Quand Jésus s approche d un centurion

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Quand Jésus s approche d un centurion"

Transcription

1 Point de Passage obligé 4 : Jésus «Seigneur» Quand Jésus s approche d un centurion Intention théologique : Dieu accueille les prières de ceux qui s adressent à Lui. Introduction au module : Les enfants de 9-10 ans ne discutent pas encore sur ce que cela veut dire «croire», «avoir» ou «ne pas avoir la foi». Ils cherchent à entrevoir des chemins de bonheur qui vaillent la peine qu on s y engage. Ils ont besoin d être écoutés, entendus dans les questions qu ils se posent et les inquiétudes qui les habitent. Lorsque les chrétiens appellent Jésus «Seigneur», ils ne veulent pas oublier que c est en regardant les attitudes de Jésus, en entendant ses paroles, qu on voit le mieux qui est le Seigneur Dieu. Dieu est proche des soucis des hommes, Il les porte. La souffrance, les injustices, les guerres, la mort continuent d exister, mais en Dieu des liens nous unissent les uns aux autres avec force. Ce module se propose de faire découvrir le chemin qu emprunte un centurion romain pour rencontrer Jésus. Nous entrons dans l histoire de quelqu un qui se tourne vers Jésus pour partager avec Lui des soucis de la vie. Il en est de même, à notre époque, pour Jean Paul II : action envers le prochain et foi dans la puissance de Dieu sont intimement liés. C est dynamisant de découvrir que Dieu ne laisse pas les hommes seuls avec leurs soucis. Les chrétiens peuvent s adresser à leur Seigneur et être sûrs qu Il entend leurs prières. Itinéraire du module : Séquence 1 : Des lois pour une fraternité universelle. Séquence 2 : Jésus accueille la prière du centurion. Séquence 3 : Jésus ressuscité accueille les prières de ceux qui s adressent à Lui. Séquence 4 : Le bienheureux Jean Paul s adresse au Père au nom de tous les hommes. Page 1

2 SEQUENCE 1 AMORCE Accueil Créer du lien avec le module précédent ~ Qu avons- nous découvert, la dernière fois à propos de la croix? Entrer dans la séquence ~ Aujourd hui, nous allons découvrir ce que l on peut faire pour protéger la vie. APPROFONDISSEMENTS Découvrir des lois de protection par étapes " Distribuer l annexe a et lire a). ~ Quelle personne, dont nous avons déjà parlé, a projeté une déclaration des droits de l enfant et inspiré cette convention? ~ Qui est concerné par la convention des Nations Unies? ~ Pourquoi est- il important que tous les pays du monde acceptent et appliquent cette loi? ~ En quelle année la convention des droits de l enfant a- t- elle été rédigée? ~ Que propose cette loi? " Inviter les élèves à souligner sur l annexe a la phrase : «Tous les enfants sexe» Découvrir des lois de protection par étapes " Lire b) de l annexe a. et imaginer " Pour chaque point du texte, inviter les élèves à trouver ce que ce droit doit garantir à tous les enfants. (pour l IER, cf. l annexe 1, quelques pistes.) " Après avoir travaillé les dix droits retenus, demander : ~ Que faudrait- il encore ajouter à ces dix droits? Pourquoi? ~ A votre avis, que faudrait- il faire pour que ces droits soient respectés par tous? Découvrir des lois de protection par étapes " Lire c) de l annexe a. et imaginer ~ Selon ce texte, que signifient les mots fraternité et universel? ~ Qui est chargé de l éducation des enfants? (parents, éducateurs, école, sport, église, Nation, ) ~ Pourquoi ces éducateurs doivent- ils élever les enfants dans un esprit de fraternité universelle? ~ Quelle éducation doit- être donnée à tous les enfants? ~ Que permettra cette éducation? Page 2

3 APPROPRIATION Elaborer ensemble une base commune ~ Qu aimerions- nous dire aux chefs d Etat du monde entier? " Faire ensemble une phrase qui sera la base commune à recopier dans le cahier. ~ F Par exemple : Il faut tout faire pour que les droits des enfants soient appliqués par tous dans le monde entier. Page 3

4 SEQUENCE 2 AMORCE Accueil Créer du lien avec la séquence précédente " Demander: ~ Que permettent les lois qui protègent les enfants du monde entier? Entrer dans la séquence ~ Aujourd hui, nous allons à la rencontre d un centurion romain qui souhaite demander quelque chose à Jésus. APPROFONDISSEMENTS " Distribuer l annexe b. ~ Au temps de Jésus, son pays est occupé. Il y a des soldats romains partout et c est difficile à vivre pour les habitants. A Capharnaüm, il y a une petite garnison romaine parce que la ville est un poste frontière. Elle est commandée par un officier de l armée romaine, un centurion. Le centurion commande cent soldats. Les Romains avaient des esclaves, des gens qu on pouvait acheter ou vendre. Ces esclaves étaient souvent considérés comme des animaux par leur maître. Quand un esclave mourait, on en rachetait un autre. Pour la plupart de ceux qui les possédaient, les esclaves étaient juste une marchandise utile qu on pouvait changer quand elle ne fonctionnait plus. " Inviter les élèves à prendre le LE p. 43 et à regarder l image 1 (en haut à gauche). et imaginer ~ Que voyez- vous? ~ Comment est la personne alitée? ~ Comment est le visage du personnage assis sur la chaise? ~ Que fait- il? ~ À votre avis, que peut- il penser? " & Lire le texte p. 42 : «Un officier romain à mourir.» et imaginer ~ Qu est- ce que cet officier romain a de particulier par rapport à ses voisins? ~ À quoi voit- on qu il aime bien son esclave? (cf. image) ~ À votre avis, que va- t- il faire pour cet esclave qu il aime et qu il soigne? " Inviter les élèves à regarder l image 2 (en haut à droite). et imaginer ~ Que voyez- vous? ~ Que fait le centurion romain? ~ Pourquoi, à votre avis? Page 4

