LES VERRES SOLAIRES/FILTRANTS EN AERONAUTIQUE. 13 e ENTRETIEN DE MÉDECINE AÉROSPATIALE DE MEGÈVE Alexandra Léonardi Vendredi 1 er juillet 2011

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES VERRES SOLAIRES/FILTRANTS EN AERONAUTIQUE. 13 e ENTRETIEN DE MÉDECINE AÉROSPATIALE DE MEGÈVE Alexandra Léonardi Vendredi 1 er juillet 2011"

Transcription

1 LES VERRES SOLAIRES/FILTRANTS EN AERONAUTIQUE 13 e ENTRETIEN DE MÉDECINE AÉROSPATIALE DE MEGÈVE Alexandra Léonardi Vendredi 1 er juillet 2011

2 Le verre solaire a différents buts Qualité optique du verre Protection Protection contre l éblouissement Filtration des UV Vision des contrastes optimale Les différents verres solaires

3 La qualité optique du verre Le verre solaire doit être de même qualité que le verre correcteur pour donner une vision précise Design optique équivalent si une correction visuelle est portée Par exemple, verre Varilux pour les presbytes Verre dénué d aberrations optiques Champs de vision larges pour donner une vision périphérique optimale La qualité est garantie pour tous les verres solaires vendus par les opticiens Pour le pilote, attention au choix de la monture Taille importante Branches fines Forme enveloppante mais

4 La qualité optique du verre Sur une monture enveloppante, une problématique optique importante L angle de galbe et la base cambrée e du verre induisent des aberrations optiques: Erreur de puissance et astigmatisme oblique Image floue Perte d acuité Effet prismatique Vertige, maux de tête

5 La qualité optique du verre

6 Le verre solaire a différents buts Qualité optique du verre Protection Protection contre l éblouissement Filtration des UV Vision des contrastes optimale Les différents verres solaires

7 Protection contre l éblouissement Protection contre l éblouissement est apportée par la teinte du verre On classe les teintes selon leur degré de transmission de la lumière visible >>>>> Norme européenne

8 Protection contre l éblouissement Catégories Pictogrammes Indications d usage 0 Verre Clair ou très légèrement teinté Intérieur - Ciel voilé 1 Verre légèrement teinté Lumière solaire atténuée 2 Verre moyennement teinté Lumière solaire moyenne 3 Verre foncé Forte luminosité solaire 4 Verre très foncé Luminosité solaire exceptionnelle Verres non adaptés à la conduite

9 Protection contre l éblouissement Classe Domaine spectral ultraviolet Valeur maximale de la transmission solaire UVB τ SUVB Valeur maximale de la transmission solaire UVA τ SUVA Domaine spectral visible Intervalle de transmission lumineuse 280 nm 315 nm UVB % 315 nm 380 nm UVA % de % à % 0 τ V τ V ,125 τ V ,1 τ V 0,5 τ V 3 8

10 Protection contre l éblouissement Donc même si un verre semble reposant, il n est pas forcément protecteur au contraire!

11 Protection contre l éblouissement Verres teintés classiques Verres photochromiques Verres polarisés Traitements antireflet

12 Protection contre l éblouissement Verres photochromiques Transitions VI

13 Protection contre l éblouissement Verres photochromiques s adaptent à la luminosité Etat clair Etat foncé Taux de transmission 94% Classe 2 en 30 sec Classe 3 en 2mn Assombrissement rapide- Activation par les UV

14 Protection contre l éblouissement Verres polarisants éliminent les reflets parasites et suppriment l éblouissement par réverbération Verres solaires standard Verres polarisants

15 Protection contre l éblouissement Antireflet : 7,8 % 100%% 92,2% >>> Maintenir la transparence au maximum >>> Elimination des images fantômes >>> Elimination réflexion face arrière

16 Protection contre les UV Index UV augmente de 10% par palier de 1000 m Les nuages laissent passer de 35% à 50% des UV 380 nm 780 nm ULTRAVIOLETS LUMIERE VISIBLE INFRA-ROUGES 200nm 280nm 315nm 380nm U.V C U.V B U.V A Norme ISO

17 Protection contre les UV La lumière se réfléchit plus ou moins sur les surfaces HERBE 1% SABLE 10% EAU 20% NEIGE 80%

18 Protection contre les UV

19 Protection contre les UV Par absorption du matériau du verre Stylis 100% uva 100% uvb Ormix 100% uva 100% uvb Airwear 99% uva 100% uvb Orma 93% uva 100% uvb Stigmal 15 40% uva 99,9% uvb Traitement Transitions protègent 100% des UV Traitement UVX Traitement filtrant sélectif>>> définition d un verre filtrant

20 Définition d un verre filtrant: courbe de transmission spectrale Courbe de transmission d un verre solaire nm

21 Le verre solaire a différents buts Qualité optique du verre Protection Protection contre l éblouissement Filtration des UV Vision des contrastes optimale Les différents verres solaires

22 La vision des contrastes Généralité sur la vision des contrastes

23 La vision des contrastes L œil en vieillissant a une baisse physiologique de sa sensibilité au contraste

24 La vision des contrastes La sensibilité à l éblouissement est elle, accrue pour deux raisons: Rétinienne: inactivité rétinienne continue conséquence temporelle des réactions photochimiques nécessaires au renouvellement du pourpre rétinien détruit par l agression lumineuse Physique: diffraction de la lumière due à la pathologie: Modifications structurelles de la cornée Opacités irrégulières du cristallin Condensations vitréennes Remaniements rétiniens Altérations histologiques (rétinite pigmentaire, albinisme )

25 La vision des contrastes Conséquence de ce phénomène d éblouissement: Les contrastes s estompent L acuité visuelle est perturbée Les objets apparaissent délavés et sans relief Éblouissement Impression de brume permanente Difficulté de franchir des ambiances lumineuses opposées Stress inconscient

26 La vision des contrastes La lumière bleue ( 400 à 500 nm) : Radiation visible qui se disperse le plus dans l œil, qui génère un voile éblouissant et une perte de contraste A cause des aberrations chromatiques de l œil, la lumière bleue se focalise devant la rétine et rend l image floue

27 La vision des contrastes La lumière bleue est à limiter pour 2 raisons: Longueur d onde courte, donc diffraction accrue et fort éblouissement Nocivité des courtes longueurs d onde

