94 Service Internet avec ordinateurs

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "94 Service Internet avec ordinateurs"

Transcription

1

2 NNOOUUVVEELLLLEESS TTEECCHHNNOOLLOOGGI IIEESS DDEE LL I IINNFFOORRMAATTI IIOONN EETT DDEESS CCOOMMUUNNI IICCAATT IIOONNSS I Organisme porteur et statut légal Ville de La Tuque Objectifs 94 Service Internet avec ordinateurs Offrir à toute la population la possibilité d avoir accès à Internet. Favoriser le développement des compétences en informatique de la population. Description Ce projet, présenté par le comité local de La Croche, consiste à donner à toute la population de la région un endroit où elle aura accès à Internet. De plus, les utilisateurs pourront bénéficier d information et de formation adaptées à leur niveau de connaissance en informatique. Le comité local a estimé qu une salle équipée de cinq ordinateurs serait adéquate. Le local, situé au deuxième étage du Centre social Langelier, a été désigné comme étant le plus adéquat. Le comité a négocié avec le conseil municipal et a obtenu de ce dernier une participation au projet. Le comité du Pacte rural de La Croche prévoit donner accès aux équipements informatiques et à une supervision technique pendant une période de 3 heures par jour, 120 jours par année. Démarches initiales Dans le cadre du Pacte rural, un comité local a été formé de cinq personnes choisies pour représenter la communauté de La Croche. Un processus de consultation a été élaboré, et ce, afin de permettre d identifier des projets représentatifs des besoins socioéconomiques de la communauté. Moyens de mise en œuvre Service Internet, ordinateurs, formation en informatique. Date de commencement, durée et état d avancement Le projet a débuté en mai 2003 et a été en opération pendant cinq ans. Le local est toujours accessible, à raison de quelques heures par semaine le dimanche. 230

3 Partenaires engagés La Ville de La Tuque. Financement Total : $ Pacte rural : $ Échelle de rayonnement Municipale Nombre d emplois créés, conservés ou consolidés 0 Personne-ressource à contacter pour renseignements CLD du Haut-Saint-Maurice M. André Brodeur, conseiller en développement économique Téléphone : , poste 2622 Région administrative Mauricie 231

4 NNOOUUVVEELLLLEESS TTEECCHHNNOOLLOOGGI IIEESS DDEE LL I IINNFFOORRMAATTI IIOONN EETT DDEESS CCOOMMUUNNI IICCAATT IIOONNSS I 95 Site Internet intermunicipal Matapédia-Les Plateaux Organisme porteur et statut légal SADC de la Neigette OBNL Objectifs Augmenter la visibilité des municipalités regroupées et les doter d un outil de communication devenu indispensable au développement municipal. Assurer une meilleure diffusion de l information municipale auprès des citoyens : services, infrastructures, activités, etc. Développer une collaboration entre les intervenants des différentes municipalités. Promouvoir la région de Matapédia-Les Plateaux sur le plan touristique, culturel et économique, et mettre en valeur son potentiel. Description Le projet, qui regroupe les municipalités de Matapédia, Saint-André-de-Restigouche, Saint- Alexis-de-Matapédia, Saint-François-d Assise et l Ascension-de-Patapédia, consiste à réaliser un site Internet rassemblant ces municipalités afin de faire connaître le milieu municipal, culturel, touristique et économique du secteur. On y retrouve des calendriers d activités communautaires, des informations sur la vie citoyenne ainsi qu une foule de liens vers différents attraits touristiques. Démarches initiales Le projet est issu du projet «Avignon-Bonaventure des MRC innovantes : l utilisation des TI et d Internet en appui au développement rural». Cette démarche avait pour but de définir les besoins collectifs en matière d intégration des nouvelles technologies de l information dans les pratiques des institutions et des entreprises. Moyens de mise en œuvre Développement et mise en ligne d un site Internet. Le contrat de conception du site a été confié à une jeune entreprise de la Baie-des-Chaleurs. 232

5 Date de commencement, durée et état d avancement Le site Internet a été créé avec succès et lancé officiellement en juin Une mise à jour régulière est effectuée. Partenaires engagés Le CEFRIO, la SADC Baie-des-Chaleurs, le MAMROT, les Caisses Desjardins, le CLD Avignon. Financement Total : $ Pacte rural : $ Échelle de rayonnement Régionale Nombre d emplois créés, conservés ou consolidés 0 Personne-ressource à contacter pour renseignements Municipalité de Saint-François-d Assise Mme Pauline Gallant, directrice générale et secrétaire-trésorière Téléphone : Région administrative Bas-Saint-Laurent 233

6 NNOOUUVVEELLLLEESS TTEECCHHNNOOLLOOGGI IIEESS DDEE LL I IINNFFOORRMAATTI IIOONN EETT DDEESS CCOOMMUUNNI IICCAATT IIOONNSS I 96 Avignon-Bonaventure Des MRC innovantes : l utilisation des TI et d Internet en appui au développement rural Organisme porteur et statut légal Centre francophone d informatisation des organisations (CEFRIO) OBNL Objectifs Offrir à un territoire rural pilote l outil des TIC comme moyen supplémentaire de développement socioéconomique afin que des retombées concrètes soient obtenues au terme du projet; Réaliser sur ce territoire une expérience de transfert qui puise à l expertise des partenaires de la démarche et qui permette, à chacun, de développer de nouvelles applications des TIC en développement rural; Identifier avec le territoire pilote une démarche d innovation originale, un modèle d accompagnement ainsi que les secteurs d activités où l utilisation des TIC pourrait être intégrée à la stratégie de développement des MRC. Description Projet pilote d une durée de trois ans qui vise à favoriser le développement de nouveaux services et produits, à permettre le transfert d expertise ainsi qu à identifier de nouveaux savoirfaire en matière d utilisation des technologies de l information (TI). Ont émergé de ce projet : La production d un site intermunicipal comme outil de promotion, d information et de coordination pour cinq municipalités rurales; Le développement d une boutique gourmande en ligne afin de créer une nouvelle chaîne de distribution des produits régionaux; La réalisation d émissions de Webtélé pour diffuser des vidéos réalisées par des jeunes sur des problématiques régionales; L organisation en ligne d une communauté de pratique des agents de développement; L accroissement de l utilisation des TI dans l industrie touristique locale; Un incubateur virtuel pour offrir un accompagnement rapproché aux entrepreneurs dispersés sur un vaste territoire. 234

