Le livret scolaire de l'élève

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le livret scolaire de l'élève"

Transcription

1 Le livret scolaire de l'élève Septembre 2011

2 Le code de l'éducation prévoit, pour chaque élève du premier degré, un livret scolaire, instrument de liaison entre les maîtres, ainsi qu'entre l'école et les parents. (article D ) Il doit permettre un suivi de l'élève sur l'ensemble de sa scolarité et d'attester progressivement des compétences et connaissances acquises. 2

3 Notre problématique Construire un outil de suivi respectueux du cadre institutionnel et qui permet : d'assurer le lien entre les compétences du socle et les programmes, de valider progressivement les compétences des paliers 1 et 2, d'associer l'élève à l'identification de ses progrès et ses besoins, de proposer un outil accessible aux familles. de faciliter la cohérence pédagogique entre les classes, les cycles, les écoles et la liaison avec les collèges.

4 Le livret scolaire comporte : - Les propositions du conseil de maîtres sur la poursuite de la scolarité - Le Livret Personnel de Compétences - L'attestation de Premiers Secours (APS) - L'attestation de Première Éducation à la Route (APER) - Le Brevet Informatique et Internet (B2I) - L'attestation de compétences en langue vivante (niveau A1) - L'attestation scolaire des activités aquatiques (savoir nager scolaire) - Le bilan des acquisitions en école maternelle - Les résultats des évaluations nationales CE1 et CM2 - Les feuillets par périodes relatifs aux compétences évaluées 4

5 Le livret personnel de compétences Livret à compléter et à remplir le long de la scolarité (à imprimer au fur et à mesure des paliers). 5

6 Le livret personnel de compétences atteste l'acquisition des 7 compétences du socle commun. Il est à renseigner et à communiquer aux familles en fin de CE1 (3 compétences seulement) et en fin de CM2 (7 compétences). L'acquisition du socle commun est progressive. Elle se déroule en trois étapes : le palier 1, en CE1, le palier 2, en CM2 et le palier 3, au collège. Le livret rassemble les attestations des connaissances et compétences du socle commun acquises aux trois paliers. 6

7 3 attestations de maîtrise des compétences du socle Attestation de palier 1 Renseignée en fin de CE1 Attestation de palier 2 Renseignée en fin de CM2 Attestation de palier 3 Renseignée en fin de 3 e et au plus tard à la fin de la scolarité obligatoire 3 compétences 7 compétences C est le même livret pour tous les élèves, quel que soit leur parcours. Direction générale de l enseignement scolaire 7

8 Vocabulaire Compétence Lire Compétence 1 - La maîtrise de la langue française Palier 3 Adapter son mode de lecture à la nature du texte proposé et à l objectif poursuivi Repérer des informations dans un texte à partir des éléments explicites et des éléments implicites nécessaires Domaine Utiliser ses capacités de raisonnement, ses connaissances sur la langue, savoir faire appel à des outils appropriés pour lire Dégager, par écrit ou oralement, l essentiel d un texte lu Manifester, par des moyens divers, sa compréhension de textes variés Écrire Reproduire un document sans erreur et avec une présentation adaptée Écrire lisiblement un texte, spontanément ou sous la dictée, en respectant l orthographe et la grammaire Item Rédiger un texte bref, cohérent et ponctué, en réponse à une question ou à partir de consignes données Utiliser ses capacités de raisonnement, ses connaissances sur la langue, savoir faire appel à des outils variés pour améliorer son texte Dire Formuler clairement un propos simple Développer de façon suivie un propos en public sur un sujet déterminé Adapter sa prise de parole à la situation de communication Participer à un débat, à un échange verbal Direction générale de l enseignement scolaire 8

9 Un seul niveau de validation La compétence est le seul niveau de validation. Les domaines structurent les compétences. Les items sont renseignés lorsqu une connaissance, une capacité ou une attitude est jugée acquise. Les évaluations positives sont signalées par une date. Direction générale de l enseignement scolaire 9

10 Le bilan des acquisitions en école maternelle Exemple : Toujours en référence à la circulaire citée plus haut, en fin d'école maternelle, cette fiche spécifique est renseignée pour chaque élève, validée par le conseil des maîtres, visée par la famille et jointe au livret scolaire. Ce document devrait logiquement servir de base au travail de liaison pédagogique entre la Grande section et le Cours Préparatoire. Il constitue également une référence dans le travail de mise en cohérence des apprentissages sur le cycle 1 puisqu'il reprend les compétences présentes dans les programmes pour les 6 grands domaines de l'école maternelle et que pour chacune des compétences, il s'agit de valider ou non sa maîtrise par l'élève au moment où celle-ci est consolidée (une compétence peut parfaitement être validée en fin de moyenne section par exemple) 10

11 Transmission du livret À la fin de l'école élémentaire, le livret scolaire es t remis aux parents. L a directrice ou le directeur trans met au collège : le livret pers onnel de compétences les rés ultats aux évaluations nationales de C M2 les attestations : AP S, AP E R, B 2i, L angue vivante, S avoir Nager S colaire (MS AA) P P R E 11

12 Des changements dans la façon d'évaluer et de travailler en classe "Il faut mettre l accent sur la capacité des élèves à mobiliser leurs acquis dans des tâches et des situations complexes, à l école et dans la vie" Haut conseil de l éducation - Les différentes activités en classe doivent permettre de travailler des éléments du socle. - Les séquences d'apprentissage doivent être préparées en prenant pour objectif la maîtrise d un ou plusieurs items du livret de compétences. 12

13 La validation des compétences - La validation d une compétence relève de l ensemble des maîtres du cycle. - Cette validation se fonde sur les items obtenus. - La compétence peut être validée même si quelques items sont manquants. - Si des lacunes apparaissent dans un domaine, la compétence ne pourra être validée. - C est le conseil des maîtres de chaque cycle qui décide de la validation d une compétence. 13

14 Comment évaluer? L évaluation se fait dans des situations variées, éventuellement sur des tâches complexes. L évaluation est progressive, renouvelable et peut conduire à la mise en place d une aide personnalisée. Pour chacune des sept compétences, une grille de référence fournit des indications sur ce qui est attendu. Grilles de références (cycles 1, 2 et 3) : 14

15 Proposition d'outils pour remplir le LPC

16 Comment remplir progressivement le Livret Personnel de Compétences? Comment mettre en lien Livret Personnel de Compétences et programmes?

