Dr Aoui Mourad LES FRACTURES T-L APPLICATION DE L EQUILIBRE SAGITTAL

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dr Aoui Mourad LES FRACTURES T-L APPLICATION DE L EQUILIBRE SAGITTAL"

Transcription

1 Dr Aoui Mourad LES FRACTURES T-L APPLICATION DE L EQUILIBRE SAGITTAL

2 SERVICE ORTHOPEDIE DE SFAX Keskes hassib

3 Le rachis traumatique: Sfax Période de 28 ans ( ) > 1000 fractures TL 570 Chirurgie: 57% Vis -crochet luquée Compression-distraction Cintrage in situ

4 Introduction DEFINITION Discontinuity : Bone Soft tissues

5 SIMILITUDE AVEC UNE FRACTURE DE MEMBRE Réduction : Anatomique Axes = lordose/cyphose Ostéosynthèse : Stable Solide Etendue? Fusion : 3 mois Greffe postérieure souvent nécessaire / greffe antérieure?

6 CLASSIFICATIONS BUT : Décrire Échanger Pronostiquer MECANISME : Lésion Correction MAGERL A : Compression B : Distraction C : Rotation Francis DENIS Trois colonnes Compression/Burst/Seatbelt/Dislocation La plus employée Vaccaro type Etat neurologique CLP

7 CLASSIFICATION DE DENIS 1983 TYPE DE COLONNE COLONNE COLONNE FRACTURE ANTERIEURE MOYENNE POSTERIEURE COMPRESSION compression X X ou distraction BURST compression compression X SEAT BELT X ou compression distraction distraction compression distraction distraction DISLOCATION rotation rotation rotation cisaillement cisaillement cisaillement

8 CLASSIFICATION DE MAGERL

9 CLASSIFICATION DE MAGERL

10 CLASSIFICATION DE MAGERL

11 CLASSIFICATION DE VACCARO

12 CLASSIFICATION DE VACCARO

13 Indication thérapeutique Score <4 Orthopédique score >4 Chirurgie. score = 4

14 Compressin =1; burst= 1 ;sans signes neur=0 ; CLP=2 = 4

15 DENIS LA PLUS SIMPLE MAGERL LA PLUS COMPLETE VACCARO LA PLUS PRECISE

16 Spinal instability DEFINITION Possibility of fracture to : Great physiologic mouvement Non physiologic mouvement Consequences: Orthopaedic: vertebral column Neural structures

17 STRATEGY DEPENDING ON THORACOLUMBAR DEFORMITY

18 cobb SIF Angulation rerégionale traumatique ART T11=9, T12= 7, L1=1, L2= -8 L3=-18, L4= -33, L5= -36 Sagittal index de Farcy SIF= SK - Physiologique de Farcy Dorsal = +5 D12- L1 = 0 Lombaire = - 10 GSKD

19 H 35 ans L2 1 year years

20 0 Second surgery 4 Years after second surgery

21 Patient 1 Patient 2 Patient 3 Patient 4

22 Degenerative disease and malformatif **sagittal balance *type of back (Roussouly)

23 Sagittal standing radiographs of the whole spine including the pelvis External auditory meatus

24 ROUSSOULY: 2003 classify common variations in the sagittal alignment of the spine, sacrum, and pelvis. IP = PS + VP 4 shapes of spine/back Pelvic incidence / Sacral slope Sacral slope /lordosis Pelvic incidence / Pelvic tilt Lordosis / Kyphosis

25 Pelvic Incidence Traumatology

26 < 50 >50

27 Patients and methods February 2005 till december 2010 : 80 opérés 61 men, 19 women. Mean age : 36 years (16-68). Thoracolumbar junction: 46%. Burst : 62%. Frankel E (68%), 9 A, 3 B, 5 C, 9 D. 29 cas: faible IP 51 cas: forte IP

28 JP STEIB, AOUI M 2010

29 Principe du cintrage in situ Mise en place de la tige : - sans réduire - en copiant la déformation

30 Cintrage des deux tiges en même temps : - entre les vis - de part et d autre de chaque vis par le chirurgien et son assistant

31 Les implants ne sont pas verrouillés glissement facile sur la tige Déplacement naturel du rachis pendant le cintrage Il n y a ni traction, ni élongation, mais mobilisation du rachis dans l espace : réalignement

32 Technique opératoire

33 Cintrage in situ 30 0

34 6 ans recul

35 Technique opératoire GESTES STEREOTYPES CORRECTION EXCELENTE SANS RISQUE NEUROLOGIQUE COURBE D APPRENTISSAGE

36 RESULTS 1 Follow up / 4.5 ans ( 1.5 ans 6 ans ) - Clinical results : Oswestry score= 32 (10 70) Imbalanced: 11%

37 RESULTS:2 f (IP) No correlation between the shape of spine (low and high incidence) and the clinical score 2015

38 RESULTS:3 f (IP) 2015 Good correction Pelvic Incidence <50 n=29 50 n=51 SIF 14 (48%) 42 (82%) 0,016 GSKD 7 (24%) 42 (82%) <0,001 P Tableau 7: Correlation between pelvic incidence and good correction

39 Our study Power Corrected: Relatif Earn 24% Loss Neglicted = 0.3 Low PI STEEP

40 Our study Good Correction > 82% Loss = 4 Higt PI FLEXIBLES

41 Management Strategy Thoracolumbar fracture Classical X-Ray X-Ray lumbo-sacral junction (lateral view) Shape of back Pelvic Incidence < 50 Pelvic Incidence > 50 Short Fixation LONG FIXATION

42 L2

43 IV IP=65 Faux I / II

44

45

46 Load Sharing Scoring

47 Load Sharing Scoring LSS < ou = 7 LSS > 7 Short Fixation Long fixation

48 Load Sharing Scoring Selon Elzinga: grande variabilité inter et intra observateur.

49 Etude prospective 55 patients : juillet decembre 2014 Age moyen: 38 ans (17-55) Recul: 30 mois (42-10) Frankel-ASIA: 49 E, 3 D, 1 C, 2A 25 patients: Roussouly I, II => montage court 30 patients: Roussouly III, IV => montage long Classifications: 1/ Denis 60% : Burst 2/ Magerl 60% : A3-3 (Magerl) 3/ Mc Cormack

50 Our study 20 patients / montage court LSS 7 5 patients / montage long LSS 7

51 RESULTAT Type de dos Raide IP<50 Souple IP>50 Energie traumatique Compression axiale ++ Flexion et distraction Etat neurologique == Siège lombaire Charnière TL

