Une des cinq villes nouvelles d'ile-de-france.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Une des cinq villes nouvelles d'ile-de-france."

Transcription

1

2

3

4

5 FICHE VILLE Ville de Sénart Créée en 1973 par l'etat Une des cinq villes nouvelles d'ile-de-france. Sénart est la plus jeune des cinq villes nouvelles d'ile-de-france. A 30 Km au Sud-Est de Paris et 15 Km d'orly, à cheval sur l Essonne et la Seine-et-Marne, Sénart s étend sur hectares, alternant golfs, plans d eau, exploitations agricoles, massifs forestiers et espaces verts : 3 golfs, 2 forêts domaniales et hectares d espaces verts. A visiter sur Un fort potentiel économique Depuis 25 ans, la mobilisation des énergies Sénartaises a fait sortir de terre de nouveaux quartiers, des équipements publics, de grandes dessertes routières et favorisé l'implantation de nouvelles entreprises entreprises sur un rayon de 10 Km emploient salariés, - un pôle universitaire technologique et professionnel ( étudiants), - 2 centres commerciaux régionaux (plus de 30 millions de visiteurs par an), logements construits, nouveaux habitants, - 17 parcs d activités, - une infrastructure de transport équilibrée, récente et structurée (nombreuses autoroutes, et nationales passent à proximité, deux grands aéroports accessibles rapidement, 4 nouvelles gares RER, desserte importante de bus).

6 "LE CARRE" Sénart "#$#%&'#$())#'$*+,-+''./.%+'& ""#01'+%20-+%+34 #$"+53+2'36,#+,,.#2#&*,,#3,0 %"#67,#&#'&*+*'# &"#0'#0&+3'+%&023-+%+, '8(9,*%: (";<7&#,2#,+-())3%+3&. )"#/=(66*%:>+'$ +,-./0 1?#0&+3'+%&0A"(*0*'0 "#0'.0*2#%$#0=7&#,*B'#0CDEEFG "";#4&#%0*(%2#/=(66*%:6+'$CDEHEG #"#&'+)I30CDEHHG %"#:'+%26+'$J53+'*3) &"#K=.+&'#2#/.%+'& Avec plus de habitants (dont 60 % ont moins de 40 ans) aujourd hui et à à l horizon 2015, le lancement de son centre-ville «Le Carré» a pour objectif de créer un centre fédérateur et un trait d'union entre les 10 communes de la Ville Nouvelle en accueillant tous les équipements et activités qui regroupent les fonctions de "centralité". Un cadre paysager exceptionnel Une première phase d'aménagement a permis de créer un véritable paysage pour l'accueil des futurs équipements. - Le carré des tilleuls ceinture l'ensemble du périmètre par une quadruple allée composée de 2409 spécimens. - Le Grand Canal, élément technique et d'agrément, offre une perspective majestueuse depuis la place des Fontaines. - L'Allée Royale, axe historique reliant les forêts de Rougeau et de Sénart a été réaménagée et replantée (séquoias, arbres fruitiers, ) Nouveau concept de centre commercial. "#-+''.0L)I(,*0#M+3N(3'2;=3*M,#2.O#,(66#)#%&=+')(%*#34#&,+O*&+,*&.2#/.%+'&P Q;3%#03'R+$#2#""1$2,34.5,6CHPST)2#$(&.GM,#-+''.6#')#&.78$2.9/4.046$,4$.78$,045,:5/6,62#/.%+'&2#2*06(0#'2;.53*6#)#%&0 Q+%03%$+2'#6+L0+:#'#4$#6&*(%%#,M-+''./.%+'&#&/=(66*%:>+'$R(%&+*%0*,+6+'&I#,,#U3%%(3O#,+'&2#O*O'#6'*O*,.:*+%&V,#0 #06+$#06,+*0*'0WP D.55>$E>0.54'#:'(36#XYEEE)Z2#$())#'$#0M0#'O*$#0#&,(*0*'003'D%*O#+34[ DE)(L#%%#003'R+$#0MHHEI(3&*53#0#&0#'O*$#0M \%=L6#')+'$=.2#HSEEE)Z2#03'R+$#2#O#%&#M \%)3,&*6,#4#1J\]^_K2#HX0+,,#053*M+O#$HPS)*,,*(%2;#%&'.#0#%'#:*0&'.#0#%DEEXM#0&2#O#%3,#6'#)*#'$*%.)+1+3)(%&2# `'+%$#a J2#346+0M2+%03%.$'*%2#O#'23'#2#bEEEE)ZM$E2=::/0;$F.53$()6,B&#$#&&#(RR'#+O#$0#0HSEEE)Z2#$())#'$#0U$*#,(3O#'&[ c)(l#%%#003'r+$#0mhdi(3&*53#0#&0#'o*$#0m U6'(4*)*&.*)).2*+&#M,#6,30:'+%2I(9,*%:2de,#A2#A`'+%$#+O#$bD6*0&#0M 3%67,#2#'#0&+3'+%&0U&=B)#0+O#$&#''+00#06+L0+:.#0M,#,(%:23-+%+,/32#&2#,+>'()#%+2#23K'+*&2;\%*(%P "#f-+''.2#0]+'53#0fo*#%2'+mu,;=('*g(%dehhm$()6,.&#'$#&&#(rr'#p/6.$*+,*0.2+%0,+)(2#=+3&2#:+))#2.:'*rr.#m$#6'(n#& 2#O'+*&$()6&#'3%#0(*4+%&+*%#2#I(3&*53#0P =&&6[hh999P$+''#A0#%+'&P$()

7 emplois : bureaux, commerces, espace événementiel, aquarium, hôtel de ville m de bureaux (3 000 emplois), m de commerces intégrant : le centre commercial Carré Sénart (ouvert depuis août 2002 : m2), restauration et équipements de loisirs : bowling, mur d escalade, cybercafé, allées de pétanque, jeux pour enfants, pistes de rollers, m de locaux d activités/high tech (4 000 emplois) des équipements et des services administratifs, - le Grand Parc Aquarium d'ile-de-france (2007 : capacité d accueil personnes) et de la Cité des loisirs (3ème parc de loisirs d Ile de France), - un pôle événementiel sur le thème de la musique, situé le long du canal et face à l esplanade du Carré Sénart, le Music all pourra s adapter à différentes configurations de spectacles, - une ligne de tramway dont la mise en place annoncée pour 2006/2007, permettra de relier Sénart à Evry, - Hôtel de la communauté (abritera les activités administratives et techniques de Sénart), - la connexion au réseau à haut débit (10 Gigabits) en service, Au final, le Carré devrait créer plus de emplois. Les trois symboles du Carré - La quadruple rangée de tilleuls argentés (tilia tomentosa) : c'est l'allée qui structure l'ensemble du Carré Sénart, - L'Allée royale (502 séquoias) Tracée sous Louis XV pour les "chasses du Roy", elle relie sur 5 km les massifs forestiers de Rougeau et Sénart et les différents éléments du patrimoine architectural de la Ville, - Les Canaux et Fontaine des origines : sur les abords de l'allée Royale et au sein du Carré, ils relient les différents carrés de damier et rappellent l'omniprésence de l'eau à Sénart.

8 LES BUREAUX DE SENART CARRÉ HAUSSMANN PRESENTATION LES POINTS FORTS DU DOSSIER

9 PRESENTATION Un immeuble de Bureaux de très grand standing : structure en béton banché, façades en pierre et verre, menuiserie aluminium de grandes dimensions, chauffage gaz, climatisation, hall en marbre et parquet, habillage bois, A la demande de l Etablissement Public d Aménagement de SENART cet immeuble de 3500 m utile de bureaux environ doit être facilement divisible. Il s adressera prioritairement au niveau locatif à des entreprises ou des profession libérales ayant des besoins en surface limités (de 80 à 300 m) mais recherchant une adresse, un environnement vivant et valorisant, une facilité d accès et un immeuble de très grande qualité en acceptant simplement un loyer situé dans le prix de marché correspondant au niveau de prestation. LE MONTAGE Chaque investisseur achètera un LOT DE COPROPRIETE dont il sera pleinement propriétaire. Ces lots vont de 38 m à 164 m (avec possibilité de multiples). Ils seront acquis par l investisseur, cloisonnés et équipés (mobilier). De ce fait l investisseur ne relèvera pas des revenus fonciers mais des B.I.C. non professionnels et sera assujetti à la TVA... On retrouvera l ensemble des avantages connus en «Loueur en Meublé». " Récupération de la TVA " Comptabilisation BIC avec l ensemble des charges correspondantes (dont les amortissements). " Imputation sans limitation de temps des amortissements non déduits. " Montage en SARL de famille permettant la transmission de patrimoine aux ayants droits dans les meilleures conditions " Possibilité de se constituer une retraite La seule spécificité est que les frais d établissements du premier exercice ne peuvent déterminer un déficit imputable sur les autres revenus de l investisseur. Ces frais d établissement sont simplement amortissables. En contre partie de nombreux avantages qui compensent très largement existent et seront listés ci-après. A QUI S ADRESSE CE TYPE D INVESTISSEMENT Ce type d investissement s adresse à des personnes de 35 à 50 ans qui sans effort financier significatif veulent se constituer un patrimoine, éventuellement mobilisable, leur donnant le moment venu un complément de retraite en optimisant fiscalement le montage. Comme développé dans les simulations : " Absence d autofinancement si accord de la Banque " Encaissement / décaissement proche de l équilibre dès le début de l opération. " Aucun impôt à payer pendant les premières années d investissement d où une optimisation fiscale. " Possibilité de revente facile : marché actif en Ile de France. RECHERCHE D UNE GESTION SANS SOUCI NI SURPRISE Dès l achat l investisseur signe un bail commercial de 9 ans, renouvelable, avec le promoteur gestionnaire de l ensemble de bureaux. Le gestionnaire s occupe de la sous-location avec les utilisateurs finaux et paie le loyer prévu pendant au moins 9 années aux investisseurs. Pendant toute la durée de ce bail tous les travaux d entretien de l immeuble sont à la charge du preneur du bail (reste seulement à la charge de l investisseur l impôt foncier).

