Rapport de la Commission de politique extérieure du 15 avril 2005

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport de la Commission de politique extérieure du 15 avril 2005"

Transcription

1 Ständerat Conseil des Etats Consiglio degli Stati Cussegl dals stadis n Pétition Plate forme informelle Grands Lacs. Afrique. La région des Grands Lacs a un urgent besoin de soutien n Mo. Conseil national (CPE CN ( )). Engagement de la Suisse dans la région des Grands Lacs Rapport de la Commission de politique extérieure du 15 avril 2005 Réunie le 15 avril 2005, la commission a examiné, d'une part, la pétition déposée le 25 février 2004 par la Plate forme informelle Grands Lacs et intitulée "Afrique. La région des Grands Lacs a un urgent besoin de soutien" ( ), et d'autre part, la motion déposée par la CPE N pour donner suite à ladite pétition et intitulée "Engagement de la Suisse dans la région des Grands Lacs" ( ), adoptée par le Conseil national le 16 mars 2005 par 78 voix contre 72. La pétition vise à ce que la Suisse s'engage à long terme en augmentant les fonds qu'elle alloue à la réhabilitation et à la coopération au développement pour soutenir une paix durable et à ce qu'elle renforce les mesures destinées à empêcher l'exploitation illégale des ressources naturelles. Plus généralement, la Suisse est invitée à apporter son soutien à la stabilisation politique de la région des Grands Lacs, au renforcement de la société civile et à la remise en état des infrastructures détruites. La motion charge le Conseil fédéral de renforcer le soutien de la Confédération à la stabilisation et la reconstruction dans la région des Grands Lacs et de s'y engager à long terme. Concrètement, le Conseil fédéral est invité à renforcer les mesures destinées à empêcher l'exploitation illégale des ressources naturelles et à s'engager activement sur le plan diplomatique pour soutenir les initiatives de paix dans la région. Proposition de la commission La commission propose par 3 voix contre 2 de prendre acte de la pétition sans y donner suite et de rejeter la motion de la CPE N. Pour la commission : Le président Peter Briner 1. Pétition Plate forme informelle Grands Lacs. Afrique. La région des Grands Lacs a un urgent besoin de soutien ( ) Contenu de la pétition Avis du DFAE 2. Motion Conseil national (CPE CN ( )). Engagement de la Suisse dans la région des Grands Lacs Texte de la motion Avis du Conseil fédéral, du 16 février Délibérations du Conseil national, du 16 mars Considérations de la commission

2 1. Pétition Plate forme informelle Grands Lacs. Afrique. La région des Grands Lacs a un urgent besoin de soutien ( ) Contenu de la pétition La pétition demande que la Suisse apporte son soutien à la stabilisation politique de la région des Grands Lacs, au renforcement de la société civile et à la remise en état des nombreuses infrastructures détruites pendant les divers conflits. Afin de garantir une évolution plus pacifique, il est nécessaire qu'un accompagnement dans trois domaines essentiels ait lieu : Le travail en faveur de la paix. Celui ci implique le renforcement des initiatives de la société civile par un appui institutionnel et de formation à la gestion non violente des conflits. De plus, l'exploitation illégale des ressources naturelles, qui finance de nombreux groupements armés, doit cesser. La réhabilitation et le développement. Ils comprennent le soutien aux activités de la société civile dans les différents secteurs socio écomomiques. La bonne gouvernance. Elle implique notamment la levée de l'impunité des principaux chefs de guerre afin qu'ils soient contraints de répondre de leurs actes devant le Tribunal pénal international. De plus, les structures démocratiques doivent être mises en place pour permettre à terme la tenue d'élections. Concrètement, la pétition demande que la Suisse 1. s'engage à long terme en mettant à disposition des fonds supplémentaires pour la réhabilitation et la coopération au développement afin de soutenir une paix durable 2. et qu'elle renforce les mesures pour empêcher l'exploitation illégale des ressources naturelles Avis du DFAE Le Conseil fédéral est préoccupé depuis de nombreuses années par la situation dans la région des Grands Lacs. Le DFAE s'est montré très actif, en particulier dans les trois domaines suivants : 1. Promotion de la paix La Suisse a régulièrement appelé à mettre fin aux interventions étrangères en RDC et au respect du droit international humanitaire par toutes les parties en conflit dans la région. Sur le terrain elle a joué et joue un rôle de facilitateur dans les différents processus de paix. De plus, elle soutien l'accompagnement du processus de paix par les médias avec des appuis à la radio OKAPI de la Mission d'observation des Nations Unies. Enfin, elle a contribué à la préparation du rapport sur «L'exploitation illégale des ressources naturelles et autres formes de ressources de la République démocratique du Congo», en mettant à disposition un expert supplémentaire. 2. Aide humanitaire La région des Grands Lacs est une zone prioritaire pour la Suisse, qui y focalise ses actions sur les foyers d'urgence qui apparaissent au gré de l'évolution des conflits. 3. Coopération au développement La Suisse concentre pour l'instant ses actions de coopération sur le Rwanda où elle met en uvre un programme spécial. Elle étudie cependant la possibilité de régionaliser progressivement ce programme pour l'étendre au Burundi et à la RDC. 2

3 En conclusion, le DFAE exprime sa volonté de poursuivre son action dans les trois domaines cités, tout en précisant qu'il lui sera difficile de mettre à disposition des fonds supplémentaires. En ce qui concerne le rapport sur l'exploitation illégale des ressources naturelles de la RDC, la Suisse va demander les renseignements nécessaires sur les suites données par le Conseil de sécurité aux conclusions dudit rapport. De plus, la Suisse a été parmi les pays les plus actifs pour appuyer la mise sur pied de la Cour pénale internationale. Elle y contribue par l'intermédiaire du budget régulier des Nations Unies, et soutiendra toute initiative qui viserait à enquêter et poursuivre les auteurs d'exactions commises dans la région des Grands Lacs. 2. Motion Conseil national (CPE CN ( )). Engagement de la Suisse dans la région des Grands Lacs Texte de la motion Le Conseil fédéral est chargé de renforcer le soutien de la Confédération à la stabilisation et la reconstruction dans la région des Grands Lacs et de s'y engager à long terme. A cette fin, il doit notamment: renforcer les mesures pour empêcher l'exploitation illégale des ressources naturelles; s'engager activement sur le plan diplomatique pour soutenir les initiatives de paix dans la région Avis du Conseil fédéral, du 16 février 2005 Le Conseil fédéral est préoccupé par la situation dans la région des Grands Lacs en raison de ses graves conséquences humanitaires, politiques, économiques, sociales et environnementales. Les Etats pris individuellement ne peuvent pas, à eux seuls, résoudre les problèmes qui se posent et notamment celui de la sécurité qui est primordial pour la stabilité et le développement. Une approche régionale d'intervention de la Suisse à long terme et coordonnée avec les autres partenaires multilatéraux et bilatéraux est la seule manière efficace de promouvoir la paix et la stabilité dans les Grands Lacs. 1. Renforcer le soutien de la Confédération à la stabilisation et reconstruction dans les Grands Lacs La Direction du développement et de la coopération du DFAE (DDC) mène depuis 1998 un programme spécial de coopération avec un budget de 5 millions de francs par an. L'aide humanitaire de la DDC travaille depuis dix ans sur une base régionale dans les Grands Lacs et intervient en RDC, au Burundi et en Ouganda ainsi que dans les camps de réfugiés en Tanzanie avec un budget annuel d'environ 15 millions de francs par an. La Direction politique du DFAE apporte depuis plusieurs années des appuis déterminants aux processus de paix au Burundi (accord d'arusha en août 2002) et en République démocratique du Congo (accord de Sun City en décembre 2002). Aujourd'hui le Conseil fédéral considère que l'aide au développement est devenue une véritable urgence pour la région dans la mesure où elle peut contribuer efficacement à stabiliser l'environnement social dans lequel se déroulent les processus de transition et à consolider les processus de paix. Par conséquent le programme de coopération de la DDC, aujourd'hui concentré sur le Rwanda, sera dès 2005 étendu progressivement au Burundi puis à l'est de la RDC selon trois axes prioritaires: a. santé de base; b. démocratisation et gouvernance; c. appui au dialogue régional. Le budget consacré au Rwanda sera maintenu à son niveau actuel (5 millions de francs par an), et les budgets consacrés au Burundi et à l'est de la RDC seront progressivement élevés au même niveau en fonction des capacités de mise en oeuvre de la DDC et de l'évolution des conditions de sécurité dans la région. Le SECO, pour sa part, appuie les efforts de réforme économique en Tanzanie destinés à établir les conditions cadres favorables pour une croissance économique et un développement durable. Il soutient également la mise en oeuvre de la stratégie nationale de réduction de la pauvreté. 3