52 Résultats Montages longs Montages courts Douleurs résiduelles 60% = peu ou pas de douleur résiduelle 90% = peu ou pas de douleur résiduelle 40%= douleur occasionnelle avec prise d antalgique 10%= douleur occasionnelle avec prise d antalgique 1 patient= douleurs invalidantes, fracture de la tige Gain relatif 105% 50% Consolidation 2 pseudarthrose 100% Perte de la correction 4 0,5 Equilibre 95 % équilibrés 10% équilibrés

53 Conclusion X-Ray lumbo-sacral junction (lateral view)

54 DOS à IP FORTE > 50) SOUPLE MONTAGE LONG PONTER LA CHARNIERE

55 7 years

56 Dos à IP FAIBLE<50 RAIDE MONTAGE COURT

57 3 ANS

58 Mini-abord

59 Synthèse percutanée

60 THANK YOU SFAX

EVALUATION DU DISQUE INTERVERTEBRAL DANS LES FRACTURES DU RACHIS THORACOLOMBAIRE DE TYPE A DE MAGERL

EVALUATION DU DISQUE INTERVERTEBRAL DANS LES FRACTURES DU RACHIS THORACOLOMBAIRE DE TYPE A DE MAGERL EVALUATION DU DISQUE INTERVERTEBRAL DANS LES FRACTURES DU RACHIS THORACOLOMBAIRE DE TYPE A DE MAGERL P. Loriaut, H. Pascal Moussellard, J. Y. Lazennec, Y. Catonné Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique

Plus en détail

Fractures du rachis thoracolombaire

Fractures du rachis thoracolombaire Fractures du rachis thoracolombaire Prise en charge thérapeutique Dr Cyril DAUZAC, Dr Thibaut LENOIR, Pr Pierre GUIGUI DU de pathologie rachidienne 29 janvier 2010 10 000 fractures du rachis thoracique

Plus en détail

CANAL CERVICAL ETROIT

CANAL CERVICAL ETROIT CANAL CERVICAL ETROIT IRM «classique» Clichés de profil : cyphose, lordose Clichés dynamiques : sténose dynamique IRM de diffusion HYPERMOBILITE HYPERSIGNAL VALEUR TOPOGRAPHIQUE SCAN (2D) I.R.M. IRM de

Plus en détail

Scoliose lombaire dégénérative et déformations adultes: Balance spino-pelvienne, le normal et le pathologique

Scoliose lombaire dégénérative et déformations adultes: Balance spino-pelvienne, le normal et le pathologique Faculté de Médecine PARIS V- René Descartes Centre Hospitalier SAINTE-ANNE Scoliose lombaire dégénérative et déformations adultes: Balance spino-pelvienne, le normal et le pathologique G. Abi Lahoud M.D.,

Plus en détail

Lésions traumatiques du rachis cervical supérieur. Anatomie pathologique et traitement Pr Bernard Irthum CHU Clermont Ferrand France

Lésions traumatiques du rachis cervical supérieur. Anatomie pathologique et traitement Pr Bernard Irthum CHU Clermont Ferrand France Lésions traumatiques du rachis cervical supérieur Anatomie pathologique et traitement Pr Bernard Irthum CHU Clermont Ferrand France Les moyens d union cranio rachidienne Condyles, atlas, axis Les moyens

Plus en détail

Traumatismes du rachis. Module «médecine préparation physique et opérationnelle» Année 2014-2015

Traumatismes du rachis. Module «médecine préparation physique et opérationnelle» Année 2014-2015 Traumatismes du rachis Module «médecine préparation physique et opérationnelle» Année 2014-2015 Plan Epidémiologie - physiopathologie Rachis cervical supérieur Rachis cervical inférieur Rachis thoracolombaire

Plus en détail

Traitement chirurgicale de la scoliose idiopathique

Traitement chirurgicale de la scoliose idiopathique Traitement chirurgicale de la scoliose idiopathique I OBEID, N AUROUER, JM VITAL Traitement de la scoliose Surveillance Traitement orthopédique Chirurgie Chirurgie de la scoliose Pourquoi la chirurgie

Plus en détail

Résultats des arthrodèses lombaires ou lombosacrées par voie antérieure pour spondylolisthésis par lyse isthmique

Résultats des arthrodèses lombaires ou lombosacrées par voie antérieure pour spondylolisthésis par lyse isthmique Résultats des arthrodèses lombaires ou lombosacrées par voie antérieure pour spondylolisthésis par lyse isthmique J. ALLAIN Institut Du Rachis CHU Henri Mondor Créteil - UPEC Série de l Institut Du Rachis

Plus en détail

IMAGERIE DES TRAUMATISMES DU RACHIS

IMAGERIE DES TRAUMATISMES DU RACHIS IMAGERIE DES TRAUMATISMES DU RACHIS Dr Hamidou DEME Ancien interne des Hôpitaux Module ostéo-articulaire 27/06/2015 OBJECTIFS Orienter les indications des examens d imagerie Décrire les différents mécanismes

Plus en détail

Scolioses lombaires de l adulte : clinique et traitement médical

Scolioses lombaires de l adulte : clinique et traitement médical Scolioses lombaires de l adulte : clinique et traitement médical Par Pierre Antonietti Chirurgien orthopédiste Clinique Jouvenet, Paris Il existe deux types de scolioses de l adulte : des scolioses de

Plus en détail

LA SCOLIOSE IDIOPATHIQUE

LA SCOLIOSE IDIOPATHIQUE LA SCOLIOSE IDIOPATHIQUE DEFINITION La scoliose vient du grec skolios : tortueux Déformation tridimensionnelle de toute ou une partie de la colonne vertébrale (cervicale, thoracique ou lombaire) consistant

Plus en détail

Traumatismes du rachis cervical : évaluation par scanner et IRM

Traumatismes du rachis cervical : évaluation par scanner et IRM Traumatismes du rachis cervical : évaluation par scanner et IRM MDCT and MRI evaluation of cervical spine trauma Michael Utz & Shadab Khan & Daniel O Connor & Stephen Meyers Elsa Meyer 24/04/14 A. Introduction

Plus en détail

Anatomie descriptive du rachis

Anatomie descriptive du rachis Anatomie descriptive du rachis La colonne vertébrale comprend 26 os formant une structure souple et ondulée. La colonne vertébrale du fœtus et du bébé comprend 33 vertèbres. 9 d entre elles vont fusionner

Plus en détail

Intérêt de l analyse sagittale du rachis dans la conception et la réalisation du traitement orthopédique de l enfant et de l adulte

