JANVIER l enquête de conjoncture de la CCI de la Corrèze

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "JANVIER l enquête de conjoncture de la CCI de la Corrèze"

Transcription

1 l enquête de conjoncture de la CCI de la Corrèze

2 MÉTHODOLOGIE Cette enquête a pour objectif de vous proposer une mesure en temps réel de l activité des TPE et PME du département de la Corrèze à partir de la perception des dirigeants d entreprises. La consultation des entreprises dont les résultats sont présentés dans cette plaquette a été réalisée du 5 au 25 Janvier 201, essentiellement en ligne. Un panel de 33 entreprises a été constitué, employant salariés dans le département, représentatif de 5 grands secteurs d activités. Comparativement aux enquêtes antérieures, le questionnaire a fait l objet d une refonte dans le cadre de la mise en œuvre d un «Baromètre Eco Nouvelle-Aquitaine», sous l égide de la CCIR, avec l appui du réseau des 1 CCI territoriales. La consultation a été étendue à toutes les entreprises inscrites au RCS, quels que soient leurs effectifs salariés (pas seulement les entreprises >= salariés comme c était le cas auparavant). D une périodicité annuelle, notre enquête devient semestrielle. Un nouveau sondage sera réalisé auprès des entreprises en Juin prochain. Nous exprimons tous nos remerciements aux dirigeants d entreprises ayant participé à cette consultation. Secteurs d activités : - Industrie : industrie agroalimentaire, industrie des biens de consommation, de biens d équipement, de biens intermédiaires - Bâtiment et Travaux publics : génie civil, construction de bâtiments, travaux spécialisés - Commerce : commerce de détail et commerce de gros - Services : services à la personne et services aux entreprises - Cafés-Hôtels-Restaurants Solde d opinion : - Il correspond à la différence entre la proportion de répondants ayant exprimé une opinion positive et la proportion de répondants ayant exprimé une opinion négative. - Le solde d opinion est d usage classique dans les enquêtes de conjoncture et permet d appréhender, rapidement et simplement, les évolutions de l activité économique. Baromètre Eco Nouvelle-Aquitaine : - Le baromètre de l économie régionale, sous l égide de la CCIR Nouvelle-Aquitaine, est une enquête réalisée semestriellement avec l appui du réseau des 1 CCI territoriales. Du 5 au 25 janvier 201, 3 3 dirigeants d entreprises ont été interrogés. Les résultats de cette enquête, portant sur le 2 ème semestre 20 et le 1 er semestre 201, seront disponibles dès le 2 février 201 sur les sites Internet de la CCIR Nouvelle-Aquitaine et de la CCI de la Corrèze. 2

3 INTRODUCTION Un contexte économique incertain et une faible croissance Le contexte international Les entreprises de Corrèze évoluent dans un contexte international caractérisé par de nombreuses incertitudes liées notamment à l impact économique du Brexit et de l élection américaine, tandis que s opèrent par ailleurs un certain renchérissement du prix du pétrole et une remontée des taux d intérêt. Le Fonds Monétaire International (FMI) a publié le /01/201 une actualisation de ses prévisions économiques mondiales. Il reconnait lui-même cette part d incertitudes dans le contexte international : «Il existe une large dispersion des résultats possibles de part et d autre des projections, étant donné l incertitude qui entoure l orientation de la politique économique du gouvernement qui va entrer en fonction aux Etats-Unis et ses ramifications à l échelle mondiale». Le FMI n a pas modifié pour autant ses prévisions d une croissance mondiale de 3, % cette année et de 3,6 % en 201. Le contexte national En France également l environnement des entreprises, dans un contexte notamment d élections présidentielles, présente un certain nombre d incertitudes majeures. La croissance du Produit Intérieur Brut (PIB) de son côté a atteint 1.1% en 20 selon l INSEE. Ce chiffre, publié le 31/01/201, marque un léger ralentissement par rapport à l année précédente (1.2%). Au cours du dernier trimestre, la croissance du PIB a été de 0,%, le double de la croissance au 3 ème trimestre (0,2%). Pour l année à venir, l INSEE prévoit une croissance de 0,3%, puis 0,% aux 1er et 2ème trimestres 201. L activité vue par les entreprises de Corrèze Les entreprises de Corrèze ayant participé du 5 au 25 Janvier 201 à notre nouvelle enquête de conjoncture, intitulée «Baromètre Eco», font état dans leur ensemble d une certaine amélioration de leurs Chiffres d affaires (CA) au cours du 2 ème semestre 20, dans un contexte toutefois de baisse des marges, impactant souvent négativement leurs trésoreries. Les perspectives pour le 1 er semestre 201 laissent entrevoir une certaine stabilité, voire une légère amélioration des CA mais les entreprises expriment cependant des craintes au sujet de l évolution de leurs marges et de leurs trésoreries. 3

4 SOMMAIRE Vue d ensemble p. 5 Industrie p. Bâtiment et Travaux publics p. 9 Commerce p. Services p. 11 Café-Hôtellerie-Restauration p. 12

5 LES GRANDES TENDANCES VUE D ENSEMBLE Vue d ensemble Lors de notre précédente enquête, administrée en Janvier-Février 20, les entreprises interrogées (>= salariés) faisaient état d une certaine stabilité des résultats 2015 (CA, rentabilité, trésorerie) comparativement à l année précédente. Une assez faible proportion d entreprises anticipait cependant une hausse de leurs résultats sur 20. Les entreprises interrogées du 5 au 25 Janvier 201 notent une amélioration des CA au 2ème semestre 20 (pour dirigeants sur, solde positif +21). Notre panel note cependant une érosion des marges (solde négatif -26) avec un impact sur la trésorerie (solde négatif -). Dans ce contexte, les effectifs salariés et les investissements ont néanmoins été stables. Les perspectives pour le 1er semestre 201 laissent entrevoir une certaine stabilité, voire une légère amélioration des CA (solde positif +). Des craintes sont exprimées cependant concernant l évolution des marges (solde négatif -22) et de la trésorerie (solde négatif -). entreprises sur envisagent d investir. Par rapport à leur entreprise, les dirigeants interrogés sont à 63% plutôt confiants mais 33% sont d un avis contraire, solde néanmoins positif (+30). Concernant l économie française en revanche, 59% sont peu ou pas confiants et 32% sont d un avis contraire, solde de ce fait négatif (-2). OBSERVATIONS 2 ND SEMESTRE 20 PRÉVISIONS 1 ER SEMESTRE 201 LES GRANDES TENDANCES Une amélioration du CA mais une profitabilité en baisse. Chiffre d affaires Marges Trésorerie Prix d achat Délais de paiement Effectifs Investissements Soldes d opinion CONFIANCE DANS L AVENIR DE L ENTREPRISE Soldes d opinion Dans l ensemble, des dirigeants relativement confiants par rapport à leur propre entreprise. Vue d ensemble Industrie BTP Commerce Services CHR CONFIANCE DANS L AVENIR DE L ÉCONOMIE FRANÇAISE Soldes d opinion Des dirigeants d entreprise inquiets concernant le contexte économique. Vue d ensemble Industrie BTP Commerce Services CHR