28 En résumé, la qualité d un verre solaire Trois critères indispensables la qualité optique du verre de même qualité qu un verre correcteur qualité garantie pour tous les verres solaires vendus par les opticiens la filtration UV coupure 100% UVA et UVB: coupure totale du spectre à 380 nm C est le matériau du verre qui lui confère sa coupure UV la teinte suffisante pour protéger de l éblouissement adaptée à l ensoleillement

29 Le verre solaire a différents buts Qualité optique du verre Protection Protection contre l éblouissement Filtration des UV Vision des contrastes optimale Les différents verres solaires

30 Les différents verres solaires Verres teintés classiques Physiotints Verres polarisants Essilor Xperio Verres Mélanine Airwear Mélanine Traitements antireflet Crizal Sun

31 Les teintes classiques PhysioTints: 4 teintes étudiées scientifiquement pour une restitution naturelle des couleurs Brevet exclusif Essilor PhysioBrun PhysioGris PhysioXV PhysioBlack Catégorie 4 Catégorie 3 Teinte souvent recommandée pour les pilotes

32 Comment fonctionne un verre polarisant? Les verres solaires standard atténuent la luminosité mais ne suppriment pas l éblouissement

33 Comment fonctionne un verre polarisant? Les verres polarisants suppriment l éblouissement par réverbération grâce à une technologie spécifique

34 Comment fonctionne un verre polarisant? Film polarisant L onde polarisée qui vibre dans le plan horizontal est absorbée Un film très fin est inséré à l intérieur du verre Film composé de molécules dichroïques L onde polarisée qui vibre dans le plan vertical est transmise Molécules dichroïques

35 Les molécules dichroïques Propriété physique : Absorbent la lumière dans un sens Laissent passer la lumière dans le sens complémentaire La lumière transmise est polarisée Leur orientation définit le sens de la lumière absorbée et transmise Toutes orientées dans le même sens dans le film polarisant C est l étirement du film qui oriente les molécules Orientées de manière à : Couper la lumière polarisée horizontalement (lumière réfléchie) Laisser passer la composante verticale de la lumière (lumière utile) La lumière polarisée horizontalement est absorbée par les molécule dichroïques La lumière polarisée verticalement est transmise par les molécule dichroïques

36 Les verres polarisants Essilor Xperio Suppression de l éblouissement par réverbération Meilleure perception des couleurs, du relief et des contrastes Amélioration du temps de réaction Sensibilité au contraste améliorée 1 ligne d acuité gagnée par rapport aux verres solaires standard Sensibilité au contraste Log Contrast logarithmique Sensitivity LogMAR VA Mais verre interdit pour les pilotes * Etude Manhattan Vision Associates, New York (US) 2008

37 Les verres Airwear Mélanine Mélanine : pigment naturel présent dans la peau, les cheveux et les yeux au niveau : De l iris De la rétine Son Rôle: Elle protège des effets néfastes du soleil Le capital mélanine diminue avec l âge Absorption de l énergie de la lumière entraînant des réactions photochimiques nocives Piège à particules instables générées par ces réactions = effet anti-radicaux libres (débris cellulaires) Frein au vieillissement prématuré de la rétine

38 Airwear Mélanine Intégration de mélanine synthétique au cœur du verre Protection contre l éblouissement ambiant Frein au vieillissement prématuré de la rétine et de la peau fragile du contour des yeux Protection 100% UV Filtre 98% de la lumière bleue

39 Crizal Sun intègre : En verre solaire, un antireflet spécifique pour des performances optimales Un antireflet en face arrière Sans Crizal Sun Avec Crizal Sun La lumière se réfléchit sur la face arrière des verres La lumière ne se réfléchit plus, le confort est total Un anti-rayures et un anti-salissures sur les deux faces pour des verres : Propres Faciles à nettoyer Qui durent plus longtemps

40 Merci de votre attention

Examen du facteur de protection contre les UV des lunettes de soleil et des lentilles de contact par spectroscopie UV/Vis

Examen du facteur de protection contre les UV des lunettes de soleil et des lentilles de contact par spectroscopie UV/Vis Examen du facteur de protection contre les UV des lunettes de soleil et des lentilles de contact par spectroscopie UV/Vis Alexandra Kästner, Spécialiste produit en Spectroscopie moléculaire, Analytik Jena

Plus en détail

Protection yeux/visage

Protection yeux/visage Protection yeux/visage Notre gamme de protections des yeux associe bien-être et performances de l homme au travail Consultez les NORMES p. 44 Lunettes à branches p. 50 Lunettes à verres correcteurs p.

Plus en détail

Les bases de l optique

Les bases de l optique Vision to Educate Les 10 pages essentielles Edition 2014 Introduction Edito Si résumer le métier d opticien dans un livret de 12 pages n est pas possible, nous avons essayé dans ce document d apporter

Plus en détail

ACCESS RX 452 / UN ACCÈS FACILITÉ À LA PERFORMANCE.

ACCESS RX 452 / UN ACCÈS FACILITÉ À LA PERFORMANCE. Lunettes de soleil à la vue JUNIOR ACCESS RX 452 / UN ACCÈS FACILITÉ À LA PERFORMANCE. Running, VTT, ski nordique pour tous ceux qui aiment repousser leurs limites, Julbo crée des lunettes légères et racées,

Plus en détail

Neva Max UV. Contre l agression quotidienne des UV, la crème des antireflets

Neva Max UV. Contre l agression quotidienne des UV, la crème des antireflets Neva Max UV Contre l agression quotidienne des UV, la crème des antireflets Les rayons ultraviolets, une menace quotidienne 1. Un risque qui concerne tout le monde Les UV concernent tout le monde La diminution

Plus en détail

S AV O I R - F A I R E & T E C H N O L O G I E S

S AV O I R - F A I R E & T E C H N O L O G I E S S AV O I R - F A I R E & T E C H N O L O G I E S Verres CORRECTEURS photochromiques POLARISANTS Younger Optics présente Drivewear, le verre correcteur conçu pour moduler et améliorer la perception du porteur

Plus en détail

Notions de base sur les couleurs

Notions de base sur les couleurs Traitements numériques des images de télédétection Notions de base sur les couleurs OLIVIER DE JOINVILLE 1ère partie Table des matières I - Principes 5 A. Definition...5 B. Nature spectrale de la couleur...5

Plus en détail

RUN / RÉSOLUMENT FREERIDE

RUN / RÉSOLUMENT FREERIDE RUN / RÉSOLUMENT FREERIDE Tirer partie du terrain de jeu, déjouer les pièges de la piste Votre VTT à l assaut des montagnes, vos yeux vous ouvrent la voie : champ de vision large, profil enveloppant, nez