10 LES POINTS FORTS DU DOSSIER # CREATION DE PETITS LOTS DE COPROPRIETE En général l investissement bureau porte sur des ensembles immobiliers importants et est réservé aux institutionnels. Ici la divisibilité de l immeuble et le type de montage permettent de créer des lots : "De 38 m de surface utile minimum " D un prix de l ordre de "HT (équivalent d un studio) cloisonnement et équipement mobilier de grand standing compris (sièges cuir, bureaux verre ). Cela permet : " A de nombreux investisseurs d accéder à ce type de placement. " De commencer par un investissement modeste qui peut être complété ultérieurement FINANCEMENT A 100 % DU H.T. Le financement peut être étudié à hauteur de 100 % du montant HT de l investissement si accord de la Banque. La structure de promotion diffèrera l encaissement du solde de la vente de 19,6 % jusqu au remboursement par l Administration fiscale de la TVA et ceci sans intérêt. Aucun autofinancement n est nécessaire. Compte tenu : " Du prix d achat du m " De la valeur locative (7,5 % net) hors frais de commercialisation Il y a dès le départ un quasi équilibre financier entre les loyers encaissés et la charge de remboursement sur la base d un prêt de 18 ans égal à la durée du bail commercial. " FIABILITE FISCALE Ce montage BIC très simple est sans ambiguïté. Un cabinet d avocat fiscaliste en vérifiera le montage et attestera de la fiabilité fiscale. Maître Le BOULCH peut étudier le cas de chaque Investisseur et en garantir le montage vis-à-vis de l Administration fiscale (voir proposition de prestation dont le coût est pris en charge par la SAS «LES BUREAUX DE SNART»). # AUCUN SOUCI DE GESTION A la signature du contrat de réservation d un lot de copropriété chaque investisseur entérinera un bail commercial irrévocable de 9 ans renouvelable avec le promoteur gestionnaire. Il percevra pendant cette durée le loyer actualisable. Le gestionnaire preneur aura l autorisation de sous louer aux utilisateurs finaux. C est lui qui assurera les contacts avec les locataires, adaptera les surfaces et le cloisonnement et les équipements, aura à sa charge tous problèmes de vacance des locaux, dégradation ou impayé. De ce fait l investisseur n aura aucun souci de gestion. Pour sécuriser la pérennité de cette gestion «Les Bureaux de Sénart» s engage à signer un Mandat de gestion avec un Cabinet Spécialisé. $POSSIBILITE DE REVENTE En Ile de France le marché des BUREAUX est très actif comme le confirment les Agences intervenant sur le Marché des Bureaux. Le lot de copropriété peut être revendu : - Soit à un utilisateur si le lot est libre au moment de la vente, - Soit à un investisseur qui recherche une rentabilité quasiment double de celle observée en immobilier d habitation s il est vendu occupé. - Par ailleurs, fait capital, le nouvel investisseur bénéficie de tous les avantages fiscaux décrits dans le montage.

11 % BAIL COMMERCIAL DE 9 ANS IRREVOCABLE Le bail commercial de 9 ans sera irrévocable pendant cette période par le preneur. Il donne une grande stabilité à l investisseur. Dépôt de garantie de 2 mois. Il sera révisé par période triennale. A la fin de la période initiale de 9 ans ce bail commercial se renouvellera tacitement par périodes de 3 ans. & PAS DE CHARGE D ENTRETIEN PENDANT AU MOINS 9 ANS OU PLUS EN CAS DE RENOUVELLEMENT TACITE Le loyer sera net de toute charge d entretien. Dans le cadre du bail commercial tous les travaux d entretien seront à la charge du preneur. ' SECURITE MAJEURE DU DOSSIER Un immeuble de bureau de grande qualité et parfaitement divisible situé sur une zone de développement incontournable en région Parisienne ne peut rester vide. Contrairement au statut de «Loueur en Meublé», le montage BIC n interdit pas la gestion directe. En cas de difficulté éventuelle de la société d exploitation et de résiliation du bail commercial il suffit que les copropriétaires regroupés confient la mise en location et la gestion à une agence immobilière spécialisée (ATISREAL ) et encaissent directement les loyers. Gestion locative par Agence Spécialisée. Assurance Garantie Loyer Impayés à la charge de la SAS «Les Bureaux de Sénart» ( DISCRETION FISCALE Comme indiqué ci avant le montage BIC non professionnel ne permet pas l imputation du déficit de la 1 ère année relatif aux frais d établissement sur les revenus de l investisseur. En contre partie il est discret et n intéresse pas l administration fiscale qui ne peut espérer de redressement fiscal puisqu il n y a pas de déficit imputable sur d autres revenus. ) RENTABILITE BIEN PLUS ELEVEE QU EN LOUEUR EN MEUBLE OU BORLOO Dans le cas présent la rentabilité nette (hors frais de commercialisation) est de 7,5 % net H.T. sur H.T). C est beaucoup plus élevé qu en revenu locatif habitation ou Loueur en Meublé qui actuellement ont des rentabilités comprises entre 3,8 et 4,8 %. Cela, allié aux taux d intérêt bas, explique le quasi équilibre financier dès le départ pour un financement sur 18 ans. ** PAS DE CHIFFRE D AFFAIRES MINIMUM Contrairement au statut de Loueur en Meublé Professionnel il n y a pas de chiffre d affaires minimum de loyer à réaliser. Il est possible de bénéficier de l ensemble des avantages du montage avec un faible investissement. Dans le cas présent l investissement minimal est seulement de HT. Une fois l activité mise en place il est possible de faire ultérieurement de nouveaux investissements du même type. * AUTRES AVANTAGES Comme pour le statut de Loueur en Meublé il est possible d optimiser : + Optimisation fiscale par prêt In Fine. " Création d une SARL Familiale. " Transmission de la nue-propriété aux enfants dans les meilleures conditions fiscales. " Possibilité pour un conjoint de se créer une retraite. *" A TERME UN REVENU COMPLEMENT DE RETRAITE Au terme du financement cet investissement procurera un complément de revenu significatif avec une rentabilité nette de l ordre de 7 % :C EST L OBJECTIF MAJEUR DE CET INVESTISSEMENT : SE CONSTITUER UN COMPLEMENT DE RETRAITE EN OPTIMISANT LA FISCALITE.

12 NOTRE OBJECTIF EST DE VOUS PERMETTRE D'OBTENIR UN COMPLEMENT DE REVENU SIGNIFICATIF A L'HORIZON DE VOTRE RETRAITE Pour cela nous vous proposons de réaliser un investissement immobilier en toute sérénité par le biais du régime des locaux commerciaux et industriels équipés, et son régime fiscal des bénéfices commerciaux et industriels (BIC). Le système reprend les règles du statut en loueur meublé, sans l'obligation de réaliser un chiffre d'affaire minimum. Bail commercial de 9 ans, remboursement de la TVA, amortissement sur le mobilier et l'immobilier, gestion professionnelle des locaux. Sans oublier le point essentiel: la rentabilité de l'investissement par rapport à l'immobilier classique. Nous avons sélectionné un partenaire et un produit de qualité. La forte demande dans le secteur ainsi que l'emplacement en région parisienne sécurise et pérennise votre placement. Le suivi et le montage sont assurés par un cabinet spécialisé mandaté par le promoteur qui s'engage contractuellement à accompagner chacun des investisseurs dans les obligations déclaratives et légales. Le principe est simple: en devenant propriétaire d'une surface dans un immeuble de bureau, je perçois des revenus (loyers) qui remboursent une partie du prêt et constitueront la rente. (Ces revenus sont considérés comme des revenus BIC et non fonciers comme dans l'immobilier classique). Je peux déduire de ces revenus un pourcentage du montant de l'opération pendant une longue période (ce qu'on appelle un amortissement). Ce sont des charges comptables, non déductibles immédiatement. Chaque année on cumule les amortissements, on se crée une réserve, pour la retraite. En finançant l'opération par un prêt, je peux également passer en charges les intérêts d'emprunts liés à l'opération et l'assurance décès incapacité (ADI) obligatoire pour chaque prêt. Ce sont des charges réelles. La taxe foncière peu élevée est également déductible des revenus locatifs.