6 LES GRANDES TENDANCES PAR SECTEUR OBSERVATIONS 2 ND SEMESTRE 20 PRÉVISIONS 1 ER SEMESTRE 201 INDUSTRIE Des anticipations très prudentes Chiffre d affaires Marges Trésorerie 13 Prix d achat Carnets de commande Délais de paiement Effectifs Investissements BÂTIMENT ET TRAVAUX PUBLICS Chiffre d affaires Malgré une activité en progrès, une détérioration des marges 31-2 Marges Trésorerie Prix d achat Carnets de commande Délais de paiement Effectifs Investissements COMMERCE Un ralentissement assez net de l activité Chiffre d affaires Marges Trésorerie Prix d achat Délais de paiement Effectifs Investissements

7 LES GRANDES TENDANCES PAR SECTEUR OBSERVATIONS 2 ND SEMESTRE 20 PRÉVISIONS 1 ER SEMESTRE 201 SERVICES Un secteur présentant une certaine résistance Chiffre d affaires 2 15 Marges Trésorerie Prix d achat Délais de paiement Effectifs Investissements CAFÉS-HÔTELS-RESTAURANTS Chiffre d affaires Un maintien de l activité, mais la prudence est de mise 26 Marges Trésorerie Prix d achat Délais de paiement Effectifs Investissements

8 INDUSTRIE INDICATEURS DE CONJONCTURE OBSERVATIONS 2 ND SEMESTRE 20 PRÉVISIONS 1 ER SEMESTRE 201 Chiffre d affaire : vers une stabilité, voire une amélioration Marges : une détérioration en prévision pour 1 entreprise sur Trésorerie : stabilité pour 6 entreprises sur Prix d achat : des situations très diverses Carnets de commandes : vers une stabilité pour 1 entreprise sur Délais de paiement : sans changement notable Effectifs : stabilité en perspective 2 2 Investissements : en hausse dans près du tiers des entreprises % d entreprises constatant ou prévoyant une Amélioration Stabilité Détérioration Incertitude Les dirigeants des entreprises industrielles, interrogés lors de notre précédente enquête, constataient des résultats en léger repli sur 2015, mais avec des investissements réalisés en hausse. Leurs prévisions pour 20 étaient cependant très prudentes. Les entreprises interrogées du 5 au 25 Janvier 201 notent une stabilisation ou une amélioration des CA au 2ème semestre 20 (amélioration pour 1 entreprise sur 2), mais avec une certaine baisse des marges (pour 1 sur 3), sans que cela ait cependant un impact trop négatif sur la trésorerie. Les effectifs salariés se sont dans l ensemble stabilisés. Les investissements ont été en hausse dans près du tiers des entreprises. Les perspectives pour le 1er semestre 201 laissent entrevoir dans l ensemble une assez bonne orientation des CA, mais dans un contexte relativement défavorable aux marges (pour 1 entreprise sur ). Les effectifs salariés devraient se stabiliser. Des investissements sont prévus dans 6 entreprises sur. Par rapport à leur entreprise, les dirigeants interrogés sont à 6% plutôt confiants mais 20% sont d un avis contraire, solde néanmoins positif (+56). Concernant l économie française en revanche, 5% sont peu ou pas confiants et 33% sont d un avis contraire, solde de ce fait négatif (-2). CCI CORRÈZE

9 BÂTIMENT ET TRAVAUX PUBLICS INDICATEURS DE CONJONCTURE OBSERVATIONS 2 ND SEMESTRE 20 PRÉVISIONS 1 ER SEMESTRE 201 Chiffre d affaire : un léger mieux dans l activité Marges : vers une détérioration pour 1 entreprise sur Trésorerie : une préoccupation pour plus d un quart des entreprises Prix d achat : vers une hausse dans près d un tiers des entreprises Carnets de commandes : le quart des entreprises prévoit une hausse Délais de paiement : vers un allongement pour 1 entreprise sur Effectifs : vers une stabilité Investissements : des situations assez hétérogènes % d entreprises constatant ou prévoyant une Amélioration Stabilité Détérioration Incertitude Les dirigeants du bâtiment et des travaux publics, ayant participé à notre précédente enquête, faisaient état d une situation préoccupante, avec néanmoins quelques signes ténus d amélioration et des investissements réalisés en 2015 plus importants que prévus. Leurs prévisions pour 20 étaient dans l ensemble un peu mieux orientées. Les entreprises interrogées du 5 au 25 Janvier 201 notent une certaine amélioration des CA au 2ème semestre 20 (pour près de la moitié), mais avec une baisse importante des marges (pour 6 entreprises sur ), avec un impact négatif sur la trésorerie (pour entreprises sur ). Les effectifs salariés se sont dans l ensemble stabilisés. Les investissements ont été stables dans 6 entreprises sur. Les perspectives pour le 1er semestre 201 laissent entrevoir dans l ensemble au mieux une stabilité des CA (pour 6 entreprises ), mais dans un contexte défavorable aux marges (pour 1 entreprise sur 2) et de difficultés au niveau de la trésorerie (pour 1 entreprise sur ). Les effectifs cependant devraient se stabiliser (pour entreprises sur ). 1 entreprise sur 3 envisage d investir dans les 6 prochains mois. Par rapport à leur entreprise, les dirigeants interrogés sont à 6% plutôt confiants mais 36% sont d un avis contraire, solde néanmoins positif (+2). Concernant l économie française en revanche, 61% sont peu ou pas confiants et 36% sont d un avis contraire, solde de ce fait négatif (-25). 9

