparti / RAID sur grappe Architectures pour client unique Architectures pour clients multiples Gestionnaires de volumes logiques pour grappes Bilan Niveau «fichiers» Introduction Systèmes clients-serveur Network File System (NFS) Common Internet File System (CIFS) Serveurs multiprotocoles spécialisés (NAS) Systèmes clients-serveur optimisés Bilan sur les systèmes clients-serveur Systèmes de fichiers parallèles Parallel Virtual File System (PVFS) Google File System xfs Bilan sur les systèmes de fichiers parallèles Systèmes de fichiers partagés Introduction Systèmes de fichiers partagés «symétriques» Systèmes de fichiers partagés «asymétriques» Systèmes de fichiers partagés basés sur un disque virtuel réparti Bilan sur les systèmes de fichiers partagés SGF répartis pour interfaces de stockage à objets Systèmes de gestion de bases de données Perspectives Evolution des matrices de disques (briques de stockage) Orientations générales Un exemple : Federated Array of Bricks Systèmes de stockage autonomes Conclusion x

15 3 Positionnement de la contribution Introduction Configuration flexible Reconfiguration dynamique Simplicité d administration Contraintes Systèmes de stockage flexibles, reconfigurables et autonomes Systèmes de stockage configurables Systèmes de fichiers empilables Swarm Systèmes adaptables Abacus Outils de reconfiguration non intrusifs Systèmes autonomes Bilan et proposition Organisation de la contribution Un canevas logiciel flexible pour la construction de systèmes de stockage répartis Introduction Modèle de composition Concept de «chemin» Granularité d un composant Interfaces d un composant Types de composants Extensions d extrémité Extensions asymétriques Extensions d interposition Autre axe de classification Règles complémentaires pour la programmation d extensions Liaison Modèle d exécution Programmation d un composant Commandes et événements Interface de programmation Modèle de communication Modes de routage Gestion des problèmes de transmission Infrastructure d exécution Introduction Exemple dans un contexte centralisé Mécanismes complémentaires pour les configurations réparties et les tâches annexes Processus de déploiement d un chemin Enregistrement de types d extensions et de commandes Création et destruction d un chemin Création Destruction Service de noms xi

16 4.5 Mécanismes avancés de routage réseau Discussion Modèle de composition Chemins Granularité d un composant Modèle d exécution Modèle de programmation Ressources d exécution Sécurité et sûreté de fonctionnement Bilan Gestion configurable et optimisée des transferts intensifs de données au sein d une grappe Introduction Principes de base Assemblage de tampons Espace d adressage global et mécanismes de transfert Principes généraux Mise en œuvre pour une plate-forme particulière Vue d ensemble de l architecture Exemples complets Service de stockage réparti Service de caches coopératifs Stratégies de transfert de données Stratégies de transfert pour réseaux spécialisés : l exemple de SCI Stratégies basées sur des couplages directs Stratégies basées sur les capacités de RDMA Stratégie hybride Stratégies de transfert pour réseaux banalisés : l exemple de TCP/IP Application à Proboscis Travaux connexes Bilan Infrastructure d administration et mécanismes de reconfiguration dynamique Infrastructure d administration Ajout d extension et mise à jour de code Déploiement de nouveaux types d extensions Mise à jour du code d une extension Modification des paramètres du système Modification de la structure du système Mécanismes de base Insertion d extensions Retrait d extensions Utilisation des mécanismes de base Interposition Reconstruction d un chemin Migration d extensions Protocoles de reconfiguration Modification dynamique du réseau employé xii

17 6.5.2 Tolérance aux pannes pour disques dupliqués Remarques Vers un système de stockage autonome Bilan Evaluation Introduction Implémentation prototype Environnement expérimental Plan du chapitre Impact de l architecture du canevas Performance d accès à un disque distant Introduction SCI Gigabit Ethernet Charge sur un nœud serveur Gestion configurable des transferts de données Impact d une infrastructure de transfert flexible Découplage des messages de contrôle et des transferts de données Reconfiguration dynamique Mécanismes de base Protocoles de reconfiguration Modification du réseau Tolérance aux pannes pour disques dupliqués Développement de services de stockage optimisés Pagination à distance Caches coopératifs Synthèse Conclusion Bilan Perspectives proches Implémentation à différents niveaux d interface Optimisations plus avancées Support plus fin pour outils de virtualisation de l espace de stockage Intégration avec les machines virtuelles Système de clonage pour grappes Champs d investigation complémentaires Cible de déploiement Gestion globale du contrôle de flux et de la qualité de service Support optimisé pour architecture multiprocesseurs Aide au développement Systèmes autonomes xiii

18 Liste des abréviations 199 Bibliographie 201 xiv

19 Table des figures 2.1 Principaux schémas de répartition de données sur disques (RAID) Récapitulatif des principales couches et interfaces utilisées pour la gestion des entréessorties dans un système d exploitation centralisé Principales piles de protocoles pour Storage Area Networks Lecture de données sur un serveur via Myrinet Architecture de stockage autonome proposée par le projet Self-* (schéma extrait de [78]) Exemples de systèmes de gestion de fichiers construits par empilement de modules Exemples de systèmes de stockage construits avec Swarm : Sting et ext2fs/swarm Exemple de système de stockage déployé au sein de l environnement Abacus Représentation des différents types d extensions du canevas Proboscis Représentation des différents modes de routage possibles pour une commande Exemple de flot d exécution dans un contexte centralisé Découplage entre le contexte d execution appelant et celui de l infrastructure Proboscis Découplage entre les différents contextes d execution d un serveur de fichiers construit avec Proboscis Utilisation de canaux de communication hétérogènes par un client ou un serveur Utilisation de plusieurs canaux de communication parallèles entre un client et un serveur Utilisation de différents protocoles pour une même carte réseau Illustration du rôle des principales primitives d un IAS pour le partage de données entre deux nœuds Architecture de l infrastructure IODSM Séquence de pseudo-code associée au flot de contrôle d une requête Transfert direct de données entre un contrôleur de disque et un tampon distant via une interface réseau SCI (cas d une lecture sur disque) Communication directe entre les extrémités d un chemin Proboscis grâce à l infrastructure IODSM Modes d insertion d un chemin Migration d une instance au sein d un chemin Premières étapes du protocole de reconfiguration dynamique du réseau Principales étapes du protocole de reconstruction d un disque dupliqué Latence d une requête de lecture sur pour les configurations locales Consommation CPU associée à une requête de lecture sur pour les configurations locales xv