17

18

19

20

21 Liens utiles circulaire n du : Modèle national du livret personnel de compétences : Modèle de fiche de positionnement B2i Modèle de fiche de positionnement APS Modèle de fiche de positionnement APER APER cycle 1 : APER cycle 2 : APER cycle 3 : Modèle de fiche de positionnement Langue vivante LIVRET_ELEVE_validation_A1_CM2_ANG.pdf 21

Livret personnel de compétences

Livret personnel de compétences Livret personnel de compétences Grilles de références pour l évaluation et la validation des compétences du socle commun au palier 2 Janvier 2011 MENJVA/DGESCO eduscol.education.fr/soclecommun LES GRILLES

Plus en détail

1. Analyse du diagnostic

1. Analyse du diagnostic Projet d'école 2011-2015 Nom des écoles du groupe scolaire public de Romillé : Ecole maternelle Anne Sylvestre Ecole élémentaire Jean de la Fontaine Type : Code UAI : MATERNELLE / ELEMENTAIRE 0352017C/0351025Z

Plus en détail

Mise en œuvre du livret personnel de compétences

Mise en œuvre du livret personnel de compétences Mise en œuvre du livret personnel de compétences Sommaire 1. Pourquoi un livret personnel de compétences? 2. Qu est-ce que le livret personnel de compétences? 3. Comment valider une compétence? 4. Livret

Plus en détail

Madame, Monsieur, Stage de type 1 : stage de découverte et d initiation

Madame, Monsieur, Stage de type 1 : stage de découverte et d initiation 5648 14/03/2016 Mise à jour de certaines dispositions reprises dans la circulaire 5038 du 22/10/2014 concernant l organisation des visites et stages dans l enseignement secondaire ordinaire et spécialisé

Plus en détail

LIVRET D EVALUATION CYCLE II

LIVRET D EVALUATION CYCLE II LIVRET D EVALUATION CYCLE II NOM : Photo de l élève Prénom : Né(e) le :. Langue(s) parlée(s) avec la mère :. Langue(s) parlée(s) avec le père :.. Autre langue parlée à la maison : SCOLARITE ANNEES ECOLES

Plus en détail

Cette note propose des outils pratiques afin de faire de l'évaluation une étape positive à la fois pour l'apprenti(e) et la collectivité.

Cette note propose des outils pratiques afin de faire de l'évaluation une étape positive à la fois pour l'apprenti(e) et la collectivité. Fiche pratique RH Direction Expertise statutaire et ressources humaines Pôle Recrutement et conseil RH 05 59 90 18 23 apprentissage@cdg-64.fr CONTRATS D'APPRENTISSAGE - Evaluer le travail de l'apprenti

Plus en détail

la possibilité aux élèves de finaliser le choix de leur parcours de formation, sans pour autant effectuer un choix définitif de champ professionnel.

la possibilité aux élèves de finaliser le choix de leur parcours de formation, sans pour autant effectuer un choix définitif de champ professionnel. La classe de 3 ème préparatoire aux formations professionnelles Document d accompagnement pédagogique I- Le cadre réglementaire Il est défini par la circulaire n 2011-128 du 26 aout 2011, publiée au BO

Plus en détail

Ce document est destiné à suivre le parcours de formation d un candidat au CQP «Conduite de procédé de fabrication», en intégrant :

Ce document est destiné à suivre le parcours de formation d un candidat au CQP «Conduite de procédé de fabrication», en intégrant : Commission Paritaire Nationale de l Emploi des Industries de Santé CQP «Conduite de procédé de fabrication» Livret de suivi de la formation en contrat de professionnalisation Nom et prénom du candidat

Plus en détail

Règlement d admission en formation préparant au Diplôme d Etat d Auxiliaire de Vie Sociale (DEAVS) à Artigues près Bordeaux

Règlement d admission en formation préparant au Diplôme d Etat d Auxiliaire de Vie Sociale (DEAVS) à Artigues près Bordeaux Maison de la Promotion Sociale Site : www.mps-aquitaine.org Règlement d admission en formation préparant au Diplôme d Etat d Auxiliaire de Vie Sociale (DEAVS) à Artigues près Bordeaux Préliminaire : L

Plus en détail

Coordonnées du stagiaire : Nom Diplôme préparé Coordonnées du professeur référent : Nom Lycée. Tél.

Coordonnées du stagiaire : Nom Diplôme préparé Coordonnées du professeur référent : Nom Lycée. Tél. Coordonnées du stagiaire : Diplôme préparé Coordonnées du professeur référent : Lycée Dates de stage Coordonnées du tuteur entreprise : Entreprise CHARTE REGIONALE D ACCUEIL Une procédure d organisation

Plus en détail

GRILLE DESCRIPTIVE DE SCENARIO PEDAGOGIQUE Mise en place par les élèves d une veille informationnelle autour de leur Projet Personnel

GRILLE DESCRIPTIVE DE SCENARIO PEDAGOGIQUE Mise en place par les élèves d une veille informationnelle autour de leur Projet Personnel GRILLE DESCRIPTIVE DE SCENARIO PEDAGOGIQUE Mise en place par les élèves d une veille informationnelle autour de leur Projet Personnel 1/ Description de la séance Rubriques Commentaires éventuels Auteur

Plus en détail

Séance 2 : découvrir l autisme avec le film «Mon Petit frère de la lune»de Frédéric Philibert

Séance 2 : découvrir l autisme avec le film «Mon Petit frère de la lune»de Frédéric Philibert Mise en route PROJET PEDAGOGIQUE COOPERATIF Intitulé : Découvrir l autisme Classe : CE-CM Niveau : cycles 2 & 3 Groupe d action national OCCE : Association départementale OCCE : Descriptif du projet coopératif