10 COMMERCE INDICATEURS DE CONJONCTURE OBSERVATIONS 2 ND SEMESTRE 20 PRÉVISIONS 1 ER SEMESTRE 201 Chiffre d affaire : des prévisions hétérogènes TOTAL COMMERCE Commerce de détail Commerce de gros TOTAL COMMERCE Commerce de détail Commerce de gros TOTAL COMMERCE Commerce de détail Marges : vers une détérioration pour plus d 1 entreprise sur Trésorerie : une préoccupation majeure pour un quart des entreprises Commerce de gros TOTAL COMMERCE Prix d achat : vers une stabilité dans l ensemble Commerce de détail Commerce de gros TOTAL COMMERCE Délais de paiement : sans changement majeur Commerce de détail Commerce de gros TOTAL COMMERCE Effectifs : dans l ensemble, plutôt une stabilité Commerce de détail Commerce de gros TOTAL COMMERCE Commerce de détail Commerce de gros Investissements : sous le signe de la stabilité % d entreprises constatant ou prévoyant une Amélioration Stabilité Détérioration Incertitude Les dirigeants des entreprises commerciales ayant participé à notre précédente enquête faisaient état de situations très hétérogènes en 2015 et les anticipations pour 20 étaient teintées de morosité, voire d inquiétudes. Les entreprises commerciales interrogées du 5 au 25 Janvier 201 notent à nouveau, pour le 2 ème semestre 20, des situations très hétérogènes en termes de CA (une amélioration des CA pour entreprises sur, détérioration pour 3 sur ), en matière de marges (stabilité malgré tout pour 6 entreprises sur ) et de trésorerie (détérioration pour près d un tiers des entreprises). Les effectifs salariés se sont dans l ensemble stabilisés. Les investissements ont également été stables dans entreprises sur. Les perspectives pour le 1er semestre 201 laissent entrevoir également des résultats très hétérogènes en termes de CA, mais dans un contexte préoccupant pour les marges (pour plus du quart des entreprises) et de difficultés au niveau de la trésorerie (pour 1 entreprise sur ). Les effectifs cependant devraient se stabiliser (pour entreprises sur ). 1 entreprise sur 3 envisage d investir dans les 6 prochains mois. Par rapport à leur entreprise, les dirigeants interrogés sont à 5% plutôt confiants dans leur entreprise mais 39% sont d un avis contraire, solde néanmoins positif (+19). Concernant l économie française en revanche, 5% sont peu ou pas confiants et 36% sont d un avis contraire, solde de ce fait négatif (-21). CCI CORRÈZE

11 SERVICES INDICATEURS DE CONJONCTURE OBSERVATIONS 2 ND SEMESTRE 20 PRÉVISIONS 1 ER SEMESTRE 201 Chiffre d affaire : des prévisions très hétérogènes TOTAL SERVICES Services à la personne Services aux entreprises TOTAL SERVICES Services à la personne Marges : vers une dégradation pour entreprises sur Services aux entreprises TOTAL SERVICES Trésorerie : stable pour 1 prestataire sur Services à la personne Services aux entreprises TOTAL SERVICES Prix d achat : des situations très diverses Services à la personne Services aux entreprises TOTAL SERVICES Services à la personne Délais de paiement : un allongement dans près d un tiers des entreprises Services aux entreprises TOTAL SERVICES Effectifs : stabilité en vue Services à la personne Services aux entreprises TOTAL SERVICES Services à la personne Services aux entreprises 91 Investissements : en hausse dans 1 entreprise sur % d entreprises constatant ou prévoyant une Amélioration Stabilité Détérioration Incertitude Les prestataires de services ayant participé à notre précédente enquête, faisaient état de situations très hétérogènes en 2015 et les anticipations pour 20 étaient teintées de prudence. Les prestataires de services interrogés du 5 au 25 Janvier 201 notent, pour le 2 ème semestre 20, une certaine amélioration du CA (pour entreprises sur ), toutefois dans un contexte de dégradation des marges (pour 1 entreprise sur 2). Les trésoreries sont elles aussi très hétérogènes (détérioration néanmoins pour 1 sur ). Les effectifs salariés se sont dans l ensemble stabilisés. Les investissements sont restés stables dans 6 entreprises sur. Ils se sont même améliorés dans un tiers des entreprises. Les perspectives pour le 1 er semestre 201 laissent entrevoir des résultats très hétérogènes en termes de CA (avec malgré tout une amélioration pour 3 entreprises ) et de trésorerie. Les prestataires interrogés expriment par ailleurs certaines préoccupations par rapport aux marges ( entreprises sur ). Les effectifs cependant devraient se stabiliser (pour entreprises sur ). entreprises sur envisagent d investir dans les 6 prochains mois. Par rapport à leur entreprise, les dirigeants interrogés sont à 65% plutôt confiants dans leur entreprise mais 29% sont d un avis contraire, solde néanmoins positif (+36). Concernant l économie française en revanche, 61% sont peu ou pas confiants et 29% sont d un avis contraire, solde de ce fait négatif (-32). 11

12 CAFÉS-HÔTELS-RESTAURANTS INDICATEURS DE CONJONCTURE OBSERVATIONS 2 ND SEMESTRE 20 PRÉVISIONS 1 ER SEMESTRE 201 Chiffre d affaire : vers une stabilité pour près d 1 entreprise sur Marges : une détérioration pour 1 quart des établissements Trésorerie : des situations très hétérogènes Prix d achat : vers une stabilité dans 1 établissement sur Délais de paiement : stables dans l ensemble Effectifs : des prévisions de stabilité Investissements : en baisse dans un tiers des entreprises % d entreprises constatant ou prévoyant une Amélioration Stabilité Détérioration Incertitude Les professionnels du secteur des Cafés-Hôtels-Restaurants interrogés lors de notre précédente enquête, en Janvier-Février 20, faisaient état d une certaine amélioration de l activité en 2015, avec des investissements en hausse. Leurs anticipations pour 20 étaient teintées toutefois d une extrême prudence. Les dirigeants du secteur CHR interrogés du 5 au 25 Janvier 201 notent, pour le 2 ème semestre 20, une certaine amélioration du CA (pour entreprises sur ), dans un contexte assez hétérogène en termes marges (dégradation cependant pour 1 entreprise sur ). Les situations de trésorerie sont très diverses. Les effectifs salariés se sont stabilisés dans entreprises sur mais ont été orientés à la baisse dans 1 établissement sur 5. Les investissements ont été stables dans plus de la moitié des entreprises mais ils se sont détériorés dans plus du tiers. Les perspectives pour le 1 er semestre 201 laissent entrevoir des résultats assez hétérogènes en termes de CA (avec malgré tout une stabilité pour 1 entreprise sur 5), dans un contexte également préoccupant pour les marges (pour 1 entreprise sur ). Les prévisions en termes de trésorerie sont très diverses. Les effectifs cependant devraient se stabiliser (pour entreprises sur ). Moins d 1 entreprise sur 5 seulement envisage d investir dans les 6 prochains mois. Par rapport à leur entreprise, les dirigeants interrogés sont à 50% plutôt confiants mais 2% sont d un avis contraire, solde néanmoins positif (+). Concernant l économie française en revanche, 63% sont peu ou pas confiants et 1% sont d un avis contraire, solde de ce fait négatif (-6). 12 CCI CORRÈZE

13 NOTES

14 PÔLE ÉTUDES ET OBSERVATOIRE ÉCONOMIQUE Service Etudes et Marketing Anne MAMBRINI Responsable Tulle Immeuble consulaire du Puy Pinçon Avenue Albert Schweitzer - CS Tulle Cedex T F Brive Immeuble consulaire Avenue du Maréchal Leclerc - BP Brive Cedex T F Ussel Immeuble consulaire de l Odine Avenue de la Résistance Ussel T F CCI CORRÈZE

NOTE DE CONJONCTURE DES CCI D AQUITAINE

NOTE DE CONJONCTURE DES CCI D AQUITAINE NOTE DE CONJONCTURE DES CCI D AQUITAINE METHODOLOGIE D ENQUETE Ressenti des chefs d entreprise sur le 2 nd semestre 2013 et perspectives pour le semestre à venir Enquête réalisée en collaboration avec