4 2. Renforcer les mesures pour empêcher l'exploitation illégale des ressources naturelles L'engagement de la Suisse dans le processus dit de Kimberley qui vise, par le biais d'un arrangement international, à empêcher la commercialisation des diamants exploités dans le cadre d'entreprises violentes et criminelles, va dans le sens de la demande de la motion. Dans ce cadre, le Conseil fédéral est convaincu que la responsabilité première en matière de paix et de sécurité reste celle des Etats, mais qu'une vraie culture de prévention des conflits doit inclure l'ensemble des acteurs concernés. En ce qui concerne l'exploitation illégale des ressources naturelles en RDC, la Suisse va: a. examiner de façon approfondie les conclusions du rapport final (octobre 2003) du groupe d'experts mis en place par le Conseil de sécurité; b. faire le point sur les mesures déjà prises en Suisse ou à prendre par rapport à des personnes morales ou physiques suisses impliquées dans cette exploitation; c. s'informer auprès des Nations Unies à New York des suites données par le Conseil de sécurité aux conclusions du rapport du groupe d'experts et notamment aux chapitres restés confidentiels à la demande de différents membres du Conseil concernant l'implication de réseaux d'acteurs ougandais et rwandais dans cette exploitation; d. examiner comment la Suisse pourrait contribuer, avec les instruments à sa disposition (diplomatie, politique de paix, coopération technique ), à l'élaboration de règles qui sauvegardent les intérêts des communautés locales pour en faire les principaux bénéficiaires de l'exploitation des ressources naturelles. Plus généralement, il convient de relever que la communauté internationale manque de repères clairs pour différencier sans ambiguïté les activités économiques licites et illicites dans des situations de conflits. La Suisse est disposée à s'engager, avec d'autres Etats et acteurs concernés, afin d'explorer la possibilité de développer des processus similaires au processus de Kimberley pour d'autres matières premières qui sont à l'origine d'un conflit armé ou qui en permettent la prolongation, et pour lancer un processus visant à proposer un ensemble de règles claires pour les acteurs économiques opérant dans les zones de conflits. 3. Soutenir sur le plan diplomatique les initiatives de paix dans la région La Suisse a joué un rôle apprécié de facilitateur dans les différents processus de paix engagés dans la région, accords d'arusha au Burundi, dialogue inter congolais en RDC, et continue d'appuyer ces deux pays dans la période de transition actuelle, devant déboucher en 2005 sur la tenue d'élections démocratiques. La Suisse apporte un appui conséquent au processus électoral au Burundi et prévoit l'envoi d'observateurs électoraux en RDC qui seront engagés dans le cadre d'une mission internationale. La Suisse soutient financièrement et participe en tant que pays membre du groupe des amis des Grands Lacs à la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs dont le premier sommet des chefs d'etat de la région s'est tenu le 19 novembre 2004 à Dar es Salaam. Elle entend poursuivre cet appui. Au vu des nombreuses activités de la Suisse dans la région des Grands Lacs et des prévisions de renforcement de l'engagement suisse, le Conseil fédéral considère qu'il n'y a pas lieu pour le moment d'entreprendre d'autres actions. Le Conseil fédéral propose de rejeter la motion Délibérations du Conseil national, du 16 mars 2005 Le 16 mars 2005, le Conseil national a décidé par 78 voix contre 72 de donner suite à la pétition et donc d'adopter la motion déposée par la CPE N. Le Conseil national a majoritairement rappelé le rôle majeur joué par la coopération suisse au développement dans une région des Grands Lacs caractérisée par l'instabilité politique et économique, et souligné que la motion ne visait pas au déblocage de moyens supplémentaires, mais au renforcement des efforts consentis par le Conseil fédéral pour mettre fin aux conflits dans la région et y promouvoir durablement la paix. La région des Grands Lacs doit rester un axe prioritaire de la coopération suisse au développement. Une minorité a fait valoir, d'une part, qu'il n'y avait rien à redire, ni à l'engagement actuel de la Suisse dans la région, ni à la stratégie suivie par le Conseil fédéral, et d'autre part, qu'au vu des difficultés budgétaires il serait déplacé de se lancer dans des promesses qui risqueraient de susciter un sentiment d'injustice dans d'autres régions non moins nécessiteuses. 4

5 3. Considérations de la commission La commission est consciente de la situation difficile dans laquelle se trouve la région des Grands Lacs et elle partage les préoccupations des pétitionnaires. Face à l'instabilité de la région, due notamment à des intérêts politiques et économiques divergents qui se traduisent par des conflits aussi violents que complexes, elle considère qu'il est indispensable que la Suisse poursuive son action sur le terrain, et elle affirme sans ambiguïté que sa décision de proposer au conseil de prendre simplement acte de la pétition sans y donner suite ne doit en aucun cas être interprétée comme le signe d'une réduction à venir de l'aide suisse dans la région. Rejoignant l'analyse du Conseil fédéral, la commission considère toutefois que les efforts actuellement déployés par la Suisse sont déjà conformes aux objectifs visés par la pétition, et que l'action à la fois pragmatique et axée sur le long terme menée par la Suisse a fait ses preuves. Il importe donc de se borner à tenir fermement le cap : non seulement un renforcement des mesures déjà prises ne se justifie en rien, mais il s'agit également d'éviter de créer une inégalité de traitement en privilégiant cette région par rapport à d'autres. Inversement, une minorité de la commission, soucieuse de conforter la politique actuelle du Conseil fédéral et rappelant qu'une adoption de la motion n'entraînerait pas de dépenses supplémentaires, approuve et la pétition et la motion. La commission a décidé le 15 avril 2005 par 3 voix contre 2 de rejeter la motion et de proposer au conseil de prendre acte de la pétition sans y donner suite. 5