7 Démarches initiales ND Moyens de mise en œuvre Sondages dans la Baie-des-Chaleurs réalisés par le CEFRIO ainsi que par le Centre d initiation à la recherche et d aide au développement durable (CIRADD). Information, accompagnement, soutien technique et financier à des projets novateurs. Date de commencement, durée et état d avancement Le projet a débuté en juin 2003 et a duré trois ans. Plusieurs des projets qui ont vu le jour sont toujours en cours. Partenaires engagés Les Collectivités ingénieuses de la Péninsule Acadienne (CIPA), le CLD d Avignon, le CLD de Bonaventure, le MDEIE, la CRÉ de la Gaspésie Îles-de-la Madeleine, la SADC de la Baie-des- Chaleurs, TELUS, la Caisse Desjardins. Financement Total : Pacte rural : 1000 $ Échelle de rayonnement Régionale Nombre d emplois créés, conservés ou consolidés 1 emploi à plein temps (chargé de projet) Personne-ressource à contacter pour renseignements CEFRIO M. Vincent Tanguay, vice-président, Innovation et Transfert, Québec Région administrative Gaspésie Îles-de-la-Madeleine 235

8 NNOOUUVVEELLLLEESS TTEECCHHNNOOLLOOGGI IIEESS DDEE LL I IINNFFOORRMAATTI IIOONN EETT DDEESS CCOOMMUUNNI IICCAATT IIOONNSS I Organisme porteur et statut légal 97 Réforme scolaire TIC Centre d accès communautaire Internet de Saint-Elzéar OBNL Objectifs Intégration pédagogique des technologies de l information afin de diversifier et de moderniser les méthodes d enseignement, et de les rendre plus intéressantes et adaptées aux réalités sociales et culturelles des jeunes. Description Le projet consistait en l achat de 17 ordinateurs portables pour les jeunes de 5 e et 6 e année en classe multiprogramme de l école La Relève de Saint-Elzéar. Les enfants reçoivent ainsi une formation dans diverses matières, faisant appel à leur capacité de recherche d information en ligne ainsi qu à leur capacité à produire des travaux sur support informatique. Il va sans dire que l accès à l éducation par Internet offre aux jeunes une multitude d informations sur le monde. Démarches initiales ND Moyens de mise en œuvre Achat de 17 ordinateurs portables et développement de méthodes d enseignement adaptées à ce nouvel outil. Date de commencement, durée et état d avancement Implantation des systèmes informatiques en octobre Le programme se poursuit sans l intervention du Pacte rural. Partenaires engagés L École La Relève de Saint-Elzéar, la Commission scolaire René-Lévesque, la Fédération des commissions scolaires du Québec, la Caisse populaire Desjardins des Quatre-Vents Financement Total : $ Pacte rural : $ 236

9 Échelle de rayonnement Municipale Nombre d emplois créés, conservés ou consolidés 0 Personne-ressource à contacter pour renseignements Centre d accès communautaire Internet de Saint-Elzéar M. Pierre Arsenault, responsable administratif Téléphone : Télécopieur : Région administrative Gaspésie Îles-de-la-Madeleine 237

10 NNOOUUVVEELLLLEESS TTEECCHHNNOOLLOOGGI IIEESS DDEE LL I IINNFFOORRMAATTI IIOONN EETT DDEESS CCOOMMUUNNI IICCAATT IIOONNSS I 98 Internet haute vitesse autour du Mont-Rigaud Organisme porteur et statut légal Coopérative de solidarité du Suroît (CSUR) OBNL Objectifs Permettre l accès Internet haute vitesse dans les zones boisées non desservies actuellement par les entreprises de services traditionnels. Faciliter les communications entre les citoyens, les entreprises privées, les groupes communautaires et les municipalités participantes dans la région. Atténuer le clivage entre les milieux ruraux et urbains en fournissant aux citoyens et aux entreprises de la région un accès Internet haute vitesse aux mêmes tarifs et avec les mêmes services qu en zone urbaine, par l intermédiaire de la participation à la coopérative. Soutenir le développement des entreprises locales existantes, le développement du télétravail et la création d entreprises. Faciliter le développement de services communautaires et municipaux. Description Fournir aux citoyens et aux entreprises de la région un accès Internet haute vitesse aux mêmes tarifs et avec les mêmes services qu en zone urbaine (fournir courriel, hébergement de site Internet et autres services communautaires et municipaux). La zone géographique ciblée étant très boisée, aucune installation traditionnelle n offrait le service haute vitesse aux usagers d Internet. La Coopérative a donc décidé de combler ce besoin en créant un site central équipé de serveurs capables de fournir aux membres de cette dernière des services Internet haute vitesse par micro-ondes. Démarches initiales Face au refus des grandes compagnies de connecter les résidences de Très-Saint-Rédempteur, un groupe de citoyens, en collaboration avec la municipalité, a créé une coopérative de service Internet haute vitesse. 238