20 7.3 Latence d une requête d écriture sur pour les configurations locales Consommation CPU associée à une requête d écriture sur pour les configurations locales Latence d une requête de lecture sur SCI Consommation processeur associée à une requête de lecture sur SCI Latence d une requête de lecture sur Gigabit Ethernet Consommation processeur associée à une requête de lecture sur Gigabit Ethernet Ralentissement de l application calc sur un nœud serveur par la charge d E/S avec Gigabit Ethernet Ralentissement de l application bt sur un nœud serveur par la charge d E/S avec Gigabit Ethernet Ralentissement de l application calc sur un nœud serveur par la charge d E/S avec SCI Ralentissement de l application bt sur un nœud serveur par la charge d E/S avec SCI Ralentissement des transferts de données du à l infrastructure IODSM Mise en œuvre d un système de cache coopératif avec Proboscis Performance du système de cache coopératif avec Proboscis sur Gigabit Ethernet xvi

21 Introduction Motivation et objectifs Le recours massif à la gestion de données numérisées, principalement à des fins de manipulation automatisée et d archivage, ne se dément pas. Cette tendance est à la source de nombreux défis technologiques à différents niveaux : acquisition, acheminement, analyse/traitement et stockage. Ce dernier aspect est crucial pour au moins deux raisons majeures. D une part, pour son rôle intrinsèque : assurer la permanence des informations pour un usage futur. D autre part, car les technologies actuelles de stockage, limitées par des paramètres mécaniques, constituent l un des principaux goulots d étranglement d un système informatique. Pour faire face aux volumes de données à traiter, les architectures monolithiques ont progressivement été abandonnées au profit d infrastructures réparties interconnectant un grand nombre de serveurs coopératifs. La première étape de cette transition majeure s est concrétisée par une mise en œuvre dans un environnement local, fortement couplé et a abouti au concept de grappes de machines. Des efforts significatifs, regroupés sous l étiquette de Grid computing 1, visent maintenant à agréger des ressources dans un cadre plus global, à la fois en termes de répartition géographique (échelle d un pays, voire de la planète) et d hétérogénéité des plates-formes (de l ordinateur de poche à un ensemble de grappes). Si le chantier des «grilles de calcul» est déjà bien avancé, cela ne signifie pas pour autant que le contexte plus restreint des grappes est parfaitement maîtrisé et n offre plus de défis, bien au contraire. L augmentation régulière du nombre de nœuds 2 (avec pour buts une vitesse de calcul/traitement accrue, une meilleure résistance aux pics de charge et davantage de tolérance aux pannes) accentue les difficultés de développement et d optimisation des applications réparties. Il en va de même pour l administration globale du système permettant de détecter d éventuelles pannes ou problèmes de performance et d y réagir. En conséquence, les coûts humains nécessaires au bon fonctionnement d une grappe deviennent préoccupants. Pire, de nombreuses études industrielles établissent qu une majorité des problèmes critiques sont en fait imputables à des erreurs d administrateurs humains, bénéficiant pourtant d une formation spécialisée. Il devient donc nécessaire d envisager la construction de systèmes capables, au moins partiellement, d auto-administration. Cette thèse s intéresse au thème des systèmes logiciels de stockage pour grappes de machines. Ce sujet a été abondamment étudié au cours des quinze dernières années, en particulier sous trois angles principaux : augmentation de la robustesse par rapport aux pertes de données, amélioration des performances d accès aux données et enfin, conséquence des deux axes précédents, gestion répartie du service de stockage. 1 L expression découle d une analogie avec le réseau de production électrique, pris comme modèle de simplicité (du point de vue des utilisateurs), d ubiquité et de montée en charge. 2 L ordre de grandeur du millier de nœuds est désormais courant. 1

22 En revanche, beaucoup moins de travaux ont cherché à faciliter la construction de systèmes de stockage flexibles, notion que nous tentons d expliciter par les trois dimensions ci-dessous : Configurabilité : possibilité de configurer finement les paramètres du système pour optimiser son fonctionnement dans un contexte opérationnel particulier ; Modularité : assemblage du système de stockage à partir d une bibliothèque de modules logiciels spécialisés afin de simplifier la mise en œuvre d un système de stockage spécialisé ; Reconfiguration dynamique : possibilité d influer sur le comportement et la composition du système en cours de fonctionnement. Ces aspects sont pourtant cruciaux car (1) les besoins des utilisateurs sont très variés, (2) la mise au point d un service de stockage de bas niveau, dont la fiabilité et les performances sont critiques, est généralement fastidieuse, et (3) les capacités de reconfiguration dynamique constituent un pré-requis important pour bâtir des systèmes hautement disponibles. L objectif des travaux présentés dans cette thèse est de contribuer à l émergence de systèmes de stockage flexibles, qui nous semblent constituer une étape nécessaire vers la réalisation de systèmes auto-administrables. Nos recherches se sont focalisées sur les couches basses (échanges de données entre machines et périphériques de stockage) afin de démontrer que l introduction de souplesse aux sein de fonctions critiques n est pas incompatible avec des critères élevés de performance. De manière plus précise, nous nous sommes intéressés à trois axes principaux : la définition d un modèle à composants spécialisé pour les systèmes de stockage réparti, afin de mieux structurer les interactions entre les différents modules fonctionnels qui composent le système, de permettre la réutilisation de code et de simplifier le déploiement de services optimisés au sein d une grappe ; l élaboration d un modèle de programmation pour l échange de données entre nœuds permettant de configurer le protocole et la stratégie de communication de façon dynamique, sans modifier le code du service de stockage, pour accroître l adaptabilité du système ; le développement de techniques de reconfiguration dynamique autorisant des modifications profondes du système en cours de fonctionnement (code, paramètres, structure) et de capacités élémentaires d introspection. Cadre du travail Cette thèse a été effectuée dans le cadre du projet Sardes (System Architecture for Reflexive Distributed EnvironmentS) dont le principal objectif est l étude d architectures et de méthodes de construction d environnements informatiques répartis au sens large (grande diversité de ressources, d échelles et de mécanismes de communication). L approche adoptée pour l élaboration de telles infrastructures repose sur l emploi systématique de techniques de programmation par composants et de réflexivité (capacité d un système à s introspecter et à opérer sur lui-même). Les recherches sur les systèmes de stockage flexibles pour grappes ont débuté dans le contexte du séjour post-doctoral de Jørgen Hansen au sein de Sardes. Le travail présenté dans ce manuscrit a largement bénéficié des jalons tant bibliographiques que pratiques déjà posés par ce dernier avant notre arrivée, ainsi que de son suivi tout au long de cette thèse. 2