Plus en détail

NOUVEAU AU-DELÀ DE LA CLARTÉ DE VISION, LA PROTECTION. www.essilorpro.fr. Vivez en pleine clarté. - S P F

NOUVEAU AU-DELÀ DE LA CLARTÉ DE VISION, LA PROTECTION. www.essilorpro.fr. Vivez en pleine clarté. - S P F NOUVEAU 25 E - S P F EYE-SUN PROTECTION FACTOR AU-DELÀ DE LA CLARTÉ DE VISION, LA PROTECTION. www.essilorpro.fr Vivez en pleine clarté. LA PROTECTION Crizal Forte UV est un nouveau verre antirefl et alliant

Plus en détail

Les différents verres et traitements

Les différents verres et traitements Les différents verres et traitements!1 Un verre pour chacun Efficacité, confort, esthétique, sécurité, telles sont les exigences que vous exprimez pour vos verres de lunettes. Fabriqués spécialement pour

Plus en détail

VOTRE VUE, UN BIEN PRÉCIEUX.

VOTRE VUE, UN BIEN PRÉCIEUX. ADULTES 18-60 ans VOTRE VUE, UN BIEN PRÉCIEUX. LES PRINCIPAUX TROUBLES DE LA VUE Lorsque l œil n est pas emmétrope, il est amétrope et présente alors l une de ces anomalies : > l hypermétropie, une mise

Plus en détail

Mieux voir. Mieux vivre. Protection des yeux et vision des contrastes : deux questions essentielles en vieillissant!

Mieux voir. Mieux vivre. Protection des yeux et vision des contrastes : deux questions essentielles en vieillissant! Mieux voir. Mieux vivre. Protection des yeux et vision des contrastes : deux questions essentielles en vieillissant! Il est de plus en plus important de bien protéger ses yeux de la lumière. L'allongement

Plus en détail

www.mega-optic.com Votre paire de verres Progressifs Méga Optic

www.mega-optic.com Votre paire de verres Progressifs Méga Optic Votre paire de verres Progressifs Méga Optic Votre opticien, Partenaire de Méga Optic, vous propose une large gamme de verres progressifs fabriqués avec soin dans notre usine, intégralement en France.

Plus en détail

la technologie INTERPANE ça vous change une fenêtre!

la technologie INTERPANE ça vous change une fenêtre! la technologie INTERPANE ça vous change une fenêtre! Le double vitrage : isolation thermique invisible La première chose que l on attend quand on pose un double vitrage, c est une bonne isolation thermique.

Plus en détail

Focus DAILIES PROGRESSIVES DURÉE D UTILISATION 1 JOUR (USAGE UNIQUE)

Focus DAILIES PROGRESSIVES DURÉE D UTILISATION 1 JOUR (USAGE UNIQUE) DURÉE D UTILISATION 1 JOUR (USAGE UNIQUE) sphérique Zone proche asphérique progressive Focus DAILIES Indications: Pour la presbytie avec, idéalement, des additions de 0,75 à 2,50 (max. 3,00 en monovision)

Plus en détail

Acoustis. Acoustique. Tissu de verre enduit non feu à trame spéciale acoustique brevetée. Les tissus intelligents.

Acoustis. Acoustique. Tissu de verre enduit non feu à trame spéciale acoustique brevetée. Les tissus intelligents. c o l l e c t i o n 2009 2012 extérieur intérieur Acoustis 50 imprimable Tissu de verre enduit non feu à trame spéciale acoustique brevetée Applications : Pour un confort acoustique très «déco» Pour toutes

Plus en détail

TP 2 : La lumière captée par les chloroplastes.

TP 2 : La lumière captée par les chloroplastes. TP 2 : La lumière captée par les chloroplastes. La photosynthèse a lieu dans les chloroplastes. Ils sont verts. Ils contiennent des pigments chlorophylliens. Au cours de la photosynthèse, l énergie lumineuse

Plus en détail

3 Défauts. Bien davantage pour votre vision

3 Défauts. Bien davantage pour votre vision 3 Défauts Visuels Bien davantage pour votre vision Une Vision sans défaut Un œil sans aucun défaut visuel, reçoit une image d objets proches ou lointains qui se forme parfaitement sur la rétine. Pour restituer

Plus en détail

Codes article & Informations de commande

Codes article & Informations de commande France Gamme De Produits Honeywell Adaptec Un style. Trois tailles. Confort personnalisé et performance. La recherche prouve que la variété des morphologies faciales exige une capacité d'adaptation personnalisée

Plus en détail

FIN-Project. Ligne design Cristal. Amples surfaces vitrées, élégance et transparence

FIN-Project. Ligne design Cristal. Amples surfaces vitrées, élégance et transparence FIN-Project Ligne design Cristal Amples surfaces vitrées, élégance et transparence Nouveauté 2016 2 Twin-line Nova Cristal Perspectives lumineuses, prestations optimales Sur cette fenêtre à haute performance

Plus en détail

Essilor invente. Les 1 ers verres spécialement conçus pour la vie connectée.

Essilor invente. Les 1 ers verres spécialement conçus pour la vie connectée. Dossier de presse Essilor invente ESSILOR EYEZEN Les 1 ers verres spécialement conçus pour la vie connectée. contact presse : Stéphanie Lacaille LD : 01 53 00 73 67 Port : 06 21 66 60 50 stephanie.lacaille@agencebabel.com

Plus en détail

LA PREMIÈRE LENTILLE SOUPLE MENSUELLE À HAUT DK SANS SILICONE, POUR UN MEILLEUR CONFORT

LA PREMIÈRE LENTILLE SOUPLE MENSUELLE À HAUT DK SANS SILICONE, POUR UN MEILLEUR CONFORT LA PREMIÈRE LENTILLE SOUPLE MENSUELLE À HAUT DK SANS SILICONE, POUR UN MEILLEUR CONFORT MODULE D ÉLASTICITÉ LE PLUS FAIBLE DU MARCHÉ FAIBLE COEFFICIENT DE FRICTION MATÉRIAU BIOMIMÉTIQUE, TOUTES LES GÉOMÉTRIES

Plus en détail

Une visibilité à toute épreuve

Une visibilité à toute épreuve Glissenordic.com Souvent négligé, le choix d un masque de ski ne doit toutefois pas être pris à la légère, en effet, il a pour finalité d accroitre la visibilité et ce, même si les conditions climatiques