11 Moyens de mise en œuvre Création d un site central de la coopérative, équipé de serveurs capables de fournir aux membres les services offerts par la coopérative. Acquisition et installation de plusieurs tours de communication supportant le réseau principal de distribution de l accès à Internet. Acquisition et installation de plusieurs petites tours de communication servant à la redistribution locale du signal provenant des grandes tours où le couvert forestier bloque la propagation des micro-ondes. Acquisition et installation d équipement radio sur les petites tours de communication ainsi que chez les membres de la Coopérative accédant au réseau via ces petites tours. Accès Internet haute vitesse par micro-ondes à un prix concurrentiel. Courriel, hébergement de sites Web et divers autres services Internet, selon les besoins exprimés. Date de commencement, durée et état d avancement Fondée en avril 2006, la Coopérative a pour mission de servir de noyau de développement communautaire, économique et social dans la région. Son service Internet couvre, pour commencer, cinq municipalités, à savoir Pointe-Fortune, Rigaud, Très-Saint-Rédempteur, Sainte-Marthe et Sainte-Justine-de-Newton. Ultérieurement, la CSUR pourra étendre ses activités aux municipalités voisines qui en feront la demande. À cet effet, la MRC de Vaudreuil- Soulanges a confirmé, au printemps 2009, qu elle confierait à la CSUR le mandat d effectuer une étude et de fournir un plan détaillé du branchement des résidents des zones rurales. En 2008, la Coopérative comptait déjà plus de 300 membres. Partenaires engagés Participation financière : CLD de Vaudreuil-Soulanges, Caisse populaire Desjardins, Réseau d Information Scientifique du Québec (RISQ), Investissement Québec, députée de Soulanges. Participation active : municipalités de Très-Saint-Rédempteur (mise à disposition d un terrain pour l installation de tours, hébergement des serveurs de la coopérative, soutien logistique, juridique et administratif), Pointe-Fortune, Rigaud, Sainte-Justine-de-Newton (soutien logistique). 239

12 Financement Total: $ Pacte rural : $ Échelle de rayonnement MRC Nombre d emplois créés, conservés ou consolidés 1 Personne-ressource à contacter pour renseignements Municipalité de Très-Saint-Rédempteur Mme Lise Couet, directrice générale de la municipalité et membre actif de la coopérative CSUR Téléphone : Coopérative CSUR M. Benoît Guichard, président M. Normand Molhant, directeur Téléphone : Région administrative Montérégie 240

L école éloignée en réseau. Organisation pour les commissions scolaires Des conditions pour faciliter le changement. Au plan administratif

L école éloignée en réseau. Organisation pour les commissions scolaires Des conditions pour faciliter le changement. Au plan administratif L école éloignée en réseau Organisation pour les commissions scolaires Des conditions pour faciliter le changement Au plan administratif La gestion et l organisation d un projet ÉÉR dans une commission

Plus en détail

De par ses actions structurantes, le CLDVG a contribué à renforcer le partenariat entre les divers organismes.

De par ses actions structurantes, le CLDVG a contribué à renforcer le partenariat entre les divers organismes. Présent dans la Vallée-de-la-Gatineau depuis 1998, le Centre local de développement s est impliqué fortement dans son milieu pour combler les besoins collectifs. De par ses actions structurantes, le CLDVG

Plus en détail

Proposition de création d un comité institutionnel pour l intégration des TIC au Cégep. Déposé au Comité de régie le 29 novembre 2011

Proposition de création d un comité institutionnel pour l intégration des TIC au Cégep. Déposé au Comité de régie le 29 novembre 2011 Proposition de création d un comité institutionnel pour l intégration des TIC au Cégep Déposé au Comité de régie le 29 novembre 2011 - Attendu que le plan stratégique de développement, dans chacune de

Plus en détail

Contexte et mandat. Politique nationale de la ruralité 2007-2014 :

Contexte et mandat. Politique nationale de la ruralité 2007-2014 : Contexte et mandat Politique nationale de la ruralité 2007-2014 : mise en place du groupe de travail sur les communautés dévitalisées Mandat : Recenser l information existante et pertinente pour les communautés

Plus en détail

INNOVATION INITIER UNE DÉMARCHE DE LABORATOIRE VIVANT

INNOVATION INITIER UNE DÉMARCHE DE LABORATOIRE VIVANT INNOVATION INITIER UNE DÉMARCHE DE LABORATOIRE VIVANT FICHE D INTENTION MARS 2013 Propriété intellectuelle Les résultats des travaux de recherche réalisés par les chercheurs du projet demeureront la propriété

Plus en détail

PLAN D ACTION 2013-2014

PLAN D ACTION 2013-2014 Le cadre d intervention de la SADC Côte-Nord 1 2 Les grands axes du cadre d intervention 1 Les services de soutien aux Les enjeux des collectivités La planification stratégique régionale 3 4 Diagnostic

Plus en détail

Collaborer à distance grâce aux TIC Des partenariats t novateurs pour promouvoir la santé dans les écoles

Collaborer à distance grâce aux TIC Des partenariats t novateurs pour promouvoir la santé dans les écoles Collaborer à distance grâce aux TIC Des partenariats t novateurs pour promouvoir la santé dans les écoles Julia Gaudreault-Perron, chargée de projet Le CEFRIO Centre facilitant la recherche et l innovation

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Préparé par : Pour : 1 Table des matières 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE... 2 2. CLIENTÈLES ADMISSIBLES... 2 3. LES SERVICES OFFERTS... 3 3.1

Plus en détail

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS concernant l application de l article 41 de la Loi sur les langues officielles 2009-2012 TABLE DES MATIÈRES Glossaire... 1 Renseignements généraux... 2 Résumé des résultats

Plus en détail

Planification stratégique 2011-2013

Planification stratégique 2011-2013 Planification stratégique 2011-2013 Au terme du plan d action 2011-2013 Vision Chantiers Le GRT Habitation Lévy se sera affirmé comme un leader indispensable et incontournable en immobilier communautaire

Plus en détail

Les 21 et 22 novembre 2014

Les 21 et 22 novembre 2014 Présentation du 1 er Salon virtuel des mobilités Contexte du projet Le Collectif Ville Campagne et Evid@nce (Marque Innov 3d) ont choisi d unir leurs compétences et ressources pour réaliser et animer le

Plus en détail

16/03/2010. Qui sommes-nous? Qui sommes-nous? (suite) Séminaire. Rivière-du-Loup, le 24 mars 2010

16/03/2010. Qui sommes-nous? Qui sommes-nous? (suite) Séminaire. Rivière-du-Loup, le 24 mars 2010 Séminaire Financement d entreprises des solutions! En collaboration avec le SADC de la MRC de Rivière-du-Loup Rivière-du-Loup, le 24 mars 2010 Qui sommes-nous? Mission Investissement Québec est une société