23 Démarche suivie Nous avons commencé par poursuivre les pistes existantes sur l emploi de ressources banalisées pour la construction de systèmes de stockage efficaces en travaillant sur deux fronts principaux. Nous avons, tout d abord, étudié la viabilité d une approche où chaque nœud agit comme entité de calcul/- traitement «classique» tout en mutualisant une partie des ses ressources pour participer à la mise en œuvre d un service de stockage global. Par ailleurs, nous avons cherché à définir une approche plus structurée et systématique pour la construction et le déploiement d un tel service. Une première évaluation dans un contexte réaliste (réseau de stockage «virtuel» déployé en dessous d un système de fichiers partagé) nous a permis de conclure à la compatibilité de notre approche avec des exigences fortes en termes de performances [90]. Par la suite, nous avons cherché à étendre la flexibilité de notre modèle au niveau des stratégies de transfert de données employées [129] et ajouté le support d une nouvelle interface de communication (TCP/IP) à notre prototype qui ne supportait au départ qu une interface de bas niveau pour réseaux SCI. Dans une troisième phase, nos efforts ont porté sur l introduction de mécanismes de reconfiguration dynamique [128]. Nous avons enfin développé différents services de stockage réparti pour compléter notre évaluation. Plan du document Ce manuscrit est organisé en sept chapitres. Les trois premiers correspondent à l état de l art ; un lecteur familier avec les domaines abordés (et relativement en phase avec notre terminologie) devrait pouvoir ignorer les deux premiers sans grand préjudice pour la compréhension de la suite. Le premier chapitre résume l évolution des grappes de machines depuis une dizaine d années. Il met à la fois l accent sur les applications déployées sur ce type d environnement mais également sur l état actuel des technologies relatives aux principaux composants matériels d une telle plate-forme : les microprocesseurs et les interfaces de communication. Le second chapitre est axé sur les techniques de stockage de données, principalement au niveau logiciel. Il commence par introduire les notions majeures dans le contexte d un système centralisé. Dans un second temps, il décrit les solutions développées dans le contexte des grappes de serveurs, en fonction des différents niveaux d interface considérés. Le troisième chapitre achève notre examen de l état de l art en présentant les systèmes de stockage flexibles développés jusqu à présent et en identifiant leurs lacunes. Il nous permet d expliciter le positionnement ainsi que les principaux objectifs de notre proposition. Le quatrième chapitre présente le modèle à composants que nous avons défini. Celui-ci permet de développer des systèmes de stockage répartis de bas niveau par assemblage de composants, selon l abstraction de «chemin d entrées/sorties». Les modèles de composition, de programmation et d exécution y sont notamment détaillés. Le cinquième chapitre introduit un modèle de programmation (et l infrastructure logicielle associée) visant à découpler l implémentation d un serveur réparti de données et les stratégies de transfert qui lui sont associées afin de pouvoir adapter une telle application à des contraintes aussi bien statiques (contexte de déploiement particulier) que dynamiques (évolution des conditions de charge). 3

Architecture des calculateurs

Architecture des calculateurs Chapitre 1 Architecture des calculateurs 1.1 Introduction Ce paragraphe n a pas la prétention de présenter un cours d informatique. D une manière générale, seuls les caractéristiques architecturales qui

Plus en détail

Cegid Business/Expert

Cegid Business/Expert Cegid Business/Expert Pré-requis sur Plate-forme Windows Service d'assistance Téléphonique 0 826 888 488 Pré-requis sur Plate-forme Windows Sommaire 1. PREAMBULE... 3 Précision de terminologie concernant

Plus en détail

Contributions à l expérimentation sur les systèmes distribués de grande taille

Contributions à l expérimentation sur les systèmes distribués de grande taille Contributions à l expérimentation sur les systèmes distribués de grande taille Lucas Nussbaum Soutenance de thèse 4 décembre 2008 Lucas Nussbaum Expérimentation sur les systèmes distribués 1 / 49 Contexte

Plus en détail

«Scale-to-fit» Storage

«Scale-to-fit» Storage LIVRE BLANC «Scale-to-fit» Storage Faites évoluer votre stockage de façon totalement transparente grâce au «Scale-to-Fit» de Nimble Storage. Ce livre blanc explique comment les solutions Nimble Storage

Plus en détail

10 tâches d administration simplifiées grâce à Windows Server 2008 R2. 1. Migration des systèmes virtuels sans interruption de service

10 tâches d administration simplifiées grâce à Windows Server 2008 R2. 1. Migration des systèmes virtuels sans interruption de service 10 tâches d administration simplifiées grâce à Windows Server 2008 R2 Faire plus avec moins. C est l obsession depuis plusieurs années de tous les administrateurs de serveurs mais cette quête prend encore

Plus en détail

SAP HANA: note de synthèse

SAP HANA: note de synthèse Préface: Au cœur des nombreux défis que doivent relever les entreprises, l informatique se doit de soutenir les évolutions, d aider au développement de nouveaux avantages concurrentiels tout en traitant

Plus en détail

Design, améliorations, et implémentations

Design, améliorations, et implémentations CPU et Mémoire Design, améliorations, et implémentations Techniques et caractéristiques modernes qui permettent de donner aux ordinateurs actuels toute leur puissance 1 Architectures CPU Design de l architecture

Plus en détail

Architectures Parallèles

Architectures Parallèles Architectures Parallèles Cours pour Ingénieur Préparé par Dr. Olfa Hamdi-Larbi ola_ola79@yahoo.fr Reçoit les signaux du contrôleur, cherche les données et les traite Instructions, Données à traiter et

Plus en détail

Les entrées/sorties Les périphériques

Les entrées/sorties Les périphériques Les entrées/sorties Les périphériques La fonction d un ordinateur est le traitement de l information (fonction réalisée au niveau de la mémoire et l UC). L ordinateur acquiert cette information et restitue

Plus en détail

Convergence. Introduction (1/24) Introduction (2/24) Introduction (4/24) Introduction (3/24)

Convergence. Introduction (1/24) Introduction (2/24) Introduction (4/24) Introduction (3/24) Introduction (1/24) Internet = Interconnexion de réseaux et Services Informatiques (Années 60) Applications Informatiques: Transfert de fichier, Messagerie, News Internet = Interconnexion de réseaux et

Plus en détail

ERP Service Negoce. Pré-requis CEGID Business version 2008. sur Plate-forme Windows. Mise à jour Novembre 2009