13 Bilan du point de vue comptable et fiscal: plus de charges que de revenus Si le montant des charges est supérieur aux revenus, je dégage non pas un bénéfice mais un déficit. Le résultat est que, ainsi en déficit, j'annule l'impôt sur les revenus immobiliers de mon opération. Le surplus de déficit réputé «différé» est provisionné pour être puisé dans les années bénéficiaires. Cela a pour effet de gommer l'impôt dû pendant une longue période, et donc de permettre à l'investisseur de percevoir un revenu net d'impôts pendant plusieurs années. (objectif retraite). Et ce même après le financement de l'opération. Au niveau de la gestion : vous avez une double, voire une triple sécurité. Votre bureau est géré par la société de gestion du promoteur avec un bail locatif La surface de bureaux acquise est confiée à une société de gestion, dont le travail consiste à louer les bureaux «à la carte», encaisser les loyers, reverser les loyers, assurer le bon fonctionnement de l'immeuble, prendre en charge l'entretien, la maintenance des locaux etc. Le promoteur assure «en double» un mandat de gestion avec CENTURY 21 CERIM qui souscrit une assurance auprès de La Parisienne, en cas de loyers impayés ou tout autre défaillance de la part des locataires, comme dans l'immobilier classique. De fait l'investisseur est assuré de percevoir son loyer pendant la durée du bail commercial de 9 ans. Bail qui sera reconduit après cette période tous les 3 ans, et dans les mêmes conditions avec les mêmes garanties. Enfin la possibilité pour l'investisseur de revendre sa surface ou de la gérer en direct offre une souplesse intéressante comparée aux résidences hôtelières et de tourisme. DONC EN RESUME : AVEC UN EFFORT D'EPARGNE FAIBLE JE ME CONSTITUE UN PATRIMOINE DE QUALITE, LES LOYERS FINANCENT LA QUASI TOTALITÉ DE L'OPERATION. JE NE PAIE PAS D'IMPOTS SUR CES REVENUS GRACE AU MECANISME DES AMORTISSEMENTS PENDANT LE REMBOURSEMENT DU PRET ET PLUS ENCORE. ET AU FINAL JE PERÇOIS UNE RENTE MENSUELLE IMPORTANTE, REVALORISEE ANNUELLEMENT, TRANSMISSIBLE A LA FAMILLE.

14 Programme immobilier : Immeuble de bureaux Carré Haussmann, Melun-Sénart (77) Société de gestion 1 : LES BUREAUX DE SENART (SAS ) 9 rue François Villon MERIGNAC RCS BORDEAUX Société de gestion 2 : CENTURY 21 CERIM Entreprise et Commerce 19 rue de la cave Vert-Saint-Denis Garantie des loyers impayés Baux Commerciaux protection juridique souscrite par l'administrateur de biens agrée : LA PARISIENNE assurances (SA au capital de euro) 29 rue de la bienfaisance PARIS Mission d'assistance auprès de chaque investisseur: AGIK'A avocats Maître Jean Louis LEBOULC'H 1 place du 18 juin Annecy Le Vieux

15

16

17

18

19

20

21

22

23 1 place du 18 juin ANNECY LE VIEUX Tél. : fax : Mél. : Document Préparé par Maître Jean-Louis LEBOULC H

24 Les avantages liés à l exercice d une activité relevant des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) La location de locaux équipés ne doit pas être confondue avec la location meublée, puisque cette dernière est réservée à la seule location de locaux d habitation. Elle vise la location de bureaux, de locaux commerciaux, ou de locaux industriels, dès lors que ces derniers sont munis du mobilier et du matériel nécessaire à leur exploitation. L activité locative ne relève pas des revenus fonciers, mais des bénéfices industriels et commerciaux, comme le précise l article du Code Général des Impôts: «Présentent également le caractère de bénéfices industriels et commerciaux, pour l application de l impôt sur le revenu, les bénéfices réalisés par les personnes physiques désignées ci-après: 5/ Personnes qui donnent en location un établissement commercial ou industriel muni du mobilier ou du matériel nécessaire à son exploitation, que la location comprenne, ou non, tout ou partie des éléments incorporels du fonds de commerce ou d industrie». L investisseur bénéficie, dès lors de la faculté de neutraliser, en tout ou partie, la fiscalisation des loyers grâce à la déduction conjuguée des amortissements et des intérêts d emprunts. La location de locaux équipés

25 Le régime applicable est celui des BIC non professionnels A défaut de satisfaire à la condition de «participation personnelle, directe et continue» visée à l article du Code Général des Impôts, l activité relève des BIC non professionnels, de sorte que le déficit fiscal n est pas imputable sur le revenu global du contribuable. Toutefois, tel n est pas l objectif recherché, puisque celui-ci consiste, en l occurrence, à: Assurer la constitution d un patrimoine immobilier générant des revenus locatifs plus importants que ceux qu offre traditionnellement la location meublée Bénéficier d une neutralité fiscale ou d une quasi-neutralité fiscale des loyers pendant une très longue période correspondant à la déduction des amortissements et des frais financiers La location de locaux équipés

26 Une utilisation astucieuse du dispositif La difficulté provient de ce que les déficits fiscaux non imputables sur le revenu du contribuable ne peuvent être imputés que sur les résultats bénéficiaires de même nature constatés au titre des six années qui suivent, compte tenu du mécanisme de «tunnélisation» institué par la loi. Le risque encouru est celui d une déperdition fiscale des déficits qui n auraient pu être imputés en année N + 6. Toutefois, les nouvelles règles comptables permettent de prévenir, dans une large mesure, cet inconvénient. Il est en effet désormais possible d inscrire directement en compte d immobilisation les frais exposés à l occasion de l acquisition des locaux, généralement qualifiés de «frais d acquisition d immobilisation», tels que: Les droits de mutation et d enregistrement, Les honoraires de notaire, Les commissions versées à un intermédiaire. Ces frais sont alors déduits sous forme d amortissements, à l instar de l immobilisation elle-même. Les déficits fiscaux s en trouvent réduits d autant et peuvent même, très souvent, être totalement supprimés. La location de locaux équipés

27 Les amortissements : Un régime de déduction spécifique L article 39 C du Code Général des Impôts prévoit un dispositif de limitation concernant la déduction des amortissements ; il prévoit, en effet, que les amortissements sont déductibles dans le cadre d une limite égale à la différence entre: Le loyer, Le montant des autres charges afférentes aux biens loués. Ainsi, les amortissements ne contribuent pas à la constitution d un déficit fiscal, mais sont stockés jusqu à ce que l activité redevienne bénéficiaire. Le résultat bénéficiaire ultérieur est alors ramené à zéro, jusqu à apurement complet du stock d amortissements ainsi constitué du fait des réintégrations fiscales successivement opérées. La location de locaux équipés

28 Des dispositions particulièrement adaptées à la location de locaux équipés Le dispositif de limitation fiscale des amortissements combiné à la faculté d inscription à l actif des frais d acquisition d immobilisation constituent des mécanismes fiscaux particulièrement adaptés à la situation des personnes qui entendent procéder à l acquisition de locaux destinés à être loués équipés, tels que les immeubles à usage de bureaux, dès lors qu il s agit, non pas de constituer un déficit fiscal imputable sur le revenu global du contribuable, mais de bénéficier de revenus locatifs défiscalisés pendant une longue période. La location de locaux équipés

29 Des locaux suffisamment aménagés et équipés pour être utilisables par le locataire La qualification de locaux «aménagés» ou «équipés» implique que les bureaux soient munis du mobilier et du matériel nécessaires à leur exploitation par le preneur. Il importe, en effet, que le preneur puisse exercer son activité professionnelle dans les locaux pris à bail sans avoir besoin d y apporter, par lui-même, des équipements ou aménagements spécifiques. Ces derniers doivent, en principe, être mis à sa disposition dans le cadre de la location; c est ainsi, s agissant d immeubles à usage de bureaux, que les locaux devraient, en principe, contenir non seulement les bureaux, fauteuils, armoires etmeubles de rangement ou de classement, et autres «meubles meublants», mais également le matériel informatique ou téléphonique nécessaire à l activité du locataire, qui pourra ainsi y exercer son activité professionnelle. C est ainsi, par exemple, que si les locaux loués sont destinés à exercer une activité de formation professionnelle, il importera qu ils soient également dotés des matériels et équipements requis pour que l activité de formation puisse être exercée normalement, tels que paper-board, micro-ordinateur, rétroprojecteur, etc La location de locaux équipés

30 Une rentabilité plus élevée que celle traditionnellement constatée en matière de location meublée A l inverse des rentabilités rencontrées en matière de location meublée, qui sont aujourd hui comprises entre 3,25 et 4,50 %, la location de locaux équipés offre une rentabilité souvent plus élevée, de l ordre de 6 à 7 %. Or, les revenus ne sont pas ou peu fiscalisés pendant une longue période grâce à la déduction des amortissements. La location de locaux équipés

31 Attention au régime de la micro-entreprise Il importe d être particulièrement attentif au risque de relever naturellement du régime de la micro-entreprise, qui s applique normalement aux entreprises dont le chiffre d affaires de l année précédente n excède pas " HT, lorsqu il s agit de locaux équipés. Le régime de la micro-entreprise ne permettrait en effet pas de bénéficier de la neutralisation des loyers par la déduction des amortissements et des frais financiers, puisque l ensemble des frais, charges et amortissements déductibles est estimé forfaitairement à 71 % du montant des recettes. C est la raison pour laquelle, il convient d opter pour un régime réel d imposition (régime réel simplifié / régime réel normal). La location de locaux équipés