Intérêt de l analyse sagittale du rachis dans la conception et la réalisation du traitement orthopédique de l enfant et de l adulte Intérêt de l analyse sagittale du rachis dans la conception et la réalisation du traitement orthopédique de l enfant et de l adulte Dr Isabelle Courtois Frédéric Delamarre Saint Etienne Analyse sagittale

Plus en détail

SPONDYLOLYSE ET SPONDYLOLISTHESIS L L ENFANT ET L L ADOLESCENT

SPONDYLOLYSE ET SPONDYLOLISTHESIS L L ENFANT ET L L ADOLESCENT SPONDYLOLYSE ET SPONDYLOLISTHESIS L L ENFANT ET L L ADOLESCENT Jean-Luc JOUVE Hôpital La Timone Enfants - Marseille LIMITES DU SUJET Localisation lombo-sacrée Fréquence Possibilité de grand déplacementd

Plus en détail

SCOLIOSE IDIOPATHIQUE DE L ADOLESCENT. Fev 2013 New England Journal of Medecine

SCOLIOSE IDIOPATHIQUE DE L ADOLESCENT. Fev 2013 New England Journal of Medecine SCOLIOSE IDIOPATHIQUE DE L ADOLESCENT Fev 2013 New England Journal of Medecine Définition Courbure latérale de la colonne vertébrale d au moins 10 sur une radiographie du rachis dans le plan frontal en

Plus en détail

Fractures du coude chez l enfant: Pièges diagnostiques radiologiques

Fractures du coude chez l enfant: Pièges diagnostiques radiologiques Fractures du coude chez l enfant: Pièges diagnostiques radiologiques M-A Camezind-Vidal, B Caire-Gana, F Castaing, * N Orsoni*, M Pouquet, P de Brunanchon,I Jammet, E Pascaud, D Mouliès* *, A Maubon Services

Plus en détail

Cyphose posturale et pathologique

Cyphose posturale et pathologique Cyphose posturale et pathologique Brice Ilharreborde CHU Robert Debré Université Paris VII Introduction Verticalisation = antéversion du bassin Mise en place progressive des courbures 3 mois: port de tête

Plus en détail

Fracture du scaphoïde

Fracture du scaphoïde Fracture du scaphoïde Pouvez vous répondre à ces 10 questions? Christian Dumontier SOS Mains saint Antoine Merci à Roure, Herbert 10 Questions Fréquence Signes cliniques Les radios à prescrire Classification

Plus en détail

Les fractures du coude de l enfant. Saad ABU AMARA Joël LECHEVALLIER

Les fractures du coude de l enfant. Saad ABU AMARA Joël LECHEVALLIER Les fractures du coude de l enfant Saad ABU AMARA Joël LECHEVALLIER Épidémiologie des fractures du coude Les fractures : 10 à 25% des traumatismes de l enfant Fractures du coude : 16% de l ensemble des

Plus en détail

CHIRURGIE de la COLONNE VERTÉBRALE LOMBAIRE

CHIRURGIE de la COLONNE VERTÉBRALE LOMBAIRE CHIRURGIE de la COLONNE VERTÉBRALE LOMBAIRE Livret d information péri opératoire destiné au patient Centre Orthopédique SANTY 24, avenue Paul SANTY 69008 LYON - FRANCE Hôpital Privé Jean MERMOZ 55, avenue

Plus en détail

Informations pour le patient sur la prothèse de disque intervertébral Prodisc-L pour vertèbres lombaires.

Informations pour le patient sur la prothèse de disque intervertébral Prodisc-L pour vertèbres lombaires. Informations pour le patient sur la prothèse de disque intervertébral Prodisc-L pour vertèbres lombaires. Fonctions de la colonne vertébrale Stabilité La colonne vertébrale humaine forme le squelette axial

Plus en détail

Particularités anatomopathologiques des fractures du rachis thoraco_lombaire a propos de 180 cas

Particularités anatomopathologiques des fractures du rachis thoraco_lombaire a propos de 180 cas Particularités anatomopathologiques des fractures du rachis thoraco_lombaire a propos de 180 cas A-benkhelifa/L-Bensalem /K-feria,A-chehili / H-zidani Fréquence augmenté Surtout au niveau de la charnière

Plus en détail

22/01/10. Classification of patellofemoral arthritis. X-ray technique. R.Seil. X-ray classification. OA classification.

22/01/10. Classification of patellofemoral arthritis. X-ray technique. R.Seil. X-ray classification. OA classification. 3d advanced course on knee surgery Val d Isère 200 Classification of patellofemoral arthritis. Skyline view 30 knee flexion From: Bernageau J, Goutallier D, Cahiers d enseignement de la SOFCOT 7, 999 R.Seil

Plus en détail

VENDREDI 19 SEPTEMBRE 2014 8h00-8h30 : Accueil des participants. INTRODUCTION ET ENTRY QUIZ Introduction et objectifs du Module 2 Entry quiz

VENDREDI 19 SEPTEMBRE 2014 8h00-8h30 : Accueil des participants. INTRODUCTION ET ENTRY QUIZ Introduction et objectifs du Module 2 Entry quiz 19 et 20 Septembre 2014 : RACHIS LOMBAIRE DEGENERATIF MODULE 2B DEGENRATIVE CHALLENGES. RENNES (Prof. J.L. Husson). Ecole de Chirurgie - Laboratoire d Anatomie. Faculté de Médecine de Rennes I. 2 Avenue

Plus en détail

Le traitement reste strictement chirurgical. Fait appel a une ostéosynthèse multiple, L enclouage centromédullaire est une évolution moderne montrant

Le traitement reste strictement chirurgical. Fait appel a une ostéosynthèse multiple, L enclouage centromédullaire est une évolution moderne montrant Introduction Les fractures du massif trochantérien posent toujours un problème de santé publique : Leurs fréquence restent toujours élevée. Par les facteurs de risque qui concourent a provoquer cette fracture:

Plus en détail

Le canal lombaire rétréci vu par le Neurochirurgien

Le canal lombaire rétréci vu par le Neurochirurgien Le canal lombaire rétréci vu par le Neurochirurgien Docteur Paul HALLACQ Services de Neurochirurgie et de Neurotraumatologie Hôpital Dupuytren, Limoges 11 septembre 2002 Cadre nosologique CLE cause anatomique

Plus en détail

TRAUMATISMES DU RACHIS THORACO- LOMBAIRE. Analyse Radiologique, description des lésions et prise en charge. Pr C.Court CHU Kremlin Bicêtre

TRAUMATISMES DU RACHIS THORACO- LOMBAIRE. Analyse Radiologique, description des lésions et prise en charge. Pr C.Court CHU Kremlin Bicêtre TRAUMATISMES DU RACHIS THORACO- LOMBAIRE Analyse Radiologique, description des lésions et prise en charge Pr C.Court CHU Kremlin Bicêtre Rappels anatomiques Rachis dorsal Charnière cervico-dorsale C7-T1

Plus en détail

Prothèse discale lombaire totale Prodisc-L. Conception et résultats étude clinique IDE aux États Unis.