Plus en détail

Fawaz Maamari Soft Energy

Fawaz Maamari Soft Energy Centre d échanges et de ressources pour la qualité environnementale des bâtiments et des aménagements en Rhône-Alpes UTILISATION DU LOGICIEL DIALUX 4.5 DANS LE CADRE D UNE Fawaz Maamari 01 décembre 2008

Plus en détail

MIROGARD. Encadrements

MIROGARD. Encadrements MIROGARD Encadrements 2 3 A la pointe de la technologie, SCHOTT est un grand groupe international, riche de plus de 125 années d expérience dans le verre et les matériaux de spécialité. Nos produits haute

Plus en détail

Sécurité. Accessoires de sécurité laser. Accessoires

Sécurité. Accessoires de sécurité laser. Accessoires Accessoires Accessoires Accessoires de sécurité laser Sécurité Équipement de protection pour travailler en toute sécurité avec les systèmes ALPHA LASER ouverts de la classe de laser 4 ALPHA LASER GmbH

Plus en détail

RIEN QUE POUR VOS YEUX

RIEN QUE POUR VOS YEUX RIEN QUE POUR VOS YEUX Ceux qui ne regardent pas bien ne voient pas les dangers qui les entourent. Presque chaque jour, les travailleurs sont confrontés sur leur lieu de travail à un large éventail de

Plus en détail

Agenda. La multifonction du vitrage. Vitrage à haut rendement. Vitrage de contrôle solaire. Vitrage de sécurité. Vitrage acoustique

Agenda. La multifonction du vitrage. Vitrage à haut rendement. Vitrage de contrôle solaire. Vitrage de sécurité. Vitrage acoustique La multifonction du vitrage Ir. Sébastien LA FONTAINE Product & Project Manager Saint-Gobain Glass Benelux Vitrage à haut rendement Vitrage de contrôle solaire Vitrage de sécurité Vitrage acoustique Vitrage

Plus en détail

Physique - Chimie. Identifier les éléments de l œil sur un modèle élémentaire (ensemble des parties transparentes de l œil/ lentille, rétine/écran).

Physique - Chimie. Identifier les éléments de l œil sur un modèle élémentaire (ensemble des parties transparentes de l œil/ lentille, rétine/écran). Niveau 4 ème Physique - Chimie Document du professeur 1/ 6 La modélisation de l œil et la correction des ses défauts. Programme C. La lumière : couleurs et images Cette séance expérimentale illustre la

Plus en détail

Baccalauréat STL spécialité SPCL Épreuve de spécialité Proposition de correction Session de septembre 2015 métropole. 11/09/2015 www.udppc.asso.

Baccalauréat STL spécialité SPCL Épreuve de spécialité Proposition de correction Session de septembre 2015 métropole. 11/09/2015 www.udppc.asso. Baccalauréat STL spécialité SPCL Épreuve de spécialité Proposition de correction Session de septembre 2015 métropole 11/09/2015 www.udppc.asso.fr Si vous repérez une erreur, merci d envoyer un message

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Physique-chimie Exemple d activités de classe Ressources pour le lycée général et technologique Préambule Comment estimer la valeur de la constante fondamentale de Planck? Extrait du programme

Plus en détail

PhotoFiltre 7 : barre de filtres, réglages simples (10-2014)

PhotoFiltre 7 : barre de filtres, réglages simples (10-2014) PhotoFiltre 7 : barre de filtres, réglages simples (10-2014) Barre d outils La barre d'outils est sur deux niveaux. Le premier niveau permet d'accéder rapidement aux fonctions les plus courantes, par exemple

Plus en détail

D où viennent les couleurs de l arc en ciel?

D où viennent les couleurs de l arc en ciel? Matériel : Lampe lumière blanche, prisme, lentille convergente, moteur, disque de Newton. Playmobil de différentes couleurs, lampe et filtres colorés. D où viennent les couleurs de l arc en ciel? 1. Observations

Plus en détail

L opération de la myopie à l âge de la presbytie : monovision? Presbylasik?

L opération de la myopie à l âge de la presbytie : monovision? Presbylasik? 217 M. TIMSIT VISYA, Clinique de la Vision, PARIS. mt@ophtalmologie.fr L opération de la myopie à l âge de la presbytie : monovision? Presbylasik? zz OBSERVATION Ce patient de 55 ans est depuis toujours

Plus en détail

Didactique Kit de chimie

Didactique Kit de chimie Kit de chimie Français p 1 Version : 1110 1 Description 1.1 Généralités Le kit effet d un azurant sur le coton permet la mise en œuvre d une réaction photochimique en utilisant un azurant optique. Cette

Plus en détail

BABB CO INFO N : 196 du 03/10 = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = =

BABB CO INFO N : 196 du 03/10 = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = BABB CO INFO N : 196 du 03/10 = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = LES DIODES ELECTROLUMINESCENTES (DEL) - 2ème Partie 3. Les diodes bleues utilisées en CND (Contrôle

Plus en détail

Les sports d eau sont très exigeants pour les yeux et la vision. Le milieu salin des mers. Sports d eau et équipement optique.

Les sports d eau sont très exigeants pour les yeux et la vision. Le milieu salin des mers. Sports d eau et équipement optique. C. Michot Sports d eau et équipement optique Gilles Demetz 1, Marc-Vidal Sadoun 2 Kitesurf. Entre air et eau. Les sports d eau sont très exigeants pour les yeux et la vision. Le milieu salin des mers ou

Plus en détail

Infos techniques Teintes des verres Caractéristiques des verres 4 solutions de montage optique Verres optiques galbés base 8

Infos techniques Teintes des verres Caractéristiques des verres 4 solutions de montage optique Verres optiques galbés base 8 4 10 40 78 100 Infos techniques Teintes des verres Caractéristiques des verres 4 solutions de montage optique Verres optiques galbés base 8 MONTAGNE // GLISSE Caractéristiques d un masque de ski Teintes

Plus en détail

Mettez les yeux de vos clients sous Haute Protection

Mettez les yeux de vos clients sous Haute Protection Mettez les yeux de vos clients sous Haute Protection PRÉFACE de Jean-Luc Brassard Médaille d or Olympique Ski Acrobatique Tout au long de ma carrière d athlète, ma vision a joué un rôle fondamental dans

Plus en détail

Quand la la lumière devient électricité. Elsingor. La qualité : une nécessité pour les installations photovoltaïques

Quand la la lumière devient électricité. Elsingor. La qualité : une nécessité pour les installations photovoltaïques Quand la la lumière devient électricité Elsingor La qualité : une nécessité pour les installations photovoltaïques Elsingor en quelques mots o Créée en 1996 o Active dans le photovoltaïque depuis 2004

Plus en détail

La couleur à l œuvre. Correction du Parcours élèves. Lycée

La couleur à l œuvre. Correction du Parcours élèves. Lycée La couleur à l œuvre Correction du Parcours élèves Lycée Département éducation formation Avenue Franklin Roosevelt, 75008 Paris www.palais-decouverte.fr 1 LA COULEUR, FILLE DE LA LUMIERE Quelle est la

Plus en détail

Offre spéciale valable jusqu au 29 février 2016, non cumulable avec d autres opérations promotionnelles en cours.