5 " & Lire le texte de «Cet officier a entendu à ville.» ~ Qu est- ce que nous apprenons sur ce centurion romain? ~ Est- il estimé des juifs alors qu il est un étranger? Pourquoi? ~ Quelqu un peut- il nous rappeler ce qu est une synagogue? ~ Que pouvons- nous dire de ce centurion? " Inviter les élèves à regarder l image 3 (en bas à gauche). " & Lire le texte de «Jésus marche sur la route. à guéri» et imaginer ~ À votre avis, pourquoi le centurion demande- t- il à Jésus d intervenir? ~ Qu est- ce que cela nous dit de son caractère? Est- il orgueilleux, sûr de lui- même, indifférent aux autres?... ~ Est- ce que le centurion se rend lui- même auprès de Jésus pour demander son aide? ~ À votre avis, pourquoi dit- il qu il ne se sent pas digne de recevoir Jésus chez lui? " Ecrire au tableau : Seigneur, je ne suis pas digne de te recevoir chez moi. ~ À votre avis, que va dire Jésus aux amis du centurion? Pourquoi? " & Lire la fin du texte p. 42. ~ Que dit Jésus du centurion? " Ecrire au tableau : Jamais je n ai trouvé une foi aussi grande. ~ Pourquoi Jésus admire- t- il cet homme? " Inviter les élèves à regarder l image 4 (en bas à droite). ~ Pourquoi Jésus guérit- il l esclave du centurion? ~ Que peuvent comprendre les chrétiens de Jésus quand ils Le voient exaucer la demande du centurion? (Il se préoccupe des soucis de chacun, Il se fait proche,.) APPROPRIATIONS S approprier ensemble une découverte ~ Pourquoi le centurion de l Evangile est- il un exemple pour les chrétiens? " Ecrire au tableau et inviter les élèves à recopier dans leur cahier : ~ F La foi en Jésus du centurion de l Evangile est un exemple pour les chrétiens. S approprier personnellement une découverte " Inviter les élèves à compléter les deux bulles de l annexe b. (les phrases sont au tableau). Page 5

6 SEQUENCE 3 AMORCE Accueil Créer du lien avec la séquence précédente ~ Pourquoi Jésus a- t- il admiré le centurion? Entrer dans la séquence ~ Aujourd hui, nous allons découvrir comment un artiste du Moyen- âge a représenté, sur une enluminure, sa foi en Jésus. APPROFONDISSEMENTS Découvrir une image du patrimoine chrétien par étapes " Distribuer l annexe c, inviter les élèves à regarder l image en silence et afficher l annexe 4a. Pour les IER, voir l annexe 4, mais surtout, ne pas donner toutes ces explications aux élèves! ~ Que voit- on? ~ Vers où regarde le personnage? ~ Quelles sont les couleurs de son vêtement? ~ Que voit- on sur son côté, ses mains, ses pieds? ~ Pouvons- nous dire à présent qui est ce personnage? Découvrir une image du patrimoine chrétien par étapes " Inviter les élèves à regarder les détails. " 1. L auréole, ne pas prononcer le mot d auréole, les élèves découvrent le mot grâce à la question 1. ~ Qu est- ce que Jésus a autour de la tête? (une auréole ou un nimbe) ~ Qu est- ce que cette auréole a de particulier? (elle a la forme d une croix, on dit qu elle est crucifère) ~ Que signifie l auréole crucifère? (l auréole indique quelqu un de saint, quand elle est crucifère, elle indique que ce personnage est Jésus ressuscité) " Ecrire au tableau et inviter les élèves à recopier dans leur cahier : ~ $ Par l auréole crucifère, l artiste de cette œuvre témoigne de sa foi en Jésus ressuscité. Découvrir une image du patrimoine chrétien par étapes " 2. La mandorle ~ Quelle est la forme autour de Jésus ressuscité, roi du monde? (une forme d amande) ~ Quelle couleur a l intérieur de cette forme? (jaune, ou plutôt or) ~ Cette forme autour de Jésus se nomme une mandorle, elle est en or : elle est une image du Royaume de Dieu. " Ecrire au tableau et inviter les élèves à recopier dans leur cahier : ~ $ La mandorle autour de Jésus nous dit qu Il est Dieu, Il règne sur l univers. " Inviter les élèves à lire le titre de l œuvre. Page 6

7 Découvrir une image du patrimoine chrétien par étapes " 3. Les arcs- en- ciel. et imaginer ~ Sur quoi Jésus est- il assis? ~ Que représente l arc- en- ciel? (l alliance entre Dieu et les hommes ; rappel du module de Noé) ~ Quels personnages sont assis de cette façon, comme sur un trône? ~ À votre avis, pourquoi Jésus est- Il représenté de cette manière? ~ Comment sont les mains de Jésus? (La main droite de Jésus est ouverte vers le spectateur en un geste d accueil et d appel, sa main gauche est tournée paume vers le bas (vers la terre) en un geste de protection de l alliance symbolisée par l arc- en- ciel.) Découvrir une image du patrimoine chrétien par étapes ~ Jésus est assis sur un trône, comme un roi, un empereur ou un seigneur du Moyen- âge. Un arc- en- ciel lui sert de siège et de repose- pieds. et imaginer ~ Qu a voulu dire l artiste en représentant Jésus assis sur le trône de l arc- en- ciel? ~ Qu est- ce que ses mains ouvertes signifient? " Ecrire au tableau et inviter les élèves à recopier dans leur cahier : ~ $ Jésus est le roi du monde, Il ouvre ses mains pour accueillir les prières des hommes. APPROPRIATIONS S approprier personnellement une découverte ~ En vous aidant du tableau, quels noms pouvons- nous donner à Jésus? " Inviter les élèves à écrire les réponses autour de l œuvre. S approprier ensemble une découverte ~ D après ce que nous avons découvert aujourd hui, à qui les chrétiens adressent- ils leur prière? " Ecrire au tableau et inviter les élèves à recopier dans leur cahier : ~ F Les chrétiens adressent leur prière à Jésus le Christ ressuscité qui règne sur l univers. Page 7

8 SEQUENCE 4 AMORCE Accueil Créer du lien avec la séquence précédente " Demander: ~ À qui les chrétiens adressent- ils leur prière? Entrer dans la séquence ~ Aujourd hui, nous allons à la rencontre d un grand personnage du XX ème siècle dont la foi peut être comparée à celle du centurion de l évangile. APPROFONDISSEMENTS " Distribuer l annexe d et lire le texte a). " Ecrire au tableau : Karol Wojtyla = pape Jean Paul II et imaginer ~ Quand a vécu Jean Paul II? ~ Qu a- t- il vécu de difficile, dans sa famille? dans son pays? ~ A votre avis, qu a- t- on envie de faire quand on vit des évènements difficiles comme cela? " Lire le texte b) de l annexe d. et imaginer ~ Pourquoi, à votre avis, le pape Jean- Paul II s est- il particulièrement préoccupé de défendre les droits de l homme et de l enfant? Pourquoi s est- il efforcé de faire cesser les guerres? " Relire la phrase en italique : Non à la guerre l'humanité» et demander : ~ Que veut dire «la guerre n est pas une fatalité»? ~ Pourquoi Jean Paul II dit- il «elle est une défaite pour l humanité?» ~ Le pape sait que sa seule volonté ne suffit pas pour combattre les injustices et la guerre. Alors il s adresse à plus grand que lui. " Lire la phrase 1 du texte c) de l annexe d : ~ J'élève ma prière vers le Créateur de la nature et de l'homme, de la vérité et de la beauté. Note pour l IER : nous avons remodelé et numéroté les différents éléments du texte pour la commodité du travail. Naturellement la prière de Jean Paul II ne comporte pas ces numéros. ~ À qui Jean- Paul II s adresse- t- il? Page 8