POLITIQUE DE LA CIRGL EN MATIÈRE DE LUTTE CONTRE LE CHÔMAGE DES JEUNES

POLITIQUE DE LA CIRGL EN MATIÈRE DE LUTTE CONTRE LE CHÔMAGE DES JEUNES INTERNATIONAL CONFERENCE ON THE GREAT LAKES REGION CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR LA RÉGION DES GRANDS LACS POLITIQUE DE LA CIRGL EN MATIÈRE DE LUTTE CONTRE LE CHÔMAGE DES JEUNES Déclaration du Sommet Spécial

Plus en détail

U P A LA PROMOTION DE LA DEMOCRATIE ET DE L ETAT DE DROIT EN VUE D ASSURER LA PAIX ET LE DEVELOPPEMENT DANS LES PAYS AFRICAINS

U P A LA PROMOTION DE LA DEMOCRATIE ET DE L ETAT DE DROIT EN VUE D ASSURER LA PAIX ET LE DEVELOPPEMENT DANS LES PAYS AFRICAINS U N I O N P A R L E M E N T A I R E A F R I C A I N E U P A LA PROMOTION DE LA DEMOCRATIE ET DE L ETAT DE DROIT EN VUE D ASSURER LA PAIX ET LE DEVELOPPEMENT DANS LES PAYS AFRICAINS Résolution adoptée par

Plus en détail

Manifestation préparatoire Le cadre institutionnel du développement durable en Afrique: Intégrer les trois piliers du développement.

Manifestation préparatoire Le cadre institutionnel du développement durable en Afrique: Intégrer les trois piliers du développement. Manifestation préparatoire Le cadre institutionnel du développement durable en Afrique: Intégrer les trois piliers du développement Note conceptuelle 1. Contexte Dans sa résolution 64/236 du 11 décembre

Plus en détail

RÉSULTATS DE LA SESSION DU CONSEIL. 3389e session du Conseil. Affaires étrangères. Bruxelles, le 18 mai 2015 P R E S S E

RÉSULTATS DE LA SESSION DU CONSEIL. 3389e session du Conseil. Affaires étrangères. Bruxelles, le 18 mai 2015 P R E S S E Conseil de l'union européenne 8966/15 (OR. fr) VERSION PROVISOIRE PRESSE 34 PR CO 26 RÉSULTATS DE LA SESSION DU CONSEIL 3389e session du Conseil Affaires étrangères Bruxelles, le 18 mai 2015 Présidente

Plus en détail

FR 32IC/15/R5 Original : anglais Adoptée

FR 32IC/15/R5 Original : anglais Adoptée FR 32IC/15/R5 Original : anglais Adoptée XXXII e CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE LA CROIX-ROUGE ET DU CROISSANT-ROUGE Genève (Suisse) 8-10 décembre 2015 La sûreté et la sécurité des volontaires de l humanitaire

Plus en détail

ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE PARITAIRE ACP-UE

ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE PARITAIRE ACP-UE ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE PARITAIRE ACP-UE APP/100.174/07/déf. RÉSOLUTION 1 sur la situation en République démocratique du Congo, en particulier dans l Est du pays et son impact sur la région L Assemblée

Plus en détail

U N I O N P A R L E M E N T A I R E A F R I C A I N E U P A

U N I O N P A R L E M E N T A I R E A F R I C A I N E U P A U N I O N P A R L E M E N T A I R E A F R I C A I N E U P A 35 ème CONFERENCE R.133/35/12 Kigali, 29 et 30 Novembre 2012 RESOLUTION sur «Le rôle des Parlements dans la mise en oeuvre des stratégies de

Plus en détail

Conseil des droits de l homme. Prise en compte des droits fondamentaux des femmes dans tous les organismes du système des Nations Unies

Conseil des droits de l homme. Prise en compte des droits fondamentaux des femmes dans tous les organismes du système des Nations Unies Conseil des droits de l homme Résolution 6/30. Prise en compte des droits fondamentaux des femmes dans tous les organismes du système des Nations Unies Le Conseil des droits de l homme, Réaffirmant l égalité

Plus en détail

SOMMET ALTERNATIF DE LA SOCIETE CIVILE SUR L EXPLOITATION ILLEGALE DES RESSOURCES NATURELLES DANS LA REGION DES GRANDS LACS

SOMMET ALTERNATIF DE LA SOCIETE CIVILE SUR L EXPLOITATION ILLEGALE DES RESSOURCES NATURELLES DANS LA REGION DES GRANDS LACS 1 SOMMET ALTERNATIF DE LA SOCIETE CIVILE SUR L EXPLOITATION ILLEGALE DES RESSOURCES NATURELLES DANS LA REGION DES GRANDS LACS COMMUNIQUE FINAL Du 11 au 12 novembre 2010, à l`initiative de Southern Africa

Plus en détail

Résolution 56/11. La Commission des stupéfiants,

Résolution 56/11. La Commission des stupéfiants, Résolution 56/11 Améliorer la gouvernance et la situation financière de l Office des Nations Unies contre la drogue et le crime: recommandations du groupe de travail intergouvernemental permanent à composition

Plus en détail

c) les organisations non gouvernementales (ONG), les organisations communautaires et les organisations bénévoles ;

c) les organisations non gouvernementales (ONG), les organisations communautaires et les organisations bénévoles ; Conseil économique, social et culturel de l Union Africaine ECOSOCC INTRODUCTION L Union africaine, à sa session inaugurale à Durban (Afrique du Sud) en juillet 2002, s est engagée sur la voie de la transformation

Plus en détail

L aide humanitaire de la Confédération. Sauver des vies, soulager des souffrances

L aide humanitaire de la Confédération. Sauver des vies, soulager des souffrances L aide humanitaire de la Confédération Sauver des vies, soulager des souffrances Mandat «L aide humanitaire a pour but de contribuer, par des mesures de prévention ou de secours, à la sauvegarde de la

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale le 2 décembre [sur la base du rapport de la Première Commission (A/69/440)]

Résolution adoptée par l Assemblée générale le 2 décembre [sur la base du rapport de la Première Commission (A/69/440)] Nations Unies A/RES/69/51 Assemblée générale Distr. générale 11 décembre 2014 Soixante-neuvième session Point 96, dd, de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale le 2 décembre 2014 [sur

Plus en détail

Abréviations 9. Recommandations 76

Abréviations 9. Recommandations 76 Sommaire Sommaire Introduction Quelques mots sur ce rapport 1 Abréviations 9 Résumé 13 Première partie : les raisons 19 Recommandations 76 Deuxième partie : l analyse et les faits 93 1 Vue d ensemble :

Plus en détail

Conseil de sécurité. Nations Unies S/2008/59

Conseil de sécurité. Nations Unies S/2008/59 Nations Unies S/2008/59 Conseil de sécurité Distr. générale 20 février 2008 Français Original : anglais Lettre datée du 30 janvier 2008, adressée au Président du Conseil de sécurité par la Présidente du

Plus en détail

COOPERATION UNESCO-RDC

COOPERATION UNESCO-RDC COOPERATION UNESCO-RDC Quelle stratégie pour la reconstruction en RDC? Par Francisco K. Seddoh, Président du Groupe de Travail Intersectoriel De l UNESCO pour la reconstruction de la RDC I. POURQUOI UNE