Offre spéciale valable jusqu au 29 février 2016, non cumulable avec d autres opérations promotionnelles en cours. Offre spéciale JANVIER 2016 +de 6 = -20% OPTIQUE PHYSIQUE LYCÉE Un large choix d instruments d optique originaux et toujours au meilleur prix! Offre spéciale valable jusqu au 29 février 2016, non cumulable

Plus en détail

LIRE ET COMPRENDRE L HISTOGRAMME D UNE PHOTO

LIRE ET COMPRENDRE L HISTOGRAMME D UNE PHOTO Nous allons apprendre, à travers ce dossier, à lire un histogramme et à s'en servir lors des prises de vue. Nous verrons quelle est son utilité et comment l'interpréter pour améliorer ses images. En photographie

Plus en détail

CORRIGE DE LA PARTIE PHYSIQUE

CORRIGE DE LA PARTIE PHYSIQUE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION SPECIALE D ENTRAINEMENT N 1 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE SÉRIE L Durée de l'épreuve : 1h30 - Usage de la calculatrice autorisé CORRIGE DE LA PARTIE PHYSIQUE PARTIE 1 : REPRÉSENTATION

Plus en détail

RISQUES SOLAIRES CE QU IL FAUT SAVOIR POUR QUE LE SOLEIL RESTE UN PLAISIR

RISQUES SOLAIRES CE QU IL FAUT SAVOIR POUR QUE LE SOLEIL RESTE UN PLAISIR RISQUES SOLAIRES CE QU IL FAUT SAVOIR POUR QUE LE SOLEIL RESTE UN PLAISIR PROFITEZ DU SOLEIL EN TOUTE SÉCURITÉ Nous profitons tous du soleil et en connaissons ses bienfaits : il dope le moral et favorise

Plus en détail

Synthèse du cours n 1

Synthèse du cours n 1 Synthèse du cours n 1 - Le climat? intégration temporelle du «temps qu'il fait» - Résultat de la combinaison de plusieurs facteurs : Certains sont fixes comme la forme de la terre, le relief, la répartition

Plus en détail

Vitrages et protections solaires

Vitrages et protections solaires Vitrages et protections solaires Verre et effet de serre Transmission spectrale Double verre: modes de transmission de chaleur Verre isolant triple, avec film Verre antisolaire Verre anti-reflet Verre

Plus en détail

Lumineuse technique. Philippe Brun Mars 2009. http://baguenaude.photo.free.fr

Lumineuse technique. Philippe Brun Mars 2009. http://baguenaude.photo.free.fr Lumineuse technique Mars 2009 http://baguenaude.photo.free.fr 2/29 Sommaire Particularité i l i é de la photo en studio Eclairage doux et dur Source étendue ou ponctuelle Les familles d angle d éclairage

Plus en détail

Mesures spectrales pour les DWDM. www.anritsu.com

Mesures spectrales pour les DWDM. www.anritsu.com Mesures spectrales pour les systèmes DWDM 1 Mesures spectrales pour les systèmes DWDM Qu est-ce que le DWDM? Que faut-il tester? Comment tester? 2 DWDM: Dense wavelength-division multiplexing Pourquoi?

Plus en détail

Le mystère de la grenadine et la perception des couleurs

Le mystère de la grenadine et la perception des couleurs 17 POLYNÉSIE FRANÇAISE JUIN 2006 PARTIE I 13 POINTS Le mystère de la grenadine et la perception des couleurs Document 1 Les tribulations d un sirop Trois phénomènes se combinent pour expliquer la couleur

Plus en détail

qui font les 101grands films

qui font les 101grands films petits secrets de cinéma qui font les 101grands films Neil Landau Matthew Frederick D après la séquence d ouverture de Chicago 1 Commencez fort La première image doit suggérer le thème central du film

Plus en détail

6Filtres médicaux: verres bruts, appliques, lunettes

6Filtres médicaux: verres bruts, appliques, lunettes 6Filtres médicaux: verres bruts, appliques, lunettes 0 Filtres de confort pour DMLA 1 Verres bruts avec filtres médicaux 2 Appliques avec filtres médicaux 3 Lunettes avec filtres médicaux 4 Surlunettes

Plus en détail

3B SCIENTIFIC PHYSICS

3B SCIENTIFIC PHYSICS 3B SCIENTIFIC PHYSICS Expériences fondamentales sur le banc optique U17150 Instructions d utilisation 1/05 MH Liste des expériences : Expérience 1 : Démonstration de différents faisceaux lumineux Expérience

Plus en détail

LE MONDE DES MATIERES COLOREES NATURELLES

LE MONDE DES MATIERES COLOREES NATURELLES T.P n 4 : LE MONDE DES MATIERES COLOREES NATURELLES Observer Tout est coloré : le Smartphone, les encres d impression... Pour cela l industrie utilise des pigments ou des colorants. Certains sont naturels...