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

Équipe 6 : Sahbi Boukhit, Lisa Gravel, Audrey Lacroix, Nathalie Martinez, Julie Paquette, Justine Schoeb

Équipe 6 : Sahbi Boukhit, Lisa Gravel, Audrey Lacroix, Nathalie Martinez, Julie Paquette, Justine Schoeb IDENTIFICATION DE L ÉQUIPE PLAN DE POSITIONNEMENT D AFFAIRES Équipe 6 : Sahbi Boukhit, Lisa Gravel, Audrey Lacroix, Nathalie Martinez, Julie Paquette, Justine Schoeb DESCRIPTION DU PROJET Programme AMBASSADEURS

Plus en détail

FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES EN ÉCONOMIE SOCIALE (FDEÉS) Politique d investissement du CLD Robert-Cliche

FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES EN ÉCONOMIE SOCIALE (FDEÉS) Politique d investissement du CLD Robert-Cliche FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES EN ÉCONOMIE SOCIALE (FDEÉS) Politique d investissement du CLD Robert-Cliche SOUTIEN FINANCIER AUX ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE Le dynamisme des communautés du territoire

Plus en détail

Portrait de Rivière-à-Pierre

Portrait de Rivière-à-Pierre Portrait de Rivière-à-Pierre Le territoire en bref 93,7% du territoire occupé par la forêt Éloignement des grands centres urbains Porte d entrée de la Réserve faunique de Portneuf Environnement parsemé

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE. 1.1 Mission

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE. 1.1 Mission POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE 1.1 Mission Le Centre local de développement (CLD) de Mirabel gère trois (3) fonds destinés à la création et au maintien d emploi par le biais d

Plus en détail

Atelier 1.2. Le renforcement du dynamisme culturel, des capacités d innovation, de création et de savoir

Atelier 1.2. Le renforcement du dynamisme culturel, des capacités d innovation, de création et de savoir Atelier 1.2 Le renforcement du dynamisme culturel, des capacités d innovation, de création et de savoir 1. LA PROPOSITION Montréal est une ville de savoir et une métropole culturelle et internationale

Plus en détail

Fonds de développement des territoires 2015-2016. Politique de soutien aux projets structurants pour améliorer les milieux de vie

Fonds de développement des territoires 2015-2016. Politique de soutien aux projets structurants pour améliorer les milieux de vie Fonds de développement des territoires 2015-2016 Politique de soutien aux projets structurants pour améliorer les milieux de vie Fonds de développement des territoires - Soutien aux projets structurants

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL DE DUDSWELL 2012-2013

PLAN DE TRAVAIL DE DUDSWELL 2012-2013 PLAN DE TRAVAIL DE DUDSWELL 2012-2013 Mise en contexte Dans le cadre de la politique nationale de la ruralité 2 (2007-2014), l entente signée entre la MRC et le MAMR prévoit l élaboration d une démarche

Plus en détail

POLITIQUE PARTENAIRES FINANCIERS

POLITIQUE PARTENAIRES FINANCIERS POLITIQUE PARTENAIRES FINANCIERS 2 mars 2015 Fonds d investissement en agriculture de la MRC de Bécancour (FIAB) Territoire de la MRC de Bécancour PRÉAMBULE ET MISE EN CONTEXTE Quiconque habite la ruralité

Plus en détail

34 Gestion prévisionnelle de la main-d œuvre

34 Gestion prévisionnelle de la main-d œuvre DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE 34 Gestion prévisionnelle de la main-d œuvre Organisme porteur et statut légal Commission scolaire de la Beauce-Etchemin OBNL Objectifs Favoriser la rétention du personnel à l

Plus en détail

Financement pour les entreprises d économie sociale

Financement pour les entreprises d économie sociale Financement pour les entreprises d économie sociale Nom : Pacte rural Nom du produit Nature MRC Abitibi Pour un projet local, le projet se doit d être en lien avec le plan d action de la municipalité.

Plus en détail

Programme-cadre national (PCN) Rôles et responsabilités de l équipe chargée d élaborer un PCN

Programme-cadre national (PCN) Rôles et responsabilités de l équipe chargée d élaborer un PCN Programme-cadre national (PCN) Rôles et responsabilités de l équipe chargée d élaborer un PCN Août 2006 Agence internationale de l énergie atomique Département de la coopération technique Rôle et responsabilités

Plus en détail

NOS SERVICES ET NOS PROGRAMMES DE FINANCEMENT

NOS SERVICES ET NOS PROGRAMMES DE FINANCEMENT NOS SERVICES ET NOS PROGRAMMES DE FINANCEMENT NOUS CHOISIR La mission du CLD d Avignon est de contribuer à la création et au développement d entreprises rentables et compétitives dans la MRC d Avignon,

Plus en détail

Voir le document PowerPoint pour le contenu de la présentation.

Voir le document PowerPoint pour le contenu de la présentation. Initiative A2 : Le télé-enseignement au cégep Promoteur : Sony Cormier, directeur du Campus des Îles-de-la-Madeleine et directeur intérimaire du Campus de Carleton-sur-Mer (Cégep de la Gaspésie-Les-Îles)

Plus en détail

PLAN D ACTION CULTUREL

PLAN D ACTION CULTUREL 2016 Loisirs PLAN D ACTION CULTUREL Volets, objectifs et actions en lien avec la politique INTRODUCTION Le 23 février 2009, après avoir consulté le milieu culturel de Verchères, il était apparu que de

Plus en détail

ZAP Montérégie. Zone d Accès Public. Montérégie

ZAP Montérégie. Zone d Accès Public. Montérégie ZAP Montérégie Zone d Accès Public Montérégie Avec ZAP Québec et ZAP Sherbrooke nous desservons près de 450 Zones d Accès Public et plusieurs milliers d usagers 1 ZAP Montérégie Pour un environnement branché

Plus en détail

Plan stratégique 2004-2007

Plan stratégique 2004-2007 Plan stratégique 2004-2007 Mot du directeur général Au cours des dernières années, plusieurs travaux importants et consultations tant à l interne qu à l externe ont conduit le Collège à l adoption de nombreux