Plus en détail

udesté on it ecl Col

udesté on it ecl Col Collection études LA C EST 49% de la population girondine en 21 * 727 466 habitants (INSEE 21) * 7% de croissance en 1 ans (INSEE) * 27 communes * 4 ème Communauté Urbaine de France (INSEE 28) 53% des

Plus en détail

UN 1 ER SEMESTRE EN DEMI-TEINTE

UN 1 ER SEMESTRE EN DEMI-TEINTE 2015 UN 1 ER SEMESTRE EN DEMI-TEINTE Activité : reprise modérée Emploi : contraction des effectifs Contrairement à leurs prévisions de novembre dernier, les PME de la région anticipent un développement

Plus en détail

27-31, avenue du Général Leclerc 94710 Maisons-Alfort Cedex Tél. : 01 41 79 80 00. bpifrance-lelab.fr

27-31, avenue du Général Leclerc 94710 Maisons-Alfort Cedex Tél. : 01 41 79 80 00. bpifrance-lelab.fr 27-31, avenue du Général Leclerc 94710 Maisons-Alfort Cedex Tél. : 01 41 79 80 00 bpifrance-lelab.fr 01. Vers une reprise malgré tout? - 4 + 13 Solde d opinion sur l évolution de l activité des PME en

Plus en détail

DES INDICATEURS PLUTOT ENCOURAGEANTS CE TRIMESTRE EN DROME :

DES INDICATEURS PLUTOT ENCOURAGEANTS CE TRIMESTRE EN DROME : NOTE DE CONJONCTURE Suivez l actualité des entreprises de la Drôme 4ème trimestre DES INDICATEURS PLUTOT ENCOURAGEANTS CE TRIMESTRE EN DROME : Une poursuite de la stabilisation du niveau d activité, une

Plus en détail

Un climat des affaires incertain

Un climat des affaires incertain Avril 2015 Méthodologie Les résultats présentés sont issus du panel de conjoncture «suivi de la situation économique» CCIR / CCIT de Rhône-Alpes. 362 TPE-PME représentatives de l industrie, du BTP, du

Plus en détail

UN REGAIN D OPTIMISME

UN REGAIN D OPTIMISME 2015 UN REGAIN D OPTIMISME Activité : reprise en pente douce Emploi : renforcement des effectifs Comme pressenti en novembre dernier, les chefs d entreprise de la région Rhône- Alpes anticipent un développement

Plus en détail

Un climat des affaires conforté

Un climat des affaires conforté JUILLET 2015 Un climat des affaires conforté Même si une part toujours importante de TPE/PME enregistre un recul du chiffre d affaires, le bilan du 2 e trimestre marque une amélioration sensible, confirmée

Plus en détail

Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35

Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35 Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35 Méthodologie Ce Baromètre est mis en place par la Chambre Régionale de Commerce et d Industrie de Bourgogne,

Plus en détail

A la recherche de vents porteurs

A la recherche de vents porteurs OCTOBRE 2014 A la recherche de vents porteurs Le bilan d activité des TPE-PME pour le troisième trimestre s inscrit dans le prolongement des trimestres précédents. Après avoir été un peu plus favorable

Plus en détail

Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie

Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie Au premier semestre, les importations diminuent (-1,2%), tandis que les exportations sont

Plus en détail

>> Baisse continue de l activité

>> Baisse continue de l activité 4 ème trimestre 20 Janvier 2013 - N 15 >> continue de l activité Dans les services comme dans l industrie, le climat des affaires reste dégradé au quatrième trimestre 20 et il s établit nettement en dessous

Plus en détail

CONJONCT URE. +1 point. Intentions de recrutements de cadres : entre prudence et reprise de confiance

CONJONCT URE. +1 point. Intentions de recrutements de cadres : entre prudence et reprise de confiance CONJONCT URE estre NOTE DE conjoncture TRIMESTRIELLE de L APEC N Intentions de recrutements de cadres : entre prudence et reprise de confiance Les recruteurs font toujours preuve de prudence dans leurs

Plus en détail

Les entreprises en Ile de France

Les entreprises en Ile de France Tendances régionales Les entreprises en Ile de France Contexte conjoncturel Bilan 1 Perspectives 1 lndicateur du Climat des Affaires Un indicateur du climat des affaires permet une lecture rapide et simplifiée

Plus en détail

Divergences sectorielles

Divergences sectorielles Octobre 2015 Méthodologie Les résultats présentés sont issus du panel de conjoncture «suivi de la situation économique» CCIR / CCIT de Rhône-Alpes. 373 TPE-PME représentatives de l industrie, du BTP, du

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité LEGER REGAIN D ACTIVITE EN DEBUT D ANNEE 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité LEGER REGAIN D ACTIVITE EN DEBUT D ANNEE 2015 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE N 11 - Janvier Edition Lyon Rhône LEGER REGAIN D ACTIVITE EN DEBUT D ANNEE Au cours des derniers mois de l année, le niveau d activité

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. Suivez l activité. des entreprises de Rhône-Alpes UN NOUVEAU RECUL DE L ACTIVITE. 1 er trimestre 2014

NOTE DE CONJONCTURE. Suivez l activité. des entreprises de Rhône-Alpes UN NOUVEAU RECUL DE L ACTIVITE. 1 er trimestre 2014 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE 1 er trimestre UN NOUVEAU RECUL DE L ACTIVITE Après un relatif maintien fin, l ensemble des indicateurs économiques reculent en ce début

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE FRANCE ZONE EURO 1. Crédits nouveaux au secteur privé en septembre 2012 : tassement pour les entreprises, contraction pour les ménages 2. Déficit

Plus en détail

Enquête d opinion sur la conjoncture 2013 Aire urbaine. Principaux résultats de l enquête réalisée par Médiamétrie du 3 au 7 juin 2013

Enquête d opinion sur la conjoncture 2013 Aire urbaine. Principaux résultats de l enquête réalisée par Médiamétrie du 3 au 7 juin 2013 Enquête d opinion sur la conjoncture 2013 Aire urbaine Principaux résultats de l enquête réalisée par Médiamétrie du 3 au 7 juin 2013 1 Présentation de l enquête L'Observatoire de l'emploi de l'aire urbaine

Plus en détail

ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013

ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013 ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013 Enquête réalisée par mail sur la période du 6 au 13 juin 2013 Préambule : Depuis fin 2011, la Chambre de métiers et de l artisanat réalise une enquête de conjoncture

Plus en détail

Situation économique des entreprises du Grand Lille au 1 er trimestre 2015 AVRIL 2015

Situation économique des entreprises du Grand Lille au 1 er trimestre 2015 AVRIL 2015 Situation économique des entreprises du Grand Lille au 1 er trimestre 2015 AVRIL 2015 RÉSUMÉ DES RÉSULTATS L E P R E M I E R T R I M E S T R E 2 0 1 5 S A C H È V E S U R U N E N O T E P L U T Ô T P O

Plus en détail

UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE

UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE Suivez l activité des entreprises de Haute-Savoie NOTE DE CONJONCTURE 1 er trimestre UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE Comme au 1 er trimestre, les indicateurs d activité sont en recul en ce

Plus en détail

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Eco-Fiche Janvier 2013 BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Retour sur l année 2012 : l atonie En 2012, le Produit Intérieur Brut (PIB) s est élevé à 1 802,1 milliards d euros, soit

Plus en détail

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi.