9 " Lire les phrases 2 du texte c) de l annexe d : ~ Ecoute ma voix, car elle est la voix de toutes les victimes de toutes les guerres et de la violence entre individus et entre nations. Ecoute ma voix, car elle est la voix de tous les petits enfants qui souffrent et souffriront chaque fois que les peuples mettront leur confiance dans les armes et dans la guerre. Ecoute ma voix parce que je parle pour les foules de tous pays et de toute période de l'histoire qui ne veulent pas la guerre et sont prêts à parcourir le chemin de la paix. ~ De qui Jean- Paul II se fait- il la voix, c est à dire au nom de qui s adresse- t- il à Dieu? " Au fur et à mesure, inviter les élèves à souligner les réponses. " Lire la phrase 3 du texte c) de l annexe d : ~ Ecoute ma voix quand je te prie de répandre dans le cœur de tous les êtres humains la sagesse de la paix, la force de la justice et la joie de l'amitié. ~ Que demande Jean- Paul II à Dieu? " Inviter les élèves à souligner les réponses, d une autre couleur. ~ A votre avis, qu est- ce qui est possible quand règnent la paix, la justice et l amitié? " Lire la phrase 4 du texte c) de l annexe d : ~ Ecoute ma voix et donne- nous d être capables et d avoir la force de répondre à la haine par l'amour, à l'injustice par un total dévouement à la justice, à la misère par notre solidarité, à la guerre par la paix. ~ Que demande Jean Paul II à Dieu? (la capacité et la force de changer les choses) " Inviter les élèves à souligner les réponses, d une autre couleur. ~ Si Dieu donne la capacité et la force de changer les choses, comment les hommes répondront- ils à la haine? à l injustice? à la misère? à la guerre? " Lire la dernière phrase du texte c) de l annexe d : ~ O Dieu, écoute ma voix et donne Ta paix, au monde, pour toujours. et imaginer ~ Que demande Jean Paul II à Dieu? ~ Pourquoi est- ce important? ~ A votre avis, pourquoi Jean- Paul II s adresse- t- il à Dieu pour la paix dans le monde? ~ A votre avis, Jésus aurait- il dit de Jean Paul II, comme il l a dit du centurion : «Je n ai jamais vu de foi plus grande.»? Pourquoi dites- vous cela? Page 9

10 APPROPRIATIONS S approprier personnellement une découverte ~ Pourquoi et au nom de qui Jean Paul II s adresse- t- il à Dieu? " Inviter les élèves à répondre par écrit dans leur cahier. Regarder ensemble le chemin parcouru " Distribuer l annexe e, regarder les images et lire les textes. ~ Pourquoi les chrétiens s adressent- ils à Dieu quand ils ont une demande, à l exemple du centurion et du bienheureux Jean Paul II? " Ecrire au tableau et inviter les élèves à recopier sur l annexe e : ~ Les chrétiens croient que Dieu accueille les prières de ceux qui s adressent à Lui. S.D.C.C.E.R. Equipe enseignement religieux Page 10

Séance 2 : découvrir l autisme avec le film «Mon Petit frère de la lune»de Frédéric Philibert

Séance 2 : découvrir l autisme avec le film «Mon Petit frère de la lune»de Frédéric Philibert Mise en route PROJET PEDAGOGIQUE COOPERATIF Intitulé : Découvrir l autisme Classe : CE-CM Niveau : cycles 2 & 3 Groupe d action national OCCE : Association départementale OCCE : Descriptif du projet coopératif

Plus en détail

Pour un tout-petit être accueilli par quelqu un d autre que son papa et sa maman est une grande aventure.

Pour un tout-petit être accueilli par quelqu un d autre que son papa et sa maman est une grande aventure. Pour un tout-petit être accueilli par quelqu un d autre que son papa et sa maman est une grande aventure. C est faire l expérience quelques fois d une première séparation, c est faire connaissance avec

Plus en détail

Les équations du premier degré

Les équations du premier degré TABLE DES MATIÈRES 1 Les équations du premier degré Paul Milan LMA Seconde le 10 septembre 2010 Table des matières 1 Définition 1 2 Résolution d une équation du premier degré 2 2.1 Règles de base................................

Plus en détail

Dieu a Tant Aimé le Monde

Dieu a Tant Aimé le Monde Dieu a Tant Aimé le Monde Guide d'étude #8 La nouvelle naissance. Un chef de l'église juive, dont le nom était Nicodème, vint un soir rencontrer Jésus. Bien que l'ensemble des chefs de la nation ait rejeté

Plus en détail

L éducation aux droits humains pour apprendre à vivre ensemble

L éducation aux droits humains pour apprendre à vivre ensemble L éducation aux droits humains pour apprendre à vivre ensemble L éducation aux droits humains permet d acquérir des connaissances concernant les droits humains, mais aussi de développer des habiletés et

Plus en détail

1 Thessaloniciens 2.13-3.5. Tenir, mais comment? Nous ne sommes pas les seuls minoritaires, mais minoritaires nous le sommes.

1 Thessaloniciens 2.13-3.5. Tenir, mais comment? Nous ne sommes pas les seuls minoritaires, mais minoritaires nous le sommes. 1Thess2b FMT 150809.doc 1 Introduction 1 Thessaloniciens 2.13-3.5 Tenir, mais comment? En France, nous sommes habitués : les chrétiens sont minoritaires, et les chrétiens évangéliques très minoritaires.

Plus en détail

L Europe pour tous! Editorial. Index. Journal de la plateforme européenne des auto-représentants

L Europe pour tous! Editorial. Index. Journal de la plateforme européenne des auto-représentants Journal de la plateforme européenne des auto-représentants Editorial Bonjour à tous les auto-représentants! Séminaire de formation d Inclusion Europe Inclusion Europe a organisé une formation de 3 jours

Plus en détail

INTRODUCTION. Document de Lucie Latour revu et corrigé par Jacynthe Audet et Lucie Verreault

INTRODUCTION. Document de Lucie Latour revu et corrigé par Jacynthe Audet et Lucie Verreault 1 INTRODUCTION Je m appelle Lucie Latour et je suis mère d un enfant qui a un trouble envahissant du développement (TED). Il y a quelques années de cela, apprendre que mon fils était «différent» a été

Plus en détail

LA DÉFINITION DE LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE

LA DÉFINITION DE LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE Module 1 Mieux comprendre LA DÉFINITION DE LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE D é m a r c h e p e r s o n n e l l e Objectifs du module S approprier la définition de la construction identitaire telle qu elle

Plus en détail

Compte rendu de l intervention de Madame Marcilloux, directrice de l école d application 98, rue de la République PARIS XI

Compte rendu de l intervention de Madame Marcilloux, directrice de l école d application 98, rue de la République PARIS XI Compte rendu de l intervention de Madame Marcilloux, directrice de l école d application 98, rue de la République PARIS XI L école : des règlements, une administration Cf. guide de législation délivré

Plus en détail

Cycle 5/8 ans : le potager.