ERP Service Negoce. Pré-requis CEGID Business version 2008. sur Plate-forme Windows. Mise à jour Novembre 2009 ERP Service Negoce Pré-requis CEGID Business version 2008 sur Plate-forme Windows Mise à jour Novembre 2009 Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Pré-requis Sommaire 1. PREAMBULE... 3 Précision

Plus en détail

PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN

PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN 1. DÉVELOPPEMENT D'APPLICATION (CONCEPTEUR ANALYSTE) 1.1 ARCHITECTURE MATÉRIELLE DU SYSTÈME INFORMATIQUE 1.1.1 Architecture d'un ordinateur Processeur,

Plus en détail

Les systèmes RAID Architecture des ordinateurs

Les systèmes RAID Architecture des ordinateurs METAIS Cédric 2 ème année Informatique et réseaux Les systèmes RAID Architecture des ordinateurs Cédric METAIS ISMRa - 1 - LES DIFFERENTS SYSTEMES RAID SOMMAIRE INTRODUCTION I LES DIFFERENTS RAID I.1 Le

Plus en détail

Parallélisation Automatique

Parallélisation Automatique Parallélisation Automatique Paul Feautrier ENS de Lyon Paul.Feautrier@ens-lyon.fr 8 septembre 2008 1 / 23 Pourquoi la parallélisation automatique? Les gains de performances dus à la technologie s amenuisent

Plus en détail

LE SAN ET LE NAS : LE RESEAU AU SERVICE DES DONNEES

LE SAN ET LE NAS : LE RESEAU AU SERVICE DES DONNEES LE SAN ET LE NAS : LE RESEAU AU SERVICE DES DONNEES Marie GALEZ, galez@cines.fr Le propos de cet article est de présenter les architectures NAS et SAN, qui offrent de nouvelles perspectives pour le partage

Plus en détail

Réseaux grande distance

Réseaux grande distance Chapitre 5 Réseaux grande distance 5.1 Définition Les réseaux à grande distance (WAN) reposent sur une infrastructure très étendue, nécessitant des investissements très lourds. Contrairement aux réseaux

Plus en détail

Réseaux de Stockage à Haut Débit (SAN) C. Pham,, Laboratoire RESAM Univ.. Lyon 1

Réseaux de Stockage à Haut Débit (SAN) C. Pham,, Laboratoire RESAM Univ.. Lyon 1 Réseaux de Stockage à Haut Débit (SAN) C. Pham,, Laboratoire RESAM Univ.. Lyon 1 Basé sur les transparents de Arnaud DEGAVRE & Gihed MEFTAH, étudiants du DESS réseaux Lyon 1, 99-2000 Plan Le présent La

Plus en détail

Simulation des réseaux de capteurs sans fil de grande taille

Simulation des réseaux de capteurs sans fil de grande taille Simulation des réseaux de capteurs sans fil de grande taille Cheick-Tidjane KONE Directeurs: Francis LEPAGE Co-encadrant : Michael DAVID Journée thématique RGE Jeudi 3 juin 2010 Qu est-ce qu un réseau

Plus en détail

Une gestion plus rapide des données grâce aux disques SSD

Une gestion plus rapide des données grâce aux disques SSD W H I T E P A P E R Une gestion plus rapide des données grâce aux disques SSD Pendant des années, les progrès réalisés au niveau des performances des disques durs n ont pas pu suivre les demandes des applications

Plus en détail

Cisco Secure Access Control Server Solution Engine. Introduction. Fiche Technique

Cisco Secure Access Control Server Solution Engine. Introduction. Fiche Technique Fiche Technique Cisco Secure Access Control Server Solution Engine Cisco Secure Access Control Server (ACS) est une solution réseau d identification complète qui offre à l utilisateur une expérience sécurisée

Plus en détail

Cours n 12. Technologies WAN 2nd partie

Cours n 12. Technologies WAN 2nd partie Cours n 12 Technologies WAN 2nd partie 1 Sommaire Aperçu des technologies WAN Technologies WAN Conception d un WAN 2 Lignes Louées Lorsque des connexions dédiées permanentes sont nécessaires, des lignes

Plus en détail

CH.3 SYSTÈMES D'EXPLOITATION

CH.3 SYSTÈMES D'EXPLOITATION CH.3 SYSTÈMES D'EXPLOITATION 3.1 Un historique 3.2 Une vue générale 3.3 Les principaux aspects Info S4 ch3 1 3.1 Un historique Quatre générations. Préhistoire 1944 1950 ENIAC (1944) militaire : 20000 tubes,

Plus en détail

Introduction aux applications réparties

Introduction aux applications réparties Introduction aux applications réparties Noël De Palma Projet SARDES INRIA Rhône-Alpes http://sardes.inrialpes.fr/~depalma Noel.depalma@inrialpes.fr Applications réparties Def : Application s exécutant

Plus en détail

Fabrics Ethernet : La base de l automatisation du réseau de data center et de l agilité de l entreprise

Fabrics Ethernet : La base de l automatisation du réseau de data center et de l agilité de l entreprise I D C M A R K E T S P O T L I G H T Fabrics Ethernet : La base de l automatisation du réseau de data center et de l agilité de l entreprise Janvier 2014 Adapté de «Worldwide data center Network 2013 2017

Plus en détail

CA Server Automation. Vue d ensemble. Avantages. agility made possible

CA Server Automation. Vue d ensemble. Avantages. agility made possible FICHE PRODUIT : CA Server Automation CA Server Automation agility made possible La solution intégrée CA Server Automation permet d automatiser le provisioning, la correction et la configuration des composants

Plus en détail

Consolidation de stockage

Consolidation de stockage (Information sur la technologie Sto-2003-2) Wolfgang K. Bauer Spécialiste stockage Centre de compétence transtec AG Waldhörnlestraße 18 D-72072 Tübingen Allemagne TABLE DES MATIÈRES 1 RÉSUMÉ...3 2 INTRODUCTION...4

Plus en détail

Réseaux rapides et stockage distribué dans les grappes de calculateurs :

Réseaux rapides et stockage distribué dans les grappes de calculateurs : Brice Goglin Équipe RESO - Laboratoire de l'informatique du Parallélisme Réseaux rapides et stockage distribué dans les grappes de calculateurs : propositions pour une interaction efficace Thèse réalisée

Plus en détail

Virtualisation et. performances de disque. Virtualisation et performances de disque 1

Virtualisation et. performances de disque. Virtualisation et performances de disque 1 Virtualisation et performances de disque 1 Introduction : Comme les technologies de virtualisation peuvent avoir des applications spécifiques mais différentes, ce livre blanc débute par une série de définitions.