Plus en détail

Présentation de la nouvelle édition de CAP MATHS CP

Présentation de la nouvelle édition de CAP MATHS CP Présentation de la nouvelle édition de CAP MATHS CP Cette nouvelle édition de CAP MATHS CP reste fidèle aux choix de la première édition. Ses fondements reposent toujours : Sur les recommandations des

Plus en détail

Les outils de vie scolaire. Mélissa MARTINEZ

Les outils de vie scolaire. Mélissa MARTINEZ Mélissa MARTINEZ Samia SENOUCI TIC Master 2 CPE Ali HAMMOUDA 17 décembre 2013 PLAN Introduction 1. Les outils non informatisés : a) Les outils d information b) Les outils de communication 2. Les outils

Plus en détail

ÉPREUVE INTÉGRÉE 2 E2 SOCIO-SANITAIRE

ÉPREUVE INTÉGRÉE 2 E2 SOCIO-SANITAIRE ISF - Agent d'éducation Qualification : Épreuve Intégrée 2 E2 p 1 ÉPREUVE INTÉGRÉE 2 E2 SOCIO-SANITAIRE DESCRIPTION DE L'E2 Concevoir et réaliser un travail socio-sanitaire auprès des bénéficiaires en

Plus en détail

Epreuve E6 PROJET ET PRATIQUES DE LA COMMUNICATION

Epreuve E6 PROJET ET PRATIQUES DE LA COMMUNICATION Epreuve E6 PROJET ET PRATIQUES DE LA COMMUNICATION Épreuve orale - durée 40 minutes - Coefficient 4 U6 1. Finalités et objectifs L objectif visé est d apprécier l aptitude du candidat à conduire un projet

Plus en détail

GRILLE D EVALUATION - MISE EN SITUATION PROFESSIONNELLE EIDE 2A

GRILLE D EVALUATION - MISE EN SITUATION PROFESSIONNELLE EIDE 2A Nom, prénom de l étudiant GRILLE D EVALUATION - MISE EN SITUATION PROFESSIONNELLE EIDE 2A Année de formation et promotion Date MSP 1 2 Rattrapage Lieu - Unité- Discipline Nom du Cadre Pédagogique Nom du

Plus en détail

ECOLE PLUS. 15 Bis Avenue Jean AICARD 75011 PARIS Tel : 01 43 57 01 03

ECOLE PLUS. 15 Bis Avenue Jean AICARD 75011 PARIS Tel : 01 43 57 01 03 15 Bis Avenue Jean AICARD 75011 PARIS Tel : 01 43 57 01 03 SOMMAIRE 1 PRESENTATION... 3 1.1 Création et statuts juridiques... 3 1.2 Corps professoral et matières enseignées... 3 1.3 Contrat éducatif et

Plus en détail

OBJECTIFS et PROGRAMME. Management des risques et Lean manufacturing 550 heures

OBJECTIFS et PROGRAMME. Management des risques et Lean manufacturing 550 heures OBJECTIFS et PROGRAMME Management des risques et Lean manufacturing 550 heures (en projet d homologation RNCP en vue d une certification de niveau 1) Institut de Formations Supérieures du Grand Ouest SAS

Plus en détail

Le livret scolaire : valider des compétences, évaluer les progrès.

Le livret scolaire : valider des compétences, évaluer les progrès. Le livret scolaire : valider des compétences, évaluer les progrès. Mireille Rongier, CPC Montpellier Nord Michel Ramos, IUFM Montpellier Novembre 2009 Le cadrage institutionnel «Le code de l'éducation

Plus en détail

COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE RELATIVE À L'EMPLOI ET À LA QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE

COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE RELATIVE À L'EMPLOI ET À LA QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE RELATIVE À L'EMPLOI ET À LA QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE 1055, 116 e Rue Ville Saint-Georges (Québec) G5Y 3G1 La présente politique

Plus en détail

CAREP de l ACADEMIE de REIMS

CAREP de l ACADEMIE de REIMS CAREP de l ACADEMIE de REIMS Guide pour l accompagnateur à la scolarité 2010/2011 faciliter l accompagnement d un élève hors temps scolaire dans la prise en charge de son travail personnel ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

Concevoir une séquence d apprentissage permettant de construire des connaissances, des capacités et des attitudes.

Concevoir une séquence d apprentissage permettant de construire des connaissances, des capacités et des attitudes. Concevoir une séquence d apprentissage permettant de construire des connaissances, des capacités et des attitudes. Christine Boidron-Jamet (CPC Tours Sud) Claire BEY (CPC Tours Nord) Mission Socle Commun

Plus en détail

DOCUMENTS et OUTILS PPRE

DOCUMENTS et OUTILS PPRE Académie de Besançon Commission académique PPRE Octobre 2008 DOCUMENTS et OUTILS PPRE TITRE : EXEMPLES DE PPRE PROPOSES EN COLLEGE OBJET- DESTINATION : EQUIPE PEDAGOGIQUE - ENSEIGNANTS GUIDE D UTILISATION:

Plus en détail

DISPOSITIF DE LA FORMATION OUVERTE ET A DISTANCE DES ENSEIGNANTS DE L EDUCATION NATIONALE : DE L INNOVATION TECHNOLOGIQUE A L INNOVATION PEDAGOGIQUE

DISPOSITIF DE LA FORMATION OUVERTE ET A DISTANCE DES ENSEIGNANTS DE L EDUCATION NATIONALE : DE L INNOVATION TECHNOLOGIQUE A L INNOVATION PEDAGOGIQUE DISPOSITIF DE LA FORMATION OUVERTE ET A DISTANCE DES ENSEIGNANTS DE L EDUCATION NATIONALE : DE L INNOVATION TECHNOLOGIQUE A L INNOVATION PEDAGOGIQUE Zine-Eddine SEFFADJ Maître de conférence Chargé des

Plus en détail

ANNEXE II PERIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL

ANNEXE II PERIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNEXE II PERIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL 1 DISPOSITIONS GENERALES 1.1 Objectifs La formation en milieu professionnel permet de découvrir les réalités du monde professionnel (activités et