Cycle 5/8 ans : le potager. Cycle 5/8 ans : le potager. 1. Vendredi 4/9/09 vendredi 11/9/09 vendredi 18/9/09 Visite du potager 1) Préparation de la visite du potager. Présentation de photos de légumes et étiquettes noms. Observons

Plus en détail

Feuille de réflexion No.1

Feuille de réflexion No.1 Feuille de réflexion No.1 Ensemble, que nous ayons ou non un handicap intellectuel *, nous partageons notre vie dans des communautés membres d une fédération internationale. Les relations mutuelles et

Plus en détail

D autres discriminations

D autres discriminations D autres discriminations photo benetton gif linternaute.com Etudions deux courts-métrages proposés par le site www.contrelesdiscriminations.fr évoquant les discriminations autres que le racisme afin de

Plus en détail

Le vieillissement. Document adopté par l Assemblée Générale de Nous Aussi le 27 novembre 2013

Le vieillissement. Document adopté par l Assemblée Générale de Nous Aussi le 27 novembre 2013 Le vieillissement Document adopté par l Assemblée Générale de Nous Aussi le 27 novembre 2013 1 Résumé de nos demandes Nous voulons préparer notre retraite. Nous avons besoin d aide. Nous voulons des informations

Plus en détail

Collège Via Domitia JE 58

Collège Via Domitia JE 58 Collège Via Domitia JE 58 Le 2 mai 2007 Salut, J ai appris des choses sur ta situation au repas de famille où je pensais te trouver. Je suis un peu inquiet de ce qui t arrive mais je suis persuadé que

Plus en détail

MÉDITATION. Lire à l envers Mon culte personnel était monotone et frustrant, jusqu à ce que. Gina Wahlen

MÉDITATION. Lire à l envers Mon culte personnel était monotone et frustrant, jusqu à ce que. Gina Wahlen MÉDITATION Lire à l envers Mon culte personnel était monotone et frustrant, jusqu à ce que Gina Wahlen Il n est pas toujours facile de chercher un bon plan de culte personnel. Chaque année, on publie d

Plus en détail

Document 4 page 49. - Comment s'appelle le territoire de la cité d'athènes? - De quoi se compose son territoire?

Document 4 page 49. - Comment s'appelle le territoire de la cité d'athènes? - De quoi se compose son territoire? Document 4 page 49. - Comment s'appelle le territoire de la cité d'athènes? - De quoi se compose son territoire? - Comment s'appelle le territoire de la cité d'athènes? Il s'agit de l'attique. - De quoi

Plus en détail

DEMANDE D'AGREMENT DE STAGE PRATIQUE B.E.A.T.E.P.J. Option : multimédia

DEMANDE D'AGREMENT DE STAGE PRATIQUE B.E.A.T.E.P.J. Option : multimédia DEMANDE D'AGREMENT DE STAGE PRATIQUE B.E.A.T.E.P.J. Option : multimédia Utiliser l ordinateur pour fabriquer et créer ensemble plutôt que s isoler dans sa bulle devant des jeux vidéo. La création, c'est

Plus en détail

Trouver le bon réglage Eviter les pièges

Trouver le bon réglage Eviter les pièges Trouver le bon réglage Eviter les pièges Facebook : qu est ce que c est? Facebook est un réseau social qui permet de rester en contact avec des gens du monde entier et notamment ses amis. Il permet de

Plus en détail

CAREP de l ACADEMIE de REIMS

CAREP de l ACADEMIE de REIMS CAREP de l ACADEMIE de REIMS Guide pour l accompagnateur à la scolarité 2010/2011 faciliter l accompagnement d un élève hors temps scolaire dans la prise en charge de son travail personnel ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

«LE PARCOURS DE LA FORMATION JALMALV»

«LE PARCOURS DE LA FORMATION JALMALV» «LE PARCOURS DE LA FORMATION JALMALV» Textes élaborés par la Commission Formation en coordination avec la Commission Bénévolat Mars 1999 à 2002 LA FORMATION : principes généraux - Septembre 2000 Présentation

Plus en détail

Points de suspension

Points de suspension DE ŒIL SUSPENSION (OUTILS D EXPLORATION ET D INTÉGRATION DE LA LECTURE) 1 Indices typographiques Points de suspension Théorie À quoi servent les points de suspension? Il s agit toujours de trois points

Plus en détail

Le quoi de neuf? Une transition entre l extérieur et l école

Le quoi de neuf? Une transition entre l extérieur et l école Le quoi de neuf? Une transition entre l extérieur et l école Le «Quoi de Neuf?» est un des outils de la vie coopérative de la classe qui permet la construction d une histoire commune au «groupe de vie».

Plus en détail

La morale peut-elle nous aider à vivre en société? Vivre les différences, responsabilités individuelles et collectives.

La morale peut-elle nous aider à vivre en société? Vivre les différences, responsabilités individuelles et collectives. 1 COMMENT FAIRE POUR BIEN FAIRE? - 2 rencontre - La morale peut-elle nous aider à vivre en société? Vivre les différences, responsabilités individuelles et collectives. Axe de réflexion: dans la vie sociale,

Plus en détail

Les origines et l histoire de l Halloween

Les origines et l histoire de l Halloween Comme la plupart des enfants du Canada, des États-Unis et de plusieurs autres pays influencés par la culture anglo-saxonne, comme le Royaume-Uni ou l Irlande, tu as très probablement déjà passé l Halloween.

Plus en détail

CELEBRER LE CADEAU DE DIEU

CELEBRER LE CADEAU DE DIEU CELEBRER LE CADEAU DE DIEU Matériel : Un sapin, auquel on accrochera les petits cadeaux au fur et à mesure Des petits paquets cadeaux marqués : Création Joie Lumière Paix - Amour Une crèche L Enfant Jésus

Plus en détail

L AP3 Présente. En collaboration avec. LES TOF-SERVICES asbl WALLOPOLY asbl LES AIDANTS PROCHES asbl. L enquête Grundtvig Belgique

L AP3 Présente. En collaboration avec. LES TOF-SERVICES asbl WALLOPOLY asbl LES AIDANTS PROCHES asbl. L enquête Grundtvig Belgique L AP3 Présente En collaboration avec LES TOF-SERVICES asbl WALLOPOLY asbl LES AIDANTS PROCHES asbl L enquête Grundtvig Belgique Association de Parents et de Professionnels autour de la Personne Polyhandicapée

Plus en détail

JE SUIS LA VRAIE VIGNE : Evangile de Jean 15, 1-17:

JE SUIS LA VRAIE VIGNE : Evangile de Jean 15, 1-17: JE SUIS LA VRAIE VIGNE : Evangile de Jean 15, 1-17: «Je suis la vraie vigne et mon Père est le vigneron. Il enlève tout rameau qui, uni à moi, ne porte pas de fruit, mais il taille, il purifie chaque rameau