Prothèse discale lombaire totale Prodisc-L. Conception et résultats étude clinique IDE aux États Unis. Étude clinique prospective randomisée et multicentrique. Prothèse discale lombaire totale. Conception et résultats étude clinique IDE aux États Unis. Table des matières Introduction Indications, contre-indications

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE REIMS

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE REIMS CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE REIMS S. Bourelle, M. Belouadah, C. Senah Service de Chirurgie Pédiatrique American Memorial Hospital Scoliose = gibbosité Gibbosit é= scoliose Pas de gibbosité

Plus en détail

Spécialiste des implants chirurgicaux innovants pour la colonne vertébrale. Bio Tuesday - 05/07/2011

Spécialiste des implants chirurgicaux innovants pour la colonne vertébrale. Bio Tuesday - 05/07/2011 Spécialiste des implants chirurgicaux innovants pour la colonne vertébrale 1 Notre métier MEDICREA conçoit, fabrique et commercialise des implants chirurgicaux pour la colonne vertébrale Une offre produits

Plus en détail

Orientation actuelle de la chirurgie des lombalgiques. M. Szadkowski, A. Faline Centre Orthopédique SANTY, Lyon www.ortho-santy.

Orientation actuelle de la chirurgie des lombalgiques. M. Szadkowski, A. Faline Centre Orthopédique SANTY, Lyon www.ortho-santy. Orientation actuelle de la chirurgie des lombalgiques M. Szadkowski, A. Faline Centre Orthopédique SANTY, Lyon www.ortho-santy.com Rôle de la colonne vertébrale Charpente du tronc Troubles de la posture

Plus en détail

Les lésions médullaires

Les lésions médullaires Les lésions médullaires 1. Introduction Données épidémiologiques I [ ~ 3000 # du rachis/an en CH [ Séquelles neurologiques < 10% [ >180 240 Pat/an [ AVP >50 % [ 18-35 ans et >60ans Données épidémiologiques

Plus en détail

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90.

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90. Lésions des parties nobles de la moelle épinière Eléments osseux : corps vertébral articulaires lames épineuses transverses pédicules vertébraux Eléments non osseux (sagittal) : disques ligaments capsules

Plus en détail

Fractures du Rachis Dorso Lombaire

Fractures du Rachis Dorso Lombaire Fractures du Rachis Dorso Lombaire Ph.. Rosset, J Laulan DES Chirurgie TOURS 26 janvier 06 1 Notion Théorique Cicatrisation Ligamentaire = 6 semaines MAIS la cicatrisation d une rupture ligamentaire complète

Plus en détail

L instabilité rachidienne

L instabilité rachidienne L instabilité rachidienne Dr Pierre Coloma, neurochirurgien Dr Sébastien Le Pape, chirurgien orthopédiste + (In)stabilité : définitions Stabilité : capacité des vertèbres à rester cohésives lors des mouvements

Plus en détail

Introduction. Introduction. Anatomie descriptive. Hanche et douleur. Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche. Sémiologie et lésions anatomiques

Introduction. Introduction. Anatomie descriptive. Hanche et douleur. Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche. Sémiologie et lésions anatomiques Introduction Anatomie, sémiologie et chirurgie de la hanche Caractère inadapté de la hanche aux fonctions vitales et cérébrales? = prévalence de la coxarthrose 1.3% à 80 ans incidence 80/100 000 par an

Plus en détail

Rôle du rachis. Stabilité et statique Mobilité Protection de la moelle épinière et des racines nerveuses

Rôle du rachis. Stabilité et statique Mobilité Protection de la moelle épinière et des racines nerveuses FRACTURES DU RACHIS INTRODUCTION RACHIS = empilement de vertèbres sous forme de colonne autour de laquelle s articule le tronc la tête et les 4 membres Cette colonne présente des courbures physiologiques

Plus en détail

Pr. GARCH 4 ème année médecine 2015

Pr. GARCH 4 ème année médecine 2015 Fractures du Cotyle Pr. GARCH 4 ème année médecine 2015 Introduction - définition Solution de continuité qui interesse la cavité cotyloldienne +/- les structures osseuses adjacentes qui renforcent cette

Plus en détail

Traumatismes du rachis cervical

Traumatismes du rachis cervical Traumatismes du rachis cervical Yan Lefèvre, Audrey Angelliaume, Jean Roger Pontailler Unité de Chirurgie Pédiatrique Orthopédique Hôpital des Enfant CHU de Bordeaux JUPSO Bordeaux - 22 novembre 2013 Anatomie

Plus en détail

Traumatologie du Membre Inférieur. Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon

Traumatologie du Membre Inférieur. Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon Traumatologie du Membre Inférieur Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon Fractures du col du fémur Fractures du col de fémur Fracture très fréquente chez le sujet âgé Ostéoporose

Plus en détail

Fractures du Cotyle. Pr. GARCH 4 ème année médecine

Fractures du Cotyle. Pr. GARCH 4 ème année médecine Fractures du Cotyle Pr. GARCH 4 ème année médecine 2014-15 Introduction - définition Solution de continuité qui interesse la cavité cotyloldienne +/- les structures osseuses adjacentes qui renforcent cette

Plus en détail

Pierre Pries Avec la collaboration de M.Grau-Ortiz Mes remerciements à P. Fargues, Castres CHU de Poitiers 34 Réunion du GECO Janvier 2010

Pierre Pries Avec la collaboration de M.Grau-Ortiz Mes remerciements à P. Fargues, Castres CHU de Poitiers 34 Réunion du GECO Janvier 2010 Que reste t-il, après un quart de siècle, de la technique de Cotrel et Dubousset dans le traitement chirurgical de la scoliose? Pierre Pries Avec la collaboration de M.Grau-Ortiz Mes remerciements à P.