Plus en détail

Cours. Outils de recherche d emploi ISP-3029-2 Second cycle du secondaire

Cours. Outils de recherche d emploi ISP-3029-2 Second cycle du secondaire Cours Outils de recherche d emploi ISP-3029-2 Second cycle du secondaire Situation du cours Outils de recherche d emploi Programme d études Intégration socioprofessionnelle Dimension Choix professionnel

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI L ADMINISTRATION COMMUNALE DE HERVE ENGAGE : UN RESPONSABLE POUR LE SERVICE DU PERSONNEL (H/F) - APE

OFFRE D EMPLOI L ADMINISTRATION COMMUNALE DE HERVE ENGAGE : UN RESPONSABLE POUR LE SERVICE DU PERSONNEL (H/F) - APE OFFRE D EMPLOI L ADMINISTRATION COMMUNALE DE HERVE ENGAGE : UN RESPONSABLE POUR LE SERVICE DU PERSONNEL (H/F) - APE Informations générales Nombre de postes demandés 1 Catégorie de métier Secteur d activité

Plus en détail

relatif à l unité d enseignement «Pédagogie Initiale Commune de formateur» (PICF).

relatif à l unité d enseignement «Pédagogie Initiale Commune de formateur» (PICF). REFERENTIEL INTERNE DE FORMATION ET DE CERTIFICATION RELATIF A L UNITE DE PEDAGOGIE INITIALE COMMUNE DE FORMATEUR PREAMBULE Les dispositions du présent référentiel sont prises en application de l arrêté

Plus en détail

Page 1. Juin 2015. RADDHO, Mermoz x Pyrotechnie, Villa N 11 Email: raddho@orange.sn, Tél : 33 865 00 30

Page 1. Juin 2015. RADDHO, Mermoz x Pyrotechnie, Villa N 11 Email: raddho@orange.sn, Tél : 33 865 00 30 Organisation Non Gouvernementale ayant Statut spécial à l ECOSOC aux Nations Unies, membre observateur à la Commission Africaine des Droits de l Homme et des Peuples (CADHP) de l Union Africaine Juin 2015

Plus en détail

Modalités STAGE 3 Promotion VAN GOGH 2015-2016 IFAS ST QUENTIN S L ENFANT Janvier 2016

Modalités STAGE 3 Promotion VAN GOGH 2015-2016 IFAS ST QUENTIN S L ENFANT Janvier 2016 Modalités STAGE 3 Promotion VAN GOGH 2015-2016 IFAS ST QUENTIN S L ENFANT Janvier 2016 2 DEROULEMENT STAGE DATE: 11 janvier au 5 février 2016 MSP entre le Vendredi 22 février et le 4 février 2016 Mercredi

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Année universitaire 2014/2015. Licence professionnelle Gestion des Ressources Humaines

LICENCE PROFESSIONNELLE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Année universitaire 2014/2015. Licence professionnelle Gestion des Ressources Humaines IUT Nantes Licence professionnelle Gestion des Ressources Humaines GUIDE DU TUTEUR I.U.T. 3 rue du Maréchal Joffre B.P. 34103 44041 Nantes Cedex 1 Responsable pédagogique de la licence : Yvan BAREL Tél.

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSSS/16/023 DÉLIBÉRATION N 16/008 DU 2 FÉVRIER 2016 RELATIVE À LA CRÉATION D'UNE BANQUE DE DONNÉES "TAMPON" AUPRÈS DE LA

Plus en détail

Socle commun de Connaissances, de compétences et de culture / Programme de français / Compétences travaillées

Socle commun de Connaissances, de compétences et de culture / Programme de français / Compétences travaillées Socle commun de Connaissances, de compétences et de culture / Programme de français / Compétences travaillées Comprendre et s exprimer à l oral Domaines du socle : 1, 2, 3 Lire Domaines du socle : 1, 5

Plus en détail

BEAUBOIS POLITIQUE DE VALORISATION DU TRAVAIL SCOLAIRE AU SECONDAIRE

BEAUBOIS POLITIQUE DE VALORISATION DU TRAVAIL SCOLAIRE AU SECONDAIRE BEAUBOIS POLITIQUE DE VALORISATION DU TRAVAIL SCOLAIRE AU SECONDAIRE 1. Contexte - travail scolaire et projet éducatif Le travail scolaire occupe une place de choix dans le projet éducatif de Beaubois,

Plus en détail

PREAMBULE. Eurinfac est positionné sur le champs des Savoirs de Base depuis 2004.

PREAMBULE. Eurinfac est positionné sur le champs des Savoirs de Base depuis 2004. Certification OPQF Objectifs Acquérir ou consolider des notions indispensables en français, mathématiques et raisonnement logique afin de développer son autonomie dans le cadre professionnel (expression

Plus en détail

Compte rendu de l intervention de Madame Marcilloux, directrice de l école d application 98, rue de la République PARIS XI

Compte rendu de l intervention de Madame Marcilloux, directrice de l école d application 98, rue de la République PARIS XI Compte rendu de l intervention de Madame Marcilloux, directrice de l école d application 98, rue de la République PARIS XI L école : des règlements, une administration Cf. guide de législation délivré

Plus en détail

Règles départementales d évaluation des apprentissages (RDÉA) : Document explicatif 1

Règles départementales d évaluation des apprentissages (RDÉA) : Document explicatif 1 Règles départementales d évaluation des apprentissages (RDÉA) : Document explicatif 1 Novembre 2011 1 Le département est invité à faire appel au Service des études pour obtenir plus de précisions ou pour

Plus en détail

EXEMPLAIRE D INFORMATION

EXEMPLAIRE D INFORMATION Nom et prénom de l étudiant : PORTFOLIO DE L ÉTUDIANT EN MASSO-KINESITHERAPIE EXEMPLAIRE D INFORMATION Référent Stage de l IFMK : Nom ENSEIGNANT Tél 03 83 51 83 33 email enseignant@kine-nancy.eu PROMOTION