Plus en détail

La structure d un argument

La structure d un argument La structure d un argument Pour être valable, un argument doit être approfondi, analysé et explicité. Il nécessite un travail de recherche préalable. Les échanges de la vie quotidienne sont fondés sur

Plus en détail

I- L Europe et le monde au XVIIIe siècle

I- L Europe et le monde au XVIIIe siècle Nouveaux programmes de Quatrième Histoire I- L Europe et le monde au XVIIIe siècle Thème 4 : Les difficultés de la monarchie sous Louis XVI Laurence PIERRE Collège Jean Lartaut, Jarnac Thème 4 : Les difficultés

Plus en détail

Synthèse des réunions interassociations «Cadre pratique et déontologique des groupes de parole»

Synthèse des réunions interassociations «Cadre pratique et déontologique des groupes de parole» Synthèse des réunions interassociations «Cadre pratique et déontologique des groupes de parole» Nombre de réunions en 2009 : 4 3 (13 février, 10 avril, 22 septembre 2009) + 1 dérivée : «mutualisation des

Plus en détail

Quel accompagnement pour les groupes de jeunes professionnels? Jeunes professionnels / jeunes actifs, Paris 2 avril 2016

Quel accompagnement pour les groupes de jeunes professionnels? Jeunes professionnels / jeunes actifs, Paris 2 avril 2016 Quel accompagnement pour les groupes de jeunes professionnels? Jeunes professionnels / jeunes actifs, Paris 2 avril 2016 1-Qu est ce que je retiens de cette journée? Qu est ce qui m a intéressé, éclairé.?

Plus en détail

Projet d AFESEMA avec enfants à Madagascar

Projet d AFESEMA avec enfants à Madagascar Projet d AFESEMA avec enfants à Madagascar Table des matières Présentation de l'association... 3 A propos du partenaire... 3 Missions... 4 Projet : enfance/ jeunes... 4 Informations sur le projet... 4

Plus en détail

Le métier d'écrivain

Le métier d'écrivain Rencontre avec Catherine Missonnier à la médiathèqe (6ème 1 6ème 5) Le métier d'écrivain 17 mars 2016 Comment écrivez-vous? Combien te temps mettez-vous à écrire un livre? Pour un livre comme «Une saison

Plus en détail

Neuf versets qui ont une portée symbolique insoupçonnée pour beaucoup de personne.

Neuf versets qui ont une portée symbolique insoupçonnée pour beaucoup de personne. Retranscription d'une conférence en Italie par Cyrille mansour Il s agit d une analyse autour de la parabole du bon samaritain qui a été présenté par Abouna Abrahamo. Dans la Bible, le passage est situé

Plus en détail

La priorité : répondre aux besoins

La priorité : répondre aux besoins La priorité : répondre aux besoins Avis présenté par la Confédération des organismes de personnes handicapées du Québec sur le plan d action de lutte contre la pauvreté et l exclusion sociale, avec ou

Plus en détail

ISRAEL ET L EGLISE Fabienne PONS

ISRAEL ET L EGLISE Fabienne PONS ISRAEL ET L EGLISE Fabienne PONS Introduction : C est un thème très délicat où il y a beaucoup de réactions. Idem pour le ministère féminin par exemple. Romains 9, Romains 10, Romains 11 nous parlent de

Plus en détail

SAVS : Projet d établissement SAVS

SAVS : Projet d établissement SAVS SAVS : Projet d établissement Les autorisations Autorisation du 14 septembre 2001 : Ce service s adresse aux seules personnes fréquentant le centre Ad appro ; il est destiné au soutien pour une vie à domicile

Plus en détail

Marketing social et communication externe dans le secteur social et médico-social

Marketing social et communication externe dans le secteur social et médico-social Marketing social et communication externe dans le secteur social et médico-social Les échanges de bonnes pratiques dans le secteur social et médico-social trouvent aujourd hui un vecteur privilégié au

Plus en détail

LEÇON 2. 1. Pourquoi est-ce que je suis venu? -Pour vous donner le message le plus important dans le monde.

LEÇON 2. 1. Pourquoi est-ce que je suis venu? -Pour vous donner le message le plus important dans le monde. LEÇON 2 1. Pourquoi est-ce que je suis venu? -Pour vous donner le message le plus important dans le monde. 2. Quel message est le plus important message dans le monde? -Le message de Dieu. 3. Pourquoi

Plus en détail

LA CITÉ DES ATHÉNIENS

LA CITÉ DES ATHÉNIENS Leçon 2: Athéna et Héraclès vers 450 av. J.-C. Vase à figures rouges LA CITÉ DES ATHÉNIENS MES OBJECTIFS POUR CETTE LEÇON: Je connais Un homme et son époque : Périclès (Ve siècle av. J.-C.) la localisation

Plus en détail

Etre citoyen à Athènes au V ème siècle av.j.c.

Etre citoyen à Athènes au V ème siècle av.j.c. Etre citoyen à Athènes au V ème siècle av.j.c. Etre citoyen, c est avoir un statut juridique. C est être majeur et avoir la nationalité du pays concerné. Ce statut lui donne des droits, mais aussi des

Plus en détail

Enquête de satisfaction

Enquête de satisfaction Centre d Oxygénothérapie Hyperbare Enquête de satisfaction Votre avis nous intéresse Questionnaire de sortie Votre traitement au centre hyperbare se termine.mais voulez vous continuer à nous faire part

Plus en détail

Évangile Lu Ma Me Je Ve Sa Di Édito, Manière de..., Au coeur du monde, A la maison

Évangile Lu Ma Me Je Ve Sa Di Édito, Manière de..., Au coeur du monde, A la maison du lundi 6 au dimanche 12 juin 2016 n 394 > vers le 11 e dimanche du temps ordinaire Évangile Lu Ma Me Je Ve Sa Di Édito, Manière de..., Au coeur du monde, A la maison vers Dimanche n 394 www.versdimanche.com

Plus en détail

Plantu dessine les femmes

Plantu dessine les femmes Plantu dessine les femmes Le site Terriennes Un portail dédié aux femmes : leurs parcours, leurs combats, les idées reçues les concernant à travers des entretiens, des articles, des reportages, une frise

Plus en détail

ASSOCIATION NATIONALE DES PUPILLES DE LA NATION ORPHELINS DE GUERRE OU DU DEVOIR DELEGATION DE LA MAYENNE

ASSOCIATION NATIONALE DES PUPILLES DE LA NATION ORPHELINS DE GUERRE OU DU DEVOIR DELEGATION DE LA MAYENNE ASSOCIATION NATIONALE DES PUPILLES DE LA NATION ORPHELINS DE GUERRE OU DU DEVOIR DELEGATION DE LA MAYENNE Monsieur le Député, LAVAL LE:08/10/14 C'est en ma qualité de président de la délégation ANPNOGD

Plus en détail

Je mesure l épreuve que la disparition d Annick Queyroi représente pour vous. Sachez qu elle l est aussi pour moi.