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. 2 ème trimestre 20 Juillet 20 - N 21 >> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. Alors que 20 s annonçait comme l année de la reprise, l évolution de l activité

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Avril 2012 ACTIVITE DANS L INDUSTRIE En mars, le climat des affaires s accroît légèrement après sept mois consécutifs de baisse : l indicateur correspondant augmente de 3 points mais

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE N 12 - Edition Lyon Rhône Mai UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE L activité économique des entreprises artisanales du Rhône rencontrent

Plus en détail

TENDANCE GLOBALE BILAN SECTORIEL

TENDANCE GLOBALE BILAN SECTORIEL Baromètre de Conjoncture Tarnais N U M E R O N 3 4 4ÈME TRIMESTRE La note de conjoncture du Tarn résulte d une enquête réalisée en janvier 2015 auprès d un échantillon d environ 800 entreprises industrielles,

Plus en détail

Bonne nouvelle du côté de la situation financière, où les mesures de soutien en faveur des entreprises semblent porter leurs fruits.

Bonne nouvelle du côté de la situation financière, où les mesures de soutien en faveur des entreprises semblent porter leurs fruits. COMMUNIQUE DE PRESSE 05 AOUT 2015 Bpifrance présente la 61 ème enquête de conjoncture dans les PME Un redressement des perspectives d activité des PME qui se poursuit, mais lentement et en ordre dispersé.

Plus en détail

CONJONCTURE FRANÇAISE

CONJONCTURE FRANÇAISE CONJONCTURE FRANÇAISE Faiblesse de l investissement L amélioration récente du climat des affaires peine à se traduire par une augmentation de l activité. Dans le secteur industriel, la production reste

Plus en détail

Un climat des affaires conforté

Un climat des affaires conforté Juillet 2015 Méthodologie Les résultats présentés sont issus du panel de conjoncture «suivi de la situation économique» CCIR / CCIT de Rhône-Alpes. 371 TPE-PME représentatives de l industrie, du BTP, du

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Mars 2013 COMMENTAIRE DE LA CGPME Le 22 février dernier, la Commission européenne a rendu son verdict. Dans ses prévisions d hiver, elle estime à 0,1 % la croissance française pour

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT DES PAYS DE LA LOIRE 2nd semestre 2013 - Edition Janvier 2014 Au cours du second semestre, l activité a été contrastée. Même si le nombre d artisans déclarant une hausse

Plus en détail

Baromètre semestriel de conjoncture

Baromètre semestriel de conjoncture 8 6 4 2-2 -4-6 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2 21 22 23 24 25 26 27 28 29 21 211 212 213 Baromètre semestriel de conjoncture n 44 2 ème semestre 213 Conjoncture Actualité : L impact des mesures fiscales

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 12-16 janvier 2012 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 403 dirigeants d entreprise,

Plus en détail

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 Regards sur la conjoncture internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 CONJONCTURE INTERNATIONALE & NATIONALE Reprise lente en ZONE EURO et à rythmes variables

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Décembre 211 1 1 - -1-1 -2-2 -3-3 21 22 23 24 2 26 27 28 29 21 211 Série dessaisonalisée

Plus en détail

Cahiers Conjoncturels Aubois

Cahiers Conjoncturels Aubois Cahiers Conjoncturels Aubois Tendances 1 er Prévisions 2 nd 29 ème édition Septembre 1 Synthèse Constats SECTEURS D ACTIVITE Prévisions Evolution CA Note d activité Note de confiance Perspectives d évolution

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION. 1er trimestre 2014

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION. 1er trimestre 2014 Suivez l activité des entreprises de l Isère NOTE DE CONJONCTURE 1er trimestre NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION L activité économique marque un véritable coup d arrêt sur ce 1 er trimestre pour l ensemble

Plus en détail

BILAN TOUS SECTEURS CONFONDUS BILAN SECTORIEL

BILAN TOUS SECTEURS CONFONDUS BILAN SECTORIEL Baromètre de Conjoncture Tarnais N U M E R O N 27 1 E R TRIMESTRE 2013 La note de conjoncture du Tarn résulte d une enquête réalisée en avril 2013 auprès d un échantillon d environ 1 200 entreprises industrielles,

Plus en détail

LA CONFIANCE DES DIRIGEANTS DE PME/ETI PROGRESSE ENCORE LA CAMPAGNE ELECTORALE A UN IMPACT LIMITE SUR L ACTIVITE

LA CONFIANCE DES DIRIGEANTS DE PME/ETI PROGRESSE ENCORE LA CAMPAGNE ELECTORALE A UN IMPACT LIMITE SUR L ACTIVITE Paris, le 19 avril 2012 LA CONFIANCE DES DIRIGEANTS DE PME/ETI PROGRESSE ENCORE LA CAMPAGNE ELECTORALE A UN IMPACT LIMITE SUR L ACTIVITE La Banque Palatine, Banque des moyennes entreprises et des ETI au

Plus en détail

ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE?

ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE? 1 er trimestre ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE? Un baisse d activité au cours de ce 1 er trimestre pour les entreprises savoyardes, mais les prévisions pour le 2 ème trimestre

Plus en détail

TendancÉco. Veille et analyse économique territoriale. Baromètre des affaires Bilan et perspectives Bulletin N 14. Chiffres Clés 3 ème trimestre 2015

TendancÉco. Veille et analyse économique territoriale. Baromètre des affaires Bilan et perspectives Bulletin N 14. Chiffres Clés 3 ème trimestre 2015 #1 - janvier 216 TendancÉco Veille et analyse économique territoriale Baromètre des affaires Bilan et perspectives Bulletin N 14 Une reprise modérée de l activité Au 3 ème trimestre 215, la croissance

Plus en détail

ENTREPRENEURS DE TRAVAUX FORESTIERS (ETF)

ENTREPRENEURS DE TRAVAUX FORESTIERS (ETF) I. CHIFFRE D AFFAIRES Evolution* du chiffre d affaires Au global % 3, - -0, -0, En recul L activité des entrepreneurs de travaux forestiers s oriente à la baisse au cours de l été : - 0,5 % comparé à la

Plus en détail

Enquête sur le financement des TPE-PME du MEDEF Situations, perspectives et outils de financement des TPE-PME en 2014

Enquête sur le financement des TPE-PME du MEDEF Situations, perspectives et outils de financement des TPE-PME en 2014 des TPE-PME du MEDEF Situations, perspectives et outils de financement des TPE-PME en 2014 MEDEF Actu-Eco semaine du 16 au 20 juin 2014 1 Introduction Contexte Le MEDEF suit avec une grande attention la

Plus en détail

Un climat des affaires incertain

Un climat des affaires incertain AVRIL 2015 Un climat des affaires incertain Au premier trimestre, 39 % des TPE-PME rhônalpines ont observé une baisse de chiffre d affaires par rapport à la même période de 2014 et seulement 24 % une hausse.