Plus en détail

F i c h e d e p o s t e

F i c h e d e p o s t e Ministère de la défense F i c h e d e p o s t e Catégorie recherchée (1) Fonctionnaire de catégorie C ou Ouvrier d'etat Intitulé du poste (2) GESTIONNAIRE DE VEHICULES Famille MORGANE (3) SOUTIEN LOGISTIQUE,

Plus en détail

LA VALEUR ACCORDÉE AU JUGEMENT PROFESSIONNEL DES ENSEIGNANTS

LA VALEUR ACCORDÉE AU JUGEMENT PROFESSIONNEL DES ENSEIGNANTS LA VALEUR ACCORDÉE AU JUGEMENT PROFESSIONNEL DES ENSEIGNANTS Questions et éléments de réponse Principales références dans les encadrements ministériels Question Éléments de réponse 1) En quoi consiste

Plus en détail

Présentation de CERISE PRO STI

Présentation de CERISE PRO STI Baccalauréat professionnel Métiers de l Electricité et de ses Environnements Connectés Modifié le 13/10/2015 Présentation de CERISE PRO STI 1 Présentation générale»une application de la collection CERISE

Plus en détail

B2i lycée opérationnalisation des compétences

B2i lycée opérationnalisation des compétences B2i lycée opérationnalisation des compétences Un environnement informatique permet d'acquérir, stocker, traiter des données codées pour produire des résultats. Les environnements informatiques peuvent

Plus en détail

LES NORMES ENVIRONNEMENT ISO 14000

LES NORMES ENVIRONNEMENT ISO 14000 TECHNIQUE 1er mars 2000 N 31 - TECHNIQUE N 3 LES NORMES ENVIRONNEMENT ISO 14000 LES NORMES ISO 14000 3, rue de Berri 75008 PARIS Téléphone : 01 44 13 31 44 Télécopieur : 01 45 61 04 47 Web : www.fntp.org

Plus en détail

MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PECHE ET DES AFFAIRES RURALES

MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PECHE ET DES AFFAIRES RURALES MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PECHE ET DES AFFAIRES RURALES Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Sous-Direction de l Enseignement Supérieur 1 ter, avenue de Lowendal

Plus en détail

«Réalisation d un gyrophare»

«Réalisation d un gyrophare» Collège Jean ROSTAND (Lamotte Beuvron) Jean-Luc AUPET (Sciences Physiques) et Matthieu PASDELOUP (Technologie) «Réalisation d un gyrophare» I. Caractéristiques du projet Disciplines impliquées : Sciences

Plus en détail

Activité N 7 : Communiquer par le biais du courrier électronique. Orienter son écrit en fonction de la situation de communication

Activité N 7 : Communiquer par le biais du courrier électronique. Orienter son écrit en fonction de la situation de communication Orienter son écrit en fonction de la situation de communication 1 Activité 7 : Communiquer par le biais du courrier électronique ORGANISATION TACHES D ECRITURE Envoyer un courrier à l aide d un service

Plus en détail

La formation en Master MEEF mention 1 er degré

La formation en Master MEEF mention 1 er degré ÉSPÉ de l académie de Créteil La formation en Master MEEF mention 1 er degré Sigolène Couchot-Schiex, Responsable du Master MEEF Premier degré 1 Pour devenir PE Deux conditions : Vous devez être lauréat.e

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL ACCOMPAGNEMENT SOINS ET SERVICES A LA PERSONNE OPTION «EN STRUCTURE»

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL ACCOMPAGNEMENT SOINS ET SERVICES A LA PERSONNE OPTION «EN STRUCTURE» BACCALAUREAT PROFESSIONNEL ACCOMPAGNEMENT SOINS ET SERVICES A LA PERSONNE OPTION «EN STRUCTURE» Guide d élaboration du plan de formation incluant les PFMP Document d aide à destination des équipes d établissement

Plus en détail

LES PROGRAMMES DE PHYSIQUE-CHIMIE AU LYCEE D ENSEIGNEMENT GENERAL

LES PROGRAMMES DE PHYSIQUE-CHIMIE AU LYCEE D ENSEIGNEMENT GENERAL Fiche n 4 LES PROGRAMMES DE PHYSIQUE-CHIMIE AU LYCEE D ENSEIGNEMENT GENERAL La réforme du lycée est entrée en vigueur à la rentrée 2010 avec la nouvelle classe de Seconde. Des ressources pour faire la

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LA VILLE DE STRASBOURG ET L INSPECTION ACADEMIQUE. Pour

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LA VILLE DE STRASBOURG ET L INSPECTION ACADEMIQUE. Pour CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LA VILLE DE STRASBOURG ET L INSPECTION ACADEMIQUE Pour L INFORMATISATION DES ECOLES ET L ACCES AUX NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION Les Objectifs Début 1997 la Ville

Plus en détail

Feuille1. Vous découvrirez la puissance de la PNL en termes de développement personnel et de communication interpersonnelle.

Feuille1. Vous découvrirez la puissance de la PNL en termes de développement personnel et de communication interpersonnelle. BASE PNL 3 jours, soit 21 heures, en salle. Vous découvrirez la puissance de la PNL en termes de développement personnel et de communication interpersonnelle. "C est dans la qualité de nos échanges que

Plus en détail

Informer et accompagner les professionnels de l éducation CYCLES 2 3 4. Sciences, technologie et société. Physique-Chimie / Éducation Musicale

Informer et accompagner les professionnels de l éducation CYCLES 2 3 4. Sciences, technologie et société. Physique-Chimie / Éducation Musicale Informer et accompagner les professionnels de l éducation CYCLES 2 3 EPI 3 e Sciences, technologie et société Physique-Chimie / Éducation Musicale À propos des sons Présentation de l EPI DESCRIPTION SYNTHÉTIQUE

Plus en détail

THEME : L activité de l enseignant et les apprentissages des élèves. 1. L activité de l enseignant : attentes institutionnelles

THEME : L activité de l enseignant et les apprentissages des élèves. 1. L activité de l enseignant : attentes institutionnelles THEME : L activité de l enseignant et les apprentissages des élèves 1. L activité de l enseignant : attentes institutionnelles Références : - Référentiel des compétences professionnelles des métiers du