32 La possibilité d obtenir le remboursement de la TVA La location de locaux équipés relève, en principe, de l assujettissement de plein droit à la TVA ; d une façon générale, toute location d immeuble équipé ou aménagé constitue une opération de nature commerciale relevant de l application du taux normal (19,6 %). Elle autorise, par suite, le propriétaire bailleur à obtenir le remboursement de la TVA ayant grevé: Le coût d acquisition des locaux, L acquisition des meubles et aménagements garnissant les locaux, Les frais y afférent. Il importe, cependant, de veiller à souscrire les différentes déclarations et exercer différentes options qui permettent l assujettissement à la TVA, et en particulier: " Souscrire à la déclaration d existence prévue à l article du Code Général des Impôts, " Renoncer au régime de la franchise en base prévu à l article 293B du Code Général des Impôts, " Etablir les factures de loyer avec mention de la TVA, " Etc (Ces différentes options et déclarations sont généralement réalisées avec le concours de l avocat ou de l expert comptable en charge du dossier). La location de locaux équipés

33 Le montage financier : un point clé de l investissement L optimisation de l opération implique d être attentif aux aspects financiers du montage. L objectif est de limiter, au maximum, l effort financier que devra consentir l investisseur pendant toute la durée de l opération. Lorsque cela est possible, la mise en place d un crédit in fine pourra être envisagée, puisqu elle permet de parvenir, lorsque le dossier a été soigneusement étudié, à une quasi-neutralité financière pendant toute la durée du financement, et jusqu à la date de remboursement du capital. Il importe, à cet effet, de disposer, dès le départ, d une mise de fond qui sera placée sur le contrat de capitalisation ou d assurance vie, éventuellement abondé pendant toute la durée du financement grâce à la trésorerie dégagée par la rentabilité locative nette de l opération, puisque les résultats ne seront pas, ou peu, fiscalisés grâce, en particulier, à la déduction combinée des frais financiers et des amortissements. Il y a lieu, néanmoins, de tenir compte des paramètres propres à chaque dossier afin d établir des prévisions de trésorerie suffisamment fines pour s assurer de l équilibre financier de l opération, ainsi que de la sortie de celle-ci, dans les meilleures conditions de sécurité pour l investisseur. La location de locaux équipés

34 Un complément de revenus pour la retraite Le plus souvent, les opérations de locaux équipés sont engagées dans la perspective d assurer à l investisseur un complément de revenus peu fiscalisé, voire totalement défiscalisé, grâce aux amortissements, pendant un certain nombre d année, pour sa retraite. L objectif est alors de bénéficier, à l issue de la réalisation de l opération ou de son financement, de revenus locatifs correspondant à environ 6 à 7 % du montant du capital investi, afin de bénéficier d un complément de retraite grâce à la constitution d un patrimoine immobilier qui aura été réalisée «en douceur». C est la raison pour laquelle il importe de s assurer de la qualité du preneur, en s attachant à réaliser un investissement dont les perspectives locatives sont assurées grâce, notamment, à l emplacement et au gestionnaire sélectionnés. La location de locaux équipés

35 BUREAUX «CARRÉ HAUSSMANN» CARRÉ SÉNART VILLE DE SÉNART NOTE GARANTIE DE LOYERS I. Élément majeur: Le SITE, La qualité de construction, la Demande locative. "#$#%&'((#)'%$&*'#$#%&(+)#$+#)&%&,&#+'((#)&)-./&0&,'/&1&%+23#%045&),4#)#% /11&#60&1'0(/+#74#1'0)7'0/(78 94%$0':')'%+/&1';&#)&,4#)03/%.&(+/((&#)&(+23'$<#7)/)#%04+2&$4,)4,)/7+72'%(#% /11&#60&6/&%(/+#7*2&:)'%2&<#'0/+7&+(#)#%(/+&4=#%&2&1'%2&04$'+/.&&>/(+&'.&$2&( C4#((411&($&)+'/%(<#&$&($4%2/+/4%((4%+$4))&$+&1&%+)7'0/(7&((#)0&,)42#/+DE"FFG H"IJJK"CCL8 II. SUBSTITUTION DE L INVESTISSEUR aux BUREAUX DE SÉNART par rapport au locataire effectif. M&24#60&N'/0'7+7,)7.#,4#)7./+&)-03/%.&(+/((&#)+4#+(4#$/(2&:&(+/4%8 E&,&%2'%+O 'B &(+,4((/60&,4#)2&(/%.&(+/((&#)(<#/'$?R+&%+#%04+/1,4)+'%+&+<#/4%+ 27;-03?'6/+#2&2&$&+5,&2&:&(+/4%8 6B S4#)0&(/%.&(+/((&#)()&+&%'%+0'(40#+/4%2#24#60&6'/0&%$'(2& V V M&6'/0'.&$0&(N#)&'#>2&J7%')+(&)'/+)7(/0/78 T+03/%.&(+/((&#)(&)'/+&%6'/02/)&$+'.&$0&04$'+'/)&,)7(&%+2'%(0&(0/&#>&+&%$'/((&)'/+&% 2/)&$+0&045&),'57,')$&2&)%/&)8 III. Cohérence avec le marché V9&1/(&&%04$'+/4% W%+7+7(/:%7(&%+)&DM&(N#)&'#>2&J7%')+L&+E&%+#)5PQ&+ENFT8 W%,&#+%4+&)<#&0&(,)/>2&.&%+&&+0&(.'0&#)(04$'+/.&((4%+/2&%+/<#&(-$&00&(,)4,4(7&(,')DM&(N#)&'#>2&J7%')+L'#>/%.&(+/((&#)(8 T%$4%(7<#&%$&O V

LA LOCATION DE LOCAUX EQUIPES

LA LOCATION DE LOCAUX EQUIPES LA LOCATION DE LOCAUX EQUIPES Un schéma d optimisation d fiscale et patrimoniale 1 place du 18 juin 1940-74940 ANNECY LE VIEUX Tél. : 04.50.23.10.40 fax : 04.50.23.39.83 Mél. : contact@agika.fr Document

Plus en détail

PARA HÔTELLERIE & LMP/LMNP

PARA HÔTELLERIE & LMP/LMNP BIENVENUE AU DOMAINE DU GRAND TOURTRE UN SÉJOUR DE VACANCES INOUBLIABLE 18 place de l Hôtel de Ville 16 210 CHALAIS Tel: +33(0)5 45 98 31 56 Fax: +33(0)5 45 98 31 55 Email: france@shelbournedevelopment.com

Plus en détail

Résidence du Val Sénart Résidence Etudiants et affaires

Résidence du Val Sénart Résidence Etudiants et affaires QUINCY SOUS SENART ILE DE FRANCE Résidence du Val Sénart Résidence Etudiants et affaires Chantier au 30 Juillet 2009 1 Situation géographique de la Commune La Commune de Quincy-sous-Sénart, située à une

Plus en détail

www.odgpatrimoine.com Notre mission : créer, consolider, construire votre capital immobilier

www.odgpatrimoine.com Notre mission : créer, consolider, construire votre capital immobilier www.odgpatrimoine.com Notre mission : créer, consolider, construire votre capital immobilier Ce sont les rencontres qui nous enrichissent! Alors.rencontrons nous! Odgpatrimoine Pourquoi l immobilier? La

Plus en détail

LA LOCATION MEUBLEE. Les loyers issus des locations en meublé à usage d'habitation sont généralement exonérés de TVA.

LA LOCATION MEUBLEE. Les loyers issus des locations en meublé à usage d'habitation sont généralement exonérés de TVA. LA LOCATION MEUBLEE La location meublée d'appartements est une activité commerciale, qui relève au titre de l'impôt sur le revenu de la catégorie des BIC (bénéfices industriels et commerciaux) et non de

Plus en détail

Programme ESSEC Gestion de patrimoine

Programme ESSEC Gestion de patrimoine Programme ESSEC Gestion de patrimoine Séminaire «L investissement immobilier» Fiscalité de l immobilier François Longin 1 www.longin.fr Fiscalité de l immobilier Plusieurs niveaux de fiscalité (investissement

Plus en détail

Grâce à Valorissimo, votre investissement dans l immobilier neuf est aussi simple à vivre qu à gé rer

Grâce à Valorissimo, votre investissement dans l immobilier neuf est aussi simple à vivre qu à gé rer Grâce à Valorissimo, votre investissement dans l immobilier neuf est aussi simple à vivre qu à gé rer Sommaire I. Investir dans l immobilier neuf La rentabilité aujourd hui et pour demain 4 Un placement

Plus en détail

Fiche conseil. Nom du Document : LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE

Fiche conseil. Nom du Document : LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Comptables Fiscales Juridiques, Sociales, de Gestion Réf.