Je mesure l épreuve que la disparition d Annick Queyroi représente pour vous. Sachez qu elle l est aussi pour moi. OBSÈQUES DE MADAME ANNICK QUEYROI, MAIRE DE CHOURGNAC-D ANS --- VENDREDI 11 OCTOBRE 2013 ÉGLISE DE CHOURGNAC-D ANS --- ALLOCUTION DE M. JACQUES BILLANT, PRÉFET DE LA DORDOGNE Annick Queyroi nous a quittés

Plus en détail

La presse. Le pouvoir de la presse

La presse. Le pouvoir de la presse La presse Le pouvoir de la presse Monsieur Smith au Sénat de Frank Capra est avant tout un film qui dénonce le pouvoir de la presse et de ceux qui la contrôlent. Mêlant hommes d affaires véreux, corruption

Plus en détail

COURS D INDUSTRIES... Techniques d impression. Pascal Prévôt Fabien Rocher

COURS D INDUSTRIES... Techniques d impression. Pascal Prévôt Fabien Rocher COURS D INDUSTRIES......... G R A P H I Q U E S Techniques d impression Pascal Prévôt Fabien Rocher 8 LE PLIAGE LE PLIAGE Introduction Le pliage est une opération de façonnage. Nombreux sont les documents

Plus en détail

Activités d expression orale. Les jeux de rôles

Activités d expression orale. Les jeux de rôles Activités d expression orale Les jeux de rôles Description Les jeux de rôles sont de courtes mises en scène où l élève se met dans la peau d un personnage. Ces activités d expression axées sur l interprétation

Plus en détail

Présentation de la nouvelle édition de CAP MATHS CP

Présentation de la nouvelle édition de CAP MATHS CP Présentation de la nouvelle édition de CAP MATHS CP Cette nouvelle édition de CAP MATHS CP reste fidèle aux choix de la première édition. Ses fondements reposent toujours : Sur les recommandations des

Plus en détail

Site Internet : ecoles.csmb.qc.ca/sasec

Site Internet : ecoles.csmb.qc.ca/sasec Chants Service d animation de Amis de tous les enfants Fais entrer le soleil Vivre en amour Chacun son refrain Hymne à l espoir J ai besoin pour vivre Encore un matin Le Rire des enfants L Oiseau et l

Plus en détail

FICHE N 2 Des bandes annonces numériques de livres au lycée

FICHE N 2 Des bandes annonces numériques de livres au lycée FICHE N 2 Des bandes annonces numériques de livres au lycée Jean-Charles Bousquet, académie de Toulouse Niveau et thème du programme Seconde, Première. Autres niveaux et thèmes de programme possibles Quatrième,

Plus en détail

Temps de prière au cimetière

Temps de prière au cimetière Temps de prière au cimetière Lorsque tous sont rassemblés autour de la tombe, avant de déposer le corps du défunt dans la terre, comme le firent pour Jésus ses disciples le soir du vendredi saint, on peut

Plus en détail

Éditions Gallimard, 1988. LA CENTRALE SURRÉALISTE Octobre 1924. Le groupe surréaliste est constitué, le mouvement est lancé. Ce n'est pas mon propos de retracer ici la succession des circonstances, coïncidences

Plus en détail

Une mission humanitaire à Madagascar

Une mission humanitaire à Madagascar Une mission humanitaire à Madagascar Interview d un jeune étudiant parti en mission à Madagascar A l occasion de la course contre la faim, nous avons correspondu avec un jeune homme de 23 ans qui a accepté

Plus en détail

les conflits que cela représente, mais aussi pour ce type de jeux dans lequel le leader doit laisser de côté l envie de pouvoir.

les conflits que cela représente, mais aussi pour ce type de jeux dans lequel le leader doit laisser de côté l envie de pouvoir. LA PROBLEMATIQUE En ce qui concerne le rôle du leader d une équipe et leurs rapports de travail qui se déroulent dans une entreprise, on peut envisager s ils pouvaient apparaître des différents problèmes

Plus en détail

Collectif Vivre Son Deuil Bretagne

Collectif Vivre Son Deuil Bretagne Collectif Vivre Son Deuil Bretagne Le Collectif «Vivre Son Deuil Bretagne» est membre fondateur de la Fédération Européenne Vivre Son Deuil. Contact : Maison Associative de la Santé 36 bd Albert 1er -

Plus en détail

Une approche des Réseaux Sociaux

Une approche des Réseaux Sociaux Une approche des Réseaux Sociaux Plan de travail 1 2 3 Introduction. Fonctionnement d un réseau social.. Configurer un compte Facebook. 4 5 6 7 Gestion création de listes d amis Glossaire Autres réseaux.

Plus en détail

Mon église avec des yeux d enfants

Mon église avec des yeux d enfants En tenant compte de leur âge, donner aux enfants l envie de connaître leur église et les sensibiliser au patrimoine sacré au travers de : visites conçues pour eux ateliers de bricolage ou de coloriage

Plus en détail

Chemin de croix. pape François

Chemin de croix. pape François La logique de l amour Chemin de croix avec le pape François P résentation Le Chemin de Croix ou Via Crucis est un moment significatif et important dans la pratique religieuse des communautés chrétiennes

Plus en détail

Histoire. Chapitre n. La crise religieuse du XVIe siècle

Histoire. Chapitre n. La crise religieuse du XVIe siècle Histoire Chapitre n. La crise religieuse du XVIe siècle Ce tableau comporte plusieurs allusions aux bouleversements religieux qui marquent le XVIe siècle. Un crucifix Et cette tâche? Un livre de chants

Plus en détail

FrontPage Express (v 2.0) Éditeur de pages Web Introduction

FrontPage Express (v 2.0) Éditeur de pages Web Introduction Éditeur de pages Web Introduction Plusieurs versions du logiciel Frontpage existent. Dont FrontPage Express, qui est gratuit et librement diffusable. Il permet de débuter dans la confection de sites Internet.

Plus en détail

Découverte du pardon avec la parabole du Bon Samaritain

Découverte du pardon avec la parabole du Bon Samaritain Découverte du pardon avec la parabole du Bon Samaritain - Luc 10, 25-37 Rencontre en deux temps : 1/ découverte du sens du sacrement du pardon (2 heures) 3/ sacrement du pardon individuel avec un prêtre

Plus en détail

«Concilier sa vie professionnelle et sa vie privée» Résultats du sondage TNS Sofres

«Concilier sa vie professionnelle et sa vie privée» Résultats du sondage TNS Sofres «Concilier sa vie professionnelle et sa vie privée» Résultats du sondage TNS Sofres Sommaire Contexte et objectifs de l étude 3 Méthodologie 4 1 Concilier vie professionnelle et vie privée, un enjeu clé

Plus en détail

LEÇON 9. 1. Est-ce que Dieu a fini de créer les cieux et la terre? -Oui.