Plus en détail

Suivi des discussions récurrentes (DR) Année: Emploi

Suivi des discussions récurrentes (DR) Année: Emploi Réalisation des objectifs et des principes transversaux correspondants Décisions concernant le programme et budget et d'autres aspects de la Coordination des moyens action de l'oit Moyens d action/objectifs

Plus en détail

8831/16 bin/aa/mog/sc 1 DG C 1

8831/16 bin/aa/mog/sc 1 DG C 1 Conseil de l'union européenne Bruxelles, le 12 mai 2016 (OR. en) 8831/16 DEVGEN 89 ACP 67 RELEX 378 RÉSULTATS DES TRAVAUX Origine: Secrétariat général du Conseil en date du: 12 mai 2016 Destinataire: délégations

Plus en détail

ANS LES ENFANTS ET. BUREAU DU REPRéSENTANT SPéCIAL DU SECRéTAIRE GéNéRAL POUR. LES CONFLITS ARMéS

ANS LES ENFANTS ET. BUREAU DU REPRéSENTANT SPéCIAL DU SECRéTAIRE GéNéRAL POUR. LES CONFLITS ARMéS ANS LES ENFANTS ET BUREAU DU REPRéSENTANT SPéCIAL DU SECRéTAIRE GéNéRAL POUR LES CONFLITS ARMéS UN MANDAT POUR LA PROTECTION DES ENFANTS EN TEMPS DE CONFLIT ARMÉ Le Représentant spécial du Secrétaire général

Plus en détail

SOIXANTE-CINQUIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ. Point de l ordre du jour 26 mai 2012

SOIXANTE-CINQUIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ. Point de l ordre du jour 26 mai 2012 SOIXANTE-CINQUIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ WHA65.20 Point 13.15 de l ordre du jour 26 mai 2012 Action et rôle de l OMS en tant que chef de file du groupe de responsabilité sectorielle Santé face

Plus en détail

Déclaration de Kinshasa, 6 juillet 2012.

Déclaration de Kinshasa, 6 juillet 2012. IIème Table ronde nationale entre les Autorités publiques congolaises et les défenseurs des droits humains en République Démocratique du Congo Déclaration de Kinshasa, 6 juillet 2012. Du 4 au 6 juillet

Plus en détail

Rejoindre la Cour pénale internationale : pourquoi est-ce important?

Rejoindre la Cour pénale internationale : pourquoi est-ce important? Rejoindre la Cour pénale internationale : pourquoi est-ce important? Connaître la CPI QU EST-CE QUE LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE (CPI)? La Cour est la première juridiction pénale internationale permanente

Plus en détail

DECISION No 14/05 LES FEMMES DANS LA PREVENTION DES CONFLITS, LA GESTION DES CRISES ET LE RELEVEMENT APRES UN CONFLIT/Nouveau tirage rectifié*

DECISION No 14/05 LES FEMMES DANS LA PREVENTION DES CONFLITS, LA GESTION DES CRISES ET LE RELEVEMENT APRES UN CONFLIT/Nouveau tirage rectifié* MC.DEC/14/05/Corr.1 Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe Conseil ministériel Ljubljana 2005 FRANÇAIS Original : ANGLAIS Deuxième jour de la treizième Réunion MC(13) Journal No 2, point

Plus en détail

TEXTES ADOPTÉS Édition provisoire

TEXTES ADOPTÉS Édition provisoire Parlement européen 2014-2019 TEXTES ADOPTÉS Édition provisoire P8_TA-PROV(2017)0264 Situation en République démocratique du Congo Résolution du Parlement européen du 14 juin 2017 sur la situation en République

Plus en détail

Femmes et conflits : les défis lancés par la Résolution 1325 de l ONU

Femmes et conflits : les défis lancés par la Résolution 1325 de l ONU Femmes et conflits : les défis lancés par la Résolution 1325 de l ONU La mission organisée par Justice et Paix en février 2008 à l Est de la République Démocratique du Congo a confirmé d une part l horreur

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur la base du rapport de la Deuxième Commission (A/64/424/Add.1)]

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur la base du rapport de la Deuxième Commission (A/64/424/Add.1)] Nations Unies A/RES/64/216 Assemblée générale Distr. générale 23 mars 2010 Soixante-quatrième session Point 57, a, de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale [sur la base du rapport

Plus en détail

vie dans le contexte de l avancée du désert et les effets néfastes du changement climatique sur le développement de ces pays. Le Forum a aussi soulign

vie dans le contexte de l avancée du désert et les effets néfastes du changement climatique sur le développement de ces pays. Le Forum a aussi soulign COMMUNIQUE Forum Régional sur le Renforcement du Rôle des Femmes dans la Mise en Œuvre des Stratégies et Initiatives Régionales et Internationales pour le Sahel N Djamena, Tchad, 23 juillet 2015- Conscients

Plus en détail

9101/16 DZ/ln 1 DG C 1

9101/16 DZ/ln 1 DG C 1 Conseil de l'union européenne Bruxelles, le 23 mai 2016 (OR. fr) 9101/16 RÉSULTATS DES TRAVAUX Origine: en date du: 23 mai 2016 Destinataire: Secrétariat général du Conseil délégations Nº doc. préc.: 8890/16

Plus en détail

Accord de coopération entre l'organisation des Nations Unies et l'union interparlementaire

Accord de coopération entre l'organisation des Nations Unies et l'union interparlementaire Accord de coopération entre l'organisation des Nations Unies et l'union interparlementaire L'Organisation des Nations Unies et l'union interparlementaire, Considérant les dispositions de la Charte des

Plus en détail

EXAMEN DE L AIDE INTERNATIONALE. #DevCanada

EXAMEN DE L AIDE INTERNATIONALE. #DevCanada EXAMEN DE L AIDE INTERNATIONALE #DevCanada MANDAT - NOUVELLES CIBLES DE L AIDE INTERNATIONALE CANADIENNE : Les plus pauvres et les plus vulnérables Les États fragiles PRIORITÉS Approche féministe dans

Plus en détail

Réduire les inégalités en matière de santé par une action sur les déterminants sociaux de la santé

Réduire les inégalités en matière de santé par une action sur les déterminants sociaux de la santé SOIXANTE-DEUXIEME ASSEMBLEE MONDIALE DE LA SANTE WHA62.14 Point 12.5 de l ordre du jour 22 mai 2009 Réduire les inégalités en matière de santé par une action sur les déterminants sociaux de la santé La

Plus en détail

Service de la Solidarité internationale de l'etat de Genève

Service de la Solidarité internationale de l'etat de Genève Service de la Solidarité internationale de l'etat de Genève Conférence de presse du DI mercredi 4 juin 2008 05.06.2008 - Page 1 Le service de la Solidarité internationale en 3 dates 1. Loi 8480 : "Loi

Plus en détail

Contributions volontaires et engagements conformément à la résolution 60/251 de l Assemblée générale

Contributions volontaires et engagements conformément à la résolution 60/251 de l Assemblée générale Contributions volontaires et engagements conformément à la résolution 60/251 de l Assemblée générale Promouvoir le respect universel de tous les droits de l homme est une priorité de la politique étrangère

Plus en détail

Proposition conjointe de DÉCISION DU CONSEIL

Proposition conjointe de DÉCISION DU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE LA HAUTE REPRÉSENTANTE DE L'UNION POUR LES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET LA POLITIQUE DE SÉCURITÉ Bruxelles, le 15.2.2017 JOIN(2017) 7 final 2017/0031 (NLE) Proposition conjointe de DÉCISION