Plus en détail

Séminaire Aristote : présentation du logiciel ComputeMode. Philippe Augerat

Séminaire Aristote : présentation du logiciel ComputeMode. Philippe Augerat Séminaire Aristote : présentation du logiciel ComputeMode Philippe Augerat 16 septembre 2004 la société ICATIS! SAS créée le 28 janvier 2004 avec un capital de 37 k euros! Issue du Laboratoire Informatique

Plus en détail

Architecture & Nouveautés du Core i7. Xpose Core i7 Guillaume Bedos

Architecture & Nouveautés du Core i7. Xpose Core i7 Guillaume Bedos Architecture & Nouveautés du Core i7 Xpose Core i7 Sommaire Définition Historique Rôle du microprocesseur Architecture d un microprocesseur Core i7 : Améliorations Cache HyperThreading IMC/QPI TurboBoost

Plus en détail

L I V R E B L A N C P r o t ég e r l e s a p p l i c a t i o n s m ét i e r s c r i t i q u e s M a i n f r a m e, un b e s o i n c r u c i a l

L I V R E B L A N C P r o t ég e r l e s a p p l i c a t i o n s m ét i e r s c r i t i q u e s M a i n f r a m e, un b e s o i n c r u c i a l Siège social : 5 Speen Street Framingham, MA 01701, É.-U. T.508.872.8200 F.508.935.4015 www.idc.com L I V R E B L A N C P r o t ég e r l e s a p p l i c a t i o n s m ét i e r s c r i t i q u e s M a i

Plus en détail

FAMILLE EMC VPLEX. Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters AVANTAGES

FAMILLE EMC VPLEX. Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters AVANTAGES FAMILLE EMC VPLEX Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters DISPONIBLITÉ CONTINUE ET MOBILITÉ DES DONNÉES DES APPLICATIONS CRITIQUES L infrastructure de stockage évolue

Plus en détail

1. INTRODUCTION. Un peu d histoire

1. INTRODUCTION. Un peu d histoire 1. INTRODUCTION Avant de nous intéresser aux technologies des réseaux actuelles, il est important de retracer en quelques points l évolution de l outil informatique afin de nous permettre d appréhender

Plus en détail

Structure en couches des systèmes informatiques

Structure en couches des systèmes informatiques Structure en couches des systèmes informatiques Vue simplifiée d un système informatique Ce que le simple utilisateur perçoit «à première vue» d un système informatique : Le boîtier (tour, desktop ou portable)

Plus en détail

CPU ou UCT. Le processeur est une unité d exécution, plus précisément appelée unité centrale de traitement (désignée en franç.

CPU ou UCT. Le processeur est une unité d exécution, plus précisément appelée unité centrale de traitement (désignée en franç. CPU ou UCT Processor (data processing) Le processeur est une unité d exécution, plus précisément appelée unité centrale de traitement (désignée en franç.par UCT, en ang. CPU (Central Processing Unit) CPU+mémoire

Plus en détail

DataSheet Amélioration du Retour sur Investissement

DataSheet Amélioration du Retour sur Investissement G E S T I O N D U S T O C K A G E E N E N V I R O N N E M E N T O U V E R T DataSheet Amélioration du Retour sur Investissement Réduction du Coût Total d Exploitation Gestion, Virtualisation et Contrôle

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 7 01 Quels sont les facteurs à prendre en compte au moment de l implémentation d un protocole de couche 2 dans un réseau?

Plus en détail

Les capteurs biomédicaux

Les capteurs biomédicaux Les capteurs La gestion des échanges entre les capteurs et les applications médicales Référence : Frédérique Laforest 1 Au programme : distante 3. Un exemple : 802.15.4/ZigBee 2 1.1 Contexte 1.2 Objectifs

Plus en détail

Les Microprocesseurs partie2

Les Microprocesseurs partie2 Université Constantine 2 Abdelhamid Mehri Faculté des NTIC Département MI Electronique des Composants & Systèmes Les Microprocesseurs partie2 Cours de L1 - TRONC COMMUN DOMAINE MATHEMATIQUES INFORMATIQUE

Plus en détail

CORBA haute performance

CORBA haute performance CORBA haute performance «CORBA à 730Mb/s!» Alexandre DENIS PARIS/IRISA, Rennes Alexandre.Denis@irisa.fr Plan Motivations : concept de grille de calcul CORBA : concepts fondamentaux Vers un ORB haute performance

Plus en détail

Postes de travail dans le Cloud

Postes de travail dans le Cloud Postes de travail dans le Cloud Votre solution miracle pour la fin de vie de Windows XP LIVRE BLANC Sommaire Résumé analytique.... 3 Migration incrémentielle des postes de travail.... 3 Scénarios d utilisation

Plus en détail

Besoin de concevoir des systèmes massivement répartis. Comment tester le système? Solution. Évaluation de systèmes répartis à large échelle

Besoin de concevoir des systèmes massivement répartis. Comment tester le système? Solution. Évaluation de systèmes répartis à large échelle Besoin de concevoir des systèmes massivement répartis. Évaluation de systèmes répartis à large échelle Sergey Legtchenko Motivation : LIP6-INRIA Tolérance aux pannes Stockage de données critiques Coût

Plus en détail

Technologies Internet. Transparent Factory pour les professionnels

Technologies Internet. Transparent Factory pour les professionnels Technologies Internet pour les professionnels Il y a trente ans, Schneider lançait sous la marque MODICON le premier contrôleur programmable et révolutionnait le monde des automatismes industriels. Aujourd

Plus en détail

Conception des systèmes répartis

Conception des systèmes répartis Conception des systèmes répartis Principes et concepts Gérard Padiou Département Informatique et Mathématiques appliquées ENSEEIHT Octobre 2012 Gérard Padiou Conception des systèmes répartis 1 / 37 plan

Plus en détail

FAMILLE EMC VPLEX. Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters

FAMILLE EMC VPLEX. Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters FAMILLE EMC VPLEX Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters DISPONIBILITE CONTINUE ET MOBILITE DES DONNEES DES APPLICATIONS CRITIQUES L infrastructure de stockage évolue

Plus en détail

Virtual Data Center d Interoute. Prenez la main sur votre Cloud.