Plus en détail

Formation ESSEC Gestion de patrimoine

Formation ESSEC Gestion de patrimoine Formation ESSEC Gestion de patrimoine Séminaire «Panorama de la gestion de patrimoine» 4 ème partie : L investissement immobilier Fiscalité de l immobilier François Longin 1 www.longin.fr Plusieurs niveaux

Plus en détail

Assurer un complément de revenu dans un environnement fiscal hostile à l aide de l immobilier

Assurer un complément de revenu dans un environnement fiscal hostile à l aide de l immobilier Assurer un complément de revenu dans un environnement fiscal hostile à l aide de l immobilier Animé par : Franck JOSELIN, rédacteur en chef adjoint - L AGEFI ACTIFS Intervenants : Jean-Louis LE BOULC H

Plus en détail

Pourquoi investir dans la pierre? Les principales lois fiscales

Pourquoi investir dans la pierre? Les principales lois fiscales Pourquoi investir dans la pierre? Pour réduire sa fiscalité Pour épargner intelligemment Pour préparer sa retraite Pour protéger ses proches Pour créer des revenus Pour transmettre un patrimoine Les principales

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA SCI MISES A JOUR et COMPLEMENTS D'INFORMATIONS

GUIDE PRATIQUE DE LA SCI MISES A JOUR et COMPLEMENTS D'INFORMATIONS GUIDE PRATIQUE DE LA SCI MISES A JOUR et COMPLEMENTS D'INFORMATIONS Les présentes mises à jour concernent le quatrième tirage 2000. PACS ( Pacte civil de solidarité ) - Page 6 Le régime applicable entre

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG DROIT FISCAL session 2013 CORRIGÉ Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur Dossier 1 : IMPOSITION DES BÉNÉFICES 7,5 points 1) Calculer pour l exercice 2012 le résultat

Plus en détail

Associations Accompagnez les propriétaires privés dans leur déclaration de revenus

Associations Accompagnez les propriétaires privés dans leur déclaration de revenus Associations Accompagnez les propriétaires privés dans leur déclaration de revenus Mode d emploi des formulaires de déclaration 2044 et 2044 Spéciale Mise à jour 2014 Chaque année, les propriétaires privés

Plus en détail

VOULEZ-VOUS VOUS TORTURER UN PEU LES MENINGES? Alors voici quelques exemples d'utilisation de parts de SCPI

VOULEZ-VOUS VOUS TORTURER UN PEU LES MENINGES? Alors voici quelques exemples d'utilisation de parts de SCPI VOULEZ-VOUS VOUS TORTURER UN PEU LES MENINGES? Alors voici quelques exemples d'utilisation de parts de SCPI Hypothèse 1 : J'ai un contrat d'assurance Vie de 100 000 et je veux me constituer des revenus

Plus en détail

LE REGIME FISCAL DES LOCATIONS MEUBLEES

LE REGIME FISCAL DES LOCATIONS MEUBLEES LA FISCALITÉ DES LOCATIONS EN MEUBLES Article juridique publié le 21/03/2013, vu 10039 fois, Auteur : ASCENCIO Jacques LE REGIME FISCAL DES LOCATIONS MEUBLEES I - L IMPOT SUR LE REVENU A la différence

Plus en détail

Plafonnement fiscal des investissements et bouclier fiscal. Du constat au conseil

Plafonnement fiscal des investissements et bouclier fiscal. Du constat au conseil Plafonnement fiscal des investissements et bouclier fiscal Du constat au conseil Intervenants Félix CICERON, Directeur de l ingénierie patrimoniale, Expert& Finance José SOTO, Directeur des partenariats

Plus en détail

26 Contrat d assurance-vie

26 Contrat d assurance-vie 42 26 Contrat d assurance-vie est un contrat par lequel un assureur s engage à verser un capital en cas de vie ou de décès de l assuré, au profit du souscripteur ou d un tiers, moyennant une prime. Placement

Plus en détail

L investissement en EHPAD

L investissement en EHPAD Guide Habiteo.com Mai 2015 L investissement en EHPAD Questions/Réponses SOMMAIRE I- Qu est-ce qu un EHPAD? p. 2 Encadré : Réglementation de l EHPAD p. 2 II- Pourquoi investir en EHPAD? p. 3 A- Pour répondre

Plus en détail

SCPI Amundi DEFI Foncier

SCPI Amundi DEFI Foncier SCPI Amundi DEFI Foncier SCPI de Déficit Foncier à capital fixe Souscription ouverte jusqu au 16 décembre 2015 - Pour bénéficier du dispositif fiscal de déficit foncier en 2014, souscription jusqu au 16

Plus en détail

ENTREPOTS / BUREAUX à louer

ENTREPOTS / BUREAUX à louer ENTREPOTS / BUREAUX à louer Bâtiment indépendant 2 380 m² de locaux d Activités (entrepôts / bureaux) Zone d Activités du Pérou MASSY (91) 10 mail Atlantis 91300 MASSY 01 64 47 07 19 info@fimmconseil.com

Plus en détail

SOMMAIRE. Introduction : le contexte. Le système de retraite. Les produits financiers. La gestion du patrimoine. SAS, SCI les nouveautés fiscales

SOMMAIRE. Introduction : le contexte. Le système de retraite. Les produits financiers. La gestion du patrimoine. SAS, SCI les nouveautés fiscales Mot d accueil SOMMAIRE Introduction : le contexte Le système de retraite Les produits financiers La gestion du patrimoine SAS, SCI les nouveautés fiscales Questions Réponses LA RETRAITE EN 2011 : QUELQUES

Plus en détail

Docteur Marc HECKLER 48 Avenue du Maréchal Foch 54200 TOUL. TEL: 03 83 43 17 61 Email: m.heckler@wanadoo.fr

Docteur Marc HECKLER 48 Avenue du Maréchal Foch 54200 TOUL. TEL: 03 83 43 17 61 Email: m.heckler@wanadoo.fr LA GESTION COMPTABLE DU CABINET MEDICAL Docteur Marc HECKLER 48 Avenue du Maréchal Foch 54200 TOUL TEL: 03 83 43 17 61 Email: m.heckler@wanadoo.fr 18/05/2008 Docteur Marc HECKLER 1 18/05/2008 Docteur Marc

Plus en détail

L investissement Immobilier en nue-propriété

L investissement Immobilier en nue-propriété L investissement Immobilier en nue-propriété L investissement Immobilier en nue-propriété L acquisition d un bien immobilier comporte de nombreux risques pour un investisseur (vacance locative, loyers

Plus en détail

OPTIMISEZ VOTRE INVESTISSEMENT IMMOBILIER

OPTIMISEZ VOTRE INVESTISSEMENT IMMOBILIER PASCAL DÉNOS Diplômé d expertise-comptable DESS en Banques et Finances Commissaire aux Comptes et Professeur de droit fiscal OPTIMISEZ VOTRE INVESTISSEMENT IMMOBILIER www.editions-organisation.com/livres/denos

Plus en détail

Chantal Zanga Martial JAYTENER. Allianz FinanceConseil Gestion Privée

Chantal Zanga Martial JAYTENER. Allianz FinanceConseil Gestion Privée Chantal Zanga Martial JAYTENER Allianz FinanceConseil Gestion Privée La défiscalisation Comment ne pas subir sa fiscalité? Comment choisir parmi toutes les offres de défiscalisation? Sommaire : les différentes

Plus en détail

PremeLY Habitat 3 BBC

PremeLY Habitat 3 BBC PremeLY Habitat 3 BBC (Bâtiment Basse Consommation) SCPI DE TYPE «SCELLIER BBC» souscription ouverte jusqu au 20 décembre 2011 La clôture de la période de souscription pourra intervenir par anticipation

Plus en détail

aide à la déclaration des revenus 2013

aide à la déclaration des revenus 2013 aide à la déclaration des revenus 2013 www.pichet.com 1 Chère cliente, cher client, Vous avez réalisé un investissement locatif auprès de Pichet Investissement, filiale du Groupe Pichet, et nous vous en

Plus en détail

Les formulaires à remplir

Les formulaires à remplir Les formulaires à remplir En plus de votre déclaration de revenus habituelle 2042, vous devrez envoyer à l administration fiscale trois formulaires cerfa supplémentaires : 1. Le Cerfa 2044-EB (statut du

Plus en détail

DE ROBIEN RECENTRE. Loyers. Solde = EPARGNE nécessaire à l opération

DE ROBIEN RECENTRE. Loyers. Solde = EPARGNE nécessaire à l opération DE ROBIEN RECENTRE Frais de gestion, charges de copropriété, assurance loyers impayés, taxe foncière Intérêts d emprunt Amortissement de Rob sur prix de vente actes en mains (6% x 7 ans 4% x 2 ans) Frais

Plus en détail

N adhérent. Nom. N tél. em@il. Date de naissance

N adhérent. Nom. N tél. em@il. Date de naissance Association Française pour les Professions Libérales 34, rue de Laborde 75008 PARIS 01.53.42.62.10 01.55.30.07.87 info@afpl.fr Identification Fiscale 2 07 756 SIRET 331 089 748 00031 DOSSIER INDIVIDUEL

Plus en détail

(Bâtiment Basse Consommation)

(Bâtiment Basse Consommation) PREMELY Habitat 3 BBC (Bâtiment Basse Consommation) SCPI DE TYPE «SCELLIER BBC» Prorogation de la commercialisation jusqu au 20 décembre 2012. La période de souscription de PREMELY Habitat 3 BBC, prévue

Plus en détail

TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR

TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR Source : site Internet de l agence pour la création d entreprise (APCE) : http://www.apce.com/ SOMMAIRE : 1.