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE ATELIER DE LANCEMENT «PROJET DE PROMOTION DE L ECONOMIE VERTE AU SENEGAL» Dakar Sénégal. Dakar, le 10 Aout 2017 HOTEL GOOD RADE

TERMES DE REFERENCE ATELIER DE LANCEMENT «PROJET DE PROMOTION DE L ECONOMIE VERTE AU SENEGAL» Dakar Sénégal. Dakar, le 10 Aout 2017 HOTEL GOOD RADE TERMES DE REFERENCE ATELIER DE LANCEMENT «PROJET DE PROMOTION DE L ECONOMIE VERTE AU SENEGAL» Dakar Sénégal Dakar, le 10 Aout 2017 HOTEL GOOD RADE Contexte et justification Le développement des sociétés

Plus en détail

COMITÉ DES DROITS DE L ENFANT. Quarante sixième session

COMITÉ DES DROITS DE L ENFANT. Quarante sixième session NATIONS UNIES CRC Convention relative aux droits de l enfant Distr. GÉNÉRALE CRC/C/OPAC/ESP/CO/1 17 octobre 2007 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMITÉ DES DROITS DE L ENFANT Quarante sixième session EXAMEN

Plus en détail

Conseil des droits de l homme. Le droit qu a toute personne de jouir du meilleur état de santé physique et mentale possible

Conseil des droits de l homme. Le droit qu a toute personne de jouir du meilleur état de santé physique et mentale possible Conseil des droits de l homme Résolution 6/29. Le droit qu a toute personne de jouir du meilleur état de santé physique et mentale possible Le Conseil des droits de l homme, Sachant que, pour des millions

Plus en détail

DECLARATION DE MARRAKECH «INITIATIVE EN FAVEUR DE L'ADAPTATION DE L'AGRICULTURE AFRICAINE-AAA"»

DECLARATION DE MARRAKECH «INITIATIVE EN FAVEUR DE L'ADAPTATION DE L'AGRICULTURE AFRICAINE-AAA» DECLARATION DE MARRAKECH «INITIATIVE EN FAVEUR DE L'ADAPTATION DE L'AGRICULTURE AFRICAINE-AAA"» Marrakech, 30 Septembre 2016 1 DECLARATION DE MARRAKECH «INITIATIVE EN FAVEUR DE L'ADAPTATION DE L'AGRICULTURE

Plus en détail

Le Fonds monétaire international: Comment le FMI aide les pays pauvres et Haïti? Par Ugo Fasano

Le Fonds monétaire international: Comment le FMI aide les pays pauvres et Haïti? Par Ugo Fasano Le Fonds monétaire international: Comment le FMI aide les pays pauvres et Haïti? Par Ugo Fasano Représentant Résident R du FMI en Haïti Mars 2008 1 Plan de l exposl exposé 1. Comment le FMI aide les pays

Plus en détail

PLAN D ACTION STRATEGIQUE DE LA COALITION REGIONALE CONTRE L EXPLOITATION ILLEGALE DES RESSOURCES NATURELLES DANS LA REGION DES GRANDS LACS

PLAN D ACTION STRATEGIQUE DE LA COALITION REGIONALE CONTRE L EXPLOITATION ILLEGALE DES RESSOURCES NATURELLES DANS LA REGION DES GRANDS LACS PLAN D ACTION STRATEGIQUE DE LA COALITION REGIONALE CONTRE L EXPLOITATION ILLEGALE DES RESSOURCES NATURELLES DANS LA REGION DES GRANDS LACS I. Contexte et justification La Région des Grands lacs est pourvue

Plus en détail

POSITION SOUS FORME D AMENDEMENTS

POSITION SOUS FORME D AMENDEMENTS Parlement européen 2014-2019 Commission des droits de la femme et de l égalité des genres 15.3.2017 2016/2239(INI) POSITION SOUS FORME D AMENDEMENTS de la commission des droits de la femme et de l égalité

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale le 16 décembre [sur la base du rapport de la Troisième Commission (A/60/509/Add.

Résolution adoptée par l Assemblée générale le 16 décembre [sur la base du rapport de la Troisième Commission (A/60/509/Add. Nations Unies A/RES/60/158 Assemblée générale Distr. générale 28 février 2006 Soixantième session Point 71, b, de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale le 16 décembre 2005 [sur la

Plus en détail

Programmes et partenariats en matière d éducation et développement social Direction générale de l éducation

Programmes et partenariats en matière d éducation et développement social Direction générale de l éducation EN DU 30 SEPTEMBRE 2012 D APPROBATION : 2012-06-22 1. Élaborer un cadre stratégique et transparent pour l investissement de nouveaux fonds qui serviront expressément à améliorer le taux de réussite des

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale le 20 novembre [sans renvoi à une grande commission (A/62/L.12 et Add.1)]

Résolution adoptée par l Assemblée générale le 20 novembre [sans renvoi à une grande commission (A/62/L.12 et Add.1)] Nations Unies A/RES/62/9 Assemblée générale Distr. générale 18 décembre 2007 Soixante-deuxième session Point 71, d, de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale le 20 novembre 2007 [sans

Plus en détail

RECOMMANDE à la Soixante-Cinquième Assemblée mondiale de la Santé l adoption de la résolution suivante :

RECOMMANDE à la Soixante-Cinquième Assemblée mondiale de la Santé l adoption de la résolution suivante : Cent trentième session EB130.R14 Point 6.15 de l ordre du jour 21 janvier 2012 Action et rôle de l OMS en tant que chef de file du groupe de responsabilité sectorielle Santé face aux besoins sanitaires

Plus en détail

Ordonnance sur l organisation du Département fédéral des affaires étrangères

Ordonnance sur l organisation du Département fédéral des affaires étrangères Ordonnance sur l organisation du Département fédéral des affaires étrangères (Org DFAE) Modification du 21 janvier 2015 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 20 avril 2011 sur l organisation

Plus en détail

Se reporter au Guide de l utilisateur pour la façon de remplir ce formulaire

Se reporter au Guide de l utilisateur pour la façon de remplir ce formulaire Indicateurs de performance relatifs à l égalité des sexes et à l autonomisation des femmes à l intention des UNCT (Equipe de pays du système des Nations Unies) Se reporter au Guide de l utilisateur pour

Plus en détail

Note conceptuelle du Séminaire de sensibilisation des journalistes sur l évaluation environnementale

Note conceptuelle du Séminaire de sensibilisation des journalistes sur l évaluation environnementale En collaboration avec «Association nationale» Note conceptuelle du Séminaire de sensibilisation des journalistes sur l évaluation Lieu de la formation/jour/ 2013 Soutenue par : Commission Néerlandaise

Plus en détail

Paris, 27 octobre 2011.

Paris, 27 octobre 2011. 1 ALLOCUTION DE S.E. Dr Julien NIMUBONA, Ministre de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique à l occasion de la 36 ème Session de la Conférence Générale de l UNESCO Paris, 27 octobre 2011.