Plus en détail

En cours ou en continu PLAN D ACTION VOLET SOCIOCOMMUNAUTAIRE

En cours ou en continu PLAN D ACTION VOLET SOCIOCOMMUNAUTAIRE Réalisé En cours ou en continu À faire PLAN D ACTION VOLET SOCIOCOMMUNAUTAIRE Étudier la possibilité de réaménager ou de déménager les bureaux municipaux Offrir des services municipaux de qualité Mettre

Plus en détail

Politique de dons et de commandites aux organismes à but non lucratif (OBNL) lors de la tenue d évènement

Politique de dons et de commandites aux organismes à but non lucratif (OBNL) lors de la tenue d évènement Politique de dons et de commandites aux organismes à but non lucratif (OBNL) lors de la tenue d évènement ADOPTÉE LE 7 AVRIL 2014 RÉSOLUTION NUMÉRO 2014 04 112 POLITIQUE DE DONS ET DE COMMANDITES AUX ORGANISMES

Plus en détail

!Mutuelle!!de microfinance (Québec)!!!!Défis et enjeux!

!Mutuelle!!de microfinance (Québec)!!!!Défis et enjeux! !Mutuelle!!de microfinance (Québec)!!!!Défis et enjeux! Du microcrédit à la microfinance!!!! Les défis et enjeux! La cohérence - Mission, vision! L innovation! Croissance et rentabilité! Gouvernance! L

Plus en détail

FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES EN ÉCONOMIE SOCIALE (FDEÉS)

FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES EN ÉCONOMIE SOCIALE (FDEÉS) FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES EN ÉCONOMIE SOCIALE (FDEÉS) Guide de demande de financement JUILLET 2015 Table des matières QU EST-CE QUE L ÉCONOMIE SOCIALE?... 5 LES ORGANISMES ADMISSIBLES...

Plus en détail

Parrainage. d une demande d aide financière pour le Fonds 12/17

Parrainage. d une demande d aide financière pour le Fonds 12/17 Fonds dédié aux projets citoyens initiés et portés par des jeunes de 12 à 17 ans dans la région de la Capitale-Nationale Parrainage d une demande d aide financière pour le Fonds 12/17 Une initiative de

Plus en détail

GUIDE DE GESTION L IMAGE DE MARQUE DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE AU BAS-SAINT-LAURENT

GUIDE DE GESTION L IMAGE DE MARQUE DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE AU BAS-SAINT-LAURENT GUIDE DE GESTION L IMAGE DE MARQUE DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE AU BAS-SAINT-LAURENT DÉCEMBRE 2009 1 Table des matières 1. Mise en contexte... 3 2. Qu est-ce qu une entreprise d économie sociale?...

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

Description des différents comités et fonds liés au développement local et entrepreneurial

Description des différents comités et fonds liés au développement local et entrepreneurial SERVICE DE DÉVELOPPEMENT LOCAL ET ENTREPRENEURIAL (SDLE) Description des différents comités et fonds liés au développement local et entrepreneurial 28 septembre 2015 1 Mise en contexte À la suite de l

Plus en détail

Mise en réseau des écoles Québécoises par les TIC

Mise en réseau des écoles Québécoises par les TIC Jean Bouchard, directeur général Direction générale du financement et de l équipement 28 mai 2004 Mise en réseau des écoles Québécoises par les TIC Séminaire de l OCDE-PEB Plan de la présentation 1. Tendances

Plus en détail

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables COM(2013) 913 final - Ensemble vers une mobilité urbaine compétitive et économe

Plus en détail

Du CLD de L Érable. Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012.

Du CLD de L Érable. Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012. * Du CLD de L Érable Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012. 2 *Pour le CLD de L Érable, le développement économique et social passe par la réalisation concrète de projets menés par

Plus en détail

Des outils uniques et novateurs pour toutes les étapes du développement de votre entreprise d économie sociale

Des outils uniques et novateurs pour toutes les étapes du développement de votre entreprise d économie sociale Des outils uniques et novateurs pour toutes les étapes du développement de votre entreprise d économie sociale Les produits financiers 1. RISQ Aide technique Prédémarrage Capitalisation 2. Fiducie Capital

Plus en détail

Les programmes d aide financière pour l industrie

Les programmes d aide financière pour l industrie Les programmes d aide financière pour l industrie Séminaire sur les extractibles forestiers des opportunités novatrices pour l industrie 15 et 16 mars 2011 Mélanie Turgeon, chimiste M.Sc. Ministère des

Plus en détail

LES PARTICULARITÉS DE LA COOPÉRATIVE DE SOLIDARITÉ

LES PARTICULARITÉS DE LA COOPÉRATIVE DE SOLIDARITÉ Vous envisagez de vous lancer en affaires sous la formule «Coopérative»? Une coopérative est une personne morale regroupant des personnes ou sociétés qui ont des besoins économiques, sociaux ou culturels

Plus en détail

PLAN DE PARTENARIAT Plan de partenariat 2015

PLAN DE PARTENARIAT Plan de partenariat 2015 PLAN DE PARTENARIAT Plan de partenariat 2015 Plan de partenariat G U I D E D E V I S I B I L I T É 2 0 1 5 PRÉSENTATION DU CONSEIL ÉCONOMIQUE DE BEAUCE (CEB) La mission du Conseil économique de Beauce

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/MP.PP/2005/2/Add.4 8 juin 2005 Original: ANGLAIS, FRANÇAIS, RUSSE COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE Réunion des Parties à la Convention

Plus en détail

Extension de l école de la deuxième chance à Marseille

Extension de l école de la deuxième chance à Marseille Extension de l école de la deuxième chance à Marseille CONTEXTE La notion d Ecole de la Deuxième Chance La notion d école de la seconde chance fait suite à la parution, en 1995, d un Livre Blanc de la

Plus en détail

Plan de commandite: La Petite Séduction

Plan de commandite: La Petite Séduction Plan de commandite: La Petite Séduction Yellowknife, 13, 14, 15 juin 2014 L Association franco -culturelle de Yellowknife (AFCY), la Fédération franco-ténoise (FFT) et le Conseil de développement économique