Plus en détail

CARNET DE TENDANCES. Magazine des opticiens J.TORRILHON / N 2 printemps 2012 - www.opticiens-torrilhon.fr

CARNET DE TENDANCES. Magazine des opticiens J.TORRILHON / N 2 printemps 2012 - www.opticiens-torrilhon.fr CARNET DE TENDANCES Magazine des opticiens J.TORRILHON / N 2 printemps 2012 - www.opticiens-torrilhon.fr reflect your brilliance. MAUI JIM Welcome to colour. mauijim.com Edito Le soleil embellit nos vies

Plus en détail

Fente Lumière blanche. Fente Laser rouge. 2 Prisme

Fente Lumière blanche. Fente Laser rouge. 2 Prisme 1L : Représentation visuelle du monde Activité.4 : Lumières colorées I. Décomposition de la lumière blanche Newton (dès 1766) a décomposé la lumière solaire avec un prisme. 1. Expériences au bureau : 1

Plus en détail

HAUTE QUALITÉ OPTIQUE POUR LA PROTECTION DES PROS

HAUTE QUALITÉ OPTIQUE POUR LA PROTECTION DES PROS Protection HAUTE QUALITÉ OPTIQUE POUR LA PROTECTION DES PROS Essilor Pro-Safety : lunettes de protection à verres correcteurs ESSILOR Activité Entreprise Parce que 80% de l information que nous recevons

Plus en détail

Technique de mesure innovante pour de vrais professionnels.

Technique de mesure innovante pour de vrais professionnels. Nouveau : laser lignes croisées LAX 200, télémètre laser 300 + Technique de mesure innovante pour de vrais professionnels. PRÉCIS. ROBUSTE. FIABLE. UTILISATION FACILE. LAX 200/ 300/ Trois nouveaux Idéal

Plus en détail

Optique. Chapitre 1 : Visibilité. Propagation de la lumière

Optique. Chapitre 1 : Visibilité. Propagation de la lumière 2 e B et C 1 Visibilité. Propagation de la lumière 1 Optique L optique est l étude des phénomènes lumineux, donc de tous les phénomènes qui se rapportent aux ondes électromagnétiques visibles. Nous nous

Plus en détail

AWEKAS fait peau neuve!

AWEKAS fait peau neuve! AWEKAS fait peau neuve! Beaucoup se demanderont où se trouvent les changements. Et pourtant, il y en a un grand nombre. Certains sont visibles, d autres sont cachés. Mais ces derniers sont importants pour

Plus en détail

LUMIERE, OPTIQUE ET IMAGES

LUMIERE, OPTIQUE ET IMAGES Licence Sciences et Technologies MISMI (Mathématiques, Informatique, Sciences de la Matière et de l Ingénieur) UE Physique et Ingénieries LUMIERE, OPTIQUE ET IMAGES Série B J.M. Huré 1 Série B Cours 10

Plus en détail

L ensemble des informations concernant le choix de vos montures, lentilles et options de verre.

L ensemble des informations concernant le choix de vos montures, lentilles et options de verre. L ensemble des informations concernant le choix de vos montures, lentilles et options de verre. BIEN CHOISIR SA MONTURE Visage rond : un large choix vous est offert; soit accentuer la forme de votre visage

Plus en détail

IDENTITÉ VISUELLE [ JUIN 2016]

IDENTITÉ VISUELLE [ JUIN 2016] IDENTITÉ VISUELLE [ JUIN 2016] 2 CHPITRE 2 TLE DES MTIÈRES 2.2.1 LOGO DESJRDINS...4 2.2.2 COMPOSNTES DE L IDENTITÉ VISUELLE...5 2.2.3 COMPOSITION ET MESURES...6 2.2.4 TYPOGRPHIE...7 2.2.5 COULEUR OFFICIELLE...8

Plus en détail

LA PERFORMANCE VUE PARCHEVILLARD

LA PERFORMANCE VUE PARCHEVILLARD LA PERFORMANCE VUE PARCHEVILLARD LORS D UNE ACTIVITÉ SPORTIVE, UNE BONNE VISION AMÉLIORE LA PERFORMANCE. C EST UN FAIT, 80 % DES INFORMATIONS REQUISES POUR LA PRATIQUE D UN SPORT PASSENT PAR LA VUE. DES

Plus en détail

RISQUES SOLAIRES CE QU IL FAUT SAVOIR POUR QUE LE SOLEIL RESTE UN PLAISIR

RISQUES SOLAIRES CE QU IL FAUT SAVOIR POUR QUE LE SOLEIL RESTE UN PLAISIR RISQUES SOLAIRES CE QU IL FAUT SAVOIR POUR QUE LE SOLEIL RESTE UN PLAISIR PROFITEZ DU SOLEIL EN TOUTE SÉCURITÉ Nous profi tons tous du soleil et en connaissons ses bienfaits : il dope le moral et favorise

Plus en détail

CAPLP CONCOURS EXTERNE ET CAFEP. Section : mathématiques-sciences physiques

CAPLP CONCOURS EXTERNE ET CAFEP. Section : mathématiques-sciences physiques CAPLP CONCOURS EXTERNE ET CAFEP Section : mathématiques-sciences physiques Leçon en sciences portant sur les programmes de lycée professionnel Ministère de l Education nationale > www.education.gouv.fr

Plus en détail

Couleurs. " La vie est comme un arc-en-ciel : il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs. "

Couleurs.  La vie est comme un arc-en-ciel : il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs. Couleurs " La vie est comme un arc-en-ciel : il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs. " A. Ramaiya Prérequis : La lumière blanche est composée d une infinité de radiations monochromatiques.

Plus en détail

PRODUITS DE SOINS DU VISAGE

PRODUITS DE SOINS DU VISAGE PRODUITS DE SOINS DU VISAGE 1/ Crèmes de soins ou crèmes traitantes Préparations cosmétiques destinées à protéger l épiderme du visage et à rétablir son équilibre physiologique. Peuvent être spécifiques

Plus en détail

Pour que vous vous sentiez bien lorsque vous portez vos lunettes...

Pour que vous vous sentiez bien lorsque vous portez vos lunettes... Depuis 1958 H.Metzmacker, un opticien, votre opticien, une tradition d accueil et de service, à Ottignies depuis 1958 et 3 générations. Dans la galerie du Douaire depuis 1977. Nicolas Metzmacker en a repris

Plus en détail

QUIZ 260-81512-B SE PROTÉGER DU SOLEIL, C EST PROTÉGER SA SANTÉ

QUIZ 260-81512-B SE PROTÉGER DU SOLEIL, C EST PROTÉGER SA SANTÉ QUIZ? 260-81512-B SE PROTÉGER DU SOLEIL, C EST PROTÉGER SA SANTÉ Testez vos enfants 10 questions pour jouer avec vos enfants 2. Nous sommes tous sensibles au soleil. VRAI! Le soleil est dangereux pour

Plus en détail

Détecteur d objets transparents E3S-DB

Détecteur d objets transparents E3S-DB Détecteur d objets transparents ES-DB Reconnaissance stable de tous les objets transparents Détection d écarts de mm entre les produits Réglage optimal en quelques secondes industrial.omron.fr/es AUDIN