Plus en détail

DECLARATION SOLENNELLE SUR L EGALITE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES EN AFRIQUE

DECLARATION SOLENNELLE SUR L EGALITE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES EN AFRIQUE CONFERENCE DE L UNION AFRICAINE Troisième session ordinaire 6 8 juillet 2004 Addis-Abeba (ETHIOPIE) Assembly/AU/Decl.12(III) DECLARATION SOLENNELLE SUR L EGALITE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES EN AFRIQUE

Plus en détail

Déclaration de Bratislava

Déclaration de Bratislava Bratislava, le 16 septembre 2016 Déclaration de Bratislava Nous nous sommes réunis aujourd'hui à Bratislava à un moment critique pour notre projet européen. Le sommet de Bratislava à 27 États membres a

Plus en détail

Intervention du Ministre de la Défense

Intervention du Ministre de la Défense Intervention du Ministre de la Défense Forum «Challenges of Peace Operations»: «Partenariats Les Nations Unies, l Union européenne et les dimensions régionales des opérations de paix» Ecole militaire,

Plus en détail

Déclaration conjointe sur la crise persistante dans les zones affectées par la LRA Document final de la société civile 30 septembre 1er octobre 2013

Déclaration conjointe sur la crise persistante dans les zones affectées par la LRA Document final de la société civile 30 septembre 1er octobre 2013 Déclaration conjointe sur la crise persistante dans les zones affectées par la LRA Document final de la société civile 30 septembre 1er octobre 2013 Nous, les représentants des organisations de la société

Plus en détail

UNIÃO AFRICANA Addis Abéba, Éthiopie, B.P.: 3243 Tél.: (251 11) Télécopie: (251 11) Courriel: union.

UNIÃO AFRICANA Addis Abéba, Éthiopie, B.P.: 3243 Tél.: (251 11) Télécopie: (251 11) Courriel: union. AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Abéba, Éthiopie, B.P.: 3243 Tél.: (251 11) 5513 822 Télécopie: (251 11) 5519 321 Courriel: situationroom@africa union.org CONSEIL DE PAIX ET DE SÉCURITÉ

Plus en détail

PRE-SOMMET PARLEMENTAIRE PARLEMENT EUROPEEN PARLEMENT PANAFRICAIN. TRIPOLI Samedi 27 Novembre Déclaration au Troisième Sommet Afrique Europe

PRE-SOMMET PARLEMENTAIRE PARLEMENT EUROPEEN PARLEMENT PANAFRICAIN. TRIPOLI Samedi 27 Novembre Déclaration au Troisième Sommet Afrique Europe PRE-SOMMET PARLEMENTAIRE PARLEMENT EUROPEEN PARLEMENT PANAFRICAIN TRIPOLI Samedi 27 Novembre 2010 Déclaration au Troisième Sommet Afrique Europe Réunis à Tripoli, en Grande Jamahiriya Arabe Libyenne Socialiste

Plus en détail

Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 4948e séance, le 22 avril 2004

Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 4948e séance, le 22 avril 2004 Nations Unies S/RES/1539 (2004) Conseil de sécurité Distr. générale 22 avril 2004 Résolution 1539 (2004) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 4948e séance, le 22 avril 2004 Le Conseil de sécurité, Réaffirmant

Plus en détail

Résultats de la Conférence mondiale sur les déterminants sociaux de la santé

Résultats de la Conférence mondiale sur les déterminants sociaux de la santé Cent trentième session EB130.R11 Point 6.6 de l ordre du jour 21 janvier 2012 Résultats de la Conférence mondiale sur les déterminants sociaux de la santé Le Conseil exécutif, Ayant examiné le rapport

Plus en détail

A/HRC/FD/2016/1. Assemblée générale. Nations Unies. Ordre du jour provisoire annoté

A/HRC/FD/2016/1. Assemblée générale. Nations Unies. Ordre du jour provisoire annoté Nations Unies Assemblée générale Distr. générale 20 septembre 2016 Français Original : anglais A/HRC/FD/2016/1 Conseil des droits de l homme Forum des Nations Unies sur les droits de l homme, la démocratie

Plus en détail

UNION INTERPARLEMENTAIRE 118 ème Assemblée et réunions connexes Le Cap (Afrique du Sud), avril 2008

UNION INTERPARLEMENTAIRE 118 ème Assemblée et réunions connexes Le Cap (Afrique du Sud), avril 2008 UNION INTERPARLEMENTAIRE 118 ème Assemblée et réunions connexes Le Cap (Afrique du Sud), 13-18 avril 2008 Assemblée A/118/2-P.7 Point 2 11 avril 2008 EXAMEN DE DEMANDES EVENTUELLES D'INSCRIPTION D'UN POINT

Plus en détail

Position commune du Conseil concernant la Cour pénale internationale

Position commune du Conseil concernant la Cour pénale internationale CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE Bruxelles, le 13 juin 2003 (OR. en) 10400/03 LIMITE ACTES LÉGISLATIFS ET AUTRES INSTRUMENTS Objet: PESC 330 COJUR 3 COHOM 19 CONUN 16 RELEX 236 OC 395 Position commune du

Plus en détail

Objectifs et résulats

Objectifs et résulats Objectifs et résulats 1 PLAN D ACTION DU SYSTÈME DES NATIONS UNIES POUR LA JEUNESSE Objectifs généraux Emploi et entrepreneuriat : Multiplier les possibilités de travail et de rémunération décents offertes

Plus en détail

Assemblée générale. Nations Unies A/60/518*

Assemblée générale. Nations Unies A/60/518* Nations Unies A/60/518* Assemblée générale Distr. générale 22 novembre 2005 Français Original: anglais Soixantième session Point 83 de l ordre du jour Portée de la protection juridique offerte par la Convention

Plus en détail

I. PRINCIPES DIRECTEURS ET CONTEXTE III. Résolution concernant la discussion récurrente sur le dialogue social 1

I. PRINCIPES DIRECTEURS ET CONTEXTE III. Résolution concernant la discussion récurrente sur le dialogue social 1 III Résolution concernant la discussion récurrente sur le dialogue social 1 La Conférence générale de l Organisation internationale du Travail, réunie en sa 102 e session, 2013, Ayant engagé, conformément

Plus en détail

Allocution par Mme Ann Therese Ndong-Jatta Directrice du Bureau régional de l UNESCO pour l Afrique de l'ouest/sahel

Allocution par Mme Ann Therese Ndong-Jatta Directrice du Bureau régional de l UNESCO pour l Afrique de l'ouest/sahel Villes en développement : politiques de restauration et de valorisation des paysages urbains historiques en Afrique et dans l espace francophone. Enjeux d un réseau francophone du patrimoine, de l architecture

Plus en détail

9798/15 der/er/ms 1 DGD 1C

9798/15 der/er/ms 1 DGD 1C Conseil de l'union européenne Bruxelles, le 10 juin 2015 (OR. en) 9798/15 JAI 442 COSI 67 NOTE Origine: Destinataire: Objet: la présidence Conseil Projet de conclusions du Conseil sur la stratégie de sécurité

Plus en détail

CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE. Bruxelles, le 30 septembre 2002 (OR. en) 12488/1/02 REV 1 LIMITE COJUR 10 USA 37 PESC 374 NOTE

CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE. Bruxelles, le 30 septembre 2002 (OR. en) 12488/1/02 REV 1 LIMITE COJUR 10 USA 37 PESC 374 NOTE CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE Bruxelles, le 30 septembre 2002 (OR. en) 12488/1/02 REV 1 LIMITE NOTE COJUR 10 USA 37 PESC 374 du : Secrétariat général du Conseil au: Conseil n doc.préc. 12386/02 COJUR 9