Plus en détail

Investissez indirectement dans l immobi

Investissez indirectement dans l immobi SCPI PRIMO 1 Investissez indirectement dans l immobi PRIMO 1 a pour objectif de constituer un patrimoine immobilier résidentiel, permettant l accès aux avantages fiscaux du nouveau dispositif Scellier.

Plus en détail

COMMENT REDUIRE SON IMPOT SUR LE REVENU?

COMMENT REDUIRE SON IMPOT SUR LE REVENU? COMMENT REDUIRE SON IMPOT SUR LE REVENU? 24 novembre 2009 1 PLAN DE L INTERVENTION Introduction 1 ère partie : La Loi Scellier 2 ème partie : La Loi Girardin Industriel 3 ème partie : La souscription au

Plus en détail

SCPI URBAN PIERRE N 3

SCPI URBAN PIERRE N 3 SCPI URBAN PIERRE N 3 La note d information relative à la première augmentation de capital a reçu de l Autorité des Marchés Financiers le visa SCPI n 15-04 en date du 01/04/2015. Elle peut être obtenue

Plus en détail

50 lots LMNP en EHPAD au Creusot (71) Gestion DOMIDEP (9ème gestionnaire d ehpad)

50 lots LMNP en EHPAD au Creusot (71) Gestion DOMIDEP (9ème gestionnaire d ehpad) 50 lots LMNP en EHPAD au Creusot (71) Gestion DOMIDEP (9ème gestionnaire d ehpad) Le Revenu Pierre Introduction Bureaux : 17 rue Beffroy - 92200 Neuilly-sur-Seine T. +33 (0)1 46 41 90 10 - F. +33 (0)1

Plus en détail

Guide simplifié de la déclaration des revenus fonciers

Guide simplifié de la déclaration des revenus fonciers logiciel de gestion locative mais assez complêt Guide simplifié de la déclaration des revenus fonciers POUR PARTICULIERS BAILLEURS Gérer seul son bien est la solution la plus économique et Rentila.com

Plus en détail

SCPI URBAN PIERRE N 3

SCPI URBAN PIERRE N 3 SCPI URBAN PIERRE N 3 La note d information relative à la première augmentation de capital a reçu de l Autorité des Marchés Financiers le visa SCPI n 15-04 en date du 01/04/2015. Elle peut être obtenue

Plus en détail

Gestion de la résidence

Gestion de la résidence 45 Gestion de la résidence La gestion locative sera confiée à la société : Novaxia - 11, rue du chevalier de Saint-Georges - 75 008 Paris Le gestionnaire est un professionnel qui a les moyens de gérer

Plus en détail

Revenus fonciers : comment déclarer votre feuille d imposition en 2013

Revenus fonciers : comment déclarer votre feuille d imposition en 2013 Revenus fonciers : comment déclarer votre feuille d imposition en 2013 Vous devez remplir la déclaration N 2044 en plus de votre déclaration sur le revenu si : - Vos revenus fonciers bruts perçus en 2012

Plus en détail

LES CLÉS DE LA RÉUSSITE BIEN RÉUSSIR SES INVESTISSEMENTS IMMOBILIERS EN FONCTION DE SON ÂGE, DE SA SITUATION FAMILIALE ET FINANCIÈRE

LES CLÉS DE LA RÉUSSITE BIEN RÉUSSIR SES INVESTISSEMENTS IMMOBILIERS EN FONCTION DE SON ÂGE, DE SA SITUATION FAMILIALE ET FINANCIÈRE LES CLÉS DE LA RÉUSSITE BIEN RÉUSSIR SES INVESTISSEMENTS IMMOBILIERS EN FONCTION DE SON ÂGE, DE SA SITUATION FAMILIALE ET FINANCIÈRE SOMMAIRE I PREMIERS INVESTISSEMENTS IMMOBILIERS : 20/40 ans Acheter

Plus en détail

ASSAPROL. TELETRANSMISSION DE LA DECLARATION 2035 Procédure obligatoire

ASSAPROL. TELETRANSMISSION DE LA DECLARATION 2035 Procédure obligatoire ASSAPROL ASSOCIATION AGREEE DES PROFESSIONS LIBERALES DU BASSIN DE L ADOUR B.P. 342 64603 ANGLET CEDEX & 05 59 57 75 95 - Télécopie : 05 59 52 91 79 e-mail : aga@assaprol.fr - Site internet : www.assaprol.com

Plus en détail

aide à la déclaration des revenus 2014

aide à la déclaration des revenus 2014 aide à la déclaration des revenus 2014 www.pichet.com 1 Chère cliente, cher client, Vous avez réalisé un investissement locatif auprès de Pichet Investissement, filiale du Groupe Pichet, et nous vous en

Plus en détail

LE GUIDE LOI PINEL 2015 OU COMMENT SE CONSTITUER UN PATRIMOINE IMMOBILIER À MOINDRE EFFORT

LE GUIDE LOI PINEL 2015 OU COMMENT SE CONSTITUER UN PATRIMOINE IMMOBILIER À MOINDRE EFFORT LE GUIDE LOI PINEL 2015 OU COMMENT SE CONSTITUER UN PATRIMOINE IMMOBILIER À MOINDRE EFFORT L investissement Pinel, un Investissement immobilier Le site est édité par un groupement de conseillers en gestion

Plus en détail

Reximmo Patrimoine 2

Reximmo Patrimoine 2 G E S T I O N D E P A T R I M O I N E Reximmo Patrimoine 2 SCPI DE TYPE «MALRAUX» Un investissement indirect dans de l immobilier ancien au cœur des villes historiques Souscription ouverte jusqu au 20

Plus en détail

RENTABILITE IMMOBILIERE ET PRESSION FISCALE

RENTABILITE IMMOBILIERE ET PRESSION FISCALE RENTABILITE IMMOBILIERE ET PRESSION FISCALE Conférence de presse 13 mars 2012 SOMMAIRE Introduction p. 3 CALCULS DE RENTABILITE IMMOBILIERE Cinq exemples avec des prélèvements sociaux portés à 15,5 %...p.

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 2 : Le dossier financier 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet de

Plus en détail

HELENIS PATRIMOINE. Un interlocuteur unique au service de la gestion de votre patrimoine immobilier

HELENIS PATRIMOINE. Un interlocuteur unique au service de la gestion de votre patrimoine immobilier Un interlocuteur unique au service de la gestion de votre patrimoine immobilier Un interlocuteur unique garant de vos intérêts de propriétaire et de votre confort de bailleur. Patrimoine est née d une

Plus en détail

SCPI Renovalys 3. Editorial. SCPI Malraux à capital fixe Bulletin trimestriel d information n 11 Mars 2014

SCPI Renovalys 3. Editorial. SCPI Malraux à capital fixe Bulletin trimestriel d information n 11 Mars 2014 SCPI Malraux à capital fixe Bulletin trimestriel d information n 11 Mars 2014 Editorial Les dernières données statistiques sur le marché locatif révèlent finalement que les loyers ont globalement augmenté

Plus en détail

Les SCPI. François Longin 1 www.longin.fr

Les SCPI. François Longin 1 www.longin.fr Programme ESSEC Gestion de patrimoine Séminaire i «L investissement t immobilier» Les SCPI François Longin 1 www.longin.fr Généralités sur les SCPI SCPI Borloo Plan Processus d investissement (sélection

Plus en détail

LA FISCALITE DE VOTRE HABITATION. www.rgf.be

LA FISCALITE DE VOTRE HABITATION. www.rgf.be LA FISCALITE DE VOTRE HABITATION 1. Acheter Vendre 2. Payer 3. Assurance Vie 4. Habiter 1. Acheter Vendre A. Acheter avec applications des droits d enregistrement B. Acheter avec TVA C. Vendre avec TVA

Plus en détail

DCG session 2009 UE4 Droit Fiscal Corrigé indicatif

DCG session 2009 UE4 Droit Fiscal Corrigé indicatif DCG session 2009 UE4 Droit Fiscal Corrigé indicatif DOSSIER 1 - TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE Première partie : TVA déductible au titre de septembre 2008 1.1. Définir le coefficient de déduction et ses trois

Plus en détail

1 Taux de la Taxe sur la Valeur Ajoutée

1 Taux de la Taxe sur la Valeur Ajoutée Vous trouverez ci-après les principales dispositions nouvelles pour 2014 concernant la TVA et le CIDD. La loi de finances pour 2014 a été publiée au Journal Officiel du 30/12/2013. Elle officialise les

Plus en détail

Revenus professionnels

Revenus professionnels Revenus professionnels 1. Bénéfices d'exploitations agricoles, industrielles et commerciales Le montant des bénéfices s établit au départ d une comptabilité qui doit être probante vis-à-vis de l Administration.