Plus en détail

Soutien aux projets structurants de valorisation de transfert Direction du Soutien à l innovation technologique et sociale

Soutien aux projets structurants de valorisation de transfert Direction du Soutien à l innovation technologique et sociale Soutien aux projets structurants de valorisation de transfert Direction du Soutien à l innovation technologique et sociale Plan de la présentation Le secteur Recherche, innovation et science citoyenne

Plus en détail

Àl avant-gardedel économiequébécoise, aucoeurd unimmenseparcnaturel. Schémad aménagementet dedéveloppementrévisé Pland action

Àl avant-gardedel économiequébécoise, aucoeurd unimmenseparcnaturel. Schémad aménagementet dedéveloppementrévisé Pland action Àl avant-gardedel économiequébécoise, aucoeurd unimmenseparcnaturel. Schémad aménagementet dedéveloppementrévisé Pland action Adoptéle6juin2011 Schéma d aménagement et de développement Plan d action Table

Plus en détail

Activités entrepreneuriales. Primaire. Primaire 2 ième Cycle

Activités entrepreneuriales. Primaire. Primaire 2 ième Cycle Activités entrepreneuriales Primaire Primaire 2 ième Cycle Mot d introduction Chers enseignantes et enseignants, C est avec grand plaisir que nous vous proposons cette offre de service pour la réalisation

Plus en détail

POLITIQUE DE RECONNAISSANCE ET DE SOUTIEN AUX ORGANISMES DE LOISIRS DE LA VILLE DE BROMONT

POLITIQUE DE RECONNAISSANCE ET DE SOUTIEN AUX ORGANISMES DE LOISIRS DE LA VILLE DE BROMONT POLITIQUE DE RECONNAISSANCE ET DE SOUTIEN AUX ORGANISMES DE LOISIRS DE LA VILLE DE BROMONT 1. MISSION ET PHILOSOPHIE D INTERVENTION DU SLCVC En vue de l amélioration de la qualité de vie de tous les Bromontois

Plus en détail

Réseau d expertises de la SSF: Outil incontournable pour la prise en charge de la santé par les communautés francophones du Canada

Réseau d expertises de la SSF: Outil incontournable pour la prise en charge de la santé par les communautés francophones du Canada Réseau d expertises de la SSF: Outil incontournable pour la prise en charge de la santé par les communautés francophones du Canada Présentation à l ARUC, Le mardi, 24 août 2010 Claudine Côté Directrice

Plus en détail

RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA

RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA Le présent document a pour but de servir de guide pour ce qui est des rôles et des responsabilités du coordonnateur communautaire

Plus en détail

Portfolio des services du ROHSCO Mot de la direction C est avec un immense plaisir que nous vous remettons ce portfolio; fidèle portrait des services du ROHSCO. Au fil des années le Regroupement s est

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT DURABLE

DÉVELOPPEMENT DURABLE Loi sur le DÉVELOPPEMENT DURABLE UNE LOI FONDAMENTALE POUR LE QUÉBEC La Loi sur le développement durable, sanctionnée le 19 avril 2006, établit un nouveau cadre de gestion pour tous les ministères et organismes

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL

POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL En vigueur à partir du 12 juin 2014 * * * Conférence régionale des élu(e)s de la Chaudière-Appalaches 6, rue Saint-Jean-Baptiste Est, bureau

Plus en détail

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 POLITIQUE D'INFORMATION ET DE COMMUNICATION Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 PRÉAMBULE En raison de son caractère public et de sa mission, la Commission

Plus en détail

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE I. Public cible de l appel à projets Un appel à projets est

Plus en détail

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR AMÉLIORER LES MILIEUX DE VIE. Dans le cadre de l Entente relative au

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR AMÉLIORER LES MILIEUX DE VIE. Dans le cadre de l Entente relative au POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR AMÉLIORER LES MILIEUX DE VIE Dans le cadre de l Entente relative au Fonds de développement des territoires (FDT) 2015-2016 Présentée au Ministère des

Plus en détail

Cadre de gestion pour le fonds de développement régional (FDR) et guide à l usage des organismes admissibles pour la présentation de projets régionaux

Cadre de gestion pour le fonds de développement régional (FDR) et guide à l usage des organismes admissibles pour la présentation de projets régionaux 16 septembre 2011 guide à l usage des organismes admissibles pour la présentation de projets régionaux Le présent cadre de gestion précise les règles d attribution du FDR à l égard du financement de projets

Plus en détail

Historique et mise en contexte du dossier

Historique et mise en contexte du dossier COMMUNIQUÉ Internet Haute Vitesse : Positionnement de la MRC d Argenteuil quant au processus d implantation et de déploiement d un service Internet Haute Vitesse, en vue de desservir le plus grand nombre

Plus en détail

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES MRC DE BEAUCE-SARTIGAN

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES MRC DE BEAUCE-SARTIGAN POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES MRC DE BEAUCE-SARTIGAN OCTOBRE 2015 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE La MRC de Beauce-Sartigan souhaite soutenir le développement économique de son territoire et, à cette

Plus en détail

Plan d action stratégique 2014-2015-2016. Vision. Chantiers. Au terme du plan d action 2014-2015-2016

Plan d action stratégique 2014-2015-2016. Vision. Chantiers. Au terme du plan d action 2014-2015-2016 Plan d action stratégique 2014-2015-2016 Au terme du plan d action 2014-2015-2016 Vision Chantiers Le GRT Habitation Lévy aura consolidé sa position de leader indispensable et incontournable en immobilier

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

Le financement de l ESS par la BPI en France

Le financement de l ESS par la BPI en France 1 Le financement de l ESS par la BPI en France Encourager un moteur du développement urbain local Cette fiche utile se propose de revenir sur l importance de l Economie Sociale et Solidaire pour les territoires

Plus en détail

LES PRINCIPES DE LA FORMATION

LES PRINCIPES DE LA FORMATION LES PRINCIPES DE LA FORMATION 1 SOMMAIRE I.L évolution de la législation p 3 II. La formation, un élément essentiel de la mise en œuvre des missions de service public p 3 III. La formation répond à de