LEÇON 9. 1. Est-ce que Dieu a fini de créer les cieux et la terre? -Oui. LEÇON 9 1. Est-ce que Dieu a fini de créer les cieux et la terre? 2. Pourquoi est-ce que Dieu ne commence pas un travail sans le finir? -Parce que Dieu ne change pas. -Parce que rien ne peut empêcher Dieu

Plus en détail

Les symboles architecturaux des pays du monde

Les symboles architecturaux des pays du monde HISTOIRE DES ARTS 3ème 2010 2011 Les symboles architecturaux des pays du monde Yo'Art L'Opéra de Sydney Nom :... Prénom :... Classe :... Collège Georges Seurat 75, Rue des Fauvelles 92400 Courbevoie Ce

Plus en détail

Comment constituer un portfolio?

Comment constituer un portfolio? Comment constituer un portfolio? Comment le présenter? Le portfolio contribue à l estime personnelle de votre enfant tout en ayant le grand avantage de pouvoir être présenté fièrement à d autres personnes

Plus en détail

Internationale lettriste

Internationale lettriste Archives lettriste / debord / 1952-1957 Internationale lettriste Numéro 2 [Paris, février 1953] Manifeste LA PROVOCATION LETTRISTE sert toujours à passer le temps. La pensée révolutionnaire n est pas ailleurs.

Plus en détail

VIVE LE MARXISME-LÉNINISME-MAOÏSME! VIVE LA GUERRE POPULAIRE!

VIVE LE MARXISME-LÉNINISME-MAOÏSME! VIVE LA GUERRE POPULAIRE! VIVE LE MARXISME-LÉNINISME-MAOÏSME! VIVE LA GUERRE POPULAIRE! Young Lords Party Position sur les femmes 1973 Les femmes portoricaines, les femmes noires, et en général les femmes du Tiers monde (les femmes

Plus en détail

Les masques africains

Les masques africains Prénom : Date : le 0 Introduction : Les masques africains Si dans certains pays les masques sont décoratifs, en Afrique, il n est nullement un objet de décoration. Il ne va pas servir d accessoires théâtraux

Plus en détail

Difficultés relatives à la gestion de l organisation Commentaires sur les difficultés et les moyens d action proposés

Difficultés relatives à la gestion de l organisation Commentaires sur les difficultés et les moyens d action proposés Difficultés relatives à la gestion de l organisation Commentaires sur les difficultés et les moyens d action proposés Les difficultés relatives à la gestion de l organisation citées par les enseignants

Plus en détail

Petit guide du stage de 3 ème. à usage des parents. Pourquoi un stage?

Petit guide du stage de 3 ème. à usage des parents. Pourquoi un stage? 1 Petit guide du stage de 3 ème à usage des parents Pourquoi un stage? Sensibiliser les élèves au monde du travail : Aimer le monde du travail. Souvent, nos enfants n ont qu une idée très partielle de

Plus en détail

Chronique de l Abbaye de Tamié Janvier 2015

Chronique de l Abbaye de Tamié Janvier 2015 Chronique de l Abbaye de Tamié Janvier 2015 Jeudi 1 : 30 cm de neige agrémentent le premier jour de l année, au moins pour ceux qui ont un toit et qui peuvent se chauffer. Samedi 3 : Anna Majewska nous

Plus en détail

SCIENCES EXPÉRIMENTALES ET TECHNOLOGIE. Cahier d expériences cycles 2 et 3

SCIENCES EXPÉRIMENTALES ET TECHNOLOGIE. Cahier d expériences cycles 2 et 3 SCIENCES EXPÉRIMENTALES ET TECHNOLOGIE Cahier d expériences cycles 2 et 3 Fiche guide pour l enseignant CAHIER D EXPERIENCE : MODE D EMPLOI CE QU IL EST : Un grand classeur pour toute la scolarité primaire

Plus en détail

La consommation de tabac chez les jeunes, de 2001 à 2007/08

La consommation de tabac chez les jeunes, de 2001 à 2007/08 La consommation de tabac chez les jeunes, de 2001 à 2007/08 Résumé du rapport de recherche 2008 Monitorage sur le tabac Enquête suisse sur le tabagisme Financé par le Fonds de prévention du tabagisme Octobre

Plus en détail

ASP fondatrice documents administratifs - Parrainage LE PARRAINAGE

ASP fondatrice documents administratifs - Parrainage LE PARRAINAGE LE PARRAINAGE DEFINITION Le parrainage d'une durée de 10 à 12 semaines, est un temps de «compagnonnage» du nouveau bénévole dans ses premiers accompagnements. C est un temps d apprentissage de la pratique

Plus en détail

Table des matières. 1. Introduction Pourquoi organiser des élections dans les écoles? 2. Les étapes. 3. Documents utiles

Table des matières. 1. Introduction Pourquoi organiser des élections dans les écoles? 2. Les étapes. 3. Documents utiles Des fausses élections dans ton école : L avenir nous appartient! 1 Table des matières 1. Introduction Pourquoi organiser des élections dans les écoles? a. Si tu ne t'occupes pas de la politique, la politique

Plus en détail

«En tant que relais du champ social, comment organiser sa visite au musée de Bretagne?»

«En tant que relais du champ social, comment organiser sa visite au musée de Bretagne?» Musée de Bretagne, A. Amet «En tant que relais du champ social, comment organiser sa visite au musée de Bretagne?» Une visite au musée se prépare, se vit et s exploite : avant, pendant, après. Voici quelques

Plus en détail

ANDRE Delvine SPORT ET ART

ANDRE Delvine SPORT ET ART ANDRE Delvine SP01 TC02 P10 SPORT ET ART Au premier coup d œil, pratique sportive et expression artistique sont deux choses, qui à priori n ont pas de points communs, ni de lien particulier. En effet,

Plus en détail

La Situation des enfants dans le monde 2013. Un rapport sur les enfants handicapés du monde entier. Ce qu il faut faire

La Situation des enfants dans le monde 2013. Un rapport sur les enfants handicapés du monde entier. Ce qu il faut faire La Situation des enfants dans le monde 2013 Un rapport sur les enfants handicapés du monde entier Ce qu il faut faire Qui nous sommes Nous nous appelons le Fonds des Nations Unies pour l enfance, ou encore

Plus en détail

Scénario d usage, timing 1

Scénario d usage, timing 1 Scénario d usage, timing 1 La séance va sûrement durer plus d une heure (environs 1h15-1h30 suivant les réactions de la classe). J espère malgré tout arriver à la phase 8. Phase Description de la phase

Plus en détail

BTS : Epreuve de culture générale et expression

BTS : Epreuve de culture générale et expression BTS : Epreuve de culture générale et expression Métropole SESSION 2013 PROPOSITION DE CORRECTION Première partie : Synthèse (40 points) Proposition de corrigé : La synthèse de documents ne portait pas