Plus en détail

Chirurgie du rachis. Rééducation post-opératoire immédiate. Centre des Massues

Chirurgie du rachis. Rééducation post-opératoire immédiate. Centre des Massues Chirurgie du rachis Rééducation post-opératoire immédiate Centre des Massues Service chirurgie : Dr Roussouly Dr Nouvel Kinésithérapie : N.Zeizig, M.Pagés, P.Pommerol Lyon Octobre 2003 Différents types

Plus en détail

SPECIALISTE DES IMPLANTS CHIRURGICAUX INNOVANTS POUR LA COLONNE VERTEBRALE ASSEMBLEE GENERALE ANNUELLE 20 JUIN 2013

SPECIALISTE DES IMPLANTS CHIRURGICAUX INNOVANTS POUR LA COLONNE VERTEBRALE ASSEMBLEE GENERALE ANNUELLE 20 JUIN 2013 SPECIALISTE DES IMPLANTS CHIRURGICAUX INNOVANTS POUR LA COLONNE VERTEBRALE ASSEMBLEE GENERALE ANNUELLE 20 JUIN 2013 ACCUEIL ET INTRODUCTION L ENTREPRISE, SON METIER ET SES MARCHES LES GAMMES DE PRODUITS

Plus en détail

> Pathologie du pied. Fractures du calcanéum Fractures des métatarsiens Stratégies de prise en charge : aspect médico-économique

> Pathologie du pied. Fractures du calcanéum Fractures des métatarsiens Stratégies de prise en charge : aspect médico-économique > Pathologie du pied Fractures du calcanéum Fractures des métatarsiens Stratégies de prise en charge : aspect médico-économique > Fracture du calcanéus Anatomie Thalamus Sustentaculum tali Tubérosité Corps

Plus en détail

LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER

LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER I : INTRODUCTION Dans le cadre de la Semaine Européenne de la Construction il est utile de se remémorer ou de prendre simplement conscience que notre

Plus en détail

VIIIème journée normande d'anesthésie-réanimation. Traumatismes Graves du Rachis : La Vision du Neurochirurgien.

VIIIème journée normande d'anesthésie-réanimation. Traumatismes Graves du Rachis : La Vision du Neurochirurgien. Département d'anesthésie, Réanimation Chirurgicale, SAMU VIIIème journée normande d'anesthésie-réanimation Traumatismes Graves du Rachis : La Vision du Neurochirurgien. Introduction F. Proust, O. Langlois,

Plus en détail

L équilibre sagittal du rachis des concepts àla pratique clinique en orthopédie pédiatrique.

L équilibre sagittal du rachis des concepts àla pratique clinique en orthopédie pédiatrique. L équilibre sagittal du rachis des concepts àla pratique clinique en orthopédie pédiatrique. Raphaël VIALLE Service de Chirurgie Orthopédique et Réparatrice de l Enfant Hôpital d Enfants Armand Trousseau

Plus en détail

Importance de l analyse de l équilibre sagittal dans les lombalgies. Rôle de la balance spino-pelvienne dans les indications chirurgicales

Importance de l analyse de l équilibre sagittal dans les lombalgies. Rôle de la balance spino-pelvienne dans les indications chirurgicales Numéro réalisé avec le soutien institutionnel des Laboratoires Pierre Fabre Vol. 78 Supplément n 2 ISSN 1169-8330 Revue du Rhumatisme 78 (2011) S92-S100 Supplément Revue du rhumatisme Le kaléidoscope des

Plus en détail

Hernies discales. Session 7. Neuro Rachis. Hernies discales. Signes cliniques 19/02/2011. K Chaumoitre F Craighero Sce Imagerie -CHU Nord

Hernies discales. Session 7. Neuro Rachis. Hernies discales. Signes cliniques 19/02/2011. K Chaumoitre F Craighero Sce Imagerie -CHU Nord Session 7 Neuro Rachis Hernies discales K Chaumoitre F Craighero Sce Imagerie -CHU Nord Cours étudiants session 7 Exploration d une lombosciatique résistante au traitement médical + repos Radio: rachis

Plus en détail

1) A l'âge adulte les problèmes posés par la scoliose idiopathique sont essentiellement lombaires et lombo-sacrés

1) A l'âge adulte les problèmes posés par la scoliose idiopathique sont essentiellement lombaires et lombo-sacrés 1) A l'âge adulte les problèmes posés par la scoliose idiopathique sont essentiellement lombaires et lombo-sacrés quels que soient le type et le siège de la courbure initiale ils sont liés à l'arthrose

Plus en détail

Les fractures trochantériennes de l adulte LAME PLAQUE

Les fractures trochantériennes de l adulte LAME PLAQUE Les fractures trochantériennes de l adulte LAME PLAQUE Dr BOUAGAR CHU Bab El Oued 19 ème congrès de la SACOT Oran, Le 2 Décembre 2012 HISTORIQUE Imaginée et mise au point en Suisse par Müller pour l A.O.

Plus en détail

LESIONS TRAUMATIQUES DE LA CEINTURE PELVIENNE. Dr BOUAKKADIA EPIDEMIOLOGIE. traumas violents traumatologie routière lésions associées fréquentes

LESIONS TRAUMATIQUES DE LA CEINTURE PELVIENNE. Dr BOUAKKADIA EPIDEMIOLOGIE. traumas violents traumatologie routière lésions associées fréquentes LESIONS TRAUMATIQUES DE LA CEINTURE PELVIENNE Dr BOUAKKADIA EPIDEMIOLOGIE traumas violents traumatologie routière lésions associées fréquentes 20% des polytraumatiséont une fracture du bassin EPIDEMIOLOGIE

Plus en détail

Dr C. BARREY Service de Neurochirurgie C et Chirurgie du Rachis Hôpital Neurologique P Wertheimer, Hospices Civils de LYON

Dr C. BARREY Service de Neurochirurgie C et Chirurgie du Rachis Hôpital Neurologique P Wertheimer, Hospices Civils de LYON DIU de Pathologie Locomotrice liée à la Pratique du Sport Rachis et bassin 14 Mars 2013, LYON Dr C. BARREY Service de Neurochirurgie C et Chirurgie du Rachis Hôpital Neurologique P Wertheimer, Hospices

Plus en détail

EQUILIBRE SAGITTAL DU RACHIS

EQUILIBRE SAGITTAL DU RACHIS EQUILIBRE SAGITTAL DU RACHIS Kariman ABELIN-GENEVOIS Praticien Hospitalo Universitaire Hôpital Femme Mère Enfant Hospices Civils de Lyon Université Claude Bernard Lyon I 2 NOTION D EQUILIBRE AXE DE GRAVITE

Plus en détail

LA TRAUMATOLOGIE DU JOUEUR DE TENNIS

LA TRAUMATOLOGIE DU JOUEUR DE TENNIS LA TRAUMATOLOGIE DU JOUEUR DE TENNIS Dr Guillaume LEVAVASSEUR Institut régional de médecine du sport Le tennis Sport complet Force Endurance Souplesse Traumatologie Préventive Curative Le coude lien avec

Plus en détail

La main traumatique: traumatismes ostéo- articulaires des doigts longs. DR Moughabghab

La main traumatique: traumatismes ostéo- articulaires des doigts longs. DR Moughabghab La main traumatique: traumatismes ostéo- articulaires des doigts longs. DR Moughabghab Rappel anatomique! Phalanges: P1 P2 P3 = os longs! Articulations IP = trochléennes un seul degré de liberté. - tête

Plus en détail

DE LA PLAIE FRANCHE, NON CONTUSE, SANS DEVASCULARISATION... A LA PLAIE COMPLEXE, CONTUSE, AVEC DEVASCULARISATION, DILACERATION DES TISSUS...