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sans renvoi à une grande commission (A/59/L.26/Rev.1 et Add.1)]

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sans renvoi à une grande commission (A/59/L.26/Rev.1 et Add.1)] Nations Unies A/RES/59/212 Assemblée générale Distr. générale 3 mars 2005 Cinquante-neuvième session Point 39, a, de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale [sans renvoi à une grande

Plus en détail

Loi fédérale sur la coopération avec les Etats d Europe de l Est*

Loi fédérale sur la coopération avec les Etats d Europe de l Est* Délai référendaire: 19 janvier 2017 Loi fédérale sur la coopération avec les Etats d Europe de l Est* du 30 septembre 2016 L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu l art. 54 de la Constitution

Plus en détail

CONSEIL RELATIONS EXTÉRIEURES, Bruxelles 23 mai Conclusions PESD

CONSEIL RELATIONS EXTÉRIEURES, Bruxelles 23 mai Conclusions PESD CONSEIL DE L'UNION EUROPÉNE FR CONSEIL RELATIONS EXTÉRIEURES, Bruxelles 23 mai 2005 Capacités militaires Catalogue des besoins Conclusions PESD 1. Dans le cadre de la mise en œuvre de l objectif global

Plus en détail

PROJET PILOTE DE CENTRE D'APPUI AU VOLONTARIAT EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE (Sénégal, Guinée, Mali) Contexte :

PROJET PILOTE DE CENTRE D'APPUI AU VOLONTARIAT EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE (Sénégal, Guinée, Mali) Contexte : 1 PROJET PILOTE DE CENTRE D'APPUI AU VOLONTARIAT EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE (Sénégal, Guinée, Mali) Contexte : Les pays concernés par le projet sont marqués par une forte demande sociale, dont la résorption

Plus en détail

L aide publique française à l éducation dans les pays en développement

L aide publique française à l éducation dans les pays en développement L aide publique française à l éducation dans les pays en développement Septembre 2016 2015 a été marquée par de grands rendez-vous pour le développement durable Forum mondial sur l éducation d Incheon,

Plus en détail

6 ème réunion des ministres de l Agriculture. des pays membres du CIHEAM

6 ème réunion des ministres de l Agriculture. des pays membres du CIHEAM 6 ème réunion des ministres de l Agriculture des pays membres du CIHEAM RECOMMANDATIONS Les ministres de l Agriculture des 13 pays membres du CIHEAM réunis au Caire le 2 décembre 2006 sous les auspices

Plus en détail

L exemple de la CEDEAO

L exemple de la CEDEAO Assemblée Parlementaire Paritaire Commission des Affaires Politiques Bruxelles, 22 23 septembre 2004 Intégration des droits et de la protection des enfants dans les politiques et programmes des Etats membres

Plus en détail

Consultations nationales, les 4 et 5 février 2010 Daloa et Bouaké. Equipe pays - Côte d Ivoire Groupe de la Banque Mondiale

Consultations nationales, les 4 et 5 février 2010 Daloa et Bouaké. Equipe pays - Côte d Ivoire Groupe de la Banque Mondiale Consultations nationales, les 4 et 5 février 2010 Daloa et Bouaké Equipe pays - Côte d Ivoire Groupe de la Banque Mondiale www.worldbank.org 1 Aperçu de la Banque mondiale Qu est-ce que c est qu une Stratégie

Plus en détail

2 DEMARCHE D'ELABORATION DU PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT RURAL LANGUEDOC-ROUSSILLON :

2 DEMARCHE D'ELABORATION DU PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT RURAL LANGUEDOC-ROUSSILLON : 2 DEMARCHE D'ELABORATION DU PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT RURAL LANGUEDOC-ROUSSILLON 2014-2020 : L objectif du Plan de Développement Rural (PDR) est de développer durablement la ruralité et l hyper-ruralité

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale le 21 décembre [sur la base du rapport de la Deuxième Commission (A/64/423/Add.

Résolution adoptée par l Assemblée générale le 21 décembre [sur la base du rapport de la Deuxième Commission (A/64/423/Add. Nations Unies A/RES/64/214 Assemblée générale Distr. générale 23 mars 2010 Soixante-quatrième session Point 56, b, de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale le 21 décembre 2009 [sur

Plus en détail

U P A. 36 ème CONFERENCE LIBREVILLE (Gabon), 7 et 8 Novembre 2013 ( R. 134/36/13) RESOLUTION. sur

U P A. 36 ème CONFERENCE LIBREVILLE (Gabon), 7 et 8 Novembre 2013 ( R. 134/36/13) RESOLUTION. sur U N I O N P A R L E M E N T A I R E A F R I C A I N E U P A 36 ème CONFERENCE LIBREVILLE (Gabon), 7 et 8 Novembre 2013 ( R. 134/36/13) ------- RESOLUTION sur «Le rôle des Parlements africains dans la mobilisation

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sans renvoi à une grande commission (A/62/L.30 et Add.1)]

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sans renvoi à une grande commission (A/62/L.30 et Add.1)] Nations Unies A/RES/62/91 Assemblée générale Distr. générale 8 février 2008 Soixante-deuxième session Point 71, a, de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale [sans renvoi à une grande

Plus en détail

57 me SESSION DE LA COMMISSION DE LA CONDITION DE LA FEMME

57 me SESSION DE LA COMMISSION DE LA CONDITION DE LA FEMME 57 me SESSION DE LA COMMISSION DE LA CONDITION DE LA FEMME Declaration de Madame ALWATA Ichata Sahi, Ministre de la Famille, de la Promotion de la Femme et de 1'Enfant (6 mars 2013) Mission permanente

Plus en détail

Contribution de l OMS à la réalisation des objectifs de développement de la Déclaration du Millénaire des Nations Unies

Contribution de l OMS à la réalisation des objectifs de développement de la Déclaration du Millénaire des Nations Unies ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE CINQUANTE-CINQUIEME ASSEMBLEE MONDIALE DE LA SANTE A55/6 Point 13.2 de l ordre du jour provisoire 1 er mai 2002 Contribution de l OMS à la réalisation des objectifs de

Plus en détail

DECLARATION DES FEMMES CONGOLAISES RELATIVE A L OCCUPATION DE LA VILLE DE GOMA PAR LE M23

DECLARATION DES FEMMES CONGOLAISES RELATIVE A L OCCUPATION DE LA VILLE DE GOMA PAR LE M23 DECLARATION DES FEMMES CONGOLAISES RELATIVE A L OCCUPATION DE LA VILLE DE GOMA PAR LE M23 Nous, Femmes de la République Démocratique du Congo ; Préoccupées par la situation sécuritaire et humanitaire qui

Plus en détail

Rapport de la République Centrafricaine (RCA)

Rapport de la République Centrafricaine (RCA) Rapport de la République Centrafricaine (RCA) Equipe pays Pays: RCA Point focal : Rodolphe Devaux, PREGESCO Email: Devauxyanganda06@yahoo.fr Tél: +23675040844 Partenaire: CORDAID JANVIER 2017 CSPPS Contexte

Plus en détail

République Démocratique du Congo MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DROITS HUMAINS