Plus en détail

Résolution adoptée par le Conseil des droits de l homme* 17/4 Les droits de l homme et les sociétés transnationales et autres entreprises

Résolution adoptée par le Conseil des droits de l homme* 17/4 Les droits de l homme et les sociétés transnationales et autres entreprises Nations Unies Assemblée générale Distr. générale 6 juillet 2011 Français Original: anglais A/HRC/RES/17/4 Conseil des droits de l homme Dix-septième session Point 3 de l ordre du jour Promotion et protection

Plus en détail

balayant la rangée de chiots d un grand geste de la main. Prends celui que tu préfères. Ta mère et moi sommes revenus sur notre décision.

balayant la rangée de chiots d un grand geste de la main. Prends celui que tu préfères. Ta mère et moi sommes revenus sur notre décision. CHAPITRE UN Il y a une dizaine de chiots! Non, plutôt une vingtaine! Ils sont tous assis en rang. Il y en a des gris, des blancs et des bruns. L un est noir avec la queue blanche et l autre, c est le contraire

Plus en détail

DIEU EST AMOUREUX de vous, de toi, de chacun de nous

DIEU EST AMOUREUX de vous, de toi, de chacun de nous BRUNO BERTHON JEAN-BAPTISTE BOURGUIGNON DIEU EST AMOUREUX de vous, de toi, de chacun de nous Éditions des Béatitudes Dédié à tous ceux qui cherchent le Bonheur Petit livre pour tous ceux qui veulent «rencontrer»

Plus en détail

Association Saint Cyr Projet associatif 7 janvier 2014

Association Saint Cyr Projet associatif 7 janvier 2014 Association Saint Cyr Projet associatif 7 janvier 2014 1 e Introduction, contexte Le projet associatif définit les actions à poursuivre ou à entreprendre pour atteindre les objectifs de l Association.

Plus en détail

Calcul mental. Je pense à un nombre, je lui ajoute 27, je trouve 60. Quel est ce nombre?

Calcul mental. Je pense à un nombre, je lui ajoute 27, je trouve 60. Quel est ce nombre? Calcul mental Le golf. Il s agit, à partir d un nombre donné, d atteindre un nombre cible, en respectant un certain nombre de contraintes : Nombre de départ : 12 Nombre cible : 53 Contraintes : ajouter

Plus en détail

Lutter contre les stéréotypes filles - garçons

Lutter contre les stéréotypes filles - garçons Remise du rapport Lutter contre les stéréotypes filles - garçons Un enjeu d égalité et de mixité dès l enfance www.strategie.gouv.fr Paris, 15 janvier 2014 @Strategie_Gouv Stéréotypes filles/garçons :

Plus en détail

Un site web quelques informations

Un site web quelques informations Un site web quelques informations Qu est-ce qu un site Web? Ce sont des pages faites d images et de textes. Tout le monde peut les consulter sur Internet à l aide d un logiciel appelé navigateur. Pour

Plus en détail

La Parole, don de Dieu

La Parole, don de Dieu Étape 4 La Parole, don de Dieu Enjeu : Inlassablement, Dieu sème sa Parole dans le coeur de chacun. L'Esprit de Dieu nous ouvre à la compréhension de cette Parole. Nous pouvons choisir d'écouter Jésus

Plus en détail

5 mesures. essentielles

5 mesures. essentielles 5 mesures essentielles pour trouver les meilleurs Fonds de placement Par : Pierre Pedneault Conseiller autonome Conseiller en sécurité financière Conseiller en assurance et rentes collectives Représentant

Plus en détail

LE PECHE ORIGINEL. Rm 5

LE PECHE ORIGINEL. Rm 5 LE PECHE ORIGINEL Rm 5 YHWH Monotheisme Ezechiel Mazda Jérémie Paul Dieu inconnu Osée Isaïe Amos Pierre Exode Synagogue Divinités de convoca.on Païens Zeus/Jupiter Adam Péché originel en Rm 5 Rm 5 En accueillant

Plus en détail

NEUVAINE DE L ESPRIT SAINT

NEUVAINE DE L ESPRIT SAINT NEUVAINE DE L ESPRIT SAINT Premier jour : Prier l Esprit Saint, c est apprendre à nous laisser guider par lui, c est aussi suivre, imiter l expérience de la vierge Marie. Inquiète devant l appel de Dieu,

Plus en détail

Si vous êtes mariés, vous pouvez opter entre la séparation de fait, la séparation de corps ou le divorce.

Si vous êtes mariés, vous pouvez opter entre la séparation de fait, la séparation de corps ou le divorce. LA RUPTURE À L AMIABLE La RUPTURE à l amiable Décider de mettre fin à une union n est jamais facile. Souvent, le choix final ne s impose qu après une longue période de déchirement, de remise en question

Plus en détail

Veillée de Noël 2014

Veillée de Noël 2014 Veillée de Noël 2014 LES MOTS MAGIQUES DE LA FAMILLE Musique d orgue Accueil dans une demi-pénombre. La crèche est installée entre l ambon et l autel. Deux épicéas l encadrent, crèche sur de la paille.

Plus en détail

SAISIE DES RÉSULTATS DES COMPÉTITIONS DE LIGUE DANS LE FICHIER NATIONAL "ffbsportif"

SAISIE DES RÉSULTATS DES COMPÉTITIONS DE LIGUE DANS LE FICHIER NATIONAL ffbsportif SAISIE DES RÉSULTATS DES COMPÉTITIONS DE LIGUE DANS LE FICHIER NATIONAL "ffbsportif" Le fichier national "ffbsportif" est celui dans lequel sont stockés les résultats de tous les matchs officiels des joueurs

Plus en détail

CONTRIBUTION L éco-construction

CONTRIBUTION L éco-construction CONTRIBUTION L éco-construction Conseil de développement Groupe développement 22-Fév-11 Sommaire 1. Introduction... 3 Qu est-ce qu un habitat?... 3 2. Enjeux... 3 3. Objectifs généraux de l éco-construction

Plus en détail

Intervention de Jacques Pons, Directeur des archives départementales

Intervention de Jacques Pons, Directeur des archives départementales ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES LANDES L ARCHIVAGE ELECTRONIQUE 2 e RENCONTRES LANDESPUBLIC ORGANISEES PAR L ALPI Jeudi 29 septembre 2005 Intervention de Jacques Pons, Directeur des archives départementales

Plus en détail

EUIL VIVRE SON DEUIL HOPITAL INTERCOMMUNAL SOULTZ-ISSENHEIM

EUIL VIVRE SON DEUIL HOPITAL INTERCOMMUNAL SOULTZ-ISSENHEIM VIVRE SON DEUIL EUIL HOPITAL INTERCOMMUNAL SOULTZ-ISSENHEIM Hôpital de Soultz / Maison de Retraite «Les Capucines» 80 Route de Guebwiller 68360 SOULTZ Tél.: 03.89.62.17.10 Maison Zimmermann 23 Quai de

Plus en détail