Plus en détail

N 2 - Juillet 2015. Une reprise générale du niveau d activité. LES ENTREPRISES EN SARTHE 16 635 entreprises * dont

N 2 - Juillet 2015. Une reprise générale du niveau d activité. LES ENTREPRISES EN SARTHE 16 635 entreprises * dont 529 entreprises sarthoises inscrites au RCS ont répondu à cette enquête menée entre le 29 juin et le 10 juillet 2015. Les résultats présentés ont fait l objet d un redressement. N 2 - Juillet 2015 Une

Plus en détail

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 Juillet 11 OBJECTIF DE L ENQUÊTE Tous les six mois, l Apec interroge un échantillon représentatif de 1 cadres du secteur privé

Plus en détail

BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES

BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES 1 er et 2 ème trimestres 2010 Note semestrielle N 1 BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES 1. CHIFFRE D AFFAIRES TOTAL DES CENTRES D AFFAIRES Chiffre d affaires total / surface totale

Plus en détail

Contexte conjoncturel. Indicateur du Climat des Affaires

Contexte conjoncturel. Indicateur du Climat des Affaires Tendances régionales Les entreprises en Franche-Comté Bilan 2014 Perspectives 2015 Contexte conjoncturel Indicateur du Climat des Affaires Un indicateur du climat des affaires permet une lecture rapide

Plus en détail

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE Juillet-août-septembre 2012 Note trimestrielle N 40 Lettre trimestrielle d information UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE CONJONCTURE Détérioration plus marquée au cours de

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 5 - Contacts : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge Avril 2010 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon

Plus en détail

France : enquête de trésorerie sur les grandes entreprises et ETI

France : enquête de trésorerie sur les grandes entreprises et ETI France : enquête de trésorerie sur les grandes entreprises et ETI 12 juin 215 Résultats de l enquête - Juin 215 Graphique du mois... Les délais de paiement des clients tendent à remonter Soldes : 18 4

Plus en détail

BPIFRANCE LE LAB PRESENTE LA 59 EME ENQUETE DE CONJONCTURE DANS LES PME

BPIFRANCE LE LAB PRESENTE LA 59 EME ENQUETE DE CONJONCTURE DANS LES PME COMMUNIQUE DE PRESSE 29 JUILLET 2014 BPIFRANCE LE LAB PRESENTE LA 59 EME ENQUETE DE CONJONCTURE DANS LES PME Des perspectives de croissance positives pour 2014 pour les entreprises de l industrie et des

Plus en détail

ENTREPRISES & RESSOURCES HUMAINES EN PAYS DE LA LOIRE

ENTREPRISES & RESSOURCES HUMAINES EN PAYS DE LA LOIRE Observatoire régional information économique des CCI des Pays de la Loire ENTREPRISES & RESSOURCES HUMAINES EN PAYS DE LA LOIRE perspectives & compétences Édition 2006 Les CCI, première source d information

Plus en détail

Perspectives économiques 2015-2016 Octobre 2015 EDITORIAL 1

Perspectives économiques 2015-2016 Octobre 2015 EDITORIAL 1 Perspectives économiques 2015-2016 Octobre 2015 EDITORIAL 1 L économie belge s est raffermie de manière significative durant la première moitié de l année. Grâce au dynamisme de l économie américaine,

Plus en détail

Enquête sur les investissements dans l industrie

Enquête sur les investissements dans l industrie Note Méthodologique Dernière mise à jour : 30-08-2010 Enquête sur les investissements dans l industrie Avertissement : depuis mai 2010, les résultats de l enquête trimestrielle sur les investissements

Plus en détail

BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES

BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES 1 er et 2 ème trimestres 2012 Note semestrielle N 5 BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES Une activité dynamique qui pourrait s essouffler L activité d hébergement d entreprises au premier

Plus en détail

OSEO EXCELLENCE SONDAGE JUILLET 2011. Thème : CONJONCTURE ECONOMIQUE EXTENSION & REBRANDING OSEO CAPITAL PME ECONOMIE : FRANCE ALLEMAGNE

OSEO EXCELLENCE SONDAGE JUILLET 2011. Thème : CONJONCTURE ECONOMIQUE EXTENSION & REBRANDING OSEO CAPITAL PME ECONOMIE : FRANCE ALLEMAGNE OSEO EXCELLENCE SONDAGE JUILLET 2011 BERTRAND ROZE COMMUNITY MANAGER OSEO EXCELLENCE Thème : CONJONCTURE ECONOMIQUE EXTENSION & REBRANDING OSEO CAPITAL PME ECONOMIE : FRANCE ALLEMAGNE Antoine COULOMBEAUX

Plus en détail

Les entreprises exportatrices

Les entreprises exportatrices Chiffres & données 2006 Édition 2007 Observatoire régional de l information économique des CCI des Pays de la Loire Les entreprises exportatrices DES Pays de la Loire Réalité, besoins & perspectives Les

Plus en détail

Observatoire de la récupération, du recyclage et de la valorisation

Observatoire de la récupération, du recyclage et de la valorisation Avril-Mai-Juin 20 Note trimestrielle N 30 Observatoire de la récupération, du recyclage et de la valorisation RESUME DE L EVOLUTION DU TRIMESTRE (Avril-Mai-Juin 20) Sensible progression Dans la continuité

Plus en détail

BAROMÈTRE SEMESTRIEL APEC / ANDRH

BAROMÈTRE SEMESTRIEL APEC / ANDRH BAROMÈTRE SEMESTRIEL APEC / AN DOCUMENT SOUS EMBARGO JUSQU AU 26/11/ 00 h 01 LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N -63 NOVEMBRE Les profi ls des cadres RH aujourd hui. Les salaires des cadres RH en poste. Les

Plus en détail

Présentation des industries de la Métallurgie

Présentation des industries de la Métallurgie Présentation des industries de la Métallurgie - Sources U.I.M.M. Lorraine En France Les industries de la transformation des métaux recouvrent les activités suivantes : - Biens intermédiaires : production

Plus en détail

SYNTHESE ENQUETE DE CONJONCTURE 2014

SYNTHESE ENQUETE DE CONJONCTURE 2014 CINOV SYNTHESE ENQUETE DE CONJONCTURE 2014 L'enquête, dont l'analyse est présentée ci-dessous, a été réalisée par la Fédération CINOV auprès d un panel de ressortissants (adhérents CINOV ou non), en janvier