Plus en détail

Évaluation des acquis des élèves. en français et en mathématiques. CE1 et CM2

Évaluation des acquis des élèves. en français et en mathématiques. CE1 et CM2 Évaluation des acquis des élèves en français et en mathématiques CE1 et CM2 Objectifs et finalités Mesurer les acquis des élèves français à des moments clefs de leur scolarité. Donner aux parents toutes

Plus en détail

Réglementation des séjours spécifiques sportifs

Réglementation des séjours spécifiques sportifs Réglementation des séjours spécifiques sportifs Modification du code de l action sociale et des familles concernant les accueils de mineurs en dehors du domicile parental Direction des Sports DSB2 Sommaire

Plus en détail

PREAMBULE A LA CHARTE DES STAGES ETUDIANTS EN ENTREPRISE, DECLARATIONS D ENGAGEMENT

PREAMBULE A LA CHARTE DES STAGES ETUDIANTS EN ENTREPRISE, DECLARATIONS D ENGAGEMENT Le Ministre de l Emploi, de la Cohésion sociale et du Logement Le Ministre de l Education nationale, de l Enseignement supérieur et de la Recherche Le Ministre délégué à l Emploi, au Travail et à l Insertion

Plus en détail

La mise en place d'une procédure informatisée en matière de GRH

La mise en place d'une procédure informatisée en matière de GRH La mise en place d'une procédure informatisée en matière de GRH L'informatisation sert a faire progresser les pratiques de gestion (dans tous les domaines), elle ne peut donc se limiter à une simple automatisation

Plus en détail

Formation aux intervenants Durée: 3 jours (21 heures)

Formation aux intervenants Durée: 3 jours (21 heures) Formation aux intervenants Durée: 3 jours (21 heures) Reconnaissance OPQ : # RA00612-13 SOFÉDUC : 2 unités d éducation continue Intervenir auprès de la personne suicidaire à l aide de bonnes pratiques

Plus en détail

Circulaire du 2 novembre 2010

Circulaire du 2 novembre 2010 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de la solidarité et de la fonction publique NOR : MTSF1024195C Circulaire du 2 novembre 2010 Relative aux modalités d accueil des élèves de l enseignement secondaire

Plus en détail

terschool version 2.1

terschool version 2.1 terschool version 2.1 Introduction terschool est un logiciel de gestion d établissement scolaire simple, pratique et efficace. Il est conçu pour suivre la logique générale dans tout établissement scolaire.

Plus en détail

Sous-épreuve E 11 Étude d un produit de communication visuelle coef. type

Sous-épreuve E 11 Étude d un produit de communication visuelle coef. type E1 ÉPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE Sous-épreuve E 11 Étude d un produit de communication visuelle partir d un dossier ressource et de ses connaissances professionnelles, le candidat analyse À un document

Plus en détail

L accueil Les premiers mots : le vocabulaire de présentation La disponibilité dans le ton Les expressions à éviter Les formulations à utiliser

L accueil Les premiers mots : le vocabulaire de présentation La disponibilité dans le ton Les expressions à éviter Les formulations à utiliser Accueil téléphonique Toute personne ayant en charge l accueil téléphonique du public L accueil téléphonique Les spécificités liées à «l outil téléphone» Analyse de l impact sur une personne d un simple

Plus en détail

VADEMECUM INCENDIE. Références réglementaires

VADEMECUM INCENDIE. Références réglementaires VADEMECUM INCENDIE Ce document a pour objet d aider les directrices et directeurs d école à mettre en œuvre les obligations qui sont les leurs en matière de sécurité incendie. Références réglementaires

Plus en détail

NOTE DE SERVICE N 7-2. Inspections

NOTE DE SERVICE N 7-2. Inspections INSPECTION ACADÉMIQUE Année scolaire 2015-2016 DES PYRÉNÉES ATLANTIQUES Circonscription ANGLET Ecole des Arènes 64100 Bayonne ce.ienanglet@ac-bordeaux.fr tel : 05 59 59 37 37 L Inspectrice de l Education

Plus en détail

DE L ADOLESCENCE À L ÂGE ADULTE

DE L ADOLESCENCE À L ÂGE ADULTE DE L ADOLESCENCE À L ÂGE ADULTE Continuité et diversité des parcours EVALUER POUR QUOI? Le but : connaitre au mieux les forces, les faiblesses, mais surtout les besoins de la personne, afin de construire

Plus en détail

SOMMAIRE. L amélioration de l enseignement de l anglais, langue seconde, au primaire : un équilibre à trouver. Conseil supérieur de l éducation

SOMMAIRE. L amélioration de l enseignement de l anglais, langue seconde, au primaire : un équilibre à trouver. Conseil supérieur de l éducation AVIS AU MINISTRE DE L ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT L amélioration de l enseignement de l anglais, langue seconde, au primaire : un équilibre à trouver SOMMAIRE AOÛT 2014 Conseil supérieur de l éducation

Plus en détail

BTS AG PME PMI BTS Assistant de Gestion à référentiel commun européen

BTS AG PME PMI BTS Assistant de Gestion à référentiel commun européen BTS AG PME PMI BTS Assistant de Gestion à référentiel commun européen EPREUVE E4 : COMMUNICATION ET RELATIONS AVEC LES ACTEURS INTERNES ET EXTERNES ÉPREUVE ORALE ET PRATIQUE (Coef. 8) U41 : SOUS EPREUVE

Plus en détail

La gestion des congés maternité, paternité, parentaux un outil RH de performance

La gestion des congés maternité, paternité, parentaux un outil RH de performance Fiches de bonnes pratiques des entreprises ayant obtenu le Label égalité femmes / hommes La gestion des congés maternité, paternité, parentaux un outil RH de performance Il est généralement considéré que

Plus en détail

Gestionnaire responsable (Titre) Date de mise en œuvre prévue. Conclusions Recommandations Réponse de la direction Plan d action

Gestionnaire responsable (Titre) Date de mise en œuvre prévue. Conclusions Recommandations Réponse de la direction Plan d action RÉPONSE DE LA DIRECTION ET DE PLAN D ACTION TITRE DU PROJET : Évaluation du services du droit fiscal CENTRE DE RESPONSABILITÉ : services du droit fiscal () Conclusions Recommandations Réponse de la direction