Virtual Data Center d Interoute. Prenez la main sur votre Cloud. Virtual Data Center d Interoute. Prenez la main sur votre Cloud. Faites évoluer vos ressources informatiques à la demande Choisissez la localisation d hébergement de vos données en Europe Le réseau européen

Plus en détail

Chapitre X : Réseaux virtuels (VLAN)

Chapitre X : Réseaux virtuels (VLAN) Chapitre X : Réseaux virtuels (VLAN) Eric Leclercq & Marinette Savonnet Département IEM http://ufrsciencestech.u-bourgogne.fr http://ludique.u-bourgogne.fr/~leclercq 8 avril 2011 1 Principes Problématique

Plus en détail

ACCESSNET -T IP Technique système TETRA d Hytera. www.hytera.de

ACCESSNET -T IP Technique système TETRA d Hytera. www.hytera.de Technique système TETRA d Hytera est la solution complète et performante pour toutes les applications de la téléphonie mobile professionnelle. www.hytera.de Bref aperçu Pour une communication TETRA professionnelle

Plus en détail

Pour les entreprises de taille moyenne. Descriptif Produit Oracle Real Application Clusters (RAC)

Pour les entreprises de taille moyenne. Descriptif Produit Oracle Real Application Clusters (RAC) Pour les entreprises de taille moyenne Descriptif Produit Oracle Real Application Clusters (RAC) POURQUOI VOTRE ENTREPRISE A BESOIN DE CLUSTERISER LES SERVEURS La continuité opérationnelle est cruciale

Plus en détail

GEL 1001 Design I (méthodologie)

GEL 1001 Design I (méthodologie) GEL 1001 Design I (méthodologie) Technique 2 Systèmes embarqués et fiabilité Hiver 2013 Département de génie électrique et de génie informatique Plan Système embarqué Ordinateur et architecture Von Neumann

Plus en détail

Communications performantes par passage de message entre machines virtuelles co-hébergées

Communications performantes par passage de message entre machines virtuelles co-hébergées Communications performantes par passage de message entre machines virtuelles co-hébergées François Diakhaté1,2 1 CEA/DAM Île de France 2 INRIA Bordeaux Sud Ouest, équipe RUNTIME Renpar 2009 1 Plan Introduction

Plus en détail

Cours des réseaux Informatiques (2010-2011)

Cours des réseaux Informatiques (2010-2011) Cours des réseaux Informatiques (2010-2011) Rziza Mohammed rziza@fsr.ac.ma Supports Andrew Tanenbaum : Réseaux, cours et exercices. Pascal Nicolas : cours des réseaux Informatiques, université d Angers.

Plus en détail

Exécution des applications réparties

Exécution des applications réparties Exécution des applications réparties Programmation des Applications Réparties Olivier Flauzac URCA Master STIC-Informatique première année Olivier Flauzac (URCA) PAR : Exécution des applications réparties

Plus en détail

Le stockage. 1. Architecture de stockage disponible. a. Stockage local ou centralisé. b. Différences entre les architectures

Le stockage. 1. Architecture de stockage disponible. a. Stockage local ou centralisé. b. Différences entre les architectures Le stockage 1. Architecture de stockage disponible a. Stockage local ou centralisé L architecture de stockage à mettre en place est déterminante pour l évolutivité et la performance de la solution. Cet

Plus en détail

Historique. Évolution des systèmes d exploitation (à travers les âges)

Historique. Évolution des systèmes d exploitation (à travers les âges) Historique Évolution des systèmes d exploitation (à travers les âges) Historique L histoire des systèmes d exploitation permet de dégager des concepts de base que l on retrouve dans les systèmes actuels

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction aux Systèmes d Exploitation (SE)

Chapitre 1 : Introduction aux Systèmes d Exploitation (SE) 1. Introduction Chapitre 1 : Introduction aux Systèmes d Exploitation (SE). 1 système informatique est un ensemble constitué de matériels et de logiciels et qui assure le traitement des données.. Les pgms

Plus en détail

NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES

NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES GENERALITES Définition d'un réseau Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux afin de partager des données, des ressources et d'échanger des

Plus en détail

Systèmes & Réseaux. Georges Arhodakis Université Paris 8

Systèmes & Réseaux. Georges Arhodakis Université Paris 8 Systèmes & Réseaux Georges Arhodakis Université Paris 8 Sommaire Introduction Historique Service du noyau Appel Système Trappes & Interruptions Horloge & Gestion du Temps Ordonnancement Contrôle & Gestion

Plus en détail

IBM Tivoli Storage Manager

IBM Tivoli Storage Manager Maintenir la continuité des affaires grâce à une gestion efficace et performante du stockage IBM Tivoli Storage Manager POINTS FORTS Accroît la continuité des affaires en réduisant les temps de sauvegarde

Plus en détail

1.1.3 Qu est-ce qu un réseau convergent?

1.1.3 Qu est-ce qu un réseau convergent? Chapitre 1 Quelle couche du modèle de conception de réseau hiérarchique est le backbone à haut débit de l interréseau, où haute disponibilité et redondance sont vitales? Couche d accès Couche cœur de réseau

Plus en détail

Introduction aux Systèmes Distribués. Introduction générale

Introduction aux Systèmes Distribués. Introduction générale Introduction aux Systèmes Distribués Licence Informatique 3 ème année Introduction générale Eric Cariou Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr 1 Plan

Plus en détail

en version SAN ou NAS

en version SAN ou NAS tout-en-un en version SAN ou NAS Quand avez-vous besoin de virtualisation? Les opportunités de mettre en place des solutions de virtualisation sont nombreuses, quelque soit la taille de l'entreprise. Parmi

Plus en détail

Stockage : capacité, performances

Stockage : capacité, performances Stockage : capacité, performances Intervenant :Thomas Robert C234-4 thomas.robert@telecom-paristech.fr Transparents : Thomas Robert Institut Mines-Télécom Lectures possibles Chapitre 7.2 de : http://ceit.aut.ac.ir/~amirkhani/

Plus en détail

Perspectives pour l entreprise. Desktop Cloud. JC Devos IBM IT Architect jdevos@fr.ibm.com. 2010 IBM Corporation

Perspectives pour l entreprise. Desktop Cloud. JC Devos IBM IT Architect jdevos@fr.ibm.com. 2010 IBM Corporation Perspectives pour l entreprise Desktop Cloud JC Devos IBM IT Architect jdevos@fr.ibm.com Principe technique Disposer d un poste de travail virtuel accessible par la plupart des terminaux disponibles Ce