Plus en détail

François GUINOUARD, Elisabeth KREMP et Marina RANDRIAMISAINA Direction générale des Statistiques Direction des Enquêtes et Statistiques sectorielles

François GUINOUARD, Elisabeth KREMP et Marina RANDRIAMISAINA Direction générale des Statistiques Direction des Enquêtes et Statistiques sectorielles Accès au crédit des PME et ETI : fléchissement de l offre ou moindre demande? Les enseignements d une nouvelle enquête trimestrielle auprès des entreprises François GUINOUARD, Elisabeth KREMP et Marina

Plus en détail

La demande reste bien orientée, l activité progresse par à-coups La croissance des économies avancées est restée

La demande reste bien orientée, l activité progresse par à-coups La croissance des économies avancées est restée INSEE CONJONCTURE POINT DE CONJONCTURE OCTOBRE 2015 La demande reste bien orientée, l activité progresse par à-coups La croissance des économies avancées est restée solide au deuxième trimestre 2015. L

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION CORSE

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION CORSE TENDANCES RÉGIONALES RÉGION CORSE JUILLET 2010 Tous les commentaires s appliquent à des données corrigées des variations saisonnières Les résultats des enquêtes sont désormais publiés selon la nouvelle

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES FRANCHE-COMTE

TENDANCES RÉGIONALES FRANCHE-COMTE TENDANCES RÉGIONALES FRANCHE-COMTE OCTOBRE 2010 Tous les commentaires s appliquent à des données corrigées des variations saisonnières. Les résultats des enquêtes sont désormais publiés selon la nouvelle

Plus en détail

CONFERENCE SEMESTRIELLE I SYNTEC NUMERIQUE BILAN 2012 ET PERSPECTIVES 2013

CONFERENCE SEMESTRIELLE I SYNTEC NUMERIQUE BILAN 2012 ET PERSPECTIVES 2013 CONFERENCE SEMESTRIELLE I SYNTEC NUMERIQUE BILAN 2012 ET PERSPECTIVES 2013 Pascal BRIER Eric TIRLEMONT Christian NIBOUREL Bruno VANRYB Patrice DEMAY Luc-François SALVADOR Guy MAMOU-MANI Président de la

Plus en détail

Situation des PME et perspectives de croissance en France

Situation des PME et perspectives de croissance en France Situation des PME et perspectives de croissance en France Résumé : - Les entreprises françaises ont su résister à la crise grâce à la consolidation de leur bilan au cours des années 2000 ; - Le maintien

Plus en détail

CROISSANCE ET SANTÉ DES ENTREPRISES ACCOMPAGNÉES EN CAPITAL-TRANSMISSION EN 2012

CROISSANCE ET SANTÉ DES ENTREPRISES ACCOMPAGNÉES EN CAPITAL-TRANSMISSION EN 2012 CROISSANCE ET SANTÉ DES ENTREPRISES ACCOMPAGNÉES EN CAPITAL-TRANSMISSION EN 2012 Le AFIC Etudes 2014 www.afic.asso.fr MÉTHODOLOGIE Étude d impact économique et social (2013) Les statistiques sont établies

Plus en détail

Note. ure. des CCI d Aquitaine. Situations et perspectives Janvier 2012. Tendances régionales Approches territoriales Approches sectorielles

Note. ure. des CCI d Aquitaine. Situations et perspectives Janvier 2012. Tendances régionales Approches territoriales Approches sectorielles Note Conjonct de ure des d Aquitaine Situations et perspectives Janvier 2012 Tendances régionales Approches territoriales Approches sectorielles industrie, bâtiment, commerce, services SUD-OUEST FRANCE

Plus en détail

Zone euro : panorama conjoncturel

Zone euro : panorama conjoncturel Prévisions Mensuel n 1/1 27 janvier 21 Zone euro : panorama conjoncturel Le cycle des économies avancées s est renforcé en fin d année 214 et la production industrielle dans la zone euro est annoncée en

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE SOMMAIRE. Décembre 2014 - N 6

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE SOMMAIRE. Décembre 2014 - N 6 NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE Décembre 2014 - N 6 ENQUETE DU 2 nd SEMESTRE 2014 SOMMAIRE Tendance générale Tendance par département Tendance par grand secteur Focus sur les conjoints

Plus en détail

MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX

MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX PERSPECTIVES CONJONCTURE ÉCONOMIQUE LE MARCHÉ DES BUREAUX EN ILE-DE-FRANCE 1 er Semestre 212 PERSPECTIVES Un contexte de marché favorable aux utilisateurs La crise financière

Plus en détail

Baromètre local de conjoncture des arrondissements de Bar-sur-Aube et Chaumont N 4

Baromètre local de conjoncture des arrondissements de Bar-sur-Aube et Chaumont  N 4 N 4 Chiffres clés de l arrondissement de Source INSEE RGP 1999 Estimation CCI de Troyes et de l Aube Bar sur Aube Population 2007 : 29 427 hab. 9,8 % de la population auboise Superficie : 1 193 km2 Densité

Plus en détail

France : Kiss WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY

France : Kiss WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY 5 Novembre 212 6A, rue Goethe, L-1637 Luxembourg, Tel.: (+352) 26 895-1, Fax: (+352) 26 895-24 e-mail: secretariat@bcee-am.lu, www.bcee-assetmanagement.lu France : Kiss 6 France - Croissance du PIB vs.

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Janvier 212 1 1 - -1-1 -2-2 -3-3 22 23 24 2 26 27 28 29 21 211 212 Série dessaisonalisée

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ. 1er trimestre 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ. 1er trimestre 2015 Suivez l activité des entreprises de l Isère NOTE DE CONJONCTURE 1er trimestre NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ Des prévisions pessimistes confirmées en ce début d année, hormis pour les entreprises

Plus en détail

Direction départementale des Hauts-de-Seine. Comité de Suivi de Financement de l Economie Hauts-de-Seine 27 septembre 2013

Direction départementale des Hauts-de-Seine. Comité de Suivi de Financement de l Economie Hauts-de-Seine 27 septembre 2013 Direction départementale des Hauts-de-Seine Comité de Suivi de Financement de l Economie Hauts-de-Seine 27 septembre 2013 Enquête Industrie Ile de France - août 2013 : La conjoncture francilienne est mieux

Plus en détail

SYNTHESE DE LA NOTE TRIMESTRIELLE DE CONJONCTURE ECONOMIQUE 4 ème TRIMESTRE 2013 (octobre-novembre-décembre 2013)

SYNTHESE DE LA NOTE TRIMESTRIELLE DE CONJONCTURE ECONOMIQUE 4 ème TRIMESTRE 2013 (octobre-novembre-décembre 2013) FRANCE BOIS FORÊT Observatoire économique Filière Forêt Bois SYNTHESE DE LA NOTE TRIMESTRIELLE DE CONJONCTURE ECONOMIQUE 4 ème TRIMESTRE 20 (octobre-novembre-décembre 20) Evolutions différenciées en fin