DE LA PLAIE FRANCHE, NON CONTUSE, SANS DEVASCULARISATION... A LA PLAIE COMPLEXE, CONTUSE, AVEC DEVASCULARISATION, DILACERATION DES TISSUS... DE LA PLAIE FRANCHE, NON CONTUSE, SANS DEVASCULARISATION... CONTROLLED ACTIVE FLEXION MOBILISATION ( M. F. A. P. ) ASSOCIATED WITH MODIFIED KLEINERT S TECHNIQUE ( After primary repair of flexor tendons

Plus en détail

TRAUMATOLOGIE VERTEBRO-MEDULLAIRE

TRAUMATOLOGIE VERTEBRO-MEDULLAIRE TRAUMATOLOGIE VERTEBRO-MEDULLAIRE Les traumatismes du rachis sont fréquents. Plus de 50% surviennent lors d accidents de la voie publique, les autres étiologies étant partagées entre les accidents de sport

Plus en détail

Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003

Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Pré-Requis : Anatomie descriptive et fonctionnelle de l extrémité inférieure du radius Résumé : Les fractures

Plus en détail

Scolioses et cyphoses congénitales. J. Sales de Gauzy Hôpital des Enfants, CHU Toulouse

Scolioses et cyphoses congénitales. J. Sales de Gauzy Hôpital des Enfants, CHU Toulouse Scolioses et cyphoses congénitales J. Sales de Gauzy Hôpital des Enfants, CHU Toulouse Déformation sévère Ou Découverte fortuite Plus rare que scoliose idiopathique Etiologie Inconnue Entre 5 et 8 semaine

Plus en détail

Scoliose idiopathique

Scoliose idiopathique Scoliose idiopathique désordre anatomique du rachis dans les 3 plans de l espace non complètement réductible sans cause connue et évoluant durant la croissance Scoliose idiopathique Déformation 3D déviation

Plus en détail

Gymnastique du dos. Introduction Anatomie du dos Les pathologies du dos Les causes Influence de la posture La prévention. Plan du cours.

Gymnastique du dos. Introduction Anatomie du dos Les pathologies du dos Les causes Influence de la posture La prévention. Plan du cours. Gymnastique du dos Plan du cours Introduction Anatomie du dos Les pathologies du dos Les causes Influence de la posture La prévention Introduction LE DOS est la 1ère cause d invalidité chez les moins de

Plus en détail

L équilibre sagittal du rachis cervical sur une population asymptomatique : Nouveaux paramètres et valeurs standards

L équilibre sagittal du rachis cervical sur une population asymptomatique : Nouveaux paramètres et valeurs standards e-mémoires de l'académie Nationale de Chirurgie, 2013, 12 (2) : 018-024 18 L équilibre sagittal du rachis cervical sur une population asymptomatique : Nouveaux paramètres et valeurs standards Sagittal

Plus en détail

Intérêt de la vertébroplastie dans les tassements vertébraux traumatiques récents

Intérêt de la vertébroplastie dans les tassements vertébraux traumatiques récents Intérêt de la vertébroplastie dans les tassements vertébraux traumatiques récents J GABRILLARGUES, E CHABERT, B CLAISE, N CHETRUS, JL MICHEL NEURORADIOLOGIE / RADIOLOGIE A echabert@chu-clermontferrand.fr

Plus en détail

EOS. Un nouveau matériel en radiologie ostéo-articulaire Un partenariat innovant

EOS. Un nouveau matériel en radiologie ostéo-articulaire Un partenariat innovant EOS Un nouveau matériel en radiologie ostéo-articulaire Un partenariat innovant PETROVER D HOPITAL LARIBOISIERE Radiologie à visée diagnostique est la principale source d exposition aux radiations dans

Plus en détail

DENSITOMÉTRIE OSSEUSE : CE QUE LE RADIOLOGUE DOIT SAVOIR

DENSITOMÉTRIE OSSEUSE : CE QUE LE RADIOLOGUE DOIT SAVOIR DENSITOMÉTRIE OSSEUSE : CE QUE LE RADIOLOGUE DOIT SAVOIR C Andreux et F L Huillier H Guerini, A Feydy, X Poittevin, F Thevenin, R Campagna, JL Drapé, A Chevrot Hôpital COCHIN, Paris, France OBJECTIF Proposer

Plus en détail

Rôle et utilité des cages intersomatiques transforaminales (TLIF) dans les déformations rachidiennes de l adulte

Rôle et utilité des cages intersomatiques transforaminales (TLIF) dans les déformations rachidiennes de l adulte Rôle et utilité des cages intersomatiques transforaminales (TLIF) dans les déformations rachidiennes de l adulte I OBEID, A BOURGHLI, N GANGNET, N AUROUER, JM VITAL Unité de pathologie rachidienne Hôpital

Plus en détail

Traumatismes du rachis dorso-lombaire

Traumatismes du rachis dorso-lombaire 5 e année médecine Rotation 3 2016/2017 ISM Copy Module de Traumatologie Orthopédie Introduction Traumatismes du rachis dorso-lombaire Lésions sévères, peuvent compromettre le pronostic fonctionnel et

Plus en détail

Traumatologie de l enfant. Joël Lechevallier Saad Abu Amara

Traumatologie de l enfant. Joël Lechevallier Saad Abu Amara Traumatologie de l enfant Joël Lechevallier Saad Abu Amara Plan Spécificités de l enfant Traumatismes de l enfant Cas particuliers Traitement Spécificités de l enfant Traumatismes de l enfant Cas pa Physiologie

Plus en détail

L appareil locomoteur

L appareil locomoteur L appareil locomoteur Plan Introduction Anatomie physiologie Orthopédie - Traumatologie Rhumatologie Pathologies infectieuses Pathologies tumorales Pathologies neuro- dégénératives Répercussions de ces