Plus en détail

Les SCPI Fiscales URBAN PREMIUM DEFICIT FONCIER: URBAN PIERRE MALRAUX: URBAN VALEUR SCELLIER RENOVE INTERMEDIAIRE: URBAN PATRIMOINE 2

Les SCPI Fiscales URBAN PREMIUM DEFICIT FONCIER: URBAN PIERRE MALRAUX: URBAN VALEUR SCELLIER RENOVE INTERMEDIAIRE: URBAN PATRIMOINE 2 ( Les SCPI Fiscales ) URBAN PREMIUM DEFICIT FONCIER: URBAN PIERRE MALRAUX: URBAN VALEUR SCELLIER RENOVE INTERMEDIAIRE: URBAN PATRIMOINE 2 INTRODUCTION Par leurs multiples avantages, les SCPI, tant fiscales

Plus en détail

L IMPOT DE SOLIDARITE SUR LA FORTUNE

L IMPOT DE SOLIDARITE SUR LA FORTUNE L IMPOT DE SOLIDARITE SUR LA FORTUNE Introduction L impôt de solidarité sur la fortune est un impôt annuel dû par les personnes physiques détenant un patrimoine net supérieur à 790 000 au 1 er janvier

Plus en détail

PRÉSENTATION DU CABINET VOS OBJECTIFS NOTRE DÉMARCHE. LK Conseil Immeuble Louis XIV - 7 Boulevard Louis XIV - 59000 LILLE - Tél.

PRÉSENTATION DU CABINET VOS OBJECTIFS NOTRE DÉMARCHE. LK Conseil Immeuble Louis XIV - 7 Boulevard Louis XIV - 59000 LILLE - Tél. PRÉSENTATION DU CABINET VOS OBJECTIFS NOTRE DÉMARCHE LK Conseil Immeuble Louis XIV - 7 Boulevard Louis XIV - 59000 LILLE - Tél. : 03 20 93 14 43 email : contact@lk-conseil.com Site : www.lk-conseil.com

Plus en détail

MARCHAND DE BIENS I. DEFINITION 02/08/2011

MARCHAND DE BIENS I. DEFINITION 02/08/2011 MARCHAND DE BIENS 02/08/2011 Sont considérés comme marchands de biens les personnes qui effectuent habituellement des achats en vue de la revente d'immeubles, fonds de commerce, parts ou actions de sociétés

Plus en détail

SESSION 2013 UE 4 DROIT FISCAL. Durée de l épreuve : 3 heures coefficient : 1

SESSION 2013 UE 4 DROIT FISCAL. Durée de l épreuve : 3 heures coefficient : 1 SESSION 2013 UE 4 DROIT FISCAL Durée de l épreuve : 3 heures coefficient : 1 Document autorisé Néant Matériel autorisé Aucun matériel n est autorisé. En conséquence, tout usage d une calculatrice est interdit

Plus en détail

Point sur la Loi Scellier BBC

Point sur la Loi Scellier BBC Point sur la Loi Scellier BBC Loi Scellier BBC : Principe général Qu'est ce que la loi Scellier BBC? La loi Scellier BBC est apparue au cours de l'année 2009, lorsque les députés ont décidé de «verdir»

Plus en détail

Guide Prêt Locatif Social (PLS)

Guide Prêt Locatif Social (PLS) Investir dans un logement destiné à la location. Qu est-ceque c est? Le prêt locatif social (PLS) s adresse à tout investisseur qui achète un logement pour le louer. Le PLS est destiné à financer des appartements

Plus en détail

BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE SCPI SCELLIER BBC FRUCTIRESIDENCE BBC. BANQUE & ASSURANCE www.banquepopulaire.fr

BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE SCPI SCELLIER BBC FRUCTIRESIDENCE BBC. BANQUE & ASSURANCE www.banquepopulaire.fr BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE SCPI SCELLIER BBC FRUCTIRESIDENCE BBC BANQUE & ASSURANCE www.banquepopulaire.fr Avertissement - Facteurs de risques Lorsque vous investissez dans une SCPI de type «Scellier

Plus en détail

SECTION 6 : OPERATIONS DE CREDIT-BAIL ET DE LOCATION

SECTION 6 : OPERATIONS DE CREDIT-BAIL ET DE LOCATION SECTION 6 : OPERATIONS DE CREDIT-BAIL ET DE LOCATION 1 - DEFINITIONS 2 - COMPTABILISATION DES IMMOBILISATIONS DONNEES EN CREDIT-BAIL 3 - RESTRUCTURATION DES LOYERS IMPAYES 4 - COMPTABILISATION DES IMMOBILISATIONS

Plus en détail

SCPI Renovalys 5. Communication à caractère promotionnel

SCPI Renovalys 5. Communication à caractère promotionnel SCPI Renovalys 5 Communication à caractère promotionnel A V E R T I S S E M E N T F ACTEURS DE RISQUES Vous investissez dans une SCPI de type fiscal «déficit foncier», qui permet au porteur de parts de

Plus en détail

VEHICULES UTILISES A TITRE PROFESSIONNEL (à remplir seulement en cas de déduction de frais réels) Mode de détention (*2)

VEHICULES UTILISES A TITRE PROFESSIONNEL (à remplir seulement en cas de déduction de frais réels) Mode de détention (*2) DEMANDE D ATTESTATION ET SES ANNEXES MODELE ADHERENT DOCUMENTS A NOUS ADRESSER OBLIGATOIREMENT SUR SUPPORT PAPIER OU EN DEMATERIALISATION EDI-TDFC Demande d attestation et renseignements complémentaires

Plus en détail

Narbonne 14 rue Ancienne Porte de Béziers

Narbonne 14 rue Ancienne Porte de Béziers Narbonne 14 rue Ancienne Porte de Béziers DEFICIT FONCIER : DEFINITION Le propriétaire d un bien immobilier mis en location se retrouve en situation de déficit foncier lorsque ses charges annuelles de

Plus en détail

Réduire ses impôts en 2013. «De nombreuses stratégies possibles, quelques précautions à prendre»

Réduire ses impôts en 2013. «De nombreuses stratégies possibles, quelques précautions à prendre» Réduire ses impôts en 2013 «De nombreuses stratégies possibles, quelques précautions à prendre» Nos Modalités d Intervention 1 er rendez-vous Présentation du cabinet Découverte de votre patrimoine Détermination

Plus en détail

Investissement immobilier

Investissement immobilier Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC* *Association déclarée loi du 1 er juillet 1901 (et textes subséquents) Membre du Financial Planning Standards Board (FPSB) EXAMEN

Plus en détail

Une résidence exploitée par Euro Disney Associés S.C.A. Un référencement

Une résidence exploitée par Euro Disney Associés S.C.A. Un référencement Une résidence exploitée par Euro Disney Associés S.C.A. Un référencement Marne-la-Vallée, puissant pôle d'attraction 40 ans d aménagement novateur : territoire d expérimentation et véritable précurseur

Plus en détail

LES ETAPES DE LA CREATION

LES ETAPES DE LA CREATION LES ETAPES DE LA CREATION LES ETAPES DE LA CREATION DE VOTRE ENTREPRISE L ELABORATION DU PROJET p. 13 A/ L étude commerciale p. 13 B/ L étude financière p. 18 C/ L étude juridique p. 27 LES FORMALITES

Plus en détail

Chapitre VI : DEPENSES DONNANT DROIT A UNE REDUCTION D IMPÔT ET DEPENSES DEDUCTIBLES

Chapitre VI : DEPENSES DONNANT DROIT A UNE REDUCTION D IMPÔT ET DEPENSES DEDUCTIBLES Chapitre VI : DEPENSES DONNANT DROIT A UNE REDUCTION D IMPÔT ET DEPENSES DEDUCTIBLES OBJECTIFS : cette leçon vise à rendre l auditeur capable de : identifier les principales dépenses donnant droit à réduction

Plus en détail

DOSSIER 1 IMPOSITION DES BÉNÉFICES (IS/BIC)

DOSSIER 1 IMPOSITION DES BÉNÉFICES (IS/BIC) DCG session 2013 UE4 Droit fiscal Corrigé indicatif DOSSIER 1 IMPOSITION DES BÉNÉFICES (IS/BIC) 1) Calculer le résultat fiscal de l exercice 2012 pour la société GODARD Résultat fiscal (IS) Opérations

Plus en détail

- le cas échéant, représenté par le mandataire [nom ou raison sociale et adresse du mandataire ainsi que l activité exercée] :

- le cas échéant, représenté par le mandataire [nom ou raison sociale et adresse du mandataire ainsi que l activité exercée] : CONTRAT DE LOCATION (Soumis au titre Ier bis de la loi du 6 juillet 1989 tendant à améliorer les rapports locatifs et portant modification de la loi n 86-1290 du 23 décembre 1986) LOCAUX MEUBLES A USAGE

Plus en détail

Fiche de Renseignements Complémentaires

Fiche de Renseignements Complémentaires 1 Fiche de Renseignements Complémentaires à joindre à la 2035 papier ou à saisir avec la 2035 sur #araplgo www.araplgrandouest.org OGBNC00 Déclaration du professionnel de l'expertise-comptable Identification

Plus en détail

CLIENT INVESTISSEUR SCPI. Achète des parts de SCPI. Les locataires payent des LOYERS à la SCPI. Distribution de revenus, valorisation du patrimoine