Plus en détail

Axe 6 : Maintenir les dynamiques sportives, culturelles, associatives et accompagner les jeunes vers l'autonomie

Axe 6 : Maintenir les dynamiques sportives, culturelles, associatives et accompagner les jeunes vers l'autonomie N de la mesure : 6.3.2 Axe 6 : Maintenir les dynamiques sportives, lles, associatives et accompagner les jeunes vers l'autonomie Action 6.3 : Former et éduquer les citoyens de demain Pilote : Finalité

Plus en détail

FICHE DE BONNE PRATIQUE

FICHE DE BONNE PRATIQUE FICHE DE BONNE PRATIQUE Programme d actions à l intention des jeunes exposés à la délinquance Action de remobilisation pour prévenir le basculement dans la délinquance PARCOURS CITOYEN Nature du porteur

Plus en détail

Cahier des charges 2015

Cahier des charges 2015 Cahier des charges 2015 Les Ateliers RH Contact : Mylène PILLONETTO-ONDET Conseiller en Formation Tel : 0473319595 mpillonetto@agefos-pme.com AGEFOS PME Auvergne 1/9 Sommaire 1. Présentation d AGEFOS PME

Plus en détail

ANNEXE IV Définition des épreuves

ANNEXE IV Définition des épreuves ANNEXE IV Définition des épreuves Définition des épreuves EP1/UP1 coupe et coiffage homme 2 heures (dont 1 heure pour la VSP). Coefficient 4 (dont 1 pour la VSP). Finalités et objectifs de l épreuve Elle

Plus en détail

DES OUTILS PÉDAGOGIQUES

DES OUTILS PÉDAGOGIQUES DES OUTILS AU SERVICE DE LA FORMATION DE LA PERSONNE & DU Depuis plus de 70 ans, La Jeunesse au Plein Air milite pour le départ de tous les enfants en vacances. Elle soutient ainsi financièrement le départ

Plus en détail

La bataille la réussite. Analyse en vue de la mise en œuvre d une séquence d apprentissage

La bataille la réussite. Analyse en vue de la mise en œuvre d une séquence d apprentissage La bataille la réussite Analyse en vue de la mise en œuvre d une séquence d apprentissage Analyse de : La bataille / La réussite Connaissances et compétences visées Obstacles potentiels (du point de vue

Plus en détail

LE DIPLÔME NATIONAL DU BREVET (D.N.B.)

LE DIPLÔME NATIONAL DU BREVET (D.N.B.) LE DIPLÔME NATIONAL DU BREVET (D.N.B.) 1 LE DNB Le diplôme national du brevet atteste la maîtrise du socle commun et sanctionne la formation acquise au terme du collège. Il ne donne pas accès à une classe

Plus en détail

PARCOURS COMMUNICATION DE CRISE

PARCOURS COMMUNICATION DE CRISE PARCOURS COMMUNICATION DE CRISE Présentation : Ce parcours est composé de 2 modules accessibles séparément. Module 1 => «La stratégie de communication» - Travail sur cas : Délocalisation avec Jean-Marie

Plus en détail

FORMATION PREPARATOIRE AU D.E.A.V.S Suite à la réforme du 14 mars 2007

FORMATION PREPARATOIRE AU D.E.A.V.S Suite à la réforme du 14 mars 2007 ACTION ET FORMATION POUR L AIDE AU MAINTIEN A DOMICILE 97, rue Pelleport - 75 020 PARIS - Tél. : 01.40.31.11.96 Fax : 01.40.31.12.00. - e-mail : secretariat@afpam.fr FORMATION PREPARATOIRE AU D.E.A.V.S

Plus en détail

1 La Maîtrise de la langue française

1 La Maîtrise de la langue française Les Items du SOCLE COMMUN DE COMPETENCES Collège Soualiga Janvier 2011 1A1 FRANCAIS HIST-GEO ANGLAIS ESPAGNOL MATHS P-C SVT TECHNO DESSIN MUSIQUE EPS 1 La Maîtrise de la langue française 2 La Pratique

Plus en détail

GRF ENTEA 2008-2010. La différenciation pédagogique se justifie par l hétérogénéité des apprenants (motivation, culture, modes de travail, modes

GRF ENTEA 2008-2010. La différenciation pédagogique se justifie par l hétérogénéité des apprenants (motivation, culture, modes de travail, modes Rapport Final Années : 2008-2010 Titre du GRF : Année de lancement du GRF : 2008 Animateurs du groupe : Philippe Bader, PLP lycée Joseph Storck Guebwiller, et Miloud Benayed, Maître de conférences, Université

Plus en détail

Validation du Socle Commun. I. Rappel des grandes lignes de la validation. Inspection pédagogique régionale

Validation du Socle Commun. I. Rappel des grandes lignes de la validation. Inspection pédagogique régionale Validation du Socle Commun I. Rappel des grandes lignes de la validation Inspection pédagogique régionale 1 Rappels sur le Socle Commun 3 points importants : Exigence des 7 compétences, Egalité des chances,

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE DES AGENTS DU TRESOR PUBLIC

PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE DES AGENTS DU TRESOR PUBLIC DIRECTION DE LA FORMATION, DE LA DOCUMENTATION ET DE LA COMMUNICATION PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE DES AGENTS DU TRESOR PUBLIC Présentation : Monsieur KASSI N GUESSAN N Jacques DIRECTEUR DE LA FORMATION,

Plus en détail

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Guide à l'intention des membres de jurys. de validation des acquis de l'expérience

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Guide à l'intention des membres de jurys. de validation des acquis de l'expérience MINISTERE CHARGE DES AFFAIRES SOCIALES Diplôme d Etat d éducateur spécialisé Guide à l'intention des membres de jurys de validation des acquis de l'expérience 1 / 26 Notice explicative Vous allez prochainement

Plus en détail

INFORMATIQUE - ANALYSE ET CONCEPTION D APPLICATIONS

INFORMATIQUE - ANALYSE ET CONCEPTION D APPLICATIONS MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION INFORMATIQUE