Plus en détail

Collège Notre- Dame de Jamhour

Collège Notre- Dame de Jamhour Collège Notre- Dame de Jamhour Classe : 1 ère S THEME 1A : Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique Chapitre 2 : Variabilité Génétique et Mutation de l ADN TP 2: Effet de l environnement

Plus en détail

AUTOTRONIK B3500 FOUR A CONVECTION TOTALE DIFFUSION DE L AIR à effet TOURBILLONNANT

AUTOTRONIK B3500 FOUR A CONVECTION TOTALE DIFFUSION DE L AIR à effet TOURBILLONNANT S O D I F L U X Version 7 AUTOTRONIK B3500 FOUR A CONVECTION TOTALE DIFFUSION DE L AIR à effet TOURBILLONNANT SOMMAIRE Four B3500 6-zones "RoHS", spécialement conçu pour les exigences de production les

Plus en détail

NORMES GRAPHIQUES de l identification visuelle

NORMES GRAPHIQUES de l identification visuelle NORMES GRAPHIQUES www.feesp.csn.qc.ca/normes-graphiques 02 INTRODUCTION Des normes graphique, pourquoi? Le logo constitue la pierre angulaire de l identité visuelle. Il s agit d une représentation graphique

Plus en détail

SL5 POURQUOI LES OBJETS SONT-ILS COLORES?

SL5 POURQUOI LES OBJETS SONT-ILS COLORES? SL5 POUQUOI LES OJETS SONT-ILS COLOES? 1 1. Comment obtenir les couleurs de l arc en ciel? Expérience : Comment réaliser un arc en ciel? En utilisant vos connaissances (et vos souvenirs d enfance) proposer

Plus en détail

MICRO-DSE MODE D EMPLOI

MICRO-DSE MODE D EMPLOI MICRO-DSE Gestion et protection des pompes monophasées 20 V - 6 A max - SANS SONDE - MODE D EMPLOI 1 2 5 1 2 5 allumé fixe = appareil en service Voyant lumineux d état : clignote = manque d eau, arrêt

Plus en détail

Test pratique Physique Lumière et optique géométrique

Test pratique Physique Lumière et optique géométrique Test pratique Physique Lumière et optique géométrique Partie A- Choix multiples (12 pts-cc) Encercler la bonne réponse 1. L effet de couleurs de l arc-en-ciel est basé sur : a) la réflexion b) la réfraction

Plus en détail

Prévention et diagnostic précoce des cancers de la peau

Prévention et diagnostic précoce des cancers de la peau 1 Prévention et diagnostic précoce des cancers de la peau Ce sont les cancers les plus fréquents, mais aussi les plus guérissables s ils sont détectés et traités assez tôt. Il en existe deux formes principales

Plus en détail

Sources de lumières primaires La lumière est produite et émise par la source

Sources de lumières primaires La lumière est produite et émise par la source 1. Rappels cinquième 2. Le milieu transparent 3. Le milieu translucide 4. Le milieu opaque 5. Le filtre 1. Rappels cinquième Sources de lumières primaires La lumière est produite et émise par la source

Plus en détail

L équation du mouvement vertical non-hydrostatique Hypothèse anélastique. Octobre 2006

L équation du mouvement vertical non-hydrostatique Hypothèse anélastique. Octobre 2006 Stage Méso-NH Octobre 2006 Le système Méso-NH un modèle non-hydrostatique et anélastique associé à une physique permettant de simuler des phénomènes météorologiques de l échelle sous-synoptique à la microéchelle

Plus en détail

LE RAYONNEMENT SOLAIRE LA COUCHE D OZONE L INDEX UV LES EFFETS DES UV BÉNÉFIQUES NÉFASTES IMMÉDIATS NÉFASTES RETARDÉS LE CAPITAL SOLAIRE LES

LE RAYONNEMENT SOLAIRE LA COUCHE D OZONE L INDEX UV LES EFFETS DES UV BÉNÉFIQUES NÉFASTES IMMÉDIATS NÉFASTES RETARDÉS LE CAPITAL SOLAIRE LES LE RAYONNEMENT SOLAIRE LA COUCHE D OZONE L INDEX UV LES EFFETS DES UV BÉNÉFIQUES NÉFASTES IMMÉDIATS NÉFASTES RETARDÉS LE CAPITAL SOLAIRE LES PHOTOTYPES LES PROTECTIONS SOLAIRES LA PROTECTION PHYSIQUE LA

Plus en détail

Couleur des objets. Voici les spectres de quelques lumières obtenues grâce à des spots rouge, vert et bleu : Spot bleu Spot vert

Couleur des objets. Voici les spectres de quelques lumières obtenues grâce à des spots rouge, vert et bleu : Spot bleu Spot vert Séance n 2 Couleur des objets Une couleur spectrale correspond à une lumière dont le spectre ne présente qu une seule couleur. Il existe 6 couleurs spectrales : rouge, orangé, jaune, vert, bleu, violet.

Plus en détail

bébés et enfants 0-10 ans VOTRE VUE, UN BIEN PRÉCIEUX.

bébés et enfants 0-10 ans VOTRE VUE, UN BIEN PRÉCIEUX. bébés et enfants 0-10 ans VOTRE VUE, UN BIEN PRÉCIEUX. Le développement de La Vision déjà dans l Œuf La vue est le dernier sens à se mettre en place! Ainsi, le fœtus commence à entrevoir seulement entre

Plus en détail

Fenêtre et coulissant. Menuiseries M3D... p.24. Bois... p.29. Aluminium... p.26 PVC... p.30. Mixte... p.28 Fenêtre de toit... p.31

Fenêtre et coulissant. Menuiseries M3D... p.24. Bois... p.29. Aluminium... p.26 PVC... p.30. Mixte... p.28 Fenêtre de toit... p.31 23 Fenêtre et coulissant Menuiseries M3D... p.24 Bois... p.29 Aluminium... p.26 PVC... p.30 Mixte... p.28 Fenêtre de toit... p.31 23 Fenêtre & coulissant M3D Un concept de menuiseries multi-matériaux optimisées,

Plus en détail

Université Paris-7 Introduction à la Photonique (M1) UFR de Physique TRAVAUX PRATIQUES

Université Paris-7 Introduction à la Photonique (M1) UFR de Physique TRAVAUX PRATIQUES TRAVAUX PRATIQUES FIBRES OPTIQUES Dans cette séance de travaux pratiques, une optique en silice multimode est étudiée avec un laser continu pour examiner la question du couplage laser-, et déterminer l

Plus en détail

Le confort acoustique : Pourquoi et comment l obtenir?