République Démocratique du Congo MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DROITS HUMAINS République Démocratique du Congo MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DROITS HUMAINS Observations du Gouvernement de la République Démocratique du Congo relatives aux deux rapports du Haut-Commissaire des Nations

Plus en détail

La Déclaration de Genève sur la violence armée et le développement

La Déclaration de Genève sur la violence armée et le développement La Déclaration de Genève sur la violence armée et le développement La violence armée détruit vies et moyens de subsistance, alimente l insécurité, la crainte et la terreur, et a un impact profondément

Plus en détail

ASSOCIATION DES ETATS DE LA CARAÏBE (AEC)

ASSOCIATION DES ETATS DE LA CARAÏBE (AEC) ACS/2012/DRR.20/INF.013 Original : espagnol Dernière mise à jour : le 18 octobre 2012 ASSOCIATION DES ETATS DE LA CARAÏBE (AEC) XX REUNION DU COMITE SPECIAL POUR LA REDUCTION DES RISQUES DE CATASTROPHE

Plus en détail

PRESENTATION DU REPAR CEFDHAC. Par Hon. ZAM Jean Jacques Coordonnateur Régional REPAR - CEFDHAC

PRESENTATION DU REPAR CEFDHAC. Par Hon. ZAM Jean Jacques Coordonnateur Régional REPAR - CEFDHAC PRESENTATION DU REPAR CEFDHAC Par Hon. ZAM Jean Jacques Coordonnateur Régional REPAR - CEFDHAC PLAN DE L EXPOSE Introduction I. Mission et objectifs II. Cadre organisationnel III. Cadre Juridique IV. Fonctionnement

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur le rapport de la Troisième Commission (A/58/497 (Part II))]

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur le rapport de la Troisième Commission (A/58/497 (Part II))] Nations Unies A/RES/58/132 Assemblée générale Distr. générale 19 janvier 2004 Cinquante-huitième session Point 106 de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale [sur le rapport de la Troisième

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale le 14 novembre [sans renvoi à une grande commission (A/60/L.19 et Add.1)]

Résolution adoptée par l Assemblée générale le 14 novembre [sans renvoi à une grande commission (A/60/L.19 et Add.1)] Nations Unies A/RES/60/14 Assemblée générale Distr. générale 2 février 2006 Soixantième session Point 73, c, de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale le 14 novembre 2005 [sans renvoi

Plus en détail

FONDS AFRICAIN DE DEVELOPPEMENT

FONDS AFRICAIN DE DEVELOPPEMENT FONDS AFRICAIN DE DEVELOPPEMENT w Grandes lignes annotées du Rapport des Plénipotentiaires sur les réunions consultatives sur la dixième reconstitution générale des ressources du Fonds africain de développement

Plus en détail

Susciter la participation des femmes aux décisions en matière de paix et de sécurité : moyens d action pour le Canada

Susciter la participation des femmes aux décisions en matière de paix et de sécurité : moyens d action pour le Canada Susciter la participation des femmes aux décisions en matière de paix et de sécurité : moyens d action pour le Canada Note d information présentée au Comité permanent des affaires étrangères et du développement

Plus en détail

TUNISIE. Un projet mis en œuvre par L`Organisation internationale pour les migrations (OIM) Ce projet est financé par L`Union Européenne

TUNISIE. Un projet mis en œuvre par L`Organisation internationale pour les migrations (OIM) Ce projet est financé par L`Union Européenne Stabilisation des communautés à risque et renforcement de la gestion des migrations afin d accompagner les transitions en Égypte, Tunisie et Libye TUNISIE Ce projet est financé par L`Union Européenne Un

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sans renvoi à une grande commission (A/60/L.40)] 60/180. La Commission de consolidation de la paix

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sans renvoi à une grande commission (A/60/L.40)] 60/180. La Commission de consolidation de la paix Nations Unies A/RES/60/180 Assemblée générale Distr. générale 30 décembre 2005 Soixantième session Points 46 et 120 de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale [sans renvoi à une grande

Plus en détail

Soutien international de CAFI au Secrétariat du FONAREDD Adopté par courriel, le 16 janvier 2017

Soutien international de CAFI au Secrétariat du FONAREDD Adopté par courriel, le 16 janvier 2017 Soutien international de CAFI au Secrétariat du FONAREDD Adopté par courriel, le 16 janvier 2017 EB.2017.01. Considérant que le protocole d accord de CAFI, Section 1, article 4 et que l Accord administratif

Plus en détail

Forum des Parlementaires d Asie et d Afrique sur la Sécurité humaine et la Sexospécificité. Bangkok (Thaï lande), du 6 au 8 décembre 2002 COMMUNIQUE

Forum des Parlementaires d Asie et d Afrique sur la Sécurité humaine et la Sexospécificité. Bangkok (Thaï lande), du 6 au 8 décembre 2002 COMMUNIQUE Forum des Parlementaires d Asie et d Afrique sur la Sécurité humaine et la Sexospécificité Bangkok (Thaï lande), du 6 au 8 décembre 2002 COMMUNIQUE Le deuxième Forum des Parlementaires d Asie et d Afrique

Plus en détail

Monsieur le Président, Excellences, Mesdames et Messieurs,

Monsieur le Président, Excellences, Mesdames et Messieurs, Monsieur le Président, Excellences, Mesdames et Messieurs, J ai l honneur de présenter le rapport du Conseil économique et social pour 2009 repris dans le document A/64/3. La crise financière mondiale

Plus en détail

Combat pour la Paix n 498 Monde : S il vous plaît, dessinemoi une kalchnikov

Combat pour la Paix n 498 Monde : S il vous plaît, dessinemoi une kalchnikov Combat pour la Paix n 498 Monde : S il vous plaît, dessinemoi une kalchnikov Monde S il vous plaît, dessine-moi une kalachnikov Unicef France a lancé en 2004 une campagne de sensibilisation sur le recrutement

Plus en détail

TABLE-RONDE DES PARTENAIRES AU DEVELOPPEMENT DE LA REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

TABLE-RONDE DES PARTENAIRES AU DEVELOPPEMENT DE LA REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE TABLE-RONDE DES PARTENAIRES AU DEVELOPPEMENT DE LA REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE Allocution du Représentant du Secrétaire Général du Groupe ACP Palais d Egmont Bruxelles, 16-17 Juin 2011 Son Excellence Monsieur

Plus en détail

Traduction 1. Conclu le 19 octobre 1999 Entré en vigueur par échange de notes le 15 novembre 2000

Traduction 1. Conclu le 19 octobre 1999 Entré en vigueur par échange de notes le 15 novembre 2000 Traduction 1 Accord entre le Conseil fédéral suisse et le Gouvernement de la République du Tadjikistan concernant la coopération technique et financière et l aide humanitaire Conclu le 19 octobre 1999

Plus en détail

Mobilisation-Plaidoyer-Plan d action-stratégie. Rencontre de Ouagadougou-Burkina Faso. Du 29 au 30 avril 2010

Mobilisation-Plaidoyer-Plan d action-stratégie. Rencontre de Ouagadougou-Burkina Faso. Du 29 au 30 avril 2010 Campagne «Traduire les objectifs du millénaire pour le développement en une loi-type visant la réduction de la pauvreté» Mobilisation-Plaidoyer-Plan d action-stratégie Rencontre de Ouagadougou-Burkina

Plus en détail