Plus en détail

SOMMAIRE. Brève présentation de l ANACAPH Les caisses populaires et le développement durable ANACAPH et le développement durable des territoires

SOMMAIRE. Brève présentation de l ANACAPH Les caisses populaires et le développement durable ANACAPH et le développement durable des territoires SOMMAIRE Brève présentation de l ANACAPH Les caisses populaires et le développement durable ANACAPH et le développement durable des territoires Brève présentation de l ANACAPH Stratégies d intervention

Plus en détail

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES-

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- Union des Associations du CSP-Espoir Vingt ans d expérience auprès des familles gitanes, du voyage, semi-sédentaires ou

Plus en détail

mobiliser les acteurs et assurer le risque

mobiliser les acteurs et assurer le risque Prix OCIRP Acteurs Economiques & Handicap mobiliser les acteurs et assurer le risque pour faire avancer la cause du handicap Le Prix OCIRP Acteurs Économiques & Handicap Un prix référence un jury reconnu

Plus en détail

Fonds de développement et services à l'entreprise. Soutien financier Soutien technique. Centre local de développement Mékinac. touristique.

Fonds de développement et services à l'entreprise. Soutien financier Soutien technique. Centre local de développement Mékinac. touristique. touristique Centre local de développement Mékinac Fonds de développement et services à l'entreprise agricole forestier Soutien financier Soutien technique commercial industriel LÉGENDE Démarrage Expansion

Plus en détail

Stéphane Daniau, chercheur, CIRDEP, UQAM Mélanie Fontaine, chargée de projet, CEFRIO Johanne Lachapelle, Coordonnatrice, Service aux entreprises, RIF

Stéphane Daniau, chercheur, CIRDEP, UQAM Mélanie Fontaine, chargée de projet, CEFRIO Johanne Lachapelle, Coordonnatrice, Service aux entreprises, RIF Une unité mobile pour la formation en entreprise La remorque numérique de la qualité Stéphane Daniau, chercheur, CIRDEP, UQAM Mélanie Fontaine, chargée de projet, CEFRIO Johanne Lachapelle, Coordonnatrice,

Plus en détail

La diversification économique, une affaire de partenariat

La diversification économique, une affaire de partenariat La diversification économique, une affaire de partenariat CONCERTATION AUTOUR DE L AGENCE DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES HAUTES-LAURENTIDES Membres du conseil d administration : - Luc Rajotte, Caisse

Plus en détail

PROGRAMME DE SOUTIEN AU DÉVELOPPEMENT. de l engagement bénévole. en loisir et en sport

PROGRAMME DE SOUTIEN AU DÉVELOPPEMENT. de l engagement bénévole. en loisir et en sport PROGRAMME DE SOUTIEN AU DÉVELOPPEMENT de l engagement bénévole en loisir et en sport Plan de présentation 1. La description du programme o Les acteurs et partenaires ciblés et les objectifs o La logistique

Plus en détail

SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE

SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE Description de programme PROMOUVOIR L AUTONOMIE ÉCONOMIQUE SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE 1125, promenade Colonel By, Ottawa (Ontario) K1S 5B6 Tél. : (613) 520-2600, poste1588 Téléc. : (613) 529-3561 Courriel

Plus en détail

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Le 24 février 2014 Le 5 juillet 2013, Valérie FOURNEYRON, Ministre chargée des Sports, de la Jeunesse, de l Education Populaire

Plus en détail

LA MAISON RÉGIONALE DES ENTREPRISES

LA MAISON RÉGIONALE DES ENTREPRISES LA MAISON RÉGIONALE DES ENTREPRISES I. Présentation de l action La Région Guadeloupe a créé en 2007 une Agence régionale de développement économique (ARDE) afin de se doter d un outil performant capable

Plus en détail

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Mémoire intitulé : «Le patrimoine bâti : une autre approche» Présenté par : Le Service d aide-conseil

Plus en détail

Finance socialement responsable: une nouvelle architecture financière: l Innovation sociale pour un développement soutenable

Finance socialement responsable: une nouvelle architecture financière: l Innovation sociale pour un développement soutenable Finance socialement responsable: une nouvelle architecture financière: l Innovation sociale pour un développement soutenable 1 Finance socialement responsable Marguerite Mendell Université Concordia CRISES-HEC

Plus en détail

RAPPORT DE VISIBILITÉ. Plan de partenariat 2012 entre Hydro-Québec et l ATR Manicouagan

RAPPORT DE VISIBILITÉ. Plan de partenariat 2012 entre Hydro-Québec et l ATR Manicouagan RAPPORT DE VISIBILITÉ Plan de partenariat 2012 entre Hydro-Québec et l ATR Manicouagan Février 2013 Préparé par : Karine Otis Coordonnatrice développement et structuration En collaboration avec : Frédéric

Plus en détail

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 1 ÉNONCÉE DE LA PROBLÉMATIQUE ET MOTIVATION Dans certains

Plus en détail

UN SERVICE À VOTRE IMAGE

UN SERVICE À VOTRE IMAGE UN SERVICE À VOTRE IMAGE Un service Un service de de Mutuelles qui qui inspire inspire la fierté! la fierté! Depuis 2012, Depuis l AQEI 2012, offre l AQEI un offre outil un sur outil mesure à mesure ses

Plus en détail

DOCUMENT DE PRÉSENTATION

DOCUMENT DE PRÉSENTATION C INÉMA DE QUARTIER STATION VU - CINÉMA DE QUARTIER MERCIER-EST, MONTRÉAL DES INSTALLATIONS DURABLES RÉPONDANT À DES STANDARDS ÉLEVÉS Le cinéma Station Vu sera un lieu culturel novateur ancré dans sa communauté.