Plus en détail

GUIDE D INTERPRÉTATION D UNE LÉSION DU LABRUM GLÉNOIDIEN SUPÉRIEUR EN IMAGERIE AVEC CONTRASTE INTRA-ARTICULAIRE

GUIDE D INTERPRÉTATION D UNE LÉSION DU LABRUM GLÉNOIDIEN SUPÉRIEUR EN IMAGERIE AVEC CONTRASTE INTRA-ARTICULAIRE GUIDE D INTERPRÉTATION D UNE LÉSION DU LABRUM GLÉNOIDIEN SUPÉRIEUR EN IMAGERIE AVEC CONTRASTE INTRA-ARTICULAIRE L.MEZITI,JL.DRAPE, A.MIRAT,E.PESSIS, C. ANDREUX, H.GUERINI, S.MALAN, A.CHEVROT SERVICE DE

Plus en détail

LYSES ISTHMIQUES ET SPONDYLOLISTHESIS PAR LYSE ISTHMIQUE

LYSES ISTHMIQUES ET SPONDYLOLISTHESIS PAR LYSE ISTHMIQUE LYSES ISTHMIQUES ET SPONDYLOLISTHESIS PAR LYSE ISTHMIQUE Aspects cliniques et radiologiques P. Guigui, Hôpital Beaujon Paris Introduction Affection fréquente 5% à 7% Homme 2% à 5% Femme Le plus souvent

Plus en détail

Revue du Rhumatisme 71 (2004) 137-144. 1. Examen clinique. Société Française de Rhumatologie. Les Publications sélectionnées.

Revue du Rhumatisme 71 (2004) 137-144. 1. Examen clinique. Société Française de Rhumatologie. Les Publications sélectionnées. Société Française de Rhumatologie Les Publications sélectionnées Revue du Rhumatisme 71 (2004) 137-144 Catherine Marty Service de neuro-orthopédie, hôpital Raymond-Poincaré, 104, boulevard Raymond-Poincaré,

Plus en détail

Classification des fractures du rachis thoraco lombaire

Classification des fractures du rachis thoraco lombaire Fractures récentes du rachis thoracolombaire: De la classification au traitement Dr. Ruben FAYOS Polyclinique du Pays de Rance Intérêt du bilan TDM initial Localiser les fractures Identifier puis décrire

Plus en détail

Dr Dunca Ioan Clinique Parc Léopold

Dr Dunca Ioan Clinique Parc Léopold Dr Dunca Ioan Clinique Parc Léopold Définition de massive Supérieure de 5 cm Minimum 2 tendons Pas d arthrose gléno- humérale Pas d arthrose excentrée Ruptures massives = pas irréparables! Réparation complète

Plus en détail

TPLO Synthes. Apporter de meilleurs soins aux animaux

TPLO Synthes. Apporter de meilleurs soins aux animaux TPLO Synthes. Apporter de meilleurs soins aux animaux Veterinary L anatomie de votre chien Rotule Fémur (os de la cuisse) Plateau tibial Tibia (os de la jambe) Une nouvelle qualité de vie pour votre compagnon.

Plus en détail

FRACTURES DU RACHIS INTRODUCTION DIAGNOSTIC 29/09/2010. Quelle prise en charge? S. AUNOBLE, J.C. LE HUEC / an en France Problème du diagnostic

FRACTURES DU RACHIS INTRODUCTION DIAGNOSTIC 29/09/2010. Quelle prise en charge? S. AUNOBLE, J.C. LE HUEC / an en France Problème du diagnostic FRACTURES DU RACHIS Quelle prise en charge? S. AUNOBLE, J.C. LE HUEC INTRODUCTION 10000/ an en France Problème du diagnostic Problème du traitement Problème des complications On séparera les traumatismes

Plus en détail

Anatomie fonctionnelle Le tronc

Anatomie fonctionnelle Le tronc Anatomie fonctionnelle Le tronc Les principaux mouvements du tronc Face antérieure : les abdominaux Rôles Grand droit Petit oblique Grand oblique Transverse Précautions à prendre Face postérieure : la

Plus en détail

LA CHIRURGIE DU RACHIS LOMBAIRE

LA CHIRURGIE DU RACHIS LOMBAIRE LA CHIRURGIE DU RACHIS LOMBAIRE Voie Antérieure ou Voie Postérieure? DR P. PENCALET, NEUROCHIRURGIEN INSTITUT NOLLET - HEP LA ROSERAIE (PARIS - AUBERVILLIERS) LA LORDOSE LOMBAIRE Protection du disque intervertébral

Plus en détail

Ecole du dos de Paris. Traitement et Prévention de la lombalgie commune

Ecole du dos de Paris. Traitement et Prévention de la lombalgie commune Ecole du dos de Paris Traitement et Prévention de la lombalgie commune Les différentes façons d envisager Dans la forme: Libéral / Hôpital Prise en charge curative Place de l auto-traitement Dans le fond:

Plus en détail

Les douleurs osseuses et articulaires: quelles sont-elles? Valérie Gangji Service de Rhumatologie et Médecine physique Hôpital Erasme

Les douleurs osseuses et articulaires: quelles sont-elles? Valérie Gangji Service de Rhumatologie et Médecine physique Hôpital Erasme Les douleurs osseuses et articulaires: quelles sont-elles? Valérie Gangji Service de Rhumatologie et Médecine physique Hôpital Erasme Les douleurs osseuses et articulaires La Lombalgie Douleur rachidienne

Plus en détail

21 eme congres de la SACOT Oran du 05 AU 07/12/2014

21 eme congres de la SACOT Oran du 05 AU 07/12/2014 21 eme congres de la SACOT Oran du 05 AU 07/12/2014 LES FRACTURES DU RACHIS THORACO-LOMBAIRES ETUDE D UNE SERIE DE 61 CAS DR AZZOUZ,DR BENHAMOUCHE,DR DELLOUL,DR MAHDI,DR DJAOUT,PR KARA. CHU DE BEJAIA introduction

Plus en détail

La carpectomie proximale dans les luxations et fractures-luxations péri lunaires du carpe méconnues.