Plus en détail

Plate-forme d archivage électronique des documents dans le département des Landes

Plate-forme d archivage électronique des documents dans le département des Landes Plate-forme d archivage électronique des documents dans le département des Landes Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet IRIS; Rédigée par Philippe OURLIAC publié le 17 février 2010

Plus en détail

Programme personnalisé de soins (PPS)

Programme personnalisé de soins (PPS) Programme personnalisé de soins (PPS) FÉVRIER 2012 Définition et objectifs Le PPS est un outil opérationnel proposé aux professionnels de santé pour organiser et planifier le parcours de soins des personnes

Plus en détail

Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales

Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales Les missions de la CAPEB (régionale et départementale) Le positionnement de la fonction emploi-rh Le référentiel

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES DPE MODE D EMPLOI

OBSERVATOIRE DES DPE MODE D EMPLOI OBSERVATOIRE DES DPE MODE D EMPLOI La présente application informatique a été élaborée par l Ademe (Agence de l Environnement et de la Maitrise de l Energie www.ademe.fr ) pour répondre à la mission confiée

Plus en détail

Illustration de compétences transversales

Illustration de compétences transversales Illustration de compétences transversales 1/ Prendre en charge un bilan de la 6 ème année Recueillir et analyser les données de l élève, de ses parents, de la PMI et des enseignants. Synthétiser les données

Plus en détail

PROJET RANDONNEE SPORTIVE 2010-2011

PROJET RANDONNEE SPORTIVE 2010-2011 PROJET RANDONNEE SPORTIVE 2010-2011 Projet Randonnée Sportive 2010-2010 Classes de 4 ème Descriptif du projet : L équipe d Education Physique et Sportive du collège Michel DEBRE propose de mettre en place

Plus en détail

I ) Quel genre de formateur ou d accompagnant êtes-vous?

I ) Quel genre de formateur ou d accompagnant êtes-vous? MODULES DE PERFECTIONNEMENT DE FORMATEURS Chaque thématique est indépendante l une de l autre Ce programme a pour objectifs : d élargir son champ de conscience dans le domaine de la formation des adultes

Plus en détail

Région(s) d expérimentation : Département de la Haute Loire (Région Auvergne)

Région(s) d expérimentation : Département de la Haute Loire (Région Auvergne) Directiondelajeunesse, del éducationpopulaireetdelavieassociative Missiond animation dufondsd expérimentationspourlajeunesse NOTED ETAPESURL EVALUATIONAU31DECEMBRE2010 REDIGEEPARLELERFAS DOSSIER:AP1_n

Plus en détail

PROJET D ECOLE Janvier 2015 Juin 2018

PROJET D ECOLE Janvier 2015 Juin 2018 PROJET D ECOLE Janvier 2015 Juin 2018 Nom de l école : Ecole Félix Leclerc Nom du directeur : Adresse de l école : 22 rue Jean-Louis Maillard 44130 Bouvron Circonscription : Blain La Chapelle Thierry Paitel,

Plus en détail

MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION DES RESSOURCES ET DES COMPETENCES DE LA POLICE NATIONALE

MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION DES RESSOURCES ET DES COMPETENCES DE LA POLICE NATIONALE MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION DES RESSOURCES ET DES COMPETENCES DE LA POLICE NATIONALE ACCUEIL EN DETACHEMENT DANS LE CORPS DE CONCEPTION ET DE DIRECTION DE LA POLICE NATIONALE Bureau des commissaires

Plus en détail

SEMINAIRE NATIONAL DE FORMATION DES PROFESSEURS DE FRANÇAIS 11-12 juin 2015 Franska Skolan, Döbelnsgatan 3, 111 40 Stockholm

SEMINAIRE NATIONAL DE FORMATION DES PROFESSEURS DE FRANÇAIS 11-12 juin 2015 Franska Skolan, Döbelnsgatan 3, 111 40 Stockholm SEMINAIRE NATIONAL DE FORMATION DES PROFESSEURS DE FRANÇAIS 11-12 juin 2015 Franska Skolan, Döbelnsgatan 3, 111 40 Stockholm THEMATIQUE : UTILISATION DE RESSOURCES AUDIOVISUELLES EN CLASSE DE FRANÇAIS

Plus en détail

APPEL A PROJETS. Orientation : Manifestation culturelle ou sportive. Dossier de candidature

APPEL A PROJETS. Orientation : Manifestation culturelle ou sportive. Dossier de candidature APPEL A PROJETS Orientation : Manifestation culturelle ou sportive Dossier de candidature Nos orientations 2 Critères de sélection 2 Suivi de votre dossier 2 Candidature 3 1. Porteur du projet 3 2. Structure

Plus en détail

Diplôme d Etat de la Jeunesse, de l Education Populaire et du Sport (DE-JEPS), spécialité perfectionnement sportif, mention Basket-Ball

Diplôme d Etat de la Jeunesse, de l Education Populaire et du Sport (DE-JEPS), spécialité perfectionnement sportif, mention Basket-Ball Formation aux : Diplôme d Etat de la Jeunesse, de l Education Populaire et du Sport (DE-JEPS), spécialité perfectionnement sportif, mention Basket-Ball Diplôme d Entraîneur Fédéral de Basket-Ball (DEFB)

Plus en détail

FAQ Questions fréquemment posées

FAQ Questions fréquemment posées FAQ Questions fréquemment posées Questions générales sur le programme Voltaire Quel est le but du programme Voltaire? Le programme Voltaire donne la possibilité à de jeunes gens d acquérir, dès leur scolarité,

Plus en détail

NOUS INTERVENONS DANS QUATRE DOMAINES

NOUS INTERVENONS DANS QUATRE DOMAINES ASSISTANCE ADMINISTRATIVE ASSISTANCE INFORMATIQUE INTERNET / RESEAUX SOCIAUX Aujourd hui en nom propre : Roger RICHAUD Bientôt en société : EA3P-af Etude et Accompagnement Projets Privés Personnalisés

Plus en détail