Le confort acoustique : Pourquoi et comment l obtenir? Bureau d étude acoustique 102/F5 Bd Montesquieu 59100 Roubaix Le confort acoustique : Pourquoi et comment l obtenir? La qualité acoustique des bureaux La qualité acoustique des bureaux 1. Pourquoi s en

Plus en détail

La route et. Dr VIAL. Route 2015 - Dr Vial

La route et. Dr VIAL. Route 2015 - Dr Vial La route et LA vue Dr VIAL Acuité visuelle Champ visuel Vision nocturne, des couleurs, Résistance à l éblouissement L acuité visuelle et les défauts de vision L acuité visuelle Capacité à voir une image

Plus en détail

iled La nouvelle ère des LED dans le bloc opératoire

iled La nouvelle ère des LED dans le bloc opératoire iled La nouvelle ère des LED dans le bloc opératoire INNOVATIONS FOR PATIENT CARE iled Lampes d opération LED à haute performance iled de TRUMPF : Technologie de pointe pour la salle d opération L innovation

Plus en détail

Vision 2 Les voies visuelles

Vision 2 Les voies visuelles Vision 2 Les voies visuelles Dr Jean-François Vibert Département de Physiologie Faculté de Médecine P&M Curie, site Saint-Antoine J-F Vibert Saint-Antoine, UPMC Vision 2 (30/03/2006) 1 Les voies visuelles

Plus en détail

LE SPECTRE SOLAIRE PLUS LA LONGUEUR D ONDE EST COURTE, PLUS L UV EST DANGEREUX. LUMIÈRE BLANCHE Elle est composée de toutes les couleurs VISIBLE

LE SPECTRE SOLAIRE PLUS LA LONGUEUR D ONDE EST COURTE, PLUS L UV EST DANGEREUX. LUMIÈRE BLANCHE Elle est composée de toutes les couleurs VISIBLE LE SPECTRE SOLAIRE UV - LUMIÈRE VISIBLE - IR PLUS LA LONGUEUR D ONDE EST COURTE, PLUS L UV EST DANGEREUX ULTRAVIOLETS Ils provoquent les coups de soleil LUMIÈRE BLANCHE Elle est composée de toutes les

Plus en détail

Quelle masse un ballon solaire peut-il soulever?

Quelle masse un ballon solaire peut-il soulever? Axel TALON 623 Etienne LALIQUE 623 Thème : L Homme et la Nature Quelle masse un ballon solaire peut-il soulever? Lycée Jacques de Vaucanson 2007-2008 Sommaire Introduction p.2 A. Quelle masse théorique

Plus en détail

7 Introduction 9 Conception 9 21 Construction 22 Principales jonctions Mise en œuvre Entretien et maintenance

7 Introduction 9 Conception 9 21 Construction 22 Principales jonctions Mise en œuvre Entretien et maintenance SOMMAIRE 7 Introduction 9 Conception 9 1. Liaison véranda bâti existant 11 2. Typologie 13 3. Orientation 17 4. Fonctionnement de la maison avec la véranda 17 5. Dimensions et proportions 18 6. Autorisations

Plus en détail

SILVERSTAR ZERO E. Le top des doubles vitrages isolants à isolation thermique

SILVERSTAR ZERO E. Le top des doubles vitrages isolants à isolation thermique SILVERSTAR ZERO E Le top des doubles vitrages isolants à isolation thermique Le top des doubles vitrages isolants avec une valeur g de 60 % et un coefficient Ug de 1,0 Avantages de SILVERSTAR ZERO E Applications

Plus en détail

thera Des solutions naturelles pour protéger votre peau tout l été N 2 L INFORMATION AU SERVICE DE LA NUTRITION JUIN 2011

thera Des solutions naturelles pour protéger votre peau tout l été N 2 L INFORMATION AU SERVICE DE LA NUTRITION JUIN 2011 JUIN 2011 thera N 2 L INFORMATION AU SERVICE DE LA NUTRITION Des solutions naturelles pour protéger votre peau tout l été thera Edito Chères clientes, chers clients, L été arrive Coups de soleil, vieillissement

Plus en détail

Photographie infrarouge

Photographie infrarouge Photographie infrarouge Un minimum de physique du rayonnement Infrarouge Photographique 700-900 nm thermique Infrarouge Noir et Blanc Argentique Films avec sensibilité étendue au delà de 700 nm (fin du

Plus en détail

Stage de travail sur le verre

Stage de travail sur le verre Stage de travail sur le verre Aide mémoire a l usage des stagiaires laborants en physique Structure Composition Propriétés mécanique Elaboration Propriétés optique Assemblages verre - métal Structure Structure

Plus en détail

Ch.8 DISPERSION ET REFRACTION DE LA LUMIERE

Ch.8 DISPERSION ET REFRACTION DE LA LUMIERE Ch.8 DISPERSION ET REFRACTION DE LA LUMIERE I. NATURE DE LA LUMIERE BLANCHE : 1.1. Le prisme : Le prisme est un système optique, taillé dans un milieu transparent comme le verre ou le plexiglas, constitué

Plus en détail

Le Guide du bien voir

Le Guide du bien voir Pour des yeux en pleine forme, disposez chez votre opticien des autres Guides du bien voir. lentilles - 03 69 22 67 00-34581 - Crédits Photos : Shutterstock.com Le Guide du bien voir Multipliez les regards

Plus en détail

Quelques généralités sur Les Ondes

Quelques généralités sur Les Ondes Quelques généralités sur Les Ondes Onde = perturbation qui se propage 2 grandes catégories : ondes mécaniques et ondes électromagnétiques I) Les ondes mécaniques : Elles nécessitent un milieu matériel

Plus en détail

La récompense de l innovation. NOUVEAU! Thermo Scientific MSC-Advantage Postes de sécurité microbiologique de classe II

La récompense de l innovation. NOUVEAU! Thermo Scientific MSC-Advantage Postes de sécurité microbiologique de classe II La récompense de l innovation NOUVEAU! Thermo Scientific MSC-Advantage Postes de sécurité microbiologique de classe II Part of Thermo Fisher Scientific MSC MSC-Advantage : De nos jours, les laboratoires

Plus en détail