La carpectomie proximale dans les luxations et fractures-luxations péri lunaires du carpe méconnues. La carpectomie proximale dans les luxations et fractures-luxations péri lunaires du carpe méconnues. YAKOUBI. M MEZIANI. N YAHIA CHERIF. M ZEMMOURI. A BENBAKOUCHE. R CHU BAB EL OUED FACULTE DE MEDECINE

Plus en détail

Le traitement chirurgical du canal lombaire rétréci À propos de 26 cas

Le traitement chirurgical du canal lombaire rétréci À propos de 26 cas Le traitement chirurgical du canal lombaire rétréci À propos de 26 cas A. Benzemrane, N.Diaf, K.Hachelaf, Y.Guidoum, A.Mekhaldi Service «COB» EHS de Douéra Objectif de l étude Evaluation de l efficacité

Plus en détail

Syndrome du piriforme ou syndrome de la traversée fessière. Place de la thérapie manuelle

Syndrome du piriforme ou syndrome de la traversée fessière. Place de la thérapie manuelle Syndrome du piriforme ou syndrome de la traversée fessière Place de la thérapie manuelle Définition Il est habituel de parler de syndrome du piriforme L étude anatomique de la région laisse penser que

Plus en détail

Les dispositifs d ostéosynthèse peuventils être livrés stériles? Point de vue de l'industriel

Les dispositifs d ostéosynthèse peuventils être livrés stériles? Point de vue de l'industriel Congrès de de stérilisation, Lille, Avril 2010 Les dispositifs d ostéosynthèse peuventils être livrés stériles? Point de vue de l'industriel Claire Jégou, Responsable Affaires Réglementaires Medtronic

Plus en détail

Un cas de DISHphagie

Un cas de DISHphagie Un cas de DISHphagie Homme de 69 ans Dysphagie haute non améliorée malgré une thyroïdectomie pour goitre. Gastroscopie : trajet en chicane de la région de la bouche de Killian, difficultés à l insertion

Plus en détail

Devenir du disque adjacent à une arthrodèse lombaire (et cervicale) Dr E. E FAVREUL Clinique saint Charles LYON

Devenir du disque adjacent à une arthrodèse lombaire (et cervicale) Dr E. E FAVREUL Clinique saint Charles LYON Devenir du disque adjacent à une arthrodèse lombaire (et cervicale) Dr E. E FAVREUL Clinique saint Charles LYON Certitudes et questions La fusion lombaire entraîne ne des modifications biomécaniques rachidiennes.

Plus en détail

Exemples didactiques de dysfonctions : signes associés aux entorses, luxations, fractures, atteintes vertébrales

Exemples didactiques de dysfonctions : signes associés aux entorses, luxations, fractures, atteintes vertébrales Exemples didactiques de dysfonctions : signes associés aux entorses, luxations, fractures, atteintes vertébrales Pr Jean-Michel Laffosse, Pr Arnaud Constantin Individu sain, âgé de 35 ans, aucun symptôme

Plus en détail

Prise en charge post interventionnelle de la chirurgie de l épaule. Dr. Jean Aouston

Prise en charge post interventionnelle de la chirurgie de l épaule. Dr. Jean Aouston Prise en charge post interventionnelle de la chirurgie de l épaule Dr. Jean Aouston Les grands principes de la rééducation 0 Introduction 1 Pathologie et traitement 2 RRF de l épaule opérée 3 Cas clinique

Plus en détail

Rachis, Équilibre du Bassin et Pelvi-Périnéologie

Rachis, Équilibre du Bassin et Pelvi-Périnéologie B Parratte C Boulay J Bévalot - R Ramanah Service de Médecine Physique et de Réadaptation Laboratoire d Anatomie CHU Université Franche Comté 25000 Besançon Incontinence Urinaire d Effort réel problème

Plus en détail

L O.A.A. en pratique courante T.M.A.

L O.A.A. en pratique courante T.M.A. L O.A.A en pratique courante T.M.A. Préambules L occiput est directement concerné par les lésions de type cranio-sacré, comme les lésions shéno-basilaires ou la fermeture de la suture occipitomastoïdienne,

Plus en détail

JB Pialat, Pavillon B Radiologie, Hôpital E Herriot Jean-baptiste.pialat@chu-lyon.fr

JB Pialat, Pavillon B Radiologie, Hôpital E Herriot Jean-baptiste.pialat@chu-lyon.fr JB Pialat, Pavillon B Radiologie, Hôpital E Herriot Jean-baptiste.pialat@chu-lyon.fr DIU de pathologie locomotrice liée à la pratique du sport Mars 2013 LES TECHNIQUES Radiographies (conventionnelle, EOS)

Plus en détail

Fractures du membre supérieur

Fractures du membre supérieur DESC de Chirurgie Pédiatrique Session de Septembre 2010 - PARIS Fractures du membre supérieur F LAUNAY Fractures de l humérus (col et diaphyse) chez l enfantl Généralités Incidence: : 10 to 20% des fractures

Plus en détail

RESSRR A. AMALOU, A.HAMADOUCHE, I. ABAOUB, S.BENOUDINA. H. ZIDANI C.H.U. DE SETIF SACOT-ORAN 2015

RESSRR A. AMALOU, A.HAMADOUCHE, I. ABAOUB, S.BENOUDINA. H. ZIDANI C.H.U. DE SETIF SACOT-ORAN 2015 RESSRR A. AMALOU, A.HAMADOUCHE, I. ABAOUB, S.BENOUDINA. H. ZIDANI C.H.U. DE SETIF SACOT-ORAN 2015 Introduction L avulsion du tubercule intercondylaire antérieure correspond à un arrachement de la base

Plus en détail

LOMBALGIES PAR DISCOPATHIE DÉGÉNÉRATIVE LOMBAIRE DE L ADULTE. Institut Du Rachis Parisien

LOMBALGIES PAR DISCOPATHIE DÉGÉNÉRATIVE LOMBAIRE DE L ADULTE. Institut Du Rachis Parisien LOMBALGIES PAR DISCOPATHIE DÉGÉNÉRATIVE LOMBAIRE DE L ADULTE Institut Du Rachis Parisien classification de Thompson spine, 1990 description anatomie macro sur coupes cadavériques I normal nucléus central

Plus en détail

TRAUMATISMES DU MEDIO-PIED. D.CHAUVEAUX CHU Pellegrin - Bordeaux

TRAUMATISMES DU MEDIO-PIED. D.CHAUVEAUX CHU Pellegrin - Bordeaux TRAUMATISMES DU MEDIO-PIED D.CHAUVEAUX CHU Pellegrin - Bordeaux MEDIO-PIED Difficulté et paradoxe thérapeutiques (lésions de basse énergie) - retard diagnostique (disproportion des signes initiaux et des

Plus en détail

Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010

Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010 C. Gable - DUHAM 2010 Les orthèses provisoires en pathologie traumatique LES FRACTURES DIGITALES LA MAIN COMPLEXE LES ENTORSES DIGITALES Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010 Colette Gable,

Plus en détail