CLIENT INVESTISSEUR SCPI. Achète des parts de SCPI. Les locataires payent des LOYERS à la SCPI. Distribution de revenus, valorisation du patrimoine Investir en SCPI Une SCPI ou Société Civile de Placement Immobilier est un produit d investissement collectif non coté investi en immobilier. L acquisition de parts de SCPI permet à l investisseur d effectuer

Plus en détail

Sommaire. I. PERL, qui sommes nous? II. Avantages du produit PERL. III. Souplesse et stratégies de sortie. IV. Clientèle et positionnement

Sommaire. I. PERL, qui sommes nous? II. Avantages du produit PERL. III. Souplesse et stratégies de sortie. IV. Clientèle et positionnement www.perl.fr Sommaire I. PERL, qui sommes nous? II. Avantages du produit PERL III. Souplesse et stratégies de sortie IV. Clientèle et positionnement V. Perl pratique PERL PERL Créateur du schéma en 2000

Plus en détail

S I M O N, D A C O S T A & C A T R O U

S I M O N, D A C O S T A & C A T R O U S I M O N, D A C O S T A & C A T R O U N O T A I R E S OUVERTURE DE SUCCESSION LISTE DES PIECES A FOURNIR AU NOTAIRE Concernant le défunt : - Deux extraits de son acte de décès, - Livret de famille et

Plus en détail

«Quel régime juridique et fiscal pour mon hébergement» Quel régime juridique et fiscal pour mon hébergement?... 2

«Quel régime juridique et fiscal pour mon hébergement» Quel régime juridique et fiscal pour mon hébergement?... 2 «Quel régime juridique et fiscal pour mon hébergement» Sommaire Quel régime juridique et fiscal pour mon hébergement?... 2 Statuts juridiques et fiscaux :... 3 Selon quelles conditions dois-je m inscrire

Plus en détail

L assurance du Patrimoine Immobilier. SwissLife Bailleur Privé

L assurance du Patrimoine Immobilier. SwissLife Bailleur Privé L assurance du Patrimoine Immobilier SwissLife Bailleur Privé Vous avez réalisé un investissement locatif, comment préserver ce patrimoine immobilier? Assurez vos biens en cas de sinistre! Vous donnez

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE SFAX ÉCOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE. Corrigé. (Durée 2H)

UNIVERSITÉ DE SFAX ÉCOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE. Corrigé. (Durée 2H) UNIVERSITÉ DE SFAX ÉCOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE Matière : Fiscalité I Corrigé Auditoire : 2 ème année Sciences Comptables Année universitaire 1997/1998 Session de contrôle (Durée 2H) Question de cours

Plus en détail

MANDAT DE GESTION CEGEREM Sérénité

MANDAT DE GESTION CEGEREM Sérénité MANDAT DE GESTION CEGEREM Sérénité Mandat n ENTRE LES SOUSSIGNES : 1 ) La Société D'UNE PART, Ci-après dénommée «le Mandant» ET : 2 ) La Société CEGEREM, société par actions simplifiée au capital de 100

Plus en détail

Le régime des monuments historiques

Le régime des monuments historiques Cabinet Fiscal Urios André, docteur en droit, Conseil fiscal et patrimonial, conseil en investissement et transactions immobilières Le régime des monuments historiques Le régime des monuments historiques

Plus en détail

LA LOI GIRARDIN POUR LES PARTICULIERS

LA LOI GIRARDIN POUR LES PARTICULIERS LA LOI GIRARDIN POUR LES PARTICULIERS (Article 199 undecies A et B du CGI) D un placement sécurisé à forte rentabilité...... à un investissement patrimonial très avantageux - 1 - La LODEOM (Loi pour le

Plus en détail

Vous cherchez des solutions de défiscalisation attractives et efficaces? Tout en assurant fiabilité, sécurité et suivi?

Vous cherchez des solutions de défiscalisation attractives et efficaces? Tout en assurant fiabilité, sécurité et suivi? Vous cherchez des solutions de défiscalisation attractives et efficaces? Tout en assurant fiabilité, sécurité et suivi? Parce qu investir en Outre-Mer ne s improvise pas La convergence de 2 acteurs reconnus

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE L ENTREPRISE INDIVIDUELLE

GUIDE PRATIQUE DE L ENTREPRISE INDIVIDUELLE PASCAL DÉNOS Diplômé d expertise-comptable et commissaire aux comptes DESS en Banques et Finances GUIDE PRATIQUE DE L ENTREPRISE INDIVIDUELLE de l EURL, de la SASU, de la SELU Pour se mettre à son compte

Plus en détail

L immobilier en centre ville

L immobilier en centre ville La note d information de la SCPI URBAN PATRIMOINE 2 a reçu le visa de l AMF n 11-37 en date du 18/10/2011 ; elle peut être obtenue gratuitement auprès de la Société de Gestion par demande adressée à :

Plus en détail

L immobilier en centre ville

L immobilier en centre ville SCPI «Scellier BBC Intermédiaire*» L immobilier en centre ville Mise à jour - 31 janvier 2012 *Le dispositif fiscal «Scellier BBC Intermédiaire» offre au souscripteur une réduction d impôt en contrepartie

Plus en détail

LE CREDIT-BAIL MOBILIER & IMMOBILIER. Traitements comptables des opérations dans le cadre du crédit-bail mobilier et immobilier. TABLE DES MATIERES

LE CREDIT-BAIL MOBILIER & IMMOBILIER. Traitements comptables des opérations dans le cadre du crédit-bail mobilier et immobilier. TABLE DES MATIERES LE CREDIT-BAIL MOBILIER & IMMOBILIER Objectif(s) : o Pré-requis : o Modalités : o o o Traitements comptables des opérations dans le cadre du crédit-bail mobilier et immobilier. Connaissances juridiques.

Plus en détail

PROCURATION ET MANDAT DE GESTION LOCATIVE

PROCURATION ET MANDAT DE GESTION LOCATIVE Inscrit au Registre des Mandats de location sous le numéro : PROCURATION ET MANDAT DE GESTION LOCATIVE Au Profit de : L'AGENCE IMMOBILIERE «OPEN IMMOBILIER» Carte professionnelle N 2010 140 G délivrée

Plus en détail

Nous présentons ici les caractéristiques communes aux deux dispositifs puis leurs spécificités à jour au 1 er septembre 2009.

Nous présentons ici les caractéristiques communes aux deux dispositifs puis leurs spécificités à jour au 1 er septembre 2009. Le Pass foncier Introduction Conçu par les partenaires sociaux du 1% logement et mis en place par une convention signée entre l UESL et l Etat en décembre 2006, le Pass foncier 1 est un mécanisme destiné

Plus en détail

FINANCER VOS EQUIPEMENTS OU VOTRE VEHICULE

FINANCER VOS EQUIPEMENTS OU VOTRE VEHICULE FINANCER VOS EQUIPEMENTS OU VOTRE VEHICULE Un professionnel libéral se doit d investir dans des équipements ou de faire des travaux d aménagement professionnels à plusieurs reprises au cours de sa carrière.

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE4 DROIT FISCAL - session 2014 Proposition de CORRIGÉ 2014 dcg-lyon.fr Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE - 5 points 1.

Plus en détail

La Girandière. Mulhouse (68) Résidences avec services pour seniors

La Girandière. Mulhouse (68) Résidences avec services pour seniors La Girandière du PARC Mulhouse (68) Résidences avec services pour seniors L ART DE VIVRE AUX GIRANDIèRES À la Girandière du Parc, les résidents organisent leur vie comme ils le souhaitent. Les invités

Plus en détail

PROSPECTUS. PROSPECTUS 14 valable à compter du 01.01.2010

PROSPECTUS. PROSPECTUS 14 valable à compter du 01.01.2010 20 PROSPECTUS PROSPECTUS 14 valable à compter du 01.01.2010 Article 47 2 de la loi du 4 août 1992 relative aux Crédits Hypothécaires et l article 4 de l Arrêté royal du 5 février 1993 portant diverses

Plus en détail

Orientez votre. épargne vers. l investissement. immobilier en. nue-propriété

Orientez votre. épargne vers. l investissement. immobilier en. nue-propriété Orientez votre épargne vers l investissement immobilier en nue-propriété Paris 14 e (75) Foncière du Marais Orientez votre épargne vers l investissement immobilier en nue-propriété - 2 RÉORIENTEZ VOTRE

Plus en détail

Créer en solo : EI, AE, EURL, SASU Quel statut juridique choisir pour réaliser votre projet? Maître Muriel LEON Ordre des Avocats

Créer en solo : EI, AE, EURL, SASU Quel statut juridique choisir pour réaliser votre projet? Maître Muriel LEON Ordre des Avocats Créer en solo : EI, AE, EURL, SASU Quel statut juridique choisir pour réaliser votre projet? Maître Muriel LEON Ordre des Avocats Plan de l intervention 1. Contexte du projet 2. Statut du projet Partie

Plus en détail

TVA et locations de locaux et bâtiments

TVA et locations de locaux et bâtiments TVA et locations de locaux et bâtiments Dans le cadre des missions qui leur sont confiées par la loi (notamment en matière de développement économique ou d action sociale), ou tout simplement dans le cadre

Plus en détail