Plus en détail

Sauvegarde et restauration en environnement VMware avec Avamar 6.0

Sauvegarde et restauration en environnement VMware avec Avamar 6.0 Livre blanc Sauvegarde et restauration en environnement VMware avec Avamar 6.0 Analyse détaillée Résumé Dans les entreprises, les environnements virtuels sont de plus en plus déployés dans le cloud. La

Plus en détail

Entrées-Sorties: Architectures de bus. GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde

Entrées-Sorties: Architectures de bus. GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde Entrées-Sorties: Architectures de bus GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde Architectures CPU/Mémoire/E-S Un ordinateur a cinq composantes de base: le(s) processeur(s)

Plus en détail

L évolution vers la virtualisation

L évolution vers la virtualisation L évolution vers la virtualisation Dépassez vos attentes en matière de solutions TI. L évolution vers la virtualisation En 2009, la majorité des entreprises québécoises ne s interrogent plus sur la pertinence

Plus en détail

VMWare Infrastructure 3

VMWare Infrastructure 3 Ingénieurs 2000 Filière Informatique et réseaux Université de Marne-la-Vallée VMWare Infrastructure 3 Exposé système et nouvelles technologies réseau. Christophe KELLER Sommaire Sommaire... 2 Introduction...

Plus en détail

Cours CCNA 1. Exercices

Cours CCNA 1. Exercices Cours CCNA 1 TD2 Exercices Exercice 1 : Dressez la liste des 5 périphériques finaux, 6 périphériques intermédiaires et 3 formes de support réseau. Périphériques finaux (hôtes): ordinateur de bureau, ordinateur

Plus en détail

La continuité de service

La continuité de service La continuité de service I INTRODUCTION Si la performance est un élément important de satisfaction de l'utilisateur de réseau, la permanence de la disponibilité des ressources l'est encore davantage. Ici

Plus en détail

ORACLE 10g Découvrez les nouveautés. Jeudi 17 Mars Séminaire DELL/INTEL/ORACLE

ORACLE 10g Découvrez les nouveautés. Jeudi 17 Mars Séminaire DELL/INTEL/ORACLE ORACLE 10g Découvrez les nouveautés Jeudi 17 Mars Séminaire DELL/INTEL/ORACLE Le Grid Computing d Entreprise Pourquoi aujourd hui? Principes et définitions appliqués au système d information Guy Ernoul,

Plus en détail

Les Systèmes d Exploitation: Concepts et Programmation

Les Systèmes d Exploitation: Concepts et Programmation Les Systèmes d Exploitation: d Concepts et Programmation Samia Bouzefrane MCF en Informatique, CNAM samia.bouzefrane@cnam.fr http://cedric.cnam.fr/~bouzefra Samia Bouzefrane, Cours SYSTEME 1 Introduction

Plus en détail

Pré-requis techniques

Pré-requis techniques Sommaire 1. PRÉAMBULE... 3 2. PRÉ-REQUIS TÉLÉCOM... 4 Généralités... 4 Accès Télécom supporté... 4 Accès Internet... 5 Accès VPN... 5 Dimensionnement de vos accès... 6 3. PRÉ-REQUIS POUR LES POSTES DE

Plus en détail

Tsoft et Groupe Eyrolles, 2005, ISBN : 2-212-11623-3

Tsoft et Groupe Eyrolles, 2005, ISBN : 2-212-11623-3 Tsoft et Groupe Eyrolles, 2005, ISBN : 2-212-11623-3 Configuration requise ForestPrep DomainPrep Installation interactive 5 Installation sans surveillance Module 5 : Installation d Exchange Server 2003

Plus en détail

Supports d exécution matériels pour l embarqué. Jean-Philippe Babau

Supports d exécution matériels pour l embarqué. Jean-Philippe Babau Supports d exécution matériels pour l embarqué Jean-Philippe Babau Département Informatique, INSA Lyon Les contraintes Coût de quelques euros à quelques centaines d'euros Contraintes d énergie (mobilité,

Plus en détail

Conception d Applications Réparties

Conception d Applications Réparties Jean-François Roos LIFL - équipe GOAL- bâtiment M3 Extension - bureau 206 -Jean-Francois.Roos@lifl.fr 1 Objectifs du Cours Appréhender la conception d applications réparties motivations et concepts architectures

Plus en détail

Évolution de la puissance des machines. Système pour architectures multicœurs. Évolution de la puissance des machines

Évolution de la puissance des machines. Système pour architectures multicœurs. Évolution de la puissance des machines Évolution de la puissance des machines Accélération Système pour architectures multicœurs Évolution Traditionnelle des mono-processeurs CSC5001 : Systèmes Hautes Performances Architecte de Services informatiques

Plus en détail

Résultats des benchmarks de HPC1 après ajout de 100 cœurs. Date : 06/09/2012. Auteur : Ph Parnaudeau

Résultats des benchmarks de HPC1 après ajout de 100 cœurs. Date : 06/09/2012. Auteur : Ph Parnaudeau Résultats des benchmarks de HPC1 après ajout de 1 cœurs. Date : 6/9/212 Auteur : Ph Parnaudeau 1. Evolution de la configuration la plate forme de calcul du LJLL : HPC1 HPC1 1 Février 211 : UV1 est une

Plus en détail

EMC Data Domain Boost for

EMC Data Domain Boost for EMC Data Domain Boost for Symantec Backup Exec Augmentez vos performances de sauvegarde grâce à une intégration avancée dans OpenStorage Avantages clés Sauvegardes plus rapides et meilleure utilisation

Plus en détail

Les cinq raisons majeures pour déployer SDN (Software-Defined Networks) et NFV (Network Functions Virtualization)

Les cinq raisons majeures pour déployer SDN (Software-Defined Networks) et NFV (Network Functions Virtualization) Les cinq raisons majeures pour déployer SDN (Software-Defined Networks) et NFV (Network Functions Virtualization) Préparé par : Zeus Kerravala Les cinq raisons majeures pour déployer SDN et NFV NetworkWorld,

Plus en détail

INTERSYSTEMS CACHÉ COMME ALTERNATIVE AUX BASES DE DONNÉES RÉSIDENTES EN MÉMOIRE

INTERSYSTEMS CACHÉ COMME ALTERNATIVE AUX BASES DE DONNÉES RÉSIDENTES EN MÉMOIRE I N T E RS Y S T E M S INTERSYSTEMS CACHÉ COMME ALTERNATIVE AUX BASES DE DONNÉES RÉSIDENTES EN MÉMOIRE David Kaaret InterSystems Corporation INTERSySTEMS CAChé CoMME ALTERNATIvE AUx BASES de données RéSIdENTES

Plus en détail

On distingue deux catégories de réseaux : le réseau «poste à poste» et le réseau disposant d un «serveur dédié».