Plus en détail

1. Contexte. 2. Objectifs

1. Contexte. 2. Objectifs Royaume du Maroc Ministère de l Education Nationale Secrétariat Général Direction de la Stratégie, des Etudes et de la Planification L''écolle et lles Technollogiies de ll''iinformatiion et de lla Communiicatiion

Plus en détail

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement Agence de Développement Social Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement SOMMAIRE 1. vision 2. Mission de l ADS dans le domaine de la Protection de l Environnement,

Plus en détail

Le partenariat : indispensable pour supporter le plan d aménagement de l offre de formation

Le partenariat : indispensable pour supporter le plan d aménagement de l offre de formation Le partenariat : indispensable pour supporter le plan d aménagement de l offre de formation Association des cadres scolaires du Québec Le 7 février 2008 Caroline Dion, responsable FPT MELS et Hélène Fortin,

Plus en détail

Étaient absent les conseillers : M. Guy Guénette Mme Élise Dufresne M. Mario Santini

Étaient absent les conseillers : M. Guy Guénette Mme Élise Dufresne M. Mario Santini PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE TRÈS-SAINT-RÉDEMPTEUR Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil de la municipalité de Très-Saint- Rédempteur, tenue au lieu et à l heure ordinaire des séances du

Plus en détail

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec 1. PRÉSENTATION DE LA POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE En avril 2005, le Regroupement

Plus en détail

s investir pour la relève

s investir pour la relève s investir pour la relève campagne majeure de financement 2009-2013 objectif : 2 000 000 $ S investir pour la relève Mot de la présidente de campagne En Estrie, les étudiants ont la chance de recevoir

Plus en détail

Plan de transfert de connaissance sur l intervention de proximite en CSSS

Plan de transfert de connaissance sur l intervention de proximite en CSSS Plan de transfert de connaissance sur l intervention de proximite en CSSS Communauté de pratique sur l intervention de quartier du CSSS-IUGS et les interventions de proximité en CSSS Auteurs : Jean-François

Plus en détail

Etude sur les garanties d emprunt en faveur du logement social -------------------- Cahier des charges de consultation

Etude sur les garanties d emprunt en faveur du logement social -------------------- Cahier des charges de consultation Etude sur les garanties d emprunt en faveur du logement social -------------------- Cahier des charges de consultation Décembre 2013 Mission Bassin Minier décembre 2013 Page 2 Préambule Depuis 1982, le

Plus en détail

SYNTHÈSE DES PROPOSITIONS EN MATIÈRE D ORGANISATION DE DÉVELOPPEMENT SOCIO-ÉCONOMIQUE POUR LA MRC D ABITIBI 21 SEPTEMBRE 2015

SYNTHÈSE DES PROPOSITIONS EN MATIÈRE D ORGANISATION DE DÉVELOPPEMENT SOCIO-ÉCONOMIQUE POUR LA MRC D ABITIBI 21 SEPTEMBRE 2015 SYNTHÈSE DES PROPOSITIONS EN MATIÈRE D ORGANISATION DE DÉVELOPPEMENT SOCIO-ÉCONOMIQUE POUR LA MRC D ABITIBI 21 SEPTEMBRE 2015 ACRONYMES ADL : Agent de développement local (à l emploi des municipalités)

Plus en détail

Municipalité de Saint-Anicet. Plan d orientation stratégique et sa mise en œuvre années 2015-2018

Municipalité de Saint-Anicet. Plan d orientation stratégique et sa mise en œuvre années 2015-2018 Municipalité de Saint-Anicet Plan d orientation stratégique et sa mise en œuvre années 2015-2018 Les priorités Agir avec dynamisme dans la gestion des affaires de la Municipalité et obtenir des services

Plus en détail

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques MÉMOIRE Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec présenté à la Commission des finances publiques Novembre 2009 Table des matières 1. Présentation de l AICQ... 3 2. Commentaires généraux... 4

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1 PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2014 à 2016 Version avril 2014 Page 1 1. INTRODUCTION La forêt occupe une place importante pour la région de la Gaspésie et des Îles-de-la- Madeleine. Par conséquent, les besoins

Plus en détail

Plan d intégration des TIC

Plan d intégration des TIC Plan d intégration des TIC 2 0 1 0 / 2 0 1 5 1 PRÉAMBULE En 2010, le Cégep de Thetford déposait son Plan stratégique 2010-2015 dans lequel on retrouve une cible qui précise, entre autres, l orientation

Plus en détail

MÉMOIRE DE L UMQ PRÉSENTÉ À LA COMMISSION NATIONALE D EXAMEN SUR L ASSURANCE-EMPLOI

MÉMOIRE DE L UMQ PRÉSENTÉ À LA COMMISSION NATIONALE D EXAMEN SUR L ASSURANCE-EMPLOI MÉMOIRE DE L UMQ PRÉSENTÉ À LA COMMISSION NATIONALE D EXAMEN SUR L ASSURANCE-EMPLOI Le 29 juillet 2013 la Commission nationale d examen sur l assurance-emploi i TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION DE L UNION

Plus en détail

Introduction...3. Mise en contexte...4. Fédéral...5. National (Québec)...5. Régional...6. Local...6. Montréal...7. Modèle de portrait...

Introduction...3. Mise en contexte...4. Fédéral...5. National (Québec)...5. Régional...6. Local...6. Montréal...7. Modèle de portrait... OUTILS DE RÉALISATION D UN PORTRAIT DE MILIEU IEU DANS LE CADRE DE L L OPÉRATION QUARTIER Août 2003 TABLE DES MATIÈRES Introduction...3 Mise en contexte...4 Fédéral...5 National (Québec)...5 Régional...6

Plus en détail

Champ d intervention 2 : Loisirs, sports et culture

Champ d intervention 2 : Loisirs, sports et culture PLAN D ACTION 2011-2014 Politique familiale et des aînés de Saint-Ulric Champ d intervention 1 : Communication 1.1. Favoriser une meilleure circulation de l information concernant les initiatives citoyennes,

Plus en détail

Municipalité amie des aînés (MADA) Notre plan d action. Septembre 2013. Famille

Municipalité amie des aînés (MADA) Notre plan d action. Septembre 2013. Famille Municipalité amie des aînés (MADA) Notre plan d action Septembre 2013 Famille Table des matières Mot du maire... 1 Mot de la conseillère responsable des questions familiales et des aînés... 1 Présentation

Plus en détail