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 21 - Contact : Flore-Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion & Stratégie d Entreprise flore-aline.colmet.daage@ifop.com

Plus en détail

LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES

LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES Enquêtes : AGEFOS-PME, CGPME, CCI des Ardennes Analyse : Observatoire économique - CCI des Ardennes Direction de la formation, des études économiques,

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 2 - Juin 2009 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

2014-2015. Perspectives économiques

2014-2015. Perspectives économiques 2014-2015 Perspectives économiques Publié par : Ministère des Finances Province du Nouveau-Brunswick Case postale 6000 Fredericton (Nouveau-Brunswick) E3B 5H1 Canada Internet : www.gnb.ca/0024/index-f.asp

Plus en détail

L ARTISANAT FRANCILIEN EN

L ARTISANAT FRANCILIEN EN L ARTISANAT FRANCILIEN EN SEPTEMBRE 2009 En sa qualité de représentant des intérêts généraux de l artisanat francilien, la Chambre régionale de métiers et de l artisanat d Ile-de-France réalise, deux fois

Plus en détail

Les tendances de l hôtellerie Progresser dans des environnements complexes. Vendredi 13 février 2015

Les tendances de l hôtellerie Progresser dans des environnements complexes. Vendredi 13 février 2015 Les tendances de l hôtellerie Progresser dans des environnements complexes Vendredi 13 février 2015 Bilan et perspectives de l hôtellerie en France Progresser dans des environnements complexes 1. Bilan

Plus en détail

Rapport semestriel au 30 juin 2015

Rapport semestriel au 30 juin 2015 A nthologie Rapport semestriel au 30 juin 2015 Le fonds 1. L environnement économique et financier 2015 Au premier semestre 2015, l économie mondiale a globalement évolué à des niveaux légèrement inférieurs

Plus en détail

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 Mars 2015 1/12 D ANS une conjoncture internationale marquée par une reprise globale fragile, une divergence accrue de croissance

Plus en détail

https://srv-exch/owa/ N 37 DECEMBRE 2015

https://srv-exch/owa/ N 37 DECEMBRE 2015 https://srv-exch/owa/ N 37 DECEMBRE 2015 SOMMAIRE N 37 DECEMBRE 2015 ÉCLAIRAGES LE MARCHÉ DES PÉRIODIQUES Laure Ricote, directrice de l agence Addictic spécialisée en communication digitale, fait le point

Plus en détail

OBSERVATOIRE DYNAMIQUE DES METIERS DU NUMERIQUE, DE L INGENIERIE, DES ETUDES & CONSEIL ET DES FOIRES, SALONS & CONGRES SYNTHESE 4 EME TRIMESTRE 2013

OBSERVATOIRE DYNAMIQUE DES METIERS DU NUMERIQUE, DE L INGENIERIE, DES ETUDES & CONSEIL ET DES FOIRES, SALONS & CONGRES SYNTHESE 4 EME TRIMESTRE 2013 OBSERVATOIRE DYNAMIQUE DES METIERS DU NUMERIQUE, DE L INGENIERIE, DES ETUDES & CONSEIL ET DES FOIRES, SALONS & CONGRES SYNTHESE 4 EME TRIMESTRE 213 V2. 17 Mars 214 1 Synthèse des données du 4 ème Trimestre

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2014

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2014 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2014 I. L ensemble des marchés I.1. L environnement des marchés : les conditions de

Plus en détail

Conjoncture économique et emploi 2012. Résultats de l enquête auprès des. chefs d entreprise de l Aire urbaine

Conjoncture économique et emploi 2012. Résultats de l enquête auprès des. chefs d entreprise de l Aire urbaine Conjoncture économique et emploi 2012 Principaux résultats Résultats de l enquête auprès des de l enquête réalisée par Médiamétrie chefs d entreprise de l Aire urbaine du 29 mai au 4 juin 2012 1 Présentation

Plus en détail

Avis n HCFP-2015-01 relatif aux prévisions macroéconomiques associées au projet de programme de stabilité pour les années 2015 à 2018.

Avis n HCFP-2015-01 relatif aux prévisions macroéconomiques associées au projet de programme de stabilité pour les années 2015 à 2018. Avis n HCFP-2015-01 relatif aux prévisions macroéconomiques associées au projet de programme de stabilité pour les années 2015 à 2018 13 avril 2015 Le Haut Conseil des finances publiques a été saisi par

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 215) Banque Centrale de Tunisie Avril 215 1- Environnement International 1-1. Croissance Economique - Selon les prévisions du Fonds monétaire international

Plus en détail

Contexte conjoncturel. Indicateur du Climat des Affaires

Contexte conjoncturel. Indicateur du Climat des Affaires Tendances régionales Les entreprises en Rhône-Alpes Contexte conjoncturel Indicateur du Climat des Affaires Un indicateur du climat des affaires permet une lecture rapide et simplifiée de la situation

Plus en détail

Tableau de bord de l industrie française

Tableau de bord de l industrie française Tableau de bord de l industrie française Mars 11 Document réalisé par Coe-Rexecode Groupe des Fédérations Industrielles - 55 av. Bosquet - 7533 Paris Cedex 7 - Tél. 1 53 59 18 6 - Fax 1 53 59 18 88 - gfi@gfi.asso.fr

Plus en détail

Observatoire du BÂTIMENT

Observatoire du BÂTIMENT Observatoire du BÂTIMENT De votre Centre de Gestion Agréé e trimestre MAÇONNERIE - COUVERTURE - ÉLECTRICITÉ - MENUISERIE - PLOMBERIE - CARRELAGE - PLÂTRERIE - PEINTURE CHIFFRES CLÉS EN AQUITAINE Les indicateurs

Plus en détail

ANNEXES. - Annexe 1 - Fiche technique récapitulative de l enquête Artisanat... 38

ANNEXES. - Annexe 1 - Fiche technique récapitulative de l enquête Artisanat... 38 ANNEXES - Annexe 1 - Fiche technique récapitulative de l enquête Artisanat... 38 - Annexe 2 - Les principales questions conjoncturelles posées à l enquête Artisanat... 40 - Annexe 3 - Modèle de questionnaires

Plus en détail

Évolution du salaire moyen par tête (SMPT), nominal et réel

Évolution du salaire moyen par tête (SMPT), nominal et réel Salaires En 2012, les salaires nominaux seraient aussi dynamiques qu en 2011. Le salaire mensuel de base (SMB) augmenterait de 2,3 % après 2,2 % en 2011 et la hausse du salaire moyen par tête (SMPT) serait

Plus en détail

PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES FRANCE

PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES FRANCE PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES FRANCE Juin 5 Selon les projections macroéconomiques pour la France effectuées dans le cadre de l Eurosystème, après trois années de croissance atone, le PIB croîtrait en moyenne

Plus en détail