On distingue deux catégories de réseaux : le réseau «poste à poste» et le réseau disposant d un «serveur dédié». Un réseau est un ensemble de connexions entre plusieurs ordinateurs. Il va permettre : - la communication entre utilisateurs à travers les machines - la partage de ressources matérielles - le partage de

Plus en détail

LAN Intégré : accéder

LAN Intégré : accéder LAN Intégré : accéder accédez à votre réseau local sans contrainte de lieu ni de temps La solution WLAN (Wireless Local Area Network) pour réseaux locaux sans fil fonctionne de la même manière que les

Plus en détail

Plan du Travail. 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI 30

Plan du Travail. 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI 30 Plan du Travail Chapitre 1: Internet et le Web : Définitions et historique Chapitre 2: Principes d Internet Chapitre 3 : Principaux services d Internet Chapitre 4 : Introduction au langage HTML 2014/2015

Plus en détail

TAI049 Utiliser la virtualisation en assistance et en dépannage informatique TABLE DES MATIERES

TAI049 Utiliser la virtualisation en assistance et en dépannage informatique TABLE DES MATIERES TAI049 Utiliser la virtualisation en assistance et en dépannage informatique TABLE DES MATIERES 1 DECOUVERTE DE LA VIRTUALISATION... 2 1.1 1.2 CONCEPTS, PRINCIPES...2 UTILISATION...2 1.2.1 Formation...2

Plus en détail

Architecture matérielle des systèmes informatiques

Architecture matérielle des systèmes informatiques Architecture matérielle des systèmes informatiques IDEC, Renens. Version novembre 2003. Avertissement : ce support de cours n est pas destiné à l autoformation et doit impérativement être complété par

Plus en détail

Chapitre VII : Principes des réseaux. Structure des réseaux Types de réseaux La communication Les protocoles de communication

Chapitre VII : Principes des réseaux. Structure des réseaux Types de réseaux La communication Les protocoles de communication Chapitre VII : Principes des réseaux Structure des réseaux Types de réseaux La communication Les protocoles de communication Introduction Un système réparti est une collection de processeurs (ou machines)

Plus en détail

LA VIRTUALISATION. Etude de la virtualisation, ses concepts et ses apports dans les infrastructures informatiques. 18/01/2010.

LA VIRTUALISATION. Etude de la virtualisation, ses concepts et ses apports dans les infrastructures informatiques. 18/01/2010. Guillaume ANSEL M2 ISIDIS 2009-2010 / ULCO Dossier d étude sur la virtualisation LA VIRTUALISATION 18/01/2010 Etude de la virtualisation, ses concepts et ses apports dans les infrastructures informatiques.

Plus en détail

ETUDE DE CAS SESSION 2000 OPTION ARLE BAREME ET CORRIGE ETABLIS PAR LA COMMISSION NATIONALE D HARMONISATION DU 31 MAI 2000

ETUDE DE CAS SESSION 2000 OPTION ARLE BAREME ET CORRIGE ETABLIS PAR LA COMMISSION NATIONALE D HARMONISATION DU 31 MAI 2000 BTS INFORMATIQUE DE GESTION SESSION 2000 ETUDE DE CAS SESSION 2000 OPTION ARLE BAREME ET CORRIGE ETABLIS PAR LA COMMISSION NATIONALE D HARMONISATION DU 31 MAI 2000 Durée : 5 heures Coefficient : 5 CAS

Plus en détail

D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue dans leur système d information.

D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue dans leur système d information. PACBASE «Interrogez le passé, il répondra présent.». Le Module e-business Les entreprises doivent aujourd hui relever un triple défi. D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue

Plus en détail

Dynamic Computing Services solution de backup. White Paper Stefan Ruckstuhl

Dynamic Computing Services solution de backup. White Paper Stefan Ruckstuhl Dynamic Computing Services solution de backup White Paper Stefan Ruckstuhl Résumé pour les décideurs Contenu de ce White Paper Description de solutions de backup faciles à réaliser pour des serveurs virtuels

Plus en détail

Etude d architecture de consolidation et virtualisation

Etude d architecture de consolidation et virtualisation BOUILLAUD Martin Stagiaire BTS Services Informatiques aux Organisations Janvier 2015 Etude d architecture de consolidation et virtualisation Projet : DDPP Table des matières 1. Objet du projet... 3 2.

Plus en détail

Introduction aux réseaux informatiques

Introduction aux réseaux informatiques Introduction aux réseaux informatiques Un réseau informatique (computer network) est un système de communication (ensemble matériel + logiciel) qui permet à un ensemble d ordinateurs (au sens large) d

Plus en détail

SDN / Open Flow dans le projet de recherche de GEANT (GN3+)

SDN / Open Flow dans le projet de recherche de GEANT (GN3+) SDN / Open Flow dans le projet de recherche de GEANT (GN3+) Xavier Jeannin GIP RENATER 23-25, rue Daviel 75013 PARIS Résumé Dans le cadre du projet GN3+ (avril 2013 Mars 2015), parmi la tâche orientée

Plus en détail

Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2010» Meilleure copie "étude de cas architecture et systèmes"

Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2010» Meilleure copie étude de cas architecture et systèmes Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication «Session 2010» Meilleure copie "étude de cas architecture et systèmes" Note obtenue : 14,75/20 HEBERGE-TOUT Le 25 mars 2010 A

Plus en détail

Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur

Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur Chapitre 2 Architecture d un ordinateur Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur Les objectifs : o Identifier les principaux composants d un micro-ordinateur. o Connaître les caractéristiques

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION D EvRP V3

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION D EvRP V3 CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION D EvRP V3 Tableau de diffusion du document Document : Cahier des Charges d Implantation EVRP V3 Version 42 Etabli par Département Accompagnement des Logiciels Vérifié

Plus en détail

Chapitre VIII : Introduction aux réseaux. Motivations. Notion de système distribué. Motivations Différents types de SE

Chapitre VIII : Introduction aux réseaux. Motivations. Notion de système distribué. Motivations Différents types de SE Chapitre VIII : Introduction aux réseaux Eric.Leclercq@u-bourgogne.fr Département IEM http://ufrsciencestech.u-bourgogne.fr http://ludique.u-bourgogne.fr/~leclercq 4 mai 2006 1 Structures de Systèmes distribués

Plus en détail